Pour en savoir plus sur la douleur chronique. Nicole Brunet Aline Boulanger

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pour en savoir plus sur la douleur chronique. Nicole Brunet Aline Boulanger"

Transcription

1 Pour en savoir plus sur la douleur chronique Nicole Brunet Aline Boulanger

2 Jeu-questionnaire Vrai ou faux La cause de la douleur chronique est toujours connue

3 Jeu-questionnaire Vrai ou faux Le stress et les émotions peuvent aggraver l intensité de la douleur

4 Jeu-questionnaire Vrai ou faux La douleur peut être améliorée peu importe l âge

5 Jeu-questionnaire Vrai ou faux Le manque de sommeil peut augmenter l intensité de la douleur chronique

6 Plan Classification de la douleur Les traitements Ce que l on peut faire par soi-même

7 Plan Classification de la douleur Les traitements Ce que l on peut faire par soi-même

8 Compréhension des mécanismes de transmission de la douleur René Descartes (1664) 2011

9 La douleur aiguë Cause Provoquée par un tissu atteint d une lésion. Généralement, elle accompagne une maladie, une blessure ou une intervention chirurgicale Durée De quelques minutes à quelques semaines Pronostic La guérison est prévue

10 La douleur chronique Cause - Inconnue - Maladie - Lésion à un nerf Durée Elle persiste au-delà du processus normal de guérison ou depuis plus de 3-6 mois Pronostic La persistance de la douleur est prévue

11 Douleur chronique: exemple Persiste au-delà de la période attendue de guérison Zona, douleur suite à une chirurgie Associée à un désordre chronique ou à une maladie évolutive ou dégénérative Arthrose, polyneuropathie diabétique Survenant soudainement ou progressivement sans cause identifiable, dans toute partie du corps humain Migraine, fibromyalgie

12 Impact de la douleur chronique Cercle vicieux Posture, marche Déconditionnement, prise de poids Moral Attentes auprès du monde médical : parfois très grande

13 La douleur musculosquelettique Articulations Arthrose Arthrite Colonne Arthrose Dégénérescence discale Sténose spinale Fractures des vertèbres Muscles et ligaments Spasmes Entorses

14 La douleur viscérale Crohn Colite ulcéreuse Pancréatite

15 La douleur neuropathique Sciatique Nerfs périphériques (jambes et bras) Diabète Alcool Douleur après un zona Douleur après un AVC

16 Le CRPS

17 Douleur psychogénique Diagnostic d exclusion Probablement très rare Ne pas confondre avec l impact psychologique qui peut résulter d une douleur chronique

18 Plan Classification de la douleur Les traitements Ce que l on peut faire par soi-même

19 Choisir le traitement : un défi Le diagnostic n est pas toujours clair Plusieurs mécanismes physiopathologiques connus Plusieurs mécanismes physiopathologiques peuvent être impliqués

20 Choisir le traitement : un défi Pas de tests de laboratoire donnant le niveau d intensité de la douleur Chaque patient répond différemment à un traitement

21 Buts du traitement Diminuer la douleur en s attaquant aux symptômes Améliorer la qualité de vie du patient Avoir des attentes réalistes

22 Traitements Médicaments Physiques Psychologiques Injections Médicaments Chirurgies

23 Approches psychologiques: gestion du stress et dépression Relaxation Psychothérapie Hypnose Approche cognitive-behaviorale Biofeedback Réduction du stress axée sur la pleine conscience du moment présent (méditation)

24 Approches physiques Modalités thermiques (froid/chaud en alternance) Physiothérapie Étirement musculaire (stretching) Mobilisation Manipulation Musculation Entraînement/mise en forme

25 Approches physiques (suite) Neurostimulation électrique transcutanée (TENS) Acupuncture Ergothérapie Conservation de l énergie Attelles, aides techniques Techniques de désensibilisation

26 Les injections et la chirurgie Infiltrations : Points gâchette (trigger points) Blocs nerveux Épidurale de stéroïdes Neurostimulateur implanté au niveau médullaire Traitement par perfusion au niveau intrarachidien Chirurgie de destruction nerveuse

27 Médicaments Non-narcotiques: Acétaminophène AINS Narcotiques: Morphine Hydromorphone Oxycodone Co-analgésiques: Antidépresseurs Anticonvulsivants

28 Médicaments BÉNÉFICES VS EFFETS SECONDAIRES Soulagement de la douleur Amélioration de la capacité à l effort Effets indésirables

29 Sommeil et douleur Patients avec douleur ont souvent des problèmes de sommeil Difficulté à s endormir et à rester endormi Réveil trop tôt Impression d avoir mal dormi Douleur Sommeil

30 Hygiène de sommeil Pour améliorer le sommeil Toujours se lever à la même heure Ne pas lire ou regarder télévision au lit Attendre d avoir vraiment sommeil pour aller au lit Ne pas rester au lit sans dormir Ne pas flâner au lit le matin Éviter de se coucher au lit le jour si douleur

31 Hygiène de sommeil Doser l exercice physique et la relaxation Faire exercice physique durant le jour Éviter activité stimulante ou stressante avant d aller au lit Prendre un bain chaud

32 Hygiène de sommeil Éviter Ne pas fumer quelques heures avant de se coucher et la nuit Pas de café et autre produits avec caféine 8 heures avant de se coucher Éviter repas trop lourds et nourriture épicée le soir Éviter l alcool le soir ou pour dormir Attention aux somnifères

33 Plan Classification de la douleur Les traitements Ce que l on peut faire par soi-même

34 Ce que l on peut faire soi-même Patient Attitude positive Attitude réaliste Persévérance Partenariat Médecin Connaissances Outils pour soulager la douleur Activité physique Médecines douces Médication Gestion du stress, etc.

35 Ce qui peut être faite soi-même Prévention Trucs pour prévenir la douleur au travail : Évitez les mouvements répétitifs Changez de position régulièrement Évitez de rester assis trop longtemps Faites quelques exercices d étirement

36 Ce qui peut être faite soi-même Activité physique Y aller à son rythme et respecter ses limites Varier l intensité et la durée Varier le type d activités physiques 3 x 10 minutes = 30 minutes Recevoir l approbation du médecin

37 Ce qui peut être faite soi-même Ne pas s isoler Familles amis Travail Bénévolat Association québécoise de la douleur chronique (AQDC)

38 AQDC Incorporation 2004 Exécutif Un représentant de chacune région du Québec Mission Aider les personnes souffrant de douleur chronique au Québec par sensibilisation à divers niveaux publics et le recueil de fonds

39 AQDC Membres Patients Familles Professionnels de la santé Partenaires pharmaceutiques Gratuit!

40 Les cliniques de la douleur Plusieurs intervenants de la santé qui travaillent avec vous en équipe Délai d attente Mais on travaille avec le ministère de la Santé pour améliorer la situation Service consultatif Nécessite une consultation du médecin de famille ou du médecin spécialiste

41 Que faire? En parler à son médecin

42 La clé du succès Établir des objectifs de traitement réalistes Différents d une personne à l autre Doivent être discutés entre la personne souffrante et personnel traitant Combiner plusieurs formes de traitement Physiques Psychologiques Médicaments Interventions Participer de façon active à son traitement

43 À retenir Le diagnostic et l évaluation de l intensité de la douleur ne sont pas toujours faciles Les traitements ne sont pas toujours efficaces et peuvent provoquer des effets secondaires Il s agit pourtant d un problème De plus en plus répandu Qui affecte grandement la qualité de vie des gens qui en souffrent

44 Jeu-questionnaire Vrai ou faux Prendre ses médicaments tels que prescrits est une bonne façon de diminuer les risques d effets secondaires

45 Jeu-questionnaire D après-vous, les thérapies ou les produits complémentaires comme l acupuncture, l ostéopathie ou encore les produits naturels peuvent-ils être efficaces?

46 Jeu-questionnaire Quels sont les traitements efficaces pour soulager la douleur chronique? a. La gestion du stress b. L activité physique c. La médication d. La chirurgie e. Les médecines douces et les thérapies complémentaires recommandées par votre professionnel de la santé

47 Questions?

Maux de dos : arthrite, arthrose, alouette!

Maux de dos : arthrite, arthrose, alouette! autres tests et plutôt résulter d un mauvais fonctionnement du système nerveux, qui rend la personne plus sujette à ressentir de la douleur, comme la fibromyalgie. Certains croient que la sensibilité à

Plus en détail

- 1 - POUR MIEUX COMPRENDRE LE SYNDROME POST-POLIO

- 1 - POUR MIEUX COMPRENDRE LE SYNDROME POST-POLIO - 1 - POUR MIEUX COMPRENDRE LE SYNDROME POST-POLIO Association Polio Québec Visitez notre site internet : www.polioquebec.org Appelez-nous : 514-489-1143 / 1-877-765-4672 Écrivez-nous : association@polioquebec.org

Plus en détail

Risques communs à tous les secteurs professionnels

Risques communs à tous les secteurs professionnels 1 Nom : Prénom : Distribué le : Classe : Risques communs à tous les secteurs professionnels Plan du module : Risques liés à l activité physique Risques liés à la charge mentale Risques liés au bruit 2

Plus en détail

Traitement de la douleur

Traitement de la douleur Traitement de la douleur Aline Boulanger 10 juin 2015 Définition de la douleur Expérience sensorielle et émotionnelle déplaisante associée à un dommage tissulaire actuel ou potentiel ou décrit en terme

Plus en détail

R. BARAKA B. Griene Consultation Douleur Centre Pierre et Marie Curie Alger

R. BARAKA B. Griene Consultation Douleur Centre Pierre et Marie Curie Alger R. BARAKA B. Griene Consultation Douleur Centre Pierre et Marie Curie Alger «si c est au plan physique que l on ressent la douleur, c est le psychisme qui la supporte». François BOUREAU Quelques définitions

Plus en détail

Partie 4. La douleur après l AVC 4.1. La durée de la douleur. Les sources de douleur. Aperçu de la partie

Partie 4. La douleur après l AVC 4.1. La durée de la douleur. Les sources de douleur. Aperçu de la partie Partie 4 La douleur après l AVC Aperçu de la partie Cette partie porte sur : la définition de la douleur; les faits sur la douleur post-avc; les types de douleur que ressentent les personnes qui ont survécu

Plus en détail

Syndrome du canal carpien

Syndrome du canal carpien Syndrome du canal carpien Dr Xavier Martinache Qu est ce que le syndrome du canal carpien? Le syndrome du canal carpien correspond à une compression d un gros nerf situé dans la paume de votre main :le

Plus en détail

Association des Fibromyalgiques d'auvergne - AFAu

Association des Fibromyalgiques d'auvergne - AFAu Association des Fibromyalgiques d'auvergne - AFAu Dossier de la rédaction France Bleu Pays d Auvergne sur le thème "la lutte contre la douleur" Présenté par Dominique MANENT 16 septembre 2003 1ère partie

Plus en détail

Réseau de pelvipérinéologie Coordonnateur : Docteur Véronique Bonniaud

Réseau de pelvipérinéologie Coordonnateur : Docteur Véronique Bonniaud Douleurs lombo-pelvi-périnéales périnéales chroniques Depuis plus de 6 mois, peut être depuis plusieurs années, vous souffrez de douleurs au niveau de la zone intime : Chez les femmes : au niveau de la

Plus en détail

Spasticité. La spasticité se définit comme une augmentation du tonus musculaire qui se traduit pas une raideur musculaire persistante,

Spasticité. La spasticité se définit comme une augmentation du tonus musculaire qui se traduit pas une raideur musculaire persistante, Spasticité Dr Nathalie Charbonnier, journaliste, Paris Spasticité et SEP La spasticité, un symptôme fréquent dans la SEP La spasticité se définit comme une augmentation du tonus musculaire qui se traduit

Plus en détail

Douleurs des membres. DCEM 3 Dr C Duru

Douleurs des membres. DCEM 3 Dr C Duru Douleurs des membres DCEM 3 Dr C Duru Cas clinique n 1 Femme 80 ans consulte pour douleurs du membre supérieur droit Antcdts: arthrose cervicale, diabète Depuis deux mois elle ne peut plus coudre en raison

Plus en détail

Zoom sur la douleur chronique

Zoom sur la douleur chronique Zoom sur la douleur chronique 2009 ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DE LA DOULEUR CHRONIQUE PUBLIÉ GRÂCE À UNE SUBVENTION À VISÉE ÉDUCATIVE DE PFIZER CANADA INC. TABLE DES MATIÈRES 1 Sommaire 2 La douleur chronique

Plus en détail

Port de charge et manutention / les bons conseils / données synthétiques

Port de charge et manutention / les bons conseils / données synthétiques 1 sur 6 26/10/2015 13:32 Port de charge et manutention / les bons conseils / données synthétiques 1) Les situations de contrainte : Plus le poids est éloigné du centre de gravité plus il est lourd. 2)

Plus en détail

Brochure d information aux patients. Vous avez mal? Agissons ensemble!

Brochure d information aux patients. Vous avez mal? Agissons ensemble! Brochure d information aux patients Vous avez mal? Agissons ensemble! Table des matières Introduction 3 Que faire en cas de douleur? 4 Comment mesurer la douleur? 5 Quelles sont les causes de la douleur?

Plus en détail

Quand les anti- douleurs classiques ne suffisent plus...

Quand les anti- douleurs classiques ne suffisent plus... Quand les anti- douleurs classiques ne suffisent plus... Dr Patrice FORGET Service d Anesthésiologie Unité de douleur chronique Cliniques universitaires Saint-Luc. Université catholique de Louvain, Bruxelles,

Plus en détail

LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES

LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES Le mal de dos OBJECTIFS Connaître les différentes pathologies liées aux accidents dorso-lombaires Déterminer les facteurs de risques Identifier et appliquer les techniques

Plus en détail

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LE DOMICILE LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LEGISLATION LOI DU 4 MARS 2002:définition des réseaux de santé : «Ils ont pour objet de favoriser l

Plus en détail

Polyarthrite Rhumatoïde. & Rémission. qualité de vie

Polyarthrite Rhumatoïde. & Rémission. qualité de vie Polyarthrite Rhumatoïde & Rémission qualité de vie Rémission : Contrôle des symptômes Contrôle de la douleur et de l inflammation articulaire Rémission stable dans le temps Préservation des articulations

Plus en détail

STENOSE LOMBAIRE DU CANAL RACHIDIEN OU CANAL LOMBAIRE ETROIT

STENOSE LOMBAIRE DU CANAL RACHIDIEN OU CANAL LOMBAIRE ETROIT STENOSE LOMBAIRE DU CANAL RACHIDIEN OU CANAL LOMBAIRE ETROIT Madame, Monsieur, Vous souffrez d une sténose du canal lombaire, une intervention chirurgicale est envisagée. Afin de prendre une décision en

Plus en détail

LA PHYSIOTHÉRAPIE...

LA PHYSIOTHÉRAPIE... LA PHYSIOTHÉRAPIE... TOUT AU LONG DE VOTRE VIE! L Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec regroupe les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique. www.oppq.qc.ca Au bureau

Plus en détail

Prévenir... le mal de dos

Prévenir... le mal de dos Prévenir... le mal de dos 5 Mal de dos mal du siècle Qui n a pas un jour souffert du mal de dos? 8 personnes sur 10 souffrent ou souffriront du dos Plus d un français sur trois déclare avoir souffert du

Plus en détail

Les domaines de compétences

Les domaines de compétences ACCOMPAGNEMENT ET AIDE individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Associer aux actes essentiels de la vie quotidienne des moments d échange privilégiés. Veiller au respect du rythme

Plus en détail

TROUBLES PSYCHOLOGIQUES

TROUBLES PSYCHOLOGIQUES TROUBLES PSYCHOLOGIQUES DANS LA SEP Pr Michèle Montreuil Professeur de psychologie Université Paris 8 La dépression, l anxiété et la labilité émotionnelle ne sont pas rares Dans la sclérose en plaques,

Plus en détail

Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne

Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Référentiel Fonction / Activités fonctions Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Accompagnement dans la relation à l environnement / Maintien de la vie

Plus en détail

Cause Lésion. Cercle vicieux. Contraction musculaire Inactivité Stress Insomnie

Cause Lésion. Cercle vicieux. Contraction musculaire Inactivité Stress Insomnie Cause Lésion Renforcement DOULEUR Apprentissage Mémoire Cercle vicieux Contraction musculaire Inactivité Stress Insomnie Retentissement Affectif Pensée négative Prise en charge pluridisciplinaire Les approches

Plus en détail

CHIRURGIE DES LOMBO SCIATALGIES INDICATIONS OPERATOIRES

CHIRURGIE DES LOMBO SCIATALGIES INDICATIONS OPERATOIRES CHIRURGIE DES LOMBO SCIATALGIES INDICATIONS OPERATOIRES Soirée du 10/05/2010 AFMC Lagny sur Marne Intervenant Gaëlle MOUTON PARADOT Organisateur Francis ABRAMOVICI LOMBO SCIATALGIES Soirée du 10/05/2010

Plus en détail

Que sont les somnifères et les tranquillisants?

Que sont les somnifères et les tranquillisants? Que sont les somnifères et les tranquillisants? Les somnifères et les tranquillisants sont des médicaments utilisés pour soulager : l anxiété le stress l insomnie la tension musculaire On les appelle aussi

Plus en détail

ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Définition Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015

ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Définition Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015 L arthrose du genou ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015 Définition L arthrose est une maladie dégénérative du cartilage articulaire,

Plus en détail

PROBLEME DE DOS. I- Pourquoi souffre-t-on?

PROBLEME DE DOS. I- Pourquoi souffre-t-on? PROBLEME DE DOS I- Pourquoi souffre-t-on? Le rachis ou colonne vertébrale se compose de 24 vertèbres (7 cervicales, 12 dorsales et 5 lombaires) séparées entre elles par des joints articulés, les disques

Plus en détail

J ai mal à la main, j en parle INFORMER

J ai mal à la main, j en parle INFORMER j en parle INFORMER Les maux de mains Qu elle soit d origine tendineuse, osseuse ou musculaire, artérielle ou veineuse, la douleur de la main chez l adulte doit être médicalement suivie afin d en déterminer

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

Programme des formations

Programme des formations Les participants devront être volontaires et motivés. L enseignement étant centré sur la pratique gestuelle et la participation active, le jour de la formation, les travailleurs inscrits devront être capables

Plus en détail

Massage et cancer Partie 1

Massage et cancer Partie 1 http://blog.cliniquealtermed.com/massage et cancer partie 1/407 Massage et cancer Partie 1 Publié le 5 septembre 2011 par Johanne Roussy Au cours de ma pratique, j entends souvent de nombreux commentaires

Plus en détail

La douleur chronique non cancéreuse en soins de première ligne : Portrait de la situation

La douleur chronique non cancéreuse en soins de première ligne : Portrait de la situation PROGRAMME - VOLET 2A La douleur chronique non cancéreuse soins de première ligne : Portrait de la situation CORRIGÉ QUESTIONNAIRE À L INTENTION DES PROFESSIONNELS Chercheures : Lyne Lalonde, Ph. D. Faculté

Plus en détail

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable EPAULE DOULOUREUSE Une épaule douloureuse peut se rencontrer dans au moins 5 tableaux : douloureuse et instable, douloureuse avec diminution de la force, douloureuse et raide, arthrose douloureuse, douloureuse

Plus en détail

La fybromyalgie. L acupuncture peut vous aider. Qu est-ce?

La fybromyalgie. L acupuncture peut vous aider. Qu est-ce? La fybromyalgie L acupuncture peut vous aider Qu est-ce? La fibromyalgie est une affection commune et chronique, charactérisée par des douleurs musculaires affectant le corps entier, souvent accompagné

Plus en détail

patients par praticien, pour une dizaine d heures de travail. du 8 e arrondissement, nous passions trente à quarante

patients par praticien, pour une dizaine d heures de travail. du 8 e arrondissement, nous passions trente à quarante INTRODUCTION La première grande différence entre les deux disciplines s exprime dès le début de la consultation : en effet, les visions du corps humain de la part de ces deux professionnels sont d emblée

Plus en détail

Il n y a pas d âge pour souffrir d arthrite!

Il n y a pas d âge pour souffrir d arthrite! Il n y a pas d âge pour souffrir d arthrite! Dr. Sarah Campillo Rhumatologue pédiatrique, Hôpital de Montréal pour enfants Juvenile rheumatoid arthritis: growth retardation Savez-vous que L arthrite touche

Plus en détail

Informations Patients. Chirurgie du Rachis Cervical RÉEDUCATION POSTOPÉRATOIRE

Informations Patients. Chirurgie du Rachis Cervical RÉEDUCATION POSTOPÉRATOIRE Informations Patients Chirurgie du Rachis Cervical RÉEDUCATION POSTOPÉRATOIRE Chirurgie du Rachis Cervical RÉEDUCATION POSTOPÉRATOIRE Madame, Monsieur, ce livret est conçu pour vous guider après votre

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS NEUROPATHIQUES LOCALISÉES

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS NEUROPATHIQUES LOCALISÉES PRISE EN CHARGE DES DOULEURS NEUROPATHIQUES LOCALISÉES LES JEUDIS DE LA DOULEUR Comité de lutte de lutte contre la Douleur Centre hospitalier de Châteauroux 12 mai 2011 Docteur Florentin CLERE Consultation

Plus en détail

Item 182 : Accidents des anticoagulants

Item 182 : Accidents des anticoagulants Item 182 : Accidents des anticoagulants Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Cruralgie par hématome du psoas...1 1. 1 Signes évocateurs d un hématome du psoas devant une cruralgie...

Plus en détail

Programme de gestion des médicaments de spécialité

Programme de gestion des médicaments de spécialité Programme de gestion des médicaments de spécialité SYNONYME D ÉCONOMIES ET DE SANTÉ Votre régime d assurance soins médicaux vise à vous procurer une protection financière, à vous et aux membres de votre

Plus en détail

L INSOMNIE Pour bien dormir la nuit

L INSOMNIE Pour bien dormir la nuit L INSOMNIE Pour bien dormir la nuit Trois français sur quatre souffrent d insomnie, mais celle-ci n est sévère que dans 9% des cas. Elle se traduit par un sommeil de mauvaise qualité avec des difficultés

Plus en détail

Direction générale. Vous avez mal? Agissons ensemble!

Direction générale. Vous avez mal? Agissons ensemble! Direction générale Vous avez mal? Agissons ensemble! Vous avez mal? Vous redoutez de souffrir à cause d une intervention ou d un examen? Un de vos proches est concerné par ce problème? Cette brochure vous

Plus en détail

Céphalées par abus médicamenteux. Pr André Pradalier Pr Claire Le Jeunne 17 Mars 2005

Céphalées par abus médicamenteux. Pr André Pradalier Pr Claire Le Jeunne 17 Mars 2005 Céphalées par abus médicamenteux Pr André Pradalier Pr Claire Le Jeunne 17 Mars 2005 Définition Céphalées d allure migraineuse et ou tensive survenant plus de 15 jours par mois chez un patient aux antécédents

Plus en détail

Question n 1 : Vous travailliez en soins de longue durée et ce matin il vous est proposé de vous vacciner contre la grippe, que faites-vous?

Question n 1 : Vous travailliez en soins de longue durée et ce matin il vous est proposé de vous vacciner contre la grippe, que faites-vous? Question n 1 : Vous travailliez en soins de longue durée et ce matin il vous est proposé de vous vacciner contre la grippe, que faites-vous? Vous refusez à cause des effets secondaires Explications : En

Plus en détail

Prise en charge coordonnée pour le retour et le maintien en emploi des travailleurs souffrant de TMS des membres et du rachis

Prise en charge coordonnée pour le retour et le maintien en emploi des travailleurs souffrant de TMS des membres et du rachis Journées Santé au Travail dans le BTP -Limoges 27, 28 et 29 mai 2015 Prise en charge coordonnée pour le retour et le maintien en emploi des travailleurs souffrant de TMS des membres et du rachis Dr Audrey

Plus en détail

Questionnaire ronflement et qualité de sommeil

Questionnaire ronflement et qualité de sommeil Questionnaire ronflement et qualité de sommeil Date du questionnaire : NOM : Prénom : Date de naissance : Age : Sexe : Masculin Féminin Situation de famille : seul en couple Avez-vous un membre de votre

Plus en détail

La souffrance au travail, comment la

La souffrance au travail, comment la SIMUP Service de Santé au Travail de la Vallée de la Lys La souffrance au travail, comment la déceler pour mieux la gérer? 1 QUELQUES CONSTATS D après l Institut Français de Veille Sanitaire, un homme

Plus en détail

CENTRE ANTIDOULEUR (418-835-7237)

CENTRE ANTIDOULEUR (418-835-7237) CENTRE ANTIDOULEUR (418-835-7237) QUESTIONNAIRE SUR L ÉVALUATION DE VOTRE DOULEUR Afin de mieux répondre à vos besoins, nous vous demandons de bien vouloir compléter ce questionnaire. Vous pouvez demander

Plus en détail

VOTRE VISITE AUX SOINS INTENSIFS

VOTRE VISITE AUX SOINS INTENSIFS 23 VOTRE VISITE AUX SOINS INTENSIFS Comportement de votre parent ou ami et votre participation à ses soins Hôpital Maisonneuve-Rosemont Adresse postale 5415, boul. de l Assomption Montréal QC H1T 2M4 Téléphone:

Plus en détail

L approche d un réseau de santé lors de l entrée en EHPAD: Cas cliniques

L approche d un réseau de santé lors de l entrée en EHPAD: Cas cliniques LA PLACE DE L EHPAD DANS LA FILIÈRE GÉRIATRIQUE L approche d un réseau de santé lors de l entrée en EHPAD: Cas cliniques Un réseau de santé, c est quoi Les circulaires 2007-88 du 8 mars 2077, 2007-17 du

Plus en détail

SOS sciatiques critique le magazine Télécharger pdf book Plan escroquerie free pdf ebook gratuit Amazon faux système de téléchargement gratuit de

SOS sciatiques critique le magazine Télécharger pdf book Plan escroquerie free pdf ebook gratuit Amazon faux système de téléchargement gratuit de Sciatique SOS SOS sciatiques critique le magazine Télécharger pdf book Plan escroquerie free pdf ebook gratuit Amazon faux système de téléchargement gratuit de e-book télécharger un jour Glen Johnson dit

Plus en détail

Les Migraines et les céphalées. Dr G.Hinzelin Migraines et Céphalées Migraines et Céphalées La migraine représente entre 5 à 18% de la population française selon le sexe et en fonction des études. Est

Plus en détail

Chiropratique en Entreprise. Situation actuelle des entreprises

Chiropratique en Entreprise. Situation actuelle des entreprises Chiropratique en Entreprise Exemple du CCM MASKA, St-Jean-sur-Richelieu Premier mandat en 1994 jusqu en 2002. Passé de 125 à 32 évènements en 3 ans de 70% des coûts de CSST et de 62% des cotisations en

Plus en détail

LES DIFFÉRENTS ASPECTS DE LA CANCÉROLOGIE. Formation destinée aux Aides Soignantes 19 mars 2015 Nicole MOREL Réseau ONCOLIE

LES DIFFÉRENTS ASPECTS DE LA CANCÉROLOGIE. Formation destinée aux Aides Soignantes 19 mars 2015 Nicole MOREL Réseau ONCOLIE LES DIFFÉRENTS ASPECTS DE LA CANCÉROLOGIE Formation destinée aux Aides Soignantes 19 mars 2015 Nicole MOREL Réseau ONCOLIE PLAN 1. Cancérogénèse/Définition 2. Les causes connues 3. Epidémiologie 4. Prévention

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE THERAPIE CELLULAIRE ACTIVE. Toujours plus loin pour soulager la douleur et accélérer la cicatrisation

DOSSIER DE PRESSE THERAPIE CELLULAIRE ACTIVE. Toujours plus loin pour soulager la douleur et accélérer la cicatrisation DOSSIER DE PRESSE THERAPIE CELLULAIRE ACTIVE Toujours plus loin pour soulager la douleur et accélérer la cicatrisation 30 ans de science et d innovation Créée en 1983 à Barcelone, INDIBA SA est une entreprise

Plus en détail

Thérapie par Ondes de Choc

Thérapie par Ondes de Choc V 0 0 6 A S 2 0 1 3 / 0 9 / 1 3 Thérapie par Ondes de Choc BTL ENCYCLOPEDIE THERAPEUTIQUE V 1 1 1 A S 2 0 1 3 / 0 9 / 1 3 1 achillodynie... 3 2 arthrose du genou... 4 3 blessure musculaire... 6 4 calcification

Plus en détail

Pertes de connaissance inexpliquées

Pertes de connaissance inexpliquées De quoi parle-t-on? Pertes de connaissance inexpliquées es DC1, 2007 / 2008 Module cardio-vasculaire Terminologie populaire Malaise vagal Malaise vaso-vagal Syncope (vaso-vagale) Hypotension orthostatique

Plus en détail

RELATION D AIDE ET SOUTIEN DES AIDANTS FAMILIAUX. Une formation expérimentale à destination des professionnels soin à domicile en soins palliatifs :

RELATION D AIDE ET SOUTIEN DES AIDANTS FAMILIAUX. Une formation expérimentale à destination des professionnels soin à domicile en soins palliatifs : RELATION D AIDE ET SOUTIEN DES AIDANTS FAMILIAUX Une formation expérimentale à destination des professionnels soin à domicile en soins palliatifs : Journée Régionale de Soins Palliatifs Cité des Congrès

Plus en détail

massothérapie spécialisée massothérapie sportive thérapie myofasciale structurale masso-kinésithérapie 450.796.1212

massothérapie spécialisée massothérapie sportive thérapie myofasciale structurale masso-kinésithérapie 450.796.1212 massothérapie sportive massothérapie spécialisée thérapie myofasciale structurale masso-kinésithérapie 450.796.1212 Olivier Côté Professionnel, dynamique et passionné Sept années d expérience en tant que

Plus en détail

Vaincre la douleur est auj

Vaincre la douleur est auj Vaincre la douleur est auj La dose d antalgique prescrite par le médecin, ainsi que l'horaire de prise ne doivent pas être modifiés. L'action du traitement se faisant sur 24 heures, en modifier la dose

Plus en détail

SHIATSU LE SHIATSU ASSIS LA PAUSE ENERGIE

SHIATSU LE SHIATSU ASSIS LA PAUSE ENERGIE SHIATSU LE SHIATSU ASSIS OU AMMA, Apaiser avec les mains LA PAUSE ENERGIE Le shiatsu, qu est-ce que ça apporte? En quoi peut-il intéresser votre entreprise? Quelle collaboration peut-on envisager? Laetitia

Plus en détail

SYNTHESE 2010 DES QUESTIONNAIRES DE SORTIE

SYNTHESE 2010 DES QUESTIONNAIRES DE SORTIE SYNTHESE 2010 DES QUESTIONNAIRES DE SORTIE EXTRAIT DU RAPPORT D ACTIVITE 2010 DE LA COMMISSION DES RELATIONS AVEC LES USAGERS ET DE LA QUALITE DE LA PRISE EN CHARGE (C.R.U.Q.) Centre hospitalier de Châteauroux

Plus en détail

Outil de détection précoce du burnout

Outil de détection précoce du burnout Outil de détection précoce du burnout Guide d utilisation Objectif de l outil L objectif principal de cet outil est d apporter une aide aux professionnels de la santé pour déceler les signes avant-coureurs

Plus en détail

Objectifs. Définition AGIR DEVANT UN MALAISE 28/10/2012

Objectifs. Définition AGIR DEVANT UN MALAISE 28/10/2012 1 AGIR DEVANT UN MALAISE Dr Zouari Abdelaziz CESU 01 SAMU du Nord-Est Objectifs 2 Effectuer des gestes simples pour mettre en confiance la victime et: Luiproposerdesemettreaurepos Écouter ses plaintes

Plus en détail

acide zolédronique Autre nom(s): Zometa MD Présentation: Solution incolore pour injection mélangé dans les (plus) grands sacs de

acide zolédronique Autre nom(s): Zometa MD Présentation: Solution incolore pour injection mélangé dans les (plus) grands sacs de Fiche d'information sur les médicaments (acide zo lé dro ni que) Ce document fournit des renseignements généraux à propos de votre médicament. Il ne remplace pas les conseils de votre équipe de spécialistes

Plus en détail

EMA Académie. jan - mars. Massage Prénatal : Massage Suédois Avancée :

EMA Académie. jan - mars. Massage Prénatal : Massage Suédois Avancée : EMA Académie École de Massothérapie Adam Massage Prénatal : jan - mars Ce cours explique comment placer correctement la cliente, quelles zones du corps ne peuvent être massées et quelles huiles peuvent

Plus en détail

Les infections du pied Dr S CONTIOS Chirurgie Orthopédique

Les infections du pied Dr S CONTIOS Chirurgie Orthopédique Les infections du pied Dr S CONTIOS Chirurgie Orthopédique Qu est que c est? pourquoi? Évolution possible et risque? Ulcération chronique de la face plantaire des pieds - Apparait aux points d appuis

Plus en détail

pour combattre Cure 18 jours 320 * Mieux Bouger Vous pensiez avoir tout essayé efficacement la douleur? Spécial fi bromyalgie > Optez pour une

pour combattre Cure 18 jours 320 * Mieux Bouger Vous pensiez avoir tout essayé efficacement la douleur? Spécial fi bromyalgie > Optez pour une Vous pensiez avoir tout essayé pour combattre efficacement la douleur? 320 * * Ta T rif PROGRAMME 18 JOURS SPÉCIAL FIBROMYALGIE 2011/personne nnée) non (prestation convention > Optez pour une Cure 18 jours

Plus en détail

Questions/réponses sur le trouble de déficit de l attention avec ou sans hyperactivité (TDAH)

Questions/réponses sur le trouble de déficit de l attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) Questions/réponses sur le trouble de déficit de l attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) Quels sont les symptômes du trouble de déficit de l attention, avec ou sans hyperactivité (TDAH)? - L enfant

Plus en détail

Analyse Ergonomique. Postes de fabrication des boites aux lettres individuelles. (modèle moyen, 1 porte)

Analyse Ergonomique. Postes de fabrication des boites aux lettres individuelles. (modèle moyen, 1 porte) Analyse Ergonomique Postes de fabrication des boites aux lettres individuelles (modèle moyen, 1 porte) Plan de l exposé Observations Conséquences Aménagements et pistes d amélioration 1ère Partie : OBSERVATIONS

Plus en détail

Quels sont mes choix?

Quels sont mes choix? Méthodes de soulagement de la douleur pendant le travail. Quels sont mes choix? Préparé par le Département d anesthésiologie et le Programme de périnatalogie de L HO P567 (04/05) Imprimé à L Hôpital d

Plus en détail

Services Éducatifs Présentation du programme L éducation est l arme la plus puissante que vous pouvez utiliser pour changer le monde.

Services Éducatifs Présentation du programme L éducation est l arme la plus puissante que vous pouvez utiliser pour changer le monde. Services Éducatifs Présentation du programme L éducation est l arme la plus puissante que vous pouvez utiliser pour changer le monde. -Nelson Mandela Société Alzheimer de Montréal Mission Depuis 1981,

Plus en détail

Le stress. Présentation par Marie Chantal Audet M.A. Psychologue

Le stress. Présentation par Marie Chantal Audet M.A. Psychologue Le stress Présentation par Marie Chantal Audet M.A. Psychologue Objectifs Savoir reconnaître les différents niveaux de stress : de l inquiétude en passant par l anxiété jusqu à la panique. 1. Stress =

Plus en détail

142 COMMENT ORGANISER LE RETOUR À DOMICILE D UN PATIENT EN SOINS PALLIATIFS DANS LE CADRE D UNE MALADIE CANCÉREUSE?

142 COMMENT ORGANISER LE RETOUR À DOMICILE D UN PATIENT EN SOINS PALLIATIFS DANS LE CADRE D UNE MALADIE CANCÉREUSE? Item 142 COMMENT ORGANISER LE RETOUR À DOMICILE D UN PATIENT EN SOINS PALLIATIFS DANS LE CADRE D UNE MALADIE CANCÉREUSE? I/ Introduction 1 On rappelle la définition des soins palliatifs, par la S.F.A.P.

Plus en détail

Quel paysagiste n a jamais eu mal au dos? Probablement aucun. Pour autant,

Quel paysagiste n a jamais eu mal au dos? Probablement aucun. Pour autant, Des notions d anatomie Quel paysagiste n a jamais eu mal au dos? Probablement aucun. Pour autant, cette douleur ne doit pas être considérée comme une fatalité. Agissons ensemble! Pourquoi a t-on mal au

Plus en détail

Limiter les douleurs liées aux soins et aux actes médicaux

Limiter les douleurs liées aux soins et aux actes médicaux Limiter les douleurs liées aux soins et aux actes médicaux Est-ce que ça va faire mal? Pour que chaque soin se déroule au mieux Les traitements utiles pour éviter ou diminuer la douleur 72 73 75 De nombreux

Plus en détail

Le Massage Familial. La formation idéale pour aider votre entourage! Les 3 piliers de la formation FORMATION KEA ZEN E F F I C A C I T E

Le Massage Familial. La formation idéale pour aider votre entourage! Les 3 piliers de la formation FORMATION KEA ZEN E F F I C A C I T E Le Massage Familial La formation idéale pour aider votre entourage! Les 3 piliers de la formation FORMATON KA ZN S M P L T P R S O N F F A T Pourquoi dispensons-nous cette formation? Au vu des demandes

Plus en détail

Traitement symptomatique

Traitement symptomatique Brochure destinée aux personnes atteintes de sclérose en plaques et à leur entourage. Fondation pour la recherche sur la sclérose en plaques Traitement symptomatique de la sclérose en plaques Dr Audrey

Plus en détail

INTRODUCTION...11 TÉMOIGNAGE D UNE MÈRE...13 CHAPITRE 1 QU EST-CE QUE L ASTHME ET COMMENT LE DIAGNOSTIQUER?...15

INTRODUCTION...11 TÉMOIGNAGE D UNE MÈRE...13 CHAPITRE 1 QU EST-CE QUE L ASTHME ET COMMENT LE DIAGNOSTIQUER?...15 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...11 TÉMOIGNAGE D UNE MÈRE...13 CHAPITRE 1 QU EST-CE QUE L ASTHME ET COMMENT LE DIAGNOSTIQUER?...15 Par Denis Bérubé Une maladie très fréquente...15 Physiopathologie et

Plus en détail

La colonne, c'est 33 vertèbres, 1000 ligaments Et 140 muscles

La colonne, c'est 33 vertèbres, 1000 ligaments Et 140 muscles Dossier Le mal de dos, La colonne, c'est 33 vertèbres, 1000 ligaments Et 140 muscles Toujours un problème physique... Le mal de dos est un problème physique et non psychologique, même lorsqu'on n'observe

Plus en détail

QU EST-CE QU UNE BONNE POSTURE?

QU EST-CE QU UNE BONNE POSTURE? QU EST-CE QU UNE BONNE POSTURE? Importance d une bonne posture : Le poids du corps doit être distribué de façon à créer une tension minimale sur les muscles, les ligaments et les surfaces articulaires

Plus en détail

La spasticité - quelle prise en charge?

La spasticité - quelle prise en charge? AVC, TCC et maladies neurologiques : Développer et actualiser notre pratique soignante Plan Introduction La spasticité - quelle prise en charge? Présentation clinique et retentissement Traitement Résumé

Plus en détail

L ERGONOMIE ET LES LÉSIONS MUSCULO-SQUELETTIQUES. La prévention des blessures au moyen d une bonne conception

L ERGONOMIE ET LES LÉSIONS MUSCULO-SQUELETTIQUES. La prévention des blessures au moyen d une bonne conception L ERGONOMIE ET LES LÉSIONS MUSCULO-SQUELETTIQUES La prévention des blessures au moyen d une bonne conception L ergonomie et Les lésions musculo-squelettiques Certaines tâches que nous effectuons au travail,

Plus en détail

Corporate Health Management Prévenir, gérer, accompagner. Professionnaliser la gestion de la santé dans votre entreprise

Corporate Health Management Prévenir, gérer, accompagner. Professionnaliser la gestion de la santé dans votre entreprise Corporate Health Management Prévenir, gérer, accompagner Professionnaliser la gestion de la santé dans votre entreprise Corporate Health Management Vaudoise Une gestion professionnelle de la santé Une

Plus en détail

Carlo Diederich Tél. + 352 23 666 802 c.diederich@mondorf.lu

Carlo Diederich Tél. + 352 23 666 802 c.diederich@mondorf.lu Carlo Diederich Tél. + 352 23 666 802 c.diederich@mondorf.lu Santé et Bien-être au travail Approche interdisciplinaire Approche interdisciplinaire dans la gestion de la santé et du bien-être des salariés

Plus en détail

Santé, assistance et soins infirmiers

Santé, assistance et soins infirmiers Santé, assistance et soins infirmiers Formation professionnelle www.cfplevis.qc.ca Santé, assistance et soins infirmiers (5325) DEP 1 800 heures (4 sessions) Élève d un jour Inscription en ligne www.formationprofessionnelle.org

Plus en détail

Semaine de la sécurité des patients: novembre 2012

Semaine de la sécurité des patients: novembre 2012 Semaine de la sécurité des patients: novembre 2012 Qu'est-ce-que la douleur? La douleur est une sensation désagréable et complexe (sensorielle et émotionnelle). Cette sensation provient de l'excitation

Plus en détail

ERGONOMIE POSTURES ET GESTES

ERGONOMIE POSTURES ET GESTES Hygiène Industrielle - Santé au Travail ERGONOMIE Ingénieurs en Sécurité Industrielle POSTURES ET GESTES I - RAPPEL D'ANATOMIE... 1 II - POSTE DE TRAVAIL... 3 1 - Postures...3 2 - Effet sur l organisme...3

Plus en détail

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des

Plus en détail

SCAU 9-1-1 / TERREBONNE

SCAU 9-1-1 / TERREBONNE SCAU 9-1-1 / TERREBONNE Prise de connaissance de l emploi de préposé aux télécommunications sur appel / Préentrevue d un(e) candidat(e) Alors qu il y a beaucoup d aspects gratifiants dans le travail de

Plus en détail

NE VOUS JETEZ PAS SUR L ICONOGRAPHIE

NE VOUS JETEZ PAS SUR L ICONOGRAPHIE NCB OU TENDINITE? Causes les plus fréquentes de douleur récente de l épaule et du MS PRISE EN CHARGE D UNE NCB ET D UNE TENDINOPATHIE D ÉPAULE? Emmanuel Hoppé Service de Rhumatologie 17 janvier 2013 De

Plus en détail

La Douleur? Il faut consulter un médecin! Mais si la douleur. 1 s aggrave, 2 vous inquiète, 3 s accompagne d autres signes. Un signal d alarme

La Douleur? Il faut consulter un médecin! Mais si la douleur. 1 s aggrave, 2 vous inquiète, 3 s accompagne d autres signes. Un signal d alarme La Douleur? Un signal d alarme Une douleur aiguë Une douleur chronique Dans le cas d une blessure, d une fracture, ou encore d une maladie, la douleur est nécessaire puisqu elle nous alerte. Elle est limitée

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Dénomination du médicament Encadré NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR CLASTOBAN 800 mg, comprimé pelliculé Clodronate disodique Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre

Plus en détail

(Le questionnaire est à remplir OBLIGATOIREMENT et COMPLETEMENT avec votre médecin traitant)

(Le questionnaire est à remplir OBLIGATOIREMENT et COMPLETEMENT avec votre médecin traitant) CONSULTATION D EVALUATION ET DE TRAITEMENT DE LA DOULEUR AUTO-QUESTIONNAIRE (vaut courrier du médecin traitant) (Le questionnaire est à remplir OBLIGATOIREMENT et COMPLETEMENT avec votre médecin traitant)

Plus en détail

Pour un bon usage des médicaments chez les personnes âgées : Guide à l intention des patients et des aidants

Pour un bon usage des médicaments chez les personnes âgées : Guide à l intention des patients et des aidants Pour un bon usage des médicaments chez les personnes âgées : Guide à l intention des patients et des aidants Avec le vieillissement de la population, les médicaments occupent une place de plus en plus

Plus en détail

L HYPNOSE DANS LE TRAITEMENT DE LA DOULEUR :

L HYPNOSE DANS LE TRAITEMENT DE LA DOULEUR : L HYPNOSE DANS LE TRAITEMENT DE LA DOULEUR : UNE (RE) NOUVEAUTE THERAPEUTIQUE? Dr Patrick Assoune Consultation Douleur Hôpital Tenon Paris Faculté le 24/01/2006 1 1-14 Et l Hypnose!! Après s un long parcours

Plus en détail

MÉMO SANTÉ. Contraintes physiques: LES RÉFLEXES À ADOPTER

MÉMO SANTÉ. Contraintes physiques: LES RÉFLEXES À ADOPTER MÉMO SANTÉ PAYSAGISTES Contraintes physiques: LES RÉFLEXES À ADOPTER Il est essentiel de préserver sa santé et celle de ses salariés pour réaliser un travail efficace et de qualité tout au long de sa vie

Plus en détail