Tunnels. Plan. Pourquoi? Comment? Qu est-ce? Quelles solutions? Tunnels applicatifs ESIL INFO 2005/2006. Sophie Nicoud

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Tunnels. Plan. Pourquoi? Comment? Qu est-ce? Quelles solutions? Tunnels applicatifs ESIL INFO 2005/2006. Sophie Nicoud Sophie.Nicoud@urec.cnrs."

Transcription

1 Tunnels ESIL INFO 2005/2006 Sophie Nicoud Plan Pourquoi? Comment? Qu est-ce? Quelles solutions? Tunnels applicatifs 2

2 Tunnels, pourquoi? Relier deux réseaux locaux à travers un réseau non sécurisé public tel que Internet Extension de la zone de confiance du réseau local Permettre aux utilisateurs nomades d accéder au réseau local Pourquoi faire? Accéder à l intranet, Utiliser la messagerie Accéder aux partages Windows, Utiliser les logiciels avec licence, Accéder à la bibliothèque, 3 Tunnels, comment? Sécuriser les communications Remplacer ou sécuriser les protocoles ne chiffrant pas l authentification Si besoin, chiffrer les données Créer une connexion chiffrée entre les clients et les serveurs Tunnels applicatifs, tunnels, VPN 4

3 VPN, définition VPN, Virtual Private Network Réseau privé virtuel Consiste à faire transiter un protocole par l intermédiaire d un autre Aussi appelé protocole de tunneling (tunnel) Cela consiste à créer un chemin virtuel du client vers le serveur au travers un réseau public en chiffrant les communications 5 VPN, définition (2) Un VPN doit assurer: L authentification L intégrité La confidentialité La protection contre le rejeu (gestion des clés) Éventuellement affecter IP au client Éventuellement la compression 6

4 Utilisation Le VPN d accès Permettre aux utilisateurs nomades d accéder au réseau local 7 Utilisation (2) L intranet VPN Relier 2 (ou + ) sites distants entre eux 8

5 Utilisation (3) L extranet VPN Ouvrir son réseau local à ses partenaires 9 Tunnels, comment? Chiffrer à quel niveau de la couche OSI? Quelle authentification? Pour quelle utilisation? Couche application Couche présentation Couche session Couche transport Couche réseau Couche liaison de données Couche physique 10

6 Quelles solutions? SSH SSL/TLS IPSEC Modèle OSI 7. Application 6. Présentation 5. Session 4. Transport 3. Réseau 2. Liaison de données 1. Physique PPTP, L2TP avec PPP 11 Tunnels de niveau 2, liaison de donnée Protocoles : PPTP et L2TP PPTP (Point-to-Point Tunneling Protocol) a été développé par Microsoft, 3Com, Ascend, US Robotics et ECI Telematics. L2TP (Layer Two Tunneling Protocol) est une évolution de Pptp et de L2F, reprenant les avantages des deux protocoles. L2F (Layer Two Forwarding) développé par Cisco est remplacé par L2TP. 12

7 Tunnels de niveau 2, liaison de donnée PPTP et L2TP dépendent des fonctionnalités du protocole PPP (Point to Point Protocole) PPP est un protocole qui permet de transférer des données sur un lien synchrone ou asynchrone. Il est full duplex et garantit l'ordre d'arrivée des paquets. Il encapsule les paquets IP, IPX et Netbeui dans des trames PPP, puis transmet ces paquets encapsulés sur la liaison point à point. 13 Tunnels de niveau 2, PPTP PPTP (Point-to-Point Tunneling Protocol) Microsoft authentification MS/CHAP V2 Microsoft chiffrement MPPE (RC4 40 ou 128 bits) Protocole réseau qui encapsule des trames PPP dans des datagrammes IP. Compresse éventuellement les communications PPTP crée ainsi un tunnel de niveau 3 défini par le protocole GRE (Generic Routing Encapsulation) Utilise les canaux de communication : Port TCP 1723 Protocole IP 47 (GRE) 14

8 Tunnels de niveau 2, PPTP Inconvénients : Faiblesse de l authentification (attaques facile par force brute) Mauvaise gestion des mots de passe dans les environnements mixtes Windows 95/NT Identification des paquets non implémentée (vulnérabilité à la mascarade d adresse) Protocole IP 47 (GRE) pas toujours traité par certains routeurs ce qui nécessite d ouvrir tout IP vers le serveur VPN Avantages : Facile à installer sur Windows Utilise l authentification Radius des Windows Utilisation : VPN d accès (nomades à site) 15 Tunnels de niveau 2, L2TP L2TP (Layer Two Tunneling Protocol) Protocole réseau qui encapsule des trames PPP pour les envoyer sur des réseaux IP, X25, relais de trames ou ATM - Utilise le port UDP Par défaut, utilise le protocole IPsec 16

9 Tunnels de niveau 2, L2TP Inconvénients : L2TP repose sur UDP qui lui même repose sur IP. Au total, l'empilement total des couches protocolaires est assez lourd : IP/PPP/L2TP/UDP/IP/Couche2 Si utilisé avec IPsec, authentification à la machine, pas d authentification de l utilisateur => mettre en place Radius Empilement des couches lorsque qu un client surf sur le web 17 Tunnels de niveau 2, L2TP Avantages : Facile à installer sur les Windows Pré-requis : Authentification Radius à mettre en place Utilisation : VPN d accès (nomades à site) 18

10 Tunnel de niveau 3, réseau IPsec (Ip Security Protocols) basé sur les mécanismes : AH (Authentification Header) qui assure l'intégrité et l'authenticité des datagrammes IP. ESP (Encapsulating Security Payload) peut aussi permettre l'authentification des données mais est principalement utilisé pour le cryptage des informations. IKE (Internet Key Exchange) protocole qui prend en charge la gestion des clés de cryptographie 19 Tunnel de niveau 3, IPSec Le protocole IPsec chiffre les paquets IP et les encapsule dans des nouveaux datagrammes IP Chaque datagramme IP peut être signé (authentification et intégrité) et chiffré (confidentialité) : entêtes IP (v4 et v6) spécifiques Utilisation de certificats possible Entre équipements IP: Routeurs, Stations Utilise 2 canaux de communication port UDP 500 (destination et source) pour échanger les clefs d authentifications et d encryption protocol IP 50 (ESP) pour les données 20

11 Tunnel de niveau 3, IPSec Pré-requis : Une passerelle IPsecet IPsec sur les clients Inconvénients : IPsec ne permet d identifier que des machines et non pas des utilisateurs => Mettre en place un système d authentification IPsec à cause de la lourdeur des opérations de cryptage/décryptage réduit les performances globales des réseaux. => L achat de périphériques dédiés, coûteux est souvent indispensable. Nécessite un bon débit réseau. Avantages : Les mécanismes de sécurité sont assez robustes Souvent utilisé avec L2TP Utilisation : Intranet, extranet (Sites à sites) 21 Client VPN Cisco Tunnel de niveau 3, IPSec Cisco Easy VPN Remote feature is now available on Cisco 800, Cisco 1700, and Cisco ubr900 series routers, as well as Cisco PIX 501 firewalls and the Cisco VPN 3002 hardware client 22

12 Tunnel de niveau 4, transport SSL/TLS (Secure Socket Layer/Transport Layer Security) SSL/TLS fonctionnent entre le protocole transport (TCP ou UDP) et le niveau applicatif pour sécuriser un protocole nativement peu sûr SSL/TLS permettent le chiffrement des communications et l authentification des clients et des serveurs SSL/TLS sont indépendants du protocole avec lequel ils sont utilisés Applicables à toutes les applications sur TCP sans réécriture de celles-ci 23 Tunnel de niveau 4, SSL/TLS SSL/TLS permettent : Authentification des extrémités Confidentialité Intégrité des échanges Utilisation de certificats X509 et de clés de session Flot de données découpé en paquets signés et chiffrés 24

13 SSL/TLS, historique 7/94 Conception initiale du protocole (V1.0) développé par Netscape 12/94 SSL V2.0 Sortie des premiers produits 4/95 SSL Ref L'implémentation de référence 1995 Arrivée d'une quantité importante d implémentations au niveau international 7/95 La BOF SSL à l IETF 11/95 SSL V3.0 3/96 Le développement est repris par l'ietf au sein du groupe TLS (Transport Layer Security) 3/97 IETF TLS V1.0 08/2004. TLS V Tunnel de niveau 4, SSL/TLS TLS: Transport Layer Security TLS reprend tous les concepts généraux de SSL car TLS 1.0 puis TLS 1.1 sont basés sur SSL 3.0, donc compatibles TLS est plus clair TLS est plus générique que SSL (encapsulation) La conception du protocole est indépendante de son utilisation TLS n'impose pas de méthodes de chiffrements spécifiques 26

14 Tunnel de niveau 4, SSL/TLS L'authentification avec SSL : L'identification des serveurs est basée sur les DNS Le serveur s'authentifie avec un certificat (X.509) il doit y avoir identité entre le nom DNS et celui du certificat Attention : l authentification du serveur ne permet pas de savoir si le serveur de la poste est poste.fr ou laposte.com Authentification du client : par mot de passe (basic), mais dans le tunnel chiffré par certificat (depuis SSL v3) 27 Tunnel de niveau 4, SSL/TLS SSL/TLS est composé : d'un générateur de clés, de fonctions de hachage, d'algorithmes de chiffrement, de protocoles de négociation et de gestion de session, de certificats X509 SLL/TLS s appuie sur OpenSSL 28

15 Tunnel de niveau 4, SSL/TLS Composants : SSL Record Protocol : protection des données SSL Handshake Protocol : établissement de la session SSL Change Cipher Spec Protocol : négociation des algorithmes (chiffrement, compression) SSL Alert Protocol : messages d'erreur 29 Tunnel de niveau 4, SSL/TLS SSL Handshake : négociation du chiffrement et de l authentification Sélection des algorithmes de chiffrement et de la version utilisée Choix d un identificateur de session Sélection et échange des certificats Le serveur envoi son certificat (et sa chaîne de certification) A la demande du serveur, le client envoi son certificat (et sa chaîne de certification) Authentification du client et vérification (si demandée) Envoi par le client d une chaîne chiffrée avec sa clef privée. Le serveur vérifie que le client est bien titulaire de la clef privée en déchiffrant cette chaîne avec la clef publique du client qu il avait reçue auparavant Échange d une clef de session pour le chiffrement symétrique des communications 30

16 SSL/TLS, SSL Handshake Client hello Server Hello Server Certificate Server Hello Done Client Certificate Change Cipher Spec Finished Change Cipher Spec Finished 0.2 à 0.4 KB 31 SSL/TLS, Échange de données Reprendre une session : Pour reprendre une session déjà initialisée, le client envoie dans le Client Hello l identificateur de cette session. S il retrouve cet identificateur dans son cache de session le serveur répond avec le même identificateur de session dans le Server Hello Cet identificateur permet de restaurer le contexte de la session, en particulier la clef de chiffrement symétrique. 32

17 SSL/TLS, Échange de données Forcer la renégociation : Le serveur peut forcer la renégociation en répondant avec un nouveau Session Id SSL Change Cipher Spec Protocol : Permet de signaler des transitions dans les stratégies de chiffrement, Envoi d'un message pour indiquer que les messages suivants utilisent les nouveaux paramètres négociés SSL Alert Protocol : Définit plusieurs niveaux d'alertes Certaine alertes sont définies pour entraîner l'arrêt immédiat de la session 33 Tunnel de niveau 4, SSL/TLS Optimisation indispensable du réglage des paramètres des serveurs : Durée de conservation des contextes de session Partage du cache en processus coopérants Si le service que vous désirez ne prend pas en compte SSL/TLS, il est toujours possible d utiliser STUNNEL STUNNEL établi un tunnel chiffré par application entre le serveur et les clients 34

18 Quelques applications et standards utilisant SSL/TLS http 80 https 443 smtp 25 smtps 465 pop3 110 pop3s 995 imap 143 imaps 993 ssh 22 nntp 119 nntps 563 telnet 23 telnets 992 ftp 21 ftps 990 ftp-data 20 ftps-data Tunnel de niveau 4, SSL/TLS Pré-requis : Utiliser des logiciels serveurs et clients SSL/TLS Inconvénients : Si utilisation des certificats X509 => formation obligatoire des utilisateurs Avantages : Authentification forte du client Maintenant, de nombreuses applications utilisent SSL/TLS Confidentialité et intégrité des échanges L utilisateur utilise les mêmes logiciels sur son LAN que à l extérieur, les communications sur LAN sont également sécuris ées Utilisation : VPN d accès (nomades à site) Intranet, extranet (Sites à sites) LAN 36

19 Tunnel de niveau 4, monté en puissance Les tunnels SSL/TLS de part leur moindre coût et leur facilité de mise en place par rapport à IPsec se généralisent. Les applications utilisant une interface web et la messagerie sont déjà largement utilisées avec SSL/TLS. Les éditeurs de logiciels et constructeurs se tournent vers cette solution : Aventail SSL VPN Juniper Networks SSL VPN Appliance Line VPN SSL NETASQ serie Cisco. 37 Tunnel de niveau 4, OpenVPN OpenVPN est un VPN SSL open source, il permet : L authentification forte des extrémités du tunnel La compression des communications L utilisation des certificats X509 L authentification du client sur le serveur grâce à un plugin PAM d où la possibilité d utiliser RADIUS, LDAP ou les certificats X509 Nécessite un client OpenVPN utilise le 1194 UDP ou TCP Avant la version 2.0-beta17, il utilisait le port Le changement de n de port a été fait suite à une demande de l IANA 38

20 Tunnel de niveau 4, OpenVPN OpenVPN propose 2 types de VPN, routés et de pont. Les tunnels IP routés (VPN routed), le meilleur moyen pour router du trafic IP point à point, sans broadcast. S installe sur des machines en tête de réseau C est de l IP dans IP. 39 Tunnel de niveau 4, OpenVPN Les tunnels par pont ethernet (VPN bridged) qui peuvent être utilisés à la fois pour les tunnels IP et pour les tunnels non-ip. C est de l éthernet dans IP. Ce type de tunnel est approprié pour les applications qui communiquent via du broadcast, tels que les réseaux Windows. Les 2 réseaux ne forment plus qu un. S installe sur des machines en tête de réseau Pour les clients nomades, le serveur alloue dynamiquement 40

21 Tunnel de niveau 4, OpenVPN Pré-requis : 2 cartes éthernet sur les serveurs Les postes nomades nécessitent un client Inconvénients : Utilisation des certificats X509 => formation obligatoire des utilisateurs Attention à bien authentifier les utilisateurs et pas seulement les machines. Avantages : Authentification forte du client au VPN Confidentialité et intégrité des échanges Compression des communications Utilisation : VPN d accès (nomades à site) : VPN routé Intranet, extranet (Sites à sites) : VPN avec pont 41 Tunnel de niveau 7, application SSH (Secure Shell) Le protocole SSH comprend une suite d outils dont l'objectif est de remplacer les commandes clientes et les services de : Connections interactive : rlogin, telnet et rsh => ssh Copie entre machines : rcp => scp Transfert de fichiers : ftp => sftp Il permet également de : Transférer toutes applications TCP dans le tunnel de la session ssh On peut ainsiforwarder : X11 (X11 forwarding) SMTP, POP, IMAP, (redirection de port) Transférer les jetons Kerberos et AFS 42

22 Tunnel de niveau 7, SSH SSH permet également : Authentification forte des machines et des clients Utilisation possible des certificats X509 Chiffrer le tunnel Compresser le tunnel sur demande Utilise le port TCP Tunnel de niveau 7, SSH Pré-requis : Logiciel serveur et client, en standard sur Linux, existe en opensource pour Windows Inconvénients : Configuration des tunnels => former les utilisateurs Possibilité d accéder à tout le LAN => attention Avantages : Confidentialité et intégrité des échanges Compression des communications X11 forwarding, transfert de jetons Kerberos et AFS, tunnels Simple d installation et d utilisation Utilisation : VPN d accès (nomades à site) : VPN 44

23 Conclusion Beaucoup de produits, des solutions opensource convenables La tendance actuelle va vers les VPN SSL moins coûteux et moins lourds pour les machines clientes Faites votre choix. 45

Tunnels et VPN. 22/01/2009 Formation Permanente Paris6 86

Tunnels et VPN. 22/01/2009 Formation Permanente Paris6 86 Tunnels et VPN 22/01/2009 Formation Permanente Paris6 86 Sécurisation des communications Remplacement ou sécurisation de tous les protocoles ne chiffrant pas l authentification + éventuellement chiffrement

Plus en détail

Protocoles et services

Protocoles et services Protocoles et services Introduction Présentation Principaux protocoles PPTP GRE L2TP IPSec MPLS SSL Comparatif Démonstration Conclusion Besoins d une entreprise Avoir accès a un réseau local de n importe

Plus en détail

SSL ET IPSEC. Licence Pro ATC Amel Guetat

SSL ET IPSEC. Licence Pro ATC Amel Guetat SSL ET IPSEC Licence Pro ATC Amel Guetat LES APPLICATIONS DU CHIFFREMENT Le protocole SSL (Secure Socket Layer) La sécurité réseau avec IPSec (IP Security Protocol) SSL - SECURE SOCKET LAYER Historique

Plus en détail

Sécurité GNU/Linux. Virtual Private Network

Sécurité GNU/Linux. Virtual Private Network Sécurité GNU/Linux Virtual Private Network By ShareVB Sommaire I.Le concept de réseau privé virtuel...1 a)introduction...1 b)un peu plus sur le fonctionnement du VPN...2 c)les fonctionnalités du VPN en

Plus en détail

Les Réseaux Privés Virtuels (VPN) Définition d'un VPN

Les Réseaux Privés Virtuels (VPN) Définition d'un VPN Les Réseaux Privés Virtuels (VPN) 1 Définition d'un VPN Un VPN est un réseau privé qui utilise un réseau publique comme backbone Seuls les utilisateurs ou les groupes qui sont enregistrés dans ce vpn peuvent

Plus en détail

VPN et Solutions pour l entreprise

VPN et Solutions pour l entreprise VPN et Solutions pour l entreprise C. Pham Université de Pau et des Pays de l Adour Département Informatique http://www.univ-pau.fr/~cpham Congduc.Pham@univ-pau.fr Ces transparents sont basés sur une présentation

Plus en détail

Les RPV (Réseaux Privés Virtuels) ou VPN (Virtual Private Networks)

Les RPV (Réseaux Privés Virtuels) ou VPN (Virtual Private Networks) Les RPV (Réseaux Privés Virtuels) ou VPN (Virtual Private Networks) TODARO Cédric Table des matières 1 De quoi s agit-il? 3 1.1 Introduction........................................... 3 1.2 Avantages............................................

Plus en détail

Le protocole SSH (Secure Shell)

Le protocole SSH (Secure Shell) Solution transparente pour la constitution de réseaux privés virtuels (RPV) INEO.VPN Le protocole SSH (Secure Shell) Tous droits réservés à INEOVATION. INEOVATION est une marque protégée PLAN Introduction

Plus en détail

Sécurité des réseaux sans fil

Sécurité des réseaux sans fil Sécurité des réseaux sans fil Francois.Morris@lmcp.jussieu.fr 13/10/04 Sécurité des réseaux sans fil 1 La sécurité selon les acteurs Responsable réseau, fournisseur d accès Identification, authentification

Plus en détail

Les VPN Fonctionnement, mise en oeuvre et maintenance des Réseaux Privés Virtuels [2ième édition] - 2 tomes

Les VPN Fonctionnement, mise en oeuvre et maintenance des Réseaux Privés Virtuels [2ième édition] - 2 tomes Introduction 1. Objectifs du livre 17 2. Public visé 18 3. Connaissances préalables recommandées 18 4. Changements effectués dans cette deuxième édition 19 5. Organisation de l'ouvrage 19 6. Réseaux, matériels

Plus en détail

1 PfSense 1. Qu est-ce que c est

1 PfSense 1. Qu est-ce que c est 1 PfSense 1 Qu est-ce que c est une distribution basée sur FreeBSD ; un fournisseur de services : serveur de temps : NTPD ; relais DNS ; serveur DHCP ; portail captif de connexion ; un routeur entre un

Plus en détail

Master Informatique 1ère Année 2007. Participants: Tarek Ajroud Jérémy Ameline Charles Balle Fabrice Douchant VPN SSL

Master Informatique 1ère Année 2007. Participants: Tarek Ajroud Jérémy Ameline Charles Balle Fabrice Douchant VPN SSL VPN SSL : Présentation Master Informatique 1ère Année Année 2006-2007 2007 Participants: Tarek Ajroud Jérémy Ameline Charles Balle Fabrice Douchant VPN SSL Durée : 20 minutes Remarques Intervention : 15-20

Plus en détail

Cryptographie Échanges de données sécurisés

Cryptographie Échanges de données sécurisés Cryptographie Échanges de données sécurisés Différents niveaux d'intégration dans l'organisation du réseau TCP/IP Au niveau 3 (couche réseau chargée de l'envoi des datagrammes IP) : IPSec Au niveau 4 (couche

Plus en détail

SSL. Secure Socket Layer. R. Kobylanski romain.kobylanski@inpg.fr. janvier 2005 - version 1.1 FC INPG. Protocole SSL Application avec stunnel

SSL. Secure Socket Layer. R. Kobylanski romain.kobylanski@inpg.fr. janvier 2005 - version 1.1 FC INPG. Protocole SSL Application avec stunnel SSL Secure Socket Layer R. Kobylanski romain.kobylanski@inpg.fr FC INPG janvier 2005 - version 1.1 1 Protocole SSL 2 SSL/TLS Encapsule des protocoles non sécurisés (HTTP IMAP...) dans une couche chiffrée

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free.

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free. 2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant Page:1/11 http://robert.cireddu.free.fr/sin LES DÉFENSES Objectifs du COURS : Ce cours traitera essentiellement

Plus en détail

VPN TLS avec OpenVPN. Matthieu Herrb. 14 Mars 2005

VPN TLS avec OpenVPN. Matthieu Herrb. 14 Mars 2005 VPN TLS avec Matthieu Herrb 14 Mars 2005 Coordinateurs Sécurité CNRS - 14/3/2005 Pour en finir avec IPSec IPSec : sécurisation au niveau réseau. développé avec IPv6, protocoles spécifiques AH & ESP, modes

Plus en détail

Protocole Point-à-Point (PPP)

Protocole Point-à-Point (PPP) Protocole Point-à-Point (PPP) N. Lebedev CPE Lyon lebedev@cpe.fr 2005-2006 1 / 28 Plan I 1 Introduction 2 Session PPP 3 Authentification 4 PPPo(X) PPP over something 5 Configuration PPP 2005-2006 2 / 28

Plus en détail

Windows Server 2008 Sécurité ADMINISTRATION ET CONFIGURATION DE LA SECURITE OLIVIER D.

Windows Server 2008 Sécurité ADMINISTRATION ET CONFIGURATION DE LA SECURITE OLIVIER D. 2013 Windows Server 2008 Sécurité ADMINISTRATION ET CONFIGURATION DE LA SECURITE OLIVIER D. Table des matières 1 Les architectures sécurisées... 3 2 La PKI : Autorité de certification... 6 3 Installation

Plus en détail

VPN. Réseau privé virtuel Usages :

VPN. Réseau privé virtuel Usages : VPN Réseau privé virtuel Usages : fournir l'accès à des ressources internes aux clients nomades relier 2 réseaux d'entreprise (sites distants par ex, ou relier 2 labos de maths ;) ( contourner des sécurités)

Plus en détail

On peut implémenter IPSec sur des liaisons VPN Internet ou Intranet.

On peut implémenter IPSec sur des liaisons VPN Internet ou Intranet. IPSEC Le protocole est utilisé pour sécuriser et fiabiliser les liaisons des entreprises utilisant des protocoles Internet. On peut implémenter IPSec sur des liaisons VPN Internet ou Intranet. L objectif

Plus en détail

Table des matières 1 Accès distant sur Windows 2008 Server...2 1.1 Introduction...2

Table des matières 1 Accès distant sur Windows 2008 Server...2 1.1 Introduction...2 Table des matières 1 Accès distant sur Windows 2008 Server...2 1.1 Introduction...2 1.2 Accès distant (dial-in)...2 1.3 VPN...3 1.4 Authentification...4 1.5 Configuration d un réseau privé virtuel (vpn)...6

Plus en détail

Sécurité des réseaux IPSec

Sécurité des réseaux IPSec Sécurité des réseaux IPSec A. Guermouche A. Guermouche Cours 4 : IPSec 1 Plan 1. A. Guermouche Cours 4 : IPSec 2 Plan 1. A. Guermouche Cours 4 : IPSec 3 Pourquoi? Premier constat sur l aspect critique

Plus en détail

Table des matières AVANT-PROPOS... MODULE 1 : ENVIRONNEMENT... 1-1 MODULE 2 : ATTAQUES COURANTES... 2-1

Table des matières AVANT-PROPOS... MODULE 1 : ENVIRONNEMENT... 1-1 MODULE 2 : ATTAQUES COURANTES... 2-1 Table des matières AVANT-PROPOS... MODULE 1 : ENVIRONNEMENT... 1-1 Problématiques de la sécurité... 1-2 Domaines de la sécurité... 1-4 Buts de la sécurité informatique... 1-6 Niveaux de sécurité... 1-7

Plus en détail

Les réseaux virtuels

Les réseaux virtuels Les réseaux virtuels Pourquoi? VLAN : Virtual LAN Avec ATM VPN: Virtual Private Network -PPTP -L2TP -IPSEC Virtual LAN On a un dilemme: o Protocoles orientés diffusion (CSMA/CD) o Très «plats», pas hiérarchisés,

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 3 01 Quel protocole de la couche application sert couramment à prendre en charge les transferts de fichiers entre un

Plus en détail

Plan. Les pare-feux (Firewalls) Chapitre II. Introduction. Notions de base - Modèle de référence OSI : 7 couches. Introduction

Plan. Les pare-feux (Firewalls) Chapitre II. Introduction. Notions de base - Modèle de référence OSI : 7 couches. Introduction Plan Introduction Chapitre II Les pare-feux (Firewalls) Licence Appliquée en STIC L2 - option Sécurité des Réseaux Yacine DJEMAIEL ISET Com Notions de base relatives au réseau Définition d un pare-feu

Plus en détail

Configuration de l'accès distant

Configuration de l'accès distant Configuration de l'accès distant L'accès distant permet aux utilisateurs de se connecter à votre réseau à partir d'un site distant. Les premières tâches à effectuer pour mettre en oeuvre un accès distant

Plus en détail

Routeur Chiffrant Navista Version 2.8.0. Et le protocole de chiffrement du Réseau Privé Virtuel Navista Tunneling System - NTS Version 3.1.

Routeur Chiffrant Navista Version 2.8.0. Et le protocole de chiffrement du Réseau Privé Virtuel Navista Tunneling System - NTS Version 3.1. Routeur Chiffrant Navista Version 2.8.0 Et le protocole de chiffrement du Réseau Privé Virtuel Navista Tunneling System - NTS Version 3.1.0 Cibles de sécurité C.S.P.N Référence : NTS-310-CSPN-CIBLES-1.05

Plus en détail

Sensibilisation à la sécurité informatique

Sensibilisation à la sécurité informatique Sensibilisation à la sécurité informatique Michel Salomon IUT de Belfort-Montbéliard Département d informatique Michel Salomon Sécurité 1 / 25 Sensibilisation à la sécurité informatique Généralités et

Plus en détail

Action Spécifique Sécurité du CNRS 15 mai 2002

Action Spécifique Sécurité du CNRS 15 mai 2002 Action Spécifique Sécurité du CNRS 15 mai 2002 Sécurité du transport Ahmed Serhrouchni ENST-PARIS Plan. Typologie des solutions Protocole SSL/TLS Introduction Architecture Ports et applications Services

Plus en détail

Présentation sur le tunneling Utilisant SSL, SSH, IPSec. Professeur S. VENTURA Biasino CASSELLA 04 Juillet 2002 ETR_6

Présentation sur le tunneling Utilisant SSL, SSH, IPSec. Professeur S. VENTURA Biasino CASSELLA 04 Juillet 2002 ETR_6 Présentation sur le tunneling Utilisant SSL, SSH, IPSec Professeur S. VENTURA Biasino CASSELLA 04 Juillet 2002 ETR_6 TABLE DES MATIERES Table des matières... 2 Table des illustrations... 3 Résumé... 4

Plus en détail

Sécurité des réseaux wi fi

Sécurité des réseaux wi fi Sécurité des réseaux wi fi, drocourt@iut-amiens.fr IUT Amiens, Département Informatique 1 Mode Ad Hoc 2 Mode Infrastructure AP (Access Point) 3 Mode Infrastructure AP (Access Point) 4 Mode Infrastructure

Plus en détail

Introduction. Adresses

Introduction. Adresses Architecture TCP/IP Introduction ITC7-2: Cours IP ESIREM Infotronique Olivier Togni, LE2I (038039)3887 olivier.togni@u-bourgogne.fr 27 février 2008 L Internet est basé sur l architecture TCP/IP du nom

Plus en détail

SOMMAIRE IMAP. Chapitre 1 IMAP 2. Chapitre 2 IMAP/SSL 12

SOMMAIRE IMAP. Chapitre 1 IMAP 2. Chapitre 2 IMAP/SSL 12 Exchange 2003 / SSL Page 1 sur 30 SOMMAIRE Chapitre 1 2 1.1 Mise en place sur le serveur 2 1.2 Test pour un poste en interne 6 1.3 Test pour un poste nomade 8 Chapitre 2 /SSL 12 2.1 Mise en place sur le

Plus en détail

Relier deux sites distants par un tunnel sécurisé. Nous utiliserons les technologies de cryptage :

Relier deux sites distants par un tunnel sécurisé. Nous utiliserons les technologies de cryptage : TUNNEL IPSEC OBJECTIF Relier deux sites distants par un tunnel sécurisé. Nous utiliserons les technologies de cryptage : AH : Authentification Header, protocole sans chiffrement de données ESP : Encapsulation

Plus en détail

Université de Reims Champagne Ardenne. HTTPS, SSL, SSH, IPSEC et SOCKS. Présenté par : BOUAMAMA Mohamed Nadjib AZIZ Xerin

Université de Reims Champagne Ardenne. HTTPS, SSL, SSH, IPSEC et SOCKS. Présenté par : BOUAMAMA Mohamed Nadjib AZIZ Xerin 2007 2008 Université de Reims Champagne Ardenne Sécurité dans TCP/IP HTTPS, SSL, SSH, IPSEC et SOCKS Présenté par : BOUAMAMA Mohamed Nadjib AZIZ Xerin 1 Protocole HTTPS HTTPS signifie Hypertext Transfer

Plus en détail

Installation VPN Windows 2003 serveur

Installation VPN Windows 2003 serveur Installation VPN Windows 2003 serveur 1. Utilité d'un VPN au sein de Tissea SARL 1.1. Présentation Un réseau privé virtuel (VPN) est un moyen pour se connecter à un réseau privé par le biais d'un réseau

Plus en détail

Bac Pro SEN Epreuve E2 Session 2008. Baccalauréat Professionnel SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES. Champ professionnel : Télécommunications et réseaux

Bac Pro SEN Epreuve E2 Session 2008. Baccalauréat Professionnel SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES. Champ professionnel : Télécommunications et réseaux Baccalauréat Professionnel SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES Champ professionnel : Télécommunications et réseaux EPREUVE E2 ANALYSE D UN SYSTEME ELECTRONIQUE Durée 4 heures coefficient 5 Notes à l attention

Plus en détail

Réseaux Privés Virtuels - Vpn

Réseaux Privés Virtuels - Vpn Réseaux Privés Virtuels - Vpn 1 - Introduction 2 - Principe de fonctionnement 2.1 - Principe général 2.2 - Fonctionnalités des Vpn 2.2.1 - Le Vpn d'accès 2.2.2 - L'intranet Vpn 2.2.3 - L'extranet Vpn 2.2.4

Plus en détail

Devoir Surveillé de Sécurité des Réseaux

Devoir Surveillé de Sécurité des Réseaux Année scolaire 2009-2010 IG2I L5GRM Devoir Surveillé de Sécurité des Réseaux Enseignant : Armand Toguyéni Durée : 2h Documents : Polycopiés de cours autorisés Note : Ce sujet comporte deux parties. La

Plus en détail

Sécurité dans la couche Réseau. Daniel Wasserrab Andreas Wundsam

Sécurité dans la couche Réseau. Daniel Wasserrab <dwasserr@ens-lyon.fr> Andreas Wundsam <awundsam@ens-lyon.fr> Sécurité dans la couche Réseau Daniel Wasserrab Andreas Wundsam Articulation 1. Introduction a) Définition b) IPsec vs. protocoles de la couche application

Plus en détail

Sécurisation des communications

Sécurisation des communications Tunnels et VPN Sécurisation des communications Remplacement ou sécurisation de tous les protocoles ne chiffrant pas l authentification + éventuellement chiffrement des données Permettre d éviter les écoutes

Plus en détail

Administration réseau Introduction

Administration réseau Introduction Administration réseau Introduction A. Guermouche A. Guermouche Cours 1 : Introduction 1 Plan 1. Introduction Organisation Contenu 2. Quelques Rappels : Internet et le modèle TCP/ Visage de l Internet Le

Plus en détail

TECHNICAL NOTE. Configuration d un tunnel VPN entre un firewall NETASQ et le client VPN. Authentification par clé pré-partagée. Version 7.

TECHNICAL NOTE. Configuration d un tunnel VPN entre un firewall NETASQ et le client VPN. Authentification par clé pré-partagée. Version 7. TECHNICAL NOTE TECHNICAL NOTE Configuration d un tunnel VPN entre un firewall NETASQ et le client VPN. Authentification par clé pré-partagée Version 7.0 1 TECHNICAL NOTE : SOMMAIRE SOMMAIRE SOMMAIRE 2

Plus en détail

Virtual Private Network WAFA GHARBI (RT4) CYRINE MAATOUG (RT4) BOCHRA DARGHOUTH (RT4) SALAH KHEMIRI (RT4) MARWA CHAIEB (RT3) WIEM BADREDDINE (RT3)

Virtual Private Network WAFA GHARBI (RT4) CYRINE MAATOUG (RT4) BOCHRA DARGHOUTH (RT4) SALAH KHEMIRI (RT4) MARWA CHAIEB (RT3) WIEM BADREDDINE (RT3) Virtual Private Network WAFA GHARBI (RT4) CYRINE MAATOUG (RT4) BOCHRA DARGHOUTH (RT4) SALAH KHEMIRI (RT4) MARWA CHAIEB (RT3) WIEM BADREDDINE (RT3) Table des matières 1. Présentation de l atelier 2 1.1.

Plus en détail

FTPS AVEC UNE APPLIANCE FAST360 EN COUPURE. Table des matières

FTPS AVEC UNE APPLIANCE FAST360 EN COUPURE. Table des matières FTPS AVEC UNE APPLIANCE FAST360 EN COUPURE Table des matières Principes de FTPS... 2 Généralités... 2 FTPS en mode implicite... 2 FTPS en mode explicite... 3 Certificats SSL / TLS... 3 Atelier de tests

Plus en détail

SSL/TLS: Secure Socket Layer/Transport Layer Secure Quelques éléments d analyse. GRES 2006 Bordeaux 12 Mai 2006. Ahmed Serhrouchni ENST-PARIS CNRS

SSL/TLS: Secure Socket Layer/Transport Layer Secure Quelques éléments d analyse. GRES 2006 Bordeaux 12 Mai 2006. Ahmed Serhrouchni ENST-PARIS CNRS SSL/TLS: Secure Socket Layer/Transport Layer Secure Quelques éléments d analyse GRES 2006 Bordeaux 12 Mai 2006 Ahmed Serhrouchni ENST-PARIS CNRS Plan Introduction (10 minutes) Les services de sécurité

Plus en détail

Approfondissement Technique. Exia A5 VPN

Approfondissement Technique. Exia A5 VPN Approfondissement Technique Exia A5 VPN Amandine Muller & Mathieu Schmitt 12 décembre 2011 Introduction Toute entreprise qui veut progresser et s implanter durablement sur le marché actuel nécessite une

Plus en détail

Eric DENIZOT José PEREIRA Anthony BERGER

Eric DENIZOT José PEREIRA Anthony BERGER Eric DENIZOT José PEREIRA Anthony BERGER M1 aménagé Projet Biblio 1/33 Introduction :... 4 Présentation : rôle et fonctionnement des VPN :... 5 I. Clés, chiffrement, sécurité :... 7 1. Les éléments du

Plus en détail

Programme formation pfsense Mars 2011 Cript Bretagne

Programme formation pfsense Mars 2011 Cript Bretagne Programme formation pfsense Mars 2011 Cript Bretagne I.Introduction : les réseaux IP...2 1.A.Contenu pédagogique...2 1.B....2 1.C...2 1.D....2 II.Premiers pas avec pfsense...2 2.A.Contenu pédagogique...2

Plus en détail

Réseaux Privés Virtuels

Réseaux Privés Virtuels Réseaux Privés Virtuels Introduction Théorie Standards VPN basés sur des standards VPN non standards Nouvelles technologies, WiFi, MPLS Gestion d'un VPN, Gestion d'une PKI Introduction Organisation du

Plus en détail

Configurer ma Livebox Pro pour utiliser un serveur VPN

Configurer ma Livebox Pro pour utiliser un serveur VPN Solution à la mise en place d un vpn Configurer ma Livebox Pro pour utiliser un serveur VPN Introduction : Le VPN, de l'anglais Virtual Private Network, est une technologie de Réseau Privé Virtuel. Elle

Plus en détail

BTS SIO2: module SISR5 TP VPN sous Windows server 2008 TP VPN

BTS SIO2: module SISR5 TP VPN sous Windows server 2008 TP VPN TP VPN Pré requis et Configuration initiale des machines Utilisation de quatre machines, un client (Windows 7 pour simuler le client VPN), un serveur (Windows Server 2008 => WS2008 pour le serveur VPN),

Plus en détail

Réseaux et protocoles Damien Nouvel

Réseaux et protocoles Damien Nouvel Réseaux et protocoles Plan Les couches du réseau Suite de protocoles TCP/IP Protocoles applicatifs pour les sites web Requêtes HTTP 2 / 35 Plan Les couches du réseau Suite de protocoles TCP/IP Protocoles

Plus en détail

RESEAUX TCP/IP: NOTIONS AVANCEES. Preparé par Alberto EscuderoPascual

RESEAUX TCP/IP: NOTIONS AVANCEES. Preparé par Alberto EscuderoPascual RESEAUX TCP/IP: NOTIONS AVANCEES Preparé par Alberto EscuderoPascual Objectifs... Répondre aux questions: Quelles aspects des réseaux IP peut affecter les performances d un réseau Wi Fi? Quelles sont les

Plus en détail

Les pare-feux : concepts

Les pare-feux : concepts Les pare-feux : concepts Premier Maître Jean Baptiste FAVRE DCSIM / SDE / SIC / Audit SSI jean-baptiste.favre@marine.defense.gouv.fr CFI Juin 2005: Firewall (2) 15 mai 2005 Diapositive N 1 /19 C'est quoi

Plus en détail

Cours de Réseau et communication Unix n 6

Cours de Réseau et communication Unix n 6 Cours de Réseau et communication Unix n 6 Faculté des Sciences Université d Aix-Marseille (AMU) Septembre 2013 Cours écrit par Edouard Thiel, http://pageperso.lif.univ-mrs.fr/~edouard.thiel. La page du

Plus en détail

IPSEC ACCÈS DISTANT. Jean-Jacques Puig Institut National des Télécoms jean-jacques.puig@int-evry.fr

IPSEC ACCÈS DISTANT. Jean-Jacques Puig Institut National des Télécoms jean-jacques.puig@int-evry.fr IPSEC & ACCÈS DISTANT Jean-Jacques Puig Institut National des Télécoms jean-jacques.puig@int-evry.fr IPSEC ET ACCÈS DISTANT 1 Les Mécanismes d'ipsec 2 Scénarios d'accès Distants 3 Intégration des Serveurs

Plus en détail

Introduction aux Technologies de l Internet

Introduction aux Technologies de l Internet Introduction aux Technologies de l Internet Antoine Vernois Université Blaise Pascal Cours 2006/2007 Introduction aux Technologies de l Internet 1 Au programme... Généralités & Histoire Derrière Internet

Plus en détail

PACK SKeeper Multi = 1 SKeeper et des SKubes

PACK SKeeper Multi = 1 SKeeper et des SKubes PACK SKeeper Multi = 1 SKeeper et des SKubes De plus en plus, les entreprises ont besoin de communiquer en toute sécurité avec leurs itinérants, leurs agences et leurs clients via Internet. Grâce au Pack

Plus en détail

Partie 5 : réseaux de grandes distances. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.

Partie 5 : réseaux de grandes distances. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed. 1 Réseaux I Partie 5 : réseaux de grandes distances Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.fr 2 Plan 1 Généralités sur les WAN 2 WANs d accès 3

Plus en détail

Figure 1a. Réseau intranet avec pare feu et NAT.

Figure 1a. Réseau intranet avec pare feu et NAT. TD : Sécurité réseau avec Pare Feu, NAT et DMZ 1. Principes de fonctionnement de la sécurité réseau Historiquement, ni le réseau Internet, ni aucun des protocoles de la suite TCP/IP n était sécurisé. L

Plus en détail

Tutorial VPN. Principales abréviations

Tutorial VPN. Principales abréviations Tutorial VPN Ecole d ingénieurs du Canton de Vaud Institut de Télécommunications Tutorial sur les VPN, destiné aux étudiants; rédigé dans le cadre du travail de diplôme. Tutorial VPN Complément au laboratoire

Plus en détail

VPN L2TP/IPsec en utilisant un certificat X.509 v3

VPN L2TP/IPsec en utilisant un certificat X.509 v3 VPN L2TP/IPsec en utilisant un certificat X.509 v3 Installer une autorité de certification d entreprise : Dans notre cas de figure nous sommes dans un domaine qui s appelle «konoha.com». Une autorité de

Plus en détail

La citadelle électronique séminaire du 14 mars 2002

La citadelle électronique séminaire du 14 mars 2002 e-xpert Solutions SA 29, route de Pré-Marais CH 1233 Bernex-Genève Tél +41 22 727 05 55 Fax +41 22 727 05 50 La citadelle électronique séminaire du 14 mars 2002 4 info@e-xpertsolutions.com www.e-xpertsolutions.com

Plus en détail

LAB : Schéma. Compagnie C 192.168.10.30 /24 192.168.10.10 /24 NETASQ

LAB : Schéma. Compagnie C 192.168.10.30 /24 192.168.10.10 /24 NETASQ LAB : Schéma Avertissement : l exemple de configuration ne constitue pas un cas réel et ne représente pas une architecture la plus sécurisée. Certains choix ne sont pas à prescrire dans un cas réel mais

Plus en détail

Intérêt du NAT (Network Address Translation) Administration Réseau Niveau routage. Exemple d Intranet. Principe NAT

Intérêt du NAT (Network Address Translation) Administration Réseau Niveau routage. Exemple d Intranet. Principe NAT Administration Réseau Niveau routage Intérêt du NAT (Network Address Translation) Possibilité d utilisation d adresses privées dans l 4 2 1 Transport Réseau Liaison Physique Protocole de Transport Frontière

Plus en détail

Réseaux. Moyens de sécurisation. Plan. Evolutions topologiques des réseaux locaux

Réseaux. Moyens de sécurisation. Plan. Evolutions topologiques des réseaux locaux Réseaux Evolutions topologiques des réseaux locaux Plan Infrastructures d entreprises Routeurs et Firewall Topologie et DMZ Proxy VPN PPTP IPSEC VPN SSL Du concentrateur à la commutation Hubs et switchs

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11933-X

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11933-X Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11933-X Table des matières Introduction... V CHAPITRE 1 Introduction à SSL VPN... 1 Une histoire d Internet.............................................. 3 Le modèle

Plus en détail

DISTANT ACESS. Emna TRABELSI (RT3) Chourouk CHAOUCH (RT3) Rabab AMMAR (RT3) Rania BEN MANSOUR (RT3) Mouafek BOUZIDI (RT3)

DISTANT ACESS. Emna TRABELSI (RT3) Chourouk CHAOUCH (RT3) Rabab AMMAR (RT3) Rania BEN MANSOUR (RT3) Mouafek BOUZIDI (RT3) DISTANT ACESS Emna TRABELSI (RT3) Chourouk CHAOUCH (RT3) Rabab AMMAR (RT3) Rania BEN MANSOUR (RT3) Mouafek BOUZIDI (RT3) TABLE DES MATIERES I. PRESENTATION DE L ATELIER...2 1. PRESENTATION GENERALE...2

Plus en détail

ISA Serveur 2004 INTERNET SECURITY AND ACCELERATION SERVER OLIVIER D.

ISA Serveur 2004 INTERNET SECURITY AND ACCELERATION SERVER OLIVIER D. 2013 ISA Serveur 2004 INTERNET SECURITY AND ACCELERATION SERVER OLIVIER D. Table des matières 1 Rôles... 3 2 Organisation... 3 3 TP1 : Configurer les règles de pare-feu... 6 4 Le proxy cache... 7 5 Demander

Plus en détail

Réseaux Privés Virtuels Virtual Private Networks

Réseaux Privés Virtuels Virtual Private Networks Réseaux Privés Virtuels Virtual Private Networks 18 Mars 2015 Olivier Perret ENSTA Paristech Réseaux Privés VirtuelsVirtual Private Networks p. 1 lan Rappel du contexte et des besoins Les VPN dans l architecture

Plus en détail

La sécurité des réseaux. 9e cours 2014 Louis Salvail

La sécurité des réseaux. 9e cours 2014 Louis Salvail La sécurité des réseaux 9e cours 2014 Louis Salvail Échanges de clés authentifiés Supposons qu Obélix et Astérix, qui possèdent des clés publiques certifiées PK O et PK A, veulent établir une communication

Plus en détail

Services Réseaux - Couche Application. TODARO Cédric

Services Réseaux - Couche Application. TODARO Cédric Services Réseaux - Couche Application TODARO Cédric 1 TABLE DES MATIÈRES Table des matières 1 Protocoles de gestion de réseaux 3 1.1 DHCP (port 67/68)....................................... 3 1.2 DNS (port

Plus en détail

Annexe C : Numéros de port couramment utilisés

Annexe C : Numéros de port couramment utilisés Annexe C : Numéros de port couramment utilisés Table des matières Affectation de ports pour les services couramment utilisés 1 Les informations contenues dans ce document pourront faire l'objet de modifications

Plus en détail

2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX

2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION 1 2. GÉNÉRALITÉS 5 1. RÔLES DES RÉSEAUX 5 1.1. Objectifs techniques 5 1.2. Objectifs utilisateurs 6 2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX 7 2.1. Les réseaux locaux 7 2.2. Les

Plus en détail

réseau Tableaux de bord de la sécurité 2 e édition Cédric Llorens Laurent Levier Denis Valois Avec la contribution de Olivier Salvatori

réseau Tableaux de bord de la sécurité 2 e édition Cédric Llorens Laurent Levier Denis Valois Avec la contribution de Olivier Salvatori 2 e édition Tableaux de bord de la sécurité réseau Cédric Llorens Laurent Levier Denis Valois Avec la contribution de Olivier Salvatori Groupe Eyrolles, 2003, 2006, ISBN : 2-212-11973-9 8 Protection des

Plus en détail

Les Protocoles de sécurité dans les réseaux WiFi. Ihsane MOUTAIB & Lamia ELOFIR FM05

Les Protocoles de sécurité dans les réseaux WiFi. Ihsane MOUTAIB & Lamia ELOFIR FM05 Les Protocoles de sécurité dans les réseaux WiFi Ihsane MOUTAIB & Lamia ELOFIR FM05 PLAN Introduction Notions de sécurité Types d attaques Les solutions standards Les solutions temporaires La solution

Plus en détail

Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection)

Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection) Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection) Les couches hautes: Responsables du traitement de l'information relative à la gestion des échanges entre systèmes informatiques. Couches basses:

Plus en détail

Protocole industriels de sécurité. S. Natkin Décembre 2000

Protocole industriels de sécurité. S. Natkin Décembre 2000 Protocole industriels de sécurité S. Natkin Décembre 2000 1 Standards cryptographiques 2 PKCS11 (Cryptographic Token Interface Standard) API de cryptographie développée par RSA labs, interface C Définit

Plus en détail

TP réseaux Translation d adresse, firewalls, zonage

TP réseaux Translation d adresse, firewalls, zonage TP réseaux Translation d adresse, firewalls, zonage Martin Heusse, Pascal Sicard 1 Avant-propos Les questions auxquelles il vous est demandé de répondre sont indiquées de cette manière. Il sera tenu compte

Plus en détail

Firewall IDS Architecture. Assurer le contrôle des connexions au. nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1

Firewall IDS Architecture. Assurer le contrôle des connexions au. nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1 Sécurité Firewall IDS Architecture sécurisée d un réseau Assurer le contrôle des connexions au réseau nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1 Sommaire général Mise en oeuvre d une politique de sécurité

Plus en détail

Transmission de données

Transmission de données Transmission de données Réseaux : VPN pour Windows 200x Objectifs. On se propose, dans ce TP, de mettre en uvre un réseau VPN afin que les collaborateurs de l entreprise Worldco puissent se connecter au

Plus en détail

SSH, le shell sécurisé

SSH, le shell sécurisé , le shell sécurisé Objectifs : 1. Présenter le protocole et les outils associés Sébastien JEAN Pourquoi 1/2? Les services standards ne supportent que peu de propriétés de sécurité souvent l identification,

Plus en détail

Le protocole RADIUS Remote Authentication Dial-In User Service

Le protocole RADIUS Remote Authentication Dial-In User Service Remote Authentication Dial-In User Service CNAM SMB 214-215 Claude Duvallet Université du Havre UFR des Sciences et Techniques Courriel : Claude.Duvallet@gmail.com Claude Duvallet 1/26 Objectifs du cours

Plus en détail

Note technique. Recommandations de sécurité relatives à IPsec 1 pour la protection des flux réseau

Note technique. Recommandations de sécurité relatives à IPsec 1 pour la protection des flux réseau P R E M I E R M I N I S T R E Secrétariat général Paris, le 31 août 2012 de la défense et de la sécurité nationale N o DAT-NT-003/ANSSI/SDE/ Agence nationale de la sécurité Nombre de pages du document

Plus en détail

Mise en route d'un Routeur/Pare-Feu

Mise en route d'un Routeur/Pare-Feu Mise en route d'un Routeur/Pare-Feu Auteur : Mohamed DAOUES Classification : T.P Numéro de Version : 1.0 Date de la création : 30.05.2011 2 Suivi des Versions Version : Date : Nature des modifications

Plus en détail

CONSEILS EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ POUR LES PRODUITS COMMERCIAUX (CSPC) RÉSEAUX PRIVÉS VIRTUELS (RPV)

CONSEILS EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ POUR LES PRODUITS COMMERCIAUX (CSPC) RÉSEAUX PRIVÉS VIRTUELS (RPV) CONSEILS EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ POUR LES PRODUITS COMMERCIAUX (CSPC) RÉSEAUX PRIVÉS VIRTUELS (RPV) CSG-01\G Août Page intentionnellement laissée en blanc. Avant-propos Le document est NON CLASSIFIÉ et

Plus en détail

Accès aux ressources informatiques de l ENSEEIHT à distance

Accès aux ressources informatiques de l ENSEEIHT à distance Ecole Nationale Supérieure d Électrotechnique, d Électronique, d Informatique, d Hydraulique et des Télécommunications Accès aux ressources informatiques de l ENSEEIHT à distance Jean-François GINESTE,

Plus en détail

II/ Le modèle OSI II.1/ Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection)

II/ Le modèle OSI II.1/ Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection) II/ Le modèle OSI II.1/ Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection) II.2/ Description des couches 1&2 La couche physique s'occupe de la transmission des bits de façon brute sur un canal de

Plus en détail

Proxy Proxy = passerelle applicative Exemple: proxy/cache FTP, proxy/cache HTTP. Conclusion. Plan. Couche réseau Filtres de paquets (routeur)

Proxy Proxy = passerelle applicative Exemple: proxy/cache FTP, proxy/cache HTTP. Conclusion. Plan. Couche réseau Filtres de paquets (routeur) Proxy Proxy = passerelle applicative Exemple: proxy/cache FTP, proxy/cache HTTP Proxy classique: Les clients sont adaptés pour communiquer avec le proxy avec un protocole spécifique: SOCKS rfc928, proxy

Plus en détail

TP LAN-WAN 2007/2008

TP LAN-WAN 2007/2008 TP LAN-WAN 2007/2008 Firewall (Pare-Feu) I - Objectifs Dans ce TP vous allez utiliser un firewall pour connecter un réseau d entreprise à Internet. Plusieurs aspects vont être abordés : - La définition

Plus en détail

Cours 10. Mise en place des mesures de protection Proxy et Firewall. 2004, Marc-André Léger

Cours 10. Mise en place des mesures de protection Proxy et Firewall. 2004, Marc-André Léger Cours 10 Mise en place des mesures de protection Proxy et Firewall Choix (rappel du cours 9) Ségrégation des réseaux Définition de rôles Firewalls IDS NVAS Honeypots HP Openview et outils de gestion Filtres

Plus en détail

Guide de l'administrateur

Guide de l'administrateur NPD 4956-00 FR Table des matières Table des matières Droits d auteur et marques commerciales À propos du présent manuel Indications et symboles...5 Illustrations...5 Références aux systèmes d exploitation...

Plus en détail

HAUTE DISPONIBILITÉ DE MACHINE VIRTUELLE AVEC HYPER-V 2012 R2 PARTIE CONFIGURATION OPENVPN SUR PFSENSE

HAUTE DISPONIBILITÉ DE MACHINE VIRTUELLE AVEC HYPER-V 2012 R2 PARTIE CONFIGURATION OPENVPN SUR PFSENSE HAUTE DISPONIBILITÉ DE MACHINE VIRTUELLE AVEC HYPER-V 2012 R2 PARTIE CONFIGURATION OPENVPN SUR PFSENSE Projet de semestre ITI soir 4ème année Résumé configuration OpenVpn sur pfsense 2.1 Etudiant :Tarek

Plus en détail

CRYPTOGRAPHIE. Authentification et échange de clé. E. Bresson. Emmanuel.Bresson@sgdn.gouv.fr. SGDN/DCSSI Laboratoire de cryptographie

CRYPTOGRAPHIE. Authentification et échange de clé. E. Bresson. Emmanuel.Bresson@sgdn.gouv.fr. SGDN/DCSSI Laboratoire de cryptographie CRYPTOGRAPHIE Authentification et échange de clé E. Bresson SGDN/DCSSI Laboratoire de cryptographie Emmanuel.Bresson@sgdn.gouv.fr L authentification symétrique I. AUTHENTIFICATION I.1. L AUTHENTIFICATION

Plus en détail