Recommandation d ARKEON Finance émise dans le cadre du mandat de conseil sur la réduction de l IR

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Recommandation d ARKEON Finance émise dans le cadre du mandat de conseil sur la réduction de l IR"

Transcription

1 Recommandation d ARKEON Finance émise dans le cadre du mandat de conseil sur la réduction de l IR Le Mandant : Monsieur Madame Monsieur et/ou Madame Mademoiselle Nom : Nom de jeune fille :... Prénoms :.... Adresse fiscale:... Code postal :.. Ville : Pays :.... Adresse postale (si différente) :.. Code postal : Ville :..... Pays :..... Téléphone portable :.. Mail :... Date de naissance : / / Lieu de naissance : Département de naissance... Nationalité : Le Mandataire : Dénomination : ARKEON Finance Adresse professionnelle : 27, rue de Berri Code postal : Ville : PARIS Téléphone : Mail : Rappel de la demande du Mandant : Le Mandant souhaite profiter des dispositions de l article 199 terdecies-o A du CGI pour réduire tout ou partie de son IR. Le dispositif fiscal de l article précité permet aux redevables de l IR d imputer sur l impôt à payer (dans la limite d un investissement annuel de pour un célibataire et pour un couple, l excédent étant reportable sur les 4 années suivantes) 22 % du montant de leurs investissements au capital d une ou plusieurs PME éligibles, l investissement devant être conservé au moins 5 ans plus l année en cours. Rappel de la situation du Mandant : Eu égard à ses revenus et à ses charges, le Mandant ayant estimé qu il était prêt à prendre le risque d absence de revenu et/ou de perte en capital lié l investissement dans des PME éligibles pour réduire tout ou partie de son IR, les investissements proposés peuvent répondre aux objectifs de placeme du Mandant. 1

2 Conseil du Mandataire : Rappel sur les modalités de règlement de l IR Les grandes catégories de revenus : Traitement et salaires (TS) Bénéfices non commerciaux (BNC) Bénéfices industriels et commerciaux (BIC) Bénéfices agricoles (BA) Revenus fonciers Epargne salariale - Participation Intéressement Stock Option - Actions gratuites Barème et calcul de l IR: (R : revenu imposable, N : nombre de parts dans le foyer fiscal) Quotient R/N Calcul de l'impôt brut N'excédant pas Compris entre : et (R x 0,055) - (327,97 x N) et (R x 0,14) - (1 339,13 x N) et (R x 0,30) - (5 566,33 x N) Supérieure à (R x 0,41) - (13 357,63 x N) Calendrier: Date limite de dépôt de la déclaration papier Date limite de dépôt de la déclaration par internet Site internet de l administration Téléchargement des formulaires Calculer votre IR Selon la zone de vacances scolaires au plus tard fin mai Délai supplémentaire de 15 à 20 jours (sauf pour les non-résidents) / Rubrique "Particuliers" /colonne de gauche " Recherche de formulaires" Indiquer le numéro d imprimé : 2042 ou 2042 C "Particuliers" / "Calculez votre impôt" Paiement par tiers provisionnels Date de paiement J Paiement sur Internet Montant 1er 15 février J + 5 jours ouvrés 1/3 IR année n-1 2ème 15 mai J + 5 jours ouvrés 1/3 IR année n-1 3ème 15 septembre J + 5 jours ouvrés solde IR année n Paiement mensuel : 10 prélèvements le 15 de chaque mois de janvier à octobre avec régularisation sur les mois de novembre et décembre, et arrêt dès que le montant à payer est atteint lorsque celui-ci est inférieur au montant de l année précédente. 2

3 La réduction de l IR se fait par des actions à 2 niveaux : 1- Réduction de l IR 2- Payer l IR (4 modes possibles) Réduire l IR 1- Réduire ses revenus Salaires Privilégier l épargne salariale Et l accès au capital des entreprises (notamment par la souscription de bons de souscription d actions qui sont éligibles au PEA) Revenus et plus-values de valeurs mobilières Limiter la gestion active en titres vifs Privilégier une gestion active via l assurance-vie, les SICAV et Fonds Communs de Placement sans distribution de dividende, le PEA Voir «Optimisation fiscale de la gestion de portefeuille» en page 5 Revenus fonciers Travaux de rénovation financés par des crédits bancaires Revenus mobiliers et immobiliers Se passer des usufruits, provisoirement ou définitivement (cession à titre gratuit ou à titre onéreux) 2- Charges déductibles du revenu imposable (avantage fiscal «plutôt subi») Pensions alimentaires Aide à ses ascendants Pensions versées à des enfants mineurs (parents divorcés)/ à des enfants majeurs Prestations compensatoires en cas de divorce (versement > 12 mois) Accueil des plus de 75 ans Epargne-retraite CSG (partiellement) 3- Réductions d impôts et crédits d impôts (avantage fiscal «plutôt voulu») Dons à des organismes d aide aux personnes en difficulté, à des œuvres d intérêt général, Souscription au capital de PME (en direct ou via des FIP-FCPI) - Voir «Payer l IR» en page 6 Autres investissements (forestiers, DOM-TOM, Sofica, développement durable, catégories spécifiques d investissements locatifs, certaines dépenses afférentes à la résidence principale, ) Emplois à domicile Rappel sur le fonctionnement du plafonnement global des niches fiscales Montant total des réductions et crédits d impôts du foyer fiscal limité à % du revenu net imposable soumis au barème progressif, hors revenus imposables à taux forfaitaire (plus-values mobilières et immobilières). Ce plafond ne concerne pas certaines réductions d impôt et en particulier les dons. 3

4 Avantage fiscal plutôt subi" Frais d'hospitalisation personnes dépendantes Primes d'assurances rente-survie/épargne-handicap 25 % des dépenses annuelles plafonnées selon la catégorie Prestations compensatoires en cas de divorce (versement < à 12 mois) Cotisations syndicales des salariés et pensionnés 66 % des sommes versées, plafonné à 1 % de la rémunération ou de la pension "Avantage fiscal plutôt voulu" Valeurs mobilières Souscription au capital de PME Voir "Payer l'ir" en page 6 Souscription de parts de FIP - FCPI Souscription au capital de Sofica Souscription au capital de Sofipêche Investissement outre-mer dans une entreprise relevant de l'ir 22% de l'investissement annuel, plafonné à / célibataire et / couple 22%/ an de l'investissement annuel, plafonné à / célibataire et / couple 45 % FIP Corse avec les mêmes plafonds d'investissement (non cumulable avec les FIP) 36 % ou 43 % (sous conditions) d'un investissement < 25 % du revenu net global et plafonné à / an 36 % d' un investissement annuel < 25 % du revenu net global plafonné à / célibataire /couple De 48 à 67 % de l'investissement HT, imputable l'année de l'investissement Immobilier Investissements Scellier, ZRR*, LMNP** De 13 % à 22 % du prix de revient, plafonné à , étalé sur 9 ans Possibilité d'augmenter le taux de réduction si le logement répond aux normes BBC*** Investissements Outre-mer De 22 % à 45 % Opérations de restauration immobilière Malraux De 27 ou 36 % des travaux dans la limite annuelle de Investissement locatif secteur touristiques Investissement locatif résidences hôtelières à vocation sociale De 10 à 25 % des investissements. Possibilité d'étalement sur 6 ans 25 % de l'investissement, plafonné à / célibataire et /ménage. Possibilité d'étalement sur 6 ans Autres Investissement forestier 22 % de l'investissement, plafonné à /célibataire ou /ménage Frais d'emploi d'un salarié à domicile 50 % des dépenses plafonnées à Dons aux œuvres 66 % des versements dans la limite de 20 % du revenu imposable 75 % pour les dons au profit d'organismes d'aides aux personnes en difficulté. Réduction limitée à 513 *ZRR : Zone de revitalisation rurale ** LMNP : Loueur en meublé non professionnel *** BBC : Bâtiments basse consommation Avantages fiscaux sous forme de crédit d'impôt Dépenses développement durable dans la résidence principale Frais d'emploi d'un salarié à domicile 50 % des dépenses plafonnées à De 13 à 45 % des travaux plafonnés à /célibataire, /couple / période de 5 ans Frais de garde d'enfant à l'extérieur du domicile Primes d'assurance pour loyers impayés Prime pour l'emploi 50 % des dépenses limitées à /enfant/ an 45 % du montant de la prime d'assurance sauf si option pour la déduction des revenus fonciers Calculée en fonction des revenus professionnels du foyer fiscal Avantages n entrant pas dans le calcul du plafonnement global des niches fiscales 4

5 Optimisation fiscale de la gestion de portefeuille Privilégier une gestion active via l assurance-vie, les SICAV et Fonds Communs de Placement sans dividende, le PEA Portefeuille titres en direct géré activement Détention collective de valeurs (FCP, SICAV) PEA Contrat d'assurance-vie F iscalité sur les revenus F iscalité sur les plusvalues IR + PS* ou 32,5 % A chaque cessio n quand plus-value : 32,5 % de capitalisatio n: Pas d'imposition de distributio n: IR + PS* (13,5 %) ou 32,5% Lo rs de la cessio n: 32,5 % Pas d'imposition En cas de retrait 22,5 % avant 2ans 19 % de 2 à 5 ans 0 % après 5 ans + PS* (13,5%) Pas d'imposition sauf sur les revenus dégagés des fonds en euros: PS* annuels de 13,5 % En cas de retrait 35 % ou IR avant 4 ans 15 % ou IR entre 4 ans et 8 ans + PS* (13,5 %) 7,5 % ou IR après 8 ans D ro its de successio n Droit de succession standards P rimes versées avant 70 ans: 0% jusqu'à /bénéficiaire 20 % jusqu'à /bénéficiaire 25 % au delà P rimes versées après 70 ans: 0% jusqu' à au-delà droits standards + PS* (13,5 %) sur revenus non encore taxés *PS : Prélèvement sociaux 5

6 Payer l IR : Simulation pour un ménage soumis à l IR 6

7 Compte tenu de sa situation patrimoniale, les colonnes 3 à 5 répondent aux objectifs de placement du mandant. Par rapport à l investissement en direct dans un nombre restreint de sociétés cotées (colonne 4), le panier de sociétés (colonne 3) permet d investir simultanément dans un portefeuille équilibré de plusieurs sociétés en direct, et de limiter le risque en capital Risques liés à l investissement dans des PME éligibles : 1) Sauf cas particulier, toute cession des actions d une ou plusieurs des sociétés avant l expiration de la période de conservation fiscale, de 5 ans plus l année en cours, entrainera la remise en cause de la réduction de l IR dont vous aurez bénéficié pour la souscription des dites actions. 2) Les actions seront admises à la négociation sur un marché d instruments financiers non réglementé, de telle sorte qu elles ne peuvent être jugées liquides au sens de la règlementation en vigueur. 3) Les Investisseurs sont susceptibles d être affectés par une éventuelle évolution négative des cours de bourse des titres des PME éligibles négociés sur NYSE Euronext Paris. 4) Aucune garantie n est donnée par le Mandataire sur le capital investi par le Mandant, ou sur son rendement. Fait à :.., le Signature du Mandant Signature du Mandataire (ARKEON Finance) Représenté par Robert de Vogüé, Président 7

Recommandation d ARKEON Finance émise dans le cadre du mandat de conseil sur la réduction de l ISF

Recommandation d ARKEON Finance émise dans le cadre du mandat de conseil sur la réduction de l ISF Recommandation d ARKEON Finance émise dans le cadre du mandat de conseil sur la réduction de l ISF Le Mandant : Monsieur Madame Monsieur et/ou Madame Mademoiselle Nom : Nom de jeune fille :... Prénoms

Plus en détail

Mesures phares de la 3ème Loi de Finances Rectificative 2012 et de la Loi de Finances 2013

Mesures phares de la 3ème Loi de Finances Rectificative 2012 et de la Loi de Finances 2013 Mesures phares de la 3ème Loi de Finances Rectificative 2012 et de la Loi de Finances 2013 Madame, Monsieur, Nous souhaitons vous présenter les quelques mesures phares contenues dans la dernière Loi de

Plus en détail

Estimation de votre impôt sur les revenus 2007

Estimation de votre impôt sur les revenus 2007 Estimation de votre impôt sur les revenus 27 21/12/27 Synthèse des données et résultats Données de votre simulation Nombre de parts 1 Revenus net catégoriels Traitements et salaires, pensions et rentes

Plus en détail

Fiscalité des actions en 2014 Loi de finances 2014

Fiscalité des actions en 2014 Loi de finances 2014 Fiscalité des actions en 2014 Loi de finances 2014 N 2013-1278 du 29 décembre 2013 Les annonces du 29 avril 2013 Annonces des Assises de l Entrepreneuriat 29 avril 2013 Simplification du régime des plus

Plus en détail

PATRIMMO HABITATION 1. Société Civile de Placement Immobilier

PATRIMMO HABITATION 1. Société Civile de Placement Immobilier PATRIMMO HABITATION 1 Société Civile de Placement Immobilier INVESTISSEZ EN PARTS DE SCPI DANS L IMMOBILIER RÉSIDENTIEL BBC EN CONTREPARTIE D UNE DURÉE DE CONSERVATION DES PARTS ÉGALE À LA DURÉE DE VIE

Plus en détail

Etude de Monsieur et Madame Epargnant Conseiller : T Lemaire

Etude de Monsieur et Madame Epargnant Conseiller : T Lemaire ETUDE PERSONNALISÉE Durée de financement : 2 ans Votre situation actuelle Vous êtes mariés avec 3 parts fiscales et votre tranche marginale d'imposition est de 3,% Vos revenus nets imposables sont de 7

Plus en détail

3. Dépenses et recettes budgétaires pour 2015

3. Dépenses et recettes budgétaires pour 2015 1 Introduction 1. Généralités Le particulier est confronté à titre principal à trois impositions : - l imposition de sa consommation (TVA, taxes sur les carburants, tabacs, alcools,...) : c est l imposition

Plus en détail

LA LETTRE DE EDITO. Refonte du barème de l IR. Optimisez votre Impôt sur le revenu! N 26 Mai 2015. Tranches (1)

LA LETTRE DE EDITO. Refonte du barème de l IR. Optimisez votre Impôt sur le revenu! N 26 Mai 2015. Tranches (1) LA LETTRE DE N 26 Mai 2015 EDITO Optimisez votre Impôt sur le revenu! Nous vous proposons dans cette lettre d information les règles principales applicables pour déterminer et optimiser votre impôt sur

Plus en détail

Partie 2 - Déclaration du revenu imposable

Partie 2 - Déclaration du revenu imposable Partie 2 - Déclaration du revenu imposable 1 - Professions salariées, pensions et rentes A Traitements, salaires, indemnités, etc. de source sénégalaise Veuillez compléter les annexes A et A.1 afin d identifier

Plus en détail

Les jeudis du patrimoine

Les jeudis du patrimoine Les jeudis du patrimoine Quelles solutions pouvez-vous envisager pour réduire votre impôt sur le revenu? Le 29 novembre 2012 19h30 07/12/2012 1 Présentation des héros du jour Couple : Sophie et Marc, 2

Plus en détail

Successions: organisation de la transmission au moment du décès Donations: transmissions entre vifs

Successions: organisation de la transmission au moment du décès Donations: transmissions entre vifs Successions: organisation de la transmission au moment du décès Donations: transmissions entre vifs Les donations La donation est un acte de transfert gratuit de tout ou partie de la propriété d un bien.

Plus en détail

LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2010 n 2010-1658 du 29 Décembre 2010 - JO du 30/12/2010

LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2010 n 2010-1658 du 29 Décembre 2010 - JO du 30/12/2010 RÉSUMÉ LOI DE FINANCES POUR 2011 n 2010-1657 du 29 Décembre 2010 - JO du 30/12/2010 et LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2010 n 2010-1658 du 29 Décembre 2010 - JO du 30/12/2010 BP 8 83560 RIANS Tél :

Plus en détail

Recueil d informations patrimoniales

Recueil d informations patrimoniales Recueil d informations patrimoniales Préalablement à la commercialisation de tout contrat d assurance-vie ou de tout investissement financier, il est important dans un premier temps, d établir un diagnostic

Plus en détail

Souscription ouverte jusqu au 20 décembre 2013. La première période de commercialisation s achève le 20 décembre 2012. La clôture de la période de

Souscription ouverte jusqu au 20 décembre 2013. La première période de commercialisation s achève le 20 décembre 2012. La clôture de la période de Reximmo patrimoine 3 scpi de type malraux Un investissement indirect dans de l immobilier ancien au cœur des villes historiques Souscription ouverte jusqu au 20 décembre 2013. La première période de commercialisation

Plus en détail

Optimisation d acquisition d immobilier d Entreprise

Optimisation d acquisition d immobilier d Entreprise Optimisation d acquisition d immobilier d Entreprise Monsieur et Madame Etude réalisée le 27/09/2010, par Bernard DESCHAMPS FORCE DE VENTE INFORMATIQUE Tour Polygone 285 Avenue des Etats du Languedoc 34000

Plus en détail

La fiscalité des particuliers

La fiscalité des particuliers KIT FISCALITÉ 2015-2016 La fiscalité des particuliers 2015-2016 Cas pratique CAS PRATIQUE Énoncé Comme chaque année, M. et Mme FERIER vous sollicitent pour un rendez-vous. Ils souhaitent en effet procéder

Plus en détail

24ème Congrès de l AMA Durabilité et croissance

24ème Congrès de l AMA Durabilité et croissance 24ème Congrès de l AMA Durabilité et croissance La gestion de patrimoine du chef d entreprise. Les options d investissements dans chaque pays. Les informations essentielles à connaitre Le 23 Octobre 2015

Plus en détail

Déclaration spéciale des revenus fonciers 2009

Déclaration spéciale des revenus fonciers 2009 2044 spéciale n SAGES n de travail ILIAD Déclaration spéciale des revenus fonciers 2009 Pour remplir cette déclaration, qui est une annexe à votre déclaration d ensemble des revenus n 2042, veuillez vous

Plus en détail

Le cadre social et fiscal pour les épargnants

Le cadre social et fiscal pour les épargnants Amundi Epargne Entreprise DOSSIER SPÉCIAL Juridique et Fiscalité Le cadre social et fiscal Avril 2013 1- Les versements Vos versements volontaires (dont l intéressement et les jours de congés non pris

Plus en détail

Comment intégrer les nouveautés fiscales dans la gestion de votre patrimoine?

Comment intégrer les nouveautés fiscales dans la gestion de votre patrimoine? Comment intégrer les nouveautés fiscales dans la gestion de votre patrimoine? Il peut paraître difficile de répondre à cette question. En effet, le titre de ces nouveautés est : «le Plafonnement des niches

Plus en détail

Comment calculer votre impôt sur le revenu au titre de l année 2004

Comment calculer votre impôt sur le revenu au titre de l année 2004 Comment calculer votre impôt sur le revenu au titre de l année 2004 Les règles d arrondissement Le montant du revenu imposable et de l impôt brut est arrondi à l euro le plus proche, les fractions d euro

Plus en détail

PARTICULIERS FISCALITÉ

PARTICULIERS FISCALITÉ PARTICULIERS FISCALITÉ 2016 SOMMAIRE CE QUI CHANGE EN 2016... p.4 1 - IMPÔT SUR LE REVENU... p.6 2 - IMPÔT DE SOLIDARITÉ SUR LA FORTUNE... p.8 3 - REVENUS DE CAPITAUX MOBILIERS... p.9 4 - PLUS-VALUES DE

Plus en détail

Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE. L immobilier de commerce français en portefeuille.

Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE. L immobilier de commerce français en portefeuille. Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE L immobilier de commerce français en portefeuille. AVERTISSEMENT Facteurs de risques Avant d investir dans une société civile de placement immobilier (ci-après,

Plus en détail

Heureusement, il reste des possibilités pour maîtriser ses impôts.

Heureusement, il reste des possibilités pour maîtriser ses impôts. Paris - Marseille - Toulon Dirigeant du Cabinet LEFEVRE & Associés Jean-Yves LEFEVRE Chargé de cours à l université Paris Dauphine Les impôts augmentent! L insécurité fiscale aussi avec 7 lois de finances

Plus en détail

SCPI d immobilier résidentiel neuf «bâtiment basse consommation» à capital fixe Dispositif fiscal «Pinel»

SCPI d immobilier résidentiel neuf «bâtiment basse consommation» à capital fixe Dispositif fiscal «Pinel» CILOGER HABITAT 5 Les photos concernent des investissements finalisés par d autres SCPI de CILOGER qui ne préjugent pas des investissements futurs, et sont données à titre d exemples. SCPI d immobilier

Plus en détail

L impôt sur le revenu des personnes physiques Calcul Plafonnement des Niches et Actions. Réunion CEGECOBA ASSAPROL 21 mai 2015.

L impôt sur le revenu des personnes physiques Calcul Plafonnement des Niches et Actions. Réunion CEGECOBA ASSAPROL 21 mai 2015. L impôt sur le revenu des personnes physiques Calcul Plafonnement des Niches et Actions Réunion CEGECOBA ASSAPROL 21 mai 2015 intervenante: Karine SALVAT CONSEILLER en INVESTISSEMENT FINANCIER 1 Objectif

Plus en détail

La fiscalité des particuliers

La fiscalité des particuliers KIT FISCALITÉ 2015-2016 La fiscalité des particuliers 2015-2016 Cours Sommaire 1. Les nouveautés 2016 2. Principes d'imposition et généralités 3. Définir le périmètre du foyer fiscal 4. Déterminer l'assiette

Plus en détail

LIRE UN BULLETIN DE PAIE. Quels sont les différents éléments qui composent une fiche de paie, et comment les lire?

LIRE UN BULLETIN DE PAIE. Quels sont les différents éléments qui composent une fiche de paie, et comment les lire? LIRE UN BULLETIN DE PAIE Quels sont les différents éléments qui composent une fiche de paie, et comment les lire? 1. L' identification de votre employeur : raison sociale, adresse et convention collective

Plus en détail

STRUCTURES D ACCUEIL PETITE ENFANCE La participation familiale

STRUCTURES D ACCUEIL PETITE ENFANCE La participation familiale STRUCTURES D ACCUEIL PETITE ENFANCE La participation familiale Principes généraux 1. La prestation de service unique (Psu) est une aide financière de la Caf à toutes les structures accueillant les jusqu

Plus en détail

Sommaire. La famille. L immobilier. Le couple. La gestion des biens du couple. La séparation. La gestion des biens des mineurs et des incapables

Sommaire. La famille. L immobilier. Le couple. La gestion des biens du couple. La séparation. La gestion des biens des mineurs et des incapables Sommaire La famille Le couple 1. Union 12 2. Mariage, Pacs, concubinage : que choisir? 13 La gestion des biens du couple 3. Biens meubles et immeubles 15 4. Régime primaire 17 5. Choix du régime matrimonial

Plus en détail

SARL CONCEPT & STRATEGIE

SARL CONCEPT & STRATEGIE BILAN PATRIMONIAL SARL CONCEPT & STRATEGIE Siège social: 29 boulevard de la Ferrage Résidence Cannes 2000 06400 CANNES SARL Cap. 10 000 - Siret 504 714 122 00034 - Code APE 6622 Z 1 Les informations recueillies

Plus en détail

Primo 1. la SCPI Scellier Intermédiaire d UFFI REAM. Investissez indirectement dans l immobilier résidentiel locatif neuf. www.invest-enligne.

Primo 1. la SCPI Scellier Intermédiaire d UFFI REAM. Investissez indirectement dans l immobilier résidentiel locatif neuf. www.invest-enligne. GESTION D ACTIFS IMMOBILIERS SCPI - OPCI www.invest-enligne.com Primo 1 la SCPI Scellier Intermédiaire d UFFI REAM Investissez indirectement dans l immobilier résidentiel locatif neuf. Donnons plus de

Plus en détail

Principales m esures fiscales de la Loi de finances pour 2013 et de la 3 ème Loi de finances rectificative pour 2012

Principales m esures fiscales de la Loi de finances pour 2013 et de la 3 ème Loi de finances rectificative pour 2012 Principales m esures fiscales de la Loi de finances pour 2013 et de la 3 ème Loi de finances rectificative pour 2012 La loi de finances pour 2013 et la loi de finances rectificative pour 2012 ont été définitivement

Plus en détail

PERP Plan d Epargne Retraite Populaire

PERP Plan d Epargne Retraite Populaire PERP Plan d Epargne Retraite Populaire Ce mode d épargne n est pas soumis au plafonnement global des niches fiscales! Il permet aux contribuables qui le souhaitent, de réduire leur Impôt sur le Revenu

Plus en détail

Selon l article 4 B du Code Général des Impôts, sont considérées comme ayant leur domicile fiscal en France au sens de l'article 4 A :

Selon l article 4 B du Code Général des Impôts, sont considérées comme ayant leur domicile fiscal en France au sens de l'article 4 A : En matière de paiement d impôt en France, la règle de base est la suivante : les personnes ayant leur résidence fiscale en France sont imposables sur la totalité de leurs revenus, quelle que soit la source,

Plus en détail

Cas pratique de synthèse FER

Cas pratique de synthèse FER Cas pratique de synthèse FER I. L impôt sur le revenu Mme. FER Lucie est chef d entreprise. Elle détient 90% d une SARL assujettie à l impôt sur les sociétés dont le siège est à MONTPELLIER. Mariée à Monsieur

Plus en détail

BILAN SIMPLIFIÉ. DGFiP N 2033-A 2015 A bis du Code général des impôts) ➀. Brut 1. Total I (5) 044 048. Total II 096 098

BILAN SIMPLIFIÉ. DGFiP N 2033-A 2015 A bis du Code général des impôts) ➀. Brut 1. Total I (5) 044 048. Total II 096 098 N 0956 7 Formulaire obligatoire (article 0 septies BILAN SIMPLIFIÉ DGFiP N 0-A 05 A bis du Code général des impôts) ➀ Désignation de l entreprise Adresse de l entreprise Numéro SIRET* Néant * Durée de

Plus en détail

Location nue - Location meublée Comment ça marche?

Location nue - Location meublée Comment ça marche? Location nue - Location meublée Comment? Intervenants M. Jorge AFONSO, expert-comptable Me Bruno MINEO, notaire Me Jérome CESBRON, notaire 2 - Affiches 1 SOMMAIRE AVANTAGES FISCAUX La location nue - Le

Plus en détail

DES ATOUTS EXCLUSIFS. La mutualisation du patrimoine réparti sur l Ile de France et les métropoles de province les plus dynamiques ;

DES ATOUTS EXCLUSIFS. La mutualisation du patrimoine réparti sur l Ile de France et les métropoles de province les plus dynamiques ; DES ATOUTS EXCLUSIFS La mutualisation du patrimoine réparti sur l Ile de France et les métropoles de province les plus dynamiques ; La gestion assurée par des professionnels de l immobilier et les garanties

Plus en détail

1) La loi n 2002-101 du 17 décembre 2002 portant loi de finances pour l'année 2003 a prévu :

1) La loi n 2002-101 du 17 décembre 2002 portant loi de finances pour l'année 2003 a prévu : BODI - Texte DGI n 2003/54 - Note commune n 35/2003 OBJET : Commentaire des dispositions des articles 21, 22 et 23 de la loi n 2002-101 du 17 décembre 2002, portant loi de finances pour l'année 2003 relatives

Plus en détail

22 - Crédits aux particuliers...34 23 - Assurance emprunteur...35 24 - Crédit à la consommation...36 25 - Surendettement...38

22 - Crédits aux particuliers...34 23 - Assurance emprunteur...35 24 - Crédit à la consommation...36 25 - Surendettement...38 Le couple SOMMAIRE 1 - Mariage, Pacs, concubinage : que choisir?... 6 2 - Choix du régime matrimonial... 7 3 - Divorce... 8 4 - Prestation compensatoire... 9 5 - Gestion des biens du mineur...10 6 - Gestion

Plus en détail

Guide 2016 de la fiscalité patrimoniale

Guide 2016 de la fiscalité patrimoniale Guide 2016 de la fiscalité patrimoniale LAZARD FRÈRES GESTION SAS 25, rue de Courcelles 75008 Paris Avertissement : Ce document, strictement confidentiel, est remis à son destinataire à titre d information.

Plus en détail

ECHEANCIER FISCAL 2011

ECHEANCIER FISCAL 2011 ECHEANCIER FISCAL 2011 13 janvier Entreprises soumises à la TVA intracommunautaires réalisées en décembre 2010. 17 janvier 1er prélèvement mensuel 17 janvier Retenue à la source - Prélèvement libératoire

Plus en détail

FCPI Xerys Innovation 1

FCPI Xerys Innovation 1 FCPI Xerys Innovation 1 Bulletin de souscription ISF IR MODE D EMPLOI 1 Récépissé de démarchage bancaire et financier Dans le cadre d une recommandation personnalisée de mon conseiller financier : dater,

Plus en détail

SARL JB PATRIMOINE FICHE D INFORMATION CLIENT PERSONNE PHYSIQUE

SARL JB PATRIMOINE FICHE D INFORMATION CLIENT PERSONNE PHYSIQUE 1 sur 7 Vous avez émis le souhait d obtenir une réponse d un professionnel contrôlé exerçant une activité réglementée. De la véracité et de l exactitude de vos réponses à ce questionnaire dépendra de la

Plus en détail

Vendôme Régions SOCIÉTÉ CIVILE DE PLACEMENT IMMOBILIER. L investissement immobilier en région via une SCPI

Vendôme Régions SOCIÉTÉ CIVILE DE PLACEMENT IMMOBILIER. L investissement immobilier en région via une SCPI Vendôme Régions SOCIÉTÉ CIVILE DE PLACEMENT IMMOBILIER L investissement immobilier en région via une SCPI Vendôme Régions SCPI à capital variable AVERTISSEMENT L investissement en parts de la SCPI VENDÔME

Plus en détail

BILAN SIMPLIFIÉ ACTIF { PASSIF. DGFiP N 2033-A 2012 @internet-dgfip

BILAN SIMPLIFIÉ ACTIF { PASSIF. DGFiP N 2033-A 2012 @internet-dgfip N 0956 Q Formulaire obligatoire (article 0 septies A bis du Code général des impôts) BILAN SIMPLIFIÉ DGFiP N 0-A 0 @internet-dgfip Désignation de l entreprise Adresse de l entreprise Numéro SIRET* Néant

Plus en détail

SPÉCIAL RÉDUCTION D IMPÔTS

SPÉCIAL RÉDUCTION D IMPÔTS MINI-GUIDE FISCAL 2016 SPÉCIAL RÉDUCTION D IMPÔTS Impôt de Solidarité sur la Fortune Impôt sur le Revenu Exprimez toute la force de votre engagement et optimisez votre fiscalité VOS DONS DÉDUCTIBLES DE

Plus en détail

Notice explicative. Date de dépôt de la déclaration

Notice explicative. Date de dépôt de la déclaration Notice explicative Le prélèvement forfaitaire obligatoire sur les produits de placements à revenu fixe, prévu au I de l article 125 D du code général des impôts (CGI), et le prélèvement forfaitaire libératoire,

Plus en détail

Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 :

Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 : I.S.F. Patrimoine taxable Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 : Vous êtes redevable de l ISF si votre patrimoine net taxable excède 1,3 million au 1 er janvier

Plus en détail

Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP) Défiscaliser avec le statut LMNP

Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP) Défiscaliser avec le statut LMNP Immobilier Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP) Défiscaliser avec le statut LMNP Les loueurs en meublés non professionnels Ce sont les personnes qui donnent en location des locaux comportant tous

Plus en détail

(Loi n 2003-1311 du 30 décembre 2003 parue au JO du 31/12/2003)

(Loi n 2003-1311 du 30 décembre 2003 parue au JO du 31/12/2003) Flash fiscal et juridique n 755 page 1 LOI DE FINANCES POUR 2004 (Loi n 2003-1311 du 30 décembre 2003 parue au JO du 31/12/2003) 1. IMPOT SUR LE REVENU (Règles générales) Barème d imposition pour 2003

Plus en détail

ANNEXE A LA DECLARATION DES TRAITEMENTS ET SALAIRES

ANNEXE A LA DECLARATION DES TRAITEMENTS ET SALAIRES Modèle ADC0F-15E D.R., DIP ou D.P des impôts de :... Subdivision de :.... IMPOT SUR LE REVENU DECLARATION DES TRAITEMENTS ET SALAIRES Article 79 du Code Général des Impôts «CGI» ANNEE / / / / / D IDENTIFICATION

Plus en détail

Votre Conseiller Privé CONTACT - FINANCE. Cabinet de Conseil en Gestion de patrimoine

Votre Conseiller Privé CONTACT - FINANCE. Cabinet de Conseil en Gestion de patrimoine Votre Conseiller Privé CONTACT - FINANCE Cabinet de Conseil en Gestion de patrimoine Crée en 1990 Votre déclaration d impôt! Dates Limites : Déclaration Papier 27 Mai Déclaration Internet 7 Juin Barême

Plus en détail

COMMENT OUVRIR VOTRE COMPTE...

COMMENT OUVRIR VOTRE COMPTE... CONVENTION DE SERVICES COMMENT OUVRIR VOTRE COMPTE... COMPLÉTEZ ET SIGNEZ Le formulaire d ouverture de compte, JOIGNEZ LES PIÈCES JUSTIFICATIVES OBLIGATOIRES 1 PIÈCE D IDENTITÉ : 1 Pièce d identité principale

Plus en détail

Présentation de la loi Bouvard 11 % sur 9 ans

Présentation de la loi Bouvard 11 % sur 9 ans Présentation de la loi Bouvard 11 % sur 9 ans Pour les contribuables qui payent entre 1.000 et 5.000 d impôt sur le revenu par an, le dispositif Bouvard 11 % sur 9 ans est la version «avec réduction d

Plus en détail

DEMANDE DE CREDITS PROFESSIONNELS

DEMANDE DE CREDITS PROFESSIONNELS DEMANDE DE CREDITS PROFESSIONNELS demandé (en euros) Objet Durée (en mois) L'ENTREPRISE Identité Nom ou raison sociale Enseigne commerciale Catégorie juridique : Personne Physique Personne Morale Forme

Plus en détail

Enjeux patrimoniaux et fiscaux des négociations en droit de la famille

Enjeux patrimoniaux et fiscaux des négociations en droit de la famille Enjeux patrimoniaux et fiscaux des négociations en droit de la famille Plan I. Enjeux patrimoniaux et fiscaux des négociations familiales en amont (d un éventuel conflit) A. Exemple des familles recomposées

Plus en détail

Principales dispositions de la loi de finances pour 2006 Et de la loi de finances rectificative pour 2005 : Synthèse

Principales dispositions de la loi de finances pour 2006 Et de la loi de finances rectificative pour 2005 : Synthèse Principales dispositions de la loi de finances pour 2006 Et de la loi de finances rectificative pour 2005 : Synthèse I FISCALITE DES PERSONNES PHYSIQUES Barème de l impôt sur les revenus de 2006 (impôt

Plus en détail

Une SCPI, c est quoi? Les SCPI. OCTOBRE 2004 S informer sur...

Une SCPI, c est quoi? Les SCPI. OCTOBRE 2004 S informer sur... OCTOBRE 2004 S informer sur... Une SCPI, c est quoi? Les SCPI Une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) a pour objet exclusif l acquisition et la gestion d un patrimoine immobilier locatif. Les

Plus en détail

Cas de non-assujettissement ou d exonération de CSG

Cas de non-assujettissement ou d exonération de CSG Cas de non-assujettissement ou d exonération de CSG NOTA : Sauf mention contraire, l exclusion de l assiette de la CSG entraîne exclusion de l assiette de la CRDS. I Revenus d activité A - L assiette de

Plus en détail

Entrepreneurs et professionnels libéraux. amplissim. Guide d information de l épargnant

Entrepreneurs et professionnels libéraux. amplissim. Guide d information de l épargnant Entrepreneurs et professionnels libéraux amplissim PeRCOI Guide d information de l épargnant 1 Un dispositif idéal pour préparer votre retraite En complément d AMPLISSIM PEE, profitez à 200% des avantages

Plus en détail

Les caractéristiques de votre projet

Les caractéristiques de votre projet Les caractéristiques de votre projet Cette simulation tient compte des dispositions légales (loi de finances 2011) et contractuelles en vigueur. Votre situation initiale REVENU, compte tenu de votre situation

Plus en détail

FOCUS DEFISCALISATION

FOCUS DEFISCALISATION FOCUS DEFISCALISATION SOFICA FIP FCPI FIP FCPI FIP Corse FIP Outre mer SOUSCRIPTION AU CAPITAL DE PME Réduction 30 à 36 % des sommes versées 18 % de l investissement 50 % du montant investi ramené à la

Plus en détail

SCPI Renovalys 4 SCPI Déficit Foncier à capital fixe Bulletin trimestriel d information n 4 Décembre 2013

SCPI Renovalys 4 SCPI Déficit Foncier à capital fixe Bulletin trimestriel d information n 4 Décembre 2013 SCPI Déficit Foncier à capital fixe Bulletin trimestriel d information n 4 Décembre 2013 Editorial Toute l équipe d Avenir Finance Investment Managers adresse ses meilleurs vœux aux associés de la SCPI

Plus en détail

Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC

Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Membre du Financial Planning Standards Board (FPSB) Association déclarée loi du 1 er juillet 1901 (et textes subséquents) EXAMEN

Plus en détail

L impôt sur le revenu Réduction globale de 10% des réductions et crédits d impôts Modification de la taxation des plus values mobilières Autres

L impôt sur le revenu Réduction globale de 10% des réductions et crédits d impôts Modification de la taxation des plus values mobilières Autres L impôt sur le revenu Réduction globale de 10% des réductions et crédits d impôts Modification de la taxation des plus values mobilières Autres mesures L IMPÔT SUR LE REVENU Nouveau barème applicable :

Plus en détail

Spécial loi de finances rectifiative pour 2013 :

Spécial loi de finances rectifiative pour 2013 : Numéro 72 Janvier 2014 Spécial loi de finances rectifiative pour 2013 : La loi de finances rectificative pour 2013 du 29 décembre 2013 a été publiée au Journal officiel du 30 décembre 2013 sous le numéro

Plus en détail

IMPOT SUR LE REVENU DECLARATION DU REVENU GLOBAL. Du / / / / / / / / / Au / / / / / / / / / IDENTIFICATION DU CONTRIBUABLE ... ... ...

IMPOT SUR LE REVENU DECLARATION DU REVENU GLOBAL. Du / / / / / / / / / Au / / / / / / / / / IDENTIFICATION DU CONTRIBUABLE ... ... ... Royaume du Maroc Modèle n ADP010F-10E IMPOT SUR LE REVENU DECLARATION DU REVENU GLOBAL Du / / / / / / / / / Au / / / / / / / / / Direction régionale ou (inter) préfectorale Subdivision Secteur Nom, Prénom(s)

Plus en détail

Fiscalité approfondie : Corrigé série de révision n 1 (IRPP)

Fiscalité approfondie : Corrigé série de révision n 1 (IRPP) Université de Sfax Ecole Supérieure de Commerce de Sfax Année universitaire : 2010-2011 Fiscalité approfondie : Corrigé série de révision n 1 (IRPP) Auditoire : 1 ère année Mastère Professionnel de Techniques

Plus en détail

COMMENT DECLARER ET PAYER LA CSG ET LA CRDS due au titre de l'abondement

COMMENT DECLARER ET PAYER LA CSG ET LA CRDS due au titre de l'abondement COMMENT DECLARER ET PAYER LA CSG ET LA CRDS due au titre de l'abondement Après chaque versement, un état récapitulatif mensuel est adressé. Il informe sur les opérations d Epargne Salariale réalisées au

Plus en détail

la fiscalité des valeurs mobilières en 2015

la fiscalité des valeurs mobilières en 2015 la fiscalité des valeurs mobilières en 2015 loi de finances 2015 loi n 2014-1654 du 29 décembre 2014 web conference - 10-02-2015 1 les lois de finances 2013 et 2014 régime des plus values simplification

Plus en détail

www.ducellier-avocats.fr Loi de finances 2009 et les récentes r dispositions fiscales

www.ducellier-avocats.fr Loi de finances 2009 et les récentes r dispositions fiscales Loi de finances 2009 et les récentes r dispositions fiscales Fiscalité des entreprises Fiscalité du patrimoine Procédures fiscales : le rescrit valeur 2 FISCALITE DES ENTREPRISES 3 Relance de l économie

Plus en détail

Pour réaliser un Rachat Ponctuel sur votre contrat MonFinancier Liberté Vie :

Pour réaliser un Rachat Ponctuel sur votre contrat MonFinancier Liberté Vie : Pour réaliser un Rachat Ponctuel sur votre contrat MonFinancier Liberté Vie : 1. A privilégier : Afin d optimiser le traitement de votre rachat ponctuel nous vous invitons à effectuer votre opération à

Plus en détail

COMMENT REDUIRE SON IMPOT SUR LE REVENU?

COMMENT REDUIRE SON IMPOT SUR LE REVENU? COMMENT REDUIRE SON IMPOT SUR LE REVENU? 24 novembre 2009 1 PLAN DE L INTERVENTION Introduction 1 ère partie : La Loi Scellier 2 ème partie : La Loi Girardin Industriel 3 ème partie : La souscription au

Plus en détail

Les nouveautés fiscales de 2012

Les nouveautés fiscales de 2012 Les nouveautés fiscales de 2012 Sommaire Les dispositifs fiscaux Le plafonnement global des niches fiscales Le barème de l IR L imposition des plusvalues L imposition des revenus mobiliers Scellier Les

Plus en détail

L immobilier en centre ville

L immobilier en centre ville La note d information relative à la seconde offre au public a reçu le visa de l AMF n 12-12 en date du 01/06/2012 ; elle peut être obtenue gratuitement auprès de la Société de Gestion par demande adressée

Plus en détail

DISPOSITIONS FISCALES 2016. Donnez de l impact à votre générosité.

DISPOSITIONS FISCALES 2016. Donnez de l impact à votre générosité. F O N D A T I O N M É D E C I N S S A N S F R O N T I È R E S DISPOSITIONS FISCALES 2016 ISF & Impôt sur le revenu Donnez de l impact à votre générosité. La parole au trésorier Chaque année, vous êtes

Plus en détail

VOTRE GUIDE FISCAL. DÉDUCTIONS FISCALES 2016 : Contribuez aux grandes découvertes de demain grâce à votre impôt. JE DonnE Un SEnS À MON IMPÔT

VOTRE GUIDE FISCAL. DÉDUCTIONS FISCALES 2016 : Contribuez aux grandes découvertes de demain grâce à votre impôt. JE DonnE Un SEnS À MON IMPÔT VOTRE GUIDE FISCAL 2016 DÉDUCTIONS FISCALES 2016 : Contribuez aux grandes découvertes de demain grâce à votre impôt. JE DonnE Un SEnS À MON IMPÔT en tant qu organisme de recherche et fondation reconnue

Plus en détail

Les Webinaires Cortal Consors

Les Webinaires Cortal Consors Les Webinaires Cortal Consors du 9/06/2011 Comprendre pour mieux décider Des rendez-vous pédagogiques Des échanges avec des experts Des conférences en ligne L ISF : UN IMPÔT EN PLEINE ÉVOLUTION SOUS LES

Plus en détail

Monsieur et Madame Pierre SANZEAU Cession non préparée

Monsieur et Madame Pierre SANZEAU Cession non préparée DOSSIER PATRIMONIAL Monsieur et Madame Cession non préparée Etude réalisée le 02/01/2015 Situation arrêté au 02/01/2015 Par votre Consultant Patrimonial : Marc DURAND DOSSIER PATRIMONIAL CESSION D ENTREPRISE

Plus en détail

Le Plan d Epargne en Actions

Le Plan d Epargne en Actions Le Plan d Epargne en Actions Crée en 1992, le PEA (plan d épargne en actions) est une enveloppe fiscale, composée d un compte d instruments financiers auquel on associe un compte en espèces ou un contrat

Plus en détail

Chapitre 1 - Vous et votre impôt sur le revenu

Chapitre 1 - Vous et votre impôt sur le revenu Table des matières Avant-propos.... 1 Chapitre 1 - Vous et votre impôt sur le revenu 1.1. Présentation générale... 5 1.1.1. Le nouveau barème... 5 1.1.2. Quelques remarques... 7 1.1.3. Comment sont gérés

Plus en détail

LE GUIDE DE LA FISCALITÉ

LE GUIDE DE LA FISCALITÉ LE GUIDE DE LA FISCALITÉ u L IMPOSITION DES REVENUS u L IMPOSITION DES PLUSVALUES u L IMPOSITION DU PATRIMOINE u ZOOM SUR LES NICHES FISCALES La plus belle invention pour votre argent cortalconsors.fr

Plus en détail

EPARGNER POUR SA RETRAITE - SE CONSTITUER DES REVENUS RÉGULIERS

EPARGNER POUR SA RETRAITE - SE CONSTITUER DES REVENUS RÉGULIERS EPARGNER POUR SA RETRAITE - SE CONSTITUER DES REVENUS RÉGULIERS Certains produits d épargne retraite vous permettent de percevoir une rente viagère. Un certain nombre d entre-eux bénéficient d incitations

Plus en détail

KIT FISCAL (VENTE HT)

KIT FISCAL (VENTE HT) KIT FISCAL (VENTE HT) RÉSIDENCE «Q7 LODGE» Le kit fiscal dédié aux investisseurs LMNP Une récupération de la TVA - L investisseur optimise sa trésorerie La gestion fiscale qui vous simplifie la vie! *plafonné

Plus en détail

Présentation de la loi Girardin 26 % sur 6 ans :

Présentation de la loi Girardin 26 % sur 6 ans : Présentation de la loi Girardin 26 % sur 6 ans : Pour les contribuables qui payent entre 5.000 et 30.600 d impôt sur le revenu par an et, pour les plus fiscalisés, jusqu à 11 % du revenu imposable, le

Plus en détail

GUIDE FISCAL ÉDITION 2014 LES RÈGLES POUR OPTIMISER VOTRE STRATÉGIE FISCALE

GUIDE FISCAL ÉDITION 2014 LES RÈGLES POUR OPTIMISER VOTRE STRATÉGIE FISCALE GUIDE FISCAL ÉDITION 2014 LES RÈGLES POUR OPTIMISER VOTRE STRATÉGIE FISCALE LES NOUVELLES RÈGLES D IMPOSITION À CONNAÎTRE POUR ÉTABLIR VOTRE DÉCLARATION DE REVENUS Ce guide présente les règles fiscales

Plus en détail

Avantages en nature et frais professionnels

Avantages en nature et frais professionnels Pégase 3 Avantages en nature et frais professionnels Dernière révision le 08/01/2008 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Définitions...4 Les avantages en nature... 4 Les frais professionnels

Plus en détail

I - Les Dons et cotisations :

I - Les Dons et cotisations : Introduction : De nombreuses réductions d impôts existent et nous sommes peu à toutes les connaître. Or, pour les personnes imposables, le cumul des réductions d impôt peut devenir très intéressant. Nous

Plus en détail

HR Informations Pratiques

HR Informations Pratiques HR Informations Pratiques Impot sur le revenu: comment faire sa delcaration annuelle Le moment est bientôt venu d établir sa déclaration d impôts. Qui doit déclarer? Comment déclarer? Quelles sont les

Plus en détail

La déclaration préremplie 2013

La déclaration préremplie 2013 La déclaration préremplie 2013 Ce qu il faut savoir sur le préremplissage des revenus D où proviennent les données préremplies sur votre déclaration? Les données indiquées sur votre déclaration de revenus

Plus en détail

FCPI Idinvest Patrimoine n 6

FCPI Idinvest Patrimoine n 6 FCPI Idinvest Patrimoine n 6 Profitez d une expertise de premier plan avec Idinvest Partners Réduction d ISF au titre de l année 2016, en contrepartie d un risque de perte en capital et d un blocage des

Plus en détail

Fonds commun de placement dans l innovation

Fonds commun de placement dans l innovation Fonds commun de placement dans l innovation Fonds commun de placement dans l innovation Investir principalement dans des entreprises innovantes, cotées sur Alternext, le compartiment C d Euronext et le

Plus en détail

> Son conjoint ou partenaire pacsé

> Son conjoint ou partenaire pacsé Cabinet Andante ZAC de la Plaine 12 Rue Albert Einstein 47200 Marmande Tél : 05 53 93 70 76 Fax : 05 53 83 30 42 Mob : 06 81 09 36 50 GRILLE D AUDIT PATRIMONIAL DU MAJEUR PROTEGE ORGANISME DE TUTELLE..

Plus en détail

SYNTHESE DES PRINCIPALES MESURES ET IMPACTS DE LA LOI DE FINANCES POUR 2013

SYNTHESE DES PRINCIPALES MESURES ET IMPACTS DE LA LOI DE FINANCES POUR 2013 SYNTHESE DES PRINCIPALES MESURES ET IMPACTS DE LA LOI DE FINANCES POUR 2013 Les principales mesures de la loi de finances adoptée pour 2013 modifient la fiscalité personnelle et patrimoniale des personnes

Plus en détail

INEDIT PEA COURT TERME

INEDIT PEA COURT TERME PROSPECTUS SIMPLIFIE INEDIT PEA COURT TERME PARTIE A STATUTAIRE Présentation succincte Code ISIN : FR0000990483 Dénomination : INEDIT PEA COURT TERME Forme juridique : Fonds Commun de Placement (FCP) de

Plus en détail

DEMANDE D ATTESTATION ET SES ANNEXES

DEMANDE D ATTESTATION ET SES ANNEXES DEMANDE D ATTESTATION ET SES ANNEXES MODELE CABINET D EXPERTISE COMPTABLE DOCUMENTS A NOUS ADRESSER OBLIGATOIREMENT SUR SUPPORT PAPIER OU EN DEMATERIALISATION EDI-TDFC Demande d attestation et renseignements

Plus en détail

PREMIERE PARTIE : PRINCIPES GENERAUX DE L IMPOT SUR LE REVENU

PREMIERE PARTIE : PRINCIPES GENERAUX DE L IMPOT SUR LE REVENU COURS DE FISCALITE DES PERSONNES PHYSIQUES PREMIERE PARTIE : PRINCIPES GENERAUX DE L IMPOT SUR LE REVENU PLAN 1.Définition et caractéristiques 2. la territorialité 3.Les revenus imposables 31 Les revenus

Plus en détail

Les Webinaires Cortal Consors

Les Webinaires Cortal Consors Les Webinaires Cortal Consors Comprendre pour mieux décider des rendez-vous pédagogiques des échanges avec des experts des conférences en ligne LE REGIME JURIDIQUE Qu est ce que le contrat de capitalisation?

Plus en détail