Mobilité Ouverture. Franchir. Osez la mobilité internationale. Echange compétences. Transfrontalier. Développement. réseaux. Frontière Carrière

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mobilité Ouverture. Franchir. Osez la mobilité internationale. Echange compétences. Transfrontalier. Développement. réseaux. Frontière Carrière"

Transcription

1 ProDoc Osez la mobilité internationale Echange compétences Franchir Frontière Carrière interculturel Transfrontalier réseaux Perspectives Mobilité Ouverture Opportunités Développement Entreprendre Professionnel Innovation Transnational

2 Sommaire La mobilité : pourquoi? p.4 La mobilité : comment? p.6 Trouver un poste p.8 Avant de partir p.14 Profiter pleinement de sa mobilité p.20 Après la mobilité : penser son retour p.24 Pour en savoir plus p.26 2

3 LA MOBILITE INTERNATIONALE DES DOCTEURS Quelle place pour la mobilité internationale dans votre parcours professionnel de docteur? Quelles sont les bonnes questions à se poser en la matière? Comment tirer parti d une telle expérience, et sur quelles bases? Au cours de ces dernières années, de nombreux obstacles à la mobilité professionnelle ont été levés, mais les opportunités et les pièges sont encore souvent sous-estimés. Avec ce document conçu pour les docteurs de la région transfrontalière Wallonie-Nord Pas de Calais, ProDoc vous invite donc à oser penser votre parcours professionnel au-delà des frontières nationales et vous propose clés de réflexion, ressources utiles et outils de référence afin de mieux aborder vos projets de mobilité. Ce document est aussi disponible en ligne! Consultez en un clic les multiples liens mentionnés dans le texte, que vous retrouvez aussi à la fin de ce document. Bonne lecture! 3

4 LA MOBILITE : POURQUOI? La mobilité internationale fait aujourd hui partie intégrante du parcours professionnel des hauts diplômés. Dimension-clé du développement de l économie de la recherche et de l innovation en Europe, la mobilité représente un atout stratégique pour la carrière des diplômés de doctorat. Qu il s agisse d une première expérience postdoctorale ou d une expérience supplémentaire dans un secteur déjà familier, une mobilité bien pensée ne pourra que contribuer à consolider et élargir vos perspectives de carrière. Les avantages (possibles) d une expérience à l étranger - travailler dans un secteur peu développé dans sa région d origine - Accéder à des infrastructures ou à des équipements de pointe - Collaborer avec des équipes hautement spécialisées - Apprendre de nouvelles techniques et de nouvelles façons de travailler - Elargir ses réseaux professionnels - Accéder à des responsabilités dès le début de la carrière - De meilleures conditions de travail 4

5 S interroger sur ses motivations - Pourquoi partir? - Quels sont mes objectifs professionnels par rapport à cette expérience internationale? - Cette expérience est-elle compatible avec mes projets personnels/familiaux? Une expérience internationale est également l occasion de développer de nouvelles compétences. Bien valorisées, celles-ci apporteront une réelle plus-value à votre curriculum vitae. Acquérir de nouvelles compétences à l étranger - Ouverture d esprit - Maîtrise d une (ou plusieurs) langue(s) étrangère(s) - Capacité à appréhender des modes de réflexion et de fonctionnement différents - Capacité à travailler dans des environnements multiculturels - vision internationale du champ d activités et de recherches - Capacités d adaptation Si la découverte de nouveaux horizons professionnels est souvent la motivation première d un projet de mobilité internationale, la vie personnelle et familiale en est aussi affectée. Il s agit là d un élément à ne pas négliger lors de votre réflexion sur les différentes formules de mobilité possibles. 5

6 LA MOBILITE : COMMENT? Les formules de mobilité sont aujourd hui nombreuses et ne se limitent plus à des expatriations de longue durée. Elles peuvent varier en fonction de plusieurs éléments : la durée : de quelques semaines à plusieurs années Les programmes de mobilité ne sont plus forcément limités à de longues périodes et intègrent des formules de plus courte durée (stage, expérience ponctuelle, travailleur détaché). le degré d installation: le déménagement n est plus la seule possibilité. Grâce au développement et à la démocratisation des transports (notamment à l intérieur de l Union Européenne), les travailleurs mobiles sont de plus en plus nombreux à faire le choix de l euro-commuting, c est-à-dire à conserver leur domicile dans le pays d origine et à se déplacer chaque jour ou chaque semaine vers leur lieu de travail situé dans un autre pays. Dans le cas d un emploi exercé dans un pays immédiatement voisin du pays de domicile, on peut également opter pour un statut de travailleur frontalier : vous trouverez d ailleurs plus d informations sur ce statut particulier dans notre document consacré à la mobilité frontalière franco-belge. les choix familiaux : partir en famille ou non-accompagné? Pesez le pour et le contre, sachant que les implications et les démarches ne seront évidemment pas les mêmes. le secteur professionnel : une mobilité académique ou extra-académique implique des recherches et des conditions d emploi différentes, même si une mobilité (géographique) peut parfois en amener une autre (sectorielle) 6

7 Quelle est la meilleure forme de mobilité dans ma situation? Quelles sont les avantages et les inconvénients des différentes possibilités de séjour à l étranger? Quelles perspectives offrent-elles? Quelles sont leurs implications? Quelles sont les manières possibles de concilier carrière internationale et vie de famille? l employeur : s agit-il d une entreprise étrangère, d un grand groupe également présent dans le pays d origine et offrant des opportunités de mobilité interne? Ou encore d organisations internationales et/ou non-gouvernementales (Union Européenne, ONU, Oxfam, etc.) qui ont, par nature, une plus grande expérience de l encadrement de travailleurs mobiles? le pays de destination : il se révèle souvent déterminant dans une décision de mobilité et implique une préparation et des expériences très variables selon qu il se situe dans l Union européenne (par exemple), où la libre circulation des travailleurs est d application, ou ailleurs. la perspective à long terme : simple exploration de nouvelles voies professionnelles ou départ avec un projet de retour déjà établi? La mobilité offre donc une grande variété d expériences possibles, avec des implications chaque fois très diverses sur le plan professionnel et pratique. Choisir la formule la mieux adaptée en fonction de ses projets de carrière et de sa situation personnelle demande donc réflexion.

8 TROUVER UN POSTE Chercher pour mieux trouver En fonction de vos objectifs et de la forme de mobilité privilégiée, la recherche d un poste s opérera selon des modalités différentes (voir ne se posera pas dans le contexte d une expatriation ou d un détachement au sein même de votre entreprise actuelle). Dans tous les cas de figure, il reste essentiel de prendre le temps d explorer le marché de l emploi et le contexte économique du secteur et/ou du pays envisagé. Les sources d informations sont nombreuses et facilement accessibles, notamment grâce à internet. Les ressources disponibles sont de différents types : > eures, EURAXESS et les services publics de l emploi international : le service européen de l emploi EURES offre un portail de recherche d emploi dans l espace européen reprenant de nombreuses offres, ainsi que la possibilité d y déposer votre cv. Leur réseau de conseillers en mobilité professionnelle peut également vous assister en vous orientant vers des employeurs potentiels, en vous informant sur le marché du travail dans votre secteur dans le pays de votre choix, ou encore en vous offrant une assistance personnalisée dans votre recherche. le portail EURAXESS propose des services similaires à ceux d EURES mais à destination spécifique des chercheurs. 8

9 Retrouvez tous les liens vers les sites internet utiles à la fin du document, ou consultez-le en ligne sur Les offres d emploi qui y sont proposées concernent aussi bien le secteur académique qu extra-académique. Le site reprend également de nombreux liens utiles qui vous renverront vers d autres portails de recherche d emploi dans le domaine scientifique. les services publics nationaux disposent d offres d emploi et d informations sur les habitudes de recrutement à l étranger. En Belgique, c est le cas du Forem et d Actiris, qui offrent une plateforme de placement et recrutement international, et du VDAB côté flamand. En France, Pôle Emploi a développé un site dédié à la mobilité professionnelle en dehors des frontières françaises proposant offres d emploi et conseils (pratiques, juridiques, et de carrière). à une échelle plus globale, le site de l AMSEP, l Association Mondiale des Services d Emploi Public vous permettra d accéder aux incontournables services officiels de l emploi des pays où vous souhaitez vous expatrier. > Plateformes spécialisées dans l expatriation et les offres d emploi à l international : les sites web de Careerbuilder et de Monster et leurs déclinaisons nationales proposent des offres d emploi partout dans le monde bien que la majorité de leurs annonces concernent les USA. stepstone et Eurojobs centralisent des offres provenant des principaux pays de l Union Européenne. d autres sites se sont plutôt spécialisés dans un domaine ou secteur précis : - cadres - secteur pharmaceutique - ONG et humanitaire - sciences, recherche et technologie (général et focalisé sur les USA) - sciences et sciences de la vie - physique et sciences de l ingénieur - chimie - économie et gestion - environnement (essentiellement pour les USA). 9

10 > Portails de l emploi des docteurs : les sites web d Intelli Agence, organisme français dont la mission consiste à promouvoir l insertion professionnelle des docteurs en entreprise, et de Doctorat.be, organisme belge pour la valorisation de la formation par la recherche, proposent tous deux des offres d emplois internationaux en ligne. Côté britannique, le site Phdjobs rassemble des annonces spécifiquement destinées aux docteurs et non-limitées au marché anglais. > Agences de recrutement : recruteurs et autres chasseurs de tête sont particulièrement actifs dans les postes recherche & développement et dans les fonctions de cadres et de dirigeants. Leurs services peuvent être gratuits ou payants, à vous de voir s ils valent l investissement. > Organisations internationales : les institutions européennes ont mis en place un site web qui centralise les offres de carrières et informe les candidats potentiels sur l ensemble des procédures de sélection. les ministères des Affaires Etrangères français et belge signalent sur leurs sites web respectifs les offres de postes vacants dans les grandes organisations internationales. outre leur site web, ces organisations internationales publient régulièrement leurs offres dans des publications telles que The Economist ou le Guardian Weekly. > Vos réseaux : Parlez de vos projets de mobilité autour de vous, faites savoir à vos contacts professionnels que vous êtes à la recherche d une opportunité internationale et restez à l écoute. > Une prospection bien menée : si vous avez déjà une idée précise du pays et du type de poste qui vous intéresse, il peut être utile de prospecter di- 10

11 rectement auprès des entreprises qui répondent à vos ambitions et d y candidater de manière spontanée. Veillez à bien vous renseigner sur les dynamiques économiques et entrepreneuriales ainsi que sur les modes de recrutement à l œuvre dans les domaines et les régions de votre choix. Des sites tels que Europages font office d annuaire en ligne. > Créer sa propre entreprise : un projet de création d activité à l étranger? Des organismes existent pour vous guider dans la réalisation de votre projet et ses différents aspects (opportunités offertes par les différents pays, approche du marché, investissement, formalités, fiscalité, adresses utiles, etc.) : l Agence pour la Création d Entreprise propose une information centralisée et des liens actualisés sur la création d entreprise à l étranger. l Agence Française pour le Développement International des Entreprises et son équivalent belge l Agence Wallonne à l Exportation et aux Investissements Etrangers offrent un réseau d accompagnement des entreprises dans leurs démarches à l exportation et à l implantation sur les marchés étrangers. Côté belge toujours, l Agence Bruxelloise pour l Entreprise propose des services d information et d accompagnement afin d encourager l internationalisation de l entreprenariat. l Union des Chambres de Commerce et d Industrie Françaises à l Etranger et ses équivalents belges peuvent vous apporter un appui commercial. le programme Erasmus pour jeunes entrepreneurs de la Commission Européenne vise à faciliter les échanges de connaissances et d expériences ainsi que le développement de nouvelles relations commercial les services à la création d entreprises nationaux ou régionaux des pays d accueil. 11

12 A quelles conditions? Il est essentiel d être attentif aux conditions de contrat et de travail proposées par votre éventuel futur employeur. D un pays à l autre, le cadre légal et salarial peut varier considérablement et impliquer des réalités de travail très différentes, qui peuvent se révéler déterminantes : > le salaire : renseignez-vous sur les conditions de rémunération que vous êtes en droit d attendre, les éventuels bonus, part variable et autres avantages, à mettre en parallèle avec le coût de la vie sur place. Plus vous serez informé, plus votre négociation sera efficace en tous cas dans les pays où la négociation fait partie de la culture du recrutement. > les conditions du contrat : à étudier de près. Prévoit-il une rémunération brute ou nette? Avec quel degré d imposition? Pour beaucoup de pays, il existe des calculateurs en ligne qui vous permettent d avoir une idée du montant prélevé à la source sur votre salaire. Soyez aussi attentif aux conditions de préavis, de démission, au temps de travail, aux congés et bien sûr au statut qui sera le vôtre (contrat local, d expatrié ou autre). 12

13 > une assurance santé ou des prestations de sécurité sociale sont-elles inclues dans le contrat? Vu le montant qu elles peuvent atteindre dans certains pays, il s agit d éléments qui peuvent faire la différence. Augmenter ses chances d être recruté Bien traduire compétences, projets et parcours professionnels constitue une démarche essentielle pour espérer décrocher l emploi convoité. Cet exercice n est pas seulement linguistique, il est aussi culturel. Il exige une connaissance des habitudes de recrutement du pays auquel vous vous destinez, de ses logiques et de son vocabulaire. > Qu est-ce ce que les employeurs attendent d une lettre de motivation? > Quels sont les documents nécessaires pour une candidature? > Comment présenter ses qualifications? C est pour mieux répondre à ces questions que l Union Européenne a mis en place Europass, un système unique de CV européen qui vous permet de présenter vos qualifications et compétences de façon claire. Mieux vaut cependant donner la priorité aux règles de présentation et aux usages locaux. Faire relire son cv par un natif ou par un conseiller Eures peut également être utile. VERS QUEL PAYS S ORIENTER? Les pays leaders en R&D? Etats-Unis, Japon, Canada, Australie, Singapour et Suisse comptent parmi les pays où l économie de la recherche est la plus développée. Au sein de l Union Européenne, le Danemark, la Finlande, l Allemagne et la Suède se distinguent particulièrement en matière d innovation. > Pour en savoir plus : consultez les indices d innovation européens et mondiaux Les pays vers lesquels Français et Belges s expatrient le plus? Pris dans leur globalité, ce sont les pays d Europe de l Ouest qui attirent le plus d expatriés français. Les Etats Unis arrivent en 2 ème position (juste après la Suisse). Côté belge, les pays frontaliers sont également les premiers pays d expatriation; en dehors des frontières européennes, les Etats-Unis et le Canada dominent. Pourquoi pas la mobilité frontalière? Il n est pas toujours nécessaire de s expatrier au loin pour profiter des atouts offerts par une expérience internationale. Qu il soit belge ou français, l autre côté de la frontière peut être source d opportunités professionnelles pour les docteurs. Pour plus d informations, consultez notre document consacré à la mobilité franco-belge dans la recherche d emploi des docteurs Osez le transfrontalier 13

14 AVANT DE PARTIR Docteur et citoyen d un pays situé hors de l Union Européenne? Visas, permis de travail et autres formalités de tous genres : les autorisations (et conditions) de circulation, d installation et d emploi dans les pays de l Union Européenne sont différentes pour les citoyens issus de pays noneuropéens. Pour toutes ces matières, les règles varient en fonction des pays, de destination et d origine. Les démarches sont toutefois en général plus simples pour les travailleurs hautement qualifiés. Plus d infos : Le portail web officiel de l Europe, pour toutes les questions en rapport avec l immigration, comprenant notamment des informations concrètes sur les démarches à accomplir avant le départ pour travailler dans un pays de l UE. Les portails d Eures et d Euraxess comportent également des rubriques spécifiques informant les travailleurs noneuropéens de leurs droits et devoirs. Qu elle que soit le pays et l emploi de destination, une bonne préparation est la clé d une arrivée et d un séjour sans encombre. Visa, permis de séjour, permis de travail, couverture sociale, assurances sont autant d éléments régis par des dispositions variables en fonction des pays, auxquels il vous faudra penser à l avance. visas, permis de séjour et permis de travail : si le pays de destination se situe dans l Union Européenne et que vous êtes citoyen européen, aucun visa n est nécessaire. Certains pays membres imposent toutefois une inscription officielle auprès de l administration locale et une carte de résident en cas de séjour de plus de 3 mois. Dans les cas où celle-ci est facultative, elle peut néanmoins s avérer utile pour faciliter certaines démarches (ouverture d un compte bancaire par exemple). En dehors de l Union Européenne, la plupart des pays exigent un visa, octroyé selon des conditions et des procédures spécifiques. Dans certains pays, des formalités complémentaires sont imposées à l arrivée auprès des autorités locales (police, administration, etc.); elles nécessiteront parfois des documents délivrés par les administrations nationales et donc à emporter à l avance avec soi. Dans tous les cas, renseignez-vous pour savoir si un permis de travail doit être obtenu et dans quelles conditions (préalablement à la signature d un contrat d emploi, à l octroi d un visa ou une fois sur place par exemple). > Plus d infos : Eures Diplomatie.be Diplomatie.gouv.fr - Vos droits et démarches Maison des Français de l étranger - Passeport/Visa 14

15 > Les formalités de départ dans le pays d origine : Avant le départ, assurez-vous de la mise à jour et du bon ordre de vos documents administratifs et d identité afin d éviter les mauvaises surprises à l arrivée. faites des copies (et des sauvegardes en ligne)! Passeport, visa, permis de conduire, documents bancaires, documents fiscaux, livret de famille, carnet de santé, attestations d assurances, diplômes, cv, coordonnées importantes, etc. : tous ces documents pourront vous être utiles, voire nécessaires. Certains documents délivrés dans le pays d origine doivent être légalisés pour être valables à l étranger. Cette mission est assurée en Belgique par le Service des légalisations des Affaires Etrangères, et en France par le Bureau des légalisations du ministère des Affaires Etrangères et Européennes. Dans certains cas, il peut être nécessaire de passer par l ambassade du pays où les documents devront être utilisés. Dans certains cas, une traduction officielle peut aussi s avérer nécessaire. en Belgique comme en France, il est nécessaire de déclarer son changement d adresse. En Belgique, cette formalité doit être accomplie auprès des services de population de la commune où vous résidez : elle vous permettra d obtenir un certificat de radiation qui facilitera ensuite votre inscription auprès d une ambassade ou d un consulat belge à l étranger. En France, cette déclaration doit être faite en priorité auprès du Centre du Service National (ou de l un de ses bureaux locaux). la déclaration de départ doit être signalée auprès des différents organismes auxquels vous êtes liés dans votre pays d origine : banque, centre de taxation, organismes auxquels vous êtes abonnés (té- 15

16 léphonie, gaz, eau, électricité etc.), sécurité sociale et mutuelle/assurance santé. s il n est aujourd hui plus nécessaire de s acquitter de la totalité de son solde d impôts avant le départ, il reste en revanche essentiel de mettre en ordre sa situation fiscale et de déterminer à quel régime vous serez soumis (en fonction de votre statut, de votre lieu de résidence et du pays d accueil), voire de formaliser le transfert de domicile fiscal à l étranger. S inscrire au registre des Français établis hors de France pour les citoyens français, ou auprès des postes d ambassades et de consulats de la région de destination pour les citoyens belges. Dans les deux cas, les avantages de cette inscription sont nombreux : formalités administratives facilitées, informations régulières du poste diplomatique, exercice du droit de vote, aide et assistance en cas de problème, etc. > S informer sur le pays d accueil : situation politique, économie, société, aspects culturels, sécurité, climat, structures de santé : mieux vaut savoir dès le départ à quoi vous attendre dans votre pays de destination. S informer sur les us et coutumes comme sur les infrastructures du pays d accueil vous permettra de limiter les déceptions à l arrivée et les effets du choc culturel. > Plus d infos : les sites web des ministères des Affaires étrangères proposent des pages d informations pour chaque pays. Le site web Vivre à l étranger fournit également des dossiers destinations reprenant de nombreuses informations pratiques dans la perspective d une expatriation. Toutes ces informations faciliteront également la constitution d un carnet d adresses utiles. 16

17 lois du travail, sécurité sociale et assurance santé : dans ces trois domaines stratégiques, il est important d être attentif à l avance aux dispositions prévues par le pays d accueil et aux différences qu elles comportent avec le système d origine. Si dans certaines situations (par exemple avec un statut de détaché), il est possible de rester affilié à la sécurité sociale et au service d assurance santé du pays d origine (France ou Belgique), dans la plupart des cas, vous serez soumis au régime de protection sociale du pays d accueil. Il peut également être utile de compléter sa couverture sociale en s affiliant à la Caisse des Français de l étranger (pour les Français) ou à l Office de Sécurité Sociale d Outre-mer (pour les Belges). > Penser à sa famille : en cas d expatriation familiale, il est fondamental d associer les membres de votre foyer à votre projet et de réfléchir aux conséquences de cette situation pour chacun d entre eux. L échec d une expérience internationale est en effet souvent causé par des difficultés familiales, notamment en lien avec les changements de situation professionnelle subis par le conjoint. Accompagner un expatrié n implique pourtant pas forcément, pour le conjoint concerné, de devoir faire l impasse sur sa carrière. Mais ici encore, il faut être préparé (notamment en termes de formalités administratives et de permis de travail) et au fait du marché de l emploi local pour pouvoir saisir les opportunités qui se présenteront une fois sur place, voire même dès avant le départ. Certaines grandes sociétés et institutions ont d ailleurs mis en place des programmes d accompagnement pour aider le conjoint à trouver un emploi. De même, si les enfants sont réputés s adapter facilement, il est important de les préparer à leur nouvel environnement (notamment sur le plan linguistique et culturel) et de planifier leur scolarité, que celle-ci s intègre dans le système éducatif local, dans le cadre d un enseignement international ou encore dans celui de l enseignement par correspondance. 17

18 Choisir l option de la relocation En plein développement sur le continent européen depuis quelques années, les agences de relocation proposent un accompagnement global destiné à faciliter et à encadrer le processus de mobilité professionnelle internationale. Démarches administratives, logement, gestion logistique du déménagement et de l installation, écoles pour les enfants, recherche d emploi pour le conjoint, conseils pour gérer le choc culturel Les services offerts sont très variés et visent à soulager l expatrié et à faciliter son intégration dans son nouvel environnement. Ce sont généralement les grandes entreprises qui font appel à ce type de prestataire, mais leurs services sont parfois également accessibles aux particuliers. Dans tous les cas, n hésitez pas à inclure ce type de service dans la négociation de contrat ; le relocation package peut tout à fait faire partie des conditions d engagement des expatriés. > l association des professionnels européens de la relocation > Plus d infos BERT Claudie, S expatrier en famille, Paris, Village Mondial, Un ouvrage utile qui propose un tour d horizon des questions que soulève une expatriation en famille et des outils pour l organiser. GOUTAIN Gaëlle et RUSSEL Adélaïde, Conjoint expatrié. Réussissez votre séjour à l étranger, Paris, L Harmattan, GOUTAIN Gaëlle et RUSSEL Adélaïde, L enfant expatrié. Accompagner son enfant à travers les changements liés à l expatriation, Paris, L Harmattan, Agence pour l enseignement français à l étranger Administration de l enseignement de la Communauté Française de Belgique, pour toutes les informations relatives aux démarches à effectuer, aux écoles belges à l étranger, à l enseignement à distance et aux équivalences de diplômes le portail Education de l OCDE, pour un aperçu officiel des systèmes éducatifs mondiaux, classés par pays eurydice, pour des informations plus détaillées sur l enseignement dans les pays européens > Le déménagement : Même en cas de déménagement intra-européen, il est probable que le recours à des professionnels du déménagement international s impose. Avec ou sans déménageurs, n oubliez surtout pas, hors Union européenne, les formalités douanières: il est nécessaire de déclarer tous les effets et biens personnels transférés (mobilier, véhicule, etc), selon des formules différentes en fonction des pays. 18

19 A qui s adresser pour mieux préparer son départ? Les incontournables Au ministère des Affaires Etrangères français ou belge A l ambassade ou consulat du pays ou de la région de destination (voir les listes françaises et belges) Aux services publics de l expatriation et de l emploi international, qui proposent des informations spécialisées sur toutes les formalités pratiques et les meilleures manières de se préparer à une expérience de mobilité professionnelle : > Eures > le Forem a édité une brochure ( Carnet de route de la mobilité internationale ) très complète reprenant tous les éléments essentiels à prévoir et méditer dans la perspective d une expatriation et de nombreux liens utiles > Plus d infos : Douanes et autres précautions administratives : Douanes françaises Douanes belges et déménagement international Organiser son déménagement : Demenager-pratique.com Fidi.com Bkv-cbd.be > Pôle Emploi International propose des mémentos des formalités administratives à accomplir classés par pays, ainsi que des fiches récapitulatives sur de nombreuses thématiques légales (protection sociale, droit du travail, fiscalité, etc.) > l excellent site web de la Maison des Français de l Etranger, service de référence du Ministère des Affaires Etrangères qui centralise toute l information sur l expatriation (120 dossiers pays, plus de 500 liens vers des sites français et étrangers), met à votre disposition sa documentation et ses experts et conçoit l incontournable Livret du Français à l étranger Aux associations d expatriés établies dans le pays de destination, qui peuvent proposer toute une série d informations utiles et concrètes sur la vie locale et ses aléas 19

20 PROFITER PLEINEMENT DE SA MOBILITé > Gérer le choc culturel Après le déménagement et les premiers temps de découverte et d enthousiasme, les différences culturelles qui se marquent au quotidien peuvent s avérer difficiles à supporter. Anticiper et apprendre gérer le spleen de l expat demande des stratégies et un temps d adaptation. Comment résister à la tentation du repli sur soi pour mieux s adapter aux codes sociaux, culturels et professionnels locaux? impliquez-vous dans la vie de la communauté locale! Club sportif, association culturelle ou charitable: les structures ne manquent pas qui offriront des opportunités de sociabiliser avec les locaux et vous permettront d élargir vos horizons et par la même occasion votre carnet d adresses. L apprentissage de la langue et une attention à l actualité du pays ne pourront également que favoriser votre intégration. les associations d expatriés et autres cercles francophones offrent de nombreuses occasions de rencontre entres nationaux et/ou francophones ou tout simplement entre personnes qui vivent des expériences similaires. Beaucoup de 20

21 ces organisations regorgent également d informations utiles sur la vie locale et mettent sur pied des évènements réguliers qui sont autant d occasions d entre-soi qui font du bien. L UFE et l UFBE sont les deux principales associations de Français/Belges à l étranger. Beaucoup d associations d expatriés locales ont également des pages internet qui regorgent d informations, de contacts et autres tuyaux sur le pays/la région de destination, et organisent à intervalles réguliers des accueils pour les nouveaux venus. > Exercer sa citoyenneté Un séjour à l étranger, même de longue durée, n empêche pas de participer à la vie politique de son pays d origine. Les citoyens belges et français expatriés peuvent facilement prendre part aux élections nationales. Pour les Français, il suffit de satisfaire aux conditions habituelles et de s inscrire sur la liste électorale consulaire tenue par l ambassade ou le poste de consulat local. Le vote se déroule soit en personne (ambassade ou consulat de référence), soit par procuration, soit par correspondance ou encore par voie électronique.

Pôle emploi international. Le service public du placement de candidats en Europe et à l international

Pôle emploi international. Le service public du placement de candidats en Europe et à l international Pôle emploi international Le service public du placement de candidats en Europe et à l international Pôle emploi, un acteur engagé de l emploi à l international A l international, Pôle emploi mobilise

Plus en détail

PRÉPARER ET PLANIFIER

PRÉPARER ET PLANIFIER KEEZAM Simplifie l organisation des séjours enfants et ados. www.keezam.fr Fiche Enseignants Nombre de pages : 5 PRÉPARER ET PLANIFIER UN VOYAGE DE CLASSE. Cette fiche s adresse à tous les organisateurs

Plus en détail

Venir travailler en Russie : les démarches

Venir travailler en Russie : les démarches Venir travailler en Russie : les démarches Actualisation au 19 août 2008 MINEFE DGTPE Prestation réalisée sous système de management de la qualité certifié AFAQ ISO 9001 NB : Cette fiche a pour but de

Plus en détail

Mobilité Ouverture. Franchir. Osez le transfrontalier La mobilité franco-belge dans la recherche d emploi des docteurs. Echange Universités

Mobilité Ouverture. Franchir. Osez le transfrontalier La mobilité franco-belge dans la recherche d emploi des docteurs. Echange Universités ProDoc Osez le transfrontalier La mobilité franco-belge dans la recherche d emploi des docteurs Echange Universités Franchir Frontière Carrière Wallonie-Nord Pas de Calais Transfrontalier réseaux Régions

Plus en détail

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation Atelier de la Profession INTERVENANTS Pierre FAUCHER Expert-Comptable Rapporteur en charge du social Henri SCHMELTZ Expert-Comptable

Plus en détail

Règlement des stages Février 2015

Règlement des stages Février 2015 Règlement des stages Février 2015 Article 1.- Valorisation du stage 1.1. Les étudiants inscrits dans le bloc 2 du master en droit à la Faculté de droit et de criminologie de l ULB ont la possibilité d

Plus en détail

Conseils pour votre recherche d entreprise

Conseils pour votre recherche d entreprise Conseils pour votre recherche d entreprise BPC-ESC Freyming BPC-ESC Metz 2 rue de Savoie 57800 FREYMING-MERLEBACH 03 87 94 54 98 06 19 73 07 63 www.bpc-esc.com contact@bpc-esc.fr Suivez notre page :Bpc-esc

Plus en détail

> Guide 28 juillet 2008

> Guide 28 juillet 2008 > Guide 28 juillet 2008 Le travailleur frontalier Dans notre région frontalière, environ 5600 personnes résidant en Belgique traversent chaque jour la frontière pour venir travailler en France. Se pose

Plus en détail

Demande de manifestation d intérêt auprès de consultants individuels

Demande de manifestation d intérêt auprès de consultants individuels le 17/03/2012 Demande de manifestation d intérêt auprès de consultants individuels Objet : Formation des formateurs en «Management de l innovation» Pièces jointes : Termes de références de la formation.

Plus en détail

OFFRE POUR CONSULTANCE

OFFRE POUR CONSULTANCE 1 3, Rue du Marché, B.P.1490 Bujumbura- Burundi, Tél. (257) 22 301300 / 301302 OFFRE POUR CONSULTANCE Recrutement d un(e) Consultant(e) national pour le poste d appui au programme «Droits des Femmes, Leadership

Plus en détail

Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec

Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec Coordination Direction des mesures et services aux entreprises et du placement Ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale Rédaction Direction

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI LE PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DE 2013 Le Plan d action économique de 2013 représente le prochain volet du plan à long terme du gouvernement pour renforcer

Plus en détail

Table des matières. Les activités à l étranger et le maintien de la protection sociale 9. Introduction 9

Table des matières. Les activités à l étranger et le maintien de la protection sociale 9. Introduction 9 Table des matières Sommaire 5 Préface 7 Les activités à l étranger et le maintien de la protection sociale 9 Pierre Van Haverbeke Introduction 9 Titre I Les règles d assujettissement au régime de sécurité

Plus en détail

Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode

Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur L Outplacement Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode d emploi pratique et opérationnel sur l Outplacement

Plus en détail

Généralités. Formations transversales aux sciences humaines: histoire, sociologie, littérature, langues, droit, économie, géopolitique.

Généralités. Formations transversales aux sciences humaines: histoire, sociologie, littérature, langues, droit, économie, géopolitique. Généralités Difficile de faire la différence entre des formations orientées vers la science politique et une autre vers les relations internationales dans l organisation de l enseignement supérieur français.

Plus en détail

Entrée et séjour en Europe

Entrée et séjour en Europe Entrée et séjour en Europe CH-4501 Soleure Dornacherstrasse 28A Case Postale 246 Téléphone 032 346 18 18 Téléfax 032 346 18 02 info@ch-go.ch www.ch-go.ch Table des matières Introduction... 3 1. Entrée...

Plus en détail

Modules de formation H R S E R V I C E S

Modules de formation H R S E R V I C E S Modules de formation H R S E R V I C E S C est en s inspirant de la collaboration avec ses partenaires professionnels que Securex a conçu ce catalogue de formations dédié aux différents aspects de la gestion

Plus en détail

Les étapes de recherche d emploi Mai 2013

Les étapes de recherche d emploi Mai 2013 Service Alternance Travail-Études et Placement Les étapes de la recherche d emploi La démarche 1. Établir un projet de carrière réaliste. Avant de vous fixer des objectifs de carrière, il faut d abord

Plus en détail

BTS - DUT. Durée de 2 ans. Nombreux exercices pratiques. DUT dans les universités, les BTS dans des lycées.

BTS - DUT. Durée de 2 ans. Nombreux exercices pratiques. DUT dans les universités, les BTS dans des lycées. BTS - DUT Durée de 2 ans. Nombreux exercices pratiques. DUT dans les universités, les BTS dans des lycées. Les DUT permettent plus facilement la poursuite en école de commerce.. Travail soutenu avec 35

Plus en détail

CV, les clés de la réussite

CV, les clés de la réussite CV, les clés de la réussite Robert Half a recensé les astuces et les méthodes pour rédiger un CV gagnant Premier contact avec le futur recruteur ou employeur (cabinet de recrutement, agence d intérim,

Plus en détail

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé :

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : J atteste sur l honneur ne pas avoir déposé de demande de valorisation des acquis de l expérience personnelle et professionnelle relative au

Plus en détail

CHARTE RELATIVE AUX DIPLÔMES EN PARTENARIAT INTERNATIONAL ET AUX FORMATIONS DÉLOCALISÉES

CHARTE RELATIVE AUX DIPLÔMES EN PARTENARIAT INTERNATIONAL ET AUX FORMATIONS DÉLOCALISÉES CHARTE RELATIVE AUX DIPLÔMES EN PARTENARIAT INTERNATIONAL ET AUX FORMATIONS DÉLOCALISÉES L Université de Reims Champagne-Ardenne, Soucieuse d accompagner l internationalisation grandissante de l enseignement

Plus en détail

PARCOURS : L ACCES A L AUTONOMIE DES JEUNES

PARCOURS : L ACCES A L AUTONOMIE DES JEUNES PARCOURS : L ACCES A L AUTONOMIE DES JEUNES Se lancer dans la vie : études, vie active, logement, santé c est beaucoup de nouvelles démarches à réaliser. Petit rappel, pas à pas. DEMARCHES Orientation

Plus en détail

Catalogue de formation 2012

Catalogue de formation 2012 Catalogue de formation 2012 www.h-conseil.com H comme Humain H Conseil est une société de conseil et de formation basée à Saint Nazaire et opérant partout, aussi bien en France qu à l étranger. La conviction

Plus en détail

TROUVER UN EMPLOI EN NOUVELLE-ZÉLANDE

TROUVER UN EMPLOI EN NOUVELLE-ZÉLANDE 1. CV 1.1 PERSONAL DETAILS (DÉTAILS PERSONNELS) 1.2 PERSONAL PROFILE (VOTRE PROFIL PERSONNEL) 1.3 SKILLS (VOS COMPÉTENCES) 1.4 EMPLOYMENT HISTORY (PARCOURS PROFESSIONNEL) 1.5 EDUCATION (FORMATION) 1.6

Plus en détail

Année universitaire 2011-2012

Année universitaire 2011-2012 Executive MBA Paris Chicago - Moscou Année universitaire 2011-2012 Donnez-vous les moyens d exprimer votre potentiel et de faire vivre vos projets. Pris par vos responsabilités managériales et focalisés

Plus en détail

NOTE CIRCULAIRE. (3 septembre 2012)

NOTE CIRCULAIRE. (3 septembre 2012) Direction Protocole Service P1.1 NOTE CIRCULAIRE LE STATUT PRIVILEGIE DES CONJOINT(E)S ET DES PARTENAIRES LEGAUX (LEGALES) NON-MARIE(E)S DES MEMBRES DU PERSONNEL DES POSTES CONSULAIRES (3 septembre 2012)

Plus en détail

MASTER CULTURES LITTERAIRES EUROPEENNES

MASTER CULTURES LITTERAIRES EUROPEENNES MASTER CULTURES LITTERAIRES EUROPEENNES Informations pratiques 1 UNIVERSITE DE HAUTE ALSACE (Mulhouse) COORDONNÉES UFR Faculté des Lettres, Langues et Sciences Humaines 10, rue des Frères Lumière F 68093

Plus en détail

Guide de l étudiant en mobilité stage

Guide de l étudiant en mobilité stage Guide de l étudiant en stage Partir en stage à l étranger est une expérience extraordinaire : vous rencontrerez de nombreuses personnes différentes, vous découvrirez des nouveaux modes de pensées, une

Plus en détail

CAPELO - Compléments au dossier de carrière

CAPELO - Compléments au dossier de carrière CAPELO - Compléments au dossier de carrière Instructions administratives aux employeurs 01/01/2013 Tour du Midi / Zuidertoren Bruxelles1060 Brussel T +32 (0)2 791 50 00 F +32 (0)2 791 50 99 www.capelo.be

Plus en détail

Demande de manifestation d intérêt auprès de consultants individuels

Demande de manifestation d intérêt auprès de consultants individuels Sfax le 26/03/2014 Demande de manifestation d intérêt auprès de consultants individuels Objet : Formation d administrateurs en audit qualité interne Pièces jointes : Termes de références de la formation.

Plus en détail

Demande de manifestation d intérêt auprès de consultants individuels

Demande de manifestation d intérêt auprès de consultants individuels Sfax le 24/05/2013 Demande de manifestation d intérêt auprès de consultants individuels Objet : Formation d enseignants en team building : Pièces jointes : Termes de références de la formation. Monsieur,

Plus en détail

RECAPITULATIF DES PROPOSITIONS

RECAPITULATIF DES PROPOSITIONS 77 RECAPITULATIF DES PROPOSITIONS PROPOSITIONS THEMATIQUES LOGEMENT 1. Mieux faire connaître aux personnes propriétaires de leur logement en France et s établissant temporairement à l étranger : 1 les

Plus en détail

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Le remboursement des frais de soins reçus à l étranger

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Le remboursement des frais de soins reçus à l étranger CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES Le remboursement des frais de soins reçus à l étranger Mise à jour : mai 2014 Le remboursement des frais de soins reçus à l étranger Vous êtes agent RATP,

Plus en détail

La simplification du dossier de candidature

La simplification du dossier de candidature FICHE 20 La simplification du dossier de candidature Pour de nombreux opérateurs économiques, la constitution des dossiers de candidature est trop complexe et coûteuse du fait du nombre des documents à

Plus en détail

Profil de recrutement

Profil de recrutement Profil de recrutement Intitulé de la fonction Conseiller pédagogique Conditions d accès En tant que Conseiller pédagogique, vous êtes désigné comme «expert pédagogique et technique» dans une fonction enseignante

Plus en détail

1. Les avantages de la mobilité professionnelle

1. Les avantages de la mobilité professionnelle Lors du caucus 2006 de l Association internationale francophone des bibliothécaires et documentalistes (AIFBD), nous avons constaté qu il n existe actuellement aucun programme officiel de mobilité professionnelle

Plus en détail

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 VISION De nos jours, l éducation postsecondaire offre plus de choix et de possibilités qu auparavant. En outre, les besoins

Plus en détail

Coordinateur Finances et Ressources Humaines

Coordinateur Finances et Ressources Humaines Coordinateur Finances et Ressources Humaines L ASSOCIATION ALIMA ALIMA (the Alliance For International Medical Action) fête ses 4 ans d existence en 2013. Depuis sa création, l association a su se développer

Plus en détail

SPOP. Permis de séjour et de travail État des lieux Union européenne / Etats tiers. 7 février 2014 CVCI DECS/SDE/FVZ/31.01.14 DECS/SPOP/GB/06.02.

SPOP. Permis de séjour et de travail État des lieux Union européenne / Etats tiers. 7 février 2014 CVCI DECS/SDE/FVZ/31.01.14 DECS/SPOP/GB/06.02. Permis de séjour et de travail État des lieux Union européenne / Etats tiers 7 février 2014 CVCI DECS/SDE/FVZ/31.01.14 DECS/SPOP/GB/06.02.14 Plan 1. Libre circulation des personnes Point de situation 2.

Plus en détail

Le guide De La mobilité InTerne

Le guide De La mobilité InTerne Le guide De La mobilité InTerne pour Les IngénIeurs et TechnIcIens Direction des ressources humaines - La mobilité interne des ingénieurs et techniciens (IT) Le dispositif de mobilité interne au CNRS comprenant

Plus en détail

FICHE PAYS ETATS-UNIS

FICHE PAYS ETATS-UNIS FICHE PAYS ETATS-UNIS IMMIGRATION // Permis de travail // Visa business Comme dans la grande majorité des pays, pour pouvoir travailler aux Etats-Unis, en tant qu étranger, il faut obtenir une autorisation

Plus en détail

Rôle de CampusFrance

Rôle de CampusFrance Réunion d'information 20 novembre 2012 La vie d un étudiant en France Institut français du Rôle de CampusFrance Le suivi de la procédure CampusFrance est obligatoire pour tout projet d étude diplômant

Plus en détail

L assurance de Groupe. 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe

L assurance de Groupe. 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe L assurance de Groupe Un must, aussi pour les PME 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe Les pensions complémentaires ont le vent en poupe La pension légale d un travailleur salarié belge

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

Le décret du 27 mars 2014 remplaçant le livre II du Code wallon de l action sociale et de la santé, relatif à l intégration des personnes étrangères

Le décret du 27 mars 2014 remplaçant le livre II du Code wallon de l action sociale et de la santé, relatif à l intégration des personnes étrangères Le décret du 27 mars 2014 remplaçant le livre II du Code wallon de l action sociale et de la santé, relatif à l intégration des personnes étrangères et d origine étrangère. 1 PLAN Introduction Parcours

Plus en détail

A. Une entrée par objectif

A. Une entrée par objectif Aide à la navigation dans le site A. Une entrée par objectif Le site de la cartographie vous propose de chercher une formation selon l objectif de la personne. Vous avez le choix entre 4 possibilités :

Plus en détail

Aide-mémoire 19. Réseaux d entreprises formatrices

Aide-mémoire 19. Réseaux d entreprises formatrices Aide-mémoire 19 Réseaux d entreprises formatrices Qu est-ce qu un réseau d entreprises formatrices? Un réseau d entreprise formatrices est un groupement d entreprises qui, seules, ne pourraient pas assurer

Plus en détail

Bundesagentur für Arbeit. Trouver facilement et rapidement un poste en Allemagne. La JOBBÖRSE sur www.arbeitsagentur.de

Bundesagentur für Arbeit. Trouver facilement et rapidement un poste en Allemagne. La JOBBÖRSE sur www.arbeitsagentur.de La JOBBÖRSE sur www.arbeitsagentur.de INFORMATIONS POUR LES CANDIDATS ET CANDIDATES Trouver facilement et rapidement un poste en Allemagne Bundesagentur für Arbeit DE NOUVELLES VOIES POUR VOTRE RECHERCHE

Plus en détail

La recherche d emploi, comment l aborder de façon différente?

La recherche d emploi, comment l aborder de façon différente? La recherche d emploi, comment l aborder de façon différente? Conseillère en emploi aux cycles supérieurs Service des stages et du placement (514) 340-4711 poste 5908 Local: C-563 guylaine.dubreuil@polymtl.ca

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES

APPEL A CANDIDATURES APPEL A CANDIDATURES A lire attentivement avant de remplir le dossier de candidature à une bourse cofinancée Crédit Agricole S.A./ MAEE Le ministère français des Affaires étrangères et européennes (MAEE)

Plus en détail

Demande de manifestation d intérêt auprès de consultants individuels

Demande de manifestation d intérêt auprès de consultants individuels Sfax le 24/05/2013 Demande de manifestation d intérêt auprès de consultants individuels Objet : Formation d enseignants en coaching : Pièces jointes : Termes de références de la formation. Monsieur, 1.

Plus en détail

Note de Synthèse réalisée par Madame Firouse BOUDJELLA, Consultante mobilité internationale et recrutement (contact@fboconseils.

Note de Synthèse réalisée par Madame Firouse BOUDJELLA, Consultante mobilité internationale et recrutement (contact@fboconseils. Mobilité internationale : détachement et expatriation Note de Synthèse réalisée par Madame Firouse BOUDJELLA, Consultante mobilité internationale et recrutement (contact@fboconseils.com) Avec le concours

Plus en détail

Trouver un job, mode d emploi chapitre 6 Dès la fin de vos études, c est l univers du travail qui s ouvre à vous.

Trouver un job, mode d emploi chapitre 6 Dès la fin de vos études, c est l univers du travail qui s ouvre à vous. Trouver un job, mode d emploi chapitre 6 Dès la fin de vos études, c est l univers du travail qui s ouvre à vous. Si certains décrochent d emblée le job de leurs rêves, pour d autres le parcours vers l

Plus en détail

Parmi les nombreuses expériences qui transforment

Parmi les nombreuses expériences qui transforment DES ÉTUDES À L ÉTRANGER Parmi les nombreuses expériences qui transforment votre curriculum vitae de petit franchouillard en celui de véritable citoyen du monde, le passage par un séjour d études est une

Plus en détail

Recruter et animer un réseau d agents commerciaux dans l Union Européenne Pour toute information complémentaire, contactez : Le Département

Recruter et animer un réseau d agents commerciaux dans l Union Européenne Pour toute information complémentaire, contactez : Le Département Recruter et animer un réseau d agents commerciaux dans l Union Européenne Pour toute information complémentaire, contactez : Le Département Développement International de la Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

CONTRAT D APPRENTISSAGE : LE GUIDE

CONTRAT D APPRENTISSAGE : LE GUIDE CONTRAT D APPRENTISSAGE : LE GUIDE Toutes les infos essentielles pour préparer son alternance à l Université de Bourgogne Les aspects juridiques Les aspects pédagogiques Les aspects financiers Les aspects

Plus en détail

PROGRAMME EIFFEL VADE-MECUM 2015

PROGRAMME EIFFEL VADE-MECUM 2015 PROGRAMME EIFFEL VADE-MECUM 2015 Le programme de bourses Eiffel comporte deux volets : - un volet master qui permet de financer une formation diplômante de niveau master de 12 à 36 mois ; - un volet doctorat

Plus en détail

De l école au métier. Nos exigences pour permettre aux jeunes handicapés d accéder au monde du travail.

De l école au métier. Nos exigences pour permettre aux jeunes handicapés d accéder au monde du travail. De l école au métier Nos exigences pour permettre aux jeunes handicapés d accéder au monde du travail. Prise de position sur l intégration professionnelle d insieme Suisse, de l association Cerebral Suisse

Plus en détail

ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES

ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES TITRE PROFESSIONNEL DE NIVEAU III ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES www.cyform.fr Objectifs Cette formation permet d acquérir les techniques et compétences nécessaires à l exercice des fonctions de gestion

Plus en détail

uni-emploi au service des entreprises

uni-emploi au service des entreprises uni-emploi au service des entreprises Faire connaître Rencontrer Recruter Etudiants et jeunes diplômés UNI-EMPLOI LA CONNEXION ENTRePRISEs-UNIVERSITé Département de l instruction publique, de la culture

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES

PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES ANNÉE 2010-2011 TABLE DES MATIÈRES Page I. PRÉAMBULE 3 II. ANALYSE DE LA SITUATION 3 III. LES OBJECTIFS QUANTITATIFS 5 IV. LES MESURES ENVISAGÉES

Plus en détail

Appel à projets 2013

Appel à projets 2013 IdEx Bordeaux Université de Bordeaux Campus d excellence Appel à projets 2013 Axe 2. Innover en matière de formation Objectif 2.1 Développer et promouvoir, sur la base de l excellence de la recherche scientifique

Plus en détail

La Mobilité Internationale

La Mobilité Internationale La Mobilité Internationale Programmes Bourses Conseils Erasmus Student Network Infos Association à but non-lucratif créée en 1987 Présente dans 36 pays 433 sections locales Missions Intégrer les étudiants

Plus en détail

PROGRAMME EIFFEL VADE-MECUM 2014-2015

PROGRAMME EIFFEL VADE-MECUM 2014-2015 DIRECTION GENERALE DE LA MONDIALISATION, DU DEVELOPPEMENT ET DES PARTENARIATS Direction de la coopération culturelle, universitaire et de la recherche Sous-direction de l enseignement supérieur PROGRAMME

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CES/2006/16 24 mars 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMMISSION DE STATISTIQUE CONFÉRENCE DES STATISTICIENS

Plus en détail

LE VIE VOLONTARIAT INTERNATIONAL EN ENTREPRISE >>>

LE VIE VOLONTARIAT INTERNATIONAL EN ENTREPRISE >>> >>> LE VIE VOLONTARIAT INTERNATIONAL EN ENTREPRISE SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INSERTION ET D ORIENTATION Campus centre-ville Site Ste Marthe 74 rue Louis Pasteur 84029 AVIGNON CEDEX 1 Tél. + 33 (0)4

Plus en détail

Présentation des services de Pole Emploi

Présentation des services de Pole Emploi DE : A : LE : Présentation des services de Pole Emploi Marie Sophie DENIES Responsable d Equipe Ne pas diffuser Document de travail Document pouvant être diffusé Missions Pole Emploi est issu de la fusion

Plus en détail

PARTIR A L ETRANGER POUR LES 14-30 ANS

PARTIR A L ETRANGER POUR LES 14-30 ANS PA R T I R A L E T R A N G E R POUR LES 14-30 ANS De plus en plus valorisée sur le marché du travail, une expérience à l étranger permet surtout de s enrichir personnellement. L idée de partir peut être

Plus en détail

CAMPAGNE BOURSIERE 2015/2016 PREMIERE COMMISSION LOCALE. DOSSIERS COMPLETS A DEPOSER AU PLUS TARD LE 25 SEPTEMBRE à 12H

CAMPAGNE BOURSIERE 2015/2016 PREMIERE COMMISSION LOCALE. DOSSIERS COMPLETS A DEPOSER AU PLUS TARD LE 25 SEPTEMBRE à 12H 1 CAMPAGNE BOURSIERE 2015/2016 PREMIERE COMMISSION LOCALE DOSSIERS COMPLETS A DEPOSER AU PLUS TARD LE 25 SEPTEMBRE à 12H CONDITIONS L obtention d une bourse scolaire est subordonnée aux conditions suivantes

Plus en détail

RÉGIME DES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS, REGARDS CROISÉS Droit social et statut des expatriés au Brésil. Lundi 10 novembre de 14h30 à 16h30

RÉGIME DES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS, REGARDS CROISÉS Droit social et statut des expatriés au Brésil. Lundi 10 novembre de 14h30 à 16h30 RÉGIME DES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS, REGARDS CROISÉS Droit social et statut des expatriés au Brésil Lundi 10 novembre de 14h30 à 16h30 Droit social et statut des expatriés au Brésil Sommaire Détachement

Plus en détail

Campagne annuelle de recrutement des résidents Année scolaire 2014-2015 Note d information pour les candidats

Campagne annuelle de recrutement des résidents Année scolaire 2014-2015 Note d information pour les candidats Nantes, le 16 décembre 2013 Direction des Ressources Humaines 1 allée Baco - BP 21509 44015 NANTES CEDEX 1 Tel : 02 51 77 29 09 recrutresident.aefe@diplomatie.gouv.fr Campagne annuelle de recrutement des

Plus en détail

Cursus LaSalle Beauvais d Ingénieur d Affaires, par la voie de l apprentissage

Cursus LaSalle Beauvais d Ingénieur d Affaires, par la voie de l apprentissage Cursus d Ingénieur d Affaires, par la voie de l apprentissage une autre approche de l enseignement en école d ingénieur L'Institut polytechnique est par vocation lié au monde de l'entreprise. Depuis 1999,

Plus en détail

Liège, le 30 avril 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/064

Liège, le 30 avril 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/064 Centre Hospitalier Universitaire de Liège Domaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestion des Ressources Humaines Service Recrutement Liège, le 30 avril 2015

Plus en détail

Valoriser son parcours professionnel

Valoriser son parcours professionnel Module - 1 Valoriser son parcours professionnel Vous devez vous préparez à intégrer le marché du travail. Pour cela, vous allez devoir apprendre à parler de vos études en termes professionnels et non disciplinaires.

Plus en détail

Formation professionnelle: réflexions de base

Formation professionnelle: réflexions de base Formation professionnelle: réflexions de base Édition 2015 PAGE 2 DOCUMENT DE POSITION La formation professionnelle est une clé essentielle du développement qualitatif de l accueil extrafamilial. En sa

Plus en détail

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Service Développement Local et Appui aux Entreprises Industrielles 1 Chambre de Commerce et d Industrie de Moulins-Vichy Service Développement Local et

Plus en détail

Introduction...3. Mise en contexte...4. Fédéral...5. National (Québec)...5. Régional...6. Local...6. Montréal...7. Modèle de portrait...

Introduction...3. Mise en contexte...4. Fédéral...5. National (Québec)...5. Régional...6. Local...6. Montréal...7. Modèle de portrait... OUTILS DE RÉALISATION D UN PORTRAIT DE MILIEU IEU DANS LE CADRE DE L L OPÉRATION QUARTIER Août 2003 TABLE DES MATIÈRES Introduction...3 Mise en contexte...4 Fédéral...5 National (Québec)...5 Régional...6

Plus en détail

Devenir docteur. Pourquoi et comment bien choisir sa thèse? Association LAMBDA. Institut de mathématique de Bordeaux.

Devenir docteur. Pourquoi et comment bien choisir sa thèse? Association LAMBDA. Institut de mathématique de Bordeaux. Devenir docteur Pourquoi et comment bien choisir sa thèse? Association LAMBDA Institut de mathématique de Bordeaux 10 décembre 2008 Lambda (IMB) Devenir docteur 10 décembre 2008 1 / 18 Plan Qu est ce qu

Plus en détail

La Commune de Plombières recrute un ouvrier qualifié (H/F) contractuel plombier-zingueur-couvreur D2 à temps plein

La Commune de Plombières recrute un ouvrier qualifié (H/F) contractuel plombier-zingueur-couvreur D2 à temps plein La Commune de Plombières recrute un ouvrier qualifié (H/F) contractuel plombier-zingueur-couvreur D2 à temps plein Descriptif de fonction: Mission Dans le cadre d un service public, dans le respect des

Plus en détail

Appel à candidatures

Appel à candidatures Appel à candidatures A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE REMPLIR LE DOSSIER DE CANDIDATURE A UNE BOURSE COFINANCÉE CRÉDIT AGRICOLE S.A. / MAEE Le ministère français des Affaires étrangères et européennes/maee

Plus en détail

BOURSES D ETUDES ET DE RECHERCHE EN FRANCE

BOURSES D ETUDES ET DE RECHERCHE EN FRANCE BOURSES D ETUDES ET DE RECHERCHE EN FRANCE SOMMAIRE LES BOURSES D ÉTUDES ET DE RECHERCHE DU MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES FRANÇAIS (BGF) MAJOR 04 EIFFEL 05 MASTER 2 07 COPERNIC 08 DOCTORAT 09 COFINANCÉES

Plus en détail

MASTER 2 ème Année 2014-2015

MASTER 2 ème Année 2014-2015 DOSSIER DE CANDIDATURE MASTER 2 ème Année 2014-2015 ETUDIANT FRANÇAIS RESSORTISSANT DE L UNION EUROPEENNE, TITULAIRE D UN DIPLOME FRANÇAIS OU EQUIVALENT MASTER : Droit Economie Gestion Mention : Gouvernance

Plus en détail

LES FICHES PRATIQUES. préparer son départ. édition janvier 2016 / frenchplanete.fr

LES FICHES PRATIQUES. préparer son départ. édition janvier 2016 / frenchplanete.fr LES FICHES PRATIQUES préparer son départ P édition janvier 2016 / frenchplanete.fr SOMMAIRE 03 05 06 07 10 11 12 DÉMARCHES ADMINISTRATIVES SÉCURITÉ SOCIALE SCOLARITÉ FISCALITÉ ÉQUIVALENCE DES DIPLÔMES

Plus en détail

MASTER 2 SEJOUR A L ETRANGER. Baptiste Kurtz, Centre Hospitalier Universitaire de Rouen, Service de Cardiologie. (François Tournoux, CHU Montréal)

MASTER 2 SEJOUR A L ETRANGER. Baptiste Kurtz, Centre Hospitalier Universitaire de Rouen, Service de Cardiologie. (François Tournoux, CHU Montréal) 13 éme Séminaire National de Cardiologie et Maladies Vasculaires MASTER 2 SEJOUR A L ETRANGER Baptiste Kurtz, Centre Hospitalier Universitaire de Rouen, Service de Cardiologie (François Tournoux, CHU Montréal)

Plus en détail

Visites commerciales temporaires, mutations de cadres et déménagements permanents

Visites commerciales temporaires, mutations de cadres et déménagements permanents Visites commerciales temporaires, mutations de cadres et déménagements permanents Les accords de libre-échange auxquels participe le Canada et la Loi sur l immigration et la protection des réfugiés (Canada)

Plus en détail

PRESENTATION DU PROGRAMME DE RECRUTEMENT DE JEUNES PROFESSIONNELS A LA SNI

PRESENTATION DU PROGRAMME DE RECRUTEMENT DE JEUNES PROFESSIONNELS A LA SNI Société Nationale d Investissement DRH/SNI PRESENTATION DU PROGRAMME DE RECRUTEMENT DE JEUNES PROFESSIONNELS A LA SNI Version destinée au public 18 Septembre 2012 PROGRAMME «JEUNES PROFESSIONNELS» I NATURE

Plus en détail

CHARTE DES BOURSES DU 6 OCTOBRE 2009

CHARTE DES BOURSES DU 6 OCTOBRE 2009 CHARTE DES BOURSES DU 6 OCTOBRE 2009 MISE A JOUR LE 27 JUIN 2012 CHARTE DES BOURSES DE LA FONDATION PALLADIO Le programme de bourses de la Fondation Palladio, sous l égide de la Fondation de France, vise

Plus en détail

ECARTS DE COMPETENCES, MIGRATIONS, MOBILITES : TENDANCES et ROLE DES SERVICES PUBLICS DE L EMPLOI

ECARTS DE COMPETENCES, MIGRATIONS, MOBILITES : TENDANCES et ROLE DES SERVICES PUBLICS DE L EMPLOI ECARTS DE COMPETENCES, MIGRATIONS, MOBILITES : TENDANCES et ROLE DES SERVICES PUBLICS DE L EMPLOI Congrès Mondial de l AMSEP Annie GAUVIN- Istanbul- le 6 mai 2015 Faits et tendances actuels 200 millions

Plus en détail

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Démarche de valorisation du stage dans l élaboration du projet de l étudiant Définition : C est une démarche complémentaire du suivi de stage existant

Plus en détail

BELGIQUE CHANGEMENT DE RÉSIDENCE ET CONDITIONS DE SÉJOUR

BELGIQUE CHANGEMENT DE RÉSIDENCE ET CONDITIONS DE SÉJOUR BELGIQUE CHANGEMENT DE RÉSIDENCE ET CONDITIONS DE SÉJOUR Avec le soutien financier de CONTRIBUTEURS EURES EURES est un réseau européen créé en 1993 par la Commission européenne avec l objectif de favoriser

Plus en détail

Programme TAEHIL. Formation contractualisée pour l emploi

Programme TAEHIL. Formation contractualisée pour l emploi Programme TAEHIL Deux Mesures concrètes pour le programme TAEHIL Formation contractualisée pour l emploi Formation qualifiante ou de reconversion Objectif FCE: Formation contractualisée pour l emploi La

Plus en détail

«Utiliser pole-emploi.fr dans sa recherche d emploi» Pas à pas : déposer son CV en ligne

«Utiliser pole-emploi.fr dans sa recherche d emploi» Pas à pas : déposer son CV en ligne «Utiliser pole-emploi.fr dans sa recherche d emploi» Pas à pas : déposer son CV en ligne Sommaire Mon dossier de recherche d emploi Créer mon CV, le mettre en forme et le diffuser Imprimer mon CV, l envoyer,

Plus en détail

et vous Brochure d information à l usage des nouveaux bénéficiaires du RSA

et vous Brochure d information à l usage des nouveaux bénéficiaires du RSA et vous Brochure d information à l usage des nouveaux bénéficiaires du RSA Le revenu de solidarité active est une mission majeure du Conseil général des Hauts-de-Seine Le RSA? Le RSA a été créé pour vous

Plus en détail

un investissement dans les compétences de votre personnel

un investissement dans les compétences de votre personnel EMPLOI-QUÉBEC La qualification obligatoire un investissement dans les compétences de votre personnel LA QUALIFICATION OBLIGATOIRE avant-propos La compétence de la main-d œuvre constitue un des facteurs

Plus en détail

L enregistrement dans le fichier est réservé aux candidats qui sont citoyens de l un des pays membres de l Union européenne.

L enregistrement dans le fichier est réservé aux candidats qui sont citoyens de l un des pays membres de l Union européenne. Appel à candidature d experts individuels pour des travaux d assistance technique court terme dans le cadre de la mise en œuvre du programme INTERREG IV «Caraïbes» 1. DISPOSITIONS GENERALES a) Nature des

Plus en détail

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé :

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : J atteste sur l honneur ne pas avoir déposé de demande de valorisation des acquis de l expérience personnelle et professionnelle visant un même

Plus en détail

RÈGLEMENT N 3 DÉTERMINANT LES CONDITIONS D ADMISSION DANS LES PROGRAMMES D ÉTUDES AU CÉGEP GÉRALD-GODIN

RÈGLEMENT N 3 DÉTERMINANT LES CONDITIONS D ADMISSION DANS LES PROGRAMMES D ÉTUDES AU CÉGEP GÉRALD-GODIN RÈGLEMENT N 3 DÉTERMINANT LES CONDITIONS D ADMISSION DANS LES PROGRAMMES D ÉTUDES AU CÉGEP GÉRALD-GODIN Adopté par le Conseil d administration le 10 février 2015 (résolution n CA-015-0915) Déposé au ministère

Plus en détail

Table des matières. Introduction

Table des matières. Introduction Table des matières Introduction A la suite de l obtention de mon baccalauréat économique et social mention assez bien, je me suis dirigée vers la formation Gestion des Entreprises et des Administrations

Plus en détail