L Inspection des personnels

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L Inspection des personnels"

Transcription

1 Besançon le 15 septembre 2014 NOTE de Service N 3 Circonscription BESANCON 1 Luc GROSJEAN, Inspecteur Direction des Services Départementaux de l Education nationale 26, Avenue de l Observatoire BESANCON Cedex L Inspection des personnels Année scolaire La présente note de service a pour objet de préciser les principaux critères à partir desquels l observation et l appréciation du travail des enseignants se fonderont lors des inspections. Elle a également pour but de préciser les modalités auxquelles je vous demande de vous conformer. 1. Cadre réglementaire 2. Les enjeux 3. Les objectifs 4. Les modalités 5. Inspection des différents personnels 6. Inspection d école ou de cycle 7. Conclusion SOMMAIRE ANNEXES 1. Préavis d inspection 2. Documents préalables à l inspection (maternelle et élémentaire) La note de service est imprimée et mise à disposition en salle des maîtres, transmise par le directeur à chaque enseignant sur sa boîte mail, sans oublier les maîtres remplaçants affectés dans l école. Note de service N 3 - Année Inspection des personnels - IEN Besançon 1. Page 1 sur 5

2 1 LE CADRE REGLEMENTAIRE Textes de référence : - Programmes : BO HS n 9 du 19 juin BO n 32 du 28 août 2008-encart : Enseignement de l histoire des arts - Circulaire n du du BO n 22 du 28 mai BO N 30 du 25 juillet 2013 : Référentiel de compétences du professeur des écoles. 2 LES ENJEUX L enjeu de l acte d inspection est de contribuer à la réussite de tous les élèves, en donnant aux maîtres les moyens de mieux évaluer leur action, afin de renforcer ou d améliorer l efficacité de leur enseignement. L inspection constitue principalement un acte de contrôle des apprentissages des élèves et d évaluation de la pratique professionnelle. Elle vise à s assurer de la conformité des apprentissages proposés aux élèves, du niveau de leurs acquisitions et de la qualité de l enseignement qui leur est dispensé. L analyse des observations s effectue au regard des programmes nationaux, des valeurs de l Ecole républicaine, de l éthique du métier, ainsi que des référentiels de pratiques professionnelles (maternelle et élémentaire). La visite d inspection interroge l exercice du métier d enseignant dans son contexte (classe, cycle, école). Elle prend en compte l implication dans le fonctionnement général de l école. L échange qui suit le temps de l observation permet une analyse des procédures et des résultats de l action éducative et de l enseignement. Il permet une identification partagée des points forts et des leviers d évolution pour améliorer les apprentissages des élèves dans tous les domaines d activités ou champs disciplinaires. L inspection permet également : - D apprécier les acquis et les progrès des élèves, en conformité avec les repères précisés dans les programmes et les compétences de chacun des paliers du Socle Commun de Connaissances et de Compétences, de connaissances et de culture. - Vérifier la prise en compte des priorités affichées pour l année scolaire en cours, - Vérifier l implication des enseignants dans le fonctionnement de l école pour la réussite et les progrès des élèves de l école, plus précisément la dynamique de cycle(s). - D évaluer les effets des actions de formation et des dispositifs mis en œuvre au niveau académique et dans la circonscription, - De contribuer à la gestion des carrières et des ressources humaines. 3 LES OBJECTIFS Le temps d inspection permettra de : Contrôler que les élèves reçoivent, avec profit, un enseignement efficace, conforme aux objectifs nationaux et contribuant à la réussite de chacun. Apprécier la cohérence et la pertinence des aides personnalisées ou spécialisées et des enseignements en classe. Apporter une aide à l analyse des difficultés rencontrées par les élèves. Réexaminer des démarches lorsque l efficacité doit être améliorée. Etablir des objectifs d évolution professionnelle. 1. L inspection individuelle 4 - LES MODALITES L observation sera centrée, tout particulièrement, sur les acquisitions des élèves et donc sur les dispositifs de différenciation mis en œuvre pour dispenser un enseignement qui facilite les progrès de tous. 1.1 L information Les visites d inspection et d évaluation débuteront à partir du 22 septembre Note de service N 3 - Année Inspection des personnels - IEN Besançon 1. Page 2 sur 5

3 Les enseignants concernés seront prévenus par courriel de la période d'inspection. Ils signaleront au secrétariat les éventuels déplacements ou sorties scolaires pendant la période indiquée. En cas de force majeure ou de raison particulière, l'inspection pourra être différée. N.B. : Le document préparatoire, complété, est renvoyé au secrétariat de l I.E.N. avant la visite d inspection. Le retour par mail sera privilégié. 1.2 Les éléments sur lesquels s appuie l inspection Deux séances entières d enseignement. Pour être utile et efficace, l inspection doit s appuyer sur les éléments objectifs disponibles dans la classe qui permettent de contrôler la réalité et la qualité des apprentissages effectués par les élèves, et d apprécier l organisation pédagogique adoptée. Les documents de conception de classe. Le maître inspecté voudra bien rassembler les documents suivants qu il mettra à ma disposition en un lieu de la classe qu il aura prévu et aménagé de telle façon que je puisse remplir ma mission sans troubler outre mesure la vie de la classe : le registre d'appel : Chaque enseignant doit le compléter au début de chaque demi-journée de classe et calculer les pourcentages de fréquentation chaque fin de mois. Les signatures mensuelles du directeur doivent y figurer. Tous les documents permettant de comprendre l organisation et la gestion de la classe : dossiers de préparation de classe : cahier-journal, fiches de préparation, programmations, progressions Les productions et les outils des élèves : Préparer et présenter le jour de la visite les documents suivants : - l ensemble des cahiers du jour, des évaluations et les livrets scolaires. En s appuyant sur un échantillon représentatif de la classe (3 élèves de niveaux scolaires différents) les classeurs ou cahiers divers, les fichiers éventuels, cahiers d expériences, carnet de mots, cahier de correspondance avec les parents et toute autre trace écrite témoignant du travail des élèves. Pour les enseignants des classes de CE1 et CM2, les résultats à l évaluation bilan et leur exploitation / dynamique de cycle(s). L organisation pédagogique de la classe et la prise en compte des besoins spécifiques des élèves Un dossier professionnel complet offrira une lisibilité satisfaisante du fonctionnement de la classe et des choix pédagogiques du maître. Il comprendra : - l emploi du temps, les programmations, les progressions de la classe et du cycle, - le cahier-journal et des fiches de préparation plus détaillées, - la présentation des projets pédagogiques de la classe, - les résultats aux évaluations diagnostiques, bilans ou nationales (CE1, CM2), périodiques, nationales), - la présentation des dispositifs d aide en faveur des élèves qui rencontrent des difficultés d apprentissage (différenciation pédagogique, plan de travail individualisé, actions du R.A.S.E.D., intervention du maître de plus que de classe, enseignant supplémentaire du dispositif REP+, UPEAA (aide à la scolarisation pour élèves allophones arrivants), aide à la scolarisation des enfants du voyage (familles itinérantes), service extérieur, ainsi que le suivi de ces élèves (P.P.R.E., grilles d observation, ). - Le tableau des 108 heures. - Les relevés des conclusions des travaux effectués lors des temps de formation REP+. L enseignant et le travail en commun au sein de l équipe : L inspection reste individuelle mais sera replacée dans le cadre de l école ; sera donc appréciée l implication du maître dans les projets d école et de cycles. Le projet d école, les liaisons maternelles élémentaires et école collège, les liaisons de travail avec le R.A.S.E.D. et les intervenants extérieurs, la qualité des relations dans l école ainsi qu avec les partenaires et les membres de la communauté éducative. 2. L entretien Il permet de confronter ce que le maître a voulu faire et pense avoir fait et ce que l inspecteur a vu et perçu du fonctionnement de la classe. C est un moment d échanges professionnels qui dure environ 1 heure. Il se tiendra de préférence dans la classe qui est le lieu d exercice quotidien. Il sera nécessaire de prévoir les Note de service N 3 - Année Inspection des personnels - IEN Besançon 1. Page 3 sur 5

4 modalités de prise en charge des élèves afin de commencer l entretien dans de bonnes conditions (calme, installation correcte). Cet entretien s appuiera sur les observations mais aussi, en partie, sur le «document préparatoire à la visite d inspection» qui est à renvoyer au secrétariat de l I.E.N. avant sa venue. L entretien qui suit ce travail d observation permet d apprécier les résultats et les progrès des élèves, d identifier les difficultés de ceux-ci ou des tâches proposées, de réexaminer si besoin les démarches. Il va au-delà du simple conseil. Il doit d abord permettre à l enseignant d exposer son travail, d argumenter ses choix pédagogiques et d éclairer le fonctionnement de sa classe. Il doit ensuite permettre, à l appui de constats partagés, d identifier les atouts et les points d amélioration de son action, en faisant émerger les composantes d une pratique efficace. Enfin, il doit conduire à définir une direction de travail, voire, le cas échéant, un projet de formation. Lors de l entretien, l évolution depuis la précédente inspection sera également abordée. 3. Le rapport d inspection Il rend compte, à Monsieur l Inspecteur d Académie, Directeur Académique des Services de l Education Nationale, de la pratique professionnelle de l enseignant. Il transcrit tout en les synthétisant, les éléments essentiels de l observation et de l entretien. Il reprend les termes de l analyse et de l entretien. Il porte sur la quantité et la qualité du travail des élèves, sur l ensemble des activités de l enseignant, en les éclairant par le contexte dans lequel elles se situent. Le rapport est à la fois bilan, conseil et détermination d objectifs d évolution dans un ou plusieurs domaines ciblés. 5 - L inspection des différents personnels L inspection des directeurs d école Suite à une observation de la classe (si le directeur n est pas totalement déchargé de cours), une partie de l entretien sera consacrée : à la gestion administrative de l école tenue générale de l école, sécurité, surveillance, comptes rendus (conseils d école, ), tenue des registres réglementaires (registre matricule des élèves inscrits, registre de sécurité, comptes de la coopérative ), courriers administratifs, archivage des documents administratifs à l animation pédagogique impulsion pédagogique (conseils des maîtres et de cycles ), projet d école, liaison école collège (conseil Ecoles/collège), évaluations nationales, dispositifs d accompagnement à l attention des élèves présentant des difficultés scolaires, R.A.S.E.D., actions particulières menées dans l école (intervenants extérieurs, Projets Arts et Cultures, sorties scolaires,...). au domaine relationnel communications diverses au sein de l école, climat dans l école, qualité des relations avec les adjoints, les parents, les élèves, les élus, l administration. II sera demandé d envoyer à l I.E.N., avant la visite, un rapport d activités : constats et analyse à l arrivée dans l école, pistes de travail engagées, bilans et perspectives dans les domaines de la gestion administrative et pédagogique de l école et dans le domaine relationnel. Circulaire n du L inspection des maîtres spécialisés Les modalités d inspection des membres du RASED tiennent compte de la spécificité de leur action : - auprès des élèves, - au sein des écoles, - au sein des équipes pédagogiques comme personnel ressource. Un rapport d activité dans lequel ils analyseront l exercice de leurs fonctions au regard de leurs missions (évolutions de leur pratique, difficultés rencontrées, suggestions ) sera envoyé à l IEN avant la visite d inspection. Ils voudront bien me présenter les documents suivants : - les dossiers de suivi des élèves (tous ceux du lieu de l observation et un échantillon représentatif de leurs interventions dans les autres écoles), - leurs outils de travail (communication au sein du RASED et avec les équipes d école, analyse des difficultés des élèves, supports des remédiations, préparation des différentes interventions), - le tableau de bord de l antenne RASED - Tout autre document jugé utile à me présenter pour me permettre de comprendre leur organisation. Note de service N 3 - Année Inspection des personnels - IEN Besançon 1. Page 4 sur 5

5 L inspection des enseignants remplaçants Ils présenteront une fiche faisant apparaître l ensemble des remplacements effectués et présenteront également l ensemble des préparations produites pour ces remplacements (cahier journal du remplaçant). L inspection des enseignants T2 Ils sont visités au moins deux fois en classe par une Conseillère pédagogique avant d être inspectés. Mes visites seront planifiées après les congés de printemps. Visite de formation des Professeurs des écoles stagiaires M2 Ils sont visités par les formateurs de l Ecole Supérieure du Professorat et de l Education. 6 - L évaluation de cycle ou d école Objectifs L évaluation d école a pour objectif d'aider l'équipe pédagogique à améliorer l'efficacité collective. Il s'agit de construire une analyse des points forts et des points à améliorer dans les différentes démarches entreprises pour déterminer avec les enseignants les actions à mettre en œuvre en vue de la réussite de tous les élèves. Elle a également pour but de proposer des éléments de réponse en termes d information, d animation et de formation. Modalités L'équipe de l'école sera avertie des conditions précises du déroulement de l'évaluation. Celle-ci pourra faire suite aux inspections individuelles sans nécessiter pour autant l'inspection préalable de tous les personnels de l'école. L évaluation d école se déroule en trois temps : 1. Un temps de rencontre avec l ensemble de l équipe pédagogique - présentation du déroulement de l évaluation - état des lieux initial 2. Un temps d investigation - entretien avec le directeur - examens des documents existants dans l école - inspections individuelles des enseignants inspectables - audition des différents partenaires de l'école et intervenants 3. Un nouveau temps de rencontre avec l ensemble de l équipe pédagogique - bilan et perspectives pour déterminer, avec les enseignants, les actions à mettre en œuvre. - transmission d une note de synthèse écrite portée à la connaissance de Madame la Directrice Académique et communiquée à l'ensemble des enseignants de l'école. 7 - CONCLUSION L inspection n a de sens que si elle permet d apporter davantage d efficience aux apprentissages des élèves et d éclairer l enseignant sur sa pratique dans une perspective de valorisation et d amélioration. Je réaffirme ma volonté de donner à l acte d inspection cette dimension formative. J espère que cette démarche y contribuera. Je souhaite que ces rencontres soient toujours des occasions d établir entre nous des rapports de confiance réciproque, empreints à la fois de franchise, de rigueur et de respect. Je remercie par avance les directeurs de veiller à ce que les conditions matérielles les plus favorables soient réunies lors d une inspection (remplacement de service de surveillance, prise en charge des élèves lors de l entretien,...). L Inspecteur de l Education Nationale, L. GROSJEAN Note de service N 3 - Année Inspection des personnels - IEN Besançon 1. Page 5 sur 5

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS Jean Paul BURKIC I.E.N. LE PORT I LE CADRE REGLEMENTAIRE - Note de service n 83 512 du 13 décembre

Plus en détail

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires Mai 2013 - direction générale de l enseignement scolaire La loi d orientation, de programmation pour la refondation

Plus en détail

Bulletin départemental. spécial. La progression des élèves à l école primaire

Bulletin départemental. spécial. La progression des élèves à l école primaire Année 2008 30 avril 2008 Bulletin départemental de l Inspection académique du Territoire de Belfort spécial Sommaire Les cycles à l école primaire Passage de l école maternelle à l élémentaire Progression

Plus en détail

ENSEIGNER AU Service d Assistance Pédagogique A Domicile (SAPAD) Le LIVRET DU PROFESSEUR

ENSEIGNER AU Service d Assistance Pédagogique A Domicile (SAPAD) Le LIVRET DU PROFESSEUR ENSEIGNER AU Service d Assistance Pédagogique A Domicile (SAPAD) Le LIVRET DU PROFESSEUR Année scolaire 2015/2016 1/6 Le droit à l éducation concerne tous les enfants, notamment ceux mis à distance de

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Politique éducative 1 er degré département de la Haute-Loire

Politique éducative 1 er degré département de la Haute-Loire Politique éducative 1 er degré département de la Haute-Loire Axe 1 : Affirmer le pilotage pédagogique Renouveler les pratiques professionnelles et engager le projet Pou collectif sur les chemins de l innovation

Plus en détail

Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire

Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire Adopté en Conseil d'école du 26 juin 2015 Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire Pour les étudiants fonctionnaires stagiaires de l ÉSPÉ de l académie de Versailles,

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL DES CORPS D INSPECTION L ACADEMIE DE CAEN

PROGRAMME DE TRAVAIL DES CORPS D INSPECTION L ACADEMIE DE CAEN 2011-2013 PROGRAMME DE TRAVAIL DES CORPS D INSPECTION DE L ACADEMIE DE CAEN 1 PREAMBULE Le programme de travail académique des corps d inspection (PTA), inspecteurs d académie inspecteurs pédagogiques

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

Note de Service spéciale "Les modalités d'inspection des enseignants" Année 2014-2015. Classes Nom et émargement Classes Nom et émargement

Note de Service spéciale Les modalités d'inspection des enseignants Année 2014-2015. Classes Nom et émargement Classes Nom et émargement Note de Service spéciale "Les modalités d'inspection des enseignants" Année 2014-2015 Tableau d'émargement Classes Nom et émargement Classes Nom et émargement 1 8 2 9 3 10 4 11 5 12 6 13 7 14 Je demande

Plus en détail

Réunion directeurs mercredi 5 février 2014

Réunion directeurs mercredi 5 février 2014 Réunion directeurs mercredi 5 février 2014 - La formation à distance - Le conseil école collège Circonscription Avranches 2013 2014 La formation à distance Circulaire du 13-8-2013 9 heures de formation

Plus en détail

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001,

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, BC 05.03.02 Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, Spécialité(s) : Toutes concernées Disciplines concernées : Toutes spécialités Titre : Guide de lecture de la norme NF

Plus en détail

Cahier des charges du tutorat mixte pour les étudiants stagiaires inscrits en M2 MEEF 2015-2016

Cahier des charges du tutorat mixte pour les étudiants stagiaires inscrits en M2 MEEF 2015-2016 Cahier des charges du tutorat mixte pour les étudiants stagiaires inscrits en M2 MEEF 2015-2016 Sommaire Le contexte règlementaire de la formation... 1 Spécificités du stage dans le dispositif de tutorat

Plus en détail

SOMMAIRE : NOTE DE SERVICE N 1 2014-2015. Circonscription de Bergerac EST

SOMMAIRE : NOTE DE SERVICE N 1 2014-2015. Circonscription de Bergerac EST Bergerac, le 2 septembre 2014 NOTE DE SERVICE N 1 2014-2015 Circonscription de Bergerac EST SOMMAIRE : 1. Rentrée 2014 2. Organisation des APC 3. Calendrier 2014-2015, réunions 4. Élections parents d'élèves

Plus en détail

Nice, le 01 décembre 2015. Le Recteur de l académie de Nice, Chancelier des Universités

Nice, le 01 décembre 2015. Le Recteur de l académie de Nice, Chancelier des Universités Le Recteur de l académie de Nice, Chancelier des Universités à Rectorat de l Académie de Nice Pôle Ressources Humaines Service d appui RH Camille DIEVART-MONIER Correspondante handicap académique Directions

Plus en détail

Les Andelys, le 7 septembre 2009. L Inspecteur de l Education Nationale,

Les Andelys, le 7 septembre 2009. L Inspecteur de l Education Nationale, Les Andelys, le 7 septembre 2009 L Inspecteur de l Education Nationale, à Mesdames et Messieurs les Directeurs, Mesdames et Messieurs les Chargés d Ecole, Inspection de l Education Nationale Circonscription

Plus en détail

Conservation des documents administratifs et pédagogiques à l'école...

Conservation des documents administratifs et pédagogiques à l'école... Conservation des documents administratifs et pédagogiques à l'école... D après le B.O. n 24 du 16 juin 2005 Communication avec l'inspection Académique Circulaires À conserver jusqu à la parution des nouvelles

Plus en détail

1 - le bilan de la 6ème année : de préférence en grande section, voire en CP.

1 - le bilan de la 6ème année : de préférence en grande section, voire en CP. Troubles spécifiques des apprentissages Troubles spécifiques des apprentissages Le dépistage et le suivi des troubles spécifiques des apprentissages tout au long de la scolarité sont une priorité rectorale

Plus en détail

Association Médico Éducative 2012 Rouennaise

Association Médico Éducative 2012 Rouennaise Association Médico Éducative 2012 Rouennaise PROTOCOLE D ACCUEIL DES STAGIAIRES FORMATION DE NIVEAU 3 à 5 & infra IME Dominique Lefort SEES SIPFP SAAS section Autistes «les Tilleuls & les Rosiers» 5-20

Plus en détail

Le calendrier des tâches de direction d école

Le calendrier des tâches de direction d école Le calendrier des tâches de direction d école Août Mise à jour du registre des élèves inscrits (ancien registre matricule) Préparation et photocopie des documents à l'attention des élèves, des parents

Plus en détail

Méthodologie d élaboration Inspection académique de Savoie 2010-2011

Méthodologie d élaboration Inspection académique de Savoie 2010-2011 Projet d École et Objectifs de progression Méthodologie d élaboration Inspection académique de Savoie 2010-2011 Le projet d école a pour finalité la réussite de tous les élèves. Le cadre de référence est

Plus en détail

INSPECTION de L EDUCATION NATIONALE Val-de-Reuil, le 1 er septembre 2012 NOTE DE SERVICE N 3

INSPECTION de L EDUCATION NATIONALE Val-de-Reuil, le 1 er septembre 2012 NOTE DE SERVICE N 3 Inspection de l Education Nationale Circonscription de Val de Reuil INSPECTION de L EDUCATION NATIONALE Val-de-Reuil, le 1 er septembre 2012 Circonscription de Val de Reuil 02 32 08 95 90 Fax : 02 32 61

Plus en détail

PROTOCOLE DE STAGE EN RESPONSABILITE DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES

PROTOCOLE DE STAGE EN RESPONSABILITE DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES PROTOCOLE DE STAGE EN RESPONSABILITE DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2015-2016 Dans le cadre de la refondation de l'école portée par la loi d'orientation et de programmation du 8 juillet 2013, tous

Plus en détail

RECTORAT DE L ACADEMIE DE GRENOBLE - Service Académique de l Inspection de l Apprentissage 7 place Bir-Hakeim B.P. 1065 38021 GRENOBLE Cedex

RECTORAT DE L ACADEMIE DE GRENOBLE - Service Académique de l Inspection de l Apprentissage 7 place Bir-Hakeim B.P. 1065 38021 GRENOBLE Cedex SERVICE ACADEMIQUE DE L INSPECTION DE L APPRENTISSAGE GUIDE DES ACTIVITES D UN ENSEIGNANT DE CENTRE DE FORMATION D APPRENTIS D UNITE DE FORMATION EN APPRENTISSAGE DE SECTION D APPRENTISSAGE RECTORAT DE

Plus en détail

PAF 2015-2016 Premier degré INDRE

PAF 2015-2016 Premier degré INDRE PAF 2015-2016 Premier degré INDRE PAF 1 er degré INDRE Partie 1. Formations statutaires CAFIPEMF : préparation à l examen CAPASH : préparation au certificat Directeurs d école : initiale Formation des

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 230 DOCUMENTATION D AUDIT

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 230 DOCUMENTATION D AUDIT Introduction NORME INTERNATIONALE D AUDIT 230 DOCUMENTATION D AUDIT (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE Paragraphe Champ d application

Plus en détail

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED)

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) Fiche 1 Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) I. Des missions confortées Les enseignants spécialisés

Plus en détail

Accompagnement et formation du professeur stagiaire du 2 nd degré

Accompagnement et formation du professeur stagiaire du 2 nd degré Accompagnement et formation du professeur stagiaire du 2 nd degré La formation sera étayée à partir de fiches de travail. Chaque fiche sera déclinée en plusieurs items ou démarches à entreprendre. Ce cahier

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU PROFESSEUR TUTEUR D UN FONCTIONNAIRE STAGIAIRE A TEMPS COMPLET ISSU DU CONCOURS 2014 EXCEPTIONNEL OU RESERVE.

CAHIER DES CHARGES DU PROFESSEUR TUTEUR D UN FONCTIONNAIRE STAGIAIRE A TEMPS COMPLET ISSU DU CONCOURS 2014 EXCEPTIONNEL OU RESERVE. CAHIER DES CHARGES DU PROFESSEUR TUTEUR D UN FONCTIONNAIRE STAGIAIRE A TEMPS COMPLET ISSU DU CONCOURS 2014 EXCEPTIONNEL OU RESERVE. PREAMBULE : Avant d aborder votre rôle et vos tâches auprès du professeur

Plus en détail

Dispositif d'assistance Pédagogique A Domicile (DAPAD)

Dispositif d'assistance Pédagogique A Domicile (DAPAD) Dispositif d'assistance Pédagogique A Domicile (DAPAD) ASSURANCE SCOLAIRE : Cachet de l établissement Elève concerné (e) : Nom - Prénom Né (e) le Adresse Classe Durée prévisible de l assistance pédagogique

Plus en détail

Toulouse, le 7 février 2011

Toulouse, le 7 février 2011 Toulouse, le 7 février 2011 Le Recteur de l académie de Toulouse à Messieurs les inspecteurs d académie-dsden Mesdames et Messieurs les chefs des établissements d enseignement publics et privés sous contrat

Plus en détail

COMMUNICATION AUX ENSEIGNANTS n 2

COMMUNICATION AUX ENSEIGNANTS n 2 Périgueux, le 23 septembre 2013 L Inspecteur de l Education nationale, à Mesdames et Messieurs les Directeurs d école et Mesdames et Messieurs les enseignants de la circonscription de Périgueux II COMMUNICATION

Plus en détail

Procédure relative aux conseils de disciplines

Procédure relative aux conseils de disciplines Annexe 5 Procédure relative aux conseils de disciplines I - LES REGLES RELATIVES A LA MISE EN PLACE DU CONSEIL DE DISCIPLINE. C est au chef d établissement qu il revient d apprécier, s il y a lieu, d engager

Plus en détail

I- Organisation administrative

I- Organisation administrative Créteil, le 17 octobre 2014 L inspectrice d académie, directrice académique des services départementaux de l éducation nationale du Val-de-Marne à Mesdames les inspectrices et messieurs les inspecteurs

Plus en détail

L accompagnement personnalisé

L accompagnement personnalisé L accompagnement personnalisé Anne Burban IGEN Maths Orléans le 30 Mars 2011 1 Objectifs de la présentation Apporter un éclairage théorique sur l accompagnement personnalisé en tant qu enseignement d un

Plus en détail

Cahier des charges - cadre. Volet 1 : Contexte et Orientations. Plan académique de la. formation continue. des personnels.

Cahier des charges - cadre. Volet 1 : Contexte et Orientations. Plan académique de la. formation continue. des personnels. Délégation académique à la formation des personnels de l Éducation nationale [Dafpen] Cahier des charges - cadre Volet 1 : Contexte et Orientations ************* Plan académique de la formation continue

Plus en détail

Vade- mecum du délégué de parents

Vade- mecum du délégué de parents Vade- mecum du délégué de parents Le rôle des parents à l école : quelle place, quelle contribution? DELEGUE, POUR QUOI? 2 Délégué, pour quoi? Les parents sont des membres à part entière de la communauté

Plus en détail

Vous trouverez ci-dessous quelques propositions et pistes de travail pour vous aider à accueillir au mieux des «Enfants du Voyage» dans votre école.

Vous trouverez ci-dessous quelques propositions et pistes de travail pour vous aider à accueillir au mieux des «Enfants du Voyage» dans votre école. ACCUEILLIR ET ACCOMPAGNER LES «ENFANTS DU VOYAGE» A L ECOLE «Si je veux réussir à accompagner un être vers un but précis, je dois le chercher là où il est, et commencer là, justement là» S.Kierkegaard

Plus en détail

CHARTE NATIONALE D ENGAGEMENTS DES CFA ET DES CFPPA

CHARTE NATIONALE D ENGAGEMENTS DES CFA ET DES CFPPA COMMISSION EUROPEENNE Fonds social européen Action réalisée avec le soutien du Fonds social européen CHARTE NATIONALE D ENGAGEMENTS DES CFA ET DES CFPPA Référentiel de Certification de Service AFAQ Service

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE Pour les employeurs, à partager avec leurs collaborateurs! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial. Le tuteur est chargé d accueillir, d aider, d informer et de

Plus en détail

ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital)

ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital) ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital) (document transmis aux étudiants et à l équipe pédagogique : à conserver) Cette année ont été prévues des séances de TD plutôt que des séances d amphi pour

Plus en détail

Objet : Lettre de suite de l'asn concernant l'inspection en radioprotection réalisée le 1 er juillet 2011 dans votre établissement.

Objet : Lettre de suite de l'asn concernant l'inspection en radioprotection réalisée le 1 er juillet 2011 dans votre établissement. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE MARSEILLE CODEP MRS 2011 043072 Marseille, le 30 août 2011 Clinique de l Ospédale RN 198 Carrefour de l Ospédale 20137 PORTO-VECCHIO Objet : Lettre de suite de l'asn concernant

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

Comme convenu par téléphone, je vous propose ma venue dans votre établissement pour une visite d inspection, selon l organisation suivante : date

Comme convenu par téléphone, je vous propose ma venue dans votre établissement pour une visite d inspection, selon l organisation suivante : date Nantes, date L Inspecteur, Inspecteur d académie Inspecteur pédagogique régional Éducation physique et sportive A Le chef d établissement, Etablissement, Objet : Visite d inspection Comme convenu par téléphone,

Plus en détail

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE Ce programme de formation prépare à l obtention du CP FFP (Certificat Professionnel de la Fédération de la Formation Professionnelle) de Tuteur d entreprise. INTITULÉ

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS. Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1

CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS. Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1 CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1 SOMMAIRE I / Préambule II/ Remarques générales et préalables

Plus en détail

Chargé de gestion administrative et d aide au pilotage

Chargé de gestion administrative et d aide au pilotage Chargé de gestion administrative et d aide au pilotage J2C24 Administration et pilotage - IE Domaine d application - Support au pilotage des unités Il/elle réalise des études ou des analyses permettant

Plus en détail

les apprentissages des élèves sont mesurables, quantifiables et comparables ; les résultats souhaités sont définis par avance.

les apprentissages des élèves sont mesurables, quantifiables et comparables ; les résultats souhaités sont définis par avance. EVALUATION D ÉCOLE Circonscription de Lens Année Scolaire 2010-20112011 David RATAJ IEN EVALUATION D ÉCOLE Introduction Qu est-ce qu une évaluation d école? Le déroulement La grille de qualité Le planning

Plus en détail

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants.

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. REUSSIR L ANNEE DE FORMATION EN ALTERNANCE Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. Daniel Filâtre Président du comité La professionnalisation de la formation initiale

Plus en détail

Projet d école GUIDE MÉTHODOLOGIQUE

Projet d école GUIDE MÉTHODOLOGIQUE Projet d école GUIDE MÉTHODOLOGIQUE Fiches outils à l usage du directeur et de son équipe d école Académie de STRASBOURG - PROJET D ÉCOLE 2015-2018 - GUIDE MÉTHODOLOGIQUE Sommaire Calendrier du Projet

Plus en détail

Livret d accueil des Auxiliaires de Vie Scolaire

Livret d accueil des Auxiliaires de Vie Scolaire Livret d accueil des Auxiliaires de Vie Scolaire Inspection Académique d Ille-et-Vilaine 1, quai Dujardin B.P.3145 35031 Rennes cedex Inspectrice de l Education Nationale chargée de l Adaptation Scolaire

Plus en détail

PRINCIPES ORGANISATEURS 1- UN DECOUPAGE REGIONAL ET UN PARTENARIAT ACADEMIQUE. La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger

PRINCIPES ORGANISATEURS 1- UN DECOUPAGE REGIONAL ET UN PARTENARIAT ACADEMIQUE. La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger à mesdames et messieurs les chefs des postes diplomatiques et consulaires à l attention de mesdames et messieurs les conseillers de coopération

Plus en détail

Intégration au système LMD (Licence, Master, Doctorat) et obtention du grade licence à l issue de la formation.

Intégration au système LMD (Licence, Master, Doctorat) et obtention du grade licence à l issue de la formation. PRESENTATION Le centre hospitalier de Villeneuve Saint-Georges, est un établissement qui accueille un Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) d une capacité de 195 étudiants infirmiers (EI), ainsi

Plus en détail

LE SAPAD, POURQUOI? 1

LE SAPAD, POURQUOI? 1 Service d assistance pédagogique à domicile aux élèves malades ou accidentés Parce qu un enfant ou un adolescent malade ou accidenté reste un enfant ou un adolescent Parce que tout enfant ou adolescent

Plus en détail

MINISTERE DE L ECOLOGIE ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE DIRECTION DE L EAU LE MINISTRE DE L ECOLOGIE ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE

MINISTERE DE L ECOLOGIE ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE DIRECTION DE L EAU LE MINISTRE DE L ECOLOGIE ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE MINISTERE DE L ECOLOGIE ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE DIRECTION DE L EAU Sous-Direction de la programmation et des agences de l eau Bureau de l économie de l eau et de la programmation Adresse : 20 avenue

Plus en détail

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-047719 Centre Hospitalier Sud Essonne 26 avenue Charles de Gaulle BP 107 91152 ETAMPES

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-047719 Centre Hospitalier Sud Essonne 26 avenue Charles de Gaulle BP 107 91152 ETAMPES RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 1 er décembre 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-047719 Centre Hospitalier Sud Essonne 26 avenue Charles de Gaulle BP 107 91152 ETAMPES Objet : Inspection sur

Plus en détail

-II- La démarche retenue : conduire une enquête dans les circonscriptions en janvier 2008

-II- La démarche retenue : conduire une enquête dans les circonscriptions en janvier 2008 Inspection Académique de l Allier PLAN DEPARTEMENTAL POUR LA RENOVATION DE L ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE 2008-2011 -I- Bilan du plan départemental 2003-2006 -II- La démarche

Plus en détail

FORMATION EN GESTION ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE DES ORGANISATIONS. Consultant /Formateur : DJAGBA M. Faustin

FORMATION EN GESTION ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE DES ORGANISATIONS. Consultant /Formateur : DJAGBA M. Faustin FORMATION EN GESTION ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE DES ORGANISATIONS Consultant /Formateur : DJAGBA M. Faustin Septembre 2008 SOMMAIRE I- Outils de gestion administrative II- Outils de gestion financière

Plus en détail

Informations générales à l école (1) Suivi des élèves (2) Les clés du comportement, aide personnalisée, PPRE, PAI.. Divers Classes (3)

Informations générales à l école (1) Suivi des élèves (2) Les clés du comportement, aide personnalisée, PPRE, PAI.. Divers Classes (3) Informations générales à l école (1) Classes, collègues, liste des élèves, calendrier des vacances, tableau des surveillances, calendrier des concertations, emploi du temps général, répartition des périodes,

Plus en détail

1. L organisation des enseignements dans l établissement. Projet de circulaire relative à l organisation des enseignements au collège

1. L organisation des enseignements dans l établissement. Projet de circulaire relative à l organisation des enseignements au collège Projet de circulaire relative à l organisation des enseignements au collège La loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l école de la République confie

Plus en détail

EPREUVES PRATIQUES ET ORALES

EPREUVES PRATIQUES ET ORALES BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR «SERVICES ET PRESTATIONS DES SECTEURS SANITAIRE ET SOCIAL» I. CALENDRIER DES ÉPREUVES SESSION 2014 Ces informations sont des informations d ordre général Les candidats devront

Plus en détail

Catalogue des formations 2015

Catalogue des formations 2015 Catalogue des formations 2015 Education pour la santé Promotion de la santé Sommaire Quelques informations pratiques sur nos formations...4 Promouvoir la santé des publics : quelques fondamentaux...6 Promouvoir

Plus en détail

MOUVEMENT INTRA DÉPARTEMENTAL DES PROFESSEURS DES ÉCOLES ET DES INSTITUTEURS DU RHONE ENSEIGNEMENT PUBLIC PROCÉDURE INFORMATISÉE 2016

MOUVEMENT INTRA DÉPARTEMENTAL DES PROFESSEURS DES ÉCOLES ET DES INSTITUTEURS DU RHONE ENSEIGNEMENT PUBLIC PROCÉDURE INFORMATISÉE 2016 DSDEN RHONE DIRECTION DES SERVICES DEPARTEMENTAUX DE L'EDUCATION NATIONALE MOUVEMENT INTRA DÉPARTEMENTAL DES PROFESSEURS DES ÉCOLES ET DES INSTITUTEURS DU RHONE ENSEIGNEMENT PUBLIC PROCÉDURE INFORMATISÉE

Plus en détail

Objet : Lettre de suite de l'asn concernant l'inspection en radioprotection réalisée le 06 novembre 2013 dans votre établissement

Objet : Lettre de suite de l'asn concernant l'inspection en radioprotection réalisée le 06 novembre 2013 dans votre établissement RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE MARSEILLE- Zone non imprimée - Place pour l'en-tête CODEP MRS 2013 065345 Marseille, le 4 décembre 2013 GCS de Cancérologie du Grand Montpellier 25 rue de Clémentville

Plus en détail

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1 TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1 1- LES CONDITIONS DE MISE EN OEUVRE PÉDAGOGIQUE DES TPE : LES DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE 2- LES TPE : DES ENJEUX D ENCADREMENT FORTS* 3- QUELLE ÉVALUATION?* 1- LES CONDITIONS

Plus en détail

GUIDE DU STAGIAIRE EN ALTERNANCE professeur, professeur documentaliste ou CPE

GUIDE DU STAGIAIRE EN ALTERNANCE professeur, professeur documentaliste ou CPE GUIDE DU STAGIAIRE EN ALTERNANCE professeur, professeur documentaliste ou CPE Année scolaire 2014-2015 Guide du stagiaire M2 MEEF 2014-2015 / ESPE-DIFOR / UFC-Académie de Besançon/ Août 2014 1/20 SOMMAIRE

Plus en détail

GUIDE POUR LA SCOLARISATION DES ÉLÈVES NOUVELLEMENT ARRIVÉS EN FRANCE

GUIDE POUR LA SCOLARISATION DES ÉLÈVES NOUVELLEMENT ARRIVÉS EN FRANCE GUIDE POUR LA SCOLARISATION DES ÉLÈVES NOUVELLEMENT ARRIVÉS EN FRANCE À l'usage des formateurs CASNAV, chefs d établissements, inspecteurs, conseillers pédagogiques, enseignants des dispositifs spécifiques

Plus en détail

Dispositif d'assistance Pédagogique A Domicile (DAPAD)

Dispositif d'assistance Pédagogique A Domicile (DAPAD) 1 Dispositif d'assistance Pédagogique A Domicile (DAPAD) ASSURANCE SCOLAIRE : Cachet de l établissement Elève concerné (e) : Nom - Prénom Né (e) le Adresse Classe Durée prévisible de l assistance pédagogique

Plus en détail

Concours réservés et Examens professionnalisés réservés

Concours réservés et Examens professionnalisés réservés Concours réservés et Examens professionnalisés réservés Mercredi 23 janvier 2013 Mercredi 30 janvier 2013 IA-IPR et IEN ET-EG 1 Plan de la présentation Première partie : Le déroulement du concours et de

Plus en détail

Mission du professeur exerçant en collège, en lycée d'enseignement général et technologique ou en lycée professionnel

Mission du professeur exerçant en collège, en lycée d'enseignement général et technologique ou en lycée professionnel Mission du professeur exerçant en collège, en lycée d'enseignement général et technologique ou en lycée professionnel BO N 22 du 29 mai 1997 Formation initiale Circulaire N 97-123 du 23/5/1997 Texte adressé~aux

Plus en détail

Scolarisation des élèves handicapés dans les établissements du second degré et développement des unités pédagogiques d intégration (UPI)

Scolarisation des élèves handicapés dans les établissements du second degré et développement des unités pédagogiques d intégration (UPI) Scolarisation des élèves handicapés dans les établissements du second degré et développement des unités pédagogiques d intégration (UPI) Circulaire n 2001-035 du 21 février 2001 B.O.E.N. n 9 du 1 er mars

Plus en détail

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Actions collectives au profit des salariés en parcours des Associations Intermédiaires et des Chantiers d insertion de la Drôme et de l Ardèche.

Plus en détail

Sommaire. Enjeux 3. Les formations possibles 4. Les formations de formateurs 5. Comment partir en formation? 6. La formation continue de formateur 8

Sommaire. Enjeux 3. Les formations possibles 4. Les formations de formateurs 5. Comment partir en formation? 6. La formation continue de formateur 8 Sommaire Enjeux 3 Les formations possibles 4 Les formations de formateurs 5 Comment partir en formation? 6 La formation continue de formateur 8 Ouvrir une ou plusieurs sessions PSC 1 9 Les formations d

Plus en détail

Les intervenants extérieurs à l école primaire

Les intervenants extérieurs à l école primaire Stage Nouveaux directeurs 2013-2014 ESPE de Moulins 19 juin 2014 Les intervenants extérieurs à l école primaire Diaporama élaboré par Thierry COLOMBET, CPD EPS 03 1 1. Les textes officiels. Circulaire

Plus en détail

13. RENFORCER L'ACCUEIL EN MATERNELLE

13. RENFORCER L'ACCUEIL EN MATERNELLE 13. RENFORCER L'ACCUEIL EN MATERNELLE - Peu d'enfants scolarisés en école maternelle - Importance de scolariser en maternelle pour un bon déroulement de la scolarisation en école primaire Renforcer la

Plus en détail

1. Cadre général de la formation

1. Cadre général de la formation Circonscription STRASBOURG 1 65 avenue de la Forêt Noire 67083 Strasbourg cedex Téléphone 03 69 20 93 30 Courriel ien.strabourg1@ac-strasbourg.fr Strasbourg le 10/09/2015 L Inspectrice de l Education Nationale

Plus en détail

Objet: Rapport d inspection intégré

Objet: Rapport d inspection intégré A Monsieur Michel Président du CPAS de Marchin Place de Belle Maison 1 4570 MARCHIN Rapport d inspection intégré SPP IS Inspection SPP IS 3 (n 2-6-7). L65C-FPSC-FSGE (MH) Objet: Rapport d inspection intégré

Plus en détail

Fonctions des infirmiers scolaires dans les écoles et établissements

Fonctions des infirmiers scolaires dans les écoles et établissements Mission des infirmières de l Éducation Nationale Cadre général «S inscrit dans la politique générale de l Education nationale qui est de promouvoir la réussite des élèves et des étudiants, elle concourt

Plus en détail

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005.

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POLITIQUE D ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT À LA FORMATION

Plus en détail

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n BTS Management des unités commerciales ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN Voie scolaire dans un établissement public ou privé sous contrat, CFA ou section d apprentissage habilité. Formation professionnelle

Plus en détail

Dossier des documents de suivi formatif des stages

Dossier des documents de suivi formatif des stages Filières secondaires Dossier des documents de suivi formatif des stages Haute Ecole Pédagogique Documents à l usage des étudiants et des praticiens formateurs Version: 17.08.2010 Pour désigner les personnes,

Plus en détail

L'ACTION EDUCATIVE Ā DOMICILE

L'ACTION EDUCATIVE Ā DOMICILE Annexe à la convention relative aux Actions Educatives à Domicile CAHIER DES CHARGES DE L'ACTION EDUCATIVE Ā DOMICILE dans le Département des Vosges - 2012 Préambule Le service de l'aide Sociale à l'enfance

Plus en détail

Le directeur académique des services départementaux de l'éducation nationale

Le directeur académique des services départementaux de l'éducation nationale Le directeur académique des services départementaux de l'éducation nationale à Mesdames et messieurs les instituteurs et professeurs des écoles Mesdames et messieurs les assistants de vie scolaire et d

Plus en détail

accès internet, boîte mail dédiée au CHSCT,...). Entre les entreprises qui ne respectent pas le cadre et celles qui vont au

accès internet, boîte mail dédiée au CHSCT,...). Entre les entreprises qui ne respectent pas le cadre et celles qui vont au FICHE REPÈRES POUR LES CHSCT Un cadre unique pour une hétérogénéité des pratiques accès internet, boîte mail dédiée au CHSCT,...). Entre les entreprises qui ne respectent pas le cadre et celles qui vont

Plus en détail

Objet : Concours National de la Résistance et de la Déportation Session 2016

Objet : Concours National de la Résistance et de la Déportation Session 2016 Avignon, le 17 novembre 2015 Le directeur académique des services de l'éducation nationale à Pôle des élèves et des établissements Bureau des élèves Référence 2015 Dossier suivi par Michèle BRAINIEZ Téléphone

Plus en détail

Service Académique de l Inspection de l Apprentissage

Service Académique de l Inspection de l Apprentissage Service Académique de l Inspection de l Apprentissage ACTIVITES DU RESPONSABLE PEDAGOGIQUE DE CENTRE DE FORMATION D APPRENTIS D UNITE DE FORMATION EN APPRENTISSAGE DE SECTION D APPRENTISSAGE RECTORAT DE

Plus en détail

La Caisse de Prévoyance Sociale de Saint-Pierre et Miquelon recrute :

La Caisse de Prévoyance Sociale de Saint-Pierre et Miquelon recrute : La Caisse de Prévoyance Sociale de Saint-Pierre et Miquelon recrute : UN TECHNICIEN D ACCUEIL en CDI Missions Apporter aux assurés et aux allocataires une réponse qui est conforme au service attendu et

Plus en détail

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique Projet d école 2014-2018 Guide méthodologique 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 LES TEXTES DE REFERENCES... 4 LES ETAPES D ELABORATION DU PROJET D ECOLE... 4 ETAPE 1 : BILAN DU PROJET, DIAGNOSTIC... 5 1. LE

Plus en détail

Nom: Année scolaire:

Nom: Année scolaire: www.suivi-domi.org suivi.escale@gmail.com www.aph.be Nom: Année scolaire: Introduction : Le présent document est le fruit d une réflexion menée dans le cadre de l APH (Association des Pédagogues Hospitaliers

Plus en détail

Bordeaux, le 20/07/2015. N/Réf. : CODEP-BDX-2015-026466. Polyclinique du Sidobre Chemin Saint Hippolyte 81100 CASTRES

Bordeaux, le 20/07/2015. N/Réf. : CODEP-BDX-2015-026466. Polyclinique du Sidobre Chemin Saint Hippolyte 81100 CASTRES REPUBLIQUE FRANCAISE DIVISION DE BORDEAUX Bordeaux, le 20/07/2015 N/Réf. : CODEP-BDX-2015-026466 Polyclinique du Sidobre Chemin Saint Hippolyte 81100 CASTRES Objet : Inspection n INSNP-BDX-2015-0410 des

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA DEFINITION ET L APPLICATION DU DISPOSITIF DE SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE DES COLLEGES

CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA DEFINITION ET L APPLICATION DU DISPOSITIF DE SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE DES COLLEGES PROJ ANNEXE 2 CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA DEFINITION L APPLICATION DU DISPOSITIF DE SOUTIEN AUX PROJS D EDUCATION ARTISTIQUE CULTURELLE DES COLLEGES Années : 2012-2016 - N Ordre : 70 ENTRE Le Département

Plus en détail

Organisation, management des équipes et participation des professionnels CHAPITRE 4

Organisation, management des équipes et participation des professionnels CHAPITRE 4 Organisation, management des équipes et participation des professionnels CHAPITRE 4 L expression et la participation des personnes concernées sont des sujets consensuels, mais leur mise en œuvre effective

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation

PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation CONSEIL D'ADMINISTRATION PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation L évaluation des politiques publiques a été introduite au sein

Plus en détail

LA GIRONDE ET SON ECOLE

LA GIRONDE ET SON ECOLE LA GIRONDE ET SON ECOLE «Une politique déterminée, des chantiers qui mobilisent quotidiennement les personnels et les partenaires de l Ecole, une volonté affirmée de poursuivre le travail engagé avec ambition,

Plus en détail

Organisation du stage

Organisation du stage Organisation du stage pratique des étudiants de seconde année du cfmi de lille3 Note à l attention des enseignants accueillant un stagiaire de seconde année et aux CPEM Tout au long de leur cursus au CFMI,

Plus en détail

Circulaire n 5437 du 08/10/2015

Circulaire n 5437 du 08/10/2015 Circulaire n 5437 du 08/10/2015 Formations destinées aux personnes chargées de la comptabilité dans les établissements scolaires et Centres organisés par la FWB. Réseaux et niveaux concernés Fédération

Plus en détail

L ORGANISATION DES STAGES LES ELEVES, LEURS PARENTS LES ENSEIGNANTS QUI ENCADRENT LES STAGES LES TEXTES OFFICIELS LES RESPONSABILITES ABSENCES DES

L ORGANISATION DES STAGES LES ELEVES, LEURS PARENTS LES ENSEIGNANTS QUI ENCADRENT LES STAGES LES TEXTES OFFICIELS LES RESPONSABILITES ABSENCES DES VADE-MECUM POUR LES ENSEIGNANTS ET LES DIRECTEURS L ORGANISATION DES STAGES LES ELEVES, LEURS PARENTS LES ENSEIGNANTS QUI ENCADRENT LES STAGES LES TEXTES OFFICIELS LES RESPONSABILITES ABSENCES DES ELEVES

Plus en détail

COFOR SANTE. Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes)

COFOR SANTE. Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes) COFOR SANTE Des interventions* en : - Communication - Management - Relation client - Qualité - Gestion Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes) * cf. nos programmes

Plus en détail