Transport automatique de marchandises en souterrain

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Transport automatique de marchandises en souterrain"

Transcription

1 Transport automatique de marchandises en souterrain ir Johan Van Wassenhove - CEO S.A. Denys Résumé : Le transport de fret en souterrain peut devenir une solution efficace pour diminuer l impact sur l environnement des transports terrestres. Il s avère économiquement acceptable malgré des coûts d'investissement assez élevés mais inférieurs aux solutions actuelles (route essentiellement). A titre d exemple, les auteurs décrivent le projet d un système de transport complètement automatisé à l'intérieur de la zone portuaire d Anvers. Des plates-formes porte-containers circulent dans un tunnel de 4,2 m de diamètre sur un parcours en boucle d environ 20 km de longueur. Abstract: Automatic underground transportation of goods The underground freight transportation may become an efficient solution to reduce the impact of ground transportation on the environment. It appears economically acceptable, although investment costs are rather high but smaller than those of present solutions (mainly ground transportation). As an example, the authors describe the UCM (Underground Container Mover) fully-automatic transportation system inside the Antwerp harbour area. Containers are loaded on lorries rolling in a 4m-dia tunnel along a 20 km-long loop railway. 1 - INTRODUCTION Le secteur de la construction a une image plutôt traditionnelle. De ce fait, les fonds destinés à la recherche et au développement vont plus facilement aux secteurs considérés comme secteurs de pointe ou secteurs " branchés ". Pourtant, il est vital que le secteur de la construction innove constamment et développe une avance technologique. C est de cette façon que nos entreprises apportent une plus grande valeur ajoutée dans un contexte où la compétitivité est une clé majeure et où un ancrage national fort assure un avantage concurrentiel par rapport aux grands groupes étrangers. Qui ose encore contester réellement la nécessité de réaliser dans nos régions à forte densité de population, de nouvelles infrastructures indépendantes de celles qui existent, surtout les infrastructures routière et ferroviaire. Tous ceux qui sont confrontés aux problèmes de circulation, par exemple autour de Bruxelles, Gand, Anvers et Liège sont parfaitement conscients que les axes de transports dans ces régions sont quasiment saturés et que l'accroissement inexorable du trafic de fret fait présager des lendemains qui font peur. Il n'y a quasi pas d'études qui se sont attelées à déterminer le coût social et économique que génèrent les conditions souvent très sévères et trop souvent catastrophiques des ralentissements, bouchons, accidents récurrents dans ces zones. La croissance, notamment économique, requiert pourtant des solutions anticipées en matière de transport, solutions qui soient durables et largement extensibles pour s'adapter à l'évolution de la demande, sans générer des nuisances inacceptables pour le milieu environnant. C'est l'une des raisons qui oblige à recourir de plus en plus aux ouvrages souterrains. Mais ces solutions requièrent des investissements importants seulement acceptables pour les générations futures sous réserve d être d un montant limité ou d assurer une rentabilité à court terme. Avec la volonté de répondre à ces exigences, des solutions adaptées sont proposées par des entreprises importantes et expérimentées. C'est le cas du projet TCX (Tube Cargo Express) qui propose une solution de transport de marchandises en souterrain entièrement automatisée. Le TCX peut former un réseau entre des centres logistiques éloignés ou non. Le point fort du projet consiste à réaliser à une profondeur minimale un tunnel horizontal de diamètre adapté aux véhicules à déplacer; ce tunnel est de préférence aménagé le long du tracé d'une infrastructure existante. Ceci permet de localiser à des entre-distances convenables des puits d'accès pour l'exécution des tunnels. Des véhicules sur rails télécommandés, chargés d'euro-palettes ou de miniconteneurs circulent dans ces tunnels constitués de tuyaux préfabriqués en béton armé munis d une âme en tôle, ce qui leur permet de résister aux pressions du sol et de l'eau souterraine. Dans les centres logistiques, des systèmes de chargement et déchargement automatiques assurent la réception et l expédition rapides du fret. Le système TCX peut être réalisé et exploité de manière très flexible. La possibilité de réaliser un transport via ces tunnels n'est pas un vague projet d'avenir. Des systèmes similaires sont déjà en cours de développement dans différents pays. Des études techniques et économiques ont été réalisées et leur faisabilité est tout à fait prouvée. Dans le souci d éviter que la problématique du transport de marchandises n'entrave la saine croissance de notre économie, le TCX en tant que quatrième mode de transport, à côté des auto- 197

2 routes, voies ferrées et navigables, dispose d'un potentiel particulièrement considérable. Le Tube Cargo Express est un projet qui mérite incontestablement l'attention de nombreux intéressés. Son promoteur, la société Denys est spécialisé en travaux souterrains et en particulier dans l'exécution de conduites en tout genre en zones urbaines mais c'est aussi une entreprise qui maîtrise la faisabilité du système, ses applications et ses contraintes. (fig. 1). 2 - OUVRAGES ÉTANCHES À L'EAU Tout ouvrage souterrain doit évidemment résister à la pression du sol et de l'eau qui l'imprègne. Le béton armé est le matériau le plus approprié pour réaliser une construction souterraine, à cause de sa bonne résistance mécanique, de sa faible déformabilité et de sa faible perméabilité à l'eau. De plus, son poids volumique plus élevé que celui des sols meubles est un critère important pour résister à la poussée d'archimède. Mais l'expérience montre que dans les ouvrages réels, les ouvrages en béton ne sont pas aussi étanches que souhaité; l'ensemble est souvent semi-perméable ou parfois perméable et des fuites limitées Figure 1 sont observées. Ceci signifie que sous l'influence de la pression d'eau extérieure, il faut prendre en compte une certaine probabilité d'avoir de l'humidité et de la pression de vapeur d'eau dans l'espace souterrain, et ce d'autant plus que l'ouvrage est profondément enfoui dans le sol et la nappe aquifère. Bien sûr, cet aspect du problème n'a pas la même incidence lorsqu'on a affaire à un ouvrage d'adduction ou d'évacuation d'eau que si l'on veut faire fonctionner dans ces espaces du matériel sophistiqué tels que les équipements électriques et électroniques, mais aussi les dispositifs mécaniques et hydrauliques pour lesquels il faut imposer des exigences sévères quant à la qualité du climat dans l'espace souterrain. Tous les ouvrages modernes conçus pour le transport souterrain doivent intégrer ces exigences et donc leur structure doit présenter une étanchéité à l'eau quasi parfaite, sans devoir recourir à des moyens très gourmands en énergie comme c'est le cas des systèmes de climatisation. 3 - SOLUTIONS Immédiatement, on pense que l'étanchéité ne peut être obtenue que par l'incorporation à l'ouvrage en béton d'une membrane totalement étanche. Les concepteurs de ces ouvrages pensent souvent aux membranes en matériaux synthétiques, car ce sont des solutions bon marché, suffisamment déformables et résistantes à la plupart des agressions chimiques. Mais les matériaux synthétiques n'adhèrent pas bien au béton et ont une résistance en traction limitée. C'est d'ailleurs à cause de ces limitations que pour des constructions souterraines classiques, ces membranes sont normalement appliquées à l'extérieur de la structure, ce qui n'est pas possible dans le cas d'un tunnel foré. On peut toujours évidemment l'appliquer à l'extérieur d'un revêtement intérieur rigide qui double la structure souterraine en contact avec le sol, mais ce n'est applicable que pour les tunnels de grand diamètre, même si c'est une solution fort coûteuse. D'autres solutions d'étanchéité sont obtenues par l'emploi de coatings (résines époxy par exemple), mais en dehors de leur coûts élevés, ces solutions n'ont pas pu vraiment convaincre à cause d'une pression osmotique entre le revêtement et le béton. Par contre, l'association de tôles d'acier situées à l intérieur ou dans les anneaux en béton forme un excellent ensemble dont les qualités sont nombreuses: bonne adhérence entre les deux matériaux, bonne résistance de l'acier en milieu alcalin, pas de problèmes de dilatation différentielle, bonne résistance à la corrosion de l'acier qui est protégé par le béton s'il est composé de façon optimale et qu'il a une bonne compacité, très bonne résistance à la traction de l'ensemble apportée par la tôle d'acier et la continuité de l'âme métallique obtenue par soudure. Jusqu'il y a peu, cette technique était en général appliquée pour les conduites d'eau potable sous pression. Depuis plusieurs années, on l'utilise aussi pour réaliser des ouvrages souterrains mis en place par la technique du fonçage, lorsque les conditions d'étanchéité de l'ouvrage sont des paramètres dominants. A l'heure actuelle, on fabrique couramment de tels tuyaux avec âme métallique jusqu'à des diamètres de l'ordre de 4 mètres. Il existe des prototypes de plus de 6 mètres. Les techniques de fonçage permettent de mettre en œuvre de tels diamètres sur de grandes longueurs. 198

3 4 - LES ÉLÉMENTS DU SYSTÈME Le tuyau en béton armé à l âme en tôle est dimensionné en fonction de la combinaison des efforts externes et internes. L épaisseur de la paroi en béton armé, située à l extérieur de l âme en tôle est déterminée en fonction de la profondeur du tunnel (pression de terre et de l eau), de la résistance du sol latéral, des efforts exercés sur les tuyaux par les vérins de fonçage et des surcharges au dessous du terrain en surface (voies ferrées, bâtiments, routes, ). L âme en tôle est dimensionnée en fonction de la pression intérieure et le niveau de la nappe phréatique. En pratique l épaisseur de cette tôle en acier varie entre 3mm et 6mm. Figure 2 Dans les conditions actuelles les tubes sont fabriqués en standard dans les diamètres allant de 0,8m jusqu au 3,70m et selon des longueurs allant de 2,5m à 6m. 5 - FABRICATION DES TUYAUX AVEC UNE ÂME MÉTALLIQUE. Après la mise en forme, les tôles sont soudées longitudinalement et transversalement de façon automatique ou semi-automatique. Des mesures de l'étanchéité des cordons de soudure sont effectuées en continu. Les cages d'armature sont fabriquées sur machines automatiques et munies de crochets de levage et de dispositifs d'injection. Les moules intérieurs et extérieurs sont disposés verticalement dans le hall de fabrication; on y place avec une grande précision la cage d'armature et l'âme métallique; le bétonnage se fait ensuite avec un béton de composition bien étudiée et bien maîtrisée pour obtenir une haute résistance, une forte compacité et un durcissement rapide ; il est compacté mécaniquement. Après démoulage, les tubes sont marqués pour traçabilité et stockés en parc. 6 - MISE EN ŒUVRE La technique de fonçage assisté par un bouclier de forage est principalement née en Belgique et s'est développée depuis 50 ans pour devenir progressivement une technique moderne d'installation pour la réalisation d'infrastructures. Les possibilités d'application sont en progression constante. On réalise actuellement des fonçages à partir de puits verticaux espacés d'environ 2000 m et ce même avec des tracés en courbe horizontale et/ou verticale. Les âmes métalliques de tuyaux sont soudées les unes aux autres après le fonçage, assurant une étanchéité complète. A la fin du fonçage, il est possible d'injecter l'espace éventuel entre les tubes et le sol, afin de stabiliser l'ensemble, si nécessaire. Par la mise en œuvre de méthodes de mesure assistée par ordinateur, les éléments sont foncés au centimètre près. Les puits verticaux peuvent être utilisés par après pour l'exploitation du système (inspection, entretien). Cette méthode de construction de tunnels avec des tuyaux préfabriqués tout à fait étanches ouvre d'importantes perspectives pour le transport souterrain automatisé, car ce transport automatisé exige des véhicules électriques contrôlés par installation électroniques munis d'ordinateurs qui gèrent le trafic, l'embarquement et le débarquement des conteneurs. Tout L âme en tôle est protégée contre la corrosion par une couche de béton à l intérieur du tuyau de 40mm à 60mm d épaisseur. Cette couche n a pas de fonction structurelle et n est pas prise en compte dans le dimensionnement du tuyau. La liaison entre deux tuyaux, qui ont une longueur entre 2,5m et 6,0m est exécutée avec un double joint : d abord un joint en caoutchouc contre une manchette en acier, qui sert comme joint temporaire pendant le fonçage. Ce joint garantit pendant le fonçage l étanchéité contre la nappe phréatique et la pression de la boue bentonitique et forme une liaison souple qui permet de s adapter au tracé du fonçage et de foncer des tunnels en courbe (verticale et horizontale). Le joint définitif et permanent est réalisé par soudage d un couvre-joint sur les âmes en tôle de deux tuyaux successifs. Après le soudage le béton intérieur est mis en place sur le couvre-joint. Ainsi le tunnel possède sur toute la longueur une tôle en acier continue qui garantit une étanchéité parfaite de longue durée. Figure 3 199

4 repose sur l'efficacité du système de contrôle et de gestion qui doit donc être très fiable. Cette fiabilité exige notamment des conditions climatiques bien maîtrisées dans les ouvrages, tant en ce qui concerne la température que l'humidité. Figure 4 Après la mise en place dans des grandes installations commerciales de galeries techniques pour conduites et câbles de tout genre, un nouveau projet de transport automatisé de marchandises entre plates-formes logistiques se prépare. Il peut s'agir de transporter dans ces tunnels ainsi mis en place des palettes adaptées ou de tout autre conteneur conçu pour ces moyens, comme cela se voit en transport aérien. De nouveaux projets de transport de conteneurs maritimes au moyen de boucles sans fin entre des terminaux portuaires de conteneurs et les installations de chargement de ces conteneurs sont actuellement en gestation. 7 - EXEMPLE PRATIQUE Principes Le port d'anvers est l'un des centres économiques les plus importants de notre pays. Son développement est notamment dû à sa localisation géo-économique qui a permis le développement de très nombreuses activités industrielles et favorisé la construction d'importantes infrastructures de transport de toutes les marchandises qui y aboutissent. Tous les moyens de transport terrestre y sont présents: voie maritime, fluviale et canaux, routes et autoroutes, chemin de fer. Il s'agit de l'un des ports les plus importants d'europe, mais la concurrence est rude avec les ports voisins, notamment celui tout proche de Rotterdam. Toutes ces activités génèrent un trafic très important qui doit se contenter des infrastructures actuelles souvent saturées. Un des obstacles majeurs qui complique le transport dans la zone du port est la présence de l'escaut en son milieu. Un ambitieux programme de modernisation du réseau routier et ferroviaire est en cours ou en préparation et sera complètement opérationnel d'ici une dizaine d'années. Cependant, le trafic de conteneurs marins est devenu ces dernières décennies le mode de transport dominant et les études prospectives réalisées montrent que ce trafic va exploser au cours des années à venir. A côté des infrastructures de transport existantes, telles que les routes, la voie ferrée et la voie fluviale, qui pourront reprendre une partie de ce trafic, les exigences du marché forcent à prévoir des moyens supplémentaires de transport internes dans le port. Le transport en souterrain de conteneurs (Underground Container Mover, UCM) paraît la solution la plus évidente, vu la très faible disponibilité d'espaces en surface et les gênes importantes qui procurent les transports de surface souvent saturés. Cette solution consiste à réaliser un système de transport en souterrain complètement automatisé à l'intérieur de la zone portuaire, entre les bassins situés en rive gauche et les installations de dispatching des conteneurs situés en rive droite, sans être gêné par la présence de voies d'eau, de bassins maritimes, de routes ou d'installation ferroviaires. Ce système présente des capacités de transport très importantes et assez aisément extensibles en fonction de la demande. En y ayant recours, on peut prévoir qu'il n'y aura jamais de saturation du réseau de transport en surface, que le trafic ne sera pas perturbé par des conditions météorologiques défavorables, que le système pourra fonctionner jour et nuit sans discontinuer (sauf périodes d'entretien), que ce système apporte une capacité de transport facilement extensible, qu'il sera assez économique et fiable et qu'il contribuera de façon marquée au développement durable de notre pays Installation Le projet prévoit de réaliser une liaison souterraine en circuit fermé au moyen d'un tunnel foré entre les installations ferroviaires (on parle souvent de " hub ") situées sur la rive droite au nord d'anvers, les zones de traitement de conteneurs provenant de la navigation fluviale intérieure situées aux quais B1 et B2 sur la rive droite aussi et les zones de stockage situés sur les quais de la darse Deurganck sur la rive gauche. Une liaison peut également être prévue à l'avenue de l'escaut vers le quai à conteneurs. Le tunnel sera réalisé sous forme d'une boucle permettant le transport en circuit fermé et dont la capacité de transport est identique dans les deux directions. Il sera équipé d'une sorte de chaîne mue par un équipement électromécanique qui tire les porte-conteneurs circulant sur des rails à vitesse constante. Aux endroits voulus, des stations de chargement et de déchargement automatiques permettent de déposer les conteneurs sur les porteconteneurs ou les soulever sans les ralentir. Ces stations sont reliées à des quais de chargement et déchargement en surface par puits d'accès vertical ou selon un plan incliné. Dans les tunnels se trouvent les canalisations pour l'alimentation électrique de la traction mais aussi pour les équipements de contrôle et de mesure Traction et véhicules Les véhicules ou plates-formes circulent dans les tunnels sur des rails fixés aux anneaux et sont tirés par une chaîne mue par des moteurs électriques, chaîne qui repose sur des roues judicieusement réparties; en principe elle se déplace à vitesse constante; toutefois, cette vitesse peut être réglée. Ces plates-formes sont conçues pour bien placer le conteneur au centre de la section du tunnel, ce qui permet de maintenir un diamètre aussi petit que possible. Les plus grands conteneurs peuvent ainsi circuler dans un tuyau de 4,20 m de diamètre. Pour cela, on dispose les roues de la plateforme aux extrémités de celle-ci, en dehors de la zone occupée par le conteneur. Leur disposition leur permet de suivre sans problèmes des courbes horizontales dont le rayon est fixé lors du dimensionnement de la section des tubes. Les plates-formes peuvent accueillir des conteneurs de 20 à 40 pieds et un dispositif de fixation automatique empêche qu ils se déplacent durant le transport. Ces plates-formes se déplacent à vitesse assez réduite, ce qui limite l'usure des voies et de l'équipement de traction. La maîtrise de l'humidité dans les tunnels permet d éviter la corrosion des équipements et de l'infrastructure et réduit les 200

5 coûts de maintenance, tant de l'infrastructure que de l'équipement électromécanique et électronique. La force de traction est déterminée pour une charge maximum de 40 conteneurs, y compris leur propre poids et celui des plates-formes et des chaînes. Un coefficient de sécurité est introduit pour tenir compte des effets dynamiques qui se produisent lors du chargement et du déchargement Chargement et déchargement Les déchargement et chargement se font verticalement. Pour cette raison la station souterraine est pourvue sur environ 30 m de rails qui encadrent la voie principale et sur lesquels circule à la même vitesse que la plate-forme un portique équipé d'un système de levage automatique qui soulève le conteneur. Ensuite, arrivé au droit du puits vertical, le portique s'arrête et le conteneur est automatiquement repris par le dispositif de levage vers la surface. Le portique retourne à sa position de départ pour reprendre la charge suivante. Inversement, pour le chargement, le portique reçoit sa charge au droit du puits, prend de la vitesse pour atteindre celle de la plate-forme et dépose alors son conteneur avant de s'arrêter Gestion du transport Les plates-formes et les conteneurs qu'elles portent sont munies d'un système d'identification (code) et circulent sur la voie principale en boucle à une vitesse constante; elles font l'objet d'un suivi électronique qui assure une livraison au bon moment et garantit une traçabilité parfaite du transport. On peut exploiter de façon optimale les quais maritimes en répartissant judicieusement plusieurs stations de chargement et déchargement sur tout leur longueur, aussi bien en rive droite qu'en rive gauche, ce qui devrait contribuer à l'accélération du chargement et déchargement des navires; cela permettra aussi de limiter au maximum tous les portiques et élévateurs à fourche sur les quais et ainsi la durée de stockage et de traitement de ces conteneurs L'application présentée ici en quelques chiffres Diamètre tunnel intérieur : 4,2 m Longueur des tunnels : environ 20,8 km; Trafic estimé : 1 million de conteneurs par an et par direction; Vitesse de déplacement : 6,85 km/h. Entre distance des plates-formes porte conteneurs : 58m; Temps de trajet total aller et retour : 1,5h Capacité de transport : 5555 conteneurs par 24h, deux sens confondus; Pas de temps de repos (24h/24h, transport en continu toute l'année, sauf travaux de maintenance) Pour effectuer le même transport par la route, il faut compter entre les deux rives environ 36 minutes de trajet, chargement et déchargement compris; un camion pourrait donc effectuer 40 voyages par jour, en changeant de conducteur évidemment. Pour le trafic de conteneurs précité, il faudrait donc une flotte de 138 camions et au minimum 4 fois autant de chauffeurs, plus une adaptation conséquente du réseau routier y compris. Figure CONCLUSION Le système qui est proposé est certainement une très bonne solution pour tenter de résoudre en souterrain le problème de mobilité du transport en surface. Ce système permet en effet d'obtenir un dispositif souterrain totalement étanche, sa composition lui permettant de répondre aux exigences des équipements sophistiqués qui doivent y être installés et qui doivent être fiables pendant de nombreuses années. Ainsi le transport de fret en souterrain peut devenir une solution efficace, économiquement acceptable malgré des coûts d'investissement assez élevés; ces coûts, comparés aux solutions actuelles (la route essentiellement) sont très réduits. De plus, il répond tout à fait aux exigences du développement durable. Figure 5 Figure 6 201

Réhabilitation des canalisations EU et EP, travaux sans tranchées. Anthony Decamp Clément Desodt Adèle Ferrazzini

Réhabilitation des canalisations EU et EP, travaux sans tranchées. Anthony Decamp Clément Desodt Adèle Ferrazzini Réhabilitation des canalisations EU et EP, travaux sans tranchées Anthony Decamp Clément Desodt Adèle Ferrazzini Les travaux de canalisation avec tranchées ouvertes Des travaux longs, nécessitant du matériel

Plus en détail

L'assainissement et la rénovation des canalisations font exploser les budgets des collectivités!

L'assainissement et la rénovation des canalisations font exploser les budgets des collectivités! Canalisations PKS 1 L'assainissement et la rénovation des canalisations font exploser les budgets des collectivités! 2 Connaissez-vous les problèmes des canalisations non étanches?! apparition de fissures

Plus en détail

Un forum d échanges pour les professionnels de la construction Un site à l usage des conducteurs de travaux Une plateforme d informations techniques

Un forum d échanges pour les professionnels de la construction Un site à l usage des conducteurs de travaux Une plateforme d informations techniques Rapport technique / Machines Contenu : Système pousse-tube Rédaction Date : Laurent Chevrier / Etudiant ETC 3ème année : 8 janvier 2013 Système pousse-tube Introduction Anciennement, les travaux de mise

Plus en détail

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe «Société Électrique de l Our» Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe Pour un meilleur équilibre entre production d électricité et pointes de consommation Afin d'augmenter

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE POSTE METALLIQUE

FICHE TECHNIQUE POSTE METALLIQUE CEL FRANCE Sarl au capital de 40 000E RC Alès 97RM 300 SIRET 410 748 875 00011 TVA CEE FR56410748875 NAF 316D Tableaux HTA Transformateur HTA Postes de transformation TGBT Disjoncteur BT www.cel france.com

Plus en détail

LES TOITURES. Les toitures plates. Les toitures plates Les toitures inclinées. Toiture chaude Toiture inversée Toiture combinée

LES TOITURES. Les toitures plates. Les toitures plates Les toitures inclinées. Toiture chaude Toiture inversée Toiture combinée LES TOITURES Les toitures plates Les toitures inclinées Les toitures plates Toiture chaude Toiture inversée Toiture combinée 1 Toiture chaude 1 Protection 2 Etanchéité 3 Isolant 4 Pare-vapeur 5 Support

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

LES TERRASSEMENTS ET LES FONDATIONS

LES TERRASSEMENTS ET LES FONDATIONS Les terrassements Le terrassement : désigne l ensemble des opérations de mise en forme d un terrain liées à l édification d une construction (nivellement du sol, fouille pour l exécution des fondations,

Plus en détail

Mur extérieur «mur PAMAflex»

Mur extérieur «mur PAMAflex» A 1. Description Elément préfabriqué hautement isolé composé d une paroi portante en béton de 14 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 27 cm de polyuréthane, épaisseur totale du mur de 41 cm. Un

Plus en détail

edilon)(sedra USTS (système urbain de voies sur dalle) Always a step ahead in rail systems! www.edilonsedra.com

edilon)(sedra USTS (système urbain de voies sur dalle) Always a step ahead in rail systems! www.edilonsedra.com edilon)(sedra USTS (système urbain de voies sur dalle) Always a step ahead in rail systems! www.edilonsedra.com Deux sous-systèmes uniques edilon)(sedra USTS (système urbain de voies ferrées sur dalle)

Plus en détail

Un système novateur pour les applications dans les eaux usées : Wilo-Rexa FIT et Rexa PRO. Brochure produit.

Un système novateur pour les applications dans les eaux usées : Wilo-Rexa FIT et Rexa PRO. Brochure produit. Un système novateur pour les applications dans les eaux usées : Wilo-Rexa FIT et Rexa PRO. Brochure produit. Des exigences complexes nécessitent des solutions simples. Afin de vous faciliter le travail

Plus en détail

www.toyota-forklifts.be Solutions de rayonnage

www.toyota-forklifts.be Solutions de rayonnage www.toyota-forklifts.be Solutions de rayonnage Les solutions de rayonnage de Toyota Material Handling Toyota Material Handling a toujours favorisé une approche de la manutention axée sur la recherche de

Plus en détail

Dôme- Structure Gonflable. Description technique

Dôme- Structure Gonflable. Description technique Dôme- Structure Gonflable Description technique Description générale Les structures gonflables, ou dômes gonflables, permettent de couvrir des enceintes sportives de façon temporaire ou permanente, quelle

Plus en détail

TECHNI.CH. Rapport technique / Génie-civil

TECHNI.CH. Rapport technique / Génie-civil Page 1 / 7 Rapport technique / Génie-civil Contenu : Etayage de fouille type Krings Rédaction : Patrick Pilloud/ étudiant ETC 3 ème année Date : 8 octobre 2008 Etayage de fouille type Krings Introduction

Plus en détail

Les rénovations de canalisation et de conduites d évacuation domestiques sont généralement résolus en remplaçant toute l installation.

Les rénovations de canalisation et de conduites d évacuation domestiques sont généralement résolus en remplaçant toute l installation. Les rénovations de canalisation et de conduites d évacuation domestiques sont généralement résolus en remplaçant toute l installation. Cela signifie qu il faut entreprendre des travaux de burinage et de

Plus en détail

Fondations. Willy Naessens 7

Fondations. Willy Naessens 7 Willy Naessens 7 1. Fondations superficielles Introduction Ces fondations sont posées à faible profondeur sur un terrain de bonne portance. Une distinction peut être faite entre fondations préfabriquées

Plus en détail

Des solutions innovantes pour votre entrepôt www.bito.fr. Rayonnages à palettes P R O. La perfection est notre passion!

Des solutions innovantes pour votre entrepôt www.bito.fr. Rayonnages à palettes P R O. La perfection est notre passion! Rayonnages à palettes P R O La perfection est notre passion! Rayonnage à palettes, système PRO Des rayonnages à la pointe de la technologie produit BITO la compétence du fabricant combinée à une équipe

Plus en détail

TECHNOLOGIES ET SYSTÈMES POUR CUVELAGES EN EXTRADOS SikaProof A

TECHNOLOGIES ET SYSTÈMES POUR CUVELAGES EN EXTRADOS SikaProof A TECHNOLOGIES ET SYSTÈMES POUR CUVELAGES EN EXTRADOS SikaProof A SYSTÈME D ÉTANCHÉITÉ EN EXTRADOS TOTALEMENT ADHÉRENT RENDRE LES CUVELAGES ÉTANCHES DURABLEMENT Qu est-ce que SikaProof A? Comment ça marche?

Plus en détail

BEP MSMA DOSSIER RESSOURCE PNEUMATIQUE

BEP MSMA DOSSIER RESSOURCE PNEUMATIQUE LES ACTIONNEURS LES VERINS PNEUMATIQUES. 1. OBJECTIFS. Le but de ce dossier est : De définir la fonction du vérin, De lister les différents types de vérins pneumatiques, De préciser leur mise en service

Plus en détail

Systèmes de soutènement

Systèmes de soutènement FrankiFoundations Belgium Systèmes de soutènement Synthèse des techniques approche b Ir M.Bottiau FrankiFoundations Belgium DeputyGeneral M ABEF President Systèmes de soutènement Dimensionnement: en cours

Plus en détail

13 février 2003 (Edition 2015) -1-

13 février 2003 (Edition 2015) -1- 13 février 2003 (Edition 2015) -1- Table des Matières B. Règlement Technique B.3. Open Class Article 1 Véhicules et moteurs autorisés Page 11 Article 2 Vêtements / Siège / Ceinture Page 11 Article 3 Renforcement

Plus en détail

DES STRUCTURES SPÉCIALES. Le Restaurant "La Réserve" Le Bureau des Douanes

DES STRUCTURES SPÉCIALES. Le Restaurant La Réserve Le Bureau des Douanes DES STRUCTURES SPÉCIALES En plus des types de bâtiments standard tels que ceux dont il est débattu dans les sections précédentes de ce chapitre, il y avait un certain nombre de constructions spéciales

Plus en détail

Une véritable innovation pour les applications dans les eaux usées : Wilo-Rexa FIT et Rexa PRO. Brochure produit.

Une véritable innovation pour les applications dans les eaux usées : Wilo-Rexa FIT et Rexa PRO. Brochure produit. Une véritable innovation pour les applications dans les eaux usées : Wilo-Rexa FIT et Rexa PRO. Brochure produit. Des exigences complexes nécessitent des solutions simples. Afin de vous faciliter le travail

Plus en détail

Cardok Sàrl CP37 CH-1295 Tannay Switzerland Tél: 0041 22 77 66 051 info@cardok.com

Cardok Sàrl CP37 CH-1295 Tannay Switzerland Tél: 0041 22 77 66 051 info@cardok.com CARDOK MULTI Doubler votre espace de parking Rapide, Silencieux, Discret, Inviolable, Design, High-Tech Installation pour maison privée, immeuble, hôtel, bureau, CARDOK MULTI - FICHE TECHNIQUE Différents

Plus en détail

Group. The precision company SURFACE TECHNOLOGIES INTERNATIONAL. STI DryCoat System. Surface solutions by STI Group. Fran ç

Group. The precision company SURFACE TECHNOLOGIES INTERNATIONAL. STI DryCoat System. Surface solutions by STI Group. Fran ç Group SURFACE TECHNOLOGIES INTERNATIONAL The precision company STI DryCoat System Fran ç ais Surface solutions by STI Group Le facteur de succès «rentabilité» STI Group est le partenaire d'innovation et

Plus en détail

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine des machines / matériel

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine des machines / matériel Page 1 / 7 Rapport technique / domaine des machines / matériel Contenu : grue télescopique à bras rotatif à 360 Rédaction : Fabrice Forré / étudiant ETC 3 / 1700 Fribourg Date : 14 janvier 2011 Grue télescopique

Plus en détail

CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR SOMMAIRE

CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR SOMMAIRE CAHIER DES CHARGES AFG CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR RSDG 5 15 décembre 2002 SOMMAIRE 1. - REGLES GENERALES 2 1.1. - Objet du cahier des charges 2 1.2.

Plus en détail

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE MultiPark Duolift Champ d application Dans des complexes résidentiels et dans des complexes d affaires, chez des loueurs de véhicules ou chez des concessionnaires automobiles.

Plus en détail

La pose des liaisons souterraines pour le transport de l électricité à haute tension. ELIA Liaisons souterraines 01

La pose des liaisons souterraines pour le transport de l électricité à haute tension. ELIA Liaisons souterraines 01 La pose des liaisons souterraines pour le transport de l électricité à haute tension ELIA Liaisons souterraines 01 02 ELIA Liaisons souterraines Une solution technique : son intérêt et ses contraintes

Plus en détail

Instructions de montage et d utilisation Boucle de suspension PFEIFER LSF à poser dans le coffrage

Instructions de montage et d utilisation Boucle de suspension PFEIFER LSF à poser dans le coffrage Instructions de montage et d utilisation Boucle de suspension PFEIFER LSF à poser dans le coffrage Point d arrimage pour élingues de levage selon la Directive Machines CE 2006/42/CE Les boucles de suspension

Plus en détail

VÉHICULES MULTISERVICE : SOLUTIONS LOGISTIQUES SANS RAIL DE TECHNI-MÉTAL SYSTÈMES.

VÉHICULES MULTISERVICE : SOLUTIONS LOGISTIQUES SANS RAIL DE TECHNI-MÉTAL SYSTÈMES. VÉHICULES MULTISERVICE : SOLUTIONS LOGISTIQUES SANS RAIL DE TECHNI-MÉTAL SYSTÈMES. Domaine d application: construction de tunnels et exploitation minière Capacité de chargement élevée jusqu à 200 tonnes

Plus en détail

Rayonnages à palette mobile Movirack Stockage haute densité sur rayonnages mobiles

Rayonnages à palette mobile Movirack Stockage haute densité sur rayonnages mobiles Rayonnages à palette mobile Movirack Stockage haute densité sur rayonnages mobiles Caractéristiques générales Le système de rayonnage Movirack permet de compacter les rayonnages et d accroître considérablement

Plus en détail

Points d attention pour l implantation en toiture des systèmes photovoltaïques : petites et grandes installations. Xavier Kuborn, C.S.T.C.

Points d attention pour l implantation en toiture des systèmes photovoltaïques : petites et grandes installations. Xavier Kuborn, C.S.T.C. Points d attention pour l implantation en toiture des systèmes photovoltaïques : petites et grandes installations Xavier Kuborn, C.S.T.C. La production d énergie est un rôle supplémentaire Les capteurs

Plus en détail

Capteurs de pression interstitielle

Capteurs de pression interstitielle Chapitre: 5.2 Capteurs de pression interstitielle Page No.: 1 Numéro des Pages: 2 Plus le sol ou la roche est fin, plus la part de l'eau adsorbée est grande. De plus les forces d'attraction intermoléculaires

Plus en détail

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LE MATERIEL DE MANUTENTION ET LES ACCESSOIRES

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LE MATERIEL DE MANUTENTION ET LES ACCESSOIRES LE MATERIEL DE MANUTENTION ET LES ACCESSOIRES Divers de ces appareils ont des variantes spécifiques adaptés pour la manutention d un type de colis (fûts, colis cylindriques, plaques rectangulaires, Caisses,

Plus en détail

QUATRIÈME PARTIE MÉTHODES D'ÉPREUVES APPLICABLES AU MATÉRIEL DE TRANSPORT

QUATRIÈME PARTIE MÉTHODES D'ÉPREUVES APPLICABLES AU MATÉRIEL DE TRANSPORT QUATRIÈME PARTIE MÉTHODES D'ÉPREUVES APPLICABLES AU MATÉRIEL DE TRANSPORT - 419 - TABLE DES MATIÈRES DE LA QUATRIÈME PARTIE Section Page 40. INTRODUCTION À LA QUATRIÈME PARTIE... 423 40.1 OBJET... 423

Plus en détail

Géothermie Système complet

Géothermie Système complet Géothermie Système complet 1 La géothermie GWE. L énergie du futur Equipemen t technique du bâtime nt Colle ct Distrib eurs / u te u r s Sonde Dans ce contexte de raréfaction des combustibles fossiles,

Plus en détail

ables élévatrices Tables élévatrices pour quais de chargement

ables élévatrices Tables élévatrices pour quais de chargement Tables élévatrices pour quais de chargement ables élévatrices Flexibilité d emploi. Pour tous types de véhicules. Toutes hauteurs possibles. Robustesse exceptionnelle. 2 Implantation B Les tables élévatrices

Plus en détail

Etude d'une transmission d autorail diesel

Etude d'une transmission d autorail diesel Etude d'une transmission d autorail diesel Le sujet comporte 6 pages de texte et 5 documents Présentation d un autorail et de la turbo-transmission VOITH Liste des figures et documents : Page de garde

Plus en détail

La machine à coffrage glissant universelle. Machine à coffrage glissant SP 500

La machine à coffrage glissant universelle. Machine à coffrage glissant SP 500 La machine à coffrage glissant universelle Machine à coffrage glissant SP 500 Un génie polyvalent pour la pose de béton Châssis télescopique Le châssis de base robuste et indéformable est construit à partir

Plus en détail

Filtre à sable vertical drainé. Ce document reprend la norme XP DTU 64.1 de Mars 2007.

Filtre à sable vertical drainé. Ce document reprend la norme XP DTU 64.1 de Mars 2007. Syndicat Interdépartemental de Gestion de l'alagnon et de ses affluents Mise en œuvre des dispositifs d assainissement d non collectif. Filtre à sable vertical drainé. Ce document reprend la norme XP DTU

Plus en détail

TOPECAL Bâtiment Industriel, s.a.r.l.

TOPECAL Bâtiment Industriel, s.a.r.l. COUVERTURE METALLIQUE AUTOPORTANTE Les couvertures métalliques autoportantes TOPECAL représentent un système tout à fait nouveau dans le groupe des couvertures traditionnelles existantes. La couverture

Plus en détail

Matériau S235JR - DIN EN 10025 Finition de surface. Epaisseur du matériau 1,5 mm. Désignation Filetage M Cote X Longueur L Charge de traction

Matériau S235JR - DIN EN 10025 Finition de surface. Epaisseur du matériau 1,5 mm. Désignation Filetage M Cote X Longueur L Charge de traction Plaque de base MP Pour la pose de deux tubes avec un seul point de fixation Pour installation de 2 colliers sur un seul point de fixation Matériau S235JR - DIN EN 10025 Epaisseur du matériau 1,5 mm Les

Plus en détail

Ligne d'alimentation compacte DCL-Pro

Ligne d'alimentation compacte DCL-Pro Ligne d'alimentation compacte DCL-Pro Transmission sûre de l énergie Transmission sûre de l énergie Les machines mobiles sont tributaires d'une alimentation fiable en énergie. Les lignes d'alimentation

Plus en détail

Sécurité antichute Technique de levage Technique d arrimage Safety Management. permanents

Sécurité antichute Technique de levage Technique d arrimage Safety Management. permanents 01 Sécurité antichute Technique de levage Technique d arrimage Safety Management systèmes de sécurité permanents 2 SpanSet - Compétence et passion pour votre sécurité Des mesures de sécurité s imposent

Plus en détail

Série 38 Roues et roulettes

Série 38 Roues et roulettes Série 38 Roues et roulettes Roulettes d'appareil page AA04 Roues et roulettes (présentation) 38-0 page AA06 Roue d'appareil à bandage caoutchouc, jante en polyamide 38-03 page AA07 Roulette d'appareil

Plus en détail

Toitures plates. www.norbord.eu

Toitures plates. www.norbord.eu Toitures plates www.norbord.eu INTRODUCTION Toitures plates Les toitures plates, un marché avec du potentiel pour la construction en bois Les toits plats et les toits plats en pente sont particulièrement

Plus en détail

Membrane synthétique pour étanchéité de toiture

Membrane synthétique pour étanchéité de toiture Notice produit Edition 03.2011 N d identification. 4761 Version no. 2011-376 Sarnafil TG 76-15 Felt Membrane synthétique pour étanchéité de toiture Description du produit Sarnafil TG 76-15 Felt (ép. 1,5mm)

Plus en détail

Le polyéthylène : un matériau de choix pour les réseaux d adduction d eau

Le polyéthylène : un matériau de choix pour les réseaux d adduction d eau Le polyéthylène : un matériau de choix pour les réseaux d adduction d eau L eau : source de vie L eau est au centre des préoccupations de notre nouveau millénaire. La raréfaction des sources d eau potable

Plus en détail

Déchargement, manutention et stockage des armatures sur les chantiers du bâtiment

Déchargement, manutention et stockage des armatures sur les chantiers du bâtiment Fiche Prévention - E5 F 03 13 Déchargement, manutention et stockage des armatures sur les chantiers du bâtiment La manutention d armatures sur les chantiers du bâtiment est une tâche fréquente, voire quotidienne.

Plus en détail

CITERNES DE STOCKAGE DES EAUX DE PLUIE (IMPLUVIUMS)

CITERNES DE STOCKAGE DES EAUX DE PLUIE (IMPLUVIUMS) INTRODUCTION Cette fiche a été rédigée par l équipe technique du CREPA CITERNES DE STOCKAGE DES EAUX DE PLUIE (IMPLUVIUMS) Un impluvium est un système de captage des eaux de pluie, composé de : - 1 toiture

Plus en détail

Chapitre 1 LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ECHANGE

Chapitre 1 LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ECHANGE Chapitre 1 LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ECHANGE Une ZIP : zone industrialo-portuaire -Où se situe cette ZIP? Et pourquoi? -Comment est-elle organisée? -Quels sont les produits fabriqués, exportés,

Plus en détail

LES FONDATIONS PROFONDES

LES FONDATIONS PROFONDES Technologie C:\Documents and Settings\FREDERIC\Mes documents\travail\technologie\fondations PROFONDES\Fondations profondes.docversion 2008 LES FONDATIONS PROFONDES TECHNICIENS SUPERIEURS TRAVAUX PUBLICS

Plus en détail

OTIS. Cargo l ascenseur de charge

OTIS. Cargo l ascenseur de charge OTIS Cargo l ascenseur de charge L ASCENSEUR DE CHARGE CARGO CONÇU POUR DURER Cargo est parfaitement adapté au transport vertical de tous les types de charge dans tous les domaines : Industries, entrepôts

Plus en détail

SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES

SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES PLATEFORME MONTE-ESCALIERS POUR CHAISE ROULANTE MODÈLES SH, SHV 15/07/01 Página 1 APPLICATION Eviter les barrières architecturales qui empêchent les handicapés devant se déplacer

Plus en détail

KASTO, le programme complet : Rentabilité dans le sciage et le stockage des métaux.

KASTO, le programme complet : Rentabilité dans le sciage et le stockage des métaux. KASTO, le programme complet : Rentabilité dans le sciage et le stockage des métaux. Compétence sur toute la ligne Depuis plus de 160 ans, KASTO, synonyme de qualité et d innovation, propose le programme

Plus en détail

générales des chaussées

générales des chaussées Chapitre2 Caractéristiques générales des chaussées 15 1. Le trafic 2. La voirie à faible trafic 3. Les caractéristiques géométriques 4. Constitution des chaussées : les différentes couches 5. Les différentes

Plus en détail

Le gaz non-conventionnel peut-il être un acteur de changement du marché européen?

Le gaz non-conventionnel peut-il être un acteur de changement du marché européen? Le gaz non-conventionnel peut-il être un acteur de changement du marché européen? Florence Gény Décembre 2010 Des ressources ultimes importantes, un taux de récupération controversé Ressources ultimes

Plus en détail

INSTRUCTIONS DE POSE ET D UTILISATION: Caniveaux à fente

INSTRUCTIONS DE POSE ET D UTILISATION: Caniveaux à fente INSTRUCTIONS DE POSE ET D UTILISATION: Caniveaux à fente 1. RÉSUMÉ DES CONSIGNES DE SÉCURITÉ a. TRANSPORT/ARRIMAGE DE LA CARGAISON Tous les transports de nos produits doivent se faire conformément à la

Plus en détail

ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE

ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE 1 ENSA Paris-Val de Seine Yvon LESCOUARC H ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE Architecte : Norman FOSTER 2 LES BUREAUX EDF A TALENCE Ce bâtiment de bureaux conçu par l'agence de

Plus en détail

VALVES A TOURNANT SPHERIQUE NAVAL EN ACIER ET ACIER INOXYDABLE INSTRUCTIONS POUR INSTALLATION, UTILISATION ET ENTRETIEN

VALVES A TOURNANT SPHERIQUE NAVAL EN ACIER ET ACIER INOXYDABLE INSTRUCTIONS POUR INSTALLATION, UTILISATION ET ENTRETIEN 1(5) VALVES A TOURNANT SPHERIQUE NAVAL EN ACIER ET ACIER INOXYDABLE INSTRUCTIONS POUR INSTALLATION, UTILISATION ET ENTRETIEN MATERIAU ACIER MATERIAU INOXYDABLE PIECEDENOMINATION 1 TUYAU DU CORPS P235GH

Plus en détail

La route en béton. Une solution économique et de qualité

La route en béton. Une solution économique et de qualité La route en béton Une solution économique et de qualité Ir Luc Rens Ingénieur conseil FEBELCEM Directeur EUPAVE 1 Introduction Les premières routes en béton belges datent de l entre-deux-guerres : presque

Plus en détail

Fondation filante ou continue. Béton de. fondation 350 Kg/m³. Béton de. propreté 250 Kg/m³. Fondation filante ou continue

Fondation filante ou continue. Béton de. fondation 350 Kg/m³. Béton de. propreté 250 Kg/m³. Fondation filante ou continue FONDATIONS Les fondations sont destinées à assurer la stabilité d un ouvrage sur le terrain. Elles doivent pouvoir transmettre toutes les sollicitations ( charges, surcharges, renversement, ) sur un sol

Plus en détail

Bulletin Officiel n 5300 du Jeudi 17 Mars 2005

Bulletin Officiel n 5300 du Jeudi 17 Mars 2005 Bulletin Officiel n 5300 du Jeudi 17 Mars 2005 Arrêté du ministre de l'équipement et du transport n 210-05 du 13 hija 1425 (24 janvier 2005) modifiant et complétant le tableau annexé au décret n 2-94-223

Plus en détail

DES CONSEILS MALINS! C'EST DE ÇA QU'IL S'AGIT AVEC LES MARCHEPIEDS!

DES CONSEILS MALINS! C'EST DE ÇA QU'IL S'AGIT AVEC LES MARCHEPIEDS! DES CONSEILS MALINS! C'EST DE ÇA QU'IL S'AGIT AVEC LES MARCHEPIEDS! CONSEIL MALIN 1 CONSEIL MALIN 2 Marches et repose-pieds larges pour travailler confortablement, en toute sécurité et sans se fatiguer

Plus en détail

Avis 32 I-AM/2014. Code-barres uniforme pour la gestion des équipements Infrabel. Edition. Nouvelle édition. Contenu succinct

Avis 32 I-AM/2014. Code-barres uniforme pour la gestion des équipements Infrabel. Edition. Nouvelle édition. Contenu succinct INFRABEL Bruxelles, 17/11/2014 Bruxelles DIRECTION ASSET MANAGEMENT Service I-AM.4 Supply & Production Division I-AM.41 Supply Chain Section 54 T 911-52204 Distribution : - Publication sur Marin - Aux

Plus en détail

CONSTRUCTION D UNE FOSSE SEPTIQUE

CONSTRUCTION D UNE FOSSE SEPTIQUE CONSTRUCTION D UNE FOSSE SEPTIQUE La construction d'une fosse septique exige habituellement l'assistance et la supervision d'un technicien ou au moins d'un contremaître compétent en la matière. Le positionnement

Plus en détail

Systèmes de soudure pour treillis d armatures Systèmes MG208 et MG210

Systèmes de soudure pour treillis d armatures Systèmes MG208 et MG210 Systèmes de soudure pour treillis d armatures Systèmes MG208 et MG210 2 Domaines d application Soudure de panneaux lourds Systèmes de fabrication économiques pour treillis soudés pour béton armé Les systèmes

Plus en détail

PIEUX EVIDES car la qualité est plus qu une simple affaire de confiance

PIEUX EVIDES car la qualité est plus qu une simple affaire de confiance PIEUX EVIDES car la qualité est plus qu une simple affaire de confiance Charge portante maximale Qualité contrôlable Ecologique 2 Les avantages du béton centrifugé Capacité de charge maximale à faible

Plus en détail

Job Report machine à coffrage glissant. Support rigide pour la ligne de l ICE Berlin-Magdebourg: «Gross Behnitz»

Job Report machine à coffrage glissant. Support rigide pour la ligne de l ICE Berlin-Magdebourg: «Gross Behnitz» Job Report machine à coffrage glissant Support rigide pour la ligne de l ICE Berlin-Magdebourg: «Gross Behnitz» Wirtgen machine à coffrage glissant: Support rigide pour la ligne de l ICE Berlin-Magdebourg:

Plus en détail

TRAITEMENT DES SURFACES INTERIEURES D UNE CUVE DE STOCKAGE D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE ALGERIEN

TRAITEMENT DES SURFACES INTERIEURES D UNE CUVE DE STOCKAGE D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE ALGERIEN TRAITEMENT DES SURFACES INTERIEURES D UNE CUVE DE STOCKAGE D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE ALGERIEN CHIKHI Mourad 1, SELLAMI Rabah 1 et Merzouk Kasbadji Nachida 1 1: Unité de Développement des Equipements Solaires

Plus en détail

Une protection incendie maximale

Une protection incendie maximale murs coupe-feu 67 P.4.0 Une protection incendie maximale Les dégâts par le feu et la fumée constituent un danger à ne pas sous-estimer pour la subsistance d une entreprise. Malgré tous les soins et toutes

Plus en détail

COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES

COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES collecteurs solaires 9.1 11.2008 F I C H E T E C H N I Q U E plus de produit AVANTAGES POUR L INSTALLATION ET L'ENTRETIEN COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES Le collecteur solaire CS 25

Plus en détail

La galerie de pointe pour toutes les missions possibles et imaginables.

La galerie de pointe pour toutes les missions possibles et imaginables. La galerie de pointe pour toutes les missions possibles et imaginables. 2 www.primedesigneurope.eu 1 2 3 4 5 6 7 8 Demandez des informations détaillées sur nos produits primés à vos spécialistes Prime

Plus en détail

BKP Berolina Polyester GmbH & Co. KG. Le système Berolina-Liner Le modèle Lightspeed pour la rénovation des canalisations

BKP Berolina Polyester GmbH & Co. KG. Le système Berolina-Liner Le modèle Lightspeed pour la rénovation des canalisations BKP Berolina Polyester GmbH & Co. KG Le système Berolina-Liner Le modèle Lightspeed pour la rénovation des canalisations Le système Berolina-Liner Le système Berolina-Liner innove dans la réhabilitation

Plus en détail

Le choix naturel. Systèmes pour palettes et magasins automatiques

Le choix naturel. Systèmes pour palettes et magasins automatiques Le choix naturel Tecnowey offre une ample gamme d équipements pour le transport et triage de charges unitaires, qui s adaptent parfaitement à chaque type de produit. Valeur ajoutée à logistique votre système

Plus en détail

Vis à béton FBS et FSS

Vis à béton FBS et FSS Vis à béton FBS et FSS Un montage rapide et de hautes performances. ETA-11/0093 ETAG 001-6 Usage multiple pour application non structurelle dans le béton Z-21.8-2015 ETA-11/0095 ETAG 001-3 Option 1 pour

Plus en détail

Ligne 3 Métro Bordet-Albert

Ligne 3 Métro Bordet-Albert Ligne 3 Métro Bordet-Albert Études de l extension Gare du Nord-Bordet septembre 201 SOMMAIRE Métro Ligne 3 Métro Bordet-Albert : les différents projets Extension Gare du Nord-Bordet 1. Historique 2. Prochaines

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Vue du chantier (photo du gouvernement flamand).

DOSSIER DE PRESSE. Vue du chantier (photo du gouvernement flamand). DOSSIER DE PRESSE Vue du chantier (photo du gouvernement flamand). Visite du chantier de l écluse d Anvers 23 juin 2014 SOMMAIRE Chiffres clés des travaux de génie civil Calendrier du chantier Le port

Plus en détail

La solution systématique pour une sécurité routière élevée. Delta Bloc. Solutions par passion

La solution systématique pour une sécurité routière élevée. Delta Bloc. Solutions par passion La solution systématique pour une sécurité routière élevée Delta Bloc Solutions par passion Delta Bloc la solution systématique pour une sécurité routière élevée! Grâce à sa conception brevetée à l échelle

Plus en détail

MARQUE NF CANALISATIONS EN FONTE POUR EVACUATION ET ASSAINISSEMENT DOCUMENT TECHNIQUE 4 : FAMILLE ASSAINISSEMENT POLYURETHANE

MARQUE NF CANALISATIONS EN FONTE POUR EVACUATION ET ASSAINISSEMENT DOCUMENT TECHNIQUE 4 : FAMILLE ASSAINISSEMENT POLYURETHANE Mandaté par CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DU BATIMENT Organisme certificateur 84, avenue Jean Jaurès Champs sur Marne F - 77447 MARNE LA VALLEE Cedex 2 11, rue Francis de Pressensé F 93571 LA PLAINE

Plus en détail

R A P P O R T. Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Bref historique

R A P P O R T. Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Bref historique Commune de Peseux Conseil communal R A P P O R T du Conseil communal au Conseil général relatif à une demande de crédit de CHF 1'910'000.- pour la rénovation des conduites d'eau, de gaz, d'électricité,

Plus en détail

Les différentes architectures des réseaux bouclés Notions de dimensionnement L équilibrage Quelques exemples de défauts de conception

Les différentes architectures des réseaux bouclés Notions de dimensionnement L équilibrage Quelques exemples de défauts de conception Les réseaux bouclés Les différentes architectures des réseaux bouclés Notions de dimensionnement L équilibrage Quelques exemples de défauts de conception 91/204 La distribution d eau chaude sanitaire Bouclage

Plus en détail

Ventilation SYSTEME D avec récupération de chaleur

Ventilation SYSTEME D avec récupération de chaleur Ventilation SYSTEME D avec récupération de chaleur 1. GENERALITES L'ensemble doit satisfaire aux normes suivantes: NBN D 50.001 NBN EN 308 Exigences PEB NBN S 01-400-1 (confort acoustique) Réglementation

Plus en détail

Compteur GAZ de type : G2.5 et G4

Compteur GAZ de type : G2.5 et G4 Compteur GAZ de type : G2.5 et G4 Sommaire : 1- A propos du fabriquant 2- Définition du Produits 3- Caractéristiques technique et métrologiques 4- Description des compteurs et des organes constitutifs

Plus en détail

La géothermie avec Thermo Pieux

La géothermie avec Thermo Pieux La géothermie avec Thermo Pieux Mini colloque sur les électro technologies Avril 2010 La présentation Le Groupe Techno Pieux; Les Produits; La géothermie avec les capteurs géothermiques Thermo Pieux (THP);

Plus en détail

Thermocouples pour systèmes d'injection à canaux chauds Type TC46

Thermocouples pour systèmes d'injection à canaux chauds Type TC46 Mesure électrique de température Thermocouples pour systèmes d'injection à canaux chauds Type TC46 Fiche technique WIKA TE 65.46 Applications Industrie du plastique et du caoutchouc Douilles et buses à

Plus en détail

Prises en charge universelles

Prises en charge universelles FTA 60/04-B Page 1 sur 5 FICHE TECHNIQUE FTA/60/04-B Prises en charge universelles Date d approbation : 24 janvier 2013 Nombre de pages : 5 NOTES PRELIMINAIRES 1) S'il est fait mention de normes, de plans

Plus en détail

Guide d applications pour le segment transport public Quand le confort personnel est de rigueur.

Guide d applications pour le segment transport public Quand le confort personnel est de rigueur. Guide d applications pour le segment transport public Quand le confort personnel est de rigueur. L art de s adapter Lorsque chacun compte Fiabilité, efficacité et rapidité nos maîtres mots pour transporter

Plus en détail

Manuel d utilisation HEATSTRIP,. HEATSTRIP

Manuel d utilisation HEATSTRIP,. HEATSTRIP Manuel d utilisation HEATSTRIP,. HEATSTRIP 1 Table des matières Contenu de la livraison Page 2 Introduction Page 3 Préparation Page 4 Lieu d'installation Page 5 Instructions de montage Page 6 Indications

Plus en détail

1960/61 Fourniture d une conduite de centrale Hydro-électrique en Suisse Séminaire FSTT LYON 2 Décembre 2014

1960/61 Fourniture d une conduite de centrale Hydro-électrique en Suisse Séminaire FSTT LYON 2 Décembre 2014 HOBAS 1 Application 1960/61 Fourniture d une conduite de centrale Hydro-électrique en Suisse Le Premier tuyau HOBAS a été installé en Suisse en 1960. Riche de plus de 50 ans d expérience, le groupe est

Plus en détail

Energie et construction

Energie et construction Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Vincent Jadinon, ing. Conseiller Principal Division "Avis Techniques" Isolation thermique des toitures plates Les Isnes

Plus en détail

33.1 Raccords push fit HENCO Vision 47

33.1 Raccords push fit HENCO Vision 47 HENCO VISION. Raccords push fit HENCO Vision. Collecteurs HENCO Vision . Raccords push fit HENCO Vision Composition La structure du raccord push fit prouve que HENCO Vision est le résultat d un développement

Plus en détail

Phase avant-projet : Performances thermiques d'une construction résidentielle à ossature légère en acier

Phase avant-projet : Performances thermiques d'une construction résidentielle à ossature légère en acier Phase avant-projet : Performances thermiques d'une construction résidentielle à Ce document décrit comment obtenir une performance thermique satisfaisante dans une construction légère en acier par l'application

Plus en détail

Le standard d'isolation pour votre toit...3 Voici ce qu'on attend d'un isolant moderne...4

Le standard d'isolation pour votre toit...3 Voici ce qu'on attend d'un isolant moderne...4 Sommaire Le standard d'isolation pour votre toit...3 Voici ce qu'on attend d'un isolant moderne...4 1. Rénovation énergétique du toit en pente...5 1.1. Rénovation du toit par l'extérieur...6 Informations

Plus en détail

Solutions intelligentes sur logiciel

Solutions intelligentes sur logiciel Technique d automatisation pour fabriques d éléments pré fabriqués en béton Solutions intelligentes sur logiciel pour les techniques de commande, de gestion et de stockage Système de guidage de production

Plus en détail

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant.

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant. PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Les panneaux photovoltaïques. Plancher, plafond, et mur chauffant. Les puits canadiens: sert à la fois de chauffage

Plus en détail

EXIGENCES POUR L'APPLICATION DE BARDEAUX D'ASPHALTE SUR DES SUPPORTS DE COUVERTURE EN BOIS AVEC PENTE DE 1:3 OU PLUS

EXIGENCES POUR L'APPLICATION DE BARDEAUX D'ASPHALTE SUR DES SUPPORTS DE COUVERTURE EN BOIS AVEC PENTE DE 1:3 OU PLUS DIVISION IV EXIGENCES POUR L'APPLICATION DE BARDEAUX D'ASPHALTE SUR DES SUPPORTS DE COUVERTURE EN BOIS AVEC PENTE DE 1:3 OU PLUS Note: Les bardeaux avec armatures organiques ont été retirés du marché.

Plus en détail