Local Jeunes. Communauté de communes Campagne et Baie de l Orne (CABALOR) Projet pédagogique Année 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Local Jeunes. Communauté de communes Campagne et Baie de l Orne (CABALOR) Projet pédagogique Année 2014"

Transcription

1 Local Jeunes Communauté de communes Campagne et Baie de l Orne (CABALOR) Projet pédagogique Année 2014

2 I. Les objectifs éducatifs de CABALOR (Projet Educatif Local ) II. III. IV. Le service Jeunesse de CABALOR et la Charte Qualité Les orientations de la Ligue de l Enseignement Les objectifs des Locaux de Jeunes V. L équipe d animation VI. Les différents locaux, les horaires des accueils, l organisation des lieux VII. VIII. Les projets et activités spécifiques Fonctionnement du Local Jeunes a. Les différents «temps» : accueil, activité spécifique, projet, évènements, vacances scolaires b. Les différents groupes : préadolescents et adolescents c. Lien avec l Accueil Collectif de Mineurs d. Lien avec les acteurs éducatifs IX. Place et rôles des animateurs X. Les fiches actions XI. Les protocoles

3 I. Les objectifs éducatifs de CABALOR : (Projet Educatif Local ) Le Projet Educatif Local de CABALOR est construit autour des objectifs sociaux et éducatifs. Il répond à l attente des familles, avec pour objectif l éducation du plus grand nombre d enfants. L enfant et le jeune doivent avoir toutes les possibilités de se livrer à des jeux et à des activités récréatives orientés vers les fins visées par l éducation. La société et les pouvoirs publics doivent s efforcer de favoriser la jouissance de ce droit (Convention des droits de l enfant du 20 novembre 1989) Nous devons promouvoir une éducation globale, visant à l élévation du niveau culturel de l individu et de la société, harmonieuse, en faisant appel à l ensemble des techniques et des formes d expressions. Cette éducation doit tenir compte de la spécificité de la psychologie de l enfant, être démocratique et viser à faire participer les enfants, les jeunes et les éducateurs à la préparation et à la conduite de l action éducative. Nos locaux de jeunes doivent être des lieux de socialisation et de communication : - ils aideront chaque enfant à trouver sa place au sein de la société par un apprentissage des règles vie collectives - ils permettront de développer les relations interindividuelles afin d apprendre aux enfants et aux jeunes à se connaître et à vivre ensemble avec leurs différences. - Nos structures doivent également favoriser, à tous les niveaux d âge, l autonomie des enfants, sur le plan physique, intellectuel et affectif - Les enfants seront encouragés à prendre des responsabilités, à s informer, à choisir, à participer activement à la vie de nos structures. Nos foyers devront être des lieux d éveil, de découverte et de création : - ils permettront à l enfant et au jeune de développer ses capacités physiques et intellectuelles par la participation à des activités diversifiées. - ils permettront à l enfant de mieux percevoir et comprendre son environnement par sa découverte afin de pouvoir agir et progresser.

4 Les objectifs énoncés ci-dessus ne pourront être pleinement réalisés qu en tenant compte de la spécificité des jeunes. Les objectifs du Local Jeunes inscrits dans le Projet Educatif Local de l année 2014 : Le développement de la personne : EN FAVORISANT L AUTONOMIE EN RESPECTANT LE RYTHME DE L ENFANT EN DIVERSIFIANT L OFFRE D ACTIVITE EN FAVORISANT L ACCES AUX LOISIRS La citoyenneté : IMPLICATION LOCALE FAVORISER LE VIVRE ENSEMBLE SENSIBILISER A L ECOCITOYENNETE La continuité éducative : EN TRAVAILLANT AVEC LES ELUS LES PARENTS LES PARTENAIRES L EQUIPE II. Le Service Jeunesse de CABALOR : La Communauté de communes de Cabalor existe depuis 1997 et compte dix communes. Depuis 2008, souhaitant développer l accès aux loisirs des jeunes, CABALOR travaille avec les professionnels du service enfance-jeunesse et la Ligue de l enseignement. Les objectifs de la communauté de communes et de la ligue de l enseignement sont mis en commun dans le but d évoluer et de se développer au sein du service jeunesse. Cette vision commune sera mise en place dans le choix des objectifs généraux du projet éducatif et dans l application de la charte qualité. Le service jeunesse de CABALOR adhère à la Charte Qualité du Calvados. Ce dispositif est cogéré entre la CAF (caisse d allocation familiale) et la DDCS (direction départementale de la cohésion sociale). Cette démarche qualité repose sur l amélioration des loisirs éducatifs des Accueils Collectifs de Mineurs (ACM). Elle vise à répondre au bien-être social, physique et moral des enfants accueillis, par des critères détaillés. «L organisateur qui adhère à la Charte Qualité des loisirs éducatifs des Accueils Collectifs de Mineur s engage à : Constituer une équipe d animation qualifiée et disposant de compétences variées. Concevoir un plan de formation pour les salariés, les bénévoles et les élus. Jouer un rôle actif dans son environnement (social, économique, culturel et écologique). Partager le projet avec l ensemble de l équipe, de la conception à l évaluation. Partager le projet avec le public, les familles, les partenaires. Prendre en compte chaque enfant et jeune (3-17 ans) dans un cadre collectif. Proposer des conditions d accueil (espaces intérieurs et extérieurs, aménagements, accueil physique) adaptées aux enfants, aux jeunes et aux familles.

5 Proposer des temps d ouverture et des tarifs adaptés aux besoins des publics. Impliquer progressivement les enfants et les jeunes dans le choix, la mise en œuvre des activités et la vie collective. Prendre en compte les diversités des publics (sociale, culturelle, handicap, genre ). Apporter les moyens humains et matériels en cohérence avec le projet.» En cohérence avec le Projet Educatif Local ( ), le Local Jeunes de CABALOR oriente les objectifs de ce projet pédagogique 2014 selon trois axes développés plus haut : - le développement de la personne - la citoyenneté - la continuité éducative III. Les orientations de la Ligue de l Enseignement : Un programme prioritaire défini par quatre «causes communes» (Congrès de Lyon, 2004) - l éducation et la formation tout au long de la vie : construction d un nouvel avenir commun, fait de diversité, de compréhension mutuelle et d ouverture. - la citoyenneté : son apprentissage et son exercice méritent les efforts de tous et une attention de tous les instants portés à chacun et sans nul doute un peu plus aux accidentés de la vie. Nous croyons à l intérêt général. - la lutte contre les discriminations Combat de longue haleine contre des comportements qui stigmatisent l autre en raison de sa couleur, de sa religion ou de son incroyance, de son orientation sexuelle ou tout simplement de son âge ou de son sexe. Combat contre une forme d obscurantisme qui frappe en fait les plus pauvres et les plus exclus. C est évidemment dans l union de toutes les bonnes volontés que la raison triomphera des égoïsmes. - l environnement et le développement durable La nature nous interpelle désormais de plus en plus violemment. Il y a urgence à réagir pour préserver les grands équilibres. C est en éduquant chacun au quotidien que les comportements évolueront et que les «responsables» politiques agiront enfin, notamment si les pressions citoyennes s amplifient. La Ligue de l Enseignement et sa conception de l éducation Vacances, loisirs, école Ces temps de l enfant ou du jeune, certes différemment, sont des temps éducatifs que nous ne devons pas laisser à la seule consommation de biens, de produits ou de services. La formation du citoyen ne débute ni ne s arrête à la porte de l Ecole, du Collège ou du Lycée. Elle se poursuit dans la famille et bien sûr dans ce «tiers temps» plus ou moins libre, indispensable au jeune pour apprendre l autonomie, [ ] apprendre à s organiser collectivement, [ ] rencontrer l autre et le découvrir dans sa complexité. Encore et toujours cette conception républicaine du sujet libre et autonome, solidaire et responsable, en mesure de saisir progressivement la diversité de l humain en même temps que son universalité. C est au nom de cette ambition laïque qui exige cohérence et continuité éducatives entre les temps de l enfant et tout au long de son parcours vers l Homme que la Ligue de l enseignement intervient, soit en qualité d organisateur d accueils d enfants ou de jeunes, soit comme accompagnatrice d associations locales, soit comme consultante pour les collectivités locales, dans la conception, la mise en œuvre et l évaluation des politiques éducatives de territoires. Elle intervient par exemple dans le cadre de projets éducatifs concertés comme : les projets éducatifs locaux (PEL, CEL),

6 les contrats «Enfance / Jeunesse» (CAF), les programmes de réussite éducative, volets éducatifs des Contrats Urbains de Cohésion Sociale, les opérations «Ecole ouverte» organisées dans les Réseaux d éducation prioritaire, les opérations «Ville, Vie, Vacances» organisées dans certains territoires urbains, les programmes européens et internationaux favorisant les apprentissages interculturels hors du temps scolaire. IV. Les objectifs des Locaux de Jeunes : - Favoriser l autonomie des jeunes de 11 à 17 ans en les guidant dans leurs projets et leurs envies. - Proposer un lieu et un cadre favorisant l ouverture culturelle et artistique. - Favoriser la libre expression des jeunes et le respect de l opinion d autrui. - Proposer des activités variées pour répondre aux envies des plus jeunes. - Favoriser la socialisation de chaque jeune avec des jeunes de son âge. - Connaître le rôle des animateurs et intervenants, apprendre à utiliser leurs compétences. - Permettre à chaque jeune de découvrir ou de mieux connaître son environnement proche et lointain. - Sensibiliser les jeunes à l écocitoyenneté par la participation à des actions, à des activités et à des gestes quotidiens. V. L équipe d animation : Un directeur-animateur : David JACQUELINE (BAFD), sur les locaux de Merville-Franceville. Un animateur : David FREMONT (BAFD en cours), sur les locaux de Amfreville et Bavent. Un animateur : Jérémy PILLON (animateur BAFA), sur le séjour Guîtres. VI. Les différents locaux, les horaires des accueils, l organisation des lieux : Pour l année 2014, le service Jeunesse de la Communauté de Communes de CABALOR a à sa disposition quatre locaux de Jeunes. Celui de Merville-Franceville, situé au Pôle Jeunesse, est destiné aux adolescents. Il propose un accueil tous les vendredis, de 18h à 20h. Celui de Merville-Franceville, situé rue des Dunes, est destiné aux préadolescents. Il propose un accueil tous les mercredis, de 11h30 à 17h. Celui de Bavent, à côté du gymnase Frion, est destiné aux ans. Il propose un accueil tous les mercredis, de 17h à 19h. Enfin, celui d Amfreville, situé rue Morice, est destiné aux ans. Il propose un accueil tous les vendredis, de 17h30 à 19h. L organisation des lieux dans chaque local. Les espaces permettent de répondre à des objectifs d autonomie, de responsabilité, d ouverture, de vivre ensemble.

7 - «Espace Sorties» culturelles, sportives, partenaires éducatifs, prestataires, Erasmus + : flyers, dépliants, carte IGN. - «Espace Informations» locales-nationales-internationales : journaux, magazines. - «Espace Propositions» : sur un «Mur des propositions», les jeunes apportent des idées pour le Local. - «Espace Détente» : jeux de société, B.D., mangas. - «Espace Multimédia» : ordinateur, appareil photo numérique. - «Espace artistique et culturel» : musique, activités manuelles (art déco, sculpture, construction). Ces espaces seront aménagés selon la configuration de chaque Local. VII. Les projets et activités spécifiques : Les projets : - séjour autofinancement à Guîtres (Gironde) : Neuf jeunes du local Jeunes de CABALOR de Merville-Franceville, âgés de 13 à 17 ans, feront un échange de quinze jours avec un groupe de jeunes du Point Relais Information Jeunesse de Guîtres (7 jours en Gironde et 7 jours en Normandie). L objectif est de favoriser la rencontre avec des jeunes d une autre région, mettre en valeur son patrimoine culturel et historique et découvrir le département de la Gironde. - Projet sportif et découverte de l environnement proche : Les préadolescents auront la possibilité de découvrir le territoire de CABALOR pendant un mini-camp de trois jours avec une soirée, suivie d une nuitée dans un lieu à préciser. Ils se déplaceront à vélo sur différents lieux où ils pourront pratiquer des activités sportives. Lors de ce séjour court, il sera envisageable d obtenir un partenariat avec la Maison de la Nature. Ce séjour permettra de favoriser l autonomie des préadolescents car ils pourront organiser leur itinéraire et les différentes étapes du parcours (lieux, intervenants, activités sportives). Ils apprendront ainsi à connaître leur environnement proche : le territoire de CABALOR (lieux spécifiques, chemins de randonnée). De plus, ils pourront découvrir des pratiques sportives nouvelles. - Projets sports nautiques : En partenariat avec la base nautique de Merville Franceville, les jeunes auront la possibilité de pratiquer des sports de voile et diverses activités nautiques (Paddle, pirogue). Ce stage, à dominante sportive pourra être complété par des pratiques sportives liées à l environnement, comme le sandball, le beach volley, la pratique du cerf-volant ou encore la course d orientation et la pratique du VTT. Le but est de s initier aux pratiques nautiques et de plein air accessibles par les jeunes résidant dans la Communauté de Communes de CABALOR. - Projet Land art : L environnement rural et le littoral du territoire de CABALOR est propice à ce genre de projet. En utilisant le cadre et les matériaux de la nature tels que le bois, le sable, le rocher, la terre, les pierres

8 pour créer au cœur de la nature. Les œuvres produites sont à l extérieur et soumises à l érosion. Ainsi pourra être créé une exposition éphémère qui sera photographiée ou filmée. Le projet pourra se traduire de la façon suivante : découverte d un artiste spécialiste dans le Land art, recherche sur le Web, découverte de sites naturels, créations artistiques, mémoire photographique. Ce projet pourra être lié au projet suivant. - Projet éco-citoyenneté : Les jeunes participeront à la semaine du développement durable, organisée par le Service Environnement de CABALOR. De plus, il sera mis en place une action d autofinancement pour le séjour à Guîtres, en partenariat avec l entreprise Howmet de Dives-sur-Mer. Les jeunes solliciteront l entreprise pour entreprendre une action liée au développement durable. - Projet ouverture culturelle et artistique: Le but est de favoriser une ouverture culturelle et artistique dans le département du Calvados. Dans leur local, l espace «sorties culturelles, sportives, partenaires éducatifs, prestataires» leur permettra de s informer, de solliciter l animateur qui les guidera, d organiser des sorties, de solliciter éventuellement un intervenant. Il sera envisageable de monter un projet musical comme suit : intervention d un musicien, initiation à des instruments, réutilisation des compétences de l intervenant, visite d une salle de concert, pour enfin assister à un concert de musique. Il sera aussi envisageable de monter un projet découverte des arts picturales tels que la peinture ou le graffiti. - Projet multimédia : Le but est de favoriser l accès et l utilisation des nouvelles technologies informatiques avec une approche éducative, réfléchie et responsable. L Espace Public Numérique (E.P.N.) de Gonneville en Auge sera le lieu privilégié pour organiser un stage multimédia. Il pourra être proposé aux jeunes la création d un montage vidéo ou photographique, le Light painting, la création d un Stop Motion, l utilisation de jeux en réseau, la création d un blog pour un futur séjour, une utilisation pertinente du Web. - Projet théâtre : L objectif de ce stage est de permettre à chaque jeune de découvrir une autre manière de s exprimer (voix, gestes, postures, attitudes) et de jouer la comédie. L activité théâtre est aussi un moyen pour chaque jeune de gagner en confiance et d accepter le regard des autres. De la même façon, l E.P.N, grâce à une salle de théâtre, facilite la mise en place de ce projet. - Week-end Puy du Fou : Ce week-end aurait lieu au mois de Juin 2014 et sera destiné aux préadolescents de Bavent, Amfreville et Merville.

9 L objectif est de faire se rencontrer les jeunes des trois locaux sur un week-end. Il est aussi d attirer d autres jeunes sur un séjour court. Le Puy du Fou (Les Epesses, Vendée) permet de découvrir des moments importants de l Histoire de France tels que les Vikings, l époque romaine, la Renaissance et Les Temps modernes. Les projets pourront évoluer en fonction des envies des jeunes et des possibilités offertes. VIII. Fonctionnement du Local Jeunes : a. Les différents «temps» : accueil, activité spécifique, projet, évènements, vacances scolaires : Le temps d accueil s oriente davantage vers un public adolescent, il peut se définir de la façon suivante : «C est un temps informel de rencontre, de discussion, d échange entre les jeunes, sur des sujets plus ou moins précis (journée et semaine vécue, vie quotidienne, actualité). L animateur est une sorte de médiateur, il est à l écoute, il favorise les échanges. Il peut dynamiser, orienter vers des sujets de discussion. Enfin, cet échange permet à l animateur de connaître davantage les attentes de chaque jeunes pour éventuellement répondre à des besoins (exemple : découvrir l environnement proche ou lointain, en connaître davantage sur des sujets d actualité, sur leur avenir professionnel) et des envies (exemple : départ en voyage, rencontrer des jeunes et des adultes).». Il est à préciser que ce temps d accueil démontre une certaine maturité d échange de la part des jeunes. Le temps d activité s oriente davantage vers un public préadolescent (sortant du centre de loisirs), il se distingue du temps d accueil. «Le temps d activité est un temps formel, selon un cadre défini par l animateur. L objectif est de favoriser l échange autour d un aspect ludique. L animateur peut proposer des activités culturelles, sportives ou artistiques. L animateur peut impulser les activités ou répondre à des envies de jeunes. Il veille alors à faire respecter les règles du jeu, à rester dans le cadre de l activité. Et, au fil du temps, dans un objectif d autonomie et de responsabilité, il prendra du recul pour laisser jouer ensemble et ainsi favoriser les échanges entre jeunes. Sur les heures d ouvertures hebdomadaires des quatre locaux de Jeunes, on retrouve ces deux temps. Le temps de projet a pour objectif de permettre une réflexion, avec un groupe défini de jeunes qui souhaite s impliquer dans un projet, sur une tranche horaire définie par l animateur et les jeunes. L animateur prévoit les conditions nécessaires : lieu, horaire, matériel, mise à disposition des outils. Les objectifs sont de développer l autonomie et la responsabilité. Que ce soit pour un projet culturel, sportif ou artistique, les jeunes réfléchissent, discutent, mettent en mot leurs envies, prennent contact, se servent des compétences des adultes, réajustent. L animateur devient alors un médiateur, il dynamise le groupe, il veille à la faisabilité, à recentrer en fonction des objectifs, à la sécurité, à la gestion du budget. Pendant les vacances scolaires, les jeunes ont la possibilité d organiser leurs sorties, activités et soirées. L objectif est toujours de développer l autonomie et la responsabilité. Là encore l animateur favorise les échanges afin de faire émerger un programme d activité ou des projets adaptés. b. Les différents groupes : préadolescents et adolescents :

10 Les groupes de préadolescents ont entre 11 et 14 ans. Les locaux de Bavent, Amfreville et Grain de sable (Merville) leur sont destinés. La réouverture du local de Bavent en Novembre 2013 et celle du Grain de sable (Merville) en janvier 2014 visent à accueillir les préadolescents. Même s il est difficile d établir un profil type d un jeune de cette tranche d âge, à cause des nombreuses différences individuelles liées à la maturation psychologique et biologique, on peut tout de même identifier quelques tendances. Le préadolescent est demandeur d activités, il recherche le jeu. L animateur veillera à définir un cadre pour que progressivement les jeunes s approprient les règles de vie, les possibilités offertes par le Local Jeune. Il doit identifier le rôle de l animateur et apprendre à se servir de ses compétences. Le groupe d adolescents se retrouve dans une salle du Pôle jeunesse à Merville. L adolescent devient de plus en plus autonome et le revendique. C est un moment de la vie où l on cherche à appartenir à un groupe et paradoxalement à vouloir être identifié comme une personne avec ses propres idées, son propre style. L objectif du Local Jeune est d amener ces futurs adultes vers une autonomie pour l organisation de leur vie quotidienne et professionnelle, l organisation de séjours entre amis, l intégration dans la cité. c. Lien avec l Accueil Collectif de Mineurs : Le lien avec l accueil collectif de mineurs, qui se situe au pôle Jeunesse de Merville, présente plusieurs intérêts. Dans une logique de développement de l enfant, l objectif est de proposer une structure adaptée à chaque tranche d âge. Le local Jeunes s attache à répondre aux besoins d enfants de 11 à 17 ans. Le passage du centre de loisirs au Local Jeunes ne doit pas être «brutal». La relation de confiance de l enfant et des parents ne doit pas être rompue. Pour cela, les deux structures se doivent de rechercher une certaine cohérence dans la poursuite de leurs objectifs (le projet éducatif permet une cohérence éducative). Chez un enfant de ans, les différences de développement intellectuel et physique pourront amener l équipe d animation à proposer le Local Jeunes. Dans cette perspective, une communication entre les deux structures présente un réel intérêt. La cohérence et la communication entre l A.C.M. et le Local Jeune sera facilité avec la prise de fonctions de David Frémont, au mois de janvier Son temps plein à CABALOR sera partagé en deux-mi-temps sur les deux structures. Il pourra être un référent pour les enfants de ans qui intégreront le Local Jeune. d. Lien avec les acteurs éducatifs : Maintenir un lien fort avec différents acteurs éducatifs est un gage de réussite concernant le développement de chaque enfant. Le but est d acquérir, pour chaque individu, un panel de connaissances variées, de favoriser des découvertes, de développer de multiples compétences et de développer la sensibilité. Pour cela, il convient d utiliser les compétences de chacun.

11 Il sera ainsi envisageable que des parents s investissent dans des projets en apportant leurs savoir-faire professionnel ou personnel. Des prestataires tels que la Ligue de l Enseignement, l UFOLEP, des associations sportives et culturelles de CABALOR, les intervenants de l Espace Public Numérique de Gonneville-en-Auge, seront des points d appui essentiels. Le Local Jeunes de CABALOR veillera à informer les élus du service Jeunesse de leurs actions et projets. Tout porte à croire que des jeunes qui se sont investis dans la vie du local, et par extension dans la vie de sa commune en réalisant des projets utiles pour lui et sa commune, deviendront des citoyens force de proposition dans leur vie future. Les collèges de Merville-Franceville et de Troarn seront également liés à la vie du Local. Il sera envisageable de participer ensemble à l organisation de projets divers, à des actions liées à des problématiques jeunesse (éducation, culture, addiction, sexualité). Ce lien entre les acteurs éducatifs poursuit deux buts. Le premier étant de créer une sphère autour de l enfant afin qu il se développe de façon harmonieuse dans un climat serein. Le deuxième but étant que les différentes structures, et en particulier le Local Jeunes, soient des lieux ouverts sur l extérieur, propices à de multiples découvertes intellectuelles, sociales et morales. IX. Place et rôles des animateurs : Le directeur : Le directeur est garant du fonctionnement général et du suivi de l équipe d animation. Il aiguille l équipe dans la mise en œuvre pédagogique, et retravaille certains disfonctionnements avec l équipe. Il se soumet à la réglementation en vigueur. - Accompagner et orienter les animateurs dans la démarche pédagogique et technique, impliquer les équipes dans des réflexions éducatives, dynamiser les temps de préparation et de formation, donner un cadre de fonctionnement précis et clair, former et aider dans l organisation des projets. - Créer des repères : o Planning pour l équipe afin qu elle puisse anticiper les préparations o Fiches des présences des jeunes o Affichages réglementaires et repères du fonctionnement général - Réguler et gérer des conflits. - Faire le suivi administratif (comptabilité, présences des enfants, suivi des inscriptions, ), courses. - Accueillir, informer les familles, les rassurer. - Créer des moments conviviaux, informer. - Contrôler et s assurer de la sécurité dans les sorties, activités exceptionnelles dites à risque (piscine ) - Participer à l encadrement. - Suivre et accompagner la pédagogie et les techniques d animations à mettre en place. - Mettre en place des outils pédagogiques (bilans quotidiens, repères matériels, évaluations par semaine, réunions quotidiennes, bilan du séjour).

12 - Former les animateurs et suivre les stagiaires. - Faire le relais auprès des prestataires, des autres Locaux Jeunes. - Faire le relais avec les services municipaux et les élus. L animateur : Les animateurs auront la responsabilité des jeunes pendant les temps d accueil, de projets, les séjours et lors des ouvertures exceptionnelles, ils seront vigilants et accompagneront les jeunes dans les moments collectifs et individuels. Ils favoriseront la participation des jeunes en donnant un cadre sécurisant, dans un esprit de bienveillance. - Prendre des initiatives et des responsabilités. - Faire émerger des projets et des envies d animations. - Proposer des activités riches et variées. - Offrir un cadre structuré aux jeunes. - Créer des repères dans les différents espaces du Local Jeune. - Réguler et gérer les conflits. - Travailler en équipe. - Préparer et anticiper les activités. - Faire preuve de dynamisme (souriant, actif, discuter avec les jeunes, donner du sens et de la cohérence dans les actions, jouer, ). - Instaurer un climat de confiance, de libre expression, de politesse, de respect. - Valoriser les réalisations (projets, expositions ). - Informer les parents du vécu de leur enfant, rassurer les familles. - Gérer le pointage des jeunes et savoir à chaque instant le nombre de jeunes de son groupe. X. Les fiches actions : Quoi Où Mini-camp sportif et découverte de l environnement Sur le territoire de CABALOR, à Sallenelles autour de la Maison de la nature Quand Trois jours, du 28 au 30 avril 2014 Public ciblé ans Objectif - rendre autonome les jeunes sur l organisation de leur séjour (itinéraire, matériel, activités sportives) - pratiquer des activités sportives (VTT, sports nouveaux, sports collectifs) -découvrir leur environnement proche : l estuaire de l Orne et territoire de CABALOR Comment 1 ère journée sans nuitée : - VTT sur le territoire de CABALOR, découverte d une activité sportive 2 ème journée avec nuitée : - VTT sur le territoire de CABALOR, visite de l Estuaire de l Orne en partenariat avec la maison de la Nature, éventuellement une activité sportive, veillée et nuit sous tente. 3 ème jour : - découverte d une activité sportive, VTT sur le territoire de CABALOR Partenariat Maison de la Nature

13 Moyen humain Deux encadrants : David Frémont (animateur) et David Jacqueline (directeur-animateur) Un intervenant (Maison de la Nature) évaluation Participation des enfants Enquête de satisfaction auprès des enfants et des parents Quoi Où Quand Public ciblé ans Espace Public Numérique Du 3 au 7 mars 2014 (vacances d hiver) Projet Théâtre Objectif - rendre l individu non seulement plus à l aise dans son corps, mais également dans le maniement de sa langue - ouvrir chez le jeune des horizons multiples : possibilité de s exprimer par le geste et la parole ; découverte de situations nouvelles ; expression de sentiments nouveaux ; victoire sur la timidité mais aussi sur l attitude inverse ; meilleure connaissance des autres. Comment - découverte de l Espace Public Numérique de Gonneville-en-Auge - stage théâtre à l EPN avec intervention d Anne-Claire Salaün (intervenante théâtre) : découverte de techniques comme les «matchs d impro», de la comédie, être acteur dans une pièce de théâtre - visite d un théâtre : coulisses, scène (théâtre de Caen) - Participer à une représentation de «matchs d impro» organisés par l Association Macédoine - Participation à un Forum théâtre (technique de théâtre participative où les acteurs improvisent et le public intervient) Partenariat Espace Public Numérique - Association Macédoine théâtre Moyen humain David Frémont (animateur) et David Jacqueline (directeur-animateur) Un intervenant (Maison de la Nature) Une intervenante théâtre : Anne-Claire Salaün (EPN) Troupe d acteurs en lien avec l Association Macédoine évaluation Participation des enfants, création d une pièce de théâtre Enquête de satisfaction auprès des enfants et des parents Quoi Où Quand Public ciblé ans Agglomération caennaise Du 10 au 14 mars 2014 (vacances d hiver) Projet découverte de lieux culturels Objectif - favoriser l ouverture culturelle et artistique. - connaître les lieux culturels et artistiques dans l Agglomération caennaise. - prendre plaisir, trouver de l intérêt à découvrir l art et la culture dans des situations concrètes

14 Comment - sensibiliser les jeunes grâce à l espace «sorties» mis à leur disposition dans le local - recueillir les envies du groupe d adolescents afin d organiser leurs visites - organisation de sorties sur le département du Calvados - utilisation du minibus pour emmener les jeunes sur les sorties culturelles Partenariat - musées, cinéma, salles d expositions, lieux historiques Moyen humain Jérémy Pillon (animateur) et David Jacqueline (directeur-animateur) Des intervenants, des guides des lieux visités. évaluation Participation des jeunes aux différentes sorties Sondage de satisfaction auprès des jeunes Mise en mémoire de certaines informations apprises dans les différents lieux Quoi Où Projet découverte culturelle et artistique Orienté vers la découverte musicale Dans le département du Calvados (local Jeunes, Caen et ses salles de concert) Quand Pendant le cycle 2 : 17 mars au 25 avril 2014 Public ciblé ans et ans Objectif - rendre autonome les jeunes afin d organiser leurs sorties - découvrir des lieux de pratiques musicales : salle d enregistrement, répétitions, salle de concert - développer leur sensibilité musicale et découvrir d autres univers musicaux en participant à un concert - développer la créativité en construisant leurs propres instruments Comment - sensibiliser les jeunes grâce à l espace «sorties» mis à leur disposition dans le local - recueillir les envies des groupes d adolescents et préadolescents - écoute de différents styles musicaux (au local) - fabrication d instruments avec des matériaux de récupération - enregistrement d une séquence musicale - se rendre dans une salle de concert Partenariat Salle de concert Moyen humain Deux encadrants : David Frémont (animateur) et David Jacqueline (directeur-animateur) évaluation Présentation de leurs instruments de musique Participation des jeunes aux différentes sorties Sondage de satisfaction auprès des jeunes

15 XI. Les protocoles : L équipe d animation a conscience qu elle a sous sa responsabilité des jeunes âgés de 11 à 17 ans. L équipe assurera la sécurité passive, c'est-à-dire qu elle anticipera l organisation matérielle, humaine et fonctionnelle (exemple : prévoir un itinéraire adapté dans une ville) lorsqu elle aura en charge ce public, en se référant aux textes de loi relatifs au secteur de l animation. Elle assurera la sécurité active, c'est-à-dire qu elle adoptera un comportement sécuritaire dans l action (faire traverser la route). En cas d incident, elle prendra les mesures nécessaires de sécurité, dans une logique de bienveillance et de protection. Les règles fondamentales de sécurité doivent être respectées par les participants et les encadrants, elles sont non négociables. Le protocole suivant présente des situations concrètes inhérentes à la vie des Locaux Jeunes. L objectif du protocole est d anticiper le comportement responsable et sécuritaire de l animateur. C est un outil d anticipation et de réponse à une situation. Un jeune veut se confier discrètement à un animateur : L animateur ne doit pas laisser les jeunes sans surveillance visuelle. L animateur propose donc au jeune de discuter dans une salle annexe, où il est possible, par une porte ou une fenêtre, de surveiller les autres jeunes. Un jeune souhaite quitter le Local Jeune avant la fin de l accueil : L animateur est responsable seulement durant le temps de présence au Local. Il est inscrit sur la fiche d inscription une note relative à cette situation. Deux cas de figure selon l âge du participant : - si le jeune a moins de 14 ans, il doit fréquenter le local sur toute la durée du temps d accueil. Dans le cas contraire, les responsables légaux doivent fournir une autorisation parentale. Si le jeune est amené à quitter le Local avant l horaire prévu (maladie, nervosité), l animateur se devra de passer un coup de téléphone aux responsables légaux. - si le jeune a plus de 14 ans, il a la possibilité de quitter le local quand il le souhaite. L animateur note l heure à laquelle il part. Les responsables légaux deviennent alors responsables à partir du moment où le jeune quitte la structure. Un jeune quitte le Local Jeune alors qu il fait nuit : Si le jeune a moins de 14 ans, l animateur pourra le ramener exceptionnellement. L animateur prendra contact avec les parents pour qu ils se déplacent, il les sensibilisera au danger éventuel de ce genre de situation. Un jeune a un comportement inhabituel observé qui le met en danger physiquement et/ou moralement : L animateur essaie de comprendre ce qui se passe. Il peut l écarter du groupe afin d être au calme et de discuter sereinement. Si ce comportement persiste, l animateur informera les parents.

16 Un ou plusieurs jeunes ont des comportements violents : L animateur est garant d une atmosphère sereine et respectueuse au sein du Local Jeunes. L animateur analyse les signes d un éventuel conflit afin de recadrer les jeunes. en cas d agression verbale : l animateur calme la situation en écartant les jeunes, en instaurant le dialogue et en précisant que les propos obscènes sont interdits au sein du Local. Si l animateur lui-même est visé, il doit peser ses mots pour aboutir à une discussion réfléchie et un retour au calme. en cas d agression physique : l animateur sépare physiquement les jeunes. Il les éloigne l un de l autre afin qu ils se calment. L animateur provoque une discussion entre les deux jeunes afin qu ils verbalisent leur geste. Selon le degré de violence physique, l animateur pourra informer les parents. En cas de récidive, le jeune sera exclu du Local. Les démarches à effectuer lorsqu il y a un accident : Dans le local, l animateur possède les informations nécessaires sur la fiche d inscription et la fiche sanitaire du jeune. Il peut désinfecter une plaie car il a à sa disposition une trousse de secours. Si la blessure est trop importante, l animateur appellera les urgences, puis les parents. Une fiche de déclaration d accident sera à remplir et à envoyer à la Ligue de l Enseignement pour les assurances. Ces feuillets seront présents dans les classeurs des animateurs. Un cahier d infirmerie sera rempli pour informer de tous les éléments nécessaires : date, heure, nom de l enfant, et blessure soignée. Contenu de la trousse de secours : ciseaux, thermomètre frontal, pince à épiler, gants en latex, compresses, antiseptique, pansement, sparadrap, couverture de survie, sérum physiologique, écharpe triangulaire, fiche de suivi, fiche «numéro d urgence» Les démarches à effectuer lorsqu il y a un incident : L animateur est informé du protocole d évacuation relatif à l utilisation des différents locaux (préfabriqué, gymnase, Pôle Jeunesse). Il sortira du Local après s être assuré d être le dernier. Il vérifiera la présence des jeunes grâce à la fiche d appel. Il aura également à sa disposition les fiches sanitaires. Il dirigera les jeunes vers un endroit sûr. Enfin, il donnera l alerte.

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE CENTRE COMMUNAL ENFANCE JEUNESSE PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE PREAMBULE L Accueil Périscolaire est un lieu d accueil qui fait l objet d une déclaration à la Direction Régionale et Départementale

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE. Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans)

Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE. Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans) Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans) Introduction Depuis plus de 50 ans, le «Camp du Tom» propose aux ados, âgés de 12 à 17 ans, de partir

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen 2010 VILLE D ARGENTAN PROJET PEDAGOGIQUE L enfant est le centre d intérêt d un projet pédagogique qui tient compte de : - Sa vie quotidienne

Plus en détail

Référentiel de compétences de l'animateur et l'animatrice

Référentiel de compétences de l'animateur et l'animatrice Référentiel de compétences de l'animateur et l'animatrice A. PROPOSER, organiser et animer des activités de différentes natures, en tenant compte des besoins, des intérêts, des capacités et des rythmes

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION L'association à pour objectifs Aider les parents d'élèves dans la recherche d'organismes de séjours de vacances à l'étranger Aider les jeunes à voyager en proposant des

Plus en détail

Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains

Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains Constat de départ Depuis plusieurs années, la MJC organisait des «rencarts vacances» ; stages et initiations aux activités de la MJC pendant les

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

- SERVICE JEUNESSE - Projet pédagogique et de fonctionnement 2012/2013

- SERVICE JEUNESSE - Projet pédagogique et de fonctionnement 2012/2013 Mairie de La Flocellière Service Animation Enfance - Jeunesse 1 - SERVICE JEUNESSE - Projet pédagogique et de fonctionnement 2012/2013 Les caractéristiques Les objectifs pédagogiques Le rôle de l animateur

Plus en détail

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE Accueil de loisirs de Nozay Croc Loisirs de Vay Responsables Nozay : Denis Bretécher (enfancenozay.lamano@orange.fr) N port: 06.79.67.32.92. Vay: Nolwen Hébert-Bertho

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE JULES MUSSO

PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE JULES MUSSO PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE JULES MUSSO 2009.2010 SOMMAIRE I) Présentation des accueils. II) Le fonctionnement. III) 1-L alimentation 2-Les relations 3-Le rythme de vie 4-Santé et hygiène 5-Les activités

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

Référentiel des compétences visées dans le cadre de la formation BAFD

Référentiel des compétences visées dans le cadre de la formation BAFD 1 Référentiel des compétences visées dans le cadre de la formation BAFD FINALITES «Permettre d encadrer à titre professionnel, de façon occasionnelle, des enfants et des adolescents en centres de vacances

Plus en détail

Centre d Action Jeunesse

Centre d Action Jeunesse 1 Centre d Action Jeunesse 2 PREAMBULE L intégration des jeunes à leur ville est un souci permanent pour tout responsable de la jeunesse. Il s agit d aider le jeune citoyen à devenir progressivement un

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ALSH Maison de l Enfant

PROJET PEDAGOGIQUE ALSH Maison de l Enfant PROJET PEDAGOGIQUE ALSH Maison de l Enfant SAINT GEORGES SUR BAULCHE Service Enfance / Jeunesse Maison de l enfant 320, Rue du stade 89000 SAINT GEORGES/BAULCHE 03.86.94.20.77 Fax 03.86.49.05.56 Mail :

Plus en détail

ANIM A JEUNES 12-14 ANS ANIM ADOS 15-17 ANS

ANIM A JEUNES 12-14 ANS ANIM ADOS 15-17 ANS ANIM A JEUNES 12-14 ANS ANIM ADOS 15-17 ANS «Accompagner les jeunes dans leur épanouissement, les aider à se construire pour les amener à leur future vie d adulte citoyen.» Service Enfance Jeunesse 3,

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT DE BOUJAILLES-COURVIERES. Année 2015 Vacances scolaires d'hiver, d été et d automne 2015.

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT DE BOUJAILLES-COURVIERES. Année 2015 Vacances scolaires d'hiver, d été et d automne 2015. PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT DE BOUJAILLES-COURVIERES Année 2015 Vacances scolaires d'hiver, d été et d automne 2015. Projet écrit par Elizabeth BOULAIN 1 LE CONTEXTE : Depuis

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS DU MERCREDI PROJET PEDAGOGIQUE

ACCUEIL DE LOISIRS DU MERCREDI PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS DU MERCREDI PROJET PEDAGOGIQUE CONTACT : Lisa AGOSTINI lisaagostini@mjcjeanmace.fr - 07.61.08.68.04 MJC Jean Macé 38 rue Camille ROY 69007 LYON 1 La Maison des Jeunes et de la Culture

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE 1- NOS INTENTIONS EDUCATIVES Nous souhaitons apprendre à l enfant à respecter lui-même, les autres enfants et les adultes, et l amener à trouver sa place

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes 1 Rappel des objectifs du projet associatif : Le projet de la Maison des jeunes s inscrit dans le projet de l APEJ voté par les élus en 2010 : 1.1 Accompagner

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2014

PROJET PEDAGOGIQUE 2014 PROJET PEDAGOGIQUE 2014 Animation Jeunesse 12-16 ans Ahuillé GENERALITES Ce projet a été élaboré par les animateurs jeunesse et a été rédigé à partir des intentions éducatives des municipalités. L environnement

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE OFFRE DE FORMATION CONTINUE 205-206 GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE SOMMAIRE THÉMATIQUE COORDINATION Le Groupe d Appui Départemental (GAD) du Gard, instance

Plus en détail

Sensibilisation aux campagnes nationales (cancer du sein, VIH, diabète, maladies cardio vasculaires, nutrition santé..)

Sensibilisation aux campagnes nationales (cancer du sein, VIH, diabète, maladies cardio vasculaires, nutrition santé..) 1 Enjeu : Dans le contexte socio-économique et sanitaire du Département des Ardennes, les Centres Sociaux structures de proximité peuvent jouer un véritable rôle dans l amélioration de la santé des habitants,

Plus en détail

Projet Pédagogique Centre Social Intercommunal de Guérigny ACCUEILS DE LOISIRS Maternels (3-6 ans) Primaires (6-12 ans)

Projet Pédagogique Centre Social Intercommunal de Guérigny ACCUEILS DE LOISIRS Maternels (3-6 ans) Primaires (6-12 ans) Projet Pédagogique Centre Social Intercommunal de Guérigny ACCUEILS DE LOISIRS Maternels (3-6 ans) Primaires (6-12 ans) 1- Présentation du projet éducatif du CSI de Guérigny: Le Centre Social Intercommunal

Plus en détail

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Château d Émylie Introduction Le service de garde Sainte-Claire a ouvert ses portes au milieu des années 80, et à ses débuts, une trentaine d enfants

Plus en détail

1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans».

1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans». Projet éducatif et pédagogique CLSH et périscolaire de la commune de Sainte Eulalie en Royans. 1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans». Il s appuie essentiellement sur

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. Centre Action Jeunesse MONDONVILLE

PROJET PEDAGOGIQUE. Centre Action Jeunesse MONDONVILLE PROJET PEDAGOGIQUE Centre Action Jeunesse MONDONVILLE 2013/2014 Préambule Le projet pédagogique qui suit a été rédigé par l équipe d animation de la structure jeunesse. Il s appuie sur le projet éducatif.

Plus en détail

FONCTIONNEMENT DE L ACCUEIL DE LOISIRS Année 2012/2013 (du 1 er septembre 2012 au 31 aout 2013)

FONCTIONNEMENT DE L ACCUEIL DE LOISIRS Année 2012/2013 (du 1 er septembre 2012 au 31 aout 2013) FONCTIONNEMENT DE L ACCUEIL DE LOISIRS Année 2012/2013 (du 1 er septembre 2012 au 31 aout 2013) Lieu : Gîte d Etapes de Pavezin Nombre de séjours : Automne du 5 au 9 novembre 2012 (5 jours) Hiver du 4

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel

Plus en détail

Les objectifs : Pour l espace jeunesse, nos objectifs se traduisent ainsi :

Les objectifs : Pour l espace jeunesse, nos objectifs se traduisent ainsi : PROJET PEDAGOGIQUE DE L ESPACE JEUNESSE 2013/2014 Les objectifs : L action jeunesse se situe au sein de la mission éducation du CSC (Cf. annexe), nos objectifs pour ce secteur sont de : o Contribuer au

Plus en détail

Prolongation!!! A chacun son rythme!!!!! FEVRIER 2013. Vacances de. Le fonctionnement d un club de vacances dans votre accueil de loisirs

Prolongation!!! A chacun son rythme!!!!! FEVRIER 2013. Vacances de. Le fonctionnement d un club de vacances dans votre accueil de loisirs Prolongation!!! Vacances de FEVRIER 2013 A chacun son rythme!!!!! Le fonctionnement d un club de vacances dans votre accueil de loisirs 1 SOMMAIRE I. L organisateur 1) Intentions 2) Lieu d accueil 3) Jours

Plus en détail

SOMMAIRE. NOUVEAU REGLEMENT INTERIEUR ALSH Jeunesse - Espace Jeunes

SOMMAIRE. NOUVEAU REGLEMENT INTERIEUR ALSH Jeunesse - Espace Jeunes NOUVEAU REGLEMENT INTERIEUR ALSH Jeunesse - Espace Jeunes Le présent règlement a été validé en séance du conseil municipal du 6 octobre 2011, et est applicable à compter du 22 octobre 2011. SOMMAIRE 1)

Plus en détail

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics Spécialité Loisirs Tous Publics Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015 Avignon Marseille Loisirs Tous Publics Les métiers de l animation Depuis plus de vingt ans, nous formons les professionnels de l animation

Plus en détail

ANNEXE 1 REFERENTIEL DE FORMATION ANIMATEUR DE JEUNES SAPEURS-POMPIERS

ANNEXE 1 REFERENTIEL DE FORMATION ANIMATEUR DE JEUNES SAPEURS-POMPIERS ANNEXE 1 REFERENTIEL DE FORMATION ANIMATEUR DE JEUNES SAPEURS-POMPIERS 1 Finalité de la formation Le référentiel de formation a pour objet de décrire le parcours à suivre par l apprenant pour acquérir

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Cre ation d'un support d'animation par les e le ves pour les personnes a ge es de leur commune Renforcer le lien social et cre er des re flexions sur la citoyennete.

Plus en détail

1- «Favoriser la socialisation avec un apprentissage de la vie en collectivité»

1- «Favoriser la socialisation avec un apprentissage de la vie en collectivité» Projet Pédagogique 3-5 ans LE MIX CUBE Ce nouvel équipement public de proximité, animé par des professionnels est destiné pour renforcer la solidarité, contribuer à l'éducation de tous, investir le temps

Plus en détail

Le Centre de Loisirs Associé à l Ecole (C.L.A.E) Fédération des Œuvres Laïque du Maine et Loire

Le Centre de Loisirs Associé à l Ecole (C.L.A.E) Fédération des Œuvres Laïque du Maine et Loire Le Centre de Loisirs Associé à l Ecole (C.L.A.E) Page 1 sur 8 Le CLAE, «centre de loisirs associé à l école», est une forme particulière d accueil de loisirs, imaginé dans les années 1970 par des enseignants

Plus en détail

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES PROJET PEDAGOGIQUE Accueil des matins, midis et soirs, Temps d Activités Périscolaires (T.A.P.) - 1 - INDEX 1 Les objectifs permanents 1-1 Bien-être,

Plus en détail

PROJET EDUCATIF ET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE

PROJET EDUCATIF ET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE PROJET EDUCATIF ET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE Année scolaire 2014-2015 SERVICE JEUNESSE ET AFFAIRES SCOLAIRES Complexe Colette Besson : 05 46 05 24 07 : 06 11 65 09 32 : calm@sgdd.fr 1 L accueil

Plus en détail

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012 LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Académie de la Réunion 2009 2012 PREFACE DE MONSIEUR L INSPECTEUR D ACADEMIE L Education Physique et Sportive, discipline d enseignement,

Plus en détail

AEC en Techniques d éducation à l enfance

AEC en Techniques d éducation à l enfance (JEE.0K) 322-101-MV Introduction à la profession Ce cours permet à l étudiant d explorer la profession d éducatrice à l enfance dans son ensemble et de bien cerner le contexte des services de garde au

Plus en détail

ESPACE ACCUEIL POUR TOUS

ESPACE ACCUEIL POUR TOUS ESPACE ACCUEIL POUR TOUS DOSSIER DE PRESSE ESPACE ACCUEIL POUR TOUS Place Roger Ducos 1 er étage des Halles - 40100 Dax 05 58 56 59 89 - espacecentreville@dax.fr La ville de Dax a lancé depuis 2008 une

Plus en détail

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles Bénévolat Portefeuille de compétences Liste des compétences Pour tous les bénévoles 1. S engager, prendre position 2. Travailler en équipe 3. Communiquer 4. Organiser 5. Être force de proposition Selon

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 Introduction Depuis plusieurs années, la ville de Canéjan s est fortement engagée en faveur de l éducation considérée comme un champ

Plus en détail

Principales étapes :

Principales étapes : Comment organiser une une classe de découvertes découvertes? Chalet Albarea / Association Alba DECOUVERTE 164 Route de l'authion (Peira-Cava) 06 440 LUCERAM Informations : Tel : 04 93 91 72 72 / 06 60

Plus en détail

PRESENTATION DES ORIENTATIONS DU PROJET PEDAGOGIQUE

PRESENTATION DES ORIENTATIONS DU PROJET PEDAGOGIQUE PRESENTATION DES ORIENTATIONS DU PROJET PEDAGOGIQUE LA FORMATION DES EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS A L I.F.R.A.S.S. La formation des Educateurs de Jeunes Enfants est réalisée conformément à l arrêté du

Plus en détail

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE L EDUCATION - ENJEU ET LEVIER FONDAMENTAL DANS LA CITE - DROIT POUR TOUS LES ENFANTS un engagement à contribuer au - DEVELOPPEMENT DES POTENTIALITES DE L ENFANT

Plus en détail

Mairie de Bertangles. Accueil de loisirs sans hébergement PROJET PEDAGOGIQUE. Établi par EMELINE BOUBAAYA

Mairie de Bertangles. Accueil de loisirs sans hébergement PROJET PEDAGOGIQUE. Établi par EMELINE BOUBAAYA Mairie de Bertangles Accueil de loisirs sans hébergement PROJET PEDAGOGIQUE Établi par EMELINE BOUBAAYA I/ LE DESCRIPTIF ORGANISATEUR : Mairie 5, Rue du château 80260 Bertangles ACCUEIL DE LOISIRS : École

Plus en détail

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport».

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». «Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». Ce titre témoigne de l ambition associative de faire du sport un levier éducatif pour la reconstruction

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant.

PROJET PEDAGOGIQUE. 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant. PROJET PEDAGOGIQUE I - LES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES : 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant. Moyens à mettre en œuvre pour atteindre l objectif : Etre

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

Les grandes orientations du PEL jusqu en 2014

Les grandes orientations du PEL jusqu en 2014 Dans une ville, de multiples intervenants apportent aux familles aide et soutien dans l éducation des enfants. Pour donner plus de cohérence à ces actions, pour les renforcer, nous avons choisi à Brest

Plus en détail

Formation pour les bénévoles dirigeants associatifs

Formation pour les bénévoles dirigeants associatifs Sommaire Edito 2 Formation pour les bénévoles dirigeants associatifs - Les nouvelles procédures budgétaires pour les établissements et les services médico-sociaux tarifés 3 - La loi 1901, le projet associatif,

Plus en détail

BAFA / BAFD. www.laliguebn.org 2015 / 2016. Ligue de l enseignement de Basse-Normandie

BAFA / BAFD. www.laliguebn.org 2015 / 2016. Ligue de l enseignement de Basse-Normandie A BAFA / BAFD Devenir animateur ou directeur 2015 / 2016 Ligue de l enseignement de Basse-Normandie www.laliguebn.org Formation BAFA Âge minimum 17 ans le premier jour du stage de formation générale. 1.

Plus en détail

Charte de qualité pour l accueil individuel des jeunes enfants

Charte de qualité pour l accueil individuel des jeunes enfants Charte de qualité pour l accueil individuel des jeunes enfants INTRODUCTION Cette charte s inscrit dans le cadre du Schéma Départemental d Accueil du Jeune Enfant de la Corrèze, qui réunit le Conseil général,

Plus en détail

Règlement intérieur. des activités périscolaires

Règlement intérieur. des activités périscolaires Règlement intérieur des activités périscolaires Adopté par le conseil municipal du 27 juin 2014 1 Le présent règlement a pour objectif de définir le fonctionnement, le déroulement et les modalités de fréquentation

Plus en détail

Mutuelle Petite Enfance Lafayette

Mutuelle Petite Enfance Lafayette Mutuelle Petite Enfance Lafayette Page 1 sur 8 1 PRESENTATION Le relais d assistantes maternelles «Canne à Sucre» se situe au 197 cours Lafayette 69006 LYON. Le relais assistantes maternelles «Canne à

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PAISES

DOSSIER DE PRESSE PAISES DOSSIER DE PRESSE PAISES Mercredi 13 mai 2009 Qu est ce que PAISES? Le projet PAISES est une Plateforme d Accompagnement, d Information et de Sensibilisation sur les Echanges Solidaires. C est un centre

Plus en détail

PLAN DE FORMATION BPJEPS

PLAN DE FORMATION BPJEPS PLAN DE FORMATION BPJEPS Technique de l Information et de la Communication LE METIER L animateur réalise des prestations d animation, d initiation, d accompagnement ou de médiation. Pour cela, il s appuie

Plus en détail

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine Informations aux familles Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine 15 rue de Kérourien - 29200 BREST 07-88-04-22-93 (Catherine PERRAMENT) Rentrée de septembre 2015

Plus en détail

ANIMATION AUTOUR DU REPAS

ANIMATION AUTOUR DU REPAS ANIMATION AUTOUR DU REPAS Objectifs pédagogiques : - respecter au mieux le rythme des enfants, - rendre l enfant le plus autonome possible, - apprendre à ce dernier à vivre en collectivité (ce qui implique

Plus en détail

Ollainville entreprend donc l élaboration d un projet éducatif de territoire, qui permettra:

Ollainville entreprend donc l élaboration d un projet éducatif de territoire, qui permettra: Introduction Les objectifs éducatifs Données existantes L importance d un partenariat de qualité Les étapes de la concertation La co-éducation, clé de la réussite La mise en oeuvre Les nouvelles activités

Plus en détail

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances RAPPORT COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL GENERAL DU 26 MARS 2013 Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances Conformément aux textes en vigueur

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Le 24 février 2014 Le 5 juillet 2013, Valérie FOURNEYRON, Ministre chargée des Sports, de la Jeunesse, de l Education Populaire

Plus en détail

Internat Mixte. & demi-pension Établissement Privé sous-contrat du CM1 à la 3 ème. www.college-prive-moreau.com. écol e & collè G e L a ÏQues

Internat Mixte. & demi-pension Établissement Privé sous-contrat du CM1 à la 3 ème. www.college-prive-moreau.com. écol e & collè G e L a ÏQues Internat Mixte & demi-pension Établissement Privé sous-contrat du CM1 à la 3 ème écol e & collè G e L a ÏQues www.college-prive-moreau.com Le collège privé Moreau Créé en 1832, le Collège Privé Moreau

Plus en détail

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Année 2013-2014 Contexte La ville de LAVENTIE est une commune en pleine expansion démographique, et, grâce

Plus en détail

Projet pédagogique. Toussaint 2010. Projet Pédagogique Hugues COULON Directeur ACM TOUSSAINT 2010

Projet pédagogique. Toussaint 2010. Projet Pédagogique Hugues COULON Directeur ACM TOUSSAINT 2010 ACCUEIL DE LOISIRS DU SIVOM 11 rue de l hôtel de ville 89 690 CHEROY Projet pédagogique Toussaint 2010 1 I OBJECTIFS : Nous souhaitons permettre à chaque enfant de vivre pleinement ses vacances, en répondant

Plus en détail

Accueil de Loisirs de Métabief. Familles Rurales. Rue du village. 25370 Métabief PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS

Accueil de Loisirs de Métabief. Familles Rurales. Rue du village. 25370 Métabief PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS Accueil de Loisirs de Métabief Familles Rurales Rue du village 25370 Métabief PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS Description du centre : Ce centre est un accueil de loisirs sans hébergement. Il est

Plus en détail

Projet pédagogique. «Les SAV» Les Soirées Ados de Verny

Projet pédagogique. «Les SAV» Les Soirées Ados de Verny Projet pédagogique «Les SAV» Les Soirées Ados de Verny 1 SOMMAIRE Contexte et diagnostic..3 Objectifs pédagogiques 4 Actions et moyens pour atteindre les objectifs...5 2 Contexte et diagnostic Le périscolaire

Plus en détail

Le service jeunesse. au cœur de l action VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE

Le service jeunesse. au cœur de l action VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE Le service jeunesse au cœur de l action Renseignements : service jeunesse 29 rue de la Concorde Tél. 01 41 11 13 68 - Site internet : www.asnieres-sur-seine.fr Horaires : du

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES L accueil périscolaire est un service de qualité mis à disposition des familles. C est un lieu

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs Sans hébergement.

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs Sans hébergement. Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs Sans hébergement. > Eté 2014 (PROJET COMMUN AUX 3/5 ANS ET 6/12 ANS ) L accueil de loisirs familles rurales

Plus en détail

MATERNELLES. I- L ACM doit permettre de sociabiliser les enfants. A. Mettre en valeur la notion de civisme chez l enfant

MATERNELLES. I- L ACM doit permettre de sociabiliser les enfants. A. Mettre en valeur la notion de civisme chez l enfant MATERNELLES I- L ACM doit permettre de sociabiliser les enfants A. Mettre en valeur la notion de civisme chez l enfant - 1. Politesse au quotidien - 2. B. Apprentissage de la vie en collectivité - 1. Mise

Plus en détail

AXE THEMATIQUE : «cohésion sociale»

AXE THEMATIQUE : «cohésion sociale» F I C H E A C T I O N Titre de l action : «libère ta parole» AXE THEMATIQUE : «cohésion sociale» Nouvelle action Renouvellement Objet : Libérer la parole c est accepter le constat de sa propre situation

Plus en détail

B.P.J.E.P.S. Animation Culturelle

B.P.J.E.P.S. Animation Culturelle Centre de Formation du Théâtre en Miettes LA PRESENTATION DETAILLEE DE LA FORMATION LE PUBLIC Cette formation s'adresse à plusieurs types de candidats : - Des candidats actuellement employés sur des postes

Plus en détail

FICHE PRESSE. Contexte

FICHE PRESSE. Contexte FICHE PRESSE Visite d une délégation du Conseil d administration de la caisse d Allocations familiales de la Vienne au Château de Beauvoir vendredi 11 juillet 2014 à 10h30 Sont présents : Monsieur Joël

Plus en détail

d'éveil Couleurs Projet éducatif - Crèche de Colomiers Le jardin des premiers pas...

d'éveil Couleurs Projet éducatif - Crèche de Colomiers Le jardin des premiers pas... d'éveil Couleurs Le jardin des premiers pas... Création et gestion de crèches au service des entreprises et des collectivités Projet éducatif - Crèche de Colomiers Contact : Le directeur : Frédéric Alibert

Plus en détail

PROJET PETITE ENFANCE 2012 PROJET PEDAGOGIQUE ACM MATERNEL

PROJET PETITE ENFANCE 2012 PROJET PEDAGOGIQUE ACM MATERNEL PROJET PEDAGOGIQUE ACM MATERNEL L éveil des sens chez les petits ANNEE 2012 1 1. PREAMBULE 1.1 Historique 1.2 Finalité du projet 2. INTENTIONS EDUCATIVES 2.1 Objectifs pédagogiques 3. MODE D ORGANISATION

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

Projet éducatif de l association Calypso

Projet éducatif de l association Calypso Projet éducatif de l association Calypso Sommaire Historique... 3 Calypso en 2014... 4 Calypso fait grandir vos enfants... 5 Pour cela l Association Calypso porte un certain nombre de principes fédérateurs...

Plus en détail

ESPACE JEUNES GAÏA. Arno [PROJET PEDAGOGIQUE. DE L ACCUEIL LOISIRS SANS HEBERGEMENT Espace Jeunes GAÏA 2014-2015]

ESPACE JEUNES GAÏA. Arno [PROJET PEDAGOGIQUE. DE L ACCUEIL LOISIRS SANS HEBERGEMENT Espace Jeunes GAÏA 2014-2015] 2014 ESPACE JEUNES GAÏA Arno 0 [PROJET PEDAGOGIQUE DE L ACCUEIL LOISIRS SANS HEBERGEMENT Espace Jeunes GAÏA 2014-2015] - Mettre en œuvre, avec le public des 11-15 ans et l équipe d animation, un programme

Plus en détail

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5 «STAJ PRATIC BAFA» KIT PEDAGOGIQUE «STAJ PRATIC BAFA» MEMENTO ANIMATEUR Sommaire : Mon mémento Page 3 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Plus en détail

PROJET D ANIMATION DES T.A.P pour les écoles Jules Verne et La Colombe. Projet intégré au cadre du PEDT

PROJET D ANIMATION DES T.A.P pour les écoles Jules Verne et La Colombe. Projet intégré au cadre du PEDT PROJET D ANIMATION DES T.A.P pour les écoles Jules Verne et La Colombe Projet intégré au cadre du PEDT PROJET D ANIMATION TAP DES PRIMAIRES Celui-ci se présente sous forme de blocs, avec la description

Plus en détail

Direction Régionale Caisse d Allocations. des Sports

Direction Régionale Caisse d Allocations. des Sports Direction Régionale Caisse d Allocations et Départementale Familiales de la Jeunesse et du Calvados des Sports CAHIER DES CHARGES POUR LES LOISIRS DES PRÉADOLESCENT(E)S ET ADOLESCENT(E)S SOMMAIRE INTRODUCTION...

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

Projet éducatif des CLSH et des accueils périscolaires des services de l Ufcv

Projet éducatif des CLSH et des accueils périscolaires des services de l Ufcv Partenaire de votre projet local Projet éducatif des CLSH et des accueils périscolaires des services de l Ufcv Ufcv 10 Quai de la Charente 75019 PARIS Téléphone : 01 44 72 14 14 L UFCV s enracine dans

Plus en détail

Cahier des charges pour l animation de formations pour EVOLIA93

Cahier des charges pour l animation de formations pour EVOLIA93 Cahier des charges pour l animation de formations pour EVOLIA93 Contexte Evolia93, plateforme des services à la personne en Seine-Saint-Denis a pour mission la structuration et la professionnalisation

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES»

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» ALSH Municipal 3-12 ans «Les P tits Diables» GUIDE PRATIQUE 2014-2015 Rue Jules Ferry 35420 Louvigné du Désert ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES Organisateur

Plus en détail

Les Petits Débrouillards présentent

Les Petits Débrouillards présentent Les Petits Débrouillards présentent Un programme éducatif pour développer et accompagner la pratique d activités scientifiques et techniques sur les territoires. Soutenu par les investissements d avenir

Plus en détail

I- Objectifs pédagogiques :

I- Objectifs pédagogiques : I- Objectifs pédagogiques : 1- Favoriser l épanouissement et le développement harmonieux de chaque enfant sur les plans physique, psychologique, affectif et intellectuel. A- Répondre aux besoins des enfants

Plus en détail

Règlement Intérieur du Centre de Loisirs de Poulx

Règlement Intérieur du Centre de Loisirs de Poulx Règlement Intérieur du Centre de Loisirs de Poulx Le Centre de Loisirs Educatif est géré par l Association Départementale des FRANCAS du Gard en partenariat avec par la Commune de Poulx. Le centre de loisirs

Plus en détail

2016 formation. qualifiante

2016 formation. qualifiante 2016 formation qualifiante Surveillant(e)s de nuit qualifié(e)s Maître(sse)s de maison CREAI ChAmpAgnE-ARdEnnE : Cité Administrative Tirlet - Bât. 3-51036 ChAlons en ChAmpAgne Cedex tél. : 03 26 68 35

Plus en détail

ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS

ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS SIVOM DU GATINAIS 6 RUE DANTON 89 690 CHEROY 1 SOMMAIRE I Lieux d accueil - jours et heures d ouverture II. Les moyens 1) Moyens humains 2) Moyens matériels 3) Moyens financiers

Plus en détail