Marché de Maintenance Lot 2 CVCD, Fluides Spéciaux, Détection gaz, Plomberie, Chambres froides

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Marché de Maintenance Lot 2 CVCD, Fluides Spéciaux, Détection gaz, Plomberie, Chambres froides"

Transcription

1 Fondation Imagine 24, BOULEVARD DE MONTPARNASSE PARIS MARCHE DE CONDUITE, D EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE SUR LE BATIMENT DE LA FONDATION IMAGINE - Lot 2 Chauffage, Ventilation, Climatisation, Désenfumage, Fluides spéciaux, Plomberie, Détection gaz, Chambres froides CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES INDICE B

2 SOMMAIRE 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS OU AVANT PROPOS GENERALITES OBJET PRESENTATION DU SITE DUREE DU MARCHE CHAMP D APPLICATION NATURE DES PRESTATIONS SOUS-TRAITANCE DOCUMENTS GENERAUX DE REFERENCE CONDITIONS GENERALES D EXPLOITATION PRISE EN CHARGE Inventaire Installations nouvelles Compteurs SURVEILLANCE, CONDUITE ET EXPLOITATION, MAINTENANCE DES INSTALLATIONS MAINTENANCE PREVENTIVE SELON DEFINITION DE LA NORME NFX Gamme de maintenance Maintenance préventive systématique Maintenance préventive conditionnelle ASTREINTE ET DELAIS D INTERVENTION RESPECT DU TAUX DE PANNES ET DE DISPONIBILITE DES INSTALLATIONS MAINTENANCE CORRECTIVE SELON DEFINITION DE LA NORME NFX Prise en charge d un appel Dépannages Réparations Compte rendu FOURNITURE ET PIECES DE RECHANGE INCLUSES DANS LES PRESTATIONS RENOUVELLEMENT DES MATERIELS ET GROS ENTRETIEN LOCATION DE MATERIEL CONTROLES REGLEMENTAIRES Contrôles à la charge de la FONDATION IMAGINE Contrôles à la charge du TITULAIRE Opération de contrôle sur la sécurité Respect des réglementations RAPPORT D ACTIVITE Reporting et réunions d exploitation Registre de demande d intervention DOCUMENT ETABLI PAR H3C-ENERGIES 2.

3 3.12 GESTION DES OPERATIONS DE MAINTENANCE CONTROLE DES PRESTATIONS Indicateurs clé de performance (KPI) Contrôles de la FONDATION IMAGINE Audit Tiers indépendant DOCUMENTS D EXPLOITATION PENALITES CONTESTATION INTERESSEMENT AUX ECONOMIES D ENERGIE Principe de l intéressement aux économies Définitions de l intéressement Définitions des grandeurs Ajustements Calculs des NC Ajustement du NB en fonction des DJU Ajustement des NB en fonction des surfaces contractuelles Calcul du prix moyen du MWh Modalités de calcul de l intéressement Modalités d ajustement de la cible contractuelle Ajustement de la cible contractuelle suite à des travaux d efficacité énergétique DISPOSITIONS PARTICULIERES PRESTATIONS DE TYPE P2 : CONDUITE ET ENTRETIEN, MAINTENANCE EQUIPEMENTS CVCD (CHAUFFAGE / VENTILATION / CLIMATISATION / DESENFUMAGE) Installations et ouvrages pris en charge Limites d intervention Conditions de livraison des fluides sur les circuits de distribution Chauffage : Eau chaude sanitaire : Conditions extérieures de référence Performances à garantir par le TITULAIRE Généralités Conditions d ambiance contractuelles Conditions d exploitation Période de fonctionnement des services Chauffage des locaux Rafraichissement des locaux Armoires électriques locaux techniques Eau chaude sanitaire Conditions extérieures extrêmes Interruption de fonctionnement Période d entretien des équipements Dispositions relatives au dépannage des installations thermiques DOCUMENT ETABLI PAR H3C-ENERGIES 3.

4 4.1.8 Mesures de températures Carnets de chaufferie Cahier sanitaire Registre de suivi des filtres à air et courroies Dispositions réglementaires et de sécurité Prestations concernant la prévention de la légionellose Conditions spécifiques liées à la maintenance des zones confinées Protection des installations techniques Equipements de hauteur PLOMBERIE ET APPAREILS SANITAIRES Installations prises en charge Nature des prestations Prestations de réglage et d équilibrage Traitement de l eau FLUIDES SPECIAUX Installations prises en charge Nature des prestations Prestations de réglage CHAMBRES FROIDES Installations prises en charge Nature des prestations Prestations de réglage NETTOYAGE DES SOLS DES LOCAUX TECHNIQUES NETTOYAGE: FOSSES DE RELEVAGE OBLIGATIONS DES CONTRACTANTS OBLIGATIONS DE LA FONDATION IMAGINE Mise à disposition des installations Responsabilité et assurances Prestations, contrôles et visites réglementaires OBLIGATIONS DU TITULAIRE Responsabilités et assurances Prestations, contrôles et visites réglementaires Produits de conditionnement de l eau des circuits QUALITE DES PRESTATIONS DU TITULAIRE Qualité de service Prestations de conduite et de dépannage Qualité des prestations d entretien courant Qualité des prestations de documentation MODIFICATIONS DES BASES DU MARCHE Mesures d économie ou de sécurité Travaux sur installations techniques Extension ou suppression DOCUMENT ETABLI PAR H3C-ENERGIES 4.

5 5.5. PILOTAGE DE LA PHASE FIN DE CONTRAT Etats des lieux de sortie Recouvrement avec le prestataire entrant PRESTATIONS DE TYPE P3 : GROS ENTRETIEN RENOUVELLEMENT CONDITIONS GENERALES DEFINITION DES TRAVAUX DE GROS ENTRETIEN Gros entretien renouvellement CONDITIONS DE DECLENCHEMENT ET DE REGLEMENT Déclenchement des interventions P3 garantie de résultat et transparence des coûts Conditions de règlement AMELIORATION TECHNIQUE DES INSTALLATIONS DOCUMENT ETABLI PAR H3C-ENERGIES 5.

6 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS OU AVANT PROPOS Les stipulations du présent Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) et de ses annexes sont relatives au marché de conduite, d exploitation et de maintenance sur le bâtiment de la fondation Imagine. Le marché a pour principaux objectifs : - D assurer la continuité de service de l ensemble des équipements techniques avec le niveau de sécurité requis, - D assurer la permanence des fonctions d usage, de confort et de sécurité par rapport à l évolution des besoins des usagers ainsi qu à celle de la réglementation, - De préserver les bâtis des dégradations dues au vieillissement ou à un usage inadéquat, La FONDATION IMAGINE s inscrit dans une démarche visant une meilleure efficacité énergétique. Cette démarche s initie avec une bonne connaissance des installations et une attention toute particulière sera portée sur l exploitation. 5 axes sont privilégiés par la FONDATION IMAGINE pour atteindre ses objectifs, à savoir : - Capacité à réduire ses coûts d exploitation et de maintenance et diminuer ses consommations d énergie, notamment par un meilleur suivi de l évolution des besoins du site, - Capacité à favoriser des investissements liés à l évolution des technologies répondant à des critères de rentabilité garantis par l exploitant, - Capacité à identifier les installations et équipements, en connaître les caractéristiques, la disponibilité, la traçabilité, la durabilité des performances, et les contraintes futures envisageables, concrétisées par l emploi de professionnels réputés compétents, dans le cadre d un marché avec garantie de résultat, - Capacité à gérer la criticité des installations suivant les occupations des locaux et des activités effectuées, - Capacité à identifier les postes consommateurs et les dérives énergétiques. DOCUMENT ETABLI PAR H3C-ENERGIES 6.

7 2. GÉNÉRALITÉS 2.1 OBJET Le présent lot concerne : La Maintenance, L Exploitation, La Conduite des Equipements de Chauffage, Ventilation, Climatisation, Désenfumage, Plomberie, Fluides spéciaux, Détection gaz et Chambres Froides. Le présent CCTP a pour objet de définir la nature, le champ d application ainsi que les conditions d exécution des prestations précitées. Les caractéristiques et quantités des équipements mentionnés dans le CCTP et l annexe 2 sont données à titre indicatif. Le TITULAIRE étant réputé en avoir vérifié le contenu préalablement à l établissement de son offre. Le TITULAIRE devra également fournir dans le mois suivant le début du marché, un inventaire complet des installations prises en charge. Cet inventaire peut être modifié, par voie d avenant, pendant la durée du marché, sans que le TITULAIRE puisse de ce fait élever de réclamations. Dans le présent document, les parties contractantes sont désignées : «La FONDATION IMAGINE» : La FONDATION IMAGINE représentant la fondation IMAGINE, «Le TITULAIRE» : le TITULAIRE du marché d exploitation. 2.2 PRÉSENTATION DU SITE ERP type U. Il se compose d un bâtiment de m², réceptionné en 2013 qui abrite : - Ses bureaux et salles de réunion, - Des laboratoires de criticité variable allant de P1 à P3 1, - Une animalerie abritant souris, poissons (zébrafish) et drosophiles, et nécessitant des consignes de température, hygrométrie et pression très strictes, - Une cafétéria, - Une clinique comportant 18 boc de consultation et un hôpital de jours (CIC, 4 lits), - Des salles informatiques (salle serveur et locaux VDI), La limite des prestations se caractérise par les productions de froid (production d eau glacée et détente directe), ou livraison par échangeur dans le cadre de la chaleur, et cela jusqu aux unités terminales quelle qu elles soient. Les réseaux de transport hydrauliques, aérauliques y compris leurs accessoires font partie intégrante du présent marché. En ce qui relate : Des fluides spéciaux, seul le réseau de transport est pris en compte jusqu à la vanne située au niveau des utilisateurs, De la plomberie, son réseau, la totalité des organes, traitement d eau, détendeur, vannes, de la robinetterie, des siphons, évacuations, chasses d eau, etc 1 Du fait du contenu de certains laboratoires, et des niveaux de risques très élevés, des procédures de confinement sont mise en œuvre, avec la mise en place de niveaux de pression variable. Le TITULAIRE doit prendre en compte la criticité du site, notamment au niveau des délais d intervention, et à la qualité de la prestation qui doit être livrée. DOCUMENT ETABLI PAR H3C-ENERGIES 7.

8 De la détection gaz, elle est prise dans son intégralité, Des chambres froides, des condenseurs alimentés en eau glacée, des compresseurs et accessoires, des organes de régulation, des évaporateurs, des fluides frigorigènes, etc Du désenfumage, des tourelles, des trappes, etc De la GTB. Le titulaire sera lié aux équipes techniques de la FONDATION IMAGINE par l intermédiaire du responsable de site de manière quotidienne, apportant toute traçabilité à l aide de la GTB en place, de la GMAO ouverte aux équipes techniques, de la FONDATION IMAGINE et des réunions de reporting mensuelles. Il est par conséquent impératif d assurer une continuité de service tant en froid et chaud reprenant les températures, hygrométries, et seuils de pressions conformes des locaux suivants : Laboratoires L1, L2, et L3, Zone animalerie et zébrafish, Plateforme de Ressource Biologique, Locaux informatiques. DOCUMENT ETABLI PAR H3C-ENERGIES 8.

9 2.3 DURÉE DU MARCHÉ Le présent marché est passé entre la FONDATION IMAGINE et le TITULAIRE pour une durée d 1 an à compter du 1er Janvier 2015, renouvelable 4 fois par tacite reconduction, sauf en cas de résiliation par la FONDATION IMAGINE au terme d un préavis de trois mois signifié au préalable par lettre recommandée avec accusé de réception. Le présent marché ne pourra excéder la durée totale de cinq (5) ans. Aucune pénalité n est encourue en cas de résiliation par la FONDATION IMAGINE. 2.4 CHAMP D APPLICATION Le champ d application concerne les installations suivantes : - L ensemble des installations de chauffage, à savoir, les échangeurs de chaleur, la distribution, et l émission, - L ensemble des installations de climatisations à savoir : o La production d eau glacée, o Le circuit aéroréfrigérant, o La distribution d eau glacée, o L émission, o Tous les équipements de détente directe prévus en secours ainsi que les organes de transport du fluide frigorigène, - La plomberie incluant : o Tous les équipements de puisage, o L ensemble des équipements sanitaires, o Les canalisations assurant le transport et l évacuation des différents fluides (eaux vanne, eau brute, eau adoucie, évacuations eaux pluviales), o Les équipements de traitement d eau (surpresseur, adoucisseur, détendeurs, compteurs, vannes de cépage, etc ), o Le traçage électrique des canalisations en vide sanitaire, o L alimentation des pompes à vide jusqu à l équipement, o Les pompes de relevage, - Les extracteurs et tourelles de désenfumage (équipements de détection incendie exclus), - Les fluides spéciaux, - Les chambres froides, - La maintenance, le suivi et l évolution de la GTB, - La détection gaz. Font partie, sans aucune restriction de l'objet du marché tous les organes, systèmes et équipements participant au fonctionnement des installations, tous les réseaux les reliant entre eux ainsi que leurs supports, leurs éléments de fixation, leur calorifuge et leurs éléments de signalisation. L entretien des locaux abritant les divers équipements précités sont à la charge du présent lot. DOCUMENT ETABLI PAR H3C-ENERGIES 9.

10 2.5 NATURE DES PRESTATIONS Les prestations assurées par le TITULAIRE sont les suivantes : Les prestations de type P2/PFI (prestation forfaitaire avec intéressement) : Conduite, entretien et maintenance des installations CVCD, plomberies, chambres froides, fluides spéciaux et détection gaz décrites précédemment dans le champ d application : Avec garantie de résultat, y compris les dépannages et réparations d urgence avec astreinte 24 h /24, afin d assurer une continuité totale des prestations, Avec intéressement sur les économies d énergies. Les prestations de type P3 : Gros entretien et Renouvellement (GER) avec garanties totales et P3 transparent. Le TITULAIRE pourra éventuellement, durant la durée du contrat, soumettre à l accord de la FONDATION IMAGINE, la réalisation de travaux d économie d énergie. Pour l ensemble des prestations, des indicateurs clés de performances (KPI) sont prévus afin de mesurer l efficience des opérations réalisées. Le non-respect des KPI entrainera des pénalités financières. Le TITULAIRE assure l ensemble des interventions de maintenance corrective des niveaux 1 à 5 de la norme AFNOR X Les cinq niveaux de maintenance caractérisent la complexité croissante des opérations : Niveau 1 : réalisé par l exploitant du matériel sans outillage particulier et à l aide de la notice d utilisation - Réglages simples prévus par le constructeur au moyen d organes accessibles sans démontage ou ouverture du matériel. - Remplacements de consommables accessibles en toute sécurité. Niveau 2 : réalisé par un technicien habilité avec les outils et notices définis par les instructions de maintenance : - Dépannages par échange standard d éléments, - Opérations simples de maintenance préventive (graissage, contrôle de fonctionnement). Niveau 3 : réalisé par un technicien spécialisé, utilisant l ensemble de la documentation nécessaire à la maintenance du matériel et les pièces détachées adéquates avec l outillage et les appareils de mesure prévus par la documentation technique. - Identification et diagnostic de pannes, réparations par échange de composants ou d éléments fonctionnels, réparations mécaniques, réglage des appareils de mesure et opérations courantes de maintenance préventive. Niveau 4 : nécessite un encadrement technique spécialisé et une équipe dotée d un outillage spécialisé (moyens mécaniques, de câblage ), de bancs de mesure et des étalons de travail. - Regroupe les travaux importants de maintenance corrective ou préventive à l exception de la rénovation et de la reconstruction. - Réglage des appareils de mesure utilisés pour la maintenance, éventuellement vérification des étalons de travail par les organismes spécialisés. Niveau 5 : réalisé par le constructeur ou le reconstructeur. DOCUMENT ETABLI PAR H3C-ENERGIES 10.

11 - Rénovation, reconstruction ou exécution des réparations importantes confiées à un atelier central. - Inspection complète de tous les organes, reprise complète ou remplacement des pièces déformées par des pièces d origine ou des pièces neuves équivalentes. - La reconstruction peut être assortie de travaux de modernisation. 2.6 SOUS-TRAITANCE Le TITULAIRE fait son affaire de la sous-traitance, et prend en charge toutes les obligations afférentes, afin de respecter le contrat : opérationnellement, contractuellement, financièrement et juridiquement, ainsi que sur le plan des obligations réglementaires ou des questions d assurance. Pour chaque sous-traitant, le TITULAIRE du marché devra joindre : - Une déclaration du sous-traitant concerné indiquant qu il ne tombe pas sous le coup de l interdiction découlant de l article 43 du Code des marchés publics. - Une attestation sur l honneur du sous-traitant indiquant qu il n a pas fait l objet au cours des cinq dernières années, d une condamnation inscrite au bulletin n 2 du casier judiciaire pour les infractions visées aux articles L.324-9, L , L.341-6, L et L du code du travail. Le TITULAIRE reste : - Responsable de l exécution et du contrôle de l ensemble des prestations prévues au contrat, - L interlocuteur unique de la FONDATION IMAGINE pour l ensemble des prestations. Toute sous-traitance occulte pourra être sanctionnée par la résiliation du marché aux frais et risques de l entreprise TITULAIRE du marché. Pendant toute la durée du marché, le remplacement d un sous-traitant par un autre, devra faire l objet d un avenant au présent contrat. 2.7 DOCUMENTS GÉNÉRAUX DE RÉFÉRENCE Le TITULAIRE devra prendre en compte l intégralité des textes réglementaires et textes normatifs applicables dans le cadre du marché qu il s agisse de prestations d exploitation, maintenance, de mise en conformité. Ceux-ci seront réputés être connus du TITULAIRE et devront être respectés durant toute la durée du marché. La liste ci-dessous est donnée à titre d indication et ne constitue en aucun cas une liste exhaustive : Arrêté du 19 Janvier 2009, approuvant le Cahier des Clauses Techniques Générales applicables aux marchés de fournitures courantes et de services, passés pour le compte des collectivités locales et leurs établissements publics. Le cahier des clauses techniques générales et documents annexes applicables aux marchés d'exploitation des installations de chauffage avec garantie totale (BOSP - BOCC N 9 du 02 Juin 1983) Les Décrets de la Loi N du 19 Juillet 1977 concernant les contrats de fourniture et d'exploitation de chauffage et relative aux économies d'énergie. DOCUMENT ETABLI PAR H3C-ENERGIES 11.

12 Dans le domaine de la sécurité des biens et personnes : l Arrêté du 23 Juin 1978, l Arrêté modifié du 25 Juin 1980 règlement de sécurité contre le risque d incendie et de panique dans les établissements recevant du public (ERP), l Arrêté du 14 Février 2000 sur la réglementation de sécurité incendie dans les établissements recevant du public, circulaires du 03 Mars 1982, du 30 décembre 1994 et du 21 Juin 1982 concernant les IT n 246 et 247, l arrêté du 23 Mai 1989 (JO du 14/06/1989), Brochure n 5659 GPEM / ME. Dans le domaine de la sécurité incendie : - Règlements de sécurité contre incendie relatif aux établissements recevant du public. Dispositions générales et particulières 5ème catégorie et commentaires officiels - Norme NF.S sur la nature du son modulé d'évacuation - Norme FD S Systèmes de sécurité incendie. Commentaires et interprétations des normes NF S à Et plus généralement : Les normes électriques en vigueur Les dispositions du Code du Travail Les dispositions du Code de la Construction et de l'habitat La législation sur la légionellose Les prescriptions du guide UNICLIMA Les Normes AFNOR D une manière générale, toutes les réglementations et normes en vigueur sont applicables dans le cadre de ce marché, sauf exceptions détaillées dans le présent C.C.T.P. où sur demande du TITULAIRE exprimé et référencé à l acte d engagement. DOCUMENT ETABLI PAR H3C-ENERGIES 12.

13 3. CONDITIONS GÉNÉRALES D EXPLOITATION 3.1 PRISE EN CHARGE Inventaire Les listes des équipements annexées au présent CCTP sont données à titre indicatif. Dans le cadre de la prise en charge du contrat, le TITULAIRE réalisera et remettra au plus tard un mois après la prise d effet du contrat, un inventaire des installations prises en charge. Cet inventaire devra permettre : De connaître précisément les installations (liste du matériel, caractéristiques techniques, quantitatif, localisation géographique, ), De consigner l état apparent des installations. Le TITULAIRE renonce à faire état d éventuelles difficultés provenant de l état des équipements ou installations qu il a reconnu avoir visité avant la remise de son offre. De ce fait, le TITULAIRE ne peut se prévaloir de ses éventuelles difficultés pour ne pas accomplir tout ou partie des prestations décrites au présent marché Installations nouvelles Le TITULAIRE dispose d'un droit d information sur tous les travaux dont il n'est pas lui-même chargé, ayant un effet réel sur les performances des installations dont il assure la conduite et la surveillance. A titre consultatif et d observation, le TITULAIRE aura l'autorisation de suivre l'exécution des travaux et d'assister aux réunions avec un accès au chantier, dans la limite des dispositions de sécurité applicables aux agents de la FONDATION IMAGINE. Ce point s applique également aux installations reprises par avenant. Au cas où LE TITULAIRE constaterait quelque omission ou malfaçon d'exécution susceptible de nuire au bon fonctionnement des installations, il devra le signaler immédiatement à la FONDATION IMAGINE et le lui confirmer par écrit dans un délai maximum de huit jours. Le TITULAIRE sera invité à assister aux essais de performance et devra présenter ses observations éventuelles, qui seront consignées au procès-verbal des opérations préalables à la réception. Faute d'avoir signalé à temps ses constatations d'omission ou de malfaçon en cours de chantier ou d'avoir présenté ses observations lors des opérations de réception des ouvrages, le TITULAIRE ne pourra refuser de recevoir et d'exploiter les ouvrages comme indiqué ci-après. Après réception des travaux, la FONDATION IMAGINE remettra les installations au TITULAIRE. Cette remise des installations sera constatée par un procès-verbal signé des deux parties et sera suivie de la remise au TITULAIRE des plans et descriptifs de l ouvrage exécuté, dans un délai le plus court possible. Le TITULAIRE, ayant eu pleine connaissance des projets et ayant pu en suivre l'exécution, ne pourra à aucun moment en invoquer les dispositions pour se soustraire aux obligations du présent marché. Toutefois, le TITULAIRE est autorisé par la législation en vigueur à exercer tout recours vis-à-vis des entrepreneurs et des fournisseurs, soit directement, soit par l'intermédiaire de la FONDATION IMAGINE. DOCUMENT ETABLI PAR H3C-ENERGIES 13.

14 3.1.3 Compteurs L inventaire comportera également une liste de l ensemble des compteurs de fluides/ relatifs aux installations du présent lot (compteurs volumétriques, compteurs d énergie, etc ). Un plan de comptage sera mis en œuvre, et les relevés seront effectués périodiquement (mensuel) sur tous les fluides et énergies concernés par le présent lot. 3.2 SURVEILLANCE, CONDUITE ET EXPLOITATION, MAINTENANCE DES INSTALLATIONS Le TITULAIRE a pour mission de surveiller et contrôler les installations, par des visites périodiques, et de prévenir ainsi tout incident, panne ou dérèglement. Il doit assurer la continuité de service et la permanence du bon fonctionnement des installations. Toutes les missions du TITULAIRE seront réalisées dans le respect des obligations légales et réglementaires, avec du personnel formé et habilité. Le TITULAIRE est responsable de l organisation qu il a mise en place, en intégrant les besoins d astreinte et les délais d intervention suivant les installations concernées. LE TITULAIRE doit conduire et piloter les installations, avec un souci permanent d optimisation et d économie d énergie, en fonction des objectifs et des contraintes liées au site. Le personnel du TITULAIRE et des éventuels sous-traitants, sera compétent pour utiliser les outils d aide à l exploitation, établir les premiers éléments de diagnostic, rétablir le fonctionnement normal des installations dans le cas de défauts et faire intervenir du personnel spécialisé en cas de besoin. La conduite des opérations comporte notamment : Le passage, lors de chaque intervention sur site, au poste de supervision, afin de prendre en compte les éventuelles alarmes ou messages qui sont rapportés à la GTB. Le TITULAIRE signalera chacun de ses passages sur la GMAO, L analyse des dérives et la correction des paramètres de fonctionnement des installations, avec tenue à jour des documents nécessaires, L adaptation des actions aux spécificités du site, Le pilotage des installations via les moyens automatiques (supervision, GTB, ) et manuels à sa disposition, La vérification des informations ramenées à la GTB, La tenue à jour des documents relatifs à la conduite des installations, en particulier en cas d évolution de celles-ci, ou de modification des conditions demandées, La mise en marche et arrêt des installations avec un accord écrit de la FONDATION IMAGINE, La prise des mesures conservatoires propres à assurer la sécurité des biens et des personnes ainsi que la sauvegarde des installations en cas d incidents, Les réglages et équilibrages pour obtenir le résultat demandé au moindre coût, La recherche du fonctionnement optimal des équipements, tant au point de vue des consommations que de l usure des matériels, L information par écrit à la FONDATION IMAGINE de tous les incidents ou risques potentiels d incidents risquant d entrainer une dégradation du service ou un danger pour les biens ou les personnes. Le TITULAIRE établira par ailleurs un état des lieux des pièces manquantes indispensables à la conduite des installations dont il a la charge, qui comprendra notamment : Les schémas de principe hydraulique (à afficher en chaufferie), Les schémas électriques, avec liste des points d alarme, DOCUMENT ETABLI PAR H3C-ENERGIES 14.

15 Les notices d entretien des constructeurs de matériel, Les caractéristiques de référence des installations, Les performances à atteindre, Les instructions de conduite, Les procédures de demande d intervention, Les consignes de sécurité, Un plan de prévention, Une demande de permis feu. Ce dossier sera communiqué à la FONDATION IMAGINE dans les trois premiers mois suivant la prise d effet du contrat, et un exemplaire sera déposé dans chacun des locaux techniques. Il sera tenu de renouveler à chaque changement afin d être constamment à jour. La fourniture de l ensemble de ces pièces administratives est à la charge du TITULAIRE. Le TITULAIRE aura la possibilité d équiper les installations primaires et secondaires de tout dispositif complémentaire de sécurité de son choix, à condition d avoir reçu au préalable l accord de la FONDATION IMAGINE, de respecter les réglementations en vigueur et de prendre en charge toutes les dépenses nécessaires. Le fonctionnement de ces dispositifs ne devra perturber en aucune façon les installations techniques voisines, en particulier les réseaux de communication. 3.3 MAINTENANCE PRÉVENTIVE SELON DÉFINITION DE LA NORME NFX Gamme de maintenance La gamme de maintenance annexée au présent CCTP n est pas exhaustive ni définitive. Le TITULAIRE devra fournir à la remise de son offre, une gamme de maintenance préventive minimum par équipement et une proposition de planning d intervention. Les opérations de maintenance préventives devront être planifiées sur la GMAO. La périodicité des interventions est sous la responsabilité du TITULAIRE, mais validée par la FONDATION IMAGINE pour des raisons de disponibilité des installations et de gêne vis-à-vis des occupants du site Maintenance préventive systématique Les visites de maintenance préventives sont effectuées dans le respect des gammes de maintenance et de l échéancier préétabli par le TITULAIRE. Il est procédé plus particulièrement : A la visite et au contrôle des installations A la visite générale planifiée par unité technique, avec examen détaillé des différents éléments de l unité, impliquant éventuellement des démontages. A l ensemble des contrôles réglementaires. A une série de tests et vérifications permettant de mettre à jour les anomalies éventuelles A toute remise en état des éléments dont la visite aura mis à jour un défaut de fonctionnement. Lors de ces visites, le TITULAIRE effectue, de façon systématique, les opérations du type : Graissage, Resserrages, Réglages, Tests de régulation, d automatisme et de sécurité, Contrôles de performances, DOCUMENT ETABLI PAR H3C-ENERGIES 15.

16 Vérification du bon fonctionnement, Toutes les opérations spécifiques décrites au titre de la maintenance dans les documents constructeurs. Les gammes de maintenance peuvent être modifiées par les fabricants, en fonction de l évolution des produits et l apparition de vices cachés. Le TITULAIRE devra s assurer de disposer des gammes de maintenance à jour Maintenance préventive conditionnelle Les interventions effectuées au titre de la maintenance préventive conditionnelle résultent des constatations faites lors des visites systématiques. Elles sont limitées au remplacement des pièces reconnues défectueuses avant défaillance des installations. 3.4 ASTREINTE ET DÉLAIS D INTERVENTION Le TITULAIRE organise un service d astreinte technique, qui interviendra sur tout appel de la FONDATION IMAGINE ou de tout défaut transmis par les outils d exploitation (reports d alarmes, ). La procédure d appel est décrite au paragraphe Le TITULAIRE prend toutes les mesures conservatoires nécessaires afin de remettre les installations en service normal dans le moindre délai, afin de garantir les résultats contractuels. Le TITULAIRE affectera le personnel d encadrement et d exécution, en nombre suffisant et possédant les qualifications nécessaires pour effectuer toutes les opérations demandées. La responsabilité de l exploitation sera confiée à du personnel possédant une expérience de durée suffisante et des références d exploitation, en tant que responsable, sur des sites comparables à celui du présent marché. Il devra pouvoir être joignable à tout moment, aux heures ouvrables. Il devra présenter les compétences suivantes : Encadrement et management de l équipe intervenante, y compris les sous-traitants, Gestion de la GMAO et suivi des indicateurs clés de performance (KPI), Gestion et établissement des devis, Gestion des achats, pièces, matériels, stocks, Suivi des consommations de chaleur, froid, électricité et eau, Gestion de la maintenance préventive, palliative et corrective, au titre du P2, Gestion de l outillage nécessaire à l accomplissement de la prestation de type P2, Gestion des travaux au titre du P3, Gestion des contrôles réglementaires, Gestion sécuritaire et environnementale (bordereau de suivi des déchets, fiches de données de sécurité, habilitations, certificats, ), Etablissement des rapports des réunions mensuelles et annuelles, De manière générale, la gestion de l ensemble des tâches liées à la conduite des installations. La liste des personnes composant l équipe avec leur qualification accompagnée de leur curriculum-vitae y compris les références dans l entreprise auprès d une clientèle similaire sera fournie à la FONDATION IMAGINE dans l offre et sera régulièrement tenue à jour. Le personnel sera en tenue identifiable et badgé ainsi que les voitures identifiées. DOCUMENT ETABLI PAR H3C-ENERGIES 16.

17 La FONDATION IMAGINE pourra exiger le remplacement du personnel ne présentant pas les compétences requises. Le TITULAIRE aura l obligation de reprendre le personnel en place au sein de la FONDATION IMAGINE si celle-ci le demande. Le personnel du TITULAIRE bénificiera de toutes les habilitations nécessaires à l accomplissement de ses taches. Suite aux interventions, Le TITULAIRE transmettra mensuellement à la FONDATION IMAGINE, l historique des alarmes et des interventions d astreinte avec le compte-rendu des incidents ou accidents, les causes, remèdes apportés ou à apporter, etc. Ces données devront être disponibles au niveau de la GMAO. Le service d astreinte garantit une capacité d intervention pour l ensemble des techniques dont fait l objet le contrat, et ce 24h/24 et 365 jours par an. Les délais d intervention et les équipements concernés par l astreinte sont spécifiés dans le tableau page suivante. Le TITULAIRE se doit de joindre le curriculum vitae des remplaçants de l ensemble du personnel sur site. Ceux-ci doivent connaître les locaux, le fonctionnement des équipements et être à compétences égales, cela afin de s assurer d une redondance technique en cas d indisponibilité d un des titulaires. Causes Délais d intervention (h) Astreinte Chauffage Ventilation - Climatisation Défaut chaine de sécurité/ Déclenchement alarme 1 Défaut GTB 1 Non-respect des consignes de température (zone à environnement contrôlé) 1 Non-respect des consignes de température (zone à environnement contrôlé 1 Animalerie, Zébrafish) Non-respect des consignes d hygrométrie (zone à environnement contrôlé - 1 Animalerie, Zébrafish) Non-respect des consignes de pression (zone à environnement contrôlé) 1 Non-respect des consignes de pression (zone à environnement contrôlé - Animalerie, Zébrafish) 1 Défaut production de chaleur 1 Défaut pompes et circulateurs 1 Fuite réseau de distribution 1 Inconfort thermique 4 Défaut régulation 1 Arrêt groupe motorisé 1 Inconfort soufflage 24 Défaut groupe froid 1 Condensation ou fuite 24 Bruit anormal 24 Odeur anormale 24 Plomberie Sanitaire Fuite chasse d'eau / robinetterie 4 Équipement sanitaire bouché 4 Odeur anormale 24 DOCUMENT ETABLI PAR H3C-ENERGIES 17.

18 Coupure eau chaude 24 Siège/ abattant HS 24 Fuite sur canalisation d'eau ou siphon 4 Inondation 1 Coupure d'eau 2 Fluides spéciaux détection gaz Défaut pompe à vide 1 Détection fuite sur fluides spéciaux (azote, oxygène, CO2, air médical ) 1 Défaut d alimentation sur bouteille alimentation via la source de secours 1 Chambres froides Défaut de climatisation chambre froide 1 La FONDATION IMAGINE se réserve le droit de modifier les délais d interventions en fonction de l évolution de la criticité de ses installations. Il est précisé ici qu une redondance est réalisée sur la plupart des équipements de production. Facilitant de fait le maintien des consignes précitées. Le TITULAIRE ne peut donc pas se prévaloir d un quelconque défaut justifiant le non-respect des conditions d ambiance. Tout manquement constaté sur les zones confinées et sur l Animalerie, et entrainant une perte d équipement, de donnée, ou pénalisant une expérience en cours engagera la responsabilité du TITULAIRE. Les coûts des pertes engendrées seront à la charge du TITULAIRE. 3.5 RESPECT DU TAUX DE PANNES ET DE DISPONIBILITÉ DES INSTALLATIONS Une panne est comptabilisée comme un arrêt de fonctionnement non programmé ou un fonctionnement en mode dégradé d une installation pendant les heures d ouverture des sites et 24h/24. Une installation est considérée comme indisponible lorsqu elle n est plus en état d accomplir la fonction essentielle requise (hors indisponibilité pendant les prestations de maintenance préventive ou en conséquence d un acte de malveillance). Un jour ouvré d indisponibilité est comptabilisé lorsque l installation est encore indisponible 24 heures après constat de la FONDATION IMAGINE. Un jour supplémentaire est comptabilisé par chaque période suivante de 24 heures. Le TITULAIRE doit impérativement remettre en état de fonctionnement l installation défectueuse sous un délai maximum de 2 jours ouvrés (sauf zones à criticité importante, type labos, PRB, Animalerie, etc ). L exigence relative au respect du taux de panne et de la disponibilité est mesurée chaque mois pour chaque installation à l occasion de la remise du rapport d activités mensuel. Ces données devront être disponibles à partir de la GMAO. Le nombre annuel de panne et le nombre de jours d indisponibilité des installations doivent être inférieurs aux valeurs du tableau suivant : Installation Nombre de panne Indisponibilité Niveau de criticité de l installation 2 Echangeurs de chaleur 1 par an 1 jour/an 2 Production centrale de froid Aucune Aucune 1 Distribution de chaud et de froid 1 par an 1 jour/an 3 Distribution de froid zones Aucune Aucune : Très forte criticité ; 2 : Forte criticité ; 3 : Criticité moyenne ; 4 : Faible criticité ; 5 Très faible criticité DOCUMENT ETABLI PAR H3C-ENERGIES 18.

19 techniques Centrales de traitement d air 2 par an 1 jour/an 2 GTB 1 par an 0,5 jour/an 1 Centrales de traitement d air zones confinées, Animalerie 3 Aucune Aucune 1 Production/distribution/émission de froid zones confinées, Aucune Aucune 1 Animalerie 4 Production/distribution/émission de chaud zones confinées, Animalerie 5 Aucune Aucune 1 La définition d un stock minimum de pièces, essentielles au bon fonctionnement des équipements est nécessaire au respect des critères définis dans le tableau ci-dessus, est faite au plus tard à la fin du premier trimestre d entrée en vigueur du contrat. La gestion de ce stock est assurée par le TITULAIRE. Lorsque le TITULAIRE constate qu une performance contractuelle n est pas atteinte, il en détermine la cause. Il définit le programme d actions qu il s engage à mettre en œuvre sous un mois et en fait état dans le rapport d activités mensuel. Des pénalités relatives au manquement de ces obligations peuvent être appliquées par la FONDATION IMAGINE telles que définis à l annexe 4 traitant des indicateurs clé de performance. 3.6 MAINTENANCE CORRECTIVE SELON DÉFINITION DE LA NORME NFX Le TITULAIRE assure l ensemble des interventions de maintenance corrective des niveaux 1 à 5 de la norme AFNOR X , qui ont pour objectif la remise en état des installations suite à une défaillance ou dégradation (cf. article 2.5). Ces interventions visent en particulier la limitation du temps d arrêt des installations et l éradication des conséquences induites. Le TITULAIRE rendra compte à la FONDATION IMAGINE des anomalies ou défauts détectés par les systèmes de supervision et il conservera soigneusement les listings des événements Prise en charge d un appel La prise en charge d un appel pour dépannage, se fait de la manière suivante : La permanence téléphonique du TITULAIRE, joignable 24h/24 et 365 jours par an, prend en compte les appels téléphonique de la FONDATION IMAGINE ou le report des alarmes. La permanence du TITULAIRE renvoie immédiatement par mail, à l adresse indiquée par la FONDATION IMAGINE, un accusé de réception qui indique : date et heure de l appel, l auteur de l appel et son interlocuteur, l objet de l appel ou de l intervention. Le TITULAIRE consigne sur la GMAO, les défauts signalés par les outils d aide à l exploitation et les systèmes de supervision. Le TITULAIRE doit être en mesure de fournir l ensemble des éléments consignés, sur simple demande de la FONDATION IMAGINE. 3 L Animalerie inclut le Zébrafish, et toute autre zone à environnement contrôlé concernant ce département 4 L Animalerie inclut le Zébrafish, et toute autre zone à environnement contrôlé concernant ce département 5 L Animalerie inclut le Zébrafish, et toute autre zone à environnement contrôlé concernant ce département DOCUMENT ETABLI PAR H3C-ENERGIES 19.

20 3.6.2 Dépannages Les dépannages visent à la remise en état de fonctionnement, même provisoire. Les opérations de dépannage de niveau 3 de maintenance peuvent être réalisées par échange de composants ou d éléments fonctionnels ainsi que par réparations mécaniques mineures Réparations Les opérations de réparation correspondent aux interventions définitives de maintenance corrective ou aux interventions de maintenance palliative, suite à une défaillance et peuvent être réalisées immédiatement, ou après une opération de dépannage. Les opérations de réparation de niveau 4 de maintenance peuvent être réalisées par remplacement de sousensemble et de composants ainsi que par réparations spécialisées, mais excluent la rénovation et la reconstruction. Le délai de réparation définitive désigne le temps nécessaire pour clore définitivement l intervention de maintenance corrective, à savoir le rétablissement du fonctionnement d une installation permettant de respecter les conditions normales de sécurité et de confort des sites. Par définition, les interventions de maintenance palliative doivent être limitées dans le temps. Pour les opérations de réparation, il apparaitra après un premier diagnostic effectué par le personnel du site, qu il convient de faire intervenir du personnel plus qualifié, les délais contractuels restent identiques. La date programmée pour la réparation définitive doit figurer dans le planning d activité du personnel du TITULAIRE et se distingue clairement des taches de maintenance préventives. Tout prolongement du délai de réparation définitif doit être dûment justifié et soumis à l approbation de la FONDATION IMAGINE. Cette approbation ne dégage pas le TITULAIRE de sa responsabilité Compte rendu Un compte rendu circonstancié et détaillé est réalisé par le TITULAIRE suite à chaque opération de maintenance corrective, avec la cause de l intervention et le détail des travaux. De plus, il sera fourni un planning de réparation si cela est nécessaire. Le compte rendu devra être consigné dans la GMAO. 3.7 FOURNITURE ET PIÈCES DE RECHANGE INCLUSES DANS LES PRESTATIONS Sont compris dans la prestation et sans seuil financier, tous les consommables tels que l huile, graisse, joint, courroie, filtre, fusible, ampoule, etc. Pour les pièces de rechange accompagnées d une main d œuvre, un devis systématique sera présenté à la FONDATION IMAGINE. Ce devis devra obligatoirement mentionner la nature des prestations, le nombre d heures, le taux horaire, l ensemble des détails des interventions dans le cadre de ce contrat, le lieu d exécution, les intervenants, les factures des sous-traitants. 3.8 RENOUVELLEMENT DES MATÉRIELS ET GROS ENTRETIEN Les travaux de remplacement de matériels sont relatifs à des équipements arrivés à un niveau d usure pouvant occasionner un risque important pour le bon fonctionnement des installations. Le TITULAIRE profite des opérations de maintenance préventive pour identifier sur l ensemble des installations, les remplacements à envisager en indiquant les conséquences que pourrait entrainer la non-intervention. DOCUMENT ETABLI PAR H3C-ENERGIES 20.

Marché de Maintenance Lot 3 CFO

Marché de Maintenance Lot 3 CFO Fondation Imagine 24, BOULEVARD DE MONTPARNASSE 75015 PARIS MARCHE DE CONDUITE, D EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE SUR LE BATIMENT de la FONDATION IMAGINE - Lot 3 : Courant Fort CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PRIVES DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES FONDATION IMAGINE 24, Boulevard de Montparnasse 75015 PARIS MARCHE DE CONDUITE, D EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE SUR LE BATIMENT DE LA FONDATION IMAGINE

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAINTENANCE DES CHAUDIERES ET DES SYSTEMES DE CLIMATISATION

CENTRE HOSPITALIER CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAINTENANCE DES CHAUDIERES ET DES SYSTEMES DE CLIMATISATION CENTRE HOSPITALIER 1, rue du Docteur Paul Martinais 37600 LOCHES 02 47 91 33 33 02 47 91 32 00 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MISE EN CONCURRENCE PORTANT SUR MAINTENANCE DES CHAUDIERES ET

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières L ONDE Régie Personnalisée pour la Gestion de l Espace Culturel de Vélizy-Villacoublay Marché public n 22 : maintenance et entretien des t rois ascenseurs et du monte-charge de l Onde Régie personnalisée

Plus en détail

Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura

Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura Prestations Alarme intrusionalarme incendie et contrôle d accès Sommaire 1 OBJET ET ETENDUE... 02 1.1.

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières - C.C.A.P

Cahier des Clauses Administratives Particulières - C.C.A.P - 1 - CENTRE INTERNATIONAL D ETUDES PEDAGOGIQUES Cahier des Clauses Administratives Particulières - C.C.A.P relatif à des Prestations de Services Maintenance des ascenseurs et monte-charge de l établissement

Plus en détail

Les différents types de contrats

Les différents types de contrats Les différents types de contrats Réseau régional Performance des bâtiments publics MAINTENANCE ET EXPLOITATION DU BATIMENT Alain T kint de Roodenbeke Direction territor iale Est PCI «Gestion du Patrimoine

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières Cahier des Clauses Techniques Particulières Curage hydrodynamique du réseau intérieur ORIGINAL SOMMAIRE 1. OBJET DU MARCHE 1 2. NATURE DES INSTALLATIONS 1 3. NATURE DES PRESTATIONS 2 3.1. Consistance des

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PRIVES DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES INSTITUT IMAGINE 24, Boulevard de Montparnasse 75015 PARIS MARCHE DE CONDUITE, D EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE SUR LE BATIMENT DE LA FONDATION IMAGINE

Plus en détail

Contexte général. Contenu de la mission d expertise

Contexte général. Contenu de la mission d expertise Cahier des charges type à l usage des établissements sociaux et médico-sociaux, pour la réalisation d un audit hydraulique des installations de distribution d ECS Contexte général Il est prévu au sein

Plus en détail

Cahier des Charges Techniques Particulières

Cahier des Charges Techniques Particulières Cahier des Charges Techniques Particulières Entretien et maintenance des onduleurs ORIGINAL SOMMAIRE 1. OBJET DU CCTP 1 2. NATURE DES INSTALLATIONS 1 3. NATURE DES PRESTATIONS 1 3.1. Details des prestations

Plus en détail

Cahier des Charges Techniques Particulières

Cahier des Charges Techniques Particulières Cahier des Charges Techniques Particulières Entretien et maintenance des groupes frigorifiques ORIGINAL SOMMAIRE 1. OBJET DU CCTP 1 2. NATURE DES INSTALLATIONS 1 3. NATURE DES PRESTATIONS 1 3.1. details

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES RESTRUCTURATION PARTIELLE DU RESEAU CVC CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES EN APPLICATION DU CODE DES MARCHES PUBLICS DECRET N 2006-975 DU 1ER AOUT

Plus en détail

Conditions d usage du service. «MS Dynamics CRM On Demand» V1.4

Conditions d usage du service. «MS Dynamics CRM On Demand» V1.4 Conditions d usage du service «MS Dynamics CRM On Demand» V1.4 I. PREAMBULE La société PRODWARE est spécialisée dans l installation, l'évolution et la maintenance de solutions informatiques. Dans ce cadre,

Plus en détail

Les types et niveaux de maintenance

Les types et niveaux de maintenance Les types et niveaux de maintenance Les types de maintenance La maintenance des équipements constitue une contrainte réglementaire pour les entreprises possédant des matériels sur lesquels travaillent

Plus en détail

LES CONTRATS D ENTRETIEN ET D EXPLOITATION DE CHAUFFAGE J-M R. D-BTP

LES CONTRATS D ENTRETIEN ET D EXPLOITATION DE CHAUFFAGE J-M R. D-BTP LES CONTRATS D ENTRETIEN ET D EXPLOITATION DE CHAUFFAGE J-M R. D-BTP 2006 1 Généralités Terminologie Les solutions pour le client Les marchés La prestation L évaluation des postes Les entreprises Durée

Plus en détail

Conditions spécifiques de ventes applicables aux offres AUTISCONNECT ADSL110101 Page 1 sur 5

Conditions spécifiques de ventes applicables aux offres AUTISCONNECT ADSL110101 Page 1 sur 5 CONDITIONS SPECIFIQUES DE VENTES APPLICABLES AUX OFFRES AUTISCONNECT ADSL ARTICLE 1. DÉFINITIONS Dans les présentes conditions particulières, les termes suivants ont, sauf précision contraire, le sens

Plus en détail

Référentiel professionnel CQPI Technicien de Maintenance Industrielle

Référentiel professionnel CQPI Technicien de Maintenance Industrielle Référentiel professionnel CQPI Technicien de Maintenance Industrielle Dans le respect des procédures, des règles d hygiène et de sécurité, afin de satisfaire les clients ou fournisseurs internes/externes

Plus en détail

MAINTENANCE PREVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS D EAUX USEES ET PLUVIALES ET DES INSTALLATIONS ATTENANTES DU CENTRE HOSPITALIER DE MEAUX

MAINTENANCE PREVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS D EAUX USEES ET PLUVIALES ET DES INSTALLATIONS ATTENANTES DU CENTRE HOSPITALIER DE MEAUX . MAINTENANCE PREVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS D EAUX USEES ET PLUVIALES ET DES INSTALLATIONS ATTENANTES DU CENTRE HOSPITALIER DE MEAUX NOMENCLATURE : 81-17 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

CONDITIONS SPECIFIQUES DE VENTES APPLICABLES AUX OFFRES OPENCONNECT ADSL

CONDITIONS SPECIFIQUES DE VENTES APPLICABLES AUX OFFRES OPENCONNECT ADSL ARTICLE 1. DÉFINITIONS CONDITIONS SPECIFIQUES DE VENTES APPLICABLES AUX OFFRES OPENCONNECT ADSL Dans les présentes conditions particulières, les termes suivants ont, sauf précision contraire, le sens qui

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES PREAMBULE Le baccalauréat professionnel Electrotechnique Energie Equipements Communicants traite des secteurs d activités : de l industrie, des services, de l habitat, du tertiaire et des équipements publics.

Plus en détail

MARCHE N 2014-06 : Location et maintenance d un autocom et de téléphones pour notre site de La Courneuve

MARCHE N 2014-06 : Location et maintenance d un autocom et de téléphones pour notre site de La Courneuve MARCHE N 2014-06 : Location et maintenance d un autocom et de téléphones pour notre site de La Courneuve ECOLE DE LA DEUXIEME CHANCE EN SEINE-SAINT-DENIS 6 mail Maurice de Fontenay 93120 LA COURNEUVE Date

Plus en détail

PRESTATIONS DE PLOMBERIE ET DE RELAMPAGE

PRESTATIONS DE PLOMBERIE ET DE RELAMPAGE PRÉFET DE LA RÉGION D ÎLE-DE-FRANCE PREFET DE PARIS Direction de la Modernisation et de l Administration Mission ressources Humaines, budget et logistique Bureau des marchés et de la logistique, 5 rue

Plus en détail

PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX, NETTOYAGE DES VITRES, FOURNITURES de PRODUITS CONSOMMABLES et ADAPTES

PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX, NETTOYAGE DES VITRES, FOURNITURES de PRODUITS CONSOMMABLES et ADAPTES CUFR JF CHAMPOLLION Place de Verdun 81000 ALBI CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.A.P MARCHE DE SERVICE 2012 N 101-2012 PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX, NETTOYAGE DES VITRES, FOURNITURES

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Valant acte d engagement (CCP)

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Valant acte d engagement (CCP) CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Valant acte d engagement (CCP) Objet du marché Maintenance générale des ascenseurs, monte-charges et plates formes élévatrices du S.I.E.C. Marché de services, passé selon

Plus en détail

Fourniture, installation, reprise de données et maintenance d un logiciel de gestion et de facturation de la Redevance Incitative des déchets

Fourniture, installation, reprise de données et maintenance d un logiciel de gestion et de facturation de la Redevance Incitative des déchets Marché public de prestation de service, passé selon une procédure adaptée en application de l article 28 du code des marchés publics Pouvoir adjudicateur SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX COMMUNAUX DE COUPVRAY CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES (C.C.A.P)

PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX COMMUNAUX DE COUPVRAY CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES (C.C.A.P) Mairie de COUPVRAY PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX COMMUNAUX DE COUPVRAY CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES (C.C.A.P) DU MARCHÉ PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES n 04/MG/2015

Plus en détail

Guide de bonnes Pratiques EMAT

Guide de bonnes Pratiques EMAT Guide de bonnes Pratiques EMAT 1 Table des matières I. PRINCIPE GENERAL DE LA DEMANDE DE TRAVAUX... 3 II. LES MODALITES D UTILISATION DE L EMAT... 4 A. La Convention... 4 B. Expression de la demande...

Plus en détail

C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Contrôle d accès

C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Contrôle d accès «Contrôle d accès» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Maître d ouvrage : Maître d œuvre : Marché : Objet : Mode de consultation : Date et heure limites de remise des offres : Observatoire

Plus en détail

SPECIMEN CONTRAT DE CONTRÔLE ANNUEL. POUR POMPES À CHALEUR AIR / EAU, eau / EAU OU EAU glycolée / eau. Un fabricant à votre service

SPECIMEN CONTRAT DE CONTRÔLE ANNUEL. POUR POMPES À CHALEUR AIR / EAU, eau / EAU OU EAU glycolée / eau. Un fabricant à votre service crédit Photo : Fotolia CONTRAT DE CONTRÔLE ANNUEL d ÉtanchÉitÉ et d entretien POUR POMPES À CHALEUR AIR / EAU, eau / EAU OU EAU glycolée / eau Un fabricant à votre service Par téléphone, du lundi au vendredi,

Plus en détail

Ville de TEYRAN Hôtel de Ville 34820 TEYRAN Tél: 04 67 16 19 06 Fax : 04 67 87 98 50 Mail : services.population@ville-teyran.fr

Ville de TEYRAN Hôtel de Ville 34820 TEYRAN Tél: 04 67 16 19 06 Fax : 04 67 87 98 50 Mail : services.population@ville-teyran.fr Ville de TEYRAN Hôtel de Ville 34820 TEYRAN Tél: 04 67 16 19 06 Fax : 04 67 87 98 50 Mail : services.population@ville-teyran.fr MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES REALISATION DU JOURNAL

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières (C.C.T.P.)

Cahier des clauses techniques particulières (C.C.T.P.) Cahier des clauses techniques particulières (C.C.T.P.) Marché de maintenance des installations de plomberie passé selon la procédure adaptée prévue par l'article 8 du code des marchés publics (CMP). N

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage

MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage 1.3 MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage Commune de TRAINOU 1103, rue de la République 45470 TRAINOU Objet de la consultation Curage de l ensemble

Plus en détail

Référentiel du Baccalauréat professionnel MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS INDUSTRIELS

Référentiel du Baccalauréat professionnel MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS INDUSTRIELS Référentiel du Baccalauréat professionnel MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS INDUSTRIELS Juin 2005 SOMMAIRE DES ANNEXES DE L ARRÊTÉ DE CRÉATION DU DIPLÔME ANNEXE I : RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME I a. Référentiel

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION ET CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES LOCATION MAINTENANCE D APPAREILS DE REPROGRAPHIE

REGLEMENT DE CONSULTATION ET CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES LOCATION MAINTENANCE D APPAREILS DE REPROGRAPHIE REGLEMENT DE CONSULTATION ET CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES LOCATION MAINTENANCE D APPAREILS DE REPROGRAPHIE Le présent document comporte 6 feuilles numérotées de 1 à 6 OBJET DU MARCHÉ

Plus en détail

CONTRAT D ASSISTANCE PREMUNIL

CONTRAT D ASSISTANCE PREMUNIL CONTRAT D ASSISTANCE PREMUNIL Toutes marques Défibrillateurs en accès public Vous accompagner dans L accès public à la défibrillation Z031013-12 1 Référence Tarif H.T 2014-2015 ANNUEL PAR APPAREIL SERVICES

Plus en détail

ORGANISER CP3 : Organiser et optimiser les activités de maintenance

ORGANISER CP3 : Organiser et optimiser les activités de maintenance CP3.1 : Définir et/ou optimiser la stratégie de La liste des biens Déterminer les indicateurs de Les indicateurs sont correctement disponibilité des biens déterminés La politique de Les données de production

Plus en détail

MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES

MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES LOT 2 Fourniture et installation d un système de GED pour la Mairie de La Wantzenau. Fiche technique Cahier des Charges

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ET ACTE D ENGAGEMENT : à retourner complété et signé par les candidats

CAHIER DES CHARGES ET ACTE D ENGAGEMENT : à retourner complété et signé par les candidats CAHIER DES CHARGES ET ACTE D ENGAGEMENT : à retourner complété et signé par les candidats MARCHE N : 2013 INF33 Plateforme de virtualisation de serveurs informatiques : étude d architecture et fourniture

Plus en détail

MARCHE N 2014.05 MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE RELATIF AU NETTOYAGE DU GYMNASE D AMBLAINVILLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP

MARCHE N 2014.05 MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE RELATIF AU NETTOYAGE DU GYMNASE D AMBLAINVILLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP CCP PIECE 2/2 MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES MARCHE N 2014.05 MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE RELATIF AU NETTOYAGE DU GYMNASE D AMBLAINVILLE Mairie d AMBLAINVILLE Place du 11 Novembre

Plus en détail

NF X 50-011 GAZ. Sommaire. Page

NF X 50-011 GAZ. Sommaire. Page Sommaire Page Avant-propos...5 1 Domaine d application...6 2 Caractéristiques...6 3 Conditions générales...6 3.1 Services ou prestations compris dans le contrat d abonnement...6 3.2 Durée et dénonciation...7

Plus en détail

Ingénieur patrimoine immobilier et logistique

Ingénieur patrimoine immobilier et logistique Ingénieur patrimoine immobilier et logistique G1X21 Patrimoine : travaux et maintenance immobilière / Logistique et service - IR L ingénieur du patrimoine immobilier et logistique conduit : Le management

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES MAINTENANCE DU SYSTEME DES ALARMES INTRUSION ET TECHNIQUES DU LYCEE SCHUMAN

CAHIER DES CHARGES MAINTENANCE DU SYSTEME DES ALARMES INTRUSION ET TECHNIQUES DU LYCEE SCHUMAN CAHIER DES CHARGES MAINTENANCE DU SYSTEME DES ALARMES INTRUSION ET TECHNIQUES DU LYCEE SCHUMAN Date de prise d effet du contrat : 1 er juillet 2015 Durée du contrat : un an reconductible cinq fois MP 15/03

Plus en détail

SERVICES DE TELECOMMUNICATION FIXE MOBILE INTERNET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP

SERVICES DE TELECOMMUNICATION FIXE MOBILE INTERNET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP SERVICES DE TELECOMMUNICATION FIXE MOBILE INTERNET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP Etabli en application du Code des Marchés Publics et relatif au service de la téléphonie La procédure

Plus en détail

Contrat d'exploitation d'installation de chauffage et climatisation. Le contrat de chauffage

Contrat d'exploitation d'installation de chauffage et climatisation. Le contrat de chauffage Contrat d'exploitation d'installation de chauffage et climatisation Le contrat de chauffage L exploitation des installations de chauffage comprend les prestations suivantes : - P1 = fourniture de combustible

Plus en détail

30 MAI 1 er JUIN 2011 PARIS

30 MAI 1 er JUIN 2011 PARIS 4 th EUROPEAN CONFERENCE ON HEALTHCARE ENGINEERING 51 è JOURNEES D ETUDES ET DE FORMATION IFH 30 MAI 1 er JUIN 2011 PARIS Peut-on externaliser la maintenance des bâtiments et infrastructures techniques

Plus en détail

B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes de production

B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes de production Toutes les actions sont à réaliser obligatoirement B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes de production du candidat Etablissement de formation / Ville Académie Épreuve E5 : Activités de maintenance Sous-épreuve

Plus en détail

DOSSIER CONSULTATION

DOSSIER CONSULTATION DOSSIER CONSULTATION MAPA DAE BIO 13-0001 La procédure de consultation utilisée est celle de la procédure adaptée, prévue à l article 28 du Code des Marchés Publics. Les dispositions du CCAG relatives

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle Guide de repérage des compétences du candidat Candidat Nom :... Prénom :........ Entreprise :... Le document original est conservé par l entreprise

Plus en détail

Baccalauréat professionnel. Maintenance des Équipements Industriels

Baccalauréat professionnel. Maintenance des Équipements Industriels Baccalauréat professionnel Maintenance des Équipements Industriels 2005 SOMMAIRE DES ANNEXES DE L ARRÊTÉ DE CRÉATION DU DIPLÔME ANNEXE I : RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME I a. Référentiel des activités professionnelles...7

Plus en détail

Cahier des charges. Location et entretien d une machine à affranchir et de ses périphériques

Cahier des charges. Location et entretien d une machine à affranchir et de ses périphériques Cahier des charges Location et entretien d une machine à affranchir et de ses périphériques Fournitures spécifiques à la machine à affranchir et ses périphériques Lot unique MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES COMMUNE DE COLLONGES AU MONT D OR CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES Objet du Marché FOURNITURE DE MATERIEL INFORMATIQUE ET MAINTENANCE DU PARC INFORMATIQUE SOMMAIRE CHAPITRE 1 : DISPOSITIONS GENERALES

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) RENOVATION PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE DES BATIMENTS COUR VAUTHIER.

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) RENOVATION PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE DES BATIMENTS COUR VAUTHIER. CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) RENOVATION PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE DES BATIMENTS COUR VAUTHIER. PERSONNE PUBLIQUE : MAIRIE D HAILLICOURT OBJET DU MARCHE : Rénovation Plomberie/Sanitaire/Chauffage

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION. MARCHE n 15.002

REGLEMENT DE LA CONSULTATION. MARCHE n 15.002 Ecole Nationale Supérieure d Informatique pour l Industrie et l Entreprise 1, Square de la Résistance 91025 EVRY CEDEX REGLEMENT DE LA CONSULTATION MARCHE n 15.002 Prestation de gardiennage du bâtiment

Plus en détail

APPEL D OFFRES OUVERT Passé en application des articles 33, 57, 58 et 59 Du Code des Marchés Publics. Cahier des charges techniques particulières

APPEL D OFFRES OUVERT Passé en application des articles 33, 57, 58 et 59 Du Code des Marchés Publics. Cahier des charges techniques particulières Direction des Ressources Matérielles Maintenance des installations de chauffage, ventilation, plomberie (tranche ferme) du Centre Hospitalier et maintenance multiservice des installations du bâtiment de

Plus en détail

LE DELEGUE INTERMINISTERIEL A LA SECURITE ROUTIERE A MESDAMES ET MESSIEURS LES PREFETS MONSIEUR LE PREFET DE POLICE

LE DELEGUE INTERMINISTERIEL A LA SECURITE ROUTIERE A MESDAMES ET MESSIEURS LES PREFETS MONSIEUR LE PREFET DE POLICE PREMIER MINISTRE Le Délégué Interministériel à la Sécurité Routière LE DELEGUE INTERMINISTERIEL A LA SECURITE ROUTIERE A MESDAMES ET MESSIEURS LES PREFETS MONSIEUR LE PREFET DE POLICE OBJET: Agrément des

Plus en détail

CAP d Installateur sanitaire RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES

CAP d Installateur sanitaire RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES Les activités sont à développer lors de la réalisation d un ouvrage ou d une installation simple ACTIVITES : 1) Préparation / Organisation 1- Prendre connaissance du

Plus en détail

Fondation Maison des sciences de l'homme

Fondation Maison des sciences de l'homme Fondation Maison des sciences de l'homme FMSH 190-198 Avenue de France 75646 PARIS CEDEX 13 CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES Prestation de service d un technicien de maintenance multi technique

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE D ASSISES EN BOIS SUR LES BANCS EN BETON DE LA PLACE DE L EUROPE A ALFORTVILLE

MISE EN ŒUVRE D ASSISES EN BOIS SUR LES BANCS EN BETON DE LA PLACE DE L EUROPE A ALFORTVILLE MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX COMMUNAUTE D AGGLOMERATION PLAINE CENTRALE DU VAL-DE-MARNE - Service Commande publique EUROPARC 14, rue Le Corbusier 94046 CRETEIL cedex Tél: 01 41 94 30 00 MISE EN ŒUVRE D ASSISES

Plus en détail

CUFR JF CHAMPOLLION Place de Verdun 81000 ALBI MARCHE D ENTRETIEN ET D EXPLOITATION DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE VENTILATION ET CLIMATISATION

CUFR JF CHAMPOLLION Place de Verdun 81000 ALBI MARCHE D ENTRETIEN ET D EXPLOITATION DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE VENTILATION ET CLIMATISATION CUFR JF CHAMPOLLION Place de Verdun 81000 ALBI MARCHE D ENTRETIEN ET D EPLOITATION DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE VENTILATION ET CLIMATISATION CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) C.C.T.P.

Plus en détail

REGLES D ATTRIBUTION ET DE SUIVI DE LA CERTIFICATION AMIANTE 1552

REGLES D ATTRIBUTION ET DE SUIVI DE LA CERTIFICATION AMIANTE 1552 REGLES D ATTRIBUTION ET DE SUIVI DE LA CERTIFICATION AMIANTE 1552 Date d application : 4 février 2013 DOC-PC 024 version 02 1/13 SOMMAIRE PAGES 1 OBJET 3 2 TERMINOLOGIE 3 et 4 3 DOCUMENTS DE REFERENCE

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION REPUBLIQUE FRANCAISE Mairie d ORCINES Place Saint Julien 63870 ORCINES 04 73 62 10 09 04 73 62 73 00 mairie.orcines@wanadoo.fr www.orcines.fr REGLEMENT DE LA CONSULTATION Maître d ouvrage COMMUNE D ORCINES

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE : VILLE DE BATZ-SUR-MER

MAITRE D OUVRAGE : VILLE DE BATZ-SUR-MER MAITRE D OUVRAGE : VILLE DE BATZ-SUR-MER 34 rue Jean XXIII 44740 BATZ-SUR-MER - Département de Loire-Atlantique MAINTENANCE DES INSTALLATIONS TECHNIQUES DES BATIMENTS COMMUNAUX LOT UNIQUE CHAUFFAGE ET

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Electricien maintenancier process 1 OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Electricien maintenancier process 1 OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 10/04/2008 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Electricien maintenancier process 1 I OBJECTIF

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre?

AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre? Réunion CCI Franche-Comté - Besançon 13 mai 2014 AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre? Paule.nusa @afnor.org Nour.diab@afnor.org

Plus en détail

SERVICE PATRIMOINE CONSULTATION POUR DEMANDE DE DEVIS

SERVICE PATRIMOINE CONSULTATION POUR DEMANDE DE DEVIS SERVICE PATRIMOINE CONSULTATION POUR DEMANDE DE DEVIS CAHIER DES CHARGES RELATIF A UN AUDIT DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DE L'INSTITUT FRANÇAIS DE MECANIQUE AVANCEE Date limite d envoi de l'offre : 30 avril

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION. Procédure d appel d offres ouvert

REGLEMENT DE LA CONSULTATION. Procédure d appel d offres ouvert REGLEMENT DE LA CONSULTATION Référence accord-cadre n 03-2015 Procédure d appel d offres ouvert Régie par l article 29 du décret n 2005-1742 pris en application de l ordonnance n 2005-649 du 6 juin 2005

Plus en détail

LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES

LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES Il décline les activités/compétences qui peuvent être partagées par d autres métiers et d autres familles

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

Annexe I b. Référentiel de certification

Annexe I b. Référentiel de certification Annexe I b Référentiel de certification Page 15 sur 45 CORRESPONDANCE ENTRE ACTIVITÉS ET COMPÉTENCES ACTIVITÉS ET TÂCHES A1. S ORGANISER, S INTEGRER à une EQUIPE A1-T1 Préparer son intervention et/ou la

Plus en détail

Le chauffe-eau à pompe à chaleur: fiche technique à l intention des installateurs

Le chauffe-eau à pompe à chaleur: fiche technique à l intention des installateurs Le chauffe-eau à pompe à chaleur: fiche technique à l intention des installateurs 1. Bases 1.1. Fonctionnement du chauffe-eau à pompe à chaleur (CEPAC) Comme son nom l indique, un chauffe-eau pompe à chaleur

Plus en détail

APPEL D OFFRES OUVERT ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 : VERSION 2008 DE L'AGENCE NATIONALE D'AVIATION CIVILE

APPEL D OFFRES OUVERT ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 : VERSION 2008 DE L'AGENCE NATIONALE D'AVIATION CIVILE REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE *** MINISTERE DE L EQUIPEMENT ET DES TRANSPORTS *** AGENCE NATIONALE D AVIATION CIVILE APPEL D OFFRES OUVERT ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 : VERSION 2008

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE :

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT Date de mise en application : 20/02/2014 QUALIFELEC RE/0010 indice A 1 SOMMAIRE 1. DOMAINE D APPLICATION... 4 1.1 Objet...

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières ( CCAP )

Cahier des Clauses Administratives Particulières ( CCAP ) PREFET DE LA REGION D ILE-DE-FRANCE, PREFET DE PARIS Direction de la Modernisation et de l Administration Mission des moyens généraux Bureau des marchés et de la logistique, 75911 PARIS CEDEX 15 pref-marches75@paris.gouv.fr

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Article 1 : Objet du marché Les stipulations du présent Cahier des Clauses Particulières concernent les prestations cidessous désignées : Achat d un véhicule de collecte

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC. MARCHE de TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES C. C. A. P. N 12 /11

MARCHÉ PUBLIC. MARCHE de TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES C. C. A. P. N 12 /11 MARCHÉ PUBLIC VILLE DE SAINT-PATHUS MARCHE de TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES C. C. A. P. N 12 /11 Mode de consultation : marché passé en la forme d un marché à procédure adaptée

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES ET TECHNIQUES PARTICULIERES

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES ET TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES ET TECHNIQUES PARTICULIERES «Emission de titres de transports train et avion et services annexes» Appel d offres ouvert (Article

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ACHAT

CONDITIONS GENERALES D ACHAT CONDITIONS GENERALES D ACHAT Article 1 ACCEPTATION/ ACCUSE DE RECEPTION Sauf accords contraires et écrits entre AIRMETEC et le fournisseur, les présentes conditions s appliquent impérativement, à l exclusion

Plus en détail

Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 SSL. Notice d utilisation 300028223-001-03

Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 SSL. Notice d utilisation 300028223-001-03 FR Préparateur solaire d eau chaude sanitaire 200 SSL Notice d utilisation 300028223-001-03 Sommaire 1 Consignes de sécurité et recommandations...4 1.1 Consignes de sécurité...4 1.2 Recommandations...4

Plus en détail

Entretien et maintenance des installations techniques de Numerica 1 et 2 ZAC des Portes du Jura. Prestations Menuiseries intérieures.

Entretien et maintenance des installations techniques de Numerica 1 et 2 ZAC des Portes du Jura. Prestations Menuiseries intérieures. Entretien et maintenance des installations techniques de Numerica 1 et 2 ZAC des Portes du Jura Prestations Menuiseries intérieures Sommaire 1. OBJET ET ÉTENDUE... 2 1.1 Nature des prestations... 2 1.1.1

Plus en détail

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE MISE SOUS ALARMES DES PORTES EXTERIEURES CENTRE HOSPITALIER DE BEZIERS

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE MISE SOUS ALARMES DES PORTES EXTERIEURES CENTRE HOSPITALIER DE BEZIERS MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Pouvoir adjudicateur : Centre Hospitalier de Béziers 2 rue Valentin Haüy BP 740 34525 BEZIERS Libellé de la consultation* : MISE SOUS ALARMES DES PORTES EXTERIEURES CENTRE HOSPITALIER

Plus en détail

CONVENTION TYPE D INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU SERVICE PUBLIC DE DISTRIBUTION DE L EAU POTABLE DE LILLE METROPOLE

CONVENTION TYPE D INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU SERVICE PUBLIC DE DISTRIBUTION DE L EAU POTABLE DE LILLE METROPOLE CONVENTION TYPE D INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU SERVICE PUBLIC DE DISTRIBUTION DE L EAU POTABLE DE LILLE METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE A ADAPTER POUR CHAQUE IMMEUBLE COLLECTIF D HABITATION

Plus en détail

«OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» CONVENTION DE PRESTATIONS

«OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» CONVENTION DE PRESTATIONS «OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» CONVENTION DE PRESTATIONS 18/06/2015 CONTRACTANTS Entre d une part, RESSOURCES, Association régie par la Loi du 1 er juillet 1901 modifiée et ses textes d

Plus en détail

TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES

TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES RAPPORT DEKRA N 044688791201 R 001 (Vérifications réalisées du 26/12/2012 au 07/03/2013) C C T

Plus en détail

Cahier des Charges Administratives Particulières. Marché public Prestation de nettoyage de locaux extrahospitaliers

Cahier des Charges Administratives Particulières. Marché public Prestation de nettoyage de locaux extrahospitaliers Centre Hospitalier Cahier des Charges Administratives Particulières Marché public Prestation de nettoyage de locaux extrahospitaliers Octobre 2014 1 Article 1 - Objet du marché, procédure et dispositions

Plus en détail

MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité

MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité Mandat n ENTRE LES SOUSSIGNES : 1 ) La Société D'UNE PART, Ci-après dénommée «le Mandant» ET : 2 ) La Société CEGEREM, société par actions simplifiée au capital de 100

Plus en détail

CHAMBRE D AGRICULTURE DE LA SEINE-MARITIME Chemin de la Bretèque BP59 76 232 Bois-Guillaume - Bihorel Cedex NETTOYAGE ET ENTRETIEN DES LOCAUX

CHAMBRE D AGRICULTURE DE LA SEINE-MARITIME Chemin de la Bretèque BP59 76 232 Bois-Guillaume - Bihorel Cedex NETTOYAGE ET ENTRETIEN DES LOCAUX CHAMBRE D AGRICULTURE DE LA SEINE-MARITIME Chemin de la Bretèque BP59 76 232 Bois-Guillaume - Bihorel Cedex NETTOYAGE ET ENTRETIEN DES LOCAUX Règlement de consultation Date limite de réception des offres

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP) COMMUN AUX 5 LOTS

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP) COMMUN AUX 5 LOTS CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP) COMMUN AUX 5 LOTS Commune de Maincy Hôtel de Ville 3, rue Alfred et Edme Sommier 77950 Maincy Tél : 01 60 68 17 12 Fax : 01 60 68 60 04 E-mail :

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR MAINTENANCE DES SYSTÈMES

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR MAINTENANCE DES SYSTÈMES BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR MAINTENANCE DES SYSTÈMES Option : systèmes de production Option : systèmes énergétiques et fluidiques Option : systèmes éoliens Septembre 2014 BTS Maintenance des systèmes

Plus en détail

LOCATION ET MAINTENANCE DE PHOTOCOPIEURS AVEC FOURNITURE DE CONSOMMABLES MARCHE DE FOURNITURES & SERVICES

LOCATION ET MAINTENANCE DE PHOTOCOPIEURS AVEC FOURNITURE DE CONSOMMABLES MARCHE DE FOURNITURES & SERVICES LOCATION ET MAINTENANCE DE PHOTOCOPIEURS AVEC FOURNITURE DE CONSOMMABLES MARCHE DE FOURNITURES & SERVICES ACTE D ENGAGEMENT ET CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Maison de la culture du Japon à Paris (MCJP)

Plus en détail

CONTRAT D EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE POUR CHAUDIERES MURALES

CONTRAT D EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE POUR CHAUDIERES MURALES CONTRAT D EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE POUR CHAUDIERES MURALES Entre les soussignés : OUEST DEPANNAGE ci-après dénommé le S.A.V. D une part, Et : SDC Les Zurbaines de Malakoff 9 passage du Théâtre 92240

Plus en détail

PARTENAIRE VERS UNE GESTION DURABLE ET PERFORMANTE DE VOTRE ÉNERGIE EQUIPEMENT DE MONITORING

PARTENAIRE VERS UNE GESTION DURABLE ET PERFORMANTE DE VOTRE ÉNERGIE EQUIPEMENT DE MONITORING PARTENAIRE VERS UNE GESTION DURABLE ET PERFORMANTE DE VOTRE ÉNERGIE EQUIPEMENT DE MONITORING Formation Réseau De Chaleur - ACTIVITE DE CORETEC Notre principal objectif est de réduire la facture énergétique

Plus en détail

Classification des actions d efficacité énergétique

Classification des actions d efficacité énergétique Gestion active des bâtiments Classification des actions d efficacité énergétique dans le cadre de la rénovation des bâtiments existants Les bâtiments représentent à eux seuls 43% de la consommation d énergie

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES. VILLE DE COUILLY PONT AUX DAMES Hôtel de Ville 46 rue Eugène Léger 77860 COUILLY PONT AUX DAMES

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES. VILLE DE COUILLY PONT AUX DAMES Hôtel de Ville 46 rue Eugène Léger 77860 COUILLY PONT AUX DAMES MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES VILLE DE COUILLY PONT AUX DAMES Hôtel de Ville 46 rue Eugène Léger 77860 COUILLY PONT AUX DAMES ENTRETIEN DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE ET DE PRODUCTION

Plus en détail

COMMUNE D EPERLECQUES. Cahier des Clauses Techniques Particulières

COMMUNE D EPERLECQUES. Cahier des Clauses Techniques Particulières COMMUNE D EPERLECQUES Entretien et rénovation du parc d Eclairage Public - Location, pose et dépose des motifs d illuminations des fêtes de fin d année Cahier des Clauses Techniques Particulières Maître

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR FOURNITURES PLOMBERIE-ROBINETTERIE-SANITAIRE

CAHIER DES CHARGES POUR FOURNITURES PLOMBERIE-ROBINETTERIE-SANITAIRE Préambule : CAHIER DES CHARGES POUR FOURNITURES PLOMBERIE-ROBINETTERIE-SANITAIRE La procédure de consultation utilisée est une procédure adaptée en vertu de l article 28 du Code des Marchés Publics. Le

Plus en détail

CONVENTION TYPE D INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU

CONVENTION TYPE D INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU CONVENTION TYPE D INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU Entre Le propriétaire (nom et adresse) de l immeuble situé composé de logements et autre. désigné dans la présente convention par «le

Plus en détail

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5 1 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Principes... 3 3 - Sélection des fournisseurs... 4 4 Marche courante... 5 4.1 Conditionnement Transport... 5 4.2 Livraison... 5 4.3 - Garantie qualité / Conformité... 5

Plus en détail

MARCHE N 11/2013 C.C.A.P. (CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES)

MARCHE N 11/2013 C.C.A.P. (CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES) COLLEGE MULTISITE ASFELD CHATEAU-PORCIEN 3 rue du château 08190 ASFELD Gestionnaire: Mr Patrick MOREL MARCHE N 11/2013 C.C.A.P. (CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES) S appliquant aux parties

Plus en détail