Neurophysiologie. Dr P Sauleau. I. Somesthésie et nociception. II. Système nerveux périphérique. III. Réflexes médullaires

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Neurophysiologie. Dr P Sauleau. I. Somesthésie et nociception. II. Système nerveux périphérique. III. Réflexes médullaires"

Transcription

1 Neurophysiologie Dr P Sauleau I. Somesthésie et nociception II. Système nerveux périphérique III. Réflexes médullaires IV. Cortex moteur et voies motrices V. Noyaux gris centraux et cervelet VI. Audition et système vestibulaire VII. Vision VIII. Eveil et sommeil IX. Langage et mémoire Site aphysionado : Adresse: https://sites.google.com/site/aphysionado/home -1-

2 Activité réflexe Activité ou variation d activité d un effecteur, non volontaire, déclenchée par l activité d un récepteur sensoriel Arc réflexe: circuit +/- complexe comportant des afférences sensorielles(récepteurs et fibres sensoriels) des efférences effectrices(interneurones, motoneurones, muscles ou glandes) -2-

3 Exemples de réflexes Monosynaptique: réponse invariante/ 1 seul circuit Réflexe d étirement ou réflexe myotatique(le réflexe«ostéo-tendineux») Polysynaptique: réponse variable/ plusieurs circuits Réflexe de clignement Réflexe spinal de flexion Ex. de réflexe polysynaptique : réflexe de clignement Stimulation V1 - Réponse VII 1 e réponse monosynaptique - 2 e polysynaptique -3-

4 Réflexes spinaux Réponses motrices involontaires et stéréotypées en réponse à une stimulation périphérique Les mouvements inconscients dépendent très largement d'activités réflexes déclenchées par l'activation de récepteurs sensoriels Importants pour l'activité motrice de l'organisme en particulier pour le maintien de la posture Les plus importants sont le réflexe d'étirement ou réflexe myotatique le réflexe myotatique inverse leréflexedeflexion -4- Vue antérieure de la moelle et des racines spinales

5 Les réflexes myotatiques Reposent sur l'activation de mécanorécepteurs les fuseaux neuromusculaires les organes tendineux de Golgi Récepteurs de la famille des récepteurs somatosensoriels tendino-musculaires -5-

6 -6- Récepteurs somatosensoriels tendino-musculaires Mécanorécepteurs proprioceptifs à l origine de la sensibilité proprioceptive consciente et inconsciente Informent le SNC sur la position spatiale des différents segments corporels à travers Lapositionstatiquedessegmentslesunsparrapportauxautres La vitesse et la direction du déplacement d un segment lors du mouvement Cible au sein du SNC = principalement la moelle spinale et la substance réticulée (contrôle de l'équilibre et de la posture) Réticulée protubérantielle Réticulée bulbaire

7 Récepteurs somatosensoriels tendino-musculaires 1. Mécanorécepteurs articulaires Au niveau de la capsule et des ligaments, sensibles à l angle dans lequel est l articulation 2. Mécanorécepteurs musculaires Les corpuscules de Pacini répondent aux stimuli vibratoires Les terminaisons nerveuses libres répondent aux stimuli nociceptifs Les fuseaux neuromusculaires Les organes tendineux de Golgi -7-

8 Deux principaux mécanorécepteurs proprioceptifs du muscle Fibres musculaires Tendon -8-

9 Réflexe myotatique Ou réflexe d'étirement Réflexe monosynaptique Contraction d un muscle en réponse à son étirement involontaire Lorsqu on étire un muscle, celui-ci développe une tension qui va durer aussi longtemps que dure l étirement Cette tension s oppose à l'étirement et vise à maintenir constante la longueur du muscle(i.e. ramène le muscle à sa longueur initiale) Contribue au tonus musculaire Rôle fondamental dans les processus antigravitaires -9-

10 Arc réflexe Fuseau neuromusculaire(récepteur) Fibre sensitive Ia Motoneurone de la corne antérieure de la moelle(effecteur) Monosynaptique -10-

11 Mécanorécepteurs à l origine du réflexe myotatique Fuseaux neuromusculaires Mécanorécepteurs proprioceptifs situés au sein du muscle strié squelettique 4 à 10 fibres musculaires spécialisées = fibres musculaires intrafusales Fibres musculaires modifiées Plus fines que les fibres musculaires ordinaires (les fibres musculaires striées extrafusales) et sans rôle mécanique sur la force développée par le muscle Situées dans une capsule conjonctive fibreuse Disposées parallèlement aux fibres musculaires ordinaires -11-

12 Deux principaux mécanorécepteurs proprioceptifs du muscle Fibres musculaires Tendon -12-

13 Fuseaux neuromusculaires Fibres musculaires Fibres nerveuses Fuseau neuromusculaire -13-

14 Les fuseaux neuromusculaires Récepteur sensoriel, dans la région centrale du fuseau = complexe formé par les fibres sensorielles afférentes myélinisées de gros diamètre, à conduction rapide de type Ia Etirement passif du muscle >> étirement des fuseaux >> déformation de la capsule >> ouverture de canaux ioniques >> fréquence de décharge danslesfibresia Raccourcissement du muscle >> fréquence de décharge dans les fibres afférentes sensorielles (fuseau insensible à la contraction du muscle) Sensibilité à l allongement du muscle Indicateurs de longueur du muscle et de variation de longueur du muscle Permettent de maintenir cette longueur constante -14-

15 Afférences sensitives du réflexe myotatique Afférences sensitives issues des fuseaux neuromusculaires = Fibres myélinisées de gros diamètre et à conduction rapide de type Ia Branche périphérique de l'axone en T des neurones sensoriels Corps cellulaire dans le ganglion spinal rachidien Branche proximale pénètre dans la moelle spinale par les racines dorsales Remonte vers les centres somesthésiques supérieurs Collatérales au niveau médullaire Racine antérieure Ganglion spinal Racine postérieure -15- Trou de conjugaison

16 Efférences motrices du réflexe myotatique Les afférences sensitives excitent de façon monosynaptique Les motoneurones α du muscle étiré Les motoneurones des muscles synergiques du muscle étiré des interneurones médullaires inhibiteurs des muscles antagonistes du muscle étiré Les deux groupes de muscles présentent un comportement antagoniste = innervation réciproque La balance contraction/décontraction musculaire permet le mouvement réflexe et participe au maintien de la posture lorsqu il s agit de muscles antigravitaires -16-

17 Arc réflexe du réflexe myotatique Centres somesthésiques supraspinaux Cordons postérieurs Ganglion spinal Fibres Ia Muscles synergiques Fuseau neuro-musculaire Interneurone inhibiteur Motoneurones α Muscles antagonistes -17-

18 Exemple de réflexe myotatique Etirement du tendon du quadriceps par percussion par marteau réflexe Contraction des muscles extenseurs de la jambe Droit antérieur de la cuisse et ses muscles synergiques, comme le vaste intermédiaire Inhibition simultanée des motoneurones des muscles antagonistes Relâchement des fléchisseurs de la jambe, comme le semi-tendineux -18-

19 Contrôle spinal des fibres musculaires intrafusales Les fibres extrafusales sont innervées par les motoneurones α Les fibres intrafusales des deux extrémités du fuseau sont innervées par les motoneurones ϒ (gamma) Corps cellulaires disséminés dans la corne ventrale de la moelle parmi les motoneurones α Fibres de plus petit diamètre, de conduction moins rapide que les motoneurones α Les fibres intrafusales n'ont pas d'effet mécanique sur la force exercée par le muscle Les fuseaux neuromusculaires se raccourcissent sous l'effet de l'excitation des motoneurones ϒ -19-

20 Fonction des motoneurones ϒ Un raccourcissement du muscle (volontaire ou réflexe) devrait provoquer un relâchement des fuseaux Ceux-ci ne devraient plus être capables de transmettre les informations relatives à la longueur du muscle Mécanisme d'ajustement de la longueur du fuseau qui lui permet de continuer à informer le système nerveux de la longueur du muscle, quelle que soit cette longueur Lors d'une contraction volontaire, la commande supra-spinale réalise une co-activation alpha-gamma et donc une co-contraction des fibres intra- et extra-fusales -20-

21 Réflexe myotatiqueinverse Organisation opposée à celle de l'arc réflexe myotatique Fonction complémentaire de celle du réflexe myotatique d'étirement -21-

22 Mécanorécepteurs à l origine du réflexe myotatiqueinverse Origine = activation des récepteurs tendineux de Golgi Mécanorécepteurs proprioceptifs situés à la jonction du tendon et du muscle squelettique Disposés en série avec les fibres musculaires Sensiblesàlatensiondumusclei.e.laforceexercéesurletendondumuscle -22-

23 Deux principaux mécanorécepteurs proprioceptifs du muscle Fibres musculaires Tendon -23-

24 Organe tendineux de Golgi -24-

25 Afférences sensitives du réflexe myotatiqueinverse Fibres sensorielles afférentes myélinisées de gros diamètre à conduction rapide de type Ib Projection sur des interneurones médullaires inhibiteurs qui inhibent les motoneurones α du muscle concerné excitateurs qui excitent les motoneurones α des muscles antagonistes -25-

26 Arc réflexe du réflexe myotatique inverse Ganglion spinal Interneurone inhibiteur + Fibres Ib Récepteur tendineux de Golgi + - Muscles synergiques Interneurone excitateur Motoneurones α Muscles antagonistes -26-

27 Fonctions du réflexe myotatiqueinverse 1. Diminuer une tension musculaire excessive lors d'une contraction active par réduction de l'activité des motoneurones α du muscle étiré 2. Renforcer la contraction des muscles antigravitaires et maintenir la posture Maintien prolongée d'une posture, fatigue progressive du muscle (ex: droit antérieur de la cuisse) et la force qu'il développe diminue La diminution de force (tension) diminue l'activité des récepteurs de Golgi Les motoneurones du muscle (le droit antérieur) sont moins inhibés, le muscle se contracte davantage -27-

28 Réflexes de flexion Fonctions 1. réactions de retrait, par exemple pour éloigner un membre d'un stimulus douloureux (piqûre d'aiguille, chaleur de flamme...) 2.adaptationdelapositiondumembrelorsdelalocomotion Multiples récepteurs sensoriels Peau, muscles, articulations et viscères Fibres sensitives nociceptives Plusieurs synapses Cette organisation permet la mise en place de réponses plus complexes que le réflexe myotatique -28-

29 Réflexes de flexion -29-

30 Réflexes de flexion Récepteurs multiples et non spécifiques Boucle polysynaptique Divergence de la réponse Double innervation réciproque Réponse bilatérale -30-

31 Réflexes de flexion Excitation des muscles fléchisseurs et inhibition des muscles extenseurs du membre stimulé et réponses opposées dans le membre controlatéral Excitation d'interneurones excitateurs des motoneurones des muscles fléchisseurs ipsilatéraux Excitation d'interneurones inhibiteurs des motoneurones des muscles extenseurs ipsilatéraux Excitation d interneurones commissuraux (qui croisent la ligne médiane de la moelle): réponse inverse sur le membre controlatéral Le réflexe d'extension croisée améliore le support postural durant le retrait par rapport au stimulus douloureux -31-

32 Réflexes spinaux et centres supra-spinaux Les réflexes spinaux sont amplifiés ou diminués par les structures centrales Les ordres moteurs d'origine supra-médullaire consistent pour la plupart, à moduler des activités réflexes spinales Minorité de projections motrices cortico-spinales font synapse directement sur les motoneurones spinaux(mouvements fins des mains et des doigts) Majorité des actes moteurs volontaires réalisés par des projections descendantes qui modulent les interneurones des circuits réflexes médullaires

33 Contrôle supra-segmentaire des réflexes spinaux Centres moteurs supraspinaux Voies pyramidales et extrapyramidales -33-

34 Le faisceau réticulo-spinal : contrôle supra-segmentaire des réflexes spinaux Cortex Réticulée protubérantielle - Réticulée bulbaire - Faisceau réticulo-spinal dorsal Bulbaire Inhibiteur des réflexes spinaux + Faisceau réticulo-spinal ventral Protubérantiel Excitateur des réflexes spinaux

35 Le faisceau réticulo-spinal Le système réticulé bulbaire inhibiteur et le système réticulé protubérantiel collaborent, souslecontrôleducortexetdesautrescentresmoteurs,aumaintiendutonus Contrôle de la posture Inhibition de certains groupes musculaires lors de l'exécution de certaines tâches motrices Lors d un mouvement, il est parfois nécessaire de "libérer" certains muscles axiaux qui empêcheraient la réalisation normale du mouvement Les centres supérieurs excitent les noyaux réticulés bulbaires qui inhibent les muscles axiaux de certaines parties du corps -35-

36 -36-

37 ED de neurophysiologie ENMG et étude électrophysiologique des réflexes

38 Mise en évidence du réflexe myotatique chez l homme Réflexe ostéotendineux: percussion d'un tendon avec marteau réflexe La réponse peut être appréciée visuellement ou enregistrée par des électrodes de surface(réflexe T) Manœuvres de facilitation : relâchement musculaire et général, serrer poings, dents C5 C7 C6 C8 - + L3L4 S1-38- Réponse: plusieurs enregistrements Mêmes latence, forme, durée 1 seul circuit invariant Circuit monosynaptique

39 Réflexe myotatique Soléaire G Soléaire D Réponses similaires sur un même côté : réponses monosynaptiques Mêmes circuits droit et gauche -39-

40 Réflexe de Hoffmann Même arc réflexe mais stimulation électrique et non mécanique Stimulation électrique du nerf tibial au creux poplité et recueil de la réponse sur le muscle soléaire -40-

41 H M Intensité stimulation croissante Amplitude H Amplitude M Intensité stimulation croissante -41-

42 Interprétation électrophysiologique Un nerf mixte contient des fibres motrices et sensitives La stimulation des fibres sensitives Ia stimule les motoneurones α par voie monosynaptique: réflexe H A plus forte intensité: la stimulation directe des fibres motrices évoque une 2 e réponse motrice: réponse M

43 Interprétation électrophysiologique A faible intensité, la stimulation provoque une réponse de longue latence, la réponse H Le seuil d excitabilité des fibres sensitives est plus bas que celui des fibres motrices Le maximum de la réponse H est atteint quand toutes les fibres sensitives sont recrutées A moyenne intensité, la stimulation provoque une réponse de courte latence, la réponse M Le maximum de la réponse M est atteinte quand toutes les fibres motrices sont recrutées A forte intensité, l amplitude de M reste stable mais l amplitude de H décroit -43-

44 Réflexe H aux MS Plus difficile à mettre en évidence : rôle prépondérant des muscles antigravitaires aux MI Flech radial carpe -44-

45 Application clinique La réponse H (ou T) reflète le fonctionnement des fibres afférentes sensitives de la racine postérieure et des fibres motrices de la racine antérieure Boucle sensitivo-motrice: fibres Ia motoneurones α Letrajetestproportionnelàlatailledusegment(proportionnelàlatailledusujetà20ans auxmi,mesuredirectedelalongueurauxms) La vitesse de conduction proximale (partie proximale des nerfs et racines) peut être calculée de manière indirecte -45-

46 Application: calcul des vitesses de conduction proximale Réflexe de Hoffmann d VCP = (d x 2)/ latence, aux MS d VCP = (taille x facteur)/ latence, aux MI -46-

Le fonctionnement neuromoteur inclue des réflexes situés au niveau de la moelle épinière mais modulé par le SNC

Le fonctionnement neuromoteur inclue des réflexes situés au niveau de la moelle épinière mais modulé par le SNC Le fonctionnement neuromoteur inclue des réflexes situés au niveau de la moelle épinière mais modulé par le SNC Il existe 3 types de motoneurones dans la corne ventrale antérieure de la moelle épinière

Plus en détail

Thème 3-B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Chapitre 1 : Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle

Thème 3-B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Chapitre 1 : Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle Thème 3-B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Chapitre 1 : Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle La posture, ou position de notre corps dans l espace, est

Plus en détail

Etude d un réflexe à point de départ cutanée Objectifs spécifiques

Etude d un réflexe à point de départ cutanée Objectifs spécifiques Etude d un réflexe à point de départ cutanée Objectifs spécifiques Identification des éléments mis en jeu dans l acte réflexe Définir les potentiels de repos et d action Préciser l origine ionique de ces

Plus en détail

II. Les Réflexes Spinaux. A. Le Réflexe Myotatique

II. Les Réflexes Spinaux. A. Le Réflexe Myotatique II. Les Réflexes Spinaux Les réflexes spinaux sont des mouvements consécutifs mis en oeuvre indépendamment de la volonté et qui constituent une réaction rapide, et pré-déterminée, à l apparition d un stimulus

Plus en détail

CHAPITRE IV LE CONTRÔLE REFLEXE DE LA MOTRICITE LES REFLEXES SPINAUX

CHAPITRE IV LE CONTRÔLE REFLEXE DE LA MOTRICITE LES REFLEXES SPINAUX CHAPITRE IV LE CONTRÔLE REFLEXE DE LA MOTRICITE LES REFLEXES SPINAUX I. La notion de réflexer Un réflexe est une réponse rapide, prévisible, automatique et involontaire à un stimulus Un réflexe peut être

Plus en détail

25/02/ /- Contrôle du mouvement. Voie finale commune

25/02/ /- Contrôle du mouvement. Voie finale commune Contrôle du mouvement Deux types de motricité : - une motricité «manipulative», volontaire et fine : muscles distaux - une motricité liée à la posture et à la locomotion, largement involontaire : muscles

Plus en détail

Chapitre 1 : Le système somesthésique

Chapitre 1 : Le système somesthésique Neurophysiologie Chapitre 1 : Le système somesthésique Docteur Colin DERANSART MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. Le système somesthésique 1. Généralités

Plus en détail

TRAITEMENT DE L INFORMATION SENSORIELLE : PRINCIPES GENERAUX. Plan du cours I ORGANISATION GENERALE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL

TRAITEMENT DE L INFORMATION SENSORIELLE : PRINCIPES GENERAUX. Plan du cours I ORGANISATION GENERALE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL TRAITEMENT DE L INFORMATION SENSORIELLE : PRINCIPES GENERAUX Plan du cours I ORGANISATION GENERALE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL 1. Principe général du fonctionnement cérébral 2. Notions de base en physiologie

Plus en détail

Contrôle moteur et planification SÉANCE 2. Emmanuel Guigon (guigon@ccr.jussieu.fr)

Contrôle moteur et planification SÉANCE 2. Emmanuel Guigon (guigon@ccr.jussieu.fr) Contrôle moteur et planification Organisation anatomophysiologique du contrôle moteur SÉANCE 2 Emmanuel Guigon (guigon@ccr.jussieu.fr) Le muscle Muscle = ensemble de fibres musculaires Fibre musculaire

Plus en détail

Les Systèmes Sensoriels La somesthésie

Les Systèmes Sensoriels La somesthésie Les Systèmes Sensoriels La somesthésie PLAN 1. Généralités sur les systèmes sensoriels 2. La sensibilité tactile 3. La nociception 4. La proprioception 5. Les voies afférentes de la sensibilité 6. La représentation

Plus en détail

Chapitre 15 Le reflexe myotatique, un exemple de commande nerveuse du muscle

Chapitre 15 Le reflexe myotatique, un exemple de commande nerveuse du muscle Chapitre 15 Le reflexe myotatique, un exemple de commande nerveuse du muscle 1) Le réflexe myotatique : un réflexe monosynaptique Bilan des activités 1 et 2 : Le centre nerveux impliqué dans le reflexe

Plus en détail

LA SOMESTHESIE : SENSIBILITES TACTILE, THERMIQUE ET DOULOUREUSE. Plan du cours. B/ Sensibilité différentielle de la surface du corps

LA SOMESTHESIE : SENSIBILITES TACTILE, THERMIQUE ET DOULOUREUSE. Plan du cours. B/ Sensibilité différentielle de la surface du corps LA SOMESTHESIE : SENSIBILITES TACTILE, THERMIQUE ET DOULOUREUSE Plan du cours I LA SENSIBILITE TACTILE A/ Les mécanorécepteurs B/ Sensibilité différentielle de la surface du corps C/ Les voies somesthésiques

Plus en détail

Synapses non obligatoires :

Synapses non obligatoires : Synapses non obligatoires : Un seul PA arrivant en zone présynaptique ne peut déclencher un PA en zone post- synaptique - Un PA génère un potentiel post synaptique excitateur (PPSE) dure 15 msec; Si un

Plus en détail

Réflexes médullaires, circuits locaux et locomotion

Réflexes médullaires, circuits locaux et locomotion Réflexes médullaires, circuits locaux et locomotion 2 e volet cours Neurophysiologie Pauline Neveu, PhD 1 Plan «Réflexes médullaires, circuits locaux et locomotion» 1-Notion de réflexe 2.2-L organe tendineux

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA MOTRICITE

PHYSIOLOGIE DE LA MOTRICITE PHYSIOLOGIE DE LA MOTRICITE I- Mises en évidences des fonctions motrices : 1- Enjeux de la motricité : Il existe globalement deux enjeux majeurs de la motricité : - lutter contre la pesanteur et en même

Plus en détail

Comportement moteur, système nerveux et APSA

Comportement moteur, système nerveux et APSA LCOM100 : Semestre 1 / Unité 1 / 10h CM / 2 ECTS Comportement moteur, système nerveux et APSA L. Bringoux & A. Guillaume Bibliographie COLLET C. (2001) Mouvements et cerveau : neurophysiologie des APS.

Plus en détail

Calcul de forces de réaction

Calcul de forces de réaction Calcul de forces de réaction Calculer la force musculaire, F M, du biceps brachii pour maintenir la charge et calculer la force de réaction articulaire, F C, au niveau du coude. L avant-bras et la main

Plus en détail

Proprioception. Définition :

Proprioception. Définition : Proprioception Définition : La proprioception est la perception du corps et des membres, de leur position (1) et de leur mouvement(2) dans l'espace, sans que l'individu ait besoin de les vérifier avec

Plus en détail

Neurophysiologie Somesthésie et nociception II. Système nerveux périphérique III. Réflexes médullaires IV. Cortex moteur et voies motrices

Neurophysiologie Somesthésie et nociception II. Système nerveux périphérique III. Réflexes médullaires IV. Cortex moteur et voies motrices Neurophysiologie Dr P Sauleau I. Somesthésie et nociception II. III. IV. Système nerveux périphérique Réflexes médullaires Cortex moteur et voies motrices V. Noyaux gris centraux et cervelet VI. Audition

Plus en détail

DEFINITIONS DES MOUVEMENTS

DEFINITIONS DES MOUVEMENTS DEFINITIONS DES MOUVEMENTS L ostéopathe, qui se veut être un spécialiste du mouvement en restituant la mobilité des structures qu il traite quotidiennement, se doit de posséder la terminologie adéquate.

Plus en détail

Réflexe myotatique - réflexe achilléen. Circuit neuronique simple du réflexe myotatique. percussion du tendon d Achille. muscle extenseur du pied

Réflexe myotatique - réflexe achilléen. Circuit neuronique simple du réflexe myotatique. percussion du tendon d Achille. muscle extenseur du pied Réflexe myotatique - réflexe achilléen muscle extenseur du pied percussion du tendon d Achille extension du pied Circuit neuronique simple du réflexe myotatique Neurone multipolaire (motoneurone) L'axone

Plus en détail

LES ETIREMENTS. Une approche de l amélioration de la Mobilité, la souplesse par les étirements.

LES ETIREMENTS. Une approche de l amélioration de la Mobilité, la souplesse par les étirements. LES ETIREMENTS Une approche de l amélioration de la Mobilité, la souplesse par les étirements. Ph. MAQUAIRE Master 2 recherche STAPS Laboratoire Recherche Littoral en Activités Corporelles & Sportives,

Plus en détail

Organisation fonctionnelle de la moelle épinière

Organisation fonctionnelle de la moelle épinière Organisation fonctionnelle de la épinière La épinière est constituée de matière grise et blanche qui ont une organisation et des fonctions différentes. La première permet la transmission de l influx nerveux

Plus en détail

THEME 3 CORPS HUMAIN ET SANTE. Partie B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse

THEME 3 CORPS HUMAIN ET SANTE. Partie B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse THEME 3 CORPS HUMAIN ET SANTE Partie B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Chap 1. Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle Un réflexe se définit comme une réponse

Plus en détail

Les muscles. Transforme de l énergie chimique en énergie mécanique. Il faut distinguer les muscles squelettiques des muscles blancs.

Les muscles. Transforme de l énergie chimique en énergie mécanique. Il faut distinguer les muscles squelettiques des muscles blancs. I) Définition sous son aspect mécanique Les muscles Transforme de l énergie chimique en énergie mécanique. Il faut distinguer les muscles squelettiques des muscles blancs. II) Structure et morphologie

Plus en détail

Correction de la composition du 19 mai èreS3

Correction de la composition du 19 mai èreS3 Sujet 1 : Le réflexe myotatique Correction de la composition du 19 mai 2011 1èreS3 L'extension du pied sur la jambe en réponse à un choc sur le tendon d'achille est due à un réflexe myotatique : la percussion

Plus en détail

Thème 3B : Corps humain et santé Chapitre 1 : LE RÉFLEXE MYOTATIQUE, UN EXEMPLE DE COMMANDE RÉFLEXE DU MUSCLE

Thème 3B : Corps humain et santé Chapitre 1 : LE RÉFLEXE MYOTATIQUE, UN EXEMPLE DE COMMANDE RÉFLEXE DU MUSCLE Thème 3B : Corps humain et santé Chapitre 1 : LE RÉFLEXE MYOTATIQUE, UN EXEMPLE DE COMMANDE RÉFLEXE DU MUSCLE 1- RAPPELS ET DEFINITIONS Cortex cérébral Cervelet Moelle épinière Nerfs Tronc cérébral Schéma

Plus en détail

Perception 05/10/2015. Plasticité neuronale. Plasticité. Quelles modalités d'informations peut recevoir et transmettre le SN?

Perception 05/10/2015. Plasticité neuronale. Plasticité. Quelles modalités d'informations peut recevoir et transmettre le SN? Plasticité neuronale La plasticité désigne la propriété des organisations vivantes d'être des structures organisées et remodelables, c'est-à-dire d'être malléables, déformables sous l'action des contraintes

Plus en détail

Le système nerveux: contrôle du mouvement

Le système nerveux: contrôle du mouvement Le système nerveux: contrôle du mouvement Contrôle spinal du mouvement - Moelle épinière. Contrôle des mouvements stéréotypés telles que la marche et la course sans obstacles. Contrôle descendant du mouvement

Plus en détail

Réflexe myotatique - réflexe achilléen. Circuit neuronique simple du réflexe myotatique. percussion du tendon d Achille. muscle extenseur du pied

Réflexe myotatique - réflexe achilléen. Circuit neuronique simple du réflexe myotatique. percussion du tendon d Achille. muscle extenseur du pied Réflexe myotatique - réflexe achilléen muscle extenseur du pied percussion du tendon d Achille extension du pied Circuit neuronique simple du réflexe myotatique Arc réflexe myotatique Circuit réflexe myotatique

Plus en détail

Mouvement, motricité : Introduction. Licence 2 psychologie Semestre 4 Agnès Nadjar

Mouvement, motricité : Introduction. Licence 2 psychologie Semestre 4 Agnès Nadjar Neurobiologie Intégrative Mouvement, motricité : Introduction Licence 2 psychologie Semestre 4 Agnès Nadjar 1 Mouvement, motricité : introduction Système moteur = ensemble formé par la musculature du corps

Plus en détail

L activité des centres nerveux inférieurs : les réflexes

L activité des centres nerveux inférieurs : les réflexes 1 CHAPITRE C L activité des centres nerveux inférieurs : les réflexes 2 Malgré son haut degré de perfectionnement, l encéphale humain n aurait pas une grande utilité sans les liens qui le mettent en communication

Plus en détail

Thème 3: Corps humain et santé. Thème 3B: Neurone et fibre musculaire: la communication nerveuse

Thème 3: Corps humain et santé. Thème 3B: Neurone et fibre musculaire: la communication nerveuse Thème 3: Corps humain et santé Thème 3B: Neurone et fibre musculaire: la communication nerveuse Thème : Corps humain et santé : Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Rappels : - Muscles

Plus en détail

Chapitre I La commande réflexe du muscle. -I -Le réflexe myotatique : organisation macroscopique

Chapitre I La commande réflexe du muscle. -I -Le réflexe myotatique : organisation macroscopique Chapitre I La commande réflexe du muscle -I -Le réflexe myotatique : organisation macroscopique 1 Tableau présentant les résultats des expériences de démédullation, sections et stimulations électriques

Plus en détail

Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle.

Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle. Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle. Le réflexe myotatique est un outil diagnostique utilisé par les médecins pour vérifier le bon fonctionnement du système neuromusculaire

Plus en détail

Comportement moteur, système nerveux et APSA

Comportement moteur, système nerveux et APSA LCOM055 : Semestre 2 / Unité 2 / 12h CM / 1 ECTS Comportement moteur, système nerveux et APSA L. Bringoux & J. De Graaf Année universitaire 2008-2009 Bibliographie COLLET C. (2001) Mouvements et cerveau

Plus en détail

CHAPITRE 9 COMMUNICATION NERVEUSE. Le système nerveux forme dans l organisme un réseau de communication qui permet à la fois :

CHAPITRE 9 COMMUNICATION NERVEUSE. Le système nerveux forme dans l organisme un réseau de communication qui permet à la fois : CHAPITRE 9 COMMUNICATION NERVEUSE Le système nerveux forme dans l organisme un réseau de communication qui permet à la fois : De recueillir des informations en provenance de l environnement et des structures

Plus en détail

La posture est un arrangement des segments corporels qui reflète la géométrie segmentaire à un temps donné. Chez l homme 60% de la musculature est

La posture est un arrangement des segments corporels qui reflète la géométrie segmentaire à un temps donné. Chez l homme 60% de la musculature est 1 La posture est un arrangement des segments corporels qui reflète la géométrie segmentaire à un temps donné. Chez l homme 60% de la musculature est dédiée à la résistance à la gravité. Tout mouvement

Plus en détail

Motricité globale DÉVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR DE L ENFANT: LA MOTRICITÉ GLOBALE LE DÉVELOPPEMENT PROGRESSIF DES HABILETÉS MOTRICES DES ENFANTS

Motricité globale DÉVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR DE L ENFANT: LA MOTRICITÉ GLOBALE LE DÉVELOPPEMENT PROGRESSIF DES HABILETÉS MOTRICES DES ENFANTS DÉVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR DE L ENFANT: LA MOTRICITÉ GLOBALE Rigal Robert Motricité globale Activités motrices sollicitant plusieurs ou l ensemble des parties du corps (marche, course, sauts, lancer, natation,

Plus en détail

Module 2 L état clinique d une personne

Module 2 L état clinique d une personne Hospices Civils de Beaune Module 2 L état clinique d une personne Institut de formation d aides-soignants Promotion 2015-2016 Date : 30/10/15 Durée : 3h30 Anatomie-Physiologie Le système nerveux Les organes

Plus en détail

Douleur = perception pénible d une stimulation sensitive. Nociception = processus sensoriel à l'origine du message nerveux qui provoque la douleur

Douleur = perception pénible d une stimulation sensitive. Nociception = processus sensoriel à l'origine du message nerveux qui provoque la douleur Page1 Dr CAILLOCE Prépa IADE 2009 Les voies de la douleur La douleur est une impression anormale et pénible reçue par une partie vivante et perçue par le cerveau. C'est une expérience sensorielle et émotionnelle

Plus en détail

Perception. Bases neurophysiologiques de la vision

Perception. Bases neurophysiologiques de la vision Perception Bases neurophysiologiques de la vision Anatomie de l œil Vaisseaux sanguins rétinaux Paupière Cornée Nerf optique Muscles extraocculaires Rétine Anatomie de l œil cornée Pupille Liquide aqueux

Plus en détail

CHAPITRE 1: Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle

CHAPITRE 1: Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle Thème 3-B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse 1 Introduction : activité à faire https://www.education-et-numerique.fr/0.3/activity/embed.html?id=535a33fe3361eb112e6fa814 Système nerveux

Plus en détail

Préparation à l épreuve d EPS Concours CRPE - 2012

Préparation à l épreuve d EPS Concours CRPE - 2012 Préparation à l épreuve d EPS Concours CRPE - 2012 S étirer : Pourquoi? Les étirements ont un rôle préventif important : ils préparent la musculature, favorisent la récupération et permettent d'éviter

Plus en détail

Neurophysiologie et Mouvement

Neurophysiologie et Mouvement Neurophysiologie et Mouvement Mais une activité motrice nouvelle l'accompagne: la position du tireur est organisée pour stabiliser son arme. Fonction posturale réorganisée Les techniques sportives se construisent:

Plus en détail

LES ETIREMENTS DU SPORTIF Facteur de Performance!

LES ETIREMENTS DU SPORTIF Facteur de Performance! LES ETIREMENTS DU SPORTIF Facteur de Performance! Institut Régional de Biologie et Médecine du Sport www.irbms.com Acteur par Passion dans le Sport et la Santé Dr Frédéric MATON Mme Brigitte KOTWICA M.

Plus en détail

La motricité. Plan du cours. 1. Vue d ensemble. 2. La voie finale de la motricité. 3. Les neurones des circuits locaux. 4. Les systèmes descendants

La motricité. Plan du cours. 1. Vue d ensemble. 2. La voie finale de la motricité. 3. Les neurones des circuits locaux. 4. Les systèmes descendants La motricité Plan du cours 1. Vue d ensemble 2. La voie finale de la motricité 3. Les neurones des circuits locaux 4. Les systèmes descendants 5. Le cervelet et les ganglions de la base 1. Vue d ensemble

Plus en détail

Corrigé TD3 - Le SYSTEME NERVEUX. Les propriétés intégratrices des centres nerveux et le fonctionnement des neurones

Corrigé TD3 - Le SYSTEME NERVEUX. Les propriétés intégratrices des centres nerveux et le fonctionnement des neurones Corrigé TD3 - Le SYSTEME NERVEUX Sujet 1 Les propriétés intégratrices des centres nerveux et le fonctionnement des neurones Le réflexe myotatique se traduit par une contraction du muscle excité et un relâchement

Plus en détail

Thème : Corps humain et santé : Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse. Rappels : - Muscles et mouvements

Thème : Corps humain et santé : Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse. Rappels : - Muscles et mouvements Thème : Corps humain et santé : Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Rappels : - Muscles et mouvements Un mouvement (flexion ou extension) est dû à la contraction d un muscle squelettique

Plus en détail

CHAPITRE 1 Généralités sur le SN. CHAPITRE 2 Le tissu nerveux. CHAPITRE 3 Le système moteur somatique et le système moteur végétatif

CHAPITRE 1 Généralités sur le SN. CHAPITRE 2 Le tissu nerveux. CHAPITRE 3 Le système moteur somatique et le système moteur végétatif CHAPITRE 1 Généralités sur le SN CHAPITRE 2 Le tissu nerveux CHAPITRE 3 Le système moteur somatique et le système moteur végétatif CHAPITRE 4 CHAPITRE 4 Le contrôle réflexe de la motricité : les réflexes

Plus en détail

Organisation du système nerveux. porcher@inmed.univ-mrs.fr

Organisation du système nerveux. porcher@inmed.univ-mrs.fr Organisation du système nerveux porcher@inmed.univ-mrs.fr Plan du cours A. GENERALITES B. VOIES AFFERENTES OU DE LA SENSIBILITE VEGETATIVE C. CENTRES VEGETATIFS D. VOIES EFFERENTES E. PARTICULARITES DU

Plus en détail

* pour les muscles de la tête et du cou : localisation dans le tronc cérébral.

* pour les muscles de la tête et du cou : localisation dans le tronc cérébral. Les réflexes Le fonctionnement neuromoteur inclue des réflexes situés dans la moelle épinière mais modulé par le SNC Il existe 3 types de motoneurones dans la corne ventrale antérieure de la moelle épinière

Plus en détail

«Au début était l action»

«Au début était l action» Le Système Moteur 1 «Au début était l action» Logique et Constitution du Système Nerveux La phylogenèse a incrémenté le système moteur depuis la périphérie jusqu au niveau central. 2 3 «Au début était

Plus en détail

Les muscles et le système nerveux

Les muscles et le système nerveux Les muscles et le système nerveux 2 e volet cours Neurophysiologie Pauline Neveu, PhD 1 Plan «Les muscles et le système nerveux» 1-Innervation des muscles 2-Innervation motrice des muscles 2 1-Innervation

Plus en détail

TP26 partie1 (1h) LES CELLULES DE L ARC REFLEXE

TP26 partie1 (1h) LES CELLULES DE L ARC REFLEXE TP26 partie1 (1h) LES CELLULES DE L ARC REFLEXE Le réflexe myotatique met en œuvre un récepteur sensitif, un neurone sensitif, un centre nerveux : la moelle épinière, un neurone moteur (ou motoneurone)

Plus en détail

Chapitre L : tenir debout & réflexe myotatique. Jambier

Chapitre L : tenir debout & réflexe myotatique. Jambier Chapitre L : tenir debout & réflexe myotatique Problématique : tenir debout, comment ça marche? 1/ Tenir debout : vous n y pensez pas! 1.1/ Défier la gravité Soléaire Soléaire Jambier Jambier EXTENSION

Plus en détail

Chapitre 13 Le réflexe myotatique

Chapitre 13 Le réflexe myotatique Chapitre 13 Le réflexe myotatique Un exemple de commande réflexe du muscle Comment l'observation d'un réflexe renseigne-t-elle sur l'intégrité du système neuro-musculaire? I. Le réflexe myotatique, un

Plus en détail

C.A.P. Petite Enfance

C.A.P. Petite Enfance C.A.P. Petite Enfance Biologie Date :.. /.. /.... Cours n 6: LE SYSTEME NERVEUX ET L' ACTIVITE SENSORIELLE objectifs: définir le système nerveux- citer à partir d'un schéma le système nerveux cérébro-spinal-définir

Plus en détail

LE SYSTEME NERVEUX EN PLONGEE

LE SYSTEME NERVEUX EN PLONGEE LE SYSTEME NERVEUX EN PLONGEE Dans les prérogatives du niveau 4 figure la possibilité d amener des plongeurs jusqu à la zone lointaine. Sur un plan de la sécurité, cela requiert de nouvelles contraintes.

Plus en détail

Notes d'études secondaires. Sciences et technologie 316 Le système musculosquelettique

Notes d'études secondaires. Sciences et technologie 316 Le système musculosquelettique Notes d'études secondaires Sciences et technologie 316 Le système musculosquelettique Nom: Prénom: Groupe: Date: 2 Tête Elle comprend : le crâne composé d os plats, disposés en voûte et immobiles qui protègent

Plus en détail

Docteur Patrick MOUCHET

Docteur Patrick MOUCHET NEUROPHYSIOLOGIE Chapitre 1 : Bases physiologiques de la motricité somatique Docteur Patrick MOUCHET MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. MOTRICITE SOMATIQUE:

Plus en détail

Partie 6 : La communication nerveuse

Partie 6 : La communication nerveuse http://vanrinsg.hautetfort.com http://www.oeildelabib.fr Introduction Mouvements volontaires (conscients) Mouvements réflexes (ex : réflexe myotatique) Circuit de transmission d'un message nerveux après

Plus en détail

BILANS ANALYTIQUES MUSCULO-TENDINEUX

BILANS ANALYTIQUES MUSCULO-TENDINEUX BILANS ANALYTIQUES MUSCULO-TENDINEUX I) INTRODUCTION 1. Le muscle Le muscle est un organe excitable-contractile, extensible visco-élastique, Motricité : - Automatique (marche) - Réflexe (activité stéréotypée,

Plus en détail

POLYPREPAS. Le système nerveux Préparation au concours de kiné 2010

POLYPREPAS. Le système nerveux Préparation au concours de kiné 2010 POLYPREPAS Le système nerveux Préparation au concours de kiné 2010 1 POLYPREPAS Première partie les supports anatomiques du message nerveux 2 INTRODUCTION 3 Introduction Toute réaction de l organisme à

Plus en détail

MOTRICITE VOLONTAIRE

MOTRICITE VOLONTAIRE SERVICE DE NEUROPHYSIOLOGIE CLINIQUE EXPLORATIONS FONCTIONNELLES DU SYSTEME NERVEUX CHU TLEMCEN FACULTE DE MÉDECINE DE TLEMCEN COURS NEUROPHYSIOLOGIE : ohammed yyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy

Plus en détail

L'apprentissage. La majeure partie des conduites sociales n est pas innée mais acquise par apprentissage.

L'apprentissage. La majeure partie des conduites sociales n est pas innée mais acquise par apprentissage. L'apprentissage 1 Définitions a. Approche globale La majeure partie des conduites sociales n est pas innée mais acquise par apprentissage. Un apprentissage est l acquisition d un nouveau savoir. Dans la

Plus en détail

Moelle Epinière & Nerfs périphériques

Moelle Epinière & Nerfs périphériques Moelle Epinière & Nerfs périphériques Photo from Haley Titus-Mitchell, Alvarez FJ lab, Wright State University, Dayton, Ohio Professeur M.L. MARTIN NEGRIER La moelle épinière - Introduction Plan - Rappels

Plus en détail

TISSU NERVEUX. Sommaire : CELLULES - Histologie. CELLULES NERVEUSES - Anatomie - Physiologie. CELLULES GLIALES - Anatomie - Physiologie

TISSU NERVEUX. Sommaire : CELLULES - Histologie. CELLULES NERVEUSES - Anatomie - Physiologie. CELLULES GLIALES - Anatomie - Physiologie TISSU NERVEUX Sommaire : CELLULES - Histologie CELLULES NERVEUSES - Anatomie - Physiologie CELLULES GLIALES - Anatomie - Physiologie SUBSTANCE GRISE et BLANCHE - Anatomie - Physiologie NEURONES et NERFS

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA MOTRICITE (1 ère partie) C. Massé Service de Physiologie Faculté Médecine de Montpellier

PHYSIOLOGIE DE LA MOTRICITE (1 ère partie) C. Massé Service de Physiologie Faculté Médecine de Montpellier PHYSIOLOGIE DE LA MOTRICITE (1 ère partie) C. Massé Service de Physiologie Faculté Médecine de Montpellier 1 INTRODUCTION La motricité ou capacité de mouvement : Intègre la notion de contraction musculaire

Plus en détail

Le contrôle de la contraction musculaire :

Le contrôle de la contraction musculaire : Licence Biologie UE physiologie animale Le contrôle de la contraction musculaire : le réflexe r Étienne Roux Adaptation cardiovasculaire à l ischémie INSERM U 1034 UFR des Sciences de la Vie Université

Plus en détail

CAP Petite enfance / Biologie / Le système nerveux

CAP Petite enfance / Biologie / Le système nerveux L'OPEN CLASS REVISION GRATUIT EN LIGNE Informations Auteur : Philippe OLIVE Mis en ligne le 15 décembre 2014 Modifié le 15 décembre 2014 Catégorie : CAP Petite enfance CAP Petite enfance / Biologie / Le

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

La stimulation électrique pour restaurer des fonctions posturales

La stimulation électrique pour restaurer des fonctions posturales La stimulation électrique pour restaurer des fonctions posturales Auteur (130 signes) Christine Azevedo Coste Chercheuse au Laboratoire d Informatique et de Microélectronique de Montpellier (LIRMM) et

Plus en détail

Pied neurologique central. F. COROIAN, B. COULET, I. LAFFONT Département MPR CHRU MONTPELLIER

Pied neurologique central. F. COROIAN, B. COULET, I. LAFFONT Département MPR CHRU MONTPELLIER Pied neurologique central F. COROIAN, B. COULET, I. LAFFONT Département MPR CHRU MONTPELLIER Montpellier, 12/06/2013 La marche chez l hémiplégique 94% marchent au terme du séjour en centre spécialisé -73%

Plus en détail

Thème 3 : Corps humain et santé. Partie B - Neurone et fibre musculaire : la commande nerveuse

Thème 3 : Corps humain et santé. Partie B - Neurone et fibre musculaire : la commande nerveuse Thème 3 : Corps humain et santé Partie B - Neurone et fibre musculaire : la commande nerveuse Chapitre 15 Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle Les muscles sont les moteurs des

Plus en détail

www.ma-prepa-concours.com Corrigé Biologie Berck 2009

www.ma-prepa-concours.com Corrigé Biologie Berck 2009 Première partie : QCM sur 12,5 points 1. e 2. d e f 3. a b f 4. c d f 5. a c d e 6. e 7. a c e 8. b f 9. a c d e 10. e 11. a c e 12. a e 13. b c d 14. b 15. d 16. f 17. e 18. a b c f 19. c d 20. b d f

Plus en détail

Les Qualités Physiques

Les Qualités Physiques Les Qualités Physiques Introduction : Tantôt qualifiées de capacités motrices ou physiques, d aptitudes ou de potentialités, les qualités physiques, de par leurs interrelations internes mais aussi de par

Plus en détail

le réflexe myotatique le réflexe rotulien

le réflexe myotatique le réflexe rotulien UB2 UFR SdV UE Physiologie animale E. Roux plan Le contrôle de la contraction musculaire : introduction le réflexe rotulien caractéristique du réflexe myotatique le faisceau neuromusculaire mécanisme du

Plus en détail

INTRODUCTION LES NEURONES

INTRODUCTION LES NEURONES Neurophysiologie PARTIE II : LE NEURONE INTRODUCTION LES NEURONES NEURONE SENSITIF (afférent) DENDRITE NEURONE MOTEUR (efférente) INTERNEURONE DENDRITE CORPS CELLULAIRE DENDRITE Cell. SCHWANN Cell. SCHWANN

Plus en détail

Les reflexes spinaux et leur contrôle par le tronc cérébral et le vestibule

Les reflexes spinaux et leur contrôle par le tronc cérébral et le vestibule Les reflexes spinaux et leur contrôle par le tronc cérébral et le vestibule Dr Valérie Cochen De Cock Neurologue Unité des troubles du sommeil Montpellier Rappels Noyau, afférence, efférence Noyau système

Plus en détail

Chapitre III Le contrôle réflexe de la motricité : les réflexes spinaux ou médullaires

Chapitre III Le contrôle réflexe de la motricité : les réflexes spinaux ou médullaires Chapitre III Le contrôle réflexe de la motricité : les réflexes spinaux ou médullaires I. La notion de réflexe Un réflexe est une réponse rapide, prévisible, automatique et involontaire à un stimulus Un

Plus en détail

1 S TP 51 : ORGANISATION FONCTIONNELLE DU REFLEXE MYOTTIQUE

1 S TP 51 : ORGANISATION FONCTIONNELLE DU REFLEXE MYOTTIQUE 1 S TP 51 : ORGANISATION FONCTIONNELLE DU REFLEXE MYOTTIQUE Le réflexe myotatique est un mouvement involontaire réglant la longueur du muscle : celui-ci répond à un étirement par une contraction. Ce réflexe

Plus en détail

Année universitaire : PCEM2 Année d étude : 2007/2008. Physiologie module Biocli. Cardio. Propriété de la Faculté de Médecine Paris7 Denis Diderot

Année universitaire : PCEM2 Année d étude : 2007/2008. Physiologie module Biocli. Cardio. Propriété de la Faculté de Médecine Paris7 Denis Diderot Cours : Circulation Année universitaire : PCEM2 Année d étude : 2007/2008 Enseignant : Dr PhBonnin Module : Physiologie module Biocli Cardio Propriété de la Faculté de Médecine Paris7 Denis Diderot 0 Schématisation

Plus en détail

NOTION DE BIOMECANIQUE

NOTION DE BIOMECANIQUE NOTION DE BIOMECANIQUE Jambe Attraction Terrestre g d1 = 0.04m d2 = 0.4m R= 100N A F d1 d2 10kg g = 9.81 N (10) R = g x m (masse) R = 10 x 10 R = 100 N (Newton) R M = Moment M = F x d Pour qu ils soient

Plus en détail

Chapitre IV Le contrôle nerveux des mouvements volontaires ou De l intention à l acte

Chapitre IV Le contrôle nerveux des mouvements volontaires ou De l intention à l acte Chapitre IV Le contrôle nerveux des mouvements volontaires ou De l intention à l acte Mouvement volontaire? Acte moteur conscient + ou dirigé vers un but. Ne nécessite pas obligatoirement un stimulus externe

Plus en détail

C'est un comparateur. Il représente 10% du poids du cerveau et contient + de 50% des neurones du cerveau.

C'est un comparateur. Il représente 10% du poids du cerveau et contient + de 50% des neurones du cerveau. Le Cervelet C'est un comparateur. Il représente 10% du poids du cerveau et contient + de 50% des neurones du cerveau. Situation Situation Situation Situation Organisation Organisation Sur un plan anatomique,

Plus en détail

La stimulation électrique pour restaurer des fonctions posturales

La stimulation électrique pour restaurer des fonctions posturales La stimulation électrique pour restaurer des fonctions posturales Auteur Christine Azevedo Coste Chercheuse INRIA au Laboratoire d Informatique et de Microélectronique de Montpellier (LIRMM) et membre

Plus en détail

LE MOUVEMENT ( mécanisme ) A. Le muscle

LE MOUVEMENT ( mécanisme ) A. Le muscle LE MOUVEMENT ( mécanisme ) A. Le muscle 1. Définition : C est l organe effecteur du mouvement. a. fonction Il a 2 fonctions essentielles : - Production de force : énergie chimique transformée en énergie

Plus en détail

THÈSE. En vue de l'obtention du DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ DE TOULOUSE. Délivré par l'université de TOULOUSE III - PAUL SABATIER

THÈSE. En vue de l'obtention du DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ DE TOULOUSE. Délivré par l'université de TOULOUSE III - PAUL SABATIER THÈSE En vue de l'obtention du DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ DE TOULOUSE Délivré par l'université de TOULOUSE III - PAUL SABATIER Discipline: S.T.A.P.S, 74 éme Section CNU Mention : Performance Motrice, Adaptation,

Plus en détail

4/5. www.physiologie.staps.univ-mrs.fr

4/5. www.physiologie.staps.univ-mrs.fr 4/5 Tissus et Organes Les Tissus Un ensemble de cellules qui ont une structure semblable et qui remplissent la même fonction constitue un tissu. Quatre tissus primaires s enchevêtrent pour former la «trame»

Plus en détail

Sur le plan histologique, le néocortex est formé de 6 couches.

Sur le plan histologique, le néocortex est formé de 6 couches. Sur le plan histologique, le néocortex est formé de 6 couches. Plusieurs types de neurones : neurones de projection (glutamatergiques) et interneurones (gabaergiques) Leur prédominance indique le role

Plus en détail

Chapitre 14 : mouvement volontaire et plasticité cérébrale.

Chapitre 14 : mouvement volontaire et plasticité cérébrale. Chapitre 14 : mouvement volontaire et plasticité cérébrale. Si le réflexe myotatique sert d'outil diagnostique pour identifier d'éventuelles anomalies du système neuromusculaire local, il n'est pas suffisant

Plus en détail

Partie 2/Chapitre 3 : le système nerveux : organisation, physiologie et pathologies

Partie 2/Chapitre 3 : le système nerveux : organisation, physiologie et pathologies Partie 2/Chapitre 3 : le système nerveux : organisation, physiologie et pathologies L activité de l ensemble des organes est en permanence régulée et ajustée par un contrôle nerveux et hormonal. Le système

Plus en détail

NEURO-PHYSIOLOGIE DE LA DOULEUR. La Transmission du Message Douloureux

NEURO-PHYSIOLOGIE DE LA DOULEUR. La Transmission du Message Douloureux NEURO-PHYSIOLOGIE DE LA DOULEUR Claude MANN, Centre anti-douleur CHU de Montpellier La Transmission du Message Douloureux Le message nociceptif part de la périphérie au niveau de nocicepteurs, chemine

Plus en détail

Système musculaire. Lycée-Collège de la Planta, Sion Martine Morend Gattlen, Blaise Perruchoud, Grégoire Raboud, Sonia Sierro

Système musculaire. Lycée-Collège de la Planta, Sion Martine Morend Gattlen, Blaise Perruchoud, Grégoire Raboud, Sonia Sierro Système musculaire Lycée-Collège de la Planta, Sion Martine Morend Gattlen, Blaise Perruchoud, Grégoire Raboud, Sonia Sierro LE SYTEME MUSCULAIRE 1. INTRODUCTION 2 2. TYPES DE MUSCLES Muscles squelettiques

Plus en détail

IV. Les voies descendantes du cortex moteur.

IV. Les voies descendantes du cortex moteur. IV. Les voies descendantes du cortex moteur Systèmes descendants Cortex moteur Centres du tronc cérébral Cervelet Ganglions de la base Interneurones spinaux Mn α Circuits spinaux Muscles squelettiques

Plus en détail

Anatomie générale du système musculaire strié

Anatomie générale du système musculaire strié Anatomie générale du système musculaire strié La morphologie et l anatomie fonctionnelle distingue le système musculaire squelettiques ou strié qui sera l objet de ce cours et dont les muscles peuvent

Plus en détail

GENERALITES. - Origine du PE -

GENERALITES. - Origine du PE - GENERALITES - Origine du PE - 1 Le PES est un signal électrique généré par le SN en réponse à une stimulation sensorielle, qui se propage de la périphérie jusqu au cortex cérébral. La structure anatomique

Plus en détail

INSTITUT DAUPHINE d Ostéopathie. Neuro-physiologie. G. Beauvalot

INSTITUT DAUPHINE d Ostéopathie. Neuro-physiologie. G. Beauvalot INSTITUT DAUPHINE d Ostéopathie Neuro-physiologie G. Beauvalot Le muscle Neuro-physiologie Généralités La cellule musculaire Le sarcomère La contraction musculaire La force musculaire Les réflexes Organisation

Plus en détail