Bois d Arcy la dynamique démographique. Une croissance démographique qui se poursuit. Les ménages INSEE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bois d Arcy la dynamique démographique. Une croissance démographique qui se poursuit. Les ménages INSEE 1999-2008"

Transcription

1 Bois d Arcy la dynamique démographique Une croissance démographique qui se poursuit Entre 1999 et 2008, la population de Bois d Arcy a augmenté de habitants avec un rythme moyen de 1,35 % par an. En effet, les récentes constructions ont permis d inverser les tendances 1990/1999. Aujourd hui, la commune accueille de nombreuses familles d où un solde naturel fort et un solde migratoire positif. Évolution de la population Due au solde naturel Due au solde migratoire Source : INSEE-RP 1999 et 2008 INSEE val.absolues tx évol./an , , ,28 Population évolution de la population de Bois d Arcy entre 1968 et Années Source : INSEE RP Taux annuel d évolution de la population due aux soldes naturel et migratoire 1,50 1,00 0,50 0,00-0,50-1,00-1,50-2, Due au solde naturel Source : INSEE RP et 2008 Due au solde migratoire Les ménages Population des ménages (= population des résidences principales) Nombre de résidences principales Nombre moyen de personnes par ménage ,71 2,59 2,53 2,52 Source : INSEE RP et 2008 En correlation avec l évolution démographique et le développement de la commune, on peut observer que le nombre de ménages et de résidences principales augmente fortement entre 1999 et Bois d Arcy connait, malgré tout, une poursuite du phénomène de desserrement avec, en 2008, un nombre de personnes par ménage évalué à 2,52. Elle reste, toutefois, au dessus de la taille moyenne de 2,35 personnes par ménages observée pour l ensemble de Versailles Grand Parc.

2 une population très jeune En 2008, la commune de Bois d Arcy garde un des indices de jeunesse les plus élevés de Versailles Grand Parc. Le rapport entre les -20 ans et les + 60 ans est de 2,08. Celui-ci ne cesse d augmenter depuis les 3 dernières années. La pyramide des âges confirme ce dynamisme démographique et la très forte représentation des 15/44 ans. Pyramide des âges de Bois d Arcy en ans ou plus 75 à 89 ans Tranches d âges 60 à 74 ans 45 à 59 ans 30 à 44 ans 15 à 29 ans 0 à 14 ans Hommes Femmes Indice de jeunesse Bois d Arcy : 2,08 CAVGP : 1, Effectifs des classes Évolution des effectifs scolaires du premier degré à Bois d Arcy 1450 Effectifs Les effectifs scolaires en augmentation depuis 2006 confirment les tendances observées et la poursuite du développement de la commune Années scolaires Source : commune - service scolaire

3 Bois d Arcy le parc des logements les logements : les chiffres clés Age du parc par statut d occupation Nombre de logements : 5 481, soit 6,6% de Versailles Grand Parc Nombre de résidences principales : logements Nombre de logements collectifs : soit 64% des résidences principales 63% de logements sont de type F3/F4 69% du parc est composé de propriétaires occupants Nombre de logements vacants : 503 soit 9,18% du parc mais seulement 69 logements vacants depuis plus d un an. Ce taux de vacance en augmentation depuis 2008 peut s expliquer par la livraison des logements de la ZAC Croix Bonnet Av Le parc de logements sur Bois d Arcy est relativement ancien. La très grande majorité des constructions ont été réalisées entre 1950 et Si le parc est en bon état, son anciennenté pose notamment la question de la performance énergétique des logements (la majorité du parc a été construit avant 1974, date de la première réglementation thermique). Source : Filocom locataire HLM locataire privé propriétaire occupant autre NR L occupation du parc Logements en suroccupation Source : Filocom 2009 Locataires HLM Locataires privés Propriétaires occupants Total résidences principales taux nombre taux nombre taux nombre taux nombre Légère 4,3% 25 3,0% 25 1,7% 57 2,2% 109 Lourde 0,2% 1 0,8% 7 0,2% 6 0,3% 16 La suroccupation correspond à une superficie habitable de moins de 9m 2 par personne. La suroccupation légère est définie comme une superficie habitable de moins de 16 m 2 pour la première personne et de moins de 11 m 2 pour les personnes suivantes. La part des résidences principales en suroccupation légère ou lourde est très faible sur Bois d Arcy, seulement 2,5% des résidences principales contre 5,4% des résidences principales sur Versailles Grand Parc. Le parc social est le plus concerné par cette problèmatique avec 4,5% des logements. Le nombre de logements potentiellement indignes est inférieur à 10. Le parc de logement est en bon état. Le parc de logements potentiellement indigne correspond aux logements insalubres, aux locaux où le plomb est accessible, les immeubles menaçants de ruine, les hôtels meublés dangereux, les habitats précaires.

4 LE MARCHE DE L IMMOBILIER Prix médian des ventes en 2009 Prix médian au m Maisons neuves Maisons anciennes Analyse réalisée sur le groupe de communes : Bois d Arcy, Fontenay-le-Fleury, Saint-Cyr-l Ecole Appartements neufs Appartements anciens Nombre de ventes en CaracteristiqueS Profil des acquéreurs et des vendeurs Tranche d âge Acquéreurs Vendeurs 29 ans et - 23% 1,4% ans 33,5% 33,8% ans 19% 12,9% ans 12,2% 9,5% 60 ans et + 7,1% 16,1% Non renseigné 5,3% 26,2% Provenance et destination Tranche d âge Destination des vendeurs Provenance des acquéreurs Groupe de communes 51% 34% Reste département 29% 38% Paris 2% 4% Petite couronne 8% 13% Reste Grande couronne 1% 2% Autre/NR 9% 9% Evolution du marche Nombre de ventes par année Sur les communes de Bois d Arcy, Fontenay-le-Fleury et Saint-Cyr-l Ecole, le prix de vente médian au m 2 est de C est bien en-deçà des montants observés en moyenne sur l intercommunalité (3 810 le m 2 pour un appartement ancien). Le nombre de ventes ne cesse de diminuer depuis Cette tendance est aussi observée sur le reste de l intercommunalité. Les acquéreurs sont majoritairement âgés de 30 à 39 ans. L âge des vendeurs moins bien renseigné est plus disparate. La majorité des acquéreurs provient du reste du département et du groupe de communes étudiées. Les vendeurs privilégient quant à eux, le maintien sur le même groupe de communes. Source : CD Bien 2009 Prix de vente médian au m 2 des appartements anciens groupe de communes Versailles Grand Parc

5 Bois d Arcy le logement social Bois-d'Arcy Logements locatifs sociaux SRU en 2010 Ü m Logements locatifs sociaux SRU Logements locatifs sociaux 2010 Source : DDT des 78 Yvelines - SRU EPLS Copyright DGFIP : DGFiP -- cadastre Cadastre Edité le 16 janvier 2012 par le Pôle d'ingénierie Territorial

6 Précarité des habitants Non imposable Sous le seuil de pauvreté (4554 euros par an) 2009 (7 754 euros par an) Source : Filocom 2009 taux nombre taux nombre taux nombre taux nombre Bois d Arcy 16,3% ,0% ,1% 174 5,6% 275 Versailles Grand Parc 17,3% ,4% ,0% ,6% % des ménages de Bois d Arcy sont non imposables. Ce taux est légèrement supérieur à celui observé sur l intercommunalité mais cette part augmente plus vite que sur l ensemble de Versailles Grand Parc (+6%/an sur Bois d Arcy contre 4% par an sur VGP). De la même manière, la part des ménages vivant en dessous du seuil de pauvreté augmente très fortement (+4%/an contre 1% sur VGP) même si le taux des ménages concernés (5,6%) est plus faible que sur l ensemble de l intercommunalité. logement SOCIAL ET LOI sru Plafonds 2010 : ressources annuelles imposables (revenu fiscal de référence) Ménage Prêt Locatif Aidé d Intégration Prêt Locatif à Usage Social Prêt Locatif Social d'1 personne de 2 personnes de 3 personnes de 4 personnes de 5 personnes de 6 personnes Taux de logements sociaux SRU au 01/01/2010 : 15,80% Nombre de logements sociaux manquants : ,3% de la population de Bois d Arcy est éligible à un logement de type PLAI (16,9%) ou PLUS (31,4%) en Cette part est plus importante que la moyenne observée sur l intercommunalité (42,1% des ménages) mais très faible en comparaison du reste du département (57%). LEs bailleurs Nom du gestionnaire Nombre de logements sociaux au 01/01/2010 Association FREHA 20 SA HLM Emmaüs 10 SA HLM Le Foyer pour tous 101 SA HLM Antin Résidences 339 SA HLM Toit et Joie 75 SA HLM du Val-de-Seine 28 SA HLM Sofilogis 30 SA HLM Immobilière 3F 45 SA HLM de la Région Parisienne 47 Foncière Logement 5 OPIEVOY 109 TOTAL 809

7 Bois d Arcy le bilan de construction les objectifs du plan local de l habitat ( ) Annuel Total Construction de logements neufs dont logement social dont PLS dont PLUS dont PLAI dont logement privé le bilan Réalisé du PLH Ajustement * 2010 Total % de réalisation Construction de logements neufs ,5 dont logement social ,1 dont PLS ,4 dont PLUS dont PLAI dont logement privé ,7 En quatre ans, la commune de Bois d Arcy a réalisé 75,5% de ses objectifs de création de logements. Ces constructions bénéficient surtout au logement privé. En effet, la commune connait un léger retard pour la création de logements sociaux notamment de type PLUS. Les ressources foncières sont toutefois suffisantes au sein de la ZAC Croix Bonnet pour remplir l intégralité des objectifs fixés. * Le bilan PLH s appuie sur les Déclarations d Ouverture de Chantiers. Certaines d entre elles étant transmises tardivement au service urbanisme, des ajustements sont nécessaires.

8 Les objectifs du Contrat de Développement de l Offre Résidentielle Contrat sur 6 ans Moyenne annuelle prévisionnelle 134,8 Moyenne annuelle Moyenne retenue pour l aide forfaitaire prévisionnelle 43 91,8 Durée du contrat 6 Nombre de logements pris en compte pour le calcul de l aide 550,8 Le Contrat de Développement de l Offre Résidentielle (CDOR) signé en 2007 avec le Conseil Général a pour objectif de favoriser la construction de logements en attribuant à la commune euros par logement créé au-delà de la moyenne de construction Attention, le CDOR ne prend pas en compte la construction de logements spécifiques (exemple : logement étudiant). Aide forfaitaire par logement Aide forfaitaire prévisionnelle Contrat de 6 ans Ces deux objectifs cumulés conditionnent le franchissement de chacun des seuils Moyenne annuelle = 43 x Nombre total de logements dont logements à caractère social années du contrat Objectif final CDOR : 5,508 M Premier seuil (53,9 %) 2,970 M Second seuil (80 %) 4,406 M Le bilan du CDOR Ajustement * 2010 Total Total dont logement social et PTZ dont privé Après 4 ans, la commune de Bois d Arcy comptabilise au titre du CDOR, 337 logements dont 96 logements sociaux. * Depuis 2010, le Conseil Général comptabilise dans les logements sociaux l ensemble des logements ayant bénéficié d un prêt à taux zéro. Ceci explique les réajustements sur la période entre logements privés et logements sociaux.

Fontenay-le-Fleury la dynamique démographique. un gain de population. Les ménages. INSEE val.absolues tx évol./an

Fontenay-le-Fleury la dynamique démographique. un gain de population. Les ménages. INSEE val.absolues tx évol./an Fontenay-le-Fleury la dynamique démographique un gain de population Entre 1999 et 2008, la population de Fontenay-le-Fleury a augmenté de 195 habitants avec un rythme annuel moyen d augmentation de 0,17

Plus en détail

Viroflay la dynamique démographique. Un MAINTIEN DE LA population. INSEE val.absolues tx évol./an. Évolution de la population 871 0,62

Viroflay la dynamique démographique. Un MAINTIEN DE LA population. INSEE val.absolues tx évol./an. Évolution de la population 871 0,62 Viroflay la dynamique démographique Un MAINTIEN DE LA population Entre 1999 et 2008, la population de Viroflay a augmenté de 871 habitants avec un rythme annuel moyen de 0,62 %. Cette évolution est due

Plus en détail

Buc la dynamique démographique. Une perte de population. Les ménages INSEE

Buc la dynamique démographique. Une perte de population. Les ménages INSEE Buc la dynamique démographique Une perte de population Entre 1999 et 2008, Buc a perdu 297 habitants avec un rythme annuel moyen de -0,59 % par an. Ce taux reste stable par rapport à l année 2006. Le solde

Plus en détail

Saint-Cyr-l'École la dynamique démographique. Un gain de population dû à la natalité. Les ménages. INSEE val.absolues tx évol.

Saint-Cyr-l'École la dynamique démographique. Un gain de population dû à la natalité. Les ménages. INSEE val.absolues tx évol. Saint-Cyr-l'École la dynamique démographique Un gain de population dû à la natalité Après une légère baisse entre 1982 et 1999, la population de Saint-Cyr-l École augmente rapidement depuis 1999. La commune

Plus en détail

Toussus-le-Noble la dynamique démographique. Un gain de population dû au solde migratoire positif. Les ménages

Toussus-le-Noble la dynamique démographique. Un gain de population dû au solde migratoire positif. Les ménages Toussus-le-Noble la dynamique démographique Un gain de population dû au solde migratoire positif Entre 1999 et 28, la population de Toussus-le-Noble a augmenté de 212 habitants avec un rythme annuel moyen

Plus en détail

Les Loges-en-Josas la dynamique démographique. une stabilité de la population. Les ménages. INSEE val.absolues tx évol.

Les Loges-en-Josas la dynamique démographique. une stabilité de la population. Les ménages. INSEE val.absolues tx évol. Les Loges-en-Josas la dynamique démographique une stabilité de la population Entre 1999 et 2007, la population des Loges-en-Josas a augmenté de 45 habitants avec un rythme annuel moyen de croissance de

Plus en détail

Jouy-en-Josas la dynamique démographique. un LÉGER gain de population. INSEE val.absolues tx évol./an

Jouy-en-Josas la dynamique démographique. un LÉGER gain de population. INSEE val.absolues tx évol./an Jouy-en-Josas la dynamique démographique un LÉGER gain de population Entre 1999 et 2008, la population de Jouy-en-Josas a augmenté de 68 habitants, soit un rythme annuel moyen de 1,1 % d augmentation.

Plus en détail

Versailles la dynamique démographique. Un gain de population. Les ménages. INSEE val.absolues tx évol./an

Versailles la dynamique démographique. Un gain de population. Les ménages. INSEE val.absolues tx évol./an Versailles la dynamique démographique Un gain de population Entre 1999 et 2008, la population de Versailles a augmenté de 925 habitants avec un rythme annuel moyen de croissance de 0,12 %. Cette évolution

Plus en détail

Bailly la dynamique démographique

Bailly la dynamique démographique Bailly la dynamique démographique une LEGERE PERTE de population Entre 1999 et 2008, la population de Bailly a diminué de 116 habitants avec un rythme moyen de -0,32 % par an. Les tendances observées depuis

Plus en détail

Diagnostic. Le territoire lillois

Diagnostic. Le territoire lillois Diagnostic Le territoire lillois Evolutions démographiques et profil des ménages Le territoire le plus dense (6 600 hab/km 2 ), 22% des habitants et 27% des ménages de LMCU 20% et 25% pour Lille seule

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire-Atlantique et

Plus en détail

Quelles tendances pour le marché local de l habitat de Metz Métropole?

Quelles tendances pour le marché local de l habitat de Metz Métropole? Portes ouvertes AGURAM pour ses partenaires techniques 18 février 2014 Quelles tendances pour le marché local de l habitat de Metz Métropole? Marie-Charlotte DEVIN et Emmanuelle BIANCHINI Agence d Urbanisme

Plus en détail

Programme Local de. l Habitat 2010-2015. «Note de suivi et d actualisation - 2013» Conférence intercommunale du logement

Programme Local de. l Habitat 2010-2015. «Note de suivi et d actualisation - 2013» Conférence intercommunale du logement Conférence intercommunale du logement 03/02/2015 Rives de l Orne Hémicycle Programme Local de l Habitat 2010-2015 «Note de suivi et d actualisation - 2013» PARTIE I : Bilan annuel des objectif de production

Plus en détail

Communauté d'agglomération de Reims

Communauté d'agglomération de Reims Communauté d'agglomération de Reims Une déprise démographique LA DÉMOGRAPHIE Population Population Population Population variation variation variation en 1982 en 1990 en 1999 en 2007 1982/1990 1990/1999

Plus en détail

Lettre de l Observatoire de l Habitat Programme Local de l Habitat du Val Maubuée

Lettre de l Observatoire de l Habitat Programme Local de l Habitat du Val Maubuée Champs-sur-Marne, Croissy-Beaubourg, Emerainville, Lognes, Noisiel, Torcy Lettre de l Observatoire de l Habitat Programme Local de l Habitat du Val Maubuée L édito En 2011, l observatoire de l habitat

Plus en détail

De la nécessité de produire du logement locatif social en Haute- Savoie...

De la nécessité de produire du logement locatif social en Haute- Savoie... De la nécessité de produire du logement locatif social en Haute- Savoie... Les pros de l'aménagement "Construction de logements : regards croisés d'acteurs" Mardi 28 avril 2015 SOMMAIRE Constat et enjeux

Plus en détail

Les constructions récentes se concentrent le long des axes structurants et en bord de Seine

Les constructions récentes se concentrent le long des axes structurants et en bord de Seine 58 P r o g r a m m e l o c a l d e l h a b i t a t D i a g n o s t i c F é v r i e r 2 0 1 2 Peu de grands logements dans les communes limitrophes de Paris Les petits logements sont surreprésentés dans

Plus en détail

LE LOGEMENT. Introduction

LE LOGEMENT. Introduction LE LOGEMENT Introduction Le logement est un facteur clé de la politique de lutte contre l exclusion. Aider les familles à bien vivre dans leur habitat (accès, maintien et amélioration du cadre de vie)

Plus en détail

Aide à la production de logements sociaux en vue de favoriser la mixité sociale

Aide à la production de logements sociaux en vue de favoriser la mixité sociale Sommaire Aide à la production de logements sociaux en vue de favoriser la mixité sociale _ 3 Aide en faveur de la réhabilitation énergétique des logements sociaux 5 Aide pour l adaptabilité des logements

Plus en détail

Diagnostic. La couronne nord

Diagnostic. La couronne nord Diagnostic La couronne nord Evolutions démographiques et profil des ménages Une densité de population moyenne (1 700 hab/km 2 ), 10% des habitants et 10% des ménages de LMCU Plus d un tiers des ménages

Plus en détail

C o m m u n e d e F o n t e n a y - s o u s - B o i s

C o m m u n e d e F o n t e n a y - s o u s - B o i s C o m m u n e d e F o n t e n a y - s o u s - B o i s Plan Local d Urbanisme 1.0 / Diagnostic provisoire du rapport de présentation / Volet 1 Septembre 2014 Sommaire 1 Caractérisation et évolution de la

Plus en détail

En 2011, 483 000 enfants de

En 2011, 483 000 enfants de Octobre 13 N 411 Une diversité des familles à, avec plus de foyers monoparentaux qu ailleurs et moins de familles Population A, 32 enfants de moins de 25 ans, soit 7 % des enfants parisiens, vivent dans

Plus en détail

Session extraordinaire logement : 26 juin 2012

Session extraordinaire logement : 26 juin 2012 Session extraordinaire logement : 26 juin 2012 1 Les Côtes d Armor : un territoire attractif Avec plus de 587 000 habitants en 2009 soit +45 000 habitants depuis 1999. Une croissance démographique de +0,8%

Plus en détail

Construction neuve : 710 logements par an

Construction neuve : 710 logements par an Le point mort de 1999 à 2007 : récapitulatif de l affectation des logements neufs Construction neuve : 710 logements par an Renouvellement 121 logements par an (17% de la construction neuve) Evolution

Plus en détail

Aide à la production de logements sociaux 3 Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés _ 5

Aide à la production de logements sociaux 3 Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés _ 5 Sommaire Production de logements Aide à la production de logements sociaux 3 Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés _ 5 Amélioration des conditions de logement Aide à la réhabilitation

Plus en détail

LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS

LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS LOGEMENT LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS Le «pouvoir d achat immobilier» des ménages est un concept important pour l analyse des marchés du logement. Dans cet article, Ingrid

Plus en détail

Le parc, la demande, les attributions de logements locatifs sociaux dans le grand Sud

Le parc, la demande, les attributions de logements locatifs sociaux dans le grand Sud Le parc, la demande, les attributions de logements locatifs sociaux dans le grand Sud Les Avirons, Étang Salé, Saint Louis, Cilaos, Entre Deux, Le Tampon, Saint Pierre, Petite Île, Saint Joseph, Saint

Plus en détail

Difficulté d accès au logement des jeunes et attractivité de l Île-de-France. Rencontre du CRIES Île-de-France 17 juin 2015 Hélène Joinet

Difficulté d accès au logement des jeunes et attractivité de l Île-de-France. Rencontre du CRIES Île-de-France 17 juin 2015 Hélène Joinet Difficulté d accès au logement des jeunes et attractivité de l Île-de-France Rencontre du CRIES Île-de-France 17 juin 2015 Hélène Joinet 1 L île-de-france, une des métropoles les plus jeunes d Europe Jeunesse

Plus en détail

Fiche communale : les chiffres clés Position du territoire dans Lille Métropole. Position de la commune dans le territoire

Fiche communale : les chiffres clés Position du territoire dans Lille Métropole. Position de la commune dans le territoire Fiche communale : les chiffres clés Position du territoire dans Position de la commune dans le territoire Communauté urbaine - Programme Local de l'habitat 2012-2018 Démographie et profil des ménages Evolution

Plus en détail

Programme Local de l Habitat Diagnostic SOMMAIRE. Préambule... 5 1 Présentation du territoire... 7 2 Des éléments de contexte à prendre en compte...

Programme Local de l Habitat Diagnostic SOMMAIRE. Préambule... 5 1 Présentation du territoire... 7 2 Des éléments de contexte à prendre en compte... SOMMAIRE Préambule... 5 1 Présentation du territoire... 7 2 Des éléments de contexte à prendre en compte... 8 2.1 Le Schéma de Cohérence Territoriale... 8 2.2 Une politique départementale en pleine évolution...

Plus en détail

Les communes de des quartiers aux profils

Les communes de des quartiers aux profils Les communes de des quartiers aux profils Les quartiers qui composent les cinq communes de l Ouest présentent des caractéristiques très contrastées : des zones denses d habitat social quasiment saturées,

Plus en détail

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait.

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait. Préambule Évoquée de façon générale dans la note de cadrage initiale (étude n 1 «L Habitat dans l Allier Constats et Enjeux» mars 2007), l accession sociale à la propriété (ou l accession aidée) fait ici

Plus en détail

L essentiel de l année

L essentiel de l année L essentiel de l année 2013 02 03 03 04 04 05 05 06 07 07 08 08 09 10 11 L essentiel de l année présentation Activité Partenariats 2013 Chiffres clés 2013 COMPTE DE RéSULTAT SIMPLIFIé éléments BILANtIELS

Plus en détail

RAPPORT D ETUDE HABITAT. Obore er su 12/08. en collaboration avec l Observatoire de l Habitat du Haut-Rhin

RAPPORT D ETUDE HABITAT. Obore er su 12/08. en collaboration avec l Observatoire de l Habitat du Haut-Rhin HABITAT Obore er su RAPPORT D ETUDE 12/08 en collaboration avec l Observatoire de l Habitat du Haut-Rhin Loyers de mise en location dans le parc privé de la région Mulhousienne en 2008 Ce document constitue

Plus en détail

Chiffres clés du logement dans les Bouches-du-Rhône

Chiffres clés du logement dans les Bouches-du-Rhône Chiffres clés du logement dans les Bouches-du-Rhône ADIL 13 ADIL 13 - Juin 2014 Table des matières DÉMOGRAPHIE, PARC DE LOGEMENTS ET RESSOURCES DES HABITANTS DES BOUCHES-DU-RHÔNE 3 Évolutions démographiques

Plus en détail

2eme Programme Local de l'habitat. Séminaire du 1er Avril. ATELIER N 2 Parc privé

2eme Programme Local de l'habitat. Séminaire du 1er Avril. ATELIER N 2 Parc privé 2eme Programme Local de l'habitat 1 Séminaire du 1er Avril ATELIER N 2 Parc privé ArThemis V i l l e e t h a b i t a t Séminaire PLH 1er Avril 2010 Edition 29/03/2010 L offre nouvelle privée L ordre de

Plus en détail

Programme Local de l Habitat 2014-2020. Communauté d Agglomération du Grand Angoulême Tome 2 Orientations stratégiques

Programme Local de l Habitat 2014-2020. Communauté d Agglomération du Grand Angoulême Tome 2 Orientations stratégiques Programme Local de l Habitat 2014-2020 Communauté d Agglomération du Grand Angoulême Tome 2 Orientations stratégiques 1 La phase d orientations stratégiques Une ligne directrice pour 2014-2020 avec pour

Plus en détail

Programme Local de l Habitat 2015-2020. Une politique ambitieuse dans un contexte difficile

Programme Local de l Habitat 2015-2020. Une politique ambitieuse dans un contexte difficile Programme Local de l Habitat 2015-2020 Une politique ambitieuse dans un contexte difficile 1 Qu est ce qu un P.L.H.? Le Programme Local de l Habitat (P.L.H.) est un document d orientation et de planification

Plus en détail

Les bénéficiaires de l APL dans le parc de logements-foyers en Ile-de-France en 2007

Les bénéficiaires de l APL dans le parc de logements-foyers en Ile-de-France en 2007 Cellule Technique de Réflexion et d Aide à la Décision (CTRAD) Service Commun d Action Sociale des Caisses d Allocations Familiales Les bénéficiaires de l APL d le parc de logements-foyers en Ile-de-France

Plus en détail

Montélimar Agglomération

Montélimar Agglomération Montélimar Agglomération OBSERVATOIRE DE L HABITAT Montélimar agglomération Suivi du programme local de l habitat Sommaire I. Suivi de la situation de l habitat et du logement 1.Rappel du contexte de l

Plus en détail

1 VOLET HABITAT - LOGEMENT. Synthèse du volet Habitat - logement

1 VOLET HABITAT - LOGEMENT. Synthèse du volet Habitat - logement 1 VOLET HABITAT - LOGEMENT Synthèse du volet Habitat - logement 2 VOLET HABITAT - LOGEMENT I / Contexte général... 3 A. Les caractéristiques du parc de logement en France... 3 B. Les caractéristiques du

Plus en détail

PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT. Observatoire de suivi Année 2012. - Février 2014 -

PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT. Observatoire de suivi Année 2012. - Février 2014 - PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT Observatoire de suivi Année 2012 - Février 2014 - 2 OBSERVATOIRE DE SUIVI du programme local de l habitat ÉDITO observatoire du PLH permet de suivre annuellement la mise en

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

La solvabilité des ménages de Caen la mer

La solvabilité des ménages de Caen la mer AUCAME Caen Normandie SERVAT O hab No ita t v em IRE OB b re 2 0 1 5 La solvabilité des ménages de Caen la mer face au marché immobilier local Novembre 2015 Sommaire Le logement : premier poste de dépenses

Plus en détail

PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT. Diagnostic - enjeux orientations et Programme d actions. Mai 2013

PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT. Diagnostic - enjeux orientations et Programme d actions. Mai 2013 Mai 2013 Version approuvée après avis des communes et du Grand Clermont et après avis du Comité Régional de l Habitat Communauté de Communes Volvic Sources et Volcans PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT Diagnostic

Plus en détail

Références Internationales

Références Internationales 136 / COMPARAISONS INTERNATIONALES Annexe 1 Références Internationales Réaliser des parallèles entre les grandes métropoles internationales et la métropole parisienne permet de prendre acte des différences

Plus en détail

Le logement des séniors en Maine-et-Loire

Le logement des séniors en Maine-et-Loire Le logement des séniors en Maine-et-Loire Publié à l automne 2015 Quelles sources? Quelles méthodes d analyse? ADIL/ Agence Départementale d Information Logement D ici 2040, les personnes de +65 ans représenteront

Plus en détail

Construction et logement

Construction et logement Construction et logement Panorama Vers des logements plus spacieux... Le nombre des logements s accroît plus vite que la population. De 2 à 213, il a progressé de 19%, alors que la population augmentait

Plus en détail

Édito. Michel Le MAOULT. Vice-Président en charge de la politique de l Habitat

Édito. Michel Le MAOULT. Vice-Président en charge de la politique de l Habitat Édito Pour «réussir» la ville, il faut construire et rénover pour répondre aux besoins de la population dont les revenus sont différents. C est l ambition affichée de ce Programme Local de l Habitat, que

Plus en détail

FICHE DE TERRITOIRE BLANCHETTES

FICHE DE TERRITOIRE BLANCHETTES FICHE DE TERRITOIRE BLANCHETTES DEMOGRAPHIE : 4365 habitants sur le territoire dont 2006 hommes et 2359 femmes. Par tranche d âge : Territoire 0 à 14 ans 15 à 29 ans 30 à 44 ans 45 à 59 ans 60 à 74 ans

Plus en détail

PROGRAMME LOCAL 2008-2013 DIAGNOSTIC DE L HABITAT

PROGRAMME LOCAL 2008-2013 DIAGNOSTIC DE L HABITAT PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT 2008-2013 DIAGNOSTIC Sommaire Introduction 1. Les fondements juridiques et la portée juridique du Programme Local de l Habitat 2. Les objectifs et les principes du Programme

Plus en détail

Le pays Cœur de Flandre : un territoire structuré sous l influence grandissante de la métropole lilloise

Le pays Cœur de Flandre : un territoire structuré sous l influence grandissante de la métropole lilloise Avril 2006 Le pays Cœur de Flandre : un territoire structuré sous l influence grandissante de la métropole lilloise Le pays Cœur de Flandre compte plus de 115 000 habitants en 1999 (125 000 en incluant

Plus en détail

PLAN DEPARTEMENTAL D ACTION POUR LE LOGEMENT DES PUBLICS DEFAVORISES DIAGNOSTIC ANALYSE DEMOGRAPHIQUE

PLAN DEPARTEMENTAL D ACTION POUR LE LOGEMENT DES PUBLICS DEFAVORISES DIAGNOSTIC ANALYSE DEMOGRAPHIQUE PLAN DEPARTEMENTAL D ACTION POUR LE LOGEMENT DES PUBLICS DEFAVORISES DIAGNOSTIC ANALYSE DEMOGRAPHIQUE Les chiffres clés : 574 377 habitants en 21 1 (9,2% de la population Rhônalpine ;,9% de la population

Plus en détail

Etude Habitat - Cadre de vie Foncier

Etude Habitat - Cadre de vie Foncier Bassin de vie de Lanta - Caraman Etude Habitat - Cadre de vie Foncier Diagnostic et enjeux septembre 2011 Sommaire Evolutions démographiques et économiques Dynamiques démographiques et économiques Mobilités

Plus en détail

LE DISPOSITIF DUFLOT

LE DISPOSITIF DUFLOT LE DISPOSITIF DUFLOT La loi de finances pour 2013 créé un nouveau dispositif d investissement locatif dit «Duflot». Applicable à des opérations réalisées entre le 1 er janvier 2013 et le 31 décembre 2016,

Plus en détail

Note de conjoncture sur le logement dans le département de l'ain / Evolutions et tendances

Note de conjoncture sur le logement dans le département de l'ain / Evolutions et tendances Direction Départementale de l'equipement Ain Service Politique Ville Habitat Mars 2009 Note de conjoncture sur le logement dans le département de l'ain Evolutions et tendances Mars 2009 www.ain.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Population. 1. Une faible croissance démographique. Un poids démographique important au Nord-Est parisien

Population. 1. Une faible croissance démographique. Un poids démographique important au Nord-Est parisien #1 2 1 Globalement, la ville connaît une relative stagnation de sa population, qui s explique en grande partie par un solde migratoire négatif. Toutefois, les moyennes statistiques démographiques n'ont

Plus en détail

Plan de rénovation énergétique de l habitat. Plan de Rénovation Energétique de l Habitat. Le lancement de la phase opérationnelle dans le Cantal

Plan de rénovation énergétique de l habitat. Plan de Rénovation Energétique de l Habitat. Le lancement de la phase opérationnelle dans le Cantal Plan de rénovation énergétique de l habitat Plan de Rénovation Energétique de l Habitat Le lancement de la phase opérationnelle dans le Cantal DOSSIER DE PRESSE Aurillac, le 18 octobre 2013 CONTACTS DE

Plus en détail

Le parc locatif social sur la Communauté d Agglomération du Calaisis Caractéristiques du parc locatif social

Le parc locatif social sur la Communauté d Agglomération du Calaisis Caractéristiques du parc locatif social LE LOGEMENT SOCIAL SUR LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU CALAISIS I II Le parc locatif social sur la Communauté d Agglomération du Calaisis Caractéristiques du parc locatif social Les chiffres clés de la

Plus en détail

SIGNATURE DU CONTRAT LOCAL D ENGAGEMENT «HABITER MIEUX»

SIGNATURE DU CONTRAT LOCAL D ENGAGEMENT «HABITER MIEUX» DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE DU CONTRAT LOCAL D ENGAGEMENT «HABITER MIEUX» 7 FEVRIER 2014 www.agglo-leparisisis.fr Habiter mieux Qu est-ce que c est? La Communauté d agglomération a officialisé le 7 février

Plus en détail

OFFRE NON FISCALE 123VIAGER. L immobilier autrement...

OFFRE NON FISCALE 123VIAGER. L immobilier autrement... OFFRE NON FISCALE 123VIAGER L immobilier autrement... Permettre aux retraités d améliorer leur niveau de vie Permettre aux actifs de se constituer un patrimoine immobilier dans des conditions favorables

Plus en détail

Commune de REDESSAN (30)

Commune de REDESSAN (30) PREFECTURE DE REGION LANGUEDOC ROUSSILLON Direction régionale de l'environnement de l'aménagement et du Logement Languedoc Roussillon Montpellier, le Service Aménagement Durable des Territoires et Logement

Plus en détail

Source : Le Sénat, Documentation Déxia Crédit Local

Source : Le Sénat, Documentation Déxia Crédit Local Source : Le Sénat, Documentation Déxia Crédit Local Sur quoi se base-t-on pour calculer ma taxe d habitation? Quel que soit l impôt considéré, taxe d habitation et taxe foncière sur les propriétés bâties

Plus en détail

La situation financière consolidée des organismes HLM 1Particularités des OLS de la région Nord

La situation financière consolidée des organismes HLM 1Particularités des OLS de la région Nord SOMMAIRE 1. Particularités des OLS de la région Nord 2. Plans de financement des programmes 3. Evolution des capacités d autofinancement 4. Conditions pour maintenir les programmes de construction de logement

Plus en détail

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE CHIFFRES CLÉS DU LOGEMENT SOCIAL ÉDITION NATIONALE SEPTEMBRE 2011 UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE En 2010, les opérateurs Hlm ont également vendu 16 000 logements destinés à des accédants,

Plus en détail

«Ma première pierre» DE PRESENTATION DOSSIER 8 JANVIER 2013

«Ma première pierre» DE PRESENTATION DOSSIER 8 JANVIER 2013 DOSSIER DE PRESENTATION 8 JANVIER 2013 «Ma première pierre» Reconduction et actualisation en 2013 du dispositif d aide aux primo-accédants modestes, acquéreurs d un logement neuf ou ancien avec travaux,

Plus en détail

Signature des conventions de délégation des aides à la pierre

Signature des conventions de délégation des aides à la pierre Barberaz Barby Bassens Challes-les-Eaux Chambéry Cognin Curienne Jacob-Bellecombette La Motte-Servolex La Ravoire La Thuile Les Déserts Montagnole Puygros Saint-Alban-Leysse Saint-Baldoph Saint-Cassin

Plus en détail

L éco prêt à taux zéro :

L éco prêt à taux zéro : L éco prêt à taux zéro : - Description et objectif : Destiné à financer les rénovations thermiques représentant des montants importants, c est l une des principales mesures financières du Grenelle Environnement

Plus en détail

L Office Public de l habitat de la Corse du Sud et le développement du logement locatif social

L Office Public de l habitat de la Corse du Sud et le développement du logement locatif social L Office Public de l habitat de la Corse du Sud et le développement du logement locatif social L Office Public de l habitat de la Corse du Sud dans son contexte d intervention L office est le seul opérateur

Plus en détail

Aménagement sous l angle de la cohésion territoriale et sociale

Aménagement sous l angle de la cohésion territoriale et sociale D 1 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS Aménagement sous l angle de la cohésion territoriale et sociale Les profils démographiques des différents quartiers de la ville,

Plus en détail

Une OPAH pour réhabiliter les logements privés anciens de l agglomération de Reims

Une OPAH pour réhabiliter les logements privés anciens de l agglomération de Reims Communiqué Lundi 7 décembre 2015 Une OPAH pour réhabiliter les logements privés anciens de l agglomération de Reims Communiqué COMMUNIQUE Pour la 1 re fois, une OPAH pour l ensemble des 16 communes de

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE Cynthia Ligeard, Pascal Vittori et Annie Beustes Cession partielle du patrimoine locatif aidé de la SIC

CONFERENCE DE PRESSE Cynthia Ligeard, Pascal Vittori et Annie Beustes Cession partielle du patrimoine locatif aidé de la SIC INFO PRESSE Contact presse Tél. : (687) 25 81 92 Nouméa, le vendredi 5 octobre 2012 CONFERENCE DE PRESSE Cynthia Ligeard, Pascal Vittori et Annie Beustes Cession partielle du patrimoine locatif aidé de

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 L activité des marchés immobiliers résidentiels a connu une nouvelle dégradation en 1996 ( 4,2 %). Le logement individuel et le logement

Plus en détail

L accession sociale à la propriété en Gironde. Le développement d une offre maîtrisée : enjeux et leviers de l action. Réunion du 25 juin 2009

L accession sociale à la propriété en Gironde. Le développement d une offre maîtrisée : enjeux et leviers de l action. Réunion du 25 juin 2009 L accession sociale à la propriété en Gironde Le développement d une offre maîtrisée : enjeux et leviers de l action Réunion du 25 juin 2009 Synthèse Synthèse de l étude Codra l étude2008 CODRA / DDE 2008

Plus en détail

Programme Local de l Habitat de la Communauté de Communes de la Boucle de la Seine. Document final Volume 1 :

Programme Local de l Habitat de la Communauté de Communes de la Boucle de la Seine. Document final Volume 1 : Programme Local de l Habitat de la Communauté de Communes de la Boucle de la Seine Document final Volume 1 : Diagnostic Juin 2007 Orientations stratégiques Novembre 2007 Programme d actions Février 2010

Plus en détail

Loi Urbanisme et Habitat

Loi Urbanisme et Habitat Loi Urbanisme et Habitat > Volet Logement < Nouveau dispositif Robien en faveur de l investissement locatif Loi Urbanisme et Habitat du 2 juillet 2003 Volet logement Sommaire Les dispositions Robien votées

Plus en détail

L analyse des revenus des ménages

L analyse des revenus des ménages À, la précarité se cantonne à l est de la ville Nicole GICQUAUD (Insee) Avec près de 44 000 emplois salariés en 2008, la ville de et sa première couronne disposent d un important bassin d emplois. Au-delà

Plus en détail

La politique Habitat de l Eurométropole Commune de Mundolsheim 7 septembre 2015

La politique Habitat de l Eurométropole Commune de Mundolsheim 7 septembre 2015 La politique Habitat de l Eurométropole Commune de Mundolsheim 7 septembre 2015 13 février 2015 DUAH Prospective et Planification Territoriale Habitat 1 Ordre du jour I. Rappel des axes de la politique

Plus en détail

COHESION ENTRE LES TERRITOIRES ET LES GENERATIONS

COHESION ENTRE LES TERRITOIRES ET LES GENERATIONS Une partie de la population asnièroise connaît des difficultés croissantes, en matière d accès au logement et à l emploi. Cette évolution s aggrave, (voir la fiche Lutte contre les exclusions). La Ville

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Direction du Logement et de l Habitat 2014 DLH 1001G Avenants aux conventions de délégation de compétence en matière d aides à la pierre en faveur du logement social et de l habitat privé. PROJET DE DELIBERATION

Plus en détail

La lettre de l'observatoire départemental de l'habitat

La lettre de l'observatoire départemental de l'habitat Plan Départemental de l Habitat - PDH Observatoire départemental Décembre 2014 N 1 La lettre de l'observatoire départemental de l'habitat Panorama de la demande en logement social dans la Loire O ffrir

Plus en détail

DIRECTIVE. 5 février 2015 9 mars 2015 oui

DIRECTIVE. 5 février 2015 9 mars 2015 oui DIRECTIVE PERSONNES MORALES REHABILITATION DE LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX Réhabilitation de logements locatifs sociaux (hors logements pour étudiants) et structures collectives Personnes morales Réhabilitation

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Avril 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

Mai 2008 Tableau de bord des 100 mesures et des 13 axes d engagements pour le Chantier National Prioritaire 2008-2012

Mai 2008 Tableau de bord des 100 mesures et des 13 axes d engagements pour le Chantier National Prioritaire 2008-2012 Mai Tableau de bord des 100 mesures et des 13 axes d pour le Chantier National Prioritaire -2012 Note méthodologique : Le tableau comparatif constitue l outil de suivi du collectif des 30 associations

Plus en détail

Logement social dans les Yvelines

Logement social dans les Yvelines Logement social dans les Yvelines bilan 2014 des aides à la pierre et perspectives 2015 04 mai 2015 PRÉFET DES YVELINES DDT DES YVELINES 1 -Offre nouvelle 2014 : maintien du dépassement des 3 000 LLS/an

Plus en détail

Charte pour la production de logements sociaux dans les opérations de la promotion privée.

Charte pour la production de logements sociaux dans les opérations de la promotion privée. Charte pour la production de logements sociaux dans les opérations de la promotion privée. Mise en œuvre des secteurs de diversité sociale Inscrits au PLU Entre : La Communauté Urbaine de Bordeaux, représentée

Plus en détail

Charte. d attribution des logements. Assurer un bon accueil des ménages, sans discrimination, et dans le respect de la réglementation

Charte. d attribution des logements. Assurer un bon accueil des ménages, sans discrimination, et dans le respect de la réglementation Charte d attribution des logements un processus de mise en location lisible Assurer un bon accueil des ménages, sans discrimination, et dans le respect de la réglementation Garantir la lisibilité du circuit

Plus en détail

A compléter par Douarnenez Communauté : Dossier n. A compléter par l ADIL 29 : Nom : Prénom : Commune du projet : Date d ouverture du dossier :

A compléter par Douarnenez Communauté : Dossier n. A compléter par l ADIL 29 : Nom : Prénom : Commune du projet : Date d ouverture du dossier : «CLÉ PRIMO ACCESSION» PRET A TAUX ZERO DE DOUARNENEZ COMMUNAUTE EN FAVEUR DE L ACCESSION A LA PROPRIETE, DANS L ANCIEN, DES JEUNES MENAGES A compléter par Douarnenez Communauté : Dossier n A compléter

Plus en détail

Fiscalité liée à la résidence principale au Luxembourg. BIL IMMO Day 02 Octobre 2014

Fiscalité liée à la résidence principale au Luxembourg. BIL IMMO Day 02 Octobre 2014 Fiscalité liée à la résidence principale au Luxembourg BIL IMMO Day 02 Octobre 2014 Sommaire I. Notion de résidence fiscale II. Acquisition III. Détention IV. Cession V. Structuration 2 1. Notion de résidence

Plus en détail

Mi-2004, les résidences principales représentent

Mi-2004, les résidences principales représentent 5 LOGEMENT PRÉSENTATION Mi-2004, les résidences principales représentent près de 83 % des logements bourguignons et parmi elles, près des deux tiers sont des maisons individuelles. En proportion, ces dernières

Plus en détail

Annexes. Côte-Nord Revenu des familles et des ménages Caractéristiques des ménages et des logements

Annexes. Côte-Nord Revenu des familles et des ménages Caractéristiques des ménages et des logements Annexes 71 Annexe 1 Définitions A. Activité sur le marché du travail : travail à temps plein ou à temps partiel Travail à temps plein Travail contre rémunération ou à son compte, 30 heures ou plus par

Plus en détail

II. LA DIVERSITE DE L'OCCUPATION DU TERRITOIRE

II. LA DIVERSITE DE L'OCCUPATION DU TERRITOIRE II. LA DIVERSITE DE L'OCCUPATION DU TERRITOIRE A. DEMOGRAPHIE 1. Evolution démographique 1.1. Dynamisme démographique 1.2. Structure de la population 1.3. Structure des ménages 2. Hypothèses d'évolution

Plus en détail

EVOLUTION DU PARC DE LOGEMENTS

EVOLUTION DU PARC DE LOGEMENTS . - SITUATION DU LOGEMENT COMARAISON AVEC LA CROISSANCE DÉMOGRAHIQUE EVOLUTION DU ARC DE LOGEMENTS L analyse du parc de logements et de son évolution permet de connaître la manière dont celui-ci répond

Plus en détail

Enjeux et logiques d'acteurs

Enjeux et logiques d'acteurs Direction territoriale Ouest Enjeux et logiques d'acteurs Journée Programmation urbaine Juliette MAITRE Les acteurs et leurs logiques 2 Utilisation Détention et gestion du bien Réalisation du projet Commercialisation

Plus en détail

edito 3 LES DYNAMIQUES DE TERRITOIRES DONNÉES DE CADRAGE L ACCÈS ET LE MAINTIEN DANS LE LOGEMENT LES POLITIQUES PUBLIQUES

edito 3 LES DYNAMIQUES DE TERRITOIRES DONNÉES DE CADRAGE L ACCÈS ET LE MAINTIEN DANS LE LOGEMENT LES POLITIQUES PUBLIQUES PREFET DES YVELINES edito 3, DONNÉES DE CADRAGE Fiche d'identité du département 4 LE PARC DE LOGEMENTS Le volume et la structure du parc 5 Le parc de copropriétés 6 L ancienneté et la taille des logements

Plus en détail

Marché de l amélioration de l habitat

Marché de l amélioration de l habitat Marché de l amélioration de l habitat DONNÉES CHIFFRÉES Juin 2008 CE DOCUMENT PRÉSENTE LES PRINCIPALES DONNÉES DÉCRIVANT LE MARCHÉ DE L AMÉLIORATION DE L HABITAT. IL EST RÉGULIÈREMENT ACTUALISÉ. 1. L amélioration

Plus en détail

LA LETTRE DE EDITO. Refonte du barème de l IR. Optimisez votre Impôt sur le revenu! N 26 Mai 2015. Tranches (1)

LA LETTRE DE EDITO. Refonte du barème de l IR. Optimisez votre Impôt sur le revenu! N 26 Mai 2015. Tranches (1) LA LETTRE DE N 26 Mai 2015 EDITO Optimisez votre Impôt sur le revenu! Nous vous proposons dans cette lettre d information les règles principales applicables pour déterminer et optimiser votre impôt sur

Plus en détail

Le parc locatif privé. Logements - Occupants - Loyers. en Loire-Atlantique en 2007. Synthèse

Le parc locatif privé. Logements - Occupants - Loyers. en Loire-Atlantique en 2007. Synthèse Le parc locatif privé en Loire-Atlantique en 2007 Logements - Occupants - Loyers Synthèse Sommaire Comparaisons nationales page 4 Les caractéristiques du parc locatif privé en Loire-Atlantique page 6 Les

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

Impact du coût du logement sur le budget des ménages selon leur niveau de vie en 1996 et en 2006

Impact du coût du logement sur le budget des ménages selon leur niveau de vie en 1996 et en 2006 La Note de l Observatoire de l Habitat N 11 Impact du coût du logement sur le budget des ménages selon leur niveau de vie en 1996 et en 2006 Introduction 1 Entre 1996 et 2006, le coût des logements s est

Plus en détail