CIRCUITS RC, RL, RLC Comment réaliser quelques expériences avec l oscilloscope.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CIRCUITS RC, RL, RLC Comment réaliser quelques expériences avec l oscilloscope."

Transcription

1 IUITS,, omment réaliser quelques expériences avec l oscilloscope. Avant la manipulation, vérifier que les boutons de l oscilloscope, base de temps, potentiomètres des voies 1 et 2 sont calés en position «calibres» afin de pouvoir faire des mesures justes, de temps et de tensions. Matériel : - oscilloscope - générateur de signaux - ésistances : 10 kω, 1 kω,: 200 Ω, 100 Ω - condensateurs : 470 nf, 100 nf, 6,6 nf - bobine = 5 mh, r = quelques Ω 1. IUIT. charge et décharge du condensateur 1.1. Visualisation des tensions u G et u On réalise d abord le circuit série avec générateur de signaux carrés, condensateur, résistance, puis le branchement de l oscilloscope permettant de visualiser simultanément - u G, tension aux bornes du générateur, - u tension aux bornes du condensateur Exemple de calcul des valeurs numériques permettant une bonne visualisation. On choisit arbitrairement = 10 kω, = 100 nf, d où la constante de temps τ= = s, τ = 10-3 s. Pour que le condensateur ait le temps de se charger, il faut qu il soit soumis à une tension constante (haut du créneau) pendant une durée supérieure à 5τ, de même pour la durée de la décharge (bas du créneau). a période du générateur T G doit être supérieure à 10 τ = T G > s sa fréquence fg = < 2 TG Si f G < 100 Hz. On observe la charge et la décharge complètes 85

2 On peut alors augmenter la fréquence du générateur et on constate que le condensateur n a pas le temps de se charger ni de se décharger. Si on minue la fréquence du générateur, alors il se charge complètement et sa tension u reste égale a u G, jusqu à ce que commence la décharge. f G très grand : f G petit 1.2.Visualisation de la tension u G et l intensité i. Il faut changer le montage et le branchement de l oscilloscope (faire coïncider la masse du G.B.F. et la masse de l oscilloscope, pour le cas où l installation électrique comporte une prise de terre). Pour visualiser i, il faut envoyer u = i la tension aux bornes de la résistance, sur une voie de l oscilloscope. emarque : Sur le circuit on peut voir que u G = u +u soit u G - u = u. On peut l observer rectement sur l écran, en procédant de la manière suivante. Utiliser la touche sur la de manière à faire apparaître - u. Enfoncer alors les deux touches qui donnent l adtion des tensions visualisées soit u G + (- u ) et on obtient u comme précédemment. 2. IUIT : établissement et extinction du courant Visualisation des tensions u G, et u On réalise d abord le circuit série avec générateur, bobine, résistance, puis le branchement de l oscilloscope permettant de visualiser simultanément - u G, tension aux bornes du générateur, - u tension aux bornes de la résistance 86

3 alculs préliminaires On utilise la bobine d inductance = 5,1 mh, la résistance = 100 Ω pour visualiser l intensité dans le circuit. omme la résistance de la bobine r est faible, on la néglige 3 5, devant, alors + r 100 Ω. a constante de temps du circuit τ = + r τ s a période T G du générateur de signaux carrés, doit être au moins 10 fois supérieure 4 > 10τ T > s d où la fréquence du générateur qui permettra une bonne T G G visualisation de l établissement du courant et de son extinction f G < 2kHz. emarque : Si f G = 10 khz le courant ne peut ni s établir ni s éteindre complètement elation entre intensité i dans la bobine et tension à ses bornes On utilise un générateur de signaux triangulaires. Il délivre une tension u G. Il est placé en série avec une bobine (, r) et une résistance élevée devant r. a f.e.m. de la bobine est e = la tension à ses bornes en convention récepteur, est = ri e donc = ri + alculs préliminaires - omment obtenir une intensité triangulaire à partir d une tension triangulaire u G = u +. Si on choisit très grand, ici 4,7 kω, est négligeable devant u donc u G i ce qui veut re que i est proportionnel à ug. i est de forme triangulaire - Simplification de l expression de = ri +, r est très petit (quelques ohms) donc ri est négligeable devant Matériel - Générateur de signaux triangulaires : u Gm le plus grand possible ; f G = 100 Hz - Bobine = 5,1 mh, r = quelques Ω - onducteur ohmique = 4,7 kω d où 87

4 Sur l oscillogramme, on voit que la tension est proportionnelle à la dérivée de la fonction intensité i = f(t) 3. Oscillations libres du circuit,, Matériel - Générateur de signaux carrés : u Gm le plus grand possible ; f G = 100 Hz - Bobine = 5,1 mh, r = quelques Ω - onducteur ohmique : variable - condensateur 470 nf alculs préliminaires On veut vérifier que la pseudopériode des oscillations est donnée par la relation : T = 2π On trouvera donc une valeur proche de 2π x s Pour observer la charge oscillante et la décharge oscillante du condensateur, il faut prendre la période du générateur au moins égale à 10 T, soit T G > s donc f G < 300Hz On commence par = 0, il ne reste dans le circuit que la résistance de la bobine très faible, mais qu on ne peut supprimer totalement (c est pourquoi les oscillations sont amorties). On changera ensuite la valeur de capacité et on observera les oscillogrammes suivants : 88

5 = 100 nf = 6,8 nf Variation de. Dans n importe lequel de ces cas, si on augmente on voit le nombre des oscillations décoître. a valeur de pour laquelle il n y a plus d oscillations est appelée résistance critique, 89

LA BOBINE ET LE DIPOLE RL

LA BOBINE ET LE DIPOLE RL LA BOBINE ET LE DIPOLE RL Prérequis 1. Cocher les ou la bonne réponse Un champ magnétique peut être produit par : un aimant permanant; un corps isolant un corps aimanté un fil de cuivre un solénoïde parcourue

Plus en détail

Caractérisation de mélangeurs

Caractérisation de mélangeurs Caractérisation de mélangeurs Un mélangeur est un dispositif qui utilise la non-linéarité de diodes ou de transistors pour réaliser une multiplication : e(t) x(t) = K.e(t).e 0 (t) e 0 (t) Puisqu il multiplie

Plus en détail

La tension u 2(t) est en... u(t) =

La tension u 2(t) est en... u(t) = Exercice n 1 : Pour les oscillogrammes suivants, établir l'expression de u(t) : Oscillogramme n 1 : Voie 1: 5V/div, Voie 2:... V/div Time : 2 ms/div Oscillogramme n 2 : U MAX = U = T = f = ω = u(0) = déphasage

Plus en détail

avec τ = 1. A la fermeture du circuit, on visualise à l aide d un oscilloscope à mémoire la tension UBA

avec τ = 1. A la fermeture du circuit, on visualise à l aide d un oscilloscope à mémoire la tension UBA Classe: 4 ème ath.s. : 2015/2016 ycée de Cebbala Sidi Bouzid Prof : Barhoumi zzedine e dipôle xercice n 1: e circuit de la figure 1 comporte en série : un générateur de tension idéal de fém, un résistor

Plus en détail

TP 2. Circuits réactifs

TP 2. Circuits réactifs TP 2. ircuits réactifs Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info pour master ASI à l UPM Octobre-décembre 2005 Lors de ce TP nous étudierons en pratique les phénomènes transitoires dans les circuits

Plus en détail

T.P. n 3. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe

T.P. n 3. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe .P. n 3 polytech-instrumentation.fr 85 563 563,5 C /min à partir d un poste fixe UILISAION DES MULIMERES I. Introduction Les multimètres numériques mesurent principalement des tensions et courants alternatifs

Plus en détail

1 Préparation : asservissement de position

1 Préparation : asservissement de position EPU ELEC 3 Travaux Pratiques d Automatique n 4 Asservissement de position d un moteur Le but de cette manipulation est d étudier l asservissement de position d un moteur à courant continu. Le châssis comprend

Plus en détail

Oscilloscope à mémoire, décharge dʼun condensateur

Oscilloscope à mémoire, décharge dʼun condensateur Thomas SICARD Aurélien DUMAINE Séance du 8 juin 00 Rapport de Travaux Pratiques Manipulation Oscilloscope à mémoire, décharge dʼun condensateur I. Exercice préparatoire On sait que En effet on a : T =

Plus en détail

MODULATION D AMPLITUDE

MODULATION D AMPLITUDE T.P-cours de Physique n 3 : MODULATION D AMPLITUDE Rappel sur le rôle de la modulation. L information que l on souhaite transmettre (parole, musique, ) est constituée de signaux qui ont des fréquences

Plus en détail

SCIENCES DE L INGENIEUR GENIE ELECTRIQUE

SCIENCES DE L INGENIEUR GENIE ELECTRIQUE TP N 4 page 1/8 Centres d intérêt abordés : Thématiques : CI9 Acquisition et conditionnement des informations I4 Transformation d une grandeur physique à mesurer Activités proposées : Compétences visées

Plus en détail

TP-cours n 7 : Câble coaxial

TP-cours n 7 : Câble coaxial TP-cours n 7 : Câble coaial Matériel disponible : Câble coaial enroulé de 100m, GBF Centrad, adaptateurs BNC-banane, boite à décade de résistances. I Équation de propagation dans le câble coaial I.1 Introduction

Plus en détail

Lois générales dans le cadre de l ARQS

Lois générales dans le cadre de l ARQS MPS - Électrocinétique - Lois générales dans le cadre de l AQS page /6 Lois générales dans le cadre de l AQS AQS=Approximation des égimes Quasi Stationnaires, consiste à négliger les temps de propagation

Plus en détail

Devoir de Sciences Physiques n 1 pour le 09-09-2015

Devoir de Sciences Physiques n 1 pour le 09-09-2015 1 DM1 Sciences Physiques MP 20152016 Devoir de Sciences Physiques n 1 pour le 09092015 Problème n o 1 Capteurs de proximité E3A PSI 2013 Les capteurs de proximité sont caractérisés par l absence de liaison

Plus en détail

TP N 2 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE

TP N 2 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE TP N 2 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE OBJECTIF Se familiariser avec l oscilloscope, et pratiquer ses multiples utilisations. CRITERES D'EVALUATION Câblage correct. Méthode de travail de l'étudiant. Exactitude

Plus en détail

SERIE D EXERCICES N 8 : ELECTROCINETIQUE : AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL EN REGIME LINEAIRE

SERIE D EXERCICES N 8 : ELECTROCINETIQUE : AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL EN REGIME LINEAIRE Nathalie Van de Wiele Physique Sup PSI Lycée les Eucalyptus Nice SEIE D EXEIES N 8 : ELETOINETIQUE : AMPLIFIATEU OPEATIONNEL EN EGIME LINEAIE Amplificateur opérationnel idéal, circuits avec un A.O. Exercice.

Plus en détail

Etude de signaux observés sur un oscilloscope

Etude de signaux observés sur un oscilloscope Etude de signaux observés sur un oscilloscope Exercice 1 : Signaux observés sur un oscilloscope Pour ces différents signaux, donner le nom du signal si cela est possible, noter sa période, hachurer au

Plus en détail

LA THEORIE SUR L ELECTRICITE

LA THEORIE SUR L ELECTRICITE ours d électricité L THEORE SR L ELETRTE LES NOTONS DE BSE Le courant alternatif PRTE N : LES OMPOSNTS PSSFS La théorie sur l électricité - les notions de base - Le courant alternatif RL TBLE DES MTERES

Plus en détail

Circuit fixe dans un champ magnétique variable

Circuit fixe dans un champ magnétique variable Circuit fixe dans un champ magnétique variable Calcul d un flux On peut montrer, dans le cadre de la mécanique des fluides, que le champ de vitesse pour un fluide visqueux incompressible, de coefficient

Plus en détail

Concours AVENIR 8 mai 2011 EPREUVE DE PHYSIQUE. DUREE : 1h30mn Coefficient 5 CONSIGNES SPECIFIQUES

Concours AVENIR 8 mai 2011 EPREUVE DE PHYSIQUE. DUREE : 1h30mn Coefficient 5 CONSIGNES SPECIFIQUES NOM :. PRENOM : NUMERO DE CANDIDAT :... EPREUVE DE PHYSIQUE DUREE : 1h30mn Coefficient 5 CONSIGNES SPECIFIQUES Lire attentivement les consignes afin de vous placer dans les meilleures conditions de réussite

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET EII.5

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET EII.5 TP EII.5 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET EII.5 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 -

Plus en détail

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Sous la direction : M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Préparation et élaboration : AMOR YOUSSEF Présentation et animation : MAHMOUD EL GAZAH MOHSEN BEN LAMINE AMOR YOUSSEF Année scolaire : 2007-2008 RECUEIL

Plus en détail

Courant alternatif. Université de Genève 21.1 M. Pohl

Courant alternatif. Université de Genève 21.1 M. Pohl Courant alternatif Au lieu d avoir toujours la même polarité, chaque borne d un générateur de tension alternative est positive puis négative en alternance. Les électrons du courant se déplacent dans un

Plus en détail

TP 2 - MESURE DE LA VITESSE DE ROTATION D UN MOTEUR

TP 2 - MESURE DE LA VITESSE DE ROTATION D UN MOTEUR IUT BELFORT MONTBELIARD Dpt MESURES PHYSIQUES TP EEA 2 ème ANNEE TP 2 - MESURE DE LA VITESSE DE ROTATION D UN MOTEUR LES ETUDIANTS N AYANT PAS REALISE LA PREPARATION NE SERONT PAS ADMIS EN TP I LE MOTEUR

Plus en détail

Région de saturation V GS4 V GS3 V GS2 V GS1 -V DS

Région de saturation V GS4 V GS3 V GS2 V GS1 -V DS Transistor MO - introduction à la logique Transistor MO - introduction à la logique I. PARTI THORIQU I.1. Constitution et fonctionnement du transistor MO Un transistor MO (Metal Oxyde emiconducteur) est

Plus en détail

Mesure de la température dans un puits géothermique

Mesure de la température dans un puits géothermique (correcteur : Jean Gasc http://jeaga.voila.net/) Mesure de la température dans un puits géothermique 1 Étude du capteur de température : Sonde au platine: 1.1 unité du coefficient a : Dans la relation

Plus en détail

ETUDE DE LA CARACTERISTIQUE DU DIPÔLE OHMIQUE : LOI D OHM UTILISATION D UN TABLEUR

ETUDE DE LA CARACTERISTIQUE DU DIPÔLE OHMIQUE : LOI D OHM UTILISATION D UN TABLEUR Nom : Prénom : Classe : Date : Fiche élève 1/ 6 Physique Chimie ETUDE DE LA CARACTERISTIQUE DU DIPÔLE OHMIQUE : LOI D OHM UTILISATION D UN TABLEUR Objectifs : - Établir la loi d Ohm à l aide d un tableur-grapheur

Plus en détail

Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels

Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels Partie théorique I. omparateur L utilisation la plus simple d un amplificateur opérationnel (AOP) en montage non-linéaire est le comparateur. Deux

Plus en détail

Session de Juillet 2001. Durée 2 H Documents interdits.

Session de Juillet 2001. Durée 2 H Documents interdits. Session de Juillet 2001 Durée 2 H Documents interdits. Exercice 1 : Oscillations forcées de dipôles électriques Lors d une séance de travaux pratiques, les élèves sont conduits à étudier les dipôles en

Plus en détail

TP 1 : sources électriques

TP 1 : sources électriques Objectif : étudier différents dipôles actifs linéaires ou non linéaires. Les mots générateur et source seront considérés comme des synonymes 1 Source dipolaire linéaire 1.1 Méthode de mesure de la demie-tension

Plus en détail

OSCILLATEURS COUPLÉS

OSCILLATEURS COUPLÉS TP OSCILLATEURS COUPLÉS Capacités exigibles : mtre en évidence l action d n filtre linéaire sr n signal périoqe dans les domaines fréqentiel temporel La théorie générale des oscillaters coplés n est pas

Plus en détail

TP 1: Circuits passifs

TP 1: Circuits passifs Travaux Pratiques Avancés (TPA) d Electronique Année 2015-16 TP 1: ircuits passifs Sergio Gonzalez Sevilla *, Antonio Miucci Département de Physique Nucléaire et orpusculaire (DPN), Université de Genève

Plus en détail

Transmission FM sur fibre optique

Transmission FM sur fibre optique Transmission FM sur fibre optique L utilisation d une fibre optique permet de transporter un signal sur de grandes distances avec une très bonne immunité aux parasites. Le signal optique qui y transite

Plus en détail

Concours d entrée - mai 2012. A remplir par le candidat : Nom :.. Prénom :.. Centre de passage de l examen : N de place :.

Concours d entrée - mai 2012. A remplir par le candidat : Nom :.. Prénom :.. Centre de passage de l examen : N de place :. A remplir par le candidat : Nom : Prénom :.. Centre de passage de l examen : N de place :. Note : Concours filière Technicien Supérieur et er cycle filière Ingénieur Concours nd cycle filière Ingénieur

Plus en détail

Physique des Ondes : Propagation d ondes électrocinétiques dans un câble coaxial

Physique des Ondes : Propagation d ondes électrocinétiques dans un câble coaxial Travaux pratiques Série 2 Physique des Ondes : Propagation d ondes électrocinétiques dans un câble coaxial Objectifs du TP : Mesurer la vitesse de propagation d un signal dans un câble coaxial. Observer

Plus en détail

5 exercices corrigés d Electrotechnique sur le régime monophasé

5 exercices corrigés d Electrotechnique sur le régime monophasé 5 exercices corrigés d Electrotechnique sur le régime monophasé Exercice Mono0 : régime monophasé i u L Donner l'expression : - de la puissance active consommée par la résistance - de la puissance réactive

Plus en détail

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 Travaux pratiques d électronique, première séance Circuits passifs S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 1 Révision 1. Explorez le protoboard avec le voltmètre. Faites un schéma des connexions. 2. Calibrez

Plus en détail

Fiches Générateur Basses Fréquences

Fiches Générateur Basses Fréquences Fiches Générateur Basses Fréquences Note : Cet ensemble de fiches a été réalisé autour du Générateur de fonctions Centrad GF467AF. Il dispose d un grand nombre de fonctionnalités que l on peut retrouver

Plus en détail

T.P. n 8: MULTIPLIEUR

T.P. n 8: MULTIPLIEUR T.P. n 8: MULTIPLIEUR 1) MODULATION D AMPLITUDE On veut transmettre sur de grandes distances des informations, par exemple sonores, de fréquences comprises entre 0 Hz et 0 khz. La transmission ne peut

Plus en détail

Extraits de récents DS

Extraits de récents DS 1 Extraits de récents DS Chap. 3 : Magnétostatique 2 UT MARSELLE GE 1 Année D.S. d'électricité n 3 avec Corrigé 29 Mars 1997 2 ème exercice. Circuit avec mutuelle. M i 1 (t) Le primaire du circuit ci-contre

Plus en détail

Electricité et magnétisme

Electricité et magnétisme Le champ magnétique Activité 1 a) O α S N s G n b) Bobine O s G n α I Document 1 Une petite aiguille aimantée suspendue par son centre de gravité G à un fil sans torsion est placée au voisinage d un aimant

Plus en détail

PROCEDURE DE MISE EN MARCHE DE L OSCILLOSCOPE METRIX OX 803B

PROCEDURE DE MISE EN MARCHE DE L OSCILLOSCOPE METRIX OX 803B 1 ) DESCRIPTION ET INITIALISATION D UN OSCILLOSCOPE Fiche Méthode PROCEDURE DE MISE EN MARCHE DE L OSCILLOSCOPE 1 METRIX OX 803B 9 15 4 7 6 2 14 5 8 17 3 12 11 10 16 13 Les boutons de 9 à 13 sont identiques

Plus en détail

La diode. Retour au menu. 1 La diode : un dipôle non linéaire. 1.1 Diode idéale. 1.2 Diode réelle à semi-conducteur. 1.3 Association de diodes

La diode. Retour au menu. 1 La diode : un dipôle non linéaire. 1.1 Diode idéale. 1.2 Diode réelle à semi-conducteur. 1.3 Association de diodes etour au menu La diode 1 La diode : un dipôle non linéaire 1.1 Diode idéale 1.2 Diode réelle à semi-conducteur C est un dipôle électrique unidirectionnel dont les bornes sont l anode (A) et la cathode

Plus en détail

Mesure du rythme cardiaque

Mesure du rythme cardiaque (correcteur : Jean Gasc http://jeaga.voila.net/) Mesure du rythme cardiaque I - Étude du détecteur de flux sanguin 1. Étude de la source lumineuse Loi de la maille : U cc = R 1. I d + U f R 1 = (U cc -

Plus en détail

Les interactions électromagnétiques

Les interactions électromagnétiques Les interactions électromagnétiques Activité 1 Le champ magnétique La force électromagnétique 1. Le champ magnétique Document 1 : Champ magnétique d un aimant droit Document 2 : champ magnétique d un aimant

Plus en détail

III.1 Quelques rappels théoriques sur les interférences à 2 ondes.

III.1 Quelques rappels théoriques sur les interférences à 2 ondes. III TP 3 : Intérférences à deux ondes dans le domaine hyperfréquence. 22 Introduction Le but de ce TP est d étudier le phénomène d interférences dans le domaine des ondes hyperfréquences 2. Il s agit donc

Plus en détail

Fibre optique. Kit EducOptic. Soudeuse à fibre optique X X Kit de clivage. Oscilloscope numérique X X Jarretières de fibre optique

Fibre optique. Kit EducOptic. Soudeuse à fibre optique X X Kit de clivage. Oscilloscope numérique X X Jarretières de fibre optique CARTOGRAPHIE D UN SYSTÈME À FIBRE OPTIQUE RÉFLECTOMÈTRE - SOUDEUSE U52. MISE EN ŒUVRE DU SYSTÈME 2.1. Éléments à votre disposition 2.1.1. Matériel Voir cadre 1 2.1.2. Documentation Liste du matériel U51

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES D OPTOELECTRONIQUE

TRAVAUX PRATIQUES D OPTOELECTRONIQUE TVUX PTIQUES D OPTOELECTONIQUE L optoélectronique est l ensemble des techniques permettant de transmettre des informations à l aide d ondes électromagnétiques dont les longueurs d onde sont proches de

Plus en détail

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP.

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP. Union générale des étudiants de Tunisie Modèle de compte-rendu de TP Dipôle RC Ce document a été publié pour l unique but d aider les étudiants, il est donc strictement interdit de l utiliser intégralement

Plus en détail

EXERCICE I: LA LOGAN AU BANC D'ESSAI (9 points)

EXERCICE I: LA LOGAN AU BANC D'ESSAI (9 points) Liban 2006 EXERCICE I: LA LOGAN AU BANC D'ESSAI (9 points) La Dacia Logan, conçue par le constructeur français Renault est produite au départ en Roumanie. Elle a fait la une de l'actualité lors de son

Plus en détail

En médecine, on la retrouve dans l électrocardiogramme.

En médecine, on la retrouve dans l électrocardiogramme. CHAPITRE 2 : LA TENSION ALTERNATIVE. Une ville, la nuit, brille de mille feux alimentés par le courant alternatif. Vers la fin du XIX ème siècle, le courant alternatif a supplanté le courant continu. C

Plus en détail

Physique. chassis aimant. Figure 1

Physique. chassis aimant. Figure 1 Physique TSI 4 heures Calculatrices autorisées 2013 Les résultats numériques seront donnés avec un nombre de chiffres significatifs compatible avec celui utilisé pour les données. On s intéresse ici à

Plus en détail

CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS

CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS Centre de préparation au diplôme d'état d'audioprothésiste Epreuve de Physique (Durée: heures) 7 juillet Exercice : LA BALANCOIRE ( points) Une balançoire constituée

Plus en détail

Lignes de transfert d Energie Electrique

Lignes de transfert d Energie Electrique Plan du cours Généralités Les surtensions Coordination d isolement Les dispositifs de protection contre les surtensions : éclateur et parafoudre 1 Généralités La coordination d isolement est l ensemble

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - 1 Chapitre 10 : Condensateur et circuit RC I. Notions de base en électricité : a) Courant électrique

Plus en détail

1.1. Remplacer le début des phrases suivantes par : «La tension aux bornes d un(e)» ou «L intensité du courant dans un(e)».

1.1. Remplacer le début des phrases suivantes par : «La tension aux bornes d un(e)» ou «L intensité du courant dans un(e)». BTS 2003 Le problème porte sur l impression de tickets de caisse du système de distribution de cartes d entrée de piscine. Dans la première partie, on étudiera l impression thermique de tickets de caisse,

Plus en détail

Etude d'une résonance en intensité

Etude d'une résonance en intensité Le schéma du montage à étudier est le suivant: i R L, r C On note R t la résistance totale du cicuit GBF u(t) Le GBF délivre un signal sinusoïdal de fréquence f variable. u( t) = U 2 cos( ωt) i( t) = I

Plus en détail

LES MONTAGES AMPLIFICATEURS FONDAMENTAUX A TRANSISTORS BIPOLAIRES

LES MONTAGES AMPLIFICATEURS FONDAMENTAUX A TRANSISTORS BIPOLAIRES LS MONTAGS AMPLIFIATURS FONDAMNTAUX A TRANSISTORS IPOLAIRS Philippe ROUX 2005 AMPLIFIATUR A TRANSISTOR NPN MONT N MTTUR OMMUN 1 PARTI : ONPTION DU MONTAG MTTUR OMMUN On considère le montage donné en figure

Plus en détail

I- SITUATION PROBLEME

I- SITUATION PROBLEME I- SITUATION PROLEME 1-Le flash classique d un appareil photo. Le flash augmente la luminosité pendant un court instant au moment où "l'obturateur" de l appareil photo s'ouvre. Le flash est alimentée par

Plus en détail

Chapitre 8. Transformateur. 8.1 Introduction

Chapitre 8. Transformateur. 8.1 Introduction Chapitre 8 Transformateur 8.1 Introduction Le transformateur permet de transférer de l énergie (sous forme alternative) d une source à une charge, tout en modifiant la valeur de la tension. La tension

Plus en détail

1. Rappels de 5 ème 5 h + 1 h DS. 2. L intensité du courant 4 h + 1 h DS. 3. La tension électrique 4 h + 1 h DS

1. Rappels de 5 ème 5 h + 1 h DS. 2. L intensité du courant 4 h + 1 h DS. 3. La tension électrique 4 h + 1 h DS En classe de 5 ème : Comprendre, réaliser et représenter un circuit électrique simple Comprendre ce qu est un courant électrique et déterminer le sens du courant dans un circuit électrique Distinguer conducteur

Plus en détail

Etude d un haut-parleur

Etude d un haut-parleur Etude d un haut-parleur Le haut-parleur électrodynamique, dont l invention remonte à plus de cent ans, n a pas évolué dans son principe. Il a été amélioré d année en année par l utilisation de nouvelles

Plus en détail

Chapitre 14 Notion de résistance électrique. Loi d Ohm

Chapitre 14 Notion de résistance électrique. Loi d Ohm Chapitre 14 Notion de résistance électrique. Loi d Ohm Plan Introduction: I Mesurer avec un multimètre Mesure de l intensité Mesure de la tension II Pour aller plus loin Mesures en courant continu. Rappels

Plus en détail

Visiter notre Forum : http://prepa-book.forummaroc.net/ Visiter notre page : https://www.facebook.com/bibliotheque.electronique.des.classes.

Visiter notre Forum : http://prepa-book.forummaroc.net/ Visiter notre page : https://www.facebook.com/bibliotheque.electronique.des.classes. Visiter notre Forum : http://prepa-book.forummaroc.net/ Visiter notre page : https://www.facebook.com/bibliotheque.electronique.des.classes.prepa https://www.facebook.com/groups/bibliotheque.electronique.des.classes.prepa/

Plus en détail

Circuit électrique dans l ARQS

Circuit électrique dans l ARQS Correction du DS n 2 Cours n 9 Circuit électrique dans l ARQS I) Charge, intensité 1) Charge historique Coulomb, Thomson, Rutherford La charge est conservative La charge est une grandeur additive 2) Intensité

Plus en détail

TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique

TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique FOUGERAY P. ANNE J.F. TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique Objectifs : - Le but de cette manipulation est de connaître les fonctionnalités d un oscilloscope numérique bi courbe,

Plus en détail

CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE. U41 Instrumentation et Régulation

CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE. U41 Instrumentation et Régulation Session 2007 Brevet de Technicien Supérieur CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE U41 Instrumentation et Régulation Durée : 3 heures Coefficient : 4 L utilisation d une calculatrice réglementaire

Plus en détail

ETUDE DES E VI V B I RATIO I N O S

ETUDE DES E VI V B I RATIO I N O S ETUDE DES VIBRATIONS 1 Chapitre I - Présentation et définitions 2 Les objectifs à atteindre: 1) Savoir décrire le modèle de l'oscillateur harmonique et savoir l'appliquer à l'étude des systèmes physiques

Plus en détail

Production de Signaux - fonction Astable / Monostable

Production de Signaux - fonction Astable / Monostable Production de Signaux - fonction Astable / Monostable 1. Introduction La fonction «génération de signaux rectangulaire» se décompose en deux catégories : - La génération de signaux périodique (fonction

Plus en détail

Transistor bipolaire

Transistor bipolaire Transistor bipolaire I. Introduction : Le transistor fait partie des composants que l'on retrouve sans exception dans toutes les applications de l'électronique. Amplification de tension, amplification

Plus en détail

Ce document a été fabriqué par PDFmail (Copyright RTE Multimedia) http://www.pdfmail.com

Ce document a été fabriqué par PDFmail (Copyright RTE Multimedia) http://www.pdfmail.com I- LE COURNT ÉLECTRIQUE : 1) Nature du courant : Le courant électrique est un déplacement de charges électriques dans la matière. Dans les métaux, les porteurs de charges sont les ÉLECTRONS. Circulation

Plus en détail

EXERCICES D ÉLECTRICITÉ

EXERCICES D ÉLECTRICITÉ XIS D ÉLTIITÉ nnée 3000-3001 hristian arimalo lectrostatique I. Trois charges ponctuelles q identiques sont placées aux sommets d un triangle équilatéral de coté d. 1 ) alculer le module F de la force

Plus en détail

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF PHYSQ 126: Circuits RLC 1 CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF 1 Introduction. Le but de cette expérience est d introduire le concept de courant alternatif (en anglais, Alternating Current ou AC) et d étudier

Plus en détail

TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique

TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique Objectifs : - Le but de cette manipulation est de connaître les fonctionnalités d un oscilloscope numérique Tektronix TDS (210 ou 1001B) bicourbe,

Plus en détail

LES MOTEURS ELECTRIQUES

LES MOTEURS ELECTRIQUES L objectif de ce cours est de comprendre le fonctionnement des moteurs électriques. Nous verrons les notions de puissance, de pertes et de rendement. Nous étudierons de manière simplifié comment ces moteurs

Plus en détail

Unités spécifiques : ELECTRICITE

Unités spécifiques : ELECTRICITE Référentiel BAC PRO Sciences Physiques : ELECRICITE Page /6 BACCALAUREATS PROFESSIONNELS Unités spécifiques : ELECTRICITE E REGIME SINUSOÏDAL Durée indicative: 0 heures Régime sinusoïdal monophasé - Valeur

Plus en détail

LES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES

LES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES Roger Cadiergues MémoCad nd01.a LES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES SOMMAIRE nd01.1. Les éléments de base nd01.2. Les deux classements fondamentaux nd01.3. Les obligations concernant les matériels nd01.4. Alimentations

Plus en détail

Oscillateurs et mesure du temps

Oscillateurs et mesure du temps Oscillateurs et mesure du temps Très tôt dans l histoire de l humanité, les phénomènes périodiques ont été utilisés pour mesurer le temps. Les premiers ont été les événements astronomiques puis, à mesure

Plus en détail

Systèmes oscillants Oscillateur harmonique amorti, oscillations libres amorties

Systèmes oscillants Oscillateur harmonique amorti, oscillations libres amorties Systèmes oscillants Oscillateur harmonique amorti, oscillations libres amorties L'objet de cette ressource est l'étude des systèmes physiques, de type mécanique, électrique ou microscopique, se comportant

Plus en détail

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES ANALYSE DE CIRCUITS A COURANT ALTERNATIF MODULE N : 8 ELECTROTECHNIQUE SECTEUR :

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES ANALYSE DE CIRCUITS A COURANT ALTERNATIF MODULE N : 8 ELECTROTECHNIQUE SECTEUR : OFPPT ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES MODULE N : 8 ANALYSE

Plus en détail

PREMIERE PARTIE : THEORIE

PREMIERE PARTIE : THEORIE Examen de Physique, juin 2014 BA1 EN INFORMATIQUE EXAMEN DE PHYSIQUE juin 2014 Nom : Prénom : PREMIERE PARTIE : THEORIE Question 1 (10 points) : a. [3] Quelles sont les propriétés qui doivent être fournies

Plus en détail

Les bons conducteurs ont leur dernière couche incomplète. Ils céderont facilement leurs électrons. Argent, or, cuivre, aluminium, fer, carbone...

Les bons conducteurs ont leur dernière couche incomplète. Ils céderont facilement leurs électrons. Argent, or, cuivre, aluminium, fer, carbone... Le Courant Continu Un courant est un flux d'électrons électrons. Pour que ces électrons puissent se déplacer, il faut que les électrons soient libres. On trouve des électrons libres, en général, dans les

Plus en détail

PROJET D ELECTRONIQUE N 1

PROJET D ELECTRONIQUE N 1 PROJET D ELECTRONIQUE N 1 Montage d un multivibrateur astable utilisant un circuit intégré NE55 et permettant de générer un signal carré d amplitude cinq volts et de fréquence un kilohertz. LEBOEUF Vincent

Plus en détail

SELECTION D'ACCES A LA FORMATION DE MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE

SELECTION D'ACCES A LA FORMATION DE MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE J. 12 1279 ASSISTANCE tàk HÔPITAUX PUBLI QllE DE PARIS CENTRE DE LA FORMATION ET DU DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES SERVICE CONCOURS ET FORMATION DIPLÔMANTE SELECTION D'ACCES A LA FORMATION DE MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE

Plus en détail

Introduction au cours de physique (1)

Introduction au cours de physique (1) Introduction au cours de physique () Exercices : Petites variations, valeurs moyennes Calculs de petites variations Méthode De manière générale : il est souvent plus simple de faire une différentiation

Plus en détail

Dispositif de commutation de sécurité ISK 71-24

Dispositif de commutation de sécurité ISK 71-24 Dispositif de commutation de sécurité ISK 71-24 Gi.Bi.Di. Benelux NV - Paddegatstraat 51 - B-1880 Kapelle-op-den-Bos Tel. 0032 (0)15 71 53 43 - Fax 0032 (0)15 71 53 44 - E-mail : info@gibidi.be - Web :

Plus en détail

Tension alternative sinusoïdale

Tension alternative sinusoïdale Tension alternative sinusoïdale http://www.bauchrie.sscc.edu.lb http://mazenhabib.webs.com 1 - L oscilloscope: premiers réglages. C est un appareil muni d un écran et qui permet de visualiser et de mesurer

Plus en détail

1 Conducteurs et semi-conducteurs

1 Conducteurs et semi-conducteurs Séance de Spécialité n o 20 Diode et redressement Mots-clefs «conducteurs» et «semi-conducteurs». 1 Conducteurs et semi-conducteurs Les semi-conducteurs sont des matériaux qui ont une conductivité électrique

Plus en détail

M5 Oscillateur harmonique et régime forcé

M5 Oscillateur harmonique et régime forcé M5 Oscillateur harmonique et régime forcé Rappels des épisodes précédents... Au cours de la première période, nous avons rencontré le modèle de l Oscillateur Harmonique Amorti Cf Cours M4). Nous allons

Plus en détail

DIPLÔME INTERMÉDIAIRE ÉPREUVE EXPÉRIMENTALE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES

DIPLÔME INTERMÉDIAIRE ÉPREUVE EXPÉRIMENTALE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES DIPLÔME INTERMÉDIAIRE ÉPREUVE EXPÉRIMENTALE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES CME2 : Comment sont alimentés nos appareils électriques? Sujet : Adaptateur de téléphone portable Ce document comprend : -

Plus en détail

LA CHARGE SANS CONTACT

LA CHARGE SANS CONTACT Epreuve commune de TIPE Session 2012 Ariel SHEMTOV - 25269 LA CHARGE SANS CONTACT PLAN I. PRESENTATION DU MONTAGE ETUDE THEORIQUE 1) Dispositif, lois physiques régissant son fonctionnement 2) Circuit électrique

Plus en détail

Quelles sont les caractéristiques de l image d un journal? Pourquoi l œil ne distingue-t-il pas la trame de l image?

Quelles sont les caractéristiques de l image d un journal? Pourquoi l œil ne distingue-t-il pas la trame de l image? TP spécialité élec. N 1Conversion d une image en signal électrique. Principe de la TV. 1 / 7 I- Perception des images. 1)- La perception. - Une image est destinée à être vue par l œil. La prise de vue,

Plus en détail

EXERCICES D ELECTRICITE REGIME CONTINU ENONCES

EXERCICES D ELECTRICITE REGIME CONTINU ENONCES XIS D LTIIT GIM ONTINU NONS xercice 1 : Déterminer la résistance équivalente du dipôle : 3,9 kω 1,5 kω 1 kω 3,3 kω xercice : alculer, I et I 3 : 1 I I 3 3 pplication numérique : 6 V, 1 70 Ω, 470 Ω et 3

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES D ÉLECTROTECHNIQUE

TRAVAUX PRATIQUES D ÉLECTROTECHNIQUE IUT de Saint-Nazaire Département Mesures-Physiques TRAVAUX PRATIQUES D ÉLECTROTECHNIQUE TP.1 : Sécurité électrique TP.2 : Mesures sécurisée sur une installation monophasée TP.3 : Electromagnétisme TP.4

Plus en détail

Une première introduction à l optoélectronique :fourche optique et transmission du son.

Une première introduction à l optoélectronique :fourche optique et transmission du son. TP 9 Une première introduction à l optoélectronique :fourche optique et transmission du son. 9.1 Introduction Émise par un corps, réfléchie par une surface, rétrodiffusée ou encore modulée à diverses fréquences,

Plus en détail

Énergie électrique et circuits électriques en «alternatif».

Énergie électrique et circuits électriques en «alternatif». Partie B: Énergie électrique et circuits électriques en «alternatif». Chapitre 1 : Chapitre 2 : périodique. Chapitre 3 : Chapitre 4 : La production d'électricité. Tension continue et tension alternative

Plus en détail

Nom : Prénom : MPI : L oscilloscope et le générateur de fonctions - 1 - RENCONTRE AVEC L OSCILLOSCOPE ET LE GENERATEUR DE FONCTIONS

Nom : Prénom : MPI : L oscilloscope et le générateur de fonctions - 1 - RENCONTRE AVEC L OSCILLOSCOPE ET LE GENERATEUR DE FONCTIONS Nom : Prénom : MPI : L oscilloscope et le générateur de fonctions - 1 - RENCONTRE AVEC L OSCILLOSCOPE ET LE GENERATEUR DE FONCTIONS I RENCONTRE AVEC L OSCILLOSCOPE : 1) Observation du signal : a) Dessiner

Plus en détail

TRANSISTORS bipolaires, MOS et à effet de champ

TRANSISTORS bipolaires, MOS et à effet de champ TRANSSTORS bipolaires, MOS et à effet de champ Deux transistors sont principalement utilisés en électronique : le transistor bipolaire et le transistor MOS. Dans une proportion moindre, on trouvera également

Plus en détail

Utilisation de l analyse V/I pour la réparation des cartes électroniques

Utilisation de l analyse V/I pour la réparation des cartes électroniques Le partenaire de l électronique industrielle http://www.deltest.com/ Utilisation de l analyse V/I pour la réparation des cartes électroniques Les outils d analyse et de test pour la réparation des cartes

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PC MATHEMATIQUES 2. Durée : 4 heures

EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PC MATHEMATIQUES 2. Durée : 4 heures SESSION 2003 PCM2007 EPEUVE SPECIFIQUE FILIEE PC MATHEMATIQUES 2 Durée : 4 heures L utilisation des calculatrices est autorisée. Les deux problèmes sont indépendants *** N.B. : Le candidat attachera la

Plus en détail

MAINTENANCE D UNE CHAÎNE DE BAINS DE TRAITEMENT

MAINTENANCE D UNE CHAÎNE DE BAINS DE TRAITEMENT MAINTENANCE D UNE CHAÎNE DE BAINS DE TRAITEMENT Une entreprise est spécialisée dans le traitement de surface par trempage de pièces métalliques de tailles diverses. Un pont roulant permet de faire progresser

Plus en détail