Vos questions sur. la Cour de justice de l Union européenne. la Cour AELE. la Cour européenne des Droits de l Homme. la Cour internationale de Justice

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vos questions sur. la Cour de justice de l Union européenne. la Cour AELE. la Cour européenne des Droits de l Homme. la Cour internationale de Justice"

Transcription

1 Vos questions sur la Cour de justice de l Union européenne la Cour AELE la Cour européenne des Droits de l Homme la Cour internationale de Justice la Cour pénale internationale

2 CJUE COUR DE JUSTICE DE L UNION EUROPÉENNE ORIGINE 1952: création de la Cour CECA; 1957: transformation en Cour de justice des Communautés européennes; 1989: création du Tribunal de première instance; 2004: création du Tribunal de la fonction publique; 2009: la CJCE devient Cour de justice de l Union européenne (CJUE) composée de la Cour de justice, du Tribunal et du Tribunal de la fonction publique. SIÈGE: Luxembourg. DROIT APPLICABLE Traité instituant la CEEA; Traité sur l Union Européenne (TUE); Traité sur le fonctionnement de l UE (TFUE); Droit dérivé. ÉTATS MEMBRES Belgique, Bulgarie, République tchèque, Danemark, Allemagne, Estonie, Irlande, Grèce, Espagne, France, Italie, Chypre, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Hongrie, Malte, Pays-Bas, Autriche, Pologne, Portugal, Roumanie, Slovénie, Slovaquie, Finlande, Suède, Royaume-Uni. MISSION Assurer le respect du droit dans l interprétation et l application du droit de l Union. COMPÉTENCE Cour de justice 1. Les renvois préjudiciels formés par les juges nationaux sur l interprétation des traités et des actes des institutions, organes et organismes de l Union ou sur la validité d un acte de l Union. 2. Les recours directs réservés à la Cour, à savoir: les recours en manquement contre les États membres; les recours en annulation ou en carence introduits: - par une institution contre une autre institution; - par un État membre contre le Parlement européen et/ou le Conseil, à l exception de ceux introduits contre le Conseil concernant les aides d État, le «dumping» ou les compétences d exécution du Conseil; - par un État membre contre la Commission concernant une coopération renforcée dans le cadre du Traité sur le fonctionnement de l Union européenne. 3. Les pourvois formés contre les décisions du Tribunal. 4. Le réexamen des décisions du Tribunal statuant sur les recours formés contre les décisions du Tribunal de la fonction publique. Tribunal Tous les recours directs à l exception de ceux réservés à la Cour. Tribunal de la fonction publique Les litiges entre l Union européenne et ses agents, ainsi que certains personnels spécifiques, notamment ceux d Eurojust, d Europol et de l OHMI.

3 ACCÈS DES CITOYENS Une personne physique ou morale peut former un recours devant le Tribunal: contre un acte de l une des institutions, de l un des organes ou organismes de l Union européenne dont elle est destinataire ou qui la concerne directement et individuellement; contre un acte réglementaire qui la concerne directement et qui ne comporte pas de mesures d exécution. Par ailleurs, les citoyens de l Union ont également la possibilité de faire valoir leurs observations devant la Cour lorsque le juge national, appelé à statuer sur un litige qui les concerne, décide de s adresser à celle-ci par le biais de questions préjudicielles. COMPOSITION Cour de justice 1 juge par État membre (actuellement 27) et 8 avocats généraux; mandat de 6 ans, renouvelable. Tribunal au moins 1 juge par État membre, actuellement 27; mandat de 6 ans, renouvelable. Tribunal de la fonction publique 7 juges; mandat de 6 ans, renouvelable. LANGUES Toutes les langues officielles de l Union européenne peuvent être utilisées comme langues de procédure. En principe, la langue de procédure est celle de la «partie requérante». Dans les affaires préjudicielles, la langue est ainsi celle de la juridiction nationale qui s adresse à la Cour. Dans les recours en manquement, la langue de procédure est celle de l Etat contre lequel le recours est formé tandis que, dans les pourvois, la langue de procédure est, en principe, la langue dans laquelle la décision du Tribunal a été rendue. PARTICULARITÉS Le droit de l Union prévaut sur le droit national et doit être appliqué de façon uniforme dans les États membres. Les arrêts de la Cour de justice de l Union européenne ont force obligatoire dans les États membres. ADRESSE Cour de justice de l Union européenne - Presse et information - L-2925 Luxembourg Tél: (+352) Fax: (+352) Internet:

4 COUR AELE ORIGINE: 1994 SIÈGE: Luxembourg (depuis 1996). DROIT APPLICABLE Accord sur l Espace économique européen (EEE) et ses protocoles; Accord entre les États de l AELE relatif à l institution d une autorité de surveillance et d une cour de justice et ses protocoles; Droit de l EEE dérivé. ÉTATS MEMBRES Islande, Liechtenstein et Norvège. MISSION Assurer le respect du droit dans l interprétation et l application du droit de l EEE. COMPÉTENCE Interprétation du droit de l EEE; Litiges entre les parties contractantes, entre l Autorité de surveillance AELE et les parties contractantes et entre l Autorité de surveillance AELE et le destinataire d une décision de l Autorité ou une personne concernée directement et individuellement par cette décision; Renvois pour avis consultatif formés par les juges nationaux ayant des doutes concernant l interprétation du droit de l EEE.

5 ACCÈS DES CITOYENS Une personne morale ou physique peut former un recours: - si elle est le destinataire d une décision de l Autorité de surveillance AELE, - ou bien, si elle est concernée directement et individuellement par une telle décision. Par ailleurs, le renvoi pour avis consultatif offre également au citoyen la possibilité d accéder à la Cour AELE par le biais de questions adressées par les juges nationaux dans le cadre d une affaire pendante devant une juridiction nationale. COMPOSITION 3 juges (1 par État membre). LANGUES L anglais et la langue de la juridiction nationale dans le cadre d un renvoi pour avis consultatif. PARTICULARITÉS Le droit de l EEE qui a été adopté dans les États membres de l AELE s applique directement dans ces États. Il est supérieur au droit national et comprend le principe de la responsabilité de l État. Les jugements dans les actions directes ont force obligatoire. En revanche, les avis consultatifs n ont pas force obligatoire. ADRESSE Cour AELE - 1, rue du Fort Thüngen - L-1499 Luxembourg Tél: (+352) Fax: (+352) Internet: -

6 CEDH COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME ORIGINE 1959: création de la Cour européenne des Droits de l Homme; 1998: entrée en vigueur du protocole nº 11 à la Convention européenne des Droits de l Homme (1950) instituant une cour unique siégeant à plein temps et remplaçant la Commission européenne des Droits de l Homme (1954) et la Cour européenne des Droits de l Homme (1959). SIÈGE: Strasbourg (France). DROIT APPLICABLE Convention européenne de sauvegarde des Droits de l Homme (1950) et protocoles additionnels. ÉTATS MEMBRES États ayant ratifié la Convention européenne des Droits de l Homme (soit 47 États en 2009). Albanie, Allemagne, Andorre, Arménie, Autriche, Azerbaïdjan, Belgique, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Géorgie, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, «l ex-république yougoslave de Macédoine», Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Moldavie, Monaco, Monténégro, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Fédération de Russie, Saint-Marin, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Turquie, Ukraine. MISSION Assurer le respect des engagements résultant pour les Hautes Parties contractantes de la Convention européenne des Droits de l Homme et de ses protocoles. COMPÉTENCE Tout État contractant (requête étatique) ou particulier s estimant victime d une violation de la Convention (requête individuelle) peut adresser directement à la Cour une requête alléguant une violation par un État contractant de l un des droits garantis par la Convention. ACCÈS DES CITOYENS La Cour peut être saisie par toute personne physique, toute organisation non gouvernementale ou tout groupe de particuliers qui se prétend victime d une violation par l une des Hautes Parties contractantes des droits reconnus par la Convention ou ses protocoles. La Cour ne peut être saisie qu après l épuisement des voies de recours internes et dans un délai de six mois à partir de la date de la décision interne définitive. La Cour déclare irrecevable une requête individuelle lorsqu elle est anonyme ou essentiellement la même qu une requête déjà examinée par la Cour ou déjà soumise à une autre instance internationale d enquête ou de règlement, ou lorsqu elle estime la requête, incompatible avec les dispositions de la Convention ou de ses protocoles, manifestement mal fondée ou abusive.

7 L assistance d un avocat n est requise qu à compter de la communication de l affaire au gouvernement défendeur. En vertu du règlement de la Cour, une assistance judiciaire peut être accordée au requérant, à compter de la communication, à condition que l octroi de cette assistance soit nécessaire à la bonne conduite de l affaire devant la chambre et que le requérant ne dispose pas de moyens financiers suffisants pour faire face à tout ou partie des frais qu il est amené à exposer. COMPOSITION Nombre de juges égal à celui des Hautes Parties contractantes (actuellement 47). Mandat de 6 ans renouvelable. La Cour siège en comités de 3 juges, en chambres de 7 juges et en une Grande Chambre de 17 juges. Le juge élu au titre d un État, partie au litige, est membre de droit de la chambre et de la Grande Chambre. LANGUES L anglais et le français. Avant la notification de la requête au gouvernement défendeur, le requérant peut employer l une des langues officielles des Hautes Parties contractantes. Les observations doivent normalement être faites ou rédigées dans l une des deux langues officielles de la Cour, sauf si le président de la chambre autorise le requérant à continuer à employer la langue officielle de l une des Hautes Parties contractantes. PARTICULARITÉS Rôle de la Grande Chambre: une chambre peut à tout moment, sous réserve de certaines conditions, se dessaisir au profit de la Grande Chambre à moins que l une des parties ne s y oppose. Dans un délai de trois mois à compter de la date de l arrêt d une chambre, toute partie peut demander le renvoi de l affaire devant la Grande Chambre. Un collège de cinq juges accepte la demande de renvoi dans des cas exceptionnels. ADRESSE Cour européenne des Droits de l Homme - Conseil de l Europe - F Strasbourg Tél: (+33) Fax: (+33) Internet:

8 CIJ COUR INTERNATIONALE DE JUSTICE ORIGINE 1945: la Cour a été instituée comme organe judiciaire principal des Nations unies, succédant à la Cour permanente de justice internationale (CPJI) créée en 1922, sous l égide de la Société des Nations (SDN). SIÈGE: La Haye (Pays-Bas). DROIT APPLICABLE Conventions et traités internationaux, droit coutumier international, principes généraux du droit, accessoirement décisions judiciaires et doctrine des auteurs les plus qualifiés. ÉTATS MEMBRES États membres des Nations unies (192 en 2009) qui sont ipso facto parties au statut de la Cour; États ayant adhéré au statut de la Cour sans signer la charte ni devenir membres des Nations unies; Autres États ayant déposé une déclaration au greffe sous des conditions déterminées par le Conseil de sécurité de l ONU. MISSION Régler conformément au droit international les différends d ordre juridique existant entre les États et qui lui sont soumis par les États eux-mêmes; Donner des avis consultatifs sur les questions juridiques que peuvent lui poser les organes ou agences de l ONU autorisés à le faire. COMPÉTENCE Règlement des différends juridiques entre États qui lui sont soumis par les États (fonction contentieuse); Avis consultatifs sur des questions juridiques en réponse à des demandes émanant d organes de l ONU (5) ou d agences spécialisées du système de l ONU (16) dûment habilitées à faire de telles demandes (fonction consultative). ACCÈS DES CITOYENS Les personnes privées n ont pas accès à la Cour, puisque l article 34 du statut prévoit que seuls les États ont qualité pour se présenter devant elle en matière contentieuse. Des intérêts privés peuvent néanmoins faire l objet d une action devant la Cour dans le cas où un État prend fait et cause pour l un de ses ressortissants et fait siens les griefs de ce dernier à l encontre d un autre État.

9 COMPOSITION Au total, 15 juges élus pour 9 ans par l Assemblée générale et le Conseil de sécurité de l ONU; les membres de la Cour représentent les grandes formes de civilisation et les principaux systèmes juridiques du monde. La Cour est renouvelable par tiers tous les 3 ans. Les juges sont rééligibles. LANGUES L anglais et le français. PARTICULARITÉS La Cour ne peut traiter un différend que si les parties en cause ont accepté sa compétence de l une des trois manières suivantes: 1) en vertu d un accord («compromis») conclu entre elles dans le but précis de soumettre leur différend à la Cour; 2) en vertu d une clause juridictionnelle contenue dans un traité et prévoyant le recours à la Cour en cas de différend entre des États signataires; 3) par l effet réciproque de déclarations (les États peuvent faire des déclarations reconnaissant la juridiction de la Cour comme obligatoire pour leurs différends avec tout autre État ayant fait la même déclaration). Les arrêts de la Cour ont force obligatoire pour les parties en cause. Ils sont définitifs et sans recours. Les avis consultatifs n ont, en principe, pas force obligatoire. ADRESSE Cour internationale de Justice - Palais de la Paix - Carnegieplein 2 - NL-2517 KJ Den Haag Tél: (+31-70) (Information) - Internet:

10 CPI COUR PÉNALE INTERNATIONALE ORIGINE Le 17 juillet 1998, 120 États ont adopté le Statut de Rome établissant la Cour pénale internationale. Le Statut de la CPI est entré en vigueur le 1 er juillet SIÈGE: La Haye (Pays-Bas). DROIT APPLICABLE En premier lieu, le Statut de la CPI, le Règlement de procédure et de preuve, et les éléments des crimes; En second lieu, les traités applicables et les principes et règles du droit international, y compris les principes établis du droit international des conflits armés; A défaut, les principes généraux du droit dégagés par la Cour à partir des lois nationales représentant les différents systèmes juridiques. ÉTATS MEMBRES Sont parties au Statut de la CPI, les États qui y ont accédé par ratification, acceptation, approbation ou adhésion. Au 1 er août 2009, 110 États sont parties au Statut de la CPI et 139 États l ont signé. MISSION Contribuer à faire respecter et appliquer de façon durable la justice pénale internationale, à prévenir les crimes et à combattre l impunité; Mener des enquêtes, engager des poursuites et conduire des procès de façon équitable, efficace et impartiale sur les crimes les plus graves; Agir avec transparence et efficacité. COMPÉTENCE Compétence matérielle: la CPI est compétente pour poursuivre et juger les responsables des crimes les plus graves: le crime de génocide; les crimes contre l humanité; les crimes de guerre; ainsi que le crime d agression, lorsque celui-ci aura été défini; Compétence temporelle: la CPI est compétente pour les crimes commis après l entrée en vigueur du Statut, soit après le 1 er juillet 2002; Compétence personnelle: la CPI est compétente si la personne accusée est ressortissante d un État partie ou si le crime est commis sur le territoire d un État partie. Toutefois, ces conditions ne s appliquent pas lorsque c est le Conseil de sécurité de l ONU qui défère une situation au Procureur. Principe de complémentarité: la CPI ne peut enquêter et, lorsque cela se justifie, poursuivre et juger des personnes, que si l État concerné se trouve dans l incapacité de le faire ou n a pas l intention d agir en ce sens.

11 ACCÈS DES CITOYENS Le Statut inclut d importantes dispositions concernant les droits et les intérêts des victimes. Pour la première fois dans l histoire de la justice pénale internationale, les victimes peuvent participer aux procédures et demander des réparations morales et matérielles pour les préjudices subis. Par ailleurs, les particuliers et les organisations intergouvernementales ou non gouvernementales peuvent adresser des communications au Bureau du Procureur, au sujet de crimes qui relèveraient de la compétence de la Cour. COMPOSITION La Cour est composée de 4 organes: la Présidence, les Sections, le Bureau du Procureur et le Greffe. La Présidence est composée du Président et de deux Vice-présidents élus parmi les 18 juges de la Cour. Les 18 juges de la Cour (ce nombre pourra être augmenté), originaires du monde entier, sont élus par l Assemblée des États parties pour un mandat de neuf ans. Ils se répartissent en 3 sections: la Section préliminaire; la Section de première instance; la Section des appels. Un tiers des juges est renouvelé tous les 3 ans. Le Bureau du Procureur est dirigé par le Procureur qui est assisté d un procureur adjoint. Ils sont élus par les États parties. Le Greffe est dirigé par le Greffier, qui est élu par les juges. LANGUES Les langues de travail: l anglais et le français. A la demande d une partie à une procédure ou d un État autorisé à intervenir dans une procédure, la Cour autorise, si elle l estime justifié, l emploi par cette partie ou cet État d une langue autre que l anglais ou le français. Les langues officielles: l anglais, l arabe, le chinois, l espagnol, le français et le russe. PARTICULARITÉS La CPI est une institution judiciaire indépendante; La CPI est permanente; La CPI est compétente à l égard des personnes physiques; La CPI a été instaurée par un traité fondateur (le Statut de Rome), à la différence des tribunaux pénaux ad hoc qui ont été établis par des résolutions du Conseil de sécurité de l ONU; Les États acceptent a priori sa compétence en ratifiant le Statut de Rome; Le Conseil de Sécurité peut déférer des affaires à la CPI en agissant en vertu du Chapitre VII de la Charte des Nations Unies. ADRESSE Cour pénale internationale - Maanweg, NL-2516 AB Den Haag Tél: (+31-70) Internet:

12 QD FR-C Publication réalisée grâce à la collaboration de différents services d information des Cours présentées édition mai 2010 Cour de justice de l Union européenne Presse et information L-2925 Luxembourg www. curia.europa.eu

Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique

Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique Département reconnaissance des diplômes Centre ENIC-NARIC France Module 1 première partie Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique Projet ERASMUS+ «Appui à l utilisation des outils de mobilité

Plus en détail

LA COMMISSION EUROPÉENNE CONTRE LE RACISME ET L'INTOLÉRANCE (ECRI)

LA COMMISSION EUROPÉENNE CONTRE LE RACISME ET L'INTOLÉRANCE (ECRI) LA COMMISSION EUROPÉENNE CONTRE LE RACISME ET L'INTOLÉRANCE (ECRI) La Commission européenne contre le racisme et l'intolérance (ECRI) est une instance de monitoring du Conseil de l Europe dont la tâche

Plus en détail

Accord de coopération avec la Banque de développement du Conseil de l Europe

Accord de coopération avec la Banque de développement du Conseil de l Europe Cote du document: EB 2007/92/R.55 Point de l ordre du jour: 22 c) Date: 23 octobre 2007 Distribution: Publique Original: Anglais F Accord de coopération avec la Banque de développement du Conseil de l

Plus en détail

Pour un sport sain et propre La Convention contre le dopage

Pour un sport sain et propre La Convention contre le dopage Pour un sport sain et propre La Convention contre le dopage Pourquoi une Convention contre le dopage sous l égide du Conseil de l Europe? Pour le Conseil de l Europe, le sport est une force d intégration

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/SC.3/2006/4/Add.2 19 juillet 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS

Plus en détail

Bénéficiaires du droit d asile dans l UE, par nationalités, 2014. Irak 5% Afghanistan

Bénéficiaires du droit d asile dans l UE, par nationalités, 2014. Irak 5% Afghanistan 82/2015-12 mai 2015 Décisions sur les demandes d asile dans l UE Les États membres de l UE ont accordé la protection à plus de 185 000 demandeurs d asile en 2014 Les Syriens demeurent les premiers bénéficiaires

Plus en détail

Conseil Économique et Social

Conseil Économique et Social NATIONS UNIES E Conseil Économique et Social Distr. GÉNÉRALE TRANS/WP.30/AC.2/2001/12 8 août 2001 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L'EUROPE Comité de gestion de la Convention TIR de

Plus en détail

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises)

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises) 15/2015-21 janvier 2015 Enquête communautaire sur l innovation 2012 La proportion d entreprises innovantes est passée sous la barre des 50% dans l UE en 2010-2012 Les innovations liées à l organisation

Plus en détail

Exercer une activité temporaire hors de France

Exercer une activité temporaire hors de France Artisans, commerçants, professions libérales Exercer une activité temporaire hors de France Vos démarches et obligations Édition 2015 Exercer une activité temporaire hors de France Vos démarches et obligations

Plus en détail

Le programme Erasmus + à Sciences Po. La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages

Le programme Erasmus + à Sciences Po. La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages Le programme Erasmus + à Sciences Po La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages Qu est ce que le programme Erasmus +? Erasmus + est un programme de la Commission Européenne destiné à encourager

Plus en détail

LIBEREZ VOTRE CREATIVITE CONTRE LA PAUVRETE

LIBEREZ VOTRE CREATIVITE CONTRE LA PAUVRETE LIBEREZ VOTRE CREATIVITE CONTRE LA PAUVRETE La participation au concours et l utilisation du site Web www.wecanendpoverty.eu constituent un accord avec les termes et conditions suivantes. UN APPEL À LA

Plus en détail

Présentation du domaine de la Police des étrangers

Présentation du domaine de la Police des étrangers Présentation du domaine de la Police des étrangers Guy Burnens Juin 2015 Organigramme du SPOP Statistiques Canton de Vaud 2011 2012 2013 2014 Total de la population suisse et étrangères 721 643 729 971

Plus en détail

Pays dispensés de visa et dérogations à l obligation de visa caraïbe. Pays dont les ressortissants sont dispensés de visa

Pays dispensés de visa et dérogations à l obligation de visa caraïbe. Pays dont les ressortissants sont dispensés de visa Pays dispensés de visa et dérogations à l obligation de visa caraïbe Pour la zone caraïbe du Royaume des Pays-Bas, soit : les éléments territoriaux d Aruba, de Curaçao et de Saint-Martin, et les Pays-Bas

Plus en détail

Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi. au détachement de travailleurs en FRANCE

Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi. au détachement de travailleurs en FRANCE Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi RÈGLES applicables au détachement de travailleurs en FRANCE Ce document est purement informatif et, à ce titre, volontairement synthétique.

Plus en détail

Protocole de signature facultative à la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques, concernant le règlement obligatoire des différends

Protocole de signature facultative à la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques, concernant le règlement obligatoire des différends Texte original Protocole de signature facultative à la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques, concernant le règlement obligatoire des différends 0.191.011 Conclu à Vienne le 18 avril 1961

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes pour l entreprise et les salariés Conférence

L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes pour l entreprise et les salariés Conférence L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes Conférence INTERVENANTS Laurence LUENGAS Directeur des Ressources Humaines de la société PARADIGM Evelyne PICHOT Commission

Plus en détail

Loi fédérale sur la libre circulation des avocats

Loi fédérale sur la libre circulation des avocats Loi fédérale sur la libre circulation des avocats (Loi sur les avocats, LLCA) 935.61 du 23 juin 2000 (Etat le 1 er janvier 2011) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art. 95 de la Constitution

Plus en détail

Catalogue Tarifaire. 1 er juillet 2015

Catalogue Tarifaire. 1 er juillet 2015 Catalogue Tarifaire 1 er juillet 2015 Studio Express tout-en-un STANDARD TELEPHONIQUE VIRTUEL PRIX DES LICENCES Choisissez la formule tout-en-un qui vous convient le mieux Engagement 36 mois ou réengagement

Plus en détail

Vous êtes marié avec un conjoint de

Vous êtes marié avec un conjoint de Divorce et résidence à l étranger Quel tribunal peut-on saisir? Les époux peuvent-ils choisir la loi applicable à leur divorce? Sous quelle forme? À défaut, quelle sera la loi applicable au divorce? Quels

Plus en détail

ETUDIANTS DE TOUS PAYS

ETUDIANTS DE TOUS PAYS ETUDIANTS DE TOUS PAYS Vous avez moins de 55 ans et vous recherchez un contrat qui prenne en charge vos frais d hospitalisation et médicaux et vous permette d être rapatrié en cas de nécessité. Nous vous

Plus en détail

ANNEXE I AVANCES SUR PENSIONS ALIMENTAIRES, ALLOCATIONS SPÉCIALES DE NAISSANCE ET D ADOPTION. [Article 1 er, point z)]

ANNEXE I AVANCES SUR PENSIONS ALIMENTAIRES, ALLOCATIONS SPÉCIALES DE NAISSANCE ET D ADOPTION. [Article 1 er, point z)] ANNEXE I (1)(5)(A) AVANCES SUR PENSIONS ALIMENTAIRES, ALLOCATIONS SPÉCIALES DE NAISSANCE ET D ADOPTION [Article 1 er, point z)] I - Avances sur pensions alimentaires (1) BELGIQUE Avances sur pensions alimentaires

Plus en détail

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE Source: Eurostat, 2014, sauf indication contraire Les données se rapportent aux ressortissants de pays tiers, dont le lieu de résidence habituel se trouvait dans un pays hors

Plus en détail

ETUDIANTS ET ROUTARDS -TOUS PAYS

ETUDIANTS ET ROUTARDS -TOUS PAYS ETUDIANTS ET ROUTARDS -TOUS PAYS Vous avez moins de 36 ans et vous recherchez un contrat qui prenne en charge vos frais d hospitalisation et médicaux et vous permette d être rapatrié en cas de nécessité.

Plus en détail

PROGRAMME ERASMUS+ Toute mobilité Erasmus+, financée ou non par la bourse, doit faire l objet de justification sur la base des documents suivants

PROGRAMME ERASMUS+ Toute mobilité Erasmus+, financée ou non par la bourse, doit faire l objet de justification sur la base des documents suivants PROGRAMME ERASMUS+ Le programme Erasmus+ concerne les mobilités réalisées dans le cadre d un des accords Erasmus de Sciences Po Grenoble dans les pays suivants : 27 Etats membres de l Union Européenne

Plus en détail

Nom. les. autres États. n de l aviation. Organisation. ATConf/6-WP/49 14/2/12. Point 2 : 2.2. Examen de. des accords bilatéraux. consultées.

Nom. les. autres États. n de l aviation. Organisation. ATConf/6-WP/49 14/2/12. Point 2 : 2.2. Examen de. des accords bilatéraux. consultées. Nom Organisation n de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL ATConf/6-WP/49 14/2/12 SIXIÈME CONFÉRENCE MONDIALE DE TRANSPORT AÉRIEN Montréal, 18 22 mars 2013 Point 2 : 2.2 Examen de questions

Plus en détail

Consultation Tourisme. Questionnaire pour l industrie

Consultation Tourisme. Questionnaire pour l industrie Consultation Tourisme Questionnaire pour l industrie Identification de l entreprise (choisissez une seule option parmi les questions a f) a) Où se trouve le siège de votre entreprise (pays de résidence)?..

Plus en détail

ELANTIS S.A. Siège social : Rue des Clarisses 38 4000 Liège Tel : 04 232 45 45 Fax : 04 232 45 01 www.elantis.be Belfius Banque S.A.

ELANTIS S.A. Siège social : Rue des Clarisses 38 4000 Liège Tel : 04 232 45 45 Fax : 04 232 45 01 www.elantis.be Belfius Banque S.A. 1 Règlement Clientèle 2015 2 SECTION 1 - LE REGLEMENT ET SES ADAPTATIONS 1. But de ce Règlement Le Règlement énonce certains droits et obligations d Elantis et des Clients dans le cadre de leurs relations

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

S installer en France en tant que travailleur indépendant

S installer en France en tant que travailleur indépendant Ressortissants étrangers S installer en France en tant que travailleur indépendant Édition 2015 S installer en France en tant que travailleur indépendant Vous avez l intention de vous installer en France

Plus en détail

Tarif de vos SMS métroplitains, vers les mobiles métropolitains : Mini Forfait

Tarif de vos SMS métroplitains, vers les mobiles métropolitains : Mini Forfait SMS Tarif de vos SMS métroplitains, vers les mobiles métropolitains : SMS depuis la France vers les mobiles Métropolitains Neuf Mobile Par SMS / destinataire Mini Forfait Forfaits et Forfaits TWIN Tarif

Plus en détail

Flotte Automobile (-3,5t)

Flotte Automobile (-3,5t) Flotte Automobile (-3,5t) ASSISTANCE AUX ENTREPRISES Votre parc toujours en mouvement Panne, accident, vol, gestion... AXA Assistance vous simplifie la vie à tous les niveaux. Un simple véhicule immobilisé

Plus en détail

e-mail : bcf.courrier@bcf.asso.fr site internet : www.bcf.asso.fr. ASSURANCE FRONTIÈRE --------------------- CAHIER DES CHARGES

e-mail : bcf.courrier@bcf.asso.fr site internet : www.bcf.asso.fr. ASSURANCE FRONTIÈRE --------------------- CAHIER DES CHARGES BUREAU CENTRAL FRANÇAIS DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES CONTRE LES ACCIDENTS D AUTOMOBILES Adresser toute correspondance : 1, rue Jules Lefebvre 75431 PARIS CEDEX 09 Téléphone : 01 53 21 50 80 Télécopieur :

Plus en détail

Prendre sa retraite en France Droits, conditions et formalités de résidence. Natasha Lavy-Upsdale Service des Relations avec les Pays-hôtes

Prendre sa retraite en France Droits, conditions et formalités de résidence. Natasha Lavy-Upsdale Service des Relations avec les Pays-hôtes Prendre sa retraite en France Droits, conditions et formalités de résidence Natasha Lavy-Upsdale Service des Relations avec les Pays-hôtes Novembre 2011 Droit de libre circulation et de séjour des citoyens

Plus en détail

Mobilem auto & moto. Roulez!

Mobilem auto & moto. Roulez! Mobilem auto & moto Roulez! UNE ASSISTANCE VÉHICULE, POURQUOI? Vous vous déplacez avec votre véhicule dans votre vie quotidienne et lors de vos vacances, et pour vous une journée sans voiture devient problématique.

Plus en détail

Les conditions de recrutement des agents publics

Les conditions de recrutement des agents publics Fiches statut Les conditions de recrutement des agents publics 1/29/MA Service «Gestion des carrières - Protection sociale» 05 59 90 03 94 statut@cdg-64.fr Quel que soit le statut de l'agent recruté, fonctionnaire

Plus en détail

PRESENTATION. Objet : Règlement relatif à la classification d ensemble des diverses catégories de réunions convoquées par l UNESCO.

PRESENTATION. Objet : Règlement relatif à la classification d ensemble des diverses catégories de réunions convoquées par l UNESCO. U Conférence générale 32e session, Paris 2003 32 C 32 C/19 10 juillet 2003 Original français Point 6.1 de l'ordre du jour provisoire ADAPTATION AUX BESOINS DE L ORGANISATION DU "REGLEMENT RELATIF A LA

Plus en détail

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 Site de L'Ambassade Modalités d obtention d un visa Si vous êtes de nationalité française ou ressortissant

Plus en détail

La coordination des soins de santé en Europe

La coordination des soins de santé en Europe La coordination des soins de santé en Europe Droits des personnes assurées et des membres de leur famille selon les règlements (CE) n 883/2004 et (CE) n 987/2009 La coordination des soins de santé en

Plus en détail

RENTES, PENSIONS ET ALLOCATIONS

RENTES, PENSIONS ET ALLOCATIONS PARTIE 3 Avant-propos...76 Synthèse...77 Règlements européens > Les paiements des rentes d accident du travail...8 > Les paiements des pensions d invalidité...83 > Les paiements des pensions de vieillesse...86

Plus en détail

Les prestations complémentaires AVS/AI pour les ressortissants étrangers domiciliés à Genève. SPC - Edition décembre 2013

Les prestations complémentaires AVS/AI pour les ressortissants étrangers domiciliés à Genève. SPC - Edition décembre 2013 Les prestations complémentaires AVS/AI pour les ressortissants étrangers domiciliés à Genève SPC - Edition décembre 2013 Page 2/9 Service des prestations complémentaires (SPC) Route de Chêne 54 1211 Genève

Plus en détail

Saint-Marin Allemagne. Monaco. Saint-Siège Andorre. Norvège. Slovaquie Autriche. Pays-Bas. Slovénie Belgique. Pologne. Suède Bulgarie.

Saint-Marin Allemagne. Monaco. Saint-Siège Andorre. Norvège. Slovaquie Autriche. Pays-Bas. Slovénie Belgique. Pologne. Suède Bulgarie. Jeunes demandeurs d asile tchétchènes jouant au centre d accueil de BialaPodlaska(Pologne). Albanie France Monaco Saint-Marin Allemagne Grèce Norvège Saint-Siège Andorre Hongrie Pays-Bas Slovaquie Autriche

Plus en détail

SOUSCRIPTION DU CONTRAT : TERRITORIALITE

SOUSCRIPTION DU CONTRAT : TERRITORIALITE SOUSCRIPTION DU CONTRAT : TERRITORIALITE AVERTISSEMENT : La souscription réalisée par une personne domiciliée hors de France ou par un ressortissant d un Etat autre que la France sur le territoire national

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

Votre conseiller est là pour vous accompagner à chaque étape de votre vie. N'hésitez pas à le contacter.

Votre conseiller est là pour vous accompagner à chaque étape de votre vie. N'hésitez pas à le contacter. l autre CARTE Avant que votre carte l autre carte n arrive à expiration, vous serez informé qu une nouvelle carte est mise à votre disposition. Vous pouvez résilier votre contrat à tout moment par écrit,

Plus en détail

Des allocations de solidarité

Des allocations de solidarité Retraités juin 205 Des allocations de solidarité Aspa ASI Des allocations de solidarité Vous êtes retraité et vous avez de faibles revenus? Vous pouvez peut-être bénéficier de l allocation de solidarité

Plus en détail

Annexe IV CONTRAT DE MOBILITE POUR LES MOBILITES D ETUDES DU PROGRAMME ERASMUS+ Année académique 2014/15

Annexe IV CONTRAT DE MOBILITE POUR LES MOBILITES D ETUDES DU PROGRAMME ERASMUS+ Année académique 2014/15 Annexe IV CONTRAT DE MOBILITE POUR LES MOBILITES D ETUDES DU PROGRAMME ERASMUS+ Année académique 2014/15 Nom légal complet de l établissement d envoi et code Erasmus : Université Savoie Mont Blanc F CHAMBER

Plus en détail

Nous sommes là pour vous aider. Demande d indemnisation adressée à la Commission d Indemnisation des Victimes d Infractions (C.I.V.I.

Nous sommes là pour vous aider. Demande d indemnisation adressée à la Commission d Indemnisation des Victimes d Infractions (C.I.V.I. Nous sommes là pour vous aider n 51153#03 Demande d indemnisation adressée à la Commission d Indemnisation des Victimes d Infractions (C.I.V.I.) (Articles 706-3 à 706-15, R 50-1à R. 50-28 du code de procédure

Plus en détail

J ai demandé l asile dans l Union européenne quel pays sera responsable de l analyse de ma demande?

J ai demandé l asile dans l Union européenne quel pays sera responsable de l analyse de ma demande? FR J ai demandé l asile dans l Union européenne quel pays sera responsable de l analyse de ma demande? A Informations sur le règlement de Dublin pour les demandeurs d une protection internationale en vertu

Plus en détail

Conditions tarifaires des principaux services financiers et bancaires au 1 er février 2015. intermédiaire en opérations de banque de Socram Banque

Conditions tarifaires des principaux services financiers et bancaires au 1 er février 2015. intermédiaire en opérations de banque de Socram Banque maif.fr Conditions tarifaires des principaux services financiers et bancaires au 1 er février 2015 intermédiaire en opérations de banque de Socram Banque Services financiers et bancaires La MAIF a fondé

Plus en détail

EXAMEN ANNUEL PAR LA COMMISSION

EXAMEN ANNUEL PAR LA COMMISSION COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 17.3.2015 COM(2015) 130 final EXAMEN ANNUEL PAR LA COMMISSION des rapports d activité annuels des États membres en matière de crédits à l exportation au sens du règlement

Plus en détail

Détail des tarifs des offres La Poste Mobile Offres réservées aux particuliers en France métropolitaine Tarifs TTC au 18 mai 2011

Détail des tarifs des offres La Poste Mobile Offres réservées aux particuliers en France métropolitaine Tarifs TTC au 18 mai 2011 Détail des tarifs des offres La Poste Mobile Offres réservées aux particuliers en France métropolitaine Tarifs TTC au 18 mai 2011 et les Forfaits SMS&WEB Les appels inclus sont facturés à la seconde dès

Plus en détail

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits Salariés FÉVRIER 2014 Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits B Les majorations de durée d assurance B Le congé parental B La majoration pour 3 enfants Vous avez eu ou élevé des enfants Vous avez

Plus en détail

Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre déclaration. Nous sommes là pour vous aider. Pour nous contacter : cerfa

Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre déclaration. Nous sommes là pour vous aider. Pour nous contacter : cerfa Nous sommes là pour vous aider Déclaration en vue de la répartition entre les parents des trimestres d assurance retraite attribués pour chaque enfant né ou adopté Cette notice a été réalisée pour vous

Plus en détail

Préparez-vous au virement SEPA

Préparez-vous au virement SEPA OCTOBRE 2012 ENTREPRENEURS N 6 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Préparez-vous au virement SEPA FBF - 18 rue La Fayette - 75009

Plus en détail

DISPOSITIF D INTERVENTION REGIONALE AIDE À LA MOBILITE ETUDIANTE A L'ETRANGER Année universitaire 2015/2016

DISPOSITIF D INTERVENTION REGIONALE AIDE À LA MOBILITE ETUDIANTE A L'ETRANGER Année universitaire 2015/2016 DISPOSITIF D INTERVENTION REGIONALE AIDE À LA MOBILITE ETUDIANTE A L'ETRANGER Année universitaire 2015/2016 OBJECTIFS - Soutenir la mobilité internationale des étudiants lorrains au sein des cursus universitaires

Plus en détail

La recherche d assurance maladie à l étranger Procédure à l usage des CPAS

La recherche d assurance maladie à l étranger Procédure à l usage des CPAS La recherche d assurance maladie à l étranger Procédure à l usage des CPAS CAAMI Service Relations internationales (iri.enquete@caami.be) www.caami.be Introduction La Caisse Auxiliaire d Assurance Maladie-Invalidité

Plus en détail

CONSULTATION SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES - Consultation par la DG MARKT

CONSULTATION SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES - Consultation par la DG MARKT CONSULTATION SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES - Consultation par la DG MARKT Introduction Remarque préliminaire: Le document suivant a été élaboré par les services

Plus en détail

Je suis sous procédure Dublin qu est-ce que cela signifie?

Je suis sous procédure Dublin qu est-ce que cela signifie? FR Je suis sous procédure Dublin qu est-ce que cela signifie? B Informations pour les demandeurs d une protection internationale dans le cadre d une procédure de Dublin en vertu de l article 4 du Règlement

Plus en détail

CONTRAT DE MOBILITE 2015-2016 POUR LES MOBILITES D ETUDES DU PROGRAMME ERASMUS+ dans les pays participant au programme (mobilités européennes)

CONTRAT DE MOBILITE 2015-2016 POUR LES MOBILITES D ETUDES DU PROGRAMME ERASMUS+ dans les pays participant au programme (mobilités européennes) 1 CONTRAT DE MOBILITE 2015-2016 POUR LES MOBILITES D ETUDES DU PROGRAMME ERASMUS+ dans les pays participant au programme (mobilités européennes) Nom légal complet de l établissement d envoi et code Erasmus

Plus en détail

Me passer de ma voiture? Impossible!

Me passer de ma voiture? Impossible! Me passer de ma voiture? Impossible! Avec le Pack Ma Mobilité, partez l esprit tranquille en France comme à l étranger et allez au bout de vos projets quoi qu il arrive. Aller au bout de mes projets en

Plus en détail

Bien utiliser le prélèvement

Bien utiliser le prélèvement JANVIER 2013 N 23 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Bien utiliser le prélèvement Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Pour

Plus en détail

Préparez-vous au virement

Préparez-vous au virement octobre 2012 Entrepreneurs n 6 paiement Les mini-guides bancaires www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Préparez-vous au virement SEPA FBF - 18 rue La Fayette - 75009

Plus en détail

La domiciliation européenne SEPA

La domiciliation européenne SEPA _ FR La domiciliation européenne SEPA Une solution de prélèvement optimisée La zone SEPA compte 32 pays : les 27 États membres de l Union européenne + l Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Suisse

Plus en détail

Forfait Modulo MOBILE Forfait Modulo TAB Forfait Modulo ADSL Et des communications internationales

Forfait Modulo MOBILE Forfait Modulo TAB Forfait Modulo ADSL Et des communications internationales Guides tarifaires des offres : Forfait Modulo MOBILE Forfait Modulo TAB Forfait Modulo ADSL Et des communications internationales "Le forfait Modulo s adapte à moi chaque mois! " L OFFRE EN DETAIL Composé

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1419878L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1419878L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et du développement international PROJET DE LOI autorisant l approbation de l arrangement concernant les services postaux de paiement NOR : MAEJ1419878L/Bleue-1

Plus en détail

L 343/10 Journal officiel de l Union européenne 29.12.2010

L 343/10 Journal officiel de l Union européenne 29.12.2010 L 343/10 Journal officiel de l Union européenne 29.12.2010 RÈGLEMENT (UE) N o 1259/2010 DU CONSEIL du 20 décembre 2010 mettant en œuvre une coopération renforcée dans le domaine de la loi applicable au

Plus en détail

Echange de permis de conduire étranger

Echange de permis de conduire étranger Echange de permis de conduire étranger 1. Documents exigés 1.1 Formulaire «demande d un permis de conduire sur la base d un permis de conduire étranger» ; 1.2 attestation d un opticien agréé ou d un médecin

Plus en détail

LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS

LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS INTRO POUR LES ENSEIGNANTS Cette ligne du temps illustre l histoire de l Union européenne. Vous pouvez l imprimer par section et l afficher

Plus en détail

BULGARIE. Modalités d obtention d un visa

BULGARIE. Modalités d obtention d un visa Consulat de Bulgarie 1, Av. Rapp 75007 Paris Tel : 01 45 51 85 90 / 55 97 44 Fax : 01 45 51 18 68 BULGARIE Modalités d obtention d un visa Si vous êtes de nationalité française, ressortissant d un pays

Plus en détail

ERASMUS 2011-2012 Etude et Stage en entreprise Note d information aux élèves

ERASMUS 2011-2012 Etude et Stage en entreprise Note d information aux élèves ERASMUS 2011-2012 Etude et Stage en entreprise Note d information aux élèves Les élèves de l ei.cesi et d exia.cesi peuvent bénéficier d une bourse Erasmus : - pour leur mission à l étranger - pour une

Plus en détail

FORMALITES DOUANIERES

FORMALITES DOUANIERES FORMALITES DOUANIERES En France métropolitaine, pour les envois intra-métropole et vers les pays de l Union Européenne, toute vente de marchandise est soumise à la TVA. En revanche, les marchandises exportées

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE (CGV) DE LA BOUTIQUE EN LIGNE NILE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE (CGV) DE LA BOUTIQUE EN LIGNE NILE CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE (CGV) DE LA BOUTIQUE EN LIGNE NILE NILE Clothing AG accepte uniquement les commandes passées dans sa boutique en ligne depuis la Suisse, Liechtenstein, Canada, Israel ou un

Plus en détail

CONFERENCE DE BRIGHTON DU CONSEIL DE L EUROPE 18-20 AVRIL 2012

CONFERENCE DE BRIGHTON DU CONSEIL DE L EUROPE 18-20 AVRIL 2012 CONFERENCE DE BRIGHTON DU CONSEIL DE L EUROPE 18-20 AVRIL 2012 Programme de la Conférence Mercredi 18 avril 2012 18h30 20h30 Réception de bienvenue Musée de Brighton et Galerie d art Jeudi 19 avril 2012

Plus en détail

Des actions coordonnées pour des sites web de voyages plus respectueux des droits des consommateurs

Des actions coordonnées pour des sites web de voyages plus respectueux des droits des consommateurs Des actions coordonnées pour des sites web de voyages plus respectueux des droits des consommateurs Bruxelles, le 14 avril 2014 En 2013, les autorités nationales chargées des questions de consommation

Plus en détail

Convention sur le recouvrement des aliments à l étranger

Convention sur le recouvrement des aliments à l étranger Texte original Convention sur le recouvrement des aliments à l étranger 0.274.15 Conclue à New York le 20 juin 1956 Approuvée par l Assemblée fédérale le 17 décembre 1975 1 Instrument d adhésion déposé

Plus en détail

Liste des accords internationaux de sécurité sociale auxquels la France est Partie

Liste des accords internationaux de sécurité sociale auxquels la France est Partie Liste des accords internationaux de sécurité sociale auxquels la France est Partie Mise à jour : Juillet 2015 Direction de la Documentation et de la Communication Centre des Liaisons Européennes et Internationales

Plus en détail

Référentiel Courrier-Colis des Pièces d Identité acceptées dans les bureaux selon les opérations effectuées. Version finale 1/12

Référentiel Courrier-Colis des Pièces d Identité acceptées dans les bureaux selon les opérations effectuées. Version finale 1/12 REFERENTIEL COURRIER - COLIS DES PIECES D IDENTITE ACCEPTEES DANS LES BUREX DE POSTE V6 Version finale 1/12 Remarque préalable à l attention des utilisateurs. Ce référentiel permet aux agents en bureaux

Plus en détail

telecomnews Appels illimités entre ligne fixe et GSM gratuites 106,62 Installation et activation par un technicien

telecomnews Appels illimités entre ligne fixe et GSM gratuites 106,62 Installation et activation par un technicien telecomnews pour indépendants et petites entreprises Avril 2015 Appels illimités entre ligne fixe et GSM 106,62 Installation et activation par un technicien gratuites Voir p. 6 2 Bizz Mobile (Team) XL

Plus en détail

Notice relative à la demande d'aide juridictionnelle

Notice relative à la demande d'aide juridictionnelle 1 Cerfa n 51036#03 Notice relative à la demande d'aide juridictionnelle Important : Avant de demander l aide juridictionnelle vous devez vérifier : 1- auprès de votre assureur si le(s) contrat(s) que vous

Plus en détail

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014 Réunion du Conseil au niveau des Ministres Paris, 6-7 mai 2014 DÉCLARATION RELATIVE À L ÉCHANGE AUTOMATIQUE DE RENSEIGNEMENTS EN MATIÈRE FISCALE Adoptée le 6 mai 2014 Déclaration relative à l Échange automatique

Plus en détail

Institut national de la. propriété. Brevet unitaire et Juridiction unifiée. Besançon, le 8 octobre 2015. industrielle

Institut national de la. propriété. Brevet unitaire et Juridiction unifiée. Besançon, le 8 octobre 2015. industrielle Institut national de la propriété Brevet unitaire et Juridiction unifiée Besançon, le 8 octobre 2015 industrielle Brevet unitaire et Juridiction unifiée I - Le contexte II - Le brevet européen à effet

Plus en détail

Opérations bancaires avec l étranger *

Opérations bancaires avec l étranger * avec l étranger * Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2012 Opérations à destination de l étranger Virements émis vers l étranger : virements en euros (4) vers l Espace économique européen

Plus en détail

Tarifs applicables au 25/07/2012 pour toute nouvelle souscription Guide tarifaire Pour les particuliers

Tarifs applicables au 25/07/2012 pour toute nouvelle souscription Guide tarifaire Pour les particuliers Tarifs applicables au 25/07/2012 pour toute nouvelle souscription Guide tarifaire Pour les particuliers Afone, société anonyme au capital de 623 541 euros, dont le siège social est situé 11, place François

Plus en détail

Des mineurs non accompagnés suivent des cours de grec dans un centre d'accueil.

Des mineurs non accompagnés suivent des cours de grec dans un centre d'accueil. Des mineurs non accompagnés suivent des cours de grec dans un centre d'accueil. Albanie Allemagne Andorre Autriche Belgique Chypre Danemark Espagne Estonie Finlande France Grèce Irlande Islande Italie

Plus en détail

les Réponses à vos Questions

les Réponses à vos Questions _Allemagne _Belgique _France _Italie _Luxembourg _Pays-Bas _Danemark _Irlande _Royaume-Uni _Grèce _Espagne _Portugal _Autriche _Finlande La Constitution Européenne : les Réponses à vos Questions _Suède

Plus en détail

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007 6 Le tourisme international en France 99 Le tourisme international en France 6 Touristes non-résidents en France Dans ce chapitre sont présentées : les arrivées en France des touristes non-résidents (toute

Plus en détail

Convention de Lugano révisée Procédure de consultation

Convention de Lugano révisée Procédure de consultation Aux Associations professionnelles Aux Sociétés industrielles et commerciales Aux Equipes patronales vaudoises A divers entreprises A quelques personnalités de l économie et de la politique Paudex, le 30

Plus en détail

Livre blanc Compta Le SEPA : Comment bien préparer sa migration?

Livre blanc Compta Le SEPA : Comment bien préparer sa migration? Livre blanc Compta Le SEPA : Comment bien préparer sa migration? Notre expertise en logiciels de gestion et rédaction de livres blancs Compta Audit. Conseils. Cahier des charges. Sélection des solutions.

Plus en détail

Kit Demande de Bourse Etude Erasmus 2014-2016

Kit Demande de Bourse Etude Erasmus 2014-2016 CESI-ERA- 1415 - Informations Programme Erasmus ERASMUS 2014-2016 Période d Etude Note d information aux élèves Les élèves de l ei.cesi et d exia.cesi peuvent bénéficier d une bourse Erasmus : - pour une

Plus en détail

Les Documents de séjour des Etrangers

Les Documents de séjour des Etrangers Les Documents de séjour des Etrangers Pas toujours facile de s'y retrouver! Par G GEERTS (CJD) En effet, la plupart des cartes électroniques pour étrangers ont une validité de 5 ans, mais le séjour est

Plus en détail

PARTIE 6. le détachement ÉTRANGER-FRANCE FINANCIERS 7 - FLUX. page 379

PARTIE 6. le détachement ÉTRANGER-FRANCE FINANCIERS 7 - FLUX. page 379 PARTIE 6 le détachement 6 - LE DÉTACHEMENT 7 - FLUX FINANCIERS ÉTRANGER-FRANCE page 379 6 LE DÉTACHEMENT page 380 SOMMAIRE le détachement n Avant propos 382 à 386 n Règlements communautaires > Les missions

Plus en détail

EN CAS D URGENCE / 2015

EN CAS D URGENCE / 2015 www.citroen-europass.com EN CAS D URGENCE / 2015 CITROËN Euro Pass Assistance 24 h/24 et 7 j/7 Depuis la France : 01 49 93 73 74 Depuis l étranger : +33 1 49 93 73 74 SOMMAIRE / 2015 QUE FAIRE EN CAS DE

Plus en détail

Mobilité de l enseignement supérieur

Mobilité de l enseignement supérieur Mobilité de l enseignement supérieur Guide financier 2014 1 SOMMAIRE Introduction... 3 Le calcul de la subvention par l agence... 4 Utilisation de la subvention par l établissement... 7 Exemple d allocation

Plus en détail

Sont également imposables toutes les prestations versées non pas à la personne imposable elle-même, mais à un tiers.

Sont également imposables toutes les prestations versées non pas à la personne imposable elle-même, mais à un tiers. Notice n 29/357 de l'administration fiscale cantonale sur l'imposition à la source des intérêts hypothécaires de personnes qui ne sont ni domiciliées ni en séjour en Suisse (du 19 mars 2013) Valable depuis

Plus en détail

La Mobilité individuelle des étudiants et des personnels en EUROPE - Programme ERASMUS + (action clé 1)

La Mobilité individuelle des étudiants et des personnels en EUROPE - Programme ERASMUS + (action clé 1) La Mobilité individuelle des étudiants et des personnels en EUROPE - Programme ERASMUS + (action clé 1) Procédures internes mises en place à l Université de Lorraine dans le respect de la Charte ERASMUS

Plus en détail

Accès aux soins des étrangers

Accès aux soins des étrangers Accès aux soins des étrangers Quels freins? Quelles perspectives? 24 mai 2007 P. LAFLANDRE CPAM BEAUVAIS Accès aux soins des étrangers ETRANGER COUVERT PAR SON PAYS ETRANGER EN SITUATION REGULIERE DEMANDEUR

Plus en détail

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs venant

Plus en détail