PATHOLOGIES DE L'OREILLE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PATHOLOGIES DE L'OREILLE"

Transcription

1 ORL PATHOLOGIES DE L'OREILLE I - LES OTITES A - OTITE EXTERNE AIGUË a) Étiologie Germe: staphylocoque Concerne l'oreille externe Inflammation du conduit auditif externe Souvent suite à:. Traumatisme. Furoncle. Bouchon de cérumen. Bains répétés, en piscine par exemple b) Signes cliniques Douleur intense Température variable Hypoacousie de transmission (baisse d'audition) c) Traitement Soins locaux:. Eau oxygénée. Antibiotique local. Calibrage du conduit auditif externe (petites éponges cylindriques creuses "pop" Antibiotiques par voie générale discutés B - OTITES MOYENNES AIGUËS Inflammation de l'oreille moyenne Germes:. Pneumocoque. Hémophilus influenzé. Streptocoques parfois. Staphylocoques Deux étapes: Stade de début 1) OTITE CONGESTIVE Tympan rouge et congestif On continue à voir les reliefs (manche du marteau) Disparition du triangle lumineux (trompe d'eustache) Otalgies surtout nocturnes (douleurs de l'oreille) Souvent associée à une rhino-pharyngite État général peu altéré Température normale ou légèrement augmentée 1

2 b) Traitement Antibiotiques Désinfection rhyno-pharyngique Surveillance Corticoïdes 2) OTITE SUPPURÉE Stade collecté (collection du liquide) La présence de pus rend le tympan jaunâtre Tympan bombant: on ne voit plus de relief Otalgies permanentes Insomnies Altération de l'état général Température à 39 b) Traitement Antibiotiques Corticoïdes par voie générale: Célestène, 10 gouttes / kg / jour. Anti-inflammatoires. Favorise l'action des antibiotiques Paracentèse: trou dans le tympan. Évacue le pus. Soulage la douleur. Permet de faire un prélèvement Indication de la paracentèse:. Otite bombante. Otite résistant aux antibiotiques: prélèvement 3) AUTRES FORMES Pauci-symptomatique (peu de symptômes) Diarrhées inexpliquées du nourrisson Latente Virale (bulles sur le tympan) C - OTITES CHRONIQUES Otite qui coule depuis plus de 3 mois Donc existence d'une perforation du tympan Toute perforation marginale (qui touche le bord du tympan) peut être dangereuse b) Le cholestéatome Tumeur bénigne de nature épithéliale Mais à l'origine de complications redoutables. Primitif (à la naissance). Secondaire (suite à une perforation marginale Dégénérescence des cellules épithéliales du bord du tympan décollé Il grignote l'os et peut atteindre les organes voisins: vaisseaux, nerfs, oreille interne Son traitement est exclusivement chirurgical Les perforations tympaniques sèches ne sont pas des otites Elles s'opèrent par tympanoplastie 2

3 D - LES COMPLICATIONS DES OTITES 1) INTRATEMPORALES a) MASTOÎDITE AIGUË La fièvre continue à augmenter pendant l'otite Inefficacité du traitement La douleur se porte vers l'arrière de l'oreille Signe de Jacques: disparition du sillon rétro-auriculaire L'état général s'aggrave C'est une urgence médico-chirurgicale Trithérapie: 3 antibiotiques associés La paracentèse est systématique (pour prélèvement) b) Paralysie faciale Otite moyenne. Rapide et totale quand elle survient. Unilatérale Otite chronique: cholestéatome. Progressive. Chirurgie c) Labyrinthite Otite moyenne. Installation rapide (diffusion rapide eu germe) Otite chronique. Installation lente (grignotage de l'os par le cholestéatome). Signe de la fistule. destruction de la paroi entre oreille moyenne et interne. vertiges quand on appuie derrière l'oreille d) Surdité Surdité transmissionnelle: oreille moyenne Surdité de perception: oreille interne Mixte Méningites purulentes Abcès 2) COMPLICATIONS INTRACRÂNIENNES E - CONCLUSION Gros progrès de l'antibiothérapie Diminution de la mortalité infantile (cause importante il y a quelques années) L'otite dont on meurt est cholestéateuse Elle se développe à bas bruit (lentement et sans signes cliniques évidents) Risque de!méningite Tout homme dont l'oreille coule porte en lui une cause de mort 3

4 II - LES VERTIGES A - PÉRIPHÉRIQUE C'est un vertige dit harmonieux Impression de tout voir tourner autour de soi Signes: a) Nystagmus horizontal diminué par la fixation Battement brusque côté atteint b) Déviation des indexes du côté contraire au nystagmus B - MALADIE DE MÉNIERES Hydrops endolymphatique. Hyperpression de l'endolymphe dans le canal cochléaire Signes:. Vestibulaire. Cochléaire a) Évolue par crises intermittentes Trépieds de Ménières:. Bourdonnements d'oreilles. Hypoacousie de perception (surdité). Vertiges b) Examen Nystagmus battant du côté de l'oreille atteinte Déviation des indexes côté inverse c) Diagnostic Pas de signe patognomonique d) Évolution Participe au diagnostic Crises à intervalles plus ou moins éloignés Absence totale de vertiges en périodes intercritiques (entre les crises) Mais hypoacousie séquellaire Fin des crises quand destruction fonctionnelle de l'oreille: cophose Risque de bilatéralisation vers la septième année (pas de vertiges car équilibrage) e) Traitement De la crise En dehors des crises Pas de véritable traitement étiologique (traitement des causes) Lever précoce pour la rééducation III - LES SURDITÉS A - L'OREILLE EXTERNE Surdité de transmission Atrésie du pavillon (pas de pavillon) Imperforation du conduit auditif externe Bouchon de cérumen Otite externe aiguë B - OREILLE MOYENNE 4

5 1) ATTEINTE DU TYMPAN a) Perforation. Traumatique: encoche du Rinne sur les 4000 Hertz. Infectieuse. Otite moyenne. Otite chronique (chirurgie) b) Déformation du tympan. Rétraction. Fibrose. Bombement 2) ATTEINTE DES OSSELETS Traumatisme a) Dislocation, luxation b) Destruction plus ou moins totale des osselets Parotite chronique: cholestéatome c) Otospongiose Ankylose stapédienne (de l'étrier) Atteint la platine de l'étrier (fixation) Atteint plus les femmes: familial, génétique Influencé par les facteurs hormonaux (grossesse, puberté) Traitement chirurgical:. On retire l'étrier. On le remplace par un piston. On recouvre la platine avec un morceau d'aponévrose 3) OREILLE INTERNE Malformation Sénescence. Presbiacousie Traumatisme:. Fracture. Sonore Toxique:. Aminosides, Indocid, Quinine, Aspirine Pressionnel. Maladie de Ménières: hydrops endolymphatique Vasculaire:. Hémorragie. Trombose. Artériosclérose Infectieuse. Otite. Zona. Typhoïde Causes endogènes. Diabète (bouche les micro-vaisseaux de l'oreille interne). Acide urique 4) LE NERF Atteinte du nerf cochléo-vestibulaire (huitième paire crânienne) Neurinome de l'acoustique: tumeur sur le nerf 5

Impédance. A. Vocale

Impédance. A. Vocale SURDITES Déficit de l audition Ressentie ou non par le patient Causes variables Diagnostic rapide chez l enfant Prise en charge adéquate Que faire? Objectiver l hypoacousie ressentie Cibler le terrain

Plus en détail

Surdité (294) Docteur Dinh-Qui NGUYEN Novembre 2005

Surdité (294) Docteur Dinh-Qui NGUYEN Novembre 2005 Surdité (294) Docteur Dinh-Qui NGUYEN Novembre 2005 Pré-requis : Polycopié d ORL, Pr Reyt, Pr Charachon Précis d ORL. M. Portmann, Ed. Masson 1982 Décision en ORL, F. Chabolle, E-N Garabédian, Ed. Vigot

Plus en détail

audition lequel nous vivons moyenne, interne) qui capte les vibrations acoustiques ! Fonction qui nous informe sur le milieu dans

audition lequel nous vivons moyenne, interne) qui capte les vibrations acoustiques ! Fonction qui nous informe sur le milieu dans otologie audition! Fonction qui nous informe sur le milieu dans lequel nous vivons! 2 elements essentiels : 1. Organe périphérique : (oreille externe, moyenne, interne) qui capte les vibrations acoustiques

Plus en détail

LES SURDITÉS DE PERCEPTION

LES SURDITÉS DE PERCEPTION LES SURDITÉS DE PERCEPTION Appareil de transmission Oreille externe oreille moyenne (tympan, osselets) Appareil de perception Oreille interne VII I. DIAGNOSTIC D'UNE SURDITÉ DE PERCEPTION. A. ACOUMÉTRIE

Plus en détail

L OTITE MOYENNE AIGUE

L OTITE MOYENNE AIGUE L OTITE MOYENNE AIGUE I- INTRODUCTION : L otite moyenne aigue (OMA) est l inflammation aigue de la muqueuse des cavités de l oreille moyenne. Il s agit d une affection fréquente, touche 10% des enfants

Plus en détail

CHAPITRE IX : DIAGNOSTIC ET PRISE EN CHARGE DES

CHAPITRE IX : DIAGNOSTIC ET PRISE EN CHARGE DES CHAPITRE IX : DIAGNOSTIC ET PRISE EN CHARGE DES TROUBLES DE L'AUDITION CHEZ LA PERSONNE AGEE I- Les causes de surdité A- Atteintes de l'oreille externe B- Atteintes de l'oreille moyenne C- Atteintes de

Plus en détail

2 ème stage estival Besançon, 29 aout 2015. Laurent TAVERNIER Oto-rhino-laryngologiste Praticien hospitalier Professeur des universités

2 ème stage estival Besançon, 29 aout 2015. Laurent TAVERNIER Oto-rhino-laryngologiste Praticien hospitalier Professeur des universités 2 ème stage estival Besançon, 29 aout 2015 Laurent TAVERNIER Oto-rhino-laryngologiste Praticien hospitalier Professeur des universités 1. Anatomie de l oreille 2. Fonctionnement de l oreille 3. Consultation

Plus en détail

L Oreille. L oreille. Audition. Accident barotraumatique. Accident de décompression. Équilibre. L oreille. Lionel Audouy. L oreille.

L Oreille. L oreille. Audition. Accident barotraumatique. Accident de décompression. Équilibre. L oreille. Lionel Audouy. L oreille. L Oreille Accident barotraumatique Accident de décompression L Oreille L Oreille Doc: Illustra Pack externe Capter les ondes sonores Tympan: fine membrane imperméable Capable de vibrer sous l effet d une

Plus en détail

La surdité. Chen Ying IFMT P5

La surdité. Chen Ying IFMT P5 La surdité Chen Ying IFMT P5 1 Épidémiologie La surdité est un handicap invisible plutôt méconnu du grand public. 17 % de la population mondiale est affectée par la surdité à degrés divers 250 M de personnes

Plus en détail

Item 49 : Évaluation clinique et fonctionnelle d un handicap sensoriel : la surdité

Item 49 : Évaluation clinique et fonctionnelle d un handicap sensoriel : la surdité Item 49 : Évaluation clinique et fonctionnelle d un handicap sensoriel : la surdité Collège Français d'orl Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...2 SPECIFIQUE :...2 I Surdités...4

Plus en détail

SOMMAIRE. Introduction 1. Première partie. Deuxième partie

SOMMAIRE. Introduction 1. Première partie. Deuxième partie SOMMAIRE Introduction 1 Première partie ACCOMPAGNER LES PERSONNES SOUFFRANT D ACOUPHÈNES 1. COMPRENDRE LES ACOUPHÈNES 5 2. ÊTRE SOPHROLOGUE SPÉCIALISÉ DANS LES ACOUPHÈNES 17 Deuxième partie MISE EN PRATIQUE

Plus en détail

Item 294 : DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE DES SURDITES

Item 294 : DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE DES SURDITES Item 294 : DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE DES SURDITES Objectifs : Devant une altération brutale ou progressive de la fonction auditive, argumenter les hypothèses diagnostiques et justifier les examens complémentaires

Plus en détail

PATHOLOGIE DE L OREILLE EXTERNE ET MOYENNE EN RAPPORT AVEC LA PLONGEE. 23 novembre 2013 Docteur Claude SIMON

PATHOLOGIE DE L OREILLE EXTERNE ET MOYENNE EN RAPPORT AVEC LA PLONGEE. 23 novembre 2013 Docteur Claude SIMON PATHOLOGIE DE L OREILLE EXTERNE ET MOYENNE EN RAPPORT AVEC LA PLONGEE 23 novembre 2013 Docteur Claude SIMON PATHOLOGIE de L OREILLE L EXTERNE Dominée par les otites externes à répétition Les facteurs favorisants

Plus en détail

FENETRE VIII AUTRES PLAINTES ET AFFECTIONS DANS LE DOMAINE OTO-RHINO-LARYNGOLOGIQUE

FENETRE VIII AUTRES PLAINTES ET AFFECTIONS DANS LE DOMAINE OTO-RHINO-LARYNGOLOGIQUE FENETRE VIII AUTRES PLAINTES ET AFFECTIONS DANS LE DOMAINE OTO-RHINO-LARYNGOLOGIQUE Aphtes - Stomatite aphteuse Bouchon de cérumen Bruits auriculaires - Acouphènes Catarrhe tubaire Chéilite Épistaxis Furoncle

Plus en détail

Les résultats fonctionnels de la chirurgie de l otospongiose : à propos de 50 cas

Les résultats fonctionnels de la chirurgie de l otospongiose : à propos de 50 cas Les résultats fonctionnels de la chirurgie de l otospongiose : à propos de 50 cas Service d ORL et de Chirurgie cervico-faciale CHU Mohammed VI, Marrakech, MAROC. Introduction L otospongiose est une ostéodystrophie

Plus en détail

Sémiologie Otologique

Sémiologie Otologique Sémiologie Otologique A. L examen Signes d appel : 1. L otalgie Elle témoigne souvent d une infection ou d une inflammation de l oreille externe ou de l oreille moyenne (otite, traumatisme, tumeur ). On

Plus en détail

Exploration d une surdité

Exploration d une surdité Exploration d une surdité Surdité Terminologie : Surdité : atteinte de l audition quelle qu en soit la sévérité Hypoacousie : baisse modérée Cophose : surdité totale Toute impression de mauvaise audition

Plus en détail

Cellulite cervico-faciale : cellulite (inflammation sévère, diffuse des tissus conjonctifs de la couche dermique et sous-

Cellulite cervico-faciale : cellulite (inflammation sévère, diffuse des tissus conjonctifs de la couche dermique et sous- UE 5.8.S3 - PATHOLOGIES PRÉVALENTES DU SERVICE. Otho-rhino-laryngologie : En urgence : o Trachéotomie : il s agit d une intervention chirurgicale qui consiste à pratiquer une ouverture à la face antérieure

Plus en détail

Otites de l enfant. Item et objectifs du CNCI

Otites de l enfant. Item et objectifs du CNCI 34 Otites de l enfant I. POUR BIEN COMPRENDRE II. DIAGNOSTIQUER UNE OTITE III. ARGUMENTER L ATTITUDE THÉRAPEUTIQUE ET PLANIFIER LE SUIVI DE L ENFANT Item et objectifs du CNCI Item 98. Otalgies et otites

Plus en détail

Mieux comprendre la surdité

Mieux comprendre la surdité Mieux comprendre la surdité Comment entendons-nous? L oreille se divise en 3 parties : l oreille externe, l oreille moyenne et l oreille interne. L oreille externe capte, amplifie et transmet le son jusqu

Plus en détail

Information et recommandations générales pour une chirurgie à l oreille STAPÉDECTOMIE, TYMPANOPLASTIE, MASTOÏDECTOMIE

Information et recommandations générales pour une chirurgie à l oreille STAPÉDECTOMIE, TYMPANOPLASTIE, MASTOÏDECTOMIE Information et recommandations générales pour une chirurgie à l oreille STAPÉDECTOMIE, TYMPANOPLASTIE, MASTOÏDECTOMIE Bonjour, Cette brochure a pour but de vous informer sur la chirurgie de l oreille que

Plus en détail

Théorie Niveau 2. Les barotraumatismes. 2 Démonstration loi physique : «la bouteille en plastique»

Théorie Niveau 2. Les barotraumatismes. 2 Démonstration loi physique : «la bouteille en plastique» Théorie Niveau 2 Les barotraumatismes 1 Principe général Les barotraumatismes sont des accidents qui peuvent survenir lorsque des volumes d air présents dans l'organisme du plongeur subissent la loi de

Plus en détail

DEFICIT AUDITIF ET ACTIVITES SUBAQUATIQUES Recommandations CMPN de la FFESSM Ph. Caliot 10 juin 2011

DEFICIT AUDITIF ET ACTIVITES SUBAQUATIQUES Recommandations CMPN de la FFESSM Ph. Caliot 10 juin 2011 DEFICIT AUDITIF ET ACTIVITES SUBAQUATIQUES Recommandations CMPN de la FFESSM Ph. Caliot 10 juin 2011 Comme le vertige, la surdité est un symptôme et une maladie, c est ce qui fait toute la difficulté pour

Plus en détail

Les urgences en ORL. Dr A. Dupret-Bories 31/03/2012

Les urgences en ORL. Dr A. Dupret-Bories 31/03/2012 Les urgences en ORL Dr A. Dupret-Bories 31/03/2012 Plan 1. Les urgences respiratoires et les urgences digestives hautes 2. Les urgences hémorragiques 3. Les urgences infectieuses 4. Les urgences otologiques

Plus en détail

Fistules péri-lymphatiques consécutives à un traumatisme pressionnel

Fistules péri-lymphatiques consécutives à un traumatisme pressionnel Fistules péri-lymphatiques consécutives à un traumatisme pressionnel à propos de 3 cas O.CATHELINAUD, A.BIZEAU, P.RESCHE-RIGON, F.BOUSQUET, P.VERDALLE SERVICE ORL et Chirurgie Cervico-Faciale Hôpital d

Plus en détail

Item 60. Déficit neuro sensoriel chez le sujet âgé : surdité et vertige. Objectifs pédagogiques

Item 60. Déficit neuro sensoriel chez le sujet âgé : surdité et vertige. Objectifs pédagogiques Item 60. Déficit neuro sensoriel chez le sujet âgé : surdité et vertige I. Les surdités du sujet âgé II. Vertiges et troubles de l équilibre du sujet âgé Objectifs pédagogiques -- Les objectifs nationaux

Plus en détail

THEME : PLACE DE L AERATEUR TRANSTYMPANIQUE (ATT) DANS LE TRAITEMENT DE L OTITE SERO-MUQUEUSE BILATERALE (OSM)

THEME : PLACE DE L AERATEUR TRANSTYMPANIQUE (ATT) DANS LE TRAITEMENT DE L OTITE SERO-MUQUEUSE BILATERALE (OSM) THEME : PLACE DE L AERATEUR TRANSTYMPANIQUE (ATT) DANS LE TRAITEMENT DE L OTITE SERO-MUQUEUSE BILATERALE (OSM) BUT DE LA DEMARCHE : diminuer le risque iatrogène Introduction : Cible professionnelle : ORL

Plus en détail

Imagerie de l otospongiose et des surdités de transmission à tympan normal de l adulte

Imagerie de l otospongiose et des surdités de transmission à tympan normal de l adulte Imagerie de l otospongiose et des surdités de transmission à tympan normal de l adulte D. Ayache *, M. Williams Association Franco-Israélienne d ORL et de Chirurgie cervico-faciale (AFIDOC) *Unité d Otologie

Plus en détail

OTITES CHRONIQUES ET SEQUELLES

OTITES CHRONIQUES ET SEQUELLES OTITES CHRONIQUES ET SEQUELLES I - OTITES SEREUSES, SERO-MUQUEUSES ET MUQUEUSES A TYMPAN FERME 1 - Définition - Etiopathogénie L otite séro-muqueuse (OSM) est une inflammation sub-aigue ou chronique de

Plus en détail

Item 127 (ex item 60) : Déficit neurosensoriel chez le sujet âgé : surdité et vertige Collège Français d'orl et de Chirurgie Cervico-faciale

Item 127 (ex item 60) : Déficit neurosensoriel chez le sujet âgé : surdité et vertige Collège Français d'orl et de Chirurgie Cervico-faciale Item 127 (ex item 60) : Déficit neurosensoriel chez le sujet âgé : surdité et vertige Collège Français d'orl et de Chirurgie Cervico-faciale 2014 1 Table des matières 1. Surdités du sujet âgé... 3 1.1.

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

Surdités de l enfant Implantation Cochléaire

Surdités de l enfant Implantation Cochléaire Surdités de l enfant Implantation Cochléaire Cours d Imagerie d de l Oreille l Moyenne 30 et 31 mars 2007 Dr. Valérie Franco Vidal, Dr. Sandrine Molinier Dr. Xavier Barreau Surdités s de l Enfantl Surdité

Plus en détail

Les urgences ORL chez le sportif en déplacement

Les urgences ORL chez le sportif en déplacement Les urgences ORL chez le sportif en déplacement Docteur Stéphane LIWAREK INSEP Les pathologies ORL ont fortement augmenté au cours de ces dernières années, avec notamment une progression des pathologies

Plus en détail

L audition représente la qualité de vie

L audition représente la qualité de vie Amplifon SA Sihlbruggstrasse 109 CH-6340 Baar L audition représente la qualité de vie Emmanuel Kant avait écrit Ne pas voir éloigne l homme des choses. Ne pas entendre éloigne l homme des hommes. L ouïe

Plus en détail

FACULTE DE MEDECINE DE TUNIS Epreuve d ORL SESSION DE JANVIER 2013 Nombre de feuilles 11 DCEM 3 Nombre de questions 50 Durée de l épreuve1 heure

FACULTE DE MEDECINE DE TUNIS Epreuve d ORL SESSION DE JANVIER 2013 Nombre de feuilles 11 DCEM 3 Nombre de questions 50 Durée de l épreuve1 heure FACULTE DE MEDECINE DE TUNIS Epreuve d ORL SESSION DE JANVIER 2013 Nombre de feuilles 11 DCEM 3 Nombre de questions 50 Durée de l épreuve1 heure 1 RECOMMANDATIONS : Vous avez entre les mains l épreuve

Plus en détail

Les infections du pied Dr S CONTIOS Chirurgie Orthopédique

Les infections du pied Dr S CONTIOS Chirurgie Orthopédique Les infections du pied Dr S CONTIOS Chirurgie Orthopédique Qu est que c est? pourquoi? Évolution possible et risque? Ulcération chronique de la face plantaire des pieds - Apparait aux points d appuis

Plus en détail

OTITE MOYENNE AIGUE. Les OMA touchent essentiellement l enfant avec un maximum de fréquence entre 6 et 24 mois.

OTITE MOYENNE AIGUE. Les OMA touchent essentiellement l enfant avec un maximum de fréquence entre 6 et 24 mois. OTITE MOYENNE AIGUE Objectifs : -Expliquer les principales causes d otalgie chez l adulte et l enfant. -Savoir diagnostiquer une otite moyenne aiguë, une otite externe, une otite séromuqueuse et leurs

Plus en détail

Iaocf. Chirurgie de la surdité. Actualités en ORL. Docteur Frédéric BRACCINI www.braccini.net. Préambule

Iaocf. Chirurgie de la surdité. Actualités en ORL. Docteur Frédéric BRACCINI www.braccini.net. Préambule Iaocf Actualités en ORL Docteur Frédéric BRACCINI www.braccini.net Chirurgie de la surdité Préambule La surdité ou hypoacousie représente un motif de consultation très fréquent Les causes en sont très

Plus en détail

CORRECTION DU DÉFICIT AUDITIF PAR UNE CURE THERMALE À URIAGE-LES-BAINS

CORRECTION DU DÉFICIT AUDITIF PAR UNE CURE THERMALE À URIAGE-LES-BAINS Press Therm Climat 2012;149:23-31 CORRECTION DU DÉFICIT AUDITIF PAR UNE CURE THERMALE À URIAGE-LES-BAINS Colette JUVANON 1 But Évaluer l efficacité de la crénothérapie à Uriage (eaux sulfurées sodiques)

Plus en détail

L'OPEN CLASS REVISION GRATUIT EN LIGNE

L'OPEN CLASS REVISION GRATUIT EN LIGNE L'OPEN CLASS REVISION GRATUIT EN LIGNE Informations Auteur : Philippe OLIVE Mis en ligne le 10 juin 2014 Modifié le 15 octobre 2014 Catégorie : CAP Petite Enfance CAP Petite Enfance / EP1 / L audition

Plus en détail

Item!49.!Evaluation!clinique!et!fonctionnelle!d un!handicap! sensoriel!:!la!surdité!! Objectifs pédagogiques

Item!49.!Evaluation!clinique!et!fonctionnelle!d un!handicap! sensoriel!:!la!surdité!! Objectifs pédagogiques Item!49.!Evaluation!clinique!et!fonctionnelle!d un!handicap! sensoriel!:!la!surdité!!! I.! Les surdités :! II.! Le handicap sensoriel chez l enfant.! III.! Le handicap sensoriel chez l adulte :! IV.! Le

Plus en détail

La Maladie de Menière

La Maladie de Menière La Maladie de Menière La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur, Cette fiche est destinée à vous informer

Plus en détail

Sommaire. Chapitre I : Lapin... p 21. Auteur Remerciements Préface Avant-propos Généralités

Sommaire. Chapitre I : Lapin... p 21. Auteur Remerciements Préface Avant-propos Généralités Sommaire Auteur Remerciements Préface Avant-propos Généralités Chapitre I : Lapin.................................................................. p 21 1.1. Anatomie 1.2. Fonction 1.3. Utilisation des

Plus en détail

L appareil auditif : livre anatomie et physiologie Edition Elsevier-Masson 2 édition : page 114 3 édition : page 100

L appareil auditif : livre anatomie et physiologie Edition Elsevier-Masson 2 édition : page 114 3 édition : page 100 L appareil auditif : livre anatomie et physiologie Edition Elsevier-Masson 2 édition : page 114 3 édition : page 100 Promotion Van Gogh 2015-2016 Vendredi 4 septembre 2015 B-PROMELLE 1 L appareil auditif

Plus en détail

TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie. Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré

TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie. Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré Structure osseuse de l enfant épiphyse métaphyse Diaphyse Traumatismes de l enfant Interrogatoire Age de l enfant Antécédents

Plus en détail

Vos oreilles en plongée. Siege de l audition et de l équilibre, elles sont fragiles et très sollicitées en plongée

Vos oreilles en plongée. Siege de l audition et de l équilibre, elles sont fragiles et très sollicitées en plongée Vos oreilles en plongée Siege de l audition et de l équilibre, elles sont fragiles et très sollicitées en plongée E.Litzellmann formation GP 2014 Obj: Dans le cadre de votre autonomie et en tant que GP,

Plus en détail

Douleurs des membres. DCEM 3 Dr C Duru

Douleurs des membres. DCEM 3 Dr C Duru Douleurs des membres DCEM 3 Dr C Duru Cas clinique n 1 Femme 80 ans consulte pour douleurs du membre supérieur droit Antcdts: arthrose cervicale, diabète Depuis deux mois elle ne peut plus coudre en raison

Plus en détail

Handicaps sensoriels La surdité

Handicaps sensoriels La surdité La surdité 1 2. Classification des différents types de handicap Handicaps sensoriels La surdité La surdité est un état pathologique caractérisé par une perte partielle ou complète de l ouïe. Dans le langage

Plus en détail

FIEVRE CHEZ L ENFANT Du symptôme a la décision. Dr FERNANE.A Hôpital André Grégoire Montreuil

FIEVRE CHEZ L ENFANT Du symptôme a la décision. Dr FERNANE.A Hôpital André Grégoire Montreuil FIEVRE CHEZ L ENFANT Du symptôme a la décision Dr FERNANE.A Hôpital André Grégoire Montreuil Définition : Fièvre =Température rectale > 38 c (déréglage du point d équilibre thermique au niveau Hypothalamus)

Plus en détail

Pathologie hivernale chez l enfant. Journée de formation continue Mohammedia 16/o2/12 Pr Benjelloun Dakhama BS Rabat

Pathologie hivernale chez l enfant. Journée de formation continue Mohammedia 16/o2/12 Pr Benjelloun Dakhama BS Rabat Pathologie hivernale chez l enfant Journée de formation continue Mohammedia 16/o2/12 Pr Benjelloun Dakhama BS Rabat Affections respiratoires Mécanisme de défense des voies aériennes Appareil mucociliaire

Plus en détail

Attention : ce document est fictif et ne constitue qu un exemple de REM possible.

Attention : ce document est fictif et ne constitue qu un exemple de REM possible. Attention : ce document est fictif et ne constitue qu un exemple de REM possible. RAPPORT D ÉVALUATION MÉDICALE A. Renseignements sur le travailleur Nom à la naissance Prénom Adresse N o Rue App. N o de

Plus en détail

EVALUATION SE PROTEGER DU BRUIT

EVALUATION SE PROTEGER DU BRUIT Année 2011 / 2012 EVALUATION MODULE 7 Première BAC Prévention Santé Environnement Date :. Nom : Prénom : Classe :.. Orthographe-présentation :../1 NOTE :./20 EVALUATION SE PROTEGER DU BRUIT Compétences

Plus en détail

ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Définition Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015

ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Définition Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015 L arthrose du genou ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015 Définition L arthrose est une maladie dégénérative du cartilage articulaire,

Plus en détail

Otologie. Les osselets relient le tympan et l OE et permettent une amplification des sons.

Otologie. Les osselets relient le tympan et l OE et permettent une amplification des sons. 03/11/2008 Dr Diane Lazard Module ORL Otologie Rappel anatomique - Ensemble de cavité creusé dans le rocher - 3 compartiments : o Oreille interne (OI) o Oreille moyenne (OM) o Oreille externe (OE) Oreille

Plus en détail

COMPLICATIONS INFECTIEUSES DE L OTITEL MOYENNE CHRONIQUE A PROPOS DE 3 CAS

COMPLICATIONS INFECTIEUSES DE L OTITEL MOYENNE CHRONIQUE A PROPOS DE 3 CAS COMPLICATIONS INFECTIEUSES DE L OTITEL MOYENNE CHRONIQUE A PROPOS DE 3 CAS M Benrami, B EL Abdi,, M Bricha,, A EL Quessar, My R EL Hassani, H Benchaaboune,, N Chakir, N Boukhrissi,, M Jiddane Service de

Plus en détail

I. Polyarthrite rhumatoïde

I. Polyarthrite rhumatoïde I. Polyarthrite rhumatoïde Définition : - maladie systémique courante - maladie inflammatoire chronique - polyarthrite bilatérale Épidémiologie : - 1 % de la population - ratio femme/homme de 3 / 1 Etiologie

Plus en détail

BAROTRAUMATISMES N4 PLAN Introduction : barotraumatisme = accident lié à la pression

BAROTRAUMATISMES N4 PLAN Introduction : barotraumatisme = accident lié à la pression - 1 - BAROTRAUMATISMES N4 PLAN Introduction : barotraumatisme = accident lié à la pression I Rappels 1. Mariotte PV=constante 2. mécanisme des barotraumatismes changement rapide de profondeur 3. localisations

Plus en détail

HÉMATURIES. Interrogatoire

HÉMATURIES. Interrogatoire HÉMATURIES Nous ne décrirons que les hématuries macroscopiques, c'est-à-dire visibles, seules à pouvoir être retenues dans le cadre d un abord clinique en urologie. L hématurie est révélatrice d une lésion

Plus en détail

Item 90 : Infections nasosinusiennes. l'adulte

Item 90 : Infections nasosinusiennes. l'adulte Item 90 : Infections nasosinusiennes de l'enfant et de l'adulte Date de création du document 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Diagnostiquer une rhinosinusite aiguë... 1 1. 1 Chez l'adulte...1

Plus en détail

Varicelle. Cause : Épidémiologie :

Varicelle. Cause : Épidémiologie : Varicelle La varicelle classique sous sa forme de maladie infantile éruptive fréquente, en milieu tempéré, touche plus tardivement l'adulte en milieu tropical où elle est tout aussi caractérisée par sa

Plus en détail

Les vertiges. Service ORL, CHU Dupuytren Limoges

Les vertiges. Service ORL, CHU Dupuytren Limoges Les vertiges Service ORL, CHU Dupuytren Limoges Rôle : Le système vestibulaire : système sensori-moteur transformer les forces associées aux mouvements et à la position de la tête en un signal biologique

Plus en détail

Monsieur D., 49 ans, est ouvrier de bâtiment depuis 20 ans. Il utilise en particulier des pistolets à scellement, marteaux piqueurs et perceuses à

Monsieur D., 49 ans, est ouvrier de bâtiment depuis 20 ans. Il utilise en particulier des pistolets à scellement, marteaux piqueurs et perceuses à CAS CLINIQUE 1 1 Monsieur D., 49 ans, est ouvrier de bâtiment depuis 20 ans. Il utilise en particulier des pistolets à scellement, marteaux piqueurs et perceuses à percussion notamment pour fixer les baguettes

Plus en détail

vous informer Le bruit n Passeport santé www.msa.fr

vous informer Le bruit n Passeport santé www.msa.fr vous informer Le bruit n Passeport santé www.msa.fr L oreille Notre oreille sert à capter, à canaliser les sons pour les transmettre à un nerf, le nerf auditif, puis au cerveau qui va interpréter et comprendre

Plus en détail

Introduction Objectifs Embryologie Les malformations de l oreille externe Les malformations de l oreille moyenne Les malformations de l oreille

Introduction Objectifs Embryologie Les malformations de l oreille externe Les malformations de l oreille moyenne Les malformations de l oreille Introduction Objectifs Embryologie Les malformations de l oreille externe Les malformations de l oreille moyenne Les malformations de l oreille interne Cas cliniques Les malformations de l oreille constituent

Plus en détail

Ne tirez pas comme un sourd

Ne tirez pas comme un sourd Ne tirez jamais sans protection Ne tirez pas comme un sourd Accompagnateurs, public, tireurs à air comprimé vous êtes également concernés Page 1 sur 7 Vestibule (organe de l'équilibre) Marteau Enclume

Plus en détail

Baisse de l'audition

Baisse de l'audition Baisse de l'audition Les causes La baisse de l'audition se manifeste à différents niveaux. Avec une perte moyenne de 20 à 40 db, le malentendant perd les bruits faibles et certains éléments phonétiques.

Plus en détail

Vertiges (avec traitement)

Vertiges (avec traitement) Item 344 Vertiges (avec traitement) I. DÉFINITION II. ORIENTATION DIAGNOSTIQUE III. EXAMEN DU VERTIGINEUX IV. ANNEXE : RAPPEL DE PHYSIOLOGIE VESTIBULAIRE Objectifs pédagogiques Nationaux w Chez un sujet

Plus en détail

16/ Infections chez l enfant

16/ Infections chez l enfant SEMESTRE 3 UE 2.5.S3 Processus inflammatoires et infectieux 16/ Infections chez l enfant I. Epidémiologie des maladies infectieuses en pédiatrie Mortalité infantile aux USA, 1870-1900 Enfant < 5 ans =

Plus en détail

L oreille. Module APP

L oreille. Module APP L oreille Module APP Introduction C est un organe pair et symétrique Occupe des cavités creusées dans le rocher (os du crâne) Assure 2 fonctions : Audition et équilibration Plan Pré requis Anatomie de

Plus en détail

CANCER DE LA PROSTATE

CANCER DE LA PROSTATE CANCER DE LA PROSTATE Il peut se présenter sous la forme d une tumeur localisée (circonscrite à la prostate) ou sous une forme évoluée, avec des métastases ganglionnaires et osseuses. La prostate est une

Plus en détail

L opération du kératocône. Technique du cross linking pour traiter la cornée

L opération du kératocône. Technique du cross linking pour traiter la cornée L opération du kératocône Technique du cross linking pour traiter la cornée Introduction Quel objectif? Cette brochure vous donne toutes les informations utiles concernant l opération du kératocône par

Plus en détail

GENERALITES SUR LE BRUIT

GENERALITES SUR LE BRUIT GENERALITES SUR LE BRUIT SES CARACTERISTIQUES PHYSIQUES Pression atmosphérique durée Un son est constitué par une vibration sonore produite par des variations plus ou moins rapides de la pression atmosphérique

Plus en détail

L'OREILLE I - LES DEUX FONCTIONS DE L'OREILLE II - LES TROIS PARTIES DE L OREILLE

L'OREILLE I - LES DEUX FONCTIONS DE L'OREILLE II - LES TROIS PARTIES DE L OREILLE L'OREILLE I - LES DEUX FONCTIONS DE L'OREILLE II - LES TROIS PARTIES DE L OREILLE 2.1.- L'OREILLE EXTERNE 2.1.1.- DEUX FONCTIONS ESSENTIELLES 2.2.- L'OREILLE MOYENNE 2.2.1.- FONCTION 2.2.2.- ADAPTATION

Plus en détail

Les problèmes de vue liés à l âge

Les problèmes de vue liés à l âge Les problèmes de vue liés à l âge Certaines maladies oculaires deviennent plus fréquentes avec l'âge et peuvent conduire dans certains cas à des problèmes de vue importants. Il s agit de la dégénérescence

Plus en détail

Module 7 - Edition 2004 - Item 98 version 01 du 02 01 2004 page 1 Copyright CMIT ITEM N 98 : OTALGIES ET OTITES CHEZ L ENFANT ET L ADULTE.

Module 7 - Edition 2004 - Item 98 version 01 du 02 01 2004 page 1 Copyright CMIT ITEM N 98 : OTALGIES ET OTITES CHEZ L ENFANT ET L ADULTE. Module 7 - Edition 2004 - Item 98 version 01 du 02 01 2004 page 1 ITEM N 98 : OTALGIES ET OTITES CHEZ L ENFANT ET L ADULTE. OBJECTIFS TERMINAUX I. Expliquer les principales causes d otalgie chez l adulte

Plus en détail

Docteur Jean-Loup Dervaux. Infections ORL. de l enfant. Un ouvrage paru sous la direction de Jean-Luc Darrigol

Docteur Jean-Loup Dervaux. Infections ORL. de l enfant. Un ouvrage paru sous la direction de Jean-Luc Darrigol Docteur Jean-Loup Dervaux Infections ORL de l enfant Un ouvrage paru sous la direction de Jean-Luc Darrigol Quel est son problème? Cette première partie va vous remettre en mémoire toutes les données nécessaires

Plus en détail

A. Anatomie de l oreille... 3 B. Physiologie de l ouïe Le mécanisme de l audition 4 2. Le sens de l équilibre 4

A. Anatomie de l oreille... 3 B. Physiologie de l ouïe Le mécanisme de l audition 4 2. Le sens de l équilibre 4 Organes des sens A. Anatomie de l oreille... 3 B. Physiologie de l ouïe... 4 1. Le mécanisme de l audition 4 2. Le sens de l équilibre 4 C. Quelques anomalies de l audition... 5 D. Quelques notions d'hygiène

Plus en détail

ITEM 98 : OTALGIES CHEZ L ENFANT ET L ADULTE ETIOLOGIES

ITEM 98 : OTALGIES CHEZ L ENFANT ET L ADULTE ETIOLOGIES ITEM 98 : OTALGIES CHEZ L ENFANT ET L ADULTE ETIOLOGIES Otalgie primitive Pavillon : - Othématome : Tuméfaction violacée sous-cutanée post-trauma TTT : ATBprophylaxie par Augmentin + Incision drainage

Plus en détail

OTO-RHINO- LARYNGOLOGIE nez, sinus, oreille

OTO-RHINO- LARYNGOLOGIE nez, sinus, oreille OTO-RHINO- LARYNGOLOGIE nez, sinus, oreille IFSI CROIX ROUGE Dr Coulet Olivier Service ORL et chirurgie cervico-faciale Hôpital Laveran Fosses nasales et sinus Sinus frontaux Sinus ethmoïdaux Cornet supérieur

Plus en détail

Altération de la fonction auditive

Altération de la fonction auditive I-00-Q000 III-Q294 Orientation diagnostique D r Benoît Theoleyre, P r Bruno Frachet Service ORL et chirurgie cervico-faciale, hôpital Avicenne, 93009 Bobigny Cedex benoit.theoleyre@avc.ap-hop-paris.fr

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Arrêté du 4 mars 2015 fixant pour l année 2015 les éléments tarifaires mentionnés aux

Plus en détail

Document de travail sur la perte auditive

Document de travail sur la perte auditive Document de travail sur la perte auditive Préparé pour le Tribunal des anciens combattants (révision et appel) Juin 2010 Mise à jour décembre 2011 Préparé par : John Rutka, MD, FRCSC Professeur Département

Plus en détail

La surdité. de la connaissance du problème à l analyse ciblée de la surdité chez l enfant

La surdité. de la connaissance du problème à l analyse ciblée de la surdité chez l enfant La surdité de la connaissance du problème à l analyse ciblée de la surdité chez l enfant Consultantes en insertion handicap : LE COCQUEN Régine COUM Nadège FONCTIONNEMENT DE L OREILLE Quand nous parlons,

Plus en détail

A ce stade tout est réversible, vous pouvez retrouver une bonne santé gingivale avec un détartrage et une bonne hygiène dentaire.

A ce stade tout est réversible, vous pouvez retrouver une bonne santé gingivale avec un détartrage et une bonne hygiène dentaire. L'atteinte des gencives et de l'os et est une affection qui évolue à bas bruits et ne se manifeste pour le patient que lorsque le mal est déjà fait. Ces pathologies proviennent de la prolifération bactérienne.

Plus en détail

LES PATHOLOGIES. (Document mis à jour le 26 septembre 2011)

LES PATHOLOGIES. (Document mis à jour le 26 septembre 2011) LES PATHOLOGIES (Document mis à jour le 26 septembre 2011) Page 1 sur 3 Table des matières Les pathologies... 3 Agnosie visuelle :... 3 Albinisme :... 3 Aniridie :... 3 Astigmatisme :... 3 Atrophie optique

Plus en détail

Les pancréatites chroniques alcooliques (269) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Les pancréatites chroniques alcooliques (269) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Les pancréatites chroniques alcooliques (269) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Physiologie de la sécrétion pancréatique Métabolisme de l'alcool Sémiologie des douleurs pancréatiques Résumé

Plus en détail

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable EPAULE DOULOUREUSE Une épaule douloureuse peut se rencontrer dans au moins 5 tableaux : douloureuse et instable, douloureuse avec diminution de la force, douloureuse et raide, arthrose douloureuse, douloureuse

Plus en détail

faisons le point Les vertiges sont, Les vertiges Un défi intéressant Les vertiges sont, avec les céphalées, les maux avec les céphalées,

faisons le point Les vertiges sont, Les vertiges Un défi intéressant Les vertiges sont, avec les céphalées, les maux avec les céphalées, Les vertiges Un défi intéressant Pierre Laplante MD, FRCPC Présenté dans le cadre de la conférence : Les 15 e Journées annuelles du Département de médecine, Université de Montréal, novembre 2006 Les vertiges

Plus en détail

ORL STOMATOLOGIE CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE. Robin ARVIEU. Collection dirigée par L. LE. Octobre 2012 - ISBN : 978-2-8183-0745-8

ORL STOMATOLOGIE CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE. Robin ARVIEU. Collection dirigée par L. LE. Octobre 2012 - ISBN : 978-2-8183-0745-8 TABLEAUX ECN Collection dirigée par L. LE ORL STOMATOLOGIE CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE Editions VERNAZOBRES-GREGO Robin ARVIEU 99 bd de l Hôpital 75013 Paris Tél. : 01 44 24 13 61 www.vg-editions.com Toute

Plus en détail

Corrélations radio-cliniques en otologie et otoneurologie

Corrélations radio-cliniques en otologie et otoneurologie Corrélations radio-cliniques en otologie et otoneurologie D. Ayache *, M. Williams Association Franco-Israélienne d ORL et de Chirurgie cervico-faciale (AFIDOC) *Unité d Otologie Otoneurologie, Fondation

Plus en détail

Item 204 : Grosse jambe rouge aiguë (d'origine infectieuse), érysipèle, cellulite...

Item 204 : Grosse jambe rouge aiguë (d'origine infectieuse), érysipèle, cellulite... Item 204 : Grosse jambe rouge aiguë (d'origine infectieuse), érysipèle, cellulite... Date de création du document 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Diagnostiquer une grosse jambe rouge

Plus en détail

Hernie pariétale chez l enfant et l adulte

Hernie pariétale chez l enfant et l adulte Hernie pariétale chez l enfant et l adulte I. Anatomie - Définitions II. Diagnostic d une hernie de l aine III. Argumenter l attitude thérapeutique OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Diagnostiquer une hernie inguinale

Plus en détail

PANARIS ET PHLEGMONS DES GAINES DIGITALES

PANARIS ET PHLEGMONS DES GAINES DIGITALES PANARIS ET PHLEGMONS DES GAINES DIGITALES 1 C. LAZERGES, B. COULET, M. CHAMMAS Service de chirurgie Orthopédique 2 et Chirurgie de la Main CHU Montpellier Les infections de la main se présentent soit sous

Plus en détail

www.urgencemonastir.com Cas clinique

www.urgencemonastir.com Cas clinique Cas clinique Une femme de 56 ans s est présentée au SAU pour des céphalées intenses d installation brutale évoluant depuis 10 jours. Elle s est réveillée avec une douleur vive à l'arrière de son cou se

Plus en détail

I.E.S Joseph Cressot 15 Avenue Jean Mermoz 52000 CHAUMONT Tél : 03 25 02 92 41 ies-sessad@adpep-52.fr

I.E.S Joseph Cressot 15 Avenue Jean Mermoz 52000 CHAUMONT Tél : 03 25 02 92 41 ies-sessad@adpep-52.fr I.E.S Joseph Cressot 15 Avenue Jean Mermoz 52000 CHAUMONT Tél : 03 25 02 92 41 ies-sessad@adpep-52.fr NOTRE OREILLE Constituée de trois parties L oreille externe : - Le pavillon - Le conduit auditif oreille

Plus en détail

Spécialité «Mécanique, électromécanique» Mercredi 13 janvier 2010 EPREUVE ECRITE. Durée : 1 h 00 Coefficient 2

Spécialité «Mécanique, électromécanique» Mercredi 13 janvier 2010 EPREUVE ECRITE. Durée : 1 h 00 Coefficient 2 CONCOURS ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL 1 ère CLASSE Spécialité «Mécanique, électromécanique» Mercredi 13 janvier 2010 EPREUVE ECRITE Durée : 1 h 00 Coefficient 2 Barème de points : L épreuve est notée

Plus en détail

Ophtalmo-pédiatrie. Patrick Berquin

Ophtalmo-pédiatrie. Patrick Berquin Ophtalmo-pédiatrie Patrick Berquin De 1à 3 mois : période critique du développement de l'acuité Visuelle De 3 mois à 3 ans : période de plasticité cérébrale maximale De 3 à 8 ans : la plasticité décroît

Plus en détail

Risques communs à tous les secteurs professionnels

Risques communs à tous les secteurs professionnels 1 Nom : Prénom : Distribué le : Classe : Risques communs à tous les secteurs professionnels Plan du module : Risques liés à l activité physique Risques liés à la charge mentale Risques liés au bruit 2

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. Suite à la demande du ministre chargé de la santé et de la sécurité sociale, la Commission réexamine la spécialité :

AVIS DE LA COMMISSION. Suite à la demande du ministre chargé de la santé et de la sécurité sociale, la Commission réexamine la spécialité : COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 1 er septembre 2004 Suite à la demande du ministre chargé de la santé et de la sécurité sociale, la Commission réexamine la spécialité

Plus en détail

Pathologie professionnelle : Point de vue du Chirurgien de la Main

Pathologie professionnelle : Point de vue du Chirurgien de la Main Pathologie professionnelle : Point de vue du Chirurgien de la Main R. LEGRE Service de Chirurgie de la Main, Chirurgie Plastique et Réparatrice des Membres Hôpital de la Conception Marseille 1 Pathologie

Plus en détail