Les tendances récentes de l accession à la propriété en France d après l Observatoire du Financement du Logement

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les tendances récentes de l accession à la propriété en France d après l Observatoire du Financement du Logement"

Transcription

1 Les tendances récentes de l accession à la propriété en France d après l Observatoire du Financement du Logement Mercredi 2 juillet 211

2 L Observatoire du Financement du Logement Une étude de référence qui bénéficie d une expérience de plus de 3 années L enquête est réalisée tous les ans depuis Elle permet de recueillir des dossiers de prêts ayant financé l acquisition d un logement principal ou d une résidence secondaire, un investissement locatif ou encore la réalisation de travaux. L échantillon est national et représentatif au niveau régional dossiers collectés en 21 dont 46 2 dossiers d accession. L enquête est conduite auprès de la quasi-totalité des établissements distributeurs de crédit. Les établissements participants distribuent environ 9% des crédits immobiliers accordés aux particuliers.

3 Nombre d accédants à la propriété (en milliers) Les flux de l accession à la propriété depuis ,8% par an 649 +,7% par an ,4% par an % par an ,2% ,1% par an Depuis 199, 6 grandes phases. Entre 1996 et 27, le nombre d opérations a augmenté de 63%. Sur la période récente, après la «grande dépression» intervenue en 28, les flux de l accession à la propriété sont repartis à la hausse : +25% en 21

4 Répartition en % Montant moyen de l opération en K En 21, 4 accédants à la propriété sur 5 ont réalisé une opération de plus de 15K L évolution et la répartition du montant moyen de l opération (21 21) 25 2 Entre 21 et 21, le montant moyen des opérations a augmenté de 86% (61% en euros constants). La proportion des opérations de plus de 75K a fortement diminué au bénéfice des opérations de plus de 15K moins de 75 de 75 à 15 plus de 15 Montant moyen de l'opération (K ) 5 27, 22, 17, 12, Le montant moyen de l opération (K ) selon l ancienneté du logement ( ) Cette hausse du montant moyen des opérations d accession concerne aussi bien le marché du neuf que de l ancien. 7, 2, Neuf Ancien

5 Répartition en % L accession à la propriété : un projet inaccessible pour les jeunes ménages? La répartition des accédants selon leur âge Age moyen Année (en années) 22 38, 23 37, 24 37, 25 36, , , , , , Moins de 3 ans de 3 ans à 4 ans de 4 ans à 5 ans 5 ans et plus L âge moyen des accédants n a pas augmenté significativement : entre 23 et 21, il oscille entre 36 et 37 ans. De plus, la part des accédants de moins de 3 ans s est consolidée sur la seconde moitié de la décennie.

6 Nombre de primo accédants Pourcentage de primo accédants Les primo accédants sont-ils évincés du marché de l accession? L évolution du nombre et du poids des primo accédants 76,1 76, 72,9 72,9 72,7 68,2 69,9 7,6 69,7 71, 53,6 515,5 67,3 64, 462,9 62, 475,8 62,9 463,3 47,5 59,6 59,2 62,9 433,1 448,8 54,4 413,2 379,7 389,1 42,4 395,7 44,2 62,4 58, 363, ,8 219,8 225,4 241,9 253, Nombre de primo accédants (en milliers) Pourcentage de primo accédants (en %)

7 Nombre de primo accédants Pourcentage de primo accédants Entre 1999 et 27, la proportion de primo accédants a descendu une marche et fluctue autour de 6%. Le nombre de primo accédants se maintient pourtant a un niveau annuel moyen de l ordre de 44 unités. Si la proportion de primo accédants a baissé, ce n est donc pas en raison d un recul de la primo accession mais plutôt parce que l ensemble des flux de l accession s est redressé de façon rigoureuse. En 28 et 29, on constate une hausse de la part des primo accédants car, même si le nombre de primo accédants a baissée, les flux de la primo accession sont ceux qui ont le mieux résisté à la crise déclenchée en ,2 69,9 7,6 69,7 76,1 72,9 71, 76, 379,7 389,1 462,9 62, 59,6 42,4 54,4 395,7 363,9 53,6 72,9 72,7 515,5 67,3 64, 475,8 463,3 47,5 433,1 59,2 62,9 448,8 62,9 44,2 62,4 413,2 58, ,8 253,8 241,9 219,8 225, Nombre de primo accédants (en milliers) Pourcentage de primo accédants (en %)

8 Le retour des catégories modestes sur le marché de l accession L évolution et la répartition des revenus des accédants par tranche de SMIC En 21, le revenu moyen des ménages accédants étaient de 45,8 K. Depuis 21, la part des moins de 2 SMIC n a jamais été aussi élevée (25% en 21 versus 17,5% en 21).

9 L accession à la propriété : focus régional

10 Coût relatif moyen d une opération d accession en 21 Un zoom sur la région Pays de la Loire France entière : 5.5 années de revenus Les ECPI Nantes Métropole CA du Grand Angers CA du Pays de Laval CU du Mans CC du Pays Yonnais Les trois sous ensembles Principales aires urbaines Littoral Reste de la région

11 Taux de diffusion de la primo accession en 21 Un zoom sur la région Pays de la Loire : France entière : 72.7 % Il y a 61,8% de primo accédants en IDF. Les ECPI Nantes Métropole CA du Grand Angers CA du Pays de Laval CU du Mans CC du Pays Yonnais Les trois sous ensembles Principales aires urbaines Littoral Reste de la région

12 Le coût relatif moyen France entière est de 5,5 années de revenus. L IDF fait partie du trio de tête derrière les régions PACA et Rhône-Alpes: elle se classe seulement en 3 ème position. Une opération sur 4 a d ailleurs été réalisée en IDF : 25,1% des opérations en 21 (versus 2,5% en 26). Des disparités intra-région : l exemple de la région des Pays de la Loire montre ainsi que les mécanismes de cherté des opérations se retrouve au sein d une même région. La région affiche un coût relatif moyen de 4,8 années. Pourtant, il existe de grandes disparités au sein de la région. Le coût relatif du littoral, plus attractif, est de 5,2 années de revenus alors que celui de la communauté urbaine du Mans est de 4,1. Ces différences se retrouvent sur l ensemble du territoire. Le même constat s impose pour le taux de diffusion de la primo accession. Plus l on s approche des zones attractives, plus le pourcentage de primo accédants diminue. Le pourcentage de primo accédants sur le littoral est de 62,4% alors qu il est de 74,1% pour l ensemble de la région. NB : Coût relatif = montant de l opération / revenu annuel net du ménage

Le 4 ème trimestre 2015 et les tendances récentes

Le 4 ème trimestre 2015 et les tendances récentes Le 4 ème trimestre 2015 et les tendances récentes Le tableau de bord de l Observatoire L ensemble des marchés Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES MARCHÉS - Prêts bancaires (taux

Plus en détail

et les tendances récentes

et les tendances récentes Le 4 ème trimestre 215 Le 4 trimestre 215 et les tendances récentes Le tableau de bord de l Observatoire L ensemble Lensemble des marchés Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES

Plus en détail

23ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES

23ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES 23ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES présenté par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université Paris Ouest - Mercredi 6 avril 2011-1 La diffusion des crédits recule toujours

Plus en détail

et les tendances récentes

et les tendances récentes Le 1 er trimestre 2016 Le 1 trimestre 2016 et les tendances récentes Le tableau de bord de l Observatoire L ensemble Lensemble des marchés Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mars 2016

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mars 2016 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mars 2016 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

Les tendances récentes de l accession à la propriété des jeunes en France d après l Observatoire du Financement du Logement. Jeudi 10 Novembre 2011

Les tendances récentes de l accession à la propriété des jeunes en France d après l Observatoire du Financement du Logement. Jeudi 10 Novembre 2011 Les tendances récentes de l accession à la propriété des jeunes en France d après l Observatoire du Financement du Logement Jeudi 10 Novembre 2011 L Observatoire du Financement du Logement de CSA en quelques

Plus en détail

Conférence de presse 16 janvier 2013

Conférence de presse 16 janvier 2013 Conférence de presse 16 janvier 2013 Sommaire 1- Les attentes des Français en matière de logement par rapport à leur commune 2- Immoprêt : bilan 2013 et projets 2014 3- Marché : constats 2013 4 - Perspectives

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES

L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES 22ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES présenté par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université de Paris X - Nanterre - Mardi 16 mars 2010 - Les faits marquants en 2009

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DU MARCHÉ IMMOBILIER

LES CHIFFRES CLÉS DU MARCHÉ IMMOBILIER Avignon, le 10 juillet 2013 Séminaire marchés immobiliers LES CHIFFRES CLÉS DU MARCHÉ IMMOBILIER CREDIT FONCIER IMMOBILIER DIRECTION DE L HABITAT / ETUDES >LES INDICATEURS DU MARCHÉ IMMOBILIER AU PLAN

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 SYNTHÈSE DES CHIFFRES CLÉS Sources : FNAIM, CGEDD, SOeS, ECLN UN MARCHÉ PEU DYNAMIQUE ÉQUIVALENT À CELUI DE 2013 Quasi-stabilité

Plus en détail

Le 2 ème trimestre 2013 et les tendances récentes

Le 2 ème trimestre 2013 et les tendances récentes Le 2 ème trimestre 2013 et les tendances récentes Le tableau de bord trimestriel Les marchés du neuf et de l ancien au 2 ème trimestre 2013 Les données caractéristiques du marché selon le type de marché

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2013

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2013 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2013 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

L Observatoire du Financement

L Observatoire du Financement Institut CSA Institut CSA Crédit Logement Crédit Logement JUIN 212-6 ème édition Observatoire Crédit Logement / CSA L Observatoire du Financement Crédit Logement Institut CSA des Marchés Résidentiels Sommaire

Plus en détail

Les crédits au logement consentis aux ménages en 1998

Les crédits au logement consentis aux ménages en 1998 Les crédits au logement consentis aux ménages en Les crédits nouveaux à l habitat mis en force 1 en ont atteint 341,93 milliards de francs en données brutes 2, contre 307,9 milliards en 1997 (+ 11,1 %).

Plus en détail

L Observatoire. du Financement des Marchés Résidentiels. Institut CSA. Institut CSA. Institut CSA. Crédit Logement.

L Observatoire. du Financement des Marchés Résidentiels. Institut CSA. Institut CSA. Institut CSA. Crédit Logement. Institut CSA Institut CSA Crédit Logement Crédit Logement JUIN 215-9 ème édition Observatoire Crédit Logement / CSA L Observatoire Crédit Logement Institut CSA du Financement des Marchés Résidentiels Sommaire

Plus en détail

Un autre regard sur l emprunteur 2015. Achat de la résidence principale : qui sont les primo-accédants et les secundo-accédants, qu achètent-ils?

Un autre regard sur l emprunteur 2015. Achat de la résidence principale : qui sont les primo-accédants et les secundo-accédants, qu achètent-ils? Un autre regard sur l emprunteur 2015. Achat de la résidence principale : qui sont les primo-accédants et les secundo-accédants, qu achètent-ils? 1 Introduction L emprunteur immobilier «type» n existe

Plus en détail

Le 4 ème trimestre 2014 et les tendances récentes

Le 4 ème trimestre 2014 et les tendances récentes Le 4 ème trimestre 2014 et les tendances récentes Le tableau de bord trimestriel Le bilan de l année 2014 Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES MARCHÉS - Prêts bancaires (taux

Plus en détail

Le 1 er trimestre 2015 et les tendances récentes

Le 1 er trimestre 2015 et les tendances récentes Le 1 er trimestre 2015 et les tendances récentes Le tableau de bord de l Observatoire L ensemble des marchés Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES MARCHÉS - Prêts bancaires (taux

Plus en détail

Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005

Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005 Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005 Dominique Goux (1) Eric Maurin (2) Version février 2008 Docweb no 0802 Dominique Goux (1) : Professeur associée d économétrie à l Ecole

Plus en détail

Etude statistique de la production de maisons individuelles en secteur aménagé et en diffus en France Métropolitaine

Etude statistique de la production de maisons individuelles en secteur aménagé et en diffus en France Métropolitaine Etude statistique de la production de maisons individuelles en secteur aménagé et en diffus en France Métropolitaine Adequation - Caron Marketing - SNAL / UMF - Novembre 2010 1 Objectifs de l étude et

Plus en détail

Epargne longue: l intérêt des ménages

Epargne longue: l intérêt des ménages Epargne longue: l intérêt des ménages Didier Davydoff Entretiens de la FAIDER, 6 avril 2009 I A quoi sert l épargne longue? II Volumétrie de l épargne longue III Les produits d épargne longue 3 Motivations

Plus en détail

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes?

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? 1 Numéro 200, juin 2013 Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? I) Un taux de détention en baisse La détention au plus bas historique A la fin de l année 2012, seulement 48,6%

Plus en détail

L Observatoire Crédit Logement / CSA Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels. Note de méthode

L Observatoire Crédit Logement / CSA Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels. Note de méthode L Observatoire Crédit Logement / CSA Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Note de méthode La place qu occupe Crédit Logement dans le marché des crédits immobiliers (hors les rachats de

Plus en détail

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait.

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait. Préambule Évoquée de façon générale dans la note de cadrage initiale (étude n 1 «L Habitat dans l Allier Constats et Enjeux» mars 2007), l accession sociale à la propriété (ou l accession aidée) fait ici

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement /CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Avril 2015

Observatoire Crédit Logement /CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Avril 2015 Observatoire Crédit Logement /CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Avril 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016

Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016 Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016 Historique Le prêt à taux zéro renforcé, PTZ+, était entré en vigueur le 1 er janvier 2011. Il visait à favoriser l accession à la propriété. Réservé aux primo-accédants,

Plus en détail

La solvabilité des ménages de Caen la mer

La solvabilité des ménages de Caen la mer AUCAME Caen Normandie SERVAT O hab No ita t v em IRE OB b re 2 0 1 5 La solvabilité des ménages de Caen la mer face au marché immobilier local Novembre 2015 Sommaire Le logement : premier poste de dépenses

Plus en détail

Graphiques 1 Répartition par type d instrument des placements financiers des ménages français

Graphiques 1 Répartition par type d instrument des placements financiers des ménages français Focus n 1 1 juillet 1 L épargne des ménages français : davantage drainée par les produits réglementés qu orientée par les mécanismes de marché En flux annuels, l épargne des ménages se situe en France

Plus en détail

Impact du coût du logement sur le budget des ménages selon leur niveau de vie en 1996 et en 2006

Impact du coût du logement sur le budget des ménages selon leur niveau de vie en 1996 et en 2006 La Note de l Observatoire de l Habitat N 11 Impact du coût du logement sur le budget des ménages selon leur niveau de vie en 1996 et en 2006 Introduction 1 Entre 1996 et 2006, le coût des logements s est

Plus en détail

Les propriétaires bailleurs personnes physiques

Les propriétaires bailleurs personnes physiques Les propriétaires bailleurs personnes physiques Nb de logements locatifs détenus par des personnes physiques en hausse depuis la fin des années 1990. Entre 1988 et 1996, ce parc, qui comprend des logements

Plus en détail

LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS

LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS LOGEMENT LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS Le «pouvoir d achat immobilier» des ménages est un concept important pour l analyse des marchés du logement. Dans cet article, Ingrid

Plus en détail

www.fnaim69.com Conférence de presse de la chambre FNAIM du Rhône 14 Janvier 2016 1

www.fnaim69.com Conférence de presse de la chambre FNAIM du Rhône 14 Janvier 2016 1 1 INTERVENANTS Source : FNAIM (Janvier 2016) Jean CHAVOT, Président de la chambre FNAIM du Rhône Anne DE PLANCHARD, Vice-Présidente déléguée à la Transaction 2 A VOLUME DE VENTES DANS L EXISTANT 3 VOLUME

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 L activité des marchés immobiliers résidentiels a connu une nouvelle dégradation en 1996 ( 4,2 %). Le logement individuel et le logement

Plus en détail

Réforme 2011 de l accession aidée. ADIL de la Mayenne

Réforme 2011 de l accession aidée. ADIL de la Mayenne Réforme 2011 de l accession aidée ADIL de la Mayenne Objectifs de la réforme Entrée en vigueur le 1 er janvier 2011 Article 56 de la loi finance 2011 Simplifier et regrouper les aides à l accession dans

Plus en détail

Principales caractéristiques de la population du territoire du CSSS de Saint-Léonard et Saint-Michel

Principales caractéristiques de la population du territoire du CSSS de Saint-Léonard et Saint-Michel Principales caractéristiques de la population du territoire du CSSS de Saint-Léonard et Saint-Michel Synthèse des données sociodémographiques de 2011 Le document Principales caractéristiques de la population

Plus en détail

Marché immobilier résidentiel RISQUES D UNE TRANSPARENCE APPARENTE DES PRIX

Marché immobilier résidentiel RISQUES D UNE TRANSPARENCE APPARENTE DES PRIX Marché immobilier résidentiel RISQUES D UNE TRANSPARENCE APPARENTE DES PRIX RISQUES D UNE TRANSPARENCE APPARENTE DES PRIX 1. Situation du marché de l immobilier résidentiel bulle immobilière? 2. Mécanismes

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE OUEST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel Novembre 2015

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel Novembre 2015 L Tableau de bord mensuel Novembre 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple =

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES

L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES 21ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES présenté par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université de Paris X - Nanterre - Mars 2009 - Les faits marquants en 2008 : la diffusion

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

L Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2014

L Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2014 L Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2014 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent

Plus en détail

EVALUATION DES MESURES FISCALES ANNONCEES PAR LE GOUVERNEMENT

EVALUATION DES MESURES FISCALES ANNONCEES PAR LE GOUVERNEMENT ECONEWS 6/2010 2 juin 2010 EVALUATION DES MESURES FISCALES ANNONCEES PAR LE GOUVERNEMENT Dans le cadre du présent Econews, la Chambre des salariés procède à une série de calculs sur l impact des mesures

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Avril 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

Le Prêt à l Accession Sociale (PAS) Document strictement réservé aux professionnels

Le Prêt à l Accession Sociale (PAS) Document strictement réservé aux professionnels Le Prêt à l Accession Sociale (PAS) Direction Marketing Dans un contexte difficile de resserrement du marché immobilier et de disparition du PTZ + dans l ancien, le Prêt à l Accession Social (PAS) peut

Plus en détail

LES PRIX IMMOBILIERS

LES PRIX IMMOBILIERS LES PRIX IMMOBILIERS Bilan de l année 2014 Janvier 2015 Cimm Immobilier - Crédit Foncier - Crédit Logement - Crédit Mutuel - Gécina - SeLoger.com - SNPI - Sogeprom 1 LE NOMBRE DE RÉFÉRENCES TRAITÉES PAR

Plus en détail

Observatoire du logement de la Métropole Atlantique. Activité en promotion immobilière sur la CARENE au 1 er octobre 2014

Observatoire du logement de la Métropole Atlantique. Activité en promotion immobilière sur la CARENE au 1 er octobre 2014 Vendredi 21 novembre 2014 Observatoire du logement de la Métropole Atlantique Club Immobilier - Activité de la promotion immobilière Territoires de la CARENE et de Cap Atlantique (44) Bertrand Mours, Président

Plus en détail

Mesure de la performance des lignes de transport public urbain - Projet APEROL

Mesure de la performance des lignes de transport public urbain - Projet APEROL Aide à la décision pour les politiques de mobilité : recherche et besoins des collectivités Mesure de la performance des lignes de transport public urbain - Projet APEROL Bruno FAIVRE D ARCIER Laboratoire

Plus en détail

La primo-accession en Drôme et en Ardèche

La primo-accession en Drôme et en Ardèche La primo-accession en Drôme et en Ardèche Analyse sur la période 2007-2011 à partir des données du Prêt à Taux Zéro Réunion de lancement de l observatoire de l habitat de l Ardèche Le 3 décembre 2013 3

Plus en détail

LA CRÉATION DE LOGEMENTS PAR CHANGEMENT DE DESTINATION DE LOCAUX

LA CRÉATION DE LOGEMENTS PAR CHANGEMENT DE DESTINATION DE LOCAUX LA CRÉATION DE LOGEMENTS PAR CHANGEMENT DE DESTINATION DE LOCAUX Au sein de la construction neuve, la création de issus d'un changement de destination de locaux a progressé régulièrement entre 199 et 25

Plus en détail

Population. 1. Une faible croissance démographique. Un poids démographique important au Nord-Est parisien

Population. 1. Une faible croissance démographique. Un poids démographique important au Nord-Est parisien #1 2 1 Globalement, la ville connaît une relative stagnation de sa population, qui s explique en grande partie par un solde migratoire négatif. Toutefois, les moyennes statistiques démographiques n'ont

Plus en détail

PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE EMBARGO AU PRONONCE. Présentation de la réforme des aides à l accession à la propriété. Val-de-Marne, 14 septembre 2010

PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE EMBARGO AU PRONONCE. Présentation de la réforme des aides à l accession à la propriété. Val-de-Marne, 14 septembre 2010 PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE EMBARGO AU PRONONCE Présentation de la réforme des aides à l accession à la propriété Val-de-Marne, 14 septembre 2010 DOSSIER DE PRESSE Sommaire I. Le constat : des dispositifs

Plus en détail

Le 3 ème trimestre 2014 et les tendances récentes

Le 3 ème trimestre 2014 et les tendances récentes Le 3 ème trimestre 2014 et les tendances récentes Le tableau de bord trimestriel Les marchés du neuf et de l ancien au 3 ème trimestre 2014 Les données caractéristiques selon le type de marché Au 3 ème

Plus en détail

POUR UN LOGEMENT PLUS ACCESSIBLE. Vers une société plus humaine

POUR UN LOGEMENT PLUS ACCESSIBLE. Vers une société plus humaine POUR UN LOGEMENT PLUS ACCESSIBLE Vers une société plus humaine Budget 2003-2004 Pour un logement plus accessible ISBN 2-550-40544-7 Dépôt légal Bibliothèque nationale du Québec, 2003 Date de parution :

Plus en détail

L accession sociale à la propriété en Gironde. Le développement d une offre maîtrisée : enjeux et leviers de l action. Réunion du 25 juin 2009

L accession sociale à la propriété en Gironde. Le développement d une offre maîtrisée : enjeux et leviers de l action. Réunion du 25 juin 2009 L accession sociale à la propriété en Gironde Le développement d une offre maîtrisée : enjeux et leviers de l action Réunion du 25 juin 2009 Synthèse Synthèse de l étude Codra l étude2008 CODRA / DDE 2008

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel. Janvier 2015

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel. Janvier 2015 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Janvier 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

2013/6098 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013

2013/6098 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013 2013/6098 Direction de l'aménagement Urbain PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013 Commission Urbanisme - Développement Durable - Cadre de Vie et Environnement du 4 décembre 2013

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs

Commercialisation des logements neufs COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 730 Février 2016 Commercialisation des logements neufs Résultats au quatrième trimestre 2015 OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Au quatrième

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

Chapitre 3. Logement social : les difficultés à sortir du parc limitent les entrées pour les ménages les plus jeunes

Chapitre 3. Logement social : les difficultés à sortir du parc limitent les entrées pour les ménages les plus jeunes Logement social : les difficultés à sortir du parc limitent les entrées pour les ménages les plus jeunes Transitoire pour les jeunes, le logement social constitue souvent la première étape d'un itinéraire

Plus en détail

CONSTRUIRE UNE ILE DURABLE ASSURANT L EPANOUISSEMENT D UN MILLION D HABITANTS DANS 10 ANS

CONSTRUIRE UNE ILE DURABLE ASSURANT L EPANOUISSEMENT D UN MILLION D HABITANTS DANS 10 ANS CONSTRUIRE UNE ILE DURABLE ASSURANT L EPANOUISSEMENT D UN MILLION D HABITANTS DANS 10 ANS RESORBER LE CHOMAGE DE MASSE ET OFFRIR DES PERSPECTIVES AUX REUNIONNAIS. Tels sont résumés les deux principaux

Plus en détail

O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e

O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e OLOMA O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e Activité de la Promotion immobilière et de l individuel aménagé depuis le 1 er janvier 2011 Club immobilier ADDRN Bertrand Mours, président

Plus en détail

Le pays Cœur de Flandre : un territoire structuré sous l influence grandissante de la métropole lilloise

Le pays Cœur de Flandre : un territoire structuré sous l influence grandissante de la métropole lilloise Avril 2006 Le pays Cœur de Flandre : un territoire structuré sous l influence grandissante de la métropole lilloise Le pays Cœur de Flandre compte plus de 115 000 habitants en 1999 (125 000 en incluant

Plus en détail

ETUDE PROSPECTIVE DU PAYS DE CHATEAUBRIIANT FONCIER ET CONSTRUCTION

ETUDE PROSPECTIVE DU PAYS DE CHATEAUBRIIANT FONCIER ET CONSTRUCTION ETUDE PROSPECTIVE DU PAYS DE CHATEAUBRIIANT FONCIER ET CONSTRUCTION Construction neuve consommation d espace Analyse sur la période 1996 2003 Situation du Pays de Châteaubriant par rapport au département

Plus en détail

Regards croisés Lyon-Marseille

Regards croisés Lyon-Marseille JEUDI 28 MAI 2015 Regards croisés Lyon-Marseille Deux territoires face aux tendances récentes REGARDS CROISÉS LYON-MARSEILLE Démographie Zoom sur les dynamiques démographiques des métropoles. Habitat Les

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel. Septembre 2015

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel. Septembre 2015 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Septembre 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent

Plus en détail

1 Une croissance plus solide de l'économie mondiale tirée par les USA

1 Une croissance plus solide de l'économie mondiale tirée par les USA 4 points à retenir 1 Une croissance plus solide de l'économie mondiale tirée par les USA 2 Réduction du risque de rupture systémique 3 La zone Euro sera en croissance lente, la France aussi. Peu de tensions

Plus en détail

Observatoire du crédit immobilier

Observatoire du crédit immobilier Observatoire du crédit immobilier 12 e édition conférence de presse - 10 novembre 2010 Christian Camus Directeur général de Meilleurtaux.com 12 e Observatoire du crédit immobilier Meilleurtaux Des taux

Plus en détail

PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR

PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR 259 Région Provence-Alpes-Côte d Azur en chiffres Surendettement Données 2013 17 834 dossiers déposés 18 935 personnes surendettées a) 439 dossiers pour 100 000 habitants b)

Plus en détail

SCPI d immobilier résidentiel neuf «bâtiment basse consommation» à capital fixe Dispositif fiscal «Pinel»

SCPI d immobilier résidentiel neuf «bâtiment basse consommation» à capital fixe Dispositif fiscal «Pinel» CILOGER HABITAT 5 Les photos concernent des investissements finalisés par d autres SCPI de CILOGER qui ne préjugent pas des investissements futurs, et sont données à titre d exemples. SCPI d immobilier

Plus en détail

DISPOSITIF D AIDE EN FAVEUR DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE DE LA PORTE DU HAINAUT

DISPOSITIF D AIDE EN FAVEUR DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE DE LA PORTE DU HAINAUT DISPOSITIF D AIDE EN FAVEUR DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE DE LA PORTE DU HAINAUT Rencontres de l habitat Communauté Urbaine de Dunkerque Le 3 octobre 2008 LE CONTEXTE Les fortes hausses des prix

Plus en détail

LES ménages pauvres et très modestes connaissent des situations de

LES ménages pauvres et très modestes connaissent des situations de Les conditions de logement des ménages pauvres et très modestes Michel Mouillart (université Paris X, Nanterre) LES ménages pauvres et très modestes connaissent des situations de logement dégradées: ils

Plus en détail

LE LOGEMENT. Introduction

LE LOGEMENT. Introduction LE LOGEMENT Introduction Le logement est un facteur clé de la politique de lutte contre l exclusion. Aider les familles à bien vivre dans leur habitat (accès, maintien et amélioration du cadre de vie)

Plus en détail

2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives

2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives 2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives Après un semestre d activité, Empruntis dresse le portrait d un marché de l acquisition en nette reprise. 1 Contexte

Plus en détail

PREMIERES MESURES DE STIMULATION DE L ACTIVITE ECONOMIQUE

PREMIERES MESURES DE STIMULATION DE L ACTIVITE ECONOMIQUE DOSSIER DE PRESSE PREMIERES MESURES DE STIMULATION DE L ACTIVITE ECONOMIQUE SOMMAIRE I. Dispositifs en faveur de l investissement des ménages : Description des dispositifs o Le Prêt d Accès à la Propriété

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Juin 2014

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Juin 2014 L Tableau de bord mensuel Juin 2014 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple = M est

Plus en détail

LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998

LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998 LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998 Les crédits de ce type mis en force au cours du premier semestre 1998 ont atteint 154,1 milliards de francs (données brutes non corrigées

Plus en détail

Textes abrogés : - Réf. classement : Publication : X B.O. J.O. DESTINATAIRES :

Textes abrogés : - Réf. classement : Publication : X B.O. J.O. DESTINATAIRES : La Défense, le 20 février 2006 Le Ministre de l emploi, de la cohésion sociale et du logement à Mesdames et Messieurs les préfets de région et de département Directions régionales et départementales de

Plus en détail

L Observatoire Crédit Logement/CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Septembre 2014

L Observatoire Crédit Logement/CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Septembre 2014 L Observatoire Crédit Logement/CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Septembre 2014 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent

Plus en détail

ETUDE DE MARCHÉ T3 2014

ETUDE DE MARCHÉ T3 2014 ETUDE DE MARCHÉ T3 2014 LES TENDANCES DU MARCHÉ DONNÉES DE MARCHÉ Evolution du PIB depuis 2007 6 Transaction annuelles en Ile de France Global 7 Transactions en Ile-de-France T3 8 Offre disponible à un

Plus en détail

Loi Urbanisme et Habitat

Loi Urbanisme et Habitat Loi Urbanisme et Habitat > Volet Logement < Nouveau dispositif Robien en faveur de l investissement locatif Loi Urbanisme et Habitat du 2 juillet 2003 Volet logement Sommaire Les dispositions Robien votées

Plus en détail

S E R F I. L achat vente maîtrisé. La sécurité & la performance. Le conseil avant Le service après. P at rimoine

S E R F I. L achat vente maîtrisé. La sécurité & la performance. Le conseil avant Le service après. P at rimoine S E R F I P at rimoine Le conseil avant Le service après. L achat vente maîtrisé La sécurité & la performance Une nouvelle opportunité que vous connaitrez en fin de présentation Dans le cadre d une approche

Plus en détail

Le déclenchement de la crise économique en 2008, au-delà de ses effets sur l emploi,

Le déclenchement de la crise économique en 2008, au-delà de ses effets sur l emploi, n 3 mai 2012 Le mot de l Observatoire Cette nouvelle livraison de la Lettre de l ONPES aborde un sujet souvent commenté : celui du logement des ménages pauvres et modestes. Cependant, l auteur de cette

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2015

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2015 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2015 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

Devenir propriétaire : aspirations et choix

Devenir propriétaire : aspirations et choix DOSSIER N 7 octobre 2005 Devenir propriétaire : aspirations et choix L analyse est réalisée à partir des simulations de projets d accession de l ADIL 1 du Puy-de-Dôme (cf. note méthodologique p7). Les

Plus en détail

Niveau de vie des retraités selon la situation conjugale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Niveau de vie des retraités selon la situation conjugale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 novembre 2015 à 9 h 30 «Structures familiales, transferts intergénérationnels, bien-être» Document N 2 Document de travail, n engage pas le Conseil

Plus en détail

Le patrimoine des Français

Le patrimoine des Français Le patrimoine des Français Les difficultés statistiques pour évaluer le patrimoine sont plus importantes que pour estimer le revenu. Mais même avec leurs imperfections, les évaluations fournies par l Institut

Plus en détail

La situation économique que connaît la jeunesse en France n a rien de comparable

La situation économique que connaît la jeunesse en France n a rien de comparable Des générations déshéritées Mickaël Mangot Économiste Face au constat d une dégradation continue de leur sort depuis quarante ans, les jeunes générations auraient-elles des raisons légitimes d être rancunières

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire-Atlantique et

Plus en détail

Exemples concrets de l effet des mesures fiscales

Exemples concrets de l effet des mesures fiscales Exemples concrets de l effet des mesures fiscales Un certain nombre d exemples concrets de l effet des mesures fiscales sont présentés sur les pages suivantes. Ces calculs se sont fait sur base de l application

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2015

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2015 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

Le parc locatif privé. Logements - Occupants - Loyers. en Loire-Atlantique en 2007. Synthèse

Le parc locatif privé. Logements - Occupants - Loyers. en Loire-Atlantique en 2007. Synthèse Le parc locatif privé en Loire-Atlantique en 2007 Logements - Occupants - Loyers Synthèse Sommaire Comparaisons nationales page 4 Les caractéristiques du parc locatif privé en Loire-Atlantique page 6 Les

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 576 Novembre 2014 Le prix à bâtir OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION En 2013, plus de neuf ménages sur dix ayant reçu l autorisation de

Plus en détail

L OBSERVATOIRE. des marchés de l ancien L ENVIRONNEMENT DU MARCHÉ. Lettre de conjoncture - N 48. Avril 2007 +6.5 % DE HAUSSE

L OBSERVATOIRE. des marchés de l ancien L ENVIRONNEMENT DU MARCHÉ. Lettre de conjoncture - N 48. Avril 2007 +6.5 % DE HAUSSE L OBSERVATOIRE des marchés de l ancien Avril 2007 Lettre de conjoncture - N 48 E N B R E F +6.5 % DE HAUSSE DES PRIX DE L ANCIEN AU 1 ER TRIMESTRE 2007. Doucement, le rythme annuel de progression des prix

Plus en détail

par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique

par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique Paris, le 15 février 2012 Présentation de la Note d analyse «Les aides au logement des ménages modestes» Mercredi 15 février 2012 par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique

Plus en détail

«Ma première pierre» DE PRESENTATION DOSSIER 8 JANVIER 2013

«Ma première pierre» DE PRESENTATION DOSSIER 8 JANVIER 2013 DOSSIER DE PRESENTATION 8 JANVIER 2013 «Ma première pierre» Reconduction et actualisation en 2013 du dispositif d aide aux primo-accédants modestes, acquéreurs d un logement neuf ou ancien avec travaux,

Plus en détail

Observatoire des effectifs scolaires du 1 er et 2 nd degrés 10 e édition

Observatoire des effectifs scolaires du 1 er et 2 nd degrés 10 e édition Agglomération de la Région de Compiègne Observatoire des effectifs scolaires du 1 er et 2 nd degrés 10 e édition Années scolaires 1992 à 2012 Mars 2013 Agence d urbanisme et de développement Oise-la-Vallée

Plus en détail

VILOGIA VILOGIA ATOUT LOGEMENT DES MÉTROPOLES EN QUELQUES CHIFFRES 1 000 AMÉNAGEUR. dans ma ville BAILLEUR SOCIAL CONSTRUCTEUR

VILOGIA VILOGIA ATOUT LOGEMENT DES MÉTROPOLES EN QUELQUES CHIFFRES 1 000 AMÉNAGEUR. dans ma ville BAILLEUR SOCIAL CONSTRUCTEUR Résidence AMÉNAGEUR EN QUELQUES CHIFFRES SPÉCIALISÉE ATOUT LOGEMENT DES MÉTROPOLES SYNDIC DE COPROPRIÉTÉ collaborateurs plus de 509 M réhabilitations par an investis dans les logements partout en France

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 15 novembre 2012

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 15 novembre 2012 COMMUNIQUÉ DE PRESSE AU 3EME TRIMESTRE 2012, LE LOGEMENT NEUF ENTRE EN RECESSION Pour le 3 ème trimestre consécutif, les ventes de logements neufs par les promoteurs accusent une forte baisse. L Observatoire

Plus en détail

Baromètre France générosités- CerPhi Evolution des dons des particuliers et du profil des donateurs - 2010 & 2011

Baromètre France générosités- CerPhi Evolution des dons des particuliers et du profil des donateurs - 2010 & 2011 Baromètre France générosités- CerPhi Evolution des dons des particuliers et du profil des donateurs - 2010 & 2011 Baromètre établi à partir des sources suivantes: 2010 - Données transmises par la Direction

Plus en détail