Réseau jeune public au Centre Compte-rendu Réunion du 20 avril 2015 à Blois

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réseau jeune public au Centre Compte-rendu Réunion du 20 avril 2015 à Blois"

Transcription

1 Réseau jeune public au Centre Compte-rendu Réunion du 20 avril 2015 à Blois PRÉSENTS ASSOCIATION 100 VOIX / Pascaline Denis et Géraldine Pierres ASSOCIATION ISIS (festival Cornegidouille) / Nataly Quémerais BAROCCO THÉÂTRE / Laurent Priou COLLECTIF CIES Pih Poh, 21, l Arc électrique / Cécile Gaurand COMPAGNIE ILLICO ÉCHO / Sarah Moulin et Livia Arditti COMPAGNIE L INTRUSE / Nathalie Kiniecik COMPAGNIE L ŒIL BRUN / Karim Hammiche COMPAGNIE LE CINCLE PLONGEUR / Anne-Laure Rouxel COMPAGNIE PROMÉTHÉÂTRE / Clémence Prot CULTURE O CENTRE / Carole Boulmier DRAC CENTRE / Michel Giès DRAC CENTRE / Annabelle Poincheval ESPACE JACQUES VILLERET / Marité Clair ESPACE MALRAUX / Pascale Davy et Marie Neveu LA HALLE AUX GRAINS/ Virginie Pougetoux LA PETITE COMPAGNIE / Tiphaine Guitton LIGUE DE L'ENSEIGNEMENT-FOL 18 / Robin Fruhinsholz LIGUE DE L'ENSEIGNEMENT-FOL 28 / Nathalie Arnoux THÉÂTRE À CRU / Marie Lucet THÉÂTRE DES MINUITS / Ambroise-Marie Biard THÉÂTRE DES TROIS CLOUS / Elsa Maupeu et Steve Brohon THÉÂTRE DE L ESCABEAU / Stéphane Godefroy THÉÂTRE DE LA TÊTE NOIRE/ Fanny Prud Homme VILLE DE BLOIS / Véronique Rétiveau EXCUSÉS ASSOCIATION NACEL / Claire Léger, AURACHROME THÉÂTRE / Bastien Crinon, CEPRAVOI / Céline Morel-Bringollet, CLUB LA CHESNAIE / Mathilde Michaud, COMPAGNIE BOBINE ETC / Marjolaine Baronie, COMPAGNIE BODOBODÓ Production France / Madeline Fouquet, COMPAGNIE L'ARC ÉLECTRIQUE / Charlotte Gosselin COMPAGNIE C KOI CE CIRK / Ludovic Harel, CULTURE O CENTRE / Mathieu Meunier LE PETIT FAUCHEUX / Isabelle Boulanger, LE TEMPS MACHINE / Claire Heymans LES BAINS-DOUCHES / Annie Marchet, LIGUE DE L'ENSEIGNEMENT 41 / Anne-Laure Cabirol, Mélodie Poinsignon, POLE CULTUREL La Chapelle Saint-Mesmin / Muriel Souce, POLE CULTUREL Savonnières / Catherine Collinet RÉGION CENTRE / Camille Dangelo, SERVICE CULTUREL BOURGUEIL / Gwendoline Dos Santos THÉÂTRE BILLENBOIS / Élisa Gilbert 1

2 Cette deuxième réunion de travail du Réseau Régional Jeune public au Centre a mis en évidence la volonté renouvelée des acteurs culturels de la région Centre de se regrouper afin que ce réseau en construction puisse prendre corps concrètement autour de thématiques communes. STRUCTURATION DU RÉSEAU La nécessité de structurer le réseau de manière officielle apparaît de plus en plus nettement même si la difficulté à mener ce travail à l échelle d une région est importante. En effet, les exemples de réseaux Jeune public visibles et reconnus (via un outil de communication, une structure porteuse, un soutien institutionnel) sont le plus souvent départementaux (sur la Sarthe, le Maine-et-Loire ). Néanmoins, si l on ne veut pas que ce réseau naissant s étiole et disparaisse à peine imaginé, il est vital de réfléchir dès maintenant à sa structuration concrète. Trois options envisageables Association, lieu ou compagnie existants qui deviendrait en charge de la mission Jeune public au Centre Réseau régional déjà fédéré qui prendrait en charge la mission directement ou missionnerait l une de ses associations (UFOL, ScénOCentre ) Création d une association dédiée à ce réseau Jeune public au Centre Quelle que soit la «formule» choisie, on peut envisager de travailler avec un étudiant en master communication et culture de Tours (stage de master 2 ou apprentissage plus long, à voir avec l université) En parallèle ou en amont, la première pierre de ce réseau pourrait être la création d un lieu virtuel permettant de collecter et rassembler les différents types d information. UN OUTIL COMMUN à CONSTRUIRE 2

3 Pour les compagnies, identifier leurs projets en préparation, en phase de travail ou en cours de réalisation afin qu ils soient repérés en amont. Pour les structures d accueil, rédiger une fiche sur leur lieu, leur temporalité, leur projet et-ou appel à projet et leur action autour du jeune public. Afin que ces deux pôles puissent ainsi être renseignés, la création d un outil concret qui rassemblerait l ensemble de ces informations est une étape indispensable. Un serveur commun (type Fracama ou Chaînon manquant) permettrait d avoir une adresse internet commune, de référence de donner de la visibilité et une identité au réseau via un label «Jeune public au Centre» de donner un sens à ce projet à l échelle régionale en prenant en compte les disparités, les différences comme les similarités de chaque département qui le compose. Dans un premier temps, cet outil serait accessible aux membres du Réseau puis ouvert au public ultérieurement. Il pourrait aussi devenir un élément de communication et un point d appui pour les discussions avec les partenaires extérieurs (collectivités territoriales, tout public ), notamment dans le cadre de PACT par exemple. UN RENDEZ-VOUS JEUNE PUBLIC Une rencontre professionnelle autour du Jeune public (comme cela a été le cas le 24 mars à Joué-lès-Tours en ouverture de Région(s) en scène(s)) pourrait être organisée chaque année en région Centre. Ce rendez-vous serait relié à un événement déjà existant (Premières lignes à Vernouillet, Régions en scènes, festival jeune public ) et permettrait aux compagnies de présenter leurs projets à venir, de voir des petites formes (lectures, extraits ) et d échanger. Les sujets «Résidences et production» et «Éducation artistique et culturelle» restent au cœur de nos réflexions et ont chacun fait l objet d un atelier lors de cette journée. 3

4 RÉSIDENCES ET PRODUCTION Le terme de résidence étant sujet à de multiples interprétations, il serait bon d inscrire dans la charte Jeune public les différentes formes de résidences existantes. Officiellement, selon le Ministère de la culture, Michel Giès rappelle qu il existe 3 types de résidences Résidence association : sur le long terme (EX un compositeur dans un Centre national) Résidence de création : également sur le long terme en menant des actions sur le territoire avec les écoles, le public, les structures sociales et culturelles Résidence de recherche : sans obligation de résultat final Sur le terrain, les formes de Résidences peuvent être plus larges. Du simple accueil avec mise à disposition d un lieu sans retour attendu, à la résidence associée à un préachat, en passant par la résidence en lien avec des acteurs locaux, beaucoup de choses sont possibles. L important est que les choses soient clairement énoncées pour les compagnies comme pour les structures d accueil afin qu une résidence, quelle que soit sa forme, ait le même sens pour les équipes artistiques, les structures sollicitées et les partenaires extérieurs avec lesquels ces structures travaillent lorsqu elles n ont pas de lieu propre. La charte doit donc permettre de dresser un tableau précis des possibilités. Elle doit aussi être un support pédagogique pour les élus qui ont souvent une méconnaissance du milieu culturel. Cette charte enrichirait la plateforme commune. Un travail autour de cette question a été entrepris en interne par Scen O Centre il y a quelques années. Un collectif de six compagnies tourangelles (Cies 21, Pih Poh, Mobius Bad, Avant je voulais changer le monde, Jubjoté, Théâtre des trois clous) a également travaillé sur ce sujet récemment. 4

5 L idée et l idéal serait de réunir l ensemble de ces travaux et d en faire un outil commun utilisable tant par les compagnies que par les structures. Un groupe de travail va donc se former sur Tours afin de procéder à cette réalisation. La notion de PRODUCTION est complémentaire de ce thème même si elle semble un peu prématurée à ce moment de la création du Réseau Jeune public. Accompagner un projet artistique régional via des résidences, des regards de professionnels, des préachats, une co-production est envisageable même en constatant que les acteurs de la région Centre font très peu de co-productions contrairement à de nombreuses autres régions. ÉDUCATION ARTISTIQUE et CULTURELLE A l échelle du réseau régional, la question se pose de la formation des éducateurs et du manque de moyens humains et matériels sur le temps périscolaire. A-t-on et doit-on formuler des demandes auprès du Rectorat pour faire du réseau un interlocuteur à part entière? Auprès de qui peut-on se faire reconnaître pour intégrer les comités de projets éducatifs territoriaux? Les acteurs culturels déplorent une difficulté à se repérer dans un grand nombre de dispositifs, d institutions et d interlocuteurs dans la construction des projets d EAC. Le réseau régional serait-il à même de recenser et mettre à jour ces ressources? On relève un manque de lien, de concertation entre les différents opérateurs du maillage territorial (inspection académique, rectorat, réseau jeune public, artistes, enseignants, petite enfance, jeunesse, sport, élus territoriaux ) et pas assez de passerelles entre l ensemble de ces acteurs. La notion d EAC qui pourrait réunir les politiques culturelles et éducatives ne semble pas faire l objet actuellement d un projet global. Il serait donc à inventer en répertoriant notamment l ensemble des aides aux projets, les personnes ressources. Des partenariats plus soutenus dans les ESPE permettraient de tisser à long terme des liens artistiques et pédagogiques entre les artistes et les équipes éducatives, de réfléchir au mode d intervention de l artiste dans la classe et de travailler avec des outils et des langages communs, par exemple lors de la rédaction des dossiers pédagogiques. PROCHAINE RÉUNION DU RÉSEAU JEUNE PUBLIC au CENTRE LUNDI 22 JUIN 5

6 de 10h à 16h LA HALLE AUX GRAINS à BLOIS 6

a pour objectif de faciliter les démarches administratives des membres des Conseils de quartier du 13e.

a pour objectif de faciliter les démarches administratives des membres des Conseils de quartier du 13e. Le pôle démocratie locale : Eric TAVER Adjoint au Maire chargé des questions relatives à la démocratie locale et aux Conseils de quartier erictaver@parisfr Charlotte DEBOEUF Chargée de mission Sécurité,

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

À DISTANCE LE MBA MANAGER DE PROJET CULTUREL. www.groupeeac.com

À DISTANCE LE MBA MANAGER DE PROJET CULTUREL. www.groupeeac.com LE MBA MANAGER DE PROJET CULTUREL & PATRIMOINE AUDIOVISUEL CINÉMA SPECTACLE VIVANT MUSIQUE ART & PATRIMOINE AUDIOVISUEL CINÉMA TACLE VIVANT MUSIQUE ART & PATRIMOINE AUDIOVISUEL CINÉMA SPECTACLE VIVANT

Plus en détail

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine La plateforme de propositions de la FNASEPH Le Grenelle de la formation et de l accès à la vie sociale des Jeunes Handicapés Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine De la scolarisation aux

Plus en détail

LES NOUVEAUX DISPOSITIFS POUR LE SPECTACLE VIVANT. Votés en avril 2015, en vigueur à partir de septembre 2015

LES NOUVEAUX DISPOSITIFS POUR LE SPECTACLE VIVANT. Votés en avril 2015, en vigueur à partir de septembre 2015 LES NOUVEAUX DISPOSITIFS POUR LE SPECTACLE VIVANT Votés en avril 2015, en vigueur à partir de septembre 2015 Les grands principes de la révision Renforcer les échanges avec le public sur les territoires

Plus en détail

Politique des stages. Direction des études

Politique des stages. Direction des études Direction des études Service des programmes et de la réussite scolaire Politique des stages Recommandée par la Commission des études du 6 décembre 2011 Adoptée par le conseil d administration du 15 mai

Plus en détail

RAPPORT MORAL. du Président Greg GERMAIN pour l année 2014

RAPPORT MORAL. du Président Greg GERMAIN pour l année 2014 Association de préfiguration de l Agence de promotion et de diffusion des cultures de l Outre-mer RAPPORT MORAL du Président Greg GERMAIN pour l année 2014 Pour mémoire, je vous rappelle les missions de

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche 2015 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE RAViV est un réseau solidaire de compagnies et structures franciliennes de spectacle vivant

Plus en détail

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - -

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - - Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre - - Lycées et Collèges - - Réunion d information pour les enseignants et les enseignantes Jeudi 18 juin 2015 à 18h Mardi 15 Septembre

Plus en détail

Un GSI plénier est prévu en juin 2001 au cours duquel devra être présenté un document élaboré à partir des travaux du groupe de travail.

Un GSI plénier est prévu en juin 2001 au cours duquel devra être présenté un document élaboré à partir des travaux du groupe de travail. Contrats éducatifs locaux missions et la formation des coordonnateurs de cel Réflexions du groupe de travail relevant du groupe de suivi interministériel des cel 1. Informations L'outil informatique de

Plus en détail

Programme de formation. «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique»

Programme de formation. «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique» Intitulé de la formation Programme de formation «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique» Organisateur Organisme de formation : ARMETI : Email : armetiformations@gmail.com

Plus en détail

Rendez-vous. Programme. 10 avril 2014 CENTRE FÉLIX-LECLERC 1001 RANG SAINT-MALO, TROIS-RIVIÈRES

Rendez-vous. Programme. 10 avril 2014 CENTRE FÉLIX-LECLERC 1001 RANG SAINT-MALO, TROIS-RIVIÈRES Rendez-vous Programme 10 avril 2014 CENTRE FÉLIX-LECLERC 1001 RANG SAINT-MALO, TROIS-RIVIÈRES Rendez-vous Les partenaires du DAFA et le Conseil québécois du loisir sont heureux de vous accueillir à ce

Plus en détail

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance P RO - enfance Plateforme Romande pour l accueil de l enfance Rapport de la phase d analyse 1. Résumé Le présent document contient la description du déroulement et des résultats de la phase d analyse des

Plus en détail

Dossier. Mécénat 2013. Ensemble, construisons un monde solidaire et responsable!

Dossier. Mécénat 2013. Ensemble, construisons un monde solidaire et responsable! Dossier Mécénat 2013 Ensemble, construisons un monde solidaire et responsable! 1 Table des matières Prquoi devenir mécène? 3 Carte d identité : 4 Origines 4 Qui sommes ns? 4 Nos valeurs 5 Une reconnaissance

Plus en détail

COMMENT FAIRE UN PLAN DE COMMUNICATION. Présentation : Chrystel Skowron Responsable communication à Côte-d Or Tourisme

COMMENT FAIRE UN PLAN DE COMMUNICATION. Présentation : Chrystel Skowron Responsable communication à Côte-d Or Tourisme COMMENT FAIRE UN PLAN DE COMMUNICATION Présentation : Chrystel Skowron Responsable communication à Côte-d Or Tourisme Introduction Définition Globalement un plan de communication, c est : «Un outil qui

Plus en détail

SUR UN AIR DEUX DUO DE DANSE EN TROIS ALBUMS SUR DES AIRS DE CHANSON FRANÇAISE. production cie de l alambic christian bourigault

SUR UN AIR DEUX DUO DE DANSE EN TROIS ALBUMS SUR DES AIRS DE CHANSON FRANÇAISE. production cie de l alambic christian bourigault SUR UN AIR DEUX DUO DE DANSE EN TROIS ALBUMS SUR DES AIRS DE CHANSON FRANÇAISE production cie de l alambic christian bourigault «Sur un air deux» est une chorégraphie en trois étapes, trois albums correspondant

Plus en détail

12. Tourisme : vos interlocuteurs dans le 04

12. Tourisme : vos interlocuteurs dans le 04 POUR TOUS Par filière Restaurateurs Débits de boissons Hébergeurs Activités de pleine nature 12. Tourisme : vos interlocuteurs dans le 04 Lieux de visite et sites culturels THEMATIQUE : COMMERCIAL REFERENCEMENT

Plus en détail

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes :

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes : Le questionnaire ci dessous a pour objectif de faire le point sur le RESSOL, sur notre dernière action à savoir le mois de l Economie Sociale et Solidaire et sur nos pistes d évolution. Ce questionnaire

Plus en détail

Présentation du réseau documentaire régional en éducation pour la santé. Jeudi 4 juin 2009 BLOIS

Présentation du réseau documentaire régional en éducation pour la santé. Jeudi 4 juin 2009 BLOIS Présentation du réseau documentaire régional en éducation pour la santé Jeudi 4 juin 2009 BLOIS Programme de la journée 10h30 10h50 11h30 12h00 12h30 Etat des lieux 2008 des centres de ressources en éducation

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

Contacts. www.mdl-champagneardenne.com. la Ligue de l'enseignem. de votre MDL. Ardennes. Aube. Marne. Haute-Marne

Contacts. www.mdl-champagneardenne.com. la Ligue de l'enseignem. de votre MDL. Ardennes. Aube. Marne. Haute-Marne ... en Junior Asso Vers qui puis-je me renseigner si je veux créer une MDL? - Mon chef d établissement et/ou le référent vie lycéenne de mon établissement. - Délégué(e) académique à la vie lycéenne. -

Plus en détail

LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS

LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS Table des matières LES TEXTES DE REFERENCE... 3 POURQUOI UN GUIDE PRATIQUE?... 4 L INTERVENTION

Plus en détail

Construire l école numérique de demain

Construire l école numérique de demain Compte-rendu Petit-déjeuner DU SIPPEREC communications Le compte-rendu du petit-déjeuner du 2 avril est téléchargeable sur le site web : www.sipperec.fr Construire l école numérique de demain Lutter contre

Plus en détail

La politique éducative et culturelle de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon

La politique éducative et culturelle de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon Dispositifs d actions proposés en 2014-2015 L action choisie dans les dispositifs d actions proposés par l opéra, est développée

Plus en détail

Kit d organisation des rencontres académiques

Kit d organisation des rencontres académiques Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Kit d organisation des rencontres académiques Ce kit a été réalisé en coopération avec 1 Comment organiser une rencontre au sein de mon académie

Plus en détail

LIVRE BLANC C-E-A / Commissaires d exposition associés

LIVRE BLANC C-E-A / Commissaires d exposition associés LIVRE BLANC C-E-A / Commissaires d exposition associés octobre 2013 I. Pourquoi une association de commissaires d exposition? L association C-E-A / Commissaires d exposition associés est née en 2007 du

Plus en détail

Présentation des Nouvelles Activités Périscolaires du SIVOM Parisot-Peyrole

Présentation des Nouvelles Activités Périscolaires du SIVOM Parisot-Peyrole Présentation des Nouvelles Activités Périscolaires du SIVOM ParisotPeyrole 20142015 Afin de vous apporter un maximum d informations pour cette nouvelle rentrée, nous vous proposons ce petit document qui

Plus en détail

MASTER ARTS DU SPECTACLE, COMMUNICATION ET MÉDIAS (ETUDES THÉÂTRALES)

MASTER ARTS DU SPECTACLE, COMMUNICATION ET MÉDIAS (ETUDES THÉÂTRALES) MASTER ARTS DU SPECTACLE, COMMUNICATION ET MÉDIAS (ETUDES THÉÂTRALES) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Arts, Lettres, Langues Présentation Structure de la formation : * 4

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels Le master Ingénierie de Projets culturels et interculturels (IPCI), conçu en partenariat avec Sciences-Po Bordeaux,

Plus en détail

FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014

FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014 FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014 1 SOMMAIRE 1) Textes de référence 2) Cadrage départemental 3) Charte du tuteur : rôle et missions 4) Les outils des professeurs des écoles

Plus en détail

Compte-Rendu Réunion téléphonique - point d'étape GT "Démarche et contenus" Mardi 24 juillet 2012 10h > 11h

Compte-Rendu Réunion téléphonique - point d'étape GT Démarche et contenus Mardi 24 juillet 2012 10h > 11h Compte-Rendu Réunion téléphonique - point d'étape GT "Démarche et contenus" Mardi 24 juillet 2012 10h > 11h Participants : - Vincent Bidollet, 3è Assises de l'eedd - Mélanie Boutet, Arthropologia - Sophie

Plus en détail

Le concours scolaire «carnet de voyage» de l école à l université organisé par le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand.

Le concours scolaire «carnet de voyage» de l école à l université organisé par le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand. Le concours scolaire «carnet de voyage» de l école à l université organisé par le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand. Le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand profite du temps fort qu est le rendez-vous

Plus en détail

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!»

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Edition 2010 «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Après trois premières éditions qui ont rassemblé plus de 25 000 rhônalpins, la Région Rhône-Alpes lance, en partenariat

Plus en détail

HEAD Genève V Département Cinéma Cycle MA Guide l'étudiant 2011-2012. Cycle master

HEAD Genève V Département Cinéma Cycle MA Guide l'étudiant 2011-2012. Cycle master Cycle master Cinéma Master en réalisation cinématographique 4 semestres (120 ECTS) Depuis 2006, l école participe au master en réalisation cinématographique mis en place au travers du Réseau Cinéma CH.

Plus en détail

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux Des difficultés à investir le champ des conditions de travail L évolution du monde du travail montre la prégnance des conditions et de l organisation du travail dans le de nouveaux risques. Ces questions

Plus en détail

«LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT À L ÉCOLE ET CONTRE LE CYBER-HARCÈLEMENT»

«LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT À L ÉCOLE ET CONTRE LE CYBER-HARCÈLEMENT» «LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT À L ÉCOLE ET CONTRE LE CYBER-HARCÈLEMENT» Ministère de l Éducation Nationale Protection Judiciaire de la Jeunesse Théâtre Liberté Contact : Betty Le Mellay, Responsable de

Plus en détail

EPS 2.0. Délégation Académique au Numérique Éducatif

EPS 2.0. Délégation Académique au Numérique Éducatif EPS 2.0 Expérimentation académique de tablettes numériques tactiles Luc di Pol Interlocuteur académique pour le numérique en EPS Académie de Nancy-Metz La genèse du projet une initiative de la DANE dans

Plus en détail

Commission culture Gerland

Commission culture Gerland Commission culture Gerland Volet culturel du CUCS, Engagement dans l amélioration de la participation et des processus démocratiques Compte-rendu 9 février 2012 Présents : Emmanuelle Jouas- Atelier des

Plus en détail

Evaluation du cursus «Information et communication» 2009-2010

Evaluation du cursus «Information et communication» 2009-2010 Evaluation du cursus «Information et communication» 2009-2010 RAPPORT FINAL DE SYNTHÈSE Université Libre de Bruxelles (ULB) Comité des experts : M. Pascal LARDELLIER, président, M. Mihai COMAN, M. Frank

Plus en détail

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015?

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? Introduction Tour de table rapide : Établissement, discipline et thème du projet envisagée

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

NOTE 001. Le site Web EGRIAN

NOTE 001. Le site Web EGRIAN NOTE 001 Date : 30 janvier 2007 AGGLOMERATION DE NEVERS Hubert Couprie Tél. : 03 86 68 46 52 hubert.couprie@ville-nevers.fr MANDATAIRE DE L ÉTUDE : MINEA Alain Mausset Cécile Bouillet Téléphone : 01 42

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU DISPOSITIF ÉCOLE ET CINÉMA ACADÉMIE DE LA RÉUNION

CAHIER DES CHARGES DU DISPOSITIF ÉCOLE ET CINÉMA ACADÉMIE DE LA RÉUNION CAHIER DES CHARGES DU DISPOSITIF ÉCOLE ET CINÉMA ACADÉMIE DE LA RÉUNION I - PRÉSENTATION D ÉCOLE ET CINÉMA 1 - Nature de l opération 2 - Objectifs de l opération 3 - Partenaires au niveau national a -

Plus en détail

CHANGEMENT D'IDENTITE D'UN THEATRE

CHANGEMENT D'IDENTITE D'UN THEATRE Marianne Bevand marian.bevand@gmail.com tél : 06 18 37 16 66 Master 2 Professionnel de conduite de projets culturels et connaissance des publics Note de synthèse pour le cours de Mr Emmanuel Wallon 18/01/2006

Plus en détail

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Aménagement des Rythmes Scolaires Concertation Locale Venez nous rencontrer le : Lundi 20 Janvier 2014 à 18H30 CDC Aune et Loir Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Mot du Président

Plus en détail

Ecoute. par Isabelle Philippe et Alain Davignon. Mise en scène : Catherine Vion. Lumières : Michel Wermester. Son : Philippe Fournel Olivier Lecoeur

Ecoute. par Isabelle Philippe et Alain Davignon. Mise en scène : Catherine Vion. Lumières : Michel Wermester. Son : Philippe Fournel Olivier Lecoeur Ecoute par Isabelle Philippe et Alain Davignon Mise en scène : Catherine Vion Lumières : Michel Wermester Son : Philippe Fournel Olivier Lecoeur L une chante, l autre aussi. Elle écrit, il compose, des

Plus en détail

MASTER M1/M2 BAC + 1 2 3 4 5

MASTER M1/M2 BAC + 1 2 3 4 5 MASTER M1/M2 2013-2014 Mention Musique et Arts du Spectacle Spécialités Administration de la Musique et du Spectacle Vivant - Ingénierie Artistique 1. Editorial du responsable Le Master «Musique et Arts

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

Compte-rendu de la plénière n 4. Mercredi 18 février 2015, 18h30, Maison du Citoyen, Le Mans

Compte-rendu de la plénière n 4. Mercredi 18 février 2015, 18h30, Maison du Citoyen, Le Mans Compte-rendu de la plénière n 4 Mercredi 18 février 2015, 18h30, Maison du Citoyen, Le Mans Nous étions plus d'une qurantaine de personnes pour cette 4e réunion plénière avec encore et toujours des nouvelles

Plus en détail

NOTE D INFORMATION L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES

NOTE D INFORMATION L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES M AT E RNE L L E S Note d information réalisée par le rectorat de l académie de Montpellier, le centre national de la fonction publique territoriale, le centre

Plus en détail

Annuaire des services

Annuaire des services Annuaire des services Janvier 2013 Le Bureau Le Président : Pierre-Alain PERIS Les Vice-Présidents : Dominique MORTEMOUSQUE Chargé de la voirie Philippe GONDONNEAU Chargé de l aménagement du territoire

Plus en détail

FORUM. Vie Étudiante. Associations étudiantes, Services de l université et partenaires de la vie étudiante. de 10h à 16h. 2 jours d animations!

FORUM. Vie Étudiante. Associations étudiantes, Services de l université et partenaires de la vie étudiante. de 10h à 16h. 2 jours d animations! FORUM de la Vie Étudiante Associations étudiantes, Services de l université et partenaires de la vie étudiante s Activités culturelle et artistiques Activités sportives Etudes et accompagnement Qualité

Plus en détail

Le département TICE de l université Paris Descartes Missions / Activités / Projets

Le département TICE de l université Paris Descartes Missions / Activités / Projets Le département TICE de l université Paris Descartes Missions / Activités / Projets Présentation COTICE UPMC du 09 janvier 2013 Thierry Koscielniak Directeur TICE Le département TICE Nos missions Ingénierie

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

with the support of EFMET cooperation partners:

with the support of EFMET cooperation partners: Recommandations à la Commission Européenne sur le rôle de l enseignement musical et de la formation musicale professionnelle dans le nouveau programme européenne pour la culture with the support of EFMET

Plus en détail

Donner au corps sa place Donner sa place à l acteur

Donner au corps sa place Donner sa place à l acteur Formation professionnelle pour acteurs / Paris Cursus Une pédagogie exigeante L école du Jeu propose plusieurs cursus en fonction du désir, du niveau et de l ampleur du projet de chacun. Les jeunes acteurs

Plus en détail

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Compte rendu Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15 Compte rendu n 25 Audition, ouverte à la presse, de M. Patrice BÉGAY,

Plus en détail

Le rendez vous des partenaires de la vie associative. Mardi 01 juillet 2014

Le rendez vous des partenaires de la vie associative. Mardi 01 juillet 2014 Le rendez vous des partenaires de la vie associative Mardi 01 juillet 2014 Thématique : Comment une ville co-construit une politique d accompagnement de la vie associative? A partir de juin 2008, La Ville

Plus en détail

aides à la création spectacle vivant CIRQUE CHORÉGRAPHIE MUSIQUE DE SCÈNE

aides à la création spectacle vivant CIRQUE CHORÉGRAPHIE MUSIQUE DE SCÈNE aides à la création spectacle vivant MIMES MARIONNETTES LYRIQUE ARTS DE LA RUE THÉÂTRE CIRQUE CHORÉGRAPHIE MUSIQUE DE SCÈNE 2009 1 Votre contact : Elisa fourniret Tél : 01 40 23 46 22 elisa.fourniret@sacd.fr

Plus en détail

ACCREDITATION ESPE - ACADEMIE DE DIJON 2013

ACCREDITATION ESPE - ACADEMIE DE DIJON 2013 UNIVERSITE DE BOURGOGNE ACCREDITATION - ACADEMIE DE DIJON 2013 Intitulé de la mention Intitulé du parcours du parcours Domaine MEEF, 1 er degré MEEF, second degré MEEF, Encadrement éducatif MEEF, Pratiques

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

MAIRIE de LACANAU REPUBLIQUE FRANÇAISE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE LACANAU

MAIRIE de LACANAU REPUBLIQUE FRANÇAISE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE LACANAU MAIRIE de LACANAU REPUBLIQUE FRANÇAISE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE LACANAU Département de la Gironde Arrondissement de Lesparre Canton de Castelnau de Médoc

Plus en détail

1 ère année Master MEEF «Second degré» Parcours «Documentation» Réglementation pour l'année universitaire 2013-2014 Premier semestre (S1)

1 ère année Master MEEF «Second degré» Parcours «Documentation» Réglementation pour l'année universitaire 2013-2014 Premier semestre (S1) 1 ère année Master MEEF «Second degré» Parcours «Documentation» Réglementation pour l'année universitaire 2013-2014 Premier semestre (S1) Total semestre : 238 h 30 ECTS UE 1-1 CONTEXTES D EXERCICE DU METIER

Plus en détail

L Alsace en chiffres. Chant choral 50 000 Ecoles de musique 30 000 Harmonies et ensembles 12 000 Autres ensembles 4 000 Orchestres à l école 1 000

L Alsace en chiffres. Chant choral 50 000 Ecoles de musique 30 000 Harmonies et ensembles 12 000 Autres ensembles 4 000 Orchestres à l école 1 000 L Alsace en chiffres Chant choral 50 000 Ecoles de musique 30 000 Harmonies et ensembles 12 000 Autres ensembles 4 000 Orchestres à l école 1 000 La FSMA et sa convention Existe depuis 2002 Objectifs partagés

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

Réunion des partenaires du Pays Ruthénois Projet d auto-école sociale itinérante. COMPTE-RENDU de la réunion du 20 mai 2011 Salle Brameloup 09h30

Réunion des partenaires du Pays Ruthénois Projet d auto-école sociale itinérante. COMPTE-RENDU de la réunion du 20 mai 2011 Salle Brameloup 09h30 Réunion des partenaires du Pays Ruthénois Projet d auto-école sociale itinérante COMPTE-RENDU de la réunion du 20 mai 2011 Salle Brameloup 09h30 Présents : - Alain CENRAUD Service Accueil Spécialisé -

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images Une formation à la direction de projets audiovisuels Le master Création, Production, Images. Cinéma interactif et transmédia de l Institut

Plus en détail

HÔTEL DE VILLE DE LA COURNEUVE CABINET DU MAIRE AVENUE DE LA RÉPUBLIQUE 93120 LA COURNEUVE AVEC LA PARTICIPATION DE :

HÔTEL DE VILLE DE LA COURNEUVE CABINET DU MAIRE AVENUE DE LA RÉPUBLIQUE 93120 LA COURNEUVE AVEC LA PARTICIPATION DE : AVEC LA PARTICIPATION DE : DAVID ALCAUD Vice-président de la Fondation internationale pour la recherche comparative en sciences sociales DANIEL BEHAR Géographe, enseignant à l Institut d urbanisme de Paris

Plus en détail

NOTE DE SERVICE N 2 PLAN DE FORMATION EN CIRCONSCRIPTION 2014/2015

NOTE DE SERVICE N 2 PLAN DE FORMATION EN CIRCONSCRIPTION 2014/2015 4 Grande Rue - 10110 Bar sur seine Tél : 03.25.29.17.04 E-mail: ce.0100820m@ac-reims.fr Bar sur Seine, le 15 septembre 2014 NOTE DE SERVICE N 2 PLAN DE FORMATION EN CIRCONSCRIPTION 2014/2015 Doit être

Plus en détail

Construire son été. avec la Ville de Reims et sa direction de la Jeunesse

Construire son été. avec la Ville de Reims et sa direction de la Jeunesse Construire son été avec la Ville de Reims et sa direction de la Jeunesse Une école de vie La Ville de Reims accompagne avec exigence enfants et jeunes Le but? Permettre à chaque enfant et chaque jeune

Plus en détail

POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE MISSIONS

POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE MISSIONS Direction des Ressources humaines Service : Archives Départementales management AVIS DE VACANCE CHARGÉ DES INTERVENTIONS DANS LES SERVICES ADMINISTRATIFS POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

Comment SE PRÉPARER. à la validation des acquis de son expérience

Comment SE PRÉPARER. à la validation des acquis de son expérience GUIDE POUR AGIR Comment SE PRÉPARER à la validation des acquis de son expérience JE BÂTIS MON PROJET PROFESSIONNEL Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi se préparer à la validation des acquis

Plus en détail

LIVRE VERT SUR LA MOBILITE DES JEUNES APPRENANTS DANS L UNION EUROPENNE CONTRIBUTION DE LA REGION PAYS DE LA LOIRE

LIVRE VERT SUR LA MOBILITE DES JEUNES APPRENANTS DANS L UNION EUROPENNE CONTRIBUTION DE LA REGION PAYS DE LA LOIRE LIVRE VERT SUR LA MOBILITE DES JEUNES APPRENANTS DANS L UNION EUROPENNE CONTRIBUTION DE LA REGION PAYS DE LA LOIRE Cette contribution a été réalisée après consultation des acteurs du territoire des Pays

Plus en détail

Intitulé du projet : PARTAJ (Plan d Accompagnement Régional et Territorial pour l Avenir des Jeunes)

Intitulé du projet : PARTAJ (Plan d Accompagnement Régional et Territorial pour l Avenir des Jeunes) Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR

Plus en détail

Le retour des maîtres d EPS, provocation ou réalité?

Le retour des maîtres d EPS, provocation ou réalité? L éducation physique à l école : Le retour des maîtres d EPS, provocation ou réalité? Avril 2009 -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Malle documentaire Jardin Pourquoi faire un jardin? Quel type de jardin mettre en place? Quelle

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAUTAIRE

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DEPARTEMENT DE L AISNE ARRONDISSEMENT DE LAON COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA CHAMPAGNE PICARDE CONSEIL COMMUNAUTAIRE Mercredi 11 juin 2014 18 Heures 45 Salle de Réunion Rue Croix Grand Père SAINT ERME Etaient

Plus en détail

Transition Numérique Organisation du programme et proposition de valeur aux partenaires privés. DGCIS le 23/3/2012

Transition Numérique Organisation du programme et proposition de valeur aux partenaires privés. DGCIS le 23/3/2012 Transition Numérique Organisation du programme et proposition de valeur aux partenaires privés DGCIS le 23/3/2012 Compte-rendu des échanges de la réunion des partenaires du 5 mars 2012 à la DGCIS. Liste

Plus en détail

Manuel d utilisation pour les formateurs

Manuel d utilisation pour les formateurs Manuel d utilisation pour les formateurs Bienvenue! Vous êtes formateur/trice d enseignants ou de formateurs, ce manuel est fait pour vous! Il a pour objectif de vous guider dans l utilisation des deux

Plus en détail

LIVRE DU PHO NING. www.axionko.com

LIVRE DU PHO NING. www.axionko.com LIVRE BL ANC DU PHO NING www.axionko.com AXIONKO LIVRE BLANC DU PHONING Ce Livre Blanc vous est offert par AXIONKO 01 84 16 85 57 www.axionko.com @Axionko Ce Livre Blanc décrit la méthode utilisée tous

Plus en détail

La construction du projet associatif. un outil d aide à la structuration

La construction du projet associatif. un outil d aide à la structuration La construction du projet associatif un outil d aide à la structuration Sommaire 1. Le diagnostic de l association 3 1.1 L état des lieux 3 1.2 L analyse 4 2. La formalisation du projet 5 3. La traduction

Plus en détail

MATRICE DES PRINCIPALES ACTIONS DU CADRE STRATEGIQUE 2014-2018 DE L APF

MATRICE DES PRINCIPALES ACTIONS DU CADRE STRATEGIQUE 2014-2018 DE L APF MATRICE DES PRINCIPALES ACTIONS DU CADRE STRATEGIQUE 2014-2018 DE L APF A l initiative du Secrétaire général parlementaire, M. Pascal Terrasse et sur proposition du, au terme d une consultation ayant associé

Plus en détail

1 ÉCOLE. Newsletter. Newsletter. Numéro 1. Numéro 1 1. Suivez l actualité. Qu est-ce que Graines de Manager? ÉQUIPE PROJET

1 ÉCOLE. Newsletter. Newsletter. Numéro 1. Numéro 1 1. Suivez l actualité. Qu est-ce que Graines de Manager? ÉQUIPE PROJET DU CONCOURS DU GRAINES GRAINES Newsletter DE DU CONCOURS GRAINES Suivez l actualité Graines de Manager Chers lecteurs, nous avons le plaisir de vous présenter la newsletter du concours Graines de Manager

Plus en détail

Commune de Chens sur Léman Haute Savoie

Commune de Chens sur Léman Haute Savoie Commune de Chens sur Léman Haute Savoie EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Conseillers en exercice : 19 Conseillers présents : 17 Conseillers votants : 18 Dont un pouvoir Date de

Plus en détail

Élaborer son. production. En coédition avec le BUDGET GÉNÉRAL, RÉPÉTITIONS, COÛT DU PLATEAU, DÉFRAIEMENTS... AVEC DES EXEMPLES COMMENTÉS

Élaborer son. production. En coédition avec le BUDGET GÉNÉRAL, RÉPÉTITIONS, COÛT DU PLATEAU, DÉFRAIEMENTS... AVEC DES EXEMPLES COMMENTÉS Élaborer son budget de production En coédition avec le BUDGET GÉNÉRAL, RÉPÉTITIONS, COÛT DU PLATEAU, DÉFRAIEMENTS... AVEC DES EXEMPLES COMMENTÉS Édito Conçu par le Pôle juridique du Centre national du

Plus en détail

COMMENT MEDIATISER UNE MANIFESTATION REGIONALE OU NATIONALE DE CANOE KAYAK SLALOM?

COMMENT MEDIATISER UNE MANIFESTATION REGIONALE OU NATIONALE DE CANOE KAYAK SLALOM? COMMENT MEDIATISER UNE MANIFESTATION OU NATIONALE DE CANOE KAYAK SLALOM? Valables pour toutes les courses slalom du régional au national. VOS INTERLOCUTEURS PRIVILEGIES! Intérêt de Transmission de Interlocuteur

Plus en détail

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE I. Public cible de l appel à projets Un appel à projets est

Plus en détail

Administrateur Autre appellation : directeur administratif délégué général

Administrateur Autre appellation : directeur administratif délégué général Administrateur Autre appellation : directeur administratif délégué général Missions : Fiche Métiers et formation - Gestion administrative et financière Responsabilité de l exécution du budget et du plan

Plus en détail

PLAN D'ACTION 2009-2010

PLAN D'ACTION 2009-2010 PLAN D'ACTION 2009-2010 Adopté par le conseil d administration, le 21 septembre 2009 - 2 - INTRODUCTION En 2009-2010, une des actions à mener en priorité sera de poursuivre la sollicitation des entreprises

Plus en détail

COMPTE-RENDU. Conseil d Administration de la Ligue de badminton des Pays de la Loire. Nelly DUVAL, Boris HERVIEUX, Isabelle SALAUN (médecin)

COMPTE-RENDU. Conseil d Administration de la Ligue de badminton des Pays de la Loire. Nelly DUVAL, Boris HERVIEUX, Isabelle SALAUN (médecin) PARTICIPANTS INVITÉS EXCUSÉS COMPTE-RENDU Conseil d Administration de la Ligue de badminton des Pays de la Loire Le 12/12/2014 à 19h15 Siège de la Ligue à ANGERS Jean-Claude ARNOU, Patrick CAHOREAU, Alain

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les dates clés de la Coddem

DOSSIER DE PRESSE. Les dates clés de la Coddem 6 ème séance plénière lundi 14 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE La commission départementale de la démographie médicale : l instance incontournable en Lot-et-Garonne pour mettre en place un nouvel exercice

Plus en détail

Réunion du 6 octobre 2014

Réunion du 6 octobre 2014 Réunion du 6 octobre 2014 Présent(e)s: Pascale Catoire Vincent Lebois Yann Mercier-Brunel Emmanuel Gagnepain (visio) Excusé(e)s: Christophe Beaubras Olivier Carrillo Sylvie Dardaillon Mathieu Kessler Mounib

Plus en détail

MASTER en SCIENCES DE L ÉDUCATION

MASTER en SCIENCES DE L ÉDUCATION MASTER en SCIENCES DE L ÉDUCATION Ø Un Master orienté vers l éducation, le jeu, la formation et l intervention, hors l école Le master en sciences de l éducation EFIS, Éducation, Formation, Intervention

Plus en détail

organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MÉCÉNAT

organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MÉCÉNAT 1 organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MECENAT DOSSIER MÉCÉNAT Sommaire Saumur, capitale de l équitation p. 3 Le Comité Equestre de Saumur p. 3, Salon international de Saumur p. 4 Les enjeux

Plus en détail

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e Extrait du Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e déposé auprès de la Mission Numérique pour l'enseignement Supérieur par l Institut Catholique de Paris (ICP) - Mars 2011 Au cours du semestre,

Plus en détail

Il et 9h30. Nous essaierons de terminer à 11h30. Je vous propose de prendre le premier point de l ordre du jour.

Il et 9h30. Nous essaierons de terminer à 11h30. Je vous propose de prendre le premier point de l ordre du jour. Je dois excuser Philippe Cassuto, Agnès Bonnet et Marc Cerisuelo. Il nous faut un scribe : je propose que le compte-rendu co-singé par le scribe et par le président - un relevé de propositions ou verbatim?

Plus en détail

Plateforme IST Agropolis

Plateforme IST Agropolis Plateforme IST Agropolis Etude préalable à la mise en œuvre d un projet collectif Présentation au Bureau d Agropolis 4 mai 2005 D. Fournier, L. Grasset et M.A. Mannucci Historique du projet Février 2004

Plus en détail