Le Conseil Général présente son parc de véhicules électriques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Conseil Général présente son parc de véhicules électriques"

Transcription

1 Le Conseil Général investit dans le véhicule propre

2 Le Conseil Général présente son parc de véhicules électriques En septembre dernier, lors de la Semaine Européenne de la Mobilité, le Conseil Général a ouvert son premier parc de véhicules électriques mis à la disposition de ses agents. Cette acquisition fait partie d une des mesures du Plan d Action Départemental pour le Développement Durable (PA3D), voté à l unanimité en Séance Plénière le 25 mars Ce plan positionne l aménagement et le Développement Durable comme un des axes majeurs de la Collectivité départementale. Dans un contexte où il y a urgence à préserver les ressources naturelles de la planète et à lutter contre les inégalités, des actions concrètes doivent donc être mises en œuvre, y compris à l échelon territorial. C est dans cette optique que le PA3D s inscrit. Il s oriente à la fois sur la déclinaison opérationnelle dans les politiques publiques départementales en apportant des réponses à de nombreuses thématiques : eau, agriculture, logement, énergie, déchets, construction, biodiversité, transport public et tend aussi à mettre en place un plan interne d actions moyennant une réelle volonté d exemplarité de la Collectivité. Cette exemplarité passe par la sensibilisation du public pour une attitude éco-citoyenne responsable et pour l utilisation de modes de transport moins polluants. Les objectifs retenus à travers la création de ce parc électrique (vélos, scooters, véhicules utilitaires) : réduire la pollution globale générée par le parc diminuer la consommation de carburant promouvoir un mode de déplacement écologique faciliter le déplacement urbain des agents

3 Le parc automobile durable 10 vélos électriques Pour contribuer à la réduction de la pollution générée par ses véhicules, le Conseil Général a fait l acquisition à titre expérimental de Vélos à Assistance Électrique (V.A.E.) pour les zones urbaines. Logistique 5 vélos pour femmes et 5 pour hommes des petites bases de 2 à 3 VAE prévues sur d autres sites de Saint-Denis ainsi qu au niveau de chaque arrondissement un équipement photovoltaïque du site de la Source permettra fin 2009 une réelle autonomie énergétique de ces VAE Les V.A.E. offrent plusieurs avantages : - une puissance de 250 Watts maximum déclenchée par le pédalage, permet de multiplier par 2 ou par 3 l effort produit par le cycliste - une autonomie qui évolue entre 50 et 70 km, - la possibilité de grimper des pentes de 15 % pour les plus performants : un réel avantage sur nos routes présentant des pentes souvent élevées! Il est ainsi prévu de faciliter les déplacements urbains des agents, y compris pour la pause déjeuner, en mettant à leur disposition des vélos à assistance électrique.

4 Le Vélo à Assistance Électrique constitue un mode de déplacement écologique qui a été présenté sur le stand du Conseil Général au dernier Salon de la Maison. Informations techniques Vitesse maximum avec assistance électrique : 25 km/h aide en pente jusqu à 16 % 7 vitesses sur poignée 2 heures maximum de temps de recharge À l occasion des 15 ans du Campus du Tampon en novembre dernier, les étudiants ont pu s essayer au vélo et à la voiture électrique afin de les sensibiliser à l une des facettes du Développement Durable.

5 4 véhicules électriques de petite cylindrée remises en état Le Conseil Général dispose d un parc de véhicules «de service» utilisé notamment par ses agents pour se déplacer entre les différents sites de la Collectivité et pour le transport du courrier. Un modèle de la voiture électrique est exposé tous les jours à la Case Démété dans le Jardin de l État. La Présidente du Conseil Général de La Réunion à côté des premières voitures électriques de la Collectivité

6 1 véhicule hybride «Prius» et 3 autres prévus 1 véhicule utilitaire électrique pour le Jardin de l État Ce véhicule fait partie désormais du parc automobile du Conseil Général de La Réunion et est affecté à l entretien du Jardin de l État à Saint-Denis. Cette nouvelle génération de véhicule électrique est capable de performances comparables, voire parfois supérieures, à celles des véhicules diesel ou essence conventionnels, appartenant à la même catégorie. Ce véhicule électrique unit à l absence totale de pollution, tant sonore qu atmosphérique, une capacité de travail élevée : 2,2 tonnes de CO 2 économisées chaque année réduction des frais de maintenance (pas de moteur à explosion, pas de carburateur, pas d huile ) réduction des pollutions sonores 2 scooters électriques Ces voitures, ainsi que les vélos et scooters de la Collectivité sont affectés aux vaguemestres des différents services. À terme, les véhicules du parc électrique du Conseil Général seront rechargés grâce à l énergie photovoltaïque produite sur le site de la Source.

SE DÉPLACER PLUS VERT

SE DÉPLACER PLUS VERT NOVEMBRE 2015 lesclesdelabanque.com PROFESSIONNELS SE DÉPLACER PLUS VERT N 4 LES GUIDES BANCAIRES POUR LE CLIMAT SOMMAIRE CE GUIDE VOUS EST OFFERT PAR Introduction 3 Pourquoi opter pour des véhicules moins

Plus en détail

Samedi 6 & dimanche 7 avril 2013. Sur le Pôle Mécanique de Haute Saintonge Circuit de Haute Saintonge

Samedi 6 & dimanche 7 avril 2013. Sur le Pôle Mécanique de Haute Saintonge Circuit de Haute Saintonge Samedi 6 & dimanche 7 avril 2013 Sur le Pôle Mécanique de Haute Saintonge Circuit de Haute Saintonge Lieu dit «le petit châtaignier» - 17360 la Genétouze www.circuitdehautesaintonge.com 5 ème édition sur

Plus en détail

Neuf ou occasion? Où quand et comment acheter? Les réponses à toutes les questions que vous vous posez.

Neuf ou occasion? Où quand et comment acheter? Les réponses à toutes les questions que vous vous posez. CHOISIR SON VÉHICULE Neuf ou occasion? Où quand et comment acheter? Les réponses à toutes les questions que vous vous posez. LA VOITURE NEUVE Avec un véhicule neuf, vous bénéficiez des progrès technologiques

Plus en détail

AUJOURD HUI ET DEMAIN ROULEZ MOINS CHER ET PLUS PROPRE

AUJOURD HUI ET DEMAIN ROULEZ MOINS CHER ET PLUS PROPRE DOSSIER DE PRESSE 2015 AUJOURD HUI ET DEMAIN ROULEZ MOINS CHER ET PLUS PROPRE 0,81 LE LITRE! Le GPL est le carburant le moins cher disponible à la pompe en France. Le GPL est plus économique que les carburants

Plus en détail

Au boulot à vélo. www.veloactif.be

Au boulot à vélo. www.veloactif.be Tous vélo actifs Au boulot à vélo www.veloactif.be Une action du Plan Wallonie cyclable Pour améliorer les conditions de la pratique du vélo et développer significativement son utilisation en Wallonie,

Plus en détail

Il devrait être automatique

Il devrait être automatique Déplacements le covoiturage urbain 80% des conducteurs sont seuls dans leur voiture Il devrait être automatique Une utilisation excessive de la voiture engendre une augmentation de la pollution, des encombrements

Plus en détail

MOBILIS 2012. Atelier B1: Range-Extender l électrique longue portée

MOBILIS 2012. Atelier B1: Range-Extender l électrique longue portée MOBILIS 2012 Atelier B1: Range-Extender l électrique longue portée Exemple de réalisation de GDF SUEZ-CRIGEN: G-City - le 1 er véhicule GNV à traction électrique 13/11/2012 Gérard COLLING MOBILIS 2012

Plus en détail

1 - le système à étudier

1 - le système à étudier 1 - le système à étudier Comment fonctionne de manière globale le système? Comment décrire ses différents comportements ainsi que les différentes acquisitions possibles? 1.2 l exploitation d énergie électrique

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

EAS-HYMOB, LE PROGRAMME EUROPÉEN DE

EAS-HYMOB, LE PROGRAMME EUROPÉEN DE EAS-HYMOB, LE PROGRAMME EUROPÉEN DE MOBILITÉ HYDROGÈNE EN NORMANDIE Les Rencontres Internationales du Havre Le 25 mars 2016 Hubert Dejean de la Bâtie Vice président de la Région Normandie Projet sous la

Plus en détail

(Du 4 octobre 2004) En date du 11 mars 2002, le Conseil général a adopté le postulat n 521 du groupe Popecosol dont le texte est le suivant :

(Du 4 octobre 2004) En date du 11 mars 2002, le Conseil général a adopté le postulat n 521 du groupe Popecosol dont le texte est le suivant : Rapport d information du Conseil communal au Conseil général en réponse au postulat no 121 relatif aux aspects environnementaux de la procédure d acquisition et de suivi des véhicules utilisés par la Ville

Plus en détail

-et- RAPPORT BRIGITTE BLAIS CONSEILLÈRE EN COMMUNICATION SCIENTIFIQUE

-et- RAPPORT BRIGITTE BLAIS CONSEILLÈRE EN COMMUNICATION SCIENTIFIQUE Page i C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MONTRÉAL DOSSIER R-3748-2010 RÉGIE DE L'ÉNERGIE HYDRO-QUÉBEC DISTRIBUTION PLAN D APPROVISIONNEMENT 2011-2020 HYDRO-QUÉBEC En sa qualité de Distributeur

Plus en détail

Position adoptée par le Comité exécutif de la CES lors de sa réunion du 4 mars à Bruxelles

Position adoptée par le Comité exécutif de la CES lors de sa réunion du 4 mars à Bruxelles Position de la Confédération Européenne des Syndicats (CES) sur la proposition de règlement visant à réduire les émissions de CO2 des voitures neuves (COM(2007)856) Position adoptée par le Comité exécutif

Plus en détail

DELIBERATION N CR 14-14

DELIBERATION N CR 14-14 1 DELIBERATION N DU 13 FEVRIER 2014 POLITIQUE REGIONALE EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DES NOUVEAUX VEHICULES URBAINS LE CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE VU Le Code Général de Collectivités Territoriales et

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRANS/WP.29/GRPE/2013/1/Rev.1 Distr. générale 19 octobre 2012 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs

Plus en détail

Communiqué de presse 8 décembre 2010. 1 belge sur 3 pourrait payer moins pour son véhicule

Communiqué de presse 8 décembre 2010. 1 belge sur 3 pourrait payer moins pour son véhicule Communiqué de presse 8 décembre 2010 1 belge sur 3 pourrait payer moins pour son véhicule Ces derniers mois, Toyota a envoyé une enquête permettant de déf inir si l automobiliste belge a un prof il plutôt

Plus en détail

10 PROPOSITIONS POUR L ECONOMIE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE. Synthèse de la contribution de la CCIP au «Grenelle de l environnement»

10 PROPOSITIONS POUR L ECONOMIE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE. Synthèse de la contribution de la CCIP au «Grenelle de l environnement» 10 PROPOSITIONS POUR L ECONOMIE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le 24 septembre 2007 Synthèse de la contribution de la CCIP au «Grenelle de l environnement» A travers les différentes missions qui sont les

Plus en détail

Termes de Référence (TDR)

Termes de Référence (TDR) 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire de formation à l intégration

Plus en détail

CONFERENCE, SENSIBILISATION & FORMATION à l ÉCO 2 MOBILITE

CONFERENCE, SENSIBILISATION & FORMATION à l ÉCO 2 MOBILITE CONFERENCE, SENSIBILISATION & FORMATION à l ÉCO 2 MOBILITE GIP INSERR Pôle Formation 122 rue des Montapins BP 15 58 028 NEVERS CEDEX www.inserr.fr 2 Contexte L objectif visant à changer sa façon de conduire

Plus en détail

Direction de la Voirie et des Déplacements

Direction de la Voirie et des Déplacements Direction de la Voirie et des Déplacements 2015 DVD 15 G Subvention pour l acquisition ou la location d un véhicule propre à usage professionnel par les titulaires de licence de taxis parisiens. EXPOSE

Plus en détail

SYNTHESE DES DIAGNOSTICS

SYNTHESE DES DIAGNOSTICS PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL SYNTHESE DES DIAGNOSTICS Juillet 2013 La Communauté d Agglomération du Grand Rodez, regroupant 55 932 habitants, est soumise à l obligation nationale (Grenelle 1 et 2) de

Plus en détail

L HYDROÉLECTRICITÉ EN 5 POINTS LA PREMIÈRE SOURCE D ÉLECTRICITÉ AU CANADA

L HYDROÉLECTRICITÉ EN 5 POINTS LA PREMIÈRE SOURCE D ÉLECTRICITÉ AU CANADA L HYDROÉLECTRICITÉ EN 5 POINTS LA PREMIÈRE SOURCE D ÉLECTRICITÉ AU CANADA www.canadahydro.ca info@canadahydro.ca Twitter @CanadaHydro 1. L HYDROÉLECTRICITÉ EST UNE ÉNERGIE PROPRE ET RENOUVELABLE. Une centrale

Plus en détail

DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE. Vendredi 5 avril 2013

DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE. Vendredi 5 avril 2013 DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 5 avril 2013 DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE Le protocole de Kyoto: (1997) Réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le Facteur

Plus en détail

Secteur de projets Albert 1 er

Secteur de projets Albert 1 er DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE VILLE DE SCEAUX Secteur de projets Albert 1 er *** ORIENTATIONS D AMENAGEMENT *** Secteur de projet Albert 1 er orientations d aménagement 1/6 La ville de Sceaux s investit

Plus en détail

LE SERVICE DE LOCATION DE VAE DE GRAND POITIERS

LE SERVICE DE LOCATION DE VAE DE GRAND POITIERS S. RIOLAND Grand Poitiers 6 Octobre 11 LE SERVICE DE LOCATION DE VAE Enjeux, offre, résultats et perspectives PRESENTATION DE CAP sur le Vélo: Un service de location longue durée de Grand Poitiers créé

Plus en détail

Actuellement le parc de véhicules de la commune se compose ainsi :

Actuellement le parc de véhicules de la commune se compose ainsi : Rapport N 247 Demande d'un crédit d investissement de CHF 136 109.- pour le remplacement et l achat de deux véhicules utilitaires et d une machine d entretien en 2016. Nyon, le 16 février 2016 Au Conseil

Plus en détail

Note de synthèse. Une éco-innovation qui présente plusieurs facettes a facilité l évolution de la production durable

Note de synthèse. Une éco-innovation qui présente plusieurs facettes a facilité l évolution de la production durable NOTE DE SYNTHÈSE 15 Note de synthèse Une éco-innovation qui présente plusieurs facettes a facilité l évolution de la production durable Par la mise en place de pratiques productives efficientes et le développement

Plus en détail

Réduction des émissions de CO 2 des véhicules automobiles : Une étude dirigée sur le «downsizing» et l'hybridation des Groupes Moto-Propulseurs

Réduction des émissions de CO 2 des véhicules automobiles : Une étude dirigée sur le «downsizing» et l'hybridation des Groupes Moto-Propulseurs Réduction des émissions de CO 2 des véhicules automobiles : Une étude dirigée sur le «downsizing» et l'hybridation des Groupes Moto-Propulseurs Objectifs : Cette étude va permettre d'approcher l'intérêt

Plus en détail

I N N O VAT I O N D AY 2 0 1 6 TECHNOLOGIES INTELLIGENTES POUR VOITURES BRANCHÉES

I N N O VAT I O N D AY 2 0 1 6 TECHNOLOGIES INTELLIGENTES POUR VOITURES BRANCHÉES I N N O VAT I O N D AY 2 0 1 6 TECHNOLOGIES INTELLIGENTES POUR VOITURES BRANCHÉES I N N O V A T I O N D A Y 2 0 1 6 PAGE 01 ÉDITO Soucieux de s inscrire dans une démarche de mobilité durable, le Groupe

Plus en détail

1 DISPOSITIF D AIDES AUX PROFESSIONNELS

1 DISPOSITIF D AIDES AUX PROFESSIONNELS PLAN ANTI-POLLUTION DE LA VILLE DE PARIS Anne Hidalgo, Maire de Paris, a présenté un plan de lutte contre la pollution liée au trafic routier. Il se traduit notamment par une série de mesures incitatives.

Plus en détail

Les hommes et les femmes de Cofely Services. Conception, réalisation, rédaction : Crédits photo : Cofely Services, GDF SUEZ. Mars 2013.

Les hommes et les femmes de Cofely Services. Conception, réalisation, rédaction : Crédits photo : Cofely Services, GDF SUEZ. Mars 2013. production locale d énergies renouvelables Performance énergétique des bâtiments Sobriété des usagers Les hommes et les femmes de Cofely Services vous accompagnent dans la Transition Energétique Conception,

Plus en détail

Dossier de sponsoring Véhicule à énergie alternative. Gauthier Gibert : 06 60 34 74 80 Jeremy Fevrat : 06 29 88 37 60

Dossier de sponsoring Véhicule à énergie alternative. Gauthier Gibert : 06 60 34 74 80 Jeremy Fevrat : 06 29 88 37 60 Dossier de sponsoring Véhicule à énergie alternative Gauthier Gibert : 06 60 34 74 80 Jeremy Fevrat : 06 29 88 37 60 I Introduction Nous sommes étudiants à l Université des Sciences de MONTPELLIER, en

Plus en détail

LML STAR 4 TEMPS : 60 KM AVEC 1 LITRE. - LA RÉVOLUTION SUR DEUX ROUES -

LML STAR 4 TEMPS : 60 KM AVEC 1 LITRE. - LA RÉVOLUTION SUR DEUX ROUES - LML STAR 4 TEMPS : 60 KM AVEC 1 LITRE. - LA RÉVOLUTION SUR DEUX ROUES - Projecteurs pointés sur STAR, le scooter qui révolutionne le monde du deux roues en mariant l innovation et la tradition. STAR 4

Plus en détail

Dossier de partenariat : Bateau Solaire

Dossier de partenariat : Bateau Solaire Dossier de partenariat : Bateau Solaire 1 SOMMAIRE Partie 1. Le «Bateau solaire»: un défi technologique et un double intérêt environnemental... 3 A- Le Soleil au service de la navigation :... 3 B - L énergie

Plus en détail

VOTRE PARTENAIRE VOTRE PARTENAIRE DES CONFIGURATIONS ET DES PERFORMANCES OPTIMISÉES L ENGAGEMENT DURABLE DU CONSTRUCTEUR GÉPÉBUS, UNE DIVISION DE PVI

VOTRE PARTENAIRE VOTRE PARTENAIRE DES CONFIGURATIONS ET DES PERFORMANCES OPTIMISÉES L ENGAGEMENT DURABLE DU CONSTRUCTEUR GÉPÉBUS, UNE DIVISION DE PVI lesbus électriques VOTRE PARTENAIRE VOTRE PARTENAIRE Depuis plus de vingt ans, PVI conçoit et assemble en France des véhicules industriels électriques destinés aux marchés européens. Son haut degré d expertise

Plus en détail

TAXE SUR LES VEHICULES DE SOCIETES 2014

TAXE SUR LES VEHICULES DE SOCIETES 2014 Avocats inscrits auprès de la Cour d'appel de CAEN B.P. 70080 14651 CARPIQUET CEDEX Tél : 02.31.26.00.33 Fax : 02.31.26.05.11 FC/VR : 28 octobre 2014 TAXE SUR LES VEHICULES DE SOCIETES 2014 Nous vous rappelons

Plus en détail

Publication du bilan GES DAMART SERVIPOSTE 2011

Publication du bilan GES DAMART SERVIPOSTE 2011 Publication du bilan GES DAMART SERVIPOSTE 2011 Sommaire 1. Description de DAMART SERVIPOSTE... 4 Raison sociale :... 4 Code NAF :... 4 Code SIREN :... 4 Adresse :... 4 Description sommaire de l activité

Plus en détail

PRÉFET DU LOIRET. Rapport d activité 2014. des services de l État dans le Loiret

PRÉFET DU LOIRET. Rapport d activité 2014. des services de l État dans le Loiret PRÉFET DU LOIRET Rapport d activité 2014 des services de l État dans le Loiret Sommaire 1. Agir pour l emploi et la croissance 1.1 Restaurer la compétitivité des entreprises page 4 1.2 Accélérer la réinsertion

Plus en détail

Pour un monde allant vert

Pour un monde allant vert Pour un monde allant vert L augmentation des émissions de CO 2 issues des transports représente désormais quasiment 30 % du total des émissions dans l UE. Avec une croissance explosive des transports routier

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL AU PARLEMENT. Rapport sur l application de la Loi sur les carburants de remplacement. Exercice 2006-2007.

RAPPORT ANNUEL AU PARLEMENT. Rapport sur l application de la Loi sur les carburants de remplacement. Exercice 2006-2007. RAPPORT ANNUEL AU PARLEMENT Rapport sur l application de la Loi sur les carburants de remplacement Exercice 2006-2007 pport annue Sa Majesté la Reine du chef du Canada représentée par le président du Conseil

Plus en détail

L impact du CO 2 sur la fiscalité automobile

L impact du CO 2 sur la fiscalité automobile L impact du CO 2 sur la fiscalité automobile Mise en perspective des récentes mesures législatives visant la fiscalité automobile Le gouvernement fédéral a mis en place au printemps 2007 une série de mesures

Plus en détail

LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA

LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA Avis présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes dans le cadre des consultations prébudgétaires du gouvernement du

Plus en détail

Plan de Déplacements Entreprise : favoriser l écomobilité

Plan de Déplacements Entreprise : favoriser l écomobilité Plan de Déplacements Entreprise : favoriser l écomobilité l action des CCI Les CCI défendent un aménagement et un développement durables du territoire Depuis les trente glorieuses la croissance économique

Plus en détail

Rapport sur l application de la Loi sur les carburants de remplacement Exercice 2005-2006

Rapport sur l application de la Loi sur les carburants de remplacement Exercice 2005-2006 Rapport sur l application de la Loi sur les carburants de remplacement Exercice 2005-2006 Sa Majesté la Reine du chef du Canada représentée par le président du Conseil du Trésor, 2006 N o de catalogue

Plus en détail

Le secteur de l'énergie en Haïti et ses nouvelles expériences dans le développement du programme SREP

Le secteur de l'énergie en Haïti et ses nouvelles expériences dans le développement du programme SREP Le secteur de l'énergie en Haïti et ses nouvelles expériences dans le développement du programme SREP Marc-André CHRYSOSTOME Généralités Présentation État des lieux Mission de SREP et Approche Expérience

Plus en détail

LE DEFI DES ECO CONFORMITES DANS LE TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES

LE DEFI DES ECO CONFORMITES DANS LE TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES LE DEFI DES ECO CONFORMITES DANS LE TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES a) L Europe au cœur du développement durable Le Transport Routier de Marchandises (TRM) est au cœur de notre économie et achemine à

Plus en détail

Trois principes d évolution du tourisme en Euro-Méditerranée

Trois principes d évolution du tourisme en Euro-Méditerranée Trois principes d évolution du tourisme en Euro-Méditerranée 1/ ECOLOGIE En 1969, l écologie moderne remplace soudainement l ancien naturalisme. Pendant 40 ans, l humanité prendra conscience d une dégradation

Plus en détail

1. Mobilité durable : Strasbourg exemplaire p.4. 2. Strasbourg veut passer en «zone 30»! p.5. 3. La grande consultation p.11

1. Mobilité durable : Strasbourg exemplaire p.4. 2. Strasbourg veut passer en «zone 30»! p.5. 3. La grande consultation p.11 Strasbourg veut passer à 30km/h Dossier de presse Février 2011 Contact presse Suzy Boulmedais / +33 (0)3 88 60 93 89 suzy.boulmedais@strasbourg.eu 2 SOMMAIRE 1. Mobilité durable : Strasbourg exemplaire

Plus en détail

Exemple Prenons l exemple d un véhicule acquis le 13 avril 2016, pour un prix de 26 399, amorti sur une durée de 60 mois, émettant 169 g de CO 2

Exemple Prenons l exemple d un véhicule acquis le 13 avril 2016, pour un prix de 26 399, amorti sur une durée de 60 mois, émettant 169 g de CO 2 VPartie II - Les dépenses déductibles du résultat imposable V113. Véhicules En matière d impôt sur les sociétés Les dépenses d acquisition de véhicules particuliers ne constituent pas des charges déductibles,

Plus en détail

ACTION 3.1. : CREATION D UN CAHIER DES CHARGES

ACTION 3.1. : CREATION D UN CAHIER DES CHARGES ACTION 3.1. : CREATION D UN CAHIER DES CHARGES Contexte et Objectifs : La commercialisation et la promotion des produits agricoles locaux dans le contexte actuel s effectuent avec plus de succès si des

Plus en détail

GUIDE FISCAL. L essentiel de la fiscalité liée à l achat et à l utilisation professionnelle d une automobile. Guide offert par FCA Fleet Services

GUIDE FISCAL. L essentiel de la fiscalité liée à l achat et à l utilisation professionnelle d une automobile. Guide offert par FCA Fleet Services GUIDE FISCAL L essentiel de la fiscalité liée à l achat et à l utilisation professionnelle d une automobile. «Document à titre indicatif. La responsabilité de FCA Fleet Services ne pourra pas être engagée

Plus en détail

réduire mon empreinte sur la planète?

réduire mon empreinte sur la planète? COMMENT être un éco-conducteur, faire de réelles économies, réduire mon empreinte sur la planète? Bien sûr la meilleure solution consiste à privilégier au maximum les alternatives à la voiture : Bus :

Plus en détail

Lowering the bar : options pour que l industrie automobile parvienne à 80g CO 2 /km (3l/100 km) d ici 2020 en Europe

Lowering the bar : options pour que l industrie automobile parvienne à 80g CO 2 /km (3l/100 km) d ici 2020 en Europe Note d information - 20 mai 2010 Lowering the bar : options pour que l industrie automobile parvienne à 80g CO 2 /km (3l/100 km) d ici 2020 en Europe Une étude du Centre de recherche sur l industrie automobile

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION Axe Objectif thématique (art. 9 Règ. général et Règ. FEDER) Objectif Spécifique Priorité d investissement (art. 5 Règ. FEDER) Progresser vers la transition énergétique et l'autonomie électrique OT4 : Soutenir

Plus en détail

L OPAC de Paris : un bailleur social investi dans le développement durable

L OPAC de Paris : un bailleur social investi dans le développement durable L OPAC de Paris : un bailleur social investi dans le développement durable OPAC de Paris 73, rue de Vaugirard 75 006 Paris Tél. : 01 42 84 63 51 Fax : 01 42 84 65 28 Premier bailleur social de Paris, l

Plus en détail

Objectif Spécifique n 1.B.1 : ACCROITRE DE 50 % LE NOMBRE D ENTREPRISES INNOVANTES EN REGION CENTRE-VAL DE LOIRE

Objectif Spécifique n 1.B.1 : ACCROITRE DE 50 % LE NOMBRE D ENTREPRISES INNOVANTES EN REGION CENTRE-VAL DE LOIRE Objectif Spécifique n 1.B.1 : ACCROITRE DE 50 % LE NOMBRE D ENTREPRISES INNOVANTES EN REGION CENTRE-VAL DE LOIRE ACTION 3 ACTIONS VISANT A FOURNIR UN ENVIRONNEMENT FAVORABLE AUX ENTREPRISES DANS LEURS

Plus en détail

TUNING ET POLLUTION de L AIR

TUNING ET POLLUTION de L AIR TUNING ET POLLUTION de L AIR Sur nos routes, voir un véhicule personnalisé et modifié est une chose courante, d un simple autocollant jusqu à la modification totale du véhicule, de la carrosserie au moteur.

Plus en détail

PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL D ANGERS LOIRE METROPOLE 2011/2014. L essentiel pour bien agir (Citoyens)

PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL D ANGERS LOIRE METROPOLE 2011/2014. L essentiel pour bien agir (Citoyens) PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL D ANGERS LOIRE METROPOLE 2011/2014 L essentiel pour bien agir (Citoyens) BOITE A OUTILS CITOYENS En signant la charte d engagement du Plan Climat Energie Territoriale d

Plus en détail

Autobus hybride : futur ou transition?

Autobus hybride : futur ou transition? Autobus hybride : futur ou transition? C est la grande tendance depuis plusieurs années notamment lors des salons Transport Public Expo et des Rencontres Nationales du GART : la question environnementale

Plus en détail

Implication des Associations Agréées de Surveillance de l'air dans l étude et la gestion locale du réchauffement climatique

Implication des Associations Agréées de Surveillance de l'air dans l étude et la gestion locale du réchauffement climatique Implication des Associations Agréées de Surveillance de l'air dans l étude et la gestion locale du réchauffement climatique En surveillant et étudiant les principaux indicateurs de pollution industrielle,

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

Conférence du 09 octobre 2015. "Achats responsables : Nouveautés 2015 et retours d expériences" Critères pour l'achat de véhicules à l'etat de Genève

Conférence du 09 octobre 2015. Achats responsables : Nouveautés 2015 et retours d expériences Critères pour l'achat de véhicules à l'etat de Genève Conférence du 09 octobre 2015 "Achats responsables : Nouveautés 2015 et retours d expériences" Critères pour l'achat de véhicules à l'etat de Genève Damien Gumy Chef de projet SME 09.10.2015 - Page 1 Arrêté

Plus en détail

Scania lance un camion hybride à usage urbain

Scania lance un camion hybride à usage urbain PRESS info 13 octobre 2015 Scania lance un camion hybride à usage urbain Scania commercialise un poids lourd hybride conçu pour être utilisé en milieu urbain. Mode silencieux disponible, fonctionnement

Plus en détail

Rapport d enquête habitants PCAET Est Ensemble

Rapport d enquête habitants PCAET Est Ensemble Rapport d enquête habitants PCAET Est Ensemble La concertation réalisée du 16 avril au 30 juin 2015 a permis de recueillir les avis de 167 habitants d Est Ensemble sur les thématiques en lien avec les

Plus en détail

Avec «Pur Bonus», MAAF Assurances est le 1 er assureur à encourager la protection de l Environnement

Avec «Pur Bonus», MAAF Assurances est le 1 er assureur à encourager la protection de l Environnement Avec «Pur Bonus», MAAF Assurances est le 1 er assureur à encourager la protection de l Environnement Information presse Paris le 10 mars 2005. MAAF Assurances lance «Pur Bonus», une nouvelle offre visant

Plus en détail

Hybrid Air. Une solution innovante full hybride essence

Hybrid Air. Une solution innovante full hybride essence Hybrid Air Une solution innovante full hybride essence 22 janvier 2013 Hybrid Air Une solution innovante «full hybride» essence Une étape clé vers la voiture 2l/100 km à l horizon 2020 I. Une rupture technologique

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE PLN D CTION DE DÉVELOPPEMENT DURBLE Mars 2016 PLN D CTION DE DÉVELOPPEMENT DURBLE 2015-2020 vant-propos Mot du président-directeur général Institution publique à vocation commerciale, la Société du Palais

Plus en détail

VILLES FUTURES ET CLIMAT URBAIN. Quels leviers pour l adaptation?

VILLES FUTURES ET CLIMAT URBAIN. Quels leviers pour l adaptation? VILLES FUTURES ET CLIMAT URBAIN Quels leviers pour l adaptation? Synthèse du projet ACCLIMAT Thomas HOUET Chercheur CNRS thomas.houet@univ-tlse2.fr Laboratoire GEODE 5602 CNRS UT2J Le projet ACCLIMAT Etudier

Plus en détail

Éducation à la sécurité routière

Éducation à la sécurité routière Éducation à la sécurité routière www.reseaumillepattes.org À vélo, pour tourner à gauche à un croisement, que dois-je faire? Bien regarder des deux côtés si des voitures arrivent, puis signaler avec mon

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRES 2013. PRINCIPES 8, 6, 1 et 10 DU PACTE MONDIAL

COMMUNICATION SUR LE PROGRES 2013. PRINCIPES 8, 6, 1 et 10 DU PACTE MONDIAL COMMUNICATION SUR LE PROGRES 2013 PRINCIPES 8, 6, 1 et 10 DU PACTE MONDIAL L engagement de la Direction Générale En qualité de Directeur Général de Telindus France, je réitère mon engagement à soutenir

Plus en détail

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE Combattre le changement climatique pour une Europe durable: les socialistes luttent en faveur d un avenir équitable, propre, social et prospère

Plus en détail

Le management de l innovation dans le secteur du logement social. Université d été 2012 Introduction

Le management de l innovation dans le secteur du logement social. Université d été 2012 Introduction Le management de l innovation dans le secteur du logement social Université d été 2012 Introduction INTRODUCTION : ENJEUX DE L INNOVATION DANS LE SECTEUR PROFESSIONNEL L innovation, constante dans l histoire

Plus en détail

LE PDIE DU TECHNOPOLE SAVOIE-TECHNOLAC

LE PDIE DU TECHNOPOLE SAVOIE-TECHNOLAC LE PDIE DU TECHNOPOLE SAVOIE-TECHNOLAC A. LANCEMENT DE LA DEMARCHE A.1. Contexte Savoie Technolac est un Technopôle de Savoie certifié ISO 9001 et ISO 14001. 200 entreprises, 70 formations d enseignement

Plus en détail

L ÉNERGIE I. TRANFORMATIONS, TRANFERT, CONSERVATION ET RENDEMENT.

L ÉNERGIE I. TRANFORMATIONS, TRANFERT, CONSERVATION ET RENDEMENT. L ÉNERGIE L énergie n est ni visible ni palpable. C est une grandeur mesurable qui désigne ce que possède un système (capital) pour fournir un travail en vue de produire un effet. La transformation peut

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Plus d informations sur 2015.meet-ingenierie.com ou sur www.syntec-ingenierie.fr. @Syntec_inge Syntec-Ingénierie Avenir ingénierie

DOSSIER DE PRESSE. Plus d informations sur 2015.meet-ingenierie.com ou sur www.syntec-ingenierie.fr. @Syntec_inge Syntec-Ingénierie Avenir ingénierie DOSSIER DE PRESSE Plus d informations sur 2015.meet-ingenierie.com ou sur www.syntec-ingenierie.fr. @Syntec_inge Syntec-Ingénierie Avenir ingénierie SOMMAIRE 3 Présentation de l évènement 3 Le «Carré de

Plus en détail

Pistes pour intégrer le thème de l habitat dans le cours de sciences physiques du lycée général

Pistes pour intégrer le thème de l habitat dans le cours de sciences physiques du lycée général Pistes pour intégrer le thème de l habitat dans le cours de sciences physiques du lycée général Le thème de l habitat peut être pris dans un sens strict : celui du domicile, ou de façon plus générale des

Plus en détail

Enjeux de l électrification des transports urbains Colloque sur l électrification des transports au Québec Mai 2010

Enjeux de l électrification des transports urbains Colloque sur l électrification des transports au Québec Mai 2010 Enjeux de l électrification des transports urbains Colloque sur l électrification des transports au Québec Jacques Drouin, ing. Spécialiste principal Gestion des produits Réseaux de transport urbain Enjeux

Plus en détail

Vers la Métropole apaisée. Ce qui va changer à Grenoble. Contact Presse Service presse presse@grenoble.fr Loubna Bouhrizi 04.76.76.39.

Vers la Métropole apaisée. Ce qui va changer à Grenoble. Contact Presse Service presse presse@grenoble.fr Loubna Bouhrizi 04.76.76.39. Vers la Métropole apaisée Ce qui va changer à Grenoble Contact Presse Service presse presse@grenoble.fr Loubna Bouhrizi 04.76.76.39.24 1 Crédit : Philippe Mouche 2 Edito d Eric Piolle, Maire de Grenoble

Plus en détail

Sciences Humaines et Sociales GEOGRAPHIE, AMENAGEMENT, ENVIRONNEMENT (GAE) TRANSPORT MOBILITE ENVIRONNEMENT CLIMAT (TMEC)

Sciences Humaines et Sociales GEOGRAPHIE, AMENAGEMENT, ENVIRONNEMENT (GAE) TRANSPORT MOBILITE ENVIRONNEMENT CLIMAT (TMEC) Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Parcours : Volume horaire étudiant : Sciences Humaines et Sociales GEOGRAPHIE, AMENAGEMENT, ENVIRONNEMENT (GAE) TRANSPORT MOBILITE ENVIRONNEMENT CLIMAT (TMEC)

Plus en détail

PPL/PPD, PPF/PPC, OPM, OPH/OPC/OPS. PRÉPARAteurs

PPL/PPD, PPF/PPC, OPM, OPH/OPC/OPS. PRÉPARAteurs PPL/PPD, PPF/PPC, OPM, OPH/OPC/OPS PRÉPARAteurs DE commandes Allez plus hau Depuis plus de 50 ans, Nissan produit des gammes de matériels de manutention performants et innovants adaptés aux besoins des

Plus en détail

FICHE n II.01. Reconvertir l ancienne maison communale en maison multiservices

FICHE n II.01. Reconvertir l ancienne maison communale en maison multiservices FICHE n II.01. Reconvertir l ancienne maison communale en maison multiservices DESCRIPTION DU PROJET Le projet vise le réaménagement de l ancienne maison communale lorsque les services de l administration

Plus en détail

De la crevette jusqu au crabe

De la crevette jusqu au crabe De la crevette jusqu au crabe Pour les entreprises renommées du secteur de la pêche en Frise orientale, la société Emder Kühlhaus Logistik (EKL) est la première adresse en termes de stockage et de transport

Plus en détail

LE BUS ÉLECTRIQUE SIGNÉ HEULIEZ BUS

LE BUS ÉLECTRIQUE SIGNÉ HEULIEZ BUS LE BUS ÉLECTRIQUE SIGNÉ HEULIEZ BUS En avant vers la transition énergétique Disposant d une longue expérience dans la conception d autobus à énergies alternatives avec plus de 400 bus hybrides en exploitation,

Plus en détail

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Charte régionale de la commande publique responsable La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Préambule Dès 1987 la Commission Mondiale sur l Environnement et le Développement des Nations

Plus en détail

Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE

Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE PIECE 9 EVALUATION DE L INTERET SOCIO-ECONOMIQUE 1 Cadrage de l évaluation économique et sociale du projet... 269 2 Prévisions de trafic

Plus en détail

L Efficacité Energétique dans le transport «Promotion des Carburants et Véhicules Propres»

L Efficacité Energétique dans le transport «Promotion des Carburants et Véhicules Propres» L Efficacité Energétique dans le transport «Promotion des Carburants et Véhicules Propres» Séminaire APRUE PNUE Hôtel Hilton Alger 3/4 juin 2015 1 Expérience de la SNVI dans la production de Véhicules

Plus en détail

Destination liberté...

Destination liberté... Destination liberté... Avec City, nouveau modèle compact de la gamme, AIXAM vous fait accéder à la liberté et au plaisir automobile. Son nouveau design élégant et racé détournera les regards sur son passage.

Plus en détail

DYNADRIVE. Machines asynchrones pour bancs d essai MACHINE_ASYNCHRONE_P_02_08 1/6

DYNADRIVE. Machines asynchrones pour bancs d essai MACHINE_ASYNCHRONE_P_02_08 1/6 DYNADRIVE Machines asynchrones pour bancs d essai MACHINE_ASYNCHRONE_P_02_08 1/6 ROTRONICS ET LES BANCS D ESSAI Depuis près de 1 ans, Rotronics conçoit et fabrique des bancs moteurs pour l industrie, la

Plus en détail

CESAB M300 1,5-3,5 tonnes

CESAB M300 1,5-3,5 tonnes CESAB M300 1,5-3,5 tonnes Chariot thermique Caractéristiques du chariot 1,5-1,8 tonnes Caractéristiques des chariots CESAB M315 - M318 CARACTÉRISTIQUES 1.1 Constructeur CESAB CESAB 1.2 Type de modèle M315

Plus en détail

Emissions de GES par le trafic routier

Emissions de GES par le trafic routier Emissions de GES par le trafic routier Point sur les outils de calculs des émissions Vincent DEMEULES, CETE Normandie-Centre Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de l'aménagement

Plus en détail

Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques

Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Plateforme de recherche et d expérimentation pour le développement de l innovation dans la mobilité Nouveaux services de mobilité et systèmes de transport intelligents Quels modèles économiques? Quelle

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LA POSTE EQUIPE SES FACTEURS DE 10 000 VOITURES ELECTRIQUES. Paris, 13 décembre 2011

DOSSIER DE PRESSE LA POSTE EQUIPE SES FACTEURS DE 10 000 VOITURES ELECTRIQUES. Paris, 13 décembre 2011 DIRECTION DE LA COMMUNICATION SERVICE DE PRESSE Paris, 13 décembre 2011 DOSSIER DE PRESSE LA POSTE EQUIPE SES FACTEURS DE 10 000 VOITURES ELECTRIQUES CONTACTS PRESSE Presse écrite : David Drujon + 33 (0)1

Plus en détail

DOSSIER SPONSORING 4L TROPHY 2011. REVELLI Raoul PUGLIESE Romain Equipage N 1440

DOSSIER SPONSORING 4L TROPHY 2011. REVELLI Raoul PUGLIESE Romain Equipage N 1440 DOSSIER SPONSORING 4L TROPHY 2011 REVELLI Raoul PUGLIESE Romain Equipage N 1440 Sommaire Le Raid 4L Trophy... 2 Une action humanitaire importante... 3 Association Enfants du Désert... 3 Soyez partenaire...

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

Pacte d Istanbul pour l Eau

Pacte d Istanbul pour l Eau Pacte d Istanbul pour l Eau Des autorités locales et régionales Réunis à Istanbul en mars 2009, nous Maires et autorités locales et régionales des différentes parties du monde adhérons au présent PACTE

Plus en détail

très rapide économique très pratique sans nuisances

très rapide économique très pratique sans nuisances 2 Trajets domicile-travail Usages utilitaires Déplacements de loisirs Le VAE en 3 chiffres clés Plusieurs dizaines de km d autonomie Assistance au pédalage jusqu à 25 km/h 5 km en moins de 20 min, porte

Plus en détail

Cleanova. Système de traction à prédominance électrique, pour une nouvelle génération de véhicules propres et innovants.

Cleanova. Système de traction à prédominance électrique, pour une nouvelle génération de véhicules propres et innovants. Cleanova Système de traction à prédominance électrique, pour une nouvelle génération de véhicules propres et innovants Dossier de presse Après le Pétrole, Cleanova Face au réchauffement climatique, à la

Plus en détail

29, 30 ET 31 OCTOBRE 2014 PLACE BONAVENTURE - MONTRÉAL. L exposition des professionnels de l horticulture ornementale et des espaces verts au Québec

29, 30 ET 31 OCTOBRE 2014 PLACE BONAVENTURE - MONTRÉAL. L exposition des professionnels de l horticulture ornementale et des espaces verts au Québec L exposition des professionnels de l horticulture ornementale et des espaces verts au Québec Aménagement : Drouin Paysagiste 29, 30 ET 31 OCTOBRE 2014 PLACE BONAVENTURE - MONTRÉAL www.expofihoq.com LA

Plus en détail

MARSEILLE PROVENCE MÉTROPOLE s engage pour le climat

MARSEILLE PROVENCE MÉTROPOLE s engage pour le climat MARSEILLE PROVENCE MÉTROPOLE s engage pour le climat JE M'ENGAGE AVEC M A R S EIL L E P R O V E N C E M É T R O P O L E Prévoir et anticiper, c est le rôle des collectivités locales. La Communauté urbaine

Plus en détail

KlüberEffi ciencysupport. Services Klüber Lubrication Votre succès à partir d une boîte à outils!

KlüberEffi ciencysupport. Services Klüber Lubrication Votre succès à partir d une boîte à outils! your global specialist Secteur industriel KlüberEffi ciencysupport. Services Klüber Lubrication Votre succès à partir d une boîte à outils! Identifier les possibilités d améliorer votre efficacité 3 KlüberEfficiencySupport

Plus en détail