CONSEIL MUNICIPAL Du 15 Février 2012 PROCÈS-VERBAL DE SÉANCE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONSEIL MUNICIPAL Du 15 Février 2012 PROCÈS-VERBAL DE SÉANCE"

Transcription

1 CONSEIL MUNICIPAL Du 15 Février 2012 PROCÈS-VERBAL DE SÉANCE Le Conseil Municipal s est réuni à la Mairie le 15 février 2012 à 19h à la Salle du Conseil Municipal. ÉTAIENT PRÉSENTS : 21 Date de convocation : 9 février 2012 Date d envoi à la presse : 9 février 2012 Date d affichage : 9 février 2012 M. GAZEAU M. BALAYÉ - Mme SAUNIER M. PAUQUET Melle ROUSSELOT - Mme MERSCHARDT - Mme BOURROUSSE M. VERGÉ M. BEHIER CARRIERE - M. LAFEYCHINE Mme CASTANIER M. BAUDRY Mme CARRERE Mme GHIOLDI Mme LALANDE M. GACHET - M.LARDEAU M. GRENIER Mme LOPEZ Mme DUCOS - M. LOPEZ ÉTAIENT EXCUSÉS : 7 Mme MICHAUD donne pouvoir à Mme MERSCHARDT M. GILLES donne pouvoir à Mme BOURROUSSE M. MUNIN donne pouvoir à Mme GHIOLDI M. PAPIAU donne pouvoir à M. GRENIER Mme GUILLORIT M. LESIMPLE SECRÉTAIRE DE SÉANCE : M. LARDEAU LA SÉANCE EST OUVERTE 1 ) Débat d Orientations Budgétaires ) Dotation d Equipement des Territoires Ruraux (DETR) Exercice 2012 Demande de subvention Autorisation d encaisser 3 ) Dématérialisation Télétransmission des actes des collectivités locales Avenant à la convention portant protocole de mise en œuvre Autorisation de signer Avant l ouverture de la séance, Mademoiselle ROUSSELOT présente 5 jeunes Irlandais accueillis dans des familles Cadaujacaises dans le cadre du jumelage avec la vile de Tramore. APPROBATION DU PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU 21 DECEMBRE 2011 Monsieur GRENIER : C est un compte rendu très fourni. En page 9, il faut lire quand je suis arrivé à Cadaujac. Je regrette cependant que des interventions soient inaudibles, car certaines étaient pertinentes comme celles de Monsieur LESIMPLE et les vôtres Monsieur le Maire (page 11). En effet, votre réponse sur le PLU était intéressante. C est dommage qu elle ne soit pas inscrite au procès verbal. Un petit résumé de cette réponse serait souhaitable. Monsieur GAZEAU : À un moment donné, nous avons fait une suspension de séance avec une intervention des services de l Administration. Monsieur GRENIER : La discussion portait sur le PADD et notamment sur ma position sur la traversée des voies ferrées. 1

2 Monsieur GAZEAU : Je vais faire noter que vous regrettez que mon intervention ait été inaudible. Je ne me souviens pas de mes propos à ce moment là. Monsieur GRENIER : C est regrettable et convenez avec moi que c est un point important. Monsieur GAZEAU : Nous n allons pas refaire ni le débat ni la réunion du 21 décembre Monsieur GRENIER : Sur les marchés publics, il y a beaucoup de décisions. Comme la commission d Appel d Offres n est plus réunie, j aimerais donc que vous m expliquiez comment vous procédez pour les attributions. Monsieur GAZEAU : C est simple, je vous propose de venir rencontrer les services de la mairie et c est en toute transparence qu ils vous expliqueront la manière dont nous fonctionnons. Monsieur BALAYÉ : Je vais rapidement vous expliquer. Si vous le souhaitez, nous organiserons une réunion particulière à laquelle sera conviée Madame la Directrice Générale des Services. La commission d Appel d offres ne se réunit plus, sur la totalité des marchés et de consultations. La dernière réunion remonte au dossier de la Station d épuration qui n était pas nécessaire contenue des montants. Pour l ensemble des achats, que ce soit des biens ou des prestations et en fonction des montants qui nous sont fixés par la réglementation, des consultations sont lancées régulièrement, elles apparaissent sur le site Internet, vous pouvez les consulter. Il y a également des publications qui sont faites, notamment au BOAMP et sur d autres revues. Sur les petits montants (traiteur par exemple), 3 devis sont demandés à des entreprises locales. C est complètement transparent. Il y a des cas ou nous associons l élu référent dans la commission concernée comme cela a été fait pour le self, pour les véhicules. Il y en a effectivement où on retrouve des entreprises qui travaillent avec la mairie depuis longtemps et qui connaissent bien la commune et qui sont capables d adapter leurs offres par rapport à la question. C est vrai pour «Canal. Sout». Monsieur PAUQUET : Je suis content qu il n ait plus de commission d appel d offres maintenant. C est l administration en fonction de critères pondérés qui fait le choix des entreprises. Il ne faut plus faire ensuite de procès d intention en favoritisme. Monsieur GRENIER : Je voulais féliciter la mairie d avoir acheté un véhicule électrique. Je ne comprends pas cependant comment fonctionne la maintenance. Monsieur BALAYÉ : Le véhicule électrique nous appartient. Ce n est pas du leasing. L ensemble des véhicules a été acheté avec des contrats d entretien et de maintenance totale pendant 5 ans. Monsieur VERGÉ : Je trouve on ne peut plus désobligeant d avoir toujours des remarques de votre part sur les procès verbaux. Vous qui refusez toujours d être secrétaire de Quand vous prendrez démocratiquement ce secrétariat de séance, à ce moment là, vous pourrez faire des remarques. Monsieur GRENIER : La démocratie, c est aussi d accepter les remarques. Ces remarques étant entérinées, le procès verbal est adopté à l unanimité. DEBAT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2012 Monsieur le Maire fait une présentation du débat des orientations budgétaires puis il ouvre le débat, après avoir remercié les services de l Administration pour le travail fourni. Monsieur GRENIER : Je pensais que nous aurions ce soir un document provisoire sur le futur budget, au moins pour les recettes. 2

3 Il y a ici des éléments généraux qui disent restriction. Je vois une légère augmentation de la DGF, il y a aussi une légère augmentation des bases locatives, vous n avez aucune idée des augmentations réelles pour 2012? Monsieur BALAYÉ : Ce soir, nous n avons pas les montants. Généralement, ces données ne nous parviennent pas avant début mars. Il n y a pas de diminution brutale à craindre. Les recettes de fiscalité directe vont augmenter, j en suis pratiquement certain. Monsieur GRENIER : On a, en gros, 6,8% d augmentation Monsieur BALAYÉ : La base locative n augmente pas de 5%. C est un abattement qui est supprimé. La fiscalité n augmentera pas de 6%. L abattement ne joue que sur la feuille d impôt. Monsieur GRENIER : Un débat sans savoir combien on a à dépenser, c est un peu difficile. Monsieur GAZEAU : Vous avez, cependant, avec l ensemble des documents remis une bonne base de travail. Madame DUCOS : Je trouve les documents plutôt bien faits et lisibles. Je suis étonnée de voir que la population est à la baisse compte tenu du nombre de maisons qui se sont construites. Sur quoi, nous sommes nous basés? Monsieur GAZEAU : Ces chiffres nous sont fournis par l INSEE. Si vous dites que la population a baissé, on ne vous croira pas. Ces chiffres servent pour le calcul des dotations que nous recevons. Touts les éléments chiffrés nous sont transmis par les services fiscaux. Monsieur GRENIER : Quand on regarde les listes électorales et les permis de construire, j ai du mal à penser que la population a baissé. Monsieur BALAYÉ : Je suis comme vous, comme Madame DUCOS, quand j ai vu le chiffre, je me suis dit que ce n était pas possible, qu il y avait une erreur. Il y a davantage de logements, c est clair. Il y a une partie des cadaujacais qui se relogent à Cadaujac mais je ne comprends tout de même pas ce chiffre. Monsieur GAZEAU : Monsieur FATH m expliquait récemment que sur sa commune, malgré de nombreuses constructions, une classe de l école fermait. Monsieur BALAYÉ : Cet après midi, Monsieur GRENIER m a posé une question sur le poste «Fêtes et Cérémonies» : les fêtes de fin d année pèsent pour environ 7000, l inauguration de la bibliothèque 3300, les fêtes de la Saint Louis 5000, la fête nationale 3500, l ensemble des manifestations liées aux jardins fleuris ont représenté 2000, les trophées sportifs 1700, le marché des producteurs environ 1400, le marché de Noël 500, le spectacle jeune public 500, le carnaval 600, les vernissages 700, le cinéma en plein air 155. Au total, cela représente environ Le document est à votre disposition, il représente les sommes les plus représentatives. Madame MERSCHARDT : Le goûter des personnes âgées et le spectacle jeune public, ce n est pas le CCAS? Madame BOURROUSSE : C est noté ici et ensuite reversé au CCAS. Madame DUCOS : Par rapport à l état du personnel, il aurait été intéressant d avoir une balance en équivalent temps plein. Monsieur BALAYÉ : Attention, il y a dans une collectivité un éventail très large de métiers, de l administratif au personnel d entretien. On a donc du mal à appréhender un chiffre en équivalent temps plein. Monsieur GRENIER : Le schéma d assainissement sera terminé en 2015? 3

4 Monsieur GAZEAU : Tout a fait Puis Monsieur GAZEAU présente la troisième partie du Débat d Orientations Budgétaires, à savoir les orientations envisagées pour Monsieur LOPEZ : Pourriez-vous nous en dire un peu plus sur la poursuite de la réhabilitation du château? Monsieur GAZEAU : Il faut que nous nous attachions les services d un programmiste pour définir exactement ce que l on veut. A partir de là, un échéancier sera établi pour un projet dans son ensemble avec les contraintes imposées par l Architecte des Bâtiments de France. Le château doit être rénové dans son ensemble. Nous n avons pas les moyens donc nous allons, de manière raisonnée, faire une programmation et nous la calerons en fonction de nos recettes, des subventions. Cela se fera dans l année. Mademoiselle ROUSSELOT : En ce qui concerne l école, malgré la baisse de la population, il y a plus d enfants. De plus, l école devient un pôle d activités après le temps scolaire. Les locaux ne sont plus forcément adaptés à cet ensemble de nouvelles activités. Ne faudrait-il pas non plus se projeter sur l avenir de cette école compte tenu de tout ce qui s y passe? Madame MERSCHARDT : Pourrions-nous avoir des informations sur ce projet d école de musique? Que deviendra l école de musique actuelle? Monsieur GAZEAU : Un comité de pilotage va se créer avec, bien entendu, l association, les enseignants actuels, l administration et des élus. Avec la musique, nous sommes presque dans notre agenda 21, dans l épanouissement. Je crois qu une commune comme Cadaujac doit s engager un peu plus dans cette voie qu est la musique, notamment la musique en groupe. C est une orientation que je vous propose sur laquelle nous allons travailler avec toutes les parties prenantes. Il n est pas question d avoir 2 écoles de musique. Je crois que nous devons aboutir sur quelque chose de bien, d ambitieux. Madame MERSCHARDT : Les membres de l école de musique actuelle sont ils informés? Quelle est leur réponse? Monsieur GAZEAU : Aujourd hui, nous sommes dans le Débat d Orientations Budgétaires. Ce projet correspond à des attentes. Par ailleurs, la Barbouille débutera également des cours dans le cadre du temps extra scolaire. On se rend compte qu il y a un lien avec l école. Des enfants arrivent à l école à 7 heures 30 le matin et en repartent à 18 heures 30 ; heureusement qu il y a ce lien, ce temps extra scolaire. Pour en revenir à l école de musique, je vous rappelle que c est l association qui reçoit de la commune la subvention la plus importante. Madame MERSCHARDT : Les travaux prévus dans l église (bancs chauffants) vont-ils être mis dans les projets d investissement? Monsieur GAZEAU : Nous n en sommes pas encore au budget mais je note que vous le souhaitez. Monsieur GRENIER : Je reviens sur l école de musique. Je crois qu il faut bien réfléchir. Je n ai pas compris si la décision était prise ou si c était seulement une réflexion. Monsieur GAZEAU : C est une orientation budgétaire. Monsieur GRENIER : Je parle de votre avancement, vous imaginez déjà ce qui va être fait. 4

5 Monsieur GAZEAU : Nous pensons à un relais, à une évolution. Monsieur GRENIER : Vous prévoyez donc un comité pour y réfléchir, la création n est donc pas décidée. Monsieur BALAYÉ : L orientation que l on souhaite, c est développer un peu plus la musique. Associer la musique à différentes étapes dans la vie de la commune. Parmi ces étapes, nous avons l école et l école de musique. A un moment donné, dans la réflexion, il faut se dire que l on ne peut pas confier impunément à l école des animations, de quel droit? La réflexion du comité de pilotage est de dire jusqu où on veut aller et comment on peut faire. L école de musique, c est le même débat que celui pour la crèche. Le comité de pilotage va être chargé de mesurer ce projet. Monsieur GRENIER : Vos propos sont confus. Avez-vous décidé la création de cette école ou ce comité va-t-il être chargé de la réflexion. Monsieur BALAYÉ : La question est comment donner davantage de place à la musique, parmi les réponses, il y a la création d une école de musique. Monsieur GRENIER : La création d une telle structure revient très chère, toutes les communes le savent! Monsieur BALAYÉ : On ne peut pas contrôler une association depuis la commune. Cela s appelle de la gestion de faits. Monsieur GRENIER : La musique n est pas la seule chose concernée dans la commune. C est un choix que vous faites. Qui dit création d une école, dit création de personnel, au moins un directeur et peut être plus. Monsieur GAZEAU : Ma question est voilà un projet, êtes vous d accord de créer un comité de pilotage, de réfléchir? La musique prend maintenant une place importante, il faut peut être que cela devienne un service public. C est un débat comme celui pour le château. C est une volonté forte. Monsieur GRENIER : Vous dites que le poste du personnel est important, qu il faut externaliser certaines dépenses. Comment allez vous faire avec du personnel supplémentaire. Monsieur GAZEAU : Il y a des services où l on peut, où l on doit externaliser parce que ce n est pas notre métier. Il y en a d autres, quand on parle d éducation, quand on parle d épanouissement, c est bien le rôle des élus. Le désherbage, par exemple, nous l avons externalisé. Cela permet de redéployer le personnel vers d autres tâches qui sont plus de proximité avec la population, comme l entretien ou le fleurissement. Madame LOPEZ : Il n y aura donc pas de concurrence entre cette création et l école de musique existante. Monsieur GAZEAU : Il n y aura pas de concurrence. C est un projet ambitieux, je vois que vous êtes hésitants. La culture, c est compliqué. Monsieur GRENIER : L association qui existe sera donc dissoute! Mademoiselle ROUSSELOT : Il y a un travail à faire avec l école existante, un dialogue à mettre en place, sans eux on ne peut rien faire. Monsieur GAZEAU : Le comité de pilotage sera composé de musiciens, d enseignants, de membres de l association. Les services de l Administration nous diront, peut être, que c est un projet irréaliste. Nous avons des projets, des ambitions. Heureusement, sinon on ne fait rien. Les locaux, nous en disposons. Il y aura des études de faisabilité 5

6 Madame DUCOS : J ai bien compris le comité de pilotage. J ai des questions sur les autres orientations mais je n ai pas assez lu les documents reçus. Les dépenses engagées pour l accessibilité des personnes handicapées, vous n en faites pas cas au niveau des orientations. Monsieur GAZEAU : Il n y a pas de travaux réalisés quels qu il soient qui n intègrent pas l accessibilité aux personnes handicapées. C est la loi. Madame DUCOS : Je vous parle du diagnostic sur l existant sur lesquels il y a des travaux à faire. Je ne parle pas des nouveaux travaux pour lesquels c est une obligation. Je vous parle de tous les locaux existants, je ne trouve rien. Monsieur GAZEAU : On ne peut pas lister tous les travaux dans les bâtiments. Bien évidemment, quand on repeint tel ou tel bâtiment, on va en profiter pour le rendre accessible. Les montants seront prévus. Le monde de l handicap, je le soutiens! Monsieur LOPEZ : Je reviens sur l école de musique. Tout à l heure, Monsieur BALAYÉ, dans son explication, a parlé de la musique avec l école. Vous avez dit quelque chose qui était juste c est que les professeurs de musique rémunérés par l association pourraient, éventuellement, intervenir à l école qui un bâtiment communal. Ce qui n est pas normal et rejoins ma réflexion sur l association qui faisait de l informatique et qui voulait se faire payer alors qu elle intervenait dans des locaux municipaux. Monsieur BALAYÉ : C est le problème que nous avions rencontré, souvenez vous, avec la crèche. La crèche ne pouvait plus fonctionner. Tout le monde souhaitait que ce soit la même équipe qui continue. Que pouvions nous reprocher à cette équipe si ce n est que les locaux n étaient plus adaptés. La seule solution a été l intégration dans la commune ; Ensuite, cette structure a été transférée à la communauté de communes, la compétence leur revenant. Veut on investir davantage, si tentait que l école veuille davantage d investissement musicaux au sens large. Après on peut être confronté aux questions pourquoi cette association? pourquoi ces gens là? pourquoi n y a-t-il pas eu appel à candidature? Madame DUCOS : Une confirmation, tous les projets d investissement qui sont débattus ce soir seront, bien entendu, dans l esprit de l Agenda 21. Monsieur GAZEAU : Bien entendu, j en profite pour vous rappeler la semaine du développement durable qui se tiendra début avril. Le débat est clos. Ainsi les membres du Conseil Municipal en ont débattu DOTATION D EQUIPEMENT DES TERRITOIRES RURAUX (DETR) EXERCICE 2012 DEMANDE DE SUBVENTION AUTORISATION D ENCAISSER Monsieur le Maire présente la délibération et rappelle que c est une délibération qui est prise chaque année. Il indique que cette année, la subvention sera demandée pour les travaux d aménagement d une salle associative dans les anciens ateliers municipaux. Madame DUCOS : On vient de parler de projets, de débat d orientations budgétaires. Nous avons ce projet et nous votons, maintenant, pour donner notre accord sur une demande de subvention. Monsieur GAZEAU : Oui, il ne faut pas attendre pour demander une subvention ; Si nous ne réalisons pas ce projet, nous n aurons pas la subvention. Cette délibération doit se prendre obligatoirement avant le mois de mars. DOTATION D EQUIPEMENT DES TERRITOIRES RURAUX (DETR) - EXERCICE

7 PLAN DE FINANCEMENT DEMANDE DE SUBVENTION - AUTORISATION D ENCAISSER RAPPORTEUR : Monsieur GAZEAU, Maire Je vous rappelle la loi de finances n du 29 décembre 2010 créant la Dotation d Equipement des Territoires Ruraux (DETR) résultant de la fusion de la Dotation Globale d Equipement et de la Dotation de Développement Rural. Je vous propose de solliciter, au titre de la DETR 2012 attribuée par l Etat, la subvention pour la réalisation des travaux suivants : restructuration anciens ateliers municipaux à destination de salles associatives et d équipement sportif Dans ce domaine, la Dotation d Equipement des Territoires Ruraux peut atteindre une fourchette comprise entre 25 et 35 % d une enveloppe de travaux plafonnée à Le montant des travaux s élèverait approximativement à HT (estimation provisoire du maître d œuvre) auquel viendront s ajouter les frais de maîtrise d œuvre, d O.P.C. (ordonnancement, coordination et pilotage chantier), S.P.S. (sécurité et protection de la santé) et contrôle technique soit un montant total estimatif de H.T TTC. C est à ce titre que le Conseil Municipal décide : - DE SOLLICITER l état au titre de la Dotation d Equipement des Territoires Ruraux 2012 pour l attribution d une subvention à hauteur de 25 à 35 % pour la réalisation de travaux de restructuration des anciens ateliers municipaux à destination de salles associatives et d équipement sportif dont le montant total estimatif s élèverait à HT TTC. - D ACCEPTER le plan de financement prévisionnel des travaux à réaliser qui s établit de la façon suivante : Subvention état (au taux maximum : 35 %) Autofinancement Emprunt TOTAL H.T. - D AUTORISER Monsieur le Maire à signer tous documents nécessaires à l aboutissement de ce dossier. ADOPTEE A L UNANIMITE DEMATERIALISATION TELETRANSMISSION DES ACTES DES COLLECTIVITES LOCALES AVENANT A LA CONVENTION PORTANT PROTOCOLE DE MISE EN ŒUVRE AUTORISATION DE SIGNER Monsieur le Maire présente la délibération et précise qu il s agit d un avenant concernant les délibérations relatives aux éléments budgétaires et que cette démarche entre vraiment dans le cadre de l Agenda 21. DÉMATÉRIALISATION TÉLÉTRANSMISSION DES ACTES DES COLLECTIVITES LOCALES AVENANT A LA CONVENTION PORTANT PROTOCOLE DE MISE EN ŒUVRE AUTORISATION DE SIGNER 7

8 Rapporteur : Monsieur GAZEAU, Maire La loi n du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales, et notamment son article 139, et le décret n du 7 avril 2005 pris pour son application, autorisent la transmission des actes des collectivités par voie électronique. Dans ce cadre, et après autorisation du Conseil Municipal en date du 09/03/2011, il a donc été décidé de signer une convention avec la Préfecture de la Gironde pour transmission, par voie électronique, des actes administratifs. Souhaitant étendre ce procédé à l envoi des actes budgétaires, il est donc envisagé de signer un avenant à la convention précitée qui précisera le nouvel opérateur choisi pour la mise en œuvre de la télétransmission des actes à la Préfecture. Seront ainsi transmis l ensemble des décisions budgétaires correspondant à un exercice complet (budgets primitifs, comptes administratifs, budgets annexes, budgets supplémentaires et décisions modificatives) sous la forme des maquettes budgétaires et comptables prévues. Comme il l avait déjà été démontré, je vous rappelle à nouveau que ce processus de dématérialisation présente un réel intérêt pour notre collectivité en lui permettant notamment d améliorer son efficacité. Outre l aspect développement durable de cette démarche, la dématérialisation des actes de la commune réduit les délais de procédure, les risques juridiques de recours, les erreurs ainsi que les coûts d affranchissement et d impression. En conséquence, je vous demande donc de bien vouloir m autoriser à signer l avenant n 1 à la convention conclue le 11/03/2011 entre la Préfecture de la Gironde et la Commune qui vous est soumis. ADOPTEE A L UNANIMITE DECISIONS DU MAIRE DECISION DU MAIRE n CONVENTION DE MISE A DISPOSITION GRATUITE D INFRASTRUCTURES ET DE LOCAUX COMMUNAUX le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment l article L , Considérant la demande de l association ARKADIA pour l utilisation de la salle du pôle culturel de Cadaujac, afin de mener à bien les cours de poésie, Une convention d occupation de la salle du pôle culturel de Cadaujac, sera signée entre l association ARKADIA, représentée par Monsieur Olivier MUNIN, président de l Association et la commune de CADAUJAC représentée par Monsieur Francis GAZEAU, Maire. L occupation des locaux communaux sera accordée, à titre gracieux, suivant plannings annexés à la convention à partir du 1 er janvier au 05 juillet

9 ARTICLE 3 Fait à Cadaujac, le 6 janvier DECISION DU MAIRE n CONTRAT DE SUIVI DE PROGICIELS E.MAGNUS le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment l article L , Considérant la nécessité d assurer le suivi des progiciels, pour lesquels la Mairie de Cadaujac a reçu une licence d utilisation, de la gamme e.magnus (Gestion financière, gestion des RH, gestion de la relation citoyen, gestion des facturations) et des marques Oracle/SQL Server Microsoft. Un contrat de maintenance sera signé entre la société BERGER LEVRAULT, 231 rue Pierre et Marie Curie, CS57605, LABEGE CEDEX, et la commune de CADAUJAC, 3 place de l église CADAUJAC, représentée par son Maire, M. Francis GAZEAU. Le contrat ayant pour objet : - Maintenance corrective et évolutive - Assistance téléphonique et par téléassistance à l utilisation - Veille et espace client est conclu pour la période du 01/01/2012 au 31/12/2014, pour un montant annuel de 5216,16 TTC, révisable chaque année par application de la formule ci-après : P = (P1 x S) / S1. 1 ARTICLE 3 Fait à Cadaujac, le 17 janvier P : Tarif de base révisé, appliqué au 1 er janvier de l année N S : Indice Syntec du mois de mai de l année précédant la date d effet de la révision au moment de la révision (mai de l année N-1) P1 : Tarif de base originel ou résultant de la révision précédente appliqué pour l année N-1 S1 : Indice Syntec du mois de mai de l année de fixation du tarif de base originel ou résultant de la révision précédente (mai de l année N-2) DECISION DU MAIRE n CONTRAT DE SUIVI DE PROGICIELS le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment l article L , 9

10 Considérant la nécessité d assurer le suivi des progiciels, pour lesquels la Mairie de Cadaujac a reçu une licence d utilisation, des gammes Solon et Solon évolution. Un contrat de maintenance sera signé entre la société BERGER LEVRAULT, 231 rue Pierre et Marie Curie, CS57605, LABEGE CEDEX, et la commune de CADAUJAC, 3 place de l église CADAUJAC, représentée par son Maire, M. Francis GAZEAU. Le contrat ayant pour objet : - Maintenance corrective et évolutive - Assistance téléphonique à l utilisation - Veille et espace client est conclu pour la période du 01/01/2012 au 31/12/2014, pour un montant annuel de 731,26 TTC, révisable chaque année par application de la formule ci-après : P = (P1 x S) / S1. 2 ARTICLE 3 Fait à Cadaujac, le 17 janvier P : Tarif de base révisé, appliqué au 1 er janvier de l année N S : Indice Syntec du mois de mai de l année précédant la date d effet de la révision au moment de la révision (mai de l année N-1) P1 : Tarif de base originel ou résultant de la révision précédente appliqué pour l année N-1 S1 : Indice Syntec du mois de mai de l année de fixation du tarif de base originel ou résultant de la révision précédente (mai de l année N-2) DECISION DU MAIRE N AVENANT A LA CONVENTION DE MISE A DISPOSITION GRATUITE D INFRASTRUCTURES ET DE LOCAUX COMMUNAUX le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment l article L , Considérant la demande de l association LA BARBOUILLE pour l utilisation de la salle du pôle culturel de Cadaujac afin de mener à bien les cours de peinture, ARTICLE 3 Un avenant à la convention d occupation de la salle du pôle culturel de Cadaujac, sera signée entre l association LA BARBOUILLE, représentée par Madame Dominique LOMBART, présidente de l Association et la commune de CADAUJAC représentée par Monsieur Francis GAZEAU, Maire. Des créneaux horaires ont été accordés en complément du planning annexe à la convention, à savoir tous les vendredis de 9h à 12h. 10

11 Fait à Cadaujac, le 18 janvier DECISION DU MAIRE n TELESURVEILLANCE MAIRIE le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment l article L , Considérant la nécessité d une télésurveillance du bâtiment de l hôtel de ville. ARTICLE 3 Un contrat d abonnement sera signé entre la société ABT 24/24, 90 rue de Cantinole, CADAUJAC représentée par son gérant, M. Mickaël DUBOIS et la commune de CADAUJAC, 3 place de l église, CADAUJAC, représentée par son Maire, M. Francis GAZEAU. Le contrat a pour objet la télésurveillance et l entretien de l installation de l hôtel de ville. Il est conclu pour la période du 01/01/2012 au 31/12/2014, pour un montant annuel de 545,64 HT, soit 652,56 TTC. Fait à Cadaujac, le 25 janvier DECISION DU MAIRE n TELESURVEILLANCE ECOLE MATERNELLE le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment l article L , Considérant la nécessité d une télésurveillance de l école maternelle. Un contrat d abonnement sera signé entre la société ABT 24/24, 90 rue de Cantinole, CADAUJAC représentée par son gérant, M. Mickaël DUBOIS et la commune de CADAUJAC, 3 place de l église, CADAUJAC, représentée par son Maire, M. Francis GAZEAU. Le contrat a pour objet la télésurveillance et l entretien de l installation de l école maternelle. Il est conclu pour la période du 01/01/2012 au 31/12/2014, pour un montant annuel de 545,64 HT, soit 652,56 TTC. 11

12 ARTICLE 3 Fait à Cadaujac, le 25 janvier 2012 DECISION DU MAIRE n TELESURVEILLANCE CENTRE TECHNIQUE le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment l article L , Considérant la nécessité d une télésurveillance du centre technique. ARTICLE 3 Un contrat d abonnement sera signé entre la société ABT 24/24, 90 rue de Cantinole, CADAUJAC représentée par son gérant, M. Mickaël DUBOIS et la commune de CADAUJAC, 3 place de l église, CADAUJAC, représentée par son Maire, M. Francis GAZEAU. Le contrat a pour objet la télésurveillance et l entretien de l installation du centre technique. Il est conclu pour la période du 01/01/2012 au 31/12/2014, pour un montant annuel de 545,64 HT, soit 652,56 TTC. Fait à Cadaujac, le 25 janvier DECISION DU MAIRE n TELESURVEILLANCE RUGBY le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment l article L , Considérant la nécessité d une télésurveillance du foyer et des vestiaires du rugby. Un contrat d abonnement sera signé entre la société ABT 24/24, 90 rue de Cantinole, CADAUJAC représentée par son gérant, M. Mickaël DUBOIS et la commune de CADAUJAC, 3 place de l église, CADAUJAC, représentée par son Maire, M. Francis GAZEAU. Le contrat a pour objet la télésurveillance et l entretien de l installation du foyer et des vestiaires du rugby. Il est conclu pour la période du 01/01/2012 au 31/12/2014, pour un montant annuel de 545,64 HT, soit 652,56 TTC. 12

13 ARTICLE 3 Fait à Cadaujac, le 25 janvier DECISION DU MAIRE n TELESURVEILLANCE ECOLE PRIMAIRE le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment l article L , Considérant la nécessité d une télésurveillance de la salle informatique de l école élémentaire. ARTICLE 3 Un contrat d abonnement sera signé entre la société ABT 24/24, 90 rue de Cantinole, CADAUJAC représentée par son gérant, M. Mickaël DUBOIS et la commune de CADAUJAC, 3 place de l église, CADAUJAC, représentée par son Maire, M. Francis GAZEAU. Le contrat a pour objet la télésurveillance et l entretien de l installation de la salle informatique de l école élémentaire. Il est conclu pour la période du 01/01/2012 au 31/12/2014, pour un montant annuel de 545,64 HT, soit 652,56 TTC. Fait à Cadaujac, le 25 janvier DECISION n «Entretien du gymnase du collège» le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment l article L , la délibération du Conseil Municipal, en date du 26 mars 2008, déléguant au Maire certaines de ses attributions, CONSIDERANT la nécessité de signer un contrat pour l entretien de la salle de sport, des vestiaires et des sanitaires du gymnase du collège afin de pallier l absence temporaire de personnel. Un contrat est signé entre la Commune de CADAUJAC 3 place de l église CADAUJAC représentée par son Maire, M. Francis GAZEAU, et la société ANNAPURNA Technoclub Bât. M avenue de l hippodrome GRADIGNAN, représentée par son responsable d agence, M. Cyril FREBOURG. Ce contrat est conclu pour la période allant du 1 er février au 31 mars Cette prestation s élève à un montant mensuel de 495,00 euros HT, soit euros TTC. 13

14 ARTICLE 3 Fait à Cadaujac, le 30 janvier 2012 DECISION n «Modification Régie de Recettes Produits Divers» le décret n du 29 décembre 1962 modifié portant règlement général sur la Comptabilité Publique, et notamment l article 18 ; l arrêté du 3 septembre 2001 relatif aux taux de l indemnité de responsabilité susceptibles d être allouée aux régisseurs d avances et aux régisseurs de recettes relevant des organismes publics et montant du cautionnement imposé par ces agents ; le décret n du 5 mars 2008 abrogeant et remplaçant le décret n du 15 novembre 1966 modifié relatif à la responsabilité personnelle et pécuniaire des régisseurs ; les articles R à R du Code Générale des Collectivités Territoriales relatif à la création des régies de recettes, des régies d avances et des régies de recettes et d avances des collectivités locales et des établissements publics locaux ; l arrêté municipal portant institution d une régie de recettes «produits divers» en date du 13 mai 2005, la délibération du Conseil Municipal, en date du 26 mars 2008 autorisant le maire à créer des régies communales en application de l article L , alinéa 7 du Code Général des Collectivités Territoriales ; la convention relative aux conditions générales de co-organisation du 12 ème festival MELI- MELO (du 6 février au 15 février 2012) signée entre la Ville de Canéjan et la Ville de Cadaujac pour le spectacle «Appartement à louer» de la Compagnie Neshikot le vendredi 10 février 2012 ; l avis conforme de Monsieur le Trésorier de la Trésorerie de Villenave d Ornon. : Il est ajouté à la régie de recettes auprès du service communal pour l encaissement des produits divers : - produits divers pour manifestations dont billetterie. : Conformément à l article L du Code Général des Collectivités Territoriales, la présente décision sera communiquée en Conseil Municipal lors de sa prochaine Fait à Cadaujac, le 2 février 2012 DECISION n EXTENSION DU RESEAU D ASSAINISSEMENT COLLECTIF SECTEURS «MATASSET BOUSCAUT» AVENANT LOT 2 - POSTE DE REFOULEMENT le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment l article L , la délibération du Conseil Municipal, en date du 26 mars 2008, déléguant au Maire certaines de ses attributions, la décision du 8/11/2011 n portant attribution du marché à l entreprise SEIHE (lot 2 poste de refoulement, HT) ; 14

15 CONSIDERANT que dans le cadre de la préparation du chantier, le délégataire de la collectivité en matière d assainissement collectif, la Société Lyonnaise des Eaux, a demandé la prise en compte des éléments suivants concernant l équipement des postes de refoulement, à savoir : - remplacement des poires de commande des pompes dans le poste par une sonde piézométrique - mise en place d une télégestion modèle «S550» en lieu et place du modèle «S530» prévu au marché ; CONSIDERANT que le titulaire du marché a établi un devis pour un montant de H.T ; qu il y a lieu, ainsi, d intégrer ces éléments par avenant au marché initial ; : Dans le cadre des travaux d assainissement collectif au quartier Matasset et pour tenir compte des caractéristiques techniques sollicitées par le délégataire de la collectivité, un avenant au marché public de travaux «Poste de Refoulement» sera conclu avec l entreprise SEIHE CAPBRETON, sise à Lège (33), pour un montant de HT (soit TTC TVA19.6%) Les autres stipulations du marché demeurent inchangées. ARTICLE 3 Fait à Cadaujac, le 8 février 2012 DECISION DU MAIRE n CONVENTION DE MISE A DISPOSITION GRATUITE D INFRASTRUCTURES ET DE LOCAUX COMMUNAUX le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment l article L , Considérant la demande de l association CATCH FRENCH WRESTLING SHOW pour l utilisation de la salle du tennis de table au complexe sportif de Cadaujac, afin de mener à bien un spectacle de catch, Une convention d occupation de la salle du tennis de table au complexe sportif de Cadaujac, sera signée entre l association CATCH FRENCH WRESTLING SHOW, représentée par Monsieur Kévin RASO, président de l Association et la commune de CADAUJAC représentée par Monsieur Francis GAZEAU, Maire. L occupation des locaux de la salle sera accordée, à titre gracieux le samedi 17 mars

16 ARTICLE 3 Fait à Cadaujac, le 10 février 2012 DECISION DU MAIRE n CONVENTION DE MISE A DISPOSITION GRATUITE D INFRASTRUCTURES ET DE LOCAUX COMMUNAUX le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment l article L , Considérant la demande de l association RYTHMOPATHES pour l utilisation de la salle de musique de Cadaujac, afin de mener à bien des répétitions de danses, chants, musiques, ARTICLE 3 Une convention d occupation de la salle de musique de Cadaujac, sera signée entre l association RYTHMOPATHES, représentée par Monsieur Franc CAVEY, président de l Association et la commune de CADAUJAC représentée par Monsieur Francis GAZEAU, Maire. L occupation des locaux communaux sera accordée, à titre gracieux, suivant plannings annexés à la convention à partir du 15 février au 05 juillet Fait à Cadaujac, le 10 février INFORMATIONS DU MAIRE Mademoiselle ROUSSELOT fait un point sur le festival MELI MELO. Deux spectacles de qualité ont eu lieu sur Cadaujac et ont remporté un vrai succès (taux de remplissage 70%). C est encourageant pour une première organisation. Monsieur le Maire fait un bilan sur les évènements survenus suite à la récente vague de froid. Il rappelle que c est à chacun de nettoyer la neige devant son trottoir. Il y a eu beaucoup de dégâts sur la commune, cela a entraîné une mobilisation des employés (les conduites d eau ont gelé à la capitainerie du port, au club de rugby, à l école de musique, à la salle des fêtes, au groupe scolaire...). Monsieur le Maire remercie les équipes qui sont intervenues avec beaucoup de diligence. Madame BOURROUSSE indique qu aune famille ne s est retrouvée en grande difficulté durant cette période. Toutes ont eu du chauffage. Aucun souci majeur n est à regretter. Monsieur le Maire rappelle la réunion publique sur le PLU (PADD Grandes Orientations) qui aura lieu le 16 février. 16

17 Monsieur GRENIER soulève un problème, celui de la violence et fait remarquer qu il a découvert, par hasard, l existence d un club de «run tag» sur Cadaujac. Il est surprios et choqué de l existence d une telle structure sur le territoire. L ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 20 Heures 45. Le Maire, Francis GAZEAU Le Secrétaire de séance, Laurent LARDEAU 17

SEANCE DU 22 JANVIER 2014

SEANCE DU 22 JANVIER 2014 SEANCE DU 22 JANVIER 2014 L an deux mille quatorze, le vingt-deux janvier, à vingt heures trente, le Conseil Municipal de la Commune de NOHANENT dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire, à la

Plus en détail

VILLE D ESSEY-LES-NANCY REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS

VILLE D ESSEY-LES-NANCY REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS VILLE D ESSEY-LES-NANCY REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS OBJET : Exercice des compétences déléguées Séance du 25 février 2009 Rapporteur : M. LE MAIRE EXPOSE DES MOTIFS

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE BEAUGENCY PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE BEAUGENCY PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE BEAUGENCY PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE L an deux mil treize, le 18 septembre à 20 heures, le Conseil Communautaire de la Communauté de Communes

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013 L an deux mille treize, le cinq décembre à vingt heures, le Conseil municipal de la commune de Saint Pierre Quiberon (Morbihan) dûment convoqué, s

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 26 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 26 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 26 novembre 2012 L an deux mil douze, le vingt-six novembre à vingt heures trente minutes, le Conseil Municipal de la commune de Vasselin, légalement

Plus en détail

REUNION DU MERCREDI 26 SEPTEMBRE 2012

REUNION DU MERCREDI 26 SEPTEMBRE 2012 REUNION DU MERCREDI 26 SEPTEMBRE 2012 L an deux mil douze, le dix neuf septembre, convocation du Conseil Municipal adressée individuellement à chaque conseiller pour une réunion ordinaire qui aura lieu

Plus en détail

PROCES VERBAL DU 18 JUILLET 2012

PROCES VERBAL DU 18 JUILLET 2012 PROCES VERBAL DU 18 JUILLET 2012 L An Deux Mil douze, le 18 Juillet à 19 heures, le Conseil Intersyndical de Saint-Pierre et Saint-Etienne de Fursac légalement convoqué s est réuni à la Mairie de Saint-Etienne

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Conseil municipal du 30 juin 2010 RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Délibération Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Considérant qu il y a lieu de mettre

Plus en détail

DELIBERATIONS 31 MARS 2015

DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DCM N 2015/28 * Vote des taxes communales pour 2015 : Pour l élaboration du budget primitif, le Maire indique qu il y a lieu de fixer les taux des taxes communales et propose

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 07 DECEMBRE 2006

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 07 DECEMBRE 2006 PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 07 DECEMBRE 2006 Le Bureau de la Communauté d Agglomération du Haut Val-de-Marne, légalement convoqué le 1 er décembre 2006 s est

Plus en détail

Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011

Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011 Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011 Etaient présents : Mme Alexandre, Mr Carlotti, Mr Champagnat, Mr Guinaudeau, Mme Janssen, Mr Joubert, Mme Pascal-Baujoin, Mme Picault, Mr Pidancier,

Plus en détail

Sous la présidence de Monsieur Fabrice HERDÉ, Maire

Sous la présidence de Monsieur Fabrice HERDÉ, Maire Séance ordinaire du 20 NOVEMBRE 2014 Sous la présidence de Monsieur, Présents : M., Indemnité de Conseil au Trésorier de la Commune ----------------------------------------------------------------- VU

Plus en détail

Conseil municipal du 29 avril 2011

Conseil municipal du 29 avril 2011 Conseil municipal du 29 avril 2011 L An Deux Mille onze et le 29 avril à 20 H. 30, Le Conseil Municipal s est réuni, sur la convocation et sous la présidence de Monsieur Jean- Paul AGERON, Maire, dans

Plus en détail

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 DEPARTEMENT DU PAS DE CALAIS ARRONDISSEMENT D ARRAS CANTON DE PAS EN ARTOIS COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 L an deux mille cinq,

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Du 11 Février 2010 PROCÈS-VERBAL DE SÉANCE

CONSEIL MUNICIPAL Du 11 Février 2010 PROCÈS-VERBAL DE SÉANCE CONSEIL MUNICIPAL Du 11 Février 2010 PROCÈS-VERBAL DE SÉANCE Le Conseil Municipal s est réuni à la Mairie le 11 février 2010 à 19h30, à la Salle du Conseil Municipal. ÉTAIENT PRÉSENTS : 25 Date de convocation

Plus en détail

DEPARTEMENT DE L ESSONNE 2010/034 DELIBERATION DU CONSEIL MUNICIPAL CANTON DE EPINAY S/ SENART MAIRIE DE BOUSSY-SAINT-ANTOINE

DEPARTEMENT DE L ESSONNE 2010/034 DELIBERATION DU CONSEIL MUNICIPAL CANTON DE EPINAY S/ SENART MAIRIE DE BOUSSY-SAINT-ANTOINE 2010/034 PRESENTS : 21 VOTANTS : 24 AMMAR CEAUX BEGASSAT Mesdames OTTIN DELPIAS OBJET : Reprise anticipée du résultat 2009 Monsieur PERRIMOND L instruction comptable M14 prévoit que les résultats de l

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 Le présent Conseil Municipal approuve à l unanimité et en tous ses points le compterendu de la précédente séance du 12 septembre 2012. Le Conseil Municipal,

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Du 28 OCTOBRE 2010 PROCÈS-VERBAL DE SÉANCE

CONSEIL MUNICIPAL Du 28 OCTOBRE 2010 PROCÈS-VERBAL DE SÉANCE CONSEIL MUNICIPAL Du 28 OCTOBRE 2010 PROCÈS-VERBAL DE SÉANCE Le Conseil Municipal s est réuni à la Mairie le 28 Octobre 2010 à 19h00 à la Salle du Conseil Municipal. ÉTAIENT PRÉSENTS : 19 Date de convocation

Plus en détail

COMPTE RENDU SUCCINCT RELATIF A LA SEANCE ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 24 FEVRIER 2004

COMPTE RENDU SUCCINCT RELATIF A LA SEANCE ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 24 FEVRIER 2004 COMPTE RENDU SUCCINCT RELATIF A LA SEANCE ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 24 FEVRIER 2004 Serv : D.G.S./AP/PN Préalablement à la tenue de la séance, les associations des parents d élèves FCPE

Plus en détail

I APPROBATION DU COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 JUILLET 2012

I APPROBATION DU COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 JUILLET 2012 COMMUNE DE PÉRONNAS 2012/9 CONSEIL MUNICIPAL Le Conseil Municipal de la Commune de PÉRONNAS s est tenu le mardi 4 septembre 2012 sous la présidence de Monsieur Christian CHANEL, Maire. I APPROBATION DU

Plus en détail

DECISION MODIFICATIVE SUR BUDGET PRIMITIF 2015 EMPRUNT

DECISION MODIFICATIVE SUR BUDGET PRIMITIF 2015 EMPRUNT Le dix juillet deux mil quinze, convocation du Conseil Municipal adressée individuellement à chaque Conseiller pour la tenue d une session ordinaire, à la mairie, le lundi 20 juillet 2015 à 18 h 00. ORDRE

Plus en détail

Compte rendu du Conseil Municipal du 9 décembre 2009

Compte rendu du Conseil Municipal du 9 décembre 2009 MAIRIE DE BOURDEILLES Dordogne 24310 BOURDEILLES Tél. 05 53 03 73 13 Fax. 05 53 54 56 27 Compte rendu du Conseil Municipal du 9 décembre 2009 Etaient présents : MM. CHABREYROU O, DESPORT G, Mmes BLARDAT

Plus en détail

COMMUNE D URZY. Nombre de membres : Présents : 4 En exercice : 18 Votants : 8. M SEGUIN a été élu secrétaire de séance.

COMMUNE D URZY. Nombre de membres : Présents : 4 En exercice : 18 Votants : 8. M SEGUIN a été élu secrétaire de séance. DÉPARTEMENT DE LA NIÈVRE COMMUNE D URZY RÉPUBLIQUE FRANÇAISE La réunion du Conseil Municipal du 11 décembre 2012 n ayant pu se tenir faute de quorum suffisant, le Conseil Municipal s est réuni valablement

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du vendredi 10 février 2012 à 20h30

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du vendredi 10 février 2012 à 20h30 COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du vendredi 10 février 2012 à 20h30 L'AN DEUX MIL DOUZE, le 10 février, à 20h30, le Conseil Municipal de la commune de JOSSIGNY, légalement convoqué le 03

Plus en détail

COMPTE-RENDU de la Réunion du 31 JUILLET 2014.

COMPTE-RENDU de la Réunion du 31 JUILLET 2014. DEPARTEMENT DE LA MOSELLE COMMUNE DE CRAINCOURT COMPTE-RENDU de la Réunion du 31 JUILLET 2014. Étaient présents :, Mrs FISCHER Didier, BIZZARRI Pascal, JEANJEAN Lillian, HOFF Jean-Pierre, MATHIEU Dominique,

Plus en détail

Procès-verbal des délibérations du Conseil Municipal

Procès-verbal des délibérations du Conseil Municipal République Française Région Alsace Département du Bas-Rhin Arrondissement de Saverne COMMUNE de SCHILLERSDORF 16, rue du Pasteur Schroeder 67340 SCHILLERSDORF Procès-verbal des délibérations du Conseil

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ENTRE LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES ET LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES

CONVENTION DE GESTION ENTRE LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES ET LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES CONVENTION DE GESTION ENTRE LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES ET LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES ANNEXE PROJET ENTRE : Le Département des Deux-Sèvres, représenté par M. Eric GAUTIER, Président

Plus en détail

Les comptes-rendus des 23 et 27 février sont adoptés à l unanimité.

Les comptes-rendus des 23 et 27 février sont adoptés à l unanimité. Compte-rendu du conseil municipal du lundi 30 mars 2015 Secrétaire de séance : Bernard EVROT. Les comptes-rendus des 23 et 27 février sont adoptés à l unanimité. Remplacement Danièle HAINZELAIN M. le Maire

Plus en détail

Liberté Egalité - Fraternité REPUBLIQUE FRANCAISE

Liberté Egalité - Fraternité REPUBLIQUE FRANCAISE Département : Indre-et-Loire Arrondissement : CHINON Liberté Egalité - Fraternité REPUBLIQUE FRANCAISE Lignières de Touraine CONSEIL MUNICIPAL DU 19 AVRIL 2013 Par suite d'une convocation en date du 15

Plus en détail

PROCES-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 29 JUILLET 2009

PROCES-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 29 JUILLET 2009 PROCES-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 29 JUILLET 2009 L an deux mille neuf et le vingt-neuf juillet, à dix-neuf heures, le Conseil Municipal s est réuni au lieu ordinaire de ses séances sur convocation

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL ORDINAIRE DU 10 AVRIL 2015 n 3/2015. GUERIN Maryline 2 ème adjoint

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL ORDINAIRE DU 10 AVRIL 2015 n 3/2015. GUERIN Maryline 2 ème adjoint COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL ORDINAIRE DU 10 AVRIL 2015 n 3/2015 Sous réserve d approbation par les membres du conseil municipal lors de la prochaine réunion Présents : PARIS Jean-Claude 1 er adjoint

Plus en détail

COMMUNE DE ST-GERMAIN-LES-VERGNES. COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 9 février 2015

COMMUNE DE ST-GERMAIN-LES-VERGNES. COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 9 février 2015 REPUBLIQUE FRANÇAISE Département de la Corrèze Arrondissement de Tulle Canton de Naves COMMUNE DE ST-GERMAIN-LES-VERGNES COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 9 février 2015 L an

Plus en détail

COMMUNE DE COULMIER-LE-SEC

COMMUNE DE COULMIER-LE-SEC REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE COTE D OR Page 1 sur 5 COMMUNE DE COULMIER-LE-SEC Nombre de conseillers en exercice 11 présents 10 votants 10 dont pouvoirs 0 Convocation du 6 mars 2015 COMPTE RENDU

Plus en détail

SÉANCE DU 10 AOÛT 2011

SÉANCE DU 10 AOÛT 2011 DGS/CR- 8 Les Mathes, le 11 août 2011 SÉANCE DU 10 AOÛT 2011 COMPTE-RENDU DES DÉBATS Pour tout renseignement complémentaire sur le contenu des délibérations, prière de bien vouloir s adresser en mairie

Plus en détail

6) EFFACEMENT RESEAU TELEPHONIQUE RD 109 LA SABLEYRE & LE TAUZIN AUTORISATION DE SIGNER UNE CONVENTION

6) EFFACEMENT RESEAU TELEPHONIQUE RD 109 LA SABLEYRE & LE TAUZIN AUTORISATION DE SIGNER UNE CONVENTION 6) EFFACEMENT RESEAU TELEPHONIQUE RD 109 LA SABLEYRE & LE TAUZIN AUTORISATION DE SIGNER UNE CONVENTION Monsieur le Maire informe le Conseil Municipal que France TELECOM envisage de procéder à une extension

Plus en détail

2008/8930 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008

2008/8930 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008 2008/8930 Direction de l'enfance PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008 Commission Education - Petite Enfance du 31 janvier 2008 Objet : Attribution d'une subvention d'investissement

Plus en détail

Conseil Municipal du 29 novembre 2011 DÉLIBÉRATIONS

Conseil Municipal du 29 novembre 2011 DÉLIBÉRATIONS Conseil Municipal du 29 novembre 2011 DÉLIBÉRATIONS N d'ordre Objet 1 Travaux appartement au 1 er étage de la Mairie Remplacement chauffe eau salle de bain 2 Conseil Général des Yvelines Programme triennal

Plus en détail

MAIRIE D AURADÉ CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DE SÉANCE DU 25 FÉVRIER 2015

MAIRIE D AURADÉ CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DE SÉANCE DU 25 FÉVRIER 2015 MAIRIE D AURADÉ CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DE SÉANCE DU 25 FÉVRIER 2015 Le Conseil Municipal s est réuni le mercredi 25 février 2015 à 20h30, sur convocation régulière et sous la présidence de Monsieur

Plus en détail

1/ Approbation du PV du Conseil Municipal du 26/06/2012 :

1/ Approbation du PV du Conseil Municipal du 26/06/2012 : 1 LA/cr.12 Labège, le 19 septembre 2012 Procès Verbal de la Réunion Publique du Conseil Municipal du 18 septembre 2012 à 21 h 00 - salle du Club Amitié - Bâtiment «Clémence Isaure» Présents : Absents :

Plus en détail

*************** Recettes d investissement

*************** Recettes d investissement Mairie de Cauffry 123 Route de Mouy 60290 CAUFFRY DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL du 26 Novembre 2012 N 2012 4 L an deux mil douze, le vingt-six novembre, à dix-huit heures trente, les membres du Conseil

Plus en détail

RAPPORT N 11.475 CP DIRECTION GENERALE DES SERVICES POLE AMENAGEMENT DU TERRITOIRE. Direction : Eau

RAPPORT N 11.475 CP DIRECTION GENERALE DES SERVICES POLE AMENAGEMENT DU TERRITOIRE. Direction : Eau RAPPORT N 11.475 CP AUTORISATION DE SIGNATURE DE L'AVENANT N 2 AU MARCHE DE MAITRISE D'OEUVRE POUR L'AMENAGEMENT DES BERGES DE SEINE ET DES ESPACES PUBLICS ATTENANTS DU PONT DE SEVRES A PARIS DIRECTION

Plus en détail

COMMUNE DE LADINHAC I. APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 27 FEVRIER 2015

COMMUNE DE LADINHAC I. APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 27 FEVRIER 2015 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 1 er AVRIL 2015 Le conseil municipal de LADINHAC s est réuni le mercredi 1 er Avril 2015 à 20H30 à la mairie de LADINHAC sur la convocation de Monsieur Clément ROUET,

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 7 DECEMBRE 2007. 45 ème séance

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 7 DECEMBRE 2007. 45 ème séance COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 7 DECEMBRE 2007 Date de la convocation : 27 novembre 2007 45 ème séance L an deux mille sept, le sept décembre à vingt et une heures, le conseil municipal de cette commune,

Plus en détail

Conseil Municipal du 8 Février 2013

Conseil Municipal du 8 Février 2013 Conseil Municipal du 8 Février 2013 OBJET : REHABILITATION DU GITE D ETAPE COMMUNAL DU PASSAVOUS : Dévolution de Marché de Travaux du lot 3B Faïence Béton Ciré Monsieur le Maire expose que par lettre du

Plus en détail

ordre du jour ci-après :

ordre du jour ci-après : COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 MARS 2013 Séance ordinaire du 28 mars 2013 à 18 heures Sous la Présidence de Monsieur SCHWEIZER Christian, Maire Présents : MM. SCHWEIZER, LEONARD, HENRY, STIBLING,

Plus en détail

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013 SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013 1 1. PRESENTATION DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ET EVOLUTION DE SON MODE DE GESTION

Plus en détail

PROCES VERBAL DE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MARS 2015

PROCES VERBAL DE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MARS 2015 PROCES VERBAL DE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MARS 2015 Les membres du Conseil municipal se sont réunis le jeudi 26 mars 2015, salle de la mairie, sous la présidence de Monsieur André RAULT, Maire,

Plus en détail

COMPTE RENDU Conseil Municipal Du 11 Octobre 2010 à 18 heures

COMPTE RENDU Conseil Municipal Du 11 Octobre 2010 à 18 heures COMPTE RENDU Conseil Municipal Du Octobre 200 à 8 heures Présents : DURAND, SALTET, PATRINOS, GRELLIER, THION, CRISTIANI, ABRIC, BLANC, MARTIN, ISZEZUK Absents excuses : CABRILLAC (procuration à SALTET),

Plus en détail

Il est proposé le paiement des frais de transport à M. Serge Dillaz pour cette animation pour un montant de 149.40.

Il est proposé le paiement des frais de transport à M. Serge Dillaz pour cette animation pour un montant de 149.40. 1. AFFAIRES CULTURELLES : MEDIATHEQUE MUNICIPALE : PAIEMENT DE FRAIS DE TRANSPORT A M. SERGE DILLAZ POUR SON INTERVENTION DANS LE CADRE DE L ANIMATION «LA CHANSON FRANCAISE DE CONTESTATION» Il est rappelé

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL du 16 Février 2011. COMPTE-RENDU (art. L.2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales)

CONSEIL MUNICIPAL du 16 Février 2011. COMPTE-RENDU (art. L.2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales) DEPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE Rognes, le 18 février 2011 COMMUNE DE ROGNES CONSEIL MUNICIPAL du 16 Février 2011 COMPTE-RENDU (art. L.2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales) Etaient

Plus en détail

PROCES-VERBAL REUNION DE CONSEIL MUNICIPAL DU 16 JANVIER 2014 MENTION D AFFICHAGE

PROCES-VERBAL REUNION DE CONSEIL MUNICIPAL DU 16 JANVIER 2014 MENTION D AFFICHAGE PROCES-VERBAL REUNION DE CONSEIL MUNICIPAL DU 16 JANVIER 2014 MENTION D AFFICHAGE Monsieur le Maire soussigné, certifie que le procès-verbal du Conseil municipal, en date du 6 Décembre 2013 a été affiché

Plus en détail

SEANCE DU 10 JUILLET 2012

SEANCE DU 10 JUILLET 2012 SEANCE DU 10 JUILLET 2012 Convocation du 02 juillet 2012 L an deux mil douze le 10 juillet à 19h30, le Conseil Municipal s est réuni en séance ordinaire, à la Mairie, sous la Présidence de M. Philippe

Plus en détail

1 Délégation du Conseil au Maire :

1 Délégation du Conseil au Maire : CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 11 AVRIL 2014 1 Délégation du Conseil au Maire : Madame le Maire expose que l article L. 2122-22 du Code général des collectivités territoriales donne au Conseil municipal la

Plus en détail

COMPTE RENDU du Conseil Municipal d ABZAC du 1 er avril 2011

COMPTE RENDU du Conseil Municipal d ABZAC du 1 er avril 2011 COMPTE RENDU du Conseil Municipal d ABZAC du 1 er avril 2011 Présents : M. d ANGLADE / M. RABANIER / M. FRAPPIER / M. SAUVAITRE / M. BARATTINI / Mle MICHAUD / M. LAFON / M. OUDENOT / M. BIELLE / Mme GILLE/

Plus en détail

Commune de PRINQUIAU SEANCE DU 17 DECEMBRE 2012. 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé

Commune de PRINQUIAU SEANCE DU 17 DECEMBRE 2012. 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé CONVENTION DE SERVITUDES ENTRE ERDF ET LA COMMUNE POUR LA POSE DE POTEAUX BASSE TENSION A L ATELIER MUNICIPAL DES BASSES LANDES (MISE

Plus en détail

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 14 avril 2015

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 14 avril 2015 REPUBLIQUE FRANCAISE --------------------- DEPARTEMENT DU TARN 2015-007 COMMUNE DE RIVIERES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 14 avril 2015 L'an deux mille quinze, le quatorze avril à 18h30,

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 07 FEVRIER 2012

CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 07 FEVRIER 2012 CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 07 FEVRIER 2012 Le 07 février 2012, à 20 heures, le Conseil légalement convoqué le 31 janvier 2012, s est réuni à la Mairie, sous la présidence de Monsieur VERNET Philippe,

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 MARS 2014

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 MARS 2014 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 MARS 2014 L'an deux mille quatorze et le dix-huit mars à 20h30, le Conseil Municipal de cette Commune, régulièrement convoqué, s'est réuni au nombre prescrit par

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du Vendredi 10 Octobre 2014

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du Vendredi 10 Octobre 2014 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du Vendredi 10 Octobre 2014 Le 10 Octobre 2014, à 19 H 00, le conseil municipal de LOUVEMONT s est réuni à la mairie, en vertu de la convocation adressée par Mr Jacques DELMOTTE,

Plus en détail

RAPPORTN 13.650 CP DIRECTIONGENERALEDESSERVICES PÔLEEDUCATION, SPORTET JEUNESSE. Direction : Unité Programmation des Collèges

RAPPORTN 13.650 CP DIRECTIONGENERALEDESSERVICES PÔLEEDUCATION, SPORTET JEUNESSE. Direction : Unité Programmation des Collèges RAPPORTN 13.650 CP RAPPORTANNUEL CONTRATDE PARTENARIAT PUBLIC PRIVE RELATIF A LA CONCEPTION,LE FINANCEMENT, LA REALISATION, LA MAINTENANCE ET L'EXPLOITATION DU COLLEGEPOMPIDOUA COURBEVOIEEXERCICE 2012

Plus en détail

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 Objet : Demande de subvention Chaufferie bois Conseil Régional du Limousin FEDER DETR Le Maire expose au Conseil Municipal qu'il

Plus en détail

RAPPORTN 13.19 CP DIRECTIONGENERALEDESSERVICES PÔLEEDUCATION, SPORTET JEUNESSE. Direction : Unité Programmation des Collèges

RAPPORTN 13.19 CP DIRECTIONGENERALEDESSERVICES PÔLEEDUCATION, SPORTET JEUNESSE. Direction : Unité Programmation des Collèges RAPPORTN 13.19 CP CONTRATDE PARTENARIAT PUBLIC PRIVE RELATIF A LA CONCEPTION, LE FINANCEMENT, LA REALISATION, LA MAINTENANCEET L'EXPLOITATION DU COLLEGEPOMPIDOUA COURBEVOIE DIRECTIONGENERALEDESSERVICES

Plus en détail

- 1 - COMMUNE : CADAUJAC. L an deux mille huit, le 16 du mois de MARS à dix heures, en application des articles

- 1 - COMMUNE : CADAUJAC. L an deux mille huit, le 16 du mois de MARS à dix heures, en application des articles - 1 - DÉPARTEMENT GIRONDE ARRONDISSEMENT BORDEAUX COMMUNE : CADAUJAC Communes de 3 500 habitants et plus Élection du maire et des adjoints Effectif légal du conseil municipal 27 Nombre de conseillers en

Plus en détail

COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 JUIN 2015

COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 JUIN 2015 COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 JUIN 2015 Absentes excusées : E LAFANECHERE M FAURE 1. Approbation compte-rendu précédent conseil Approuvé à l unanimité. 2. Lecture de la charte de l élu local - Communication

Plus en détail

DEPARTEMENT DU CALVADOS COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE TILLY-SUR-SEULLES

DEPARTEMENT DU CALVADOS COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE TILLY-SUR-SEULLES DEPARTEMENT DU CALVADOS COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE TILLY-SUR-SEULLES N 9/2012 SEANCE du 25 OCTOBRE 2012 Date de convocation : 16 octobre 2012 Date d affichage : 17 octobre 2012

Plus en détail

Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006

Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006 Direction Générale Finances et Gestion Pôle Contrôle de Gestion Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006 S.E.M. NANTES-métropole GESTION EQUIPEMENTS (N.G.E.) - 1) Camping Val du Cens, salons Mauduit,

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 23 avril 2014

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 23 avril 2014 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 23 avril 2014 L an deux mille quatorze et le vingt-trois avril à vingt heures trente, le Conseil Municipal de cette Commune, régulièrement convoqué, s est réuni

Plus en détail

COMMUNE DE VERQUIGNEUL SEANCE DU 29 SEPTEMBRE 2011 * * * CONVOCATION DU 21 SEPTEMBRE 2011 - ORDRE DU JOUR

COMMUNE DE VERQUIGNEUL SEANCE DU 29 SEPTEMBRE 2011 * * * CONVOCATION DU 21 SEPTEMBRE 2011 - ORDRE DU JOUR COMMUNE DE VERQUIGNEUL SEANCE DU 29 SEPTEMBRE 2011 * * * CONVOCATION DU 21 SEPTEMBRE 2011 * * * - ORDRE DU JOUR A) VIE COMMUNALE * * * 1 Annulation de la seconde partie de la délibération du 28 avril 2011

Plus en détail

COMMUNAUTE de COMMUNES du PAYS de PANGE

COMMUNAUTE de COMMUNES du PAYS de PANGE DEPARTEMENT DE LA MOSELLE Nombre de membres du Bureau Communautaire 18 Membres en fonction : 18 Membres présents : 16 Nombre de votants : COMMUNAUTE de COMMUNES du PAYS de PANGE ARRONDISSEMENT METZ-CAMPAGNE

Plus en détail

Service des affaires financières "CONSEIL AUX EPLE" CONSEIL AUX EPLE BULLETIN D INFORMATION N 4

Service des affaires financières CONSEIL AUX EPLE CONSEIL AUX EPLE BULLETIN D INFORMATION N 4 Service des affaires financières "CONSEIL AUX EPLE" CONSEIL AUX EPLE BULLETIN D INFORMATION N 4 FEVRIER 2004 S O M M A I R E AGENTS COMPTABLES - GESTIONNAIRES - REGISSEURS - Prise de fonction et cessation

Plus en détail

C20 G/MCL 1/2. NOISIEL, le 27 octobre 2009

C20 G/MCL 1/2. NOISIEL, le 27 octobre 2009 C20 G/MCL 1/2 Le Président NOISIEL, le 27 octobre 2009 N /G/72/09-0937 E N 09-0211 R RECOMMANDE AVEC A.R. Monsieur le Directeur, Je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint le rapport comportant les

Plus en détail

Procès-verbal du Conseil Municipal du 18 mars 2013

Procès-verbal du Conseil Municipal du 18 mars 2013 MAIRIE DE BOURDEILLES Dordogne 24310 BOURDEILLES Tél. 05 53 03 73 13 Fax. 05 53 54 56 27 Procès-verbal du Conseil Municipal du 18 mars 2013 Etaient présents : M. CHABREYROU Olivier, M. REVIDAT Francis,

Plus en détail

SEANCE PUBLIQUE DU 10 MARS 2014

SEANCE PUBLIQUE DU 10 MARS 2014 Page 1 sur 7 SEANCE PUBLIQUE DU 10 MARS 2014 L an Deux mille quatorze, le dix mars, à vingt heures trente minutes, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni à la Mairie, sous la présidence

Plus en détail

DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL MAIRIE DE MICHERY DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Procès verbal Mairie de Michery 16/07/2010 ~ 1 ~ SOMMAIRE : CHOIX DE L ENTREPRISE QUI EFFECTUERA LES TRAVAUX DE VOIRIE À MICHERY ACHAT D UN DÉFIBRILLATEUR

Plus en détail

SESSION ORDINAIRE DU 19 JANVIER 2015 à 20 heures 30.

SESSION ORDINAIRE DU 19 JANVIER 2015 à 20 heures 30. Commune de St Martial d Albarède Session du 19 Janvier 2015. Feuillet n 1 SESSION ORDINAIRE DU 19 JANVIER 2015 à 20 heures 30. Date de convocation : 13 JANVIER 2015. Affiché le 22 JANVIER 2015. L'an deux

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DECEMBRE 2014

CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DECEMBRE 2014 CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DECEMBRE 2014 - tarifs municipaux - tarifs eau - tarifs assainissement collectif - tarifs assainissement non collectif - tarifs contrôle branchement assainissement collectif eaux

Plus en détail

ARRÊT DU PLAN LOCAL D URBANISME EN COURS DE REVISION

ARRÊT DU PLAN LOCAL D URBANISME EN COURS DE REVISION Délibération n 2009.34 ARRÊT DU PLAN LOCAL D URBANISME EN COURS DE REVISION Monsieur ROBIN, Adjoint chargé de l environnement et du développement urbain, rappelle au Conseil Municipal les conditions dans

Plus en détail

COMPTE RENDU DES DELIBERES DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 28 mars 2014.

COMPTE RENDU DES DELIBERES DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 28 mars 2014. DEPARTEMENT DE L ESSONNE REPUBLIQUE FRANCAISE Mairie de Leudeville COMPTE RENDU DES DELIBERES DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 28 mars 2014. L an deux mil quatorze, le vingt-huit mars à vingt heures trente

Plus en détail

MAIRIE D AIGNAN PROCES VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du lundi 17 novembre 2014 à 21 Heures.

MAIRIE D AIGNAN PROCES VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du lundi 17 novembre 2014 à 21 Heures. MAIRIE D AIGNAN PROCES VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du lundi 17 novembre 2014 à 21 Heures. L'an deux mille quatorze, le lundi 17 novembre à 21 heures, le Conseil Municipal dûment convoqué,

Plus en détail

Approbation du compte rendu du conseil municipal du 28 novembre 2011.

Approbation du compte rendu du conseil municipal du 28 novembre 2011. PV DU CONSEIL MUNICIPAL DU 19 décembre 2011 Le 19 décembre à 19 h Le Conseil Municipal de la commune de Rieumes dûment convoqué s est réuni en session ordinaire, à la Mairie, sous la Présidence de Madame

Plus en détail

COMPTE RENDU Comité Syndical du 10 décembre 2013

COMPTE RENDU Comité Syndical du 10 décembre 2013 COMPTE RENDU Comité Syndical du 10 décembre 2013 Le 10 décembre 2013 à 18 heures 30, les membres du Comité Syndical - légalement convoqués le 26 novembre 2013 - se sont réunis en séance publique sur la

Plus en détail

SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ASSAINISSEMENT ET DES EAUX à VILLERS SOUS SAINT LEU. RÉUNION COMITE SYNDICAL Du 7 Novembre 2014

SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ASSAINISSEMENT ET DES EAUX à VILLERS SOUS SAINT LEU. RÉUNION COMITE SYNDICAL Du 7 Novembre 2014 RÉUNION COMITE SYNDICAL Du 7 Novembre 2014 Etaient présents : MM. BREMOND FERARY GADRAS KOPACZ QUINAUD WACHEUX HARDIVILLEZ TRAVERSE Un secrétaire de séance est élu : Monsieur KOPACZ Le Président constate

Plus en détail

Sous la présidence de M. Roland SALLERIN, Maire. Secrétaire de séance : Monsieur Alain BISVAL.

Sous la présidence de M. Roland SALLERIN, Maire. Secrétaire de séance : Monsieur Alain BISVAL. RÉPUBLIQUE FRANCAISE DÉPARTEMENT DE LA MOSELLE COMMUNE de SAINT-HUBERT PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE DU 12 AVRIL 2013 L an deux mil treize, le douze avril à vingt heures, les membres du Conseil Municipal

Plus en détail

3- DECISION MODIFICATIVE N 4 DU BUDGET PRINCIPAL 2014 (délibération n 2015-02)

3- DECISION MODIFICATIVE N 4 DU BUDGET PRINCIPAL 2014 (délibération n 2015-02) RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE PÉAULT Compte- rendu du 20 janvier 2015 Date de la convocation : 15 janvier 2015. PRÉSENTS : Mme Lisiane Moreau, M. Gérard Commarieu, Mme Roselyne Le Du, MM. Thibaud Renaudeau,

Plus en détail

TARIF UNIQUE DANS TOUTES LES STRUCTURES

TARIF UNIQUE DANS TOUTES LES STRUCTURES COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE BEAUGENCY PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 27 JUILLET 2010 L an deux mil dix, le 27 Juillet à 19 heures, le Conseil Communautaire de la Communauté

Plus en détail

CONVENTIONS DE GROUPEMENTS DE COMMANDES

CONVENTIONS DE GROUPEMENTS DE COMMANDES DEBAT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES Délibération n 2010.01 Vu le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment l'article L. 2312-1 faisant obligation aux communes de 3.500 habitants et plus de

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA REUNION DU 12 SEPTEMBRE 2014

PROCES VERBAL DE LA REUNION DU 12 SEPTEMBRE 2014 PROCES VERBAL DE LA REUNION DU 12 SEPTEMBRE 2014 L an deux mille quatorze et le douze septembre à 21 heures, le Conseil Municipal de cette Commune, régulièrement convoqué, s est réuni au nombre prescrit

Plus en détail

Etaient présents : MM. BONICI Claude, CIURKO Romain, MORIN François Mmes CARMINATI Christine, GUYOT Maryline, LUDOT Valérie, NIORTHE Jacqueline

Etaient présents : MM. BONICI Claude, CIURKO Romain, MORIN François Mmes CARMINATI Christine, GUYOT Maryline, LUDOT Valérie, NIORTHE Jacqueline COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 10 avril 2013 MAIRIE DE POIGNY L an deux mille treize, le dix avril à vingt heures trente minutes, le Conseil Municipal légalement convoqué s est réuni à la

Plus en détail

COMMUNE DE LADINHAC COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 JUILLET 2015

COMMUNE DE LADINHAC COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 JUILLET 2015 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 JUILLET 2015 Le conseil municipal de LADINHAC s est réuni le lundi 13 juillet 2015 à 20H30 à la mairie de LADINHAC sur la convocation de Monsieur Clément ROUET,

Plus en détail

Association. Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention 2016 Ville d Hérouville Saint Clair

Association. Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention 2016 Ville d Hérouville Saint Clair Association Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention 2016 Ville d Hérouville Saint Clair NOM DE L ASSOCIATION : Veuillez cocher la case correspondant

Plus en détail

PROCES VERBAL. SEANCE DU 24 juin 2013 - : -

PROCES VERBAL. SEANCE DU 24 juin 2013 - : - PROCES VERBAL SEANCE DU 24 juin 2013 - : - L an deux mille treize et 24 juin, à 20 h 30, le Conseil Municipal de la Commune de Blauzac, régulièrement convoqué, s est réuni, au nombre prescrit par la loi,

Plus en détail

1) PISTE CYCLABLE RD 52 CONVENTION DE DELEGATION DE MAITRISE D OUVRAGE

1) PISTE CYCLABLE RD 52 CONVENTION DE DELEGATION DE MAITRISE D OUVRAGE LORS DE SA REUNION DU 24 MAI 2012 LE CONSEIL MUNICIPAL DE CHALAMPE REUNI SOUS LA PRESIDENCE DE MME LAEMLIN MARTINE A PRIS LES DECISIONS SUIVANTES : 1) PISTE CYCLABLE RD 52 CONVENTION DE DELEGATION DE MAITRISE

Plus en détail

Etaient présents : Ont donné pouvoir : Etait excusée :

Etaient présents : Ont donné pouvoir : Etait excusée : Etaient présents : Mme BELLOCQ Chantal BERGES Isabelle CANDAU Valérie CLAVIER Hélène LAHOURATATE Nicole MOURTEROT Josiane MM AUSSANT Claude CARRIORBE Arnaud CASAUBON Jean-Paul 6 ESQUER Philippe - HARCAUT

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 05 juin 2014 Le cinq juin deux mille quatorze à 18 heures 30 le conseil municipal légalement convoqué s est réuni au lieu ordinaire de ses séances, sur la convocation

Plus en détail

Sous la présidence de : Monsieur le Maire, Jean Luc HERZOG. Secrétaire de séance : Mme Sylvie REY-FEIGENBRUGEL

Sous la présidence de : Monsieur le Maire, Jean Luc HERZOG. Secrétaire de séance : Mme Sylvie REY-FEIGENBRUGEL Conseilrs élus : 15 Conseilrs en fonction : 15 Conseilrs Présents : 15 Sous la présidence de : Monsieur Maire, N : 22/2009 Objet : Décision modificative Le budget est un acte de prévision qu'il est possib

Plus en détail

Autorisation donnée à Monsieur le Maire de signer la convention avec l I.F.A.P.E.

Autorisation donnée à Monsieur le Maire de signer la convention avec l I.F.A.P.E. PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE DU 24 OCTOBRE 2014 Le Conseil Municipal dûment convoqué s'est réuni en session ordinaire à la Salle Fontanarosa sous la présidence de Mr René JOURDAN Date de convocation : 17

Plus en détail

PROCES VERBAL CONSEIL MUNICIPAL du 5 aout 2014 à 20 H 30

PROCES VERBAL CONSEIL MUNICIPAL du 5 aout 2014 à 20 H 30 PROCES VERBAL CONSEIL MUNICIPAL du 5 aout 2014 à 20 H 30 Le conseil municipal est réuni sous la présidence de : BONNEAUD Didier, Maire A été convoqué le : 31/07/2014 PRESENTS: ALIBERT N. AVISSE F. COMBIN

Plus en détail

2008/8914 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008

2008/8914 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008 2008/8914 Direction de l'enfance PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008 Commission Education - Petite Enfance du 31 janvier 2008 Objet : Attribution d'une subvention de fonctionnement

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE NORD PAS-DE-CALAIS, PICARDIE Commune de Nédonchel. Budget primitif 2012 non voté

REPUBLIQUE FRANCAISE CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE NORD PAS-DE-CALAIS, PICARDIE Commune de Nédonchel. Budget primitif 2012 non voté REPUBLIQUE FRANCAISE CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE NORD PAS-DE-CALAIS, PICARDIE Commune de Nédonchel 2 ème Section Département du Pas-de-Calais Budget primitif 2012 non voté N 2012-0097 Article L. 1612-2

Plus en détail

PROCES-VERBAL REUNION CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 18 MAI

PROCES-VERBAL REUNION CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 18 MAI PROCES-VERBAL REUNION CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 18 MAI 2015 (Convocation du 12 mai 2015) Ordre du jour : - Compte-rendu de décisions - Attribution du lot n 5 Lotissement communal Le Tronquet - Centre

Plus en détail