Sous le haut patronage du Secrétariat d Etat à la Santé N FMC

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sous le haut patronage du Secrétariat d Etat à la Santé N FMC 11 91 06873 91"

Transcription

1 Sous le haut patroage du Secrétariat d Etat à la Saté N FMC

2 COMITÉ D ORGANISATION ORGANISATION COMMITTEE Pierre Simo Présidet Jacques Chaliau Past présidet Agès Caillette-Beaudoi Vice-présidete Sylvia Frac Vice-présidete Jea-Philippe Masso Vice présidet Thierry Mouli Vice-présidet Lydie Caipel Secrétaire géérale Jea-Louis Bouchet - Trésorier COMITÉ SCIENTIFIQUE SCIENTIFIC COMMITTEE Pr Thierry Mouli - Présidet Pr Michel Amiel Dr Aette Beli Dr Marie-Madeleie Berard Dr Jea-Louis Bouchet Dr Agès Caillette Beaudoi Mme Lydie Caipel Dr Jacques Chaliau Dr Sylvia Frac Dr Frack Halimi Mme Ae Jossera Pr Samuel Limat Dr Florece Maréchaux Dr Frace Woimat

3 JEUDI 17 NOVEMBRE/ THURSDAY 17 th NOVEMBER 09:30-10:00 Accueil des participats / Participats' welcome 10:00-13:00 LES ACTUALITES EN TELEMEDECINE POUR MEDECINS ET PARAMEDICAUX TELEMEDICINE NEWS FOR MEDICAL AND PARAMEDICAL PROFESSIONALS 2 séaces e parallèles(4 sujets-4 salles)/2 parallel sessios (4 topics-4 rooms) 10:00-11:30 1 ère séace/1 st sessio (iscriptio préalable/advace registratio) 11:30-13:00 2 ème séace/2 d sessio (iscriptio préalable/advace registratio) AMPHI Actualités e Cardiologie / The latest i Cardiology Apport de la télémédecie e cardiologie/advatages of telemedicie i cardiology Modérateurs/Moderators : Dr A. BELIN, Pr J. CLEMENTY, Dr F. HALIMI L'étude Carelik : u exemple de télésurveillace multicetrique des défibrillateurs implatables. Carelik study: a example of multicetre telemoitorig of implatable defibrillators. Dr F. Halimi, Mme G. Gesti (Le Chesay) L'étude SEDIC: Suivi Educatif à Distace das l Isuffisace Cardiaque e Normadie. SEDIC study: Therapeutic Educatio via Telemedicie i Chroic Heart Failure i Normady. Dr A. Beli, Mme F. Gudais (Cae) Télémédecie e cardiologie libérale, les projets DETECT et PROTECT. Telemedicie i private cardiology: the DETECT ad PROTECT projects. Dr P. Dary (Sait Yrieix La Perche) ROOM DENDERAH Actualités e Néphrologie / The latest i Nephrology La place de la télémédecie chez le patiet isuffisat réal avat, pedat et après la dialyse. The role of telemedicie before, durig ad after dialysis for patiets with real failure Modérateurs/Moderators : Dr A. CAILLETTE-BEAUDOUIN, Dr J. CHANLIAU, Pr N.K. MAN Télésuivi par E-tablet à domicile : outil de coopératio iterprofessioelle pour la maladie réale chroique stade 3-5 o prise e charge e dialyse. Remote follow-up at home usig E-tablet: a tool for iterdiscipliary professioal collaboratio i o-dialysis stage 3-5 chroic real disease. Pr. P. Zaoui (Greoble) ; Dr JP. Gragier (Lyo) UDM télésurveillée : ce qui chage das les uités de dialyse médicalisée pour les patiets et pour les professioels. Telemoitored UDM: chages i medicalised dialysis uits for patiets ad professioals. Dr A. Caillette-Beaudoi, Calydial (Lyo) Trasplatélic : après l IRC o dialysée et la dialyse, le système expert à l aide des éphrologues e trasplatatio. Trasplatelic: a expert system to aid ephrologists with trasplatatios followig o-dialysis CRF ad dialysis. Pr M. Kessler (Nacy)

4 ROOM LUXOR ROOM HELIOPOLIS Actualités e Neurologie / The latest i Neurology L orgaisatio du téléavc/the orgaisatio of telestroke Modérateurs//Moderators : Pr T. MOULIN, Dr F. WOIMANT Mise e place de la téléneurologie e IdF. Implemetig teleeurology i the Ile-de-Frace regio. Dr F. Woimat, Mme C. Geety (Paris) Utilisatio d outils de post-traitemet pour l aide à la décisio das la thrombolyse téléguidée. The use of post-treatmet tools to aid remotely-guided thrombolysis decisios. Dr J. Trouvé, Pr F. Nicoli (Marseille) Importace de l ifirmière coordiatrice das le réseau de suivi des AVC : expériece bourguigoge. The importace of the ursig coordiator withi a stroke follow-up etwork, as experieced i the Burgudy regio. Dr M.Hervieu-Bègue, Mme M. Fevrier, Pr M. Giroud (Dijo) Téléthrombolyse e 2011 e Frache-Comté. Telethrombolysis i 2011 i the Frache-Comté regio. Dr E. Medeiros, Dr B. Bouamra (Besaço) Actualités e Diabétologie / The latest i Diabetology Les outils du préset/the actual tools Modérateurs/Moderators : Dr G. CHARPENTIER, Mme L. CANIPEL, Dr S. FRANC, M. S. MOUNIER Prise e charge du diabète de type 1 avec caret électroique : rôle de l ifirmier(ère) au travers d u pla d éducatio persoalisé (epep). The treatmet of type 1 diabetes usig electroic medical records: the role of urses i electroic persoal care plas. Mme L. Caipel (Corbeil) Prise e charge du diabète de type 2 : outils de suivi e télémédecie. The treatmet of type 2 diabetes: telemedicie follow-up tools. Dr S. Frac (Corbeil) Vers ue prise e charge télémédicale itégrée du patiet diabétique. Workig towards itegrated telemedical treatmet of diabetic patiets. Pr PY. Behamou (Greoble) 13:00-14:00 VISITE DES STANDS - BUFFET / VISIT OF THE EXHIBITION - BUFFET

5 AMPHI 14:00-14:10 OUVERTURE DU CONGRES / OPENING ADDRESS Allocutio de : Dr P. Simo, Présidet de l'antel (Paris), Pr H.J Braus. Présidet de DGTelemed (Berli), Mme Solage Meival, Vice-Présidete du Réseau ENRICH ROOM LUXOR 14:10-15:10 La télémédecie au service du suivi des traitemets aticoagulats Pierre LEURENT, Présidet, VOLUNTIS, Jea-Marc AUBERT, Associé, JALMA, U expert cliicie à cofirmer. AMPHI PLENIERE 1 / PLENARY SESSION 1 La cotiuité des sois etre l hôpital et la ville : L évaluatio cliique de la télésurveillace médicale à domicile / The cotiuity of care betwee hospital ad tow: cliical evaluatio of home-based medical telemoitorig CHAIRMEN : Dr J. CHANLIEU (Nacy), Pr P. DETEIX, Présidet de la coférece des Doyes (Clermot-Ferrad) 14:10-14:30 Télésuivi des prothèses cardiaques das le système de sois fraçais: l'étude EVATEL. Remote follow-up of cardiac prostheses withi the Frech healthcare system: the EVATEL study. Pr P. Mabo (Rees) 14:30-14:50 Quels bééfices cliiques pour les patiets atteits d isuffisace cardiaque. Cliical beefits for patiets with chroic heart failure. Pr M. Clarke (Uxbridge, UK) 14:50-15:10 Quels bééfices cliiques pour les patiets atteits d u diabète. Cliical beefits for patiets with diabetes. Pr S. Shea (New York, USA) 15:10-15:30 Quels bééfices cliiques pour les patiets atteits d hypertesio artérielle. Cliical beefits for patiets with arterial hypertesio. Pr R. Mac Maus (Birmigham, UK) 15:30-15:50 Quels bééfices cliiques pour les patiets atteits d ue maladie respiratoire chroique. Cliical beefits for patiets with chroic respiratory diseases. Pr V. Backer (Copehague, Daemark) 15:50-16:10 La télésurveillace médicale au domicile des patiets atteits de maladies chroiques : commet évaluer les bééfices et les risques? Home-based medical telemoitorig for patiets with chroic diseases: how to evaluate the beefits ad risks? Pr G. Paré, (HEC Motréal, Caada)

6 16:10-16:30 Discussio 16:30-17:00 VISITE DES STANDS - PAUSE CAFÉ / VISIT OF THE EXHIBITION - COFFEE BREAK 17:00-18:00 TABLE RONDE 1 / ROUND TABLE 1 La télémédecie a-t-elle sa place das la ouvelle orgaisatio des sois primaires? What is the role of telemedicie i the ew primary care settig? CHAIRWOMEN : Mme L. CANIPEL (Corbeil); Mme S. MÉNIVAL, Vice-Présidete du Coseil Régioal d Aquitaie, Vice-Présidete de la Coférece «ENRICH» ; Avec le soutie du Coseil Régioal d Aquitaie Dr F. Maréchaux (Paris) M. R. Loureço, Directeur adjoit ARS Algarve Dr M. Seri, 1 er Vice Présidet de la Fédératio Fraçaise des Maisos et Pôles de Saté (FFMPS) M. P. Wlodyka, FEHAP (Lille) M. O. Paul, Secrétaire Gééral de la FNEHAD 18:00-19:00 TABLE RONDE 2 / ROUND TABLE 2 La place et les droits des usagers das l exercice de la télémédecie/the role ad rights of patiets i the practice of telemedicie. CHAIRMAN : Dr J-L. BOUCHET (Bordeaux), Dr A. CAILLETTE-BEAUDOUIN (Lyo) ANIMATION : Mme D. LEHALLE, jouraliste Pr JP. Grufeld (Paris) Mme B. Devictor, Présidete de la Coférece Natioale de Saté (Lyo) Mme V. Gauthier, représetate de l Associatio Fraçaise des Diabétiques (Paris) M. Ch. Magi-Feysot, Présidet du CISS Frache Comté Mme L. Williatte, Professeur de Droit de la saté, Avocate au Barreau de Lille 19:00-19:30 ASSEMBLEE GENERALE ANTEL / ANTEL GENERAL ASSEMBLY 20:45 DINER DU CONGRES / CONGRESS DINNER

7 VENDREDI 18 NOVEMBRE / FRIDAY 18 th NOVEMBER 8:00-08:30 Accueil des participats/participats' welcome AMPHI 08:30-9:30 TABLE RONDE 3 / ROUND TABLE 3 Actualités das les dispositifs médicaux commuicats : Commet assurer ue offre de services répodat aux usages des professioels de saté / The latest ews i medical devices for telemedicie: how to guaratee a service that meets the eeds of healthcare professioal. CHAIRMEN : Mme A. JOSSERAN, Directeur Développemet des ouvelles techologies du SNITEM ; M. JB. SCHROEDER, Directeur TICS Télécardiologie/Telecardiology. M. V. Peters, Présidet du GT TICS du SNITEM Téléimagerie/Tele-imagig. Pr A. Chevrot, CGTR (Compagie Géérale de Télé Radiologie) ; Dr Y. Hetmaiac, CGTR ; M. B. Hervault, Société ETIAM Télérespiratio/Tele-breathig. Dr S. Royat-Parola, Project Coordiator, i collaboratio with the represetatives of the maufacturers ad service providers participatig i the project. 09:30-12:00 PLENIERE 2 / PLENARY SESSION 2 La gradatio des sois etre les établissemets : apport de la télémédecie au sei des territoires de saté / The levels of care i differet hospitals: the advatage of telemedecie withi healthcare territories. CHAIRMEN : Pr M. AMIEL, Présidet (Lyo) ; M. B. BOCQUILLON, Directeur adjoit à la Directio des fiaces, chargé du système d iformatio du CHU de Tours ; Pr T. MOULIN (Besaço) 9:30-9:50 Les sois gradués e cacérologie : apport des télé-expertises e RCP. Differet levels of care i ocology: the advatage of tele-expertise i RCP. Dr M. Savoldelli (Toulouse) 9:50-10:10 Les recommadatios de la professio pour ue télé-radiologie assurat des sois gradués de qualité. Professioal recommedatios for cliical teleradiology to esure high quality levels of care. Dr JP. Masso pour la Société Fraçaise de Radiologie (Carcassoe) 10:10-10:30 Ue expériece de téléradiologie libérale coforme aux recommadatios de la professio. A cliical teleradiology experimet i lie with professioal recommedatios. Dr V. Thomso (Lyo) 10:30-11:00 VISITE DES STANDS - PAUSE CAFÉ / VISIT OF THE EXHIBITION - COFFEE BREAK

8 11:00-11:20 L orgaisatio d OPHDIAT permet des sois gradués e ophtalmologie. The OPHDIAT etwork eables differet levels of care i ophthalmology. Pr P. Massi (Paris) 11:20-11:40 L AVC, u modèle structurat pour la graduatio des sois à l échelo d ue atio. Natioal telestroke orgaisatio to improve stroke care i uder-served regios: the Fiish experiece. Pr T. Tatlisumak (Helsiki, Filad) 11:40-12:00 L AVC, les ouvelles approches de structuratio dès le triage. Stroke, ew structural approaches begiig with prehospital triage. Pr H. Audebert (Berli, Allemage) ROOM LUXOR 08:45-11:45 ATELIER EUROPÉEN/EUROPEAN WORKSHOP Rôle de la télémédecie et des systèmes d iformatio das la sécurité des patiets e Europe/The Role of Telemedicie ad Iformatio Systems for Patiet Safety i Europe CHAIRWOMAN : Mme S. MENIVAL, Vice-Présidete du Réseau ENRICH (Europea Network of Regios Improvig Citizes Health) 08:45-09:00 Itroductio/Welcome ad coferece goals. Mme S. Méival, Vice-Présidete du Réseau ENRICH et Vice-Présidete e charge de la Saté, et des Formatios Saitaires et Sociales au Coseil Régioal d Aquitaie/ Vice-Presidet of ENRICH etwork ad Vice Presidet i charge of Health, Social ad Saitary Careers of the Regioal Coucil of Aquitaie 09:00-11:30 Stratégie européee das le domaie des TIC e faveur du vieillissemet actif et de la sécurité des patiets. Europea ICT strategy for active ageig ad patiet safety. M. P. Zilgalvis, DG INFSO Directio Géérale Société de l Iformatio et Média, Resposable de l uité Techologies de l Iformatio et de la Commuicatio / Head of Uit, ICT for Health, Europea Commissio Iovatios e matière de e-saté das les zoes rurales. E-health iovatios i rural areas. Mme A. Gradström, Health Advisor i Norrbotte ad Presidet of the e-health etwork of the Assembly of Europea Regios (Swede) Sécurité des patiets: exemple de Saxoy-Ahalt. Patiet safety: the example of the Lad of Saxoy-Ahalt. Dr G. There, Resposable du départemet de la Saté et de l Eviroemet, Miistère de l Emploi et des Affaires Sociales à Saxoy-Ahalt (Allemage)/ Head of Health Uit ad Evirometal health, Miistry of Work ad Social Affairs of Saxoy-Ahalt (Germay)

9 Rôle de la télémédicie et so impact sur la saté des populatio et la coordiatio des sois. The role of telemedicie ad their impact o health populatio ad health coordiatio. Prof Dr H-J. Braus, Présidet de DGTelemed Société Natioale de la Télémédecie (Allemage)/ Presidet of DGTelemed Telemedicie Society (Germay) Stratégie régioale e matière de télémédicie et de système d iformatio, des perspectives e Aquitaie. Regioal strategies itelemedicie ad Iformatio System, the perspective i Aquitaie. Mme S. Méival, Vice-Présidete du Réseau ENRICH et Vice-Présidete e charge de la Saté, et des Formatios Saitaires et Sociales au Coseil Régioal d Aquitaie Frace)/ Vice-Presidet i charge of health of the Regioal Coucil of Aquitaie (Frace), Mme N. Klei, Directrice Géérale de l Agece Régioale de Saté d Aquitaie, Préfète (Frace)/Director of the Regioal Health Agecy of Aquitaie (Frace) Système de prescriptio électroique e Adalousie pour améliorer la sécurité des patiets. Itegrated iformatio ad health care maagemet support system ad patiet safety i Adalusia. Dr J.L. Rocha, Présidet du Réseau ENRICH, Miistère Régioal de la Saté e Adalousie (Espage) / Vice-Presidet of the ENRICH etwork, Regioal Miistry of Health of Adalusia (Spai) Expérieces de la Régio Algarve/The experiece of Algarve Regio. Dr R. Loureço, Présidet de l Admiistratio Régioale de la Saté de l Algarve (Portugal)/ Presidet of Regioal Health Admiistratio i Algarve Regio (Portugal) AMPHI 12:00-13:00 TABLE RONDE 4 / ROUND TABLE 4 La télésurveillace médicale des maladies chroiques : la coopératio pluri-professioelle, la place des protocoles/medical telemoitorig of chroic diseases: multidiscipliary professioal collaboratio ad the role of protocols. CHAIRMEN : Pr C. JACOBS (Paris), Dr P. SIMON (Paris) Dr J. Lucas, Vice-Présidet du CNOM M. D. Boriche, Présidet du CNOI M. A. Breckler, représetat du CNOP Mme L. Cazellet, Présidete de Formatic Saté Dr P. Gasser, Présidet de l URPS des Pays de Loire 13:00-13:15 La sythèse du Workshop ENRICH / ENRICH Workshop sythesis Mme S. MENIVAL, Vice-Presidete de la Coférece ENRICH 13:15-13:30 Clôture des jourées / Cogress Closure. Mme A. PODEUR, Directrice Géérale de la DGOS ; Dr P. SIMON (Paris)

10 REMERCIEMENTS PARTENAIRES Merci aux Majors Sposors pour l'orgaisatio des symposiums scietifiques de qualité : MEDTRONIC SANOFI-AVENTIS FRANCE VOLUNTIS Merci aux sposors qui par leur présece e salle d'expositio assuret égalemet le succès de ce cogrès : B BRAUN AVITUM FRANCE BIOTRONIK CONSORT NT COVALIA INTERACTIVE HOSPAL / GAMBRO LAMIRAU TECHNOLOGIES LILLY FRANCE MEYTEC GMBH INFORMATIONS SYSTEME OLEA MÉDICAL ORANGE SNITEM WELCH ALLYN

11 PLAN D EXPOSITION et LISTE DES EXPOSANTS Motecharge AUDITORIUM PAUSE CAFÉ AUDITORIUM ENTRÉE AUDITORIUM EXPOSANTS N DE STAND CONSORT NT 4 COVALIA INTERACTIVE 6 LAMIRAU TECHNOLOGIES 7 LILLY FRANCE 3 MEDTRONIC 2 MEYTEC GMBH INFORMATIONS SYSTEME 1 OLEA MÉDICAL 9 VOLUNTIS 5

12 INFORMATIONS PRATIQUES Réductio Air Frace Evéemet : L'ANTEL 2011 Code Idetifiat : 13933AF Valable pour trasport du 05/11/2011 au 01/12/2011 Lieu de l'évéemet : Paris, Frace Réductios sur ue très large gamme de tarifs publics sur l'esemble des vols Air Frace et KLM du mode, pouvat aller jusqu'à -47% sur les liges de Frace métropolitaie (Corse icluse)**. Coectez-vous sur le lie Iteret de l'évéemet ou sur pour obteir les tarifs préféretiels cosetis*, effectuer votre réservatio, faire émettre votre billet électroique**, choisir votre siège à bord*, établir votre carte d'embarquemet*. Si vous réservez via le site AIR FRANCE & KLM Global Meetigs, u justificatif sera joit à votre billet électroique. Si vous préférez traiter votre réservatio et achat de billet par l'itermédiaire d'u poit de vete AIRFRANCE KLM, ou par ue agece de voyage habilitée, vous devez garder ce documet pour justifier l'applicatio des tarifs préféretiels. Veillez à être e possessio de l'u ou l'autre des justificatifs selo votre mode de réservatio car il peut vous être demadé à tout momet de votre voyage. Lieu du Cogrès Espace St Marti 199 bis rue Sait-Marti Paris Accès Autobus : Lige N et 75 Métro :. M1 : Rambuteau (sortie rue du Greier ST-Lazare). M2 : Etiee Marcel. M3 : Réaumur Sébastopol. M4 : Arts et Métiers. M5 : Les Halles RER : Châtelet les Halles Taxi Trasferts aéroports : Tél ORGANISATION GENERALE GENERAL ORGANISATION MCO Cogrès, 27 rue du Four à Chaux F Marseille Tél. +33 (0) Fax +33 (0)

Programme Final. Sous le Haut Patronage de Madame Roselyne Bachelot-Narquin, Ministre de la Santé et des Sports

Programme Final. Sous le Haut Patronage de Madame Roselyne Bachelot-Narquin, Ministre de la Santé et des Sports Programme Final Sous le Haut Patronage de Madame Roselyne Bachelot-Narquin, Ministre de la Santé et des Sports PrOgrAmmE SCIENTIFIquE 8h30 Accueil des participants 9h00 Ouverture du Congrès : Pr. L. LaReNg,

Plus en détail

VENDREDI 30 OCTOBRE 2015

VENDREDI 30 OCTOBRE 2015 VENDREDI 30 OCTOBRE 2015 09h00-09h30 Ouverture du congrès Hans-Jochem Brauns (Président DG TELEMED, Berlin, Allemagne) Pierre Simon (Président de la SFT-ANTEL, Paris, France) Marisol Touraine (Ministre

Plus en détail

Les salaires équitables et la responsabilité sociale des entreprises

Les salaires équitables et la responsabilité sociale des entreprises C y c l e d e 7 c o f é r e c e s Les salaires équitables et la resposabilité sociale des etreprises 18 avril 20 jui 2012 Faculté des scieces écoomiques et sociales Départemets d écoomie de sociologie

Plus en détail

ACTUalités. Comment transformer notre modèle? 29-30/08 Lille Comment réussir la mobilisation des professionnels? www.anap.fr

ACTUalités. Comment transformer notre modèle? 29-30/08 Lille Comment réussir la mobilisation des professionnels? www.anap.fr cotact : c.bohomme@fhf.fr Jourée d étude Ue stratégie de groupe pour la chirurgie ambulatoire La chirurgie ambulatoire progresse das les hôpitaux publics (cf. os précédetes éditios). Elle est aussi très

Plus en détail

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en Le chef d etreprise développe les services fuéraires de l etreprise, e assurat lui-même tout ou partie des activités de vete et e ecadrat directemet le persoel techique et commercial et d exploitatio.

Plus en détail

Les nouveaux relevés de compte

Les nouveaux relevés de compte Ifo CR Les ouveaux relevés de compte Les relevés de compte actuels du Crédit Agricole de Champage-Bourgoge sot issus de la migratio iformatique sur le GIE AMT e 2001 : petit format (mais A4 pour les Professioels),

Plus en détail

Télésurveillance à domicile de patients chroniques et pratiques collaboratives : arrêt sur image vu d un Industriel

Télésurveillance à domicile de patients chroniques et pratiques collaboratives : arrêt sur image vu d un Industriel Télésurveillance à domicile de patients chroniques et pratiques collaboratives : arrêt sur image vu d un Industriel Colloque Tic Santé,11 février 2010 Dr France Laffisse, Orange Healthcare Plan Télésurveillance

Plus en détail

Les perspectives nationales de la télémédecine Dr Pierre SIMON Président de la Société Française de Télémédecine. InnovSanté, St Denis, 26 mars 2015

Les perspectives nationales de la télémédecine Dr Pierre SIMON Président de la Société Française de Télémédecine. InnovSanté, St Denis, 26 mars 2015 Les perspectives nationales de la télémédecine Dr Pierre SIMON Président de la Société Française de Télémédecine InnovSanté, St Denis, 26 mars 2015 Quand la santé numérique vend du rêve 45 ans 65 ans 85

Plus en détail

La maladie rénale chronique

La maladie rénale chronique La maladie réale chroique Qu est-ce que cela veut dire pour moi? Natioal Kidey Disease Educatio Program La maladie réale chroique: l essetiel Vous avez été iformé(e) que vous êtes atteit(e) de la maladie

Plus en détail

PLAN D ORGANISATION RÉGIONALE DE SÉCURITÉ CIVILE du SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN MISSION SANTÉ

PLAN D ORGANISATION RÉGIONALE DE SÉCURITÉ CIVILE du SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN MISSION SANTÉ PLAN D ORGANISATION RÉGIONALE DE SÉCURITÉ CIVILE du SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN MISSION SANTÉ Adopté par le coseil d admiistratio le jr/ms/2004 AVANT-PROPOS Pour le réseau de la saté et des services sociaux

Plus en détail

3 e Document de suivi du Vade-mecum. relatif à l usage de la langue française dans les organisations internationales

3 e Document de suivi du Vade-mecum. relatif à l usage de la langue française dans les organisations internationales 3 e Documet de suivi du Vade-mecum relatif à l usage de la lague fraçaise das les orgaisatios iteratioales Octobre 2012 Documet réalisé par l Observatoire de la lague fraçaise de la Directio de la lague

Plus en détail

Télésanté et parcours de soins

Télésanté et parcours de soins Télésanté et parcours de soins Dr Pierre Simon Président de la Société Française de Télémédecine (SFT-Antel) JetSan, Compiègne, 28 mai 2015 La santé connectée, aujourd hui et demain Les outils supports

Plus en détail

Création et développement d une fonction audit interne*

Création et développement d une fonction audit interne* Créatio et développemet d ue foctio audit itere* Ue démarche e 10 étapes [ Sommaire] Dix étapes pour réussir... 7 Étapes 1 à 4 Défiitio du cadre d itervetio... 9 1 Idetifier les attetes des parties preates...

Plus en détail

Une action! Un message!

Une action! Un message! Ue actio! U message! Cotact Master est u service exclusif de relaces automatiques de vos actes vers vos cliets, par SMS, messages vocaux, e-mails, courrier... Il se décleche lorsque vous réalisez ue actio

Plus en détail

La télémédecine, complément nécessaire de l exercice médical de demain. Dr Pierre SIMON Président de l Association Nationale de Télémédecine (ANTEL)

La télémédecine, complément nécessaire de l exercice médical de demain. Dr Pierre SIMON Président de l Association Nationale de Télémédecine (ANTEL) La télémédecine, complément nécessaire de l exercice médical de demain Dr Pierre SIMON Président de l Association Nationale de Télémédecine (ANTEL) Angers FHF 13 septembre 2012 Ce qui a changé dans l exercice

Plus en détail

Lignes directrices applicables aux régimes de capitalisation

Lignes directrices applicables aux régimes de capitalisation Solutios Retraite collectives Liges directrices applicables aux régimes de capitalisatio RÉPONDEZ AUX EXIGENCES ÉNONCÉES DANS LES LIGNES DIRECTRICES GRÂCE AUX EXCELLENTS OUTILS DE LA FINANCIÈRE MANUVIE

Plus en détail

Les technologies de l information, support de la réorganisation territoriale

Les technologies de l information, support de la réorganisation territoriale Les technologies de l information, support de la réorganisation territoriale Pierre Simon Président de l Association Nationale de Télémédecine (ANTEL) De quoi parlons-nous? Le cadre de la santénumérique

Plus en détail

STRATÉGIE DE REMPLACEMENT DE LUTTE CONTRE LA PUNAISE TERNE DANS LES FRAISERAIES DE L ONTARIO

STRATÉGIE DE REMPLACEMENT DE LUTTE CONTRE LA PUNAISE TERNE DANS LES FRAISERAIES DE L ONTARIO Des résultats du Programme de réductio des risques STRATÉGIE DE REMPLACEMENT DE LUTTE CONTRE LA PUNAISE TERNE DANS LES FRAISERAIES DE L ONTARIO 1. Cotexte La puaise tere Lygus lieolaris (figure 1) est

Plus en détail

Économie sociale Pour des communautés plus solidaires PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR L ENTREPRENEURIAT COLLECTIF

Économie sociale Pour des communautés plus solidaires PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR L ENTREPRENEURIAT COLLECTIF Écoomie sociale Pour des commuautés plus solidaires PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR L ENTREPRENEURIAT COLLECTIF Ce documet a été réalisé par le miistère des Affaires muicipales et des Régios (MAMR) e

Plus en détail

Divorce et séparation

Divorce et séparation Coup d oeil sur Divorce et séparatio Être attetif aux besois de votre efat Divorce et séparatio «Les premiers mois suivat u divorce ou ue séparatio sot très stressats. Votre patiece, votre cohérece et

Plus en détail

soins va changer et quelle est la place des TIC?

soins va changer et quelle est la place des TIC? Pourquoi l organisation des soins va changer et quelle est la place des TIC? Docteur Pierre Simon Président de l Association Nationale de Télémédecine (ANTEL) Luxembourg 15 avril 2010 UN RAPPORT «La place

Plus en détail

Sommaire Chapitre 1 - L interface de Windows 7 9

Sommaire Chapitre 1 - L interface de Windows 7 9 Sommaire Chapitre 1 - L iterface de Widows 7 9 1.1. Utiliser le meu Démarrer et la barre des tâches de Widows 7...11 Démarrer et arrêter des programmes...15 Épigler u programme das la barre des tâches...18

Plus en détail

Logiciel de synchronisation de flotte de baladeurs MP3 / MP4 ou tablettes Androïd

Logiciel de synchronisation de flotte de baladeurs MP3 / MP4 ou tablettes Androïd easylab Le logiciel de gestio de fichiers pour baladeurs et tablettes Visualisatio simplifiée de la flotte Gestio des baladeurs par idividus / classes / groupes / activités Activatio des foctios par simple

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

PLACE DE LA TÉLÉMÉDECINE DANS

PLACE DE LA TÉLÉMÉDECINE DANS Ateliers de prospective PLACE DE LA TÉLÉMÉDECINE DANS L ORGANISATION DES SOINS : LA TÉLÉMÉDECINE PERMET-ELLE DES ORGANISATIONS DE SOINS PLUS PERFORMANTES? Dr Pierre SIMON Président de l'association nationale

Plus en détail

MÉMENTO 2014. Aide-mémoire à l usage des administrateurs des coopératives PSBL-P. Programme de logement sans but lucratif privé

MÉMENTO 2014. Aide-mémoire à l usage des administrateurs des coopératives PSBL-P. Programme de logement sans but lucratif privé MÉMENTO 2014 Aide-mémoire à l usage des admiistrateurs des coopératives PSBL-P Programme de logemet sas but lucratif privé INTRODUCTION Cet outil a été coçu pour guider les admiistrateurs des coopératives

Plus en détail

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant GUIDE DU DÉBUTANT Compte Sélect Baque Mauvie Guide du débutat Besoi d aide? Preez quelques miutes pour lire attetivemet votre Guide du cliet. Le préset Guide du débutat vous facilitera l utilisatio de

Plus en détail

«Les nouvelles technologies dans les échanges Nord-Sud et l'apport de la télémédecine»

«Les nouvelles technologies dans les échanges Nord-Sud et l'apport de la télémédecine» Invitation au Colloque Chambre Française de Commerce et d Industrie du Maroc (CFCIM) 15, avenue Mers Sultan - - 20130 Casablanca - - Maroc Vendredi 29 novembre 2013 de 9h30 à 17h30 «Les nouvelles technologies

Plus en détail

Evaluation de la Délivrance de Méthadone en Belgique

Evaluation de la Délivrance de Méthadone en Belgique 1 SERVICE PUBLIC FEDERAL DE PROGRAMMATIO POLITIQUE SCIETIFIQUE rue de la Sciece 8 B-1000 BRUXELLES Tél. 02 238 34 11 Fax 02 230 59 12 URL : www.belspo.be Evaluatio de la Délivrace de Méthadoe e Belgique

Plus en détail

La télémédecine en action : 25 projets passés à la loupe. Un éclairage pour un déploiement national

La télémédecine en action : 25 projets passés à la loupe. Un éclairage pour un déploiement national La télémédecine en action : 25 projets passés à la loupe Un éclairage pour un déploiement national Journée Télémédecine ASIP Santé 3 mai 2012 Pascale MARTIN - ANAP Agence Nationale d Appui à la Performance

Plus en détail

TARIFS BANCAIRES. Opérations bancaires avec l étranger Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2014. Opérations à destination de l étranger

TARIFS BANCAIRES. Opérations bancaires avec l étranger Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2014. Opérations à destination de l étranger Opératios bacaires avec l étrager Extrait des coditios bacaires au 1 er juillet Opératios à destiatio de l étrager Viremets émis vers l étrager : Frais d émissio de viremets e euros (3) vers l Espace écoomique

Plus en détail

Le meilleur scénario pour votre investissement

Le meilleur scénario pour votre investissement ivestir Best Strategy 2012 Le meilleur scéario pour votre ivestissemet U ivestissemet diversifié U coupo uique de 0% à 50% brut* à l échéace Ue courte durée : 4 as et demi Votre capital garati à l échéace

Plus en détail

Controverse UDM télésurveillée Pour. P. Simon Association Nationale de Télémédecine

Controverse UDM télésurveillée Pour. P. Simon Association Nationale de Télémédecine Controverse UDM télésurveillée Pour P. Simon Association Nationale de Télémédecine Controverse Peut-on être en 2013 opposé au développement de la télémédecine? Pourquoi les patients en insuffisance rénale

Plus en détail

Extrait du Guide Pratique des Représentants du Personnel

Extrait du Guide Pratique des Représentants du Personnel Extrait du Guide Pratique des Représetats du Persoel Partie 5 - Moyes mis à dispositio des ititutios représetatives du persoel 5-4 Les heures de délégatio et la liberté de déplacemet A) Les heures de délégatio

Plus en détail

Comment les Canadiens classent-ils leur système de soins de santé?

Comment les Canadiens classent-ils leur système de soins de santé? Novembre Les sois de saté au Caada, c est capital bulleti o 4 Commet les Caadies classet-ils leur système de sois de saté? Résultats du sodage iteratioal du Fods du Commowealth sur les politiques de saté

Plus en détail

Direction générale de l offre de soin

Direction générale de l offre de soin Apport de la télémédecine en matière de coopération territoriale 1. Une nouvelle organisation de l offre sanitaire pour mieux répondre aux besoins des populations 2. Comment organiser des activités de

Plus en détail

www.laplacedelimmobilier-pro.com

www.laplacedelimmobilier-pro.com www.laplacedelimmobilier-pro.com La Place de L Immobilier Pro est ue base de doées accessible par iteret, créée par la société HBS Research, dot la vocatio est d accroître la performace des professioels

Plus en détail

Bâtiment n Relevage n Pompes. Pour le relevage et l assainissement, je choisis KSB! Ama-Drainer N Evamatic-Box N

Bâtiment n Relevage n Pompes. Pour le relevage et l assainissement, je choisis KSB! Ama-Drainer N Evamatic-Box N Bâtimet Relevage Pompes Pour le relevage et l assaiissemet, je choisis KSB! Ama-Draier N Evamatic-Box N 2 Relevage / Pompes Les bos produits fot les bos projets Das le relevage, chaque chatier a ses caractéristiques

Plus en détail

LA SOLUTION WMS/ TMS EXPERTE EN LOGISTIQUE DE DÉTAIL LOGISTICS MANAGER SUITE

LA SOLUTION WMS/ TMS EXPERTE EN LOGISTIQUE DE DÉTAIL LOGISTICS MANAGER SUITE LA SOLUTION WMS/ TMS EXERTE EN LOISTIQUE DE DÉTAIL LOISTIS MANAER SUITE QUELS SONT LES ENJEUX DE LA SULY HAIN? garatir la promesse cliet es derières aées, la distributio coaît ue véritable mutatio avec

Plus en détail

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack Uique! Exteded Fleet Appels illimités vers les uméros Mobistar et les liges fixes! Oe Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles e u seul pack Commuiquez et travaillez e toute liberté Mobistar offre

Plus en détail

Le Rôle de la Télémédicine en Allemagne Une Vue d Ensemble

Le Rôle de la Télémédicine en Allemagne Une Vue d Ensemble Le Rôle de la Télémédicine en Allemagne Une Vue d Ensemble Novembre 2011 Prof. Dr. H. J. Brauns Président, Deutsche Gesellschaft für Telemedizin (Association Allemande de Télémédicine) Senior Partner,

Plus en détail

Les Livres Blancs. www.usf.fr. L USF réalise pour vous des études pour répondre à vos problématiques métiers!

Les Livres Blancs. www.usf.fr. L USF réalise pour vous des études pour répondre à vos problématiques métiers! U NOUVbElaAc livre Les Livres Blacs à votre dispositio* L USF réalise pour vous des études pour répodre à vos problématiques métiers! Retrouvez-les sur le site iteret www.usf.fr Parus précédemmet : Livre

Plus en détail

Loi Chevènement du 12 juillet 1999. 1. Aspects institutionnels. 1.1. Contexte. 1.2 Les différentes structures et leurs compétences

Loi Chevènement du 12 juillet 1999. 1. Aspects institutionnels. 1.1. Contexte. 1.2 Les différentes structures et leurs compétences Loi Chevèemet du 12 juillet 1999 1. Aspects istitutioels 1.1. Cotexte 1.2 Les différetes structures et leurs compéteces 1.3 Les mécaismes de trasformatio et de créatio d u EPCI Vers ue ouvelle itercommualité

Plus en détail

La Télémédecine pour améliorer l accès aux soins

La Télémédecine pour améliorer l accès aux soins La Télémédecine pour améliorer l accès aux soins Dr Pierre Simon Président de la Société Française de Télémédecine Congrès Association Lyon 23 avril 2015 Quelques dates historiques de la TLM. 1920, première

Plus en détail

Journées de cardiologie Jeudi 31 mai 2012 Dr JM DUPUIS Service de cardiologie CHU ANGERS

Journées de cardiologie Jeudi 31 mai 2012 Dr JM DUPUIS Service de cardiologie CHU ANGERS Surveillance des pace makers et des défibrillateurs Journées de cardiologie Jeudi 31 mai 2012 Dr JM DUPUIS Service de cardiologie CHU ANGERS La stimulation cardiaque La stimulation cardiaque Historique

Plus en détail

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers.

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers. Reseigemets et moitorig. Reseigemets commerciaux et de solvabilité sur les etreprises et les particuliers. ENSEMBLE CONTRE LES PERTES. Reseigemets Creditreform. Pour plus de trasparece. Etreteir des rapports

Plus en détail

Recueil des Communications. Perspectives de déploiement de la télémédecine. www.antel.fr

Recueil des Communications. Perspectives de déploiement de la télémédecine. www.antel.fr Perspectives de déploiement de la télémédecine Recueil des Communications www.antel.fr Sous le Haut Patronage de Madame Roselyne Bachelot-Narquin, Ministre de la Santé et des Sports PROGRAMME SCIENTIFIQUE

Plus en détail

Parlez l anglais Tout simplement! Formations 2014/2015

Parlez l anglais Tout simplement! Formations 2014/2015 Parlez l aglais Tout simplemet! Formatios 2014/2015 sommaire L équipe.... 4 Modalités de suivi et évaluatio.... 4 Nos formules.... 6 Cours idividuels et cours collectifs....6 Speak Eglish Luch/Breakfast

Plus en détail

Lorsque la sécurisation des paiements par carte bancaire sur Internet conduit à une concurrence entre les banques et les opérateurs de réseau

Lorsque la sécurisation des paiements par carte bancaire sur Internet conduit à une concurrence entre les banques et les opérateurs de réseau Lorsque la sécurisatio des paiemets par carte bacaire sur Iteret coduit à ue cocurrece etre les baques et les opérateurs de réseau David Bouie Das cet article, ous ous iterrogeos sur l issue de la cocurrece

Plus en détail

Des objets aux composants

Des objets aux composants Pla Des objets aux composats Michel RIVEILL riveill@uice.fr - http://ragiroa.essi.fr/riveill Laboratoire I3S Les limites de la programmatio par objets Les composats et coecteurs «modules» réutilisables

Plus en détail

LA NOUVELLE IDENTITÉ DE L AGESSS SE DÉVOILE!

LA NOUVELLE IDENTITÉ DE L AGESSS SE DÉVOILE! l itermédiaire Le joural de l Associatio des gestioaires des établissemets de saté et de services sociaux VOLUME 20, NUMÉRO 1 MAI 2011 LA NOUVELLE IDENTITÉ DE L AGESSS SE DÉVOILE! Fraçois Jea Présidet-directeur

Plus en détail

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire HAPTRE térêt simple Sommaire A B D E F G H J K L Notio d itérêt Formule fodametale de l itérêt simple Durée de placemet exprimée e mois Durée de placemet exprimée e jours alculs sur la formule fodametale

Plus en détail

ÉTUDE. SECTEUR Cadre de vie et technique GÉOMÈTRES-EXPERTS, TOPOGRAPHES, PHOTOGRAMMÈTRES, EXPERTS FONCIERS. Portrait statistique

ÉTUDE. SECTEUR Cadre de vie et technique GÉOMÈTRES-EXPERTS, TOPOGRAPHES, PHOTOGRAMMÈTRES, EXPERTS FONCIERS. Portrait statistique ÉTUDE SECTEUR Cadre de vie et techique GÉOMÈTRES-EXPERTS, TOPOGRAPHES, PHOTOGRAMMÈTRES, EXPERTS FONCIERS Portrait statistique 02 ÉTUDE - mai 2012 Sommaire 03 Pricipaux eseigemets 04 Sources mobilisées

Plus en détail

LE DÉCRET TÉLÉMÉDECINE ET SA DÉFINITION DES ACTES. Téléconsultation

LE DÉCRET TÉLÉMÉDECINE ET SA DÉFINITION DES ACTES. Téléconsultation LE DÉCRET TÉLÉMÉDECINE ET SA DÉFINITION DES ACTES Téléconsultation permettre à un professionnel médical de donner une consultation à distance à un patient(un professionnel de santé peut être présent auprès

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules est à dispositio olie et sera doé aux cadidats lors des exames oraux

Plus en détail

e-santé du transplanté rénal : la télémédecine au service du greffé

e-santé du transplanté rénal : la télémédecine au service du greffé e-santé du transplanté rénal : la télémédecine au service du greffé Professeur Michèle Kessler CHU de Nancy et réseau Néphrolor L une des applications de la télémédecine est la télésurveillance à domicile,

Plus en détail

Rencontres Européennes de Psychiatrie Pénitentiaire

Rencontres Européennes de Psychiatrie Pénitentiaire 1 st European Meetings of Prison Psychiatry ères PRÉ-PROGRAMME Rencontres Européennes de Psychiatrie Pénitentiaire Société Européenne de Médecine Pénitentiaire (SEMP) European Society of Prison Medicine

Plus en détail

Diatélic DP : télémédecine pour la prévention des aggravations de santé des dialysés à domicile

Diatélic DP : télémédecine pour la prévention des aggravations de santé des dialysés à domicile DP : télémédecine pour la prévention des aggravations de santé des dialysés à domicile Jacques CHANLIAU, François CHARPILLET, Pierre-Yves DURAND, Robert HERVY, Jean-Pierre THOMESSE, Luis VEGA Résumé. DP

Plus en détail

Bienvenue à notre deuxième édition des Systèmes de réussite de l année!

Bienvenue à notre deuxième édition des Systèmes de réussite de l année! BULLETIN DES SYSTEMES D AFFAIRES DE LA GISC 2 e uméro 2012 Mot du directeur de la rédactio Bieveue à otre deuxième éditio des Systèmes de réussite de l aée! des FSLD frachit des étapes importates 3 Tour

Plus en détail

Définir sa problématique, son besoin. Présélectionner son agence conseil en communication. Organiser une compétition

Définir sa problématique, son besoin. Présélectionner son agence conseil en communication. Organiser une compétition sommaire Défiir sa problématique, so besoi Pourquoi faire u brief (cahier des charges)? Présélectioer so agece coseil e commuicatio Quel type d agece coseil recherchez-vous? Vous avez trouvé l agece coseil

Plus en détail

18 th GERPAC CONFERENCE WEDNESDAY, OCTOBER 7 TH / 2015

18 th GERPAC CONFERENCE WEDNESDAY, OCTOBER 7 TH / 2015 18 th GERPAC CONFERENCE WEDNESDAY, OCTOBER 7 TH / 2015 11:30 Registration 12:30 Lunch 13:45-14:00 Opening Ceremony S. Crauste-Manciet - GERPAC President New ASPEC-GERPAC Guide : Isolators qualification

Plus en détail

Conférence mondiale sur la lutte contre la rage : la prévention à la source animale est la solution la plus durable

Conférence mondiale sur la lutte contre la rage : la prévention à la source animale est la solution la plus durable Conférence mondiale sur la lutte contre la rage : la prévention à la source animale est la solution la plus durable Séoul (République de Corée), 7-9 septembre 2011 L Organisation mondiale de la santé animale

Plus en détail

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing?

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Alexandre Loire A.L.F.A Project Manager July, 5th 2007 1. Changes to roles in customer/supplier relations a - Distribution Channels Activities End customer

Plus en détail

Opérations bancaires avec l étranger *

Opérations bancaires avec l étranger * Opératios bacaires avec l étrager * Coditios bacaires au 1 er juillet 2011 Etreprises et orgaismes d itérêt gééral Opératios à destiatio de l étrager Viremets émis vers l étrager : viremet e euros iférieur

Plus en détail

Xlème Contrat de Plan Etat-Région (Article 66): Préparation de Vinventaire historique d'anciens sites industriels de la région Midi-Pyrénées

Xlème Contrat de Plan Etat-Région (Article 66): Préparation de Vinventaire historique d'anciens sites industriels de la région Midi-Pyrénées IRE MIDI-PYRÉNÉES \L.U-, Xlème Cotrat de Pla Etat-Régio (Article 66): Préparatio de Vivetaire historique d'acies sites idustriels de la régio Midi-Pyréées Etude réalisée das le cadre des actios de Service

Plus en détail

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée Nous ous occupos d accroître votre clietèle avec le compte Avatage d etreprise Pour trouver des cliets potetiels grâce à u simple compte bacaire Vous cherchez des idées

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules sera mis à dispositio des cadidats, si écessaire. Etat au 1er mars

Plus en détail

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF 2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF Kick off transnational project meeting June 6 & 7th 2011 6 et 7 Juin 2011 CERGY/ VAL D OISE Monday june 6th morning

Plus en détail

Parcours du patient cardiaque

Parcours du patient cardiaque Parcours du patient cardiaque Une analyse HAS à partir de la base QualHAS, des Indicateurs Pour l Amélioration de la Qualité & Sécurité des Soins (IPAQSS)- Infarctus du myocarde Linda Banaei-Bouchareb,

Plus en détail

PROGRAMME FINAL. cardiorun.org AVEC LE SUPPORT DE :

PROGRAMME FINAL. cardiorun.org AVEC LE SUPPORT DE : PROGRAMME FINAL AVEC LE SUPPORT DE : COMITÉ SCIENTIFIQUE : Christophe POUILLOT (Saint Denis La Réunion) Philippe MABO (Rennes) Olivier DARREMONT (Bordeaux) DIRECTEUR SCIENTIFIQUE DU CONGRÈS : Jean Pierre

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES

GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES SOMMAIRE Les visites d etreprises : pourquoi ouvrir ses portes?.... 8 1.1 Des motivatios variées pour les etreprises... 8 1.2 Les freis à l ouverture

Plus en détail

Remboursé par l assurance maladie obligatoire 100% 100% 200%

Remboursé par l assurance maladie obligatoire 100% 100% 200% Mutuelle Saté pompiers - pats Offre reservee SPASDIS prévi POMPIERS surcomplemetaire spasdis CUMUL maladie (1) Cosultatios, visites (gééralistes / spécialistes) 130% 70 % 200 % Pharmacie : médicamets remboursés

Plus en détail

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions.

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions. 3 Réseau Le réseau costitue u aspect essetiel d u eviroemet virtuel ESX. Il est doc importat de compredre la techologie, y compris ses différets composats et leur coopératio. Das ce chapitre, ous étudios

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

Code de Déontologie Commercial Changer les choses avec intégrité

Code de Déontologie Commercial Changer les choses avec intégrité Code de Déotologie Commercial Chager les choses avec itégrité U message du Directeur gééral de Hospira Chers collaborateurs de Hospira, Je souhaite vous préseter le Code de Déotologie Commercial de Hospira.

Plus en détail

Mobile Business. Communiquez efficacement avec vos relations commerciales 09/2012

Mobile Business. Communiquez efficacement avec vos relations commerciales 09/2012 Mobile Busiess Commuiquez efficacemet avec vos relatios commerciales 9040412 09/2012 U choix capital pour mes affaires Pour gérer efficacemet ses affaires, il y a pas de secret : il faut savoir predre

Plus en détail

La propriété intellectuelle dans l industrie pharmaceutique Intellectual Property in the Pharmaceutical Industry

La propriété intellectuelle dans l industrie pharmaceutique Intellectual Property in the Pharmaceutical Industry www.jdpi.ch Journée de droit de la propriété intellectuelle La propriété intellectuelle dans l industrie pharmaceutique Intellectual Property in the Pharmaceutical Industry vendredi 10 février 2012 Organisation:

Plus en détail

UNILINK ENTERPRISE PARTNERSHIP SCHEME IN TUNISIA

UNILINK ENTERPRISE PARTNERSHIP SCHEME IN TUNISIA UNILINK TOWARDS A SUSTAINABLE UNIVERSITY- ENTERPRISE PARTNERSHIP SCHEME IN TUNISIA VERS UN PLAN DURABLE DE PARTENARIAT UNIVERSITÉ-ENTREPRISE EN TUNISIE VISITE D ÉTUDES LE 20 AU 22 MAI 2009 Mercredi, le

Plus en détail

ISSN 2212-764X EUROPEAN RESEARCH IN TELEMEDICINE LA RECHERCHE EUROPÉENNE EN TÉLÉMÉDECINE. euretelmed.com. Vol. 1 ǀ Mars 2012 ǀ N

ISSN 2212-764X EUROPEAN RESEARCH IN TELEMEDICINE LA RECHERCHE EUROPÉENNE EN TÉLÉMÉDECINE. euretelmed.com. Vol. 1 ǀ Mars 2012 ǀ N ISSN 2212-764X EUROPEAN RESEARCH IN TELEMEDICINE LA RECHERCHE EUROPÉENNE EN TÉLÉMÉDECINE euretelmed.com 1 Vol. 1 ǀ Mars 2012 ǀ N euretelmed-couv3(new1).indd 1 19/01/12 10:23 European Research in Telemedicine

Plus en détail

Guide du suivi et de l évaluation axés sur les résultats P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE L É VA L UATION

Guide du suivi et de l évaluation axés sur les résultats P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE L É VA L UATION Guide du suivi et de l évaluatio axés sur les résultats P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE L É VA L UATION P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE

Plus en détail

Télémédecine, télésanté, télésoins : un nouveau défi à relever pour les infirmiers/es?

Télémédecine, télésanté, télésoins : un nouveau défi à relever pour les infirmiers/es? Télémédecine, télésanté, télésoins : un nouveau défi à relever pour les infirmiers/es? Lisette CAZELLET Consultant Formateur TIC Santé SALON INFIRMIER 4 Novembre 2010 PLAN DE LA PRESENTATION Sondage :

Plus en détail

La tarification hospitalière : de l enveloppe globale à la concurrence par comparaison

La tarification hospitalière : de l enveloppe globale à la concurrence par comparaison ANNALES D ÉCONOMIE ET DE STATISTIQUE. N 58 2000 La tarificatio hospitalière : de l eveloppe globale à la cocurrece par comparaiso Michel MOUGEOT * RÉSUMÉ. Cet article cosidère différetes politiques de

Plus en détail

Vincent Péters. Président du GT TICS du SNITEM. Directeur Affaires Réglementaires de BIOTRONIK France

Vincent Péters. Président du GT TICS du SNITEM. Directeur Affaires Réglementaires de BIOTRONIK France Vincent Péters Directeur Affaires Réglementaires de BIOTRONIK France Président du GT TICS du SNITEM 5 juillet 2013 Colloque industries du numérique et Santé+ Autonomie Contexte Plus de 60 ans Cardiologues

Plus en détail

LE WMS EXPERT DE LA SUPPLY CHAIN DE DÉTAIL

LE WMS EXPERT DE LA SUPPLY CHAIN DE DÉTAIL LE WMS EXET DE LA SULY HAIN DE DÉTAIL QUELS SNT LES ENJEUX DE LA SULY HAIN? garatir la promesse cliet es derières aées, la distributio coaît ue véritable mutatio avec l évolutio des modes de cosommatio.

Plus en détail

Un accès direct à vos comptes 24h/24 VOTRE NUMÉRO CLIENT. www.bnpparibas.net. Centre de Relations Clients 0 820 820 001 (0,12 /min)

Un accès direct à vos comptes 24h/24 VOTRE NUMÉRO CLIENT. www.bnpparibas.net. Centre de Relations Clients 0 820 820 001 (0,12 /min) * selo coditios cotractuelles e vigueur. U accès direct à vos comptes 24h/24 VOTRE NUMÉRO CLIENT + VOTRE CODE SECRET * : www.bpparibas.et Cetre de Relatios Cliets 0 820 820 001 (0,12 /mi) Appli Mes Comptes

Plus en détail

RECENSEMENT DES USAGES EXPRIMÉS. De nombreux usages potentiels exprimés par les adhérents avec des degrés de maturité et de faisabilité variables

RECENSEMENT DES USAGES EXPRIMÉS. De nombreux usages potentiels exprimés par les adhérents avec des degrés de maturité et de faisabilité variables 1 RECENSEMENT DES USAGES EXPRIMÉS De nombreux usages potentiels exprimés par les adhérents avec des degrés de maturité et de faisabilité variables 2 LE PSIT A DÉFINI UN CADRE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA

Plus en détail

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Qu est-ce que l Écoomie sociale et solidaire? Coopératives Etreprises sociales Scop Fiaceurs sociaux Scic CAE Mutuelles Coopératives d etreprises

Plus en détail

Donnez de la liberté à vos données. BiBOARD. www.biboard.fr

Donnez de la liberté à vos données. BiBOARD. www.biboard.fr Doez de la liberté à vos doées BiBOARD www.biboard.fr Le décisioel pour tous Le décisioel évolue. L etreprise quelle que soit sa taille, a besoi de piloter so activité à l aide d outils simples, fiables,

Plus en détail

Télécardiologie: développement en France et évolution de la réglementation. Mr Xavier Laroche Biotronik Dr Peyrouse Eric CHU La Timone

Télécardiologie: développement en France et évolution de la réglementation. Mr Xavier Laroche Biotronik Dr Peyrouse Eric CHU La Timone Télécardiologie: développement en France et évolution de la réglementation Mr Xavier Laroche Biotronik Dr Peyrouse Eric CHU La Timone Déclaration de Conflits d intérêt Xavier Laroche: je suis employé de

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Se former, Progresser, Evoluer...

Se former, Progresser, Evoluer... Se former, Progresser, Evoluer... CCI HAUTE-SAVOIE www.formatio-cci.fr Des formatios qui preet e compte les besois de chacu Deuxième orgaisme de formatio après l Educatio Natioale, les Chambres de Commerce

Plus en détail

La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique

La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique 2 e éditio Edité par l Autorité de régulatio des commuicatios électroiques et des postes RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉCEMBRE 2010 La fibre optique arrive chez vous Deveez acteur de la révolutio umérique Petit

Plus en détail

QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE?

QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE? Séminaire Aristote 12 juin 2013 QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE? Jean-Pierre Blanchère Coordinateur Département «e-santé et domotique» Pôle TES Justifications de la télémédecine

Plus en détail

Accessibilité. des Établissements Recevant du Public. pour les personnes en situation de handicap

Accessibilité. des Établissements Recevant du Public. pour les personnes en situation de handicap Accessibilité des Établissemets Recevat du Public pour les persoes e situatio de hadicap Quels ejeux écoomiques pour l État et les collectivités territoriales? Sommaire Ivitatio Presse Commuiqué de presse

Plus en détail

Télé OPTIK. Plus spectaculaire que jamais.

Télé OPTIK. Plus spectaculaire que jamais. Télé OPTIK Plus spectaculaire que jamais. Vivez toute la puissace de la télévisio sur IP grâce au réseau OPTIK 1 de TELUS et découvrez-e l extraordiaire potetiel. Télé OPTIK MC vous doe la parfaite maîtrise

Plus en détail

Dr Agnès Caillette-Beaudoin, Medecin-directeur, Calydial (Lyon)

Dr Agnès Caillette-Beaudoin, Medecin-directeur, Calydial (Lyon) Dr Agnès Caillette-Beaudoin, Medecin-directeur, Calydial (Lyon) Intervention personnalisée à tous les stades de la Maladie Rénale Chronique Prévention de la progression de la maladie rénale Consultation

Plus en détail

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE PURPOSE The Audit Committee (the Committee), assists the Board of Trustees to fulfill its oversight responsibilities to the Crown, as shareholder, for the following

Plus en détail

La preuve par. Principaux enseignements du bilan des PRT et. du recensement des projets télémédecine 2013

La preuve par. Principaux enseignements du bilan des PRT et. du recensement des projets télémédecine 2013 La preuve par Principaux enseignements du bilan des PRT et du recensement des projets télémédecine 2013 Le recensement Télémédecine 2013 01 Synthèse du recensement Télémédecine 2013 02 Répartition et maturité

Plus en détail

147788-LLP IT-ECVET N.E.T.WORK

147788-LLP IT-ECVET N.E.T.WORK ECVET system for No borders in tourism hospitality European Training and Work N.E.T.WORK 147788--1-IT-ECVET Units of learning outcomes What methods have you used? Le projet a pris en compte, à l avance

Plus en détail