RÉSEAU DES COUVEUSES D ENTREPRISES LE DROIT AU TEST POUR TOUS RAPPORT D ACTIVITÉ & RAPPORT SOCIÉTAL.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RÉSEAU DES COUVEUSES D ENTREPRISES LE DROIT AU TEST POUR TOUS RAPPORT D ACTIVITÉ & RAPPORT SOCIÉTAL. www.uniondescouveuses.com www.boreal-couveuse."

Transcription

1 RÉSEAU DES COUVEUSES D ENTREPRISES 2013 LE DROIT AU TEST POUR TOUS RAPPORT D ACTIVITÉ & RAPPORT SOCIÉTAL

2 > Le réseau des couveuses en 3 points : LE MOT DU PRÉSIDENT DU RÉSEAU DES COUVEUSES D ENTREPRISES L année 2012 s était terminée sur la publication d une étude de la Cour des Comptes qui faisait un état des lieux des politiques publiques de soutien à l entrepreneuriat. Cette étude inaugurait une grande réflexion à laquelle nous fûmes associés, «les Assises de l Entrepreneuriat». Force est de constater que si l exercice de réflexion a bien eu lieu, il ne s est pas traduit par la mise en place d une politique globale ambitieuse de soutien à la création. Localement, les adhérents de l Union des Couveuses d Entreprises connaissent une relative stabilité de leurs activités : ainsi, en 2013, le nombre d entrepreneurs à l essai accompagnés par le réseau a augmenté, l implantation territoriale en France ou en Europe s est renforcée. Nos statistiques sont aujourd hui plus fines et permettent d afficher des taux de pérennité moyens de plus de 81% à 3 ans, qui atteignent même très souvent 95%. LA STRUCTURATION l Boréal : synergie des services de couveuse, pépinière, incubateur, espace de coworking l Aurore Incubation : incubateur national virtuel pour la communauté d entrepreneurs l Open Boréal : espace de coworking décloisonné et modulable > Proposition, influence, veille stratégique et réponses communes > Objet et terrain de la recherche en entrepreneuriat > Fonds de dotation Aurore Entrepreneuriale > Observatoire Européen des couveuses (ENISE) Jean-Pierre MARTIN Président La tête de réseau quant à elle s est efforcée d être présente dans toutes les instances où se définissent les politiques publiques de demain tout en continuant les actions initiées précédemment. Le programme DOM Création est à ce titre assez exemplaire d une volonté politique affichée et d une réponse opérationnelle concertée et organisée pour accueillir, accompagner et encourager les jeunes des territoires ultra-marins dans la création de leur activité. Notre concept Open Boréal, espace collaboratif complémentaire à la couveuse en est un autre. Notre mobilisation pour développer l esprit entrepreneurial auprès des jeunes et notamment dans le cadre du programme PEPITE me semble aussi prioritaire. LES VALEURS > Charte nationale des valeurs des couveuses > Labellisation des structures adhérentes selon une démarche qualité > Universités des couveuses > Engagement pour le développement durable et labellisation LUCIE L année 2014 sera également troublée par les échéances électorales municipales et européennes. Parmi les décisions attendues figurent les actions dans le cadre de la politique de la ville, de l emploi, mais aussi la loi «Hamon» sur l Économie Sociale et Solidaire qui doit en redéfinir les contours. Dans ce contexte l action de la tête de réseau devra être encore plus en appui de ses adhérents. > LES FONDAMENTAUX > Référence nationale sur le CAPE : Contrat d Appui au Projet d Entreprise > Reconnaissance de l apprentissage des entrepreneurs pendant le parcours d accompagnement > Collaboration et partenariat avec d autres réseaux > Appui aux projets de développement des couveuses en France et en Europe > Services mutualisés pour les couveuses > Mise à disposition des outils de communication communs > Formations destinées aux professionnels des couveuses > TEMPS FORTS 2013 L ÉQUIPE Catherine Torterat Juliette Herpin Samahir Haddad-Le Quillec Aline Mariane Ribeiro Victor Richard Guillaume Gentils Flore Beduneau (jusqu à septembre 2013) > JANVIER Les couveuses sont force de proposition lors des Assises de l Entrepreneuriat Le Rapport de la Cour des Comptes recommande l élargissement des couveuses à d autres publics que ceux de l insertion, après évaluation FÉVRIER MARS Démarrage des couveuses en Hongrie et en Pologne 3 es Universités des Couveuses d Entreprises à Lyon Participation à la Concertation DATAR sur la nouvelle programmation des Fonds Européens AVRIL JUIN Démarrage de l observatoire européen des couveuses : ENISE Déploiement des espaces de coworking Open Boréal Présentation des avancées de la thèse sur les couveuses à «European Summer University on Entrepreneurship Research» AOÛT SEPTEMBRE Première «Journée Portes Ouvertes» des Couveuses d Entreprises en Outre-mer Développement de l atelier «Esprit d Entreprendre» à destination des doctorants CIFRE-ANRT NOVEMBRE DÉCEMBRE Les couveuses reconnues comme acteur de la formation professionnelle lors des Rencontres nationales des Acteurs Ultramarins 2 RÉSEAU DES COUVEUSES D ENTREPRISES RAPPORT D ACTIVITÉ & RAPPORT SOCIÉTAL

3 DIVERSITÉ DES COUVEUSES D ENTREPRISES DIVERSITÉ DES ENTREPRENEURS En 2013, les couveuses : Le droit au test par filière métier : En 2013, les entrepreneurs en couveuse : Pluralité des porteurs de projet : 59 couveuses adhérentes BUDGET DES COUVEUSES D ENTREPRISES 26% Régions 24% Programmes Européens Labellisation nouveaux adhérents : Les Champs des Possibles (Ile-de-France), Solen Angels (Centre), Nucleum (Languedoc-Roussillon) 221 lieux d accueil 61 départements 6 territoires d Outre-mer 4% Financeurs privés 8% État 1 projet de couveuse accompagné : Hopla (Alsace) 11% Départements 13% Contributions des entrepreneurs 14% Collectivités Locales 39 Couveuses labellisées selon la démarche qualité du réseau, dont 6 renouvellements et 2 nouvelles labellisations en PAYS EUROPÉENS : France, Belgique, Pologne, Hongrie 30 % en politique de la ville MÉTIERS D ART/CULTURE 7 COUVEUSES D ENTREPRISES EXPERTES Les couveuses sont référencées comme un dispositif spécialement adapté aux métiers culturels et artistiques, comme le montrent les déclinations locales du partenariat avec l INMA (Institut National des Métiers d Art) SERVICES À LA PERSONNE 3 COUVEUSES D ENTREPRISES SPÉCIALISÉES Le réseau des couveuses lance la campagne de communication en vidéo et en bande dessinée : «Parcours d entrepreneurs en CdE SAP» ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE 4 COUVEUSES D ENTREPRISES EXPERTES Les couveuses expertes dans l Économie Sociale et Solidaire sont de véritables laboratoires pour «entreprendre autrement» BÂTIMENT ET ÉCOCONSTRUCTION, SAVEURS ET SENTEURS 2 NOUVELLES FILIÈRES MÉTIERS Des couveuses spécialisées sur le patrimoine émergent et se développent en coopératives AGRICULTURE 3 COUVEUSES D ENTREPRISES EXPERTES Amélie Patay, couveuse POTENTIEL Le réseau des couveuses fait partie de RENETA (Réseau National des Espaces Test Agricoles), qui déploie les espaces tests agricoles. L échange de pratiques et le renforcement de compétences nous permettent de mieux accompagner la mise en œuvre de projets agricoles durables entrepreneurs accompagnés personnes sensibilisées à l entrepreneuriat 2600 nouveaux Contrats d Appui au Projet d Entreprise (CAPE) signés 10 h d accompagnement individuel et collectif par mois e de chiffre d affaires total généré 9 % - de 26 ans 28 % + de 45 ans 41 % bac +3 et plus 4O % niveau bac à bac+2 19 % inférieur au niveau bac + 9 % par rapport à % Secteur d activité des entreprises testées : % Services personnes ont achevé leur test d activité entreprises ont été créées 34 % 66 % HOMMES FEMMES 63 % 66 % % demandeurs d emploi étudiants, salariés en temps 6 % partiel, retraité, etc. 32 % services aux entreprises 26 % services aux particuliers 15 % commerce 14 % artisanat 7 % activités cultuelles et artistiques 2 % agriculture 5 % autres création 52 % 21 % emploi salarié 27 % autres sorties (formation, abandon...) 81 % taux moyen de pérennité à 3 ans calculé par 22 couveuses sur les territoires JEUNES DES OUTRE-MER Les couveuses de la Réunion, Mayotte, Guyane, Martinique, Guadeloupe et Nouvelle-Calédonie ouvrent leurs portes à tous les jeunes intéressés par le test d activité : «La couveuse m a permis d être plus sûre de moi, côté gestion, avec les administrations, la comptabilité et avec mes clientes, et même dans mon activité!» explique Gwenaëlle G., jeune entrepreneure accompagnée par la couveuse Réu-Sit, en interview pour France Ô. ÉTUDIANTS ET DOCTORANTS Le réseau des couveuses participe aux PEPITEs (Plans étudiants pour l innovation, le transfert et l entrepreneuriat), et contribue à la définition du futur statut «étudiant-entrepreneur». Pour les doctorants CIFRE (Conventions Industrielles de Formation par la Recherche), le réseau a mis en place une action de sensibilisation à la création en partenariat avec l ANRT (Association nationale recherche et technologie). FEMMES ENTREPRENEURES Le réseau des couveuses est signataire des «7 engagements pour améliorer l accompagnement des créatrices» et fait partie de l observatoire de l entrepreneuriat féminin. Baytir Thiaw, couveuse Couv Emploi POLITIQUE DE LA VILLE Le réseau des couveuses se mobilise pour l entrepreneuriat en politique de la ville. «Il y a une dynamique souvent méconnue du grand public comme des acteurs institutionnels, qui fait des quartiers un véritable gisement de microentreprises. La couveuse se devait d accompagner cette dynamique», milite Baytir Thiaw, responsable de la couveuse Couv Emploi, dans l entretien pour la Lettre française du réseau européen de connaissance des politiques urbaines. 4 RÉSEAU DES COUVEUSES D ENTREPRISES RAPPORT D ACTIVITÉ & RAPPORT SOCIÉTAL

4 LE RÉSEAU DES COUVEUSES D ENTREPRISES CONCENTRE SES ACTIONS POUR LES ENTREPRENEURS DE DEMAIN SE FORMER POUR MIEUX ACCOMPAGNER Une nouvelle génération d entrepreneurs émerge. Pour suivre cette évolution et développer les compétences des professionnels des couveuses, le réseau organise des échanges, des formations, et capitalise sur les expériences et expertises. Les 3 es Universités des Couveuses d Entreprises ont réuni, à Lyon, 63 professionnels de 36 couveuses. Ces deux journées ont été un moment convivial d échanges, d apprentissage et de construction sur le métier des couveuses, du test d activité et de l entrepreneuriat. Au programme : une présentation sur l Effectuation, théorie reconnue en entrepreneuriat qui explique la logique de pensée des entrepreneurs à partir de l action. Cet apport de la recherche universitaire intéresse les professionnels des couveuses notamment pour sa vision critique de la planification et de la prévision. L Effectuation propose ainsi de transformer en opportunité les moyens dont dispose tout entrepreneur : personnalité, savoir, réseau. Des plénières sur l organisation du réseau, sur la mise au point des écosystèmes Boréal et sur le développement de l incubateur virtuel Aurore Incubation ont permis d échanger sur les innovations opérationnelles du réseau. Enfin, les adhérents ont échangé lors des ateliers sur la gouvernance, la communication interne et externe, le mécénat et les évolutions du CAPE (Contrat d appui au projet d entreprise). réfléchir sur le modèle économique de l entreprise. Très accessible et pratique, je l utilise pour accompagner les entrepreneurs dans leur test d activité» explique Frédéric Maisonneuve, de la couveuse Epiceas. Pour former et s informer, les professionnels des couveuses utilisent Cap Expert. Cette base de données interne sur les spécificités du contrat d appui au projet d entreprise regroupe toutes les informations sur les questions comptables, fiscales, juridiques et sociales. En effet, le CAPE est au cœur de l accompagnement en couveuse et avec plus de 10 ans d expérience de mise en œuvre de ce contrat, le réseau a développé une véritable expertise. En 2013, plus de 500 connexions de 45 structures à Cap Expert confirment son intérêt et font avancer cet outil de sécurisation du parcours de l entrepreneur. Ainsi, le réseau des couveuses se confirme comme la référence nationale sur les questions liées au CAPE. COLLABORER POUR LE SUCCÈS DE TOUS Élargir le réseau des entrepreneurs, réduire l isolement et les cloisonnements sont les enjeux auxquels le réseau des couveuses a répondu en 2013 en développant de nouveaux services tels que la communauté d entrepreneurs Aurore Incubation et les espaces de coworking Open Boréal. Pour réussir leur création, tous les entrepreneurs ont besoin de se constituer un réseau. À partir de ce constat et de son expérience d accompagnement pratique, le réseau des couveuses a développé la communauté d entrepreneurs Aurore Incubation. Le principe est simple : un répertoire d entrepreneurs et de spécialistes en entrepreneuriat accessible à tous les entrepreneurs des couveuses certifiées «Aurore». Après une recherche par besoin et par profil, l entrepreneur peut contacter un expert qui pourra le parrainer. Ainsi, de nouveaux partenariats se forment et créent de la valeur dans les deux sens. Philipe B., entrepreneur, est très enthousiaste à cette idée «Les réseaux sont très importants pour le succès de tous, qu ils soient virtuels ou réels. Pour moi, pouvoir élargir mon réseau par la communauté d entrepreneurs Aurore, avec des spécialistes renommés sera une vraie chance». Après le virtuel, le réel : l hébergement physique est au cœur des besoins des entrepreneurs. Les espaces de travail collaboratif, de type coworking, présentent l avantage de rompre l isolement de l entrepreneur et de bénéficier d espaces de travail individuel ou collectif. Le réseau des couveuses a développé Open Boréal, un concept innovant clé en main, déclinable localement. Exposée sur un catalogue en ligne, la gamme FLeX Open Boréal rassemble des modules de rangement polyvalents permettant aux entrepreneurs de s approprier l espace en fonction de leurs besoins : travail en solo, réunions privées, travail en petits groupes, cours, apéro/rencontres. Cette gamme est complétée par un module technologique Open Boréal dédié à la mise en réseau des entrepreneurs, de leurs besoins et à la diffusion d actualités. Ce système fonctionne sous forme de carte magnétique permettant l identification des entrepreneurs sur place et entre espaces Open Boréal. Cette offre intégrée à la couveuse est une véritable réponse territoriale aux enjeux de l entrepreneuriat. Les couveuses Cosens et Inter-Made ont mis en application ce concept. En 2013, elles se sont organisées pour emménager ensemble au Relais du Griffon à Vitrolles. Elles partagent ainsi des nouveaux espaces de coworking et d accompagnement. «On travaillait en bonne intelligence, on s envoyait les porteurs de projet, mais physiquement, nous n étions pas réunis» note Sylvie Bougault, d Inter-Made, au journal La Provence. Alexandre Fassi, directeur d Inter-Made, précise «Notre objectif était tout d abord de faire interagir nos deux profils d entrepreneurs : économie marchande pour Cosens, économie sociale et solidaire pour Inter-Made. Ce décloisonnement des secteurs est au service d une économie nécessairement responsable sur les territoires. Une économie qui partage ses objectifs avec les collectivités locales et autres acteurs économiques et sociaux». En complément de ces moments d échanges, des formations sont organisées tout au long de l année pour renforcer le savoir-faire des salariés des couveuses. En 2013, elles ont regroupé plus de 60 participants. Plébiscitées par les professionnels, les thématiques «coaching», «gestion de projets» et «comptabilité en couveuse d entreprise» ont été renouvelées à Paris et en région. Deux nouvelles formations, dont celle sur le Business Model Nouvelle Génération, méthode innovante d élaboration de modèles économiques ont enrichi le plan de formation. «Le business modèle canevas est un outil visuel et ludique pour 6 RÉSEAU DES COUVEUSES D ENTREPRISES RAPPORT D ACTIVITÉ & RAPPORT SOCIÉTAL

5 CONTRIBUER AUX ÉVOLUTIONS DE L ENTREPRENEURIAT Le réseau s est attaché en 2013 à inscrire le droit au test pour tous dans l ensemble des politiques publiques locales et nationales. La création a été au centre des débats en 2013 lors des premières Assises de l Entrepreneuriat. Ce moment d échanges et de propositions sur l entrepreneuriat en France a permis une mobilisation sans précédent, en réunissant autour du Gouvernement des entrepreneurs, des organisations syndicales et des organisations patronales. Le réseau des couveuses a participé à deux groupes de travail : «Mobiliser tous les talents pour la création» et «Offrir à l entrepreneur un accompagnement global et sur mesure». Les contributions ont porté sur le suivi des différents profils d entrepreneurs. Les conclusions des Assises de l Entrepreneuriat répondent à trois objectifs prioritaires : (1) stimuler l esprit d entreprise et mobiliser tous les talents ; (2) aider les entreprises à se développer ; (3) reconnaître la prise de risque de l investissement au service de l emploi. Le réseau se mobilisera pour mettre en œuvre les actions qui en découleront. En 2013, le réseau des couveuses a été consulté, auditionné et questionné pour l élaboration de projets de loi, rapports et programmes gouvernementaux : la loi sur l Économie Sociale et Solidaire, les changements dans le régime de l autoentrepreneur, le microcrédit dans les départements de l Outre-mer sont autant d exemples de l intérêt que les différents secteurs portent aux couveuses et au CAPE. L institutionnalisation et la légitimation des actions des couveuses sont mises en évidence dans le «Rapport d évaluation des dispositifs de soutien à la création» élaboré par la Cour de Comptes. Dans ses recommandations, le rapport préconise d évaluer et d élargir l accès aux couveuses à d autres publics. Pour cela, le réseau se mobilise sur le modèle économique des couveuses adhérentes. La nouvelle programmation des fonds européens a été préparée pendant toute l année Le réseau a participé aux concertations sur la programmation nationale, et à la définition des nouvelles orientations. Au niveau local, le réseau a cosigné avec les structures locales des lettres adressées aux préfectures et conseils régionaux, ce qui a abouti à plusieurs rencontres et réunions en région, afin d inscrire les couveuses comme un acteur majeur de l accompagnement. LES TABLEAUX DE BORD PERTINENCE ÉCONOMIQUE ET SOCIÉTALE Rechercher un objectif de croissance et d efficacité économique qui intègre les questions sociales et environnementales Fédérer les couveuses Etre représentatif de la diversité des couveuses Favoriser les échanges entre couveuses Innover et anticiper > Dynamique de structuration des filières métier existantes : métiers d art et culture service à la personne économie sociale et solidaire bâtiment et éco-construction saveurs et senteurs agriculture > 3 èmes Universités des couveuses > Groupe de travail sur l outil informatique > Rôle prioritaire d un salarié pour l animation du réseau > Diffusion des expériences locales > Communication internet : lettre d info trimestrielle > Réponses coordonnées à des appels à projet > Structuration régionale > Réalisation d enquêtes et analyse des pratiques du réseau > Etude des nouveaux modes de financement pour les entrepreneurs : Membre de «Financement Participatif France» > Création de l identité et offre nationale Open Boréal : Système de mise en réseau des entrepreneurs Ligne de mobilier compacte et modulable Open Boréal Catalogue en ligne présentant le concept. > Finalisation et mise en ligne du répertoire d entrepreneurs et experts Aurore Incubation > Réalisation d une sensibilisation des équipes des couveuses aux démarches Boréal, Aurore Incubation, et Open Boréal > Démarrage du Cahier Technique Boréal, adaptable aux spécificités territoriales. Visites du site pilote. > Dépôt du dossier de demande d enregistrement de la certification professionnelle «Entrepreneur de la TPE durable» au RNCP Répertoire national des certifications professionnelles Développer et appuyer le réseau des couveuses > Continuité des actions > Développer la filière agriculture en partenariat avec les réseaux experts > Organiser les 4 es Universités des couveuses > Proposer les espaces de coworking Open Boréal pour les quartiers > Etude des besoins de financement au démarrage des projets (opportunité de créer un fonds d amorçage national) > Animer la collaboration dans la communauté d entrepreneurs Aurore Incubation > Participer à la French Tech > Rédaction de monographies : problématiques territoriales, enjeux et réponses adaptées > Déployer la certification professionnelle «Entrepreneur de la TPE durable» > Partenariat expérimental avec la plateforme de crowdfunding HelloMerci.com + ENISE Observatoire Européen des Couveuses d Entreprises L Observatoire Européen des Couveuses d Entreprises ENISE sera lancé en juin Tadeusz Durczok, directeur de SWR, agence régionale qui développe les couveuses en Pologne nous livre son impression : «L observatoire ENISE permet aux couveuses de partager de nouvelles solutions et méthodes de travail. De plus, il donne une plus grande visibilité aux couveuses en Europe. En Pologne, le taux de pérennité des entreprises à trois ans est d environ 30 %, alors qu il existe des outils financiers pour soutenir la création de petites entreprises. Le but principal du projet PI-PWP CouveusePL était de renforcer les compétences des entrepreneurs. Le modèle français de la couveuse était l outil idéal, permettant le test d activité et le maintien des droits sociaux des porteurs de projet. Grâce au partenariat avec le réseau des couveuses, l équipe du projet CouveusePL et les experts polonais ont pu connaître et s inspirer de l expérience et du fonctionnement des dispositifs français». > 3 nouvelles adhésions de couveuses > Poursuivre le maillage territorial concerté Veiller à un développement cohérent des couveuses > Accompagnement d un projet de couveuse > Aide à la structuration régionale en Languedoc Roussillon, en Rhône sur le territoire Alpes, Centre et Outre Mer Favoriser les échanges avec les pays européens Professionnaliser les couveuses > Appui au démarrage de deux nouvelles couveuses en Europe : Hongrie et Pologne > Mise en place de l Observatoire Européen des Couveuses d Entreprises regroupant 4 pays : Belgique, Pologne, France et Hongrie > 8 couveuses labellisées, dont 2 nouvelles > Plénières et ateliers lors des 3 es Universités des Couveuses d Entreprises > Poursuite de l appui aux couveuses : expertise fiscale et juridique > Nouvelle formation «Innovation & Stratégie : L apport du Business model canevas» > Plus de 60 professionnels des couveuses ont participé à 8 modules et 13 jours de formation > Présentation et discussion des travaux de recherche réalisées dans le cadre d un doctorat à l ensemble des adhérents > Mettre en ligne le site internet multi-langue de l Observatoire européen des couveuses Enise > Enrichir le plan de formation > Poursuivre les actions d expertise > Mise en place d une cellule d appui stratégique et d expertise 8 RÉSEAU DES COUVEUSES D ENTREPRISES RAPPORT D ACTIVITÉ & RAPPORT SOCIÉTAL

6 Promouvoir et représenter les couveuses Etre force de proposition au niveau national Représenter le réseau auprès du grand public Apporter l appui du réseau au niveau local > Participation à deux groupes de travail et aux contributions écrites des Assises de l Entrepreneuriat > Consultations et auditions sur le Pass Entrepreneur, la Loi de l Economie Sociale et Solidaire, l accompagnement des autoentrepreneurs et le microcrédit en Outre-mer > Collaboration dans la concertation nationale pour la nouvelle programmation des Fonds Européens > Courrier commun aux préfectures et conseils régionaux > Travail avec un cabinet d études pour l appui et veille sur l impact des politiques européennes > Diffusion régulière des actualités des couveuses sur le site internet > Animation des réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Youtube > Réalisation d un annuaire des jeunes créateurs dans les DOM > Réalisation d outils de communication déclinables localement > Information aux adhérents sur la protection des données et les déclarations CNIL > Coordination d une communication commune pour les Journées Portes Ouvertes des 6 couveuses d outre-mer > Réponses coordonnées pour l appel à projets PEPIPE Plan Etudiants Pour l Innovation, le Transfert et l Entrepreneuriat Donner du sens aux actions du réseau > Poursuivre la veille législative > Participer aux Assises 2014 «Les Jeunes et les PME, grandir ensemble!», et appuyer les couveuses pour qu elles participent aux déclinaisons régionales > Accompagner les politiques publiques dans la mise en œuvre des actions décidées lors des Assises, notamment pour doubler le nombre de croissance > Déployer le CAPE CAPE AVENIR : accompagner des jeunes sous contrat d avenir dans les couveuses CAPE étudiant, et son articulation avec le statut entrepreneur étudiant CAPE transmission / reprise d entreprise CAPE agricole > Continuer les actions partenariales sur la filière métiers de la création > Relayer les événements des couveuses au niveau national via les réseaux sociaux > Mettre en place un groupe de travail sur la communication > Mise en place d une cellule d aide à la réponse aux AAP > Coordination nationale Mettre la responsabilité sociale des entreprises et le développement durable au cœur des décisions Réaffirmer l engagement en tant que membre l économie sociale et solidaire > Affirmation de la responsabilité sociale des entreprises dans les compétences de la certification professionnelle «Entrepreneur de la TPE durable» > Partenariat avec l association nationale des coopératives d activités Copéa > Poursuite des actions > Initier un partenariat national avec les acteurs les acteurs l Économie Sociale et Solidaire - ESS (CAE, CGscop) > Développer les coopératives d emploi en sortie de couveuses POLITIQUE SOCIALE Partir des besoins humains et réduire les inégalités sociales Lutter contre les discriminations Permettre l élaboration d un projet professionnel et personnel et un accès à la formation > Gestion des CV anonymes transmis aux couveuses > Enquête sur les besoins et profils des entrepreneurs de la politique de la ville > Membre de l observatoire de l entrepreneuriat féminin > Réalisation d actions centrées sur les jeunes dans les outre-mer > Réalisation d une enquête sur l emploi d avenir dans les couveuses > Poursuite de la politique interne de mise en place d avantages non fiscalisés pour les salariés de la tête de réseau > Réalisation d entretiens semestriels avec les professionnels de la tête de réseau > Permettre une bonne conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle grâce au télétravail > Se mobiliser pour les «7 Engagements pour améliorer l accompagnement des créatrices» > Poursuite des actions IMPACT ENVIRONNEMENTAL Préserver, améliorer et valoriser l environnement sur le long terme et trouver un juste équilibre entre l économie et l écologie > Achats responsables de fourniture > Poursuite des actions Privilégier les fournitures responsables, s assurer > Privilégier les déplacements propres : abonnement Velib, train du recyclage des déchets > Recyclage des déchets Engager l ensemble des adhérents dans la démarche de développement durable > Diffusion d informations sur le site internet, lettre d info > Renouvellement du label LUCIE > Mise en ligne d une vidéo sur l engagement du réseau > Sensibilisation des parties-prenantes à l engagement sociétal et au label LUCIE pendant l Assemblée Générale > Intégration de critères liés au développement durable dans les nouveaux référentiels Boréal et Open Boréal. > Travail sur un label LUCIE spécifique pour les couveuses avec Inter-Made > Participation au salon Produrable > Accentuer le partenariat avec le Label Lucie MODE DE GOUVERNANCE Permettre, dans l intérêt de toutes les parties prenantes, la transparence et un rapport équilibré dans la gestion et conduite du réseau Représenter toutes les parties prenantes dans les instances de concertation Veiller à la diversité dans les instances de direction Communiquer les résultats aux parties prenantes > Réalisation de groupes de travail pour la préparation des ateliers des 3 es Universités des couveuses > Organisation d une réunion des présidents des couveuses > 25% de femmes au sein du conseil d administration > 75% de femmes dans l équipe de professionnels > Un membre du Conseil d administration représente les couveuses des outre-mer > Diffusion du Rapport d activités et Rapport Sociétal à l ensemble des parties prenantes et sur internet > Diffusion de communiqués de presse et d une newsletter thématique aux parties prenantes > Préparer les universités par des groupes de travail d adhérents > Réflexion sur une action de sensibilisation à la mixité auprès des adhérents > Diffusion du Rapport d activités et Rapport Sociétal à l ensemble des parties prenantes et sur internet > Organisation d un comité de pilotage réunissant l ensemble des partenaires financiers Respecter des lois et des règlements > Enrichissement de la base d expertise sur le CAPE Cap Expert > Suivi des évolutions législatives en lien avec le CAPE > Enrichissement de la base d expertise Cap Expert > Travail de veille sur le CAPE > Articulation du CAPE avec le statut étudiantentrepreneur > Mise en place du CAPE agricole > Développement du CAPE reprise d entreprise En 2013, l Union des Couveuses d Entreprises a obtenu le renouvellement de sa labéllisation LUCIE grâce à la continuité de son engagement et de ses pratiques en faveur d un développement durable. 10 RÉSEAU DES COUVEUSES D ENTREPRISES RAPPORT D ACTIVITÉ & RAPPORT SOCIÉTAL

7 IMPLANTATIONS DES COUVEUSES D ENTREPRISES Catsaï Design BELGIQUE POLOGNE HONGRIE Couveuses Antennes Projets de couveuses Réunion Martinique Guyane Guadeloupe Mayotte Nouvelle- Calédonie Retrouvez le réseau des couveuses SUR LE WEB SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX facebook.com/union.des.couveuses.d.entreprises twitter.com/union_couveuses youtube.com/user/unioncouveuses Le réseau des couveuses remercie ses partenaires : From PDF Cette action de communication est cofinancée par l Union Européenne.

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail

Coopérative pour le Développement de l Emploi dans les Services A la Personne CDE SAP

Coopérative pour le Développement de l Emploi dans les Services A la Personne CDE SAP Coopérative pour le Développement de l Emploi dans les Services A la Personne CDE SAP Gérant : Laurent BONNET Directeur : Thierry SARKISSIAN Coordonnées : cde-sap@orange.fr - 04.91.93.54.75 Siège social

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES Convention de partenariat entre la Fédération Bancaire Française et France Active

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans lequel s inscrit Alter Incub ainsi que les modalités et

Plus en détail

Les actions de la Caisse des dépôts en faveur du développement économique en Ile de France

Les actions de la Caisse des dépôts en faveur du développement économique en Ile de France Les actions de la Caisse des dépôts en faveur du développement économique en Ile de France Anne de Richecour Directeur Interrégional Adjoint CDC Ile de France 8 juin 2010 - Nanterre 1 Le développement

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale CJD international Présentation Générale Niveau texte 3 Niveau texte 4 Le CJD International est un réseau qui regroupe plus de 5000 jeunes dirigeants d entreprise sur 12 pays. Le CJD International a pour

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Région Rhône-Alpes Clémence CAPRON 04 26 73 49 57 06 87 56 05 48 + CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE SALON DES

Plus en détail

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin»

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin» 1er réseau de financement des créateurs d entreprise 228 plateformes d accompagnement dans toute la France 16 200 entreprises et 38 500 emplois créés ou maintenus en 2014 CAHIER DES CHARGES Animation de

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES.

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES. DOSSIER DE PRESSE LA RÉGION FRANCHE-COMTÉ ET LA CAISSE DES DÉPÔTS S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES 22 janvier 2015 Région Franche-Comté

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon Debate 7. Muriel Nivert-Boudou DG Cress LR www.cresslr.org www.coventis.org Bref historique de l ESS en France L Economie sociale est née et a pris son essor

Plus en détail

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE 22 mai 2013 Préambule La fédération COORACE a pris connaissance du rapport IGAS-IGF relatif au financement du secteur de l insertion par

Plus en détail

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse 1er réseau de financement des créateurs d entreprise 230 plateformes d accompagnement dans toute la France 16 565 entreprises et 39 538 emplois créés ou maintenus en 2013 Communiqué de Presse Lancement

Plus en détail

POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SOUTIEN A L INSERTION PAR L ACTIVITE L ECONOMIQUE. Rapport Cadre n CR 41-09 du 06 Mai 2009

POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SOUTIEN A L INSERTION PAR L ACTIVITE L ECONOMIQUE. Rapport Cadre n CR 41-09 du 06 Mai 2009 POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SOUTIEN A L INSERTION PAR L ACTIVITE L ECONOMIQUE Rapport Cadre n CR 41-09 du 06 Mai 2009 1 Une politique régionale concertée Le 20 Mai 2008, le CRIF organise une large concertation

Plus en détail

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN (approuvée par le 8 ème congrès français de la nature 26 mai 2008) L Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) est le plus important

Plus en détail

Avec le soutien de. Lignes directrices. pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité

Avec le soutien de. Lignes directrices. pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité Avec le soutien de Lignes directrices pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité Le Comité français de l UICN (Union Internationale pour la Conservation de la

Plus en détail

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Le tableau ci-après décline : - dans la colonne «Tronc commun», le profil de base, à travers la finalité du poste, les missions,

Plus en détail

Le projet européen B-NEW (RÉSEAU DE FEMMES ENTREPRENEURES - BUSINESS NETWORK FOR ENTERPRISING WOMEN)

Le projet européen B-NEW (RÉSEAU DE FEMMES ENTREPRENEURES - BUSINESS NETWORK FOR ENTERPRISING WOMEN) Dossier de presse Le projet européen B-NEW (RÉSEAU DE FEMMES ENTREPRENEURES - BUSINESS NETWORK FOR ENTERPRISING WOMEN) Mardi 3 avril 2012 à 10 h 00 - Maison du Département - Quimper WSX WSX Enterprise

Plus en détail

L AGGLOMÉRATION CÔTE BASQUE - ADOUR SOUTIENT LE COWORKING À TRAVERS LA CRÉATION DE L ESPACE LA COCOTTE COWORKING À BAYONNE

L AGGLOMÉRATION CÔTE BASQUE - ADOUR SOUTIENT LE COWORKING À TRAVERS LA CRÉATION DE L ESPACE LA COCOTTE COWORKING À BAYONNE 28 novembre 2014 DOSSIER DE PRESSE L AGGLOMÉRATION CÔTE BASQUE - ADOUR SOUTIENT LE COWORKING À TRAVERS LA CRÉATION DE L ESPACE LA COCOTTE COWORKING À BAYONNE Ils sont designers, graphistes, développeurs,

Plus en détail

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Le sens de notre action Les questions relatives à l amélioration du cadre de vie et au bien-être des hommes sont des préoccupations sociétales

Plus en détail

Plate-forme RSE. Commissariat Général à la stratégie et la prospective

Plate-forme RSE. Commissariat Général à la stratégie et la prospective Plate-forme RSE Commissariat Général à la stratégie et la prospective «La Région Languedoc-Roussillon accélérateur de compétitivité et de responsabilité sociale pour les entreprises» Josick Paoli Directrice

Plus en détail

WE DO WHAT? DOSSIER DE PRESSE L INVESTISSEMENT PARTICIPATIF À IMPACT POSITIF! MAI 2015. CONTACT PRESSE Lisa Moisan 06 34 69 16 82 presse@wedogood.

WE DO WHAT? DOSSIER DE PRESSE L INVESTISSEMENT PARTICIPATIF À IMPACT POSITIF! MAI 2015. CONTACT PRESSE Lisa Moisan 06 34 69 16 82 presse@wedogood. WE DO WHAT? L INVESTISSEMENT PARTICIPATIF À IMPACT POSITIF! DOSSIER DE PRESSE MAI 2015 CONTACT PRESSE Lisa Moisan 06 34 69 16 82 presse@wedogood.co 1 S E O M M A I 1/ QUI SOMMES-NOUS? 2/ VALEURS 3/ FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Programme Observatoire ESSpace

Programme Observatoire ESSpace Programme Observatoire ESSpace Observatoire ESSpace est un projet interrégional conduit par les 4 Chambres régionales de l économie sociale et solidaire (ESS) des régions de Franche-Comté et Rhône-Alpes

Plus en détail

Cluster Solaire / MCIC : «Réalisations et Perspectives» Juin 2015

Cluster Solaire / MCIC : «Réalisations et Perspectives» Juin 2015 Cluster Solaire / MCIC : «Réalisations et Perspectives» Juin 2015 Le Cluster Solaire/MCIC, un outil pour appuyer le développement industriel vert STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE Plan Solaire Marocain Plan Eolien

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 24 juillet 2015. Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS

DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 24 juillet 2015. Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS DOSSIER DE PRESSE Vendredi 24 juillet 2015 Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS Le Grand Narbonne a fait du développement économique et de l emploi la priorité N 1 de ses

Plus en détail

PROJET D ACTIVITÉ 2015

PROJET D ACTIVITÉ 2015 PROJET D ACTIVITÉ 2015 LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS DU SECTEUR LES ENJEUX INSTITUTIONNELS 1. Les partenaires engagés 2. Les partenaires à consolider et développer 3. Les élections départementales et régionales

Plus en détail

Note de cadrage du projet de groupe de travail sur l entrepreneuriat en milieu rural (à l'issue des travaux de préfiguration)

Note de cadrage du projet de groupe de travail sur l entrepreneuriat en milieu rural (à l'issue des travaux de préfiguration) Note de cadrage du projet de groupe de travail sur l entrepreneuriat en milieu rural (à l'issue des travaux de préfiguration) Introduction : La proposition de créer un groupe de travail sur l entrepreneuriat

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Lorraine 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

Un magazine transfrontalier dédié à la création d entreprise

Un magazine transfrontalier dédié à la création d entreprise Un magazine transfrontalier dédié à la création d entreprise Mardi 18 juin 2002 DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Valérie CHARRIERE-VILLIEN Tél. 04 72 40 58 37 Fax. 04 72 40 58 33 e-mail : charriere@lyon.cci.fr

Plus en détail

Pépinière d entreprise Cap Nord

Pépinière d entreprise Cap Nord Pépinière d entreprise Cap Nord Nouvel outil d aide à la création d entreprises sur le nord de l agglomération UDossier de Presse 12 décembre 2007 Projet développé dans le cadre de : Mobilisant : EGEE

Plus en détail

vous souhaite la bienvenue L offre globale de services aux entreprises Droit Chiffre Banque & Conseil financier Informatique Sécurité Monde du Bureau

vous souhaite la bienvenue L offre globale de services aux entreprises Droit Chiffre Banque & Conseil financier Informatique Sécurité Monde du Bureau vous souhaite la bienvenue L offre globale de services aux entreprises Droit Chiffre Banque & Conseil financier Informatique Sécurité Monde du Bureau Droit FIDUCIAL SOFIRAL Chiffre FIDUCIAL Audit FIDUCIAL

Plus en détail

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE 103.5 La station Radio E2C AUVERGNE Communiqué de presse 15 mai 2012 Radio E2C : 103.5 Une semaine dans la peau des animateurs radio, c est le challenge que vont relever les stagiaires de l E2C Du 21 au

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Développer l entrepreneuriat féminin. Un plan d action en marche

DOSSIER DE PRESSE. Développer l entrepreneuriat féminin. Un plan d action en marche DOSSIER DE PRESSE Développer l entrepreneuriat féminin Un plan d action en marche Jeudi 6 février 2014 SOMMAIRE Déroulé du déplacement de la ministre au Salon des entrepreneur s... 2 Retour sur le plan

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme Projet de Plateforme Technologique pour l Innovation Bâtiment Durable en Bretagne Projet de Plateforme Projet Technologique de Plateforme pour l Innovation Technologique Bâtiment Durable pour en l Innovation

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature RESEAUX THEMATIQUES FRENCH TECH Dossier de candidature DEPOT DES CANDIDATURES : Les dossiers de candidature ne doivent pas faire plus de 30 pages (plus un maximum de 10 pages d annexes). Pour les écosystèmes

Plus en détail

Un lieu unique pour développer et expérimenter un projet numérique innovant tout en structurant un modèle économique

Un lieu unique pour développer et expérimenter un projet numérique innovant tout en structurant un modèle économique NUMERIC LAB Un lieu unique pour développer et expérimenter un projet numérique innovant tout en structurant un modèle économique POURQUOI S INSTALLER AU NUMERIC LAB? Le Numeric Lab est un incubateur d

Plus en détail

Défendre et représenter les intérêts des entreprises de Services à la Personne

Défendre et représenter les intérêts des entreprises de Services à la Personne Défendre et représenter les intérêts des entreprises de Services à la Personne Rejoignez la 1 ère fédération de proximité d entreprises de Services à la Personne Dans les pas de Richard Binier qui a su

Plus en détail

Sommaire. Présentation Générale 3. Nos Métiers 4. Nos Services 5. Notre Valeur ajoutée 6. Notre Philosophie 7. Nos Clients 8.

Sommaire. Présentation Générale 3. Nos Métiers 4. Nos Services 5. Notre Valeur ajoutée 6. Notre Philosophie 7. Nos Clients 8. 1 Sommaire Présentation Générale 3 Nos Métiers 4 Nos Services 5 Notre Valeur ajoutée 6 Notre Philosophie 7 Nos Clients 8 Notre Equipe 9 Contact 12 2 Présentation Advise UP Associés Cabinet de conseil,

Plus en détail

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE

Plus en détail

Adhérer à la Chambre Professionnelle du Conseil :

Adhérer à la Chambre Professionnelle du Conseil : Adhérer à la Chambre Professionnelle du Conseil : Partager / Mutualiser pour : - S enrichirdes échanges, benchmark, expériences et savoir-faire partagés, synergies commerciales, complémentarités de missions

Plus en détail

Un nouvel espace de co-working Contact presse

Un nouvel espace de co-working Contact presse Un nouvel espace de co-working Contact presse Corine BUSSON BENHAMMOU Responsable des relations presse Ville d Angers/Angers Loire Métropole 02 41 05 40 33 / corine.busson benhammou@ville.angers.fr 1 Depuis

Plus en détail

Rendez-vous de l ESS régionale. Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch.

Rendez-vous de l ESS régionale. Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch. Rendez-vous de l ESS régionale Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch.org %! "! $!!" # % " Les entreprises d économie sociale et solidaire

Plus en détail

Dispositif : Entreprenariat et entreprises

Dispositif : Entreprenariat et entreprises Dispositif : Entreprenariat et entreprises Axe 2 Objectif Thématique 3 : Améliorer la compétitivité des PME Investissement prioritaire A : Promotion de l esprit d entreprise, en particulier en facilitant

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

Bilan de la concertation 2011-2015

Bilan de la concertation 2011-2015 Bilan de la concertation 2011-2015 Dès sa création en 2011, l association de préfiguration a mis en place une méthode destinée à impliquer au maximum les acteurs locaux dans l écriture de charte (méthode

Plus en détail

Étude relative au développement d l économie sociale et solidaire Dieppe-Maritime

Étude relative au développement d l économie sociale et solidaire Dieppe-Maritime Étude relative au développement d de l économie sociale et solidaire Dieppe-Maritime Présentation au Bureau Communautaire 6 octobre 2009 Ordre du jour 1. ESS de quoi parle-t-on? 2. Synthèse du profil ESS

Plus en détail

Solidarités Besoins Défis Besoins Transformer Projets les idées innovantes en entreprises durables Innovations Emplois Solidarités Défis Besoins

Solidarités Besoins Défis Besoins Transformer Projets les idées innovantes en entreprises durables Innovations Emplois Solidarités Défis Besoins Besoins Idées Expertises Innovations Durables Solidarités Réseaux Partenaires Défis Projets Entreprises Emplois Besoins Idées Expertises Innovations Durables Idées Solidarités Réseaux Partenaires Défis

Plus en détail

[Accompagner] > Coacher, aider un entrepreneur à se développer. Être à ses côtés quotidiennement.

[Accompagner] > Coacher, aider un entrepreneur à se développer. Être à ses côtés quotidiennement. [Accompagner] > Coacher, aider un entrepreneur à se développer. Être à ses côtés quotidiennement. [Accompagner] > Coacher, aider un entrepreneur à se développer. Etre à ses côtés quotidiennement. Notre

Plus en détail

ENTREPRENDRE AU FÉMININ

ENTREPRENDRE AU FÉMININ Journée nationale des femmes entrepreneures ENTREPRENDRE AU FÉMININ Un an d action pour le développement de l entreprenariat féminin DOSSIER DE PRESSE 1 er octobre 2014 UNE POLITIQUE POUR L EMPLOI ET L

Plus en détail

France Active, un réseau au service des personnes, de l emploi et des territoires

France Active, un réseau au service des personnes, de l emploi et des territoires RAPPORT D ACTIVITE 2012 Le mot du Président Depuis 2005, nous accompagnons et finançons des personnes à la recherche d un emploi, qui créent leur propre entreprise, et des entreprises solidaires qui créent

Plus en détail

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises

Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises ENTREPRISES ACHETEUSES Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises Cécile Rioux, Responsable des achats, et Nicolas Pernet, Trésorier du CE d'apicil, ont fait appel à Nathalie

Plus en détail

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Organisation du Référentiel d Activités et de Compétences Le référentiel

Plus en détail

entreprendre prêt d honneur accompagner créer financer reprendre développer expertiser parrainer

entreprendre prêt d honneur accompagner créer financer reprendre développer expertiser parrainer entreprendre prêt d honneur accompagner créer reprendre financer développer expertiser parrainer rapport d activité 2013 1 Sommaire P 5 Chiffres clés 2013 p 6 De l accueil au comité P 7 Le financement

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

construisons ensemble les savoirs de demain

construisons ensemble les savoirs de demain construisons ensemble les savoirs de demain «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 ARTICLE 1 : CONTEXTE Dans le prolongement de son Agenda 21 qui s intègre dans une logique de développement durable,

Plus en détail

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites? ner g a p Accom ets oj vos pr ialisation n o str i t u a d s i n l i d rcia e m m o et de c s nt a v o n in Juin 2015 Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Plus en détail

Plan Etudiants Pour l Innovation, le Transfert, l Entrepreneuriat (PEPITE) dans l Enseignement Supérieur

Plan Etudiants Pour l Innovation, le Transfert, l Entrepreneuriat (PEPITE) dans l Enseignement Supérieur Plan Etudiants Pour l Innovation, le Transfert, l Entrepreneuriat (PEPITE) dans l Enseignement Supérieur Jean-Pierre Boissin Mission nationale (MENESR/MEIN/CDC) Président Académie de l Entrepreneuriat

Plus en détail

Agence pour la création d entreprise

Agence pour la création d entreprise Agence pour la création d entreprise d SYNTHÈSE SE DU PLAN STRATÉGIQUE 2010 2012 Les éléments majeurs du contexte ayant un impact sur l APCE Ces éléments de contexte conditionnent le positionnement et

Plus en détail

PRINCIPE D INTEGRATION AU RĖSEAU GCL

PRINCIPE D INTEGRATION AU RĖSEAU GCL PRINCIPE D INTEGRATION AU RĖSEAU GCL Le Groupe GCL Qui est GCL? Le réseau GCL, fort de son expérience dans le Sud Ouest de la France, a décidé d accentuer son développement au niveau national depuis 2006

Plus en détail

Séance publique du 21 juin 2005. Délibération n 2005-2739

Séance publique du 21 juin 2005. Délibération n 2005-2739 Séance publique du 21 juin 2005 Délibération n 2005-2739 commission principale : développement économique objet : Démarche Lyon ville de l'entrepreneuriat - Soutien à l'association Action'elles pour son

Plus en détail

Création et animation du «Club TIC Oise» mardi 26 Juin 2012 18h00 20h00

Création et animation du «Club TIC Oise» mardi 26 Juin 2012 18h00 20h00 Création et animation du «Club TIC Oise» mardi 26 Juin 2012 18h00 20h00 «Le club Tic est cofinancé par l union européenne. L Europe s engage en Picardie avec le Fonds européen de développement régional»

Plus en détail

Alternance réalisée par Amélie Montoriol au sein de la Direction Innovations & Marchés :

Alternance réalisée par Amélie Montoriol au sein de la Direction Innovations & Marchés : Alternance réalisée par Amélie Montoriol au sein de la Direction Innovations & Marchés : PRESENTATION DE L ORGANISME D ACCUEIL Ressourcer le monde Clients : Collectivités/ Industriels/ Secteur Tertiaire

Plus en détail

Ensemble pour faire échos à vos projets d ESS en lien avec l Afrique

Ensemble pour faire échos à vos projets d ESS en lien avec l Afrique Ensemble pour faire échos à vos projets d ESS en lien avec l Afrique Dossier de candidature à l attention des porteurs de projet UN DISPOSITIF INNOVANT POUR ACCOMPAGNER L ENTREPRENEURIAT SOCIAL DES DIASPORAS

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion des PME/PMI : management, création et reprise/transmission de l Université du Littoral Côte d'opale - ULCO

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

Projet. d espace de coworking. À Combronde / Puy-de-Dôme

Projet. d espace de coworking. À Combronde / Puy-de-Dôme Projet d espace de coworking À Combronde / Puy-de-Dôme CONTACT Si vous souhaitez nous rejoindre dans ce projet, nous sommes à votre disposition pour en discuter et vous apporter tout complément d information.

Plus en détail

Ce guide se veut évolutif et dynamique. Actualisé mensuellement, il recueillera les appels à projets qui Il est votre outil et notre lien.

Ce guide se veut évolutif et dynamique. Actualisé mensuellement, il recueillera les appels à projets qui Il est votre outil et notre lien. Mesdames et Messieurs, Le P total) afin de relever le défi de la compétitivité et de faire émerger un nouveau modèle de croissance, en finançant des projets innovants et exemplaires, rigoureusement sélectionnés.

Plus en détail

ET DEMAIN? Proposition et retombées du comité interministériel à l'égalité des territoires. Laurent COUSSEDIERE

ET DEMAIN? Proposition et retombées du comité interministériel à l'égalité des territoires. Laurent COUSSEDIERE ET DEMAIN? Proposition et retombées du comité interministériel à l'égalité des territoires Laurent COUSSEDIERE Une démarche en 5 points pour diffuser les modèles et en assurer une amélioration consolidée

Plus en détail

BGE ADIL Agence pour le Développement de l Initiative Locale. Accompagner vos projets de création et de consolidation d entreprise

BGE ADIL Agence pour le Développement de l Initiative Locale. Accompagner vos projets de création et de consolidation d entreprise BGE ADIL Agence pour le Développement de l Initiative Locale Accompagner vos projets de création et de consolidation d entreprise La création d entreprise : Un axe majeur de développement professionnel

Plus en détail

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet Campus TKPF Centre de compétences Synthèse du projet 1 UN ESPACE D INFORMATION, D ORIENTATION, D ACCOMPAGNEMENT & DE VALORISATION DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL UNE INGENIERIE INTEGREE DU SYSTEME FORMATION

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Dynamiser l entreprenariat en Basse-Normandie avec les chartes de partenariat «création» et «reprise-transmission»

Dynamiser l entreprenariat en Basse-Normandie avec les chartes de partenariat «création» et «reprise-transmission» Emploi... Dynamiser l entreprenariat en Basse-Normandie avec les chartes de partenariat «création» et «reprise-transmission» La Région et plus de 160 partenaires en Basse-Normandie se sont engagés en faveur

Plus en détail

AGENCE POUR LA CREATION D ENTREPRISES. APCE Octobre 2008 1

AGENCE POUR LA CREATION D ENTREPRISES. APCE Octobre 2008 1 AGENCE POUR LA CREATION D ENTREPRISES APCE Octobre 2008 1 Son histoire L APCE est une agence gouvernementale Créée en 1996, sa mission s inscrit dans le prolongement de celle de l ANCE lancée en 1979 à

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais Offres et besoins de formations : les Vers une définition concertée des enjeux de développement des formations professionnelles en région Nord-pas de Calais Région Nord-Pas de Calais Mission d Appui aux

Plus en détail

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes :

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes : Le questionnaire ci dessous a pour objectif de faire le point sur le RESSOL, sur notre dernière action à savoir le mois de l Economie Sociale et Solidaire et sur nos pistes d évolution. Ce questionnaire

Plus en détail

MONTAGE ET REALISATION DU PROGRAMME SOFT-WHERE EXPORT 2013 CAHIER DES CHARGES

MONTAGE ET REALISATION DU PROGRAMME SOFT-WHERE EXPORT 2013 CAHIER DES CHARGES MONTAGE ET REALISATION DU PROGRAMME SOFT-WHERE EXPORT 2013 CAHIER DES CHARGES 1) Introduction Dans le cadre de son PDI (Plan de Développement International), le Cluster EDIT a mis en place une action nommée

Plus en détail

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC o CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA CREATION D UN CENTRE D'EXCELLENCE FRANCO xxxxxxxxxxxx DE FORMATION AUX METIERS DE XXXXXXXXXX LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC A) MISSION

Plus en détail

Pour un développement. local. durable. Développement

Pour un développement. local. durable. Développement Développement local Pour un développement local durable durable Le développement local vise à améliorer la vie quotidienne des habitants d un territoire en renforçant toutes les formes d attractivité de

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES Dispositif : USAGES NUMERIQUES (7.2.C) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter l usage des services numériques. 1. Actions éligibles :

Plus en détail

Prestation rédactionnelle : Réalisation de portraits d entrepreneuses lauréates du concours «Initiative au Féminin»

Prestation rédactionnelle : Réalisation de portraits d entrepreneuses lauréates du concours «Initiative au Féminin» CAHIER DES CHARGES Prestation rédactionnelle : Réalisation de portraits d entrepreneuses lauréates du concours «Initiative au Féminin» Initiative Doubs Territoire de Belfort Juin 2015 Philippe VOGNE Directeur

Plus en détail

Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012

Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012 Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012 La présente note établit le bilan pour l année 2012 de la convention entre la Région et la Safer Rhône- Alpes. S agissant de la première année d application,

Plus en détail

PRDFP. 2011-2015 Le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles. cohérence. Concertation. Innovation.

PRDFP. 2011-2015 Le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles. cohérence. Concertation. Innovation. cohérence ÉGALITÉ DES CHANCES/DYNAMIQUE ÉCONOMIQUE Concertation Innovation Innovation www.regionreunion.com Concertation cohérence 2011-2015 Le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014 COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES Paris, le 09/05/2014 1 1 Global Compact o Lancé en 2000, le Pacte Mondial des Nations Unies est un

Plus en détail

Enjeux et problématiques du soutien à l emploi associatif

Enjeux et problématiques du soutien à l emploi associatif Enjeux et problématiques du soutien à l emploi associatif Support de présentation - Animation n 1 Guide «Structurer une offre territoriale d accompagnement des petites et moyennes associations employeuses»

Plus en détail

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM.

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. Direction du Développement Economique et Emploi Artois Comm. Le 4 juin 2010 ARTOIS COMM. PRESENTATION D ARTOIS COMM. LES CARACTERISTIQUES DU TERRITOIRE : La Communauté

Plus en détail

LES ENTREPRISES DE L AGGLOMERATION LYONNAISE ONT LEUR CELLULE DE RENSEIGNEMENTS ECONOMIQUES. dossier de presse MARDI 29 MARS 2011

LES ENTREPRISES DE L AGGLOMERATION LYONNAISE ONT LEUR CELLULE DE RENSEIGNEMENTS ECONOMIQUES. dossier de presse MARDI 29 MARS 2011 LES ENTREPRISES DE dossier de presse MARDI 29 MARS 2011 Contact presse CCI de Lyon Aurélie Husson 04 72 40 58 39 husson@lyon.cci.fr SOMMAIRE LES ENTREPRISES DE Intelligence économique : le constat Un levier

Plus en détail

Le programme européen pour l éducation, la formation, la jeunesse et le sport. l éducation. des adultes en europe!

Le programme européen pour l éducation, la formation, la jeunesse et le sport. l éducation. des adultes en europe! Le programme européen pour l éducation, la formation, la jeunesse et le sport Faisons grandir l éducation et la formation des adultes en europe! European Plateform for Adult Learning in Europe (EPALE),

Plus en détail

Veille sociale au 12 septembre 2014

Veille sociale au 12 septembre 2014 ( Veille sociale au 12 septembre 2014 La veille sociale présentée dans cette revue actualise la veille présentée le mois dernier. Les sujets qui n ont pas évolué ne sont pas repris. ( I ) Projets sociaux

Plus en détail