Systèmes R-22 : à quels fluides frigorigènes les convertir? Serge FRANÇOIS*

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Systèmes R-22 : à quels fluides frigorigènes les convertir? Serge FRANÇOIS*"

Transcription

1 TE HNIQUE Systèmes R-22 : à quels fluides frigorigènes les convertir? Serge FRANÇOIS* Le R-22, fluide frigorigène de type HCFC, sera interdit dans les installations neuves dès Dans l'existant, les fluides issus du recyclage ne combleront pas les besoins. Les remplacements possibles imposent une stratégie de choix. Comment faire face au problème du retrait du R-22 du marché des fluides réfrigérants à partir de 2010? En industrie, il est possible, si la réglementation le permet, de passer ces équipements à l'ammoniac ou de refaire l'installation avec une cascade CO 2 plus ammoniac. Sous réserve de compatibilité technique et de respect de la réglementation. Sinon, comment poursuivre l'utilisation des installations encore exploitables au-delà de la date butoir? Le rechargement avec du fluide récupéré semble risqué. En 2006, le stock de R-22 exploité était de t - soit 25 à 30 % des installations en fonctionnement - ; en 2010, t seront encore en usage. En tenant compte d'un taux de fuite moyen de 10 à 15 %, il faut estimer à t/an les besoins de fluide pour la maintenance. Or, les prévisions annuelles de récupération de R-22 ne dépassent pas 300 t. En conséquence, le remplacement de ce fluide frigorigène s'avère une démarche de précaution. L'opération est cependant complexe, et ce pour plusieurs raisons. En premier lieu, les choix des mélanges dits de transition sont en nombres limités. En second, à la différence des solutions de substitution des CFC, les alternatives au R-22 ne sont pas toujours aussi performantes. En Plusieurs producteurs proposent des fluides de remplacement du R-22. Il faut les consulter ou leurs distributeurs pour savoir lequel est le plus adapté à votre machine. outre, les très courants R-134a et R-410A ne sont pas exploitables : le R-134a en raison de sa production frigorifique volumétrique inférieure de 40 % à celle du R-22 ; le R-410A, pour un motif inverse - sa production frigorifique est 35 % supérieure -, et aussi parce que la pression à appliquer dans les circuits est 50 % supérieure de celle du R-22. Un handicap rédhibitoire au regard de la réglementation sur les équipements sous pression. Agir avec méthode Pour déterminer leurs choix de reconversion des systèmes - reconversion simple avec nettoyage facultatif, ou lourde avec changement d'huile et nettoyage impératif afin d obtenir un très faible taux résiduel d'huile -, les opérateurs appliqueront des critères selon une grille d'analyse qui placera le coefficient de performance de leur installation au second plan. Prioritairement, ils rechercheront : 1) à limiter les coûts d'opération, que ce soit en évitant le changement d'huile, qui nécessite un rinçage, ou les modifications et le remplacement des composants ; 2) à garder les performances de l'installation d'origine. Le fluide de remplacement doit ainsi avoir une production frigorifique volumétrique proche de celle du fluide d'origine. Selon cette grille d'analyse, une perte de performance sera acceptable en climatisation individuelle, mais devra être considérée différemment en réfrigération pour respecter la chaîne du froid. Ainsi, on recherchera l'usage de fluides : à faibles pressions internes, ce qui contribuera à limiter les fuites ; les plus performants, de manière à maintenir un coefficient de performance élevé. Mais dans tous les cas, on enregistre une baisse de performances par rapport au R-22 ; affichant un GWP (Global warming potential ou potentiel de réchauffement global) le plus faible possible ; * Directeur technique de DEHON CLIMALIFE. (Doc DU PONT) 46 CHAUD FROID PLOMBERIE N Juillet-Août 2008

2 Systèmes R-22 : à quels fluides frigorigènes les convertir? TE HNIQUE Figure 1. Les expériences ne donnent actuellement des informations que sur les systèmes à détente directe. à faible échauffement à la compression pour assurer une bonne lubrification ; et respectant la sécurité des personnes, notamment au regard de la toxicité et de l'inflammabilité. Reconversions : cinq fluides possibles De fait, le choix de fluides de substitution reste limité. Il s'agit des R-404A, R-507, R-407C, R-422D (Isceon MO) et R-427A (Forane FX 100) (voir le tableau ci-contre). En reconversions simples (voir figure 1), deux fluides sont proposés par les producteurs : le R-427A, ou Forane FX100 d'arkema, et l'isceon MO29 ou R-422D de DU PONT REFRIGERANTS. Cependant, ils sont inadaptés à une reconversion sur des installations nécessitant une puissance frigorifique instantanée ou une température de soufflage fixe, par exemple en process (voir figures 2, 3 et 4). Le R 427A convient pour les systèmes à détente directe, que ce soit en production de froid négatif ou positif, lors d'un changement d'huile, mais avec un nettoyage facultatif. La charge résiduelle d'huile peut atteindre 15 % selon les données du producteur de fluides, mais il faut préférer un résiduel maximal de 2 à 5 % en froid négatif, et de 5 à 7% en froid positif. Ce fluide se révèle en réalité être un R-407C auquel a été ajouté un peu de R-143a pour lui allier les propriétés de production frigorifique volumétrique et de consommation énergétique de manière à ne pas consommer plus qu'avec un R-22. La nouvelle charge s'effectuera avec une huile polyolester. Il faut anticiper une perte de production frigorifique instantanée par une augmentation des temps de fonctionnement des groupes ou par une extension des installations pour compenser la perte de puissance. L'Isceon 29, toujours pour système à détente directe et compatible pour le froid positif et le froid négatif, accepte une huile d'origine (minérale, alkybenzène, semisynthétique ou polyolester). Il faut, ici aussi, anticiper une perte de production frigorifique instantanée par une augmentation des temps de fonctionnement ou par extension d'installation. Cette solution convient pour les installations avec des réseaux courts. Sinon, il faut opter pour un changement d'huile. Et, par expérience, il est conseillé de passer en huile polyolester pour limiter la perte de puissance liée au mauvais retour d'huile. Composition Glissement de température Effet de serre direct (GWP) en kg CO 2 /kg R-22 R-407C R-404A Corps pur 23 % R % R % R-134a 50% R-143a 50% R-125 R-422D / Isceon MO 29 65,1 % R ,5 % R-134a 3,4 % R-600a R-427A / Forane FX % R-134a 25 % R % R % R-143a - 7 K < 1 K + 5 K + 7 K Mise en œuvre - Reconversion simple Usage d'huile polyolester Pression HP Pression BP Performances suivant régime et applications Possible - - Puissance frigo. Obligatoire (résiduel < 3 %) Reconversion complexe Obligatoire (résiduel < 3 %) Equivalentes Equivalentes P à 20 % 5% P. frigo. 5 à 10 % Puissance frigo. = Reconversion simple Conseillé (si circuit complexe, résiduel 5 %) P. frigo. 12 à 20 % Reconversion simple Obligatoire (résiduel 15 % Si circuit complexe et T C 2 à 7 %) Température critique + 96 C + 86 C + 72,1 C + 79,6 C + 86,8 C - P. frigo. 5 à 10 % Consommations = Charge en liquide et en poids - Recharge possible Recharge possible 5 à 15 % Recharge possible 5 à 15 % Recharge possible Tableau 1. Les HFC comparés au R-22. Pour choisir le type de reconversion des systèmes, les opérateurs privilégieront le coût de l'intervention. Le coefficient de performance de leur installation passe au second plan (source : DEHON). CHAUD FROID PLOMBERIE N Juillet-Août

3 TE HNIQUE Systèmes R-22 : à quels fluides frigorigènes les convertir? Comparatif avec le R-22 : COP Compresseur piston COP Compresseur scroll COP Compresseur à vis Figure 2. COP : les tests effectués avec les différents fluides montrent une baisse de performance d'environ 5 à 15 %, quelle que soit la technologie de compresseur. 48 CHAUD FROID PLOMBERIE N Juillet-Août 2008

4 Systèmes R-22 : à quels fluides frigorigènes les convertir? TE HNIQUE Puissance frigorifique avec compresseur à piston Puissance frigorifique avec compresseur scroll Puissance frigorifique avec compresseur à vis Figure 3. Puissance frigorifique : les R-407C et R-404A affichent les meilleurs résultats. CHAUD FROID PLOMBERIE N Juillet-Août

5 TE HNIQUE Systèmes R-22 : à quels fluides frigorigènes les convertir? Puissance absorbée avec compresseur à piston Puissance absorbée avec compresseur scroll % Puissance absorbée (kw) Puissance absorbée avec compresseur à vis Figure 4. Puissance absorbée : à 0 C, avec le R-404A, on enregistre + 15 % de consommation énergétique. 50 CHAUD FROID PLOMBERIE N Juillet-Août 2008

6 TE HNIQUE Le R-22 et la réglementation Dans le droit fil de l'abandon des chlorofluorocarbones (CFC) après la protocole de Montréal en 1987, l'europe s'est attaquée à partir de 1994 à l'autre famille de fluides frigorigènes contenant du chlore nuisible à la couche d'ozone et générateur d'effet de serre : les hydrochlorofluorocarbones (HCFC). Le règlement CEE 2037/2000 du 19/06/2000 paru au JOCE du 29 septembre 2000 programme la diminution progressive des quantités utilisées (article 5) : À partir du 1 er janvier 2010, l'utilisation d'hydrochlorofluorocarbones vierges est interdite dans la maintenance et l'entretien des équipements de réfrigération et de conditionnement d'air existant à cette date ; l'ensemble des hydrochlorofluorocarbones sont interdits à compter du 1 er janvier Ce texte envisage plus loin l'utilisation de fluides de substitution : Les solutions de remplacement envisagées devraient avoir des effets sensiblement moins actifs sur l'environnement que les hydrochlorofluorocarbones. Et les HFC? Figure 5. Suivant le type d'installation, le compresseur, la température d'évaporation et la configuration de l'installation, la vidange d'huile s'effectuera par rinçages successifs avec un polyolester. En reconversion lourde (figure 5), trois options de fluides sont offertes, dont deux pour la production de froid négatif par détente directe ou par évaporateur noyé - les R-404A ou R-507 -, et une pour le froid positif par détente directe - le R- 407C. Les R-404A et R-507 présentent cependant l'inconvénient, pour une même puissance frigorifique, de délivrer un débit de volume liquide 1,8 fois supérieur au R-22. Compte tenu des pertes de charges, les pertes de performances peuvent atteindre jusqu'à 25 %. En outre, la reconversion oblige à un arrêt du process et à des coûts d'intervention élevés. Ici, les contraintes sont le changement d'huile par un polyolester et le nettoyage des réseaux pour atteindre un résiduel d'huile inférieur à 1 % en basse température ou inférieur à 3-4 % à haute température. Nous conseillons pour cela des remplacements d'huile successifs (généralement, 3). Les huiles ester ont la faculté On entend beaucoup parler de l'arrêt des HFC. Il faut arrêter de propager ces bruits. Une telle décision constituerait une catastrophe. Certes, ils sont dans le collimateur de l'administration européenne. Mais si les entreprises font le nécessaire pour les utiliser correctement et pour mettre en place le confinement des produits, on nous laissera les utiliser. Il se peut qu'un jour s'applique, sur des HFC ayant un effet de serre important, des quotas de production. Mais, il n'est pas imaginable d'utiliser du butane ou du propane partout. D'autant qu'il est difficilement imaginable, dans le cadre du commerce international, de refuser le commerce d'un fluide tel que le R-410. d'être miscibles avec le R-22 et permettent ainsi, par passages successifs, de nettoyer les circuits. Il est aussi possible d'employer un solvant pour le nettoyage des circuits (Nettogaz GC1 ou Facilisolv). Avec les R-404A ou R-507, s'ajoutent des modifications techniques plus importantes. Exemples : les détendeurs devront être remplacés pour compenser la différence de pression de fonctionnement ; les joints des électrovannes seront changés ; les lignes liquide ainsi que les condenseurs seront redimensionnés pour assurer les bonnes performances. De manière générale, ces solutions restent intéressantes dans le cas où les installations existantes ne peuvent accepter une diminution de performance. Globalement, 70 % des reconversions sont réalisables sans difficultés majeures, les 30 % restants demandant des études de faisabilité poussées comme les évaporateurs noyés (ex : patinoire). CHAUD FROID PLOMBERIE N Juillet-Août

CIRCULAIRE N 2983 DU 18/01/2010

CIRCULAIRE N 2983 DU 18/01/2010 CIRCULAIRE N 2983 DU 18/01/2010 Objet : Utilisation des fluides frigorigènes dans les installations de réfrigération A l'attention de(s) : Pour information : Monsieur l'administrateur général de l'administration

Plus en détail

PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES

PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES Durée : 6 jours Public : Plombiers, Electriciens, Chauffagistes Pré-requis : avoir suivi une formation climatisation

Plus en détail

Modification de l ORRChim Installations stationnaires contenant des fluides frigorigènes stables dans l air

Modification de l ORRChim Installations stationnaires contenant des fluides frigorigènes stables dans l air Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l'environnement OFEV Division Protection de l air et produits chimiques Modification

Plus en détail

RAPPEL SUR LA REGLEMENTATION F-GAS CONCERNANT LES FLUIDES FRIGORIGENES

RAPPEL SUR LA REGLEMENTATION F-GAS CONCERNANT LES FLUIDES FRIGORIGENES CU IS B U I NE AN S DE RI E S CL IM AT IS AT IO N IO N ÉR AT IG RÉ FR ETS TERRADE RAPPEL SUR LA REGLEMENTATION FGAS CONCERNANT LES FLUIDES FRIGORIGENES Vous êtes détenteur d un équipement frigorifique

Plus en détail

Les gaz frigorigènes sont utilisés dans les équipements frigorifiques (chambre froide, vitrine réfrigérée, climatisation ) pour produire du froid.

Les gaz frigorigènes sont utilisés dans les équipements frigorifiques (chambre froide, vitrine réfrigérée, climatisation ) pour produire du froid. Bien qu ayant un intérêt évident en matière de maîtrise de la chaîne du froid, certains fluides frigorigènes (CFC, HCFC, HFC) couramment utilisés dans les métiers de l alimentation ont par ailleurs un

Plus en détail

Etude d un cycle frigorifique avec compresseur

Etude d un cycle frigorifique avec compresseur Etude d un cycle frigorifique avec compresseur Cycle frigorifique Le principe de la pompe à chaleur est ancien (Thomson 1852), mais il a fallu attendre 1927 pour voir da première pompe à chaleur fonctionner

Plus en détail

Variantes du cycle à compression de vapeur

Variantes du cycle à compression de vapeur Variantes du cycle à compression de vapeur Froid indirect : circuit à frigoporteur Cycle mono étagé et alimentation par regorgement Cycle bi-étagé en cascade Froid direct et froid indirect Froid direct

Plus en détail

LA CLIMATISATION : LES ASPECTS ENVIRONNEMENTAUX. Les fluides frigorigènes. et leur impact environnemental

LA CLIMATISATION : LES ASPECTS ENVIRONNEMENTAUX. Les fluides frigorigènes. et leur impact environnemental LA CLIMATISATION : LES ASPECTS ENVIRONNEMENTAUX Les fluides frigorigènes et leur impact environnemental 31 MARS 2005 Les différents aspects environnementaux la couche d ozone l effet de serre : les émissions

Plus en détail

CAP FROID ET CLIMATISATION EP1 REALISATION ET TECHNOLOGIE

CAP FROID ET CLIMATISATION EP1 REALISATION ET TECHNOLOGIE CAP FROID ET CLIMATISATION EP1 REALISATION ET TECHNOLOGIE A : partie écrite EP1 A : Dossier de travail 1 ère partie : Etude de l installation 2 ème partie : Electrique 3 ème partie : Etude de l électrovanne

Plus en détail

Forane 427A : reconversion d un dépôt frigorifique basse température chez MODENA TERMINAL à Modène, Italie

Forane 427A : reconversion d un dépôt frigorifique basse température chez MODENA TERMINAL à Modène, Italie Forane 427A : reconversion d un dépôt frigorifique basse température chez MODENA TERMINAL à Modène, Italie 1/10 Le R22 a été interdit d utilisation pour la maintenance des installations de froid depuis

Plus en détail

Atelier Utilisation Rationnelle de l Energie Froid industriel Ile Maurice 6 juin 2012 SORELAIT/ SOREFROID/ ADEME

Atelier Utilisation Rationnelle de l Energie Froid industriel Ile Maurice 6 juin 2012 SORELAIT/ SOREFROID/ ADEME Atelier Utilisation Rationnelle de l Energie Froid industriel Ile Maurice 6 juin 2012 SORELAIT/ SOREFROID/ ADEME Environnement réglementaire et professionnel des industries Décalage fort entre la prise

Plus en détail

CSCF 208 / 308 / 408 LL CLIMATISEURS SPLIT CONSOLE POUR LOCAUX BASSE TEMPÉRATURE

CSCF 208 / 308 / 408 LL CLIMATISEURS SPLIT CONSOLE POUR LOCAUX BASSE TEMPÉRATURE NOTICE TECHNIQUE CSCF 208 / 308 / 408 LL CLIMATISEURS SPLIT CONSOLE POUR LOCAUX BASSE TEMPÉRATURE R 410 A Froid CSCF 208 LL - 1,84 kw CSCF 308 LL - 2,61 kw CSCF 408 LL - 3,72 kw / 3,82 kw * * monophasé

Plus en détail

REGLEMENTATION FLUIDES FRIGORIGENES (d application au 31.01.2013)

REGLEMENTATION FLUIDES FRIGORIGENES (d application au 31.01.2013) REGLEMENTATION FLUIDES FRIGORIGENES (d application au 31.01.2013) 1987 : Protocole de Montréal : suppression des fluides détruisant la couche d ozone. 1991 : Arrêté Royal du 7 mars 1991 : CFC ne peuvent

Plus en détail

Conception des systèmes de chauffage par pompe à chaleur

Conception des systèmes de chauffage par pompe à chaleur Conception des systèmes de chauffage par pompe à chaleur NBN EN 15450:2008 Christophe Delmotte, ir Laboratoire Qualité de l Air et Ventilation CSTC - Centre Scientifique et Technique de la Construction

Plus en détail

Détendez-vous! Avec la technique de climatisation d avant-garde qui simplifie le remplacement des anciens systèmes

Détendez-vous! Avec la technique de climatisation d avant-garde qui simplifie le remplacement des anciens systèmes REPLACE TECHNOLOGY Détendez-vous! Avec la technique de climatisation d avant-garde qui simplifie le remplacement des anciens systèmes BROCHURE INFORMATIVE POUR PRESCRIPTEURS Règlement CE 1005 / 2009 Message

Plus en détail

PAC à fluides frigorigènes naturels : une technologie écoefficace

PAC à fluides frigorigènes naturels : une technologie écoefficace Informations d arrière-plan PAC à fluides frigorigènes naturels : une technologie écoefficace pleine d avenir L Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP) estime que d ici l an 2032, la demande

Plus en détail

Les bonnes pratiques énergétiques en réfrigération industrielle. Vincent Harrisson, ing. M.Sc. Patrick Letarte, ing. CIMCO Refrigeration

Les bonnes pratiques énergétiques en réfrigération industrielle. Vincent Harrisson, ing. M.Sc. Patrick Letarte, ing. CIMCO Refrigeration Les bonnes pratiques énergétiques en réfrigération industrielle Vincent Harrisson, ing. M.Sc. Patrick Letarte, ing. CIMCO Refrigeration Buts & Objectifs Survol des techniques, des options «sensibiliser»

Plus en détail

Fluide frigorigène de substitution. Information à propos du remplacement du R22

Fluide frigorigène de substitution. Information à propos du remplacement du R22 Fluide frigorigène de substitution Information à propos du remplacement du R22 Substitut au R22 Fluide frigorigène servant de substitut au R22 dans les systèmes d'évaporation directe pour la surgélation,

Plus en détail

entourer les catégories E q u i p e m e n t c o n c e r n é Lieu d'implantation : Charge initiale : Kg

entourer les catégories E q u i p e m e n t c o n c e r n é Lieu d'implantation : Charge initiale : Kg FICHE D'INTERVENTION sur CIRCUIT de FROID, CLIMATISATION, POMPE A CHALEUR (fixe) CONTENANT des CFC HCFC ou HFC à conserver 5 ans par l'opérateur et le détenteur suivant le Code de l'environnement articles

Plus en détail

FICHE DE LECTURE DU PROJET DE FIN D'ETUDE

FICHE DE LECTURE DU PROJET DE FIN D'ETUDE Institut National des Sciences Appliquées de Strasbourg GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE DU PROJET DE FIN D'ETUDE EVALUATION TECHNICO-ECONOMIQUE D'UNE SOLUTION DE CHAUFFAGE- CLIMATISATION

Plus en détail

Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que dois-je savoir?

Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que dois-je savoir? COURS-RESSOURCES Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que Objectifs : / 1 A. Les besoins en eau chaude sanitaire La production d'eau chaude est consommatrice en énergie. Dans les pays occidentaux,

Plus en détail

Quelques précieuses informations pour choisir un fluide frigorigène.

Quelques précieuses informations pour choisir un fluide frigorigène. Bulletin d information technique pour les professionnels (4) Un savoir-faire utile Quelques précieuses informations pour choisir un fluide frigorigène. réservoir pression h7 Exemple d un circuit de réfrigération

Plus en détail

Économie d énergie dans les centrales frigorifiques : La haute pression flottante

Économie d énergie dans les centrales frigorifiques : La haute pression flottante Économie d énergie dans les centrales frigorifiques : La haute pression flottante Octobre 2010/White paper par Christophe Borlein membre de l AFF et de l IIF-IIR Make the most of your energy Sommaire Avant-propos

Plus en détail

Par ners. We will be under the same roof. Ingénierie des Procédés- Etudes Générales Audits Energétiques- Cogénération

Par ners. We will be under the same roof. Ingénierie des Procédés- Etudes Générales Audits Energétiques- Cogénération Ingénierie des Procédés- Etudes Générales Audits Energétiques- Cogénération GUIDE DU FROID Date : 01/2008 Rév. : 0 Par : PARTNERS 18, rue Nelson Mandela2045 L Aouina-Tunis Tél. : (00 216) 71 724 032/760

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Les systèmes de climatisation Date :

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Les systèmes de climatisation Date : TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T4.2 : Mise en service des installations Compétence C1.2 : Classer, interpréter, analyser Thème : S5 : Technologie des installations frigorifiques

Plus en détail

Choix des réfrigérants : un nouveau rapport apporte des éclaircissements sur l éco-efficacité des systèmes de réfrigération de supermarchés

Choix des réfrigérants : un nouveau rapport apporte des éclaircissements sur l éco-efficacité des systèmes de réfrigération de supermarchés Choix des réfrigérants : un nouveau rapport apporte des éclaircissements sur l éco-efficacité des systèmes de réfrigération de supermarchés Depuis que l UE s est engagée à réduire les émissions de gaz

Plus en détail

Fascicule de Travaux Pratiques

Fascicule de Travaux Pratiques Ministère de l'enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université de Sousse Institut Supérieur des Sciences Appliquées et de Technologie de Sousse Fascicule de Travaux

Plus en détail

CAF DU RHONE (ex :CAF de LYON) BILAN DE 1998 à 2013 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT

CAF DU RHONE (ex :CAF de LYON) BILAN DE 1998 à 2013 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT CAF DU RHONE (ex :CAF de LYON) BILAN DE 1998 à 2013 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT 1 - PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT. - DESCRIPTION DU SITE. - BILAN DES MESURES DEPUIS

Plus en détail

Guide du bon contrôle de fuite

Guide du bon contrôle de fuite Projet ZERO émissions et fuite de fluide frigorigène Guide du bon contrôle de fuite Traduit et adapté à la France par l www.afce.asso.fr Page 0 Guide du bon contrôle de fuite L Institut de Réfrigération

Plus en détail

C l i m a t i s a t i o n a u t o m o b i l e

C l i m a t i s a t i o n a u t o m o b i l e C l i m a t i s a t i o n a u t o m o b i l e Une attestation de capacité est désormais obligatoire Décret du 7 mai 2007 Relatif à certains fluides frigorigènes utilisés dans les équipements frigorifiques

Plus en détail

Technique du froid & composants frigorifiques

Technique du froid & composants frigorifiques 3ème Cours, 2006 Technique du froid & composants frigorifiques Mohammed YOUBI-IDRISSI Chargé de Recherche, Cemagref LICENCE PROFESSIONNELLE MANAGEMENT DE LA CHAÎNE DU FROID - TRANSPORT ET LOGISTIQUE Technologie

Plus en détail

Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique :

Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique : Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique : Maison BBC : Bâtiment Basse Consommation Lors de la vente ou

Plus en détail

Pas besoin de chauffer beaucoup pour avoir chaud! La chaleur est notre élément. Pompe à chaleur géothermale Eau glycolée / Eau. Loganova WPS.

Pas besoin de chauffer beaucoup pour avoir chaud! La chaleur est notre élément. Pompe à chaleur géothermale Eau glycolée / Eau. Loganova WPS. [Air] [Eau] Pompe à chaleur géothermale Eau glycolée / Eau [ Terre ] [ Buderus ] Pas besoin de chauffer beaucoup pour avoir chaud! Loganova WPS La chaleur est notre élément La géothermie : le confort thermique

Plus en détail

Climatisation Chauffage Eau chaude sanitaire. Illustration non contractuelle

Climatisation Chauffage Eau chaude sanitaire. Illustration non contractuelle Climatisation Chauffage Eau chaude sanitaire LA CLIMATISATION SOLAIRE PAR La climatisation solaire : Qu est-ce que c est? Après l apparition des systèmes solaires combinés produisant l eau chaude sanitaire

Plus en détail

Économie d énergie dans les centrales frigorifiques : La haute pression flottante

Économie d énergie dans les centrales frigorifiques : La haute pression flottante Économie d énergie dans les centrales frigorifiques : La haute pression flottante Juillet 2011/White paper par Christophe Borlein membre de l AFF et de l IIF-IIR Make the most of your energy Sommaire Avant-propos

Plus en détail

Marché climatisation 2007 : expansion et écologie

Marché climatisation 2007 : expansion et écologie Marché climatisation 2007 : expansion et écologie mardi, 01 mai 2007 Pour remonter à l origine des premières implantations de circuits frigorigènes dans les véhicules, il faut revenir à la fin des années

Plus en détail

LA MODIFICATION DE L'INSTALLATION (Pour ceux qui ont ce qu'il faut pour le R413A) TOUT EN PHOTOS

LA MODIFICATION DE L'INSTALLATION (Pour ceux qui ont ce qu'il faut pour le R413A) TOUT EN PHOTOS LA MODIFICATION DE L'INSTALLATION (Pour ceux qui ont ce qu'il faut pour le R413A) TOUT EN PHOTOS Tout d'abord il est nécessaire de modifier le raccord de connexion de la bouteille au manifold. Difficile

Plus en détail

Climatisation. Climatiseur split system. Généralités. Montage. Mise en service MDF M3 TIFCC M3 A.F.P.A. 2001 DEAT 1/33

Climatisation. Climatiseur split system. Généralités. Montage. Mise en service MDF M3 TIFCC M3 A.F.P.A. 2001 DEAT 1/33 Climatisation Climatiseur split system Montage Mise en service MDF M3 TIFCC M3 A.F.P.A. 2001 DEAT 1/33 Climatiseur à éléments séparés Le concept SPLIT SYSTEM Les composants (compresseur, échangeurs, détendeur)

Plus en détail

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB La réglementation climatisation PEB en Région Bruxelles-Capitale Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB SOMMAIRE EVOLUTION DES REGLEMENTATIONS QUELQUES DEFINITIONS

Plus en détail

GÉOTHERMIQUE Jean-Marc Percebois

GÉOTHERMIQUE Jean-Marc Percebois LE GUIDE DU CHAUFFAGE GÉOTHERMIQUE Jean-Marc Percebois Deuxième édition 2011 2009, 2011 pour la présente édition, Groupe Eyrolles, ISBN : 978-2-212-13242-7 SOMMAIRE Z SOMMAIRE AVANT-PROPOS 5 ÉLÉMENTS DE

Plus en détail

CONFINEMENT D UNE GROSSE INSTALLATION

CONFINEMENT D UNE GROSSE INSTALLATION CONFINEMENT D UNE GROSSE INSTALLATION Olivier ROBERT Responsable Qualité, Sécurité, Environnement de la société ENERTHERM Vice Président de CLIMAFORT Plan de la présentation : Introduction : L utilisation

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement INTRODUCTION THÉORIQUE AU SYSTÈME DE REFROIDISSEMENT Jan Maeyens Cenergie SCRL Objectifs de la présentation Principes de production de froid

Plus en détail

VRV-Q Daikin. Les solutions de remplacement des installations au R-22 VRV III // VRV IV. L ÉNERGIE EST NOTRE AVENIR, ÉCONOMISONS-LA! www.daikin.

VRV-Q Daikin. Les solutions de remplacement des installations au R-22 VRV III // VRV IV. L ÉNERGIE EST NOTRE AVENIR, ÉCONOMISONS-LA! www.daikin. VRV-Q Daikin Les solutions de remplacement des installations au R-22 VRV III // VRV IV L ÉNERGIE EST NOTRE AVENIR, ÉCONOMISONS-LA! www.daikin.fr Les solutions de remplacement des installations au R22 SOMMAIRE

Plus en détail

Récupérateurs de chaleur thermodynamiques. Chauffez gratuitement votre eau grâce à vos groupes frigorifiques

Récupérateurs de chaleur thermodynamiques. Chauffez gratuitement votre eau grâce à vos groupes frigorifiques Récupérateurs de chaleur thermodynamiques Chauffez gratuitement votre eau grâce à vos groupes frigorifiques Stop au gaspillage! La consommation d énergie des chauffe-eaux représente une part croissante

Plus en détail

SEMAINE 6 : GÉOTHERMIES

SEMAINE 6 : GÉOTHERMIES MOOC Énergies Renouvelables SEMAINE 6 : GÉOTHERMIES Ce document contient les transcriptions textuelles des vidéos proposées dans la partie «La géothermie très basse température» de la semaine 6 du MOOC

Plus en détail

Les devoirs du Détenteur d équipements

Les devoirs du Détenteur d équipements P o u r u n e u t i l i s a t i o n r e s p o n s a b l e d e s f l u i d e s f r i g o r i g è n e s AFCE - Association loi 1901, créée en 1995 : Groupement des industriels et utilisateurs du Froid et

Plus en détail

Opteon XP40. Manuel de conversion pour systèmes fixes. Conversion des systèmes chargés en R-404A/R-507 au fluide frigorigène. Opteon XP40 (R-449A)

Opteon XP40. Manuel de conversion pour systèmes fixes. Conversion des systèmes chargés en R-404A/R-507 au fluide frigorigène. Opteon XP40 (R-449A) Opteon XP40 Manuel de conversion pour systèmes fixes Conversion des systèmes chargés en R-404A/R-507 au fluide frigorigène Opteon XP40 (R-449A) Opteon XP40 2 Sommaire Introduction...4 Informations de sécurité

Plus en détail

la climatisation automobile

la climatisation automobile Un équipement en question : la climatisation automobile LES TRANSPORTS la climatisation en question La climatisation automobile, grand luxe il y a encore peu de temps, devient presque banale pour tous

Plus en détail

La Climatisation Automobile Principes Généraux

La Climatisation Automobile Principes Généraux La Climatisation Automobile Principes Généraux LES ETATS DE LA MATIERE - solide - liquide - gazeux Changement d'état: Diagramme enthalpique: Le point critique est le point à partir duquel aucune transformation

Plus en détail

1 Principales. composantes d une pompe à chaleur

1 Principales. composantes d une pompe à chaleur Bruno Béranger Les pompes à chaleur ON 3e ÉDITI ÊG roupeêe yrolles,ê 2006,Ê 2013Ê pourê laê présenteê édition,ê ISBNÊ :Ê 978-2-212-13656-2 1 Principales composantes d une pompe à chaleur Le principe est

Plus en détail

Equiper son atelier pour la nouvelle reglementation AIR CONDITIONNE VEHICULES. Outillage d atelier. Consommables

Equiper son atelier pour la nouvelle reglementation AIR CONDITIONNE VEHICULES. Outillage d atelier. Consommables AIR CONDITIONNE VEHICULES Outillage d atelier Consommables Equiper son atelier pour la nouvelle reglementation SNDC ECOCLIM 274 Chemin des Agriès 31860 Labarthe sur Lèze Tél : 05 34 480 480 Fax : 05 34

Plus en détail

SOMMAIRE. Le supermarché de Scarborough émet environ 2 700 t éq. CO 2. CanmetÉNERGIE www.canmetenergie.rncan.gc.ca

SOMMAIRE. Le supermarché de Scarborough émet environ 2 700 t éq. CO 2. CanmetÉNERGIE www.canmetenergie.rncan.gc.ca SOMMAIRE Pendant plusieurs années, la société Loblaws Inc. a misé sur des technologies de réfrigération innovatrices. En s appuyant sur ses succès passés, la compagnie multinationale a ouvert en 2008,

Plus en détail

Climatisation / Critéres du fonctionnement normal R22

Climatisation / Critéres du fonctionnement normal R22 Climatisation / Critéres du fonctionnement normal R22 1. Schéma de l installation 2. Critéres du bon fontionnement CONDENSEUR Valeurs de référence Valeurs mesurées Evaporateur à air/condenseur à air θ

Plus en détail

Pannes. Généralités MDF_M2 TIFCC_M2 TIFI_M2 A.F.P.A. 2001 DEAT - DSBTP 1/4

Pannes. Généralités MDF_M2 TIFCC_M2 TIFI_M2 A.F.P.A. 2001 DEAT - DSBTP 1/4 Pannes Généralités MDF_M2 TIFCC_M2 TIFI_M2 A.F.P.A. 2001 DEAT - DSBTP 1/4 --- Maintenance Pannes Généralités 2/6 Dans le cadre de la maintenance préventive des installations frigorifiques le technicien

Plus en détail

Economiser sur les groupes de froid

Economiser sur les groupes de froid Economiser sur les groupes de froid Mise à jour le 24/07/2009 La conservation de denrées alimentaires requiert une production de froid importante et constante, ce qui demande une grande quantité d énergie.

Plus en détail

Département Aérospatiale et mécanique.

Département Aérospatiale et mécanique. Département Aérospatiale et mécanique. Laboratoire de Thermodynamique Université de Liège Campus du Sart-Tilman - Bâtiment B49 Parking P33 B-4000 LIEGE (Belgium) tel : +32 (0)4 366 48 00 fax : +32 (0)4

Plus en détail

LIMITATION DES EMISSIONS DANS LES TRANSPORTS FRIGORIFIQUES

LIMITATION DES EMISSIONS DANS LES TRANSPORTS FRIGORIFIQUES TRANSICOLD LIMITATION DES EMISSIONS DANS LES TRANSPORTS FRIGORIFIQUES Les transports frigorifiques sont effectués par différents types d'équipements : des semi-remorques, des camions porteurs équipés de

Plus en détail

Refroidisseur industriel - 0 à 200 kw IPEO. LA révolution énergétique

Refroidisseur industriel - 0 à 200 kw IPEO. LA révolution énergétique Refroidisseur industriel - 0 à 200 kw LA révolution énergétique : IPE «Optimum» Industrial Process Equipment Optimum () est la nouvelle référence en matière de refroidissement industriel. Le meilleur de

Plus en détail

aquaciat 2 Groupes de production d eau glacée Pompes à chaleur utilisation Efficacité énergétique élevée avec le R410a compacts et silencieux

aquaciat 2 Groupes de production d eau glacée Pompes à chaleur utilisation Efficacité énergétique élevée avec le R410a compacts et silencieux Efficacité énergétique élevée avec le R410a compacts et silencieux compresseurs Scroll Echangeurs à plaques brasées Régulation électronique auto adaptative AQUACIAT 2 EVOLUTION NOUVELLES PERFORMANCES FROID

Plus en détail

Aréna de Val-des-Monts (Québec) CONSTRUCTION NEUVE

Aréna de Val-des-Monts (Québec) CONSTRUCTION NEUVE Profil de projet d innovation technologique en réfrigération PARB PROGRAMME D ACTION EN RÉFRIGÉRATION POUR LES BÂTIMENTS Aréna de Val-des-Monts (Québec) CONSTRUCTION NEUVE Caractéristiques de l aréna Sommaire

Plus en détail

Présentation. Il s adresse aux étudiants : de B.T.S. Fluides Énergies Environnement, d I.U.T. Génie Thermique des écoles d ingénieurs.

Présentation. Il s adresse aux étudiants : de B.T.S. Fluides Énergies Environnement, d I.U.T. Génie Thermique des écoles d ingénieurs. Présentation Professeur agrégé de mécanique, j enseigne la conception des installations frigorifiques depuis 1989 en B.T.S. Fluides Énergies Environnement option Génie Frigorifique. Lors de sa dernière

Plus en détail

A qui transmettre les dossiers de demande ou de renouvellement :

A qui transmettre les dossiers de demande ou de renouvellement : DEMANDE D'ENREGISTREMENT AUPRES DES PREFECTURES (VERSION AVRIL 2001) Application du décret n 92-1271 du 7 décembre 1992 relatif à certains fluides frigorigènes utilisés dans les équipements frigorifiques

Plus en détail

Produits et services associés DOSSIER DE PRESCRIPTION

Produits et services associés DOSSIER DE PRESCRIPTION Gamme VRF Produits et services associés DOSSIER DE PRESCRIPTION * PARTENARIAT EXCLUSIF *Notre partenaire Fujitsu participe au programme EUROVENT pour les VRF. Retrouvez les modèles concernés et les données

Plus en détail

Choix de réfrigérants pour la réfrigération commerciale. Trouver le bon équilibre

Choix de réfrigérants pour la réfrigération commerciale. Trouver le bon équilibre Choix de réfrigérants pour la réfrigération commerciale Trouver le bon équilibre Les faits et chiffres publiés dans cette étude théorique sont basés sur des hypothèses classique de la profession et les

Plus en détail

Centrale autonome de climatisation - Verticale à eau Modèle 25

Centrale autonome de climatisation - Verticale à eau Modèle 25 Fluide Frigorigène R407C CX Centrale autonome de climatisation - Verticale à eau Modèle 25 8.0kW CX 25 1 Code produit fini Modèle Alimentation électrique Code produit fini CX 25 230V / 1~ / 50Hz 7XU012153

Plus en détail

Pompe à chaleur au CO2

Pompe à chaleur au CO2 Document SANYO date mai 9 tous droits réservés Pompe à chaleur au CO La problématique Le COP de 3 qui diminue fortement quand les besoins de chauffage augmentent, n est pas une fatalité. L utilisation

Plus en détail

Économie d énergie dans les centrales frigorifiques : La basse pression flottante

Économie d énergie dans les centrales frigorifiques : La basse pression flottante Économie d énergie dans les centrales frigorifiques : La basse pression flottante Aout 2011/White paper par Christophe Borlein membre de l AFF et de l IIF-IIR Make the most of your energy Sommaire Avant-propos

Plus en détail

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option!

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! France Air & Robur Technology France Air, en partenariat avec Robur

Plus en détail

Pompes à chaleur. J y mets les photos de la gammes + WWK 300

Pompes à chaleur. J y mets les photos de la gammes + WWK 300 Pompes à chaleur 1 Pompes à chaleur J y mets les photos de la gammes + WWK 300 2 Principe d une pompe à chaleur Energie Electrique Compresseur AIR Energie primaire Gaz BP Gaz HP Chauffage Maison EAU Evaporateur

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Les machines frigorifiques à absorption

Les machines frigorifiques à absorption Conférence - débat du Vendredi 15 novembre 2002 Astech Genève Les machines frigorifiques à absorption Denis Perrin - Rémy Pittet R.Pittet Presentation absorption ASTECH GE nov. 02 1 Principe de l absorption

Plus en détail

HYSAÉ HYBRID 6000 CHAUDIÈRE HYBRIDE MURALE GAZ CONDENSATION ET POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE + ECS. Ultra compact. Solution RT 2012

HYSAÉ HYBRID 6000 CHAUDIÈRE HYBRIDE MURALE GAZ CONDENSATION ET POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE + ECS. Ultra compact. Solution RT 2012 HYSAÉ HYBRID 6000 CHAUDIÈRE HYBRIDE MURALE GAZ CONDENSATION ET POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE + ECS INNOVATION 2013 Ultra compact Solution RT 2012 Performances et économies FAITES CONNAISSANCE AVEC... HYSAÉ

Plus en détail

Ecolane SE. Pompes à chaleur géothermique. www.geminox.fr. CRÉDIT D IMPÔT Selon la Loi de Finances en vigueur

Ecolane SE. Pompes à chaleur géothermique. www.geminox.fr. CRÉDIT D IMPÔT Selon la Loi de Finances en vigueur Ecolane SE Pompes à chaleur géothermique www.geminox.fr CRÉDIT D IMPÔT Selon la Loi de Finances en vigueur 0 modèles de pompes à chaleur géothermique Sol eau de 5, à 5,8 kw Avec ou sans production d eau

Plus en détail

PGA 38 - PAC Gaz à Absorption. La nouvelle solution de chauffage ultra-performante pour le résidentiel collectif et le tertiaire

PGA 38 - PAC Gaz à Absorption. La nouvelle solution de chauffage ultra-performante pour le résidentiel collectif et le tertiaire 1 PGA 38 - PAC Gaz à Absorption La nouvelle solution de chauffage ultra-performante pour le résidentiel collectif et le tertiaire PAC GAZ A ABSORPTION : PGA 38 PGA 38 = Pac Gaz Absorption 38 (kw) Air /

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Air Comprimé»

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Air Comprimé» FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Air Comprimé» A. ETAT DE L ART 1. Caractéristiques générales De façon générale, tous secteurs d activités confondus, l air comprimé représente en moyenne 10 à 15 % de la facture

Plus en détail

Climatisation à partir de fluides frigorigènes naturels

Climatisation à partir de fluides frigorigènes naturels Interview Climatisation à partir de fluides frigorigènes naturels Entretien avec Thomas Spänich, membre du comité de direction d eurammon, initiative européenne en faveur des fluides frigorigènes naturels.

Plus en détail

1. Outillage CONTRÔLE : COMPRESSEUR DE RÉFRIGÉRATION REFRIGERATION AUTOMATIQUE OU REFRIGERATION SIMPLE. prendre. ; Respecter les précautions à

1. Outillage CONTRÔLE : COMPRESSEUR DE RÉFRIGÉRATION REFRIGERATION AUTOMATIQUE OU REFRIGERATION SIMPLE. prendre. ; Respecter les précautions à CONTRÔLE : COMPRESSEUR DE RÉFRIGÉRATION REFRIGERATION AUTOMATIQUE OU REFRIGERATION SIMPLE IMPERATIF : Avant toute intervention sur le circuit de réfrigération prendre. ; Respecter les précautions à 1.

Plus en détail

GAMME EXCELLENCE MFZ-A. Console Réversible Inverter -15 C. suivant modeles

GAMME EXCELLENCE MFZ-A. Console Réversible Inverter -15 C. suivant modeles * GAMME EXCELLENCE MFZ-A Console Réversible Inverter -15 C CHAUFFAGE GARANTI suivant modeles Une conception avancée Le nouveau climatiseur de Mitsubishi Electric associe élégance et sobriété. Avec sa façade

Plus en détail

Nouvelle solution de chauffage et d eau chaude sanitaire

Nouvelle solution de chauffage et d eau chaude sanitaire Nouvelle solution de chauffage et d eau chaude sanitaire à chaleur AIR/EAU bi-bloc - inverter crédit d impôt éligilible aux crédits d impôts dédié au développement durable et aux économies d énergie. Nouvelle

Plus en détail

Aide-mémoire. Froid industriel

Aide-mémoire. Froid industriel Jean Desmons Aide-mémoire Froid industriel 2 e édition Préface de Louis Lucas Président de l Association française du froid Directeur honoraire de l Institut international du froid Du même auteur Régulation

Plus en détail

GUIDE LES POMPES A CHALEUR AEROTHERMIE ET GEOTHERMIE. Les pompes à chaleur, le principe

GUIDE LES POMPES A CHALEUR AEROTHERMIE ET GEOTHERMIE. Les pompes à chaleur, le principe GUIDE LES POMPES A CHALEUR AEROTHERMIE ET GEOTHERMIE Les pompes à chaleur, le principe Les deux technologies de pompes à chaleur : aérothermie et géothermie Comment fonctionne une pompe à chaleur? LES

Plus en détail

Compresseur scroll. Fluide Frigorigène R407C CDN. Groupes de condensation à refroidissement par air Modèles 205 à 905. de 19.0 à 83.

Compresseur scroll. Fluide Frigorigène R407C CDN. Groupes de condensation à refroidissement par air Modèles 205 à 905. de 19.0 à 83. Compresseur scroll Fluide Frigorigène R407C CDN Groupes de condensation à refroidissement par air Modèles 205 à 905 de 19.0 à 83.0kW Spécifications Les groupes de condensation à refroidissement par air

Plus en détail

Vu la loi modifiée du 21 juin 1976 relative à la lutte contre la pollution de l atmosphère;

Vu la loi modifiée du 21 juin 1976 relative à la lutte contre la pollution de l atmosphère; Projet de règlement grand-ducal relatif a)aux contrôles d équipements de réfrigération, de climatisation et de pompes à chaleur fonctionnant aux fluides réfrigérants du type HFC, HCFC ou CFC b) à l inspection

Plus en détail

CONTROLE COMPRESSEUR DE REFRIGERATION

CONTROLE COMPRESSEUR DE REFRIGERATION Outillages [1] Coffret Exxoclim (voir notice constructeur) : Flash équipement 2.4.2-1) [2] Station de récupération, recyclage, tirage au vide, charge [3] Kit bouchons (climatisation) : (-).1701-HZ Contrôle

Plus en détail

Trop humide? Nous déshumidifions votre climat.

Trop humide? Nous déshumidifions votre climat. Trop humide? Nous déshumidifions votre climat. Déshumidification par condensation Déshumidification par condensation La déshumidification par condensation représente la meilleure solution pour créer à

Plus en détail

1. Gaz parfait et transformations thermodynamiques

1. Gaz parfait et transformations thermodynamiques 1. Gaz parfait et transformations thermodynamiques Pour l'air : r = R / M = 0,871 kj / (kg.k), avec M masse molaire c p =1,005 kj/kg K, c v = 0,718 kj/kg K = 1.93 kg / m 3 à 0 C et à 1013 mbars Pour un

Plus en détail

Du producteur au consommateur les fluides frigorigènes naturels entrent dans la chaîne du froid

Du producteur au consommateur les fluides frigorigènes naturels entrent dans la chaîne du froid Informations d arrière-plan Du producteur au consommateur les fluides frigorigènes naturels entrent dans la chaîne du froid L Union Européenne représente le deuxième plus grand marché mondial en matière

Plus en détail

Dossier de presse «Neuf» POMPE A CHALEUR : LA SOLUTION OPTIMALE POUR LE CHAUFFAGE ET L EAU CHAUDE SANITAIRE DES BATIMENTS NEUFS

Dossier de presse «Neuf» POMPE A CHALEUR : LA SOLUTION OPTIMALE POUR LE CHAUFFAGE ET L EAU CHAUDE SANITAIRE DES BATIMENTS NEUFS POMPE A CHALEUR : LA SOLUTION OPTIMALE POUR LE CHAUFFAGE ET L EAU CHAUDE SANITAIRE DES BATIMENTS NEUFS La construction d'un bâtiment représente toujours un projet important, d'un point de vue architectural,

Plus en détail

Gamme Pompes à chaleur. PAC eau/eau Réversibles CWP

Gamme Pompes à chaleur. PAC eau/eau Réversibles CWP Gamme Pompes à chaleur PAC eau/eau Réversibles CWP GAMME VIVRÉLEC L eau et le sol emmagasinent naturellement toute l année des calories grâce au rayonnement solaire, à la pluie et au vent. Ces éléments

Plus en détail

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE?

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une pompe à chaleur et d une cuve disposant d une isolation

Plus en détail

INSTRUCTIONS D ENTRETIEN

INSTRUCTIONS D ENTRETIEN INSTRUCTIONS D ENTRETIEN Pompe à chaleur Danfoss DHP-R VUBME104 VUBME104 Sommaire 1 Important... 4 1.1 Consignes de sécurité...4 1.2 Protection...4 2 Généralités... 5 2.1 Description du produit...5 2.2

Plus en détail

DEMANDE D'ENREGISTREMENT AUPRES DES PREFECTURES (décembre 2007)

DEMANDE D'ENREGISTREMENT AUPRES DES PREFECTURES (décembre 2007) DEMANDE D'ENREGISTREMENT AUPRES DES PREFECTURES (décembre 2007) I. TEXTES DE REFERENCE : - Décret n 2007-737 du 7 mai 2007 relatif à certains fluides frigorigènes utilisés dans les équipements frigorifiques

Plus en détail

La Réfrigération mécanique. Journée de consultation sur les systèmes de réfrigération dans les arénas et clubs de curling

La Réfrigération mécanique. Journée de consultation sur les systèmes de réfrigération dans les arénas et clubs de curling La Réfrigération mécanique Journée de consultation sur les systèmes de réfrigération dans les arénas et clubs de curling Par : Madiha Kotb, ingénieure, Régie du bâtiment du Québec Date : 9 décembre 2010

Plus en détail

La production de froid par sorption. (absorption liquide)

La production de froid par sorption. (absorption liquide) La production de froid par sorption (absorption liquide) Licence Professionnelle Génie Civil et Construction option Génie Climatique ; Qualité Environnementale Institut Universitaire de Technologie IUT

Plus en détail

ALFÉA HYBRID DUO FIOUL BAS NOX

ALFÉA HYBRID DUO FIOUL BAS NOX ALFÉA HYBRID BAS NOX POMPE À CHALEUR HYBRIDE AVEC APPOINT FIOUL INTÉGRÉ HAUTE TEMPÉRATURE 80 C DÉPART D EAU JUSQU À 60 C EN THERMODYNAMIQUE SOLUTION RÉNOVATION EN REMPLACEMENT DE CHAUDIÈRE FAITES CONNAISSANCE

Plus en détail

Pour une mise en œuvre optimale

Pour une mise en œuvre optimale Fonctionnement d un frigoporteur / caloporteur Les fluides frigoporteurs / caloporteurs sont utilisés dans les applications de réfrigération, de conditionnement d air, de chauffage ou EnR. Ils comptent

Plus en détail

M Ê M E P A R T E M P S D E P L U I E, D E V E N T E T S A N S S O L E I L 3 6 5 J O U R S P A R A N W W W. S U N Z E D. F R

M Ê M E P A R T E M P S D E P L U I E, D E V E N T E T S A N S S O L E I L 3 6 5 J O U R S P A R A N W W W. S U N Z E D. F R M Ê M E P A R T E M P S D E P L U I E, D E V E N T E T S A N S S O L E I L 3 6 5 J O U R S P A R A N W W W. S U N Z E D. F R LA THERMODYNAMIQUE Ces dernières années, décennies, la hausse la hausse constante

Plus en détail

DECLARATION ANNUELLE : définitions et éléments attendus

DECLARATION ANNUELLE : définitions et éléments attendus DECLARATION ANNUELLE : définitions et éléments attendus Option zéro papier Version 2 1/6 Tous les opérateurs titulaires d une attestation de capacité au 31/12/09 doivent fournir leur déclaration annuelle

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T4.2 : Mise en service des installations Compétence C1.2 : Classer, interpréter, analyser Thème : S5 : Technologie des installations frigorifiques

Plus en détail

Aide à l'application EN-5 Refroidissement, humidification et déshumidification Edition janvier 2010

Aide à l'application EN-5 Refroidissement, humidification et déshumidification Edition janvier 2010 Aide à l'application EN-5 Refroidissement, humidification et déshumidification Contenu et but Cette aide à l application traite de la procédure à suivre et des exigences à respecter pour la conception,

Plus en détail