Solution logicielle IDEA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Solution logicielle IDEA"

Transcription

1 6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte Solution logicielle IDEA Intervenant: M. Michel PIRON

2 6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte Une initiative de l Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France Comment améliorer vos contrôles avec le logiciel d audit IDEA

3 Agenda 1. Cabinet Michel Piron 2. L Expert Comptable - Mission 3. Analyse de la situation 4. Pourquoi un outil d audit 5. Le déroulement d une mission avec un outil d audit 6. Le concept IDEA 7. Étude de cas 1: Audit d un inventaire de stock 8. Questions / Réponses

4 1. Cabinet Michel PIRON Expertise Comptable Commissariat aux Comptes Formation

5 2. L expert comptable / Mission Plusieurs axes sont visés par l Expert Comptable: 1. La conformités aux règles 2. Les missions d audit des systèmes 3. Les missions de détection de fraudes

6 3.Analyse de la situation / Triangle de l auditeur Fournit les données Auditeur AD S appuie sur Système d information Mis en œuvre Contrôle interne

7 3.Analyse de la situation / Mission d audit La mission d audit contractuel de l Expert Comptable nécessite une prise de connaissance de l'entreprise (environnement économique, activité, système d'information ) et amène à examiner par sondages les éléments justifiant les données contenues dans ces comptes

8 3.Analyse de la situation / Mission d audit L'ensemble des travaux de l EC doit être documenté. L EC doit notamment consigner dans un dossier de travail l'étendue des procédures d'audit effectuées ainsi que le résultat de ces procédures et les conclusions auxquelles il est parvenu à partir des éléments probants collectés.

9 3.Analyse de la situation / Mission d audit Par ailleurs, il appartient à l auditeur de prendre en considération le risque que les comptes puissent contenir des anomalies significatives résultant de fraudes ou d'erreurs.

10 3.Analyse de la situation / Conclusion générale L apparition des outils répondent à des problématiques plus pointues afin de: Gérer la complexité Documenter Structurer ( méthodologie) Par exemple: SOX met l accent sur la documentation afin de garantir la connaissance et la transmission La dématérialisation croissante induit des contrôles automatisés Les contrôles réglementaires y compris fiscaux imposent des règles de suivi toujours plus exigeantes Avec le but d assurer: La traçabilité des opérations La piste d audit L archivage

11 4.Pourquoi utiliser un outil d audit? L'audit en milieu informatique nécessite une adéquation des outils certains contrôles nécessitent une assistance informatique Les outils d audit permettent d'étendre les analyses à la totalité des transactions Il devient possible de traiter des bases de données illimitées, quelque soit son format Les outils informatiques permettent d augmenter le nombre de tests Il devient possible d'automatiser et d'accélérer les tests, notamment sur des contrôles clés Les outils d audit permettent une traçabilité et une documentation des contrôles

12 5. Les étapes d une mission avec un outil d audit I: Planifier II: Récupération des données III: Analyse des données avec IDEA IV: Le reporting

13 I. Planifier la mission d audit Définir les objectifs de la mission Des discussions avec les utilisateurs et les informaticiens Décider quelles données seront extraites du système et comment les transférer sur le PC de l auditeur

14 II. Comment récupérer les données client? Ordinateur client Transfert données Ordinateur auditeur

15 II. La récupération des données, les étapes Étape 2.1.: Planification du transfert Selon les résultats de l étape 1 de la mission Étape 2.2: Demande formelle des données auprès du client Étape 2.3: Transfert des données Étape 2.4: Vérification de l intégrité des données reçues

16 II. La récupération des données, les étapes 2.1 Quelques questions à se poser avant la mission: Quels sont les objectifs de la mission? Quel type de données le client a? Est- ce que le client a accès facilement aux données? Sinon, est ce que les données peuvent être extraites/obtenues? Quelle type d assistance ai-je besoin? Avec qui dois- je communiquer?

17 II. La récupération des données, les étapes 2.2 La demande formelle des données auprès du client afin d obtenir les autorisations nécessaires de transfert des fichiers Décisions sur les transferts des fichiers, leur format, des dates et d autres modalités.

18 II. La récupération des données, les étapes 2.3 CD ROM Réseau Clé USB Disque dur externe Modem

19 II. La récupération des données, les étapes 2.4 La vérification de l intégrité des données Types d erreurs fréquentes rencontrés lors du processus de transfert: Les données obtenues ne conviennent pas (Par ex: des dates différentes) La conciliation des données peut se réaliser par: La vérification des totaux numériques La vérification du nombre de lignes Comparant un échantillon d enregistrement à un imprimé de l ordinateur hôte

20 Note étape 2 Les données doivent être comprises Les données peuvent être représentées de différentes façons: langues, format Récupérer le dictionnaire de données À ce stade de la mission, un spécialiste informatique du client peut s avérer très utile

21 6.Le concept IDEA IDEA = Interactive Data Extraction and Analysis Importation Analyse des données Exportation IDEA Assistant à l importation Formats standards Formats exceptionnels Fonctions d analyse Exportation Fichiers d impression Piste audit / historique IDEAScript = automatisation

22 Pourquoi IDEA? Fonctionnalités basées sur les besoins des professionnels de l audit - Audits financiers et opérationnels. - Soutien au contrôleur de gestion / directeur financier. EDP (Electronic Data Processing)-Audits. - Détection d indices de fraudes. - Révision comptable. Capacité à traiter des fichiers de taille illimitée. Grande facilité d utilisation. Importation de données standards et non standards Commandes spécifiques à l audit. Mode lecture.

23 Exemple d application Importation de données Contrôle de calculs Fusionner des bases de données Jointure de données Comparer des données Contrôle de données statistiques Stratification de données Extraction d exceptions Echantillonnage Loi de Benford Contrôle de doublons et trous numériques

24 Exemple d utilisations CYCLE OBJECTIFS TRAITEMENT / ANALYSE VENTES Analyse du risque clients Importation d'un grand livre clients et établissement d'une balance âgée (fonction "âge de comptes"). Analyse de l'antériorité des créances Exhaustivité des ventes Importation d'un journal de ventes et détection des bris de séquence dans la numérotation des factures Jonction des données issues de la gestion commerciale et de la comptabilité

25 Exemple d utilisations CYCLE OBJECTIFS TRAITEMENT / ANALYSE STOCKS Analyse de l'antériorité des références en stock Analyse de la valorisation des références en stock Comparaison des références en stock avec les données issues de la gestion commerciale (références vendues) Comparaison pour chaque référence en stock de leur quantité en stock sur les n dernières années, mois Comparaison de la valorisation des références en stock avec les données issues de la gestion commerciale (prix de vente unitaires)

26 Exemple d application CYCLE OBJECTIFS TRAITEMENT / ANALYSE FRAUDES Détection de détournements Fusions des journaux de banque et analyse des règlements de montants identiques Conformité et vraisemblance

27 7.Etudes de cas. 1: Suivit d un inventaire de stock Définition des objectifs Importation des fichiers La vérification de l intégrité des données Les statistiques des champs Tests de base avec IDEA Comparaison Identification d anomalies

28 Questions / Réponses

Avec Onward, contrôlez les comptes en 30 min

Avec Onward, contrôlez les comptes en 30 min Avec Onward, contrôlez les comptes en 30 min Controller Les logiciels de contrôle automatisé de la comptabilité pour l expertcomptable et le commissaire aux comptes Importez la comptabilité de vos clients

Plus en détail

Audit réalisé dans un milieu informatique. Animateurs: Michèle CARTIER LE GUERINEL Emmanuel LAYOT

Audit réalisé dans un milieu informatique. Animateurs: Michèle CARTIER LE GUERINEL Emmanuel LAYOT Audit réalisé dans un milieu informatique Animateurs: Michèle CARTIER LE GUERINEL Emmanuel LAYOT Ordre du jour Prise en compte de l environnement informatique et incidence sur la démarche d audit Problématique

Plus en détail

Forum Panafricain de Haut

Forum Panafricain de Haut Forum Panafricain de Haut La problématique de l audit, du contrôle et de l évaluation des institutions de l Etat et des politiques économiques et sociales en Afrique: Fondements, évaluation, défis et stratégies

Plus en détail

Sommaire. BilanStat manuel de présentation et d utilisation Page 2

Sommaire. BilanStat manuel de présentation et d utilisation Page 2 BilanStat-Audit Sommaire Présentation... 3 Chapitre 0 : Gestion des bases de données... 5 Chapitre 0 : Gestion des missions... 12 Chapitre 1 : Eléments généraux... 17 Chapitre 2 : Capitaux propres... 28

Plus en détail

Contrôle des comptabilités informatisées

Contrôle des comptabilités informatisées ARC GESTION 8 rue Octave Longuet 91170 Viry-Châtillon 01.84.184.284 Contrôle des comptabilités informatisées Contrôle des comptabilités informatisées Instruction 13L-1-06 n 12 du 24 janvier 2006 publiée

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 300 PLANIFICATION D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 300 PLANIFICATION D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS NORME INTERNATIONALE D AUDIT 300 PLANIFICATION D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE Paragraphe

Plus en détail

GROUPE IDRAC BAC+4/5 Les experts

GROUPE IDRAC BAC+4/5 Les experts Juillet 2014 GROUPE IDRAC BAC+4/5 Les experts AUDIT FINANCIER APPROFONDI FINA001 Semestre 10 Nombre heures 20 Nombre crédits 2 Français Département académique : Finance, CDG et TQG Coordinateur de département

Plus en détail

MORGENSTERN ET ASSOCIES SARL 7 rue du Chevalier de Saint George 75008 PARIS. NOTE D INFORMATION n 2014.14 du 23 septembre 2014

MORGENSTERN ET ASSOCIES SARL 7 rue du Chevalier de Saint George 75008 PARIS. NOTE D INFORMATION n 2014.14 du 23 septembre 2014 NOTE D INFORMATION n 2014.14 du 23 septembre 2014 Fichier FEC : exigences du fisc sur les systèmes et logiciels d encaissement : quel impact pour les entreprises? En mai dernier l administration fiscale

Plus en détail

Sage 100 Suite Comptable et Financière : la clé de l équilibre

Sage 100 Suite Comptable et Financière : la clé de l équilibre 6 7 Gestion quotidienne performante Pilotage et analyse Automatisation des processus Sage 100 Suite Comptable et Financière : la clé de l équilibre Centre névralgique de l entreprise, le système comptable

Plus en détail

Expertise. Prestations comptables et fiscales :

Expertise. Prestations comptables et fiscales : Pour le PCG (plan, générale, comptable), la comptabilité est définie comme un système d organisation de l information financière. La comptabilité est un outil qui fournit, après traitement approprié, un

Plus en détail

VERSION HUIT AMÉLIORATIONS. Soyez un meilleur auditeur. Vous avez le savoir. Nous avons les outils.

VERSION HUIT AMÉLIORATIONS. Soyez un meilleur auditeur. Vous avez le savoir. Nous avons les outils. VERSION HUIT AMÉLIORATIONS Soyez un meilleur auditeur. Vous avez le savoir. Nous avons les outils. À propos d'idea Améliorez vos aptitudes et vos connaissances en audit en utilisant les fonctionnalités

Plus en détail

Norme d'audit suisse: Audit réalisé dans l environnement de la technologie de l information et de la communication (NAS 401)

Norme d'audit suisse: Audit réalisé dans l environnement de la technologie de l information et de la communication (NAS 401) Norme d'audit suisse: Audit réalisé dans l environnement de la technologie de l information et de la communication (NAS 401) "Préface explicative" Chiffre Cette NAS donne des instructions sur un audit

Plus en détail

Vue d ensemble. Initiatives des données. Gestion de la trésorerie. Gestion du risque. Gestion des fournisseurs 2 >>

Vue d ensemble. Initiatives des données. Gestion de la trésorerie. Gestion du risque. Gestion des fournisseurs 2 >> Access MD Online Vue d ensemble Access MD Online fournit aux organisations un accès en temps réel à leurs programmes de carte commerciale au sein d un environnement sécurisé, n importe où et n importe

Plus en détail

Sage 100 Suite Comptable et Financière : la clé de l équilibre

Sage 100 Suite Comptable et Financière : la clé de l équilibre 6 7 Gestion quotidienne performante Pilotage et analyse Automatisation des processus Sage 100 Suite Comptable et Financière : la clé de l équilibre Centre névralgique de l entreprise, le système comptable

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 330 REPONSES DE L AUDITEUR AUX RISQUES EVALUES

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 330 REPONSES DE L AUDITEUR AUX RISQUES EVALUES NORME INTERNATIONALE D AUDIT 330 REPONSES DE L AUDITEUR AUX RISQUES EVALUES Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE Paragraphe

Plus en détail

Ordre des Experts Comptables de Tunisie

Ordre des Experts Comptables de Tunisie Ordre des Experts Comptables de Tunisie Norme relative aux Modalités d Application des Articles 2 et 3 de l Arrêté du 28 février 2003 portant Homologation du Barème des Honoraires des Experts Comptables

Plus en détail

Gestion Administration

Gestion Administration Gestion Administration SCÉNARIO PÉDAGOGIQUE DU LYCÉE CLARET TOULON 1 ère étape Création d une activité commerciale Objets de décoration 1 ère réunion informelle de travail Problématique associée au lancement

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 530 SONDAGES EN AUDIT

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 530 SONDAGES EN AUDIT Introduction NORME INTERNATIONALE D AUDIT 530 SONDAGES EN AUDIT (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE Paragraphe Champ d application

Plus en détail

Quel logiciel comptable choisir?

Quel logiciel comptable choisir? Quel logiciel comptable choisir? Il est important que chaque organisation établisse une distinction entre les qualités représentant des obligations incontournables ; et celles qui sont à considérer comme

Plus en détail

CONTRÔLE DES COMPTABILITÉS INFORMATISÉES

CONTRÔLE DES COMPTABILITÉS INFORMATISÉES CONTRÔLE DES COMPTABILITÉS INFORMATISÉES CE QU IL FAUT SAVOIR POINTS DE VIGILANCE CE QU IL FAUT SAVOIR Depuis le 1er janvier 2014, les entreprises faisant l objet d un contrôle fiscal doivent être en mesure

Plus en détail

Diplôme national d expertise comptable

Diplôme national d expertise comptable Diplôme national d expertise comptable Rapport semestriel de stage n 1 THEME REDACTION D UNE PROCEDURE D INVENTAIRE PHYSIQUE DES STOCKS 1 ème année CEC Semestre du 01/11/2007 au 30/04/2008 Proposé par

Plus en détail

La certification financière des Hôpitaux de Saint-Maurice

La certification financière des Hôpitaux de Saint-Maurice La certification financière des Hôpitaux de Saint-Maurice Jacques Touzard, Directeur-adjoint en charge de l Organisation et du Contrôle Interne Charles Morvan, Directeur-adjoint en charge des Affaires

Plus en détail

La piste d'audit fiable DGFIP Direction du contrôle fiscal

La piste d'audit fiable DGFIP Direction du contrôle fiscal FORUM DE LA FACTURATION 18 JUIN 2015 La piste d'audit fiable DGFIP Direction du contrôle fiscal Cadre juridique : DIRECTIVE 2010/45/EU du CONSEIL du 13 juillet 2010 transposée en 2013 : Une modernisation

Plus en détail

Clôture des comptes annuels : Travaux d inventaire et SIC. Formation. Clôture des comptes annuels : travaux d inventaire et SIC

Clôture des comptes annuels : Travaux d inventaire et SIC. Formation. Clôture des comptes annuels : travaux d inventaire et SIC Formation Page 1/6 travaux d inventaire et SIC Référence : Durée 1 : 2 semaines Date : Du 14 au 25 Septembre 2015 Type de formation : Inter-Entreprise Lieu : INTERNALE CONSULTING-CASABLANCA (MAROC) Prix

Plus en détail

BTS Comptabilité et Gestion SOMMAIRE

BTS Comptabilité et Gestion SOMMAIRE BTS Comptabilité et Gestion SOMMAIRE ANNEXE I : RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME... PAGE 2 I a. Référentiel des activités professionnelles...page 3 I b. Référentiel de certification... page 21 I c. Lexique....

Plus en détail

Master professionnel Métiers de la finance du contrôle et de l'audit Promotion 2009 Situation au 1er décembre 2011

Master professionnel Métiers de la finance du contrôle et de l'audit Promotion 2009 Situation au 1er décembre 2011 Master professionnel Métiers de la finance du contrôle et de l'audit Promotion 2009 Situation au 1er décembre 2011 Option : Audit comptable et financier Effectif total de la promotion 2009 : 9 Non concernés

Plus en détail

Présentation de la solution ifassen

Présentation de la solution ifassen Présentation de la solution ifassen Objectifs Assurer la traçabilité des processus de distribution et de vente Améliorer la qualité de service vis-à-vis des clients Disposer d une base des données d informations

Plus en détail

CONTRÔLE DES COMPTABILITÉS INFORMATISÉES M SUR LE FEC CE QU IL FAUT SAVOIR - POINTS DE VIGILANCE - BONNES PRATIQUES

CONTRÔLE DES COMPTABILITÉS INFORMATISÉES M SUR LE FEC CE QU IL FAUT SAVOIR - POINTS DE VIGILANCE - BONNES PRATIQUES i ZO M SUR LE FEC CE QU IL FAUT SAVOIR - POINTS DE VIGILANCE - BONNES PRATIQUES CE QU IL FAUT SAVOIR Depuis le 1er janvier 2014, les entreprises faisant l objet d un contrôle fiscal doivent être en mesure

Plus en détail

THEME 1 : Le contrôle des ressources financières allouées au secteur de la santé publique

THEME 1 : Le contrôle des ressources financières allouées au secteur de la santé publique OBJECTIFS THEME 1 : Le contrôle des ressources financières allouées au secteur de la santé publique Présenté par l Inspection Générale d Etat de la Guinée Conakry Dans le cadre du programme de contrôle

Plus en détail

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Diplôme de Comptabilité et de Gestion DCG D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Validation des Acquis de l Expérience VAE R é f é r e n t i e

Plus en détail

Archives et factures électroniques

Archives et factures électroniques Archives et factures électroniques Edito En 2001, le Conseil de l Union Européenne a publié la Directive 2001/115/CE relative à la facturation. Son objectif était de simplifier, de moderniser et d harmoniser

Plus en détail

L audit Informatique et la Qualité

L audit Informatique et la Qualité L audit Informatique et la Qualité Bennani Samir Ecole Mohammadia d Ingénieurs sbennani@emi.ac.ma emi.ac.ma Qu'est-ce que l'audit informatique? Pour Directeur général : voir plus clair dans l'activité

Plus en détail

L intelligence documentaire Au service de l expertise Comptable

L intelligence documentaire Au service de l expertise Comptable Groupe Locasystem International L intelligence documentaire Au service de l expertise Comptable Externalisation du processus de Saisie des Pièces Comptables et de génération des écritures à la norme de

Plus en détail

Covéa Finance Charte de l Audit et du Contrôle Interne

Covéa Finance Charte de l Audit et du Contrôle Interne CHARTE D AUDIT ET DE CONTROLE INTERNE DE COVÉA FINANCE DEFINITION DU CONTROLE INTERNE Le contrôle interne est un dispositif défini et mis en œuvre par les dirigeants et les personnels des sociétés, qui

Plus en détail

THEORIE ET CAS PRATIQUES

THEORIE ET CAS PRATIQUES THEORIE ET CAS PRATIQUES A DEFINIR 8/28/2012 Option AUDIT 1 INTRODUCTION L informatique : omniprésente et indispensable Développement des S.I. accroissement des risques Le SI = Système Nerveux de l entreprise

Plus en détail

Maîtrise Universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance

Maîtrise Universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance Maîtrise Universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance Audit des systèmes d'information Partie 3: la dimension informatique de l audit du Système de Contrôle Interne Emanuel Campos - version 2015

Plus en détail

Étude des métiers du contrôle dans la banque

Étude des métiers du contrôle dans la banque Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque Étude des métiers du contrôle dans la banque Paris, le 15 décembre 2009 0 Table

Plus en détail

Documentation commerciale

Documentation commerciale Documentation commerciale SOMMAIRE Description... 3 Gebat 7, progiciel de gestion intégré... 3 Modules... 4 Module «Gestion des affaires»... 5 Module «Gestion des achats»... 6 Demandes de prix... 6 Comparatifs...

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 501 ELEMENTS PROBANTS CONSIDERATIONS SUPPLEMENTAIRES SUR DES ASPECTS SPECIFIQUES

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 501 ELEMENTS PROBANTS CONSIDERATIONS SUPPLEMENTAIRES SUR DES ASPECTS SPECIFIQUES NORME INTERNATIONALE D AUDIT 501 ELEMENTS PROBANTS CONSIDERATIONS Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE Paragraphe Champ

Plus en détail

DOSSIER MODÈLE D'AUDIT NAGR OSBL DU SECTEUR PRIVÉ TABLE DES MATIÈRES GÉNÉRALE PARTIE 1 NOTIONS THÉORIQUES PARTICULARITÉS POUR LES OSBL.

DOSSIER MODÈLE D'AUDIT NAGR OSBL DU SECTEUR PRIVÉ TABLE DES MATIÈRES GÉNÉRALE PARTIE 1 NOTIONS THÉORIQUES PARTICULARITÉS POUR LES OSBL. DOSSIER MODÈLE D'AUDIT NAGR OSBL DU SECTEUR PRIVÉ GÉNÉRALE PARTIE 1 NOTIONS THÉORIQUES PARTICULARITÉS POUR LES OSBL Introduction Module 1 Contrôle de la qualité et documentation Module 2 Acceptation de

Plus en détail

Evidence and Discovery Management (EDM) kpmg.fr

Evidence and Discovery Management (EDM) kpmg.fr FORENSIC Evidence and Discovery Management (EDM) kpmg.fr EVIDENCE AND DISCOVERY MANAGEMENT Avec l explosion des moyens technologiques à notre disposition, ce sont plusieurs milliards de données qui sont

Plus en détail

Maîtrise Universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance. Audit des systèmes d information. Partie 5: Audit d une application informatique

Maîtrise Universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance. Audit des systèmes d information. Partie 5: Audit d une application informatique Maîtrise Universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance Audit des systèmes d information Partie 5: Audit d une application informatique Emanuel Campos - version 2015 Les présentations personnelles

Plus en détail

CREATION INVENTAIRE COMPLET

CREATION INVENTAIRE COMPLET CREATION INVENTAIRE COMPLET Avant l étape de validation de votre inventaire, pensez à faire une «Sauvegarde». 1- Préparer son inventaire Allez dans «stocks Inventaire Préparer l inventaire» Puis définir

Plus en détail

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Diplôme de Comptabilité et de Gestion DCG D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Validation des Acquis de l Expérience VAE R é f é r e n t i e

Plus en détail

Etat. factures. portail. res. dématérialiser EDI. fournisseurs. Etat EDI CO2. Dématérialisation des factures. portail. fiabilité.

Etat. factures. portail. res. dématérialiser EDI. fournisseurs. Etat EDI CO2. Dématérialisation des factures. portail. fiabilité. it fournisseurs ourn p tu fi bi r q res e Dématérialisation des Chorus une solution simple 100 % GRATUITE Gains financiers Réduction des coûts d impression, de stockage et d acheminement Gains d espace

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

Open Bee TM e-fact PRO

Open Bee TM e-fact PRO Open Bee TM e-fact PRO SOLUTION GLOBALE D AUTOMATISATION DU TRAITEMENT DES FACTURES FOURNISSEURS 80 % des factures fournisseurs sont encore actuellement reçues au format papier. 13,8 est le coût moyen

Plus en détail

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée.

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 Annexe 11: Systèmes informatisés

Plus en détail

A - GESTION DU POSTE INFORMATIQUE

A - GESTION DU POSTE INFORMATIQUE GRILLE ACADEMIQUE DES EN INFORMATIQUE A - GESTION DU POSTE INFORMATIQUE 1 * GERER SON POSTE INFORMATIQUE Organiser les ressources du poste de travail sous interface graphique Utiliser, si la configuration

Plus en détail

LES ACHATS (SUITE) Tenir la comptabilité fournisseurs (révisions et suite) :

LES ACHATS (SUITE) Tenir la comptabilité fournisseurs (révisions et suite) : 1ère et Terminale Bac Pro COMPTABILITÉ LE PLAN DE FORMATION EST A LIRE DE FACON TRANSVERSALE PROMOTION 2009 COMMUNICATION ET ORGANISATION COMMERCE ET COMPTABILITÉ ÉCONOMIE DROIT UTILISER LES OUTILS DE

Plus en détail

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité distributeur des solutions FICHE TECHNIQUE Module : Gestion des achats Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et

Plus en détail

Dans le cadre des activités de l IFPC, nous vous soumettons le présent catalogue de formation pour l année 2013.

Dans le cadre des activités de l IFPC, nous vous soumettons le présent catalogue de formation pour l année 2013. Dans le cadre des activités de l IFPC, nous vous soumettons le présent catalogue de formation pour l année 2013. Ifpc 2013 1 Thème : 1 Pack actualités Actualités comptables Actualités d'audit Actualités

Plus en détail

Prendre en compte l environnement informatique dans la réalisation des contrôles

Prendre en compte l environnement informatique dans la réalisation des contrôles Prendre en compte l environnement informatique dans la réalisation des contrôles Juillet 2013 1 16 Les supports de formation mis à disposition des participants sont la propriété exclusive de CNCC. En conséquence,

Plus en détail

Cabinet d expertise comptable, d audit et de conseil

Cabinet d expertise comptable, d audit et de conseil Cabinet d expertise comptable, d audit et de conseil au service d entreprises marocaines et de filiales d entreprises internationales MTB CONSULTING accompagne des entreprises marocaines et des filiales

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE PUBLIE SUR LE SITE www.fidrex.com EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE R. 823-21 DU CODE DE COMMERCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE PUBLIE SUR LE SITE www.fidrex.com EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE R. 823-21 DU CODE DE COMMERCE FIDREX Société d expertise comptable et de commissariat aux comptes RAPPORT DE TRANSPARENCE PUBLIE SUR LE SITE www.fidrex.com EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE R. 823-21 DU CODE DE COMMERCE

Plus en détail

Gespx (Logiciel de gestion commerciale) Version 4

Gespx (Logiciel de gestion commerciale) Version 4 Gespx (Logiciel de gestion commerciale) Version 4 Propriété & Usage Tout usage, représentation ou reproduction intégral ou partiel, fait sans le consentement d Im@gin Micro est illicite (Loi du 11 Mars

Plus en détail

Livre blanc Compta La dématérialisation en comptabilité

Livre blanc Compta La dématérialisation en comptabilité Livre blanc Compta La dématérialisation en comptabilité Notre expertise en logiciels de gestion et rédaction de livres blancs Compta Audit. Conseils. Cahier des charges. Sélection des solutions. ERP reflex-erp.com

Plus en détail

Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux...

Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux... Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux... Directions Financières dirigeants d entreprise fonds d investissement Avocats, mandataires & liquidateurs judiciaires Notre mission Répondre

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux référentiels dont le plus connu et le

Plus en détail

La dématérialisation et après

La dématérialisation et après La dématérialisation et après Formes de dématérialisation des factures, enjeux et facteurs clés de succès 2014 Emmanuelle Muller-Schrapp Associée Conseil opérationnel & Outsourcing 2013 Grant Thornton

Plus en détail

PAROLE D EXPERTS. Le fichier des écritures comptables

PAROLE D EXPERTS. Le fichier des écritures comptables Le fichier des écritures comptables PAROLE D EXPERTS Une méthodologie pour Une méthodologie pour anticiper les contrôles anticiper les contrôles du vérificateur du vérificateur UN SUJET NOUVEAU? Les premières

Plus en détail

VÉRIFICATION II CTB-21510

VÉRIFICATION II CTB-21510 FACULTÉ DES SCIENCES DE L ADMINISTRATION PLAN DE COURS Hiver 2004 Le 19 décembre 2003 VÉRIFICATION II CTB-21510 PROFESSEURE : Lise Gervais 4244, Pavillon Palasis-Prince Téléphone : 656-3046 lise.gervais@fsa.ulaval.ca

Plus en détail

OFFRES COPROPRIETES SYNDICS BENEVOLES ECPIM. SA ECPIM (Société d Expertise Comptable) 3 RUE DU DOME 75 116 PARIS Page 1 sur 6

OFFRES COPROPRIETES SYNDICS BENEVOLES ECPIM. SA ECPIM (Société d Expertise Comptable) 3 RUE DU DOME 75 116 PARIS Page 1 sur 6 OFFRES COPROPRIETES SYNDICS BENEVOLES ECPIM Page 1 sur 6 Offre 1 LOCATION DU LOGICIEL DE COPROPRIETE ET PRESTATION DE REVISION DES COMPTES Offre 2 SOUS-TRAITANCE DE LA COMPTABILITE DES COPROPRIETES Prestation

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Lorraine Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux

Plus en détail

Norme ISA 220, Contrôle qualité d un audit d états financiers

Norme ISA 220, Contrôle qualité d un audit d états financiers IFAC Board Prise de position définitive 2009 Norme internationale d audit (ISA) Norme ISA 220, Contrôle qualité d un audit d états financiers Le présent document a été élaboré et approuvé par le Conseil

Plus en détail

LE PDF LIBRE ET GRATUIT

LE PDF LIBRE ET GRATUIT agence pour l informatique financière de l État BERCY 3 10, RUE DU CENTRE 93464 NOISY-LE-GRAND CEDEX Standard : (+33) 1 57 33 99 00 LE PDF LIBRE ET GRATUIT Méthodologie de création d un PDF L A.I.F.E.

Plus en détail

COMPTABILITE ET GESTION

COMPTABILITE ET GESTION BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMPTABILITE ET GESTION Septembre 2015 Page 1 sur 126 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l éducation nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche Arrêté du 3

Plus en détail

INSTITUT SUPERIEUR DU GENIE APPLIQUE

INSTITUT SUPERIEUR DU GENIE APPLIQUE INSTITUT SUPERIEUR DU GENIE APPLIQUE Sous le thème : Les techniques et outils de l audit comptable et financier Réalisé par : M. ERRADI HAMZA M. YACOUR NAOUFAL Sous la direction de: M me kaoutar El Menzhi

Plus en détail

Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relative à l efficacité énergétique

Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relative à l efficacité énergétique Pollutec 2013 Atelier ATEE AUDIT ENERGETIQUE EN ENTREPRISE Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relative à l efficacité énergétique Laurent Cadiou DGEC/SCEE Bureau Économies

Plus en détail

Internet, intranet & extranet

Internet, intranet & extranet 6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte Internet, intranet & extranet Alexandre VALLETTE, Expert Comptable Laurent BENOUDIZ, Expert comptable 6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord

Plus en détail

Concours EUR/B/164/00. Assistants administratifs (B5/B4) Épreuve a)

Concours EUR/B/164/00. Assistants administratifs (B5/B4) Épreuve a) Concours EUR/B/164/00 Assistants administratifs (B5/B4) Épreuve a) Test constitué d une série de questions à choix visant à évaluer les connaissances spécifiques dans le domaine choisi DOMAINE 2 Audit

Plus en détail

Formation pour les auditeurs et contrôleurs internes

Formation pour les auditeurs et contrôleurs internes Formation pour les auditeurs et contrôleurs internes Depuis la crise financière et économique que nous traversons, le rôle des métiers de contrôle a pris de l ampleur. Ainsi, dans le contexte actuel, il

Plus en détail

ERP/PGI : JD EDWARDS ENTERPRISEONE

ERP/PGI : JD EDWARDS ENTERPRISEONE distributeur des solutions ERP/PGI : JD EDWARDS ENTERPRISEONE Module : Comptabilité Générale Les objectifs de la solution : Réagir rapidement au changement. Problème : améliorer la réactivité et la capacité

Plus en détail

DIACLIENT GESTION DE LA RELATION CLIENT

DIACLIENT GESTION DE LA RELATION CLIENT La Gestion de la Relation Client par Excellence è DIACLIENT GESTION DE LA RELATION CLIENT Capitalisez l information client et dynamisez la qualité de service. Dossier permanent complet, avec ajout personnalisable

Plus en détail

Les fraudes utilisent nécessairement le système. L informatisation de la recherche des. fraudes simples (1/2) >> fraudes. fraudes.

Les fraudes utilisent nécessairement le système. L informatisation de la recherche des. fraudes simples (1/2) >> fraudes. fraudes. L informatisation de la recherche des simples (1/2) Noël Pons, CIA consultant, ancien Conseiller au Service Central de Prévention de la Corruption Yoanna Pons étudiante Cet article (et sa deuxième partie

Plus en détail

asah alpha consulting Prog o ram a m m e e de d e fo f r o mat a i t on o n 2 01 0 5

asah alpha consulting Prog o ram a m m e e de d e fo f r o mat a i t on o n 2 01 0 5 AUDIT 1 1.1 Evaluation et appréciation du contrôle Auditeurs internes, contrôleurs de gestion Responsables administratifs et financiers ; Durée : 03 jours Maitriser la démarche d évaluation interne Mettre

Plus en détail

AUDIT TAX LEGAL ADVISORY

AUDIT TAX LEGAL ADVISORY AUDIT TAX LEGAL ADVISORY Présentation du Cabinet Melhenas & Associés est un cabinet indépendant d expertise comptable, d audit et de conseil. Notre métier, conseiller et accompagner nos clients pour réaliser

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 620 UTILISATION DES TRAVAUX D UN EXPERT DESIGNE PAR L AUDITEUR

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 620 UTILISATION DES TRAVAUX D UN EXPERT DESIGNE PAR L AUDITEUR NORME INTERNATIONALE D AUDIT 620 UTILISATION DES TRAVAUX D UN EXPERT DESIGNE PAR L AUDITEUR Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009)

Plus en détail

Norme ISA 320, CARACTERE SIGNIFICATIF LORS DE LA PLANIFICATION ET DE LA REALISATION D UN AUDIT

Norme ISA 320, CARACTERE SIGNIFICATIF LORS DE LA PLANIFICATION ET DE LA REALISATION D UN AUDIT Norme internationale d audit (ISA) Norme ISA 320, CARACTERE SIGNIFICATIF LORS DE LA PLANIFICATION ET DE LA REALISATION D UN AUDIT La présente Norme internationale d audit (ISA) publiée en anglais par l

Plus en détail

Conférence Salon ELUCEO 11 mars 2015. Animée par Francis MARQUANT EXPERT COMPTABLE et COMMISSAIRE AUX COMPTES

Conférence Salon ELUCEO 11 mars 2015. Animée par Francis MARQUANT EXPERT COMPTABLE et COMMISSAIRE AUX COMPTES Conférence Salon ELUCEO 11 mars 2015 Animée par Francis MARQUANT EXPERT COMPTABLE et COMMISSAIRE AUX COMPTES FDE / FEPC 19 RUE BEAUREPAIRE 75010 PARIS 1 SOMMAIRE 1. Les rôles et fonctions du commissaire

Plus en détail

Nous avons l expertise nécessaire pour répondre à vos besoins spécifiques. Visitez notre site Web à l adresse suivante www.biconseil.

Nous avons l expertise nécessaire pour répondre à vos besoins spécifiques. Visitez notre site Web à l adresse suivante www.biconseil. Gestion Financière Evolution Liberté Gestion financière Navision Comptabilité générale, analytique Gestion budgétaire, bancaire, des immobilisations, de la maintenance, des assurances des amortissements

Plus en détail

Des solutions sur-mesure pour votre croissance

Des solutions sur-mesure pour votre croissance www.lzexperts.com 1 Des solutions sur-mesure pour votre croissance 2 à propos de LZ Experts LZ Experts développe des missions d audit, de conseil et de formation dans l optique d apporter à ses clients

Plus en détail

CHAPITRE 2 : LES DOSSIERS THEMATIQUES 81

CHAPITRE 2 : LES DOSSIERS THEMATIQUES 81 SOMMAIRE INTRODUCTION 5 1. Les normes professionnelles 5 2. Les objectifs du guide 5 3. L approche méthodologique et pédagogique 6 4. Les apports de la norme CNCC 2-302 : «audit réalisé dans un environnement

Plus en détail

Outil 5 : Exemple de guide d évaluation des auditeurs internes

Outil 5 : Exemple de guide d évaluation des auditeurs internes Audit Committee Institute Outil 5 : Exemple de guide d évaluation des auditeurs internes Le comité d audit joue un rôle de plus en plus important dans l orientation et l exécution des travaux de l audit

Plus en détail

Comment mettre en place et dynamiser le rôle de l audit interne.

Comment mettre en place et dynamiser le rôle de l audit interne. 1 Comment mettre en place et dynamiser le rôle de l audit interne. I. RÔLE ET IMPORTANCE DE LA FONCTION AUDIT INTERNE 1. Définitions A. Définition de l Audit Interne L Audit Interne est un service au sein

Plus en détail

Befimmo SA Règlement de l'audit interne

Befimmo SA Règlement de l'audit interne Befimmo SA Règlement de l'audit interne Table des matières Article 1 - Nature... 1 Article 2 - Mission, objectifs et activités... 2 Article 3 - Programme annuel... 3 Article 4 - Reporting... 3 Article

Plus en détail

Les logiciels. Mac. Découvrez-les dès maintenant!

Les logiciels. Mac. Découvrez-les dès maintenant! Nouveau Les logiciels Découvrez-les dès maintenant! Pour l ensemble des petites entreprises LES 5 POINTS CLÉS Démarrez rapidement Saisissez simplement Compta Ce logiciel spécialement conçu pour une utilisation

Plus en détail

Rapport de stage professionnel d expertise comptable sous le thème

Rapport de stage professionnel d expertise comptable sous le thème Rapport de stage professionnel d expertise comptable sous le thème CONCEPTION D UN MANUEL D ORGANISATION COMPTABLE 1. Conception d un manuel d organisation comptable 1.1. Cadre légal Le manuel d organisation

Plus en détail

Norme comptable relative au contrôle interne et l organisation comptable dans les établissements bancaires NC22

Norme comptable relative au contrôle interne et l organisation comptable dans les établissements bancaires NC22 Norme comptable relative au contrôle interne et l organisation comptable dans les établissements bancaires NC22 OBJECTIF 01. La Norme Comptable NC 01 - Norme Comptable Générale définit les règles relatives

Plus en détail

CONTRÔLE INTERNE ET GESTION DE LA QUALITÉ DANS LES CABINETS D'AUDIT

CONTRÔLE INTERNE ET GESTION DE LA QUALITÉ DANS LES CABINETS D'AUDIT CONTRÔLE INTERNE ET GESTION DE LA QUALITÉ DANS LES CABINETS D'AUDIT Introduction Un moyen de se doter d un système de contrôle interne efficace et performant réside dans la mise en place d un système de

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE (Exercice clos le 30 septembre 2014)

RAPPORT DE TRANSPARENCE (Exercice clos le 30 septembre 2014) RAPPORT DE TRANSPARENCE (Exercice clos le 30 septembre 2014) Sommaire 1 PRESENTATION DU CABINET...1 1.1 Le cabinet en France...1 1.1.1 Description de l activité et des entités de commissariat aux comptes

Plus en détail

DSCG. Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion. UE 5 Management des systèmes d information. VAE R é f é r e n t i e l d e c o m p é t e n c e s

DSCG. Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion. UE 5 Management des systèmes d information. VAE R é f é r e n t i e l d e c o m p é t e n c e s Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion DSCG D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Validation des Acquis de l Expérience VAE R é f é

Plus en détail

SERIE OCDE LES PRINCIPES DE BONNES PRATIQUES DE LABORATOIRE ET LA VERIFICATION DU RESPECT DE CES PRINCIPES NUMERO 10

SERIE OCDE LES PRINCIPES DE BONNES PRATIQUES DE LABORATOIRE ET LA VERIFICATION DU RESPECT DE CES PRINCIPES NUMERO 10 DIFFUSION GÉNÉRALE OCDE/GD(95)115 SERIE OCDE LES PRINCIPES DE BONNES PRATIQUES DE LABORATOIRE ET LA VERIFICATION DU RESPECT DE CES PRINCIPES NUMERO 10 DOCUMENT CONSENSUS SUR LES BPL APPLICATION DES PRINCIPES

Plus en détail

LE NOUVEAU REFERENTIEL NORMATIF ET DEONTOLOGIQUE DU PROFESSIONNEL DE L EXPERTISE COMPTABLE. Septembre 2011. Page 1

LE NOUVEAU REFERENTIEL NORMATIF ET DEONTOLOGIQUE DU PROFESSIONNEL DE L EXPERTISE COMPTABLE. Septembre 2011. Page 1 LE NOUVEAU REFERENTIEL NORMATIF ET DEONTOLOGIQUE DU PROFESSIONNEL DE L EXPERTISE COMPTABLE Septembre 2011 Page 1 Au sommaire Préambule Le nouveau référentiel sur la forme Le nouveau référentiel sur le

Plus en détail

Norme ISA 300, Planification d un audit d états financiers

Norme ISA 300, Planification d un audit d états financiers IFAC Board Prise de position définitive 2009 Norme internationale d audit (ISA) Norme ISA 300, Planification d un audit d états financiers Le présent document a été élaboré et approuvé par le Conseil des

Plus en détail

Charte de l'audit informatique du Groupe

Charte de l'audit informatique du Groupe Direction de la Sécurité Globale du Groupe Destinataires Tous services Contact Hervé Molina Tél : 01.55.44.15.11 Fax : E-mail : herve.molina@laposte.fr Date de validité A partir du 23/07/2012 Annulation

Plus en détail

LE NOUVEAU REFERENTIEL NORMATIF ET DEONTOLOGIQUE DU PROFESSIONNEL DE L EXPERTISE COMPTABLE

LE NOUVEAU REFERENTIEL NORMATIF ET DEONTOLOGIQUE DU PROFESSIONNEL DE L EXPERTISE COMPTABLE LE NOUVEAU REFERENTIEL NORMATIF ET DEONTOLOGIQUE DU PROFESSIONNEL DE L EXPERTISE COMPTABLE Septembre 2011 Page 1 Au sommaire Préambule Le nouveau référentiel sur la forme Le nouveau référentiel sur le

Plus en détail

Plate-forme comptable de DPA Conseil

Plate-forme comptable de DPA Conseil Plate-forme comptable de DPA Conseil Expertise comptable Conseil aux entreprises Version Février 2013 DPA Conseil et Internet au service de l entreprise Nous mettons à votre disposition un véritable outil

Plus en détail