Une responsabilité légale pour l infirmière, une utopie? ASI section NE-JU 19 mars 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une responsabilité légale pour l infirmière, une utopie? ASI section NE-JU 19 mars 2013"

Transcription

1 Une responsabilité légale pour l infirmière, une utopie? ASI section NE-JU 19 mars 2013

2 Plan Infirmières et LAMal Infirmières et formations Infirmières et droit de pratique Changements législatifs en cours dont Initiative parlementaire Pour la reconnaissance de la responsabilité infirmière dans la LAMal (Joder)

3 Les soins infirmiers en Suisse - Perspectives 2020

4 Les soins sont politiques! «La politique consiste dans la volonté de conquête et de conservation du pouvoir» (Paul Valéry)

5 Une question de genre!

6 Infirmières et LAMal

7 LAMal: Art. 25 Prestations générales en cas de maladie 1 L assurance obligatoire des soins prend en charge les coûts des prestations qui servent à diagnostiquer ou à traiter une maladie et ses séquelles.

8 Art. 25 Prestations générales 2 Ces prestations comprennent: a. les examens et traitements dispensés sous forme ambulatoire, en milieu hospitalier ou dans un établissement médico-social ainsi que les soins dispensés dans un hôpital par: 1. des médecins, 2. des chiropraticiens, 3. des personnes fournissant des prestations sur prescription ou sur mandat d un médecin ou d un chiropraticien; [ ] d. les mesures de réadaptation effectuées ou prescrites par un médecin;

9 LAMAL: Art. 25a Soins en cas de maladie 1 L assurance obligatoire des soins fournit une contribution aux soins qui sont dispensés sur la base d une prescription médicale et d un besoin en soins avéré, sous forme ambulatoire, notamment dans des structures de soins de jour ou de nuit, ou dans des établissements médico-sociaux.

10 Fournisseurs de prestations Médecins Pharmaciens Dentistes Chiropraticiens Sages-femmes selon OAMal Personnes prodiguant des soins sur prescription médicale et organisations qui les emploient

11 LAMal: Art. 26 Mesures de prévention L assurance obligatoire des soins prend en charge les coûts de certains examens destinés à détecter à temps les maladies ainsi que des mesures préventives en faveur d assurés particulièrement menacés. Ces examens ou mesures préventives sont effectués ou prescrits par un médecin.

12 Art. 49 Infirmières et infirmiers Les infirmières et les infirmiers doivent: a. être titulaires du diplôme d une école de soins infirmiers reconnu ou reconnu équivalent par l organisme désigné en commun par les cantons, ou d un diplôme reconnu selon la loi fédérale du 13 décembre 2002 sur la formation professionnelle; b. avoir exercé pendant deux ans leur activité auprès d une infirmière ou d un infirmier admis en vertu de la présente ordonnance, ou dans un hôpital ou dans une organisation de soins et d aide à domicile sous la direction d une infirmière ou d un infirmier qui remplissent les conditions d admission de la présente ordonnance.

13 OPAS: Art. 7 Définition des soins 1 Les prestations au sens de l art. 33, let. b, OAMal comprennent les examens, les traitements et les soins effectués selon l évaluation des soins requis selon l al. 2, let. a, et selon l art. 8 sur prescription médicale ou sur mandat médical par des: a. infirmiers et infirmières b. organisations de soins et d aide à domicile c. établissements médico-sociaux

14 Commission des prestations Elle se compose de 18 membres, à savoir: a. quatre médecins, dont un représentant de la médecine complémentaire; b. un représentant des hôpitaux; c. un pharmacien représentant la commission des médicaments; d. deux représentants des assureurs-maladie; e. deux médecins-conseil; f. deux représentants des assurés; g. un représentant des cantons; h. un représentant de la Commission des analyses, moyens et appareils; i. un enseignant en analyses de laboratoire (expert scientifique); j. deux représentants de l éthique médicale; k. un représentant de l industrie de la technique médicale.

15 A obtenir: Une reconnaissance claire de notre apport au système de santé toutes les infirmières Un rôle renforcé pour les infirmières de pratique avancée Une protection contre la déqualification (transfert sur porteurs de CFC et Attestations)

16 Infirmières et formation

17 Formations institutionelles / associatives I Systématique de formation pour notre domaine aujourd hui 2013 La dimension des cases est ± proportionnelle au nb d étudiants au niveau Suisse Doctorat Degré secondaire II Degré tertiaire EPD ES AFP ES EPS EP CFC MP MAS DAS CAS HES Bachelor HES Master MS ECG Uni Master Uni Bachelor MA voies existantes Voies possibles selon la systématique de formation Voie de préparation EPS Association Suisse ASI/PT-pt/Responsabilité des Infirmières infirmière et Infirmiers - Utopie?/

18 Sekundarstufe II Tertiärstufe Formations institutionelles / associatives I 3. Proposition de systématique de formation à l horizon Doctorat MAS HFP/ EPS DAS CAS Master FH /HES uni Master BP/EP FH / HES Bachelor uni Bachelor BM/MP FM/MS AM/MA EFZ/CFC FMS /ECG Association Suisse des Infirmières et Infirmiers

19 Enjeux visés par la future stratégie de formation ASI a. La nécessité de profils professionnels clairs, transparents et bien distincts b. L adéquation des profils de compétences aux besoins en soins de la population c. L accessibilité aux filières d étude bassin de recrutement d. La concurrence avec d autres professions de la branche ou d autres secteurs e. La mobilité européenne

20 Rôle recherché par l ASI Partrenaire, voir acteur principal dans la description de la formation post-diplôme Être incontournable dans les description des rôles professionnels Être responsable («Trägerschaft») d Examens professionnels supérieurs EPS Mettre en place d un système de points de formation permanente

21 Infirmières et droit de pratique

22 Autorisation de pratiquer 26 législations cantonales différentes: Tous les professions de santé ou seulement certaines Que les indépendants ou tout le monde Description variable des conditions d autorisation

23 Directive 2005/36 Directive européenne relative à la reconnaissance des qualifications professionnelles (= la libre circulation des professionnels), avec règles particulières pour les professions d'infirmier responsable des soins généraux, de praticien de l'art dentaire, de vétérinaire, de sage-femme, d'architecte, de pharmacien et de médecin

24 But d une réglementation de l exercice Protéger le public Assurer la qualité des prestations Fournir des informations sur les compétences professionnelles Garantir et promouvoir une offre en relation avec la demande (selon «Document sur la réglementation de l exercice de la profession d infirmière diplomée / d infirmier diplômé», ASI, Berne, 1995)

25 Changements législatifs en cours dont initiative Joder

26 4 projets majeurs Réponse du Conseil fédéral à l initiative populaire pour la médecine de famille Création d une Loi sur les professions de la santé LPSan Réglementation OPT-HES Initiative parlementaire Joder pour la reconnaissance de la responsabilité infirmière dans la LAMal

27 Contre-projet à l'initiative populaire «Oui à la médecine de famille» Avec le contre-projet direct à l initiative populaire «Oui à la médecine de famille» il est tenu compte des revendications justifiées de l initiative, sans toutefois prévoir dans la Constitution un statut particulier pour un groupe professionnel spécifique.

28 Contre-projet à l'initiative populaire «Oui à la médecine de famille» La proposition de norme constitutionnelle du Conseil fédéral met au centre la médecine de base coordonnée et multiprofessionnelle de haute qualité, dans laquelle les médecins de famille tiennent un rôle central.

29 Loi sur les professions de la santé Doit reprendre les principe de la Loi sur les professions médicales universitaire Est normalement prévue pour réglementer le domaine HES santé Prévoit la création d un registre fédéral de ces professions

30 Enjeux selon l ASI La Loi doit concerner aussi bien les infirmières ES que HES Le registre doit être actif Il doit être obligatoire aussi bien pour les professionnels employés que pour les indépendantes

31 Introduction de la consultation du SEFRI à propos de l OPT Buts de l OPT: permettre aux personnes concernées de porter un titre correspondant à leurs compétences, de garantir la perméabilité du système de formation et notamment l accès à des formations supérieures, et ainsi de rendre possible l obtention de qualifications professionnelles et scientifiques supérieures.

32 Exigences pour les autres professions de la santé être titulaire d un diplôme délivré par une école suisse reconnue par la Croix-Rouge suisse, justifier d une expérience professionnelle reconnue sur une durée minimale de deux ans et avoir suivi un cours postdiplôme 200 périodes d enseignement ou 10 crédits ECTS dans le domaine d études de la santé ou une autre formation continue équivalente

33 Anciennes discussions ASI en 2006: Dipl avant 2002: 5 ans expérience prof. et 400h de cours post diplômes (clinicienne et AI) Dipl après 2002 : 5 ans expérience prof. ou 400h de cours post diplômes KFH ans d expérience et 400 h ou 20 ects pour tous

34 La proposition du SEFRI aujourd hui Etre titulaire d un diplôme d infirmière / infirmier niveau II, d un diplôme en soins généraux (SG), en soins psychiatriques (PSY), en hygiène maternelle et pédiatrie (HMP) ou en soins intégrés (IKP) délivré par la CRS, et Titre d infirmièr-e clinicien-ne II ou une formation continue équivalente: une formation postdiplôme d infirmier-ère clinnicien-ne I et un cours postdiplôme de niveau haute école dans le domaine d études de la santé de 200 périodes d enseignement min. ou 10 crédits ECTS et une expérience professionnelle reconnue sur une durée de 5 ans. Offre limitée à 2018

35 Arguments contre: Discrimination des infirmières / aux autres professions de la santé et autres branches Discrimination des cliniciennes II (env. 60 ects) qui auraient des compétences équivalentes à un bachelor seulement Discrimination des cliniciennes I qui doivent avoir 5 ans d expériences ET 10 ECTS de formation postgrade HES Discrimination des infirmières avec un ancien diplôme qui ont suivi d autres formations postdiplômes HES ou ES (AI, management, CAS ou DAS, etc.) Le nombre d OPT Bachelor ne doit pas être un critère Délai 2018: discrimination des femmes

36 Arguments «pour» Accès au Master en sciences infirmières facilité pour quelques 2500 certifiées ASI. Décision contre laquelle l ASI pourrait déposer p.ex un plainte en discrimination.

37 2000: Motion Joder En 2000, dépôt d une motion intitulée «Revalorisation des soins infirmiers» «Für eine Aufwertung der Krankenpflege» par le Conseiller national Rudolf Joder Résultat aux chambres: Conseil national: accepté par 91 voix contre 61 Conseil des Etats: refusé

38 Réponse du Conseil fédéral (Ruth Dreyfuss en 2000) Profession essentielle! Mais mauvaise réponse car (extrait): LAMal a reconnu l'importance des soins Les compétences sont cantonales (formation et autorisations de pratique) «Nous n'avons pas un portrait suffisamment clair de la profession indépendante d'infirmiers et d'infirmières qui justifierait leur reconnaissance comme fournisseurs de prestations»

39 Pourquoi cette initiative La tertiarisation de la profession, y compris Master et Doctorat, le permet L autonomie dans l exercice du rôle rend attrayant une profession L autonomie permet une économicité exigée par la LAMal Le partage de tâche dans les réseaux de soins sera ainsi favorisé

40 Initiative parlementaire Joder (2010) Initiative parlementaire Reconnaissance légale de la responsabilité infirmière Initiative parlementaire sous forme de proposition formulée de manière générale (art. 107 LParl) La LAMal est adaptée pour que les soins infirmiers soient définis en tant que prestation assurée par les infirmières et infirmiers dont une partie, que le Conseil fédéral définira plus précisément, est effectuée sur mandat médical et une partie, que le Conseil fédéral définira plus précisément, sous leur propre responsabilité.

41 Buts de l initiative! 1. Augmentation du rapport coût-efficacité et de la reconnaissance des soins infirmiers comme prestation autonome; 2. Contribution à l'assurance qualité dans le secteur des soins infirmiers; 3. Augmentation de l attractivité de la profession infirmière; 4. Concurrence loyale, acceptation interprofessionnelle; 5. Optimisation des bénéfices pour les patients et pour la société; 6. Implémentation des lignes directrices de l OMS de la «Déclaration de Munich»

42 Positionnement clair de l ASI 1. Qui veut un soin «dans les règles de l art» doit donner au personnel infirmier diplômé des «Droits» négociés et réglementés avec eux et non décidés par dessus leur tête. 2. Les prestations de soins infirmiers sont des prestations professionnelles spécifiques. Elles n entrent pas en concurrence avec celles d autres professions de santé.

43 Positionnement clair de l ASI 3. Le personnel infirmier collabore journellement avec d autres groupes professionnels. La plupart du temps, il a un rôle de conduite et est coresponsable pour la qualité des soins. 4. C est la reconnaissance des prestations autonomes et de la responsabilité infirmière qui doit être réglée et non la différenciation entre activités médicales et de soins.

44 La gestion professionnelle appartient aux experts Le Cœur du métier des soins est l «Être malade» et non la «maladie» 1. La conduite experte des soins signifie clairement quelle est faite par le personnel infirmier diplômé. Ceci n est pas négociable. 2. Les professionnels infirmiers formés pour cela sont aujourd hui disponibles. Quand le médecin ne doit ou ne peut plus rien faire, il reste encore beaucoup à faire pour l infirmière!

45 En résumé Cette initiative parlementaire est à nos yeux une réponse: À l évolution de la patientèle (âge et chronicité) et À la pénurie de personnel de santé.

46 Toutes ces législations sont en travaux! Lobbying! Lobbying! Lobbying!

47 MERCI pour votre attention

Berne, le 15 avril 2014. Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation Monsieur Josef Widmer Effingerstrasse 27 3003 Bern

Berne, le 15 avril 2014. Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation Monsieur Josef Widmer Effingerstrasse 27 3003 Bern Berne, le 15 avril 2014 Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation Monsieur Josef Widmer Effingerstrasse 27 3003 Bern par: stefanie.haab@sbfi.admin.ch Prise de position de l association

Plus en détail

Association suisse des services d aide et de soins à domicile

Association suisse des services d aide et de soins à domicile Association suisse des services d aide et de soins à domicile RECOMMANDATION Qualifications minimales du personnel infirmier et personnel d encadrement pour l activité dans l Aide et soins à domicile Selon

Plus en détail

Modification de l ordonnance du DEFR sur l obtention a posteriori du titre d une haute école spécialisée (RS 414.711.5)

Modification de l ordonnance du DEFR sur l obtention a posteriori du titre d une haute école spécialisée (RS 414.711.5) Département fédéral de l'économie de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d'état à la formation, à la recherche et à l'innovation SEFRI Modification de l ordonnance du DEFR sur l obtention

Plus en détail

Guide concernant l activité d infirmière/infirmier indépendant-e selon la LAMal 1

Guide concernant l activité d infirmière/infirmier indépendant-e selon la LAMal 1 Soins infirmiers indépendants Berne, en avril 2013 Guide concernant l activité d infirmière/infirmier indépendant-e selon la LAMal 1 Vue d ensemble Sur la base des conventions signées par l ASI, les infirmières

Plus en détail

Obtention a posteriori du titre d'une haute école spécialisée (OPT), soins infirmiers

Obtention a posteriori du titre d'une haute école spécialisée (OPT), soins infirmiers Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation SEFRI Reconnaissance des diplômes Notice OPT en soins infirmiers

Plus en détail

Les professions suivantes sont considérées comme professions de la santé non universitaires :

Les professions suivantes sont considérées comme professions de la santé non universitaires : Gesundheitsund Fürsorgedirektion des Kantons Bern Spitalamt Dienststelle Berufsbildung Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale du canton de Berne Office des hôpitaux Service de la formation

Plus en détail

concernant les fournisseurs de soins (OFS) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg

concernant les fournisseurs de soins (OFS) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Ordonnance du 9 mars 00 concernant les fournisseurs de soins (OFS) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du 6 novembre 999 sur la santé ; Sur la proposition de la Direction de la santé et des

Plus en détail

15.020 n LAMal. Pilotage du domaine ambulatoire

15.020 n LAMal. Pilotage du domaine ambulatoire Conseil national Session d'automne 05 e-parl 08.09.05 09:5 - - 5.00 n LAMal. Pilotage du domaine ambulatoire Droit en vigueur Projet du Conseil fédéral du 8 février 05 Décision du Conseil national du 7

Plus en détail

Association suisse des services d aide et de soins à domicile

Association suisse des services d aide et de soins à domicile Association suisse des services d aide et de soins à domicile Association suisse des services d aide et de soins à domicile Cadre de compétences pour les collaborateurs et collaboratrices de l aide et

Plus en détail

11.418. du 15 avril 2015. Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs,

11.418. du 15 avril 2015. Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs, 11.418 Initiative parlementaire LAMal. Accorder plus d autonomie au personnel soignant Avant-projet et rapport explicatif de la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national

Plus en détail

Guide relatif aux qualifications du corps enseignant pour les branches de la maturité professionnelle

Guide relatif aux qualifications du corps enseignant pour les branches de la maturité professionnelle Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation SEFRI Questions de fond et politique Guide relatif aux qualifications

Plus en détail

Ordonnance du 27 juin 1995 sur l assurance-maladie (OAMal)

Ordonnance du 27 juin 1995 sur l assurance-maladie (OAMal) Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la santé publique OFSP Unité de direction Assurance-maladie et accidents Ordonnance du 27 juin 1995 sur l assurance-maladie (OAMal) et Ordonnance

Plus en détail

Tarif et modifications tarifaires dans la loi sur l assurance-maladie (LAMal)

Tarif et modifications tarifaires dans la loi sur l assurance-maladie (LAMal) Tarif et modifications tarifaires dans la loi sur l assurance-maladie (LAMal) Extrait d un exposé du Dr Willy Oggier, Gesundheitsökonomische Beratungen AG, Küsnacht Structure Comment les négociations tarifaires

Plus en détail

POUR LES INFIRMIÈRES- ASSISTANTES ET LES INFIRMIERS- ASSISTANTS CC CRS NOUVELLES POSSIBILITÉS DE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL

POUR LES INFIRMIÈRES- ASSISTANTES ET LES INFIRMIERS- ASSISTANTS CC CRS NOUVELLES POSSIBILITÉS DE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL POUR LES INFIRMIÈRES- ASSISTANTES ET LES INFIRMIERS- ASSISTANTS CC CRS NOUVELLES POSSIBILITÉS DE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL DE NOMBREUSES POSSIBILITÉS DE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL RECONNAISSANCE CC

Plus en détail

Consultation sur l avant-projet de CSSS-N concernant la concrétisation de l initiative parlementaire n 11.418

Consultation sur l avant-projet de CSSS-N concernant la concrétisation de l initiative parlementaire n 11.418 Office fédéral de la santé publique 3003 Berne Berne, le 12 août 2015 Consultation sur l avant-projet de CSSS-N concernant la concrétisation de l initiative parlementaire n 11.418 Réponse sur consultation

Plus en détail

d application de la loi fédérale sur le nouveau régime de financement des soins

d application de la loi fédérale sur le nouveau régime de financement des soins Loi du 9 décembre 2010 Entrée en vigueur :... d application de la loi fédérale sur le nouveau régime de financement des soins Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu la loi fédérale du 13 juin 2008 sur

Plus en détail

Ordonnance relative à la création et à la gestion des hautes écoles spécialisées

Ordonnance relative à la création et à la gestion des hautes écoles spécialisées Ordonnance relative à la création et à la gestion des hautes écoles spécialisées (Ordonnance sur les hautes écoles spécialisées, OHES) 414.711 du 11 septembre 1996 (Etat le 1 er janvier 2013) Le Conseil

Plus en détail

Ordonnance du DEFR sur l obtention a posteriori du titre d une haute école spécialisée 1

Ordonnance du DEFR sur l obtention a posteriori du titre d une haute école spécialisée 1 Ordonnance du DEFR sur l obtention a posteriori du titre d une haute école spécialisée 1 414.711.5 du 4 juillet 2000 (Etat le 1 er janvier 2015) Le Département fédéral de l économie, de la formation et

Plus en détail

Modifications du 1 er janvier 2009. Teneur des modifications et commentaire

Modifications du 1 er janvier 2009. Teneur des modifications et commentaire Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la santé publique OFSP Unité de direction Assurance maladie et accidents Ordonnance du 3 juillet 2002 sur le calcul des coûts et le classement des

Plus en détail

Aperçu de la session Printemps 2015

Aperçu de la session Printemps 2015 Aperçu de la session Printemps 2015 Recommandations de santésuisse Conseil des Etats Date Projet Recommandation de santésuisse Observations de santésuisse 2.3.15 13.080 LAMal. Compensation des risques;

Plus en détail

Directive relative à la dotation en personnel

Directive relative à la dotation en personnel Gesundheitsund Fürsorgedirektion des Kantons Bern Alters- und Behindertenamt Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale du canton de Berne Office des personnes âgées et handicapées Rathausgasse

Plus en détail

Spécialiste en assurance avec brevet fédéral

Spécialiste en assurance avec brevet fédéral Spécialiste en assurance avec brevet fédéral 2 Après l analyse de la formation initiale et continue de l assurance privée, étude réalisée sur mandat de l Association Suisse d Assurances ASA, la politique

Plus en détail

Conférence du Bürgenstock, 10/11 janvier 2014 Lucerne, le 10 janvier 2014

Conférence du Bürgenstock, 10/11 janvier 2014 Lucerne, le 10 janvier 2014 , Lucerne, le 10 janvier 2014 Perméabilité ES> HES Franziska Lang-Schmid Vice-Présidente de la Conférence Suisse des Écoles supérieures ES: Positionnement et titre Situation initiale et problématique I

Plus en détail

Monsieur le président de la commission, Mesdames et Messieurs les membres de la commission de la sécurité et de la santé publique

Monsieur le président de la commission, Mesdames et Messieurs les membres de la commission de la sécurité et de la santé publique Par courriel Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national CSSS-CN Monsieur le conseiller national Guy Parmelin, président de la commission karin.schatzman@bag.admin.ch

Plus en détail

Reconnaissance des titres étrangers en soins infirmiers au niveau des titres de l Ecole supérieure

Reconnaissance des titres étrangers en soins infirmiers au niveau des titres de l Ecole supérieure Reconnaissance des titres étrangers en soins infirmiers au niveau des titres de l Ecole supérieure Lignes directrices pour les responsables de homes Lignes directrices relatives à la procédure de reconnaissance

Plus en détail

05.025 é Loi sur le nouveau régime de financement des soins

05.025 é Loi sur le nouveau régime de financement des soins e-parl 8.09.007 4: Conseil des Etats Session d'automne 007 05.05 é Loi sur le nouveau régime de financement des soins Droit en vigueur Projet du Conseil fédéral Décision du Conseil des Etats Décision du

Plus en détail

Titres des hautes écoles spécialisées notice explicative

Titres des hautes écoles spécialisées notice explicative Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation SEFRI Hautes écoles Questions de fond et politique HES Titres

Plus en détail

Loi fédérale sur les professions de la santé. Avant-projet. (LPSan) Dispositions générales. Compétences au niveau bachelor. du...

Loi fédérale sur les professions de la santé. Avant-projet. (LPSan) Dispositions générales. Compétences au niveau bachelor. du... Loi fédérale sur les professions de la santé (LPSan) du... Avant-projet L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art. 95, al. 1 et l art. 97, al. 1, de la Constitution 1, vu le message du

Plus en détail

Ecole de culture générale / Maturité spécialisée

Ecole de culture générale / Maturité spécialisée Ecole de culture générale / Maturité spécialisée Filière de formation préparant aux études supérieures et aux hautes écoles dans le domaine de la santé, du travail social et de la pédagogie Direction de

Plus en détail

p-care PRIVATE by Hirslanden Assurance complémentaire pour les traitements ambulatoires et stationnaires en division privée en chambre à un lit

p-care PRIVATE by Hirslanden Assurance complémentaire pour les traitements ambulatoires et stationnaires en division privée en chambre à un lit p-care PRIVATE by Hirslanden Assurance complémentaire pour les traitements ambulatoires et stationnaires en division privée en chambre à un lit Conditions complémentaires (CC) Sanitas Corporate Private

Plus en détail

Catalogue pour le Nursing Minimum Data Set suisse (CH-NMDS) Version III.1.2-7 Juin 2004

Catalogue pour le Nursing Minimum Data Set suisse (CH-NMDS) Version III.1.2-7 Juin 2004 Catalogue pour le Nursing Minimum Data Set suisse (CH-NMDS) Version III.1.2-7 Juin 2004 ch-nmds_iii_1_2.xls Version III 23.09.2004 NURSING data : catalogue pour le Nursing Minimum Data Set suisse (CH-NMDS)

Plus en détail

le 16/17 novembre 2011

le 16/17 novembre 2011 Stratégie de la COHEP 2012-2016 2016 adopté par l Assemblée plénière de la COHEP le 16/17 novembre 2011 Formation initiale et continue des enseignantes et enseignants en tant que mandat principal des HEP

Plus en détail

Consultation sur l avant-projet de Loi fédérale sur les professions de la santé (LPSan)

Consultation sur l avant-projet de Loi fédérale sur les professions de la santé (LPSan) Office fédéral de la santé publique Unité de direction politique de la santé Secrétariat 3003 Berne Berne, le 27 mars 2014 Consultation sur l avant-projet de Loi fédérale sur les professions de la santé

Plus en détail

Ordonnance de l EPF de Zurich sur la formation continue à l Ecole polytechnique fédérale de Zurich

Ordonnance de l EPF de Zurich sur la formation continue à l Ecole polytechnique fédérale de Zurich Ordonnance de l EPF de Zurich sur la formation continue à l Ecole polytechnique fédérale de Zurich (Ordonnance sur la formation continue à l EPF de Zurich) 414.134.1 du 26 mars 2013 (Etat le 1 er octobre

Plus en détail

B. Quels sont les documents nécessaires pour la demande?

B. Quels sont les documents nécessaires pour la demande? NOTICE RELATIVE À L ADHÉSION À LA FSP Notice explicative concernant la demande d adhésion à la FSP Valable à partir du 1 er juillet 2015 Cette notice vous aide à formuler votre demande d adhésion à la

Plus en détail

PHARMACIE. Horizon 2012. Études, post-formations et avenir professionnel

PHARMACIE. Horizon 2012. Études, post-formations et avenir professionnel PHARMACIE Horizon 2012 Études, post-formations et avenir professionnel Laedermann Yvan Pharmacien responsable Pharmacie Internationale Golaz Chemist Lausanne Études UNIL Lausanne, diplôme en 1999 Post-grade

Plus en détail

Admission de personnes ayant terminé une école de culture générale aux filières bachelor dans les HES

Admission de personnes ayant terminé une école de culture générale aux filières bachelor dans les HES Best Practice KFH Admission de personnes ayant terminé une école de culture générale aux filières bachelor dans les HES à usage interne des HES La KFH en a pris connaissance le 17 septembre 2007 Best Practice

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale Ordonnance sur la formation professionnelle initiale du 8 décembre 2004 71100 Assistante du commerce de détail/ Assistant du commerce de détail Detailhandelsassistentin/Detailhandelsassistent Assistente

Plus en détail

Le Registre de Médecine Empirique RME Qualité et compétence dans la médecine empirique

Le Registre de Médecine Empirique RME Qualité et compétence dans la médecine empirique Le Registre de Médecine Empirique RME Qualité et compétence dans la médecine empirique Le Registre de Médecine Empirique RME est une institution indépendante, de droit privé, dont le siège est situé à

Plus en détail

Règlement d admission en Bachelor HES-SO

Règlement d admission en Bachelor HES-SO Règlement d admission en Bachelor HES-SO Version du 15 mars 01 Le Comité stratégique de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale Le Comité stratégique de la Haute école spécialisée santé-social

Plus en détail

Formation professionnelle de type dual en suisse

Formation professionnelle de type dual en suisse Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation SEFRI Formation professionnelle de type dual en suisse Congrès

Plus en détail

414.712 Ordonnance du DFE concernant les filières d études, les études postgrades et les titres dans les hautes écoles spécialisées

414.712 Ordonnance du DFE concernant les filières d études, les études postgrades et les titres dans les hautes écoles spécialisées Ordonnance du DFE concernant les filières d études, les études postgrades et les titres dans les hautes écoles spécialisées du 2 septembre 2005 (Etat le 1 er mai 2009) Le Département fédéral de l économie,

Plus en détail

Préambule. 1 En cas de contestation, le texte allemand fait seul foi. Page 1 de 19

Préambule. 1 En cas de contestation, le texte allemand fait seul foi. Page 1 de 19 Convention administrative entre l Association suisse des services d aide et de soins à domicile et l Association Spitex Privée Suisse d une part, et santésuisse d autre part Préambule En vue de l introduction

Plus en détail

Système suisse de la formation 20.09.14

Système suisse de la formation 20.09.14 Positionnement de la formation professionnelle supérieure Renforcer la formation professionnelle prévenir l académisation de la formation professionnelle supérieure Journée d échanges FFA dans le cadre

Plus en détail

Convention tarifaire

Convention tarifaire Convention tarifaire entre l Association suisse des infirmières et infirmiers (ASI) et le Concordat des assureurs-maladie suisses (CAMS) Art. 1. Objet La présente convention, ainsi que le tarif, les accords

Plus en détail

avec commentaires du canton de Berne du 1 er janvier 2013

avec commentaires du canton de Berne du 1 er janvier 2013 Texte interprétatif de la CSOL CIIS sur les exigences de qualité concernant le personnel d'institutions pour personnes invalides adultes (domaine B CIIS) du 29 octobre 2010 avec commentaires du 1 er janvier

Plus en détail

Nouveau concept de formation

Nouveau concept de formation Nouveau concept de formation Cet article présente le nouveau modèle de formation dans le secteur fiduciaire qui doit prendre en compte la réforme de Bologne et les autres modifications intervenues dans

Plus en détail

Loi fédérale sur l assurance-maladie

Loi fédérale sur l assurance-maladie Projet de la Commission de rédaction pour le vote final Loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal) (Financement hospitalier) Modification du 21 décembre 2007 L Assemblée fédérale de la Confédération

Plus en détail

414.712 Ordonnance du DFE concernant les filières d études, les études postgrades et les titres dans les hautes écoles spécialisées

414.712 Ordonnance du DFE concernant les filières d études, les études postgrades et les titres dans les hautes écoles spécialisées Ordonnance du DFE concernant les filières d études, les études postgrades et les titres dans les hautes écoles spécialisées du 2 septembre 2005 (Etat le 1 er février 2011) Le Département fédéral de l économie,

Plus en détail

Perméabilité entre les formations dans le domaine du travail social

Perméabilité entre les formations dans le domaine du travail social Domaine Travail social Perméabilité entre les formations dans le domaine du travail social Réunis à Louvain-La-Neuve en 2009 pour faire le bilan des dix premières années du processus de Bologne, les ministres

Plus en détail

par les hôpitaux et les établissements médico-sociaux dans l assurance-maladie

par les hôpitaux et les établissements médico-sociaux dans l assurance-maladie Ordonnance sur le calcul des coûts et le classement des prestations par les hôpitaux et les établissements médico-sociaux dans l assurance-maladie (OCP) Modification du 22 octobre 2008 Le Conseil fédéral

Plus en détail

Durée du contrat Durée de validité et résiliation du contrat 6

Durée du contrat Durée de validité et résiliation du contrat 6 Digne de confiance Édition 2007 Assurance-hospitalisation LIBERO Conditions complémentaires d assurance (CCA) Art. I. Généralités Objet de l assurance 1 Dispositions applicables 2 Possibilités d assurance

Plus en détail

Secrétariat général de la cshep, Thunstr. 43a, 3005 Berne, tél.: 031 350 50 20, fax: 031 350 50 21

Secrétariat général de la cshep, Thunstr. 43a, 3005 Berne, tél.: 031 350 50 20, fax: 031 350 50 21 Secrétariat général de la cshep, Thunstr. 43a, 3005 Berne, tél.: 031 350 50 20, fax: 031 350 50 21 Recommandations de la CSHEP et de la CRUS pour la mise en œuvre coordonnée de la déclaration de Bologne

Plus en détail

Ordonnance du 27 juin 1995 sur l assurance-maladie (OAMal)

Ordonnance du 27 juin 1995 sur l assurance-maladie (OAMal) Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la santé publique OFSP Unité de direction Assurance maladie et accidents Ordonnance du 27 juin 1995 sur l assurance-maladie (OAMal) Modifications

Plus en détail

Sans informatique plus rien ne fonctionne! Les professions des TIC avec beaucoup d avenir

Sans informatique plus rien ne fonctionne! Les professions des TIC avec beaucoup d avenir Sans informatique plus rien ne fonctionne! Les professions des TIC avec beaucoup d avenir lay_broschuere_idays_a5_f_1d.indd 1 09.11.10 09:11 Informatique : des carrières avec beaucoup d avenir Peu importe

Plus en détail

414.712 Ordonnance du DFE concernant les filières d études, les études postgrades et les titres dans les hautes écoles spécialisées

414.712 Ordonnance du DFE concernant les filières d études, les études postgrades et les titres dans les hautes écoles spécialisées Ordonnance du DFE concernant les filières d études, les études postgrades et les titres dans les hautes écoles spécialisées du 2 septembre 2005 (Etat le 4 octobre 2005) Le Département fédéral de l économie,

Plus en détail

Code of Conduct. H+ Les Hôpitaux de Suisse CODE OF CONDUCT

Code of Conduct. H+ Les Hôpitaux de Suisse CODE OF CONDUCT CODE OF CONDUCT Collaboration du personnel des hôpitaux, cliniques et institutions de soins suisses avec les entreprises de l industrie des produits thérapeutiques 1/12 1 Situation de départ 1.1 Bases

Plus en détail

BUT. Sauf indications contraires sous remarques, l admission concerne le premier semestre d études

BUT. Sauf indications contraires sous remarques, l admission concerne le premier semestre d études DISPOSITIONS D APPLICATION DU REGLEMENT D ADMISSION EN FORMATION BACHELOR DES FILIERES ECONOMIE D ENTREPRISE, TOURISME, INFORMATIQUE DE GESTION, INFORMATION DOCUMENTAIRE, DROIT ECONOMIQUE ET INTERNATIONAL

Plus en détail

R 501. Secrétariat du Grand Conseil. Proposition de résolution. Proposition présentée par le Conseil d'etat. Date de dépôt: 25 août 2005 Messagerie

R 501. Secrétariat du Grand Conseil. Proposition de résolution. Proposition présentée par le Conseil d'etat. Date de dépôt: 25 août 2005 Messagerie Secrétariat du Grand Conseil R 501 Proposition présentée par le Conseil d'etat Date de dépôt: 25 août 2005 Messagerie Proposition de résolution demandant la modification de l'article 25, alinéa 2, lettre

Plus en détail

Ordonnance sur les activités professionnelles

Ordonnance sur les activités professionnelles 1 811.111 7 octobre 010 Ordonnance sur les activités professionnelles dans le secteur sanitaire (Ordonnance sur la santé publique, OSP) (Modification) Le Conseil-exécutif du canton de Berne, sur proposition

Plus en détail

Ordonnance sur la carte d assuré pour l assurance obligatoire des soins

Ordonnance sur la carte d assuré pour l assurance obligatoire des soins Ordonnance sur la carte d assuré pour l assurance obligatoire des soins (OCA) du Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 42a de la loi fédérale du 18 mars 1994 sur l assurance-maladie (LAMal) 1, arrête: Section

Plus en détail

Annexe IV: Allocation des fonctions du personnel 1

Annexe IV: Allocation des fonctions du personnel 1 Annexe IV: Allocation des fonctions du personnel 1 Fonction Code 2 Formations: Médecins Chef de service 1 - Domaine des hautes écoles Selon la structure hiérarchique interne. Médecin cadre 2 - Domaine

Plus en détail

Ecole de commerce EC. La voie scolaire vers une formation commerciale. Direction de l instruction publique du canton de Berne

Ecole de commerce EC. La voie scolaire vers une formation commerciale. Direction de l instruction publique du canton de Berne Ecole de commerce EC La voie scolaire vers une formation commerciale Direction de l instruction publique du canton de Berne Office de l enseignement secondaire du 2 e degré et de la formation professionnelle

Plus en détail

Preparing Health Care Workforce

Preparing Health Care Workforce Key notes : Preparing Health Care Workforce Swiss Public Health Conference (Re-) Organizing Health Systems 30-31 août 2012 Dr. iur. Catherine Gasser L OFSP dans le domaine des professions de la santé Loi

Plus en détail

Reconnaissance des diplômes et des certificats étrangers

Reconnaissance des diplômes et des certificats étrangers E 1 Reconnaissance des diplômes et des certificats étrangers Brochure Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Point de contact Reconnaissance des diplômes Effingerstrasse

Plus en détail

relative au remboursement des frais de maladie et d invalidité en matière de prestations complémentaires (OMPCF)

relative au remboursement des frais de maladie et d invalidité en matière de prestations complémentaires (OMPCF) Ordonnance du 6 septembre 2010 Entrée en vigueur : 01.01.2011 relative au remboursement des frais de maladie et d invalidité en matière de prestations complémentaires (OMPCF) Le Conseil d Etat du canton

Plus en détail

Titres en anglais pour les diplômes de la formation professionnelle

Titres en anglais pour les diplômes de la formation professionnelle Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation SEFRI Titres en anglais pour les diplômes de la formation

Plus en détail

Convention entre la Confédération et les cantons sur la création de filières d études master dans les hautes écoles spécialisées

Convention entre la Confédération et les cantons sur la création de filières d études master dans les hautes écoles spécialisées Convention entre la Confédération et les cantons sur la création de filières d études master dans les hautes écoles spécialisées (Convention master HES) 414.713.1 du 24 août 2007 (Etat le 1 er décembre

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) (Interactive Media Designer CFC) du 22 octobre 2013 47117 Interactive Media Designer CFC Interactive

Plus en détail

Prise de position de l ASI Initiative parlementaire portant sur la reconnaissance légale de la responsabilité infirmière

Prise de position de l ASI Initiative parlementaire portant sur la reconnaissance légale de la responsabilité infirmière Prise de position de l ASI Initiative parlementaire portant sur la reconnaissance légale de la responsabilité infirmière Avant-projet et rapport explicatif de la Commission de la sécurité sociale et de

Plus en détail

Dispositions générales

Dispositions générales Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la santé publique OFSP Unité de direction Assurance maladie et accidents Dispositions générales Table des matières I. Extrait de l'ordonnance sur

Plus en détail

Formulaire de candidature Bachelor Soins Infirmiers Sion

Formulaire de candidature Bachelor Soins Infirmiers Sion Formulaire de candidature Bachelor Soins Infirmiers Sion Inscription pour la rentrée de septembre 20.. Photo Je m inscris pour la formation ordinaire, à plein temps, en 3 ans Je suis intéressé-e par une

Plus en détail

Applicabilité de la LPGA

Applicabilité de la LPGA Loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal) 832.10 du 18 mars 1994 (Etat le 1 er janvier 2015) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art. 34 bis de la constitution 1, 2 vu le message du

Plus en détail

Traduction de l allemand. La version allemande fait foi.

Traduction de l allemand. La version allemande fait foi. Règlement du Programme de Formation continue en Archivistique et Sciences de l information (Certificate of Advanced Studies et Master of Advanced Studies) Dans l ensemble du présent règlement les titres

Plus en détail

DOMAINE INGENIERIE ET ARCHITECTURE CONDITIONS D ADMISSION EN FORMATION BACHELOR

DOMAINE INGENIERIE ET ARCHITECTURE CONDITIONS D ADMISSION EN FORMATION BACHELOR DOMAINE INGENIERIE ET ARCHITECTURE CONDITIONS D ADMISSION EN FORMATION BACHELOR Le tableau ci-après fixe les conditions d admission valables pour le domaine Ingénierie et. Elles concernent les voies d

Plus en détail

Document A.HF. 030 (HFBF 503) Date 01.12.2011 Version 3.1 Statut. Définitif Classification Publique

Document A.HF. 030 (HFBF 503) Date 01.12.2011 Version 3.1 Statut. Définitif Classification Publique Cycle de formation Banque et finance ES Niveau d école supérieure Règlement d admission Association suisse des banquiers (ASB) Document A.HF. 030 (HFBF 503) Date 01.12.2011 Version 3.1 Statut Définitif

Plus en détail

Guide pour remplir le questionnaire de la statistique de l aide et des soins à domicile

Guide pour remplir le questionnaire de la statistique de l aide et des soins à domicile Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS 14 Santé version janvier 2015 Guide pour remplir le questionnaire de la statistique de l aide et des soins à domicile 1 INTRODUCTION...

Plus en détail

CHAPITRE PREMIER Généralités

CHAPITRE PREMIER Généralités Règlement d'introduction de la loi fédérale sur le nouveau régime de financement des soins Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel, vu la loi fédérale sur l'assurance-maladie (LAMal),

Plus en détail

Directives-cadres relatives à la formation continue en HES-SO. Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale,

Directives-cadres relatives à la formation continue en HES-SO. Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, Directives-cadres relatives à la formation continue en HES-SO Version du 9 mai 008 Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu la loi fédérale sur les hautes écoles spécialisées

Plus en détail

Contre-propositions à l Initiative populaire «Pour la baisse des primes d assurance-maladie dans l assurance de base» (05.055) : prise de position

Contre-propositions à l Initiative populaire «Pour la baisse des primes d assurance-maladie dans l assurance de base» (05.055) : prise de position CONSEIL D ETAT Château cantonal 1014 Lausanne Conseil des Etats Commission de la sécurité sociale et de la santé publique Palais fédéral 3003 Berne Réf. : MFP/15000500 Lausanne, le 24 octobre 2007 Contre-propositions

Plus en détail

Donner une valeur à l expérience professionnelle

Donner une valeur à l expérience professionnelle Validation des acquis VAE Donner une valeur à l expérience professionnelle Franco RIVA selon le guide national de l'office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Introduction

Plus en détail

Sans informatique plus rien ne fonctionne! Les professions des ICT : des métiers d avenir

Sans informatique plus rien ne fonctionne! Les professions des ICT : des métiers d avenir Sans informatique plus rien ne fonctionne! Les professions des ICT : des métiers d avenir Informatique : des carrières prometteuses Comment devenir informaticien? Que ce soit dans le cadre de nos loisirs

Plus en détail

L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art. 63 de la Constitution 1, vu le message du Conseil fédéral du 6 septembre 2000 2, arrête:

L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art. 63 de la Constitution 1, vu le message du Conseil fédéral du 6 septembre 2000 2, arrête: Loi fédérale sur la formation professionnelle (LFPr) du 13 décembre 2002 (Etat le 1 er janvier 2015) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art. 63 de la Constitution 1, vu le message du

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. 2005-2007 Certificat de Formation continue en Education Thérapeutique du Patient à l Université de Genève - Suisse

CURRICULUM VITAE. 2005-2007 Certificat de Formation continue en Education Thérapeutique du Patient à l Université de Genève - Suisse 1 CURRICULUM VITAE DONNEES PERSONNELLES Nom : WALGER Prénom : Olivier Adresse privée : Foyards 58 2300 La Chaux-de-Fonds Suisse Nationalité : Française. Titulaire d un permis C d établissement depuis 1992

Plus en détail

Family Assurance complémentaire pour les traitements ambulatoires. Conditions complémentaires (CC) Edition de janvier 2004 (version 2013)

Family Assurance complémentaire pour les traitements ambulatoires. Conditions complémentaires (CC) Edition de janvier 2004 (version 2013) Family Assurance complémentaire pour les traitements ambulatoires Conditions complémentaires (CC) Edition de janvier 2004 (version 2013) But et bases légales Family couvre les frais des traitements ambulatoires

Plus en détail

Bilan et perspective: le point de vue du SEFRI

Bilan et perspective: le point de vue du SEFRI Bilan et perspective: le point de vue du SEFRI Josef Widmer Directeur suppléant du Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation (SEFRI) Conférence d automne de la formation professionnelle

Plus en détail

Directive 05_04 Prise en compte des études déjà effectuées

Directive 05_04 Prise en compte des études déjà effectuées Haute école pédagogique Comité de Direction Avenue de Cour CH 04 Lausanne www.hepl.ch Directives du Comité de direction Chapitre 05 : Filières de formation Directive 05_04 Prise en compte des études déjà

Plus en détail

Profil B ou profil E? Aide à la décision

Profil B ou profil E? Aide à la décision Employée/Employé de commerce CFC Profil B ou profil E? Aide à la décision Introduction Le présent document sert d aide pour les acteurs qui participent au choix de la voie de formation la plus appropriée

Plus en détail

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 26 septembre 2011 Employée de commerce CFC/Employé de commerce CFC Kauffrau EFZ/Kaufmann EFZ

Plus en détail

Soins résidentiels aux personnes âgées. Bases pour l octroi de l autorisation d exploiter

Soins résidentiels aux personnes âgées. Bases pour l octroi de l autorisation d exploiter Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale du canton de Berne (SAP) Office des personnes âgées et handicapées (OPAH) Division Personnes âgées Soins résidentiels aux personnes âgées Bases

Plus en détail

Le financement de la formation professionnelle du point de vue des organisations du monde du travail

Le financement de la formation professionnelle du point de vue des organisations du monde du travail Le financement de la formation professionnelle du point de vue des organisations du monde du travail Christine Davatz, vice-directrice de l'usam et présidente du SQUF, Réseau des employeurs pour la formation

Plus en détail

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 20 août 2009 86912 Assistante dentaire CFC/Assistant dentaire CFC Dentalassistentin EFZ/Dentalassistent

Plus en détail

Modification de la loi fédérale sur l assurance-maladie (adaptation de dispositions ayant une portée internationale)

Modification de la loi fédérale sur l assurance-maladie (adaptation de dispositions ayant une portée internationale) CONSEIL D ETAT Château cantonal 1014 Lausanne Office fédéral de la santé publique Unité de direction Assurance maladie et accidents Division Surveillance de l assurance Hessstrasse 27E 3003 Berne Réf.

Plus en détail

Demande d enregistrement

Demande d enregistrement Demande d enregistrement pour devenir membre ordinaire ou pour la reconnaissance dans une nouvelle catégorie de membre de l ASMTA - Association Suisse des Praticiens en Médecine et Thérapie Ayurvédique

Plus en détail

la désignation du titre de «technicien diplômé ES»

la désignation du titre de «technicien diplômé ES» Etat des lieux de la désignation du titre de «technicien diplômé ES» Résumé (Management Summary) Avril 2006 Impressum Herausgeber: Bundesamt für Berufsbildung und Technologie BBT Sprachen: Deutsch, Management

Plus en détail

Conditions d octroi de l agrément pour l exercice de l activité d assurance

Conditions d octroi de l agrément pour l exercice de l activité d assurance Département fédéral des finances DFF Office fédéral des assurances privées OFAP Conditions d octroi de l agrément pour l exercice de l activité d assurance Institution d assurance sur la vie Entreprises

Plus en détail

HFVESA. Ecole supérieure assurance (ESA) Höhere Fachschule Versicherung Ecole supérieure assurance. Une coopération entre l AFA et AKAD Business

HFVESA. Ecole supérieure assurance (ESA) Höhere Fachschule Versicherung Ecole supérieure assurance. Une coopération entre l AFA et AKAD Business HFVESA Höhere Fachschule Versicherung Ecole supérieure assurance Une coopération entre l AFA et AKAD Business Ecole supérieure assurance (ESA) 2 Selon l Office fédéral de la formation professionnelle et

Plus en détail

Session d automne des Chambres fédérales : 2ème semaine

Session d automne des Chambres fédérales : 2ème semaine Session d automne des Chambres fédérales : 2ème semaine Répartition des réserves d or et des bénéfices de la Banque nationale 4 octobre 2004 Numéro 37/2 Session d automne des Chambres fédérales : 2e semaine

Plus en détail

Loi sur l'assurance-maladie LAMal (y compris OAMal et OPAS)

Loi sur l'assurance-maladie LAMal (y compris OAMal et OPAS) Loi sur l'assurance-maladie LAMal (y compris OAMal et OPAS) Sommaire 1. Termes LAMal art.... 1.1. Maladie... 1.. Accident... 1.3. Maternité.... Extraits importants de la LAMal pour le travail de physiothérapeute

Plus en détail

Etat des lieux et recommandations du SEFRI. «Dénomination des titres en anglais pour les diplômes de la formation professionnelle»

Etat des lieux et recommandations du SEFRI. «Dénomination des titres en anglais pour les diplômes de la formation professionnelle» Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation SEFRI Etat des lieux et recommandations du SEFRI «Dénomination

Plus en détail