L Accueil de loisirs sans hébergement L association Familles Rurales

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L Accueil de loisirs sans hébergement L association Familles Rurales"

Transcription

1 L Accueil de loisirs sans hébergement L association Familles Rurales Fédération FAMILLES RURALES de Charente-Maritime 21 rue des vendanges Saintes Tél : Fax :

2 Qu est ce qu un Accueil de loisirs sans hébergement? Pour certains : - C est un mode de garde - Un lieu d apprentissage de la vie en collectivité - La possibilité de faire des activités C est un peu tout ça à la fois, mais l ADL est avant tout une structure d accueil collective à vocation éducative Il représente un 3 ème pôle dans la vie de l enfant à côté de la famille et de l école

3 Un temps de découverte de soi, des autres, de son environnement, d activités dans un contexte de détente sous une forme ludique

4 Un lieu de socialisation et d apprentissage au «VIVRE ENSEMBLE» se confronter aux autres et à la différence, s exprimer, coopérer, aider, se faire aider, argumenter, s opposer, échanger comprendre la nécessité des règles pour la vie du groupe, prendre conscience de la richesse de la diversité grandir, agir, observer, se responsabiliser, s engager, questionner, construire son identité

5 Un temps LIBRE! ne rien faire, se reposer, prendre son temps, s amuser, se détendre

6 L accueil de loisirs N EST PAS Une «garderie» Un «catalogue d activités» Un «tour opérateur»

7 Un cadre règlementaire pour «Assurer la sécurité physique et morale des mineurs accueillis, et garantir la qualité de l Accueil»

8 Le PROJET EDUCATIF de L ORGANISATEUR / déclaration Le projet pédagogique du directeur et de l équipe Un personnel qualifié pour l encadrement

9 Le PROJET EDUCATIF Les «règles du jeu» L ORGANISATEUR (le conseil d administration) : Formalise ses conceptions et ses intentions éducatives Indique les moyens généraux pour les mettre en œuvre

10 Qu il soit l émanation d une association organisatrice, d un comité d entreprise, d une municipalité Le PROJET EDUCATIF est la traduction d une volonté politique, c est-à-dire d une certaine conception de l éducation - du temps libre, des loisirs, du «vivre ensemble», celle que l on veut proposer aux jeunes accueillis. Exemple: Permette à l enfant de développer son esprit critique, de faire des choix, Favoriser les liens intergénérationnels, Permettre à l enfant et aux jeunes de vivre un temps de vacances, Ces objectifs : Répondent aux besoins et attentes exprimées par les familles, les élus locaux, les enfants et les jeunes du territoire d implantation, Ne peuvent en aucun cas contrevenir à la garantie de sécurité physique et morale du mineur accueilli, ni aux textes en vigueur

11 Le PROJET PEDAGOGIQUE «le cadre de référence» LE DIRECTEUR : Propose une démarche, des méthodes et des moyens qui permettent de mettre en œuvre les finalités éducatives de l organisateur. Il donne du sens aux activités proposées et aux actes de la vie quotidienne, en y associant l équipe.

12 L équipe pédagogique Du personnel qualifié: Directeur (BAFD, BPJEPS )/ responsable de site (BAFA) Animateur (BAFA, CAP petite enfance ) Animateur stagiaire Et non qualifié dans la limite d une certaine proportion Des taux d encadrement règlementés Des bénévoles : un appui supplémentaire

13 L association Familles Rurales Association loi 1901 Vivre mieux!

14 LES STATUTS : extraits Art 4- «L association se donne comme finalité l épanouissement des personnes, la promotion des familles et le développement de leur milieu de vie. Elle agit dans un esprit permanent d ouverture et d accueil à tous, notamment en intégrant toutes les générations. Faisant appel à la participation, à la solidarité, à la responsabilité et à l engagement des habitants, l association entend promouvoir un environnement qui leur soit favorable L association ne relève d aucune obédience politique, syndicale, professionnelle ou confessionnelle». Art 5- «Le but essentiel de l association est de rassembler les familles et les personnes vivant en milieu rural et d assurer la défense de leurs intérêts matériels et moraux.»

15 Pour les familles, un Accueils de loisirs organisé par l association Familles Rurales, c est : Avoir la parole, critiquer, proposer, décider collectivement projet éducatif, pédagogie, le fonctionnement (horaires, coût, repas, etc.), actions menées, etc. Agir ensemble pour nos enfants et pour vivre mieux sur nos territoires ruraux! Participer à une action collective ayant une fonction éducative et sociale

16 L association est composée des familles adhérentes ASSEMBLEE GENERALE PROJET ASSOCIATIF-ORIENTATIONS-ACTIONS Les adhérents se réunissent au moins une fois par an pour : S informer, questionner, décider collectivement, voter (les comptes, les activités, les grandes orientations) Elire le Conseil d Administration Rend compte, propose CONSEIL D ADMINISTRATION TRADUIRE LES ORIENTATIONS EN ACTION Le Conseil d Administration est composé d au moins 6 membres et il se réunit au moins 4 fois par an : Etre garant du projet de l association et des statuts Proposer et se projeter (pour développer des actions en réponses aux besoins des familles Analyser les situations, les réalités de vie des familles, débattre, décider, faire des choix Elire les membres du Bureau commissions Rend compte, propose commissions BUREAU SUIVRE LES ACTIONS commissions commissions Le Bureau suit les actions et le quotidien de la vie de l association : Président(e) et vice-président(e) Trésorier(e) et trésorier(e)-adjoint(e) Secrétaire et secrétaire-adjoint(e) Les commissions sont composées d administrateurs et d adhérents et ponctuellement de personnes qualifiées : Mission de réflexion, d animation, de proposition

17 Comment puis-je contribuer à la vie de l association? Selon mes envies, mes possibilités, ma disponibilité, etc., je peux

18 Etre adhérent Sans adhérent, pas d association! C est soutenir, par son adhésion, le projet et les actions de l association C est participer à l Assemblée Générale annuelle

19 Etre administrateur, c est : Prendre en compte les réalités de l ensemble des familles, améliorer les conditions de la qualité de l Accueil de loisirs, vivre des moments de convivialité S engager à participer, au sein d un groupe de personnes à la réalisation d un projet collectif, Participer à la prise de décision dans l intérêt des familles, des enfants et des jeunes, Faire le choix d être un acteur engagé dans la société, avec la volonté de la rendre plus conforme à ses convictions, Au quotidien: Participer aux réunions de CA, à l AG Prendre des décisions concernant les activités, les finances de l association et éventuellement suivre un domaine d action en participant aux travaux d une commission Représenter son association, auprès de diverses instances locales

20 Etre Président(e), c est : Etre garant de l objet et du projet de l association, il est responsable de la gestion et de l administration de l association C est le coordinateur, le «moteur» et l animateur du CA Dynamiser l association, avoir envie de développer de nouveaux projets visant à l amélioration de la qualité de l Accueil et des besoins des familles Partager les tâches et les responsabilités entre les membres du CA Se donner les moyens de suivre les différentes activités sans être obligatoirement présent dans leur organisation Il n est pas seul à faire, ni à décider! Il peut déléguer ses pouvoirs aux membres du CA Représenter officiellement l association auprès d organismes (CAF, J&S, MSA), d acteurs de la commune, d autres associations Il est le porte-parole des familles! Au quotidien : Prévoir les réunions de Bureau, du CA, de l AG nécessaires à la vie de l association et établir les ordres du jour, veiller à ce que les décisions soient prisent démocratiquement, Participer à des réunions, des manifestations, Répartir les tâches S organiser pour être informé et faire en sorte que son équipe le soit

21 Etre secrétaire, c est : C est la mémoire de l association! Etre responsable de la tenue des archives et du registre spécial Au quotidien : Veiller à l établissement des convocations des réunions de Bureau, de CA, de l AG et des comptes-rendus Effectuer la correspondance de l association Etre chargée de la communication interne et externe de l association

22 Etre trésorier(e), c est : Etre responsable de la tenue de la comptabilité de l association (les administrateurs sont collégialement responsable des choix financiers) Prévoir, anticiper l avenir Rendre des comptes et contrôler Au quotidien: Tenir les cahier de comptes, rassembler les pièces comptables Contrôler les dépenses et recettes, veiller au paiement des subventions Présenter régulièrement l état des comptes au CA Se préoccuper de la gestion équilibrée de l association Organiser les placements financiers Effectuer un compte de résultats et un bilan au moment de l AG Etablir le budget prévisionnel de l association Si certaines tâches sont déléguées, il/elle veille à instaurer un système de contrôle.

23 Je peux également : Participer aux travaux d une commission Apporter une aide ponctuelle pour l organisation d une activité, d une manifestation, etc.

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes 1 Rappel des objectifs du projet associatif : Le projet de la Maison des jeunes s inscrit dans le projet de l APEJ voté par les élus en 2010 : 1.1 Accompagner

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales

Plus en détail

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA L INRA, la formation et moi Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA Pourquoi se former? 4 axes stratégiques pour piloter vos formations Promouvoir les

Plus en détail

Définition de la profession et du contexte de l intervention. Domaine de compétences

Définition de la profession et du contexte de l intervention. Domaine de compétences Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Définition de la profession et du contexte de l intervention Domaine de compétences Domaine de

Plus en détail

Elaboration du Projet Educatif Local 2012-2015

Elaboration du Projet Educatif Local 2012-2015 Communauté de communes de l Ile d Oléron Elaboration du Projet Educatif Local 2012-2015 Mise en place des groupes thématiques Mercredi 24 octobre 2012 LES INSTANCES GLOBALES D ELABORATION ET DE DECISION

Plus en détail

Union Nationale des Entreprises Adaptées

Union Nationale des Entreprises Adaptées Union Nationale des Entreprises Adaptées Une valeur ajoutée humaine et sociale «La manière dont une société favorise l insertion des personnes handicapées est révélatrice de son degré d humanité» L Entreprise

Plus en détail

Organisation, management des équipes et participation des professionnels CHAPITRE 4

Organisation, management des équipes et participation des professionnels CHAPITRE 4 Organisation, management des équipes et participation des professionnels CHAPITRE 4 L expression et la participation des personnes concernées sont des sujets consensuels, mais leur mise en œuvre effective

Plus en détail

La classification des salariés

La classification des salariés La classification des salariés Cette Fiche pratique vous propose de vous présenter la grille de classification des salariés introduite par le chapitre 9 de la Convention collective nationale du sport (CCNS).

Plus en détail

STATUTS ASSOCIATION RÉSEAU CITÉ DES MÉTIERS

STATUTS ASSOCIATION RÉSEAU CITÉ DES MÉTIERS STATUTS ASSOCIATION RÉSEAU CITÉ DES MÉTIERS ARTICLE 1 OBJETS ET BUTS Il est créé, entre les membres qui adhèrent aux présents statuts, une association dénommée : «Réseau des Cités des Métiers», en référence

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE Accueil de Loisirs Périscolaire Croix-Rouge Année 2015-2016

PROJET PEDAGOGIQUE Accueil de Loisirs Périscolaire Croix-Rouge Année 2015-2016 Mairie d'orange Direction Affaires Scolaires / Animation Sport Loisirs PROJET PEDAGOGIQUE Accueil de Loisirs Périscolaire Croix-Rouge Année 2015-2016 L'accueil de loisirs fonctionne pendant la période

Plus en détail

RECTORAT DE L ACADEMIE DE GRENOBLE - Service Académique de l Inspection de l Apprentissage 7 place Bir-Hakeim B.P. 1065 38021 GRENOBLE Cedex

RECTORAT DE L ACADEMIE DE GRENOBLE - Service Académique de l Inspection de l Apprentissage 7 place Bir-Hakeim B.P. 1065 38021 GRENOBLE Cedex SERVICE ACADEMIQUE DE L INSPECTION DE L APPRENTISSAGE GUIDE DES ACTIVITES D UN ENSEIGNANT DE CENTRE DE FORMATION D APPRENTIS D UNITE DE FORMATION EN APPRENTISSAGE DE SECTION D APPRENTISSAGE RECTORAT DE

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Un peu d histoire Des bureaux de bienfaisance (à la révolution) Aux bureaux d aide sociale (1953) et depuis 1986 : Le centre communal d action sociale L ACTION SOCIALE

Plus en détail

Préambule 3. Réaffirmer et promouvoir nos valeurs 3. Nos valeurs comme principes d action 3. Les PEP 71 aujourd hui 4

Préambule 3. Réaffirmer et promouvoir nos valeurs 3. Nos valeurs comme principes d action 3. Les PEP 71 aujourd hui 4 Projet associatif 2012-2017 1 Préambule 3 Réaffirmer et promouvoir nos valeurs 3 Nos valeurs comme principes d action 3 Les PEP 71 aujourd hui 4 Des orientations prioritaires de développement 7 2 Préambule

Plus en détail

E.H.P.A.D. «Des Sources» 2 rue Foun Rouge CS 40134 09104 SAINT JEAN DU FALGA CEDEX

E.H.P.A.D. «Des Sources» 2 rue Foun Rouge CS 40134 09104 SAINT JEAN DU FALGA CEDEX E.H.P.A.D. «Des Sources» 2 rue Foun Rouge CS 40134 09104 SAINT JEAN DU FALGA CEDEX Tél. : 05 34 01 91 00 Fax : 05 34 01 57 40 ehpaddessources@orange.fr L ANIMATION AU CŒUR DU PROJET L animation Page 1

Plus en détail

Catalogue des Formations 2010

Catalogue des Formations 2010 Pour toutes informations contacter : Karen LAGNEL Responsable des Formations karen.lagnel@famillesrurales.org Catalogue des Formations 2010 Familles Rurales Fédération départementale 2 avenue du Colonel

Plus en détail

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance Modifiée : Page 1 de 8 Préambule En vertu de la Loi sur l éducation, le conseil scolaire, dont ses membres ont été dûment élus, est tenu de promouvoir le rendement des élèves et leur bien-être, de veiller

Plus en détail

Séjour en Vanoise. «Un projet de 5 structures, ayant le même but» «Un jour en colonie, la si, la sol, un jour en colonie la si la sol fa mi.

Séjour en Vanoise. «Un projet de 5 structures, ayant le même but» «Un jour en colonie, la si, la sol, un jour en colonie la si la sol fa mi. Séjour en Vanoise «Un projet de 5 structures, ayant le même but» «Un jour en colonie, la si, la sol, un jour en colonie la si la sol fa mi.» Un séjour créé et organisé par cinq structure ayant le même

Plus en détail

Projet Pédagogique Centre Social Intercommunal de Guérigny ACCUEILS DE LOISIRS Maternels (3-6 ans) Primaires (6-12 ans)

Projet Pédagogique Centre Social Intercommunal de Guérigny ACCUEILS DE LOISIRS Maternels (3-6 ans) Primaires (6-12 ans) Projet Pédagogique Centre Social Intercommunal de Guérigny ACCUEILS DE LOISIRS Maternels (3-6 ans) Primaires (6-12 ans) 1- Présentation du projet éducatif du CSI de Guérigny: Le Centre Social Intercommunal

Plus en détail

Animation de la vie sociale

Animation de la vie sociale Animation de la vie sociale Pour un projet social répondant aux critères d agrément Document à l usage des gestionnaires des structures Département des Interventions Sociales Document réalisé par les Pôles

Plus en détail

Prestation de service Centre social animation globale et coordination. Juin 2013 1/5

Prestation de service Centre social animation globale et coordination. Juin 2013 1/5 LES CONDITIONS PARTICULIERES Prestation de service Centre social animation globale et coordination Juin 2013 1/5 2/5 L objet de la convention Elle encadre les modalités d intervention du centre social

Plus en détail

Le projet éducatif local

Le projet éducatif local Plan départemental Autour des Questions portant sur l Enfance et la Jeunesse Le projet éducatif local Cet outil a vocation à sensibiliser les acteurs locaux à l intérêt d inscrire leur territoire dans

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

Fonctions des infirmiers scolaires dans les écoles et établissements

Fonctions des infirmiers scolaires dans les écoles et établissements Mission des infirmières de l Éducation Nationale Cadre général «S inscrit dans la politique générale de l Education nationale qui est de promouvoir la réussite des élèves et des étudiants, elle concourt

Plus en détail

1- Dénomination. 2- Objet

1- Dénomination. 2- Objet Association déclarée en préfecture du Nord le 4 décembre 1987- Parue au JO du 30 décembre 1987. Statuts validés en assemblée générale extraordinaire le 19 mai 2015. La Maison Des Associations a été créée

Plus en détail

Fiche de poste PSYCHOLOGUE EN INSERTION

Fiche de poste PSYCHOLOGUE EN INSERTION Fiche de poste PSYCHOLOGUE EN INSERTION La fiche de fonction est un outil d organisation du travail. Elle a pour but de répertorier les missions et les principales activités associées à la fonction de

Plus en détail

L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité

L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité FORUM N 5 Président de séance : Christine GENET, Adjointe au Maire de Metz, Vice-Présidente de l UNCCAS. Intervenants : Jean Louis HAURIE, Directeur

Plus en détail

PARCOURS DE PREPARATION A

PARCOURS DE PREPARATION A UNION NATIONALE DES MAISONS FAMILIALES RURALES D EDUCATION ET D ORIENTATION 58, rue Notre-Dame de Lorette 75009 PARIS Tél. 01.44.91.86.86 Fax 01.44.91.95.45 Web www.mfr.asso.fr - E-mail unmfreo@mfr.asso.fr

Plus en détail

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Organisation du Référentiel d Activités et de Compétences Le référentiel

Plus en détail

BAFA / BAFD. www.laliguebn.org 2015 / 2016. Ligue de l enseignement de Basse-Normandie

BAFA / BAFD. www.laliguebn.org 2015 / 2016. Ligue de l enseignement de Basse-Normandie A BAFA / BAFD Devenir animateur ou directeur 2015 / 2016 Ligue de l enseignement de Basse-Normandie www.laliguebn.org Formation BAFA Âge minimum 17 ans le premier jour du stage de formation générale. 1.

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT DE BOUJAILLES-COURVIERES. Année 2015 Vacances scolaires d'hiver, d été et d automne 2015.

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT DE BOUJAILLES-COURVIERES. Année 2015 Vacances scolaires d'hiver, d été et d automne 2015. PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT DE BOUJAILLES-COURVIERES Année 2015 Vacances scolaires d'hiver, d été et d automne 2015. Projet écrit par Elizabeth BOULAIN 1 LE CONTEXTE : Depuis

Plus en détail

Programme. 2015 / 2016 Formation professionnelle continue. www.famillesrurales.org/maine_et_loire

Programme. 2015 / 2016 Formation professionnelle continue. www.famillesrurales.org/maine_et_loire Programme 2015 / 2016 Formation professionnelle continue www.famillesrurales.org/maine_et_loire > Les thématiques Fonctionnement général de l association Pédagogie et animation Gestion thématique «Se former

Plus en détail

Prestation de service Relais assistants maternels. Juin 2013 1/6

Prestation de service Relais assistants maternels. Juin 2013 1/6 LES CONDITIONS PARTICULIERES Prestation de service Relais assistants maternels Juin 2013 1/6 2/6 L objet de la convention Elle encadre les modalités d intervention et de versement de la prestation de service

Plus en détail

Label lycée des métiers

Label lycée des métiers Encart : Mise en oeuvre de la loi d orientation et de programme pour l avenir de l école Label lycée des métiers C. n 2005-204 du 29-11-2005 NOR : MENE0502572C RLR : 520-2 MEN - DESCO Texte adressé aux

Plus en détail

Gestion Agglomération d Agen. Gestion UDAF (Union Départementale des Associations Familiales) ÉDITO SOMMAIRE. 75 Assistantes Maternelles.

Gestion Agglomération d Agen. Gestion UDAF (Union Départementale des Associations Familiales) ÉDITO SOMMAIRE. 75 Assistantes Maternelles. LIVRET D ACCUEIL L Agglomération d Agen vous présente ses structures Petite Enfance-Enfance- Jeunesse. ÉDITO SOMMAIRE Petite Enfance page 3 Multi-accueil page 4 RAM page 5 Enfance page 6 ALSH page 7 Contacts

Plus en détail

Rapport Moral 2014. «Bien vivre chez soi jusqu au bout de la vie» Association Promotion Autonomie et Santé 82. ASSEMBLEE GENERALE 29 avril 2015

Rapport Moral 2014. «Bien vivre chez soi jusqu au bout de la vie» Association Promotion Autonomie et Santé 82. ASSEMBLEE GENERALE 29 avril 2015 ASSEMBLEE GENERALE 29 avril 2015 Au service des populations depuis le 26 février 1975 Rapport Moral 2014 «Bien vivre chez soi jusqu au bout de la vie» ASSEMBLEE GENERALE 29 avril 2015 Au service des populations

Plus en détail

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Pour vous procurer le programme des formations l Accueil-Information

Plus en détail

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville CONVENTION D OBJECTIF ET DE PARTENARIAT CENTRE DE LOISIRS ASSOCIATIF ELEMENTAIRE ENTRE LES SOUSSIGNES Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville ET Madame Sous le n l organisateur)

Plus en détail

Projet éducatif et pédagogique

Projet éducatif et pédagogique ARIZE LOISIRS JEUNESSE Mairie 09 290 Le Mas d Azil Projet éducatif et pédagogique Relais d assistantes maternelles de l Arize Projet éducatif Relais d assistantes maternelles de l Arize Le projet éducatif

Plus en détail

POUR REALISER SA MISSION ET SES INTERVENTIONS L ASSOCIATION «RELAIS LOISIRS HANDICAP 30» S APPUIE SUR :

POUR REALISER SA MISSION ET SES INTERVENTIONS L ASSOCIATION «RELAIS LOISIRS HANDICAP 30» S APPUIE SUR : POUR REALISER SA MISSION ET SES INTERVENTIONS L ASSOCIATION «RELAIS LOISIRS HANDICAP 30» S APPUIE SUR : - DES MOYENS HUMAINS Un Directeur chargé de la mise en œuvre du projet global dans ses différentes

Plus en détail

STATUTS AGENCE LOCALE DE L ENERGIE TITRE 1 OBJET ET COMPOSITION

STATUTS AGENCE LOCALE DE L ENERGIE TITRE 1 OBJET ET COMPOSITION STATUTS AGENCE LOCALE DE L ENERGIE TITRE 1 OBJET ET COMPOSITION ARTICLE 1. FORME ET DENOMINATION Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association par la loi du 1 er juillet 1901 et

Plus en détail

Autoévaluation du conseil d administration. Guide et formulaire

Autoévaluation du conseil d administration. Guide et formulaire Autoévaluation du conseil d administration Guide et formulaire Pour les coopératives membres de la Fédération des coopératives d alimentation du Québec Avril 2008 Objectif Document no 1 Document à l intention

Plus en détail

REFERENTIEL DU PLACEMENT A DOMICILE (PAD) DANS LES BOUCHES-DU-RHÔNE

REFERENTIEL DU PLACEMENT A DOMICILE (PAD) DANS LES BOUCHES-DU-RHÔNE Direction Générale Adjointe de la Solidarité Direction Enfance-Famille Service des projets, de la tarification et du contrôle des établissements REFERENTIEL DU PLACEMENT A DOMICILE (PAD) DANS LES BOUCHES-DU-RHÔNE

Plus en détail

STATUTS DE L AGENCE LOCALE DE L ENERGIE, AGENCE TERRITORIALE DE L ENERGIE DU PLATEAU DE SACLAY

STATUTS DE L AGENCE LOCALE DE L ENERGIE, AGENCE TERRITORIALE DE L ENERGIE DU PLATEAU DE SACLAY STATUTS DE L AGENCE LOCALE DE L ENERGIE, AGENCE TERRITORIALE DE L ENERGIE DU PLATEAU DE SACLAY Article 1 constitution et dénomination Il est créé, entre les adhérents aux présents statuts, une association

Plus en détail

Rôle d une association de commerçants

Rôle d une association de commerçants Rôle d une association de commerçants Dynamiser le commerce L association de commerçants, relais naturel et partenaire privilégié - Le commerce est un acteur naturel du développement des villes. - Le commerce

Plus en détail

Partie I. Points de repères et recommandations pour conduire sa formation

Partie I. Points de repères et recommandations pour conduire sa formation Partie I Points de repères et recommandations pour conduire sa formation 1/ A qui s adresse le BAFD? Le Brevet d Aptitude aux Fonctions de Direction (BAFD) a pour finalité de «développer, dans le cadre

Plus en détail

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif :

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif : Fiche emploi-cible REN Réseau Réseau école école et Nature et Nature L éducation à à l environnement pour comprendre pour comprendre le monde, le monde, Réseau école et Nature agir agir et vivre et vivre

Plus en détail

Charte de partenariat du CLIC Métropole Nord Ouest Renseignements et informations : Monsieur Olivier MILOWSKI, Directeur, CLIC Métropole Nord Ouest, 100 rue du Général Leclerc 59350 SAINT ANDRE Téléphone

Plus en détail

FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER

FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER FONCTION Emploi repère CCN : RESPONSABLE DE SECTEUR 1. Assistance de direction : 3.1 Représenter la structure dans le cadre

Plus en détail

PROJET EDUCATIF LE JARDIN D ENFANTS

PROJET EDUCATIF LE JARDIN D ENFANTS PROJET EDUCATIF LE JARDIN D ENFANTS A) Le public concerné Le jardin d enfants est un lieu d accueil pour les enfants de 2,5ans à 4 ans, scolarisés à temps plein en 1 ère année d école maternelle. Il fonctionne

Plus en détail

Centre d Action Jeunesse

Centre d Action Jeunesse 1 Centre d Action Jeunesse 2 PREAMBULE L intégration des jeunes à leur ville est un souci permanent pour tout responsable de la jeunesse. Il s agit d aider le jeune citoyen à devenir progressivement un

Plus en détail

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche DIRECTION DE L ACTION EDUCATIVE ET DE L ENFANCE MCPS/VM 2000/191.11 PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche Préambule MCPS/VM 2000/259.12 La circulaire du 30 novembre 2000 (Bulletin Officiel de

Plus en détail

I - Le CFA support d UFA. Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école

I - Le CFA support d UFA. Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école UNITÉS DE FORMATION PAR APPRENTISSAGE (UFA) C. n 2006-042 du 14-3-2006 NOR : MENE0600465C RLR : 527-3b MEN - DESCO

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Accueil de loisirs Sans Hébergement (ALSH) du Grand Cahors. Règlement Intérieur*

Accueil de loisirs Sans Hébergement (ALSH) du Grand Cahors. Règlement Intérieur* Accueil de loisirs Sans Hébergement (ALSH) du Grand Cahors Règlement Intérieur* Les Accueils de Loisirs Sans Hébergement du Grand Cahors sont gérés par le Centre Intercommunal d Action Sociale du Grand

Plus en détail

Directeur(trice) de la communication

Directeur(trice) de la communication Directeur(trice) de la communication Famille métier : Domaine d intervention : Communication externe Communication interne Relations publics Relations presse En entreprise / organisation Autres appelations

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Chapitre I er - FORMATION ET OBJET DE LA MUTUELLE. Chapitre 2 - CONDITIONS D ADHESION, DE DEMISSION, DE RADIATION ET D EXCLUSION.

REGLEMENT INTERIEUR. Chapitre I er - FORMATION ET OBJET DE LA MUTUELLE. Chapitre 2 - CONDITIONS D ADHESION, DE DEMISSION, DE RADIATION ET D EXCLUSION. 13 TITRE 1 ER - FORMATION, OBJET ET COMPOSITION DE LA MUTUELLE. Chapitre I er - FORMATION ET OBJET DE LA MUTUELLE. Article 1à4-Les articles 1 à 4 des statuts s appliquent Article 5 - Objet du Règlement

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

AIDE AU BAFA ANNEE DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE

AIDE AU BAFA ANNEE DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE AIDE AU BAFA DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE vous avez entre 17 et 21 ans vous voulez vous qualifier. Au-delà d une aide financière, le Point Information Jeunesse (PIJ) vous propose la mise à disposition

Plus en détail

Comité de concertation associatif représentatif

Comité de concertation associatif représentatif Vendredi 21 Mars 2008 RENCONTRE AVEC MONSIEUR JEAN-FRANÇOIS VITOUX DIRECTEUR DE LA MAISON DÉPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPÉES DU PAS-DE-CALAIS Rencontre Monsieur VITOUX Vendredi 21 mars 2008 1 sur

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

FICHE PROJET DE PÔLE

FICHE PROJET DE PÔLE Nom du Pôle / année : Pôle Jeunesse - ALSH 11-14 ans 2014 Référente de Pôle : BADET Brigitte FICHE PROJET DE PÔLE 1. PRESENTATION GENERALE INTENTIONS EDUCATIVES Réunir plus de jeunes dans nos accueils

Plus en détail

Projet de règlement grand-ducal déterminant 1. le référentiel des compétences professionnelles, 2. les décharges accordées aux enseignants

Projet de règlement grand-ducal déterminant 1. le référentiel des compétences professionnelles, 2. les décharges accordées aux enseignants Projet de règlement grand-ducal déterminant 1. le référentiel des compétences professionnelles, 2. les décharges accordées aux enseignants stagiaires, aux employés et aux intervenants, 3. la composition

Plus en détail

Formation Préparatoire aux Fonctions de Directeur territorial adjoint

Formation Préparatoire aux Fonctions de Directeur territorial adjoint Mission de Formation des Cadres Tout au Long de la Vie Formation Préparatoire aux Fonctions de Directeur territorial adjoint Présentation du dispositif 1 Formation préparatoire aux fonctions de directeur

Plus en détail

Les domaines de compétences

Les domaines de compétences ACCOMPAGNEMENT ET AIDE individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Associer aux actes essentiels de la vie quotidienne des moments d échange privilégiés. Veiller au respect du rythme

Plus en détail

Référentiel des compétences visées dans le cadre de la formation BAFD

Référentiel des compétences visées dans le cadre de la formation BAFD 1 Référentiel des compétences visées dans le cadre de la formation BAFD FINALITES «Permettre d encadrer à titre professionnel, de façon occasionnelle, des enfants et des adolescents en centres de vacances

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau de la démographie et des formations

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Gard développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Le L accueil du jeune enfant en situation de handicap la Charte www.mon-enfant.fr www.caf.fr Un partenariat essentiel Selon les

Plus en détail

Demande de soutien sélectif

Demande de soutien sélectif AIDE AU PROGRAMME D ENTREPRISE Structures de production régionales Dossier 2015 Version janvier 2015 Demande de soutien sélectif Vous trouverez dans ce document tous les éléments concernant le soutien

Plus en détail

Service petite enfance

Service petite enfance Ville d Albertville C C A S Service petite enfance Livret d accueil www.albertville.fr Livret d accueil - Service petite enfance - 1 EDITO SOMMAIRE Edito... p.3 Préface... p.4 L équipe du service petite

Plus en détail

L Inspection des personnels

L Inspection des personnels Besançon le 15 septembre 2014 NOTE de Service N 3 Circonscription BESANCON 1 Luc GROSJEAN, Inspecteur 03 81 65 48 53 03 81 83 50 61 luc.grosjean@ac-besancon.fr Direction des Services Départementaux de

Plus en détail

Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne

Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Référentiel Fonction / Activités fonctions Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Accompagnement dans la relation à l environnement / Maintien de la vie

Plus en détail

DOSSIER DE PRÉSENTATION DE PROJET 2015

DOSSIER DE PRÉSENTATION DE PROJET 2015 DOSSIER DE PRÉSENTATION DE PROJET 2015 Association : «.» Nom du projet : «.» Appel à projets associatifs ERDF Contexte et objectifs de l appel à projets ERDF est un acteur historiquement engagé dans le

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE TECHNICIEN DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

SOMMAIRE. Projet Éducatif Local 2010-2014 5 Ville de Bourg-en-Bresse

SOMMAIRE. Projet Éducatif Local 2010-2014 5 Ville de Bourg-en-Bresse SOMMAIRE Préambule...2 Principes...6 Finalités et valeurs éducatives...7 Axes de développement...10 Synthèse du diagnostic PEL mené en 2009...10 4 axes de développement pour 2010-2014...11 Instances de

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 23 JANVIER 2015

PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 23 JANVIER 2015 COMITE D ENTREPRISE ENFANCE ET FAMILLE 3, Rue de l Ancien Hôpital 44600 SAINT-NAZAIRE Tél : 02 40 22 99 33 PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 23 JANVIER 2015 Etaient présents : Mr O. MIRA Directeur Général

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE Temps d Activités Périscolaires

PROJET PEDAGOGIQUE Temps d Activités Périscolaires Association Laïque des Accueils de Loisirs Educatifs Quartier de la plaine 40800 Aire sur l Adour PROJET PEDAGOGIQUE Temps d Activités Périscolaires Eugénie Les bains Année 2014/15 Projet pédagogique TAP

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Octobre 2009

PROJET ASSOCIATIF. Octobre 2009 APAJH 78 Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés des Yvelines 11, rue Jacques Cartier 78280 GUYANCOURT 01.61.37.08.00-01.61.37.08.01 - APAJH-YVELINES@wanadoo.fr site internet : www.apajh78.org PROJET

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE DE LOISIRS ET DE L ESPACE JEUNES DE TRESQUES

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE DE LOISIRS ET DE L ESPACE JEUNES DE TRESQUES REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE DE LOISIRS ET DE L ESPACE JEUNES DE TRESQUES Gestionnaire de l activité et contacts Le Centre de loisirs et l espace jeunes est géré par l Association Départementale des Francas

Plus en détail

2.1 J approfondis ma réflexion

2.1 J approfondis ma réflexion Je sais ce que je veux faire, mais j ai besoin de mieux savoir comment m y prendre. Quelles sont les étapes? Quelles sont les questions à se poser? Qui va pouvoir m aider? 2.1 J approfondis ma réflexion

Plus en détail

TEMPS PÉRISCOLAIRES OUTILS PÉDAGOGIQUES juin 2013

TEMPS PÉRISCOLAIRES OUTILS PÉDAGOGIQUES juin 2013 TEMPS PÉRISCOLAIRES OUTILS PÉDAGOGIQUES TEMPS PÉRISCOLAIRES, VERS UNE CONTINUITÉ ÉDUCATIVE ACCUEIL PÉRISCOLAIRE OU GARDERIE L ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS, ÉLÉMENT CENTRAL DE L ORGANISATION DES TEMPS PÉRISCOLAIRES

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Fiche action 52. Accompagnement à la parentalité. 7 Education 8 Habitat 9 Culture, loisirs 10 Emploi 11 Justice 12 Autre, précisez : SECTEUR SANITAIRE

Fiche action 52. Accompagnement à la parentalité. 7 Education 8 Habitat 9 Culture, loisirs 10 Emploi 11 Justice 12 Autre, précisez : SECTEUR SANITAIRE Intitulé de l action : Fiche action 52 Accompagnement à la parentalité Formation Petite Enfance "Maladies hivernales et Prévention" (Réseau bronchiolite du Nord) 1) Quel est votre secteur d intervention?

Plus en détail

ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE

ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE EVALUATION PARTICIPATIVE DU PROJET DE SERVICE QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES USAGERS Nous vous proposons de participer à l évaluation du projet de service. Votre participation

Plus en détail

RYTHMES SCOLAIRES COMPTE RENDU DE LA REUNION DU GROUPE PARTENARIAL

RYTHMES SCOLAIRES COMPTE RENDU DE LA REUNION DU GROUPE PARTENARIAL RYTHMES SCOLAIRES COMPTE RENDU DE LA REUNION DU GROUPE PARTENARIAL Date : Jeudi 30 Mai 2013, Salle du Conseil de l Hôtel de Ville Participants : annexe 1 Déroulement de la réunion 1. Accueil par Monsieur

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

1- «Favoriser la socialisation avec un apprentissage de la vie en collectivité»

1- «Favoriser la socialisation avec un apprentissage de la vie en collectivité» Projet Pédagogique 3-5 ans LE MIX CUBE Ce nouvel équipement public de proximité, animé par des professionnels est destiné pour renforcer la solidarité, contribuer à l'éducation de tous, investir le temps

Plus en détail

«CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES»

«CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES» STATUTS ARML-idf Préambule A la suite de l ordonnance du 26 mars 1982, les premières missions locales se sont créées en Ile-de-France, à l initiative des collectivités locales Avec l appui - de l État

Plus en détail

FICHE PRATIQUE Présenter le plan et le bilan formation au CE

FICHE PRATIQUE Présenter le plan et le bilan formation au CE FICHE PRATIQUE Présenter le plan et le bilan formation au CE La présentation du plan de formation Objectif : DELIBERER Les documents ci-après listés sont remis 3 semaines avant les réunions spéciales formations

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master Sciences Humaines et Sociales mention CONDUITE DE PROJETS CULTURELS spécialité professionnelle CONDUITE DE PROJETS TOURISTIQUES

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION SCIENCE OUVERTE

STATUTS DE L ASSOCIATION SCIENCE OUVERTE STATUTS DE L ASSOCIATION SCIENCE OUVERTE TITRE I BUT DE L ASSOCIATION Association Science Ouverte 30 rue Armand Carrel 93700 Drancy Téléphone / Fax : 01 48 35 02 91 www.scienceouverte.fr Article premier

Plus en détail

Direction Régionale Caisse d Allocations. des Sports

Direction Régionale Caisse d Allocations. des Sports Direction Régionale Caisse d Allocations et Départementale Familiales de la Jeunesse et du Calvados des Sports CAHIER DES CHARGES POUR LES LOISIRS DES PRÉADOLESCENT(E)S ET ADOLESCENT(E)S SOMMAIRE INTRODUCTION...

Plus en détail

CHARTE CONSTITUTIVE DE L ALLIANCE INTERNATIONALE DE JOURNALISTES

CHARTE CONSTITUTIVE DE L ALLIANCE INTERNATIONALE DE JOURNALISTES CHARTE CONSTITUTIVE DE L ALLIANCE INTERNATIONALE DE JOURNALISTES A. NATURE DE L INITIATIVE 1. Territoire Le territoire de l alliance de journalistes est international. Sur le plan thématique, au-delà des

Plus en détail

BAFA BREVET D APTITUDE AUX FONCTIONS D ANIMATEUR EN ACCUEILS COLLECTIFS DE MINEURS

BAFA BREVET D APTITUDE AUX FONCTIONS D ANIMATEUR EN ACCUEILS COLLECTIFS DE MINEURS D LIVRET BAFA DE FORMATION N 12063*02 Vous êtes engagé dans une formation qui permet d obtenir le BAFA et d exercer les fonctions d animateur en accueils collectifs de mineurs. Vous trouverez ci-joints

Plus en détail

Registres, critères et indicateurs de l utilité sociale territoriale

Registres, critères et indicateurs de l utilité sociale territoriale Registres, critères et indicateurs de l utilité sociale territoriale Quelques exemples Méthodologie et accompagnement Introduction Ce document présente quelques registres, critères et indicateurs d évaluation

Plus en détail

Taxe d apprentissage. «Faire d une passion, son métier»

Taxe d apprentissage. «Faire d une passion, son métier» 2012 Taxe d apprentissage «Chefs d entreprises, entrepreneurs : vous possédez une fibre sociale et sportive, et vous souhaiteriez mettre en valeur l engagement citoyen de votre entreprise. Faites confiance

Plus en détail

Structure de fonctionnement du Fonds de développement durable de l'aééts

Structure de fonctionnement du Fonds de développement durable de l'aééts Structure de fonctionnement du Fonds de développement durable de l'aééts 1. Nom a. Fonds Désigne le Fonds de développement durable de l AÉÉTS. b. Comité Désigne le comité de gestion composé des personnes

Plus en détail