ELECTRICIEN. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. automobile Amiante amiante

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ELECTRICIEN. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. automobile Amiante amiante"

Transcription

1 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) electricienv2 Page 1 sur 9 ELECTRICIEN Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage automobile Amiante amiante chimie amines aromatiques argent construction 45.2, 45.3, 45.4 benzène azote maintenance cadmium bronze métallurgie fibres minérales essence Fumée de soudage étain métaux Formol fibrociment mine gaz échappement formol HPA huiles de coupe PCB plomb radiations ionisantes silice Solvants chlorés (trichloréthylène, tétrachlorure de carbone, dichloroéthane) graisse huile laine de verre ; laine de roche lubrifiant or peinture placoplâtre platine plâtre trichloréthylène White spirit 1

2 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) electricienv2 Page 2 sur 9 Sommaire 1 Objectif de l étude : L étude initiale porte sur : Analyses Objectif de l étude : Etudier l évolution interdomaine le de l exposition à des cancérogènes dans le poste d électricien. 2 L étude initiale porte sur : les fiches domaines de l automobile, la chimie, de la construction 45.2, 45.3, 45.4, de la maintenance, de la métallurgie, des métiers des, des métiers des métaux et de la mine. 3 Analyses 3.1. la comparaison de l'exposition du poste/domaine processus Exposition aux dires des experts Exposition aux dires des patients automobile montage silice, huile, amiante, amines aromatiques chimie entretien amines aromatiques, Silice, amiante, HPA construction 45.2 construction Amiante, silice, huile, amines aromatiques construction 45.3 construction Amiante, fumée de soudage, HPA, silice, amine aromatique, radiations ionisantes, fibres minérales, cadmium, benzène, PCB, solvants chlorés, benzène construction 45.4 construction Fumée de soudage, cadmium, formol, amiante amiante ou azote ras RAS ou fibrociment, laine de verre, plâtre Amiante, poussière, placoplâtre, laine de verre, essence, trichloréthylène, graisse, peinture, white spirit formol 2

3 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) electricienv2 Page 3 sur 9 processus Exposition aux dires des experts Exposition aux dires des patients maintenance mécanicien amiante, gaz échappement, plomb, benzène amiante métallurgie autres amiante, cadmium Ras ou Amiante, or, argent, bronze, huile, lubrifiant, platine, étain aucune exposition ou huiles de coupe aucune exposition ou huile, laine de verre, laine de roche métaux huiles de coupe Fumées de soudage; Solvants chlorés (trichloréthylène, tétrachlorure de carbone, dichloroéthane) huile trichloréthylène mine maintenance Amiante Pas d exposition Analyse du tableau : D après les experts, les expositions semblent ne pas dépendre des domaines s : Amiante, amines aromatiques, benzène, cadmium, fibres minérales, Fumée de soudage, Formol, gaz échappement, HPA, huiles de coupe, PCB, plomb, radiations ionisantes, silice, Solvants chlorés (trichloréthylène, tétrachlorure de carbone, dichloroéthane). D après les patients, les expositions sont nombreuses et semblent dépendre du domaine : amiante, argent, azote, bronze, essence, plâtre, étain, fibrociment, formol, graisse, huile, laine de verre ; laine de roche, lubrifiant, or, peinture, placoplâtre, platine, trichloréthylène, white spirit la comparaison des activités des postes/domaine/chronologie 3

4 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) electricienv2 Page 4 sur 9 automobile montage Travaillait en atelier. Réparait des perceuses. Faisait le câblage, 1948 l ajustage. construction 45.3 construction perce trous, accroche fils déblaie, balaie construction 45.3 construction chargé d installer des 1948 guirlandes électriques. chimie entretien ? construction 45.2 construction faisait de l installation de câbles électriques Posait de la laine de verre construction 45.2 construction 1951 Travaillait beaucoup avec du plâtre, Faisait du nettoyage, balayait les poussières construction 45.3 construction 1951? construction 45.3 construction mettre des fils électriques dans armoire construction 45.3 construction nettoyer les pièces avec trichloréthylène perchloréthylène (sans protection) Montait et démontait les moteurs. Nettoyait les moteurs à la toile émeri. Peignait le moteur (peinture à l huile) et utilisait du white spirit. construction 45.3 construction 1956 installations électriques construction 45.3 construction ? automobile montage Fait l entretien de l usine, l entretien des chaines de montage. Cabines de peinture : réparer les cabines, il y avait les solvants. entretien. Il réparait et dépannait les outils. 4

5 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) electricienv2 Page 5 sur 9 métaux Ils envoyaient de l huile en pagaie pour refroidir le métal (brouillards d huile, vapeurs d huile) construction 45.3 construction rénovation électrique des appartements, prises pour à laver automobile construction 45.3 construction 45.3 montage construction construction réparait les qui fabriquaient les moteurs de Mobylette fait des essais sur les compresseurs de frigo. Dépannage d électroménager Installation colonnes montantes. Nettoyage d armoires électriques, de moteurs. Intervention sur les chauffages électriques construction 45.3 construction Intervenait dans les armoires électriques, changeait le roulement des moteurs. Remplaçait les joints antifeu des armoires, les câbles électriques antifeu mine métaux maintenance Intervenait dans les armoires électriques, changeait le roulement des moteurs. Remplaçait les joints antifeu des armoires, les câbles électriques antifeu (2X semaine environtravail de maintenance). S occupe de l éclairage et des outils. Fait un peu de soudure. Devait réparer des bacs de dégraissage. A utilisé du trichloréthylène en ébullition. Odeurs, vapeurs. 5

6 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) electricienv2 Page 6 sur 9 construction 45.3 construction Installation chaufferies. Intervention dans les fauxplafonds. construction 45.3 construction 1970 Changer des prises, faire des tranchées métallurgie autres 1970 Brasures. S occupe des éclairages dans usine de métallurgie. Fauxplafonds construction 45.3 construction Installation d une pompe. Amener les câbles, brancher les moteurs. construction 45.3 construction 1971? Nettoyage des moteurs à l essence. Fabrication de neuves : rectifications pour faire le câblage, câbler les 1971, les brancher. construction 45.3 construction câbleries construction 45.3 construction Installation d éclairage métallurgie autres Remplaçait les sondes thermostatiques dans les hauts fourneaux. S occupait des câbleries. Il s agissait de kilomètres et de kilomètres de câbles. Etait amené à arracher les vieilles câbleries. Fibres tressées autour. 6

7 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) electricienv2 Page 7 sur 9 métallurgie autres Travaille dans la réparation de fours à haute fréquence qui servent à fondre les métaux précieux : or, argent, bronze. Ces fours sont calorifugés en amiante. Il travaille sur les creusets (4 creusets). Atelier de platine : tissage de filtre à platine. Contacts électriques, pastilles, feuilles d or. Répare les outils : fraiseuses, tours. Utilise de l huile et des lubrifiants. Fait un peu de soudure à l étain Travaille dans le service aprèsvente : mise en route des à commande numérique. Il voyageait beaucoup à l étranger construction 45.3 construction Installations électriques construction 45.3 construction Travaux électriques construction 45.3 construction Faisait aussi l électricité Utilisait massivement du Fibrociment. Livrait les porcheries en pièces détachées et les montait. Coupait le Fibrociment à la tronçonneuse. construction 45.3 construction entretien électrique maintenance mécanicien Faisait de tout : entretien et réparation. change les plaquettes de frein, les embrayages (régulièrement). Dépoussiérage des embrayages à coups d air comprimé. Poussières d amiante en permanence dans l atelier construction construction installations électriques

8 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) electricienv2 Page 8 sur 9 construction 45.3 construction rénovation/nouvelles normes EDF, construction 45.3 construction Faisait l électricité construction 45.2 construction Cassait de la pierre, faisait des tranchées pour que les électriciens puissent faire passer les câbles construction 45.3 construction Installations électriques construction 45.3 construction Installation de l électricité construction 45.3 construction 1995 Remet l électricité aux normes. construction 45.3 construction 1998 Remet l électricité aux normes construction 45.4 construction A entièrement refait le service des dialyses (arracher les parquets / Acides flotte ). Fauxplafonds à changer ou réparer. Entretien électrique et plomberie. En chaufferie, fait des choses basiques. Changer petits moteurs. Vérifier des pompes à eau. Pour la chaufferie, la clinique a des contrats extérieurs. Recherche des pannes électriques, des fuites d eau. Soudure à l arc, soudure électrique. Tirer des câbles dans les fauxplafonds. construction 45.3 construction Fait le dépannage chauffage. Changeait les sondes, modifiait les armoires électriques. Analyse du tableau : Les activités du poste sont identiques quelque soit la période et le domaine. 8

9 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) electricienv2 Page 9 sur la comparaison de l'organisation du travail ou utilisation de produit par postes/ domaine Automobile : ras Chimie : ras Construction 45.2 : ras Construction 45.3 : * Electricien : travail soit chez particuliers soit entreprises (caves ) travail avec d autres corps de métiers à proximité condition de travail : beaucoup de poussière exposition à l amiante jusqu en 2004 il y a des changements dans l organisation du travail : o 1948 : ambiance joyeuse après la libération de Paris o Fin des années 70 : la soustraitance est mentionnée Il y a des changements dans les techniques : o : des outils apparaissent (ex : pistolet à scellement, perceuses) o : passage au 220V o Années 1980, fin des années 1990: rénovation par rapport aux nouvelles normes Construction 45.4 : ras Maintenance : ras Métallurgie : ras : ras métaux : ras Mine : ras 9

Phase de processus Poste période Activité stable Activité évolutive. d étude ou de bureau d étude

Phase de processus Poste période Activité stable Activité évolutive. d étude ou de bureau d étude Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) Page 1 sur 11 Parmi les postes répertoriés, beaucoup de postes sont cités une seule fois. Pour eux,

Plus en détail

PLOMBIER. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage

PLOMBIER. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) plombierv2 Page 1 sur 9 PLOMBIER Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec

Plus en détail

SERRURIER. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. Construction 45.2 Amiante Acier.

SERRURIER. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. Construction 45.2 Amiante Acier. serrurierv2 Page 1 sur 8 SERRURIER Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage Construction 45.2 Amiante Acier Mécanique Benzène dans mélange d'hydrocarbures Chrome

Plus en détail

DESSINATEUR. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. automobile amiante Amiante

DESSINATEUR. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. automobile amiante Amiante Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) dessinateurv2 Page 1 sur 5 DESSINATEUR Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits

Plus en détail

COURSIER ET LIVREUR. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. automobile Amiante Amiante.

COURSIER ET LIVREUR. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. automobile Amiante Amiante. Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) coursier et livreur Page 1 sur 9 COURSIER ET LIVREUR Liste des domaines étudiés Listes des produits

Plus en détail

SUIVI D EXPOSITION : LE CAS FICTIF D UN APPRENTI EN BOULANGERIE TRES «MOBILE». Aide à la rédaction de ce cas fictif par Le Docteur Bernard Fontaine.

SUIVI D EXPOSITION : LE CAS FICTIF D UN APPRENTI EN BOULANGERIE TRES «MOBILE». Aide à la rédaction de ce cas fictif par Le Docteur Bernard Fontaine. SUIVI D EXPOSITION : LE CAS FICTIF D UN APPRENTI EN BOULANGERIE TRES «MOBILE». Aide à la rédaction de ce cas fictif par Le Docteur Bernard Fontaine. Date : Deux entretiens en /2010 /2011 + Consultations

Plus en détail

1955-1958. chimie manutention 1957 Transport de fûts de savon, de graisse - fuite au niveau des fûts 1958-1959

1955-1958. chimie manutention 1957 Transport de fûts de savon, de graisse - fuite au niveau des fûts 1958-1959 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) Transport 64 Page 1 sur6 Transportait des colis dans 19481951 les centres de tris. Métier du bois stockage

Plus en détail

Benzène. Chrome hexavalent (acide. Cobalt et composés. fumées de zinc en fusion magasinier. (fabrication de métaux durs, Essence/hydrocarbure/ HPA

Benzène. Chrome hexavalent (acide. Cobalt et composés. fumées de zinc en fusion magasinier. (fabrication de métaux durs, Essence/hydrocarbure/ HPA Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes - GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) Page 1 sur 67 METIERS DES METAUX (NAF 28 (2003); NAF 26.11Zp, 26.12Zp, 26.20Zp, 26.30Zp, 26.40Zp,

Plus en détail

Calorifugeur Plomb liège Chauffagiste poussière bois Peinture zolpan poussière métallique

Calorifugeur Plomb liège Chauffagiste poussière bois Peinture zolpan poussière métallique Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) Page 1 sur 35 CONSTRUCTION travaux d installation (NAF 45.2 (2003), NAF 43.34Zp, 43.39Z, 43.91Ap, 43.91B,

Plus en détail

Tout le monde est potentiellement

Tout le monde est potentiellement DOCUMENT DESTINÉ AUX PROFESSIONNELS DE SANTÉ Détection des cancers d origine professionnelle: quelques clés pour agir CANCERS PROFESSIONNELS Cette année, vous avez vu 10 nouveaux patients atteints de cancer

Plus en détail

Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes - GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny)

Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes - GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) postes a h entretien Page 1 sur 5 AGENT D ENTRETIEN métallurgie Maintenance 1945-1956 Faisait maintenance métallurgie Maintenance 1947-1984 Faisait maintenance métallurgie Maintenance 1961-1962 Faisait

Plus en détail

Domaine professionnel processus période Activités stables Activités évolutives construction 45,3 construction 1941-1943

Domaine professionnel processus période Activités stables Activités évolutives construction 45,3 construction 1941-1943 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) poste plombier Page 1 sur 6 1941 1943 Un peu de tout en plomberie. 1943 1956 1954 1969 1954 1997 45,2

Plus en détail

Liste des postes étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage

Liste des postes étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) Page 1 sur 21 MECANIQUE (NAF 29.1 (2003); NAF 28.14Z, 28.15Zp, 28.21Zp, 28.22Zp, 28.23Zp, 28.24Z, 28.25Zp,

Plus en détail

ammoniaque Perchloréthylène et trichloréthylène Gardienne d immeubles de luxe Produit de nettoyage Henkel, Von Schroder Gérant Soude caustique

ammoniaque Perchloréthylène et trichloréthylène Gardienne d immeubles de luxe Produit de nettoyage Henkel, Von Schroder Gérant Soude caustique Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) Page 1 sur 17 NETTOYAGE (NAF 74,7 (2003); NAF 77.39Zp 77.40Z 78.10Zp (2008) ; FAP T) Pour le détail

Plus en détail

Zamak (alliage de Zn, Al, Mg, Cu) aromatique (HPA) Ouvrier ou ouvrier de fonderie Poussière Fer

Zamak (alliage de Zn, Al, Mg, Cu) aromatique (HPA) Ouvrier ou ouvrier de fonderie Poussière Fer Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) Page 1 sur 42 METALLURGIE (NAF 27 (2003), NAF25.62B, 25.71Z, 25.72Z, 25.73A, 25.73B, 25.91Z, 25.92Z,

Plus en détail

180 rue du Général Delestraint 59580 ANICHE France Tel : 03.27.99.38.01 Fax : 03.27.80.09.03 Email : contact @setraco.fr Site : www.setraco.

180 rue du Général Delestraint 59580 ANICHE France Tel : 03.27.99.38.01 Fax : 03.27.80.09.03 Email : contact @setraco.fr Site : www.setraco. 180 rue du Général Delestraint 59580 ANICHE France Tel : 03.27.99.38.01 Fax : 03.27.80.09.03 Email : contact @setraco.fr Site : www.setraco.fr Fort de ses 20 années d expérience et de ses équipes de professionnels

Plus en détail

De nombreuses activités professionnelles. Ces agents dangereux agissent. Sommaire

De nombreuses activités professionnelles. Ces agents dangereux agissent. Sommaire De nombreuses activités professionnelles utilisent, produisent ou libèrent des agents chimiques reconnus Cancérogènes, Mutagènes ou toxiques pour la Reproduction (CMR). En Franche-Comté, les principales

Plus en détail

Réparation des Equipements Electroménagers Formation Qualifiante

Réparation des Equipements Electroménagers Formation Qualifiante Réparation des Equipements Electroménagers Formation Qualifiante L Ouvrier Qualifié en Réparation des Equipements Electroménagers est chargé d intervenir sur les appareils tels que : lave-linge, lave-vaisselle,

Plus en détail

Bilan des suivis de février 2010 à octobre 2011. Dr CHALONS A - TELION C 1

Bilan des suivis de février 2010 à octobre 2011. Dr CHALONS A - TELION C 1 Bilan des suivis de février 200 à octobre 20 Dr CHALONS A - TELION C Première consultation le /03/200 Nombre de salariés rencontrés à fin Octobre 20 53 salariés 5 femmes 38 hommes Dans 2 entreprises Et

Plus en détail

galités s sociales de cancer chez les travailleurs

galités s sociales de cancer chez les travailleurs Inégalit galités s sociales de cancer chez les travailleurs Annie Thébaud baud-mony INSERM/GISCOP93, Université Paris13 Rencontres francophones internationales sur les inégalit galités s sociales et de

Plus en détail

Risques liés s aux produits chimiques : S informer et agir pour prévenir

Risques liés s aux produits chimiques : S informer et agir pour prévenir Risques liés s aux produits chimiques : S informer et agir pour prévenir Etat des lieux de la prise en compte des risques liés aux agents chimiques dangereux pour la santé et la sécurité des salariés Principaux

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Intitulé du métier ou de l activité : Mécanicien Automobile

FICHE TECHNIQUE. Intitulé du métier ou de l activité : Mécanicien Automobile FICHE TECHNIQUE Intitulé du métier ou de l activité : Mécanicien Automobile Codification NAA : GG5030 Codification Artisanat : 03-19-015 Codification ONS : 50 20 Codification CNRC : 613 204 / 613 207 Inscription

Plus en détail

ACTIONS DES PRÉVENTEURS DE L ASSURANCE MALADIE RISQUES PROFESSIONNELS. Point d étape et perspectives

ACTIONS DES PRÉVENTEURS DE L ASSURANCE MALADIE RISQUES PROFESSIONNELS. Point d étape et perspectives Colloque ACTIONS DES PRÉVENTEURS DE L ASSURANCE MALADIE RISQUES PROFESSIONNELS Point d étape et perspectives cancers professionnels INRS 27 et 28 novembre 2014 Michel Haberer Carsat Alsace Moselle 1 >

Plus en détail

C.C.T.P. Remplacement de deux chaufferies communales. Maître d'ouvrage : Commune de Fismes

C.C.T.P. Remplacement de deux chaufferies communales. Maître d'ouvrage : Commune de Fismes Organisme qui passe le marché : Commune de Fismes - Monsieur le Maire de Fismes Place de l Hôtel de Ville 51170 FISMES Tél. : 0326480550 Fax. : 0326488225 courriel : contact@fismes.fr C.C.T.P Remplacement

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières

Cahier des clauses techniques particulières Cahier des clauses techniques particulières Remplacement des chaudières pour la Mairie, l école Roger Salengro et le Gymnase Raymond Joly, ainsi que le remplacement du générateur d air chaud au gymnase

Plus en détail

POURQUOI NOUS CHOISIR?

POURQUOI NOUS CHOISIR? AWITECH est spécialisée dans l étude, la conception et la réalisation clé en main d installations de traitement d air industriel, dans les disciplines suivantes : Dépoussiérage Industriel, Nettoyage Centralisé

Plus en détail

Aides Financières Simplifiées. «Activité Garages»

Aides Financières Simplifiées. «Activité Garages» Aides Financières Simplifiées «Activité Garages» Objet : Réduire les risques auxquels sont exposés les salariés des PME/TPE ayant une activité de «Mécanique et réparation de véhicules automobiles» en aidant

Plus en détail

CONTRAT MAINTENANCE CITROËN VOUS LIBÈRE CONTRATS DE SERVICE CITROËN : LA SÉRÉNITÉ SUR MESURE.

CONTRAT MAINTENANCE CITROËN VOUS LIBÈRE CONTRATS DE SERVICE CITROËN : LA SÉRÉNITÉ SUR MESURE. OUS CONTRAT MAINTENANCE CITROËN VOUS LIBÈRE CONTRATS DE SERVICE CITROËN : LA SÉRÉNITÉ SUR MESURE. OUS CITROËN VOUS LIBÈRE Votre CITROËN a moins de deux ans (1), avec le Contrat de Maintenance CITROËN,

Plus en détail

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Suva Division sécurité au travail Lucerne Case postale, 6002 Lucerne Fax 041 419 59 17 (commandes) www.suva.ch Identifier et manipuler

Plus en détail

DIRECTION DU TRAVAIL AMT-CGPME

DIRECTION DU TRAVAIL AMT-CGPME Bonjour et Bienvenue DIRECTION DU TRAVAIL AMT-CGPME 1 LES PRODUITS CHIMIQUES Apprenons à les connaître pour bien se protéger! 2 2 Le règlement CLP (Classification, Labelling and Packaging of substances

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Intitulé du métier ou de l activité : Installation et montage d accessoires automobiles

FICHE TECHNIQUE. Intitulé du métier ou de l activité : Installation et montage d accessoires automobiles FICHE TECHNIQUE Intitulé du métier ou de l activité : Installation et montage d accessoires automobiles Codification NAA : GG 50 20 Codification ONS : GG 50 20 Codification Artisanat : 03-19-022 Codification

Plus en détail

CONTENU. B- Traitement et recyclage des déchets 1. Démolition des navires

CONTENU. B- Traitement et recyclage des déchets 1. Démolition des navires CONTENU 2 I- Une transition sûre et équitable? Les enjeux mondiaux du développement durable II- Le débat écologique et sa dimension sociale III- Les nuances de vert dans les emplois verts IV. Emplois verts

Plus en détail

INFORMATIONS RISQUE CHIMIQUE

INFORMATIONS RISQUE CHIMIQUE INFORMATIONS RISQUE CHIMIQUE 1. GENERALITES SUR LES AGENTS CHIMIQUES 2. NOTIONS DE BASE : Agent chimique Danger Risque Exposition professionnelle à un agent chimique Voies d exposition Agent chimique :

Plus en détail

Améliorer la qualité de l air en milieu industriel

Améliorer la qualité de l air en milieu industriel Améliorer la qualité de l air en milieu industriel Notre objectif Protéger les hommes Préserver l environnement Protéger les équipements Découvrez notre vidéo de présentation Notre savoir-faire Dépoussiérage,

Plus en détail

Mieux connaître votre parcours professionnel

Mieux connaître votre parcours professionnel Nom et logo l établissement Questionnaire strictement personnel Questionnaire Mieux connaître votre parcours professionnel Besoin d ai pour remplir ce questionnaire? Indiquer les personnes ressources pour

Plus en détail

OUS CONTRAT FREEDRIVE CITROËN VOUS SIMPLIFIE L AUTOMOBILE

OUS CONTRAT FREEDRIVE CITROËN VOUS SIMPLIFIE L AUTOMOBILE OUS CONTRAT FREEDRIVE CITROËN VOUS SIMPLIFIE L AUTOMOBILE exclusif OUS > CITROËN VOUS dédie UN SERVICE DISTINCTIF En devenant titulaire d un Contrat FREEDRIVE, vous bénéficiez immédiatement de plus de

Plus en détail

FONTAINE DE DEGRAISSAGE BIOLOGIQUE SR 5000-2011. Dégraissage mécanique. Environnement. Durabilité

FONTAINE DE DEGRAISSAGE BIOLOGIQUE SR 5000-2011. Dégraissage mécanique. Environnement. Durabilité FNTAINE DE DEGRAISSAGE BILGIQUE FNTAINE DE DEGRAISSSAGE BILGIQUE SR 5000 2011 Environnement Durabilité Dégraissage mécanique Efficacité 5 4 3 2 1 0 Traitement biologique Fonctionnement Praticité Unité

Plus en détail

AIDE À L IDENTIFICATION DES RISQUES PROFESSIONNELS ET À LEUR DÉCLARATION SUR L ÉTAT NOMINATIF DU PERSONNEL

AIDE À L IDENTIFICATION DES RISQUES PROFESSIONNELS ET À LEUR DÉCLARATION SUR L ÉTAT NOMINATIF DU PERSONNEL NOTICE A CONSERVER Version Juillet 2012 / sous réserve d évolution réglementaire AIDE À L IDENTIFICATION DES RISQUES PROFESSIONNELS ET À LEUR DÉCLARATION SUR L ÉTAT NOMINATIF DU PERSONNEL article R 4624-18

Plus en détail

Dépoussièrage industrielle Ventilation Ecologie Récupération d énergie Peinture & finitions

Dépoussièrage industrielle Ventilation Ecologie Récupération d énergie Peinture & finitions Dépoussièrage industrielle Ventilation Ecologie Récupération d énergie Peinture & finitions L Entreprise Basée à Trofa, tout près de Porto depuis plus de 25 ans, nous sommes une entreprise dynamique qui

Plus en détail

COMMENT ECONOMISER DE

COMMENT ECONOMISER DE COMMENT ECONOMISER DE L ENERGIE EN CUISINE CE QUE LES RESTAURATEURS DOIVENT SAVOIR RESTAURATEURS : Les astuces pour consommer moins d énergie Depuis plusieurs dizaines d années, le monde a pris conscience

Plus en détail

Maximum Care GARANTIE ASSISTANCE. Extension de Garantie (1) (1) Couverture Maximum. (2) La Protection de Véhicule MOPAR. (2)

Maximum Care GARANTIE ASSISTANCE. Extension de Garantie (1) (1) Couverture Maximum. (2) La Protection de Véhicule MOPAR. (2) (1) Maximum Care Extension de Garantie GARANTIE ASSISTANCE (2) La Protection de Véhicule MOPAR. (2) (1) MOPAR est la marque de référence chargée des services, du support client, de Pièces de Rechange d

Plus en détail

Formation sur les génératrices diesel

Formation sur les génératrices diesel GÉNÉRATRICES Agenda Formation sur les génératrices diesel (IHFI) Description générale Procédures de démarrage et d arrêt Panel board Les pannes les plus fréquentes Mesures de sécurités et entretien Exercices

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI DE LA FORMATION EN ENTREPRISE

LIVRET DE SUIVI DE LA FORMATION EN ENTREPRISE LYCEE DES METIERS DE L AUTOMOBILE ET DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE GABRIEL VOISIN Avenue de Jasseron 0000 BOURG EN BRESSE Tél : 0 7 0 www.lp-voisin.org LIVRET DE SUIVI DE LA FORMATION EN ENTREPRISE

Plus en détail

Éducation à l environnement

Éducation à l environnement dossier pédagogique Éducation à l environnement dans la réparation automobile... u s é e s D é v e l o p p e m e n t d u r ab l e E c o c i t o y e n n e t é G e s t i o n d e l e a u - R e c y c l a ge

Plus en détail

q Technicien électricien / Technicienne électricienne Service Après Vente -SAV-

q Technicien électricien / Technicienne électricienne Service Après Vente -SAV- I1309 - Maintenance électriue null IASEC : c Appellations Agent / Agente de rénovation et maintenance en électricité de machines industrielles Electricien / Electricienne d'entretien en industrie Agent

Plus en détail

DOSSIER DE SUIVI POST PROFESSIONNEL : CONSTITUTION ET OBJECTIFS POUSUIVIS

DOSSIER DE SUIVI POST PROFESSIONNEL : CONSTITUTION ET OBJECTIFS POUSUIVIS DOSSIER DE SUIVI POST PROFESSIONNEL : CONSTITUTION ET OBJECTIFS POUSUIVIS 1- DIFFICULTES Construire, avec un salarié qui part en retraite, un dossier de suivi post professionnel, est un exercice d équilibriste.

Plus en détail

liquide de refroidissement produits d entretien lave glace

liquide de refroidissement produits d entretien lave glace liquide de refroidissement produits d entretien lave glace Sommaire Présentation de la société 4 Les produits de la marque SMB..5 - L entretien de la clim auto...5 - Liquides de refroidissement et antigels.5

Plus en détail

Etude «fumée de soudage» GIPHISE Martigues 13 juin 2014 F.Elskens G.Lo Sardo

Etude «fumée de soudage» GIPHISE Martigues 13 juin 2014 F.Elskens G.Lo Sardo Etude «fumée de soudage» GIPHISE Martigues 13 juin 2014 F.Elskens G.Lo Sardo Agenda Généralités sur les fumées de soudage Définition Risques Constituants Toxicité Contexte de l étude Manganèse Présentation

Plus en détail

7 bis impasse Denis Dulac - 94700 Maisons-Alfort FRANCE Tél. : 01 43 68 06 13 / Fax : 01 43 68 66 09 @ : promattex@promattex.com www.promattex.

7 bis impasse Denis Dulac - 94700 Maisons-Alfort FRANCE Tél. : 01 43 68 06 13 / Fax : 01 43 68 66 09 @ : promattex@promattex.com www.promattex. 7 bis impasse Denis Dulac - 94700 Maisons-Alfort FRANCE Tél. : 01 43 68 06 13 / Fax : 01 43 68 66 09 @ : promattex@promattex.com www.promattex.com NOTICE DB-30 Ce manuel de montage contient les éléments

Plus en détail

CLASSIFICATION DES SALARIÉS

CLASSIFICATION DES SALARIÉS CLASSIFICATION DES SALARIÉS Surveillance médicale simple I Salariés intérimaires R Surveillance médicale renforcée Dans le cadre de la Surveillance Médicale renforcée, les salariés exposés aux risques

Plus en détail

IDENTIFICATION PRÉLIMINAIRE DES RISQUES

IDENTIFICATION PRÉLIMINAIRE DES RISQUES 1. Pièce mobile en mouvement (courroie, convoyeur, ventilateur, etc.) 1. 1. Cisaillement 1. 2. Entraînement 1. 3. Coincement 1. 4. Frappé par 1. 5. Frapper contre 1. 6. Écrasement 2. Courant électrique

Plus en détail

Manuel d utilisation. Générateur électrique, Diesel, refroidissement à air.

Manuel d utilisation. Générateur électrique, Diesel, refroidissement à air. Manuel d utilisation Générateur électrique, Diesel, refroidissement à air. Type 1 Type 2 Contenu 1. Types 2. Dimensions & fiche technique 3. Conseils de sécurité 4. Mesures pendant le fonctionnement 5.

Plus en détail

Programme Spirale Phase Pilote

Programme Spirale Phase Pilote Programme Spirale Phase Pilote M. Carton 1, M. Nachtigal 1, S. Bonnaud 1, D. Coste 2, P. Lepinay 2, B. Varsat 2, B. Wadoux 2, A. Serrano 1, S. Bonenfant 1,P. Rolland 3, M. Goldberg 1 1: Équipe Risques

Plus en détail

SYSTÈMES DE PLOMBERIE (ÉGOUTS PLUVIAUX ET SANITAIRES) MODULE 6

SYSTÈMES DE PLOMBERIE (ÉGOUTS PLUVIAUX ET SANITAIRES) MODULE 6 SYSTÈMES DE PLOMBERIE (ÉGOUTS PLUVIAUX ET SANITAIRES) MODULE 6 LES PRÉCISIONS A. Diagnostiquer des problèmes simples de fonctionnement : d un système de drainage Reconnaître les composants d un système

Plus en détail

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Suva Division protection de la santé au poste de travail Case postale, 6002 Lucerne Fax 041 419 59 17 (commandes) www.suva.ch Identifier

Plus en détail

Génie climatique. Installation. Préparer son intervention sur chantier

Génie climatique. Installation. Préparer son intervention sur chantier A Génie climatique Installation Préparer son intervention sur chantier ommentaires Identifier les points d attention liées à la réalisation du chantier (contraintes techniques, d accès, de temps, ) Mettre

Plus en détail

LES AGENTS CHIMIQUES DANGEREUX

LES AGENTS CHIMIQUES DANGEREUX LES AGENTS CHIMIQUES DANGEREUX LES AGENTS CHIMIQUES DANGEREUX (ACD) LES CONSÉQUENCES POUR LA SANTÉ Définition Les ACD sont des agents chimiques, substance seule ou mélange, qui peuvent présenter un risque

Plus en détail

SOMMAIRE. LES MURS EXTERIEURS page 2. LES BOISERIES EXTERIEURES page 5. LES LASURES ET VERNIS page 6. LES FERRURES ET FERRONNERIES page 8

SOMMAIRE. LES MURS EXTERIEURS page 2. LES BOISERIES EXTERIEURES page 5. LES LASURES ET VERNIS page 6. LES FERRURES ET FERRONNERIES page 8 SOMMAIRE LES MURS EXTERIEURS page 2 LES BOISERIES EXTERIEURES page 5 LES LASURES ET VERNIS page 6 LES FERRURES ET FERRONNERIES page 8 LES TOITURES page 8 LES INTERIEURS page 9 CONSEILS PRATIQUES page 11

Plus en détail

Utilisation de produits chimiques dans le BTP : une évaluation des risques est nécessaire

Utilisation de produits chimiques dans le BTP : une évaluation des risques est nécessaire Juin 2015 Utilisation de produits chimiques dans le BTP : une évaluation des risques est nécessaire Dans le BTP, malgré une exposition souvent quotidienne, le risque chimique est encore méconnu et mal

Plus en détail

PROPOSITION DE CESSION CR du 28 Mars 2013

PROPOSITION DE CESSION CR du 28 Mars 2013 1) Cession A) Véhicules et groupes PROPOSITION DE CESSION CR du 28 Mars 2013 TYPE N SDIS IMMAT MARQUE MODELE ENERGIE ANNEE KM ETAT LOT Mise à Prix decision CDR FPT 190 3542 HZ 69 BERLIET 770 KB 6 GO 1980

Plus en détail

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Utilisations courantes de l amiante Récapitulatif des exemples illustrés sans traitement, nettoyage, avec traitement, nettoyage,

Plus en détail

appareils de nettoyage et de désinfection catalogue

appareils de nettoyage et de désinfection catalogue appareils de nettoyage et de désinfection catalogue Les avantages du nettoyage vapeur Nettoyeurs vapeur professionnels Secteurs et domaines d applications : STEAMBIO 2000 STEAMBIO 3000 Industrie : machines

Plus en détail

Laine de roche et Santé

Laine de roche et Santé Laine de roche et Santé La laine de roche ROCKWOOL et la santé La laine de roche de ROCKWOOL bénéficie de l exonération de la classification cancérogène, en application de la note Q de la directive 97/69/CE

Plus en détail

Cher client, Un achat CARéCO, un achat carrément malin!

Cher client, Un achat CARéCO, un achat carrément malin! Cher client, Un achat CARéCO, un achat carrément malin! Vous avez fait le bon choix en vous portant acquéreur d un moteur ou d une boîte de vitesses d occasion CARéCO. Ces pièces bénéficient d une protection

Plus en détail

TECNOLUX WE1-28T. Mode d emploi

TECNOLUX WE1-28T. Mode d emploi TECNOLUX WE1-28T Mode d emploi MODE D EMPLOI WE1-28 PIECES ET CARACTHERISTIQUES 1. Panneau de contrôle 2. Cavité intérieur 3. Cablage électrique (derrière) 4. Clayettes 5. Rayon pour le vin 6. Pieds réglables

Plus en détail

POMPES DE TRANSVASEMENT

POMPES DE TRANSVASEMENT pour huile, gasoil et fuel POMPES DE TRANSVASEMENT pour huile, gasoil et fuel Réf. : 07613000 POMPE A LEVIER en acier zingué, AUTO AMORCANTE pour TRANSFERT D HUILE, GASOIL et FUEL. Equipée d un TUBE PLONGEUR

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION pour ARMOIRES RÉFRIGÉRÉES

NOTICE D UTILISATION pour ARMOIRES RÉFRIGÉRÉES NOTICE D UTILISATION pour ARMOIRES RÉFRIGÉRÉES - 1 - NOTICE D UTILISATION pour ARMOIRES RÉFRIGÉRÉES prêtes à connecter ou à raccord froid externe 1. RÉCEPTION Vérifier que l appareil ne montre pas de dommages

Plus en détail

Analyse des risques d un poste de travail dans une entreprise ou un établissement

Analyse des risques d un poste de travail dans une entreprise ou un établissement Analyse des risques d un poste de travail dans une entreprise ou un établissement Pour les stagiaires de l enseignement secondaire, du supérieur et de l enseignement pour adultes Modèle A (secteur lourd)

Plus en détail

6 TRUCS ET ASTUCES POUR RÉDUIRE LES COÛTS DE VOTRE FLOTTE AUTOMOBILE. Présenté par Transpoco

6 TRUCS ET ASTUCES POUR RÉDUIRE LES COÛTS DE VOTRE FLOTTE AUTOMOBILE. Présenté par Transpoco 6 TRUCS ET ASTUCES POUR RÉDUIRE LES COÛTS DE VOTRE FLOTTE AUTOMOBILE Présenté par Transpoco Une flotte automobile représente un avantage pour les entreprises à la fois en terme de déplacements qui sont

Plus en détail

Maintenance mécanique industrielle

Maintenance mécanique industrielle Appellations Agent / Agente de rénovation et de maintenance d'équipement industriel Mécanicien / Mécanicienne d'entretien industriel Agent / Agente de rénovation et maintenance mécanique de machines industrielles

Plus en détail

CHARGES RECUPERABLES

CHARGES RECUPERABLES CHARGES RECUPERABLES I. - ASCENSEURS ET MONTE-CHARGE 1. Dépenses d électricité 2. Dépenses d exploitation, d entretien courant, de menues réparations a) Exploitation - visite périodique, nettoyage et graissage

Plus en détail

839 Substances chimiques qui ne doivent pas être utilisées Liste Noire Scania

839 Substances chimiques qui ne doivent pas être utilisées Liste Noire Scania Contenu 1 Introduction 2 Changement depuis la précédente révision 3 Etendue et champ d application 4 Exigences 5 Processus de travail 6 Liste des substances 7 Document annexes Introduction Il n y a pas

Plus en détail

CONFECTION TEXTILE & ÉLASTOMÈRE POUR L INDUSTRIE CONFECTION - TRESSAGE - EXTRUSION - MOULAGE - DÉCOUPE

CONFECTION TEXTILE & ÉLASTOMÈRE POUR L INDUSTRIE CONFECTION - TRESSAGE - EXTRUSION - MOULAGE - DÉCOUPE CONFECTION TEXTILE & ÉLASTOMÈRE POUR L INDUSTRIE CONFECTION - TRESSAGE - EXTRUSION - MOULAGE - DÉCOUPE NOTRE EXPERTISE AU COEUR DE VOS INDUSTRIES Un savoir-faire reconnu Autoclavite met à disposition de

Plus en détail

Bailleur /Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement

Bailleur /Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement Bailleur /Locataire Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement En matière d entretien des logements, la réglementation fixe quelles sont les interventions à la charge du bailleur et celles

Plus en détail

Les turbocompresseurs

Les turbocompresseurs Les turbocompresseurs Conseils de montage n 4: le moteur P.S.A. DV6 1,6 hdi 75, 90 et 110 cv 1 RAPPEL : le turbocompresseur n est pas une pièce d usure, son changement est dû à une avarie moteur, des défauts

Plus en détail

1.1. Réglementation et règles de l art

1.1. Réglementation et règles de l art Afin d assurer la qualité de l assainissement collectif, la loi a donné l obligation aux particuliers de se raccorder au réseau d eaux usées lorsqu il est en place. Pour faciliter en pratique la réalisation

Plus en détail

L AMIANTE. Qu est ce que c est? Où en trouve-t-on? Qui est concerné?

L AMIANTE. Qu est ce que c est? Où en trouve-t-on? Qui est concerné? L AMIANTE Qu est ce que c est? Où en trouve-t-on? Qui est concerné? Qu est-ce que l amiante? 2 Direction / Agence 20/01/2015 Dimension des fibres Les fibres d'amiante sont très fines Elles pénètrent dans

Plus en détail

37496_SGD_CatCouv_0109 22/04/09 15:14 Page 1. www.sgd-france.com

37496_SGD_CatCouv_0109 22/04/09 15:14 Page 1. www.sgd-france.com 37496_SGD_CatCouv_0109 22/04/09 15:14 Page 1 www.sgd-france.com 37496_SGD_CatCouv_0109 22/04/09 15:14 Page 2 QUALITÉ / S.A.V. / GARANTIE + de 20 ans d expérience dans la recherche de SOLUTIONS de NETTOYAGE

Plus en détail

mécatronicien d automobiles

mécatronicien d automobiles Profil des compétences professionnelles Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle Organisation pratique Détail du programme

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT

GUIDE D ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT GUIDE D ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT Ilot Versailles et Ilot Aravis Saint-Nicolas-Lez-Arras Saint Laurent-Blangy Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, Bienvenue dans votre logement! Nous sommes heureux

Plus en détail

CLASSIFICATION DES SALARIES

CLASSIFICATION DES SALARIES CLASSIFICATION DES SALARIES 9 rue Bénévent BP96 42003 Saint-Etienne Cedex 01 Retrouvez toutes les informations utiles sur notre site : www.slst.fr CLASSIFICATION DES SALARIES Surveillance médicale simple

Plus en détail

Pyrolyse sous pression réduite brevet n 0112783 du 04/10/2001 Historique Premiers développements situés en Russie à la fin du 19ème siècle, dans les laboratoires de Saint-Pétersbourg. 1944, production

Plus en détail

Kymco KXR 250 Entretien de base

Kymco KXR 250 Entretien de base Kymco KXR 250 Entretien de base Le manuel livre d' origine en france avec le Kymco KXR 250 est des plus succinct. Apres telechargement du manuel sur le site Kymco Italie le voici en partie traduit. La

Plus en détail

Fiche résumée : ELECTRICIEN

Fiche résumée : ELECTRICIEN Fiche résumée : ELECTRICIEN Câbleur Monteur câbleur Monteur Raccordeur réseaux télé vidéo communications Traceur CITP 88 : 7137 CITP 2008 : 7411 PCS 2003 : 633a 633d 681b ROME 1999 : 44331 FAST : 01 10

Plus en détail

AMIANTE REGLEMENTATION AMIANTE ET SECOND ŒUVRE DU BATIMENT

AMIANTE REGLEMENTATION AMIANTE ET SECOND ŒUVRE DU BATIMENT REGLEMENTATION AMIANTE ET SECOND ŒUVRE DU BATIMENT Evaluer les risques avant toute intervention, notamment le risque amiante par tout moyen approprié Informer et former le personnel d encadrement et opérateurs

Plus en détail

Photo fournie pour le PEP

Photo fournie pour le PEP Photo fournie pour le P Lubrification & Maintenance Industrielle Protéger & allonger la durée de vie Collage & Étanchéité Assemblage & Protection électronique Partenaire de, DuPont et du P pour les produits

Plus en détail

LES PLANS DE MAINTENANCE PREVENTIVE

LES PLANS DE MAINTENANCE PREVENTIVE LES PLANS DE MAINTENANCE PREVENTIVE 1/ Les travaux de maintenance préventive systématique Ce sont des opérations dont les modalités d exécution sont fixées à l avance et qui sont exécutées à des moments

Plus en détail

Isolation de conduites à base d'amiante

Isolation de conduites à base d'amiante *F01 Cordons, anneaux d'étanchéité et bandes d'isolation électrique en amiante Des cordons à haute teneur en amiante ont souvent été utilisés comme joints anti feu dans des poêles à mazout ou en aïence,

Plus en détail

PEUGEOT CONTRAT PRIVILÈGES

PEUGEOT CONTRAT PRIVILÈGES PEUGEOT CONTRAT PRIVILÈGES Pensezy pour rouler l esprit libre! Les Peugeot Contrats Privilèges : 3 Niveaux d offre 3 Solutions de tranquillité Extension de garantie La prise en charge, pièces et maind

Plus en détail

Apprendre un métier et

Apprendre un métier et Technicien en Installation des Equipements Electriques et Electroniques Ref : 0701309 Mon métier : je réalise des installations électriques, je mets en service et assure la maintenance de ces installations.

Plus en détail

A chaque besoin votre solution S.I.D

A chaque besoin votre solution S.I.D A chaque besoin votre solution S.I.D Société Industrielle de Diffusion - 2, rue Antoine Etex - 94020 CRETEIL Cedex Tél : 01.45.17.43.00 - Fax : 01.43.99.98.65 - www.sid.tm.fr EN QUELQUES MOTS Le dégraissage

Plus en détail

MANUEL PRATIQUE POUR L ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT

MANUEL PRATIQUE POUR L ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT > MANUEL PRATIQUE ENTRETIEN MANUEL PRATIQUE POUR L ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT Comment entretenir et réparer? Tout locataire est tenu d entretenir et de prendre en charge l entretien courant du logement

Plus en détail

La pureté de l air soufflé ou pulvérisé dans une cabine influe directement sur la qualité de la finition des supports.

La pureté de l air soufflé ou pulvérisé dans une cabine influe directement sur la qualité de la finition des supports. La pureté de l air soufflé ou pulvérisé dans une cabine influe directement sur la qualité de la finition des supports. L élimination des polluants liquides et solides nécessite un changement régulier des

Plus en détail

Essai d aptitude à l emploi de lubrifiants non polluants pour chaînes de tronçonneuses EXIGENCES ET EVALUATION

Essai d aptitude à l emploi de lubrifiants non polluants pour chaînes de tronçonneuses EXIGENCES ET EVALUATION Kuratorium für Waldarbeit und Forsttechnik Spremberger Straße 1 D 64823 Groß-Umstadt E-mail:info@kwf-online.de Essai d aptitude à l emploi de lubrifiants non polluants pour chaînes de tronçonneuses EXIGENCES

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION ET MODE D EMPLOI. Vue d'ensemble du régulateur

MANUEL D INSTALLATION ET MODE D EMPLOI. Vue d'ensemble du régulateur MANUEL D INSTALLATI ET MODE D EMPLOI AVRIL 2005 DOS ph Appareil pour la mesure, la régulation et le dosage du ph Sommaire Sommaire Vue d ensemble du régulateur 1.0 Introduction 1.1 Descriptif fonctionnel

Plus en détail

Identifier et manipuler correctement

Identifier et manipuler correctement Identifier et manipuler correctement les produits contenant Le travail en sécurité Qu est-ce que l amiante? L amiante désigne un groupe de fibres minérales naturelles. On en trouve à la surface du globe

Plus en détail

PLANS DE MAINTENANCE DU COMPRESSEUR D AIR INGERSOLL-RAND SSR ML 15

PLANS DE MAINTENANCE DU COMPRESSEUR D AIR INGERSOLL-RAND SSR ML 15 PLANS DE MAINTENANE DU OMPRESSEUR D AIR INGERSOLL-RAND SSR ML 15 Sami Bellalah 29 1- Présentation de la machine : Pour générer l air comprimé on fait appel à des compresseurs qui portent l air à la pression

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

Restauration de la 2cv Marsupilami

Restauration de la 2cv Marsupilami Restauration de la 2cv Marsupilami Voilà 4 mois que la «Chaleston» roule. Un nouveau projet me trotte dans la tête, la réalisation d une 2cv pour ma fille Julie. Au hasard d une discussion je trouve un

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Intitulé du métier ou de l activité : Fumisterie et ramonage non industriel DESCRIPTION DE L ACTIVITE

FICHE TECHNIQUE. Intitulé du métier ou de l activité : Fumisterie et ramonage non industriel DESCRIPTION DE L ACTIVITE FICHE TECHNIQUE Intitulé du métier ou de l activité : Fumisterie et ramonage non industriel Codification NAA : KK74.70 Codification ONS : 74.70 Codification CNRC : 613213 Codification Agriculture : / Codification

Plus en détail