Bilan d Expatriation Finlande

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bilan d Expatriation Finlande"

Transcription

1 1 Bilan d Expatriation Finlande Quentin Boulaud Semestre 5

2 Sommaire Sommaire... 2 Introduction... 3 I/ Présentation globale... 3 A) La Finlande... 3 B) Tampere... 4 C) TAMK... 4 D) Conditions matérielles... 4 II/ Le Cadre universitaire... 6 A) Présentation des cours et de la pédagogie... 6 B) Difficultés et résultats... 7 III/ Feedback... 9 A) Apports... 9 B) En comparaison avec l IPAG BS C) Rapport d étonnement Conclusion Annexe 1 : exemple de planning Annexe 2 : Carte avec annotations

3 Introduction La troisième année des étudiants de l IPAG-BS sera internationale. Tels furent les maîtres mots de notre coordination l an dernier. La validation de cette année sous le thème de l expatriation nécessite que nous fassions un semestre universitaire à l étranger. J ai pu obtenir une place dans une université partenaire en Finlande, TAMK. J avais choisi ce pays à l origine pour deux raisons. La première, mais pas la plus raisonnée, est que je n aime pas les pays chauds, et le «pays aux mille lacs» me semblait tout indiqué. La seconde est que j avais beaucoup entendu parler du système éducatif scandinave, mais je voulais aussi savoir comment les habitants de ces pays du nord vivent. Je vais essayer, au travers de ce bilan d expatriation, de vous décrire mon expérience à TAMK en Finlande. Je commencerai par une présentation globale du pays, de Tampere et de l université. Je détaillerai les cours et leurs particularités ainsi que les difficultés rencontrées. Enfin, je vous parlerai de mes acquis à la fin de ce semestre et finirai par mon rapport d étonnement. I/ Présentation globale A) La Finlande La Finlande, ou Suomi, est un pays de plus de km² avec une population de 5,4 millions d habitants. Ce pays a pris son indépendance vis-à-vis de la Russie le 6 Décembre La langue officielle est le finnois (ou suomi) mais aussi le suédois. La capitale de la Finlande est Helsinki avec 1,3 millions d habitants (en comptant sa périphérie). La capitale connait une heure d ensoleillement par jour en hiver contre 10 en juin. Le régime politique finlandais est une république parlementaire. L actuel président finlandais est Sauli Niinistö (prononcez «Saholi Nihinisteu») du Kansallinen Kokoomus (Parti de la Coalition Nationale plutôt similaire au Parti Socialiste en France) élu en La Finlande est le 14/15/16 ème Etat membres de l Union Européenne avec l Autriche et la Suède en La religion dominante est celle de l église protestante avec plus de 75% de la population se disant appartenir à cette église, suivie par l église orthodoxe. On dénombre néanmoins une progression de l Islam, dûe à l immigration de musulmans. Coutume finnoise, c est à la mère de famille d inculquer les valeurs de son église à ses enfants. Ainsi, dans une famille avec un père protestant et une mère orthodoxe, les enfants sont de confessions orthodoxes. La Finlande est appelé le «pays aux mille lacs». Ce pays est aussi le pays avec le territoire le plus recouvert de forêts avec un peu près de 70% du territoire composé de bois et forêts. Enfin, j apporte une petite précision sur le terme de «finnois» et «finlandais» pour vous aider à comprendre cette nuance pas toujours évidente. Le finnois désigne une ethnie et s adresse donc au peuple et à la langue. Ainsi en Finlande, il y a des finnois, des «sames» (lapons) et suédophones. Le 3

4 finlandais fait référence à l Etat et regroupe donc tous les citoyens de Finlande. En anglais, on pourrait traduire cette nuance par «Finn» pour finnois et «Finnish» finlandais. Les finnois ne sont pas indoeuropéens mais d origine «finno-ougrienne». B) Tampere Tampere est une ville importante en Finlande mais aussi par rapport aux autres pays Scandinaves. En effet, avec plus de habitants (et plus d un million de travailleurs), c est la seconde plus grande ville de Finlande, mais la première, tous pays scandinaves confondus, dans les terres et non sur le littoral. La ville de Tampere se caractérise par deux lacs, les «Näsijärvi» et «Pyhäjärvi», reliés par la rivière «Tammerkoski». Il y a trois universités à Tampere : l Université des Sciences Appliquées (TAMK), l Université de Tampere et l Université Technologique de Tampere. Mais il y a aussi des écoles spécialisées comme une école d ingénieur avec un campus. Ce grand nombre d établissements fait de Tampere la plus grande ville étudiante de Finlande. La spécialité culinaire de Tampere est la «Mustamakkara», signifiant littéralement «saucisse noire» mais qui correspond plus au goût à un boudin. Les finnois de l Ouest mangent ce met avec une confiture d airelle tout en maugréant le manque de goût des finnois de l Est qui le mange avec de la moutarde Tampere est aussi connu pour son parc d attraction près du lac Näsijärvi, sa Cathédrale parmi les plus belle d Europe, avec en Eté 2012, près de voyageurs. Et pour apprécier la vue, il y a une tour belvédère sur une colline à l Ouest de Tampere. Anecdote intéressante, c est tout proche de Tampere que l on a le parc d attraction Angry Birds (Rovio est une entreprise finlandaise). C) TAMK L Université des Sciences Appliquées, ou TAMK, est une université de taille moyenne situé à l Est de Tampere. Avec deux arrêts de bus pour une demi-douzaine de ligne allant vers le centre de la ville (appelé communément «Keskustori»), TAMK reste néanmoins accessible par la route, à 20 minutes du centre de Tampere, 30 minutes de Keskustori et de nombreux chemins coupant à travers bois. De nombreuses disciplines sont enseignées à TAMK : arts, musique, média, tourisme, commerce international et j en oublie surement. On retiendra que cette année TAMK a accueilli près de 120 élèves en échanges universitaires dont 44 en commerce international avec une majorité d allemands (40 allemands pour 15 français. Il y a en tout 5 bâtiments différents, avec un étage réservé à l administration ainsi que le rez-dechaussée. Il y a deux cafétérias différentes et 6 self-services (dont un végétarien), une librairie (livres et fournitures scolaires) et une bibliothèque. Je vais donc pourvoir détailler les moyens mis à notre disposition en Université. D) Conditions matérielles L université de TAMK a beaucoup de moyens matériels. Il y a au environ une salle informatique toutes les 6 classes. Il y a aussi des ordinateurs, en poste libre, dans les couloirs. L université nous 4

5 laisse disposer des ordinateurs. Pour cela, elle nous a fourni des identifiants et mots de passe afin de nous connecter à notre session mais aussi à l intranet de l université et notre boîte mail TAMK. L université nous donne un ensemble de cartes. Une carte magnétique pour accéder aux salles ou aux bâtiments (ils sont verrouillés avant les premiers cours de la journée). Une carte étudiante simple pour prouver notre scolarisation et accéder aux self-services. Et enfin, une carte spéciale pour utiliser les imprimantes mises à disposition (à raison d une par étage), avec un crédit d environ 15 Euros, à 10 centimes la feuille. L université a mis à notre disposition le matériel informatique et internet. L association étudiante m a aussi loué une caisse avec les outils et draps nécessaire à mon installation à TAMK, appelée «survival kit». Le self-service à TAMK coûte 2,50 Euros et permet aux étudiants de manger de la viande, du poisson et des légumes à moindre frais et en quantité appréciable. Je suis parfois allé à l université juste pour manger au self. Maintenant, concernant le logement, j ai obtenu ma chambre via le TOAS à Lapinkaari au Nord de Tampere près du lac Näsijärvi. Le TOAS est une organisation qui aide les étudiants à se loger à Tampere. Pour un peu moins de 15m², j avais à disposition un lit, une armoire, un bureau, 2 chaises et une salle de bain (cabinets, lavabo et douche). L eau est potable au robinet. J étais libre d utiliser les salles communes, soit une petite cuisine soit une autre plus grande dans une pièce à vivre. Nous avions assez de place pour ranger nos courses et produits frais. Voici un tableau récapitulatif de mon budget en Finlande. Frais d arrivée Dépenses (en Euros) Survival kit 75 (dont 60 de caution) Association Etudiante 25 Vêtements chauds 150 Produits utilitaires (savon, sacs poubelles, 20 lessives, etc.) Dossier appartement 300 (dont 250 de caution) Frais mensuels Loyer 276,15 Nourriture 100 Sortie : restaurants & bars 25 Cartes postales et timbres 7 Frais occasionnels Environ 50 Total 460 5

6 II/ Le Cadre universitaire A) Présentation des cours et de la pédagogie Les cours disponibles ont été répartis en deux périodes. Les étudiants devaient faire leurs choix pour la première période (à partir du 26 Août 2013) et la seconde période (à partir du 30 Septembre 2013) sur l intranet de l Université. Nous avions pour nous aider à organiser les plannings, des feuilles récapitulatives indiquant l heure et les dates des premiers cours, pour certains dès fin Août. L étape suivante consiste à attendre la réponse de l enseignant de la matière nous autorisant à suivre son cours. Les quelques refus essuyés par certains élèves sont dus à un manque de places. Certains sont orientés sur un autre horaire s il existe une autre classe (cours de Management Accounting) ou ne peuvent pas suivre la matière choisie (cours de Corporate Finance). Voici la liste des cours que j ai suivis ainsi qu une description de ce qu on y apprend et comment se déroule le cours. Operating Management : Enseignés par des professionnels riches d une grande expérience en entreprise, nous y apprenons le fonctionnement de la «supply chain», de la méthode ABC et autres méthodes d organisation de la chaîne de production ou de la logistique. Plus qu un cours, de la pratique. En effet, l examen final porte sur un cas réel. Nous avions à trouver une entreprise, comprendre comment elle fonctionne, y apporter des solutions et si possible reporter le feedback. Notre équipe a pu travailler avec Mokkamestarit, une entreprise de café de qualité supérieure et responsable d un quart des importations de café sur Tampere. Un cours dans la semaine était consacré à la théorie et l autre à nous aider sur notre cas réel. Notre équipe a alors pu donner des idées, créer des outils pour faciliter la gestion logistique ou les décisions concernant la production. Par exemple, je fus chargé de créer un tableur Excel simple à utiliser pour déterminer les produits les plus rentables. Advanced Topics in International Business : Ce cours est tenu par un enseignant américain. Le principal objet de ce cours fut de réfléchir sur un sujet libre avec une équipe composée aléatoirement. Là encore, l évaluation est une présentation de notre sujet et de nos réflexions. Mon équipe, composée d un Népalais, d une Finlandaise, d un Italien et de moi-même, avions décidé de parler de l adaptation de la stratégie marketing lorsqu une firme décide d exporter. L enseignant suivait notre progression et pouvait donner son avis sur l avancement du projet. Area of Business : Ce cours est assuré par le même enseignant que le précédent cours. Mais il diffère beaucoup dans sa méthode. En effet, j ai suivi un «business seminar» à Saint-Pétersbourg. Nous avons visité différentes entreprises dont FinnPro. Ce cours aux allures de sortie scolaire avait pour but de nous faire comprendre comment faire du commerce en Russie et appréhender la manière 6

7 de penser des russes. L examen final est une présentation sur un aspect spécifique du commerce en Russie. Notre équipe a choisi de parler du commerce intérieur et extérieur en Russie. Corporate Finance : Ce cours se déroule en salle équipée de moniteurs sur les deux périodes. L enseignant nous y apprend le rôle du manageur financier, comment comprendre les actions en bourse, calculer la valeur future ou présente d un investissement ou encore la capacité d une entreprise à financer un projet. Le cours consiste à suivre les explications de l enseignante. Nous avons pour nous entrainer des exercices à réaliser sur le site MyFinanceLab chaque semaine. En plus d un examen écrit final, nous devions rendre à la fin de la période 2 un rapport sur les moyens de financement à courts termes. La note finale prend en compte la présence aux cours et les exercices hebdomadaires. Accounting Management : Ce cours débute à la seconde période. Il nous enseigne les différentes techniques de contrôle des coûts ainsi que leurs avantages et inconvénients. Il est recommandé d avoir des bases en comptabilité pour suivre ce cours. L enseignant apporte des cas concrets et de nombreux exemple à la théorie. L examen final est un examen unique écrit. National and Global Economics : Ce cours est donné par un professeur venant du Bengladesh. Nous y apprenons de nombreuses choses sur l économie actuelle telle que l inflation, la balance des paiements ou bien la composition d un budget annuel et les outils pour influencer la croissance économique. Ponctué de nombreux exercices sur des cas historiques, ce cours est dynamique et toujours orienté sur l international avec des exemples donnés par les étudiants eux-mêmes. Ce dernier point rend le cours très intéressant à suivre malgré l aspect très théorique des démonstrations. Matière d ouverture, le Finnois : Le but de ce cours était plutôt simple, nous donner les bases de la langue finnoise. Ce cours fut ponctué d exercices pratiques avec des Finlandais venus spécialement pour nous. La note finale porte sur un examen écrit mais aussi sur une présentation orale. Innoevent : Evènement particulier à TAMK, c est un concours comparable au Business Game organisé par l IPAG. Se déroulant sur une semaine, il a pour but de mettre en pratique les enseignements donnés aux étudiants sur des cas d entreprises. Mon équipe fut en compétition avec 7 autres sur un projet visant à attirer les consommateurs russes dans un centre commercial proche de Tampere. B) Difficultés et résultats Je n ai pas eu de grandes difficultés à suivre les différents cours. Bien que parfois je manque d attention à cause de la langue anglaise, les enseignants savent rendre leurs cours intéressants. Ma participation au cours d Area of Business fut déconcertante. Je la pensais totalement indépendante du «Business Seminar» organisé par l enseignant. La préparation du voyage passa par la lecture de la biographie de Peter the Great, fondateur de Saint-Pétersbourg et l étude de la Russie d un point de 7

8 vue économique, politique, et culturel. Mais je ne regrette pas car ce fut l occasion d en apprendre beaucoup sur la Russie, mais aussi sur les finlandais avec qui je suis parti. J étais le seul étudiant en échange universitaire à participer au séminaire. Durant l Innoevent, il était parfois difficile de transmettre des idées. Ce fut sans doute l équipe la plus «internationale» que j ai pu avoir au cours de cet échange. J ai pu néanmoins m adapter à l équipe selon le travail demandé, donnant de l impulsion quand mes camarades perdaient en motivation, corrigeant lorsque nous faisions fausse route ou plus souvent en restant assis et approuvant les idées de chacun. Quant à l intégration dans l université, nous n avons pas eu de problème. Après l enregistrement sur leur intranet, nous avons été conviés à participer à une journée d intégration sur un îlot perdu au milieu du lac Pyhäjärvi. Nous avons eu le droit aussi à une visite rapide de Tampere pour découvrir les endroits clefs : poste, gare, office des transports (carte bus), l assurance santé étudiante et les lieux de réunion conviviaux. L organisation étudiante est très présente aussi afin d organiser des excursions (comme le survival week-end) et d aider les étudiants à s installer. Elle a par exemple mis à disposition des «survival kit» contenant tout le nécessaire pour dormir et faire la cuisine. La validation de nos cours et du Learning agreement doit se faire avec la coordination. Le responsable des étudiants en échange universitaire en commerce et tourisme est fort sympathique et disponible, bien que parfois difficilement joignable par mail. 8

9 III/ Feedback A) Apports Sur le plan linguistique et culturel, ce semestre a été sans doute le plus fort de ma scolarité. En effet, cette immersion à l étranger fut l occasion pour moi de converser et d échanger avec d autres expatriés dans la langue de Shakespeare ou bien plus difficilement en finnois avec les habitants. A part à de rares occasions où j ai croisé des groupes entièrement composés de français, belges ou suisses, je pense avoir parlé exclusivement anglais pendant quatre mois et demi. L un de mes buts, en allant en Finlande, était de parler finnois. Bien qu à mon retour, il m est impossible de tenir une conversation complexe, j ai les connaissances pour me faire comprendre et surtout comprendre. Je pense même que cette langue est bien plus proche que le français que ce que l on pourrait croire. C est une langue que je continuerai à étudier en espérant pouvoir la pratiquer à nouveau. Au niveau culturel, cet aventure m a fait comprendre à quel point la culture d autres pays était riche et la nôtre si particulière. C est un échange à double sens qui permet de remarquer des particularités dans notre manière de faire ou dans notre pays. Par exemple, l utilisation du pain à table pour pousser les aliments ou le manger avec la sauce d un plat. Ce fut avec un grand plaisir (souvent partagé) d écouter des amis venus de Roumanie, de République Tchèque ou bien de Russie, parler de leurs pays, la beauté de leurs capitales et les inventions de scientifiques dont on ne connait pas l existence mais qui ont pourtant fait de grandes découvertes. Par exemple Dennis Gabor, physicien hongrois de l holographie que l on a sur les cartes bancaires ou bien les billets de banque. Je fus aussi étonné du grand capital sympathie que les habitants d autres pays peuvent avoir envers nous, français. Nombreux sont ceux qui se sont essayés à la langue française ou bien ont déjà visité la France. Et pour tous, c est avec amusement et plaisir qu ils se délectent de notre accent plutôt prononcé. D un point de vue personnel, j ai été livré à moi-même tout un semestre et je pense m en être sorti assez bien. Bien que les plats que je me préparais n égalent en rien ceux des Italiens (maîtres cuisiniers de notre logement étudiant), j ai vu mes compétences culinaires s améliorer (notamment dans la cuisson du riz, c est plus dur qu il n y parait). J ai aussi pris rapidement l habitude d entretenir mon logement, autant les salles communes que personnelles. Au final je fus étonné de voir à quelle vitesse je pris mes marques et mes habitudes. Enfin, sur le plan universitaire, ce fut la découverte d un nouvel environnement. Comme je l ai un peu expliqué avant, les méthodes d enseignement varient selon les enseignants. Certains ont une riche expérience professionnelle à partager, d autres sont des enseignants venant de partout à travers le monde. J ai gagné en assurance avec ces cours car j ai progressé en anglais et j ai pu confirmer certains acquis déjà appris sur les bancs de l IPAG. 9

10 B) En comparaison avec l IPAG BS L Université TAMK a beaucoup de similitudes avec l IPAG. En premier lieu, cette université n est pas très grande, et elle possède d autres bâtiments en ville (pour les étudiants en média ou certaines matières d ouverture). Bien entendu, le corps des matières choisies ce semestre sont très proches de ce qu on a déjà étudié à l IPAG les deux années précédentes. En particulier les cours «Accounting management» et «Corporate Finance», où des bases en comptabilité étaient requises pour choisir ces matières. Enfin, certains enseignants sont avant tout des professionnels partageant leurs expériences dans un domaine donné comme en cours de «Operation Management». Les étudiants sont généralement évalués par des examens écrits finaux et un devoir de type présentation devant la classe. Tout comme à l IPAG, TAMK s appuie sur un intranet efficace et simple d utilisation. Avec différents outils permettant de suivre la progression de son cursus via boîte mail. Mais ce monde universitaire est bien différent de celui de l IPAG. En effet, le suivi des élèves se fait moins sentir. Beaucoup d enseignants n accordent aucune importance aux retards ou aux absences des élèves. J estime cela au tempérament finlandais qui est plutôt «laisser-faire/laisser-aller» car les enseignants d origines étrangères accordent plus d importance à la ponctualité. Les cours sont en général très intéressants. Celui qui m a le plus appris est celui de «National and Global Economics». Je pense que c est un cours qui peut manquer à l IPAG. Car même si le sujet peut paraitre simple, ce sont des bases importantes pour comprendre l économie. Cela pourrait compléter le cours de microéconomie prodigué en deuxième année. Point critique sur les évaluations. Souvent, la note finale pour une matière va se décider sur une évaluation écrite ou présentation orale. Il est souvent difficile de se préparer à ces examens car on ne sait pas à l avance ce que le professeur peut attendre, surtout dans ce cadre international. Contrairement à l IPAG, où nous avons une idée plus précise de comment vont se dérouler nos examens et qui ne reposent qu à 50% sur un écrit final, les indications sur l examen sont parfois floues. Mais il reste néanmoins une seconde chance dans la plupart des cours. Sauf pour une présentation, le professeur peut vous permettre de rattraper votre examen écrit par un devoir. C) Rapport d étonnement La Finlande est un pays magique et plein de mystères. Tant de choses m ont étonnée que je risque d en oublier, malgré les notes et les bons souvenirs que j en ai gardés. Je vais tenter de les organiser pour que cette partie soit plus appréciée à sa lecture. Ce qui fait le charme de ce pays, et qui est plutôt méconnu, c est le tempérament de ces habitants. «Keep cool» pourrait être la devise nationale du pays. De manière générale, les finlandais sont introvertis et respectent l espace personnel d autrui. Seuls les plus jeunes (ayant souvent une expérience à l international) sont plus enclins à franchir les 60 centimètres de distance règlementaire entre chacun. Les finlandais ne font pas attention aux codes vestimentaires, chacun est libre de faire ce qu il veut. Colorés, percés ou tatoués ne sont point inquiétés par des regards inquisiteurs. 10

11 D ailleurs, point intéressant relevé par les finlandais eux-mêmes, si un finlandais prend du temps à répondre à un mail, c est normal. Ce point me permet de passer à l autre versant de la personnalité finnoise. Une fois la nuit tombée, que ce soit dans les bars ou les boîtes de nuit, les finlandais sont plus excités. Il n est pas rare que les boîtes de nuit organisent des soirées à thèmes. On peut voir alors nombre de jeunes gens déguisés dans les rues, n inquiétant nullement les habitants. Je fus d ailleurs très surpris qu une boutique de déguisements et d accessoires puissent exister. Comme une boutique de location de smoking mais avec des costumes de Blanche-Neige ou sorcières. Ce magasin n a pas désemplie pendant les deux semaines avant Halloween. La langue finnoise est source d étonnement aussi. Une traduction mot à mot du français au finnois est souvent correcte. Ayant moi-même appris quelques bases, je trouve cette langue plutôt belle et peu difficile pour en comprendre les subtiles nuances. En cours, il est très rare qu un enseignant vous dise que votre travail est mauvais. Il vous dira «bien». Personne en université ne s étonnera de vous entendre parler anglais, ou même français. Et cela ne dérange pas plus que cela les locaux qui discuteront naturellement avec vous en anglais. J ai pu en effet constater que les finlandais découvrent la langue anglaise assez tôt. Non pas à l école, mais à la maison, rien qu en regardant la télévision. Les films américains, allemands et autres, ne sont pas traduits mais passent bien le soir après les informations en version originale sous-titrée finnois et très souvent suédois aussi. Et ce qui vaut pour les films à la télévision, vaut pour les films en salle. Seuls quelques rares films finnois échappent à la règle car produits en Finlande bien évidemment. J ai visité par la suite de nombreux magasins, certains jeux vidéo, jeux de société et romans n ont pas de traduction et sont vendus tels quel. Et cela ne freine point à l achat les finlandais. Il s agit aussi et souvent de produits spécifiques. Quotidiennement, on peut s étonner de voir des gens dans les rues collecter les bouteilles en plastique. Les bouteilles plastiques sont collectées par les superettes et les magasins en échange de bons d achat ou de monnaie. Je pense que c est le système qui s adapte le mieux à la manière de penser des finlandais qui manifeste un grand respect pour l environnement. Je n ai pas vu durant tout mon séjour de détritus en papier joncher les rues de Tampere. Et en parlant de rues, celles-ci ne connaissent pas non plus les embouteillages, le trafic est fluide et secondé par un réseau de transports en commun efficace. Chose parfois fâcheuse pour les étrangers, en Finlande vous devez faire signe au conducteur du bus pour qu il s arrête. En effet, pour gagner du temps, les bus ne s arrêtent que si un passager veut descendre, ou si quelqu un fait signe au conducteur. Mais le réseau n est pas non plus surchargé. Les finlandais, comme trappeurs de nature, n hésitent pas à faire de longue distance à pieds ou à utiliser le vélo même lorsque la neige tombe. C est quelque chose qui m a rappelé la Hollande, le nombre de vélos et d aménagements prévus pour eux. Plusieurs magasins ont des places pour que les clients et salariés puissent laisser leur moyen de transport non loin. Concernant la nourriture, je ne fus pas déçu. Ma première expérience gustative remonte aux lointaines journées ensoleillées d Août au marché frais. J y ai goûté des petits sandwichs au saumon. 11

12 Je parlais plus haut de la mustamakkara, sorte de boudin noir faisant la fierté des finlandais. J en ai mangé à plusieurs reprises, sur un embarcadère du lac, au self-service de l université mais aussi en rondelle dans une pizzeria. Et comme nous sommes toujours dans le sujet «gastronomie», je fus quelque peu déconcerté par la facilité de commander une pizza avec de la viande hachée d ours et d élan. Rares sont ceux qui me croient lorsque je raconte cela aujourd hui. Conclusion Finalement cette expatriation a été bien plus riche que ce que j avais pu imaginer. Le pays est magnifique avec de grands espaces de forêts et de lacs préservés et vierges de la présence de l homme. J ai eu la chance d aller à Tampere, ville très jeune, où les étudiants du monde entier semblent se donner rendez-vous. Toujours et particulièrement pendant les fêtes d Halloween, de Noël ou de la fête nationale, Tampere semble parfoi et on aimerait rester assis sur la terrasse improvisée au bord des quais du Pyhäjärvi à regarder aller et venir les esquifs tout en mangeant une mustamakkara à la gelée d airelle. Mais Tampere, c est surtout beaucoup d étudiants. Etudiants allant pour certains d entre eux à TAMK, l université des sciences appliquées à la périphérie Est de la ville. Parmi les filières à TAMK, «International Business» est celle avec le plus d étudiants étrangers, en échange ou «degree bachelor». Les cours que j ai pu suivre à l université suivent ceux déjà enseignés à l IPAG et diffèrent seulement par la forme, selon la personnalité de l enseignant. Avec l un d entre eux, je suis même allé à Saint- Pétersbourg en Russie pour un séminaire. Malgré mes lacunes dans la langue de Churchill, j ai pu suivre les cours facilement, les finlandais ayant un accent très peu prononcé en règle générale. Cette expatriation m a apporté beaucoup de choses, en commençant peut-être par une meilleure autonomie, le goût d échanger avec des gens venant de l autre bout du monde mais aussi l envie de partager et travailler avec eux. Quoiqu il en soit, je continue avec passion d étudier la langue finnoise, car je sais qu un jour je reviendrai dans ce pays et ce pour plusieurs raisons. La première étant le fait que je n ai pas terminé mon abonnement «sauna». La seconde est que ce pays ne m a pas laissé indifférent. Je n ai, par exemple, pas pu aller en Laponie, ni faire le tour des 1000 Lacs. J espère pourvoir un jour voir là-bas l hiver dans sa plus rude période et le printemps. Mais la Finlande, c est aussi un tempérament, et je ne peux que vous conseiller un jour d essayer la mode «keep cool» à la finnoise. 12

13 Annexe 1 : exemple de planning 13

14 Annexe 2 : Carte avec annotations 14

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Rapport de fin de séjour Stage ingénieur effectué à l université royale de Stockholm KTH, du 31/01/2011 au 17/06/2011 François Guillaume ECAM Lyon J ai effectué mon stage de fin d étude

Plus en détail

Anne-Charlotte Ainsa 3 ème année. Echange Universitaire en Suède à Linnaeus University

Anne-Charlotte Ainsa 3 ème année. Echange Universitaire en Suède à Linnaeus University Anne-Charlotte Ainsa 3 ème année Echange Universitaire en Suède à Linnaeus University SOMMAIRE Introduction :... 3 I) L accueil dans l université... 4 II) Cours choisis... 5 a) Descriptif des cours...

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR RAPPORT DE FIN DE SEJOUR Université d accueil : Centria University, Ylivieska, Finlande DUETI Industrial Management A) La vie pratique 1- Le logement Je logeais dans une résidence où la plupart des étudiants

Plus en détail

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth Charlène Reynaud Licence IUP Université jean Monnet Rapport de fin de séjour Stage Bournemouth A. Vie pratique Mon séjour s est déroulé à Bournemouth, ville de 163900 située à 2h00 de Londres. Bournemouth

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS a/ Vie pratique Au cours de mon année Erasmus à Almeria, j ai habité dans deux logements. Tout d abord au début de l année, j ai cherché mon premier logement grâce au service

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Université Pierre Mendès France - Università degli studi Bicocca Vie pratique Logement Type de logement Pour ce séjour j ai fait le choix de trouver un appartement en collocation

Plus en détail

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche)

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Vie pratique Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Logement L université dans laquelle j ai effectué mon séjour d étude nous proposait au préalable un site sur les logements en résidence étudiante.

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco UNIVERSITE PIERRE MENDES FRANCE Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco Du 2 mai au 8 juillet. 2 P a g e a) Vie pratique : Logement : A San Francisco, je logeais dans une résidence

Plus en détail

Anne-Charlotte Quenedey IPAG 3 ème année Semestre 5 2010/2011. Rapport d expatriation : GMIT Galway

Anne-Charlotte Quenedey IPAG 3 ème année Semestre 5 2010/2011. Rapport d expatriation : GMIT Galway Anne-Charlotte Quenedey IPAG 3 ème année Semestre 5 2010/2011 Rapport d expatriation : GMIT Galway Sommaire : Pages I) Accueil dans l université GMIT 1 II) Présentation de GMIT 3 III) Cours choisis et

Plus en détail

Rapport de fin de séjour à Bruxelles

Rapport de fin de séjour à Bruxelles Rapport de fin de séjour à Bruxelles Introduction Durant l année de mon master 2 Histoire-Histoire de l art à l Université Pierre Mendes France de Grenoble je devais réaliser un stage de 2 mois minimum.

Plus en détail

Mobilités Internationales 2013-2014

Mobilités Internationales 2013-2014 Mobilités Internationales 2013-2014 Qui est parti? Suède Vincent Lecoanet KTH (double diplôme) Boris Bizet KTH (double diplôme) Sophie Houvenagel KTH (Erasmus) Brésil Quentin Jacquet: Université de Sao

Plus en détail

Stage à Québec. I. Vie pratique. 1) Logement

Stage à Québec. I. Vie pratique. 1) Logement Stage à Québec I. Vie pratique 1) Logement Durant mon stage de dix semaines dans la ville de Québec, j ai pu être logé à la résidence universitaire de l université de Laval. Je possédais une petite chambre

Plus en détail

IPAG. Bilan d expatriation. Vienne Autriche S6 2012. Julien MARRET 3A

IPAG. Bilan d expatriation. Vienne Autriche S6 2012. Julien MARRET 3A IPAG Bilan d expatriation Vienne Autriche S6 2012 Julien MARRET 3A 2011 2012 Sommaire I. Introduction...3 II. Accueil...3 A. Préparer le départ...3 B. Séjour à Vienne... 4 III. Présentation de l université...

Plus en détail

RAPPORT D EXPATRIATION

RAPPORT D EXPATRIATION RAPPORT D EXPATRIATION Allemagne, Dresde Jules DO HUU 1 Table des matières 1. Présentation du pays et de la ville... 3 2. Présentation de l université et de mes cours... 4 3. La méthode d enseignement...

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation :

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : A. Vie pratique : J ai effectué mon Master 1 de droit public en Erasmus à Copenhague d août 2009 à fin mai 2010. Logement : Accès au logement : J ai pu

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Stage à l Université de Sherbrooke Frédérique Vermare Table des matières Table des matières...2 1 Vie pratique...3 1.1 Logement :...3 1.2 Argent :...3 1.3 Santé :...3 1.4 Stage

Plus en détail

Accueil dans l université

Accueil dans l université L université dans laquelle j ai effectuée mon échange universitaire en S5 est Kyung Hee University dans la ville de Séoul en Corée du Sud. J ai choisi cette université pour en premier lieu le pays qui

Plus en détail

Pays : Espagne Dates du séjour : 1/02/10 au 26/03/10

Pays : Espagne Dates du séjour : 1/02/10 au 26/03/10 Guide pour la rédaction de votre rapport de séjour Prénom : Emilie Commune de résidence (avant le départ) : Sixt/Aff Age : 24 Programme ou bourse : Leonardo stage Pays : Espagne Dates du séjour : 1/02/10

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

[RAPPORT DE FIN DE SEJOUR]

[RAPPORT DE FIN DE SEJOUR] 2011 Explora Sup, Région Rhônes Alpes [RAPPORT DE FIN DE SEJOUR] Ce rapport est élaboré sur la base d une année remplie d expérience en Australie dans le cadre d un Bachelor of Business et d un DUETI à

Plus en détail

Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014. Stage de formation au recrutement et au placement de personnel

Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014. Stage de formation au recrutement et au placement de personnel IPAG Business School Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014 LALLEMAND Thibault Groupe : 2S81 Stage de formation au recrutement et au placement de personnel Adecco

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup

Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup UNIVERSITE CLAUDE BERNARD Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup Stage de 3 mois à la fac d ingénierie de l université de Porto Gabriel MESTRE 2013 Je suis actuellement étudiant en 2eme année d un

Plus en détail

Rapport Bourse Explo RA Stage de fin d étude

Rapport Bourse Explo RA Stage de fin d étude 2011 Rapport Bourse Explo RA Stage de fin d étude Yohann BENSADOUN EDI, Davis, CA, USA 28/06/2010 1 Contenu Dates du stage:... 2 Finance :... 2 Budget mensuel :... 2 A compter aussi :... 2 Conditions de

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR RESTAURANT SCOLAIRE DE CORDON

REGLEMENT INTERIEUR RESTAURANT SCOLAIRE DE CORDON Pour toutes correspondances, Merci de nous contacter par mail cantine.cordon@orange.fr REGLEMENT INTERIEUR RESTAURANT SCOLAIRE DE CORDON Le restaurant scolaire de Cordon n est pas communal. Il est géré

Plus en détail

Rôle de CampusFrance

Rôle de CampusFrance Réunion d'information 20 novembre 2012 La vie d un étudiant en France Institut français du Rôle de CampusFrance Le suivi de la procédure CampusFrance est obligatoire pour tout projet d étude diplômant

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour a) Vie pratique - Logement : Mon logement s est situé à Tananarive, la capitale de Madagascar. J ai été accueilli par une famille très sympathique, qui habite à 40 minutes de l

Plus en détail

Par alliance : Armando Perez

Par alliance : Armando Perez Par alliance : Armando Perez Thèmes France, francophonie et langue française Concept D origine cubaine, Armando Perez nous emmène dans les lieux qu il fréquente à Miami pour nous parler de lui-même, de

Plus en détail

Le rapport de fin de séjour

Le rapport de fin de séjour Le rapport de fin de séjour A- Vie pratique 1- Logement : pendant notre séjour en Inde nous avons été logés dans différents hôtels. Nous nous sommes beaucoup aidés de guides de voyage (guide du routard

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Explo RA Sup. Ecole polytechnique de Montréal CANADA

Rapport de fin de séjour Explo RA Sup. Ecole polytechnique de Montréal CANADA ASTIER Marine Université Jean Monnet Saint -Etienne Rapport de fin de séjour Explo RA Sup Ecole polytechnique de Montréal CANADA 2010-2011 L opportunité m a été offerte de pouvoir effectuer mon stage de

Plus en détail

Année d échange à l université de Sherbrooke Rapport de fin de séjour Explo ra sup

Année d échange à l université de Sherbrooke Rapport de fin de séjour Explo ra sup Année d échange à l université de Sherbrooke Rapport de fin de séjour Explo ra sup Samah Cherkaoui Université Pierre Mendès France Faculté de Droit de Grenoble 2013/2014 Vie pratique Logement : Plusieurs

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour 1 er semestre 2013 Rapport de fin de séjour Ecosse University of West Scotland Table des matières I. Vie pratique...1 1. Logement...1 2. Argent...1 3. Santé...2 4. Télécommunications...2 5. Vie universitaire...2

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Explo ra Sup. Perle Chesné

Rapport de fin de séjour Explo ra Sup. Perle Chesné Rapport de fin de séjour Explo ra Sup Perle Chesné Etant étudiante en première année du Programme Grandes Ecoles à l ESC Saint- Etienne, il m a été demandé de réaliser un stage de 10 à 12 semaines dans

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

Cours de langue. Avant l ENSGSI. Pas motivant. Professeur. Ennuyant. Long. Trop scolaire. «Dégout» Tableau noir. Pas ludique.

Cours de langue. Avant l ENSGSI. Pas motivant. Professeur. Ennuyant. Long. Trop scolaire. «Dégout» Tableau noir. Pas ludique. Avant l ENSGSI Pas motivant Grammaire Liste de vocabulaire Professeur Trop scolaire Cours de langue Ennuyant Long Tableau noir «Dégout» Examens Pas ludique Souvent inintéressant 2AP et 1AI à l ENSGSI Plaisirs

Plus en détail

Semestre d étude à l Université de Limerick

Semestre d étude à l Université de Limerick Camille DESTOMBES Rapport fin de séjour Semestre d étude à l Université de Limerick Année 2013-2014 J ai passé le semestre d automne 2013-2014 dans l université de Limerick dans le sud-ouest de l Irlande

Plus en détail

Rapport de stage IFMSA à l étranger BERGEN, NORVEGE Juillet 2013

Rapport de stage IFMSA à l étranger BERGEN, NORVEGE Juillet 2013 Rapport de stage IFMSA à l étranger BERGEN, NORVEGE Juillet 2013 Service de Gynécologie-Obstétrique Haukeland universitetssjukehus DFGSM3, Université de ROUEN Année 2012-2013 Accueil d une étudiante Croate

Plus en détail

Mon voyage en Asie a modifié mon regard

Mon voyage en Asie a modifié mon regard Mon voyage en Asie a modifié mon regard Marc est un jeune étudiant en médecine de vingt-deux ans. Il nous fait part de sa réflexion à partir d un voyage de trois mois en Asie. Pouvez-vous résumer ce voyage

Plus en détail

2010-2011. Rapport de fin séjour - PAJNIC Nicolas - Vancouver. PAJNIC Nicolas. 3éme année Télécom Saint- Etienne. Rapport de fin de séjour Vancouver

2010-2011. Rapport de fin séjour - PAJNIC Nicolas - Vancouver. PAJNIC Nicolas. 3éme année Télécom Saint- Etienne. Rapport de fin de séjour Vancouver 2010-2011 Rapport de fin séjour - PAJNIC Nicolas - Vancouver PAJNIC Nicolas 3éme année Télécom Saint- Etienne Rapport de fin de séjour Vancouver 1 - Vie Pratique : 1-1. Logement : Après une réponse positive

Plus en détail

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret du candidat Compréhension de l'oral Compréhension des écrits Production écrite PMA22S008 04/06/13 Code du candidat : Nom : Prénom

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Vos commentaires sur la pertinence de ce cours dans le programme

Vos commentaires sur la pertinence de ce cours dans le programme Évaluation de l enseignement COMMENTAIRES Activité : GSF-6008-S (82526) Finance corporative Enseignant : Jean-François Guimond Session : Automne 2012 Méthode d évaluation : Papier Date de l évaluation

Plus en détail

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz Musique On entend toujours l anglais mais le français, ça peut passer des semaines ou même des mois avant qu on entende le français à la radio ou à la télé, donc j ai

Plus en détail

Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux. Faisons. bouger. le monde. ensemble

Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux. Faisons. bouger. le monde. ensemble Faisons bouger ensemble Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux le monde J assume depuis le début des responsabilités dans cet emploi. Mon travail est très apprécié dans

Plus en détail

MON EXPERIENCE. Quelle impression avez-vous eu à votre arrivée? (votre ressenti?)

MON EXPERIENCE. Quelle impression avez-vous eu à votre arrivée? (votre ressenti?) Université d accueil : University of Leicester, Leicestershire, United Kingdom Semestre/Année de séjour : 2008-2009 Domaine d études : Histoire-Anglais L accueil : MON EXPERIENCE Quelle impression avez-vous

Plus en détail

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 10 4% 4% 92% 1 élève déjà bilingue 3 Votre enfant comprend mieux l'anglais qu'avant 4% 4% Votre

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ECHANGE ACADEMIQUE UNIVERSIDAD LA SALLE, MEXICO DF, MEXICO JUILLET 2013 - DECEMBRE 2013

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ECHANGE ACADEMIQUE UNIVERSIDAD LA SALLE, MEXICO DF, MEXICO JUILLET 2013 - DECEMBRE 2013 JAYOT Bertrane Décembre 2013 Grenoble Ecole de Management RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ECHANGE ACADEMIQUE UNIVERSIDAD LA SALLE, MEXICO DF, MEXICO JUILLET 2013 - DECEMBRE 2013 VIE PRATIQUE: Logement En ce qui

Plus en détail

Bilan d expatriation

Bilan d expatriation Bilan d expatriation Central Michigan University Antoine Petit Spring Semester 2014 Sommaire : Introduction...2 Première partie : description du pays et de l université A) Les Etats Unis et Mount Pleasant.3

Plus en détail

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1 QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1 J ai fait mon stage dans une résidence de tourisme à la Rosière, en tant que réceptionniste. Mon rôle était d accueillir les clients et de

Plus en détail

Guillaume Fourmond. Rapport d expatriation : León - Espagne

Guillaume Fourmond. Rapport d expatriation : León - Espagne Guillaume Fourmond Rapport d expatriation : León - Espagne 2014/2015 Introduction : Mon premier semestre de 3ème année à l IPAG Paris, a commencé par mon expatriation en tant qu Erasmus en Espagne, à León,

Plus en détail

Pierre et Samuel, collégiens de St-Maurice ayant effectué un échange linguistique avec l école suisse de Bangkok.

Pierre et Samuel, collégiens de St-Maurice ayant effectué un échange linguistique avec l école suisse de Bangkok. Pierre et Samuel, collégiens de St-Maurice ayant effectué un échange linguistique avec l école suisse de Bangkok. Pierre et Samuel, deux étudiants en 3e année au Lycée-Collège de l Abbaye St-Maurice, ont

Plus en détail

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU!

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU! INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. Un membre de l équipe doit réfléchir à une façon de résoudre le problème. Les autres membres de l équipe

Plus en détail

Montréal CANADA. Fiche Technique 2013. Age minimum : - Toute l année : à partir de 16 ans, moyenne d âge 20 ans.

Montréal CANADA. Fiche Technique 2013. Age minimum : - Toute l année : à partir de 16 ans, moyenne d âge 20 ans. Montréal CANADA Fiche Technique 2013 Age minimum : - Toute l année : à partir de 16 ans, moyenne d âge 20 ans. Date des sessions : tous les lundi, toute l année. Montréal Montréal, plus grande ville francophone

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Stage à Pékin 17/05/2012 29/08/2012 Benoît PLOUX Ecole des Mines de Saint-Etienne, Promo 2010 Ce rapport relate mon expérience à Pékin, où j ai réalisé un stage de trois mois et

Plus en détail

STAGE LINGUISTIQUE A KANAZAWA PENDANT LES VANCANCES D ETE

STAGE LINGUISTIQUE A KANAZAWA PENDANT LES VANCANCES D ETE STAGE LINGUISTIQUE A KANAZAWA PENDANT LES VANCANCES D ETE Le stage linguistique de Kanazawa qui s est déroulé pendant les vacances d été et qui a duré un mois est le fruit d un partenariat entre l INaLCO

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA Sup Jennifer GUIER Séjour d un an aux Pays-Bas - Université de Maastricht J ai eu la chance de bénéficier du programme d échange Erasmus durant mon année universitaire

Plus en détail

Rapport du séjour: Explora Sup

Rapport du séjour: Explora Sup Pierre Mourier Pierre-l.mourier@Laposte.fr Etudiant en DUT TC (Saint Etienne) Rapport du séjour: Explora Sup Vie Pratique: Logement : Le logement que j ai occupe pendant mon stage m a été trouvé par la

Plus en détail

Rapport de Fin de séjour à l étranger Année universitaire 2011-2012 Helsinki, Finlande

Rapport de Fin de séjour à l étranger Année universitaire 2011-2012 Helsinki, Finlande Rapport de Fin de séjour à l étranger Année universitaire 2011-2012 Helsinki, Finlande Dans le cadre des mes études à l Université de Lyon 1, IUFM, Master 2 MESFC j ai choisi d effectuer un stage d'un

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE. A Adélaide, en Australie

RAPPORT DE FIN DE. A Adélaide, en Australie RAPPORT DE FIN DE SEJOUR A Adélaide, en Australie 1 A) Vie Pratique - Logement : De manière générale, trouver un logement en Australie, à Adélaide est plutôt facile et le logement en Australie est généralement

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR EXPLORA SUP

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR EXPLORA SUP RAPPORT DE FIN DE SEJOUR EXPLORA SUP INTRODUCTION J ai effectué mon stage de fin d études du 15 juin au 18 septembre 2009 à l Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie à Tunis (ANME). Ce stage obligatoire

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

Rapport de fin de séjour à Novossibirsk (Russie)

Rapport de fin de séjour à Novossibirsk (Russie) Du 2 juillet au 10 août 2012 Rapport de fin de séjour à Novossibirsk (Russie) Université de Novossibirsk et stage ouvrier. CHIRAC Théophile 10/08/2012 a) Vie pratique - Logement L université НГУ de Novossibirsk

Plus en détail

CERTIFICAT DE COMPETENCES EN LANGUES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR CLES

CERTIFICAT DE COMPETENCES EN LANGUES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR CLES CERTIFICAT DE COMPETENCES EN LANGUES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR CLES Composition du dossier du candidat Langue : ALLEMAND Niveau : CLES 1 Ce dossier comporte : 1. Dossier de travail du candidat pages

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE RAPPORT DE MISSION au TOGO Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE Du 1 er au 31 Juillet 2o12 I) INTRODUCTION Etudiante en Ecole d Ingénieur en Biologie industrielle, il

Plus en détail

LES LYCEENS, LES PROFESSEURS ET LES MOYENS DE TRANSPORT

LES LYCEENS, LES PROFESSEURS ET LES MOYENS DE TRANSPORT LES LYCEENS, LES PROFESSEURS ET LES MOYENS DE TRANSPORT Pendant mon séjour en France je me suis retrouvée dans une famille qui habitait à 10km du centre de la ville où j enseignais. Pendant la semaine

Plus en détail

RIO DE JANEIRO. DUETI session 2012. Universidade Federal do Rio de Janeiro. Administraçao. Université Pierre-Mendès-France IUT de VALENCE

RIO DE JANEIRO. DUETI session 2012. Universidade Federal do Rio de Janeiro. Administraçao. Université Pierre-Mendès-France IUT de VALENCE RIO DE JANEIRO DUETI session 2012 Universidade Federal do Rio de Janeiro Administraçao Université Pierre-Mendès-France IUT de VALENCE 1. Vie Pratique Logement: Au niveau du logement la ville de Rio de

Plus en détail

KRZN SÉMINAIRE VIRTUEL

KRZN SÉMINAIRE VIRTUEL KRZN SÉMINAIRE VIRTUEL L organisme de formation : Kommunales Rechenzentrum Niederrhein (KRZN) Centre de collecte de données pour les collectivités locales de la région du Niederrhein (ville de Krefeld

Plus en détail

Q U E S T I O N N A I R E destiné aux étudiants d échanges 2012 2013

Q U E S T I O N N A I R E destiné aux étudiants d échanges 2012 2013 Q U E S T I O N N A I R E destiné aux étudiants d échanges 2012 2013 à retourner complété au Département Mobilité Internationale Courriel : jacqueline.verdier@unicaen.fr avant le 30 janvier 2013 UNIVERSITE

Plus en détail

Monnaie. Options de paiement Il y a différentes façons de paiement pour les produits et services en Estonie:

Monnaie. Options de paiement Il y a différentes façons de paiement pour les produits et services en Estonie: Monnaie L Euro ( ) est la monnaie officielle de l Estonie depuis le 1er janvier 2011. 1 euro = 100 centimes. Les pièces suivantes sont utilisées: 1, 2, 5, 10, 20 & 50 centimes et 1 & 2 euros. Les dénominations

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR RAPPORT DE FIN DE SEJOUR Australie / Sydney 2010 IUT2 Grenoble Département Technique de Commercialisation A/ Vie pratique -Logement- Les logements sont très chers en Australie et plus particulièrement

Plus en détail

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent Bilan du sondage pour les trousses de l Avent PRÉPARATOIRE 1. Très satisfaisant (1) Satisfaisant (2) Amélioration 1a 9 3 0 1b 7 5 0 1c 7 5 0 1d 9 2 0 - Bravo! Une excellente trousse pour Maternelle-Jardin.

Plus en détail

RÉCIT DES DÉCOUVERTES

RÉCIT DES DÉCOUVERTES RÉCIT DES DÉCOUVERTES Motivations: En raison de la validation du stage de découverte de première année, mon choix s est porté beaucoup plus sur un emploi salarié en période estivale. En effet, il était

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

J ai aidé à préparer et à servir et les gens ont été très sympathiques avec moi. C est fatigant, mais avec des horaires normaux.

J ai aidé à préparer et à servir et les gens ont été très sympathiques avec moi. C est fatigant, mais avec des horaires normaux. Témoignage 1 Voici le témoignage de Kevin : J ai passé une semaine d observation au restaurant d entreprise d une grosse société qui travaille pour l espace et fabrique des satellites. Tous les midis,

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

Q U E S T I O N N A I R E Destiné aux étudiants d échanges 2012 2013

Q U E S T I O N N A I R E Destiné aux étudiants d échanges 2012 2013 Q U E S T I O N N A I R E Destiné aux étudiants d échanges 2012 2013 à retourner complété au Département Mobilité Internationale courriel : christine.duval@unicaen.fr avant le 22 février 2013 UNIVERSITE

Plus en détail

De la esquina sureste plaza Roosevelt, 300 metros Sur, 100 metros Oeste San Pedro San José

De la esquina sureste plaza Roosevelt, 300 metros Sur, 100 metros Oeste San Pedro San José Faculté de Droit de Grenoble Université Pierre Mendès France - Grenoble 2 BP 47 38040 GRENOBLE Cedex 9 FRANCE RAPPORT DE FIN DE SEJOUR WWF Central America Regional Programme Office De McDonald's Plaza

Plus en détail

BOURSE EXPLORA ENTREPRISE : NORA BURI STAGE EN THAILANDE DU 27/02/12 AU 13/07/12

BOURSE EXPLORA ENTREPRISE : NORA BURI STAGE EN THAILANDE DU 27/02/12 AU 13/07/12 ETUDIANT ESC SAINT ETIENNE FOUCAUT SEBASTIEN BOURSE EXPLORA ENTREPRISE : NORA BURI STAGE EN THAILANDE DU 27/02/12 AU 13/07/12 Suite à mon stage réalisé en Thaïlande sur l Ile de Koh Samui je vous fais

Plus en détail

Guide pour les établissements d accueil

Guide pour les établissements d accueil Mobilité individuelle des élèves tchèques Guide pour les établissements d accueil Année scolaire 2014-2015 I. Présentation Le programme Un an en France existe depuis l année scolaire 2009-2010 et permet

Plus en détail

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème Collège Jean MONNET 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr Le STAGE en 3ème Livret à destination des élèves Quel stage puis je faire? J hésite : vente,

Plus en détail

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA Explo ra Sup IFSI Rockefeller, Lyon 1 Introduction J ai effectué un stage infirmier dans une maison de santé

Plus en détail

SUISSE ST GALLEN VILLE

SUISSE ST GALLEN VILLE SUISSE ST GALLEN VILLE Nom de la ville: St Gallen Brève présentation: Villes limitrophes : Situé au cœur de l Europe, la Suisse est entourée de 5 pays européens : l Autriche, l Allemagne, la France, l

Plus en détail

BOURSE EXPLORA SUP COMPTE RENDU DE FIN DE STAGE

BOURSE EXPLORA SUP COMPTE RENDU DE FIN DE STAGE BOURSE EXPLORA SUP COMPTE RENDU DE FIN DE STAGE Istanbul, été 2011 Hôpital de çapa, service de Chirurgie cardiovasculaire Prof. Enver DAIYOGLU Yann GUILLERMIN VIE PRATIQUE LOGEMENT Istanbul est une ville

Plus en détail

Q U E S T I O N N A I R E destiné aux étudiants d échanges 2011 2012

Q U E S T I O N N A I R E destiné aux étudiants d échanges 2011 2012 Q U E S T I O N N A I R E destiné aux étudiants d échanges 2011 2012 à retourner complété au Département Mobilité Internationale Courriel : intl.interu@unicaen.fr avant le 30 avril 2012 UNIVERSITE D ACCUEIL

Plus en détail

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l opposé vers celle, coulissante, de la penderie, dans

Plus en détail

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Avril 2001 Préambule J ai effectué un stage du 1 er au 23 avril 2001, dans l entreprise E.C.E.L.I. dont le siège se situe à Luisant (Eure-Et-Loir). Ce rapport détaillera

Plus en détail

Rapport de fin de séjour universitaire en Australie Bourse Explo RA Sup

Rapport de fin de séjour universitaire en Australie Bourse Explo RA Sup Rapport de fin de séjour universitaire en Australie Bourse Explo RA Sup La Trobe University Melbourne, VIC, Australie Zorica Spasevska Licence 3 Psychologie Université Lumière Lyon 2 Février Juin 2015

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale 5 TÉLÉSIMULATION ÉCHO A2 - LEÇON 5 «ON SE RETROUVE!» Objectifs : Prendre contact avec une personne francophone / Parler de son pays, de ses modes de vie et comportements Points de langue : Utiliser des

Plus en détail

Le Salaire-Jeunesse. A partir de 12 ans: le salaire-jeunesse, la meilleure alternative à l argent de poche K I N R - C A S D E

Le Salaire-Jeunesse. A partir de 12 ans: le salaire-jeunesse, la meilleure alternative à l argent de poche K I N R - C A S D E D E Le Salaire-Jeunesse pour les enfants K I N R - C A S H A partir de 12 ans: le salaire-jeunesse, la meilleure alternative à l argent de poche Apprendre à gérer l argent doit être intégré dans l apprentissage

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

Rapport de fin de séjour 1 semestre universitaire (automne 2011) à Gatineau à l Université du Québec en Outaouais

Rapport de fin de séjour 1 semestre universitaire (automne 2011) à Gatineau à l Université du Québec en Outaouais Etudiante en L3 psychologie à l UPMF de Grenoble Rapport de fin de séjour 1 semestre universitaire (automne 2011) à Gatineau à l Université du Québec en Outaouais Introduction : Je suis étudiante en L3

Plus en détail

Organisation / Gestion du temps

Organisation / Gestion du temps Organisation / Gestion du temps Séquence 3 : La gestion des tâches dans le temps La transition entre le collège et le lycée pose de nombreuses questions. Au collège 1, le premier élément expliquant l échec

Plus en détail

Le marché des connaissances Pratiques d échange de savoirs

Le marché des connaissances Pratiques d échange de savoirs Le marché des connaissances Pratiques d échange de savoirs Fiche synthétique Le marché des connaissances fonctionne sur l idée que "Personne ne sait tout, mais tout le monde sait quelque chose...". Il

Plus en détail