ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE"

Transcription

1 ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE Séminaire de préparation à la retraite UNOG 26/03/2015 1

2 ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE Sommaire Le système de Sécurité Sociale (SS) en France Les valeurs et principes de base de la SS Le statut de la SS Le fonctionnement L assurance maladie L affiliation à l assurance maladie La prise en charge des soins de santé L assurance retraite Généralités Conditions de départ, calcul de la retraite, cumul emploiretraite Paiement de la retraite et prélèvements sociaux Retraite complémentaire, droit à l information retraite 2

3 VALEURS ET PRINCIPES DE BASE DE LA SECURITE SOCIALE Les 4 valeurs fondatrices de la Sécurité sociale Solidarité,Responsabilité, Unité, Universalité Les principes de base On cotise selon ses moyens et on reçoit selon ses besoins Les cotisations d aujourd hui financent les besoins d aujourd hui selon le principe du transfert Les actifs d aujourd hui cotisent pour les retraités d aujourd hui, selon le principe de la répartition 3

4 STATUT DE LA SECURITE SOCIALE La sécurité sociale est une mission de service public. Elle est gérée depuis 1947 par les régimes dits «de base» dont les 3 principaux sont: le Régime général : travailleurs salariés de l industrie et du commerce la MSA : non-salariés et salariés de l agriculture le RSI : les travailleurs indépendants La profession exercée détermine le régime auquel on appartient. 4

5 FONCTIONNEMENT DE LA SECURITE SOCIALE La sécurité sociale est gérée par les partenaires sociaux : Organisations syndicales salariales et patronales. L intervention de l Etat est de plus en plus importante: Déficits depuis le milieu des années 1970; extension de la couverture sociale vers l universalisation depuis la fin des années 1980 Fixation du niveau de cotisations et des conditions d accès aux droits Conventions d objectifs, impôts et taxes 5

6 AFFILIATION A L ASSURANCE MALADIE Principe Toute personne affiliée à un régime de sécurité sociale a un droit ouvert à l assurance maladie A défaut, affiliation CMU de base Différentes catégories d assurés sociaux Les personnes en activité Les personnes sans activité: chômeurs, invalides, étudiants, Les retraités, Et leurs ayants droit 6

7 AFFILIATION A L ASSURANCE MALADIE Règles applicables aux retraités d une organisation internationale (OI) Retraité d une OI, sans carrière en France et résidant en France affiliation auprès de l assurance maladie de l OI Ou affiliation au titre d une pension de base émanant d un pays UE/EEE/Suisse ou convention bilatérales Ou affiliation à la CMU de base 7

8 L AFFILIATION A L ASSURANCE MALADIE Règles applicables aux retraités d une organisation internationale (OI) Retraité d une OI, et d un régime français de sécurité sociale (régime de base) Résidence en France: affiliation auprès de l assurance maladie de l OI ou auprès du régime français qui sert la retraite Résidence en Suisse: affiliation auprès de l assurance maladie de l OI ou à défaut, application des dispositions européennes (droit ouvert en Suisse par transfert du droit à l assurance lié à la pension française) 8

9 PRISE EN CHARGE DES SOINS DE SANTE Les principes de base Liberté du choix du praticien, choix d un médecin traitant Participation forfaitaire sur les actes médicaux et franchises médicales sur les médicaments Base de remboursement et ticket modérateur Les prestations servies Frais d actes médicaux: médecins, dentistes, biologistes, auxiliaires médicaux, Frais d hospitalisation, de rééducation, Frais d appareillage, médicaments, 9

10 PRISE EN CHARGE DES SOINS DE SANTE Des exonérations possibles: affections de longue durée, soins coûteux, hospitalisations> à 31 jours, La pratique du tiers payant: pas d avance de frais en fonction des actes ou de l affection médicale L assurance complémentaire santé: assurance facultative permettant d obtenir un remboursement complémentaire. prise en charge du ticket modérateur voire plus selon les garanties du contrat La prévention santé: vaccination contre la grippe, dépistage des cancers, lutte contre les conduites addictives, prévention bucco dentaire 10

11 L AFFILIATION A L ASSURANCE MALADIE La carte vitale Justifie des droits du titulaire de la carte et de ses ayant droits. Doit être présentée à tous les professionnels de santé. S utilise uniquement en France y compris pour des résidents suisses qui bénéficient d un transfert de droit lié à une pension française. Remplace les feuilles de soins papier Réduit les délais de remboursement Carte sécurisée et identifiée: comporte la photo de l assuré Ce n est pas une carte de paiement 11

12 GENERALITES DU SYSTEME DES RETRAITES Système de retraite basé pour l essentiel sur le principe de la répartition Affiliation obligatoire à la retraite de base et complémentaire Retraites payées par chaque organisme auprès duquel ont été versées les cotisations selon activité exercée (régime unique à compter de 2017) Dépôt d une demande retraite obligatoire 12

13 CONDITIONS DE DEPART A LA RETRAITE La retraite de base et complémentaire obligatoire est liée à la durée d activité, à l âge et au niveau de revenus perçus ou déclarés. L âge minimum de départ est appelé «âge légal». Il est fonction de l année de naissance ( 60 ans pour une personne née en janvier 1951, 62 ans pour une personne née en 1955) 13

14 CALCUL DE LA RETRAITE DE BASE DES SALARIES Durée d assurance: 2 notions La durée d assurance dans le régime qui liquide la pension La durée d assurance tous régimes confondus pour déterminer le taux de liquidation de la pension Taux de liquidation le «taux plein» = 50% pour une carrière complète (160 trimestres pour la génération 1948, 164 trimestres pour la génération 1952, ) Salaire annuel moyen salaire annuel moyen calculé à partir des salaires des meilleures années de la carrière (25 meilleures années pour les générations 1948 et suivantes) 14

15 CALCUL DE LA RETRAITE DE BASE DES SALARIES Formule de calcul salaire annuel moyen X taux de liquidation X nombre de trimestres dans le régime / durée de référence correspondant à la génération 15

16 CALCUL DE LA RETRAITE DE BASE DES SALARIES EXEMPLE: Assuré né le 25/10/1953: Âge légal de départ à 61 ans et 2 mois soit au plus tôt le 1er janvier 2015 Durée de carrière pour «taux plein»: 165 trimestres Carrière: Régime général (RG) : 20 trimestres, Régime agricole (RA) : 92 trimestres Organisation internationale: 56 trimestres soit au total 168 trimestres > durée assurance pour taux plein Montant retraite annuelle en France: Régime général= SAM RG x 50% x 168 T / 20 T Régime agricole = SAM RA x 50% x 168 T / 92 T 16

17 MAJORATIONS DE LA RETRAITE Majoration de trimestres supplémentaires pour les parents ayant eu ou élevé au moins 1 enfant Pour les femmes, validation de 4 trimestres par enfant au titre de la maternité Pour les parents, validation de 4 trimestres au titre de l éducation des enfants ou de l adoption qui peut être répartie entre les 2 parents Pour les parents d enfants handicapés, possibilité de validation jusqu à 8 trimestres Validation gratuite des périodes d interruption professionnelle Chômage, maladie, maternité, accident, service militaire Assurance vieillesse des parents au foyer Majoration du montant de la retraite Pour les parents ayant eu ou élevé 3 enfants et plus pendant 9 ans avant leur 16ème anniversaire (10% dans la plupart des cas) Surcôte (1.25% par trimestre supplémentaire d activité) 17

18 CUMUL EMPLOI - RETRAITE Possibilité de reprise d une activité professionnelle Cumul total de la retraite et des revenus d activité Sous réserve d avoir fait liquider ses droits à la retraite tous régimes confondus (base et complémentaire, en France et à l étranger) Et d avoir atteint l âge légal de départ et justifier d une carrière complète Cumul partiel dans des situations particulières 18

19 PENSIONS DE REVERSION La pension de réversion correspond à une partie de la retraite dont bénéficiait ou aurait pu bénéficier l'assuré décédé. Elle est versée, si certaines conditions sont remplies, au conjoint survivant, ex-conjoint(s). 19

20 PAIEMENT DE LA RETRAITE Paiement mensuel à terme échu Révision du montant revalorisation annuelle Prélèvements sociaux CSG, CRDS contribution additionnelle de solidarité pour l autonomie (CASA) 20

21 LA RETRAITE COMPLEMENTAIRE Affiliation obligatoire Cotisations versées auprès de l AGIRC et ARRCO (cadres et non cadres) Pension calculée sur la base d un système de points Le nombre de points acquis est multiplié par la valeur du point en vigueur à la date d effet de la pension 21

22 DROIT A L INFORMATION RETRAITE Mise en œuvre par l ensemble des régimes obligatoires (retraite de base et complémentaire) Envoi de documents différents selon l âge : Une information aux nouveaux salariés un relevé de situation individuelle (RIS) à 35, 40, 45 et 50 ans ; une estimation indicative globale (EIG) à 57 et à 62 ans, puis tous les 5 ans jusqu'au départ à la retraite Rendez-vous personnalisé dès l âge de 45 ans 22

23 TOUTES LES INFORMATIONS SUR LA SECURITE SOCIALE Tous les organismes de sécurité sociale disposent de sites Internet qui ont pour vocation de développer l information sur les droits sociaux. Ils permettent également de faire des démarches en ligne

24 MERCI DE VOTRE ATTENTION 24

ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE

ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE Séminaire de préparation à la retraite ONU Genève 09/04/2014 ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE Sommaire Le système de Sécurité Sociale en France Les différents régimes de sécurité

Plus en détail

LA SECURITE SOCIALE EN FRANCE

LA SECURITE SOCIALE EN FRANCE LA SECURITE SOCIALE EN FRANCE La Sécurité sociale française, créée en 1945, repose sur le principe de la solidarité nationale où chacun est aidé pour faire face aux aléas de la vie. Ainsi, elle couvre

Plus en détail

LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL

LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL FICHE 4 LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL Age légal : âge à partir duquel un assuré est en droit de demander sa mise à la retraite. L âge légal de départ en retraite est actuellement de 60

Plus en détail

Votre retraite française, comment l optimiser. UFE Tokyo 21 octobre 2015

Votre retraite française, comment l optimiser. UFE Tokyo 21 octobre 2015 Votre retraite française, comment l optimiser UFE Tokyo 21 octobre 2015 Sommaire Introduction Les principales règles Les carrières internationales Négociations à l Arrco et à l Agirc Les principales questions

Plus en détail

Conditions de liquidation des allocations Agirc et Arrco

Conditions de liquidation des allocations Agirc et Arrco Annexe 1 Conditions de liquidation des allocations Agirc et Arrco Sommaire 1. Âge de la retraite 1.1 Âge de la retraite 1.2 Liquidation anticipée de la retraite 2. Ouverture du droit à retraite complémentaire

Plus en détail

Convention collective de la Production. de Films d Animation. Annexe régime de prévoyance

Convention collective de la Production. de Films d Animation. Annexe régime de prévoyance Convention collective de la Production de Films d Animation Annexe régime de prévoyance OBJET : La présente annexe a pour objet de définir les conditions de prestations et de cotisations du régime de prévoyance

Plus en détail

Bilan descriptif relatif aux mesures de décote, surcote. et de cumul emploi retraite au régime général. Direction de la Sécurité sociale

Bilan descriptif relatif aux mesures de décote, surcote. et de cumul emploi retraite au régime général. Direction de la Sécurité sociale CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 26 janvier 2011-9 h 30 «Prolongation d'activité, liberté de choix et neutralité actuarielle : décote, surcote et cumul emploi retraite» Document N

Plus en détail

La poursuite d activité au-delà de 60 ans. Surcote, retraite progressive, cumul emploi-retraite,...

La poursuite d activité au-delà de 60 ans. Surcote, retraite progressive, cumul emploi-retraite,... La poursuite d activité au-delà de 60 ans Surcote, retraite progressive, cumul emploi-retraite,... Sachez que pour votre retraite, vous avez le choix Ainsi, grâce aux nouvelles mesures «emploi des seniors»*,

Plus en détail

Le point. sur... Quelques points de la réforme 2014 de la retraite CNRACL (mise à jour) Retraite. Constitution du droit. a) Catégorie sédentaire :

Le point. sur... Quelques points de la réforme 2014 de la retraite CNRACL (mise à jour) Retraite. Constitution du droit. a) Catégorie sédentaire : Le point Nov. 2014 N 2014/17 sur... Mot-clé : Retraite Quelques points de la réforme 2014 de la retraite CNRACL (mise à jour) Ce qui change a été surligné Constitution du droit a) Catégorie sédentaire

Plus en détail

Les élus de la CARMF (au 15/01/2013)

Les élus de la CARMF (au 15/01/2013) Les élus de la CARMF (au 15/01/2013) 2 Collèges Délégués Administrateurs Cotisants 565 19 Retraités 183 2 Conjoints survivants retraités 32 1 Invalidité-décès 18 1 Total 798 23 Présentés par le CNO _ 2

Plus en détail

LE DISPOSITIF DE CUMUL EMPLOI / RETRAITE

LE DISPOSITIF DE CUMUL EMPLOI / RETRAITE 09/09/09 LE DISPOSITIF DE CUMUL EMPLOI / RETRAITE fiches pratiques SOMMAIRE introduction le cumul emploi-retraite dans le régime général de la sécurité sociale 1. Conditions d ouverture du droit au cumul

Plus en détail

Actualité de la retraite 19/03/2015

Actualité de la retraite 19/03/2015 Actualité de la retraite 19/03/2015 Nos caractéristiques Un groupe de protection sociale «paritaire», à but non lucratif Qui se distingue par : sa vocation professionnelle sa taille humaine son centre

Plus en détail

VOTRE RETRAITE BIEN PRÉPARER EXPERTS-COMPTABLES COMMISSAIRES AUX COMPTES

VOTRE RETRAITE BIEN PRÉPARER EXPERTS-COMPTABLES COMMISSAIRES AUX COMPTES CAISSE D ASSURANCE VIEILLESSE DES EXPERTS-COMPTABLES ET DES COMMISSAIRES AUX COMPTES BIEN PRÉPARER VOTRE RETRAITE 2015 EXPERTS-COMPTABLES COMMISSAIRES AUX COMPTES BIEN PRÉPARER VOTRE RETRAITE 2015 Afin

Plus en détail

Racheter des trimestres de retraite

Racheter des trimestres de retraite Racheter des trimestres de retraite > > > > À défaut de justifier avoir cotisé suffisamment longtemps, le montant de la retraite est amputé par l application d une décote. Une des grandes innovations de

Plus en détail

La retraite des praticiens hospitaliers

La retraite des praticiens hospitaliers La retraite des praticiens hospitaliers Dr POLI Psychiatre Président du SPEP Vice Président INPH Paris 27 janvier 2012 1 Solidarité intergénération ration Régime de base : unité de compte le trimestre

Plus en détail

Et si je préparais...... ma retraite?

Et si je préparais...... ma retraite? Et si je préparais...... ma retraite? l enseignant supplément n 191 décembre 2015 Demain, ma retraite Adhérent, vous pouvez bénéficier d une aide spécifique et d une estimation de votre pension (p.8).

Plus en détail

Séance d information Actifs. Direction des Retraites et de la Solidarité

Séance d information Actifs. Direction des Retraites et de la Solidarité Direction des Retraites et de la Solidarité 2015 La retraite en France Assurance Retraite (Régime Général de la Sécurité Sociale) 2 Sommaire Introduction La CNRACL Caisse nationale de retraites des agents

Plus en détail

L ESSENTIEL RETRAITE RÉSERVÉ AUX EntREpRiSES AdhÉREntES du GRoUpE AGRiCA

L ESSENTIEL RETRAITE RÉSERVÉ AUX EntREpRiSES AdhÉREntES du GRoUpE AGRiCA L ESSENTIEL RETRAITE RÉSERVÉ AUX entreprises adhérentes du Groupe AGRICA SoMMAiRE AGRICA ET VOTRE ENVIRONNEMENT RETRAITE 1 LA RETRAITE DE BASE 2 LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE 3 L ÉPARGNE RETRAITE ENTREPRISE

Plus en détail

REFORME DES RETRAITES 2010 CE QUI CHANGE POUR LES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE

REFORME DES RETRAITES 2010 CE QUI CHANGE POUR LES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE RETRAITE NOTE D' INFORMATION N 2011-21 (mise à jour 5 juillet 2012) Nouveautés surlignées en jaune REFORME DES RETRAITES 2010 CE QUI CHANGE POUR LES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE L'âge de départ AVANT

Plus en détail

Les conditions d ouverture des droits à retraite et d obtention du taux plein. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Les conditions d ouverture des droits à retraite et d obtention du taux plein. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 novembre 2014 à 9 h 30 «Ages légaux de la retraite, durée d assurance et montant de pension» Document n 3 Document de travail, n engage pas le

Plus en détail

Salon des transfrontaliers mars 2015. Caisse d assurance retraite et de la santé au travail

Salon des transfrontaliers mars 2015. Caisse d assurance retraite et de la santé au travail Salon des transfrontaliers mars 2015 Caisse d assurance retraite et de la santé au travail La retraite du régime général La Sécurité Sociale Maladie - AT/MP Maternité - Invalidité Vieillesse Décès Charges

Plus en détail

Départs en retraite avec décote : des situations contrastées entre les hommes et les femmes

Départs en retraite avec décote : des situations contrastées entre les hommes et les femmes n o 28 03 / 2015 études, recherches et statistiques de la Cnav étude Julie Vanriet- Margueron, Cnav Départs en retraite avec décote : des situations contrastées entre les hommes et les femmes Lorsqu un

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord interprofessionnel

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord interprofessionnel MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord interprofessionnel EXPLOITATIONS ET ENTREPRISES AGRICOLES (Sarthe) ACCORD DU 14 DÉCEMBRE 2010 RELATIF À LA

Plus en détail

Retraite anticipée pour travailleur handicapé

Retraite anticipée pour travailleur handicapé Retraite anticipée pour travailleur handicapé Le droit à un départ en retraite avant 60 ans a été ouvert dans le cadre de la réforme des retraites de 2003. Les règles ont été modifiées deux fois depuis.

Plus en détail

CIRCULAIRE N DSS/DACI/2012/127

CIRCULAIRE N DSS/DACI/2012/127 Ministère du travail, de l'emploi et de la santé Ministère du budget, des comptes publics et de la réforme de l'etat Ministère des solidarités et de la cohésion sociale DIRECTION DE LA SECURITE SOCIALE

Plus en détail

Les notions de base. Réforme des retraites. Définitions et Tableaux CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

Les notions de base. Réforme des retraites. Définitions et Tableaux CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Les notions de base Année d ouverture du droit à pension ou année de référence: c est l année à partir de laquelle le fonctionnaire remplit toutes les conditions (âge et durée de service) pour bénéficier

Plus en détail

Présentation de la législation sur la réversion. Caisse Nationale d Assurance Vieillesse Direction Statistiques et prospective

Présentation de la législation sur la réversion. Caisse Nationale d Assurance Vieillesse Direction Statistiques et prospective CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 09 juillet 2008-9 h 30 «Evolution des droits familiaux et conjugaux ; niveau de vie au moment du veuvage» Document N 14 Document de travail, n engage

Plus en détail

La retraite des fonctionnaires internationaux

La retraite des fonctionnaires internationaux Ministère du travail, de l emploi et de la santé Ministère du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l Etat Ministère des solidarités et de la cohésion sociale Rencontres

Plus en détail

Les régimes de retraite de l enseignement privé

Les régimes de retraite de l enseignement privé 1 Les régimes de retraite de l enseignement privé TOURS le 6 novembre 2013 2 Préparer sa retraite, c est se poser deux questions A quel âge partir? Quel sera le montant de ma pension? 3 L âge légal de

Plus en détail

Mesdames et messieurs les directeurs des caisses d'assurance retraite et de la santé au travail et des caisses générales de sécurité sociale

Mesdames et messieurs les directeurs des caisses d'assurance retraite et de la santé au travail et des caisses générales de sécurité sociale Circulaire Objet : dont la date d effet est fixée à compter du 1 er janvier 2015 Référence : 2014-65 Date : 23 décembre 2014 Direction juridique et de la réglementation nationale Département réglementation

Plus en détail

Artisans, industriels et commerçants. Le guide de votre retraite

Artisans, industriels et commerçants. Le guide de votre retraite Artisans, industriels et commerçants Le guide de votre retraite Édition 2015 LE GUIDE 2015 DE VOTRE RETRAITE Sommaire Vos droits à la retraite 4 Le calcul de votre retraite 14 La demande de votre retraite

Plus en détail

La retraite du Médecin LES REGIMES OBLIGATOIRES

La retraite du Médecin LES REGIMES OBLIGATOIRES La retraite du Médecin LES REGIMES OBLIGATOIRES Le système de retraite français Le système de retraite français Assurance facultative par capitalisation Régime supplémentaire éventuel (conventionnel ou

Plus en détail

1. Principe et portée. Circulaire n 2015/01 du 09/01/2015 La décote

1. Principe et portée. Circulaire n 2015/01 du 09/01/2015 La décote Circulaire n 2015/01 du 09/01/2015 La décote 1. Principe et portée 2. Cas de non-application de la décote 3. Tableaux des durées d assurance requises, des coefficients de décote et des âges d annulation

Plus en détail

RÉFORMES DES RETRAITES : QUELLES EVOLUTIONS? QUEL ACCOMPAGNEMENT CLIENT? Réunion cabinet. Atelier AG du 10.07.2014

RÉFORMES DES RETRAITES : QUELLES EVOLUTIONS? QUEL ACCOMPAGNEMENT CLIENT? Réunion cabinet. Atelier AG du 10.07.2014 RÉFORMES DES RETRAITES : QUELLES EVOLUTIONS? QUEL ACCOMPAGNEMENT CLIENT? Réunion cabinet Atelier AG du 10.07.2014 Direction opérations commerciales- FG- 18.04.2014 PRESENTATION GROUPE Direction opérations

Plus en détail

LA RETRAITE C EST À VIE SYNTEC PHILIPPE SAUVANT CONSULTANTS

LA RETRAITE C EST À VIE SYNTEC PHILIPPE SAUVANT CONSULTANTS LA RETRAITE C EST À VIE SYNTEC PHILIPPE SAUVANT CONSULTANTS 36 Ave Charles de Gaulle 92200-NEUILLY SUR SEINE tel 01 47 45 08 13 Courriel : maretraite@sauvant.org - www.sauvant.org 1 QUI SONT LES AFFILIÉ(E)S

Plus en détail

ACCORD DU 11 AVRIL 2008

ACCORD DU 11 AVRIL 2008 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective nationale IDCC : 2768. PHARMACIENS DU RÉGIME MINIER (27 juin 1990) ACCORD DU

Plus en détail

CCN ASSISTANTS MATERNELS

CCN ASSISTANTS MATERNELS CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ASSISTANTS MATERNELS DU PARTICULIER EMPLOYEUR du 1 er juillet 2004 étendu le 17 décembre 2004 ANNEXE II Accord de prévoyance Préambule Cet accord détermine les conditions

Plus en détail

Le cumul. «Emploi / Retraite»

Le cumul. «Emploi / Retraite» Le cumul «Emploi / Retraite» Le jeudi 17 octobre 2013 de 18h30 à 20h30, au Château de Brindos, 1 Allée du château à Anglet Pascal SOULAINE, spécialiste de la protection sociale Année 2013 Les différents

Plus en détail

APPLICABLES AUX STAGIAIRES ENTRES EN FORMATION A COMPTER DU 1 er JANVIER 2015

APPLICABLES AUX STAGIAIRES ENTRES EN FORMATION A COMPTER DU 1 er JANVIER 2015 MODALITES D INTERVENTION DE LA REGION MIDI-PYRENEES RELATIVES AU VERSEMENT DE LA REMUNERATION DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE, LA PRISE EN CHARGE DE LA PROTECTION SOCIALE ET LE VERSEMENT

Plus en détail

La retraite des personnels de l enseignement privé

La retraite des personnels de l enseignement privé Version juin 2012 1 La retraite des personnels de l enseignement privé Le SPELC, premier syndicat de l enseignement privé en région Centre 2 Avant de commencer La réforme des retraites, tant redoutée,

Plus en détail

Une protection sociale adaptée aux travailleurs indépendants

Une protection sociale adaptée aux travailleurs indépendants Une protection sociale adaptée aux travailleurs indépendants 1 Les prestations 2 Les prestations maladie-maternité 1/2 Les prestations maladie en nature (médicaments, honoraires ) sont les mêmes que les

Plus en détail

Pensions de réversion. Mémento des droits des personnels des EPST Sntrs-Cgt

Pensions de réversion. Mémento des droits des personnels des EPST Sntrs-Cgt Mémento des droits des personnels des EPST Sntrs-Cgt E7 Pensions de réversion A. Réversion de pension de titulaire 1. Les droits du conjoint survivant 2. Les droits des orphelins 3. Les droits de l ancien

Plus en détail

Régime général Sécurité sociale. Prévoyance - retraite. Mémotarifs. Santé. Régimes de retraite complémentaire. Pension Sécurité sociale.

Régime général Sécurité sociale. Prévoyance - retraite. Mémotarifs. Santé. Régimes de retraite complémentaire. Pension Sécurité sociale. 1 Régimes de retraite complémentaire 2 3 4 5 6 7 8 >> ARRCO >> AGIRC Pension Majorations Surcote et décote Réversion (sous conditions de ressources) Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA)

Plus en détail

ASSURANCE COMPLEMENTAIRE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE RELEVANT DE L ACCORD NATIONAL DU 10 JUIN 2008 GUIDE EMPLOYEUR

ASSURANCE COMPLEMENTAIRE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE RELEVANT DE L ACCORD NATIONAL DU 10 JUIN 2008 GUIDE EMPLOYEUR ASSURANCE COMPLEMENTAIRE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE RELEVANT DE L ACCORD NATIONAL DU 10 JUIN 2008 GUIDE EMPLOYEUR Janvier 2014 Votre site dédié: www.anips.fr Votre plate

Plus en détail

Une Couverture Santé pour tous

Une Couverture Santé pour tous Une Couverture Santé pour tous Les dispositifs - la CMU (Couverture Maladie Universelle de base) - la CMU-C (Couverture Maladie Universelle Complémentaire) - l ACS (Aide pour une Complémentaire Santé)

Plus en détail

Institution de prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale, agréée par les Ministères du Travail et de l'agricultur Membre du GIE AG2R

Institution de prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale, agréée par les Ministères du Travail et de l'agricultur Membre du GIE AG2R AG2R PRÉVOYANCE Institution de prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale, agréée par les Ministères du Travail et de l'agricultur Membre du GIE AG2R BULLETIN D'ADHESION PREVOYANCE BULLETIN N

Plus en détail

le cumul emploi-retraite

le cumul emploi-retraite vous êtes retraité militaire, quelle que soit la date d effet de votre pension ou vous êtes retraité civil de l etat et votre première pension DE L ÉTAT OU d un régime de base (1) (CNAV, MSA, RSI, CNAVPL...)

Plus en détail

NOTE D INFORMATION 2008/17 du 30 décembre 2008

NOTE D INFORMATION 2008/17 du 30 décembre 2008 NOTE D INFORMATION 2008/17 du 30 décembre 2008 Financement de la Sécurité Sociale pour 2009 Adoption définitive de la loi (validation du Conseil Constitutionnel) I Cotisations et contributions A Forfait

Plus en détail

Régimes de retraites : notions essentielles et principales évolutions

Régimes de retraites : notions essentielles et principales évolutions Régimes de retraites : notions essentielles et principales évolutions Annie JOLIVET IRES et CREAPT-CEE Séminaire OMNES Roissy, 6-7 juillet 2010 1. Principales caractéristiques Répartition et principe de

Plus en détail

Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20

Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Suède Merci de citer ce chapitre comme suit :

Plus en détail

La présente circulaire s applique à toutes les demandes de rachat reçues à compter du 1er juillet 2008.

La présente circulaire s applique à toutes les demandes de rachat reçues à compter du 1er juillet 2008. Circulaire n 2015/03 du 12/01/2015 Rachat d années d études 1. Principe 2. Périodes donnant lieu à rachat 3. Conséquences du rachat 4. Modalités pratiques de rachat 5. Remboursement des cotisations versées

Plus en détail

Couverture sociale des élus locaux Date d effet : 1 er janvier 2014

Couverture sociale des élus locaux Date d effet : 1 er janvier 2014 Elus locaux Note d information n 14-05 du 14 janvier 2014 Mise à jour du 03/04/2014 Couverture sociale des élus locaux Date d effet : 1 er janvier 2014 Références Article 18 de la loi de financement de

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-080

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-080 PARIS, le 07/06/2007 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2007-080 OBJET : Arbitres et juges - Obligations et modalités déclaratives. TEXTE A ANNOTER

Plus en détail

Le guide de la retraite du salarié 2007

Le guide de la retraite du salarié 2007 A V E X P E R T E I N S I E R E T R A I T E Le guide de la retraite du salarié 2007 EDITO Madame, Monsieur, Avec votre bilan retraite, nous vous remettons ce guide qui contribuera à éclaircir le monde

Plus en détail

ACCORD DEPARTEMENTAL SUR LE REGIME DE PREVOYANCE DES SALARIES AGRICOLES NON CADRES DES EXPLOITATIONS ET ENTREPRISES AGRICOLES DU NORD

ACCORD DEPARTEMENTAL SUR LE REGIME DE PREVOYANCE DES SALARIES AGRICOLES NON CADRES DES EXPLOITATIONS ET ENTREPRISES AGRICOLES DU NORD ACCORD DEPARTEMENTAL SUR LE REGIME DE PREVOYANCE DES SALARIES AGRICOLES NON CADRES DES EXPLOITATIONS ET ENTREPRISES AGRICOLES DU NORD Les organisations professionnelles et syndicales ci-après : - La Fédération

Plus en détail

La retraite, comment en bénéficier?

La retraite, comment en bénéficier? Salariés agricoles La retraite, comment en bénéficier? Je prépare ma retraite RETRAITE Je suis, salarié agricole cadre ou non cadre Sommaire De quoi est composée ma retraite? p.3 Ma retraite à taux plein,

Plus en détail

Quel sera le montant de ma retraite?

Quel sera le montant de ma retraite? Salariés I MARS 2016 I Quel sera le montant de ma retraite? B Le montant de ma retraite B Le taux plein B Améliorer ma retraite Quel sera le montant de ma retraite? Vous êtes ou avez été salarié du secteur

Plus en détail

entreprise MAXIMA ENTREPRISE

entreprise MAXIMA ENTREPRISE MAXIMA ENTREPRISE FICHE PRODUIT OBJET DE LA GARANTIE Couvertures santé et prévoyance collectives. GARANTIES Complémentaire santé Capital décès Invalidité Permanente et Totale (IPT) Incapacité temporaire

Plus en détail

REFORME DES RETRAITES DES OUVRIERS D'ETAT : CE QUI DOIT CHANGER

REFORME DES RETRAITES DES OUVRIERS D'ETAT : CE QUI DOIT CHANGER REFORME DES RETRAITES DES OUVRIERS D'ETAT : CE QUI DOIT CHANGER en attente de la parution des décrets d'application THEMES AVANT LA REFORME APRES LA REFORME Constitution du droit à pension Durée de service

Plus en détail

Revalorisation des bases mensuelles de calcul des allocations familiales.

Revalorisation des bases mensuelles de calcul des allocations familiales. Direction des Ressources Humaines Direction de l'economie RH et des Ressources Contact GASPAR Emilia Tél : 01 55 44 24 36 Fax : Email : Destinataires Direction Générale de l'enseigne de La Poste Direction

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 9101. EXPLOITATIONS DE POLYCULTURE ET D ÉLEVAGE ET COOPÉRATIVES D UTILISATION DE MATÉRIEL

Plus en détail

[ Exonérations & aides à l emploi ] Jeunes entreprises innovantes À JOUR AU

[ Exonérations & aides à l emploi ] Jeunes entreprises innovantes À JOUR AU [ Exonérations & aides à l emploi ] Jeunes entreprises innovantes À JOUR AU 1 er juillet 2008 En tant que jeune entreprise innovante réalisant des projets de recherche et de développement, vous pouvez

Plus en détail

Belgique. Extrait de : Panorama des pensions 2011 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G20

Belgique. Extrait de : Panorama des pensions 2011 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G20 Extrait de : Panorama des pensions 211 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G2 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/1.1787/pension_glance-211-fr Belgique Merci de citer ce

Plus en détail

III.6 - ALLOCATION AUX ADULTES HANDICAPES (Fiche 9)

III.6 - ALLOCATION AUX ADULTES HANDICAPES (Fiche 9) III.6 - ALLOCATION AUX ADULTES HANDICAPES () L allocation aux Adultes Handicapés (AAH) est un revenu d existence. C est une prestation familiale, versée par la Caisse d Allocations Familiales (CAF) ou

Plus en détail

Petit guide sur les droits de santé et les principales structures socio sanitaires de la Ville.

Petit guide sur les droits de santé et les principales structures socio sanitaires de la Ville. Petit guide sur les droits de santé et les principales structures socio sanitaires de la Ville. Ce guide à destination des professionnels locaux a été réalisé par l Atelier Santé Ville d Aubervilliers

Plus en détail

Demande de pension de retraite d un fonctionnaire de l Etat ou d un militaire et demande de retraite additionnelle

Demande de pension de retraite d un fonctionnaire de l Etat ou d un militaire et demande de retraite additionnelle Nous sommes là pour vous aider Demande de pension de retraite Article D.1 du code des pensions civiles et militaires de retraite Ce formulaire et les documents demandés doivent être adressés à votre service

Plus en détail

La Réforme des retraites 2013

La Réforme des retraites 2013 Validée le 16/01/2014 par le Conseil Constitutionnel (52 articles) Forum ACS Bull du 03 avril 2014 Sommaire Le contexte Les nouvelles dispositions Les mesures de simplification Les mesures de pilotage

Plus en détail

AVENANT N O 26 DU 5 NOVEMBRE 2007

AVENANT N O 26 DU 5 NOVEMBRE 2007 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 8822. SCIERIES AGRICOLES ET EXPLOITATIONS FORESTIÈRES (RHÔNE-ALPES, À L EXCEPTION DE LA LOIRE) (27 juin 1988)

Plus en détail

info agricole La retraite agricole NUMÉRO SPÉCIAL Avec les Experts-Comptables Bulletin d information de votre centre de gestion agréé

info agricole La retraite agricole NUMÉRO SPÉCIAL Avec les Experts-Comptables Bulletin d information de votre centre de gestion agréé Avec les Experts-Comptables Bulletin d information de votre centre de gestion agréé info agricole Édité par la Fédération des Centres de Gestion Agréés Agricoles - Numéro spécial - Décembre 2009 - N 116

Plus en détail

Les enfants nés avant le 1 er janvier 2004 et avant l entrée de l agent dans la Fonction Publique.

Les enfants nés avant le 1 er janvier 2004 et avant l entrée de l agent dans la Fonction Publique. CDG09 /CARSAT: Réunion du 21 septembre 2012 à FOIX Les enfants nés avant le 1 er janvier 2004 et avant l entrée de l agent dans la Fonction Publique. SOMMAIRE Avant la réforme des retraites de 2010 Après

Plus en détail

Régime de Complémentaire Frais de Santé des salariés non cadres en agriculture de PICARDIE

Régime de Complémentaire Frais de Santé des salariés non cadres en agriculture de PICARDIE Régime de Complémentaire Frais de Santé des salariés non cadres en agriculture de PICARDIE Le régime Complémentaire frais de santé prend effet au 1 er janvier 2010 et comprend : Les pourcentages indiqués

Plus en détail

L IRCANTEC. L Ircantec concerne les salariés de l Etat et des employeurs du secteur public ne relevant pas d un régime spécial de retraite.

L IRCANTEC. L Ircantec concerne les salariés de l Etat et des employeurs du secteur public ne relevant pas d un régime spécial de retraite. Fiche n 15 L IRCANTEC Institution de Retraite Complémentaire des Agents Non Titulaires de l Etat, des Collectivités publiques et de leurs établissements, l IRCANTEC a fusionné, en 1971, l IGRANTE et l

Plus en détail

Que retenir de la réforme des retraites 2010? Et de ses conséquences en 2011

Que retenir de la réforme des retraites 2010? Et de ses conséquences en 2011 Que retenir de la réforme des retraites 2010? Réunion cabinet Et de ses conséquences en 2011 APLRL, 28 Février 2012 Objectifs : Vous aider à mieux cerner les effets de cette réforme Vous présenter les

Plus en détail

Revendications de congrès CFDT

Revendications de congrès CFDT PARIS - UPSM Jeudi 17 Octobre 2013 Revendications de congrès CFDT «Refondation de la répartition» congrès de Lille, «Réforme globale des retraites» congrès de Nantes, ou «Harmonisation et consolidation

Plus en détail

Hongrie. Rémunération du salarié moyen. Dépenses publiques au titre des retraites

Hongrie. Rémunération du salarié moyen. Dépenses publiques au titre des retraites Hongrie Hongrie : le système de retraite en 212 Le système de retraite hongrois est un système par répartition obligatoire, uniforme, à prestations définies, composé d une pension publique liée aux revenus

Plus en détail

Flash infos sociales Mars 2015

Flash infos sociales Mars 2015 Flash infos sociales Mars 2015 cumul emploi-retraite L e cumul emploi-retraite permet, aux personnes déjà à la retraite, d augmenter leurs revenus en reprenant une activité professionnelle. Le cumul intégral

Plus en détail

Régime de garanties collectives obligatoires. incapacité-invalidité-décès applicable au personnel salarié.

Régime de garanties collectives obligatoires. incapacité-invalidité-décès applicable au personnel salarié. Direction des Ressources Humaines Direction de l'economie RH et des Ressources Destinataires Tous services Contact GASPAR Emilia Tél : Fax : E-mail : Date de validité A partir du 01/01/2009 Régime de garanties

Plus en détail

garanties incapacité invalidité Référence : 0003082 Vos NOVALIS PREVOYANCE

garanties incapacité invalidité Référence : 0003082 Vos NOVALIS PREVOYANCE NOVALIS PREVOYANCE Institution de prévoyance Régie par le Code de la Sécurité sociale Vos garanties incapacité invalidité Référence : 0003082 NOVALIS Prévoyance verse des indemnités journalières et des

Plus en détail

Mes droits en fonction de mon statut professionnel

Mes droits en fonction de mon statut professionnel selon mon statut Mes droits en fonction de mon statut professionnel Vous êtes salarié, cadre ou non cadre, agent non titulaire de l État ou des collectivités territoriales, artisan, commerçant, professionnel

Plus en détail

Djibouti. Système d Assurance Maladie Universelle

Djibouti. Système d Assurance Maladie Universelle Système d Assurance Maladie Universelle Loi n 24/AN/14/7ème du 5 février 2014 [NB - Loi n 24/AN/14/7ème du 5 février 2014 portant mise en place d un système d Assurance Maladie Universelle] Titre 1 - Principes

Plus en détail

Accord relatif à l aide aux frais d études dans la branche professionnelle des industries électriques et gazières

Accord relatif à l aide aux frais d études dans la branche professionnelle des industries électriques et gazières Accord relatif à l aide aux frais d études dans la branche professionnelle des industries électriques et gazières P R E A M B U L E L indemnité compensatrice de frais d études (ICFE) a été créée par une

Plus en détail

LA PROTECTION SOCIALE DE L'EXPERT-COMPTABLE. Réunion cabinet

LA PROTECTION SOCIALE DE L'EXPERT-COMPTABLE. Réunion cabinet LA PROTECTION SOCIALE DE L'EXPERT-COMPTABLE Réunion cabinet INTRODUCTION 2 Les 4 piliers d AG2R LA MONDIALE Retraite Prévoyance Assurance Prévoyance complémentaire Santé collective vie (épargne et retraite)

Plus en détail

Français à l étranger Vos droits pour la retraite

Français à l étranger Vos droits pour la retraite Salariés I MAI 2010 I Français à l étranger Vos droits pour la retraite Votre carrière Le calcul de la retraite Les démarches Français à l étranger Vos droits pour la retraite Vous êtes Français, résidant

Plus en détail

Directeur de la publication : Jean-Luc Izard Directeur de la rédaction : Marie-Christine Tovagliari Contributeurs : l ensemble des organismes de

Directeur de la publication : Jean-Luc Izard Directeur de la rédaction : Marie-Christine Tovagliari Contributeurs : l ensemble des organismes de Directeur de la publication : Jean-Luc Izard Directeur de la rédaction : Marie-Christine Tovagliari Contributeurs : l ensemble des organismes de retraite obligatoires Crédits photos Fotolia : Kurhan Livyy

Plus en détail

ACCORD DU 25 JUIN 2015

ACCORD DU 25 JUIN 2015 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 3205. COOPÉRATIVES DE CONSOMMATEURS (16 octobre 2014) ACCORD

Plus en détail

Retraite : ce qui change en 2009

Retraite : ce qui change en 2009 Retraite : ce qui change en 2009 Mars 2009 Exercice déjà difficile lorsque l on vit en France, préparer sa retraite lorsqu on se trouve à l étranger depuis un certain temps relève souvent du parcours du

Plus en détail

AVENANT DU 6 FÉVRIER 2015

AVENANT DU 6 FÉVRIER 2015 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 8723. TRAVAUX D AMÉNAGEMENT ET D ENTRETIEN FORESTIERS (Gironde, Landes et Lot-et-Garonne)

Plus en détail

«SYNDICAT MIXTE» novembre 2014

«SYNDICAT MIXTE» novembre 2014 Parlons-en «SYNDICAT MIXTE» novembre 2014 JOURNAL Syndicat mixte de la Maison de la justice BOUAFLE, BRUEIL-EN-VEXIN, CHAPET, ECQUEVILLY, ÉVECQUEMONT, FLINS SUR SEINE, GAILLLON-SUR-MONTCIENT, HARDRICOURT,

Plus en détail

2.02 Etat au 1 er janvier 2014

2.02 Etat au 1 er janvier 2014 2.02 Etat au 1 er janvier 2014 Cotisations des indépendants à l AVS, à l AI et aux APG Activité indépendante 1 L assurance-vieillesse et survivants (AVS), l assuranceinvalidité (AI) et le régime des allocations

Plus en détail

NOTE D INFORMATION 2002/01 Du 09 janvier 2002

NOTE D INFORMATION 2002/01 Du 09 janvier 2002 NOTE D INFORMATION 2002/01 Du 09 janvier 2002 I. Charges sur salaires au 01/01/2002. A. Sécurité sociale 1) Taux et plafond Mis à part les cotisations d accidents du travail, dont le taux est révisé annuellement,

Plus en détail

Connaître. www.force-ouvriere.fr CONFÉDÉRATION GÉNÉRALE DU TRAVAIL FORCE OUVRIÈRE SECTEUR RETRAITES - PRÉVOYANCE SOCIALE - U.C.R.

Connaître. www.force-ouvriere.fr CONFÉDÉRATION GÉNÉRALE DU TRAVAIL FORCE OUVRIÈRE SECTEUR RETRAITES - PRÉVOYANCE SOCIALE - U.C.R. CONFÉDÉRATION GÉNÉRALE DU TRAVAIL FORCE OUVRIÈRE SECTEUR RETRAITES - PRÉVOYANCE SOCIALE - U.C.R. 141 avenue du Maine - 75680 PARIS CEDEX 14 Tél. 01 40 52 84 32 - Fax : 01 40 52 84 33 www.force-ouvriere.fr

Plus en détail

Des solutions pour améliorer le montant de ma retraite

Des solutions pour améliorer le montant de ma retraite vous guider Des solutions pour améliorer le montant de ma retraite n Surcote, retraite progressive et cumul emploi-retraite www.msa.fr AUGMENTER votre RETRAITE AVEC LA SURCOTE Dans le cadre des mesures

Plus en détail

REGIME PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE DES SAGES FEMMES 1

REGIME PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE DES SAGES FEMMES 1 REGIME PRESTATIONS COMPLEMENTAIRES DE VIEILLESSE DES SAGES FEMMES 1 CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Il est institué, au sein de la caisse autonome de retraite des chirurgiens dentistes et des

Plus en détail

1. QUI PEUT BÉNÉFICIER DU RÉGIME AUTO-ENTREPRENEUR?

1. QUI PEUT BÉNÉFICIER DU RÉGIME AUTO-ENTREPRENEUR? LE RÉGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR IMPORTANT Le fonctionnement du régime auto-entrepreneur a changé le 1er janvier 2015. Globalement, le régime garde ses caractéristiques principales : les cotisations sociales

Plus en détail

vous guider Le départ anticipé à la retraite pour longue carrière n Futurs retraités www.msa.fr

vous guider Le départ anticipé à la retraite pour longue carrière n Futurs retraités www.msa.fr vous guider Le départ anticipé à la retraite pour longue carrière n Futurs retraités www.msa.fr Connaître le dispositif de retraite anticipée pour longue carrière Vous préparez votre départ à la retraite

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROFESSIONNELS DE LA PHOTOGRAPHIE DU 31 MARS 2000. Avenant n 2 du 9 décembre 2009 à l accord du 5 décembre 2002

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROFESSIONNELS DE LA PHOTOGRAPHIE DU 31 MARS 2000. Avenant n 2 du 9 décembre 2009 à l accord du 5 décembre 2002 CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROFESSIONNELS DE LA PHOTOGRAPHIE DU 31 MARS 2000 ETENDUE PAR ARRETE DU 17 JANVIER 2001 JOURNAL OFFICIEL DU 26 JANVIER 2001 Entre les organisations soussignées : d une

Plus en détail

JE VEUX PRENDRE MA RETRAITE FICHES PRATIQUES

JE VEUX PRENDRE MA RETRAITE FICHES PRATIQUES JE VEUX PRENDRE MA RETRAITE FICHES PRATIQUES 1 La retraite est un sujet complexe, en perpétuelle évolution. Alors Votre Syndicat n a qu un seul mot d ordre : «Préparez vous!» Sachez que le rôle de Votre

Plus en détail

Faire valoir son droit à l'information retraite

Faire valoir son droit à l'information retraite Sensibilisation «RETRAITES» : Faire valoir son droit à l'information retraite Conférence du 24 juin 2014 1 Objectifs S'informer sur l'actualité retraite (loi du 21/1/2014) Connaître et faire valoir son

Plus en détail

Institut de la Protection Sociale

Institut de la Protection Sociale IPS 2012 Proposition 9 Institut de la Protection Sociale Proposition Auteur : BC Création : 31/12/2009 Modif. : 22/11/2012 Responsable rédaction Bruno CHRETIEN Contributeur Rolland NINO Sujet traité Rachat

Plus en détail

RETRAITES COMPLEMENTAIRES AGIRC ARRCO AGFF

RETRAITES COMPLEMENTAIRES AGIRC ARRCO AGFF RETRAITES COMPLEMENTAIRES AGIRC ARRCO AGFF Accord du 18 mars 2011 Considérant le rôle et la mission d intérêt général des régimes de retraite complémentaire dans la protection sociale en France, Considérant

Plus en détail