5 è m e É D I T I O N D U P R I X N AT I O N A L. L é v é n e m e n t S t a r s & M é t i e r s a r e ç u l e l a b e l

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "5 è m e É D I T I O N D U P R I X N AT I O N A L. L é v é n e m e n t S t a r s & M é t i e r s a r e ç u l e l a b e l"

Transcription

1

2 5 è m e É D I T I O N D U P R I X N AT I O N A L Stars & Métiers L é v é n e m e n t S t a r s & M é t i e r s a r e ç u l e l a b e l

3 Lauréats La cinquième édition du prix national Stars & Métiers, organisée conjointement par les Banques Populaires (Groupe BPCE) et les Chambres de métiers et de l artisanat, est un excellent cru. Les sept lauréats, tous chefs d entreprises artisanales, sont emblématiques du dynamisme de l artisanat, de ses facultés de création, d adaptation et d innovation. Année après année, le développement régulier de l artisanat qui réunit un million d entreprises, propulse ce secteur au cœur de l économie nationale. L emploi suit cette progression. C est d ailleurs l un des messages forts que nous souhaitons délivrer à travers Stars & Métiers : l artisanat offre de très belles perspectives de carrières. En témoignent nos sept lauréats, excellents stratèges et créateurs de produits destinés à de nouveaux marchés. Tous ont réussi à les développer en France, voire au-delà des frontières. Dans la grande tradition de l artisanat, ils anticipent la transmission de leur savoir-faire aux jeunes générations. 4 5 Cette année, une mention spéciale «Nouveaux profils de l artisanat» distingue la réussite d un chef d entreprise dont l équipe est basée sur la diversité des profils. Les jeunes apprentis sont également à l honneur lors de la cérémonie de remise des prix, le 13 décembre 2011 à l Olympia. 80 % d entre eux seront employés par une entreprise artisanale à l issue de leur formation. Certains deviendront eux-mêmes chefs d entreprise. Il nous semblait donc primordial de leur faire découvrir, comme à vous, ces belles entreprises qui donnent à l économie française du souffle et de l espoir! Stars & Métiers 2011 Alain Griset, Président de l Assemblée permanente des chambres de métiers et de l artisanat François Pérol, Président du directoire de BPCE

4 Stars & Métiers UN PRIX UNIQUE, UNE RÉFÉRENCE Stars & Métiers 2011 Quatre catégories 2007 Lancement de la 1 ère édition 917 candidats issus des sélections régionales depuis 5 ans Le prix Stars & Métiers Né en 2007 de la fusion du Prix National de la Dynamique Artisanale organisé depuis près de trente ans par les Banques Populaires et du Prix Artinov des Chambres de métiers et de l artisanat, le prix Stars & Métiers est devenu la référence du secteur des métiers. L UPA, Union Professionnelle Artisanale et les SOCAMA, premier réseau de cautionnement mutuel pour les artisans, sont également les partenaires historiques de cette manifestation. Un prix de référence pour les artisans Le prix Stars & Métiers a pour but de mettre en lumière toute la richesse du secteur économique de l artisanat français. Placé sous le haut patronage du ministère de l Economie, des Finances et de l Industrie, Stars & Métiers valorise le dynamisme et l innovation des artisans, acteurs de la première entreprise de France. La cinquième édition du prix Cette cinquième édition 2011 récompense sept chefs d entreprises artisanales pour leur réussite en matière d innovation technologique, stratégique, managériale et commerciale. Environ candidats de tous les métiers de l artisanat et régions de France ont participé aux différentes sélections départementales et régionales. Les sept lauréats nationaux ont été sélectionnés parmi les 100 dossiers retenus au niveau régional. Ils illustrent l innovation, la diversité des profils et des métiers, l ouverture à la transmission, à l exportation et au monde de l industrie. Prix "Stratégie globale d innovation" Ce prix récompense la capacité d innovation permanente appliquée à tous les domaines de l entreprise qu ils soient organisationnel, humain, commercial... Pietro Seminelli - Artesina Création, réalisation d objets textiles, confection sur mesure Dominique Panier - Europe Caoutchouc Fabrication sur mesure d articles en caoutchouc et silicone Prix "Dynamique de gestion des ressources humaines" Ce prix distingue les actions déployées par le chef d entreprise pour développer les savoir-faire dans l entreprise (formation, transmission du savoir-faire) et mettre en place une gestion motivante des salariés. Olivier de Blomac - Maciejowski Services Chauffage, climatisation, sanitaire, plomberie, électricité, installation, entretien, dépannage lauréats nationaux depuis 2007 Les membres du jury Composé des représentants des Banques Populaires, des CMA, des SOCAMA et de l UPA, le jury national de cette édition 2011 a également fait appel à de nombreux experts issus du secteur des métiers, ainsi que d organisations institutionnelles et techniques et à des journalistes. (cf. page 27) La remise des trophées Les trophées sont remis, le 13 décembre 2011, aux lauréats lors d une soirée à l Olympia. A cette occasion et pour la première fois, de jeunes apprentis présents dans la salle votent en direct pour désigner le prix «coup de cœur des jeunes». Benoît Eyraud - VS Technologies Fabrication et façonnage d articles en verre Mention spéciale «nouveaux profils de l artisanat» Prix "Innovation technologique" Ce prix met en lumière la capacité de l entreprise à élaborer et suivre un projet d innovation technologique en mettant en œuvre une véritable démarche de conduite de projet. Xavier Labat - Labat Assainissement Vidange Services d assainissement, vidanges et traitement de déchets Prix "Dynamique commerciale" Ce prix récompense la stratégie de développement, les résultats économiques obtenus (dont à l exportation), la démarche commerciale et la pertinence des choix de gestion de l entreprise. Yann Trébaol - La Paimpolaise Conserverie Création, fabrication et commercialisation de terrines issues de produits de la mer Laurent Laborie - Salaisons Laborie et Fils Préparation de produits à base de viande Actualités et vidéos en ligne sur

5 L artisanat un vivier économique et humain incontournable L artisanat s exporte! Le niveau des exportations des entreprises artisanales est supérieur à 6 milliards d euros emplois induits par les exportations Un secteur économique de première importance 1 Million d entreprises artisanales CA de plus de 300 Milliards d euros, soit 20 % du PIB français 98 % des entreprises en Europe sont des entreprises à caractère artisanal ou des petites entreprises (1 à 20 salariés) Une capacité à développer ses emplois 8 9 Secteur Nombre de salariés Nombre de salariés solde en France en 2004 en France en Entreprises ,50 % du CAC 40 Ensemble ,10 % du secteur privé 250 métiers «passion», 4 secteurs d activité porteurs 250 métiers 510 activités Artisanat ,31 % 11 % secteur de l alimentation 40 % secteur du bâtiment L artisanat, essentiel à la dynamisation économique du territoire rural 1 million d entreprises artisanales présentes de façon homogène sur le territoire, constituant une véritable économie de proximité : 41 % dans les unités urbaines de moins de habitants 28 % dans les communes de plus de habitants 31 % en communes rurales 32 % secteur des services 17 % secteur de la production

6 L artisanat Un secteur en pleine mutation 3,1 millions d actifs artisans exerçant en entreprises individuelles en 2010, soit une croissance de 16,6 % par rapport à 2009 De nouveaux profils En 2010, 45 % des créateurs d entreprises artisanales occupaient une fonction salariée Les jeunes et l artisanat : un avenir assuré apprentis sont formés par les entreprises artisanales chaque année. 80 % d entre eux ont un emploi à l issue de leur formation 1 chef d entreprise artisanale sur 2 est issu de l apprentissage Les entreprises artisanales, des structures innovantes et souples 17% des brevets français déposés par les entreprises artisanales en 2009 La majorité des entreprises artisanales emploie moins de 10 salariés

7 Prix Stratégie globale d innovation Pietro Seminelli ARTESINA Artesina SARL Créateur textile, maître-plisseur Le Molay-Littry (Calvados) Création d œuvres textiles par plissage L art de l innovation Créateur de véritables vitraux textiles, la réputation de Pietro Seminelli, n est plus à faire. Ses créations, toutes sur mesure, sont marquées par la patte du créateur qui repose sur une technique rare, la technique du pli. C est cette maîtrise de l art du pli, poussée à son plus haut niveau et alliée à une réflexion plastique, qui lui a valu, en 2006, le titre de Maître d Art délivré par le ministère de la Culture. Fort de l obtention de ce titre, Pietro Seminelli n a de cesse de développer son activité. Engagé dans une démarche d innovation technologique, il fait évoluer son métier de plisseur en transposant et en adaptant son savoir-faire à d autres domaines d application tels que la céramique, le revêtement mural, l objet d art, le luminaire, l accessoire couture, la passementerie, etc. Il a récemment fait l acquisition d un fond patrimonial de moules à plisser haute couture et de matériel numérique pour mettre au point de nouveaux produits (faïences, carrelages et revêtements muraux) L artisan de la haute-couture Diplômé de l Ecole Nationale des Arts Supérieurs des Arts Appliqués et des Métiers d Art, Pietro Seminelli débute sa carrière auprès de Louis Bercut, scénographe à l Académie Française. Cependant, c est au sein de l atelier Gérard Lognon, l un des derniers maîtres plisseurs de France, qu il acquiert la technique du pli. Très rapidement, il participe aux campagnes et catalogues de publicité de Cartier et aux collections d Yves Saint Laurent. Aujourd hui, Pietro Seminelli collabore avec de grands architectes d intérieur comme Peter Marino, l architecte phare de la maison Chanel. Cette collaboration lui permet d habiller les boutiques du couturier à travers le monde de New-York à Shanghai. Il travaille également pour des hôtels, musées, mais aussi avec des particuliers et collectionneurs. Dossier présenté par la Chambre de métiers et de l artisanat de la région Basse-Normandie et la BRED Banque Populaire Zoom sur Création de l entreprise : 1993 CA 2010 : euros Effectif : 4 personnes

8 Prix Stratégie Globale d Innovation Dominique Panier EUROPE CAOUTCHOUC Europe Caoutchouc SARL Fabrication sur mesure d articles en caoutchouc et silicone Saintes (Charente-Maritime) L innovation au cœur de la croissance Diversification est le maître mot d Europe Caoutchouc qui conçoit des articles en caoutchouc et en silicone (pièces allant d un gramme à plusieurs centaines de kilos), selon différents procédés de fabrication (injection, compression, transfert, extrusion ). Avec pour objectif la diversification et l élargissement de ses marchés à d autres secteurs d activité que le BTP, l entreprise, toujours en quête de matières et de produits de fabrication innovants, développe une large gamme de produits pour une clientèle très variée allant du nautisme à l électronique, de la Formule1 au secteur médical et paramédical, etc. C est sur ce dernier secteur qu Europe Caoutchouc signe sa dernière innovation : une membrane anti-ronflement en silicone élaborée en partenariat avec des experts médicaux et commercialisée par une structure créée spécifiquement à cet effet. La création de cette structure dont l appellation, Medi-Quiet, est en adéquation avec le secteur paramédical, illustre bien la démarche de stratégie globale d innovation dans laquelle s inscrit Europe Caoutchouc. Couplée à une stratégie marketing déployée en France et à l étranger, la démarche porte ses fruits. Le résultat est sans appel : un an après son lancement, 17 % du chiffre d affaires est réalisé à l export Dossier présenté par la Chambre de métiers et de l artisanat de Charente-Maritime et la Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique Une dimension internationale A l image de son dirigeant, Dominique Panier, au passé de salarié en cabinet d expertise comptable puis de dessinateur industriel et commercial, Europe Caoutchouc a su s adapter et exploiter au maximum ses capacités. A ses débuts, l entreprise travaillait sur des pièces destinées à l usage militaire, puis elle a mis en œuvre ses compétences au service du BTP pour toucher ensuite le secteur nautique, ferroviaire, alimentaire, etc. Ce savoir-faire est complété aujourd hui par une politique de certification qui confère à ses produits un gage de qualité. Déjà très présente à l étranger (Espagne, Grande-Bretagne, Benelux, Russie) son dirigeant n entend pas en rester là et compte renforcer sa politique commerciale à l export dans les prochains mois. Zoom sur Création de l entreprise : 1988 CA 2010 : euros Effectif : 13 personnes

9 Prix Dynamique de gestion des ressources humaines Olivier de Blomac MACIEJOWSKI SERVICES Maciejowski Services SARL Chauffage, Climatisation, Plomberie, Electricité Limoges (Haute-Vienne) La formation, clé du succès de l entreprise Olivier de Blomac fait de la formation de ses salariés un gage de qualité de son entreprise. Créée en 1964, Maciejowski Services propose la fourniture, la pose et l entretien de systèmes thermiques et sanitaires. Ces dernières années, cette entreprise s est diversifiée dans les énergies nouvelles avec les pompes à chaleur. Un métier nouveau qui demande de la rigueur et encourage la polyvalence des employés. Ainsi en 2010, trente-neuf formations continues ont concerné plus de la moitié des trente-huit salariés. L entreprise accueille régulièrement des apprentis ainsi que des stagiaires AFPA. Parallèlement à sa politique de formation, Olivier de Blomac fait également appel à des consultants qualité qui ont mis en place des outils de gestion RH (entretiens individuels annuels, plan de formation continue, transmission du savoir intergénérationnelle, etc.) permettant de suivre l évolution des salariés dans l entreprise. L accompagnement des talents est la clé du succès de cette entreprise : de dix salariés en 1992, Maciejowski en compte trente-huit désormais. 16 Un savoir-faire intergénérationnel Titulaire d un BTS agricole, Olivier de Blomac incarne à lui seul la dynamique de Maciejowski Services. Quand son beau-père lui propose de reprendre sa société, il prend la décision de se reconvertir. A trente-cinq ans, il suit ainsi une formation de plomberie à l AFPA et apprend pendant trois ans les gestes du métier aux côtés des salariés de son beau-père. En 1996, il reprend l entreprise. Depuis, tous les matins à 7h30, il se fait un devoir d être présent à l arrivée des équipes, un gage de proximité et un moyen d évaluer au mieux leurs besoins et leurs attentes. La transmission du savoir est intergénérationnelle au sein de Maciejowski Services et cela se ressent dans l esprit d entreprise. Si l activité le permet, les trois apprentis présents actuellement devraient être embauchés cette année. Dossier présenté par la Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Vienne et la Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique Zoom sur Création de l entreprise : 1964 CA 2010 : 3,7 millions d euros Effectif : 38 personnes 17

10 Prix Dynamique de gestion des ressources humaines Mention spéciale «nouveaux profils de l artisanat» La mention spéciale 2011 récompense au-delà des critères de la catégorie dans laquelle le candidat concourt, la richesse et la diversité des profils présents dans l entreprise. Benoit Eyraud VS Technologies VS Technologie SA Fabrication et façonnage d articles en verre Saint-Priest (Rhône) Perpétuer un savoir-faire traditionnel et recherché au service de la chimie Bien loin de la verrerie industrielle de masse, les souffleurs de verre à la technique millimétrée sont les maîtres d œuvre de la réalisation de matériels scientifiques demandant une minutie chirurgicale. Areva, Total, Shell, EDF, Sanofi, fleurons de l industrie pétrochimique, ne s y sont pas trompés et sont clients de VS Technologies. Dans cette activité de pointe où les profils sont rares (le métier de souffleur de verre est en voie de disparition), VS Technologies a choisi un mode de recrutement astucieux : pour se faire connaître, l entreprise envoie chaque année deux de ses plus jeunes salariés présenter son activité à l école des métiers du verre à Paris. Elle mise également sur la transmission des savoir-faire, gage de maintien de son expertise : son plus ancien salarié est âgé de soixante-sept ans. A la retraite, celui-ci dispose d un contrat de travail à temps partiel et transmet ses connaissances techniques aux plus jeunes. Cette politique RH permet à VS Technologies d être le plus important atelier de soufflage de verre en France avec huit souffleurs et d être reconnu à l étranger. Près de 50 % de son chiffre d affaires provient des exportations. VS Technologies vient d ailleurs d effectuer la réalisation et l installation de tout l appareillage verrier du laboratoire de chimie de l Université du roi Abdallah au Moyen-Orient Dossier présenté par la Chambre de métiers et de l artisanat du Rhône et la Banque Populaire Loire et Lyonnais L entreprise des profils atypiques Benoit Eyraud se prédestinait à une carrière toute autre en obtenant un Bac agricole et en devenant cadre commercial chez Nestlé et Kodak. Son parcours atypique l a conduit à recruter des personnes disposant également de profils professionnels singuliers. Le directeur commercial de l entreprise est un ancien artisanboulanger, diplômé Bac + 5 en marketing-communication. Les souffleurs de verre ont été, pour la moitié d entre eux, entrepreneurs dans une vie passée. L un des meilleurs éléments de l entreprise a connu une rupture professionnelle. De plus, la féminisation de l atelier, fait rare sur ce secteur, est chez VS Technologies une expérience réussie. La politique RH de Benoît Eyraud ne repose pas uniquement sur des compétences techniques. Elle s appuie également sur les qualités humaines car «aucune machine ne peut remplacer l Homme chez VS Technologies». C est aussi pour cela et dans un souci d implication de chacun, que des temps de réflexion pour l amélioration des postes de travail ou l évolution des carrières, ont été mis en place. Zoom sur Création de l entreprise : 1994 CA 2010 : 2.1 millions d euros Effectif : 13 personnes

11 Prix Innovation technologique Xavier Labat LABAT ASSAINISSEMENT VIDANGE Labat Assainissement Vidange SARL Assainissement, vidanges et traitement des déchets Aire-sur-Adour (Landes) Une vision durable et responsable de l innovation De la collecte au traitement des matières graisseuses, le travail de la société Labat Assainissement Vidange s inscrit dans une vraie démarche de développement durable. Face à une problématique de volumes exceptionnels de déchets issus des industries agroalimentaires de la région, l entreprise a décidé de ne pas se limiter à une simple activité d assainissement mais d aller au-delà en misant sur la transformation. Elle a, dans un premier temps, mis au point et déposé un brevet en 2008 sur le recyclage des matières graisseuses, compactées sous forme de galettes, en engrais organo-minéral. Puis, toujours dans une optique de progression et de développement durable, l entreprise a investi euros en recherche et développement afin de valoriser ces galettes sur le marché des énergies renouvelables. Résultat, la société a réussi le pari fou de fabriquer et de faire breveter des granulés de chauffage à partir de déchets verts et graisses alimentaires issues principalement de la transformation du canard, industrie majeure dans la région Dossier présenté par la Chambre de métiers et de l artisanat des Landes et la Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique Quand l artisan se fait chercheur Lorsque Xavier Labat reprend l entreprise familiale en 1992, elle bénéficie déjà d une réputation solide dans la région. Si son grand père a développé l activité d assainissement en 1942, c est lui qui apportera sa vision durable à la société. Aujourd hui, Xavier Labat est à la tête de la première société française du secteur avec tonnes de graisses traitées par an. Véritable artisan-chercheur, il a réussi à breveter en 2011 la granulation en pellets. Avec une performance énergétique supérieure de 30 % par rapport au bois, pour un coût de revient inférieur, ces granules constituent une innovation majeure destinée aux collectivités et entreprises locales. Grâce à une équipe d experts toujours plus grandissante, la société Labat Assainissement Vidange se fait une mission d innover durablement. Zoom sur Création de l entreprise : 1942 CA 2010 : 2,6 millions d euros Effectif : 20 personnes

12 Prix Dynamique Commerciale Yann Trébaol LA PAIMPOLAISE CONSERVERIE La Paimpolaise Conserverie SARL Création, fabrication et commercialisation de terrines issues de produits de la mer Paimpol (Côtes-d Armor) La conserverie bretonne au rayonnement européen Depuis 2003, date de sa création, La Paimpolaise Conserverie crée, fabrique et commercialise des terrines haut de gamme issues de produits de la mer. En 2010, l entreprise prend un nouvel envol. En l espace d un an, vingt-cinq nouvelles références conçues uniquement à partir des produits issus de la pêche durable et en provenance à 95 % des ports bretons, sont développées. La stratégie de développement de l entreprise cible alors un marché de professionnels haut de gamme. Les produits de La Paimpolaise Conserverie sont distribués dans 500 points de vente : épiceries fines, caves à vin, poissonneries ou encore la Grande Epicerie de Paris. Cette stratégie s accompagne d une diversification des canaux de distribution. Le grand public qui représente 15 % du chiffre d affaires de l entreprise peut également acheter les terrines bretonnes directement via le site internet. Outre l hexagone, la Paimpolaise Conserverie a conquis les marchés européens en étant présente en Grande-Bretagne, au Benelux, en Suisse ou encore en Allemagne. Un succès qui ne va pas s arrêter là : son dirigeant, Yann Trébaol, a pour objectif d investir rapidement le marché espagnol Dossier présenté par la Chambre de métiers et de l artisanat des Côtes-d Armor et la Banque Populaire de l Ouest Au cœur de l expérimentation culinaire Après 20 ans d expérience professionnelle dans l hôtellerie restauration, Yann Trébaol, créateur dans l âme, décide de lancer son entreprise. Son activité : créer des recettes (foie gras, soupe de poisson, biscuits, etc.) qu il vend auprès de particuliers et de professionnels. En 2006, il dépose la marque La Paimpolaise Conserverie et se recentre très rapidement sur la création de rillettes de la mer. Avec une gamme aujourd hui composée de soixante-dix références, le procédé de fabrication demeure centré sur une démarche artisanale sans utilisation de conservateur ou d arômes chimiques permettant ainsi aux produits frais de conserver leurs qualités gustatives. Zoom sur Création de l entreprise : 2003 CA 2010 : euros Effectif : 11 personnes

13 Prix Dynamique Commerciale Laurent Laborie Salaisons Laborie et Fils Salaisons Laborie et Fils SARL Préparation de produits à base de viande Salaisons Parlan (Cantal) Une adaptation permanente au marché L entreprise familiale Laborie a su s affirmer comme une entreprise dynamique dans l air du temps. Elle a toujours su s adapter au marché. Dès les années 60, l entreprise avait un représentant en région parisienne pour exporter ses produits hors des frontières auvergnates. En 2004, alors que l entreprise passe un cap difficile, et en vue de la transmission d entreprise entre Monsieur et Madame Laborie et leur fils Laurent, ces derniers décident de faire appel à un cabinet d audit, fait rare sur ce secteur. Depuis, ce cabinet accompagne l entreprise dans son développement sur deux volets : la gestion des ressources humaines et la commercialisation. Aujourd hui, Laurent Laborie a développé une véritable dynamique commerciale : une salariée de l entreprise est présente quinze jours par mois à Paris afin de suivre au plus près ce marché qui représente 75 % de l activité. L entreprise dispose également d un site internet marchand. Et c est dans une logique de croissance que Laurent Laborie s apprête aujourd hui à élargir son réseau de distribution pour pallier la pénurie de bouchers charcutiers en centre ville : l entreprise est en cours d implantation de boutiques de proximité pour diversifier sa clientèle et toucher les particuliers. C est aussi dans un souci d innovation constante que l idée d un système de livraison à domicile est en cours de réflexion Dossier présenté par la Chambre de métiers et de l artisanat du Cantal et la Banque Populaire Massif Central La qualité en héritage L aventure des Charcuteries Laborie et Fils a débuté par la présence des produits sur la carte du restaurant de l hôtel familial. Puis, le grand oncle s installe comme restaurateur à Paris et là commence véritablement l expansion de l entreprise. Laurent Laborie ne se prédestinait pas à reprendre l affaire familiale. En effet, c est au cours d un stage de fin d études commerciales qu il perçoit le potentiel de l entreprise familiale créée en L entreprise familiale forme aujourd hui près de 90 % de son personnel. C est cette transmission de savoir-faire alliée à une vision à long terme qui font la singularité de l entreprise Laborie. Reconnue pour l exceptionnelle qualité de ses produits, la famille Laborie travaille depuis de nombreuses années avec des hôtels de renommée mondiale comme le George V et le Plaza Athénée à Paris. Zoom sur Création de l entreprise : 1932 CA 2010 : 2,8 millions d euros Effectif : 23 personnes

14 Stars & Métiers LE JURY 2011 Le jury Stars & Métiers Le jury national 2011 était présidé par Olivier de MARIGNAN, directeur général de la Banque Populaire Loire et Lyonnais et André BENDANO, président de la Chambre régionale de métiers et de l artisanat de Provence-Alpes-Côte-d Azur et de la Chambre de métiers et de l artisanat des Bouches-du-Rhône. Composé des représentants des Banques Populaires, des CMA, de Socama et de l UPA, le jury national de cette édition 2011 a également fait appel à de nombreux experts issus du secteur des métiers, ainsi que d organisations institutionnelles et techniques : - UPA (Union Professionnelle Artisanale), - DGCIS (Direction générale de la compétitivité, de l industrie et des services), - OSEO, - AFNOR (Association française de normalisation), - CAPEB (Confédération de l artisanat et des petites entreprises du bâtiment), - CGAD (Confédération générale de l alimentation en détail), - Fédération Nationale de la Coiffure, - FFCGEA (Fédération française des associations de gestion et de comptabilité des centres de gestion et d économie de l artisanat), - Institut Supérieur des Métiers, - APCE (Agence pour la création d entreprise), - INMA (Institut national des métiers d art), - ANACT (Agence nationale pour l amélioration des conditions de travail), - des journalistes (Le Monde des Artisans, Le Point), - des lauréats des éditions précédentes, - CNAMS (Confédération nationale de l artisanat des métiers et des services), - Compagnons du Devoir, - École Polytechnique, - FCGA (Fédération des centres de gestion agréés), - CNPA (Conseil national des professions de l automobile)

15 La Banque Populaire, La banque des entrepreneurs Les Chambres de métiers et de l artisanat & les missions de l APCMA Créées par et pour les entrepreneurs, les Banques Populaires sont les banques conseils de tous ceux qui entreprennent. Deuxième réseau bancaire en France sur le marché des professionnels et de statut coopératif, elles sont bien implantées sur le secteur des très petites entreprises, avec un artisan sur trois client des Banques Populaires. Les 17 Banques Populaires régionales, animées par des valeurs fortes de coopération et un engagement quotidien dans le développement économique et social, ont développé dès leurs origines de fortes relations de partenariats avec l ensemble des organisations professionnelles et les organismes consulaires, notamment les Chambres de métiers et de l artisanat. L Assemblée permanente des chambres de métiers et de l artisanat (APCMA) est l établissement public national fédérateur des chambres de métiers et de l artisanat composé des présidents des chambres de métiers représentant les régions, les départements et les sections (CMAR, CRMA et CMA). L APCMA est au service des chambres de métiers et de l artisanat : ses instances animent le réseau, développent des actions collectives et des services communs à destination des chefs d entreprises artisanales, collaborateurs, jeunes, créateurs et repreneurs d entreprises. Lieu d expression, de débats, d études et de synthèse, l APCMA est le partenaire des organisations professionnelles de l artisanat et l interlocuteur des pouvoirs publics nationaux et européens. Soutenir ceux qui entreprennent Fidèles à leurs valeurs fondatrices, les Banques Populaires placent l homme au cœur de la relation et répondent aux besoins des entreprises artisanales à chaque étape de leur croissance, de la création jusqu à la transmission. Les Banques Populaires financent plus de projets chaque année et sont le premier distributeur du Prêt à la Création d Entreprise (PCE). Elles sont aussi le leader du microcrédit professionnel. L engagement solidaire et le soutien aux porteurs de projets font partie intégrante de la culture et de l esprit coopératif des Banques Populaires. Grâce à leur partenariat avec le réseau des SOCAMA (Sociétés de Caution Mutuelle Artisanales), les Banques Populaires proposent aux professionnels d accéder au crédit tout en limitant la prise de garantie personnelle. Ainsi, avec l appui du Fonds Européen d Investissement, le prêt Express SOCAMA sans caution personnelle et le prêt SOCAMA Transmission- Reprise permettent aux artisans d investir tout en protégeant leur patrimoine personnel. APCMA 12, avenue Marceau Paris Tél. : Fax : Numéro d appel commun : Renforcer la prise en compte de l artisanat et poursuivre les avancées en faveur des entreprises artisanales La première mission de l APCMA est d agir pour que la place de l artisanat soit reconnue à part entière dans l économie, au niveau national et européen et que les intérêts des entreprises artisanales soient pris en compte dans les programmes de développement, les lois et réglementations et bénéficient d évolutions favorables à leur développement. L environnement des entreprises artisanales a ainsi été amélioré grâce à de récentes dispositions : le statut de l entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL) offre des conditions favorables au développement et à l investissement tout en réduisant la prise de risques personnels. En termes de formation, des universités régionales des métiers et de l artisanat (URMA) sont en cours de création pour apporter lisibilité et visibilité tant aux artisans en parcours individualisé de formation, qu aux étudiants et adultes en mobilité professionnelle pour rejoindre les rangs de l artisanat Des liens privilégiés avec les Chambres de Métiers et de l Artisanat Dans une relation de proximité, les Banques Populaires soutiennent les Chambres de métiers et de l artisanat dans la mise en place de nombreuses actions en faveur de la création-reprise, la transmission d entreprise, la promotion de l artisanat et l apprentissage. Les Banques Populaires, avec agences et plus de conseillers de clientèle professionnelle accompagnent plus d un million de professionnels, dont artisans, en double relation professionnelle et privée. Les Banques Populaires appartiennent au Groupe BPCE, deuxième groupe bancaire en France, première banque des PME, des artisans et des franchisés en France, deuxième banque des particuliers, des professionnels et des entrepreneurs individuels en France. Les chambres de métiers et de l artisanat (CMA), premier réseau d appui aux entreprises artisanales Administrées par les élus, les chambres de métiers et de l artisanat de France métropolitaine et d outre-mer sont les partenaires incontournables des entreprises artisanales et ont pour objectif leur développement, leur compétitivité et leur pérennité. Elles mettent en œuvre des missions d accompagnement couvrant toutes les étapes de la vie de l entreprise, de la détection d une vocation à la transmission d entreprise. Les CMA reçoivent un très large public composé de chefs d entreprises, conjoints collaborateurs, jeunes, créateurs et repreneurs d entreprises. Ce public bénéficie de services communs performants : études et actions économiques, apprentissage et formation, questions juridiques, qualification, formalités administratives. Enfin, les CMA ont pour objectif de renforcer leur rôle dans l aménagement des territoires où le maintien des activités artisanales est un levier de dynamisation économique essentiel.

16 Fédération Nationale des SOCAMA L UPA L Union Professionnelle Artisanale Chiffres clés 2010 SOCAMA 26 SOCAMA Production 2010 : prêts garantis Pour un montant de : 838 millions d euros Encours garanti : 2,4 milliards d euros 1 er réseau français de cautionnement mutuel artisanal. L esprit d entreprise, l esprit coopératif Des hommes de métier Les SOCAMA - Sociétés de Caution Mutuelle Artisanale - garantissent les crédits de plus de sociétaires artisans sur toute la France. Elles sont administrées par plus de 800 chefs d entreprise exerçant des responsabilités dans les organisations professionnelles représentatives et les Chambres de métiers et de l artisanat. Un partenaire exclusif, les Banques Populaires Créées par et pour des entrepreneurs, comme les SOCAMA, les Banques Populaires sont la banque de référence des entreprises artisanales, elles sont notamment leader dans le financement des créateurs d entreprise. Un double rôle - Faciliter le financement des entreprises en apportant leur garantie aux crédits accordés aux chefs d entreprises par les Banques Populaires. - Représenter les intérêts des entreprises artisanales auprès de leur partenaire en faisant prendre en compte leurs besoins de financement et attentes spécifiques. Des valeurs coopératives L Homme, pour son savoir-faire et ses qualités professionnelles, l Audace pour entreprendre, la Transmission pour assurer l avenir, la Solidarité, parce que l union fait la force. Les SOCAMA et les Banques Populaires exercent leur complémentarité dans les comités de crédit locaux qui associent administrateurs et banquiers. De fait, les décisions prennent en compte à la fois les qualités professionnelles du chef d entreprise et les données financières de l entreprise. Parce que les SOCAMA mutualisent les risques, chaque artisan bénéficie de la solidarité de tous et développe son activité en toute indépendance. En cas de défaillance de l entreprise, la SOCAMA rembourse la banque du solde du prêt garanti. Renforcer la confiance de ceux qui entreprennent Dans le cadre du programme Compétitivité et Innovation de la Communauté Européenne en faveur des petites entreprises artisanales et commerciales et en partenariat avec le Fonds Européen d Investissement, les Banques Populaires et les SOCAMA, distribuent des prêts de développement sans caution personnelle du dirigeant ou de sa famille. Le Prêt Express SOCAMA sans caution personnelle jusqu à euros, répond ainsi à une attente historique des artisans. Les Banques Populaires proposent également le Prêt SOCAMA Transmission-Reprise d entreprise jusqu à euros avec caution personnelle limitée. Elles stimulent ainsi l esprit d entreprise en protégeant au maximum le patrimoine personnel de ceux qui entreprennent. UPA - Union Professionnelle Artisanale 53, rue Ampère Paris Tél. : Fax : Les sites Internet des organisations professionnelles de l artisanat wwww.upa.fr La mission première de l UPA est de faire valoir les intérêts des entreprises de l artisanat et du commerce de proximité auprès des pouvoirs publics européens, nationaux et locaux. Au-delà, l UPA s attache à promouvoir une économie fondée sur la proximité, à la fois créatrice d emplois, source de richesses et porteuse de cohésion sociale. Composée de trois membres fondateurs, la CAPEB (artisanat du bâtiment), la CNAMS (artisanat de la fabrication et des services), la CGAD (artisanat de l alimentation) et d un membre associé, la CNATP (artisanat des travaux publics et du paysage), l UPA fédère 55 organisations nationales et organisations territoriales. Des représentants de l UPA siègent dans tous les organismes chargés d améliorer l environnement économique et social des artisans. En tant que partenaire social, l UPA est consultée par les représentants de l Etat et participe aux grandes négociations interprofessionnelles aux côtés des deux autres organisations patronales et des cinq syndicats de salariés. En outre, des représentants de l UPA siègent dans les différents organismes de Sécurité Sociale. L UPA est membre de l UEAPME Union Européenne de l Artisanat et des Petites et Moyennes Entreprises

17 Stars & Métiers Contacts presse BPCE - Banque Populaire Christine Françoise Tél. : Assemblée permanente des chambres de métiers et de l artisanat (APCMA) Elisabeth de Dieuleveult Tél. : Alchimia Ingrid Brégeon-Fall Aurélie Faure Tél. : Graphisme : Bryce Davesne - Crédit photos : François Maréchal -

18

19

STARS & MÉTIERS 2011 : SEPT ENTREPRISES ARTISANALES RÉCOMPENSÉES

STARS & MÉTIERS 2011 : SEPT ENTREPRISES ARTISANALES RÉCOMPENSÉES STARS & MÉTIERS 2011 : SEPT ENTREPRISES ARTISANALES RÉCOMPENSÉES Paris, le 23 juin 2011 Placé sous le haut patronage du secrétariat d État chargé de l'artisanat, le prix national Stars & Métiers est devenu

Plus en détail

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale Dossier de presse Une carte d identité pour l entreprise artisanale Contact presse Elisabeth de Dieuleveult, Responsable des relations avec la presse 01 44 43 10 96 et 06 61 25 98 00 dieuleveult@apcma.fr

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011 Dossier de presse Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales Du 18 au 25 novembre 2011 2 Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales - 18 au 25 novembre 2011

Plus en détail

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture Communiqué de presse Rennes, le 18 avril 2014 Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture En 2013, la Banque Populaire de l Ouest a injecté 1,5 milliard de nouveaux financements dans

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

Dossier de presse. Le prix régional Met'Fem Le réflexe "Artisanat au Féminin" Sommaire. Communiqué de Presse P. 2. Met'fem, les métiers au féminin

Dossier de presse. Le prix régional Met'Fem Le réflexe Artisanat au Féminin Sommaire. Communiqué de Presse P. 2. Met'fem, les métiers au féminin Dossier de presse Le prix régional Met'Fem Le réflexe "Artisanat au Féminin" Sommaire Communiqué de Presse P. 2 Met'fem, les métiers au féminin P. 3 Les Prix Met'Fem P. 4 Les Partenaires P. 5 Les initiatives

Plus en détail

La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives

La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives Communiqué de presse Le 26 mai 2015 La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives Des résultats financiers en progression

Plus en détail

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise»

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» Vendredi 8 novembre 2013 CONTACTS PRESSE : CG74 LESLIE GROS 04 50 33 49 89 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30 CMA SYLVAIN POULLET

Plus en détail

Et si nos artisans étaient les vraies stars de l économie? 4 ème édition du prix national Stars & Métiers

Et si nos artisans étaient les vraies stars de l économie? 4 ème édition du prix national Stars & Métiers Et si nos artisans étaient les vraies stars de l économie? 4 ème édition du prix national Stars & Métiers Lauréats Stars & Métiers 2010 Des hommes ordinaires chefs d entreprises artisanales exceptionnelles

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 16 au 23 novembre 2012

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 16 au 23 novembre 2012 Dossier de presse Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales Du 16 au 23 novembre 2012 2 Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales - 16 au 23 novembre 2012

Plus en détail

MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H

MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H 1 MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H Palais Royal Place de L Amirande - AVIGNON LES CONTACTS PRESSE Contacts Presse Banque Populaire Provençale et Corse : - Frédéric DELATTRE - Tel : 04 91 17 66 36 frederic.delattre@bppc.fr

Plus en détail

La création reprise d entreprise artisanale. Comment financer une création reprise d entreprise artisanale?

La création reprise d entreprise artisanale. Comment financer une création reprise d entreprise artisanale? La création reprise d entreprise artisanale Comment financer une création reprise d entreprise artisanale? Comment financer une création reprise d entreprise artisanale? 2 Editorial L artisanat, première

Plus en détail

REMISE DES PRIX STARS & METIERS des Bouches-du-Rhône

REMISE DES PRIX STARS & METIERS des Bouches-du-Rhône REMISE DES PRIX STARS & METIERS des Bouches-du-Rhône 2013 Jeudi 13 juin 2013 à 19h Château d Alphéran - Puyricard 675 Chemin du Château d'alpheran, 13540 Aix-en-Provence CONTACTS PRESSE Chambre de métiers

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Le Département Cantal : Votre nouveau bureau

DOSSIER DE PRESSE. Le Département Cantal : Votre nouveau bureau DOSSIER DE PRESSE Le Département Cantal : Votre nouveau bureau Sommaire Contexte de notre action : CyberCantal Télécentres p. 4 Qu'est ce qu'un télécentre? p. 7 Les objectifs pour le Département du Cantal

Plus en détail

Dossier de presse. La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche. Synthèse page 2

Dossier de presse. La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche. Synthèse page 2 Dossier de presse La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche Synthèse page 2 Le contexte de la campagne page 5 Le déroulement de la campagne page 7 Faits

Plus en détail

Le financement pour être bien accompagné

Le financement pour être bien accompagné Le financement pour être bien accompagné Banque de référence pour la création-reprise d entreprise, la Banque Populaire vous apporte les éléments de réponse essentiels aux questions que vous vous posez

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS. Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche

DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS. Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Manche Avenue Général Patton 50201

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 12 MAI 2015 19h00 Anthéa théâtre Antibes. Sommaire

DOSSIER DE PRESSE. 12 MAI 2015 19h00 Anthéa théâtre Antibes. Sommaire DOSSIER DE PRESSE 12 MAI 2015 19h00 Anthéa théâtre Antibes Sommaire 2/3 Communiqué de presse 4/6 Les quatre laureats 7/9 A propos de BPCA/ SOCAMA/ CMA06 CONTACTS PRESSE Nadine Bauer 06 03 89 57 60 nadine.bauer@press-com.fr

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette DOSSIER DE PRESSE FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette Contact Presse MNRA : Elisabeth MARZAT Tél. : 01 53 21 12 44 06 65 59 61 69 Mail : emarzat@mnra.fr

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL

Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL Seul le prononcé fait foi Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal lors de l'assemblée générale de la Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL à Saint-Flour le jeudi 16 juin 2011 M. le

Plus en détail

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Dossier de presse 1 Communiqué de presse Le groupe Casino mise sur la franchise pour accélérer le développement de ses enseignes de proximité Mars

Plus en détail

Le réseau national. Initiative Vendée Bocage, membre du réseau Initiative France. Initiative Vendée Bocage est l une des 228*

Le réseau national. Initiative Vendée Bocage, membre du réseau Initiative France. Initiative Vendée Bocage est l une des 228* RAPPORT D ACTIVITE Année 2014 Le réseau national Initiative Vendée Bocage, membre du réseau Initiative France Initiative Vendée Bocage est l une des 228* plateformes qui constituent Initiative France,

Plus en détail

ACCORD DE PLACE SUR LA MEDIATION DU CREDIT AUX ENTREPRISES

ACCORD DE PLACE SUR LA MEDIATION DU CREDIT AUX ENTREPRISES ACCORD DE PLACE SUR LA MEDIATION DU CREDIT AUX ENTREPRISES Entre : - L Etat, représenté par Madame Christine LAGARDE, Ministre de l économie, de l industrie et de l emploi, - La Médiation du crédit aux

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire)

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) Sommaire Journée Créer, reprendre une entreprise en Normandie Une journée consacrée à la création, à la reprise

Plus en détail

Stimuler l accès au crédit des artisans avec la pré-garantie SIAGI

Stimuler l accès au crédit des artisans avec la pré-garantie SIAGI DOSSIER PRESSE 1 9 j u i n 2 0 1 3 Stimuler l accès au crédit des artisans avec la pré-garantie SIAGI Signature des protocoles de collaboration entre la SIAGI et les Chambres de métiers et de l artisanat

Plus en détail

7 e ÉDITION DU PRIX NATIONAL. Stars & Métiers 2013. L événement Stars & Métiers a reçu le label

7 e ÉDITION DU PRIX NATIONAL. Stars & Métiers 2013. L événement Stars & Métiers a reçu le label 7 e ÉDITION DU PRIX NATIONAL Stars & Métiers 2013 L événement Stars & Métiers a reçu le label Édito Les artisans se projettent dans l avenir À travers le prix Stars & Métiers, les Banques Populaires (Groupe

Plus en détail

Le financement. Bien évidemment, nos 4 900 conseillers professionnels sont à votre disposition pour approfondir les points abordés dans ce guide.

Le financement. Bien évidemment, nos 4 900 conseillers professionnels sont à votre disposition pour approfondir les points abordés dans ce guide. Le financement A travers ce guide pratique, la Banque Populaire souhaite vous apporter les éléments de réponse essentiels aux questions que vous vous posez sur la manière de financer votre projet et d

Plus en détail

créer financer financer développer d activité développer expertiser expertiser rapport 2014 accompagner reprendre parrainer prêt d honneur accompagner

créer financer financer développer d activité développer expertiser expertiser rapport 2014 accompagner reprendre parrainer prêt d honneur accompagner créer reprendre accompagner financer développer expertiser parrainer rapport 2014 prêt d honneur accompagner créer reprendre d activité financer développer expertiser parrainer Sommaire Le mot du président

Plus en détail

7 e ÉDITION DU PRIX NATIONAL. Stars & Métiers 2013. L événement Stars & Métiers a reçu le label

7 e ÉDITION DU PRIX NATIONAL. Stars & Métiers 2013. L événement Stars & Métiers a reçu le label 7 e ÉDITION DU PRIX NATIONAL Stars & Métiers 2013 L événement Stars & Métiers a reçu le label Édito Les artisans se projettent dans l avenir À travers le prix Stars & Métiers, les Banques Populaires (Groupe

Plus en détail

L immobilier d entreprise artisanale

L immobilier d entreprise artisanale e s c a L immobilier d entreprise artisanale n l B e E n j e u x L i v r S t r a t é g i P r o p o s i t i o n s Ile-de-France Rhône-Alpes Le Livre Blanc de l immobilier d entreprise artisanale Pourquoi?

Plus en détail

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat Poursuites d études La sortie de cette formation est l insertion professionnelle même si une poursuite d études en M2 recherche en Sciences de Gestion et/ou en thèse peut être envisagée. insertion professionnelle

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Trophée contrat de génération

Trophée contrat de génération Trophée contrat de génération EDITION 2014 Entreprises de plus de 50 salariés -- 17 septembre 2014 -- Contact presse cab-ted-presse@cab.travail.gouv.fr Sommaire Qu est-ce que le contrat de génération?

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

Les Rencontres de la création et de la reprise d entreprise

Les Rencontres de la création et de la reprise d entreprise DOSSIER DE PRESSE La 6 e édition des Rencontres de la création et de la reprise d entreprise se tiendra le jeudi 12 février 2009 au Zénith de Limoges, de 8h30 à 18h. L accès est gratuit et ouvert à tous,

Plus en détail

Votre avenir professionnel commence au Campus de la CCI! enseignement supérieur

Votre avenir professionnel commence au Campus de la CCI! enseignement supérieur Votre avenir professionnel commence au Campus de la CCI! enseignement supérieur Le Campus de la CCI d Eure-et-Loir 2 Acteurs du développement économique territorial, les Chambres de Commerce et d Industrie

Plus en détail

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr Rhône Développement Initiative 1993-2013 Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité www.rdi.asso.fr Jean-Jacques MARTIN, Président de RDI Membre des réseaux nationaux RDI Edito

Plus en détail

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais CPRDFP Document d orientation État 1/5 ARTISANAT 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais 1.1 Panorama des métiers de l artisanat Les coiffeurs, les

Plus en détail

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr Jeudi 9 décembre 2010 La Région et la Banque européenne d investissement lancent un fonds d investissement pour le photovoltaïque en partenariat avec trois banques régionales Le toit du chai viticole du

Plus en détail

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME DOSSIER DE PRESSE Communiqué de presse.................................. p.2 et 3 Bilan des P2RI en Pays

Plus en détail

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble!

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! Le Livret d accueil du Repreneur Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! 2 3. Sommaire Le CRA Ce livret a pour vocation de vous aider à utiliser d une manière optimale l

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA. Règlement du prix national 2015

Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA. Règlement du prix national 2015 Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA Règlement du prix national Article 1 - Objet Le prix «Maître d apprentissage» est organisé par l Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l Artisanat (APCMA)

Plus en détail

Les rencontres sénatoriales de l apprentissage

Les rencontres sénatoriales de l apprentissage Les rencontres sénatoriales de l apprentissage 21 mai 2008 au Sénat «Tous les chemins mènent à l apprentissage» 1 COMMUNIQUE DE PRESSE Rencontres sénatoriales de l apprentissage 2008 : «Parcours d apprentis»

Plus en détail

PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique

PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique Communiqué de presse du lundi 12 mars 2012 PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique Créteil, lundi 12 mars 2012 - A l heure des profonds

Plus en détail

Bac BEP CAP. Certification. Tertiaire. Sanitaire et social alidation. Parti. Parcours. Réussite VAE. Titre professionnel. Diplôme. Durée parco BEP CAP

Bac BEP CAP. Certification. Tertiaire. Sanitaire et social alidation. Parti. Parcours. Réussite VAE. Titre professionnel. Diplôme. Durée parco BEP CAP ac Parcours Sanitaire et social alidation des personnes ayant passé un jury au cours de l année 2009 en Bretagne MARS 2012 Certification Bac Réussite Sanitaire et social Validation Parcours Certification

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Vins et commerce de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des

Plus en détail

Premier banquier de l immobilier

Premier banquier de l immobilier Premier banquier de l immobilier 2 e groupe bancaire en France 2e banque des particuliers 2e banque principale 2e pour les crédits immobiliers 2e pour l'épargne 1ère banque des PME 2e banque des professionnels

Plus en détail

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 2009 DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 NEGOCIA et PROCOS se sont engagés avec succès, depuis 9 ans, dans la formation de «Développeur d enseigne». Les chiffres parlent d eux-mêmes :

Plus en détail

choucroute Dossier de presse d lsace La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée DU 17 AU 25 janvier 2015

choucroute Dossier de presse d lsace La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée DU 17 AU 25 janvier 2015 La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée Dossier de presse Création graphique : Musiconair Pendant 9 jours, les Chefs d Alsace et les Maîtres Restaurateurs d Alsace vous font découvrir

Plus en détail

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ')

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') Permettre à des jeunes de devenir apprentis, c est leur offrir une vraie chance de réussite professionnelle et c est apporter de la richesse à votre entreprise. La Chambre

Plus en détail

La création d entreprise en milieu rural

La création d entreprise en milieu rural La création d entreprise en milieu rural Une définition du milieu rural Définir le monde rural à partir de la taille des communes nous paraît insuffisant. En effet, il est important de prendre en compte

Plus en détail

Signature d une charte pour améliorer l accès au crédit des EIRL avec la Fédération Bancaire Française - Bercy > mardi 31 mai 2011.

Signature d une charte pour améliorer l accès au crédit des EIRL avec la Fédération Bancaire Française - Bercy > mardi 31 mai 2011. Signature d une charte pour améliorer l accès au crédit des EIRL avec la Fédération Bancaire Française - Bercy > mardi 31 mai 2011 Dossier de presse www.economie.gouv.fr FREDERIC LEFEBVRE, SECRÉTAIRE D

Plus en détail

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent Profondément humain Un peu d histoire pour éclairer le présent Créée depuis 1999 en région Rhône-Alpes par des mutuelles interprofessionnelles partageant les mêmes valeurs mutualistes de solidarité, de

Plus en détail

START UP. Challenge DOSSIER PARTENAIRE

START UP. Challenge DOSSIER PARTENAIRE START UP Challenge DOSSIER PARTENAIRE Sommaire MBway Start Up Challenge L édition 2015 en chiffres Devenir partenaire Vos contacts MBway Eduservices Fiche Partenaire PAGE 4 PAGE 5 PAGE 8 PAGE 9 PAGE 11

Plus en détail

Qu est-ce que l EIRL?

Qu est-ce que l EIRL? DEPLIANTEIRL:Mise en page 1 05/01/2011 15:58 Page 1 Qu est-ce que l EIRL? Depuis janvier 2011, les créateurs d entreprises artisanales, ou artisans exerçant déjà une activité peuvent choisir le régime

Plus en détail

DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H

DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H Coordonnées des centres de formation : Centre de Formation Chambre de Métiers et de l Artisanat impasse Morère

Plus en détail

Signature du Protocole de partenariat avec les établissements bancaires de La Réunion lundi 27 mai à 14h30 DOSSIER DE PRESSE

Signature du Protocole de partenariat avec les établissements bancaires de La Réunion lundi 27 mai à 14h30 DOSSIER DE PRESSE Signature du Protocole de partenariat avec les établissements bancaires de La Réunion lundi 27 mai à 14h30 DOSSIER DE PRESSE contacts : Christian Brunaud DIECCTE - Direction des entreprises, de la concurrence,

Plus en détail

L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE. LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité

L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE. LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité Je éq La formation, un outil de développement de vos compétences.

Plus en détail

I- Les dispositifs sans critères géographiques

I- Les dispositifs sans critères géographiques LE MEMENTO DES AIDES A LA CRÉATION ET A LA REPRISE D ENTREPRISE Plusieurs dispositifs ont été mis en place par les Pouvoirs Publics et les Collectivités Territoriales pour faciliter la création et la reprise

Plus en détail

Envolez-vous vers votre réussite pro!

Envolez-vous vers votre réussite pro! Envolez-vous vers votre réussite pro! FORMATIONS DE CAP À BAC+5 2015/2016 http://www.erudis-formation.fr contact@erudis-formation.fr Bienvenue à ÉRUDIS Formation. Nous espérons que ce document vous apportera

Plus en détail

Le guide des formalités

Le guide des formalités Le guide des formalités Tout au long la de votre vie, CMA 30 est là... Sommaire Quelques rappels importants permettant de faciliter la réalisation des formalités auprès du Service Formalités des Entreprises

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

avec La Région s engage et pour l emploi

avec La Région s engage et pour l emploi avec La Région s engage pour le financement des PME et pour l emploi 2 Financer les projets des petites et moyennes entreprises La Banque Publique d Investissement Pays de la Loire a été inaugurée au début

Plus en détail

Votre épargne s épanouit dans une mutuelle qui n oublie pas d être une mutuelle, elle

Votre épargne s épanouit dans une mutuelle qui n oublie pas d être une mutuelle, elle Votre épargne s épanouit dans une mutu qui n oublie pas d être une mutu, Votre épargne a tout à gagner des valeurs qui nous animent, Éditorial Fondée à l origine par et pour les anciens combattants, la

Plus en détail

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design NB : L objectif de ce document n est pas d être exhaustif mais de présenter les aides les plus adaptées

Plus en détail

PREPROGRAMME THEMATIQUE

PREPROGRAMME THEMATIQUE PREPROGRAMME THEMATIQUE Procédure de réservation Pour réserver une conférence, téléchargez le dossier d inscription en cliquant ici. Parmi les thématiques proposées, choisissez celles que vous souhaitez

Plus en détail

LA FRANCHISE YVES ROCHER

LA FRANCHISE YVES ROCHER Créateur de la Cosmétique Végétale LA FRANCHISE YVES ROCHER Marque déposée par Yves Rocher ENTREPRENEZ BEAUCOUP, PASSIONNÉMENT 1ère entreprise préférée des Français dans le secteur de la beauté*, 2ème

Plus en détail

Connaissez-vous GROUPAMA BANQUE?

Connaissez-vous GROUPAMA BANQUE? Groupama Banque - Direction de la communication externe - Groupama participe à la protection de l'environnement en utilisant un site imprim vert et des papiers issus des forêts gérées durablement et en

Plus en détail

Histoire des coopératives

Histoire des coopératives Histoire des coopératives Les premières pratiques coopératives permanentes et organisées apparaissent en Europe au cours des années 1840 : coopérative de consommation des Equitables pionniers de Rochdale

Plus en détail

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie Form tion Magazine Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie spécial emploi Région Haute-Normandie Édito P 3 P 4 P 6 P 7 P 8 P 10 P 11 Engagé dans

Plus en détail

Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes

Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes Une approche volontariste et ambitieuse Favoriser l intégration des personnes handicapées demandeuses

Plus en détail

Installation des ambassadeurs des marchés publics. Limoges, le 19 février 2015. www.haute-vienne.gouv.fr. @prefet87

Installation des ambassadeurs des marchés publics. Limoges, le 19 février 2015. www.haute-vienne.gouv.fr. @prefet87 Installation des ambassadeurs des marchés publics Limoges, le 19 février 2015 www.haute-vienne.gouv.fr @prefet87 Paris, le 19 février 2015 Le Médiateur national des Marchés publics Chère Ambassadrice,

Plus en détail

LA BOURSE DES JEUNES DE LA VENDEE

LA BOURSE DES JEUNES DE LA VENDEE PRINCIPE GENERAL Le concours «TROPHEES@VENIR» organisé par l association BOURSE DES JEUNES de La Vendée a pour objectif de récompenser la création ou la reprise d entreprises et d aider à la réalisation

Plus en détail

Découvrez les Artisans d Art qui vous entourent

Découvrez les Artisans d Art qui vous entourent Découvrez les Artisans d Art qui vous entourent Contact Roland Le Joliff-Service communication 06.69.22.44.92 roland.lejoliff@cma-var.fr www.cma-var.fr Avril 2014 2 / 10 1 er avril 2014 En avant première

Plus en détail

LES SITES D INFORMATION

LES SITES D INFORMATION LES SITES D INFORMATION http://www.actinbusiness.com p. 2 http://www.actoria.fr p. 4 http://www.caravanedesentrepreneurs.com p. 6 http://www.coachinvest.com p. 8 http://www.mbcapital.com p. 10 http://www.netpme.fr

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6 NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE Décembre 2014 - N 6 ENQUETE DU 2 nd SEMESTRE 2014 SOMMAIRE Tendance générale Tendance par département Tendance par grand secteur Focus sur les conjoints

Plus en détail

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre 25 MARS 2010 Fonction RH du cadre 1 une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la première agglomération

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES

FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES Universitaire Professionnel FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES LICENCE PROFESSIONNELLE CHARGÉ DE CLIENTÈLE DE PARTICULIERS D.U. CHARGÉ DE CLIENTÈLE DE PROFESSIONNELS EN BANQUE UCO Laval Campus EC

Plus en détail

Bien plus qu un financement

Bien plus qu un financement Bien plus qu un financement Vous souhaitez étendre votre activité, accroître vos ventes? Vous avez des projets d investissement? Ensemble, on peut accélérer votre développement Vous êtes constructeur ou

Plus en détail

La qualité au service de. vos exigences

La qualité au service de. vos exigences La qualité au service de vos exigences Edito La qualité, la réactivité, l investissement humain dans chaque projet ont fait de ERI un acteur incontournable dans l acte de construire. ERI dispose, depuis

Plus en détail

Université de La Rochelle. La Rochelle IAE. Ecole universitaire de management. iae.univ-larochelle.fr

Université de La Rochelle. La Rochelle IAE. Ecole universitaire de management. iae.univ-larochelle.fr IAE La Rochelle Ecole universitaire de management iae.univ-larochelle.fr L EDITO Thierry Poulain-Rehm Directeur de l IAE La Rochelle Vincent Taveau Président du conseil de l IAE La Rochelle Avec un environnement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Région Rhône-Alpes Clémence CAPRON 04 26 73 49 57 06 87 56 05 48 + CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE SALON DES

Plus en détail

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français Communiqué de presse Paris le 1 er juin 2015 Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français Le Fonds Stratégique de Participations

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CESER

CONTRIBUTION DU CESER CONTRIBUTION DU CESER à l élaboration du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Cette contribution a été élaborée par la Commission «Éducation Formation» qui a tenu quatre

Plus en détail

Les écoles de la CCI Réunion récompensent leurs lauréats

Les écoles de la CCI Réunion récompensent leurs lauréats Les écoles de la CCI Réunion récompensent leurs lauréats Dossier de presse Remise de diplômes EGC Réunion et Ecole d Ingénieurs BTP Vendredi 28 novembre 2014, Pôle Formation Nord de la CCI Réunion Les

Plus en détail

Investir l excellence et la solidarité

Investir l excellence et la solidarité Investir l excellence et la solidarité www.fondation.dauphine.fr CULTURE. ÉGALITÉ DES CHANCES. CAMPUS. RECHERCHE. INTERNATIONAL. ENTREPRENEURIAT La Fondation Dauphine Notre vision La Fondation Dauphine

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE : TROPHÉES DE L ARTISANAT Jeudi 24 Juin 2010 à 19H30 La Coursive A La Rochelle

DOSSIER DE PRESSE : TROPHÉES DE L ARTISANAT Jeudi 24 Juin 2010 à 19H30 La Coursive A La Rochelle DOSSIER DE PRESSE : TROPHÉES DE L ARTISANAT Jeudi 24 Juin 2010 à 19H30 La Coursive A La Rochelle La Chambre de Métiers et de l Artisanat de Charente-Maritime déroule le tapis rouge aux artisans pour une

Plus en détail

ÊTRE ARTISAN. Pourquoi pas Moi?

ÊTRE ARTISAN. Pourquoi pas Moi? ÊTRE ARTISAN Pourquoi pas Moi? l rtisanat, c est quoi? Des Métiers créatifs qui permettent de s exprimer et d évoluer Des Métiers ouverts qui concernent les secteurs les plus divers Des Métiers porteurs

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Communication publique et politique

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Communication publique et politique www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Communication publique et politique Un peu d histoire Cette formation qui existe depuis une quinzaine d années est devenue un master

Plus en détail

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité!

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! La franchise DIA, deux opportunités Pour parfaire votre parcours d intégration dans le réseau, vous rejoindrez un centre de formation

Plus en détail

W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011>

W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011> W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011> COMMUNIQUE W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! Les artisans peinent à trouver de

Plus en détail

Les formations agroalimentaires dans la Loire

Les formations agroalimentaires dans la Loire Les formations agroalimentaires dans la Loire INFOS PRATIQUES FORMATIONS CENTRES DE FORMATION petit mémorendum des métiers d avenir édition 2010 production, fabrication, conditionnement, maintenance, vente,

Plus en détail

STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION. Les relations bancaires

STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION. Les relations bancaires STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION Les relations bancaires SOMMAIRE Introduction : La banque partenaire du porteur de projet (transparence ) 1. L ouverture d un compte courant professionnel 2. Comment

Plus en détail

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable Contrat de territoire2007 203 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour le logement et lutter globalement contre la vacance FICHE

Plus en détail

Les Talents de l Artisanat

Les Talents de l Artisanat Les Talents de l Artisanat Coup de projecteur sur les maîtres artisans, maîtres artisans en métiers d art et artisans d art 4e édition Crédits photos fotollia - APCMA Les maîtres artisans de l année 2014-2015

Plus en détail