Les marchés d avenir de l électrotechnique. Quels défis technologiques?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les marchés d avenir de l électrotechnique. Quels défis technologiques?"

Transcription

1 Les marchés d avenir de l électrotechnique Quels défis technologiques? 1

2 Les marchés d avenir Efficacité énergétique Aide à l autonomie Communication Confort - Sécurité Ce qui ne s oppose pas au travail classique de l installation électrique courants forts 2

3 Efficacité énergétique Obligations du Grenelle de l Environnement: baisse de 38% de la consommation énergétique en 2020 RT 2012 Implications techniques : Equipements performants Energies renouvelables Gestion active des Bâtiment : GTB, GTC 3

4 Chiffres clés en rénovation Des formes de bâtiments variées et des consommations très inégales

5 Gérer l utilisation de l énergie Chauffage: Confort / Réduit / Hors gel : soit Total, par zone, par pièce, suivant l occupation réelle ou l ouverture des ouvrants etc. Ventilation: Confort / Réduit, en fonction de l occupation, totale, par zone, par pièce avec une action possible sur le débit global en fonction du nombre de pièces occupées & sur ventilation les nuits d été L éclairage: Minuterie, Arrêt à la déclaration d absence, Contrôle de l éclairage naturel extérieur pour une action pièce par pièce, etc Les apports: été / hiver, Ouverture & Fermeture des volets, Bannes, etc.., Agir sur le comportemental: Voyants, suivi des consommations etc

6 Gérer l utilisation de l énergie Observer et écouter Traduire en termes techniques en laissant à l utilisateur les réglages finaux Avoir les compétences Electricien Client Electricien

7 Gérer l utilisation de l énergie Agir sur le comportemental: Voyants, suivi des consommations etc Observer et écouter Traduire en termes techniques en laissant à l utilisateur les réglages finaux Avoir les compétences Electricien Client Electricien

8 Gérer l utilisation de l énergie Exemple Consommation de ce bâtiment construit en Suivant RT KWh/an - Après amélioration du bâti KWh/an - Plus action sur le renouvellement de l air avec Gestion centralisée KWh/an

9 Aide à l autonomie Handicap : la loi du 11 février 2005 impose le principe de l accessibilité à tout et pour tous Amendement 3 de la NF C Vieillissement de la population : un défi de société et économique Implications techniques: Gestion active du Bâtiment Automatismes Contrôle Commande 9

10 Le marché Le poids du marché de l accessibilité lié au handicap personnes = handicap moteur isolé personnes = handicap psychique personnes = handicap mental personnes = malentendants ou sourds personnes = mal voyants ou non voyants personnes = circulent en fauteuil Le poids du marché de l autonomie de la personne lié au vieillissement Projection du vieillissement de la population française: Nbre de personnes (en millions) + de 60 ans Dont +de 75 ans Dont +de 85 ans Aujourd hui 14,38 5,52 2 millions dont 15% seront en 2015 En ,9 En ,68 8 En ,

11 En conséquence En approche client, évoquer la notion d amélioration du cadre de vie des personnes âgées et/ou handicapées. Le besoin du marché Permettre à la population handicapée et à la population âgée, de plus en plus nombreuse, de vivre dignement dans, et en dehors de, son habitat. Cela implique : Pour la construction neuve, dès la conception, l intégration des conditions nécessaires pour permettre l adaptabilité des logements et de son environnement. Dans le bâti existant, l adaptation des logements (ensemble de petits travaux) L attente client comme pour le marché de la performance énergétique = l interlocuteur unique et approche globales des travaux. 11

12 Accompagner Le Handicap Mobilité réduite : Commande à distance, ouverture de portes, de volets Eclairage, appareils domestiques etc avec possibilité de relayer des appareillages spécialisés Mal entendant : Action sur l éclairage pour ce qui est habituellement sonore, ( sonnette, téléphone, alarme incendie, etc ) Mal voyant : Action sur du sonore pour ce qui est visuel ( Ouverture de portes, Plaques électriques, obstacles etc )

13 Accompagner Le Handicap Observer et écouter Traduire en termes techniques Accompagner et non assister la personne qui seule décide de son besoin ponctuel Avoir les compétences Electricien Client Electricien

14 Accompagner Le Handicap Exemple Les Noisetiers Dans ces logements, construits en 2006 vivent en autonomie 6 personnes comme Catherine

15 Accompagner Le Vieillissement Maintien à domicile : Envoi d informations par SMS ou Mail dans le cas de comportements inhabituels etc Surveillance à distance : Envoi d informations par SMS ou Mail en cas de mouvements forts (Chute), déplacements anormaux Visualisation & pilotage à distance : Par PC & Webcam éventuellement surveillance & accompagnement des proches avec interventions possibles à distance sur le chauffage, l éclairage etc..

16 Accompagner Le Vieillissement Observer et écouter Traduire en termes techniques Apporter bienveillance et surveillance en respectant l intimité Avoir les compétences Electricien Client Electricien

17 Accompagner Le Vieillissement Exemple Dans cette maison, continue à vivre en sécurité, un couple que les enfants avaient trouvé après 2 jours, tombé au pied du lit Ce, en surveillant leurs habitudes

18 Communication Obligations en matière de Très Haut Débit (THD): Bâtiments existants: Décret Bâtiments neufs: Décret et arrêté du 16 décembre 2011: jusqu à 4 fibres optiques dans les zones très denses (148 communes listées dans l arrêté), dans les immeubles ayant au moins 12 logements ou locaux professionnels. au moins une fibre optique dans les logements ou locaux professionnels, situés en dehors des zones très denses. Concerne tous les bâtiments qui feront l objet d une demande de permis de construire à partir du 1 er avril Société de la communication Implications techniques: Fibre optique VDI Téléphonie 18

19 Confort - Sécurité Possibilité d utiliser toutes ces techniques pour des objectifs, non obligatoires, de confort et de sécurité Implications commerciales: Proposer des utilisations et des services qui facilitent la vie des occupants Parler d usages et non de technique 19

20 Apporter du confort & de la sécurité Confort : - Possibilité de mettre tout en veille ou tout en confort à l arrivée par un seul ordre, ou à distance par Mail ou SMS etc - Evolution & modification des ordres d allumage sans toucher au câblage ( Par programmation) - Possibilité avec un seul poussoir de donner plusieurs ordres exemple : volets roulants, commande d éclairage, de chauffage etc - Diminuer les champs électriques & magnétiques (Bio rupteur) Sécurité : - En absence, possibilité d utiliser les détecteurs comme détecteurs d alarme intrusion avec renvoi par SMS ou Mail - Simulation de présence, ouverture des volets, action sur l éclairage intérieur/extérieur etc - Envoi d informations par SMS ou Mail (exemple : arrivée des enfants)

21 Apporter du confort & de la sécurité Observer et écouter Traduire en termes techniques Affiner le confort et la sécurité en restant transparent Avoir les compétences Electricien Client Electricien

22 Apporter du confort & de la sécurité Exemple Ce pavillon, depuis 1996 est équipé d un système utilisé pour gérer: - Le chauffage & de la VMC - Le confort des équipements - La sécurité ( Simulation de présence, intrusion,alarme technique etc )

23 Merci de votre attention FFIE

Votre Partenaire pour vos projets d Automatismes de bâtiments Tertiaires et Industriels

Votre Partenaire pour vos projets d Automatismes de bâtiments Tertiaires et Industriels Votre Partenaire pour vos projets d Automatismes de bâtiments Tertiaires et Industriels Spécialisée dans le domaine de la gestion technique des bâtiments tertiaires et industriels, notre société développe

Plus en détail

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Fiche pratique Personnes âgées Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Accéder à son logement - utiliser les escaliers - prendre l ascenseur - accéder aux équipements Profiter de son

Plus en détail

L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI

L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI Les ERP «ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC» Le nouveau dispositif réglementaire Première partie CONTEXTE ET POLITIQUES PUBLIQUES Le contexte Le point de départ L accessibilité

Plus en détail

Système d alarme sans fil. guide SOMFY

Système d alarme sans fil. guide SOMFY Système d alarme sans fil guide SOMFY Le système d alarme sans fil Somfy veille sur votre tranquillité d esprit La motorisation et l automatisation des ouvertures de la maison (volets roulants, porte de

Plus en détail

L émergence du Logement Multimédia

L émergence du Logement Multimédia 1. Le Très s Haut Débit D (THD) 2. Réglementation 3. Contexte de déploiement d du THD Sommaire 4. Axes de développement d majeurs dans le résidentiel r (Hors logements) 5. Le THD & HD résidentiel Pour

Plus en détail

30% POURQUOI EST-IL IMPORTANT DE VOUS ÉQUIPER? 80% des cambriolages* ont lieu en plein jour. 55% des cambriolages* ont lieu entre 14h et 17h.

30% POURQUOI EST-IL IMPORTANT DE VOUS ÉQUIPER? 80% des cambriolages* ont lieu en plein jour. 55% des cambriolages* ont lieu entre 14h et 17h. 80% des cambriolages* ont lieu en plein jour. 55% des cambriolages* ont lieu entre 14h et 17h. 7 FRANÇAIS SUR 10 sont cambriolés au moins une fois dans leur vie et les installations de systèmes d alarme

Plus en détail

La Gestion Technique Centralisée. Qu est ce que c est? A quoi ça sert?

La Gestion Technique Centralisée. Qu est ce que c est? A quoi ça sert? La Gestion Technique Centralisée. Qu est ce que c est? A quoi ça sert? Cet article a pour objectif de rappeler les notions principales relatives à la Gestion Technique Centralisée. Mais qu entend on par

Plus en détail

LE(s) HANDICAP(s) : MOTS & CONCEPTS

LE(s) HANDICAP(s) : MOTS & CONCEPTS LE(s) HANDICAP(s) : MOTS & CONCEPTS 1 Le Concept du handicap Une personne est handicapée quand : souffrant d'une déficience pérenne, et devant affronter un environnement inadapté, elle ne peut satisfaire

Plus en détail

TP DOMOTIQUE. 01 avril 2012. Objectifs : Etre capable : Découvrir quelques possibilités domotiques.

TP DOMOTIQUE. 01 avril 2012. Objectifs : Etre capable : Découvrir quelques possibilités domotiques. Objectifs : 1 Etre capable : Découvrir quelques possibilités domotiques. Appréhender les technologies utilisées dans ce domaine. Comparer ces technologies en fonction des contraintes d installation. Simuler

Plus en détail

en toute sécurité Votre habitation La sécurité repose sur

en toute sécurité Votre habitation La sécurité repose sur ma solution TRANQUILLITÉ LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Votre habitation en toute sécurité Pour vivre en toute sérénité et vous protéger contre tous risques électriques, votre installation doit respecter quelques

Plus en détail

Somfy, parce que votre sécurité mérite une alarme sur-mesure

Somfy, parce que votre sécurité mérite une alarme sur-mesure Somfy, parce que votre sécurité mérite une alarme sur-mesure Prévention d intrusion Sécurité active simulation de présence Pilotag e à distance PROTEXIAL RTS : L alarme sans fil nouvelle génération Acteur

Plus en détail

Confort, sécurité et gestion énergétique

Confort, sécurité et gestion énergétique Fonctionnalités d une système de GTB Offre globale pour la productivité des bâtiments, Sécurité des personnes et des biens Sécurité Incendie Signalétique d évacuation Détection d Intrusion Vidéosurveillance

Plus en détail

1 Définition d un ERP et ses obligations. 2 Règles générales applicables aux ERP. 3 Les possibilités de dérogation

1 Définition d un ERP et ses obligations. 2 Règles générales applicables aux ERP. 3 Les possibilités de dérogation SOMMAIRE SOMMAIRE 1 Définition d un ERP et ses obligations 2 Règles générales applicables aux ERP 3 Les possibilités de dérogation Accessibilité aux handicapés : quel handicap? Accessibilité aux handicapés

Plus en détail

- Lire attentivement chacune des fiches Elèves (E1, E2, E3) puis les recopier dans ton classeur à l aide de la planche S1-P1

- Lire attentivement chacune des fiches Elèves (E1, E2, E3) puis les recopier dans ton classeur à l aide de la planche S1-P1 - Lire attentivement chacune des fiches Elèves (E1, E2, E3) puis les recopier dans ton classeur à l aide de la planche S1-P1 - Faire appel au professeur dès que cela te semble nécessaire - Remplir le tableau

Plus en détail

GUIDE DE PROGRAMMATION COMPLÉMENTAIRE DU SYSTÈME D ALARME DIAGRAL

GUIDE DE PROGRAMMATION COMPLÉMENTAIRE DU SYSTÈME D ALARME DIAGRAL GUIDE DE PROGRAMMATION COMPLÉMENTAIRE DU SYSTÈME D ALARME DIAGRAL DIAG90AGF/DIAG90AGK DIAG20AVK ou DIAG21AVK DIAG30APK ou DIAG31APK DIAG41ACK ou DIAG42ACK DIAG45ACK Avant propos IMPORTANT La centrale dispose

Plus en détail

ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES

ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES Textes de référence : Champ d application : Code de la Construction et de

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE LE HANDICAP

MIEUX COMPRENDRE LE HANDICAP MIEUX COMPRENDRE LE HANDICAP CONTEXTE Selon la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées «Art. L. 114. - Constitue un

Plus en détail

La réforme Accessibilité du cadre bâti des ERP : L ajustement de l environnement normatif

La réforme Accessibilité du cadre bâti des ERP : L ajustement de l environnement normatif La réforme Accessibilité du cadre bâti des ERP : L ajustement de l environnement normatif Rencontre avec les collectivités Février 2015 Direction Départementale des Territoires et de la Mer de la Seine-Maritime

Plus en détail

La réglementation «accessibilité» en vigueur

La réglementation «accessibilité» en vigueur La réglementation «accessibilité» en vigueur Eric Heyrman Chargé de mission auprès de la déléguée ministérielle à l'accessibilité Ministère de l Écologie, du développement Durable, des Transports et du

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 12 JUILLET 2013

DOSSIER DE PRESSE 12 JUILLET 2013 DOSSIER DE PRESSE 12 JUILLET 2013 De l intelligence dans le bâtiment pour sensibiliser les habitants à leur consommation énergétique à Cachan. Après une première expérience réussie à Aubervilliers en 2012,

Plus en détail

L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI

L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI Les ERP «ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC» Le nouveau dispositif réglementaire L ESPRIT DE LA LOI Nouvelle définition de la personne en situation de handicap Accessibilité

Plus en détail

Architecture de la Gestion du Technique du Bâtiment.

Architecture de la Gestion du Technique du Bâtiment. Architecture de la Gestion du Technique du Bâtiment. Bus de communication EIB KNX 1 A. Synoptique générale de la GTB EIB KNX 2 3 B. Configuration matériel KNX de la G.T.B. Pack n 1 - Armoire GTB KNX équipée

Plus en détail

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ Ce livret est offert par la Carsat Nord-Picardie à : Nom, prénom :... Adresse :......... Pour bien vieillir chez moi, mon domicile en toute

Plus en détail

Gestion active des bâtiments. Classification des niveaux d intégration de la sécurité

Gestion active des bâtiments. Classification des niveaux d intégration de la sécurité Gestion active des bâtiments Classification des niveaux d intégration de la sécurité L évaluation de la performance d un bâtiment tient compte de sa consommation énergétique et de son empreinte environnementale

Plus en détail

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter CONSEILS AUX PARTICULIERS Bâtiment basse consommation Profitez au mieux de votre logement économe en énergie Ce qu il faut savoir et comment vous adapter Que vous apporte un bâtiment économe en énergie?

Plus en détail

LA DOMOTIQUE. Des solutions pour un habitat intelligent. www.geconnect.ch

LA DOMOTIQUE. Des solutions pour un habitat intelligent. www.geconnect.ch LA DOMOTIQUE Des solutions pour un habitat intelligent www.geconnect.ch GROUPE E CONNECT Spécialisée dans le développement et l installation de produits électriques, Groupe E Connect propose à ses clients

Plus en détail

Accessibilité des ERP

Accessibilité des ERP Guide pratique Accessibilité des ERP aux personnes handicapées Rappels Il n existe pas de curseur officiel qui déterminerait à quel degré une déficience devient un handicap. Cependant, on estimait en 2005

Plus en détail

Le Service de Téléassistance aux Personnes Agées et Isolées

Le Service de Téléassistance aux Personnes Agées et Isolées Le Service de Téléassistance aux Personnes Agées et Isolées 30 ans d expérience à votre service Simple et rassurant! Qui est Custos? > Société créée en 1978, sous forme associative, > Spécialisée depuis

Plus en détail

Nouveau règlement Accessibilité Handicapés

Nouveau règlement Accessibilité Handicapés Nouveau règlement Accessibilité Handicapés 1 Les principaux points à retenir en synthèse Prise en compte de tous les handicaps notamment physique, cognitif, mental ou psychique Exigences de performance

Plus en détail

Gamme MyFox : Centrale MyFox

Gamme MyFox : Centrale MyFox Gamme MyFox : Centrale MyFox Réf. DIV006509 Désignation : Centrale MyFox Home Control 2 Référence : FO 0103 Code EAN : 3700530130310 Comptabilité 100% Récepteurs Domotique DIO/Chacon et accessoires My

Plus en détail

Devenez Expert Tertiaire Somfy. Et engagez vous sur la voie du succès!

Devenez Expert Tertiaire Somfy. Et engagez vous sur la voie du succès! Devenez Expert Tertiaire Somfy Et engagez vous sur la voie du succès! Valorisez votre savoir-faire et vos compétences avec l appui des chargés d affaires tertiaire Somfy qui s engagent à vos côtés. Votre

Plus en détail

Accessibilité d'un bâtiment d habitation collectif neuf

Accessibilité d'un bâtiment d habitation collectif neuf Accessibilité d'un bâtiment d habitation collectif neuf Points examinés R = 1. Généralités L opération de construction entre dans la définition des bâtiments d habitation collectifs ("oui" aux 2 critères

Plus en détail

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public NOM équipement Notice accessibilité pour les établissements recevant du public Textes de référence : Loi n 2005-102 du 11 février 2005 Décret n 2006-555 du 17 mai 2006 Arrêté du 1er Règles en vigueur considérées

Plus en détail

GUIDE DE PROGRAMMATION COMPLÉMENTAIRE DU SYSTÈME D ALARME DIAGRAL

GUIDE DE PROGRAMMATION COMPLÉMENTAIRE DU SYSTÈME D ALARME DIAGRAL GUIDE DE PROGRAMMATION COMPLÉMENTAIRE DU SYSTÈME D ALARME DIAGRAL DIAG90AGF/DIAG90AGK DIAG20AVK ou DIAG21AVK DIAG30APK ou DIAG31APK DIAG41ACK ou DIAG42ACK DIAG45ACK Avant propos IMPORTANT La centrale dispose

Plus en détail

ET LA DOMOTIQUE VOUS SIMPLIFIE LA VIE

ET LA DOMOTIQUE VOUS SIMPLIFIE LA VIE ET LA DOMOTIQUE VOUS SIMPLIFIE LA VIE PILOTAGE À DISTANCE Je commande mes volets, mes éclairages, mon alarme et mon chauffage à distance PILOTAGE CHAUFFAGE Je fais des économies sur le poste chauffage

Plus en détail

Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés S.D.I.

Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés S.D.I. Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés Le Code du Travail R 232-1-13: La signalisation relative à la sécurité et à la santé au travail doit être conforme à des modalités déterminés par

Plus en détail

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf 2 e seuil de bonification page 1/5 identification du/des logement(s) concerné(s) Nom du bailleur Nom de l opération Logement individuel neuf Adresse de l opération Référence du/des logement(s) concerné(s)

Plus en détail

LES MODES D ADAPTATION ET DE COMPENSATION DU HANDICAP : Les personnes handicapées motrices à domicile (enquête HID 1999)

LES MODES D ADAPTATION ET DE COMPENSATION DU HANDICAP : Les personnes handicapées motrices à domicile (enquête HID 1999) Délégation ANCREAI Ile-de-France CEDIAS - 5 rue Las-Cases 75007 PARIS Tél : 01 45 51 66 10 Fax : 01 44 18 01 81 E-mail : creai.idf@9online.fr Contact : Carole PEINTRE LES MODES D ADAPTATION ET DE COMPENSATION

Plus en détail

Le bâtiment, nouvel outil de performance pour l entreprise. Solutions STIBIL et GILIF

Le bâtiment, nouvel outil de performance pour l entreprise. Solutions STIBIL et GILIF Le bâtiment, nouvel outil de performance pour l entreprise Solutions STIBIL et GILIF Un immeuble tertiaire à réinventer Les entreprises sont régulièrement confrontées à de profonds changements de leur

Plus en détail

protexial io Prop os ez vo tre exp e r ti s e da ns la s é c uri té de l ha b i ta t.

protexial io Prop os ez vo tre exp e r ti s e da ns la s é c uri té de l ha b i ta t. protexial io S Y S T ème D AL ARME S ANS FIL Prop os ez vo tre exp e r ti s e da ns la s é c uri té de l ha b i ta t. protexial io L al arme S ans fil somfy, une GrAnde MArque de l AlArMe acteur sur le

Plus en détail

Classification des actions d efficacité énergétique

Classification des actions d efficacité énergétique Gestion active des bâtiments Classification des actions d efficacité énergétique dans le cadre de la rénovation des bâtiments existants Les bâtiments représentent à eux seuls 43% de la consommation d énergie

Plus en détail

CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION

CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION La liaison entre le coffret d extérieur (en limite de propriété, accessible depuis le domaine public) et le panneau de contrôle situé dans la gaine technique de logement

Plus en détail

Réussir son installation domotique et multimédia

Réussir son installation domotique et multimédia La maison communicante Réussir son installation domotique et multimédia François-Xavier Jeuland Avec la contribution de Olivier Salvatori 2 e édition Groupe Eyrolles, 2005, 2008, ISBN : 978-2-212-12153-7

Plus en détail

Timéo, qu est-ce que c est?

Timéo, qu est-ce que c est? Les nouveaux services d information de Tice en temps réel sur téléphone et internet. Lancement le 27 septembre 2010 Timéo, qu est-ce que c est? Dans le cadre du déploiement de nos services d informations

Plus en détail

Antennes collectives : Distribution FRANSAT Collectif Réception satellite Optique (tête optique, câblage fibre optique)

Antennes collectives : Distribution FRANSAT Collectif Réception satellite Optique (tête optique, câblage fibre optique) l antenne individuelle ou collective : Antennes TNT : Fourniture, Pose, Dépannage, Neuf et Rénovation - Fourniture de récepteurs TNT HD, équipements clé USB ou Disque Dur Partenaire fournisseur d abonnements

Plus en détail

L ACCUEIL DU PUBLIC 3.1 REPÉRAGE DE LA BANQUE D ACCUEIL PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ CE QUE DIT LA LOI RECOMMANDATIONS

L ACCUEIL DU PUBLIC 3.1 REPÉRAGE DE LA BANQUE D ACCUEIL PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ CE QUE DIT LA LOI RECOMMANDATIONS 3 3.1 REPÉRAGE DE LA BANQUE D ACCUEIL PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ L accueil doit pouvoir être identifié et atteint dès le franchissement de la porte d accès du bâtiment. Pour les personnes déficientes

Plus en détail

HUMAIN SIMPLE LYON. ACCeSSIBLE FACILE. aménager A TOUS ACCUEILLANT. www.lyon.fr. Janvier 2009. Les clés de la réglementation

HUMAIN SIMPLE LYON. ACCeSSIBLE FACILE. aménager A TOUS ACCUEILLANT. www.lyon.fr. Janvier 2009. Les clés de la réglementation Janvier 2009 SIMPLE HUMAIN aménager ACCUEILLANT LYON FACILE A TOUS ACCeSSIBLE DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL ACCESSIBILITE LOGEMENT COLLECTIF Les clés de la réglementation www.lyon.fr Nos enjeux

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2010 Ce fichier nu m é r i q u e ne peut être repr o d u i t, représe

Plus en détail

your Creative agency MountainCloud CLUSTER HBI INOTEP - Pôle d Excellence BTP Nord-Pas de Calais 73 rue Raoul Briquet - 62700 BRUAY-LA-BUISSIERE

your Creative agency MountainCloud CLUSTER HBI INOTEP - Pôle d Excellence BTP Nord-Pas de Calais 73 rue Raoul Briquet - 62700 BRUAY-LA-BUISSIERE MountainCloud your Creative agency info@ info@ MountainCloud your Creative agency classes objectifs apports moyens A+ Gestion A Gestion active coopérative Le bâtiment intelligent a la capacité d auto-adaptation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Une nouvelle activité vient de voir le jour. «Le BTP Gériatrique»

DOSSIER DE PRESSE. Une nouvelle activité vient de voir le jour. «Le BTP Gériatrique» DOSSIER DE PRESSE Une nouvelle activité vient de voir le jour «Le BTP Gériatrique» Adapt 06 est une société de travaux tout corps d état, spécialisée dans l adaptation des logements pour les personnes

Plus en détail

Assistance à maîtrise d ouvrage renforcée dans le cadre de la perte d autonomie et du maintien à domicile. www.pact-habitat.org

Assistance à maîtrise d ouvrage renforcée dans le cadre de la perte d autonomie et du maintien à domicile. www.pact-habitat.org Assistance à maîtrise d ouvrage renforcée dans le cadre de la perte d autonomie et du maintien à domicile 1 LES CHAMPS D INTERVENTION DU PACT DE L YONNE L appui à la réhabilitation et à l adaptation du

Plus en détail

LA SOLUTION D ALARME, DE VIDÉOPROTECTION ET DE DOMOTIQUE INTELLIGENTE ET SANS FIL. Simple à installer, simple à utiliser, haute protection.

LA SOLUTION D ALARME, DE VIDÉOPROTECTION ET DE DOMOTIQUE INTELLIGENTE ET SANS FIL. Simple à installer, simple à utiliser, haute protection. LA SOLUTION D ALARME, DE VIDÉOPROTECTION ET DE DOMOTIQUE INTELLIGENTE ET SANS FIL Simple à installer, simple à utiliser, haute protection. Sommaire LA SOLUTION EVOLOGY EN UN COUP D OEIL L INNOVATION AU

Plus en détail

Accessibilité des personnes handicapées et à mobilité réduite, aux installations et établissements recevant du public.

Accessibilité des personnes handicapées et à mobilité réduite, aux installations et établissements recevant du public. Conseil Départemental d Ille-et-Vilaine - 16 rue Saint-Hélier - 35000 RENNES 02 99 67 46 27 02 99 67 46 28 ille-et-vilaine@oncd.org www.odcd35.fr Accessibilité des personnes handicapées et à mobilité réduite,

Plus en détail

DÉCOUVREZ VOTRE STYLE...

DÉCOUVREZ VOTRE STYLE... DÉCOUVREZ VOTRE STYLE... BTicino, marque du groupe français Legrand, se profile en spécialiste mondial du marché des interrupteurs et systèmes résidentiels (domotique et vidéo-parlophonie). Mue par un

Plus en détail

CEP-CICAT 5 Février 2015. Lieutenant Jean-marc BRUCKERT - Service Prévention

CEP-CICAT 5 Février 2015. Lieutenant Jean-marc BRUCKERT - Service Prévention CEP-CICAT 5 Février 2015 Lieutenant Jean-marc BRUCKERT - Service Prévention EVACUER EN TOUTE SECURITE ESPACES D ATTENTE SECURISES SOLUTIONS EQUIVALENTES CAS D EXONERATION ERP CODE DU TRAVAIL IGH Introduction

Plus en détail

CADRE BATI : ERP NEUFS ET EXISTANTS

CADRE BATI : ERP NEUFS ET EXISTANTS 3ème RENCONTRE TECHNIQUE DE L'ACCESSIBILITE CADRE BATI : ERP NEUFS ET EXISTANTS Patricia QUOY et Carole ROUGEOLLÉ DDT 91 - STANE 29/06/12 CADRE REGLEMENTAIRE Définition d'un ERP (R.123-2 du CCH) = lieu

Plus en détail

Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés

Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés Examen de l habitat à des fins de prévention des chutes Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés 1. Aspects d ordre général Ces points sont à examiner pour chaque pièce du logement utilisée

Plus en détail

F3. NORMES TECHNIQUES RELATIVES A L ACCESSIBILITE AU CABINET MEDICAL

F3. NORMES TECHNIQUES RELATIVES A L ACCESSIBILITE AU CABINET MEDICAL Le pour les I - Les cheminements extérieurs Article 2 «[ ] Lorsqu une dénivellation ne peut être évitée, un plan incliné de pente inférieure ou égale à 5 % doit être aménagé afin de la franchir. Les valeurs

Plus en détail

- Biométrique par badge code - Visualisation en directe - Positionnement sur des alarmes - Image haute résolution de jour comme de nuit

- Biométrique par badge code - Visualisation en directe - Positionnement sur des alarmes - Image haute résolution de jour comme de nuit Réseaux intelligent - Système d analyse de scène - Déclenchement de signal automatique ou manuel - Surveillance périphérique et périmétrique - Biométrique par badge code - Visualisation en directe - Positionnement

Plus en détail

Guide d utilisation. First

Guide d utilisation. First Guide d utilisation First Bienvenue, Ce guide vous accompagnera dans la découverte et l utilisation de l interface TaHoma Avant de commencer Avant d utiliser TaHoma assurez-vous que : les branchements

Plus en détail

Votre automate GSM fiable et discret

Votre automate GSM fiable et discret Installation facile, programmation rapide! Votre automate GSM fiable et discret GD-04 est un automate GSM. Il envoie des SMS, appelle, met en marche, arrête, surveille. Il ne sait pas parler mais pourtant

Plus en détail

Bâtiment ÉLECTRICIEN

Bâtiment ÉLECTRICIEN Bâtiment ÉLECTRICIEN ÉLECTRICIEN L électricien effectue tous les travaux d installations électriques et de raccordement d appareils électriques dans diverses spécialités : éclairage, confort thermique,

Plus en détail

NOUVEAU DISPOSITIF REGLEMENTAIRE Les ERP

NOUVEAU DISPOSITIF REGLEMENTAIRE Les ERP Loi pour l Égalité des Droits et des Chances, la Participation et la Citoyenneté des Personnes Handicapées (EDCPCPH) NOUVEAU DISPOSITIF REGLEMENTAIRE Les ERP 1 1 Quel classement pour les ERP? Le classement

Plus en détail

Questionnaire à l attention des parents d enfant(s) en situation de handicap

Questionnaire à l attention des parents d enfant(s) en situation de handicap Questionnaire à l attention des parents d enfant(s) en situation de handicap Ce questionnaire s inscrit dans le cadre d une démarche de travail collectif des services de la ville en charge de l accueil

Plus en détail

L OPERATION PROGRAMMEE D AMELIORATION DE L HABITAT (OPAH) Revitalisation Rurale du Pays du Ternois

L OPERATION PROGRAMMEE D AMELIORATION DE L HABITAT (OPAH) Revitalisation Rurale du Pays du Ternois L OPERATION PROGRAMMEE D AMELIORATION DE L HABITAT (OPAH) Revitalisation Rurale du Pays du Ternois L OPAH RR du Pays du Ternois est un dispositif d aides financières ouvert aux propriétaires privés occupants

Plus en détail

Hamon Roullat MalatchouMy chaouchi tuihoua Farah Ihoua u BAC Pro tchou haouchi t Mala 3 ans

Hamon Roullat MalatchouMy chaouchi tuihoua Farah Ihoua u BAC Pro tchou haouchi t Mala 3 ans des connaissances de base indispensables pour pratiquer ce métier (normes et règlements (RT 2012), protection des personnes et des biens, sécurité, habilitation électrique...) ; des fiches de travaux liés

Plus en détail

ACTIV HOME. Confort et bien-être, naturellement, tout simplement, toute l année. www.bubendorff.com LAMES ORIENTABLES ACTIV HOME /LAMES ORIENTABLES

ACTIV HOME. Confort et bien-être, naturellement, tout simplement, toute l année. www.bubendorff.com LAMES ORIENTABLES ACTIV HOME /LAMES ORIENTABLES ACTIV HOME LAMES ORIENTABLES MARS 2012 *selon conditions de garanties commerciales en vigueur sur le site internet www.bubendorff.com, hors marque Nelto. * Confort et bien-être, ACTIV HOME /LAMES ORIENTABLES

Plus en détail

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DES COMMERCES Édition Février 2015 FICHE N 2A RENDRE MON HÔTEL ACCESSIBLE

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DES COMMERCES Édition Février 2015 FICHE N 2A RENDRE MON HÔTEL ACCESSIBLE KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DES COMMERCES Édition Février 2015 FICHE N 2A RENDRE MON HÔTEL ACCESSIBLE RAPPEL : Pour les ERP classés 1, 2, 3, 4e catégorie : Ces

Plus en détail

Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf

Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf Présentation de Thierry DJAHEL, Schneider Electric Dans le cadre de la matinée technique IFPEB CSTB du 28 novembre 2012. 28/11/2012 1 En chiffres 35

Plus en détail

Guide du logement adapté aux personnes handicapées

Guide du logement adapté aux personnes handicapées Handicaps et vieillissement : réaliser des logements adaptés Guide du logement adapté aux personnes handicapées Édition 2009 Interlocuteur privilégié des personnes handicapées et de leurs proches avec

Plus en détail

Les aires de stationnement mises à disposition du public par les ERP et IOP

Les aires de stationnement mises à disposition du public par les ERP et IOP FICHE TECHNIQUE N 1 Le Stationnement Les aires de stationnement mises à disposition du public par les ERP et IOP Doivent comporter une ou plusieurs places de stationnement adaptées aux personnes en situation

Plus en détail

La mise en œuvre BBC. Formation pour entreprises IBSE

La mise en œuvre BBC. Formation pour entreprises IBSE La mise en œuvre BBC Formation pour entreprises IBSE 2 Les labels Maison bioclimatique Maison conçue pour bénéficier de tous les avantages du climat et du terrain ainsi que de la végétation environnante.

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DETAILLEE DE L ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE DESCRIPTIVE DETAILLEE DE L ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC NOTICE DESCRIPTIVE DETAILLEE DE L ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC Code de la Construction de l Habitation : articles L 111-7-1 à L 111-26, L 125-2-4, L 151-1, R 111-19, R 111-19-1 à

Plus en détail

data center conception intégration maintenance en conditions opérationnelles

data center conception intégration maintenance en conditions opérationnelles data center conception intégration maintenance en conditions opérationnelles Des solutions dédiées aux data centers urbanisation salle IT L urbanisation d une salle informatique est un élément majeur pour

Plus en détail

L'ACCÈS AU SITE ET AU BÂTIMENT

L'ACCÈS AU SITE ET AU BÂTIMENT 2 2.1 REPÉRAGE ET SIGNALÉTIQUE À L ENTRÉE DU SITE PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ Le site où se situent le ou les ERP doit pouvoir être repéré le plus en amont possible. Ce repérage se fait notamment

Plus en détail

Centre d Information et de Gestion du Trafic

Centre d Information et de Gestion du Trafic Centre d Information et de Gestion du Trafic Présentation NCA juin2012 Le CIGT 06 Un service du Conseil général des Alpes Maritimes Créé en 2006 - Au sein de la Direction des Routes Fonctionnement 24h/24

Plus en détail

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DE COMMERCE Édition Janvier 2015 FICHE N 2B RENDRE MON RESTAURANT ACCESSIBLE

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DE COMMERCE Édition Janvier 2015 FICHE N 2B RENDRE MON RESTAURANT ACCESSIBLE KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DE COMMERCE Édition Janvier 2015 FICHE N 2B RENDRE MON RESTAURANT ACCESSIBLE RAPPEL : Pour les ERP classés 1, 2, 3, 4e catégorie

Plus en détail

LA NOUVELLE TÉLÉASSISTANCE

LA NOUVELLE TÉLÉASSISTANCE Dossier de presse LA NOUVELLE TÉLÉASSISTANCE : des services adaptés, des technologies testées et fiables et une plateforme de chargés d assistance disponibles 24h/24, 7j/7 et formés à l écoute. Mardi 31

Plus en détail

Le Plomb dans l eau AGENCE NATIONALE POUR L AMÉLIORATION DE L HABITAT

Le Plomb dans l eau AGENCE NATIONALE POUR L AMÉLIORATION DE L HABITAT Le Plomb dans l eau De quoi s agit-il? De quoi parle-t-on? Où le trouve-t-on? Quelle est son origine? Responsabilités Quels sont les effets néfastes du plomb dans l eau sur la santé? Comment les détecter?

Plus en détail

Présentation. Histoire...3 Moyens humains & matériels.4 Situation géographique..5 Références...6. Instrumentation...7

Présentation. Histoire...3 Moyens humains & matériels.4 Situation géographique..5 Références...6. Instrumentation...7 Sommaire Présentation Histoire...3 Moyens humains & matériels.4 Situation géographique..5 Références...6 Activités Instrumentation...7 Electricité.8 Génie électrique. 9 Courant faible.10 Maîtrise de l

Plus en détail

Loi pour l Égalité des Droits et des Chances, la Participation et la Citoyenneté des Personnes Handicapées (EDCPCPH)

Loi pour l Égalité des Droits et des Chances, la Participation et la Citoyenneté des Personnes Handicapées (EDCPCPH) 1 Loi pour l Égalité des Droits et des Chances, la Participation et la Citoyenneté des Personnes Handicapées (EDCPCPH) NOUVEAU DISPOSITIF REGLEMENTAIRE ERP Principales nouveautés du décret : «ERP NEUFS»

Plus en détail

ACTIV HOME. Confort et bien-être, naturellement, tout simplement, toute l année. www.bubendorff.com LAMES ORIENTABLES ACTIV HOME /LAMES ORIENTABLES

ACTIV HOME. Confort et bien-être, naturellement, tout simplement, toute l année. www.bubendorff.com LAMES ORIENTABLES ACTIV HOME /LAMES ORIENTABLES ACTIV HOME LAMES ORIENTABLES SEPTEMBRE 2012 *selon conditions de garanties commerciales en vigueur sur le site internet www.bubendorff.com, hors marque Nelto. * Confort et bien-être, ACTIV HOME /LAMES

Plus en détail

LOCAUX COMMUNS CREATION D'UNE PEPINIERE D'ENTREPRISES ESQUISSE N 2 RDC R+1 R+2 R+3 TOTAL Accueil 47 473 m2 Bureau administration 15 Local repro/archives 12 Petite salle de réunion 35 Salle de conférence

Plus en détail

LCIS Laboratoire de Conception et d Intégration des Systèmes

LCIS Laboratoire de Conception et d Intégration des Systèmes LCIS Laboratoire de Conception et d Intégration des Systèmes Equipe -CTSYS Conception et Test des SYStèmes Réseaux de capteurs/actionneurs pour le bâtiment 1 Laboratoire de recherche public Quelques dates

Plus en détail

Passer du pilote à l industrialisation des offres

Passer du pilote à l industrialisation des offres Passer du pilote à l industrialisation des offres Standardisation, interopérabilité, évolutivité des systèmes, coordination des acteurs, pilotage et portage des offres, etc. Comment faire pour unifier

Plus en détail

DEPARTEMENT DE L HERAULT COMMUNE DE MURVIEL-LES-BEZIERS CONSTRUCTION DES ATELIERS MUNICIPAUX. Place Georges Clémenceau 34490 MURVIEL-LES-BEZIERS

DEPARTEMENT DE L HERAULT COMMUNE DE MURVIEL-LES-BEZIERS CONSTRUCTION DES ATELIERS MUNICIPAUX. Place Georges Clémenceau 34490 MURVIEL-LES-BEZIERS Dossier n 1409 Phase DEPARTEMENT DE L HERAULT COMMUNE DE MURVIEL-LES-BEZIERS CONSTRUCTION DES ATELIERS MUNICIPAU D.C.E. NOTICE D ACCESSIBILITE HANDICAPES PHASE PC N : 9 Echelle : Date : 29.05.2015. MAITRE

Plus en détail

Pour un habitat sûr. Assurer la sécurité de son installation électrique, c est simple quand on nous guide!

Pour un habitat sûr. Assurer la sécurité de son installation électrique, c est simple quand on nous guide! Pour un habitat sûr Assurer la sécurité de son installation électrique, c est simple quand on nous guide! Bien connaître la réglementation Votre installation électrique doit être à la norme Qu est-ce qu

Plus en détail

PRE ETUDE FTTH (FIBRE JUSQU À L ABONNE) SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE VAUX LE PENIL

PRE ETUDE FTTH (FIBRE JUSQU À L ABONNE) SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE VAUX LE PENIL PRE ETUDE FTTH (FIBRE JUSQU À L ABONNE) SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE VAUX LE PENIL Conseil municipal du 15 décembre 2008 1 PRE ETUDE FTTH (FIBRE JUSQU À L ABONNE) 1. Le Très Haut Débit, pourquoi?

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION MANUELS D ENTRETIEN ET D OPERATION 01300

STANDARD DE CONSTRUCTION MANUELS D ENTRETIEN ET D OPERATION 01300 PARTIE 1 - GENERALITES 1.1 LA SECTION PRESENTE A POUR BUT D EXPLIQUER, AU CONSEIL RESPONSABLE DE PREPARER LES MANUELS D ENTRETIEN ET D OPERATION, DE QUELLE FAÇON L UNIVERSITE DE SHERBROOKE DESIRE QUE CES

Plus en détail

Dossier de presse. Adaptation des logements à la perte d autonomie : Des moyens renforcés pour 2013. 19 Mars 2013

Dossier de presse. Adaptation des logements à la perte d autonomie : Des moyens renforcés pour 2013. 19 Mars 2013 Dossier de presse Adaptation des logements à la perte d autonomie : Des moyens renforcés pour 2013 19 Mars 2013 Contacts presse : Myra Frapier-Saab 06 70 10 82 24 1 Les enjeux Le nombre croissant de personnes

Plus en détail

Bernard BONNE Président du Conseil général de la Loire

Bernard BONNE Président du Conseil général de la Loire PROJET D AVIS D APPEL À CANDIDATURES «HABITAT LOIRE AUTONOMIE +» Création de logements adaptés avec services pour personnes âgées sur le département de la Loire Objet de l appel à candidatures : L objet

Plus en détail

La domotique avec Logis Services

La domotique avec Logis Services La domotique avec Logis Services LogisTique est un système domotique complet qui gère l électricité, l éclairage, le chauffage, la sécurité, les accès (portes et volets) des nouvelles constructions et

Plus en détail

Mesure de performance énergétique Retour d'expérience

Mesure de performance énergétique Retour d'expérience Philippe MARECHAL 20/03/2012 Mesure de performance énergétique Retour d'expérience Atelier ALE Villeurbanne L'INES Institut National de l'energie Solaire Basé sur le campus de Technolac, au Bourget du

Plus en détail

Documentation commerciale

Documentation commerciale Documentation commerciale TaHoma Valable en Suisse à compter du 1 er Juin 2014. Les informations contenues dans ce document concernent des services proposés par,, 8303 Bassersdorf Qu est-ce que TaHoma?

Plus en détail

Ma maison Application téléphone mobile

Ma maison Application téléphone mobile Ma maison Application téléphone mobile Pour les transmetteurs et centrales transmetteurs GSM DELTA DORE Notice d installation et d utilisation Sommaire 1 - Présentation...............................................................

Plus en détail

ASSURANCE TÉLÉSURVEILLANCE ET SI VOUS CHOISISSIEZ LE MEILLEUR DE LA SÉCURITÉ POUR VOUS PROTÉGER?

ASSURANCE TÉLÉSURVEILLANCE ET SI VOUS CHOISISSIEZ LE MEILLEUR DE LA SÉCURITÉ POUR VOUS PROTÉGER? ASSURANCE TÉLÉSURVEILLANCE ET SI VOUS CHOISISSIEZ LE MEILLEUR DE LA SÉCURITÉ POUR VOUS PROTÉGER? Un patrimoine immobilier est la répresentation d une vie, c est un investissement financier et sa valeur

Plus en détail

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DE COMMERCE Édition Janvier 2015 FICHE N 2D RENDRE MON COMMERCE ACCESSIBLE

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DE COMMERCE Édition Janvier 2015 FICHE N 2D RENDRE MON COMMERCE ACCESSIBLE KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DE COMMERCE Édition Janvier 2015 FICHE N 2D RENDRE MON COMMERCE ACCESSIBLE RAPPEL : Pour les ERP classés 1, 2, 3, 4e catégorie :

Plus en détail

«Séniors et adaptation du logement»

«Séniors et adaptation du logement» «Séniors et adaptation du logement» APPROCHE QUALITATIVE & BENCH MARK Etude réalisée en dpt 37 et 71 SYNTHESE DE L ETUDE POUR LA PRESSE MARS 2015 15 rue de Bellefond, 75009 Paris // www.adjuvance.fr //

Plus en détail

PRÉVISIONS DE DEMANDES D ÉQUIPEMENT AU 30/01/2004

PRÉVISIONS DE DEMANDES D ÉQUIPEMENT AU 30/01/2004 PÉVISIONS DE DEMANDES D ÉQUIPEMENT AU 30/01/2004 Effectifs Équipements Activités Local technique Système de distribution (TGBT Pédagogique) Environnement permettant de travailler au voisinage d intervention

Plus en détail