La spasticité - quelle prise en charge?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La spasticité - quelle prise en charge?"

Transcription

1 AVC, TCC et maladies neurologiques : Développer et actualiser notre pratique soignante Plan Introduction La spasticité - quelle prise en charge? Présentation clinique et retentissement Traitement Résumé Reynard Fabienne, CRR, Page 2 Introduction Plus d 1/3 des personnes ayant eu un AVC développent de la spasticité (Watkins et al., 2002) Les patients jeunes développent plus souvent de spasticité que les patients âgés (Lundström et al., 2010; Welmer et al., 2010) 6 mois après un AVC, la moitié des personnes ont développé des rétractions musculaires (Kwah et al., 2012) spasticité précoce est corrélée avec apparition de rétractions plus tard ( 4 mois) (Ada et al., 2006) Les patients avec une spasticité invalidante (qui interfère avec la fonction) sont plus jeunes que les patients avec une spasticité invalidante (Lundström et al., 2008) Une spasticité sévère est plus fréquente au MS (Urban et al., 2010) Important d identifier et de traiter précocement la spasticité Page 3 Page 4 Présentation clinique Suite à une atteinte du motoneurone supérieur, altérations possibles : Le + souvent au MS, attitude en flexion adduction rotation médiale épaule flexion et pronation coude flexion poignet flexion doigts Le + souvent au MI, attitude en extension adduction - rotation médiale hanche extension genou flexion plantaire cheville inversion pied flexion orteils Thibaut et al., 2013 Page 5 Page 6 1

2 Retentissement fonctionnel Retentissement sur le muscle Très variable d une personne à l autre Spasticité ou autre déficience? hygiène personnel habillage préhension confort position assise équilibre marche modification des propriétés contractiles des fibres musculaires - atrophie, surtout fibres II ( faiblesse) - prédominance fibres I ( résistance à l étirement) - diminution nombre sarcomère ( raccourcissement) rétraction musculo-tendineuse troubles de la posture douleur Page 7 Page 8 Page 9 Page 10 Traitement Facteurs «irritants» Approche multidisciplinaire Peuvent augmenter le tonus Pas toujours nécessaire de traiter la spasticité (parfois n interfère pas avec la fonction (voire est même utile), ne provoque pas de douleur, Objectifs : améliorer la fonction (mobilité, posture, marche), le confort, faciliter les soins, prévenir des complications secondaires Exclure des épines irritatives Graham, 2013 Page 11 Page 12 2

3 Traitement Thérapies physiques thérapie physique pharmacologie chirurgie positionnement mobilisation spécifique active et passive Page 13 Page 14 Positionnement Positionnement au lit installation correcte précoce (soins aigus) décubitus latéral décubitus dorsal tronc et tête : alignement membres inférieurs : favoriser abduction et rotation latérale de hanche légère flexion genou, position neutre des chevilles membres supérieurs : favoriser rotation latérale épaule, légère flexion coude, légère extension poignet Sur le côté le + atteint : coussin ventral MI en position neutre fl/ext hanche Paume de la main regarde le plafond Sur le dos : MI en abduction et rotation latérale, talon en contact avec coussin Paume de la main regarde la plafond Sur le dos, en pacha, dossier relevé : MI en flexion, abduction et rotation latérale, talon en contact avec coussin Page 15 Page 16 Positionnement en chaise confort, sécurité Rappel : «sortir» du schéma spastique donner des informations tactiles position stable, confortable et sécuritaire éviter un contre-appui rigide au niveau des pieds verticalisation ventilation, hémodynamique déglutition régulation tonus prévention pb cutané, rétraction stimulation activité déplacement interaction sociale Page 17 Page 18 3

4 Thérapies physiques Ne pas oublier de prendre en compte le type de chaise roulante largeur et profondeur de l assise hauteur et inclinaison du dossier hauteur et longueur des accoudoirs, type d accoudoir, tablette ou hémitablette hauteur et inclinaison des cale-pieds coussin positionnement mobilisation spécifique active et passive (éviter rétraction) L effet sur le tonus musculaire est transitoire! Page 19 Page 20 Mobilisation Mobilisation - Transferts à faire quotidiennement, intégré aux soins, aux transferts prendre le temps mobiliser lentement, hors du schéma spastique avoir des prises manuelles globales soutenir les segments corporels éviter les grands bras de levier agir sur le tronc et la tête, pas que sur les membres Le thérapeute comble l espace vide devant le tronc du patient Maintenir 90 de flexion des hanche (prévention de spasmes en extension) respecter la douleur Le thérapeute reste devant le patient Page 21 Page 22 Thérapies physiques positionnement mobilisation spécifique active et passive S assurer que les talons touchent le sol Approcher la chaise le plus prêt possible du lit, avec un angle de 30 Prises sous les fesses, tronc en appui sur l épaule du thérapeute, stabilisation des genoux L effet sur le tonus musculaire est transitoire! Le thérapeute reste devant le patient Page 23 Page 24 4

5 Etirements Posture exercices spécifiques destinés à améliorer la mobilité par un allongement progressif du muscle au maximum de son amplitude améliore la viscoélasticité de l unité muscle-tendon Orthèse ajustable, 23 heures/jour, 2 sem (Grissom 2001) améliore l amplitude de mouvement complications cutanées dans 44 % des situations Etirement de 60 minutes (Gao 2011) résistance au mouvement amplitude de mouvement passif force des fléchisseurs plantaires Etirements répétés (Katalinic 2010) pas d augmentation d amplitude de mouvement pas de diminution de la douleur pas d action sur le tonus musculaire Orthèse nocturne, 4 sem (Robinson 2008) permet de maintenir l amplitude de mouvement Plâtre utiliser plutôt en pédiatrie, souvent combiné à des injections de toxine botulique effet sur la longueur musculaire, l amplitude articulaire, le tonus chez les enfants Page 25 Page 26 Standing Thérapies physiques Standing, min/jour, flexion dorsale maximale, 4 sem permet de maintenir l amplitude de mouvement (Robinson 2008) positionnement adéquat mobilisation spécifique active et passive L effet sur le tonus musculaire est transitoire! Page 27 Page 28 Evidence-Based-Practice Traitement Positionnement aigue (< 1 mois) oui (prévention rétraction) sub-aigue (1 à 6 mois) oui (rétraction) FES MI oui FES MS oui Etirements Biofeedback Thérapie miroir Tâche orientée CIMT Jeux vidéo / réalité virtuelle chronique (> 6 mois) Acupuncture Pharmacologie orale intrathécale injection Stroke Engine Intervention, juillet 2014 Page 29 Page 30 5

6 Toxine botulique Injection de toxine botulique 2008 effet sur les fonctions organiques (tonus, amplitude passive de mouvement, douleur) pas d effet ou effets controversés sur l équilibre, la marche (vitesse, schéma, coût énergétique) Simpson 2008, Stoquart 2008, Manin 2005, Rousseaux 2005, Frasson 2005 Page 31 Page 32 Résumé Comment évitez d augmenter le tonus Peuvent augmenter le tonus : Peuvent diminuer le tonus : Si le patient présente une augmentation du tonus, il est important de : stimulus douloureux anxiété, stress fatigue température ambiante vitesse du mouvement ton de la voix infection urinaire, besoin d uriner constipation bon état général repos positionnement confortable mouvements lents vessie bien contrôlée transit abdominal normal prévoir suffisamment de temps pour ne pas se trouver dans l urgence lors de la mobilisation du patient mobiliser lentement ne pas avoir des prises de main pointues sur le patient (trop stimulant) réévaluer le positionnement au lit, en chaise transfert en sécurité Page 33 Page 34 Merci de votre attention Page 35 6

LA PLAGE DE MOUVEMENT DES EXERCICES

LA PLAGE DE MOUVEMENT DES EXERCICES LA PLAGE DE MOUVEMENT DES EXERCICES OU ROM (Range Of Motion Exercices) TRADUCTION DU DOCUMENT PUBLIE PAR ALS Worldwide La plage de mouvement (ROM) des exercices est faite pour préserver la flexibilité

Plus en détail

Les postures, l appareillage Point de vue du médecin MPR. Dr. P. LUBLIN MOREL CMPR de COUBERT 2011

Les postures, l appareillage Point de vue du médecin MPR. Dr. P. LUBLIN MOREL CMPR de COUBERT 2011 Les postures, l appareillage Point de vue du médecin MPR Dr. P. LUBLIN MOREL CMPR de COUBERT 2011 Introduction Le rôle du médecin MPR : poser les indications Réflexion pluridisciplinaire Définir les objectifs

Plus en détail

Spasticité. La spasticité se définit comme une augmentation du tonus musculaire qui se traduit pas une raideur musculaire persistante,

Spasticité. La spasticité se définit comme une augmentation du tonus musculaire qui se traduit pas une raideur musculaire persistante, Spasticité Dr Nathalie Charbonnier, journaliste, Paris Spasticité et SEP La spasticité, un symptôme fréquent dans la SEP La spasticité se définit comme une augmentation du tonus musculaire qui se traduit

Plus en détail

QU EST-CE QU UNE BONNE POSTURE?

QU EST-CE QU UNE BONNE POSTURE? QU EST-CE QU UNE BONNE POSTURE? Importance d une bonne posture : Le poids du corps doit être distribué de façon à créer une tension minimale sur les muscles, les ligaments et les surfaces articulaires

Plus en détail

La musculation avec bande élastique

La musculation avec bande élastique La musculation avec bande élastique Principes de base de la musculation Avant d entreprendre tout programme d exercices, assurez-vous d avoir l accord de votre médecin. Choix d exercices Choisir 4 exercices

Plus en détail

GIRATOIRE DES JAMBES... 11-12 - 13-15 - 11-12 - 13-15 - 18 MOUVEMENT GIRATOIRE DES JAMBES STATIONNAIRE - DURÉE 10 SECONDES

GIRATOIRE DES JAMBES... 11-12 - 13-15 - 11-12 - 13-15 - 18 MOUVEMENT GIRATOIRE DES JAMBES STATIONNAIRE - DURÉE 10 SECONDES Tests provinciaux TABLE DES MATIÈRES TEST DE GAINAGE (PLANCHE ABDOMINALE)... 1 TEST DES CÔNES (EXTENSION DE LA HANCHE)... 2 TEST DU GRAND ÉCART... 3 TEST DU COBRA... 4 TEST DU POINTÉ... 5 NATATION... 7

Plus en détail

I Laffont, F Coroian, J Froger, B Coulet

I Laffont, F Coroian, J Froger, B Coulet I Laffont, F Coroian, J Froger, B Coulet Département de Médecine Physique et de Réadaptation, Montpellier/Nîmes Département de Chirurgie Orthopédique, CHU de Montpellier «Complications Neuroorthopédiques»

Plus en détail

LES EXERCICES DE GYMNASTIQUE DOUCE. Etirer les bras vers le bas tout en rapprochant légèrement le menton vers la poitrine pour étirer le cou.

LES EXERCICES DE GYMNASTIQUE DOUCE. Etirer les bras vers le bas tout en rapprochant légèrement le menton vers la poitrine pour étirer le cou. LES EXERCICES DE GYMNASTIQUE DOUCE LES OBJECTIFS - Soulager les zones sollicitées par le stress. Le plexus et l abdomen. Les vertèbres dorsales et la zone entre les omoplates. - Assouplir et étirer le

Plus en détail

ECRAN DE VISUALISATION

ECRAN DE VISUALISATION Prévention et Intérim 1. Explications et illustrations Il s agit de prendre en compte toutes les fonctions administratives pour lesquelles le travail sur écran est important (au moins 4 h par jour), telles

Plus en détail

FICHES PDSB - MANŒUVRES AU LIT

FICHES PDSB - MANŒUVRES AU LIT FICHES PDSB - MANŒUVRES AU LIT Asseoir sur le bord du lit Supervision S'asseoir sur le bord d'un lit o plat 1-111a o électrique 1-111b o électrique en se tournant sur le côté 1-111c Assistance partielle

Plus en détail

Articulaction Exercices pour le dos et le cou

Articulaction Exercices pour le dos et le cou Articulaction Exercices pour le dos et le cou Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour le dos et le cou Les

Plus en détail

Comment mieux se tenir sans peine. ( ou presque sans peine )

Comment mieux se tenir sans peine. ( ou presque sans peine ) Comment mieux se tenir sans peine ( ou presque sans peine ) Notre structure rigide est le squelette, composé de nombreux segments mobiles les uns par rapport aux autres. Et maintenu dans l espace par le

Plus en détail

VOTRE SÉANCE D ÉTIREMENTS:

VOTRE SÉANCE D ÉTIREMENTS: VOTRE SÉANCE D ÉTIREMENTS: Les étirements: une étape dans votre entraînement. Ils s intègreront au retour de toutes vos sorties et pourront même être pratiqués lors de vos journées de repos sans échauffement

Plus en détail

Exercices de mise en forme avec ballon

Exercices de mise en forme avec ballon Exercices de mise en forme avec ballon 1 Contenu de la présentation 1. 1. Avantages de de l entraînement nement avec ballon 2. 2. Qu est-ce que le le «core training»? 3. Choix du ballon et précautions

Plus en détail

L élastique de renforcement Thera-Band

L élastique de renforcement Thera-Band Attention Dänk a Glänk les Die articulations richtige Prävention. L élastique de renforcement Thera-Band Vos loisirs en sécurité Suva Caisse nationale suisse d assurance en cas d accidents Sécurité durant

Plus en détail

Complications de l immobilité et du décubitus : prévention et prise en charge.

Complications de l immobilité et du décubitus : prévention et prise en charge. Complications de l immobilité et du décubitus : prévention et prise en charge. 1- Risque de thrombose veineuse 2- Risque d encombrement bronchique 3- Risque de constipation 4- Risque d escarre 5- Risque

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

Programme d exercices de renforcement musculaire

Programme d exercices de renforcement musculaire Centre des maladies du sein Deschênes-Fabia Hôpital du Saint-Sacrement 1050, chemin Sainte-Foy Québec (Québec) G1S 4L8 Téléphone : 418 682-7511, p. 7915 chudequebec.ca Programme d exercices de renforcement

Plus en détail

EXERCICES PHYSIQUES EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE

EXERCICES PHYSIQUES EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE EXTENSION DES BRAS o En appui ventral, mains au sol sous les épaules, doigts pointés vers l avant, dos droit et tête alignée avec la colonne

Plus en détail

Luxation de hanche sur infirmité motrice cérébrale

Luxation de hanche sur infirmité motrice cérébrale Luxation de hanche sur infirmité motrice cérébrale Z.OUMLERGUEB L.SEKHRI ZEGGAR A.SEBIA. K.DJERIDA. HOPITAL MILITAIRE REGIONAL UNIVERSITAIRE DE CONSTANTINE 19éme Congrès de la SACOT Oran 2012. Définition:

Plus en détail

Gainage et entraînement de stabilisation avec le Fitball Roller et le rouleau Pilates de Vistawell

Gainage et entraînement de stabilisation avec le Fitball Roller et le rouleau Pilates de Vistawell Gainage et entraînement de stabilisation avec le Fitball Roller et le rouleau Pilates de Vistawell But de la leçon: L entraînement sur des surfaces instables stimule les réactions intra et intermusculaires.

Plus en détail

IMPORTANCE DES ETIREMENTS

IMPORTANCE DES ETIREMENTS IMPORTANCE DES ETIREMENTS L'augmentation de la souplesse est l un des meilleurs moyens de prévention des blessures musculo-tendineuses. L entraînement de la souplesse, par la pratique d étirements avant

Plus en détail

Dossiers Be-pure Savoirs & santé

Dossiers Be-pure Savoirs & santé Exercices de renforcement musculaire Julien Ondedieu Membres inférieurs : I1 Chaise (contre-indication : problèmes de genoux) Appuyez votre dos au mur et faites-le glisser vers le bas jusqu à former un

Plus en détail

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois.

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois. Genou 203 I. Exercices pour le syndrome fémoro-patellaire, la gonalgie chronique ou le syndrome d Osgood-Schlatter Une surcharge pondérale peut précipiter ou aggraver un problème articulaire au genou.

Plus en détail

2012-11-28. Ergonomie du travail à l ordinateur. Introduction. Sondage. Webinaire

2012-11-28. Ergonomie du travail à l ordinateur. Introduction. Sondage. Webinaire Webinaire Ergonomie du travail à l ordinateur Jocelyn Villeneuve Asstsas 2011 Introduction Ce Webinaire s adresse aux utilisateurs directs. Sommaire : Principes ergonomiques Postures ergonomiques pour

Plus en détail

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT Page 17 ÉTIREMENTS SÉCURITAIRES Les étirements augmentent graduellement l élasticité des muscles et l amplitude des mouvements articulaires. Après la période de retour au

Plus en détail

Pied neurologique central. F. COROIAN, B. COULET, I. LAFFONT Département MPR CHRU MONTPELLIER

Pied neurologique central. F. COROIAN, B. COULET, I. LAFFONT Département MPR CHRU MONTPELLIER Pied neurologique central F. COROIAN, B. COULET, I. LAFFONT Département MPR CHRU MONTPELLIER Montpellier, 12/06/2013 La marche chez l hémiplégique 94% marchent au terme du séjour en centre spécialisé -73%

Plus en détail

Exercices d étirement au travail

Exercices d étirement au travail Pourquoi est-il important de s'étirer? Même si un poste de travail est bien aménagé, des problèmes peuvent survenir si vous n'accordez aucune attention à la façon dont le travail est effectué. Travailler

Plus en détail

Entretenir la condition physique des seniors

Entretenir la condition physique des seniors Entretenir la condition physique des seniors Réalisation : A. TERLICOQ, Assistante Technique Département Oise, sous la direction de l équipe technique nationale, Fédération française EPMM Sports pour Tous

Plus en détail

au travail des éboueurs Tous droits réservés La duplication des fiches d exercices est interdite.

au travail des éboueurs Tous droits réservés La duplication des fiches d exercices est interdite. exercices préparatoires au travail des éboueurs Avertissement Afin de bénéficier en tout temps des bienfaits de ce programme d exercices, assurez-vous de respecter vos capacités physiques. N hésitez pas

Plus en détail

l avant, puis vers l arrière.

l avant, puis vers l arrière. Faire 10 répétitions de chaque mouvement Demi-cercle avec la tête Ne pas aller vers l arrière. Rotation des épaules Faites des rotations vers l avant, puis vers l arrière. Rotation du bassin Placez vos

Plus en détail

LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES

LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES Le mal de dos OBJECTIFS Connaître les différentes pathologies liées aux accidents dorso-lombaires Déterminer les facteurs de risques Identifier et appliquer les techniques

Plus en détail

Évaluation ergonomique d un poste de travail

Évaluation ergonomique d un poste de travail Évaluation ergonomique d un poste de travail 1. Évaluation du type de travail effectué par la personne rencontrée Dès le début de l évaluation, il s agit de déterminer les tâches principales dont la personne

Plus en détail

DEMARCHE DE REENTRAINEMENT A L EFFORT A DOMICILE

DEMARCHE DE REENTRAINEMENT A L EFFORT A DOMICILE DEMARCHE DE REENTRAINEMENT A L EFFORT A DOMICILE 2 Démarche de réentrainement à l effort à domicile Ce fascicule présente une démarche pour le réentrainement à l effort et des exercices réalisés avec le

Plus en détail

Les conseils de. Les appareils de cardio-training

Les conseils de. Les appareils de cardio-training Les conseils de Les appareils de cardio-training Aujourd hui, toutes les salles de fitness disposent d une gamme variée d appareils de cardio-training permettant d améliorer sa condition physique dans

Plus en détail

Mauvaise posture. Tension musculaire. Hauteur de la chaise. Positionnement de la tête restrainte et ne permet pas de bien voir le document.

Mauvaise posture. Tension musculaire. Hauteur de la chaise. Positionnement de la tête restrainte et ne permet pas de bien voir le document. SYMPTÔME MALAISES DE LA TÊTE ET LE COU Mauvaise posture Visionnement prolongé à l écran Tension musculaire Hauteur de la chaise Positionnement de la tête restrainte et ne permet pas de bien voir le document.

Plus en détail

La paralysie cérébrale. 3 - Les principes de base. livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents

La paralysie cérébrale. 3 - Les principes de base. livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents La paralysie cérébrale 3 - Les principes de base livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents Centre de réadaptation Estrie, 2008 Chaque journée offre une multitude d occasions

Plus en détail

L INFO DES INFIRMIERES DU SERVICE MEDICAL. LES LOMBALGIES Manuel d exercices

L INFO DES INFIRMIERES DU SERVICE MEDICAL. LES LOMBALGIES Manuel d exercices L INFO DES INFIRMIERES DU SERVICE MEDICAL LES LOMBALGIES Manuel d exercices GS/ME 03/2009 MANUEL D EXERCICES Le message essentiel à retenir est de RESTER ACTIF, c est le meilleur moyen de prendre en charge

Plus en détail

La position parfaite pour un travail sur écran

La position parfaite pour un travail sur écran La position parfaite pour un travail sur écran Vous travaillez souvent sur l ordinateur? Alors veillez à votre confort car sinon vous risquez des douleurs (chroniques) à la nuque, au dos ou ailleurs. Voici

Plus en détail

Programme Performance Spécifique. Kayak

Programme Performance Spécifique. Kayak Programme Performance Spécifique Kayak Introduction. La chiropratique augmente notre potentiel et améliore nos performances sportives en s assurant du fonctionnement optimal de la colonne vertébrale et

Plus en détail

Sommaire. 1. Pré-requis. 2. Risque de compression: Argumentation, signes, interventions, complications

Sommaire. 1. Pré-requis. 2. Risque de compression: Argumentation, signes, interventions, complications Sommaire 1. Pré-requis 2. Risque de compression: Argumentation, signes, interventions, complications 3. Le plâtre 3.1. Buts: 3.2. Types de plâtres 3.3. Matériel 3.4. Confection / enlèvement d un plâtre

Plus en détail

Port de charge et manutention / les bons conseils / données synthétiques

Port de charge et manutention / les bons conseils / données synthétiques 1 sur 6 26/10/2015 13:32 Port de charge et manutention / les bons conseils / données synthétiques 1) Les situations de contrainte : Plus le poids est éloigné du centre de gravité plus il est lourd. 2)

Plus en détail

et Mon programme d exercices de renforcement Musculaire

et Mon programme d exercices de renforcement Musculaire et Mon programme d exercices de renforcement Musculaire pour une efficacité optimale et des Muscles en pleine forme P pour maintenir mon capital muscle P pour prévenir la fonte musculaire P pour garder

Plus en détail

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 Les Troubles Musculosquelettiques (TMS) constituent un enjeu en Santé au Travail. En France, les TMS sont la première cause de reconnaissance de Maladie

Plus en détail

LES ETIREMENTS DU SPORTIF Facteur de Performance!

LES ETIREMENTS DU SPORTIF Facteur de Performance! LES ETIREMENTS DU SPORTIF Facteur de Performance! Institut Régional de Biologie et Médecine du Sport www.irbms.com Acteur par Passion dans le Sport et la Santé Dr Frédéric MATON Mme Brigitte KOTWICA M.

Plus en détail

LE TRAVAIL SUR ECRAN

LE TRAVAIL SUR ECRAN LE TRAVAIL SUR ECRAN Travailler intensivement devant un écran peut engendrer des troubles de la santé : fatigue visuelle, troubles musculosquelettiques, stress... L aménagement convenable du poste de travail

Plus en détail

Pour quelles raisons avons-nous, ainsi que plus de 100 kinésithérapeutes belges, choisi Mastercare la table thérapeutique suédoise?

Pour quelles raisons avons-nous, ainsi que plus de 100 kinésithérapeutes belges, choisi Mastercare la table thérapeutique suédoise? Article rédigé par Madame Karin Timmermans (en 2003), directrice du centre du dos 'Mastercare Rugcentrum' près d Anvers où elle exerce la profession de kinésithérapeute. Madame Timmermans a près de 20

Plus en détail

PROGRAMME DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE POUR LES JEUNES HANDBALLEURS. Par Bernard SMEETS pour la L.F.H

PROGRAMME DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE POUR LES JEUNES HANDBALLEURS. Par Bernard SMEETS pour la L.F.H PROGRAMME DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE POUR LES JEUNES HANDBALLEURS Par Bernard SMEETS pour la L.F.H Comment réaliser ce programme? 3 JOURS /SEMAINE Semaine 1 Semaine 2 Semaine 3 Semaine 4 Semaine 5 Semaine

Plus en détail

Quelques exercices pour prévenir le mal de dos

Quelques exercices pour prévenir le mal de dos KINĒ SITHĒ RAPIE DU SPORT Fiche Pratique publiée le 01.10.08 Quelques exercices pour prévenir le mal de dos Par le Docteur Frédéric Maton, médecin du sport. La première étape d une bonne prévention, passe

Plus en détail

Docteur, mon enfant marche mal. Mousny M, Docquier PL Orthopédie pédiatrique Cliniques Universitaires Saint-Luc

Docteur, mon enfant marche mal. Mousny M, Docquier PL Orthopédie pédiatrique Cliniques Universitaires Saint-Luc Docteur, mon enfant marche mal Mousny M, Docquier PL Orthopédie pédiatrique Cliniques Universitaires Saint-Luc Docteur, mon enfant marche mal Motif fréquent de consultation «il a les pieds qui tournent»,

Plus en détail

FRACTURE DE POUTEAU COLLE

FRACTURE DE POUTEAU COLLE FRACTURE DE POUTEAU COLLE 1/ Définition C est la fracture de l extrémité inférieure du radius, sus articulaire. (généralement suite à un traumatisme direct) C est la fracture la plus fréquente chez l adulte

Plus en détail

Chirurgie du rachis. Rééducation post-opératoire immédiate. Centre des Massues

Chirurgie du rachis. Rééducation post-opératoire immédiate. Centre des Massues Chirurgie du rachis Rééducation post-opératoire immédiate Centre des Massues Service chirurgie : Dr Roussouly Dr Nouvel Kinésithérapie : N.Zeizig, M.Pagés, P.Pommerol Lyon Octobre 2003 Différents types

Plus en détail

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois.

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois. Hanche 171 I. Exercices pour la bursite trochantérienne et la tendinite du moyen fessier Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Vous pouvez appliquer de la glace durant

Plus en détail

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements pour faciliter le relâchement et l ouverture du bassin Lors d une séance d étirements, beaucoup de coureurs à pied auront tendance à privilégier surtout certaines

Plus en détail

Prise en charge médicale des ataxies et des paraparésies spastiques d origine génétique

Prise en charge médicale des ataxies et des paraparésies spastiques d origine génétique Prise en charge médicale des ataxies et des paraparésies spastiques d origine génétique vue sous l angle de la M.P.R. Dominique Mazevet, Unité de prise en charge de la spasticité, service de MPR Groupe

Plus en détail

Analyse biomécanique du mouvement

Analyse biomécanique du mouvement Analyse biomécanique du mouvement Introduction Les 4 mouvements qui seront étudiés dans cette section 1. Squat 2. Développé couché 3. Rameur tronc penché 4. Planche abdominale Squat arrière Squat Technique

Plus en détail

Déformations congénitales isolées du pied

Déformations congénitales isolées du pied Déformations congénitales isolées du pied J. Lechevallier, S. Abuamara, clinique chirurgicale infantile, CHU, Rouen «Masso-kinésithérapie et traitement orthopédique des déformations congénitales isolées

Plus en détail

La hernie discale Votre dos au jour le jour...

La hernie discale Votre dos au jour le jour... La hernie discale Votre dos au jour le jour... Votre dos est fragile. Ce document va vous aider à le préserver au jour le jour. Si vous venez de vous faire opérer, certaines activités vous sont déconseillées

Plus en détail

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation PLAN : I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation I/ INTRODUCTION : Les 2 applications principales du travail avec élastique sont la re-musculation

Plus en détail

Mots clés : méthode Ehrenfried, douleur aigue, hernie discale

Mots clés : méthode Ehrenfried, douleur aigue, hernie discale La méthode Ehrenfried et un traitement aigu Sandra Regina de Farias Résumé Ce travail a comme but discuter le rôle de la méthode Ehrenfried Gymnastique Holistique dans la diminution de la sensibilité douloureuse

Plus en détail

Rouleau de mousse. Inclut 7 exercices :

Rouleau de mousse. Inclut 7 exercices : Rouleau de mousse Pointes de Massage et Pointes de Massage Deux-en-un Inclut 7 exercices : p.2 Massage d une cuisse p.2 Massage du bas de la jambe p.3 Massage des fessiers p.3 Massage des abducteurs p.3

Plus en détail

Pour en savoir plus sur la douleur chronique. Nicole Brunet Aline Boulanger

Pour en savoir plus sur la douleur chronique. Nicole Brunet Aline Boulanger Pour en savoir plus sur la douleur chronique Nicole Brunet Aline Boulanger Jeu-questionnaire Vrai ou faux La cause de la douleur chronique est toujours connue Jeu-questionnaire Vrai ou faux Le stress et

Plus en détail

Articulaction Exercices pour les membres supérieurs

Articulaction Exercices pour les membres supérieurs Articulaction Exercices pour les membres supérieurs Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour les membres supérieurs

Plus en détail

Pompes équilibre (Pectoraux, épaules, bras et abdominaux)

Pompes équilibre (Pectoraux, épaules, bras et abdominaux) Pompes équilibre (Pectoraux, épaules, bras et abdominaux) Saisissez le ballon fermement pour éviter qu il ne vous échappe, votre corps est gainé, les mains placées de part et d autre du ballon à largeur

Plus en détail

Passeport. C h i r u r g i e d e l h a l l u x v a l g u s

Passeport. C h i r u r g i e d e l h a l l u x v a l g u s Passeport C h i r u r g i e d e l h a l l u x v a l g u s NOM : PRENOM : F o o t & A n k l e I n s t i t u t e Clinique du Parc Léopold 3 8, R u e F r o i s s a r t 1 0 4 0 B r u x e l l e s T é l. : +

Plus en détail

Incontinence urinaire a l effort chez la femme. Dr BOILEAU Laurent MEDIPOLE de SAVOIE

Incontinence urinaire a l effort chez la femme. Dr BOILEAU Laurent MEDIPOLE de SAVOIE Incontinence urinaire a l effort chez la femme Dr BOILEAU Laurent MEDIPOLE de SAVOIE INTRODUCTION EPIDEMIOLOGIE Forme d incontinence la plus fréquente chez la femme Pathologie souvent méconnue ou minimisée

Plus en détail

QUANTITATIVE MUSCLE TESTING OF ANKLE DORSI FLEXION AND FEET EVERSORS USING A DYNAMOMETER TYPE CHATILLON : PROTOCOL

QUANTITATIVE MUSCLE TESTING OF ANKLE DORSI FLEXION AND FEET EVERSORS USING A DYNAMOMETER TYPE CHATILLON : PROTOCOL QUANTITATIVE MUSCLE TESTING OF ANKLE DORSI FLEXION AND FEET EVERSORS USING A DYNAMOMETER TYPE CHATILLON : PROTOCOL Investigateur pour cette partie du projet: Dr Luc J. Hébert 08 mai 2006 Consignes à l

Plus en détail

Informations Patients. Chirurgie du Rachis Cervical RÉEDUCATION POSTOPÉRATOIRE

Informations Patients. Chirurgie du Rachis Cervical RÉEDUCATION POSTOPÉRATOIRE Informations Patients Chirurgie du Rachis Cervical RÉEDUCATION POSTOPÉRATOIRE Chirurgie du Rachis Cervical RÉEDUCATION POSTOPÉRATOIRE Madame, Monsieur, ce livret est conçu pour vous guider après votre

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

MIEUX VIVRE AVEC SON HEMIPLEGIE

MIEUX VIVRE AVEC SON HEMIPLEGIE Comment aider un hémiplégique COMMENT AIDER UNE PERSONNE HÉMIPLÉGIQUE... - La sortie du lit - Le transfert - Au fauteuil - La marche en deux temps Chaque personne a gardé des capacités et des possibilités

Plus en détail

Le TRAVAIL sur ÉCRAN. Comment bien s installer à son poste de travail. w w w. s t c - q u i m p e r. o r g

Le TRAVAIL sur ÉCRAN. Comment bien s installer à son poste de travail. w w w. s t c - q u i m p e r. o r g Le TRAVAIL sur ÉCRAN Comment bien s installer à son poste de travail w w w. s t c - q u i m p e r. o r g ERGONOMIE DU POSTE DE TRAVAIL Bien se positionner > Assis au fond du siège face à son écran, dos

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

Attention : ce document est fictif et ne constitue qu un exemple de REM possible.

Attention : ce document est fictif et ne constitue qu un exemple de REM possible. Attention : ce document est fictif et ne constitue qu un exemple de REM possible. RAPPORT D ÉVALUATION MÉDICALE A. Renseignements sur le travailleur Nom à la naissance Prénom Adresse N o Rue App. N o de

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

> Exercices d'étirement au travail

> Exercices d'étirement au travail Page 1 sur 7 Accueil > Réponses SST > Ergonomie > Ergonomie au bureau - Le bureau moderne > Exercices d'étirement au travail Pourquoi est-il important de s'étirer? Que peut-on faire pour minimiser les

Plus en détail

Attention les articulations. Renforcement musculaire avec le Thera-Band. Programme pour les jambes

Attention les articulations. Renforcement musculaire avec le Thera-Band. Programme pour les jambes Attention les articulations. Renforcement musculaire avec le Thera-Band Programme pour les jambes Renforcement musculaire avec le Thera-Band La force est un facteur important pour la santé de l appareil

Plus en détail

Ergonomie Poste de Travail de Bureau

Ergonomie Poste de Travail de Bureau La prévention santé pour chacun Ergonomie Poste de Travail de Bureau Céline Jouve Ostéopathe Pierre-Jean Gallo CSL42 A l époque, on ne perdait pas de temps avec l ergonomie. POSITION 1. Réglage de la chaise

Plus en détail

Perdre l équilibre = chuter

Perdre l équilibre = chuter Les chutes Perdre l équilibre = chuter Conséquences : - 2 millions de chutes par an - 1/3 des + de 65 ans concernés chaque année - 30% des chutes entrainent une hospitalisation - 40% entrainent une fracture

Plus en détail

Caroline GILBERT Infirmière. Le 19 Novembre 2008

Caroline GILBERT Infirmière. Le 19 Novembre 2008 Caroline GILBERT Infirmière Le 19 Novembre 2008 C Gilbert - le 19 Novembre 2008 C Gilbert - le 19 Novembre 2008 DEFINITION C Gilbert - le 19 Novembre 2008 Un malade grabataire est incapable de façon temporaire

Plus en détail

CHAPITRE 8 LES IMMOBILISATIONS

CHAPITRE 8 LES IMMOBILISATIONS CHAPITRE 8 LES IMMOBILISATIONS Objectifs Indiquer les principes généraux d une immobilisation Equipement nécessaire à une immobilisation Réaliser les techniques suivantes : - Réaliser une immobilisation

Plus en détail

Programme d exercices préventifs - Stabilisation lombaire : Progression ABDOMINAUX

Programme d exercices préventifs - Stabilisation lombaire : Progression ABDOMINAUX Progression ABDOMINAUX Planche abdominale avec mains sur un ballon Coudes complètement dépliés. Gardez le dos droit et le menton rentré. Gardez les omoplates stables, les abdos tendus et le corps aligné.

Plus en détail

Objectifs. 3 visites d observation dans des écoles. Différence? 9

Objectifs. 3 visites d observation dans des écoles. Différence? 9 Postures de travail sécuritaires lors de la pose de scellants en milieu scolaire Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail du secteur affaires sociales Rose-Ange Proteau, ergonome ASSTSAS

Plus en détail

Précis de Shiatsu Kurétaké

Précis de Shiatsu Kurétaké Précis de Shiatsu Kurétaké Techniques fondamentales et supérieures Sans fatigue pour le praticien Traduit du japonais par Daniel Menini LES CINQ CONDITIONS POUR UN SHIATSU SANS FATIGUE 1 Utiliser fréquemment

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

Exercices avec la Thera-Band et des mini-haltères

Exercices avec la Thera-Band et des mini-haltères Exercices avec la Thera-Band et des mini-haltères Par : Kate Blanchette, B. Sc. inf., IA spécialiste de l exercice (ACSM) agréée Trevor Harris, kinésithérapeute agréé Conseils techniques RENSEIGNEMENTS

Plus en détail

TRAVAIL SUR ÉCRAN ET T.M.S. Mai 2011 Service de Santé au Travail de Cambrai Dr Patrice THOREZ 1

TRAVAIL SUR ÉCRAN ET T.M.S. Mai 2011 Service de Santé au Travail de Cambrai Dr Patrice THOREZ 1 TRAVAIL SUR ÉCRAN ET T.M.S. Mai 2011 Service de Santé au Travail de Cambrai Dr Patrice THOREZ 1 Pour fonctionner correctement, un muscle doit être alimenté en énergie et en oxygène. Un blocage du débit

Plus en détail

Manuel de l ergonomie au bureau

Manuel de l ergonomie au bureau Manuel de l ergonomie au bureau 1 Manuel préparé par le Service environnement, santé et sécurité de l Université Concordia. Pour tout complément d information sur l ergonomie, les étirements et les autres

Plus en détail

Lève-personnes et Sangles Le guide d évaluation

Lève-personnes et Sangles Le guide d évaluation Lève-personnes et Sangles Le guide d évaluation Sommaire Lève-personnes et Sangles - Le guide d évaluation 1.0 Introduction 4 2.0 Principes d évaluation des risques 5 3.0 Mesure de l Indépendance Fonctionnelle

Plus en détail

Sébastien Bouche Ergothérapeute Centre d essai des fauteuils de la Fondation Garches

Sébastien Bouche Ergothérapeute Centre d essai des fauteuils de la Fondation Garches Aides techniques modulaires au positionnement Journées d Études SFERHE 25 & 26 mai 2009 REIMS Sébastien Bouche Ergothérapeute Centre d essai des fauteuils de la Fondation Garches Objectif: Alternative

Plus en détail

La prévention des blessures ou inconforts en cyclisme

La prévention des blessures ou inconforts en cyclisme La prévention des blessures ou inconforts en cyclisme Présentation Club Cycliste Cyclorizon 22 avril 2015 Nicolas Poirier Physiothérapeute, «Bike PT» Fondateur de PhysioCycle Mon cheminement Diplômé en

Plus en détail

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus)

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus) Orthèse lombaire et abdominale Mother-to-be (Medicus) Prévention Soutient courbe lombaire Supporte poids du ventre Ajustable Soulage les maux de dos en position debout (Beaty et al. 1999) Ceinture Home

Plus en détail

Orthèse lombaire et abdominale

Orthèse lombaire et abdominale Orthèse lombaire et abdominale Mother-to-be (Medicus) Prévention Soutient courbe lombaire Supporte poids du ventre Ajustable Soulage les maux de dos en position debout (Beaty et al. 1999) Ceinture Home

Plus en détail

PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION

PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION Service Orthopédie www.cliniquesdeleurope.be Site St-Michel 2 COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES? AVEC 2 BÉQUILLES Pendant

Plus en détail

Les aides techniques

Les aides techniques Les aides techniques Définitions Les aides techniques pour les personnes en situation de handicap correspondent : Aux produits, Aux instruments Aux équipements ou systèmes techniques adaptés ou spécialement

Plus en détail

exemples d'exercices pour l'entraînement de la force

exemples d'exercices pour l'entraînement de la force Physical activity promotion in primary care exemples d'exercices pour l'entraînement de la force INFORMATION DESTINÉE AUX PATIENTS Physical activity promotion in primary care exemples d'exercices pour

Plus en détail

- 1 - POUR MIEUX COMPRENDRE LE SYNDROME POST-POLIO

- 1 - POUR MIEUX COMPRENDRE LE SYNDROME POST-POLIO - 1 - POUR MIEUX COMPRENDRE LE SYNDROME POST-POLIO Association Polio Québec Visitez notre site internet : www.polioquebec.org Appelez-nous : 514-489-1143 / 1-877-765-4672 Écrivez-nous : association@polioquebec.org

Plus en détail

Uma a sélectionné 3 poses simples et efficaces pour se détendre et soulager les menstruations douloureuses

Uma a sélectionné 3 poses simples et efficaces pour se détendre et soulager les menstruations douloureuses Les périodes menstruelles et pré-menstruelles nous laissent souvent désemparées: sautes d'humeur, tensions abdominales, crampes et maux de tête ne sont que quelques uns des nombreux symptômes qui nous

Plus en détail

Le genou : approche Conflits d intérêts systématique Objectifs Questionnaire ciblé Question 1 Examen du genou

Le genou : approche Conflits d intérêts systématique Objectifs Questionnaire ciblé Question 1 Examen du genou Le genou : approche systématique Philippe Mailhot, md Journées de médecine familiale Gatineau Conflits d intd intérêts Objectifs Savoir questionner et examiner un patient avec une gonalgie Connaître les

Plus en détail

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté 1. Dire NON Tournez lentement la tête vers la gauche, de façon à regarder par dessus votre épaule gauche. Ramenez votre tête au centre.

Plus en détail