La Financière Sun Life annonce ses résultats du deuxième trimestre de l exercice 2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Financière Sun Life annonce ses résultats du deuxième trimestre de l exercice 2014"

Transcription

1 La Financière Sun Life annonce ses résultats du deuxième trimestre de l exercice 2014 TORONTO - (le 6 août 2014) - Financière Sun Life inc. (TSX : SLF) (NYSE : SLF) L information contenue dans le présent document concernant le deuxième trimestre de 2014 est fondée sur les résultats financiers intermédiaires non audités de la Financière Sun Life inc. pour la période close le 30 juin La Financière Sun Life inc., ses filiales et ses coentreprises sont collectivement désignées par les termes «la Compagnie», «la Financière Sun Life» ou «nous». À moins d indication contraire, tous les montants sont en dollars canadiens. À partir de 2014, nous présentons notre bénéfice net sous-jacent (perte nette sous-jacente) 1 afin de pouvoir mieux expliquer le rendement sous-jacent de nos activités. Cette mesure vient remplacer le bénéfice d exploitation net (la perte d exploitation nette) excluant l incidence nette des facteurs liés au marché, qui était présenté(e) en Points saillants financiers du deuxième trimestre de 2014 Le bénéfice d exploitation net lié aux activités poursuivies 2 s est chiffré à 488 M$, ou 0,80 $ par action 1, comparativement à 431 M$, ou 0,71 $ par action, pour le deuxième trimestre de Le bénéfice net déclaré lié aux activités poursuivies s est chiffré à 425 M$, ou 0,69 $ par action, comparativement à 391 M$, ou 0,64 $ par action, pour la période correspondante de l exercice précédent. Le bénéfice net sous-jacent lié aux activités poursuivies s est chiffré à 499 M$, ou 0,81 $ par action 1, au deuxième trimestre de 2014, comparativement à 373 M$, ou 0,62 $ par action, pour le deuxième trimestre de Les résultats reflètent l apport de l ensemble de la Compagnie au bénéfice, et indiquent une croissance continue de l actif géré ainsi que des profits tirés des activités de placement. Le rendement d exploitation des capitaux propres 1 et le rendement d exploitation des capitaux propres sous-jacent 1 se sont chiffrés à 12,6 % et à 12,9 %, respectivement, pour le deuxième trimestre de 2014, comparativement à un rendement d exploitation des capitaux propres de 12,8 % pour le trimestre correspondant de l exercice précédent, sur la base des activités regroupées 2. Le dividende trimestriel s est chiffré à 0,36 $ par action. Le ratio du montant minimal permanent requis pour le capital et l excédent de la Sun Life du Canada, compagnie d assurance-vie s est établi à 222 %. «Nous sommes heureux de présenter de solides bénéfices ce trimestre, grâce à l apport de l ensemble de l entreprise et à la croissance continue de l actif géré», a déclaré Dean Connor, président et chef de la direction de la Financière Sun Life. «Fait digne de mention, notre bénéfice net sous-jacent a augmenté de 34 % par rapport à la période correspondante de l exercice précédent, traduisant l exécution réussie de notre stratégie axée sur quatre piliers.» 1. Le bénéfice d exploitation net (la perte d exploitation nette) et les informations financières fondées sur celui-ci, comme le bénéfice d exploitation par action (la perte d exploitation par action), le rendement d exploitation des capitaux propres, le bénéfice net sous-jacent (la perte nette sous-jacente), le bénéfice par action sous-jacent (la perte par action sous-jacente) et le rendement des capitaux propres sous-jacent, ne sont pas calculés selon les Normes internationales d information financière. Tous les montants présentés au titre du bénéfice par action tiennent compte de la dilution, sauf indication contraire. Consulter la rubrique «Utilisation de mesures financières non définies par les IFRS». 2. Avec prise d effet le 1 er août 2013, nous avons conclu la vente de nos activités américaines de rentes et de certaines de nos activités d assurance-vie aux États-Unis. Par suite de cette transaction, nous avons défini ces activités comme les «activités abandonnées», les activités non touchées par la vente comme les «activités poursuivies», et l ensemble des activités abandonnées et poursuivies comme les «activités regroupées».

2 «L actif géré a augmenté de 16 % par rapport au deuxième trimestre de 2013, pour atteindre 684 G$, grâce aux marchés favorables, à l accroissement des souscriptions et à l incidence positive des fluctuations de change», a souligné M. Connor. «La MFS a présenté de solides résultats; l actif géré a progressé de 24 % pour atteindre un sommet de 439 G$ US grâce à de fortes rentrées nettes et au rendement vigoureux que continue de produire le secteur des fonds offerts aux particuliers,» a ajouté M. Connor. «La MFS a de nouveau dégagé un bénéfice d exploitation et un bénéfice sous-jacent robustes, qui se chiffrent à 133 M$ US au deuxième trimestre, soit une hausse de 32 % par rapport au trimestre correspondant de l exercice précédent.» «Notre organisation canadienne a affiché des profits importants dans ses activités de gestion du patrimoine, enregistrant des souscriptions de 3 G$ pour le trimestre, comparativement à 2 G$ pour la période correspondante de l exercice précédent, en raison de l augmentation des souscriptions de titres d organismes de placement collectif à Placements mondiaux Sun Life et de la hausse des nouvelles souscriptions de régimes de retraite à cotisations déterminées», a précisé M. Connor. «Les souscriptions de produits d assurance individuelle se sont accrues de 14 % et les souscriptions de régimes de retraite à cotisations déterminées ont augmenté de 92 %, grâce à une combinaison de fortes souscriptions nouvelles et d affaires conservées.» «Le bénéfice net sous-jacent de notre organisation américaine a augmenté pour atteindre 101 M$ US pour le trimestre, contre 88 M$ US au deuxième trimestre de l exercice précédent», a indiqué M. Connor. «L organisation de la Financière Sun Life en Asie a également enregistré une hausse du bénéfice net sous-jacent, qui a atteint 39 M$ ce trimestre, comparativement à 27 M$, ce qui reflète la croissance des affaires en vigueur et des affaires nouvelles.» Notre bénéfice net déclaré lié aux activités poursuivies s est chiffré à 425 M$ au deuxième trimestre de 2014, comparativement à 391 M$ au trimestre correspondant de l exercice précédent. Le tableau suivant présente notre bénéfice d exploitation net lié aux activités poursuivies et notre bénéfice net sous-jacent lié aux activités poursuivies pour les deuxièmes trimestres de 2014 et de (en millions de dollars, après impôt) T2 14 T2 13 Bénéfice d exploitation net Incidence des marchés (22) 47 Modifications des hypothèses et mesures de la direction Bénéfice net sous-jacent Le conseil d administration de la Financière Sun Life inc. a déclaré aujourd hui un dividende trimestriel aux actionnaires de 0,36 $ par action ordinaire, maintenant ainsi les dividendes trimestriels à leur niveau actuel. Deuxième trimestre de 2014/ sunlife.com 2

3 Points saillants liés à l exploitation Notre stratégie repose sur quatre piliers de croissance clés. Les progrès réalisés à l égard de ces piliers sont présentés en détail ci-dessous. Devenir l assureur-vie le plus performant du Canada La Division de l assurance individuelle et de la gestion de patrimoine a présenté de solides souscriptions au deuxième trimestre de Les souscriptions d assurance se sont chiffrées à 75 M$, en hausse de 14 % par rapport à la période correspondante de l exercice précédent, stimulées par des gains importants au titre des souscriptions réalisées par les tiers conseillers. Les souscriptions de produits individuels de gestion de patrimoine, qui se sont établies à 1,1 G$, ont augmenté de 23 % par rapport au deuxième trimestre de 2013, stimulées par la hausse des souscriptions de titres d organismes de placement collectif et de rentes à constitution immédiate. Les souscriptions de Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. ont poursuivi sur leur lancée, enregistrant d importantes hausses au deuxième trimestre de 2014, par rapport à la période correspondante de l exercice précédent. Les souscriptions brutes se sont chiffrées à 552 M$ au deuxième trimestre de 2014, soit une hausse de 64 % par rapport à la période correspondante de l exercice précédent, ce qui a fait grimper à 8,4 G$ l actif géré pour le compte de clients au 30 juin 2014, une augmentation de 32 % par rapport au 30 juin L actif administré par la Division des régimes collectifs de retraite atteignait le chiffre record de 71 G$ à la fin du deuxième trimestre de 2014, soit 24 % de plus qu à la fin de la période correspondante de l exercice précédent. Les résultats ont été stimulés par l incidence favorable des marchés des actions et par la vigueur des souscriptions, notamment les importantes souscriptions nouvelles, combinées à un faible taux de résiliation de comptes attribuable aux efforts de fidélisation des clients. Devenir un chef de file dans les domaines de l assurance collective et des garanties facultatives aux États-Unis La Financière Sun Life États-Unis continue d accroître ses activités d assurance collective et de garanties facultatives. Les affaires en vigueur de la Division des garanties collectives (présentée sous le nom de Division de l assurance collective en 2013) ont augmenté de 8 % au deuxième trimestre de 2014 par rapport au deuxième trimestre de 2013; les souscriptions de garanties facultatives et d assurance collective ont affiché des hausses de 13 % et 6 %, respectivement, y compris une augmentation de 15 % au chapitre de l assurance en excédent de pertes. En outre, les souscriptions de produits d assurance-vie enregistrées par la Division International ont augmenté de 12 % au deuxième trimestre de 2014 comparativement à la période correspondante de l exercice précédent. Faire croître nos activités de gestion d actif à l échelle mondiale L actif géré à l échelle mondiale s établissait à 684 G$ à la clôture du trimestre, en hausse de 16 % par rapport à la clôture du deuxième trimestre de L actif géré de la MFS Investment Management (la «MFS») a atteint un autre sommet historique, clôturant le trimestre à 439 G$ US, en hausse de 24 % par rapport au deuxième trimestre de 2013, en raison des souscriptions nettes de 17,0 G$ US et de l augmentation de valeur de l actif de 68,2 G$ US. Le rendement des fonds offerts aux particuliers par la MFS demeure solide, 91 % et 78 % de l actif s inscrivant dans ces fonds se classant dans la moitié supérieure de leurs catégories Lipper respectives pour ce qui est du rendement sur trois ans et cinq ans, respectivement. Les fonds d actions mondiales et internationales continuent d afficher un rendement particulièrement vigoureux, 90 % et 95 % de l actif s inscrivant dans ces fonds se classant au-dessus des moyennes Lipper des fonds de leur catégorie sur trois et cinq ans, respectivement, au 30 juin Deuxième trimestre de 2014/ sunlife.com 3

4 Au cours du trimestre, nous avons annoncé la nomination de Carl Bang au poste de président de Gestion Placements Sun Life inc., l entreprise que nous avons lancée au premier trimestre afin de faire profiter les caisses de retraite et les autres investisseurs institutionnels canadiens de notre expertise en matière de placements dans les titres à revenu fixe d émissions privées, les prêts hypothécaires commerciaux et l immobilier, ainsi qu au chapitre des stratégies d investissement guidées par le passif. Renforcer notre position concurrentielle en Asie Nous nous sommes particulièrement concentrés sur la croissance de notre réseau de distribution dans cette région. Les souscriptions enregistrées par notre réseau d agences à Hong Kong, évaluées en monnaie locale, ont augmenté de 25 % au cours du deuxième trimestre de 2014 par rapport à la période correspondante de l exercice précédent, en raison de la croissance des effectifs de nos agences, qui ont atteint leur niveau le plus élevé depuis En Indonésie, les souscriptions enregistrées par notre réseau d agences, évaluées en monnaie locale, ont augmenté de 19 % au cours du trimestre par rapport au deuxième trimestre de l exercice précédent. La Sun Life of Canada (Philippines), Inc. a été la plus importante compagnie d assurance-vie aux Philippines en 2013, pour une troisième année consécutive, selon les données publiées au deuxième trimestre de 2014 par la commission des assurances des Philippines en fonction des produits tirés des primes en Notre organisation aux Philippines a presque triplé ses produits tirés des primes depuis 2010, et la Sun Life Grepa Financial, Inc. a été la compagnie d assurance affichant la croissance la plus rapide aux Philippines en 2013, en fonction des données relatives aux produits tirés des primes publiées par la commission des assurances des Philippines. À la fin de juin 2014, notre coentreprise indienne, la Birla Sun Life Asset Management Company, affichait son actif géré le plus élevé, soit un billion de roupies indiennes (18,4 G$ CA, dont une tranche de 9,0 G$ CA est présentée au sein de notre actif géré). Autres points saillants Corporate Knights a nommé la Financière Sun Life au palmarès des 50 meilleures entreprises citoyennes du Canada; la FSL est la seule compagnie d assurances de personnes cotée en Bourse figurant dans cette liste. Pour la cinquième année consécutive, les Canadiens ont voté pour la Financière Sun Life à titre de compagnie d assurance-vie la plus digne de confiance dans le cadre du sondage Marque de confiance MD 2013 de Sélection du Reader s Digest. Mode de présentation de nos résultats La Financière Sun Life inc., ses filiales et ses coentreprises sont collectivement désignées par les termes «la Compagnie», «la Financière Sun Life» ou «nous». Nous gérons nos activités et présentons nos résultats financiers en fonction de cinq secteurs d activité : la Financière Sun Life Canada (la «FSL Canada»), la Financière Sun Life États-Unis (la «FSL États-Unis»), la MFS Investment Management (la «MFS»), la Financière Sun Life Asie (la «FSL Asie») et l Organisation internationale. Sous Organisation internationale sont groupées les activités de notre division au Royaume-Uni (la «FSL Royaume-Uni») et des Services de soutien généraux. Les Services de soutien généraux englobent les activités liées à notre portefeuille fermé de réassurance, ainsi que les produits tirés des placements, les charges, le capital et les autres éléments qui n ont pas été attribués aux autres secteurs. Pour de plus amples renseignements sur ces secteurs, se reporter à nos états financiers consolidés annuels et intermédiaires et aux notes annexes (les «états financiers consolidés»). Nous préparons nos états financiers consolidés intermédiaires non audités selon les Normes internationales d information financière (les «IFRS») et conformément à la Norme comptable internationale 34, Information financière intermédiaire. Deuxième trimestre de 2014/ sunlife.com 4

5 Vente des activités américaines de rentes Avec prise d effet le 1 er août 2013, nous avons conclu la vente de nos activités américaines de rentes et de certaines de nos activités d assurance-vie aux États-Unis (collectivement, nos «activités américaines de rentes») à la Delaware Life Holdings, LLC. La transaction consistait principalement en la vente de la totalité des actions de la Sun Life Assurance Company of Canada (U.S.), ce qui regroupait les produits de rentes à capital variable, de rentes à capital fixe et de rentes à capital fixe liés à des indices ainsi que les produits d assurance-vie d entreprise et de banque et les produits d assurance-vie à capital variable destinés au marché américain. La vente comprenait le transfert de certains actifs d exploitation connexes ainsi que de systèmes et d employés soutenant ces activités. L ajustement du prix d acquisition a été finalisé au cours du premier trimestre de 2014 et il ne s est traduit par aucune variation de la perte sur cession comptabilisée en Nous avons défini les activités américaines de rentes comme les «activités abandonnées», les activités non touchées par la vente comme les «activités poursuivies», et l ensemble des activités abandonnées et poursuivies comme les «activités regroupées». Conformément aux exigences d IFRS 5, Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées, les produits et les charges liés aux activités américaines de rentes ont été classés à titre d activités abandonnées dans nos comptes consolidés de résultat à partir du quatrième trimestre de Utilisation de mesures financières non définies par les IFRS Nous présentons certaines informations financières en ayant recours à des mesures financières non définies par les IFRS, étant donné que nous estimons que ces mesures fournissent des informations pouvant aider les investisseurs à comprendre notre rendement et à comparer les résultats trimestriels et annuels d une période à l autre. Ces mesures financières non définies par les IFRS ne font pas l objet d une définition normalisée et peuvent ne pas être comparables à des mesures semblables utilisées par d autres sociétés. Pour certaines mesures financières non définies par les IFRS, il n y a aucun montant calculé selon les IFRS qui soit directement comparable. Ces mesures financières non définies par les IFRS ne doivent pas être considérées comme une solution de rechange aux mesures de rendement financier établies conformément aux IFRS. Nos rapports de gestion annuels et intermédiaires ainsi que les dossiers de renseignements financiers supplémentaires disponibles à la section «Investisseurs Résultats et rapports financiers» à l adresse présentent des renseignements supplémentaires concernant ces mesures financières non définies par les IFRS, ainsi qu un rapprochement avec les mesures selon les IFRS. La rubrique «Rapprochement de mesures financières non définies par les IFRS» du présent document présente également un rapprochement avec les mesures selon les IFRS. Le bénéfice d exploitation net (la perte d exploitation nette) et les mesures financières fondées sur celui-ci, incluant le bénéfice (la perte) d exploitation par action et le rendement d exploitation des capitaux propres, sont des mesures financières non définies par les IFRS. Le bénéfice d exploitation net (la perte d exploitation nette) exclut du bénéfice net déclaré les incidences qui ne sont pas de nature opérationnelle ou récurrente afin d aider les investisseurs à comprendre le rendement de nos activités. Ces ajustements d exploitation incluent : i) l incidence de certaines couvertures de la FSL Canada qui ne remplissent pas les conditions requises pour la comptabilité de couverture; ii) les ajustements de la juste valeur de droits à des paiements fondés sur des actions émis par la MFS; iii) la perte liée à la vente de nos activités américaines de rentes; iv) l incidence des modifications des hypothèses et des mesures de la direction liées à la vente de nos activités américaines de rentes; v) les coûts de restructuration et autres coûts connexes (incluant les incidences liées à la vente de nos activités américaines de rentes); vi) les pertes de valeur au titre du goodwill et des immobilisations incorporelles; et vii) d autres éléments qui ne sont pas de nature opérationnelle ou récurrente. Le bénéfice d exploitation par action exclut également l incidence dilutive des titres convertibles. Deuxième trimestre de 2014/ sunlife.com 5

6 Depuis le premier trimestre de 2014, nous présentons notre bénéfice net sous-jacent (perte nette sous-jacente) afin de pouvoir mieux expliquer le rendement sous-jacent de nos activités. Cette mesure vient remplacer le bénéfice d exploitation net (la perte d exploitation nette) excluant l incidence nette des facteurs liés au marché, qui était présenté(e) en Le bénéfice net sous-jacent (la perte nette sous-jacente) et les mesures financières fondées sur celui-ci, y compris le bénéfice par action sous-jacent (la perte par action sous-jacente) et le rendement des capitaux propres sous-jacent, sont des mesures non définies par les IFRS. Le bénéfice net sous-jacent (la perte nette sous-jacente) exclut du bénéfice d exploitation net (de la perte d exploitation nette) les éléments suivants qui viennent créer de la volatilité dans nos résultats en vertu des IFRS : a) l incidence des marchés; b) les modifications des hypothèses et les mesures de la direction et c) les autres éléments n ayant pas été traités à titre d ajustements d exploitation et qui, lorsqu ils sont exclus, aident à expliquer nos résultats d une période à l autre. L incidence des marchés comprend les éléments suivants : i) l incidence nette des variations de taux d intérêt au cours de la période de présentation de l information financière, incluant les écarts de taux et les écarts de swap, et des variations des taux de réinvestissement présumés des placements à revenu fixe utilisés dans la détermination des provisions techniques; ii) l incidence nette des variations des marchés des actions au-delà ou en deçà du niveau de volatilité attendu pour la période de présentation de l information financière, ainsi que du risque de corrélation inhérent à notre programme de couverture et iii) l incidence nette des variations de la juste valeur des biens immobiliers pour la période de présentation de l information financière. Les notes qui figurent au bas du tableau de la rubrique «Comparaison entre le T et le T2 2013» de la section «Sommaire financier» du présent document donnent plus de détails sur ces ajustements. Les modifications des hypothèses reflètent l incidence des révisions des hypothèses utilisées pour déterminer nos passifs relatifs aux contrats d assurance et aux contrats de placement. Les hypothèses nécessitent un jugement important et doivent être examinées sur une base régulière et modifiées au besoin. L incidence des modifications des hypothèses liées aux mesures prises par la direction au cours de la période considérée, désignées par le terme «mesures de la direction», incluent par exemple des changements de prix applicables aux contrats en vigueur, de nouvelles ententes ou des ententes révisées de réassurance relativement à des affaires en vigueur, ou des modifications significatives à la politique de placement concernant un segment d actifs soutenant nos passifs. Le bénéfice par action sous-jacent exclut également l incidence dilutive des titres convertibles. Sauf indication contraire, tous les facteurs dont il est question dans le présent document et qui ont une incidence sur nos résultats s appliquent au bénéfice net déclaré (à la perte nette déclarée), au bénéfice d exploitation net (à la perte d exploitation nette) et au bénéfice net sous-jacent (à la perte nette sous-jacente). Le bénéfice net déclaré (la perte nette déclarée) s entend du bénéfice net (de la perte nette) déterminé(e) conformément aux IFRS. Comme il n y a eu aucune activité abandonnée en 2014, les résultats présentés dans le présent document se rapportent aux activités poursuivies. Depuis le premier trimestre de 2014, le rendement des capitaux propres sousjacent et le rendement d exploitation des capitaux propres sont calculés en fonction des activités poursuivies, tandis que le rendement d exploitation des capitaux propres des périodes correspondantes est calculé en fonction des activités regroupées. Pour plus de détails sur les activités abandonnées, se reporter à la note 3 de nos états financiers consolidés intermédiaires pour le deuxième trimestre de 2014 ainsi qu à notre rapport de gestion annuel et à nos états financiers consolidés pour l exercice clos le 31 décembre Les autres mesures financières non définies par les IFRS que nous utilisons comprennent le rendement d exploitation des capitaux propres, le rendement des capitaux propres sous-jacent, les produits ajustés, les équivalents de primes et d encaissements SAS (services administratifs seulement), l actif des organismes de placement collectif et les souscriptions réalisées à ce chapitre, l actif des fonds gérés et les souscriptions réalisées à ce chapitre, les primes et encaissements, les primes et encaissements ajustés, l actif géré et l actif administré. La rubrique «Rapprochement de mesures financières non définies par les IFRS» du présent document et la rubrique «Utilisation de mesures financières non définies par les IFRS» de notre rapport de gestion annuel pour 2013 présentent de plus amples renseignements sur les mesures financières non définies par les IFRS ainsi que des rapprochements avec les mesures définies par les IFRS les plus semblables. Deuxième trimestre de 2014/ sunlife.com 6

7 L information contenue dans le présent document est présentée en dollars canadiens, sauf indication contraire. Dans le présent document, tous les montants présentés au titre du bénéfice par action tiennent compte de la dilution, sauf indication contraire. Renseignements additionnels Pour de plus amples renseignements sur la Financière Sun Life inc. (la «FSL inc.»), se reporter à nos états financiers consolidés intermédiaires et annuels, à nos rapports de gestion intermédiaires et annuels et à notre notice annuelle. Ces documents sont déposés auprès des autorités de réglementation des valeurs mobilières au Canada et peuvent être consultés à l adresse Sont en outre déposés auprès de la Securities and Exchange Commission (la «SEC») des États-Unis notre rapport de gestion annuel, nos états financiers consolidés annuels et notre notice annuelle dans notre rapport annuel sur formulaire 40-F ainsi que nos rapports de gestion intermédiaires et nos états financiers consolidés intermédiaires sur formulaire 6-Ks. Les documents déposés auprès de la SEC peuvent être consultés à l adresse Deuxième trimestre de 2014/ sunlife.com 7

8 Sommaire financier Résultats trimestriels Cumul annuel (en millions de dollars, sauf indication contraire) T2 14 T1 14 T4 13 T3 13 T Activités poursuivies Bénéfice net (perte nette) Bénéfice d exploitation net (perte d exploitation nette) lié(e) aux activités poursuivies Bénéfice net déclaré (perte nette déclarée) lié(e) aux activités poursuivies Bénéfice net sous-jacent (perte nette sous-jacente) lié(e) aux activités poursuivies Bénéfice dilué par action (en dollars) Bénéfice d exploitation par action lié aux activités poursuivies (dilué) 1 0,80 0,74 1,05 0,69 0,71 1,54 1,46 Bénéfice par action déclaré lié aux activités poursuivies (dilué) 0,69 0,65 0,93 0,53 0,64 1,34 1,32 Bénéfice par action sous-jacent lié aux activités poursuivies (dilué) 1 0,81 0,72 0,61 0,74 0,62 1,53 1,26 Bénéfice de base par action déclaré lié aux activités poursuivies (en dollars) 0,70 0,66 0,94 0,53 0,65 1,35 1,33 Ensemble de la Compagnie (activités regroupées) Bénéfice net (perte nette) Bénéfice net déclaré (perte nette déclarée) lié(e) aux activités poursuivies Bénéfice net déclaré (perte nette déclarée) lié(e) aux activités abandonnées (21) (844) Bénéfice net déclaré (perte nette déclarée) lié(e) aux activités regroupées (520) Bénéfice par action déclaré (en dollars) Bénéfice par action déclaré lié aux activités regroupées (dilué) 0,69 0,65 0,90 (0,84) 0,65 1,34 1,50 Bénéfice par action déclaré lié aux activités regroupées (de base) 0,70 0,66 0,91 (0,86) 0,66 1,35 1,51 Nombre moyen d actions ordinaires en circulation (en millions) Nombre d actions ordinaires en circulation à la fin (en millions) 611,4 610,6 609,4 607,1 605,8 611,4 605,8 Dividendes par action ordinaire (en dollars) 0,36 0,36 0,36 0,36 0,36 0,72 0,72 Ratio du MMPRCE % 221 % 219 % 216 % 217 % 222 % 217 % Rendement des capitaux propres (%) 3 Rendement d exploitation des capitaux propres 1 12,6 % 12,0 % 17,7 % 12,6 % 12,8 % 12,3 % 14,3 % Rendement des capitaux propres sous-jacent 1 12,9 % 11,6 % s.o. s.o. s.o. 12,3 % s.o. Primes et encaissements Produits tirés des primes nets Encaissements liés aux fonds distincts Souscriptions de titres d organismes de placement collectif 1, Souscriptions de parts de fonds gérés Équivalents de primes et d encaissements SAS Total des primes et encaissements 1, Ces éléments constituent des mesures financières non définies par les IFRS. Consulter la rubrique «Utilisation de mesures financières non définies par les IFRS». 2. Le ratio du MMPRCE correspond au ratio du montant minimal permanent requis pour le capital et l excédent (le «MMPRCE») de la Sun Life du Canada, compagnie d assurance-vie (la «Sun Life du Canada»). 3. À partir du premier trimestre de 2014, le rendement des capitaux propres sous-jacent et le rendement d exploitation des capitaux propres sont calculés en fonction des activités poursuivies, tandis que le rendement d exploitation des capitaux propres des trimestres précédents est calculé en fonction des activités regroupées. 4. Les résultats des périodes antérieures ont été retraités afin d inclure les souscriptions enregistrées par la Birla Sun Life Asset Management Company au chapitre des organismes de placement collectif d actions et de titres à revenu fixe en fonction de notre pourcentage de participation. Deuxième trimestre de 2014/ sunlife.com 8

9 Résultats trimestriels Cumul annuel (en millions de dollars, sauf indication contraire) T2 14 T1 14 T4 13 T3 13 T Actif géré Actif du fonds général Actif des fonds distincts Actif des organismes de placement collectif, actif des fonds gérés et autres éléments de l actif géré Total de l actif géré 1, Capital Titres de créance subordonnés et autres capitaux Capitaux propres attribuables aux titulaires de contrat avec participation Total des capitaux propres attribuables aux actionnaires Total du capital Ces éléments constituent des mesures financières non définies par les IFRS. Consulter la rubrique «Utilisation de mesures financières non définies par les IFRS». 2. Depuis le premier trimestre de 2014, les résultats de nos coentreprises sont présentés en fonction de notre pourcentage de participation, ce qui a donné lieu à une diminution de 4,2 G$. Au deuxième trimestre de 2014, nous avons commencé à inclure l actif géré de la Division International à la FSL États-Unis et nous avons retraité l actif géré du premier trimestre de 2014 afin d y inclure cet actif de 4,8 G$. En outre, tous les montants relatifs aux périodes antérieures au troisième trimestre de 2013 tiennent compte des activités abandonnées. 3. Les autres capitaux désignent les titres échangeables de la Fiducie de capital Sun Life («SLEECS»), qui sont considérés comme des capitaux aux termes de la réglementation canadienne. Consulter la rubrique «Gestion du capital et des liquidités Capital» de notre rapport de gestion annuel. Sauf indication contraire, tous les facteurs dont il est question dans le présent document et qui ont une incidence sur nos résultats s appliquent au bénéfice net déclaré (à la perte nette déclarée), au bénéfice d exploitation net (à la perte d exploitation nette) et au bénéfice net sous-jacent (à la perte nette sous-jacente). Les résultats présentés sont ceux des activités poursuivies. Comparaison entre le T et le T Notre bénéfice net déclaré lié aux activités poursuivies s est chiffré à 425 M$ au deuxième trimestre de 2014, comparativement à 391 M$ au deuxième trimestre de Le bénéfice d exploitation net lié aux activités poursuivies s est chiffré à 488 M$ pour le trimestre clos le 30 juin 2014, comparativement à 431 M$ pour la période correspondante de l exercice précédent. Notre bénéfice net sous-jacent lié aux activités poursuivies s est chiffré à 499 M$, comparativement à 373 M$ au deuxième trimestre de Le rendement d exploitation des capitaux propres et le rendement des capitaux propres sous-jacent se sont chiffrés à 12,6 % et à 12,9 %, respectivement, pour le deuxième trimestre de Le rendement d exploitation des capitaux propres s est chiffré à 12,8 % au deuxième trimestre de 2013 sur la base des activités regroupées. Deuxième trimestre de 2014/ sunlife.com 9

10 Le tableau suivant présente le rapprochement de nos mesures du bénéfice net ainsi que l incidence d autres éléments importants sur notre bénéfice net pour les deuxièmes trimestres de 2014 et Résultats trimestriels (en millions de dollars, après impôt) T2 14 T2 13 Bénéfice net déclaré Incidence de certaines couvertures de la FSL Canada qui ne remplissent pas les conditions requises pour la comptabilité de couverture (8) 9 Ajustements de la juste valeur de droits à des paiements fondés sur des actions émis par la MFS (44) (42) Coûts de restructuration et autres coûts connexes 1 (11) (7) Bénéfice d exploitation net Incidence des marchés des actions Incidence nette des variations des marchés des actions 22 (17) Incidence nette du risque de corrélation 1 3 Incidence nette des marchés des actions 2 23 (14) Incidence des taux d intérêt Incidence nette des variations des taux d intérêt (28) 99 Incidence nette de la diminution des taux de réinvestissement des placements à revenu fixe (49) Incidence nette des variations des écarts de taux (17) 18 Incidence nette des variations des écarts de swap 1 (11) Incidence nette des taux d intérêt 3 (44) 57 Augmentations (diminutions) nettes de la juste valeur des biens immobiliers (1) 4 Incidence des marchés (22) 47 Modifications des hypothèses et mesures de la direction Bénéfice net sous-jacent Incidence d autres éléments importants sur notre bénéfice net : Éléments relatifs aux résultats 4 Incidence des activités de placement liées aux passifs relatifs aux contrats d assurance 32 2 Mortalité/morbidité (18) 6 Crédit Déchéances et autres comportements des titulaires de contrat 2 (7) Charges (11) (8) Autres 13 (16) 1. Les coûts de restructuration et autres coûts connexes comprennent principalement les coûts de transition liés à la vente de nos activités américaines de rentes. 2. L incidence nette des marchés des actions comprend principalement l incidence des fluctuations des marchés des actions au cours du trimestre, déduction faite des couvertures, qui s écartent des hypothèses les plus probables utilisées pour déterminer nos passifs relatifs aux contrats d assurance, soit une croissance d environ 2 % par trimestre des marchés des actions. L incidence nette des marchés des actions comprend également l incidence sur le bénéfice du risque de corrélation inhérent à notre programme de couverture, qui correspond à l écart entre le rendement des fonds sous-jacents de produits offrant des garanties et le rendement des actifs dérivés servant à couvrir ces garanties. 3. L incidence nette des taux d intérêt comprend l incidence des variations des taux d intérêt sur le rendement des placements qui diffère des hypothèses les plus probables, et sur la valeur des instruments dérivés utilisés dans le cadre de nos programmes de couverture. Notre exposition aux taux d intérêt varie en fonction du type de produit, de la branche d activité et de l emplacement géographique. Étant donné la nature à long terme de nos activités, notre sensibilité aux taux d intérêt à long terme est plus élevée. L incidence nette des taux d intérêt comprend également l incidence sur le bénéfice des diminutions des taux de réinvestissement présumés des placements à revenu fixe et des variations des écarts de taux et des écarts de swap. 4. Les éléments relatifs aux résultats reflètent l écart entre les résultats réels enregistrés au cours de la période de présentation de l information financière et les hypothèses les plus probables prises en compte dans la détermination de nos passifs relatifs aux contrats d assurance. Deuxième trimestre de 2014/ sunlife.com 10

11 Notre bénéfice net déclaré lié aux activités poursuivies pour les deuxièmes trimestres de 2014 et 2013 comprend certains éléments qui ne sont pas de nature opérationnelle ou récurrente, et que nous avons par conséquent exclus de notre calcul du bénéfice d exploitation net lié aux activités poursuivies. Le bénéfice d exploitation net lié aux activités poursuivies pour les deuxièmes trimestres de 2014 et 2013 exclut l incidence nette de certaines couvertures de la FSL Canada qui ne remplissent pas les conditions requises pour la comptabilité de couverture, les ajustements de la juste valeur de droits à des paiements fondés sur des actions émis par la MFS, ainsi que les coûts de restructuration et autres coûts connexes. L incidence nette de ces éléments a réduit le bénéfice net déclaré lié aux activités poursuivies de 63 M$ au deuxième trimestre de 2014, comparativement à une réduction de 40 M$ au deuxième trimestre de Par ailleurs, notre bénéfice d exploitation net lié aux activités poursuivies a augmenté de 21 M$ au deuxième trimestre de 2014, en raison des fluctuations des taux de change par rapport aux taux de change moyens en vigueur au deuxième trimestre de Notre bénéfice net sous-jacent lié aux activités poursuivies pour les deuxièmes trimestres de 2014 et 2013 est ajusté en fonction de l incidence des marchés, des modifications apportées aux hypothèses et des mesures de la direction, et il exclut les éléments suivants du bénéfice d exploitation net : l incidence défavorable de 22 M$ des facteurs liés au marché dont fait état le tableau précédent pour le deuxième trimestre de 2014, comparativement à l incidence favorable de 47 M$ pour le deuxième trimestre de 2013; l incidence favorable de 11 M$ des modifications apportées aux hypothèses et des mesures de la direction pour le deuxième trimestre de 2014 et de 11 M$ pour le deuxième trimestre de L incidence nette de ces éléments a réduit le bénéfice d exploitation net de 11 M$ au deuxième trimestre de 2014, comparativement à une augmentation de 58 M$ au deuxième trimestre de Le bénéfice net lié aux activités poursuivies du deuxième trimestre de 2014 reflète également les profits tirés des activités de placement liées aux passifs relatifs aux contrats d assurance, l incidence favorable des résultats enregistrés au chapitre du crédit et la croissance des affaires. Ces facteurs ont été partiellement contrebalancés par les résultats défavorables enregistrés au chapitre de la morbidité et des charges. Le bénéfice net lié aux activités poursuivies du deuxième trimestre de 2013 reflétait également l incidence favorable des résultats enregistrés au chapitre du crédit, de la mortalité et de la morbidité, contrebalancés par les résultats enregistrés au chapitre des déchéances et des autres comportements des titulaires de contrat, ainsi que par d autres facteurs influant sur les résultats. Deuxième trimestre de 2014/ sunlife.com 11

12 Comparaison entre le T et le T (cumul annuel) Cumul annuel (en millions de dollars, après impôt) Bénéfice net déclaré Incidence de certaines couvertures de la FSL Canada qui ne remplissent pas les conditions requises pour la comptabilité de couverture (3) 23 Ajustements de la juste valeur de droits à des paiements fondés sur des actions émis par la MFS (95) (94) Coûts de restructuration et autres coûts connexes 1 (19) (7) Bénéfice d exploitation net Incidence nette des marchés des actions Incidence nette des taux d intérêt 3 (108) 56 Augmentations (diminutions) nettes de la juste valeur des biens immobiliers 4 9 Incidence des marchés (48) 98 Modifications des hypothèses et mesures de la direction Bénéfice net sous-jacent Incidence d autres éléments importants sur notre bénéfice net : Éléments relatifs aux résultats 4 Incidence des activités de placement liées aux passifs relatifs aux contrats d assurance Mortalité/morbidité (40) 25 Crédit Déchéances et autres comportements des titulaires de contrat (17) (21) Charges (25) (14) Autres 13 (29) 1. Les coûts de restructuration et autres coûts connexes comprennent principalement les coûts de transition liés à la vente de nos activités américaines de rentes. 2. L incidence nette des marchés des actions comprend principalement l incidence des fluctuations des marchés des actions au cours du trimestre, déduction faite des couvertures, qui s écartent des hypothèses les plus probables utilisées pour déterminer nos passifs relatifs aux contrats d assurance, soit une croissance d environ 2 % par trimestre des marchés des actions. L incidence nette des marchés des actions comprend également l incidence sur le bénéfice du risque de corrélation inhérent à notre programme de couverture, qui correspond à l écart entre le rendement des fonds sous-jacents de produits offrant des garanties et le rendement des actifs dérivés servant à couvrir ces garanties. 3. L incidence nette des taux d intérêt comprend l incidence des variations des taux d intérêt sur le rendement des placements qui diffère des hypothèses les plus probables, et sur la valeur des instruments dérivés utilisés dans le cadre de nos programmes de couverture. Notre exposition aux taux d intérêt varie en fonction du type de produit, de la branche d activité et de l emplacement géographique. Étant donné la nature à long terme de nos activités, notre sensibilité aux taux d intérêt à long terme est plus élevée. L incidence nette des taux d intérêt comprend également l incidence sur le bénéfice des diminutions des taux de réinvestissement présumés des placements à revenu fixe et des variations des écarts de taux et des écarts de swap. 4. Les éléments relatifs aux résultats reflètent l écart entre les résultats réels enregistrés au cours de la période de présentation de l information financière et les hypothèses les plus probables prises en compte dans la détermination de nos passifs relatifs aux contrats d assurance. Notre bénéfice net déclaré lié aux activités poursuivies s est établi à 825 M$ pour le premier semestre de 2014, contre 801 M$ pour la période correspondante de l exercice précédent. L incidence nette de certaines couvertures de la FSL Canada qui ne remplissent pas les conditions requises pour la comptabilité de couverture, les ajustements de la juste valeur de droits à des paiements fondés sur des actions émis par la MFS et les coûts de restructuration et autres coûts connexes ont réduit le bénéfice net déclaré lié aux activités poursuivies de 117 M$ au premier semestre de 2014, comparativement à une réduction de 78 M$ au premier semestre de Le bénéfice d exploitation net lié aux activités poursuivies s est établi à 942 M$ pour le semestre clos le 30 juin 2014, contre 879 M$ pour le semestre clos le 30 juin Au premier semestre de 2014, notre bénéfice d exploitation net lié aux activités poursuivies a augmenté de 45 M$ en raison des fluctuations des taux de change par rapport aux taux de change moyens du premier semestre de Deuxième trimestre de 2014/ sunlife.com 12

13 Notre bénéfice net sous-jacent lié aux activités poursuivies pour les premiers semestres de 2014 et 2013 est ajusté en fonction de l incidence des marchés, des modifications apportées aux hypothèses et des mesures de la direction, et il exclut les éléments suivants du bénéfice d exploitation net : l incidence défavorable de 48 M$ des facteurs liés au marché dont fait état le tableau précédent pour le premier semestre de 2014, comparativement à l incidence favorable de 98 M$ pour la période correspondante de 2013; l incidence favorable de 51 M$ des modifications apportées aux hypothèses et des mesures de la direction pour le premier semestre de 2014 et de 23 M$ pour la période correspondante de L incidence pour 2014 reflète principalement les modifications des hypothèses de réinvestissement et les améliorations des modèles apportées au premier trimestre. L incidence nette de ces éléments a augmenté le bénéfice d exploitation net de 3 M$ au premier semestre de 2014, comparativement à une augmentation de 121 M$ pour la période correspondante de Le bénéfice net lié aux activités poursuivies du premier semestre de 2014 reflète également les profits tirés des activités de placement liées aux passifs relatifs aux contrats d assurance, les résultats favorables enregistrés au chapitre du crédit et la croissance des affaires, partiellement contrebalancés par les résultats défavorables enregistrés au chapitre de la mortalité et de la morbidité, des charges, ainsi que des déchéances et des autres comportements des titulaires de contrat. Le bénéfice net lié aux activités poursuivies du premier semestre de 2013 reflétait également les profits tirés des activités de placement liées aux passifs relatifs aux contrats d assurance et les résultats favorables enregistrés au chapitre de la mortalité, de la morbidité et du crédit, partiellement contrebalancés par les résultats défavorables enregistrés au chapitre des déchéances et des autres comportements des titulaires de contrat, ainsi que des charges. Examen annuel des méthodes et hypothèses actuarielles L évaluation des passifs relatifs aux contrats d assurance revêt une importance fondamentale dans l établissement des résultats financiers de la Compagnie et elle exige de la direction qu elle formule des hypothèses en ce qui concerne le rendement des marchés des actions, les taux d intérêt, les défauts de paiement, les taux de mortalité et de morbidité, les résiliations de contrat, les charges, l inflation et d autres facteurs pour la période complète d existence des contrats. Ces hypothèses nécessitent un jugement important et doivent être examinées sur une base régulière et modifiées au besoin. Nous achèverons notre examen annuel des méthodes et hypothèses actuarielles au cours du deuxième semestre de Comme cet examen est en cours, il est pour le moment impossible de déterminer si l incidence totale sur le bénéfice net sera positive ou négative. En mai 2014, le Conseil des normes actuarielles (le «CNA») a publié les révisions finales apportées aux normes de pratique actuarielle canadiennes relativement aux hypothèses de réinvestissement économiques utilisées pour l évaluation des passifs relatifs aux contrats d assurance. Les modifications ont trait aux taux d intérêt futurs présumés, aux écarts de taux et à l utilisation d éléments d actif à revenu non fixe afin de soutenir des obligations fixes. Nous sommes en voie de mettre en œuvre la modélisation de ces modifications, et nous estimons que celles-ci se traduiront par une augmentation d environ 300 M$ du bénéfice net 1 et par une augmentation légère, voire nulle, de la sensibilité aux variations des taux d intérêt que nous présentons. L incidence réelle de ces modifications sur notre bénéfice net dépendra de plusieurs facteurs, y compris la conjoncture économique au moment où elles seront mises en œuvre et la finalisation des modèles. 1. L information que nous avons présentée pour le quatrième trimestre de 2013 faisait état d une diminution prévue d environ 40 M$ du bénéfice net en 2014 en raison du recul des taux de réinvestissement des placements à revenu fixe. Ce montant est reflété dans l incidence estimative des modifications du CNA. Deuxième trimestre de 2014/ sunlife.com 13

14 Nous prévoyons que les passifs relatifs aux contrats d assurance seront renforcés dans d autres secteurs, principalement en ce qui a trait à nos hypothèses relatives aux améliorations futures de la mortalité. Les tendances émergentes au chapitre de l amélioration de la mortalité et l évolution des meilleures pratiques laissent entrevoir la nécessité d augmenter nos taux présumés d amélioration future de la mortalité, ce qui aura une incidence négative sur notre bénéfice net. La plupart des modifications de méthodes et hypothèses actuarielles seront mises en œuvre au cours du troisième trimestre. Deux exceptions notables concernent les modifications du CNA, qui ne prendront pas effet avant le quatrième trimestre, et les modifications des hypothèses relatives aux améliorations futures de la mortalité, qui seront mises en œuvre au quatrième trimestre afin qu on puisse évaluer leur incidence une fois que les modifications du CNA auront pris effet. Les énoncés relatifs à notre examen annuel des méthodes et hypothèses actuarielles constituent de l information prospective. Incidence des taux de change Nous exerçons nos activités dans de nombreux marchés du monde, notamment au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Irlande, à Hong Kong, aux Philippines, au Japon, en Indonésie, en Inde, en Chine, en Australie, à Singapour, au Vietnam, en Malaisie et aux Bermudes, et nous générons des produits et engageons des charges dans les monnaies de ces pays qui sont convertis en dollars canadiens. Les éléments ayant une incidence sur nos comptes consolidés de résultat sont convertis en dollars canadiens aux taux de change moyens pour chaque période. Pour les éléments ayant une incidence sur nos états consolidés de la situation financière, les taux de fin de période sont utilisés pour la conversion des devises. Le tableau suivant présente les taux de change les plus pertinents pour les derniers trimestres. Taux de change Résultats trimestriels Cumul annuel T2 14 T1 14 T4 13 T3 13 T Taux moyen Dollar américain 1,090 1,102 1,049 1,039 1,023 1,096 1,015 Livre sterling 1,835 1,824 1,698 1,610 1,571 1,829 1,567 Taux de fin de période Dollar américain 1,067 1,105 1,062 1,031 1,052 1,067 1,052 Livre sterling 1,824 1,841 1,758 1,668 1,600 1,824 1,600 De façon générale, notre bénéfice net profite de la dépréciation du dollar canadien et subit l incidence défavorable de l appréciation du dollar canadien puisque le bénéfice net découlant des activités de la Compagnie à l étranger est converti en dollars canadiens. Cependant, en période de perte, la dépréciation du dollar canadien accentue les pertes. L incidence relative du change pour toute période donnée est fonction des fluctuations des taux de change et de la proportion de notre bénéfice provenant de nos activités à l étranger. L incidence du change sur le bénéfice net généralement présentée est l incidence d un exercice à l autre. Au deuxième trimestre de 2014, notre bénéfice d exploitation net lié aux activités poursuivies a augmenté de 21 M$ en raison des fluctuations des taux de change comparativement aux taux de change moyens du deuxième trimestre de Deuxième trimestre de 2014/ sunlife.com 14

15 Rendement des différentes organisations Comme il n y a eu aucune activité abandonnée en 2014, les données relatives au rendement des différentes organisations, y compris les informations comparatives, se rapportent aux activités poursuivies. Pour avoir de l information sur les activités abandonnées en 2013, se reporter à la note 3 de nos états financiers consolidés intermédiaires, ainsi qu à notre rapport de gestion et à nos états financiers consolidés annuels pour FSL Canada Résultats trimestriels Cumul annuel (en millions de dollars) T2 14 T1 14 T4 13 T3 13 T Bénéfice net sous-jacent (perte nette sous-jacente) Ajustements sous-jacents : Incidence des marchés (2) (15) Modifications des hypothèses et mesures de la direction 4 16 (33) (42) Bénéfice d exploitation net (perte d exploitation nette) Ajustements d exploitation : Couvertures ne remplissant pas les conditions requises pour la comptabilité de couverture (8) 5 17 (2) 9 (3) 23 Modifications des hypothèses et mesures de la direction liées à la vente de nos activités américaines de rentes 16 Bénéfice net déclaré (perte nette déclarée) Rendement des capitaux propres sous-jacent (%) 1 10,6 11,6 s.o. s.o. s.o. 11,0 s.o. Rendement d exploitation des capitaux propres (en %) 1 10,7 13,1 7,6 11,8 11,4 11,9 12,9 Bénéfice d exploitation net (perte d exploitation nette) par division 1 Assurance individuelle et gestion de patrimoine 1, Garanties collectives Régimes collectifs de retraite Total du bénéfice d exploitation net (de la perte d exploitation nette) Ces éléments constituent des mesures financières non définies par les IFRS. Consulter la rubrique «Utilisation de mesures financières non définies par les IFRS». 2. La Division de l assurance individuelle et de la gestion de patrimoine était présentée sous le nom de Division des assurances et placements individuels en Comparaison entre le T et le T La FSL Canada a déclaré un bénéfice net de 189 M$ au deuxième trimestre de 2014, comparativement à 219 M$ pour le deuxième trimestre de Le bénéfice d exploitation net s est chiffré à 197 M$, comparativement à 210 M$ au deuxième trimestre de Le bénéfice d exploitation net de la FSL Canada pour les deux trimestres exclut l incidence de certaines couvertures qui ne remplissent pas les conditions requises pour la comptabilité de couverture, lesquelles sont présentées dans le tableau ci-dessus. Deuxième trimestre de 2014/ sunlife.com 15

16 Le bénéfice net sous-jacent s est établi à 195 M$ au deuxième trimestre de 2014, comparativement à 221 M$ au deuxième trimestre de Le bénéfice net sous-jacent de la FSL Canada exclut les éléments suivants du bénéfice d exploitation net : l incidence des marchés, soit une incidence défavorable de 2 M$ au deuxième trimestre de 2014 principalement attribuable aux taux d intérêt, partiellement contrebalancée par l incidence des marchés des actions, comparativement à une incidence défavorable de 15 M$ au deuxième trimestre de 2013 principalement attribuable aux taux d intérêt; les modifications des hypothèses et les mesures de la direction, qui ont eu une incidence favorable de 4 M$ au deuxième trimestre de 2014, soit le même montant qu au deuxième trimestre de Les ajustements entrant dans le calcul du bénéfice net sous-jacent des deuxièmes trimestres de 2014 et 2013 sont présentés dans le tableau ci-dessus. Le bénéfice net du deuxième trimestre de 2014 reflète également les résultats défavorables enregistrés au chapitre de la morbidité par la Division des garanties collectives (les «GC»), partiellement contrebalancés par les profits tirés des affaires nouvelles de la Division de l assurance individuelle et de la gestion de patrimoine et de la Division des régimes collectifs de retraite (les «RCR»). Le bénéfice net du deuxième trimestre de 2013 reflétait également les résultats favorables enregistrés au chapitre de la morbidité par les GC ainsi que les profits sur les actifs à rendement plus élevé soutenant les affaires nouvelles des RCR. Les souscriptions de produits d assurance individuelle ont augmenté de 14 % au deuxième trimestre de 2014 par rapport au deuxième trimestre de 2013, en raison des fortes souscriptions d assurance permanente continuant à être enregistrées par le réseau de distribution aux intermédiaires. Les souscriptions de produits individuels de gestion de patrimoine ont augmenté de 23 % au deuxième trimestre de 2014 par rapport à la période correspondante de l exercice précédent, principalement en raison de l augmentation des souscriptions de titres d organismes de placement collectif. Les souscriptions réalisées par Placements mondiaux Sun Life (Canada) inc. au chapitre des organismes de placement collectif destinés aux particuliers ont augmenté de 122 % au deuxième trimestre de 2014 par rapport à la période correspondante de 2013, en raison de la croissance continue des souscriptions et de la progression constante enregistrée par le réseau de distribution exclusif de la Financière Sun Life et le réseau de distribution aux intermédiaires. Les souscriptions des GC ont diminué de 32 % par rapport au deuxième trimestre de 2013, ce qui est principalement attribuable au ralentissement de l activité sur le marché des grandes entreprises. Les souscriptions enregistrées par les RCR ont augmenté de 68 % par rapport au deuxième trimestre de 2013 en raison des fortes souscriptions nouvelles de régimes à cotisations déterminées et des affaires conservées sur le marché des grandes entreprises. L actif administré par les RCR a clôturé le trimestre à 71 G$. Comparaison entre le T et le T (cumul annuel) Le bénéfice net déclaré s est chiffré à 432 M$ pour le premier semestre de 2014, comparativement à 496 M$ pour le semestre clos le 30 juin Le bénéfice d exploitation net s est établi à 435 M$ pour le premier semestre de 2014, comparativement à 473 M$ pour le semestre correspondant de l exercice précédent. Le bénéfice d exploitation net de la FSL Canada pour les deux trimestres exclut l incidence de certaines couvertures qui ne remplissent pas les conditions requises pour la comptabilité de couverture, lesquelles sont présentées dans le tableau ci-dessus. Le bénéfice net sous-jacent s est établi à 405 M$ pour le premier semestre de 2014, comparativement à 429 M$ pour la période correspondante de l exercice précédent. Le bénéfice net sous-jacent de la FSL Canada exclut les éléments suivants du bénéfice d exploitation net : Deuxième trimestre de 2014/ sunlife.com 16

17 l incidence des marchés, soit une incidence favorable de 10 M$ au premier semestre de 2014 principalement attribuable aux marchés des actions, partiellement contrebalancée par les taux d intérêt, comparativement à une incidence de 32 M$ pour la période correspondante de l exercice précédent principalement attribuable aux marchés des actions, partiellement contrebalancée par les taux d intérêt; les modifications des hypothèses et les mesures de la direction, qui ont eu une incidence favorable de 20 M$ au premier semestre de 2014, comparativement à 12 M$ pour la période correspondante de l exercice précédent. Les ajustements entrant dans le calcul du bénéfice net sous-jacent des semestres clos les 30 juin 2014 et 2013 sont présentés dans le tableau ci-dessus. Le bénéfice net du semestre clos le 30 juin 2014 reflète également les résultats défavorables enregistrés au chapitre de la morbidité par les GC, partiellement contrebalancés par les profits tirés des affaires nouvelles de la Division de l assurance individuelle et de la gestion de patrimoine et des RCR, et par les profits tirés des activités de placement liées aux passifs relatifs aux contrats d assurance. Le bénéfice net du semestre clos le 30 juin 2013 reflétait également les profits tirés des activités de placement liées aux passifs relatifs aux contrats d assurance à la Division de l assurance individuelle et de la gestion de patrimoine, les résultats favorables enregistrés au chapitre de la morbidité par les GC et les profits nets réalisés à la vente d actifs disponibles à la vente. FSL États-Unis Les activités de la FSL États-Unis se concentrent dans trois divisions : les Garanties collectives (présentées sous le nom de Division de l assurance collective en 2013), la Division International et la Gestion des affaires en vigueur (la Division International et la Gestion des affaires en vigueur étaient présentées ensemble sous le nom de Produits d assurance-vie et de placement en 2013). Les Garanties collectives offrent aux employeurs et aux employés des solutions d assurance qui comprennent des produits collectifs d assurance-vie, d assurance-invalidité, d assurance-maladie en excédent de pertes et d assurance dentaire, ainsi qu une gamme de produits de garanties facultatives. La Division International offre pour sa part des produits individuels d assurance-vie et de gestion de patrimoine à des clients fortunés sur les marchés internationaux, tandis que la Gestion des affaires en vigueur comprend certains produits de notre portefeuille fermé d assurance-vie individuelle, soit principalement l assurancevie universelle et l assurance-vie entière avec participation. Deuxième trimestre de 2014/ sunlife.com 17

18 Résultats trimestriels Cumul annuel (en millions de dollars américains) T2 14 T1 14 T4 13 T3 13 T Bénéfice net sous-jacent (perte nette sous-jacente) lié(e) aux activités poursuivies Ajustements sous-jacents : Incidence des marchés (13) (34) (47) 37 Modifications des hypothèses et mesures de la direction (1) Bénéfice d exploitation net (perte d exploitation nette) lié(e) aux activités poursuivies Ajustements d exploitation : Modifications des hypothèses et mesures de la direction liées à la vente de nos activités américaines de rentes (5) (25) Coûts de restructuration et autres coûts connexes (7) (7) Bénéfice net déclaré (perte nette déclarée) lié(e) aux activités poursuivies Rendement des capitaux propres sous-jacent (%) 1 15,1 12,0 s.o. s.o. s.o. 13,6 s.o. Rendement d exploitation des capitaux propres (en %) 1, 2 13,7 9,9 48,9 14,9 12,4 11,8 12,7 Bénéfice d exploitation net (perte d exploitation nette) par division 1 Garanties collectives Division International Gestion des affaires en vigueur Total du bénéfice d exploitation net (de la perte d exploitation nette) lié(e) aux activités poursuivies (en millions de dollars canadiens) Bénéfice net sous-jacent (perte nette sous-jacente) lié(e) aux activités poursuivies Bénéfice d exploitation net (perte d exploitation nette) lié(e) aux activités poursuivies Bénéfice net déclaré (perte nette déclarée) lié(e) aux activités poursuivies Ces éléments constituent des mesures financières non définies par les IFRS. Consulter la rubrique «Utilisation de mesures financières non définies par les IFRS». 2. À partir du premier trimestre de 2014, le rendement d exploitation des capitaux propres et le rendement des capitaux propres sous-jacent sont calculés en fonction des activités poursuivies, tandis que le rendement d exploitation des capitaux propres des périodes antérieures au premier trimestre de 2014 est calculé en fonction du bénéfice d exploitation net lié aux activités regroupées. Se reporter à notre rapport de gestion annuel de 2013 pour plus de détails sur le bénéfice d exploitation net lié aux activités regroupées. Deuxième trimestre de 2014/ sunlife.com 18

19 Comparaison entre le T et le T La FSL États-Unis a déclaré un bénéfice net lié aux activités poursuivies de 100 M$ CA au deuxième trimestre de 2014, comparativement à 119 M$ CA au deuxième trimestre de Le bénéfice d exploitation net lié aux activités poursuivies s est établi à 100 M$ CA au deuxième trimestre de 2014, comparativement à 126 M$ CA au deuxième trimestre de Le bénéfice d exploitation net lié aux activités poursuivies de l exercice antérieur exclut les coûts de restructuration et autres coûts connexes, lesquels sont présentés dans le tableau ci-dessus. La dépréciation du dollar canadien au deuxième trimestre de 2014 par rapport aux taux de change moyens en vigueur au deuxième trimestre de 2013 a eu pour effet d augmenter le bénéfice d exploitation net de 6 M$ CA. Le bénéfice net sous-jacent s est chiffré à 111 M$ CA, comparativement à 91 M$ CA au deuxième trimestre de Exprimé en dollars américains, le bénéfice net déclaré lié aux activités poursuivies de la FSL États-Unis s est chiffré à 92 M$ US au deuxième trimestre de 2014, comparativement à 115 M$ US au deuxième trimestre de Le bénéfice d exploitation net s est établi à 92 M$ US au deuxième trimestre de 2014, comparativement à 122 M$ US au deuxième trimestre de Le bénéfice net sous-jacent lié aux activités poursuivies s est chiffré à 101 M$ US au deuxième trimestre de 2014, comparativement à 88 M$ US au deuxième trimestre de Le bénéfice net sous-jacent exclut les éléments suivants du bénéfice d exploitation net : l incidence des marchés, soit une incidence défavorable de 13 M$ US au deuxième trimestre de 2014 principalement attribuable aux taux d intérêt et aux écarts de taux, comparativement à une incidence favorable de 32 M$ US au deuxième trimestre de 2013 principalement attribuable aux taux d intérêt; les modifications des hypothèses et les mesures de la direction, qui ont eu une incidence favorable de 4 M$ US au deuxième trimestre de 2014, comparativement à 2 M$ US pour la période correspondante de Les ajustements entrant dans le calcul du bénéfice d exploitation net et du bénéfice net sous-jacent des deuxièmes trimestres de 2014 et 2013 sont présentés dans le tableau ci-dessus. Le bénéfice net lié aux activités poursuivies du deuxième trimestre de 2014 reflète également les profits nets réalisés à la vente d actifs disponibles à la vente, les résultats favorables enregistrés au chapitre du crédit, les résultats favorables enregistrés au chapitre de la mortalité par la Division International et les gains de change, partiellement contrebalancés par les résultats défavorables enregistrés au chapitre de la tarification par la Division des garanties collectives, principalement au chapitre de l assurance-invalidité. Le bénéfice net lié aux activités poursuivies du deuxième trimestre de 2013 reflétait également les résultats techniques défavorables enregistrés au chapitre de la mortalité par les Garanties collectives. Le total des souscriptions enregistrées par les Garanties collectives a diminué de 6 % au deuxième trimestre de 2014 par rapport à la période correspondante de l exercice précédent, reflétant l incidence des hausses de prix récentes. Cette diminution s est fait ressentir sur l ensemble des produits, exception faite de l assurance en excédent de pertes, qui a enregistré une hausse de 43 % par rapport à la période correspondante de l exercice précédent. À la Division International, les souscriptions d assurance-vie ont augmenté de 12 % et les souscriptions de produits de gestion de patrimoine ont diminué de 10 % par rapport à la période correspondante de l exercice précédent. Deuxième trimestre de 2014/ sunlife.com 19

20 Comparaison entre le T et le T (cumul annuel) Le bénéfice net déclaré lié aux activités poursuivies de la FSL États-Unis s est établi à 177 M$ CA pour le semestre clos le 30 juin 2014, comparativement à 184 M$ CA pour la période correspondante de l exercice précédent. Le bénéfice d exploitation net lié aux activités poursuivies s est établi à 177 M$ CA au premier semestre de 2014, comparativement à 191 M$ CA pour la période correspondante de l exercice précédent. Le bénéfice d exploitation net lié aux activités poursuivies de l exercice précédent exclut les coûts de restructuration et autres coûts connexes, qui sont présentés dans le tableau ci-dessus. Le bénéfice net sous-jacent s est chiffré à 205 M$ CA au premier semestre de 2014, comparativement à 154 M$ CA pour la période correspondante de Exprimé en dollars américains, le bénéfice net déclaré lié aux activités poursuivies de la FSL États-Unis s est établi à 162 M$ US pour le premier semestre de 2014, comparativement à 180 M$ US pour le semestre clos le 30 juin Le bénéfice d exploitation net lié aux activités poursuivies s est établi à 162 M$ US pour le semestre clos le 30 juin 2014, comparativement à 187 M$ US pour le semestre clos le 30 juin Le bénéfice net sous-jacent lié aux activités poursuivies s est établi à 186 M$ US pour le premier semestre de 2014, comparativement à 151 M$ US pour la période correspondante de l exercice précédent. Le bénéfice net sousjacent exclut les éléments suivants du bénéfice d exploitation net : l incidence des marchés, soit une incidence défavorable de 47 M$ US au premier semestre de 2014 principalement attribuable aux taux d intérêt, comparativement à une incidence favorable de 37 M$ US pour la période correspondante de 2013 principalement attribuable aux taux d intérêt et aux écarts de taux; les modifications des hypothèses et les mesures de la direction, qui ont eu une incidence favorable de 23 M$ US au premier semestre de 2014, comparativement à une incidence défavorable de 1 M$ US pour le premier semestre de Les ajustements entrant dans le calcul du bénéfice d exploitation net et du bénéfice net sous-jacent des semestres clos les 30 juin 2014 et 2013 sont présentés dans le tableau ci-dessus. Le bénéfice net lié aux activités poursuivies du premier semestre de 2014 reflète également les profits nets réalisés à la vente d actifs disponibles à la vente et les résultats favorables enregistrés au chapitre du crédit, partiellement contrebalancés par les résultats défavorables enregistrés au chapitre de la mortalité par les Garanties collectives et la Gestion des affaires en vigueur, et les résultats défavorables enregistrés au chapitre de la tarification par les Garanties collectives. Le bénéfice net lié aux activités poursuivies du premier semestre de 2013 reflétait également l incidence des résultats techniques défavorables enregistrés par la Division des garanties collectives. Deuxième trimestre de 2014/ sunlife.com 20

La Financière Sun Life annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2009 et de l exercice 2009

La Financière Sun Life annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2009 et de l exercice 2009 La Financière Sun Life annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2009 et de l exercice 2009 Note à l intention des rédacteurs : Tous les montants sont en dollars canadiens, sauf indication contraire.

Plus en détail

Principaux événements de 2015

Principaux événements de 2015 Principaux événements de 2015 City National Corporation Le 2 novembre 2015, nous avons conclu l acquisition de City National Corporation (City National), la société de portefeuille qui détient City National

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada États financiers consolidés intermédiaires résumés de L Office d investissement du régime de pensions du Canada 31 décembre 2015 Bilan consolidé intermédiaire résumé Au 31 décembre 2015 (en millions de

Plus en détail

ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires. Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié)

ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires. Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié) ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié) (Tous les montants sont exprimés en milliers de dollars.) 30 juin 2009 31 décembre 2008 Actif Actif

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 30 juin 2015 et 2014

États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 30 juin 2015 et 2014 États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 2015 et 2014 (non audités et non examinés par les auditeurs indépendants) États consolidés intermédiaires

Plus en détail

L Ordre Indépendant des Forestiers Exercice terminé le 31 décembre 2011. Faits saillants financiers pour 2011

L Ordre Indépendant des Forestiers Exercice terminé le 31 décembre 2011. Faits saillants financiers pour 2011 L Ordre Indépendant des Forestiers Exercice terminé le 31 décembre Faits saillants financiers pour Survol de la santé financière et de la stabilité de Foresters Foresters la santé financière de Foresters

Plus en détail

Faits saillants. Aperçu du deuxième trimestre Indications pour 2012

Faits saillants. Aperçu du deuxième trimestre Indications pour 2012 L Industrielle Alliance déclare ses résultats financiers pour le deuxième trimestre La rentabilité et le ratio de solvabilité atteignent les meilleures indications La croissance des affaires se maintient

Plus en détail

Corporation Financière Canada-Vie. Rapport de gestion. Pour l exercice 2014

Corporation Financière Canada-Vie. Rapport de gestion. Pour l exercice 2014 Corporation Financière Canada-Vie Rapport de gestion Pour l exercice RAPPORT DE GESTION POUR LA PÉRIODE CLOSE LE 31 DÉCEMBRE DATÉ DU 12 FÉVRIER 2015 Le présent rapport de gestion présente le point de vue

Plus en détail

Services aux investisseurs et trésorerie

Services aux investisseurs et trésorerie Résultats des secteurs d exploitation Résultats par secteur d exploitation Le tableau suivant présente un sommaire de nos résultats par secteur d exploitation. (en millions de dollars canadiens, sauf les

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. 1080, chemin Saint-Louis, Sillery, C. P. 1907, succursale Terminus, Québec (Québec) G1K 7M3 www.inalco.com

COMMUNIQUÉ. 1080, chemin Saint-Louis, Sillery, C. P. 1907, succursale Terminus, Québec (Québec) G1K 7M3 www.inalco.com COMMUNIQUÉ L INDUSTRIELLE ALLIANCE TERMINE L ANNÉE 2002 EN FORCE : AUGMENTATION DU REVENU DE PRIMES DE 20 % ET RENDEMENT ANNUALISÉ SUR LES CAPITAUX PROPRES DE 14,5 % POUR LE QUATRIÈME TRIMESTRE Québec,

Plus en détail

PREMIER TRIMESTRE 2005

PREMIER TRIMESTRE 2005 PREMIER TRIMESTRE 2005 RAPPORT TRIMESTRIEL POUR LA PÉRIODE SE TERMINANT LE 31 JANVIER 2005 MESSAGE AUX ACTIONNAIRES La Banque Laurentienne du Canada déclare un revenu net de 17,3 millions $ pour le premier

Plus en détail

Communiqué de presse LUNETTERIE NEW LOOK INC. ANNONCE SES RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 28 MARS 2015 AINSI QUE SON DIVIDENDE TRIMESTRIEL

Communiqué de presse LUNETTERIE NEW LOOK INC. ANNONCE SES RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 28 MARS 2015 AINSI QUE SON DIVIDENDE TRIMESTRIEL Communiqué de presse ANNONCE SES RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 28 MARS 2015 AINSI QUE SON DIVIDENDE TRIMESTRIEL Montréal, Québec, 6 mai 2015 : Lunetterie New Look Inc. (TSX: BCI) («New Look»)

Plus en détail

Normes internationales d information financière États financiers modèles 2011 sans application anticipée

Normes internationales d information financière États financiers modèles 2011 sans application anticipée Normes internationales d information financière États financiers modèles sans application anticipée 1 États financiers pour l exercice 31 décembre Les états financiers modèles de la pour l exercice 31

Plus en détail

Banque Nationale : Bénéfice net record au premier trimestre de 2011

Banque Nationale : Bénéfice net record au premier trimestre de 2011 Communiqué premier TRIMESTRE 2011 Banque Nationale : Bénéfice net record au premier trimestre de 2011 L information financière fournie dans le présent communiqué est basée sur les états financiers consolidés

Plus en détail

Pilier 3 des normes de Bâle II Règles de transparence applicables à la Fiducie de la Financière Sun Life inc.

Pilier 3 des normes de Bâle II Règles de transparence applicables à la Fiducie de la Financière Sun Life inc. Pilier 3 des normes de Bâle II Règles de transparence applicables à la Fiducie de la Financière Sun Life inc. Introduction Les normes de Bâle II constituent un accord international sur les fonds propres

Plus en détail

EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités

EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités Actif EXFO inc. Bilans consolidés intermédiaires condensés non audités (en milliers de dollars US) Au Au 31 août Actif à court terme Espèces 43 418 $ 25 864 $ Placements temporaires 958 1 487 Comptes débiteurs

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés

États financiers consolidés intermédiaires résumés États financiers consolidés intermédiaires résumés Pour les périodes de 13 semaines closes le et le 5 mai 2013 (non audité, en milliers de dollars canadiens, sauf indication contraire) État consolidé intermédiaire

Plus en détail

CORPORATION DATACOM WIRELESS

CORPORATION DATACOM WIRELESS États financiers de CORPORATION DATACOM WIRELESS pour les périodes de trois mois arrêtées les 31 mars 2008 et 2007 États financiers États financiers Bilans... 1 États des résultats et du résultat étendu...

Plus en détail

TRIMESTRE TERMINÉ LE 30 SEPTEMBRE 2003 RAPPORT AUX ACTIONNAIRES TROISIÈME TRIMESTRE

TRIMESTRE TERMINÉ LE 30 SEPTEMBRE 2003 RAPPORT AUX ACTIONNAIRES TROISIÈME TRIMESTRE TRIMESTRE TERMINÉ LE 30 SEPTEMBRE 2003 3 RAPPORT AUX ACTIONNAIRES TROISIÈME TRIMESTRE POINTS SAILLANTS FINANCIERS Trimestres terminés les Neuf mois terminés les (en millions de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

Catégorie Portefeuille Fidelity Revenu de la Société de Structure de Capitaux Fidelity

Catégorie Portefeuille Fidelity Revenu de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Catégorie Portefeuille Fidelity Revenu de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Rapport semestriel 31 mai 2015 Avis au lecteur Les présents états financiers intermédiaires n ont pas fait l objet

Plus en détail

Financière Sun Life / Bénéfice du quatrième trimestre Page 1

Financière Sun Life / Bénéfice du quatrième trimestre Page 1 Financière Sun Life / Bénéfice du quatrième trimestre Page 1 La Financière Sun Life annonce pour 2003 un bénéfice d exploitation record de 1,5 milliard de dollars avant imputation d une charge de 211 millions

Plus en détail

Fonds d infrastructure mondial Renaissance. États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août 2007

Fonds d infrastructure mondial Renaissance. États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août 2007 États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août Fonds d infrastructure mondial Renaissance État de l actif net (en milliers, sauf les montants par part) Au 31 août (note 1) Actif Encaisse,

Plus en détail

La Banque Nationale divulgue ses résultats du troisième trimestre de 2015

La Banque Nationale divulgue ses résultats du troisième trimestre de 2015 COMMUNIQUÉ TROISIÈME TRIMESTRE 2015 La Banque Nationale divulgue ses résultats du troisième trimestre de 2015 L information financière contenue dans le présent document est basée sur les états financiers

Plus en détail

DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2012 COMMUNIQUÉ PORTANT SUR LES RÉSULTATS

DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2012 COMMUNIQUÉ PORTANT SUR LES RÉSULTATS DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2012 COMMUNIQUÉ PORTANT SUR LES RÉSULTATS LA BANQUE ROYALE DU CANADA DÉCLARE SES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2012 Sauf indication contraire, tous les montants sont libellés

Plus en détail

L'Empire, Compagnie d'assurance-vie. Rapport de gestion Pour la période de trois mois close le 31 mars 2016

L'Empire, Compagnie d'assurance-vie. Rapport de gestion Pour la période de trois mois close le 31 mars 2016 L'Empire, Compagnie d'assurance-vie Rapport de gestion Pour la période de trois mois close le 31 mars 2016 Cette page est laissée en blanc intentionnellement. Ce rapport de gestion est en date du 28 avril

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION PREMIER TRIMESTRE EXERCICE 2014

RAPPORT DE GESTION PREMIER TRIMESTRE EXERCICE 2014 RAPPORT DE GESTION Immunotec Inc. («Immunotec» ou la «société») s emploie à améliorer le style et la qualité de vie des gens au quotidien en offrant, par l intermédiaire de son réseau de consultants indépendants

Plus en détail

6 Sommaire des résultats d exploitation consolidés. 17 Revue des résultats d exploitation par secteur

6 Sommaire des résultats d exploitation consolidés. 17 Revue des résultats d exploitation par secteur RAPPORT DE GESTION Société financière IGM Inc. 6 Sommaire des résultats d exploitation consolidés Groupe Investors 12 Revue des activités 17 Revue des résultats d exploitation par secteur Placements Mackenzie

Plus en détail

RÈGLES D ÉVALUATION IFRS

RÈGLES D ÉVALUATION IFRS UNIBRA Société anonyme Siège social : avenue des Arts, 40 à 1040 Bruxelles n d entreprise : 0402833179 RÈGLES D ÉVALUATION IFRS Les principes comptables et les règles d évaluation appliqués aux comptes

Plus en détail

RBC Marchés des Capitaux

RBC Marchés des Capitaux Le 8 décembre 205 RBC Marchés des Capitaux TITRES LIÉS À DES TITRES DE PARTICIPATION ET À DES TITRES D EMPRUNT SOLUTIONS DE PLACEMENT GLOBALES RBC ET RECHERCHE RBCMC Titres RBC liés à une répartition stratégique

Plus en détail

Instruments financiers Couvertures. Chapitre 3865. Instruments financiers (diapo 1)

Instruments financiers Couvertures. Chapitre 3865. Instruments financiers (diapo 1) Instruments financiers Couvertures Chapitre 3865 Instruments financiers (diapo 1) Cette présentation vise à offrir un aperçu du chapitre 3865, «Couvertures», publié par le Conseil des normes comptables

Plus en détail

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu États financiers Troisième trimestre terminé le 31 mars 2010 État consolidé des résultats et du résultat étendu PRODUITS TIRÉS DE CONTRATS 28 808 727 27 694 738 76 867 648 76 916 747 COÛT DES PRODUITS

Plus en détail

Fonds de dividendes d actions privilégiées Lysander-Slater

Fonds de dividendes d actions privilégiées Lysander-Slater Fonds de dividendes d actions privilégiées Lysander-Slater 31 décembre 2015 Cette page est intentionnellement laissée en blanc. Rapport de la direction sur le rendement du Fonds Au 31 décembre 2015 AVERTISSEMENT

Plus en détail

Instruction complémentaire 52-107 Principes comptables et normes d audit acceptables

Instruction complémentaire 52-107 Principes comptables et normes d audit acceptables Instruction complémentaire 52-107 Principes comptables et normes d audit acceptables PARTIE 1 INTRODUCTION ET DÉFINITIONS 1.1 Introduction et objet 1.2 Régime d information multinational 1.3 Détermination

Plus en détail

T2 2014. Données financières complémentaires. Pour le trimestre clos le 30 avril 2014

T2 2014. Données financières complémentaires. Pour le trimestre clos le 30 avril 2014 Données financières complémentaires Pour le trimestre clos le 30 avril 2014 T2 2014 www.bmo.com/relationsinvestisseurs SHARON HAWARD-LAIRD Chef Relations avec les investisseurs 416-867-6656 sharon.hawardlaird@bmo.com

Plus en détail

La Corporation Financière Power annonce ses résultats financiers du premier trimestre de 2013 et ses dividendes

La Corporation Financière Power annonce ses résultats financiers du premier trimestre de 2013 et ses dividendes POUR PUBLICATION IMMÉDIATE COMMUNIQUÉ Les lecteurs sont priés de se reporter aux sections intitulées «Mesures financières non conformes aux IFRS» et «Déclarations prospectives» à la fin du présent communiqué.

Plus en détail

Colin Wheeler 303 927-2443 Relations avec les investisseurs Dave Dunnewald 303 927-2334

Colin Wheeler 303 927-2443 Relations avec les investisseurs Dave Dunnewald 303 927-2334 COMMUNIQUÉ DE PRESSE RENSEIGNEMENTS : Médias Colin Wheeler 303 927-2443 Relations avec les investisseurs Dave Dunnewald 303 927-2334 Molson Coors accroît son dividende et déclare une augmentation du bénéfice

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. 1080, Grande Allée Ouest, C. P. 1907, succursale Terminus, Québec (Québec) G1K 7M3 www.inalco.com

COMMUNIQUÉ. 1080, Grande Allée Ouest, C. P. 1907, succursale Terminus, Québec (Québec) G1K 7M3 www.inalco.com COMMUNIQUÉ L INDUSTRIELLE ALLIANCE ANNONCE UN BÉNÉFICE NET RECORD AU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DES PRIMES ET DÉPÔTS EN HAUSSE DE 19 % La société conclut l acquisition de Clarington Québec, le 8 février 2006

Plus en détail

FONDS CIBLÉ CANADIEN PORTLAND Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement des fonds 31 MARS 2014. conseils en placements

FONDS CIBLÉ CANADIEN PORTLAND Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement des fonds 31 MARS 2014. conseils en placements conseils en placements conseils en placements Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement des fonds 31 MARS 2014 ÉQUIPE DE GESTION DU PORTEFEUILLE James Cole Vice-président principal et gestionnaire

Plus en détail

Voir les notes annexes qui font partie intégrante des états consolidés.

Voir les notes annexes qui font partie intégrante des états consolidés. Comptes consolidés condensés du résultat et du résultat global pour les trois mois arrêtés le 31 Mars 2011 Non vérifiés (en milliers de dollars canadiens, sauf données par action) Notes 31 mars, 2011 31

Plus en détail

FONDS DISTINCTS MAXIM MC, MENTOR MAXIVU ET OPTION PLACEMENT. ÉTATS FINANCIERS et NOTES D INFORMATION SOMMAIRE Au 31 décembre 2007

FONDS DISTINCTS MAXIM MC, MENTOR MAXIVU ET OPTION PLACEMENT. ÉTATS FINANCIERS et NOTES D INFORMATION SOMMAIRE Au 31 décembre 2007 FONDS DISTINCTS MAXIM MC, MENTOR MAXIVU ET OPTION PLACEMENT ÉTATS FINANCIERS et NOTES D INFORMATION SOMMAIRE Au 31 décembre 2007 Compagnie d assurance vie RBC 6880, Financial Drive, Tour ouest Mississauga

Plus en détail

Troisième trimestre. États financiers consolidés intermédiaires (non audités) pour le trimestre terminé le 30 septembre 2015

Troisième trimestre. États financiers consolidés intermédiaires (non audités) pour le trimestre terminé le 30 septembre 2015 Troisième trimestre 3 États financiers consolidés intermédiaires (non audités) pour le trimestre terminé le 30 septembre Intact Corporation financière États financiers consolidés intermédiaires (non audités)

Plus en détail

Fonds d actions canadiennes Lysander-18 Asset Management

Fonds d actions canadiennes Lysander-18 Asset Management Fonds d actions canadiennes Lysander-18 Asset Management 30 juin 2015 Cette page est intentionnellement laissée en blanc. Rapport de la direction sur le rendement du Fonds Au 30 juin 2015 AVERTISSEMENT

Plus en détail

i n f o r m a t i o n s

i n f o r m a t i o n s i n f o r m a t i o n s Paris, le 6 septembre 2005 Communiqué de Presse RESULTATS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 Solides performances au 1 er semestre 2005 Le Conseil de Surveillance d Air Liquide, qui s est

Plus en détail

Règlement de l ARMC 91-501 Dérivés et obligations coupons détachés

Règlement de l ARMC 91-501 Dérivés et obligations coupons détachés Règlement de l ARMC 91-501 Dérivés et obligations coupons détachés PARTIE 1 DÉFINITIONS ET INTERPRÉTATION 1. Définitions 2. Interprétation PARTIE 2 DÉRIVÉS DISPENSÉS 3. Dispenses de l obligation d inscription

Plus en détail

États financiers consolidés. Aux 31 octobre 2010 et 2009

États financiers consolidés. Aux 31 octobre 2010 et 2009 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS Aux 31 octobre 2010 et 2009 sommaire DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS 66 Responsabilité de la direction à l égard de l information financière 67 Rapport des vérificateurs aux

Plus en détail

ÉTUDE D IMPACT QUANTITATIVE N O 7 RISQUE DE MARCHÉ INSTRUCTIONS

ÉTUDE D IMPACT QUANTITATIVE N O 7 RISQUE DE MARCHÉ INSTRUCTIONS ÉTUDE D IMPACT QUANTITATIVE N O 7 RISQUE DE MARCHÉ INSTRUCTIONS Introduction... 2 Page Sommaire... 4 Risque de taux d intérêt... 4 Projection des flux de trésorerie... 4 Taux d actualisation de base de

Plus en détail

APPORTÉE AU PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 27 MARS 2014, à l égard des fonds suivants :

APPORTÉE AU PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 27 MARS 2014, à l égard des fonds suivants : MODIFICATION N O 2 DATÉE DU 27 NOVEMBRE 2014 APPORTÉE AU PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 27 MARS 2014, MODIFIÉ PAR LA MODIFICATION N O 1 DATÉE DU 3 OCTOBRE 2014 à l égard des fonds suivants : canadiennes

Plus en détail

Assemblée annuelle des actionnaires

Assemblée annuelle des actionnaires Assemblée annuelle des actionnaires 2012 Dans le cadre de cette réunion, les dirigeants de la Société peuvent faire des remarques ou répondre à des questions pouvant contenir des déclarations prospectives.

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE GESTION. Trimestre 2012

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE GESTION. Trimestre 2012 RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE GESTION er Trimestre 2012 SOMMAIRE Uni-Sélect a réalisé des ventes de 451 $ millions (dont plus de 335 $ millions aux États-Unis), au cours de son premier trimestre, représentant

Plus en détail

EXCELLENTS RÉSULTATS INTÉGRATION DE SUMMIT RÉUSSIE ET SYNERGIES RÉALISÉES TOUJOURS PRÊT POUR DE NOUVELLES ACQUISITIONS

EXCELLENTS RÉSULTATS INTÉGRATION DE SUMMIT RÉUSSIE ET SYNERGIES RÉALISÉES TOUJOURS PRÊT POUR DE NOUVELLES ACQUISITIONS 27 février 2008 COMMUNIQUÉ POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Diffusion restreinte au Canada uniquement. Ce communiqué ne doit faire l objet d aucune diffusion aux États-Unis par l entremise d agences de transmission.

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER NOBEL

États financiers consolidés intermédiaires résumés FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER NOBEL États financiers consolidés intermédiaires résumés FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER NOBEL 31 mars 2015 et 2014 Table des matières Les états financiers consolidés intermédiaires résumés du FPI pour la période

Plus en détail

Réaliser notre. potentiel. d exportation. Rapport financier trimestriel au 30 septembre 2015 Non audité

Réaliser notre. potentiel. d exportation. Rapport financier trimestriel au 30 septembre 2015 Non audité Réaliser notre potentiel d exportation Rapport financier trimestriel au 30 septembre Non audité TABLE DES MATIÈRES RAPPORT DE GESTION Aperçu... 3 Sommaire des résultats financiers... 4 Faits saillants

Plus en détail

Description de ia Groupe financier

Description de ia Groupe financier ia Groupe financier Profil de l entreprise Données au 31 décembre Description de ia Groupe financier ia Groupe financier (Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc.) est une société d

Plus en détail

Résultats du troisième trimestre 2015 1

Résultats du troisième trimestre 2015 1 Résultats du troisième trimestre 1 Luxembourg, le 5 novembre Faits marquants Taux de fréquence en matière de santé et sécurité 2 de 1,2 au troisième trimestre, contre 0,8 au deuxième trimestre. Expéditions

Plus en détail

Rapport aux actionnaires

Rapport aux actionnaires Rapport aux actionnaires Banque Royale du Canada Premier trimestre de 2012 La Banque Royale du Canada déclare ses résultats pour le premier trimestre de 2012 Sauf indication contraire, tous les montants

Plus en détail

Great-West Lifeco annonce ses résultats du premier trimestre de 2015

Great-West Lifeco annonce ses résultats du premier trimestre de 2015 COMMUNIQUÉ TSX : GWO Les lecteurs sont priés de se reporter aux paragraphes de mise en garde à l égard des déclarations prospectives et des mesures financières non définies par les IFRS à la fin du présent

Plus en détail

Approche standard pour le calcul du coussin de solvabilité lié au risque de marché

Approche standard pour le calcul du coussin de solvabilité lié au risque de marché Instructions pour fournir les données requises par l étude d impact quantitative du BSIF/AMF sur la nouvelle approche standard pour le calcul du coussin de solvabilité lié au risque de marché («le document

Plus en détail

OPTIMAXMD SOMMAIRE TRIMESTRIEL DU COMPTE AVEC PARTICIPATION. Automne 2014 RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS

OPTIMAXMD SOMMAIRE TRIMESTRIEL DU COMPTE AVEC PARTICIPATION. Automne 2014 RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS OPTIMAXMD Automne 2014 SOMMAIRE TRIMESTRIEL DU COMPTE AVEC PARTICIPATION RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS NOUS AVONS RÉUSSI... L assurance vie avec participation est un produit idéal pour beaucoup de Canadiens

Plus en détail

MESSAGE AUX ACTIONNAIRES. Chers actionnaires,

MESSAGE AUX ACTIONNAIRES. Chers actionnaires, MESSAGE AUX ACTIONNAIRES Chers actionnaires, Le chiffre d affaires pour le premier trimestre clos le 27 avril 2013 a diminué de 1,5 % pour s établir à 56,9 millions de dollars, contre 57,8 millions de

Plus en détail

Normes comptables pour les entreprises à capital fermé (Partie II du Manuel de CPA Comptabilité) Octobre 2014

Normes comptables pour les entreprises à capital fermé (Partie II du Manuel de CPA Comptabilité) Octobre 2014 Normes comptables pour les entreprises à capital fermé (Partie II du Manuel de CPA Comptabilité) Octobre 2014 Ordre du jour Développements en 2014 Amélioration majeure Avantages sociaux futurs Améliorations

Plus en détail

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2011 et 2010 (non audités)

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2011 et 2010 (non audités) États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés du résultat Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre (en milliers de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DATE DE PUBLICATION : 3 novembre 2015

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DATE DE PUBLICATION : 3 novembre 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE DATE DE PUBLICATION : 3 novembre 2015 5N PLUS PRÉSENTE SES RÉSULTATS FINANCIERS POUR LE TROISIÈME TRIMESTRE CLOS LE 30 SEPTEMBRE 2015 Montréal (Québec), le 3 novembre 2015 5N Plus

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER NOBEL

États financiers consolidés intermédiaires résumés FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER NOBEL États financiers consolidés intermédiaires résumés FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER NOBEL Non audité, 30 septembre et 2014 Table des matières État consolidé intermédiaire résumé de la situation financière...1

Plus en détail

AGRICULTURE ET AGROALIMENTAIRE CANADA. État des résultats prospectif consolidé (non audité) Pour les exercices terminés le 31 mars 2016 et 2017

AGRICULTURE ET AGROALIMENTAIRE CANADA. État des résultats prospectif consolidé (non audité) Pour les exercices terminés le 31 mars 2016 et 2017 État des résultats prospectif consolidé (non audité) Pour les exercices terminés le 31 mars 2016 et 2017 État des résultats prospectif consolidé (non audité) (en milliers de dollars) Charges Gestion des

Plus en détail

Le Groupe Banque TD fera l acquisition du portefeuille de cartes de crédit de la Banque MBNA Canada.

Le Groupe Banque TD fera l acquisition du portefeuille de cartes de crédit de la Banque MBNA Canada. Le Groupe Banque TD fera l acquisition du portefeuille de cartes de crédit de la Banque MBNA Canada. La TD devient l une des principales banques émettrices de cartes de crédit au Canada. Il s agit d une

Plus en détail

Yellow Média inc. soutient sa transformation numérique par la réduction de son endettement

Yellow Média inc. soutient sa transformation numérique par la réduction de son endettement Yellow Média inc. soutient sa transformation numérique par la réduction de son endettement L entreprise apporte des éclaircissements sur le dividende sur actions ordinaires La vente de Société Trader est

Plus en détail

Le bénéfice net consolidé a augmenté de 10,7 pour cent par rapport au troisième trimestre de

Le bénéfice net consolidé a augmenté de 10,7 pour cent par rapport au troisième trimestre de Canadian Tire annonce ses résultats du troisième trimestre de 2013 Hausse des ventes dans les magasins semblables pour toutes les enseignes de détail : hausse de 2,0 pour cent pour le Groupe détail Canadian

Plus en détail

20.3 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014

20.3 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 AU 31 DÉCEMBRE 2014 Bilan consolidé 86 État du compte de résultat consolidé 88 État du résultat global consolidé 89 Variation de la trésorerie consolidée 90 Variation des capitaux propres consolidés 91

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION POUR LE PREMIER TRIMESTRE SE TERMINANT LE 30 JUIN

RAPPORT DE GESTION POUR LE PREMIER TRIMESTRE SE TERMINANT LE 30 JUIN POUR LE PREMIER TRIMESTRE SE TERMINANT LE 30 JUIN 2011 RAPPORT DE GESTION POUR LE PREMIER TRIMESTRE SE TERMINANT LE 30 JUIN 2011 Le présent rapport de gestion, qui a été rédigé en date du 7 septembre 2011,

Plus en détail

ÉTUDE D IMPACT QUANTITATIVE N O 7 RISQUE D ASSURANCE INSTRUCTIONS

ÉTUDE D IMPACT QUANTITATIVE N O 7 RISQUE D ASSURANCE INSTRUCTIONS ÉTUDE D IMPACT QUANTITATIVE N O 7 RISQUE D ASSURANCE INSTRUCTIONS Introduction... 2 Page Sommaire... 3 Projection des flux de trésorerie de passif... 3 Calcul du coussin de solvabilité... 6 Risque de mortalité...

Plus en détail

RAPPOR T TRIMESTRIEL. 31 mars, 2003 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR

RAPPOR T TRIMESTRIEL. 31 mars, 2003 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR RAPPOR T TRIMESTRIEL 31 mars, 2003 FONDS DE PLACEMENT 1 Message aux porteurs de parts Au nom des fiduciaires et de tous les employés de Cominar, il me fait plaisir de vous présenter les résultats des trois

Plus en détail

Rapport. financier. consolidé. Consolidated. Financial. Report. Foresters, Life compagnie

Rapport. financier. consolidé. Consolidated. Financial. Report. Foresters, Life compagnie Rapport 2012 Consolidated financier Financial consolidé Report de 2012 Foresters, Life compagnie Insurance d assurance Company vie Déclaration de responsabilité de la direction en matière de présentation

Plus en détail

Édition n 16 : Opérations de couverture

Édition n 16 : Opérations de couverture www.bdo.ca CERTIFICATION ET COMPTABILITÉ Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 16 : Opérations de couverture Les normes IFRS et les PCGR du Canada constituent des cadres fondés sur

Plus en détail

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs TELUS CORPORATION Rapport de gestion 2009 Mise en garde concernant les énoncés prospectifs Le présent document contient des énoncés prospectifs portant sur des événements futurs ainsi que sur le rendement

Plus en détail

COMMUNIQUÉ Cascades inc. 404, boul. Marie-Victorin, C.P. 30 Kingsey Falls (Québec) Canada J0A 1B0 www.cascades.com

COMMUNIQUÉ Cascades inc. 404, boul. Marie-Victorin, C.P. 30 Kingsey Falls (Québec) Canada J0A 1B0 www.cascades.com COMMUNIQUÉ Cascades inc. 404, boul. Marie-Victorin, C.P. 30 Kingsey Falls (Québec) Canada J0A 1B0 www.cascades.com Téléphone : 819 363-5100 Télécopie : 819 363-5155 Cascades débute l'année 2016 avec des

Plus en détail

FONDS DE REVENU FIXE (PORTICO) (Sera renommé Fonds d obligations de base Plus (Portico)) FONDS DE REVENU CANADIEN

FONDS DE REVENU FIXE (PORTICO) (Sera renommé Fonds d obligations de base Plus (Portico)) FONDS DE REVENU CANADIEN Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds Pour l exercice clos le Le présent rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds renferme des faits saillants financiers, mais ne contient

Plus en détail

Notice Annuelle Le 27 juin 2013

Notice Annuelle Le 27 juin 2013 FONDS RBC Notice Annuelle Le 27 juin 2013 Parts de série A, de série Conseillers, de série T5, de série T8, de série H, de série D, de série F, de série I et de série O FONDS DES MARCHÉS MONÉTAIRES Fonds

Plus en détail

Le chemin de fer de l Amérique du Nord

Le chemin de fer de l Amérique du Nord Le chemin de fer de l Amérique du Nord COMMUNIQUÉ Le CN déclare un bénéfice net de 573 M$ CA, ou 1,21 $ CA par action après dilution, incluant un recouvrement d impôts reportés de 0,09 $ CA, au TR4 2008

Plus en détail

États financiers prospectifs. Exercice se terminant le 31 mars 2013

États financiers prospectifs. Exercice se terminant le 31 mars 2013 États financiers prospectifs Exercice se terminant le 31 mars 2013 DÉCLARATION DE RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION La responsabilité de la compilation, du contenu et de la présentation de l information financière

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER 2012

RAPPORT FINANCIER 2012 RAPPORT FINANCIER 2012 BILAN CONSOLIDÉ IFRS AU 31 DÉCEMBRE 2012 Actif (en milliers d euros) Notes Montant brut Exercice 2012 Amort. Prov. Montant net Exercice 2011 Montant net Actifs non courants Immobilisations

Plus en détail

États financiers. Pour la période close le 31 décembre 2012. Manitoba Telecom Services Inc.

États financiers. Pour la période close le 31 décembre 2012. Manitoba Telecom Services Inc. États financiers Pour la période close le 31 décembre 2012 Manitoba Telecom Services Inc. RAPPORT DE L AUDITEUR INDÉPENDANT Aux actionnaires de Manitoba Telecom Services Inc. Nous avons effectué l audit

Plus en détail

Catégorie Fidelity Revenu à court terme Canada de la Société de Structure de Capitaux Fidelity

Catégorie Fidelity Revenu à court terme Canada de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Catégorie Fidelity Revenu à court terme Canada de la Société de Structure de Capitaux Fidelity 31 mai 2015 Avis au lecteur Les présents états financiers intermédiaires n ont pas fait l objet d un examen

Plus en détail

CC&L Core Income and Growth Fund. Rapport de la direction sur le rendement du fonds. Pour l exercice clos le 31 décembre 2014

CC&L Core Income and Growth Fund. Rapport de la direction sur le rendement du fonds. Pour l exercice clos le 31 décembre 2014 CC&L Core Income and Growth Fund Rapport de la direction sur le rendement du fonds Pour l exercice clos le 31 décembre 2014 Le présent rapport annuel de la direction sur le rendement du fonds contient

Plus en détail

Fonds d obligations de base Plus (Portico) (Auparavant Fonds de revenu fixe (Portico)) FONDS DE REVENU CANADIEN

Fonds d obligations de base Plus (Portico) (Auparavant Fonds de revenu fixe (Portico)) FONDS DE REVENU CANADIEN Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre Le présent rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds renferme des

Plus en détail

NOTICE ANNUELLE CONCERNANT LES TITRES DE : Fonds de revenu Fonds Desjardins SociéTerre Obligations canadiennes (parts de catégories A, I, C et F)

NOTICE ANNUELLE CONCERNANT LES TITRES DE : Fonds de revenu Fonds Desjardins SociéTerre Obligations canadiennes (parts de catégories A, I, C et F) LE 30 4 JUIN JANVIER 20152014 NOTICE ANNUELLE CONCERNANT LES TITRES DE : Fonds de revenu Fonds Desjardins SociéTerre Obligations canadiennes (parts de catégories A, I, C et F) Aucune autorité en valeurs

Plus en détail

FAITS SAILLANTS (non audité)

FAITS SAILLANTS (non audité) FAITS SAILLANTS (non audité) VALENER INC. Exercices clos les 30 septembre (en millions de dollars, sauf pour les données par action qui sont en dollars et sauf lorsque indiqué autrement) 2015 2014 RÉSULTATS

Plus en détail

Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie. Assemblée annuelle Le 5 mai 2011. Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous.

Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie. Assemblée annuelle Le 5 mai 2011. Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous. Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie Assemblée annuelle Le 5 mai 2011 Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous. Je suis heureux de pouvoir m adresser à vous à l occasion de cette assemblée

Plus en détail

INSTRUCTION GÉNÉRALE RELATIVE AU RÈGLEMENT 52-107 SUR LES PRINCIPES COMPTABLES, NORMES DE VÉRIFICATION ET MONNAIES DE PRÉSENTATION ACCEPTABLES

INSTRUCTION GÉNÉRALE RELATIVE AU RÈGLEMENT 52-107 SUR LES PRINCIPES COMPTABLES, NORMES DE VÉRIFICATION ET MONNAIES DE PRÉSENTATION ACCEPTABLES INSTRUCTION GÉNÉRALE RELATIVE AU RÈGLEMENT 52-107 SUR LES PRINCIPES COMPTABLES, NORMES DE VÉRIFICATION ET MONNAIES DE PRÉSENTATION ACCEPTABLES TABLE DES MATIÈRES PARTIE TITRE PAGE PARTIE 1 GÉNÉRALITÉS

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION Table des matières Avis concernant les déclarations prospectives

RAPPORT DE GESTION Table des matières Avis concernant les déclarations prospectives RAPPORT DE GESTION Table des matières Aperçu de nos activités 2 Deuxième trimestre en bref 2 Sommaire des résultats 2 Objectifs stratégiques 3 Mise à jour de nos perspectives financières pour 2011 4 Analyse

Plus en détail

Présentation des résultats semestriels 2007

Présentation des résultats semestriels 2007 Présentation des résultats semestriels 2007 Faits marquants du premier semestre 2007 Henri de CASTRIES Président du Directoire Les résultats d AXA du 1 er semestre 2007 sont parfaitement en ligne avec

Plus en détail

RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION À L ÉGARD DE L INFORMATION FINANCIÈRE

RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION À L ÉGARD DE L INFORMATION FINANCIÈRE RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION À L ÉGARD DE L INFORMATION FINANCIÈRE Les états financiers ci-joints ont été préparés par RBC Gestion mondiale d actifs Inc. («RBC GMA»), gestionnaire des fonds catégorie

Plus en détail

obligatoire si l entreprise a vendu ou reclassé des autres actifs financiers, pendant la période

obligatoire si l entreprise a vendu ou reclassé des autres actifs financiers, pendant la période 2824RE_chap_EP4.qx:quark de base /16/09 :08 PM Page 19 Chapitre : Les instruments financiers 11. Une entreprise peut modifier la désignation de certains de ses actifs financiers. Ainsi, elle peut transférer

Plus en détail

États financiers de la Caisse de retraite Régime de rentes de la sécurité publique des Premières Nations

États financiers de la Caisse de retraite Régime de rentes de la sécurité publique des Premières Nations États financiers de la Caisse de retraite Régime de rentes de la sécurité publique des Premières Nations Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État de l actif net disponible pour le service des prestations

Plus en détail

Association canadienne du personnel administratif universitaire

Association canadienne du personnel administratif universitaire Association canadienne du personnel administratif universitaire Note d information concernant les états financiers Instruments financiers Novembre 2011 Objet Les universités et les collèges canadiens,

Plus en détail

REDEVANCES AURIFÈRES OSISKO LTÉE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES

REDEVANCES AURIFÈRES OSISKO LTÉE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES 1. APERÇU REDEVANCES AURIFÈRES OSISKO LTÉE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES Le régime de réinvestissement des dividendes (le «régime») de Redevances Aurifères Osisko Ltée (la «Société») offre

Plus en détail

CERTIFICATION ET COMPTABILITÉ COMPARAISON DES NORMES IFRS ET DES PCGR DU CANADA Édition n 15 : IAS 1, Présentation Des États Financiers

CERTIFICATION ET COMPTABILITÉ COMPARAISON DES NORMES IFRS ET DES PCGR DU CANADA Édition n 15 : IAS 1, Présentation Des États Financiers WWW.BDO.CA CERTIFICATION ET COMPTABILITÉ COMPARAISON DES NORMES IFRS ET DES Édition n 15 : IAS 1, Présentation Des États Financiers Les normes IFRS et les PCGR du Canada constituent des cadres fondés sur

Plus en détail

FORAGE ORBIT GARANT INC.

FORAGE ORBIT GARANT INC. États financiers consolidés de FORAGE ORBIT GARANT INC. 30 juin 2008 Samson Bélair/Deloitte & Touche s.e.n.c.r.l. 155 Dallaire Avenue Rouyn-Noranda QC J9X 4T3 Canada Tel: 819-762-5764 Fax: 819-797-1471

Plus en détail

MISE EN GARDE À L ÉGARD DES DÉCLARATIONS PROSPECTIVES

MISE EN GARDE À L ÉGARD DES DÉCLARATIONS PROSPECTIVES MISE EN GARDE À L ÉGARD DES DÉCLARATIONS PROSPECTIVES Le présent rapport renferme des déclarations prospectives visant la Compagnie, ses activités commerciales, ses stratégies ainsi que sa performance

Plus en détail

Actifs courants Trésorerie et équivalents de trésorerie 455,2 $ 510,2 $ Charges payées d avance 86,2 77,6

Actifs courants Trésorerie et équivalents de trésorerie 455,2 $ 510,2 $ Charges payées d avance 86,2 77,6 BILANS CONSOLIDÉS Aux (en millions de dollars canadiens) Actifs Actifs courants Trésorerie et équivalents de trésorerie 455,2 $ 510,2 $ Créances 381,7 362,0 Stocks (note 4) 900,8 825,3 Charges payées d

Plus en détail

APERÇU DE L APPÉTIT POUR LE RISQUE

APERÇU DE L APPÉTIT POUR LE RISQUE OFFICE D'INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSIONS DU SECTEUR PUBLIC (INVESTISSEMENTS PSP) APERÇU DE L APPÉTIT POUR LE RISQUE Le 13 novembre 2014 Introduction Le maintien d une culture axée sur la conscience

Plus en détail