Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement?"

Transcription

1 Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement? La question que l on se pose : Les végétaux ont-ils besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement? Notre hypothèse : Oui, les végétaux ont besoin de tout cela pour se développer normalement. Les expériences des CM1 qui permettent de répondre à la question : A) Préparation d un pot témoin Matériel : - pot - terreau - plants de radis - petite pelle - eau douce Déroulement : - Remplir le pot de terreau (qui contient des minéraux) - Faire un trou pour planter les racines des plants de radis - Arroser. Conclusion : Au bout d un mois, les plants de radis ont grandi, les feuilles ont grossi et elles sont bien vertes. Mais nous n avons pas encore de radis. B) Les expériences Matériel : - 4 pots - terreau - plants de radis - petite pelle - eau déminéralisée - eau douce - pailles - sachet congélation - boîte avec un couvercle - seringue (sans aiguille) Déroulement : - Préparer les plants de radis dans les 4 pots (1, 2, 3 et 4) 1) Ne pas arroser le premier pot 2) Placer les plants de radis dans un pot qui contient de l eau déminéralisée 3) Placer le pot contenant le terreau et les plants de radis dans un sachet plastique transparent bien fermé. Faire deux trous pour

2 introduire les deux pailles ; scotcher soigneusement autour des pailles. Une paille servira pour arroser, l autre pour vider l air régulièrement 4) Placer un pot dans une boîte de carton fermée. Faire des petits trous à l arrière de la boîte pour laisser passer l air, mais pas la lumière. Observations : 1) Les feuilles sont desséchées et elles tombent. Les plants de radis sont fanés. 2) Au début, les plants restent verts et en bonne santé. Au bout d un mois, ils n ont pas grossi. Ils sont vert clair. La plante se fane. 3) Les feuilles ont jauni, bruni. De la condensation s est formée à l intérieur du sachet. 4) Les feuilles sont toutes jaunes, elles sont décolorées. La plante meurt. Interprétation : 1) Les plants de radis n ont pas pu absorber l eau nécessaire à leur développement, donc ils fanent. Ils n ont pas fané tout de suite car le terreau était encore humide et il y avait encore de l eau dans les tiges. 2) L eau ne suffit pas, les végétaux ont besoin d éléments nutritifs pour grandir : les sels minéraux. 3) Les gouttes d eau qui apparaissent sous forme de buée sur la surface interne du sachet viennent de la plante : une partie de l eau qu elle absorbe est rejetée par les feuilles : c est la transpiration. 4) C est la lumière qui permet aux feuilles de fabriquer leur couleur verte (la chlorophylle absorbe la lumière). Conclusion : Les végétaux verts ont besoin d eau, de sels minéraux, d air et de lumière pour se développer.

3 Les expériences des CE2 qui permettent de répondre à la question: A) Plantations Matériel: - du terreau - de l eau - des graines (laitue et radis) - un bac à fleurs On a semé les graines puis on a attendu. Quelques jours plus tard, on a obtenu des plants. B) Les expériences (à partir des plants) Matériel: - 5 pots - mousse florale - terreau - les plants - eau - eau de pluie (sans minéraux) - sac hermétique Expériences: Expérience 1 : On a repiqué les plants dans du terreau. On les a placé près de la fenêtre. Pour montrer que la plante a besoin d eau pour se développer, on ne l a pas arrosée. Expérience 2 : Pour montrer qu une plante a besoin de lumière, on a placé les plants dans une armoire noire. Expérience 3 : Pour montrer qu une plante a besoin d air, on a enfermé le pot dans un sac hermétique. Expérience 4 : Pour montrer qu une plante a besoin de minéraux, on a placé les plants dans de la mousse et on les a arrosés d eau de pluie. On a comparé les résultats obtenus avec un témoin. Observations: Expérience 1 : Le plant est sec et il ne se développe pas. Expérience 2 : Le plant jaunit et se développe mal. Expérience 3 : Le plant jaunit et se développe mal. Expérience 4 : Le plant meurt. Conclusion: Pour se développer normalement, les plantes ont besoin de minéraux, d eau, de lumière et d air.

4 Pot témoin Expérience 1

5 Expérience 2 Expérience 3

6 Expérience 4

«Prêt-à-pousser» pour les années à venir! Guide sur le démarrage et l utilisation de votre jardinière

«Prêt-à-pousser» pour les années à venir! Guide sur le démarrage et l utilisation de votre jardinière Des jardins sur les toits de nouveaux espaces pour la communauté www.lesjardins.ca «Prêt-à-pousser» pour les années à venir! Guide sur le démarrage et l utilisation de votre jardinière Jardinière écologique

Plus en détail

Les conditions de développement des végétaux. Etre capable de conduire une culture en mettant en évidence par des Compétences visées

Les conditions de développement des végétaux. Etre capable de conduire une culture en mettant en évidence par des Compétences visées MODULE Cycle : 3 Classe:CM2 (16 élèves) Programme LA GERMINATION Unité et diversité du monde vivant Les conditions de développement des végétaux Etre capable de conduire une culture en mettant en évidence

Plus en détail

Les végétaux ont des besoins

Les végétaux ont des besoins 7 Les végétaux Les végétaux ont des besoins LES DIFFÉRENTES PARTIES D UNE PLANTE À FLEURS. la fleur le fruit la feuille la tige Voici un exemple de plante à fleurs avec le nom des différentes parties.

Plus en détail

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi...

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi... Faire son compost chez soi... Le compostage individuel Pourquoi? Moins de déchets dans nos poubelles : Détourner les déchets verts et de la collecte et du traitement Limiter les nuisances liées à la gestion

Plus en détail

2ième et 3ième année. Ann RainBoth

2ième et 3ième année. Ann RainBoth 2ième et 3ième année Ann RainBoth This material is covered by copyright and may not be used for commercial purposes. The author of this material has provided it for use by students and teachers in instructional

Plus en détail

Sciences de la vie et de la Terre

Sciences de la vie et de la Terre Nom : Prénom : Classes : Sciences de la vie et de la Terre Livret de fiches méthodes Collège Louis Pasteur - Brunoy Ce livret m est distribué en début de sixième. Il contient les principales fiches méthodes

Plus en détail

Taille des basses tiges et arbustes fruitiers Les fraisiers. Contenu LES FRAISIERS... 2. Types de fraisiers... 2. Culture... 3. Choix du site...

Taille des basses tiges et arbustes fruitiers Les fraisiers. Contenu LES FRAISIERS... 2. Types de fraisiers... 2. Culture... 3. Choix du site... 1 Contenu LES FRAISIERS 2 Types de fraisiers 2 Culture 3 Choix du site 3 Comment planter les jeunes plants? 3 Maladies 4 Oïdium 4 Botrytis 5 Multiplication des fraisiers 6 Entretien 8 (à suivre ) 8 2 LES

Plus en détail

Séquence 4. L installation des plantes à fleurs dans un milieu (fin) 2- En germant, les graines donnent de nouvelles plantes

Séquence 4. L installation des plantes à fleurs dans un milieu (fin) 2- En germant, les graines donnent de nouvelles plantes Sommaire Séance 1 Séance 2 L installation des plantes à fleurs dans un milieu (fin) 2- En germant, les graines donnent de nouvelles plantes L installation des plantes sans fleurs dans un milieu 1- Les

Plus en détail

Godets de culture. 100% naturel. 20 godets carrés 8 x 8 cm BIODÉGRADABLES. Pour vos boutures Planter directement le godet en terre

Godets de culture. 100% naturel. 20 godets carrés 8 x 8 cm BIODÉGRADABLES. Pour vos boutures Planter directement le godet en terre PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT Godets de culture 100% naturel BIODÉGRADABLES 20 godets carrés 8 x 8 cm Pour vos semis Pour vos boutures Planter directement le godet en terre Favorise la croissance 3 438617

Plus en détail

Je composte, ça change tout!

Je composte, ça change tout! Je composte, ça change tout! L e compostage est un processus qui permet de décomposer la matière organique par l action de l air, des bactéries et des organismes vivants du sol pour la transformer en une

Plus en détail

1 GUIDE PRATIQUE - SEMIS - Dans les multicellulaires

1 GUIDE PRATIQUE - SEMIS - Dans les multicellulaires GUIDE PRATIQUE - SEMIS - Dans les multicellulaires Remplis les deux tiers du bac en plastique de terreau. Ajoute de l eau et mélange jusqu à ce que le terreau soit complètement humidifié, mais non détrempé.

Plus en détail

IL FAUT QUE ÇA ROULE!

IL FAUT QUE ÇA ROULE! IL FAUT QUE ÇA ROULE! Cette fiche propose l éveil aux facteurs qui interviennent dans le cycle de l eau et à ses manifestations dans la vie de tous les jours. Thème : l hydrologie Âges : 8 à 13 ans ( à

Plus en détail

Chapitre 3 : LES ETRES VIVANTS SONT DES PRODUCTEURS DE MATIERE

Chapitre 3 : LES ETRES VIVANTS SONT DES PRODUCTEURS DE MATIERE Chapitre 3 : LES ETRES VIVANTS SONT DES PRODUCTEURS DE MATIERE Rappels : Un être vivant est un organisme qui : - Prélève de la matière (eau, air, nourriture), - Se reproduit, - Possède une durée de vie

Plus en détail

Le compost. Un petit écosystème au jardin

Le compost. Un petit écosystème au jardin Le compost Un petit écosystème au jardin En utilisant du compost au jardin, nous rendons les matières organiques produites par le jardin ou par notre alimentation, à l écosystème naturel. Ainsi l écosystème

Plus en détail

COMPOSANTE MAJEURE : SCIENCES EXPERIMENTALES ET TECHNOLOGIE

COMPOSANTE MAJEURE : SCIENCES EXPERIMENTALES ET TECHNOLOGIE ATTENTION Ce sujet est destiné aux candidats ayant choisi lors de leur inscription de composer pour cette troisième épreuve sur la composante majeure : SCIENCES EXPERIMENTALES ET TECHNOLOGIE. Vous devrez

Plus en détail

Document de travail. La serre de VeRT-SeRRe ANNEXES

Document de travail. La serre de VeRT-SeRRe ANNEXES Documentdetravail La serre de VeRT-SeRRe ANNEXES 2010-2011 Ste Thérèse,le8octobre2010 Objet: Appeld offres Nousfaisonsappelàvosservicesafinquevousétablissiezunelistederecommandations dontnousdevronstenircomptelorsdelacréationdenosnouvellesserres.

Plus en détail

Et on doit la sortir de plus en plus souvent. Elle n arrive même plus à enfiler ses sacspoubelle! Elle est de plus en plus lourde. Une seule solution!

Et on doit la sortir de plus en plus souvent. Elle n arrive même plus à enfiler ses sacspoubelle! Elle est de plus en plus lourde. Une seule solution! Elle est de plus en plus lourde. Et on doit la sortir de plus en plus souvent Elle n arrive même plus à enfiler ses sacspoubelle! Une seule solution! La MRC Robert-Cliche Plan de gestion des matières

Plus en détail

le compostage domestique par le Collectif Éco-Quartier

le compostage domestique par le Collectif Éco-Quartier par le Collectif Éco-Quartier Définition du compostage Le compostage est un procédé naturel qui permet de transformer les matières organiques, comme les feuilles et les restes de table, en un excellent

Plus en détail

Guide Pratique. du COMPOSTAGE. à la maison

Guide Pratique. du COMPOSTAGE. à la maison Guide Pratique du COMPOSTAGE à la maison Compost, Mode d emploi Que composter? Le compostage permet de recycler et de valoriser toutes les matières organiques (déchets verts, déchets de cuisine, de potager

Plus en détail

Le plâtre-chaux est la meilleure surface pour les murs en terre parce que :

Le plâtre-chaux est la meilleure surface pour les murs en terre parce que : VOYEZ COMMENT FAIRE LE PLATRE-CHAUX PATTI STOUTER, BUILD SIMPLE INC. FEVRIER 2013 POURQUOI LA CHAUX? Le plâtre-chaux est une surface claire, propre, résistante à la pluie et les moisissures, et durable.

Plus en détail

THEME N 2 ENJEUX PLANETAIRES CONTEMPORAINS : ENERGIE, SOL Sous thème A : De la lumière solaire aux combustibles fossiles

THEME N 2 ENJEUX PLANETAIRES CONTEMPORAINS : ENERGIE, SOL Sous thème A : De la lumière solaire aux combustibles fossiles THEME N 2 ENJEUX PLANETAIRES CONTEMPORAINS : ENERGIE, SOL Sous thème A : De la lumière solaire aux combustibles fossiles Chap 1 - De la lumière solaire à la matière organique : la photosynthèse L énergie

Plus en détail

compostage individuel

compostage individuel 1 Le guide du compostage individuel ENSEMBLE VALORISONS NOS DECHETS 2 Des avantages tout terrain Epluchures de légumes, marc de café, coquilles d oeufs ou fleurs fânées,..., les déchets biodégradables

Plus en détail

Les plants forestiers 1. La reprise et la croissance d un plant SYLVICULTURE. Précautions préalables à la mise en terre 1. DÉLAI 2.

Les plants forestiers 1. La reprise et la croissance d un plant SYLVICULTURE. Précautions préalables à la mise en terre 1. DÉLAI 2. Les plants forestiers 1 préalables à la mise en terre par Pascal Balleux 2 et Philippe Van Lerberghe 3 La reprise et la croissance d un plant forestier sont bonnes à condition de veiller à la qualité des

Plus en détail

Comment planter des tomates à l'envers En moins de 12 minutes chrono! Sans avoir de l'eau qui coule partout...

Comment planter des tomates à l'envers En moins de 12 minutes chrono! Sans avoir de l'eau qui coule partout... Comment planter des tomates à l'envers En moins de 12 minutes chrono! Sans avoir de l'eau qui coule partout... Copyright 2011 Planterdestomates.com 1 / 15 TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION... 3 2. POURQUOI

Plus en détail

UNITE DIVERSITE DU MONDE VIVANT LES DIVERS MODES DE REPRODUCTION VEGETALE

UNITE DIVERSITE DU MONDE VIVANT LES DIVERS MODES DE REPRODUCTION VEGETALE DOCUMENT D AIDE A LA PREPARATION DE LA CLASSE Plan de Rénovation de l Enseignement des Sciences et de la Technologie à L Ecole au cycle 3 UNITE DIVERSITE DU MONDE VIVANT LES DIVERS MODES DE REPRODUCTION

Plus en détail

Attitude éco-citoyenne USEP

Attitude éco-citoyenne USEP Attitude éco-citoyenne USEP Saison 2010-2011 Idées pour un bon pique-nique éco-citoyen USEP Tous convaincus que nos gestes quotidiens ont un impact sur notre environnement, nous avons toujours des difficultés

Plus en détail

La cour de récréation, terrain de jeux scientifiques Lieu d observations et d expérimentations Programmation annuelle et par périodes

La cour de récréation, terrain de jeux scientifiques Lieu d observations et d expérimentations Programmation annuelle et par périodes La cour de récréation, terrain de jeux scientifiques Lieu d observations et d expérimentations Programmation annuelle et par périodes Fixer un lieu précis de la cour avec les élèves pour observer les manifestations

Plus en détail

Notre mini. Nom de notre école : ECOLE MATERNELLE YLANG YLANG. Notre classe : CLASSE PASSERELLE

Notre mini. Nom de notre école : ECOLE MATERNELLE YLANG YLANG. Notre classe : CLASSE PASSERELLE Projet départemental de l OCCE de la Réunion Nom de notre école : ECOLE MATERNELLE YLANG YLANG Notre classe : CLASSE PASSERELLE Notre école se situe à : SAINT DENIS(Bas de la Rivière) Nom donné à notre

Plus en détail

Réunion Publique Opération Compostage Individuel

Réunion Publique Opération Compostage Individuel Réunion Publique Opération Compostage Individuel Introduction : 1) mettre nos déchets dans le composteur et non à la poubelle? 2) transformer nos déchets en compost? 3) utiliser le compost? 4) Le paillage,

Plus en détail

LE COMPOSTAGE. Un jeu d enfant! Guide pratique du compostage domestique

LE COMPOSTAGE. Un jeu d enfant! Guide pratique du compostage domestique LE COMPOSTAGE Un jeu d enfant! Guide pratique du compostage domestique POURQUOI COMPOSTER? Je réduis ma poubelle 40 à 70 kg de déchets en moins par habitant chaque année. Ma poubelle est 30% plus petite.

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 LE TERRITOIRE 40 communes adhérentes 223 000 habitants Compétence collecte et traitement des déchets 2 LA PRÉVENTION DES DECHETS TRIER C EST BIEN, PRODUIRE

Plus en détail

du tri multiflux Guide pratique des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource!

du tri multiflux Guide pratique des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource! Guide pratique du tri multiflux des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource! www.sydeme.fr Syndicat Mixte de Transport et de Traitement des Déchets Ménagers de Moselle-Est trions.multiflux@sydeme.fr

Plus en détail

What s in the experiment bag?

What s in the experiment bag? What s in the experiment bag? Dans votre kit d expériences, vous trouverez Un laser pointeur violet (405 nm) sans pile (Utilisez deux piles crayon AAA ; le côté + à placer dans le fond du capuchon.) Un

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Petit tour d horizon de nos déchets 2. Compost(s)? 3. Pourquoi composter? 4. Comment composter?

SOMMAIRE. 1. Petit tour d horizon de nos déchets 2. Compost(s)? 3. Pourquoi composter? 4. Comment composter? SOMMAIRE 1. Petit tour d horizon de nos déchets 2. Compost(s)? 3. Pourquoi composter? 4. Comment composter? 2 1. Petit tour d horizon de nos déchets 3 Tonnages Evolution des tonnages ordures ménagères

Plus en détail

SYSTEME DE GESTION DE L INFORMATION DE LA FILIERE SEMENCIERE DU RWANDA AGENDA AGRICOLE / MINAGRI

SYSTEME DE GESTION DE L INFORMATION DE LA FILIERE SEMENCIERE DU RWANDA AGENDA AGRICOLE / MINAGRI SYSTEME DE GESTION DE L INFORMATION DE LA FILIERE SEMENCIERE DU RWANDA Code doc : Date Maj : Août 2009 Version intégrale Origine du document AGENDA AGRICOLE / MINAGRI Date du document 2008-2009 Nombre

Plus en détail

Guide du compost. Composter, un geste facile et utile, écologique et économique! Trier, recycler, préserver. Inventons notre avenir

Guide du compost. Composter, un geste facile et utile, écologique et économique! Trier, recycler, préserver. Inventons notre avenir Communauté de Communes du Kochersberg Guide du compost Composter, un geste facile et utile, écologique et économique! Trier, recycler, préserver Inventons notre avenir Trier, recycler, préserver Pourquoi

Plus en détail

Guide du compostage. Recycler vos déchets verts. Fabriquer votre amendement. Préserver votre environnement. Conception : B.D.S.A.

Guide du compostage. Recycler vos déchets verts. Fabriquer votre amendement. Préserver votre environnement. Conception : B.D.S.A. Conception : B.D.S.A. Le Havre - 06/08 Guide du compostage Recycler vos déchets verts Fabriquer votre amendement Préserver votre environnement guide du compostage.indd 2 4/07/08 18:13:11 Sommaire Pourquoi

Plus en détail

Connaître les structures de la plante responsables de la transpiration. Identifier les facteurs qui influencent la transpiration

Connaître les structures de la plante responsables de la transpiration. Identifier les facteurs qui influencent la transpiration 1. Objectifs : Objectifs de savoir: Connaître les structures de la plante responsables de la transpiration Identifier les facteurs qui influencent la transpiration Etablir la relation entre l'absorption

Plus en détail

RECETTE POUR UN BON COMPOST

RECETTE POUR UN BON COMPOST RECETTE POUR UN BON COMPOST Ingrédients : Déchets verts et déchets bruns strictement végétaux et à volume égal * (éviter sel, huile, et protéines animales) A la maison découper les déchets en petits morceaux

Plus en détail

Propositions de solutions de communication

Propositions de solutions de communication Propositions de solutions de communication Sommaire Introduction... 1 1) Les informations essentielles à communiquer sur Coexpan :... 2 2) Solutions de communication... 2 3) Plan du hall :... 5 4) Budget...

Plus en détail

Tri des déchets Avec Triafer. Suivez le Guide

Tri des déchets Avec Triafer. Suivez le Guide Tri des déchets Avec Triafer Suivez le Guide Édito Des équipements pour bien trier Madame, Monsieur, La mise en place de la collecte sélective en porte à porte est un moyen de recycler davantage nos déchets.

Plus en détail

SOMMAIRE. Conseils pour le prélèvement et l envoi d échantillons

SOMMAIRE. Conseils pour le prélèvement et l envoi d échantillons Laboratoire de la Santé des Végétaux Unité de mycologie Procédure Code: PQM2-PR-004 Ind. Rév. C du 7 octobre 2014 Page (s): 5 Conseils pour le prélèvement et l envoi d échantillons SOMMAIRE 1) OBJET 2)

Plus en détail

COMMUNAUTé DU SOISSONNAIS

COMMUNAUTé DU SOISSONNAIS guide du tri ( NE PAS ) JETER COMMUNAUTé DU SOISSONNAIS www.agglo-soissonnais.com Les équipements pour mes déchets A mon domicile BAC VERT Pots en verre Bouteilles et canettes en verre Bocaux en verre

Plus en détail

Mon potager en ville 30 min/semaine de bons légumes à la portée de tous

Mon potager en ville 30 min/semaine de bons légumes à la portée de tous Mon potager en ville 30 min/semaine de bons légumes à la portée de tous 1 Getty images à vos potagers! 2 Cultiver des fruits et légumes chez soi, les voir pousser au rythme des saisons, récolter ce qu

Plus en détail

Guide pratique du compostage

Guide pratique du compostage Guide pratique du compostage sommaire Le compostage un processus naturel et économique 3 Les modes de compostage 4 Réaliser son compost 6 Bien réussir son compost 8 3 Le compostage un processus naturel

Plus en détail

Guide du Compostage du Syndicat des Portes de Provence Conseils pour le composage individuel

Guide du Compostage du Syndicat des Portes de Provence Conseils pour le composage individuel Guide du Compostage du Syndicat des Portes de Provence Conseils pour le composage individuel ENSEMBLE REDUISONS NOS DECHETS! Pourquoi composter? Choisir de composter, c'est choisir de réduire le volume

Plus en détail

PROTOCOLE DE RECHERCHE

PROTOCOLE DE RECHERCHE PROTOCOLE DE RECHERCHE ESSAIS D ADAPTATION DE LA PLANTE NEPETA CATARIA AU BURUNDI La Nepeta cataria est une plante originaire de l Europe et l Asie, qui s est également bien établie en Amérique du Nord.

Plus en détail

Observée pour la première fois au Québec en Estrie, Stanstead.

Observée pour la première fois au Québec en Estrie, Stanstead. 1 2 Observée pour la première fois au Québec en Estrie, Stanstead. Sud du Québec : régions de la Montérégie, Québec, Chaudière-Appalaches, Bas-Saint- Laurent (Témiscouata). Habitat : Surtout en milieu

Plus en détail

FABRICATION D UN BAC À RÉSERVE D EAU POUR L AGRICULTURE URBAINE

FABRICATION D UN BAC À RÉSERVE D EAU POUR L AGRICULTURE URBAINE FABRICATION D UN BAC À RÉSERVE D EAU POUR L AGRICULTURE URBAINE Fabriqué entièrement à partir de matériaux réutilisés, ce bac permet de faire pousser facilement des légumes et des fines herbes en ville!

Plus en détail

DIGESTION IN VITRO (Faure-Rabasse S.)

DIGESTION IN VITRO (Faure-Rabasse S.) DIGESTION IN VITRO (Faure-Rabasse S.) classe : 5 ème durée : 55 minutes Contexte : La partie «digestion des aliments et le devenir des Nutriments» commence avec la mise en place de cette tâche. En introduction

Plus en détail

Le compostage. Présentation réalisée par Josée Dumoulin, naturaliste

Le compostage. Présentation réalisée par Josée Dumoulin, naturaliste Le compostage Présentation réalisée par Josée Dumoulin, naturaliste Pourquoi composter? Des bénéfices pour la Collectivité Saviez-vous Qu en compostant, vous réduirez de 33% vos déchets domestiques? Qu

Plus en détail

L arbre près de chez moi

L arbre près de chez moi L arbre près de chez moi Module 3 Les arbres et le stress Résumé du module 3 Les élèves découvrent l influence de l environnement sur le développement de l arbre et les maladies qui peuvent l affecter.

Plus en détail

Le sol. Contenu. Le sol - Page 1

Le sol. Contenu. Le sol - Page 1 Le sol Contenu I. Différence entre la culture bio et la culture conventionnelle... 2 II. Structure du sol... 2 1. Horizon zéro ou «O» comme organique... 2 2. Horizon A, horizon lessivé... 3 3. Horizon

Plus en détail

Guide pratique. Composter dans son jardin

Guide pratique. Composter dans son jardin Guide pratique Composter dans son jardin Faire son compost soi-même constitue la meilleure façon de recycler ses déchets de cuisine et de jardin, tout en produisant un excellent fertilisant. Ce guide vous

Plus en détail

Défi scientifique à l école Saint Joseph à Sury le Comtal.

Défi scientifique à l école Saint Joseph à Sury le Comtal. Défi scientifique à l école Saint Joseph à Sury le Comtal. Voici le défi que j ai lancé aux 29 élèves de CM1-CM2 de cette classe : Comment faire un bouquet de fleurs multicolores sans toucher aux pétales

Plus en détail

Ecole maternelle les Ramières, PS/MS Classe de Mme Nicolas

Ecole maternelle les Ramières, PS/MS Classe de Mme Nicolas Défi sciences, ville de SORGUES Ecole maternelle les Ramières, PS/MS Classe de Mme Nicolas «Fabriquer un vase pouvant contenir des fleurs et de l eau» Démarche de l enseignante, point de départ pour annoncer

Plus en détail

Fabrication - Cycle 3

Fabrication - Cycle 3 Comment vole un avion? Fabrication - Cycle 3 1. Mise en situation. Faire émerger les représentations des enfants. Déroulement : Connaissez-vous des objets qui «utilisent» l air pour bouger? Lister les

Plus en détail

Le Compostage Individuel

Le Compostage Individuel Le Compostage Individuel Services Techniques 31, Chemin des Ragots - BP 97 71 403 AUTUN Cedex Tél : 03 85 86 01 51 Fax : 03 85 86 59 11 Mail : communaute@autun.com LE COMPOSTAGE INDIVIDUEL C est la décomposition

Plus en détail

Objectif : - Faire s interroger les enfants sur l utilité de l eau et sur «où trouve-t-on l eau» et son origine.

Objectif : - Faire s interroger les enfants sur l utilité de l eau et sur «où trouve-t-on l eau» et son origine. Domaine disciplinaire : Découverte du monde de la matière. 1ère séance de la séquence sur l eau. Titre de la séance : L eau dans la nature et dans la maison. Objectif : - Faire s interroger les enfants

Plus en détail

Cycle II L air PREAMBULE... 2 TABLEAU DE COMPETENCES... 2. Séance 1 - Défi scientifique... 4

Cycle II L air PREAMBULE... 2 TABLEAU DE COMPETENCES... 2. Séance 1 - Défi scientifique... 4 Cycle II L air PREAMBULE... 2 TABLEAU DE COMPETENCES... 2 Séance 1 - Défi scientifique.... 4 Séance 2 Propositions d expériences sur la présence de l air dans le verre.... 5 Séance 3 Communication et démonstration

Plus en détail

LA MAIN A LA PATE L air Cycle 2 L air.

LA MAIN A LA PATE L air Cycle 2 L air. LA MAIN A LA PATE L air Cycle 2 L air.? L air cycle 2 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE L air Cycle 2 L'air. PROGRESSION GENERALE Séance n 1 : Questionnement initial à propos de l air

Plus en détail

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS Le compostage est un processus de dégradation biologique maîtrisé de matières organiques en présence d air. Il aboutit à la production d un produit stable : le compost, utilisable

Plus en détail

Jeux d eau - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Jeux d eau - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Jeux d eau - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - On trouve de l eau partout : dans les étangs, les rivières et les lacs, et même dans notre corps. L eau est aussi un excellent moyen de s

Plus en détail

EXPERIENCES AMUSANTES SUR L EAU

EXPERIENCES AMUSANTES SUR L EAU EXPERIENCES AMUSANTES SUR L EAU Projet Comenius Regio Fiches réalisées par les élèves de 4 ème de l Enseignement Agricole Promotions 2011-2012 / 2012-2013 Expériences amusantes sur L EAU 1 Table des matières

Plus en détail

RECOUVRIR DES SURFACES DE COULEUR : Tremper le morceau de coton dans la peinture assez liquide. Tamponner la surface.

RECOUVRIR DES SURFACES DE COULEUR : Tremper le morceau de coton dans la peinture assez liquide. Tamponner la surface. RECOUVRIR DES SURFACES DE COULEUR : LA PEINTURE A L EPONGE: Vieilles éponges découpées en cubes. Tremper les petits carrés d éponge dans la peinture, essorer et tamponner la surface à colorer. LA PEINTURE

Plus en détail

DU BON TRI GUIDE PRATIQUE. Bien trier, c est bien recycler! emballages recyclables. verre. papier. Pays de

DU BON TRI GUIDE PRATIQUE. Bien trier, c est bien recycler! emballages recyclables. verre. papier. Pays de GUIDE PRATIQUE DU BON TRI Bois Communauté de Communes du Pays de Pont-Château - Saint Gildas des LAIT emballages recyclables verre Bien trier, c est bien recycler! LAIT LAI T papier LAIT Pays de Pont-Château

Plus en détail

Lycée Mas de Tesse Option Sciences Thème 1 2005/2006. L eau

Lycée Mas de Tesse Option Sciences Thème 1 2005/2006. L eau L eau SÉANCE 1 (21/09/05, 3H) Présentation du thème en présence des deux groupes d élèves (2 nde 08 et 2 nde 09) et des six professeurs (Maths, Ph.-Ch., S.V.T.) 1 8h 15 10h 05 : Les élèves et les enseignants

Plus en détail

Eau où te caches-tu? Découverte et utilisation de l eau à l Écolothèque

Eau où te caches-tu? Découverte et utilisation de l eau à l Écolothèque Eau où te caches-tu? Découverte et utilisation de l eau à l Écolothèque Contenu de l outil : une fiche déroulement - un livret d enquête sur l eau - un livret d enquête corrigé pour l adulte - une fiche

Plus en détail

Extrait de la revue «Le chemin de l aquarelle», initiation en ligne de Paule Rousseau http://paulerousseau.izispot.com MATERIEL AQUARELLE

Extrait de la revue «Le chemin de l aquarelle», initiation en ligne de Paule Rousseau http://paulerousseau.izispot.com MATERIEL AQUARELLE Extrait de la revue «Le chemin de l aquarelle», initiation en ligne de Paule Rousseau http://paulerousseau.izispot.com MATERIEL AQUARELLE Difficile de vous y retrouver sans un peu d aide. Voici ce que

Plus en détail

SOMMAIRE. Le B.A.-BA. 6. Baies et petits fruits du jardin. 14. Fruits des arbres du jardin et du verger. 44. Fruits des bois et des bosquets.

SOMMAIRE. Le B.A.-BA. 6. Baies et petits fruits du jardin. 14. Fruits des arbres du jardin et du verger. 44. Fruits des bois et des bosquets. MEP_CONFITURE_P001a013sh.qxd:Confiture_ 19/12/08 11:25 Page 4 MEP_CONFITURE_P001a013sh.qxd:Confiture_ 19/12/08 11:25 Page 5 SOMMAIRE Le B.A.-BA. 6 Baies et petits fruits du jardin. 14 Fruits des arbres

Plus en détail

Sujets. - Recyclage - Compostage - Empreinte écologique. Comprendra l effet bénéfique du recyclage et du compostage sur notre planète;

Sujets. - Recyclage - Compostage - Empreinte écologique. Comprendra l effet bénéfique du recyclage et du compostage sur notre planète; Fiche pédagogique La chasse aux ordures Dans le cadre des activités proposées, l élève en apprendra davantage sur le recyclage et sur le compostage, testera ses connaissances et fera une expérience sur

Plus en détail

Des toilettes sèches à la maison

Des toilettes sèches à la maison Des toilettes sèches à la maison Aussi appelée toilette à compost ou toilette à litière biomaîtrisée, les toilettes sèches présentent une alternative écologique et économique aux waters à eau. L eau utilisée

Plus en détail

Activité 14 : Réaliser un bouturage

Activité 14 : Réaliser un bouturage Activité 14 : Réaliser un bouturage 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Le peuplement d un milieu durée conseillée 14 heures Notions. contenus Compétences Exemples d activités Repérer les éléments

Plus en détail

École du Petit-Prince Préscolaire 2015-2016

École du Petit-Prince Préscolaire 2015-2016 École du Petit-Prince Préscolaire 05-06 Chers parents, Voici une liste d articles que votre enfant devra apporter à la maternelle lors de son entrée en août prochain. - Un sac à dos qui s attache et se

Plus en détail

ECOLE FELIX AUNAC FOURNITURES RENTREE SCOLAIRE 2015-2016. 8 bâtons de colle, nous en utilisons beaucoup donc à renouveler 8 bâtons à chaque vacance

ECOLE FELIX AUNAC FOURNITURES RENTREE SCOLAIRE 2015-2016. 8 bâtons de colle, nous en utilisons beaucoup donc à renouveler 8 bâtons à chaque vacance FOURNITURES RENTREE SCOLAIRE 2015-2016 Classe de CP 2 trousses souples (assez grandes : la règle doit y contenir) 1 paire de ciseaux à bouts ronds (de bonne qualité) 8 bâtons de colle, nous en utilisons

Plus en détail

Fiche conseil n 5. Faire du compost de qualité

Fiche conseil n 5. Faire du compost de qualité Fiche conseil n 5 Faire du compost de qualité Faire du compost de qualité Réussir son compost Le composteur est désormais installé dans votre jardin, il faut maintenant l alimenter. Pour obtenir un compost

Plus en détail

Etape n 1 étude du besoin.

Etape n 1 étude du besoin. L objet mystère Les enfants posent des questions fermées. L enseignant répond par OUI ou NON. Jusqu à ce que les élèves trouvent le sablier. Alors on peut observer plusieurs sabliers verbaliser sur sa

Plus en détail

Règlement de sécurité pour l utilisation des chapelles de chimie au CMI

Règlement de sécurité pour l utilisation des chapelles de chimie au CMI Règlement de sécurité pour l utilisation des chapelles de chimie au CMI Nocif Comburant Corrosif Toxique Inflammable CMI - 2008 Introduction Des produits chimiques de différents degrés de danger sont utilisés

Plus en détail

Guide thématique. En Cote-d Or, AGIR. au quotidien. Utilisons les ressources vertes du jardin. pour en savoir plus : www.ecotidiens21.

Guide thématique. En Cote-d Or, AGIR. au quotidien. Utilisons les ressources vertes du jardin. pour en savoir plus : www.ecotidiens21. Guide thématique En Cote-d Or, AGIR au quotidien Utilisons les ressources vertes du jardin pour en savoir plus : www.ecotidiens21.fr Edito Chaque français produit annuellement plus de 374 kg de déchets

Plus en détail

Le complément du nom

Le complément du nom Le livre de lecture oui non Son petit livre rouge oui non Ton livre d images oui non Ce livre ancien oui non La machine à laver oui non La vieille machine oui non La grosse machine bruyante oui non La

Plus en détail

PROGRAMMATION ESPACE DE LA CLASSE EN FONCTION DES INTELLIGENCES MULTIPLES

PROGRAMMATION ESPACE DE LA CLASSE EN FONCTION DES INTELLIGENCES MULTIPLES PROGRAMMATION ESPACE DE LA CLASSE EN FONCTION DES INTELLIGENCES MULTIPLES Musicale Coin musique Naturaliste Coin nature Interpersonnelle Jeux société Table manipulation Coin voiture Coin train Petite maison

Plus en détail

De la cuisine au jardin :

De la cuisine au jardin : De la cuisine au jardin : le compostage domestique Maggy Hinse, B.Sc. Biologie Cette conférence vous est offerte par : Déroulement 1. Définitions et objectifs 2. Les acteurs du compost 3. Les matières

Plus en détail

Cette publication a été réalisée avec l appui financier de l Union Européenne dans le cadre du projet : "Formation des jeunes en agritourisme".

Cette publication a été réalisée avec l appui financier de l Union Européenne dans le cadre du projet : Formation des jeunes en agritourisme. Cette publication a été réalisée avec l appui financier de l Union Européenne dans le cadre du projet : "Formation des jeunes en agritourisme". Le contenu de la publication relève de la seule responsabilité

Plus en détail

Compost : pourquoi et comment le réaliser?

Compost : pourquoi et comment le réaliser? Tous les conseils de Plantes et jardins à suivre pour réussir votre potager, entretenir votre jardin et vos plantes d'intérieur. Compost : pourquoi et comment le réaliser? Composter, c est recycler les

Plus en détail

Mon potager facile 30 min/semaine 1m² 10 kg de légumes

Mon potager facile 30 min/semaine 1m² 10 kg de légumes Mon potager facile 30 min/semaine 1m² 10 kg de légumes 1 Getty images à vos potagers! 2 Cultiver des fruits et légumes chez soi, les voir pousser au rythme des saisons, récolter ce qu on a semé et enfin

Plus en détail

Catalogue décorations florales. www.montpellier-events.com

Catalogue décorations florales. www.montpellier-events.com Catalogue décorations florales www.montpellier-events.com Catalogue Décorations Florales Décorations florales de Stands Fermer 2 de Stands «FICUS BENJAMINA» F 10 - Hauteur 140/160 cm F 11 - Hauteur 180/200

Plus en détail

SEMER ET ENTRETENIR UNE PELOUSE. C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2. La création d une pelouse page 3. L entretien exceptionnel page 6

SEMER ET ENTRETENIR UNE PELOUSE. C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2. La création d une pelouse page 3. L entretien exceptionnel page 6 60.02 SEMER ET ENTRETENIR UNE PELOUSE C O N S E I L C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2 La création d une pelouse page 3 L entretien normal page 5 L entretien exceptionnel page 6 page 1/6 OUTILLAGE

Plus en détail

Recettes maison contre les ravageurs et les maladies par M. Jean-Claude Vigor

Recettes maison contre les ravageurs et les maladies par M. Jean-Claude Vigor Recettes maison contre les ravageurs et les maladies par M. Jean-Claude Vigor MISE EN GARDE : Les recettes de pesticides «maison» présentées ci-dessous (destinées à un usage domestique) sont données à

Plus en détail

INTRODUCTION. Qu est-ce que le compostage? Pourquoi composter?

INTRODUCTION. Qu est-ce que le compostage? Pourquoi composter? INTRODUCTION Jardiner, c est tout un art. Composter aussi! Je pratique le compostage depuis 16 ans maintenant, et souhaiterai, à travers ce guide, vous apporter quelques conseils pour la réalisation de

Plus en détail

Centre de Production de Semences

Centre de Production de Semences CEPROSEM Centre de Production de Semences Catalogue 2015 CEPROSEM CentredeProductiondeSemences 1624AvenueBudjala,Mont4Ngafula/Kinshasa Téléphone:(243)810238835 Email:ceprosem.congo@gmail.com Siteweb:www.ceprosem.com

Plus en détail

Comment choisir son terreau et son fertilisant

Comment choisir son terreau et son fertilisant Comment choisir son terreau et son fertilisant Comment choisir son terreau et son fertilisant Entretenez la qualité de la terre Votre sol joue principalement 2 rôles. Il contient les substances nutritives

Plus en détail

Comment planter un arbre *

Comment planter un arbre * Comment planter un arbre * 1. Avant la plantation Gardez la motte de racines humide. Gardez l arbre dans un endroit ombragé jusqu à la plantation. 2. Préparez le site pour la plantation Enlevez le gazon,

Plus en détail

1001-B Semoir de précision pour jardin EarthWay Assemblage et fonctionnement

1001-B Semoir de précision pour jardin EarthWay Assemblage et fonctionnement 1001-B Semoir de précision pour jardin EarthWay Assemblage et fonctionnement Félicitation à l occasion de votre achat de ce nouveau semoir EarthWay. Veillez nous contacter si vous avez de la difficulté

Plus en détail

Informations techniques sur la culture de l ananas

Informations techniques sur la culture de l ananas Informations techniques sur la culture de l ananas Conditions de culture favorables (choix de la parcelle) : Sol drainant et plutôt acide. Terrain exposé au soleil. Accès à l eau pour l irrigation durant

Plus en détail

DÉPOSER LES SACS OU BACS A PARTIR DE 19H30, LA VEILLE DES JOURS DE COLLECTE. RENTRER LE BAC APRÈS LE RAMASSAGE.

DÉPOSER LES SACS OU BACS A PARTIR DE 19H30, LA VEILLE DES JOURS DE COLLECTE. RENTRER LE BAC APRÈS LE RAMASSAGE. SECTEUR 1 Vous résidez dans le secteur 1 NE PAS DÉPOSER LES SACS OU LES BACS EN DEHORS DES JOURS DE COLLECTE. DÉPOSER LES SACS OU BACS A PARTIR DE 19H30, LA VEILLE DES JOURS DE COLLECTE. (en cas de doute

Plus en détail

Composter ses déchets pour un jardin et des plantes vertes en "forme"

Composter ses déchets pour un jardin et des plantes vertes en forme Faire son compost Composter ses déchets pour un jardin et des plantes vertes en "forme" La fabrication du compost permet de réduire le volume de sa poubelle et de produire, à partir de déchets organiques

Plus en détail

Les sols, terreau fertile pour l EDD Fiche activité 3 Que contient un sol?

Les sols, terreau fertile pour l EDD Fiche activité 3 Que contient un sol? Les sols, terreau fertile pour l EDD Fiche activité 3 Que contient un sol? Introduction La vie végétale et animale, telle que nous la connaissons, n'existerait pas sans la terre fertile qui forme à la

Plus en détail

Les Déchets Z animés. Livret pédagogique

Les Déchets Z animés. Livret pédagogique Les Déchets Z animés Livret pédagogique Le livret pédagogique est un support complémentaire qui invite les écoliers et les enseignants à mettre en pratique leurs connaissances acquises lors de la découverte

Plus en détail

LA COMMISSION PERMANENTE DE L'ASSEMBLEE TERRITORIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE,

LA COMMISSION PERMANENTE DE L'ASSEMBLEE TERRITORIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE, ASSEMBLEE TERRITORIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE ----------- DELIBERATION N 93-29 AT DU 8 AVRIL 1993 ------------------------------------------------------------ portant modification du tarif douanier

Plus en détail

Fleur de lune. Plante dragonnier de Madagascar. (Spathiphyllum wallissi) (Dracaena marginata) Cuisine, séjour, bureau, chambre, salle de bain.

Fleur de lune. Plante dragonnier de Madagascar. (Spathiphyllum wallissi) (Dracaena marginata) Cuisine, séjour, bureau, chambre, salle de bain. La fleur de lune est particulièrement efficace et multitâches! Elle absorbe toutes sortes de COV : benzène présents dans la fumée de cigarette, formaldéhyde et trichloréthylène qui émanent des peintures

Plus en détail