Edito. Baromètre Automobile Mr RHIATI Abderrahim Administrateur Directeur Général d EQDOM

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Edito. Baromètre Automobile 2011. Mr RHIATI Abderrahim Administrateur Directeur Général d EQDOM"

Transcription

1

2

3

4 Edito Après une année 2009 en demi-teinte, les chiffres de 2010 ne présageaient pas mieux pour le marché automobile. Avec un recul des ventes de 6% par rapport à 2009, l année 2010 s était, en effet, clôturée dans un contexte en proie aux inquiétudes. C était sans compter sur l embellie apportée par 2011, avec des chiffres en hausse par rapport à l année précédente. Les ventes de voitures particulières à fin juin ont, en effet, enregistré un bond de 6.19% par rapport au premier semestre Cette dynamique est alimentée par la conjonction de plusieurs facteurs. Tout d abord une offre très large de la part des constructeurs automobiles en mesure de satisfaire une clientèle aussi diverse qu exigeante. S y ajoute la recrudescence de la compétition et le Mr RHIATI Abderrahim Administrateur Directeur Général d EQDOM foisonnement des opérations promotionnelles qui ont exercé une sensible pression sur les prix, élargissant d autant le vivier de la clientèle. Le tout accompagné par des offres de financement qui permettent un accès plus aisé à l achat d un véhicule neuf, au détriment de l occasion. Signe que le marché marocain, en dépit de son caractère jeune, commence à mûrir. La reprise du marché de l automobile représente donc une véritable bouffée d oxygène pour tous les opérateurs du secteur. Ce regain est d autant plus salvateur que pour les différents intervenants l environnement s est quelque peu obscurci : du côté des ménages, les tensions sur le pouvoir d achat incitent à la prudence. Heureusement, les arbitrages des consommateurs ont fait la part belle à l automobile, aidés en cela par la présence à leurs côtés de sociétés de financement. Et ce sont principalement ces dernières qui donnent le tempo du financement de l automobile avec des offres de plus en plus alléchantes. C est dans ce contexte de reprise qu Eqdom livre cette deuxième édition du du Marché de l. Véritable outil qui prend le pouls du secteur, transparent et clair, ce baromètre traite différentes facettes du marché de l automobile (le comportement d achat des consommateurs, la place des outils de financement ainsi que leur capacité à satisfaire les clients et fournisseurs) qui vous permettront de décrypter toutes les tendances de l année en vous donnant les outils nécessaires pour établir les prévisions de l année prochaine. Si le marché de l automobile est en bonne santé, son développement est tributaire d une bonne compréhension de ses perpétuelles mutations. C est pourquoi Eqdom s est donnée pour mission de décrypter pour vous les grandes tendances de 2011 par le biais d une étude fiable et crédible, réalisée par un cabinet d études de renommée internationale

5 Sommaire 1- Contexte économique et Intention d Achat 8 2- Arbitrage du Consommateur Le crédit et l automobile Prime à la casse et Barrières douanières

6 Rappel de la méthodologie Cible de l étude: Possesseurs de véhicules Non possesseurs de véhicules (susceptibles cependant d en acheter un dans les 12 prochains mois) Critères de sélection: Age: 18 ans et plus CSP: A, B et C Couverture géographique: Casablanca, Rabat, Fès, Agadir Taille de l échantillon: 1000 répondants Mode d administration: Face to face L étude a été réalisée entre février et avril Les interviews ont eu lieu du lundi au samedi inclus, entre 9h00 et 20h00 les jours de semaine, et de 9h30 à 17h00 le samedi

7 Structure de l échantillon La répartition de l échantillon selon l âge, la ville et la CSP se présente comme suit: Total Echantillon Age ans ans ans ans plus de 50 ans Ville Casablanca Rabat Fès Agadir CSP AB C1 C2 Possesseur % 29% 24% 19% 13% 60% 13% 19% 8% 17% 29% 54% Non Possesseur % 28% 23% 19% 15% 60% 14% 18% 8% 15% 28% 57% Les résultats du sondage Rappel: Le sondage, dont les résultats sont présentés ci-après, a été conduit en milieu urbain auprès d individus appartenant aux classes sociales ABC, qui constituent le cœur de cible des acheteurs réels et acheteurs potentiels de voiture, et non sur l ensemble de la population. Les résultats de l étude doivent donc être analysés à la lumière de cette limitation

8 1- Contexte économique et Intention d Achat a. Etat des lieux du secteur automobile en 2011 La reprise du marché de l automobile initiée vers la fin 2010 se confirme pour cette année. Ainsi, au cours du premier semestre de l année en cours, véhicules neufs particuliers ont été vendus. Ce qui représente une hausse de 6.19% par rapport au premier semestre A contrario, la commercialisation des produits montés localement marque une baisse de 2.76%. Dans le top ten des marques, deux ont tiré particulièrement leur épingle du jeu, Dacia et Renault, loin devant Citroën et Peugeot. Autre constat relevé par le baromètre: la faiblesse du taux d équipement de la population urbaine relativement aisée. Cette catégorie, qui représente le coeur de cible du marché et qui fait l objet de ce sondage, n est en effet équipée qu à hauteur de 38% (certes en nette progression par rapport à 2010). Bien qu en très légère diminution par rapport à l année dernière, l intention d achat démontre que l automobile fait toujours rêver les marocains: 17% des sondés déclarent envisager un achat automobile dans les 12 prochains mois. Notons que pour les ¾ d entre eux, il s agit d acheter une voiture neuve. Pour la moitié des sondés, les marques les plus convoitées sont DACIA, PEUGEOT, VOLKSWAGEN et RENAULT. Le reste est encore indécis quant à la marque à acheter. D un autre côté, il convient de prendre en compte le fait que plus de 80% de ces intentions déclarées sont des renouvellements. En d autres termes, même si le marché marocain reste «jeune», il est malgré tout en pleine croissance. Moins de 15% des marocains ont entendu parler du projet de la prime à la casse, alors que la moitié connait le projet de démantèlement des barrières douanières. Cependant, les sondés connaissent mal ce projet, puisqu une partie pense qu il englobe également les voitures d occasion

9 b. Perspectives d Achat Marques possédées : 84% 83% % 30% 14% 13% 2% 4% Total Possesseurs Marques Européennes Marques Asiatiques Autres Confirmant la reprise du marché, les possesseurs de voiture sont 8% de plus en 2011, ce qui signifie une stabilité en terme de part de parc

10 Intention d Achat 18% 17% Population Globale /10 L intention d achat déclarée, pour les 12 prochains mois, se stabilise par rapport à l année dernière. Intention d Achat par Type de Véhicule 61% 62% 30% 34% Voiture Neuve Voiture d occasion Dans deux tiers des cas, les sondés ayant l intention d acheter une voiture dans les 12 prochains mois optent pour une voiture neuve

11 Fourchette de prix véhicules d occasion 52% % 29% 6% Acheteurs Voiture d occasion Dhs Dhs Dhs Plus de 50% des sondés qui veulent acheter une voiture d occasion déclarent vouloir investir mois de Dhs. Fourchette de prix véhicules neufs 62% 42% % 12% Acheteurs Voiture Neuve Dhs Dhs Plus de Dhs 75% des sondés qui veulent acheter une voiture neuve déclarent vouloir investir entre Dhs et Dhs

12 Intention d Achat: Premier Achat & Renouvellement 77% 82% Premier achat Renouvellement 23% 18% Ces chiffres confirment la maturité du marché qui devient plus un marché de renouvellement que d acquisition. Intention d Achat: Premier Achat & Renouvellement par marque envisagée 57% % 7% 6% 5% 4% 2% 2% 2% DACIA PEUGEOT VOLKSWAGEN RENAULT KIA AUDI BMW FIAT NSP Plus de la moitié des acheteurs potentiels de voiture n ont aucune idée sur la marque qu ils envisagent d acheter ; la concurrence reste ouverte. DACIA, PEUGEOT et VOLKSWAGEN sont les marques qui bénéficient de plus fortes intentions d achat

13 1 Critères de choix en Tenue de route Durée de vie Consommation/économie de carburant Robustesse Dynamisme En déclaratif, donc très rationnel, les acheteurs potentiels prennent en considération la fiabilité et l économie dans le choix d une voiture. 2- Arbitrage du consommateur a. Bonne percée du low cost : Notoriété des marques Top Of Mind AUDI BMW DACIA ALFA ROMEO MERCEDES FIAT VOLKSWAGEN PEUGEOT CITROEN RENAULT KIA En Top of mind, AUDI et BMW arrivent en tête, suivies de DACIA et ALFA ROMEO. Ces marques enregistrent des progressions significatives par rapport à l année dernière aux dépens de MERCEDES, RENAULT et KIA dont les scores ont légèrement baissé cette année

14 Souvenir publicitaire des marques DACIA AUDI BMW ALFA ROMEO CHEVROLET FIAT MERCEDES KIA PEUGEOT RENAULT Les scores du Top of mind sont directement corrélés aux impacts des campagnes publicitaires. Les deux enregistrent les mêmes fluctuations. L efficacité publicitaire a un impact direct sur le Top of mind

15 Entretien avec Christian PENNICHOU, Directeur de création KLEM Euro RSCG «La publicité automobile au Maroc» 1- Les publicités Auto au Maroc rivalisent de plus en plus en création et en innovation; parlez nous de cette évolution très perceptible? Nouveau code de la route, baisse des droits de douane, ouverture sur le monde (Internet, télés satellitaires ), foisonnement des marques et des modèles Autant de changements qui touchent le marché automobile national et qui ont impacté l évolution de la communication du secteur automobile. Actuellement, l automobile est un des secteurs majeurs dans le domaine de la communication. Majeur mais aussi des plus saturés. En effet, les constructeurs se livrent à de véritables batailles médiatiques et publicitaires. Il est donc primordial pour les marques de se distinguer dans leur communication au grand public. Ce qui amène certaines marques à prendre des risques pour occuper des positionnements uniques. C est le cas aujourd hui de marques comme Citroën, Kia ou Volkswagen, qui s illustrent de manière différente dans leur publicité, et font de la créativité une des valeurs phares de la marque. 2- Les importateurs automobiles sont parmi les grands annonceurs dans la presse marocaine. L impact sur le marché et les clients est-il à la hauteur de leurs budgets investis en communication? L impact réel est difficile à mesurer, ou plutôt à attribuer, puisqu il repose sur plusieurs facteurs. Il faut tout d abord faire la différence entre puissance du plan média (investissement publicitaire) et force du concept. Or il est vrai que les annonceurs ont plutôt tendance à privilégier une présence massive, sans pour autant créer la différence et réellement interpeller le consommateur avec des idées fortes, à quelques exceptions près. L autre point, c est que la publicité n est pas la seule à influencer le marché et les consommateurs. La facilité d accès au crédit ces dernières années a par exemple elle aussi fortement concouru à booster le marché et inciter le consommateur à s équiper. Il serait donc réducteur de ne lier cela qu aux dépenses publicitaires, même s il est vrai qu une campagne de pub bien conçue crée toujours une dynamique au niveau du comportement du consommateur et donc des ventes. 3- Y a-t-il des techniques de mesure de cet impact? La télévision dispose de l Audimétrie, un outil de mesure calqué sur les systèmes européens qui permet de mesurer les GRP. La radio n en dispose pas encore à l heure actuelle mais pourrait en bénéficier d ici fin La presse et l affichage ne bénéficient à aujourd hui d aucun outil généralisé. En revanche, il est toujours possible de confier à des bureaux d études l évaluation de l impact des campagnes au travers de post-tests qualitatifs

16 4- C est connu, les marocains sont friands de nouveautés (la ruée sur les nouvelles technologies de la communication: GSM, Internet mobile, smartphone, Ipad l atteste). Est-ce le cas pour l automobile? Comment définissez-vous le consommateur automobile marocain? Les consommateurs marocains sont effectivement, comme la majeure partie des consommateurs du monde, adeptes de nouveautés et de technologie dans leur vie de tous les jours, et donc y compris dans le secteur automobile. On retrouve d ailleurs ces produits issus des nouvelles technologies dans les offres commerciales des constructeurs : Ipad ou Ipod offerts, DVD, GPS, etc Par ailleurs les équipements des voitures elles-mêmes deviennent de plus en plus perfectionnés et technologiques. Donc qu il s agisse de ses offres commerciales ou des options qui équipent les voitures, aujourd hui, pour séduire le consommateur, une marque automobile se doit effectivement de rester à la pointe de la technologie

17 b. Association des marques : Les allemandes ont toujours la côte, Volkswagen, AUDI, BMW et Mercedes se placent au peloton de tête en enregistrant les scores les plus élevés. Elles se démarquent nettement par leur solidité et leur fiabilité, mais aussi par leur design. Dacia, elle aussi se démarque en s alignant aux marques françaises de renom, Renault, Peugeot et Citroën

18 c. Le véhicule Premium au Maroc, quel avenir? Entretien avec Rachid Fadouach, Directeur Général Smeia «Le véhicule Premium au Maroc, quel avenir?» - Quel état des lieux pour le segment des véhicules Premium sur le marché automobile national? Le segment Premium occupe de plus en plus une place de choix dans le marché des voitures particulières au Maroc, du fait de la multiplication des modèles. Aujourd hui, plusieurs marques ont élargi leur gamme de modèles allant de la compacte en passant par le 4x4 jusqu à la limousine. - A fin 2010, le marché automobile national a enregistré son deuxième recul consécutif à cause de la crise, mais le haut de gamme arrivait quand même à tirer son épingle du jeu ; quelles sont à votre avis les raisons de ce paradoxe? Longtemps, l accès au marché haut de gamme était entravé par plusieurs barrières, notamment le facteur prix, qui dépendait lui aussi de plusieurs paramètres : principalement les droits de douane élevés. Aujourd hui, la croissance de ce segment est due essentiellement au développement des gammes de voitures compactes Premium et moyennes, la disponibilité du diesel sur tous les modèles, même les limousines, et la prolifération des moyens de financement. Il faut dire aussi que le client, en quête permanente de qualité, est devenu, en quelque sorte, adepte et grand consommateur de luxe. - Est-ce que l offre en véhicules Premium répond à la demande? Oui, tout à fait. Actuellement, le segment haut de gamme couvre toutes les catégories de voitures en commençant par la compacte, en passant par la berline familiale, la routière, le segment des SUV ainsi que le segment des limousines. - Quelles sont les spécificités du marché national? Le marché national s est beaucoup développé ces cinq dernières années, et les chiffres l attestent. On assiste à un réel engouement pour le segment des voitures fabriquées localement, d autant plus que la communication, la diversification des modèles, la multitude des expositions ont été pour beaucoup dans cette tendance de croissance que connaît le marché automobile national

19 - Quelles sont les particularités du client marocain? Le client marocain a beaucoup changé, et est devenu de plus en plus averti et au courant des dernières nouveautés. Le client recherche de plus en plus la qualité du produit et du service. Il est prêt à payer la différence pour se procurer un produit de qualité. - Quelles perspectives pour ce segment en 2011? Tous les indicateurs sont au vert. Le marché haut de gamme est en bonne forme, et il n y a aucune raison à ce que le segment ne continue pas sur ce trend haussier. Nous sommes persuadés du développement du secteur automobile et plus précisément du segment Premium. 3- Le crédit et l Le marché du crédit Auto : Types d achat 55% 51% 45% 37% Crédit Comptant Tout en restant majoritaire, le financement par crédit marque le pas et perd 4 points face au financement au comptant. C est un effet logique de l accroissement du renouvellement des véhicules

20 4- Prime à la casse et Barrières douanières Prime à la casse : un projet qui gagne à être connu Mise en place par l Etat depuis quelques temps, la prime à la casse ne semble pas faire des émules. Ainsi, selon le du marché automobile marocain réalisé par Eqdom, peu de gens connaissent ce projet. En effet, 85% des sondés ne savent pas de quoi il s agit. Et pourtant ce dispositif d incitation au rajeunissement du parc, instauré dans le sillage du nouveau code de la route est intéressant à plus d un titre. Ciblant, dans un premier temps, les petits taxis, mais aussi les transporteurs routiers de marchandises, la prime à la casse vise, à terme, à moderniser le parc automobile marocain obsolète, et ainsi à promouvoir la sécurité routière et la protection de l environnement. Pour les petits taxis, l Etat a alloué une enveloppe de 510 millions de DH. Il verse ainsi une prime de DH pour financer l achat d un nouveau véhicule, dans la limite de 30 % du prix, en plus d une prime de DH si l ancien véhicule est réformé ou détruit. Les véhicules qui bénéficient de cette nouvelle mesure doivent être âgés d au moins 5 ans et avoir servi comme taxi durant les trois dernières années. Et pourtant, sur un parc estimé à petits taxis dans la wilaya du Grand Casablanca, seuls 753 d entre eux ont postulé pour ce renouvellement bonifié et seulement 44 ont opté pour la prime à la casse. Idem du côté des transporteurs routiers. A ce jour, l opération n a pas attiré grand monde. Ce qui a incité le ministère de l Equipement et des transports en collaboration avec la Fédération nationale des transports à améliorer les modalités d accès au programme. Une enveloppe de 170 MDH a été allouée à cette nouvelle mouture avec un lot d incitations pour pousser les professionnels à renouveler leur flotte. Parmi ces mesures, l augmentation du montant de la prime versée de DH pour toutes les catégories de véhicules. Aussi, dans le cadre de cette nouvelle tranche du programme, la prime à la casse ne va pas se limiter aux véhicules dont l âge est inférieur à 15 ans, pour concerner également les véhicules exploités durant 20 ans. Avec un recadrage et une meilleure communication autour de ce programme, et si elle est instaurée même pour les particuliers, la prime à la casse aura des retombées bénéfiques sur tous les intervenants du secteur de l automobile : propriétaires de véhicules, taximen, transporteurs routiers, constructeurs mais également le citoyen lambda qui y gagnera en protection de l environnement

21 Prime à la casse CONNAISSANCE 15% Oui Non 85% PENSEZ VOUS QUE CE PROJET DE LOI SERA MIS EN PLACE? Oui Non 34% INCITATION A L'ACHAT 28% Oui Non Indifférent 66% 13% 59% En dépit de la communication faite autour de la prime à la casse, moins de 15% des sondés en ont entendu parler

22 Démantèlement douanier Il bénéficiera seulement aux voitures européennes Les voitures d occasion ne sont pas concernées A compter du 1er mars 2012, la suppression totale des barrières douanières prendra effet en application de l accord d association conclu entre le Maroc et l UE. Toutefois, les importateurs continueront à payer la TVA sur l importation et la taxe intérieure de consommation (TIC). Selon le du marché de l automobile, la moitié des sondés connaît ce projet. Mais beaucoup de questions restent en suspens. Le démantèlement douanier est une bonne nouvelle pour les concessionnaires qui verront leurs marges augmenter avec cette mesure. La question qui se pose actuellement c est de savoir si cette baisse des droits à l importation bénéficiera également aux consommateurs. On se demande, en effet, si les concessionnaires des marques européennes répercuteront cette baisse sur leurs clients. Trois possibilités s offrent aux professionnels : Répercuter la baisse sur le prix du produit En profiter pour faire plus de promotion Offrir ce bonus en option. Pour le moment, les concessionnaires n ont pas encore déclaré leurs intentions. Selon le d Eqdom, une bonne partie des sondés (22%) croient que ce démantèlement bénéficiera également aux voitures d occasion. Ce qui est faux. Les tarifs douaniers pour l importation des voitures d occasion ne changeront pas. Seuls les véhicules importés à l état neuf bénéficient de ce démantèlement. Pour être plus précis, cette mesure bénéficiera seulement aux importations effectuées par des concessionnaires de véhicules dont l activité commerciale est dûment reconnue par l Etat. Les particuliers ou entreprises désirant importer des voitures neuves seront taxés de la même manière que pour les importations de véhicules d occasion

23 Démantèlement douanier CONNAISSANCE Oui Non 50% 50% INCITATION A L'ACHAT 10% Oui Non Indifférent 13% 77% VOITURE NEUVE / OCCASION 19% Neuve D occasion NSP 22% 52% 50% des sondés connaissent le projet de démantèlement des barrières douanières. Mais ils en ignorent les détails, puisqu une bonne partie croit que ce projet englobe également les voitures d occasion

24 Entretien avec Nassereddine Oubada, Directeur général Hyundai «Véhicule asiatique & démantèlement douanier» - Les véhicules asiatiques gagnent de plus en plus de terrain sur le marché automobile national et en sont devenus une composante incontournable; quelle est l origine de ce succès? Ces marques disposent pour la plupart de produits diversifiés, de tarifs compétitifs et d équipements bien fournis. Leurs gammes, visant essentiellement les segments des citadines et des familiales, répondent parfaitement aux goûts et besoins du client marocain, surtout la catégorie à moyen revenu, avec un design attractif aux yeux du consommateur. Sans oublier que les importateurs de ces marques ont une communication agressive. - Quelles sont les grandes qualités des véhicules asiatiques? Nous devons rappeler que le marché marocain est un marché de prix, les véhicules asiatiques y sont proposés à des prix très attractifs. La fiabilité de ces véhicules a fait ses preuves ainsi que leur innovation en termes de technologie et de design. - Exception faite de Toyota qui a toujours bénéficié d une certaine notoriété et d une confiance de la part du client marocain, quel regard porte désormais ce client sur les véhicules asiatiques, surtout avec les succès qu enregistrent certaines marques notamment Hyundai et Kia? Aujourd hui, le consommateur marocain accorde plus de confiance aux marques asiatiques qui ont su faire preuve de fiabilité et de qualité comparables aux marques européennes déjà présentes depuis plusieurs années sur le marché marocain. Pour Hyundai, le fait que nous soyons leader sur le segment des 4x4 en 2010 ne doit rien au hasard et témoigne d une grande reconnaissance de la part des consommateurs marocains. La même chose pourrait être dite pour la marque Kia, leader du segment des microcitadines. - Jugé inéquitable par les importateurs des marques d origine asiatique, le démantèlement douanier a fait couler beaucoup d encre; quels sont les inconvénients de ce démantèlement sur votre activité? Comme déjà communiqué par la presse, le démantèlement douanier dont bénéficient les marques européennes (pour cette année 2011, la taxe sera de 3,30%) entrave la concurrence et la compétitivité dans le secteur et sera un véritable obstacle à la baisse des prix des marques asiatiques

25 - Vous avez demandé un différentiel tarifaire de 10% alors que pour cette année, il s établira à 22,5% (la pire année de ce démantèlement); comment les marques asiatiques pourraient faire face à cette situation? Pour cette année, nous comptons sur les efforts et l agressivité de notre force de vente et sur notre différenciation par rapport aux autres opérateurs du marché à travers une offre de qualité de service tant au niveau commercial qu au niveau service. Nous veillerons sur la satisfaction de nos clients et le maintien de notre image de marque sur le marché

26

27

28

2 nd semestre. Synthèse de l étude D3 Parcours Analyse de la fidélité des clients par marque. En partenariat avec

2 nd semestre. Synthèse de l étude D3 Parcours Analyse de la fidélité des clients par marque. En partenariat avec 2 nd semestre 2014 Synthèse de l étude D3 Parcours Analyse de la fidélité des clients par marque En partenariat avec Note de synthèse 1 +33 6 87 70 31 12 1. Cadre général L étude D3 Parcours est réalisée

Plus en détail

D3 Parcours. 1 er semestre 2015. Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile. En partenariat avec

D3 Parcours. 1 er semestre 2015. Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile. En partenariat avec D3 Parcours 1 er semestre 2015 Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile En partenariat avec 1. Cadre général L étude complète D3 Parcours est réalisée à partir des données extraites

Plus en détail

Consommation de flotte (1989 2012)

Consommation de flotte (1989 2012) Bases et méthodologie de comparaison L Association des importateurs suisses d automobiles «auto-suisse» établit chaque année la consommation moyenne des voitures de tourisme vendues appelée consommation

Plus en détail

Honda arrive en tête du classement des constructeurs; Toyota l emporte dans trois segments

Honda arrive en tête du classement des constructeurs; Toyota l emporte dans trois segments Etude de J.D. Power and Associates en partenariat avec L Automobile Magazine : La Toyota Prius se classe en tête du classement en termes de satisfaction client en France pour la troisième année consécutive

Plus en détail

"Étude TOPÉO" Le Concept de la voiture low cost en France => Cas concret : la NANO de TATA

Étude TOPÉO Le Concept de la voiture low cost en France => Cas concret : la NANO de TATA "Étude TOPÉO" Le Concept de la voiture low cost en France => Cas concret : la NANO de TATA Étude en Ligne, réalisée par CEGMA TOPO, du 0 au 06 avril 009 Auprès de 360 individus : titulaires du permis de

Plus en détail

Honda se place en tête de la satisfaction des propriétaires français de nouveaux véhicules pour la troisième année consécutive

Honda se place en tête de la satisfaction des propriétaires français de nouveaux véhicules pour la troisième année consécutive Etude de J.D. Power and Associates en partenariat avec L Automobile Magazine : La satisfaction des propriétaires de véhicules en France diminue considérablement par rapport à 2010 Honda se place en tête

Plus en détail

Baromètre AramisAuto.com. Les Français et l Automobile. Vague 4 - Mai 2013. Baromètre «Les Français & l automobile» - Vague 4 TNS

Baromètre AramisAuto.com. Les Français et l Automobile. Vague 4 - Mai 2013. Baromètre «Les Français & l automobile» - Vague 4 TNS Baromètre AramisAuto.com Les Français et l Automobile Vague 4 - Mai Sommaire 1 L attachement aux marques Françaises 2 Les nouvelles offres de mobilité 3 Les critères impactant l achat & l expérience d

Plus en détail

Le 1er Comparateur de prix d automobiles

Le 1er Comparateur de prix d automobiles Le 1er Comparateur de prix d automobiles Avec Kidioui.fr, vous payez le bon prix sans négocier! Le site Kidioui.fr est un comparateur de prix pour les véhicules neufs et d occasion. Il réunit les meilleures

Plus en détail

Le baromètre BforBank - Vague 5 - Présentation globale des résultats Thème abordé : L automobile

Le baromètre BforBank - Vague 5 - Présentation globale des résultats Thème abordé : L automobile Le baromètre BforBank - Vague 5 - Présentation globale des résultats Thème abordé : L automobile Présentation du 22 juin 2011 N Projet : BJ7418 A : BforBank & L Express De : OpinionWay OpinionWay, 06/07/2011

Plus en détail

WAFASALAF. L innovation, la clé du leadership

WAFASALAF. L innovation, la clé du leadership WAFASALAF L innovation, la clé du leadership Conférence de presse Mardi 1 er avril 2008 Sommaire L événement Wafasalaf, un leadership confirmé sur tous ses marchés Une croissance pérenne L innovation au

Plus en détail

Les enjeux du développement du secteur de l Automobile

Les enjeux du développement du secteur de l Automobile Les enjeux du développement du secteur de l Automobile Malgré le plus grand soin apporté à l élaboration de ce document fourni à titre purement informatif, le Groupe Attijariwafa bank ne peut garantir

Plus en détail

Commentaires sur le 9ème Palmarès / avril 2013

Commentaires sur le 9ème Palmarès / avril 2013 Commentaires sur le 9ème Palmarès / avril 2013 1423 versions de 215 modèles de 42 marques Le classement de la voiture citoyenne établi avec les modèles et les versions disponibles le 1 er décembre 2012

Plus en détail

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009 Résultats du 1er Semestre 2009 31 août, 2009 Groupe Hi-media La plateforme de monétisation leader en Europe Hi-media est le premier groupe de media online en Europe en terme d audience et de part de marché

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan Le Groupe Renault en 1998 Métier: conception, fabrication et vente d automobiles But: la croissance rentable Objectif: 10% des PdM mondiales en 2010 dont 50% hors Europe

Plus en détail

Impact de la location sur la perception et l intention d achat d un véhicule

Impact de la location sur la perception et l intention d achat d un véhicule Impact de la location sur la perception et l intention d achat d un véhicule HERTZ Laurence BOISRAME Contacts TNS Sofres Département Sésame Béatrice GUILBERT / Sandrine GHESQUIERS 01.40.92.44.00 / 45.87

Plus en détail

CONJONCT URE. +1 point. Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance

CONJONCT URE. +1 point. Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance CONJONCT URE estre NOTE DE conjoncture TRIMESTRIELLE de L APEC N Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance Les recruteurs font toujours preuve de prudence dans leurs

Plus en détail

Des économies dans les transports avec l écologie

Des économies dans les transports avec l écologie Première Partie Des économies dans les transports avec l écologie Le secteur des transports (passagers et marchandises) consomme déjà plus d un tiers de l énergie en France. La propension à consommer de

Plus en détail

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques - Juillet 2010 Méthodologie Méthodologie : Cette étude a été menée dans le cadre de l'omcapi, l'enquête périodique multi-clients de l'ifop, réalisée

Plus en détail

Akka Technologies au service de la voiture électrique - Cartech.fr

Akka Technologies au service de la voiture électrique - Cartech.fr 1 sur 5 30/08/2010 12:40 508 peugeot Accueil News & blogs Produits Shopping Telecharger forum Cartech Inscription CNET France Forums Infotrafic Environnement Technologies embarquées Concept-car Accessoires

Plus en détail

Voitures. quelle est la plus fiable? Enquête

Voitures. quelle est la plus fiable? Enquête Voitures quelle est la plus fiable? La plus fiable de toutes les voitures est aussi l une des plus compliquées techniquement : une petite familiale hybride, c est-à-dire avec à la fois un moteur électrique

Plus en détail

Conférence de Presse 25 mai 2011 2eme édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé AramisAuto.

Conférence de Presse 25 mai 2011 2eme édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé AramisAuto. Conférence de Presse 25 mai 2011 2eme édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé AramisAuto.com QUI SOMMES NOUS? Un positionnement unique : le premier distributeur

Plus en détail

Consumer. Fiche Synthétique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Automobile Véhicules neufs

Consumer. Fiche Synthétique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Automobile Véhicules neufs Fiche Synthétique Consumer Journey Enquête sur les parcours d achat Secteur Automobile Véhicules neufs Février 2014 1 1 CONTEXTE En 2013, le marché automobile français a réalisé sa pire performance depuis

Plus en détail

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?»

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» «COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» Sommaire 1. Introduction : les clients, les Médias et la Publicité 2. Construire une Stratégie de Communication

Plus en détail

LE PROFIL DU CONSOMMATEUR MAROCAIN

LE PROFIL DU CONSOMMATEUR MAROCAIN LE PROFIL DU CONSOMMATEUR MAROCAIN Le profil du consommateur Marocain 1. La population en chiffres Population totale : 31.992.592 Population urbaine : 55,0% Population rurale : 43,6% Densité de la population:

Plus en détail

Baromètre Ipsos / Europ Assistance Intentions et préoccupations des Européens pour les vacances d été Synthèse Ipsos pour Europ Assistance 13 Mai 2014

Baromètre Ipsos / Europ Assistance Intentions et préoccupations des Européens pour les vacances d été Synthèse Ipsos pour Europ Assistance 13 Mai 2014 Baromètre Ipsos / Europ Assistance Intentions et préoccupations des Européens pour les vacances d été Synthèse Ipsos pour Europ Assistance 13 Mai 2014 Contacts Ipsos Public Affairs : Fabienne SIMON 01

Plus en détail

Crédit à la consommation, un bon outil pour la rentrée?

Crédit à la consommation, un bon outil pour la rentrée? Crédit à la consommation, un bon outil pour la rentrée? Contexte Empruntis intervient sur le crédit depuis 15 ans 370 000 ménages nous sollicitent chaque année pour leur besoin en crédit à la consommation

Plus en détail

Décrivez le micro-environnement de l entreprise, puis son macro-environnement.

Décrivez le micro-environnement de l entreprise, puis son macro-environnement. THÈME 1 L environnement de l entreprise EXERCICE 1 Environnement et marché Vous êtes un des leaders mondiaux sur le marché du café, vous avez su développer depuis des années de nouveaux produits pour vous

Plus en détail

Le Mondial de l Auto 2010. pour les blondes, les brunes et les rousses aussi...

Le Mondial de l Auto 2010. pour les blondes, les brunes et les rousses aussi... Le Mondial de l Auto 2010 pour les blondes, les brunes et les rousses aussi... Après «L assurance auto expliquée aux blondes, aux brunes et aux rousses aussi», voici un nouveau recueil de trucs et astuces

Plus en détail

The Universum Graduate Survey 2007 Édition Française

The Universum Graduate Survey 2007 Édition Française PRESS RELEASE May 21, 2007 The Universum Graduate Survey 2007 Édition Française Le classement des employeurs les plus plébiscités par les futurs ingénieurs révèle des changements importants. Excepté EADS,

Plus en détail

Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête

Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête Afin de mieux comprendre les enjeux liés à la conquête, il est souhaitable de connaître l importance des dépenses réalisées en la

Plus en détail

BusinessHIGHLIGHT L EXPÉRIENCE CLIENT : Inspirer. n 1022011 .../... UN LEVIER SIMPLE POUR SE DIFFÉRENCIER SOMMAIRE L APPARITION DE L EXPÉRIENCE CLIENT

BusinessHIGHLIGHT L EXPÉRIENCE CLIENT : Inspirer. n 1022011 .../... UN LEVIER SIMPLE POUR SE DIFFÉRENCIER SOMMAIRE L APPARITION DE L EXPÉRIENCE CLIENT BusinessHIGHLIGHT Inspirer L EXPÉRIENCE CLIENT : UN LEVIER SIMPLE POUR SE DIFFÉRENCIER L APPARITION DE L EXPÉRIENCE CLIENT SOMMAIRE L apparition de l expérience client Notre définition de l expérience

Plus en détail

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Edition 2012 Toute publication, même partielle de cette étude, est soumise à autorisation de la part d APRIL Courtage Contactez Nathalie RAVET nravet@april.fr

Plus en détail

70% des publicités vidéo in-stream sont visualisées jusqu au bout

70% des publicités vidéo in-stream sont visualisées jusqu au bout 10 choses à savoir sur la publicité vidéo in-stream La publicité vidéo in-stream représente une énorme opportunité pour les annonceurs. En fait, c est l un des segments les plus en vogue de la publicité

Plus en détail

EN VOITURE AVEC LES CSP+

EN VOITURE AVEC LES CSP+ EN VOITURE AVEC LES CSP+ Méthodologie Objectifs de l'étude : - les besoins et envies des CSP+ ont-il évolué en matière d'automobile? - quelles sont leurs attentes pour les voitures de demain? - la crise

Plus en détail

Les résultats de la 2ème édition du baromètre Averty sur le E-commerce au Maroc en partenariat avec le salon E-commerce.ma. Maroc Telecommerce

Les résultats de la 2ème édition du baromètre Averty sur le E-commerce au Maroc en partenariat avec le salon E-commerce.ma. Maroc Telecommerce Les résultats de la 2ème édition du baromètre Averty sur le E-commerce au Maroc en partenariat avec le salon E-commerce.ma Maroc Telecommerce Objectifs. Paiement de taxes & factures Fréquence Motivations

Plus en détail

Baromètre ANAé de la communication événementielle. OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 1

Baromètre ANAé de la communication événementielle. OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 1 Baromètre ANAé de la communication événementielle OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 1 Méthodologie Le baromètre a été réalisé en utilisant la méthodologie suivante

Plus en détail

Digital Trends Morocco 2015. Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014

Digital Trends Morocco 2015. Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014 Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014 Sommaire 04 Objectifs de la démarche 07 Méthodologie 05 Parties prenantes 09 Résultats de l étude 06 Objectifs de l étude 37 Conclusion 02 Contexte

Plus en détail

Les stratégies gagnantes

Les stratégies gagnantes Les stratégies gagnantes Par Julien Deleuze Senior Manager, Estin & Co A l occasion des crises, on mesure de façon évidente à quel point les entreprises font face à un cercle vicieux destructeur. Faible

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Centre de Recherche pour l Etude et l Observation des Conditions de Vie LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Anne LOONES Marie-Odile SIMON Août 2004 Département «Evaluation des Politiques Sociales»

Plus en détail

SONDAGE SUR LA CULTURE FINANCIERE D UNE POPULATION D INTERNAUTES MAROCAINS

SONDAGE SUR LA CULTURE FINANCIERE D UNE POPULATION D INTERNAUTES MAROCAINS SONDAGE SUR LA CULTURE FINANCIERE D UNE POPULATION D INTERNAUTES MAROCAINS Service Education des Epargnants &Habilitation des Intervenants Sondage sur la culture financière d une population d internautes

Plus en détail

L IMPACT DES RESEAUX SOCIAUX SUR LES COMPORTEMENTS DES JEUNES CONSOMMATEURS

L IMPACT DES RESEAUX SOCIAUX SUR LES COMPORTEMENTS DES JEUNES CONSOMMATEURS Magdalena Grębosz Jacek Otto Ecole Polytechnique de Lodz, Pologne L IMPACT DES RESEAUX SOCIAUX SUR LES COMPORTEMENTS DES JEUNES CONSOMMATEURS L Introduction L Internet est actuellement le plus grand réseau

Plus en détail

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM.

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM. LIVRE BLANC ACXIOM LE DISPLAY EN PLEINE RÉVOLUTION De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée Janvier 2012 Frédéric GRELIER Directeur Europe développement produits Acxiom

Plus en détail

Le Display En Pleine Révolution

Le Display En Pleine Révolution Le Display En Pleine Révolution De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée Better connections. Better results. Livre Blanc Acxiom Le Display En Pleine Révolution De l achat

Plus en détail

Eurocopter remporte le prix de la meilleure «image employeur»

Eurocopter remporte le prix de la meilleure «image employeur» Communiqué de presse - Groupe Randstad France Eurocopter remporte le prix de la meilleure «image employeur» Troisième édition des Randstad Awards en France selon une enquête réalisée auprès de 12 000 personnes

Plus en détail

LES FRANÇAIS, L ÉPARGNE & LA RETRAITE

LES FRANÇAIS, L ÉPARGNE & LA RETRAITE 201 LES FRANÇAIS, L ÉPARGNE & LA RETRAITE Jérôme JAFFRÉ Directeur du Centre d Études et de Connaissances sur l Opinion Publique Jean-Pierre GAILLARD Président du Cercle des Epargnants Philippe CREVEL Secrétaire

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague Septembre 2011 Baromètre annuel vague - 1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel vague

Plus en détail

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance pour Note méthodologique Etude réalisée pour:

Plus en détail

Baromètre de l innovation Janvier 2015

Baromètre de l innovation Janvier 2015 Baromètre de l innovation Janvier 2015 Les pratiques culturelles des français et leurs usage s numériques Un baromètre BVA Syntec numérique Sondage réalisé par pour le Méthodologie Recueil Enquête réalisée

Plus en détail

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Sondage Ifop pour AILANCY 4 juin 2015 N 113049 Contacts Ifop : Frédéric Dabi - Directeur Général Adjoint Alexandre Bourgine Chargé

Plus en détail

Le 1 er média professionnel automobile* * Sur la base de 20.000 visiteurs uniques sur le site autobiz.fr. Source : doubleclick.com, janvier 2011.

Le 1 er média professionnel automobile* * Sur la base de 20.000 visiteurs uniques sur le site autobiz.fr. Source : doubleclick.com, janvier 2011. Le 1 er média professionnel automobile* * Sur la base de 20.000 visiteurs uniques sur le site autobiz.fr. Source : doubleclick.com, janvier 2011. autobiz est le leader de l information de marché sur le

Plus en détail

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE Ensemble des actions de communication qui visent à promouvoir l image de l entreprise vis-à-vis de ses clients et différents partenaires.

Plus en détail

72% des Français prêts à payer plus cher un produit fabriqué en France. Mais pas à n importe quel prix!

72% des Français prêts à payer plus cher un produit fabriqué en France. Mais pas à n importe quel prix! Communiqué de presse 21 novembre 2011 Une étude CEDRE/Ifop 1 propose le regard croisé des consommateurs et des chefs d entreprises français sur le «Made in France» 72% des Français prêts à payer plus cher

Plus en détail

BAROMÈTRE EUROPÉEN DU RAPPORT AUX PAIEMENTS

BAROMÈTRE EUROPÉEN DU RAPPORT AUX PAIEMENTS BAROMÈTRE EUROPÉEN DU RAPPORT AUX PAIEMENTS @ 02/03 BERNARD NOËL Directeur général de Crédit Agricole Cards & Payments Toute période de mutations conjugue des avancées décisives avec des facteurs d incertitude.

Plus en détail

Veille Opérationnelle Chapitre 5 Mesure de l efficacité des moyens de communication

Veille Opérationnelle Chapitre 5 Mesure de l efficacité des moyens de communication Annonce presse, spot télé, affichage Évalue ensemble de la campagne I) Définitions Pré-tests : ce sont des études qualitatives portant sur des projets et soumises à un public limité représentatif de la

Plus en détail

Les entreprises familiales vues par les actifs Français.

Les entreprises familiales vues par les actifs Français. Les entreprises familiales vues par les actifs Français. Janvier 2014 Chaire Entrepreneuriat Familial et Société entre pérennité et changement Contacts : Noémie Lagueste Chargée d études Chaire Entrepreneuriat

Plus en détail

LE MARKETING MOBILE DANS LE SECTEUR DU TOURISME

LE MARKETING MOBILE DANS LE SECTEUR DU TOURISME ISIC L3 LE MARKETING MOBILE DANS LE SECTEUR DU TOURISME Dossier : Communication des organisations DAL ZOTTO Delphine 23/04/2010 Dossier : Le marketing mobile dans le secteur du tourisme 0 "M-tourisme",

Plus en détail

LES IMPLICATIONS FISCALES DE L ACCORD D ASSOCIATION UE- MAROC

LES IMPLICATIONS FISCALES DE L ACCORD D ASSOCIATION UE- MAROC LES IMPLICATIONS FISCALES DE L ACCORD D ASSOCIATION UE- MAROC Mohamed SBIHI Professeur à la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales Rabat-Agdal Dans un contexte d ouverture, caractérisé

Plus en détail

Immobilier : Internet est indispensable pour 2 Français sur 3

Immobilier : Internet est indispensable pour 2 Français sur 3 Immobilier : Internet est indispensable pour 2 Français sur 3 Sondage Opinion Way pour MeilleursAgents Paris, le 2 décembre 2014 MeilleursAgents s intéresse à un sujet de société qui anime les débats depuis

Plus en détail

Institut Pro-Actions. Valorisation du produit action

Institut Pro-Actions. Valorisation du produit action Institut Pro-Actions Valorisation du produit action Présentation des résultats BJ5780 De : Philippe Le Magueresse, Marc Rota, Laurent Gassie / OpinionWay A : Alain Metternich / Dominique Leblanc / Institut

Plus en détail

Étude réalisée auprès d un échantillon de 1009 personnes, représentatif de la population des internautes français âgés de 18 ans et plus.

Étude réalisée auprès d un échantillon de 1009 personnes, représentatif de la population des internautes français âgés de 18 ans et plus. Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1009 personnes, représentatif de la population des internautes français âgés de 18 ans et plus. L échantillon a été constitué selon la méthode des

Plus en détail

MARKETING MIX. Politique Produit. Les composantes d un produit POLITIQUE PRODUIT

MARKETING MIX. Politique Produit. Les composantes d un produit POLITIQUE PRODUIT MARKETING MIX POLITIQUE PRODUIT Sandrine Monfort Politique Produit! Les composantes d un produit! Les classifications produit! Lancement produit! Politique de gamme! Politique de marque Les composantes

Plus en détail

Les dirigeants face à l innovation

Les dirigeants face à l innovation Les dirigeants face à l innovation Vague 2 FACD N 111164 Contact Ifop : Flore-Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d'entreprise flore-aline.colmet-daage@ifop.com Mai

Plus en détail

RECOMMANDATION DU CONSEIL SUR LES BONNES PRATIQUES POUR AMELIORER LA SENSIBILISATION AUX RISQUES ET L'EDUCATION SUR LES QUESTIONS D'ASSURANCE

RECOMMANDATION DU CONSEIL SUR LES BONNES PRATIQUES POUR AMELIORER LA SENSIBILISATION AUX RISQUES ET L'EDUCATION SUR LES QUESTIONS D'ASSURANCE RECOMMANDATION DU CONSEIL SUR LES BONNES PRATIQUES POUR AMELIORER LA SENSIBILISATION AUX RISQUES ET L'EDUCATION SUR LES QUESTIONS D'ASSURANCE RECOMMANDATION DU CONSEIL Ces Bonnes Pratiques ont été approuvées

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Sixième édition 1 er trimestre 2013 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

Voitures de société : un phénomène de Société?

Voitures de société : un phénomène de Société? Voitures de société : un phénomène de Société? Les Anglais ont l habitude d appeler l Atlantique «the pond» - l étang tant ils s estiment plus proches des Etats-Unis que de l Europe! Et pourtant le phénomène

Plus en détail

Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne

Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle

Plus en détail

LE FUTUR DU COMMERCE par

LE FUTUR DU COMMERCE par LE FUTUR DU COMMERCE par Présentation de OpinionWay Quelles sont les attentes des consommateurs Français? Suivez le débat sur Twitter avec le hashtag #ebayfdc Méthodologie Étude réalisée auprès échantillon

Plus en détail

Finanzführerschäin. Maison des jeunes Am Quartier

Finanzführerschäin. Maison des jeunes Am Quartier Finanzführerschäin Maison des jeunes Am Quartier 17 mars 2015 Table des matières 1. Qu est-ce qu une transaction? Les notions de «bien» et «service»... 3 2. Qu est-ce qu une dépense? Les notions de besoins

Plus en détail

NOTICE DE L ANNONCEUR

NOTICE DE L ANNONCEUR NOTICE DE L ANNONCEUR La Marketplace Caradeals.com, c est la solution pour booster votre activité! SOMMAIRE Qu est-ce que Caradeals.com? 1) PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT... 2 2) LES AVANTAGES... 2 3) PREPARER

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Huitième édition 3 e trimestre 2013 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

Les jeunes veulent la même voiture que leurs parents, mais en hybride

Les jeunes veulent la même voiture que leurs parents, mais en hybride 21 Octobre Challenges.fr Les jeunes veulent la même voiture que leurs parents, mais en hybride La Génération Y et l'automobile. Plusieurs études démontrent que c'est la manière de vendre plus que l'automobile

Plus en détail

Succursale Auto Hall à Marrakech

Succursale Auto Hall à Marrakech Succursale Auto Hall à Marrakech DOSSIER DE PRESSE JEUDI 27 MAI 2004 Voitures Véhicules utilitaires Véhicules industriels Matériel agricole Engins de Travaux Publics p l u s d e s e r v i c e s à p r o

Plus en détail

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Introduction La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Un principe simple mais imparable : «Attirez votre cible vers vos offres» La stratégie «pull», ou stratégie d attraction, consiste à

Plus en détail

Comment être reconnue comme la meilleure entreprise de votre région

Comment être reconnue comme la meilleure entreprise de votre région Comment être reconnue comme la meilleure entreprise de votre région SOYEZ LES LEADERS DE VOTRE RÉGION Après la période estivale, le retour à la vie normale est parfois difficile. Tout le monde aimerait

Plus en détail

BIEN PLUS QU UN SIMPLE SUPPLÉMENT

BIEN PLUS QU UN SIMPLE SUPPLÉMENT BIEN PLUS QU UN SIMPLE SUPPLÉMENT Automne 2015 ENCARTS PUBLICITAIRES L étude confirme le fort impact publicitaire. AU FINAL, 90% DES UTILISATEURS ACHÈTENT Les encarts publicitaires dans les journaux et

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Lancement Selligent pour l Audi A3 Sportback - Une histoire d amour CRM

ÉTUDE DE CAS Lancement Selligent pour l Audi A3 Sportback - Une histoire d amour CRM ÉTUDE DE CAS Lancement Selligent pour l Audi A3 Sportback - Une histoire d amour CRM ENTREPRISE Audi SECTEUR D ACTIVITÉ Automobile Le client Audi AG est un constructeur automobile allemand qui dessine,

Plus en détail

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com Achats en ligne et conversion Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic tradedoubler.com Lorsqu il s agit de choisir une marque ou un produit à acheter, les consommateurs européens

Plus en détail

ballester~consulting Etude MD Expo 2007 L'utilisation du marketing direct multicanal État des lieux et tendances

ballester~consulting Etude MD Expo 2007 L'utilisation du marketing direct multicanal État des lieux et tendances ballester~consulting Etude MD Expo 2007 L'utilisation du marketing direct multicanal État des lieux et tendances Sommaire I. Méthodologie/ échantillon II. La place du marketing direct dans l entreprise

Plus en détail

Contribution des industries créatives

Contribution des industries créatives RÉSUMÉ - Septembre 2014 Contribution des industries créatives à l économie de l UE en termes de PIB et d emploi Évolution 2008-2011 2 Contribution des industries créatives à l économie de l UE en termes

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Synthèse de l étude - 1 LES HABITUDES DE CONSOMMATION

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

Le challenge du renforcement des compétences. La qualité du service après vente : un enjeu stratégique. Un partenariat ambitieux avec l OFPPT

Le challenge du renforcement des compétences. La qualité du service après vente : un enjeu stratégique. Un partenariat ambitieux avec l OFPPT SOMMAIRE Le challenge du renforcement des compétences 2 La qualité du service après vente : un enjeu stratégique 2 Un partenariat ambitieux avec l OFPPT 3 Une meilleure adéquation entre la formation et

Plus en détail

Benchmark Email marketing. Second semestre 2011 Réalisé par Experian Marketing Services Avril 2012

Benchmark Email marketing. Second semestre 2011 Réalisé par Experian Marketing Services Avril 2012 Benchmark Email marketing Second semestre 2011 Réalisé par Experian Marketing Services Avril 2012 Mai 2012 Table des matières Méthodologie Définition des secteurs d activité Evolution des indicateurs clés

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE MARITIME DEPARTEMENT DE LA PECHE MARITIME. Marketing Institutionnel des Produits de la Mer

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE MARITIME DEPARTEMENT DE LA PECHE MARITIME. Marketing Institutionnel des Produits de la Mer APPEL A MANIFESTATION D INTERET N AMI / MKT.VI.B1&B2 / BISFE / 2015 ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE MARITIME DEPARTEMENT DE LA PECHE MARITIME Marketing Institutionnel des Produits

Plus en détail

Formation Multimédia

Formation Multimédia Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2010 Formation Multimédia Smartphone, baladeur MP3, internet : Comment optimiser nos moments perdus pour s autoformer ou accéder

Plus en détail

4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs

4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs 4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs 4.1 Les contacts avec la banque et la connaissance du fonctionnement bancaire 4.1.1 Les contacts avec la banque

Plus en détail

CCi Study Rapport J.D. Power. Comportement du consommateur Étude J.D. Power : NAPA et les indépendants en tête

CCi Study Rapport J.D. Power. Comportement du consommateur Étude J.D. Power : NAPA et les indépendants en tête CCi Study Rapport J.D. Power Comportement du consommateur Étude J.D. Power : NAPA et les indépendants en tête Les ateliers indépendants doivent améliorer leurs aptitudes en communication puisque la compétition

Plus en détail

Contactez-nous pour une étude personnalisée ILS ONT CHOISI I CAR DMS. Reconnaissance des constructeurs : Interface avec les réseaux :

Contactez-nous pour une étude personnalisée ILS ONT CHOISI I CAR DMS. Reconnaissance des constructeurs : Interface avec les réseaux : ILS ONT CHOISI I CAR DMS Reconnaissance des constructeurs : BMW, CITROËN, FORD MOTOR COMPANY, GENERAL MOTORS EUROPE, (OPEL, SAAB, CHEVROLET), HONDA, NISSAN, PEUGEOT, RENAULT Interface avec les réseaux

Plus en détail

LA COLLECTE DE DÉPÔTS, UNE ACTIVITÉ STRATÉGIQUE POUR RCI BANQUE. 2012 : 893 MILLIONS D ENCOURS A FIN DÉCEMBRE POUR LE LIVRET ZESTO

LA COLLECTE DE DÉPÔTS, UNE ACTIVITÉ STRATÉGIQUE POUR RCI BANQUE. 2012 : 893 MILLIONS D ENCOURS A FIN DÉCEMBRE POUR LE LIVRET ZESTO 1 LA COLLECTE DE DÉPÔTS, UNE ACTIVITÉ STRATÉGIQUE POUR RCI BANQUE. 2012 : 893 MILLIONS D ENCOURS A FIN DÉCEMBRE POUR LE LIVRET ZESTO Le 16 février 2012, RCI Banque a lancé en France le livret d épargne

Plus en détail

Votation populaire du 23 septembre 2012 sur l'imposition des véhicules routiers

Votation populaire du 23 septembre 2012 sur l'imposition des véhicules routiers 1 Conférence de presse de la Direction de la police et des affaires militaires du 04.09.2012 Votation populaire du 23 septembre 2012 sur l'imposition des véhicules routiers Conférence de Hansulrich Kuhn,

Plus en détail

Bientôt plus d'1 Français sur 10 client d'une banque en ligne.

Bientôt plus d'1 Français sur 10 client d'une banque en ligne. www.audirep.fr Bientôt plus d'1 Français sur 10 client d'une banque en ligne. Restitution des résultats d une étude menée par internet sur un échantillon de 1 001 personnes représentatives de la population

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Première édition - 4 e trimestre 2011 Un nouvel outil : Initié par la chaire Économie numérique de

Plus en détail

Le QR Code, qu est-ce que c est?

Le QR Code, qu est-ce que c est? Dossier de presse Le QR Code, qu est-ce que c est? Le QR Code? C est ce petit carré parfois noir et blanc que l on retrouve de plus en plus sur les affiches publicitaires. Il peut contenir différents types

Plus en détail

L utilisation des TIC par le personnel enseignant. Marie-José Roy FRÉQUENCE D UTILISATION ET INTERNET

L utilisation des TIC par le personnel enseignant. Marie-José Roy FRÉQUENCE D UTILISATION ET INTERNET L utilisation des TIC par le personnel enseignant Marie-José Roy Depuis l apparition des micro-ordinateurs dans les années 1980, la tâche des enseignantes et enseignants s est vue modifiée à mesure que

Plus en détail

gestion des ressources

gestion des ressources gestion des ressources Ressources humaines 35 Formation 37 Action sociale 39 Ressources financières et matérielles 40 ADMINISTRATION DES DOUANES ET IMPÔTS INDIRECTS - RAPPORT D ACTIVITE 2006 33 La gestion

Plus en détail

réforme fiscalité indirecte de la Avant-projet Avril 06 1/14

réforme fiscalité indirecte de la Avant-projet Avril 06 1/14 réforme La fiscalité de la indirecte Avant-projet Avril 06 1/14 LA RÉFORME DE LA FISCALITÉ INDIRECTE I. UNE FISCALITÉ INDIRECTE A BOUT DE SOUFFLE 1.1. Le constat : une fiscalité archaïque et inadaptée

Plus en détail

BERU Eyquem SAS 101, Avenue François Arago F-92017 Nanterre Cédex / France Téléphone: 01.55.69.31.50 Fax: 01.55.69.31.99

BERU Eyquem SAS 101, Avenue François Arago F-92017 Nanterre Cédex / France Téléphone: 01.55.69.31.50 Fax: 01.55.69.31.99 BERU Eyquem SAS 101, Avenue François Arago F-92017 Nanterre Cédex / France Téléphone: 01.55.69.31.50 Fax: 01.55.69.31.99 Imprimé en Germany 10.9.06 N de commande 5.100.001.056 www.beru.com 10 bonnes raisons

Plus en détail

les travailleurs non-salari

les travailleurs non-salari Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salari salariés, s, la crise et l assurancel pour Note méthodologique Etude réalisée

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE COMMENTAIRE Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE Faits saillants Les ventes de véhicules au Canada ont atteint un sommet

Plus en détail

Dacia Série limitée Anniversary

Dacia Série limitée Anniversary Série limitée Anniversary fête son succès et lance la série limitée Anniversary Avec Dacia, tout est possible : s offrir un 4 x 4, une berline élégante, une 5-places stylée, un monospace, ou un combispace

Plus en détail