I. APPROCHE STATISTIQUE COMPARATIVE DES ACTIVITES PRODUCTIVES DES TIC EN AQUITAINE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I. APPROCHE STATISTIQUE COMPARATIVE DES ACTIVITES PRODUCTIVES DES TIC EN AQUITAINE"

Transcription

1 I. APPROCHE STATISTIQUE COMPARATIVE DES ACTIVITES PRODUCTIVES DES TIC EN AQUITAINE L analyse statistique qui suit a été réalisée par Séverine Penaud-Roux à partir des données brutes issues de la base CLAP (Connaissance Locale de l Appareil Productif) 2010 transmises par l INSEE Aquitaine, sur le nombre d établissements, les effectifs salariés en fin d année et la masse salariale sur un an pour les 22 régions de France métropolitaine. Le périmètre retenu est celui du secteur de production des TIC tel que défini par l OCDE en (cf. en annexe 4 la liste détaillée des activités concernées et des codes NAF correspondants). Il recouvre l ensemble des établissements, quelle que soit leur taille, relevant du secteur des industries de fabrication et des industries de services de TIC. Il constitue une base d analyse commune à toutes les régions françaises ce qui permet donc de situer l Aquitaine par rapport à ces dernières ou à la moyenne nationale. Les entreprises qui ont une activité relevant de fait du secteur de production des TIC mais qui, pour diverses raisons, ont fait le choix de s inscrire dans un code NAF (Nomenclature d Activités Française) qui n est pas spécifiquement réservé à ce secteur, sont exclues du champ. Ces codes 7 regroupant des activités très diverses, et la proportion des établissements du secteur TIC étant inconnue, il n est pas possible de les retenir pour des comparaisons entre régions au risque de surévaluer (ou au contraire sous-évaluer) le poids des TIC. La plupart de ces entreprises sont toutefois intégrées dans la base de données régionale qui fait l objet de la partie II du présent rapport. I.1. POIDS GLOBAL DU SECTEUR DE PRODUCTION DES TIC EN AQUITAINE (cf. tableaux 1 et 3 en annexe 4) Le secteur des TIC en Aquitaine en 2010, dans son «noyau dur» (cf. cercle 1) compte : établissements ; employant salariés ; pour une masse salariale 8 globale de 732 millions d euros. En pourcentage par rapport aux autres secteurs d activités aquitains les TIC représentent : 1,6% du total des établissements aquitains toutes activités du champ CLAP confondues, part sensiblement égale à la moyenne nationale hors Ile-de-France (1,7%) ; 6 Nous continuerons donc dans ce chapitre de parler des TIC comme l OCDE et non de STIC comme c est le cas en France aujourd hui. 7 Notamment, les codes : B : Ingénierie, études techniques (Gaia converter, ) ; : Conseil pour les affaires et autres conseils de gestion (ConcoursMania, ) ; : Fabrication d'instrumentation scientifique et technique et d'équipements d'aide à la navigation (Delta technologies, ) ; : Intermédiaires spécialisés dans le commerce d'autres produits spécifiques (Immersion, ) ; : Fabrication de machines pour les industries textiles (Lectra, ) ; A : Vente à distance (Cdiscount,...) ; - etc 8 La masse salariale est le cumul des rémunérations brutes des salariés de l'établissement, salaires et primes versés au cours de l'année d'exercice, hors cotisations patronales (définition INSEE - CLAP). 11

2 2% du total des effectifs salariés aquitains toutes activités du champ CLAP confondues, part encore une fois sensiblement égale à la moyenne nationale hors Ilede-France (2,1%) ; 2,6% de la masse salariale totale aquitaine toutes activités du champ CLAP confondues, part cette fois légèrement inférieure à la moyenne nationale hors Ile-de- France (2,9%). Ces proportions témoignent, à l intérieur de l Aquitaine, d une valeur ajoutée du secteur des TIC supérieure à celle des autres secteurs d activité régionaux, 2% des effectifs salariés générant 2,6% de la masse salariale distribuée en contrepartie. Toutefois cette part relative des TIC dans la région reste en-deçà de celle de la France de province 9, ce qui reflète une moindre performance relative du numérique aquitain. En pourcentage, par rapport au niveau national, le secteur TIC aquitain représente : 6,7% des établissements TIC en France de province (4,1% en incluant l Ile-de- France). L Aquitaine est la 3 ème région française de province en nombre d établissements, derrière Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d'azur (PACA) ; Graphique 1 2 Nombre d établissements TIC par région Île-de-France Etablissements TIC en 2010 Rhône-Alpes PACA Aquitaine Source : données INSEE Clap 2010 Traitement CESER Aquitaine 6% des effectifs salariés TIC en France de province (3,1% en incluant l Ile-de- France). L Aquitaine est la 7 ème région française de province, loin derrière Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d'azur mais également devancée par Pays de la Loire, Midi- Pyrénées, Bretagne et Nord-Pas-de-Calais, régions comptant chacune moins d établissements que l Aquitaine mais, en moyenne, des établissements de plus grande taille (4 salariés par établissement en moyenne en Aquitaine, 5 à 7 pour les régions qui la précèdent). Ceci traduit donc un «émiettement» relativement plus fort des entreprises et établissements du secteur. Graphique 2 3 Nombre de salariés TIC région Île-de-France Effectifs salariés TIC en 2010 Rhône-Alpes PACA Pays de la Loire Midi-Pyrénées Bretagne Nord-Pas-de-Calais Aquitaine Source : données INSEE Clap 2010 Traitement CESER Aquitaine 9 France métropolitaine hors Ile-de-France. 12

3 5,6% de la masse salariale globale TIC en France de province (2,5% en incluant l Ile-de-France). L Aquitaine est également la 7 ème région française de province, précédée, dans le même ordre, par les mêmes six régions que pour les effectifs. Globalement, si les situations sont bien évidemment plus contrastées selon les activités (cf. troisième point de cette première partie), le secteur TIC aquitain, pris dans son ensemble, n est pas un domaine de spécialisation marquée de la région : toutes activités confondues, l Aquitaine représente 7,5% des établissements de France de province contre seulement 6,7% pour le seul secteur TIC et 6,3% des effectifs salariés contre 6% pour le secteur TIC. Ce constat est confirmé par le calcul des coefficients de spécialisation de la région par rapport à la France de province (0,9) que ce soit en termes d établissements, d effectifs ou de masse salariale. I.2. PART DES DIFFERENTS SOUS-SECTEURS D ACTIVITE EN AQUITAINE (cf. tableau 2 en annexe 4) Les salariés et établissements du secteur de production des TIC se répartissent comme suit entre les six groupes d activités définis par l OCDE : Graphique 3 4 Effectifs et établissements par groupe d activité TIC en Aquitaine Effectifs salariés et établissements des six groupes d'activité du secteur de production des TIC - Aquitaine 2010 Programmation, conseils et autres activités rattachées à l'informatique Télécommunications Traitement de données, hébergement et activités connexes Activité de services des TIC Etablissements Salariés Activité de fabrication des TIC Activité de vente des TIC Réparations d'ordinateurs et équipements périphériques Source : données INSEE Clap 2010 Traitement CESER Aquitaine La «Programmation, conseils et autres activités rattachées à l informatique 10» est le groupe d activités de loin le plus représenté, plus encore en nombre d établissements, près des deux tiers du secteur, qu en nombre de salariés, environ 40%. Il est composé d un grand nombre de petites structures (taille moyenne de 3 salariés par établissement). 10 Codes NAF 6201, 6202, 6203 et 6209 (cf. libellé en annexe 4). 13

4 Ce groupe rassemble les quatre activités suivantes (cf. graphique 4 ci-après), présentées dans l ordre du nombre de salariés employés : Conseil et tierce maintenance informatiques (systèmes, logiciels) : 31% des effectifs du secteur TIC aquitain et 27% des établissements, principale activité du secteur TIC régional ; Programmation informatique : 7% seulement des effectifs du secteur TIC aquitain mais 29% des établissements, secteur constitué de très nombreuses petites structures (taille moyenne de 1 salarié par établissement) ; Gestion d'installations informatiques : 1% des effectifs du secteur TIC aquitain, et 4,5% des établissements ; Autres activités informatiques : 0,4% des effectifs du secteur TIC aquitain et 0,6% des établissements. Les «Télécommunications» 11 constituent le 2 ème groupe d activités en termes d effectifs salariés, près d un tiers des effectifs du secteur TIC, mais représentent seulement 6% des établissements, ce qui témoigne de la présence sur le territoire de plus grosses structures de production. Ce groupe est composé de quatre activités liées aux télécommunications : Télécommunications filaires : 24% des effectifs du secteur TIC aquitain mais seulement 3% des établissements, secteur réunissant les structures de plus grande taille (taille moyenne de 33 salariés par établissement) ; Télécommunications sans fil : 6% des effectifs du secteur TIC aquitain et 1% des établissements ; Autres activités de télécommunications : 1% des effectifs du secteur TIC aquitain et 2% des établissements ; Télécommunications par satellite : moins de 1% à la fois des effectifs et des établissements du secteur TIC aquitain, secteur très peu représenté en Aquitaine. Le «Traitement de données, hébergement et activités connexes» et les «Portails Internet» 12 forment le 3 ème groupe d activités, très loin derrière les deux premiers groupes (7% des effectifs et 5% des établissements) : Traitement de données, hébergement et activités connexes : 7% des effectifs du secteur TIC aquitain et 4% des établissements (soit une moyenne de 5 à 6 salariés par établissement) ; Portails Internet : moins de 1% des effectifs et des établissements du secteur TIC aquitain. Les «Activités de services des TIC» 13, 4 ème groupe, rassemblent le secteur de l édition de logiciels et celui des jeux électroniques et occupent une position relativement similaire au groupe précédent : 6% des effectifs et 4% des établissements. Ce groupe est composé des quatre activités suivantes : Edition de logiciels applicatifs : 6% des effectifs du secteur TIC aquitain et 3% des établissements ; Edition de logiciels système et de réseau, Édition de jeux électroniques et Edition de logiciels outils de développement et de langages, respectivement moins de 1 % des effectifs et des établissements du secteur TIC aquitain. 11 Codes NAF 6110, 6120, 6130 et 6190 (cf. libellés en annexe 4). 12 Codes NAF 6311 et 6312 (cf. libellés en annexe 4). 13 Codes NAF 5821, 5829A, 5829B et 5829C (cf. libellés en annexe 4). 14

5 Les «Activités de fabrication des TIC» 14 composent le 5 ème groupe avec, comme le groupe précédent, 6% des effectifs mais seulement 2% des établissements dont la taille moyenne est globalement assez élevée (12 salariés par établissement). Ce groupe réunit six activités de fabrication, seules les deux premières emploient plus de 400 salariés en Aquitaine : Fabrication de cartes électroniques assemblées : 3% des effectifs du secteur TIC aquitain mais moins de 1% des établissements ; Fabrication d équipements de communication : 2% des effectifs du secteur TIC aquitain mais moins de 1% des établissements ; Fabrication d ordinateurs et d équipements périphériques, Fabrication de composants électroniques, Fabrication de supports magnétiques et optiques et Fabrication de produits électroniques grand public : respectivement moins de 1 % des effectifs et des établissements du secteur TIC aquitain. Les «Activités de vente interentreprises des TIC» 15 représentent également 6% des effectifs, et 6% des établissements, répartis de façon assez homogène entre : Commerce de gros d ordinateurs, d équipements informatiques périphériques et de logiciels : 3% des effectifs du secteur TIC aquitain et 3% des établissements ; Commerce de gros d équipements et de composants électroniques et de télécommunications : 3% des effectifs du secteur TIC aquitain et 3% des établissements. La «Réparation d ordinateurs et d équipements de communication» 16 est le dernier groupe d activités en termes d effectifs, 4% du secteur, cependant, constitué de petites unités, ce groupe rassemble près de 14% des établissements : Réparation d ordinateurs et d équipements périphériques : 2% des effectifs du secteur TIC aquitain et 14% des établissements ; Réparation d équipements de communication : 1% des effectifs du secteur TIC aquitain et moins de 1% des établissements. La taille moyenne, moins de 1 salarié par établissement, rend compte de la forte proportion d entrepreneurs non salariés (artisans, auto-entrepreneurs ) dans ce groupe d activités. 14 Codes NAF 2611, 2612, 2620, 2630, 2640 et 2680 (cf. libellés en annexe 4). 15 Codes NAF 4651 et 4652 (cf. libellés en annexe 4). 16 Codes NAF 9511 et 9512 (cf. libellés en annexe 4). 15

6 Graphique 4 5 Effectifs et établissements par activité TIC en Aquitaine Effectifs salariés et établissements des 24 activités du secteur de production des TIC Aquitaine 2010 Conseil et tierce maintenance informatique Télécommunications filaires Traitement de données, hébergement Programmation informatique Télécommunications sans fil Edition de logiciels applicatifs Commerce de gros ordinateurs, équipements info, logiciels Fabrication de cartes électroniques assemblées Commerce de gros composants, équipt électro et télécom Fabrication équipements de communication Réparation ordinateurs et équipements périphériques Réparation équipements de communication Autres activités de télécommunication Autres activités informatiques Fabrication ordinateurs, équipements périphériques Gestion d'installations informatiques Fabrication de composants électroniques Édition de logiciels système et de réseau Édition de jeux électroniques Télécommunications par satellite Portails Internet Edition de logiciels outils de développement et de langages Fabrication de supports magnétiques, optiques Fabrication de produits électroniques grand public Etablissements Salariés Sources : Données INSEE CLAP 2010 Traitement CESER Aquitaine 16

7 I.3. SPECIALISATIONS AQUITAINES COMPAREES Cf. tableau 3 en annexe 4 et cahier statistique présentant pour chacune des 22 régions métropolitaines les parts et coefficients de spécialisation des 24 activités, consultable sur le site internet du CESER. Les comparaisons (proportion et coefficient de spécialisation) sont ici présentées en termes d effectifs salariés, donnée la plus significative à l échelle régionale, et non d établissements. Part des effectifs salariés aquitains des différentes activités du secteur TIC dans le total national hors Ile-de-France: L Aquitaine représente 6,3% des effectifs salariés français (hors IdF) tous secteurs confondus et 6% de ceux travaillant dans le secteur des TIC. Parmi les activités TIC, dix sont au-dessus de ces moyennes : Graphique 5 6 Part des effectifs TIC aquitains dans le total des effectifs nationaux Part des effectifs salariés aquitains dans le total des effectifs salariés de province en 2010 Edition jeux électroniques 16,4% Télécommunications sans fil Fabrication supports magnétiques et optiques 14,5% 14,2% Réparation équipements de communication 10,2% Télécommunications par satellite Télécommunications filaires 7,7% 7,3% Edition logiciels applicatifs 6,8% Conseil et tierce maintenance info 6,7% Traitement de données, hébergement, activités connexes Autres activités informatiques 6,6% 6,3% 0% 2% 4% 6% 8% 10% 12% 14% 16% Source : Données INSEE CLAP 2010 Traitement CESER Aquitaine 17

8 En comparaison avec les autres régions françaises, les domaines dans lesquels l Aquitaine représente plus de 6% des effectifs nationaux (poids moyen du secteur TIC aquitain), et se classe dans les trois premières régions de France de province sont les suivants : Graphique 6 7 Télécommunications sans fil part des effectifs nationaux 15,8% Télécommunications sans fil part dans les effectifs salariés nationaux hors IdF 14,5% 1: Rhône-Alpes 2: Aquitaine Graphique 7 8 Edition de jeux vidéo part des effectifs nationaux 39,2% Edition de jeux video part dans les effectifs salariés nationaux hors IdF 17,7% 16,4% 1: Rhône-Alpes 2: Nord-Pas-de-Calais 3: Aquitaine Graphique 8 9 Fabrication de supports magnétiques optiques - part des effectifs nationaux 41,7% Fabrication de supports magnétiques optiques part dans les effectifs salariés nationaux hors IdF 33,3% 14,2% 1: Basse-Normandie 2: Nord-Pas-de-Calais 3: Aquitaine Graphique 9 10 Télécommunications satellites part des effectifs nationaux 30,4% Télécommunications satellites part dans les effectifs salariés nationaux hors IdF 27,5% 7,7% 1: Centre 2: M idi-pyrénées 3: Aquitaine Source : Données INSEE CLAP 2010 Traitement CESER Aquitaine 18

9 Au-delà de ces 4 domaines, l Aquitaine se positionne en 5 ème et 6 ème place dans les secteurs suivants : 5 ème place: - Télécommunications filaires, 7,3% des effectifs nationaux après Rhône- Alpes (13,2%), Bretagne (11,1%), PACA (10,7%) et Midi-Pyrénées (7,6%) ; - Editions de logiciels applicatifs, 6,8% des effectifs après Rhône-Alpes (21%), Midi-Pyrénées (11,3%), PACA (10,9%) et Pays de la Loire (9,2%). 6 ème place: - Conseils et tierce maintenance systèmes logiciels informatique, 6,7% des effectifs après Rhône-Alpes (22,4%), PACA (14,8%), Pays de la Loire (10,7%), Nord-Pas-de-Calais (9,5) et Midi-Pyrénées (8,9%) ; - Traitement de données, hébergement et activités connexes, 6,6% des effectifs après Rhône-Alpes (15,7%), Nord-Pas-de-Calais (13,5%), Midi- Pyrénées (10,4%), PACA (9,6%) et Centre (8%) ; - Autres activités informatiques, 6,3% des effectifs après Rhône-Alpes (18,7%), Pays de la Loire (15%), Bretagne (14,9%), Midi-Pyrénées (14,1%) et PACA (9%) ; - Tierce maintenance de systèmes et d applications informatiques, 6,3% des effectifs après Pays de la Loire (22,6%), Rhône-Alpes (14,9%), Midi- Pyrénées (14,2%), Nord-Pas-de-Calais (7,8%), et Alsace (7,1%). Coefficients de spécialisations aquitains par activité: Le coefficient de spécialisation calculé est le rapport entre la part de l activité dans le secteur TIC régional et la part de cette même activité dans le secteur TIC national hors Ile-de- France. Il exprime la spécialisation plus ou moins marquée de la région concernée dans cette activité par rapport aux autres activités TIC : - coefficient < 0,9 : sous représentation de l activité concernée ; - coefficient compris entre 0,9 et 1,1 : inscription dans la moyenne nationale ; - coefficient > 1,1 : spécialisation marquée. Au sein du secteur des TIC, les domaines de spécialisations (coefficient >1,1) de l Aquitaine par rapport à la moyenne nationale hors Ile-de-France sont, en termes d effectifs, les suivants : Graphique Coefficients de spécialisation aquitains Les six domaines de spécialisations aquitaines (coefficient de spécialisation >1,1) Edition de jeu vidéo 2,7 Fabrication supports magnétiques et optiques 2,4 Télécommunications sans fil 2,4 Réparation d'équipements de communication 1,7 Télécommunications par satellites 1,3 Télécommunications filaires 1,2 Source : Données INSEE CLAP 2010 Traitement CESER Aquitaine 19

10 Les spécialisations comparées de l Aquitaine ne concernent donc que six sous-secteurs d activité : un sur les TIC proprement dits : édition de jeu vidéo, en seconde position après Limousin (coefficient de spécialisation de 3,1) ; un sur le hardware : fabrication de supports magnétiques et optiques, en troisième position après Basse-Normandie (23,8) et Nord-Pas-de-Calais (7,1); trois sur les télécoms : - Télécommunications sans fil, en première position ; - Télécommunications par satellite, en cinquième position après Centre (6,4), Limousin (4,2), Midi-Pyrénées (3,2) et Bourgogne (1,5) ; - Télécommunications filaires, en douzième position ; un sur la réparation d équipements de communication, en troisième position après Nord-Pas-de-Calais (9,5) et Picardie (6). Inversement, les activités pour lesquelles les coefficients de spécialisation aquitains sont extrêmement bas (coefficient < 0,5) en termes d effectifs sont les suivantes : Fabrication de composants électroniques, de produits électroniques grand public et d ordinateurs et d équipements périphériques (coefficients de spécialisation de 0,1 pour les deux premières et de 0,3 pour la dernière) ; Gestion d'installations informatiques (coefficient de spécialisation de 0,3) ; Édition de logiciels système et de réseau et édition d outils de développement et de langages (coefficients de spécialisation respectivement de 0,3 et 0,4). 20

pour l économie du Languedoc-Roussillon

pour l économie du Languedoc-Roussillon LANGUEDOC ROUSSILLON pour l économie du Languedoc-Roussillon N 5 - Juin 2007 Les technologies de l information et de la communication L emploi salarié progresse fortement en Languedoc-Roussillon dans les

Plus en détail

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Introduction/définition Les données présentées ici concernent les entreprises libérales du secteur des cabinets d avocats. Ce secteur n est pas identifié

Plus en détail

REPÈRES ÉCONOMIQUES. Population des entreprises : 23 450 entreprises en 2006 2008-4. Valérie Deroin * SUR LE SECTEUR DES INDUSTRIES CULTURELLES

REPÈRES ÉCONOMIQUES. Population des entreprises : 23 450 entreprises en 2006 2008-4. Valérie Deroin * SUR LE SECTEUR DES INDUSTRIES CULTURELLES culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 7533 Paris cedex 1 1 4 15 79

Plus en détail

Marché de l amélioration de l habitat

Marché de l amélioration de l habitat Marché de l amélioration de l habitat DONNÉES CHIFFRÉES Juin 2008 CE DOCUMENT PRÉSENTE LES PRINCIPALES DONNÉES DÉCRIVANT LE MARCHÉ DE L AMÉLIORATION DE L HABITAT. IL EST RÉGULIÈREMENT ACTUALISÉ. 1. L amélioration

Plus en détail

Les Salles Art et Essai

Les Salles Art et Essai Les Salles Art et Essai octobre 2006 Centre National de la Cinématographie Service des études, des statistiques et de la prospective 12, rue de Lübeck 75784 Paris cedex 16 Tél : 01.44.34.38.26 Fax : 01.44.34.34.55

Plus en détail

Observatoire Internet & E-business. Statistiques annuelles du secteur TIC - Février 2013

Observatoire Internet & E-business. Statistiques annuelles du secteur TIC - Février 2013 Statistiques annuelles du secteur TIC - Février 2013 Etablissements et effectifs du secteur TIC en 2013 L de la CCIRA recense les établissements alsaciens, inscrits au RCS et ayant une activité de production,

Plus en détail

PRATIQUES DE FORMATION JUILLET 2015

PRATIQUES DE FORMATION JUILLET 2015 FORMABREF PRATIQUES DE FORMATION JUILLET 2015 L effort de formation des entreprises du secteur privé en 2013 La collection FORMABREF «Pratiques de formation» porte sur l effort de formation des entreprises

Plus en détail

LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 1 ER TRIMESTRE 2015

LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 1 ER TRIMESTRE 2015 Juillet 2015 - N 15.023 LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 1 ER TRIMESTRE 2015 Au cours du premier trimestre 2015, 888 400 demandeurs d emploi inscrits en catégories A ou B ont repris un emploi

Plus en détail

Les filières productives liées à l économie numérique en Aquitaine

Les filières productives liées à l économie numérique en Aquitaine Observatoire des Mutations Economiques octobre 2013 Les filières productives liées à l économie numérique en Aquitaine Rapport présenté par M. Pierre DELFAUD Président de la Section «Veille et Prospective»

Plus en détail

L emploi régional en 2010 : effets structurels et dynamisme

L emploi régional en 2010 : effets structurels et dynamisme DIRECTION ETUDES, STATISTIQUES ET PRÉVISIONS L emploi régional en 2010 : effets structurels et dynamisme 4 janvier 2012 Principe Cette étude relative au dynamisme des régions repose sur un modèle explicatif

Plus en détail

Service Information sur la Performance des établissements de santé (IP) Pôle Analyse des Données et Indicateurs (ADI) Avril 2014

Service Information sur la Performance des établissements de santé (IP) Pôle Analyse des Données et Indicateurs (ADI) Avril 2014 Service Information sur la Performance des établissements de santé (IP) Pôle Analyse des Données et Indicateurs (ADI) Avril 2014 Analyse des charges et ressources SIH (Systèmes d Information Hospitaliers)

Plus en détail

L automobile dans l espace européen et français

L automobile dans l espace européen et français L automobile dans l espace européen et français Fin 2004, l industrie automobile emploie 2,54 millions de salariés 1 dans l Union européenne des 25. Ces salariés se répartissent pour 1,12 million dans

Plus en détail

Secteur de l Information et de la communication

Secteur de l Information et de la communication 2011 Secteur de l Information et de la communication Observatoire de la Maison de l Emploi et de l Initiative Economique du Haut Val d Oise Evan Alterio Date de publication : 28/10/2011 Maison de l E mploi

Plus en détail

Diagnostic des caractéristiques quantitatives et qualitatives de l emploi salarié en Rhône-Alpes

Diagnostic des caractéristiques quantitatives et qualitatives de l emploi salarié en Rhône-Alpes Diagnostic des caractéristiques quantitatives et qualitatives de l emploi salarié en Rhône-Alpes Rapport d'étude - version de mars 2012 Chef de projet : Alain Dupré Chargée d'études : Laurence Labosse

Plus en détail

L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2014

L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2014 Septembre 2015 - N 15.032 L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2014 En résumé : En 2014, l emploi intermittents du spectacle concerne 256 000 salariés et génère 2 milliards d euros

Plus en détail

L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015

L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015 8 décembre 2015 - N 15.043 L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015 Fin octobre 2015, le nombre d intérimaires s établit à 640 600 en valeur corrigée des variations saisonnières (donnée provisoire). Il connaît

Plus en détail

majoritairement occupés par des femmes

majoritairement occupés par des femmes e ins e part naires n o 3 - Novembre 2008 REUNION Direction du Travail, de l Emploi et de la Formation Professionnelle de la Réunion économie sociale en 2006 20 000 emplois majoritairement occupés par

Plus en détail

PRÈS D UN INDÉPENDANT SUR DEUX EMPLOIE DES SALARIÉS

PRÈS D UN INDÉPENDANT SUR DEUX EMPLOIE DES SALARIÉS ACO S S STA T BILAN PRÈS D UN INDÉPENDANT SUR DEUX EMPLOIE DES SALARIÉS N 07 - Juin 2003 En 2001, les employeurs et travailleurs indépendants non agricoles (ETI) étaient 1,8 million à avoir déclaré un

Plus en détail

Données au 1 er janvier 2015

Données au 1 er janvier 2015 2015 Données au 1 er janvier 2015 Sommaire Chapitres ELEMENTS DE CADRAGE ALSACE - TOUS SECTEURS Etablissements et effectifs en 2015 pp. 3 à 7 pp. 5 à 6 Etablissements par tranche d effectifs salariés en

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Commerce de détail de papeterie, fournitures de bureau, de bureautique et informatique Commission paritaire nationale pour l emploi Service Observatoires

Plus en détail

RAPPORT DE BRANCHE 2009

RAPPORT DE BRANCHE 2009 RAPPORT DE BRANCHE 2009 Commerce de détail de l Horlogerie-Bijouterie Convention Collective Nationale n 3240 Données 2008 2 SOMMAIRE SOMMAIRE-I Perimetre de l étude SOMMAIRE...3 Précisions méthodologiques...5

Plus en détail

Situation au 1 er trimestre 2013 > par département

Situation au 1 er trimestre 2013 > par département Résultats 1 er trimestre 13 n 31 Juin 13 BULLETIN STATISTIQUE & ÉCONOMIQUE DE LORRAINE 5. MEURTHE-ET-MOSELLE 55. MEUSE 57. MOSELLE. VOSGES Au premier trimestre 13, le repli de l emploi salarié amorcé fin

Plus en détail

Photographie Nationale de la Branche Plasturgie PREAMBULE

Photographie Nationale de la Branche Plasturgie PREAMBULE Photographie Nationale de la Branche Plasturgie Année 2013 PREAMBULE L Observatoire National Paritaire Prospectif des Métiers, des Emplois et des Qualifications de la Plasturgie remercie OPCA DEFI, Organisme

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Branche professionnelle des entreprises du froid et connexes Comité Paritaire de Pilotage de l Observatoire 20 février 2013 Service Observatoires AGEFOS

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Branche professionnelle des entreprises de courtage d'assurances et/ou de réassurance Service Observatoires AGEFOS PME 187, quai de Valmy 75010 PARIS

Plus en détail

BUREAU DE LA FORMATION

BUREAU DE LA FORMATION Direction générale de la Compétitivité, de l Industrie et des Services SERVICE DE LA COMPETITIVITE ET DU DEVELOPPEMENT DES PME SOUS DIRECTION DES CHAMBRE CONSULAIRES BUREAU DE LA FORMATION BILAN DE L ACTIVITE

Plus en détail

Radio et télévision 15 %

Radio et télévision 15 % culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 75033 Paris cedex 01 01 40 15

Plus en détail

Les acteurs du bâtiment Les enjeux

Les acteurs du bâtiment Les enjeux Les acteurs du bâtiment Les enjeux Eric Hennion CETE de l'ouest 16/11/12 Centre d'études Techniques de l'équipement de l'ouest www.cete-ouest.developpement-durable.gouv.fr Sommaire Les principaux acteurs

Plus en détail

L effort de recherche par région

L effort de recherche par région Thème : Société de la connaissance et développement économique et social Orientation : Encourager des formes de compétitivité pour une croissance durable L effort de recherche par région La recherche-développement

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA PROFESSION DE CHIRURGIEN-DENTISTE EN REGION RHONE-ALPES OCTOBRE 2013

ETAT DES LIEUX DE LA PROFESSION DE CHIRURGIEN-DENTISTE EN REGION RHONE-ALPES OCTOBRE 2013 Service émetteur : Direction de l efficience de l offre de soins Professionnels de santé, Bureau du comité régional de l ONDPS Affaire suivie par : Mireille ALONSO Amandine ROUSSEL Jean-Louis COTART Courriel

Plus en détail

RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT

RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT LE QUATRE PAGES INSEE AQUITAINE RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT EN AQUITAINE INSEE AQUITAINE INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DES ÉTUDES ÉCONOMIQUES Souvent située à la 6 e place des régions métropolitaines,

Plus en détail

Direction générale des entreprises ANNEE 2014

Direction générale des entreprises ANNEE 2014 Direction générale des entreprises SERVICE DE L ACTION TERRITORIALE, EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE SOUS DIRECTION DE LA RÉINDUSTIALISATION ET DES RESTRUCTURATIONS D ENTREPRISES BUREAU DE LA FORMATION ET

Plus en détail

Sauf mention explicite, le terme d entreprise désigne dès lors dans cet ouvrage des unités légales et des entreprises profilées.

Sauf mention explicite, le terme d entreprise désigne dès lors dans cet ouvrage des unités légales et des entreprises profilées. Vue d ensemble Avertissement Les résultats et analyses présentés dans la vue d ensemble, dans les fiches sectorielles et dans la plupart des fiches thématiques sont, sauf mention contraire, définis sur

Plus en détail

JANVIER 2013 LE SURENDETTEMENT

JANVIER 2013 LE SURENDETTEMENT JANVIER 2013 LE SURENDETTEMENT DES MÉNAGES ENQUÊTE TYPOLOGIQUE 2011 SOMMAIRE INTRODUCTION 5 1 Champ de l étude 5 2 Résumé des principaux constats relatifs à l ensemble des dossiers recevables recensés

Plus en détail

Maîtrise Sciences de Gestion

Maîtrise Sciences de Gestion Maîtrise Sciences de Gestion La population de diplômés de l IUP Sciences de Gestion est de 64 pour l année 003 pour les deux options confondues, contrôle de gestion audit et ingénierie comptable et financière,

Plus en détail

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486)

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486) Synthèse d enquête terrain pour la Branche Jeudi 18 septembre 2014 Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des Rappel méthodologique Méthodologie employée pour

Plus en détail

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2009. 1) La création d'entreprise durant les cinq dernières années (2005-2009)

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2009. 1) La création d'entreprise durant les cinq dernières années (2005-2009) France Création d'entreprises* de 2000 à 2009 1) La création d'entreprise durant les cinq dernières années (2005-2009) Nombre de créations annuelles Indicateurs annuels 2005 2006 2007 2008 2009 Taux de

Plus en détail

Tableau de bord statistique édition 2013

Tableau de bord statistique édition 2013 Note d information : La méthodologie précisant le périmètre statistique du champ Jeunesse et Sports dans le cadre de ce projet, est présentée Amélioration dans la fiche «Guide méthodologique de la connaissance».

Plus en détail

Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales

Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales Année 2014 SOMMAIRE ❶ Type d emploi :...3 ❷ Pyramide des âges :...4 ❸ Conditions d emploi :...5 ❹ Les emplois par catégorie socioprofessionnelle :...6

Plus en détail

Les crédits bancaires accordés aux groupes : quel degré de concentration des entités emprunteuses et des banques prêteuses?

Les crédits bancaires accordés aux groupes : quel degré de concentration des entités emprunteuses et des banques prêteuses? Les crédits bancaires accordés aux groupes : quel degré de concentration des entités emprunteuses et des banques prêteuses? Dominique LEFILLIATRE Direction des Entreprises Observatoire des Entreprises

Plus en détail

Niveaux Fabrication TIC Activité Détail Fabrication de composantes électroniques, d'ordinateurs, d'équipements de communication et d'aide à la navigation, supports magnétiques et optiques Cœur de filière

Plus en détail

Panorama. de l économie sociale et solidaire

Panorama. de l économie sociale et solidaire Panorama de l économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Réalisée par l Observatoire National de l Economie Sociale et Solidaire, cette nouvelle édition du «Panorama de l économie sociale en France

Plus en détail

LES ORGANISMES DE LOGEMENT SOCIAL

LES ORGANISMES DE LOGEMENT SOCIAL LES ORGANISMES DE LOGEMENT SOCIAL XXXXXXXX 1 212 chiffres clés Le logement social en France Situation financière et indicateurs des SA d HLM et des Offices Publics de l Habitat www.territoires.gouv.fr

Plus en détail

Les magasins de bricolage DONNÉES 2011

Les magasins de bricolage DONNÉES 2011 026117 & REPÈRES TENDANCES Les magasins de bricolage DONNÉES 2011 SOMMAIRE DONNÉES ÉCONOMIQUES...................................... 4 Chiffre d affaires des magasins de plus de 300 m 2........ 4 Profil

Plus en détail

www.economie-touraine.com 1/23

www.economie-touraine.com 1/23 www.economie-touraine.com 1/23 www.economie-touraine.com 2/23 www.economie-touraine.com 3/23 www.economie-touraine.com 4/23 230 210 190 170 150 130 110 90 70 2008 2009 2010 2011 2012 www.economie-touraine.com

Plus en détail

LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN BASSE-NORMANDIE. Avril 2010

LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN BASSE-NORMANDIE. Avril 2010 LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN BASSE-NORMANDIE Avril 2010 Avant-propos Les associations de solidarité rendent des services essentiels aux populations les plus fragiles. C est leur vocation.

Plus en détail

L'évolution des consommations finales d'énergie

L'évolution des consommations finales d'énergie Thème : Changement climatique et maîtrise de l'énergie Orientation : Maîtriser la consommation d'énergie et développer les énergies renouvelables L'évolution des consommations finales d'énergie par région

Plus en détail

Emploi et Formation Secteur Publicité

Emploi et Formation Secteur Publicité Rapport statistique Emploi et Formation Secteur Publicité 2009-2010 AFDAS / R&D - Septembre 2012 Sommaire 1. DONNEES SUR L EMPLOI 3 1.1. POINT METHODOLOGIQUE ET PRECAUTIONS D USAGE 4 1.2. LES ENTREPRISES

Plus en détail

Analyse financière des entreprises d'hébergement et restauration en 2011

Analyse financière des entreprises d'hébergement et restauration en 2011 Analyse financière des entreprises d'hébergement et restauration en 211 EEn comme au niveau national, les établissements de restauration sont plus nombreux que ceux d'hébergement. Toutefois, la part des

Plus en détail

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486)

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486) Rapport de synthèse Secteur du Numérique Jeudi 18 septembre 2014 Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486) Rappel

Plus en détail

SEFAC 2015 - ZOOM SUR LA SANTE FINANCIERE DE 15 000 PME. Evolutions 2008-2014. OBSERVATOIRE A'rH. de l'information financière

SEFAC 2015 - ZOOM SUR LA SANTE FINANCIERE DE 15 000 PME. Evolutions 2008-2014. OBSERVATOIRE A'rH. de l'information financière SEFAC 2015 - ZOOM SUR LA SANTE FINANCIERE DE 15 000 PME Evolutions 2008-2014 OBSERVATOIRE A'rH de l'information financière ATH publie, dans le cadre de son Observatoire de l information financière, une

Plus en détail

HEBERGEMENT SOCIAL POUR FAMILLES ET ADULTES EN DIFFICULTES. Bilan de l emploi en 2012. janvier 2014. En bref

HEBERGEMENT SOCIAL POUR FAMILLES ET ADULTES EN DIFFICULTES. Bilan de l emploi en 2012. janvier 2014. En bref HEBERGEMENT SOCIAL POUR FAMILLES ET ADULTES EN DIFFICULTES En bref Le Centre de ressources DLA (CRDLA) du champ social, médico-social et santé poursuit son partenariat avec l association Recherches & Solidarités

Plus en détail

les études du CNC décembre 2012 l emploi dans les films cinématographiques

les études du CNC décembre 2012 l emploi dans les films cinématographiques les études du CNC décembre 2012 l emploi dans les films cinématographiques L emploi dans les films cinématographiques L emploi intermittent dans le tournage des films d initiative française de fiction

Plus en détail

Les activités liées à la santé

Les activités liées à la santé Seine-et-Marne Développement Hôtel du Département 77010 MELUN Cedex - Tél : 01 64 14 19 06 Fax : 01 64 14 19 29 - Email : c.etedali@seine-et-marne-invest.com Agence certifié ISO 9002 Version 2000 Les activités

Plus en détail

TENDANCES METIERS EN AQUITAINE

TENDANCES METIERS EN AQUITAINE TENDANCES METIERS EN AQUITAINE Le secteur et les métiers du numérique en Aquitaine Le 08 mars 2016 Sommaire Séquence 1 : Que savoir sur les métiers du numérique en Aquitaine? Quels sont ces métiers, leurs

Plus en détail

Août 2013. Service Information sur la Performance des établissements de santé (IP) Pôle Analyse des Données et Indicateurs de la performance (ADI)

Août 2013. Service Information sur la Performance des établissements de santé (IP) Pôle Analyse des Données et Indicateurs de la performance (ADI) Août 2013 Service Information sur la Performance des établissements de santé (IP) Pôle Analyse des Données et Indicateurs de la performance (ADI) Effectifs et masse salariale prévisionnels de l activité

Plus en détail

de France Bois Forêt

de France Bois Forêt Observatoire économique de France Bois Forêt Observatoire national de la 2012 es entreprises doivent disposer des informations stratégiques pour se développer sur leur marché. La collecte, l analyse, la

Plus en détail

Tableau 2: Indicateurs des titulaires du bachelor (n= 661) (en %) Psychologie Total HEU Passage à la filière de master 93 88

Tableau 2: Indicateurs des titulaires du bachelor (n= 661) (en %) Psychologie Total HEU Passage à la filière de master 93 88 Psychologie Un an après la fin des études, 30 % des psychologues travaillent dans le domaine de la santé, notamment dans les hôpitaux et les cliniques. Par ailleurs, ils se répartissent sur un vaste spectre

Plus en détail

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Conseil National du Commerce Extérieur Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Anticiper Partager Agir www.cnce.org.ma

Plus en détail

Diagnostic des enjeux et des besoins de formation des entreprises d architecture

Diagnostic des enjeux et des besoins de formation des entreprises d architecture Association Paritaire de Gestion du Paritarisme Convention Collective Nationale des Entreprises d Architecture Diagnostic des enjeux et des besoins de formation des entreprises d architecture La méthodologie

Plus en détail

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE DIRECCTE Service ESE Février 2015 METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE Situation socio-économique Direccte Service étude, statistique, évaluation Février 2015 DIRRECTE Service ESE Février 2015 Sommaire Bref

Plus en détail

Production et distribution d eau ; assainissement, gestion des déchets et dépollution

Production et distribution d eau ; assainissement, gestion des déchets et dépollution L Atlas industriel du Production et distribution d eau ; assainissement, gestion des déchets et dépollution Fin 12, les activités de production et distribution d eau, assainissement, gestion des déchets

Plus en détail

L INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE EN FRANCE EN 2010

L INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE EN FRANCE EN 2010 2 L INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE EN FRANCE EN 2010 L industrie manufacturière en France métropolitaine employait 3,68 millions de salariés en 1993. Ils ne sont plus que 2,82 millions en 2010. La suppression

Plus en détail

En Bourgogne, en 2005, 55 700 entreprises

En Bourgogne, en 2005, 55 700 entreprises Les Très Petites Entreprises en Bourgogne un rôle économique à conforter Le profil des 55 700 TPE (Très Petites Entreprises comptant moins de 20 salariés) de Bourgogne est très diversifié : commerce, médecin,

Plus en détail

Montagne et Zones de revitalisation rurale

Montagne et Zones de revitalisation rurale Montagne et Zones de revitalisation rurale Politique, méthodologie, bilan Marie-Aimée BUFFET Master 2 Montagne Photo 1 : Résidence de tourisme Odalys «Les Balcons de la Vanoise» à La Norma (Savoie) Source

Plus en détail

ANNEXE. Liste des métiers ouverts dans l'ensemble des régions françaises. Ile de France

ANNEXE. Liste des métiers ouverts dans l'ensemble des régions françaises. Ile de France ANNEXE Liste des métiers ouverts dans l'ensemble des régions françaises Code Rome Domaine professionnel 32321 Informaticien d'étude (dont chef de projet) Ile de France 29 métiers 32321 Informaticien d'étude

Plus en détail

LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN CHAMPAGNE-ARDENNE. Juin 2010 version 2

LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN CHAMPAGNE-ARDENNE. Juin 2010 version 2 LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN CHAMPAGNE-ARDENNE Juin 2010 version 2 Avant-propos Les associations de solidarité rendent des services essentiels aux populations les plus fragiles. C

Plus en détail

Etude des principales caractéristiques de la filière NTIC

Etude des principales caractéristiques de la filière NTIC Etude des principales caractéristiques de la filière NTIC Objet A la demande de l agencentic Bourgogne, l Observatoire BASECO Bourgogne a été sollicité pour réaliser une étude sur l état des lieux de la

Plus en détail

France métropolitaine et d'outre-mer La création d'entreprises en 2013. France métropolitaine et d'outre-mer

France métropolitaine et d'outre-mer La création d'entreprises en 2013. France métropolitaine et d'outre-mer France métropolitaine et d'outre-mer La création d'entreprises en Fiche statistique et son évolution depuis 2000 Les principaux indicateurs de l'année France métropolitaine et d'outre-mer Nombre d'entreprises

Plus en détail

les études du CNC décembre 2011 l emploi dans les films cinématographiques

les études du CNC décembre 2011 l emploi dans les films cinématographiques les études du CNC décembre 2011 l emploi dans les films cinématographiques Cette étude a été réalisée conjointement par la Direction des études, des statistiques et de la prospective du CNC et le Service

Plus en détail

La création et la reprise d entreprises en Indre et Loire en 2011

La création et la reprise d entreprises en Indre et Loire en 2011 La création et la reprise d entreprises en Indre et Loire en 2011 Laure BERTHELEMY Septembre 2012 1 / 27 Propos introductifs de méthodologie : La création et la reprise d entreprises sont des indicateurs

Plus en détail

du numérique Édition 2015

du numérique Édition 2015 ÉTUDES ÉCONOMIQUES CHIFFRES CLÉS du numérique Édition 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES Secteur producteur - Emploi Nombre d entreprises dans le secteur des TIC* Nombre d unités légales en 2013 Industrie

Plus en détail

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE À L ÎLE DE LA RÉUNION Document actualisé en 2011 L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE () À L ÎLE DE LA RÉUNION, C EST : 1 emploi sur 10 à la Réunion, soit près de

Plus en détail

Enquête nationale de la construction bois

Enquête nationale de la construction bois Enquête nationale de la construction bois La construction bois a mieux résisté à la crise du bâtiment que le reste du secteur du BTP et a gagné des parts de marché en 2012. C est ce que révèle la seconde

Plus en détail

Portrait sectoriel. Le Numérique en Languedoc-Roussillon. Edition 2014 Mars 2014. Service Etudes et Statistiques

Portrait sectoriel. Le Numérique en Languedoc-Roussillon. Edition 2014 Mars 2014. Service Etudes et Statistiques Edition 204 Mars 204 Portrait sectoriel Direction régionale Languedoc-Roussillon Le Numérique en Languedoc-Roussillon Sommaire Emploi salarié page 2 DPAE page 6 Offres d emploi page 7 Demandeurs d emploi

Plus en détail

Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine

Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine Contact : Fabien LALLEMENT - 05 57 14 27 13 Avril 2012 Sommaire 1. Périmètre de l analyse... Page 1 2. Définition des termes utilisés...

Plus en détail

Douanes : Commerce Extérieur

Douanes : Commerce Extérieur Données commentées Année 2015 SOMMAIRE ❶ Evolution des balances par zone d import/export :... 2 ❷ Evolution des balances par région administrative :... 3 ❸ Importations et exportations par région administrative.

Plus en détail

Textile-habillement-cuir chaussures

Textile-habillement-cuir chaussures NOTE METHODOLOGIQUE Cette fiche filière a été réalisée à partir de Baseco Rhône-Alpes, observatoire économique mutualisé des CCI de Rhône-Alpes. Elle s inscrit dans un ensemble de 23 fiches couvrant chacune

Plus en détail

Première L 2010-2011 DS4 quartiles et diagrammes en boîtes plages de normalité

Première L 2010-2011 DS4 quartiles et diagrammes en boîtes plages de normalité Première L 2010-2011 DS4 quartiles et diagrammes en boîtes plages de normalité NOM : Prénom : Exercice 1 : Elections régionales 1999 Le tableau ci-dessous donne les pourcentages des voix obtenues par le

Plus en détail

Indicateurs et chiffres clés de l emploi dans les secteurs du Livre et de la Presse en Limousin (selon les données exploitées au 31/12/09)

Indicateurs et chiffres clés de l emploi dans les secteurs du Livre et de la Presse en Limousin (selon les données exploitées au 31/12/09) Indicateurs et chiffres clés de l emploi dans les secteurs du Livre et de la Presse en Limousin (selon les données exploitées au 31/12/09) Le secteur du Livre est délimité par le DEPS selon les codes d

Plus en détail

ECONOMIE SOCIALE. Emploi en 2009 EN REGION CENTRE. Cécile BAZIN Iwanig LE VAILLANT Jacques MALET

ECONOMIE SOCIALE. Emploi en 2009 EN REGION CENTRE. Cécile BAZIN Iwanig LE VAILLANT Jacques MALET ECONOMIE SOCIALE EN REGION CENTRE Emploi en 2009 Cécile BAZIN Iwanig LE VAILLANT Jacques MALET LES CHIFFRES CLEFS EN 2009 : Plus de 8 000 établissements employeurs Près de 87 000 salariés, soit 12,6% du

Plus en détail

LE BAROMETRE TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014

LE BAROMETRE TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014 LE BAROMETRE DES EMPLOIS DE LA F AMILLE No 11 décembre 2014 TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014 L activité de l emploi à domicile hors garde d enfants est en repli depuis le 1 er trimestre 2012 La dégradation

Plus en détail

Les dépenses de Bâtiment et des Travaux Publics des collectivités territoriales. REALISATIONS 2013... p.6. PREVISIONS BUDGETAIRES 2014... p.

Les dépenses de Bâtiment et des Travaux Publics des collectivités territoriales. REALISATIONS 2013... p.6. PREVISIONS BUDGETAIRES 2014... p. 2 Sommaire Les dépenses de Bâtiment et des Travaux Publics des collectivités territoriales REALISATIONS 2013... p.6 PREVISIONS BUDGETAIRES 2014... p.10 TAUX DE REALISATION AVANCE & ESTIMATION DES TRAVAUX...

Plus en détail

Les employeurs des salariés intermittents du spectacle Situation à fin septembre 2011

Les employeurs des salariés intermittents du spectacle Situation à fin septembre 2011 DIRECTION ETUDES, STATISTIQUES ET PRÉVISIONS Les employeurs des salariés intermittents du spectacle Situation à fin septembre 2011 Mars 2012 Avertissement : Pour cette première publication, le champ d

Plus en détail

La présence syndicale au Québec en 2014

La présence syndicale au Québec en 2014 La présence syndicale au Québec en 2014 Alexis Labrosse Secrétariat du Travail Direction de l information sur le travail Mars 2015 1 Table des matières Introduction... 4 Les sources de données, la population

Plus en détail

Sociétés agricoles : entre modernité et tradition

Sociétés agricoles : entre modernité et tradition EXPLOITATIONS AGRICOLES Sociétés agricoles : entre modernité et tradition Denis BARTHÉLEMY Anne-Marie DUSSOL INRA ENESAD - UMR en Économie et Sociologie Rurales Cet article a été réalisé dans le cadre

Plus en détail

Bilan 2013 : défaillances et sauvegardes d entreprises en France

Bilan 2013 : défaillances et sauvegardes d entreprises en France NATIONAL - N 18 Bilan 2013 : défaillances et sauvegardes d entreprises en France Synthèse du «Bilan 2013 : défaillances et sauvegardes d entreprises en France» Altares, Février 2014 Objectifs o Eclairer

Plus en détail

DONNÉES SOCIALES 2011. Industrie Aéronautique & Spatiale Française

DONNÉES SOCIALES 2011. Industrie Aéronautique & Spatiale Française DONNÉES SOCIALES 2011 Industrie Aéronautique & Spatiale Française DONNÉES SOCIALES 2011 2011 L effectif France des 300 sociétés adhérentes au GIFAS est estimé à 162 000 salariés. 2 3 L emploi de l ensemble

Plus en détail

profession d'avenir LE FRANCILIEN

profession d'avenir LE FRANCILIEN profession d'avenir L EMPLOI DANS LES CABINETS FRANCILIENS Des chiffres pleins de promesses Comment va l emploi dans les cabinets franciliens? Qui sont les collaborateurs qui y travaillent? Comment ont-ils

Plus en détail

L emploi salarié dans les CUMA en 2011

L emploi salarié dans les CUMA en 2011 Direction des Etudes, des Répertoires et des Statistiques ETUDE octobre 2013 L emploi salarié dans les CUMA en 2011 Données nationales www.msa.fr Octobre 2013 L emploi salarié dans les CUMA en 2011 Données

Plus en détail

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008 Au 1 er janvier 2008, 600 000 commerces, sur un total de 830 000, peuvent être qualifiés de «commerces de proximité». Leur nombre a légèrement augmenté depuis 2002. Ces points de vente emploient la moitié

Plus en détail

Bilan Social 2013 Données du 01/01/2012 au 31/12/2012

Bilan Social 2013 Données du 01/01/2012 au 31/12/2012 Bilan Social 2013 Données du 01/01/2012 au 31/12/2012 Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité 1 Introduction Le bilan social existe depuis 1992. il constitue la source d information statistique

Plus en détail

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente La population des sortants des formations des spécialités du commerce et de la vente (cf. méthode) est à dominante féminine que la formation

Plus en détail

Les comptes de production régionaux 2011-2012 - 2013 de la FFB

Les comptes de production régionaux 2011-2012 - 2013 de la FFB Les comptes de production régionaux 2011-2012 - 2013 de la FFB 03/10/2014 FEDERATION FRANÇAISE DU BATIMENT Direction des Affaires Economiques, Financières et Internationales Service des Etudes Economiques

Plus en détail

LES VOIES D ACCÈS AUX GRANDES ÉCOLES DE LA CGE Diversité des origines et des profils

LES VOIES D ACCÈS AUX GRANDES ÉCOLES DE LA CGE Diversité des origines et des profils ENQUÊTE 2014 LES VOIES D ACCÈS AUX GRANDES ÉCOLES DE LA CGE Diversité des origines et des profils ENQUÊTE VOIES D ACCÈS 2014 1 LES VOIES D ACCÈS AUX GRANDES ÉCOLES Une enquête toujours plus représentative

Plus en détail

Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE

Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat (FSPOEIE) constitue

Plus en détail

Les retraites des fonctionnaires à l étranger. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Les retraites des fonctionnaires à l étranger. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 10 avril 2014 à 9 h 30 «Carrières salariales et retraites dans les secteurs privé et public» Document N 4 Document de travail, n engage pas le Conseil

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2015-74 OCTOBRE 2015 Analyse de 15 600 offres d emploi déposées par 3 300 entreprises de l ESS Un champ marqué

Plus en détail

Diplômes délivrés dans les spécialités électrotechnique, électronique, automatique, informatique, télécommunications

Diplômes délivrés dans les spécialités électrotechnique, électronique, automatique, informatique, télécommunications FIEEC Fédération des Industries Electriques, Electroniques et de Communication Diplômes délivrés dans les spécialités électrotechnique, électronique, automatique, informatique, télécommunications Bac +

Plus en détail

Date : SARL au capital de 10 000 euros 993 bd Poincaré 62400 Béthune Tél. : 03 21 61 48 88 Télécopie : 03 21 66 00 44

Date : SARL au capital de 10 000 euros 993 bd Poincaré 62400 Béthune Tél. : 03 21 61 48 88 Télécopie : 03 21 66 00 44 Nom et prénom de l élève : Date : Évaluation Classe : Durée de l évaluation : 1 Activités et barème Activité n Compétences et connaissances Barème Note élève 1 Q Identifier l entreprise et ses partenaires

Plus en détail