Les psychomotriciens sont des auxiliaires médicaux intervenant sur prescription médicale auprès d une population allant du nouveau-né à la

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les psychomotriciens sont des auxiliaires médicaux intervenant sur prescription médicale auprès d une population allant du nouveau-né à la"

Transcription

1

2 Les psychomotriciens sont des auxiliaires médicaux intervenant sur prescription médicale auprès d une population allant du nouveau-né à la personne âgée. Ils s'occupent des troubles du mouvement et du geste dans leur dimension neuro-motrice, affective, tonico-émotionnelle et cognitive.

3 Les psychomotriciens tiennent compte de la personne dans sa globalité et utilisent la médiation corporelle, entre autres, pour rééduquer les différents troubles psychomoteurs: Retard du développement psychomoteur. Trouble de la régulation tonique et trouble tonico-émotionnel. Trouble du schéma corporel. Trouble de la latéralisation. Trouble de la dominance latérale. Trouble de l organisation spatio-temporelle. Troubles des coordinations : Trouble d Acquisition des Coordinations (TAC), dyspraxie, trouble des équilibres statique et dynamique, trouble des coordination oculomotrice, trouble de la motricité fine. Trouble graphomoteur et dysgraphie. Trouble visuo-spatial. Trouble sensoriel et perceptivo-moteur. Trouble des fonctions exécutives. Instabilité ou inhibition psychomotrice. Trouble de l attention. Trouble des communications non verbales et habiletés sociales.

4 Les motifs de consultation pour un bilan psychomoteur, dans le cadre des troubles des apprentissages, sont très variés: difficultés graphiques(qualité et/ou vitesse et/ou douleur), maladresse globale, coordinations motrices fines mal maîtrisées, difficultés touchant l organisation visuo-spatiale, difficultés attentionnelles avec ou sans agitation, manque d'affirmation de la latéralité. Le bilan psychomoteur est composé de trois parties.

5 En présence des parents et de l enfant, il permet de recueillir un maximum d informations de la grossesse jusqu à aujourd hui : déroulement de la grossesse et de l accouchement, développement psychomoteur, éléments médicaux et/ou paramédicaux, éléments scolaires, éléments sur les activités de la vie quotidienne, éléments sur le plan comportemental et social,

6 L évaluation est basée sur des tests psychomoteurs étalonnés et sur une observation clinique. Ainsi sont évaluées: Les capacités motrices, praxiques et sensori- motrice (tonus, latéralité, praxies idéomotrices, graphomotricité, motricité fine, coordinations globales et équilibre statique et dynamique) Les capacités cognitives (schéma corporel, praxies constructives, organisation spatiale et temporelle, attention, )

7 Il s agit d une entrevue avec les parents, la présence de l enfant est en général souhaitée, afin d évoquer en détails des observations faites lors du bilan et de restituer les résultats des test proposés. Est alors proposé un projet thérapeutique découlant des conclusions du bilan. Il peut-être conseiller, avec l accord du médecin référent, des bilans complémentaires.

8 Concernant les difficultés touchant les fonctions exécutives si elles n'apparaissent pas de prime abord, à travers les différents tests réalisés et nos observations cliniques nous pouvons détecter différentes difficultés pouvant s inscrire dans un syndrome dys-exécutif: Défaut de planification, Défaut de planification, Manque d inhibition et impulsivité, Inadaptation à une situation nouvelle, Persévération cognitive, Trouble de la mémoire de travail, Incapacité à soutenir son attention.

9 Les différentes fonctions exécutives sont très souvent stimulées lors d une rééducation en psychomotricité, à travers des exercices faisant appel au traitement visuo-spatial et aux différentes coordinations motrices. Certaines médiations corporelles comme la relaxation permettent également de travailler certains aspects exécutifs. Voici trois exemples d activités, parmi de nombreuses autres, pouvant être proposées en séance de psychomotricité.

10 Le Rush-hour L enfant doit faire sortir la voiture rouge du parking embouteillé en déplaçant les autres véhicules la bloquant. Il n a pas le droit de soulever les véhicules et ne peut les déplacer que dans les directions imposées par la grille de jeu.

11 Inciter l enfant, dans les premiers niveaux, à se représenter mentalement le trajet. Faire émerger des stratégies que l enfant va pouvoir s approprier et les transférer à d autres activités.

12 Color Addict le but est de ne plus avoir de cartes en les posant sur le tas central. On joue soit chacun notre tour soit le plus rapidement possible. Les cartes sont posées en fonction de leur couleur et/ou du mot inscrit. C est une activité permettant de stimuler entre autre l attention, la flexibilité mentale, l inhibition,

13 Le parcours permet d'instaurer un cadre à partir duquel l'enfant va devoir s'organiser pour traverser les différentes étapes du début à la fin tout en suivant certaines règles. Riches et divers, j énoncerais différentes méthodes et/ou consignes pouvant être appliquées à un parcours moteur.

14 Concrétiser le début et la fin du parcours. Faire répéter les différentes étapes du parcours par l enfant avant de le faire. A la fin du parcours, faire vérifier à l enfant si les différentes consignes ont été respectées et corriger si nécessaire. L enfant peut créer le parcours, à lui d expliquer les différentes étapes qu il a imaginées. Rajouter des consignes pour stimuler l inhibition et l adaptation à une situation nouvelle. Imposer des contraintes dans la création d un parcours (il faut utiliser 3 plots ou il faut deux éléments «sauter par-dessus») Mettre au sein du parcours des éléments stimulant l inhibition motrice (s arrêter ou faire une action à un instant précis, se déplacer au milieu d éléments sans les toucher, Faire varier le rythme de réalisation (vite et lentement) Faire créer un parcours à l enfant sur un plan, lui faire lister le matériel nécessaire puis le fabriquer. Faire faire à l'enfant un parcours les yeux bandés en lui demandant de se concentrer sur chaque étape. A la fin, lui demander de le dessiner et de refaire la progression graphiquement.

15 La relaxation quelle qu'elle soit, a pour but de favoriser la prise de son conscience de ses sensations corporelles, le relâchement tonique et une détente psychique. Ce travail qu'il soit proposé de manière isolée ou précédant d'autres activités au sein de la séance permet de diminuer l'agitation motrice et d'augmenter la disponibilité et la concentration. De plus, ce travail permet de développer la verbalisation chez l'enfant. Ce genre d'exercices peut tout à fait être utilisé par l'enfant de manière autonome dans son quotidien.

16 Si la demande d un bilan et/ou d une prise en charge en psychomotricité n est pas directement pour un syndrome dys-exécutif, il apparait évident que la psychomotricité a une place dans le suivi et la rééducation des enfants présentant ce type de difficultés. La psychomotricité, dans la rééducation des fonctions exécutives, est complémentaire d autres suivis tels que l ergothérapie, l orthophonie et la psychologie. Ainsi la coordination des soins est indispensable, la présence des réseaux, tel que le réseau TAP, est donc plus qu importante.

Troubles des apprentissages et psychomotricité

Troubles des apprentissages et psychomotricité Troubles des apprentissages et psychomotricité Annie Bachelard Avril 2008 Rappel historique _ 1947 le prof. Julian de AJURRIAGUERRA (Neurologue - neuropsychiatre - psychologue - psychanalyste) et son équipe

Plus en détail

Troubles spécifiques des apprentissages

Troubles spécifiques des apprentissages Troubles spécifiques des apprentissages 1 La démarche diagnostique Dr Chouchane Pédiatre Mme Vinet Psychologue Dr Dulieu Médecin rééducateur Dr Guimas Pédiatre Mme Saltarelli Orthophoniste Mme Laprevotte

Plus en détail

L ergothérapie Les troubles de l écriture chez l enfant maladroit

L ergothérapie Les troubles de l écriture chez l enfant maladroit L ergothérapie Les troubles de l écriture chez l enfant maladroit Nathalie BEAUREZ, ergothérapeute Réseau DYS 42 Mardi 24 mars 2015 L enfant maladroit et l ergothérapie Premier contact Un enfant présentant

Plus en détail

Diplôme d Etat PSYCHOMOTRICIEN. Référentiel d activités

Diplôme d Etat PSYCHOMOTRICIEN. Référentiel d activités Ministère de la santé et des sports DGOS RH2 Diplôme d Etat PSYCHOMOTRICIEN Référentiel d activités Préambule La psychomotricité résulte de l'intégration en synergie des fonctions relatives au tonus musculaire,

Plus en détail

La scolarisation des élèves présentant des troubles. cognitives. Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire

La scolarisation des élèves présentant des troubles. cognitives. Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire La scolarisation des élèves présentant des troubles importants des fonctions cognitives Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire INTRODUCTION Une nécessaire coopération entre tous les acteurs présents

Plus en détail

Mathématiques et Motricité

Mathématiques et Motricité Mathématiques et Motricité Céline Gineste CPC EPS Montauban Sud et Montauban ASH Novembre 2013 Faire des mathématiques à l école maternelle? Il ne s agit pas de construire un apprentissage mathématiques

Plus en détail

«Évaluation et prise en charge orthoptique précoce des enfants à risque de troubles neurovisuels»

«Évaluation et prise en charge orthoptique précoce des enfants à risque de troubles neurovisuels» «Évaluation et prise en charge orthoptique précoce des enfants à risque de troubles neurovisuels» Prise en charge précoce et globale des enfants atteints de maladie rare. 3è journée organisée par le réseau

Plus en détail

Référence : Michèle MAZEAU - Neuropsychologie et troubles des apprentissages - MASSON, 2005.

Référence : Michèle MAZEAU - Neuropsychologie et troubles des apprentissages - MASSON, 2005. Déficits d attention avec ou sans impulsivité et/ou hyperactivité. Syndromes dysexécutifs. Conseils aux enseignants et rééducateurs. Dr Alain POUHET. Médecin de Rééducation. Référence : Michèle MAZEAU

Plus en détail

Troubles des apprentissages et du développement. La démarche diagnostique

Troubles des apprentissages et du développement. La démarche diagnostique Troubles des apprentissages et du développement 1 La démarche diagnostique 1.Eliminer une origine sensorielle, neurologique, médicale 2.Evaluer le fonctionnement et les répercussions fonctionnelles 3.Coordonner

Plus en détail

Les praxies. Une fois acquise, une praxie ne s oublie pas.

Les praxies. Une fois acquise, une praxie ne s oublie pas. Les praxies Ce sont les fonctions de gestion et de pré-programmation des gestes intentionnels. Elles se situent à un niveau supérieur. Elles sont différentes de la commande motrice. Une praxie, c est le

Plus en détail

Déroulement détaillé pour une évaluation neuropsychologique

Déroulement détaillé pour une évaluation neuropsychologique Déroulement détaillé pour une évaluation neuropsychologique Les neuropsychologues de notre équipe se distinguent par leurs nombreuses années d expérience ainsi que par la qualité reconnue de leurs évaluations

Plus en détail

Centre Claude Bernard. Livret d accueil à l usage des familles

Centre Claude Bernard. Livret d accueil à l usage des familles Centre Claude Bernard Livret d accueil à l usage des familles Vous avez bien voulu nous faire confiance pour vous aider à traiter les problèmes que vous rencontrez actuellement avec votre enfant. Afin

Plus en détail

Association de Zoothérapie de Paris et de la région parisienne

Association de Zoothérapie de Paris et de la région parisienne Dossier de Presse Association de Zoothérapie de Paris et de la région parisienne www.azp.fr Qu est ce que la Zoothérapie? «Zoothérapie : Thérapie Assistée par l Animal (TAA)» Utilisée comme auxiliaire

Plus en détail

TABLE RONDE DU 21/11/2001

TABLE RONDE DU 21/11/2001 TABLE RONDE DU 21/11/2001 Devenir parents est une aventure qui se construit au quotidien avec ses enfants. Dans notre société, les modifications récentes de la structure familiale comme les familles monoparentales

Plus en détail

Les troubles spécifiques du développement de la parole et du langage. ASH/Document Béatrice DDEC Gard

Les troubles spécifiques du développement de la parole et du langage. ASH/Document Béatrice DDEC Gard Les troubles spécifiques du développement de la parole et du langage ASH/Document Béatrice DDEC Gard 1 Quelques précisions 3 à 5 % des enfants en âge scolaire souffrent de troubles du langage de type expressif

Plus en détail

3-Qu entend on par analyse modulaire? C est l identification des domaines de compétence mis en jeu dans une tâche.

3-Qu entend on par analyse modulaire? C est l identification des domaines de compétence mis en jeu dans une tâche. 1-Titre 2-En tant qu ergothérapeute, nous avons été fréquemment sollicité pour de jeunes enfants présentant des difficultés graphiques. Parallèlement, sous l influence des neurosciences, nous avons fait

Plus en détail

L OUTIL «CLASSE ÉTAPE» UNE MODALITÉ DE COOPÉRATION MÉDICO-SOCIAL / EDUCATION NATIONALE

L OUTIL «CLASSE ÉTAPE» UNE MODALITÉ DE COOPÉRATION MÉDICO-SOCIAL / EDUCATION NATIONALE L OUTIL «CLASSE ÉTAPE» UNE MODALITÉ DE COOPÉRATION MÉDICO-SOCIAL / EDUCATION NATIONALE UN AGRÉMENT «Les Instituts Thérapeutiques, Educatifs et Pédagogiques accueillent les enfants adolescents ou jeunes

Plus en détail

Suivi de l aide personnalisée C I R C O N S C R I P T I O N A J A C C I O I I -

Suivi de l aide personnalisée C I R C O N S C R I P T I O N A J A C C I O I I - Suivi de l aide personnalisée C I R C O N S C R I P T I O N A J A C C I O I I - A S H Les modalités de repérage Ajaccio II - ASH Trois grands types de repérage pour mettre en œuvre l aide personnalisée

Plus en détail

- GEOPSY.COM - Psychologie interculturelle et Psychothérapie - OBSERVATIONS ET HYPOTHESES PSYCHOPATHOLOGIQUES

- GEOPSY.COM - Psychologie interculturelle et Psychothérapie - OBSERVATIONS ET HYPOTHESES PSYCHOPATHOLOGIQUES OBSERVATIONS ET HYPOTHESES PSYCHOPATHOLOGIQUES INTRODUCTION - contexte de consultation - présentation générale enfant et famille - symptômes prévalents, au devant du tableau clinique - âge (des troubles

Plus en détail

DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE

DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE MINISTERE CHARGE DES AFFAIRES SOCIALES re DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE Diplôme d Etat d'aide Médico-Psychologique fonctions d encadrement NOTICE D ACCOMPAGNEMENT DU LIVRET 2 Cette notice

Plus en détail

La prépa intégrée pour réussir votre concours paramédical Psychomotricité, Aide- soignant, Auxiliaire de puériculture

La prépa intégrée pour réussir votre concours paramédical Psychomotricité, Aide- soignant, Auxiliaire de puériculture La prépa intégrée pour réussir votre concours paramédical Psychomotricité, Aide- soignant, Auxiliaire de puériculture PrépEMAP : réussir dans les métiers de la santé Le sanitaire : un secteur qui ne connaît

Plus en détail

IREM- 13 juin 2009. Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences

IREM- 13 juin 2009. Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences FORMATION CONTINUE DES ENSEIGNANTS EN MATHEMATIQUES IREM- 13 juin 2009 Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences Des types de formation continue Des stages

Plus en détail

La méthode Jaques-Dalcroze au service du musicien actuel

La méthode Jaques-Dalcroze au service du musicien actuel 1 La méthode Jaques-Dalcroze au service du musicien actuel I Définition La rythmique Jaques-Dalcroze est une méthode d éducation musicale qui met en relation les liens naturels et bénéfiques entre le mouvement

Plus en détail

La Dyspraxie. Qui? Ce n est pas une fatalité ni une tare, pas même une maladie. Parlez-en!

La Dyspraxie. Qui? Ce n est pas une fatalité ni une tare, pas même une maladie. Parlez-en! La Dyspraxie Qui? Trouble de l acquisition de la coordination,maladresse motrice Réalisé par Martine Rouèche, Anne-Marie Guye et de Liza Morandi Enfant maladroit, peu organisé Peu autonome pour les activités

Plus en détail

Filière éducation et insertion

Filière éducation et insertion . Filière éducation et insertion La filière «Éducation et Insertion» rassemble les équipes de professionnels chargés de conduire les projets personnalisés dans leur triple dimension : éducative, thérapeutique

Plus en détail

D S Y P S R P A R XI X E

D S Y P S R P A R XI X E ZOOM sur la DYSPRAXIE 1 Les praxies : «Une bibliothèque de gestes tout prêts» L automatisation des praxies représente une économie d énergie, ce qui permet de faire une autre tâche en même temps. L élève

Plus en détail

Difficultés en graphisme et en écriture. Sandrine POINSOT Graphothérapeute et ergothérapeute 28 allée de rosny 93320 Les Pavillons Sous Bois

Difficultés en graphisme et en écriture. Sandrine POINSOT Graphothérapeute et ergothérapeute 28 allée de rosny 93320 Les Pavillons Sous Bois Difficultés en graphisme et en écriture Sandrine POINSOT Graphothérapeute et ergothérapeute 28 allée de rosny 93320 Les Pavillons Sous Bois Différence entre graphisme et écriture Le graphisme concerne

Plus en détail

OUTILS D ÉVALUATION DES T.A.C. ET DYSPRAXIE

OUTILS D ÉVALUATION DES T.A.C. ET DYSPRAXIE OUTILS D ÉVALUATION DES T.A.C. ET DYSPRAXIE Dépistage 4 ans 9 ans B.R.E.V : Batterie rapide d évaluation fonctions cognitives (C. Billard) Evaluation fonctions cognitives en«écart-type», langagières et

Plus en détail

«YOUPLA GO! 9 TRAITS POUR TOUT ECRIRE» UNE METHODE D APPRENTISSAGE DE LA CONSTRUCTION GRAPHIQUE EN

«YOUPLA GO! 9 TRAITS POUR TOUT ECRIRE» UNE METHODE D APPRENTISSAGE DE LA CONSTRUCTION GRAPHIQUE EN «YOUPLA GO! 9 TRAITS POUR TOUT ECRIRE» UNE METHODE D APPRENTISSAGE DE LA CONSTRUCTION GRAPHIQUE EN ERGOTHERAPIE Anne-Laure GUILLERMIN Ergothérapeute D.E. Sophie LEVEQUE-DUPIN Ergothérapeute D.E. Avril

Plus en détail

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE NOTICE DESCRIPTIVE DE AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE RENTREE DE NOVEMBRE 2015 1. Le métier d Aide- Médico-Psychologique L aide médico-psychologique (A.M.P.) exerce une fonction d accompagnement et d aide dans

Plus en détail

L approche sensorimotrice de l oralité dans le développement de l enfant. Marie Noëlle PALOUZIER Kinésithérapeute et psychomotricienne

L approche sensorimotrice de l oralité dans le développement de l enfant. Marie Noëlle PALOUZIER Kinésithérapeute et psychomotricienne L approche sensorimotrice de l oralité dans le développement de l enfant Marie Noëlle PALOUZIER Kinésithérapeute et psychomotricienne Le cadastre de Bullinger Le développement sensori moteur Une suite

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie )

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) Références : - Loi n 2005-380 du 23 avril 2005 d orientation sur l éducation.

Plus en détail

Dossier des documents de suivi formatif des stages

Dossier des documents de suivi formatif des stages Filières secondaires Dossier des documents de suivi formatif des stages Haute Ecole Pédagogique Documents à l usage des étudiants et des praticiens formateurs Version: 17.08.2010 Pour désigner les personnes,

Plus en détail

Troubles des apprentissages et rôle du neuropsychologue

Troubles des apprentissages et rôle du neuropsychologue Troubles des apprentissages et rôle du neuropsychologue Formation PLURADYS Mathilde MIGNON mathilde-mignon@club-internet.fr La neuropsychologie : spécialité de la psychologie qui fournit une compréhension

Plus en détail

8.1. : CONSTRUCTION D UN LIVRET DE COMPETENCES DANS LE SECTEUR DE LA PETITE ENFANCE

8.1. : CONSTRUCTION D UN LIVRET DE COMPETENCES DANS LE SECTEUR DE LA PETITE ENFANCE 8.1. : CONSTRUCTION D UN LIVRET DE COMPETENCES DANS LE SECTEUR DE LA PETITE ENFANCE Nathalie CASTAING Professeur coordinatrice UPI LP BARADAT 64000 PAU Mai 2010 CONTETE : Lucie, élève en troisième année

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX AIDES MÉDICO PSYCHOLOGIQUE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX AIDES MÉDICO PSYCHOLOGIQUE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX AIDES MÉDICO PSYCHOLOGIQUE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D AIDE MÉDICO PSYCHOLOGIQUE 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

Plus en détail

Guide pour la rédaction de votre programme éducatif

Guide pour la rédaction de votre programme éducatif Guide pour la rédaction de votre programme éducatif Ce document est un guide afin de vous soutenir dans la rédaction de votre programme éducatif Un programme éducatif est un document qui présente les grandes

Plus en détail

Table des matières. Le développement psychomoteur de l enfant, de la naissance à trois ans

Table des matières. Le développement psychomoteur de l enfant, de la naissance à trois ans 2013-2014 Table des matières Devenir référent psychomoteur de sa structure : Développement Psychomoteur : Le développement psychomoteur de l enfant, de la naissance à trois ans La motricité libre et ses

Plus en détail

R APPO R T D E ST A G E

R APPO R T D E ST A G E Master 2 Linguistique Générale et Appliquée Fonctionnements Linguistiques et Dysfonctionnements Langagiers Parcours : Handicap langagier, prévention, diagnostic, réhabilitation R APPO R T D E ST A G E

Plus en détail

actualités dossier spécial agenda de l INSHEA plastiques Publication trimestrielle - Numéro 41- novembre 2009-5 euros novembre 2009 / page : 1

actualités dossier spécial agenda de l INSHEA plastiques Publication trimestrielle - Numéro 41- novembre 2009-5 euros novembre 2009 / page : 1 Publication trimestrielle - Numéro 41- novembre 2009-5 euros actualités dossier spécial agenda u Autisme Europe ules Orthophonistes ugrandir ensemble u Troubles psychomoteurs et autisme u Enseigner les

Plus en détail

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE. ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE. ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L aide médico-psychologique (A.M.P.) exerce une fonction d accompagnement

Plus en détail

DÉFINITIONS. Motricité. Robert Rigal ÉDUCATION MOTRICE DE L ENFANT DE 4 À 11 ANS

DÉFINITIONS. Motricité. Robert Rigal ÉDUCATION MOTRICE DE L ENFANT DE 4 À 11 ANS ÉDUCATION MOTRICE DE L ENFANT DE 4 À 11 ANS Robert Rigal DÉFINITIONS Motricité Ensemble des fonctions qui assurent les mouvements autogénérés d un organisme; Étude des mouvements humains et de leurs caractéristiques

Plus en détail

Evolution sur 12 mois

Evolution sur 12 mois Suivi psycho-éducatif à domicile d un enfant porteur d un X-Fragile : Intérêt des approches cognitive, comportementale et intégrale Evolution sur 12 mois Mehdi LIRATNI Docteur en Psychologie de l Université

Plus en détail

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ Analyse des dispositions de la Loi sur l Instruction publique (LIP), de la Politique générale pour l établissement des services éducatifs à offrir aux élèves en difficulté d

Plus en détail

ANNEXE III REFERENTIEL DE FORMATION CONTENU INDICATIF

ANNEXE III REFERENTIEL DE FORMATION CONTENU INDICATIF ANNEXE III DOMAINES DE COMPETENCES VISES compétences 1 - Connaissance de la personne 1.1. Situer la personne aux différents stades de son développement 1.2. Situer la personne aidée dans son contexte social

Plus en détail

TDAH Point de vue du neuropédiatre. Catherine Allaire CHU de Rennes Journée CRTLA Oct 2013

TDAH Point de vue du neuropédiatre. Catherine Allaire CHU de Rennes Journée CRTLA Oct 2013 TDAH Point de vue du neuropédiatre Catherine Allaire CHU de Rennes Journée CRTLA Oct 2013 Données utilisées Littérature médicale nombreuses publications Rapport HAS 2012 réévaluation des spécialités contenant

Plus en détail

MAI 2010 Document révisé juin 2012. Document 1

MAI 2010 Document révisé juin 2012. Document 1 MAI 2010 Document révisé juin 2012 Document 1 Commission scolaire de la Riveraine 1 Niveau 1 Classe ordinaire avec l enseignante ou l enseignant comme premier responsable de la prévention, du dépistage,

Plus en détail

TDAH et psychomotricité vendredi 11 Octobre 2013

TDAH et psychomotricité vendredi 11 Octobre 2013 TDAH et psychomotricité vendredi 11 Octobre 2013 Liza PUJOL, psychomotricienne CRTLA Sandrine DELHORBE, psychomotricienne SMPRe, CHU Pontchaillou RENNES CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES Implication

Plus en détail

Le développement psychomoteur «Comment m accompagner tout au long des étapes de mon développement» Converset Gaëlle Psychomotricienne Janv 2013

Le développement psychomoteur «Comment m accompagner tout au long des étapes de mon développement» Converset Gaëlle Psychomotricienne Janv 2013 Partenaire de Le développement psychomoteur «Comment m accompagner tout au long des étapes de mon développement» Converset Gaëlle Psychomotricienne Janv 2013 Définitions L acquisition des fonctions motrices

Plus en détail

Le Trouble TDAH. Avril 2009 ASH 04 1

Le Trouble TDAH. Avril 2009 ASH 04 1 Le Trouble Déficit de l Attention/ l ttention/hyperactivité TDAH Avril 2009 ASH 04 1 Caractéristiques ristiques Ce trouble est caractéris risé par : des difficultés à se concentrer «je suis très s facilement

Plus en détail

Syndrome d Asperger: Bilan diagnostique au. CRA de Picardie

Syndrome d Asperger: Bilan diagnostique au. CRA de Picardie Syndrome d Asperger: Bilan diagnostique au CRA de Picardie Pr C Mille, Dr M Bon Saint Come, (Pédopsychiatres), Dr A Simonot (neuropédiatre) H Bué, C Moulin (Psychologues), V Bury (Psychomotricienne), A-L

Plus en détail

La Fondation Médéric Alzheimer a réalisé en 2011 une enquête nationale

La Fondation Médéric Alzheimer a réalisé en 2011 une enquête nationale LA LETTRE DE L OBSERVATOIRE DES DISPOSITIFS DE PRISE EN CHARGE ET D ACCOMPAGNEMENT DE LA MALADIE D ALZHEIMER Décembre 2011 - N 22 édito Bien-être corporel, mise à distance des angoisses, réactivation de

Plus en détail

L APPROCHE NEUROPSYCHOLOGIQUE EN ADDICTOLOGIE. David Lefebvre, psychologue

L APPROCHE NEUROPSYCHOLOGIQUE EN ADDICTOLOGIE. David Lefebvre, psychologue L APPROCHE NEUROPSYCHOLOGIQUE EN ADDICTOLOGIE David Lefebvre, psychologue LA NEUROPSYCHOLOGIE Neuropsychologie: étude des liens entre les lésions cérébrales et les conséquences sur les comportements des

Plus en détail

4/ MEMORISATION. - Difficultés de mémorisation - Leçons, poésie, tables de multiplication - Calcul mental - Mémoire des consignes

4/ MEMORISATION. - Difficultés de mémorisation - Leçons, poésie, tables de multiplication - Calcul mental - Mémoire des consignes Adaptations Lycée Difficultés repérées Adaptations et aménagements possibles (non exhaustif) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE - Lenteur en lecture - Erreurs de lecture - Compréhension difficile du texte lu -

Plus en détail

Les domaines de compétences

Les domaines de compétences ACCOMPAGNEMENT ET AIDE individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Associer aux actes essentiels de la vie quotidienne des moments d échange privilégiés. Veiller au respect du rythme

Plus en détail

FORMATION DES AIDANTS FAMILIAUX

FORMATION DES AIDANTS FAMILIAUX FORMATION DES AIDANTS FAMILIAUX ILE-DE-FRANCE 2016 Autisme : Se former pour mieux comprendre Contact : Pascaline RETIF - Tél. : 0783513968 - e-mail : formationaidant@craif.org Qu est-ce que l autisme?

Plus en détail

L élève présentant des besoins éducatifs particuliers. Guide du parcours à destination des professionnels

L élève présentant des besoins éducatifs particuliers. Guide du parcours à destination des professionnels L élève présentant des besoins éducatifs particuliers Guide du parcours à destination des professionnels La difficulté scolaire et la commande d inclusion La déclaration de Salamanque de 1994 a proclamé

Plus en détail

Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance

Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance Conception : Régis PEYRARD Educateur de Jeunes Enfants - intervenant musical indépendant

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

Premier bilan des groupes «marionnettes» et «montage vidéo»

Premier bilan des groupes «marionnettes» et «montage vidéo» Premier bilan des groupes «marionnettes» et «montage vidéo» L hôpital de jour pour adolescents de l ASM13 accueille pour des soins de longue durée des patients ayant tous présenté des troubles psychiques

Plus en détail

Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne

Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Référentiel Fonction / Activités fonctions Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Accompagnement dans la relation à l environnement / Maintien de la vie

Plus en détail

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Le plan d intervention au service de la réussite de l élève Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Objectif de la présentation Présenter les orientations ministérielles qui sous-tendent

Plus en détail

Management, stress et risques psychosociaux

Management, stress et risques psychosociaux S. CHAMPION - 1 Management et RP Management, stress et risques psychosociaux Objectifs Cette action de formation propose de : Comprendre et d identifier les risques psychosociaux Acquérir une culture commune

Plus en détail

Les Qualités Physiques

Les Qualités Physiques Les Qualités Physiques Introduction : Tantôt qualifiées de capacités motrices ou physiques, d aptitudes ou de potentialités, les qualités physiques, de par leurs interrelations internes mais aussi de par

Plus en détail

L APPORT DE L INFORMATIQUE DANS LE PARCOURS DE RÉÉDUCATION ET DE COMPENSATION DES TROUBLES SPÉCIFIQUES DES APPRENTISSAGES

L APPORT DE L INFORMATIQUE DANS LE PARCOURS DE RÉÉDUCATION ET DE COMPENSATION DES TROUBLES SPÉCIFIQUES DES APPRENTISSAGES L APPORT DE L INFORMATIQUE DANS LE PARCOURS DE RÉÉDUCATION ET DE COMPENSATION DES TROUBLES SPÉCIFIQUES DES APPRENTISSAGES Le 10 décembre 2010 Organisateur: EPI PROVENCE Sébastien Verjux Ergothérapeute

Plus en détail

GUIDE MEMO DES INFORMATIONS SUR L ENFANT A RECHERCHER DANS LE PAYS D ORIGINE LORS DU SEJOUR SUR PLACE

GUIDE MEMO DES INFORMATIONS SUR L ENFANT A RECHERCHER DANS LE PAYS D ORIGINE LORS DU SEJOUR SUR PLACE GUIDE MEMO DES INFORMATIONS SUR L ENFANT A RECHERCHER DANS LE PAYS D ORIGINE LORS DU SEJOUR SUR PLACE Identité et fonction de l interlocuteur : Date : IDENTITE ET STATUT JURIDIQUE DE L ENFANT Nom et prénom

Plus en détail

Jeux de coopération et langage: Utiliser les jeux de coopération au service des apprentissages langagiers à l école maternelle

Jeux de coopération et langage: Utiliser les jeux de coopération au service des apprentissages langagiers à l école maternelle Animation Pédagogique Direction des services départementaux de l Éducation nationale du Loir-et-Cher Groupe Jeux de coopération et langage: Utiliser les jeux de coopération au service des apprentissages

Plus en détail

ReSanté-Vous. le groupe. Accompagnement

ReSanté-Vous. le groupe. Accompagnement ReSanté-Vous le groupe Accompagnement Edito En 2007, suite à deux études cliniques sur l effet des approches non médicamenteuses chez les personnes atteintes d une démence de type Alzheimer, nous avons

Plus en détail

Carnet de Stage de L'Externe en Médecine Générale. Nom : Prénom : DFASM1 DFASM2

Carnet de Stage de L'Externe en Médecine Générale. Nom : Prénom : DFASM1 DFASM2 1 Carnet de Stage de L'Externe en Médecine Générale Nom : Prénom : DFASM1 DFASM2 Stage du / /.. au / /.. Coordonnées de l externe 2 Coordonnées du ou des maîtres de stage des universités Maître de stage

Plus en détail

L ACTE PEDAGOGIQUE D ENTRAINER. Guy Petitgirard Entraineur National FFHB 1 L ACTE D ENTRAINER 1) DU DIAGNOSTIC A L INTERVENTION

L ACTE PEDAGOGIQUE D ENTRAINER. Guy Petitgirard Entraineur National FFHB 1 L ACTE D ENTRAINER 1) DU DIAGNOSTIC A L INTERVENTION L ACTE PEDAGOGIQUE D ENTRAINER 1 L ACTE D ENTRAINER 1) DU DIAGNOSTIC A L INTERVENTION 2 1 LE JEU DE L EQUIPE Répond à des principes S appuie sur un «projet de jeu» Est la résultante de la coordination

Plus en détail

D EDUCATION. Institut de la Providence - Humanités (GPH) Faubourg de Bruxelles, 105 6041 Gosselies. 071.34.93.10 - http://www.gph.

D EDUCATION. Institut de la Providence - Humanités (GPH) Faubourg de Bruxelles, 105 6041 Gosselies. 071.34.93.10 - http://www.gph. AGENT(E) D EDUCATION Institut de la Providence - Humanités (GPH) Faubourg de Bruxelles, 105 6041 Gosselies 071.34.93.10 - http://www.gph.be 3 ème Degré Technique de Qualification Agent/Agente d Education

Plus en détail

Troubles Acquisition de la coordination et Dyspraxie de Développement C.Fossoud Centre référent des troubles d Apprentissage

Troubles Acquisition de la coordination et Dyspraxie de Développement C.Fossoud Centre référent des troubles d Apprentissage Troubles Acquisition de la coordination et Dyspraxie de Développement C.Fossoud Centre référent des troubles d Apprentissage T.A.C. et Dyspraxie de Développement Définitions PRAXIES : coordination motrice

Plus en détail

FORMATION 03/04/2014 CONSEIL GENERAL DIJON

FORMATION 03/04/2014 CONSEIL GENERAL DIJON DYSPRAXIES / TAC FORMATION 03/04/2014 CONSEIL GENERAL DIJON Diaporama réalisé par Julie LAPREVOTTE, ergothérapeute - D.U. en Neuropsychologie - Certificat Post Grade en Intégration Sensorielle - D.U. PATA

Plus en détail

TROUBLES PSYCHOLOGIQUES

TROUBLES PSYCHOLOGIQUES TROUBLES PSYCHOLOGIQUES DANS LA SEP Pr Michèle Montreuil Professeur de psychologie Université Paris 8 La dépression, l anxiété et la labilité émotionnelle ne sont pas rares Dans la sclérose en plaques,

Plus en détail

EPS Préverenges et environs Collège les Voiles du Léman. Aménagements et adaptations pour élèves dys

EPS Préverenges et environs Collège les Voiles du Léman. Aménagements et adaptations pour élèves dys EPS Préverenges et environs Collège les Voiles du Léman Aménagements et adaptations pour élèves dys DÉFINITION «La dyslexie-dysorthographie est un trouble du langage écrit caractérisé par une difficulté

Plus en détail

Troubles auditifs, dépistage et prise en charge chez le jeune enfant

Troubles auditifs, dépistage et prise en charge chez le jeune enfant Troubles auditifs, dépistage et prise en charge chez le jeune enfant Le dépistage systématique des déficiences, l écoute des parents (en particulier des mères) et une attention accrue dans certaines situations

Plus en détail

Quelles réflexions r Quel enseignement? Quelles perspectives?

Quelles réflexions r Quel enseignement? Quelles perspectives? 4 ième Journée des réseaux de périnatalitéde l Ile de France Un réseau r de suivi pédiatriquep Quelles réflexions r? Quel enseignement? Quelles perspectives? Dr Michèle GRANIER 25 10 2007 Les missions

Plus en détail

Installer un coin graphisme dans la classe? N 1

Installer un coin graphisme dans la classe? N 1 Conseillers pédagogiques départementaux en arts visuels - DSDEN 72 Ecole maternelle et CP- Acte graphique, un motif/un atelier N 21 Installer un coin graphisme dans la classe? N 1 S exercer au graphisme

Plus en détail

Difficultés en mathématiques : Dyscalculie ou anxiété des maths? Anne THOMAS, Orthophoniste SESSD APF Laura CANELL, Neuropsychologue SESSD APF

Difficultés en mathématiques : Dyscalculie ou anxiété des maths? Anne THOMAS, Orthophoniste SESSD APF Laura CANELL, Neuropsychologue SESSD APF Difficultés en mathématiques : Dyscalculie ou anxiété des maths? Anne THOMAS, Orthophoniste SESSD APF Laura CANELL, Neuropsychologue SESSD APF Avril 2015 Introduction PLAN I. Apports théoriques 1. Dyscalculie

Plus en détail

Institut de Formation en Equithérapie

Institut de Formation en Equithérapie Institut de Formation en Equithérapie Brochure de formation d équithérapeute 2016 IFEq 31 rue des Cailloux 92110 Clichy FRANCE www.ifequitherapie.fr (+33) 01 84 200 332 contact@ifequitherapie.fr IFEq EURL

Plus en détail

La dyspraxie. Théorie et aménagements. Formation SEGPA - Nice - Novembre 2014. CEntre de Référence des Troubles des Apprentissages Marie Pécheux-Grimm

La dyspraxie. Théorie et aménagements. Formation SEGPA - Nice - Novembre 2014. CEntre de Référence des Troubles des Apprentissages Marie Pécheux-Grimm La dyspraxie Théorie et aménagements Formation SEGPA - Nice - Novembre 2014 CEntre de Référence des Troubles des Apprentissages Marie Pécheux-Grimm Qu est-ce qu une praxie? Une praxie est un programme

Plus en détail

Didier Bronselaer, (Juin 2010)

Didier Bronselaer, (Juin 2010) Didier Bronselaer, (Juin 2010) «Réussir à l école. Guide psychopédagogique destiné aux élèves du primaire et du secondaire, à leurs parents et aux professionnels» Éditions Averbode, Labor Éducation (Code

Plus en détail

Coordonnées postale, téléphonique et courriel

Coordonnées postale, téléphonique et courriel Coordonnées postale, téléphonique et courriel Allée des tabacs 47200 MARMANDE Téléphone : 05.53.79.12.87 - Télécopie : 05.53.79.00.17. Courriel : contact@adesformations.fr Site : www.adesformations.fr

Plus en détail

La douleur chez l enfant

La douleur chez l enfant La douleur chez l enfant M.M. Landru Hôpital A. Chenevier, Service d Odontologie du Pr. B. Gogly Définition de la douleur expérience sensorielle et émotionnelle désagréable associée à un dommage tissulaire

Plus en détail

10 UN ENFANT À DÉCOUVRIR

10 UN ENFANT À DÉCOUVRIR TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...13 CHAPITRE 1: MON ENFANT EST DIFFÉRENT DES AUTRES...19 Devenir parents...21 Devenir les parents d un enfant avec une déficience... 23 Réactions à cette situation...24

Plus en détail

Livret d accueil des Auxiliaires de Vie Scolaire

Livret d accueil des Auxiliaires de Vie Scolaire Livret d accueil des Auxiliaires de Vie Scolaire Inspection Académique d Ille-et-Vilaine 1, quai Dujardin B.P.3145 35031 Rennes cedex Inspectrice de l Education Nationale chargée de l Adaptation Scolaire

Plus en détail

Un bébé, comment ça marche? Un livre-dvd pour accompagner bébé de la naissance à ses premiers pas. Pistes pour une utilisation professionnelle

Un bébé, comment ça marche? Un livre-dvd pour accompagner bébé de la naissance à ses premiers pas. Pistes pour une utilisation professionnelle Un bébé, comment ça marche? Un livre-dvd pour accompagner bébé de la naissance à ses premiers pas Pistes pour une utilisation professionnelle Ce guide d utilisation du livre-dvd «Un bébé, comment ça marche?»

Plus en détail

Processus cognitifs complexes Les fonctions exécutives

Processus cognitifs complexes Les fonctions exécutives Processus cognitifs complexes Les fonctions exécutives Dossier enseignants EPPDCSI-DEF Sommaire : Les fonctions exécutives Page 2 Le test des tracés Page 6 Le test de Stroop Page 10 Le test de la Tour

Plus en détail

Valise de sensibilisation aux handicaps

Valise de sensibilisation aux handicaps Valise de sensibilisation aux handicaps Une valise comportant jeux, quizz, cahier d activités plaçant les joueurs petits et grands en situation de handicaps afin de les sensibiliser aux différences. Public

Plus en détail

Le Développement. Dodley Severe Janvier 2007

Le Développement. Dodley Severe Janvier 2007 Le Développement Dodley Severe Janvier 2007 Objectifs Connaître et comprendre les principes et les facteurs influençant la croissance physique et le développement intégral de l enfant Délimiter les secteurs

Plus en détail

La dysphasie. Pour plus d informations: Informations générales

La dysphasie. Pour plus d informations: Informations générales Pour plus d informations: La dysphasie Institut Raymond-Dewar, programme Adolescents/ Jeunes Adultes et Bégaiement http://www.raymond-dewar.qc.ca Informations générales Dysphasie+ http://www.dysphasieplus.com

Plus en détail

Comportement de l enfant. Observation jeux libres OBJECTIFS DES JOURNEES D EVALUATION LE BILAN PSYCHOLOGIQUE DANS LE CADRE DES EVALUATIONS

Comportement de l enfant. Observation jeux libres OBJECTIFS DES JOURNEES D EVALUATION LE BILAN PSYCHOLOGIQUE DANS LE CADRE DES EVALUATIONS LE BILAN PSYCHOLOGIQUE DANS LE CADRE DES EVALUATIONS OBJECTIFS DES JOURNEES D EVALUATION Deux séances d une heure chacune sont aménagées pour le bilan psychologique Linda Harré Psychologue CIERA Bilan

Plus en détail

Adaptations Collège. Adaptations et aménagements possibles (non exhaustif) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE

Adaptations Collège. Adaptations et aménagements possibles (non exhaustif) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE Adaptations Collège Difficultés repérées Adaptations et aménagements possibles (non exhaustif) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE - Lenteur en lecture - Erreurs de lecture - Compréhension difficile du texte lu

Plus en détail

Djea SARAVANE, MSc, MD

Djea SARAVANE, MSc, MD SOINS PALLIATIFS EN PSYCHIATRIE, au-delà des préjugés LYON, 9 Octobre 2013 Djea SARAVANE, MSc, MD Chef de Service-Directeur de l Enseignement Membre Associé CHUS Sherbrooke-Canada CENTRE REGIONAL DOULEUR

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE I

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE I ANNEXE I DIPLÔME D ÉTAT D ERGOTHÉRAPEUTE Référentiel d activités L ergothérapeute est un professionnel de santé. L ergothérapie s exerce dans les secteurs sanitaire et social et se fonde sur le lien qui

Plus en détail

HANDICAP COGNITIF. Ariel CONTE Président de CORIDYS ariel.conte@tiscali.fr www.coridys.asso.fr

HANDICAP COGNITIF. Ariel CONTE Président de CORIDYS ariel.conte@tiscali.fr www.coridys.asso.fr Ariel CONTE Président de CORIDYS ariel.conte@tiscali.fr www.coridys.asso.fr HANDICAP COGNITIF Mieux prendre en compte les aspects neuropsychologiques et cognitifs dans le Guide d évaluation multidimensionnelle

Plus en détail

PROGRAMME ÉDUCATIF Version 2011

PROGRAMME ÉDUCATIF Version 2011 PROGRAMME ÉDUCATIF Version 2011 Table des matières Introduction... 1 L approche éducative... 2 Les valeurs éducatives... 2 L estime de soi... 2 L autonomie... 2 La créativité et l imagination... 3 L affection...

Plus en détail

Marie-Laure Kaiser Ergothérapeute cheffe du CHUV. Aigle, le 10 novembre

Marie-Laure Kaiser Ergothérapeute cheffe du CHUV. Aigle, le 10 novembre La dyspraxie ou le Trouble de l Acquisition de la Coordination : un trouble si peu connu! «Comment l identifier et quels sont les moyens d intervention?» Marie-Laure Kaiser Ergothérapeute cheffe du CHUV

Plus en détail

Types et rôle de la mémoire humaine Grzegorz Markowski Maître de conférences Université de Silésie

Types et rôle de la mémoire humaine Grzegorz Markowski Maître de conférences Université de Silésie Types et rôle de la mémoire humaine Grzegorz Markowski Maître de conférences Université de Silésie Le processus d enseignement du vocabulaire est lié à certains facteurs, parmi lesquels les plus importants

Plus en détail

Comment aider un enfant «girouette» avec ou sans hyperactivité

Comment aider un enfant «girouette» avec ou sans hyperactivité Germain Duclos Psychoéducateur et orthopédagogue Comment aider un enfant «girouette» avec ou sans hyperactivité Image tirée de Google 1 Trois paramètres Inattention : L enfant GIROUETTE. Impulsivité :

Plus en détail