Etude de marché > Iceberg Communication

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude de marché > Iceberg Communication"

Transcription

1 DELCOURT Cécile SEYNAEVE - Loïc ORCEL - Martin 1 ère année - Décembre 2002 Etude de marché > Iceberg Communication Etude du marché de la communication en Normandie > Ecole Supérieure de Commerce du Havre 30, rue de Richelieu 76O87 Le Havre Tel : Fax: Site Web : Mission Etude de marché ESC le Havre 1

2 La communication, selon le Petit Larousse Compact, juin 1992 > Fait d informer et de promouvoir son activité auprès du public, d entretenir son image, par tout procédé médiatique Mission Etude de marché ESC le Havre 2

3 >> Merci Nous tenons ici à remercier toutes les personnes qui nous ont conseillés, aidés et accompagnés au cours de la réalisation de notre mission. Nous souhaitons leur témoigner toute notre gratitude en espérant que notre travail aura pu satisfaire leurs attentes. > Jérôme VUYLSTEKE, gérant de l agence «Iceberg Communication», responsable de mission. > Bénédicte LEHEGARAT, Intervenant professionnel à l ESC Le Havre, professeur de marketing. > Elsa BELLONCLE, Intervenant professionnel à l ESC Le Havre, professeur de marketing. > Lauren MAUDUIT, étudiante en 2 ème année à l IUT le Havre, département information et communication, option pub-marketing > Sylvain LECLERC, Intervenant professionnel à l ESC le Havre, professeur de communication, marketing et vente. > Gilles ANEDDA, Professeur de marketing en BTS Action Co et à l EFAP (Ecole Française des attachés de presse et des professionnels de la communication) à Lyon. Mission Etude de marché ESC le Havre 3

4 >> Sommaire > Introduction p 6 > Sources d information p 7 > Cahier des charges p 8 1 Analyse de la situation p Le marché de la communication p 9 > Généralités sur le marché de la communication > Le marché national > Le marché régional 1.2 Iceberg Communication, agence conseil en communication p 21 > Classification d Iceberg Communication > Les annonceurs d Iceberg > Iceberg en chiffres 1.3 Analyse des forces et des faiblesses p 23 d Iceberg Communication 2 Problème de gestion p 24 3 Problèmes d étude p Positionnement d Iceberg par rapport à l offre p Positionnement d Iceberg par rapport à la demande p Etude de notoriété d Iceberg Communication P 28 Mission Etude de marché ESC le Havre 4

5 3.4 Etude de l image d Iceberg p 29 Mission Etude de marché ESC le Havre 5

6 4 Stratégie de moyens p Objectifs p Cibles p 4.3 Méthodologie p 31 > Planning p 32 > Etude documentaire p 33 > Questionnaire p 34 > Budget P 39 5 Analyse des résultats P Analyse du questionnaire p Réponses aux questions d étude p Synthèse étude documentaire et quantitative p 56 6 Difficultés rencontrées P 57 7 Conclusion p 58 8 Sommaire des annexes P 59 Mission Etude de marché ESC le Havre 6

7 >> Introduction Le programme d étude de l ESC Le Havre est basé sur le modèle de la pédagogie «HEC Entrepreneurs» du groupe HEC. Il se décompose en une succession de cours de gestion et de missions en entreprise. L étude de marché est le thème de notre première mission. L objectif étant de mettre en pratique la théorie acquise dans ce domaine, nous avons été mis en relation avec M. Jérôme Vuylsteke, gérant d une agence Havraise spécialisée dans le conseil en communication : Iceberg Communication. Notre premier rendez-vous eut lieu afin de mettre en place notre démarche initiale : Prendre en considération les résultats attendus par notre responsable de mission en terme d étude du marché de la communication sur les plans national, régional et local, afin que l agence «Iceberg Communication» puisse se positionner sur le marché en adaptant au mieux son offre vis a vis de la demande effective. Notre souci de satisfaire les objectifs imposés, nous a amené à créer un cahier des charges, dans le but de réaliser successivement : > Une recherche documentaire sur les caractéristiques du marché. > Des questionnaires adaptés aux différentes cibles (clients associations / entreprises, prospects associations / entreprises), étude quantitative de gestion. > Deux listings clients (entreprises et associations). > Une enquête sous forme de questionnaire téléphonique : le phoning. > L analyse des résultats obtenus. Nous pouvions alors démarrer cette mission Etude de marché, qui nous a permis de transposer nos connaissances dans une situation professionnelle, dans le but de définir notre action en fonction des attentes de la clientèle recherchée par l agence «Iceberg Communication». Nous verrons donc dans ce qui suit le déroulement de ce projet qui a retenu tout notre intérêt, au cours des cinq semaines prévues à cet effet. Mission Etude de marché ESC le Havre 7

8 >> Sources d informations > Sites Web Moteur de recherche Recherche marketing-communication Recherche chiffres agences Recherche nombre d entreprise Dossiers thématiques commerce CRCI Haute Normandie Recherche des concurrents : Le Havre, Rouen, Caen Recherche par concurrent : CA, MB Annuaires d entreprise : recherche de contact pour la réalisation de fichiers Recherche sur les tendances de marché > Le guide de la communication en Haute Normandie, édition ème édition. > Etudes sectorielles Xerfi. Recherche données sur le marché de la communication. > AACC (Association des Agences Conseils en Communication). > Document annexe, Investir en Normandie, Normandie Développement. > Presse spécialisée communication : CB News, Stratégies. > Annuaire entreprises CD Rom Kompass, délimitation zone géographique Haute-Normandie. Mission Etude de marché ESC le Havre 8

9 > Fichiers création / radiation d entreprises de la Chambre de Commerce et d Industrie du Havre. > Illustration, banque de données d image de Microsoft. >> Cahier des charges Iceberg Communication > Année de création : 1995 > Objet L agence propose des prestations de conseil en communication et intervient pour la réalisation ou le suivi de la conception des outils de communication. Nombre de salariés : 2 > Clients : PME PMI Production ou prestation de service. Associations. > Contrainte actuelle L activité de l agence ne lui permet pas d organiser et de financer son développement. Les actions de développement engagées devront être particulièrement pertinentes et efficaces. > La mission Etude du marché de la communication d entreprise en Normandie. > Les questions relatives au problème soumis Qui communique? Quelles attentes sont formulées? Quels budgets sont en jeu? Quelle est la position des concurrents sur ce marché? Quelle est la position d Iceberg sur ce marché? Quels dispositifs existent pour permettre à l agence d accéder à ce marché? > Les résultats attendus Doter l agence de l information lui permettant de valider une offre pertinente de mesurer les enjeux de son développement. > Les enjeux de la mission Prise de décision pertinente permettant d accroître la vitesse é développement de cette entreprise. Mission Etude de marché ESC le Havre 9

10 > Coordonnées Iceberg 65 rue Victor Hugo Le Havre Tel : Fax : >> 1 Analyse de la situation 1.1 Le marché de la communication > Le Marché est l expression des besoins des consommateurs et des actions des entreprises. Afin d identifier et de définir précisément le marché sur lequel évolue Iceberg, il convient de préciser la typologie générale du marché : Quelles sont les différentes composantes du marché? > Marché générique, > Marché support, > Marché principal, > Les composantes du marché de la communication >> Définition du marché générique L activité d Iceberg s inscrit sur le marché des prestations de service vis à vis des entreprises. Le marché des prestations de service aux entreprises constitue un marché très large qui regroupe des prestations très diverses telles que le conseil juridique, l audit, le conseil en gestion, comptabilité, le conseil marketing, le conseil en communication >> Définition du marché support Au sein du marché des services vis-à-vis des entreprises, marché, Iceberg propose des prestations de conseil en matière de communication. Mission Etude de marché ESC le Havre 10

11 La communication est un domaine très général qui comprend différentes disciplines ayant chacune leur spécificité : > La communication d entreprise : Conception d une stratégie de communication adaptée aux spécificités de l entreprise, suivi et accompagnement de l entreprise. Mission Etude de marché ESC le Havre 11

12 > La communication événementielle : organisation d événements, relations publiques. > La communication institutionnelle : Communication adaptée aux particularités des institutions publiques : Mairies, Offices du tourisme, Chambres de Commerce et d Industrie. > La communication de crise : Communication destinée à apaiser les tensions (ex : décision contraignante pour les salariés d un groupe), à rassurer les consommateurs par rapport à un produit : (Ex : Peugeot avait élaboré une campagne de communication de crise afin de rassurer les acheteurs potentiels de la Peugeot 607. > La communication politique : Communication qui vise à promouvoir un parti politique ou une personnalité politique au cours d une campagne politique. >> Définition du marché principal Il s agit du marché de la prestation de service proposée par Iceberg : le segment de marché du conseil en communication. > Le duo Communication interne / Communication externe Au sein de la communication d entreprise, on distingue deux disciplines à part entière : communication interne et communication externe : 1 La communication interne, comme son nom l indique, correspond à la communication réalisée au sein de l entreprise : journal d information, newsletter, intranet, lettres au personnel, tableau d affichage 2 La communication externe a deux objectifs : Apporter à l entreprise les moyens stratégique pour faire connaître, faire aimer, faire adhérer ses clients (existants et potentiels) ses produits / prestations de service. Mission Etude de marché ESC le Havre 12

13 > Les secteurs de la communication Le marché de la communication se décompose en différents secteurs : > Multimédia > Sites Internet / Intranet > E-Services > E-Marketing > Référencement > Création d animations > CD Rom interactifs > Marketing- Communication > Audits de communication > Conseils et stratégies > Benchmarking > Mailing, phoning > Edition > Plaquettes > Catalogues > Presse d entreprise > Journal d entreprise / Newsletter > Affiches > Annonces presse > Publipostages > Cartes de visite > Lettres en tête La démarche utilisée du conseil en marketing-communication > Rencontre avec le client, identification des besoins. Planning et budget > Exposé des atouts et faiblesses de l entreprise : Recherche en interne par rapport aux données de l entreprise, en externe grâce à des procédés marketing tels que le " Benchmarking" qui permettent de comparer les stratégies adoptés par des sociétés similaires leaders dans leur domaine). > Elaboration d une stratégie > Préconisations et solutions afin de pallier ces faiblesses > Validation par le client et modifications éventuelles > Suivi effectif du client >> Le marché support Il s agit du marché d Iceberg : le marché du conseil en communication Mission Etude de marché ESC le Havre 13

14 > Le marché des agences de communication a progressé de 1,9 % en 2001 Les magazines CB News et Stratégie ont récemment publié les résultats financiers des principales agences de communication en ligne. Selon l'aacc (Association des Agences Conseils en Communication), malgré une année difficile, le marché de la communication a progressé en 2001 de 1,9 %. Cette évolution, contraire aux prévisions, permet au secteur de battre un nouveau record puisque l'ensemble des membres de l'aacc générent une marge brute de 1,61 milliard d'euros l'année dernière. > Les 12 premières agences de communication Internet* (en millions d'euros) Marge Marge brute brute Evolution 2001/ Fullsix** 17,67 N.C N.C 2 B2L/BBDO** N.C N.C N.C 3 BDDP\Tequila\Inetractive 7,95 9,40-15,95% 4 Publicis Network 4,5 5-10,35% 5 Connectworld 3,56 3,86-7,77% 6 Duke 2,90 2,10 +38,10% 7 Machination 2,60 2,85-8,91% 8 Lost Boys 2, ème Gauche 1,37 1,36 +0,22% 10 Strategik & Numerik 1,26 1,05 +20% 11 Preview Interactive 1,10 1,19-7,27% 12 Bees'Net 0,96 0,81 +18,94% > Les 3 premières agences marketing communication Internet 1 Wunderman Interactive 5,97 nc nc 2 Tribal DDB 2,86 3,19-10,38 % 3 The Connect Machine 2,06 2,17-4,93 % Mission Etude de marché ESC Le Havre 14

15 > Le classement des agences en France (par holding, en millions d'euros) Marge brute 2001 Evolution 2001/ Omnicom 506,30 +7,70% TBWA\France 212,54 +10,86% DDB Communication France 202,43 +10,94% BBDO Paris 91,33-4,79% 2 Havas Advertising 434,31-0,59 Euro RSCG France 351,38 +8,01% Arnold Woldwide Partners France 43,69-9,10% Autres enseignes 39,24-3 Publicis 378,61 +11,56 Publicis Conseil Groupe 283,75 +18,91% D'Arcy 39,77-1,64% Saatchi & Saatchi France 30,07-7,47% Leo Burnett Groupe 25,02-10,18% 4 WPP 250,12 +10,95 Ogilvy France 111,76 +20,29% Young & Rubicam France 92,79 +1,04 J. Walter Thompson France 43,00 +12,82% Red Cell 2,57-0,31% 5 Interpublic 234,26 +5,20% McCann-Erickson France 111,11 +7,15% Groupe Lowe Alice 86,23 +3,14% FCB France 36,92 +4,32% * Source : Stratégies, AACC Mission Etude de marché ESC Le Havre 15

16 Schémas récapitulatifs des composantes du marché Marché générique Marché principal Part de marché d Iceberg Part de marché des concurrents d Iceberg > Les intervenants sur le marché Iceberg Communication Partenaires d Iceberg* Clients : Entreprises Associations Institutions Concurrents d Iceberg Mission Etude de marché ESC Le Havre 16

17 > Le marché de la communication au plan national > Le marché de la communication au plan régional ( par localité : Le Havre, Caen, Rouen). > Le marché national de la communication Informations sur les services aux entreprises en France Les services aux entreprises recensent une majorité de sociétés dans le domaine du conseil et de l assistance. > Services marchands > En % Services aux particuliers 48% Services aux entreprises 44% Activités immobilières 8% Répartition des entreprises de services marchands Source : INSEE % 44% 48% Services aux particuliers Services aux entreprises Activités immobilières France Caractéristiques du sous secteur agences conseil en publicité en Mission Etude de marché ESC Le Havre 17

18 1 Le développement d Internet et la reprise de l immobilier ont permis une progression de 8% des services de conseil et d assistance. C est ce domaine qui compte le plus grand nombre de sociétés et qui génère le plus gros chiffre d affaire par rapport aux autres domaines du service aux entreprises. 2 La publicité apparaît comme un des secteurs les plus importants en terme de chiffre d affaire avec une progression de 9% du chiffre d affaire. > Le marché régional de la communication au Havre, à Rouen, à Caen 1 Postulat > La Normandie est une région où le marché de la communication s avère être peu développé. Les entreprises préfèrent s adresser aux grandes agences de la région Parisienne, plus réputées, et délaissent les agences Normandes. Seule exception : la ville de Rouen constitue un pôle d attractivité pour les entreprises. Néanmoins, elle subit de plus en plus l influence de la capitale. > La grande majorité des agences de communication en Normandie ont des effectifs qui ne dépassent pas 10 salariés. 2 Commentaires > Le marché de la communication au HAVRE A partir de l étude des concurrents, on peut constater deux importantes vagues de création au Havre > Début années 90 : SLC Communication, Equasud, Seaside > Année 2000 : Savoir pour agir, DB Com, La boite à écrire. Les entreprises de la première vague sont de petites agences de communication avec un chiffre d affaire inférieur à Entre 2000 et 2001, une grande partie de ces agences n a pas pu maintenir son chiffre d affaire : > SLC communication : %. > Equasud : % Mission Etude de marché ESC Le Havre 18

19 > Seaside : % Leur marge brute est tout aussi en déclin. Les entreprises de la deuxième vague connaissent une progression de leur Chiffre d affaire. (DB com : +125%). Leur marge brute est elle aussi en forte croissance (DB com %) On peut donc déduire que la création de nouvelles agences a certainement entraîné le déclin d une partie des agences déjà existantes. Iceberg fait donc parti des rares agences à avoir pu affronter l arrivée de ces nouvelles agences tout en gardant une croissance de son chiffre d affaire (+5.756%) et de sa marge brute (+8.7%) sur la période Les entreprises les plus présentes sur le marché sont les toutes premières agences de communication à être apparues sur Le Havre. Elles ont des chiffres d affaires et des marges brutes importantes qui ne cessent d évoluer et qui les positionnent comme leader sur le marché du Havre : > BDSA, CA :+52.63% et MB :+16.26% > CSCP,CA : % et MB : % On peut d ailleurs constater que c est SCP qui connaît la plus forte croissance de son chiffre d affaire parmi toutes les agences du Havre. Les principaux leader sont donc BDSA, SCP et DB com. Mais le nombre de créations d agences communication ne cesse d augmenter. Cela se traduit par une nouvelle redistribution des ressources issues du marché de la communication entre ces agences. Le marché de la zone géographique du Havre est un marché restreint qui favorise le déclin de certaines agences quand d autres arrivent à se maintenir ou à progresser. La communication externe des entreprises et des associations est peu développée au Havre. Il n existe donc pas beaucoup d opportunités de prise de part de marché sur le Havre du fait d une forte concurrence existante sur le segment de marché de la communication. Iceberg fait parti des rares agences qui restent constantes et arrivent à maintenir son positionnement face à cette situation. Mission Etude de marché ESC Le Havre 19

20 > Le marché de la communication à ROUEN Entre 1993 et 1998, le nombre d agences de communication à Rouen ne cesse d augmenter. Date Agence 1993 Magenta Conseil, C com 1994 Helson et associés, Valoris communication 1995 Thomas OAK 1996 C comme C 1998 Prologue, empreint, Actua group. A partir des chiffres obtenus, on se rend compte que le marché de la communication est en plein développement. Seuls trois entreprises ont un chiffre d affaires en faible déclin : > Médianes conseil : -0.57%. > Racines : -6.23%. > Prologue : %. Toutes les entreprises connaissent une progression de leur chiffre d affaire et de leur marge. Les leaders du marché sont : > Actua group (CA : 0.4 à 0.5, évolution CA : %, évolution MB : %). > C comme C (CA : 0.7 à 0.8, évolution CA : %, évolution MB : %). > Magenta Conseil (CA : 0.3 à 0.4, évolution CA : %, évolution MB : %). D autres acteurs sont fortement présents sur le marché de la communication : C com, Empreinte, Racines (malgré sa baisse). Ces entreprises ont un chiffre d affaires de plus de 0.2 millions d. Dans l ensemble, les agences de communication Rouennaise ont des chiffres d affaire supérieurs à 0.1 Millions d. L agence qui connaît la plus forte progression de son chiffre d affaire est Résonnance avec une augmentation de 88.60%. A partir de l évolution de ce chiffre d affaires et des marges, on peut donc en déduire que les entreprises rouennaises ont d importants besoins en communication. Les nouvelles agences connaissent très vite de bons résultats et les anciennes n ont pas à craindre l arrivée de nouveaux concurrents. Le marché de la communication à Rouen présente donc un important potentiel pour les agences de communication. Mission Etude de marché ESC Le Havre 20

21 > Le marché de la communication à CAEN On assiste depuis le début de l année 2000 a une forte augmentation du nombre d agences de communication à Caen. Création de X-com, Aloha Communication, Synapse, E com E pub A partir des données obtenues, on constate que les entreprises ont une évolution de leur chiffre d affaire partagée. Une partie des agences ont vu leur CA diminué entre 3 et 22% : > Michèle Frêné conseil > AG com > Adéquation publicité > Quadrigat On peut constater que Quadrigat et Adéquation Publicité sont les agences les plus en difficultés. Quadrigat a le chiffre d affaire le plus bas (entre 0.1 et 0.2 millions d ) et connaît la plus forte baisse ( %). Les entreprises qui ont su progresser ne connaissent qu une faible augmentation de leur chiffre d affaire et de leur marge brute : > Adytel, CA :+7.30%, MB : +7.30%. > DBL com, CA: +8.6%. La plus grosse progression est réalisée par Mégari avec une augmentation de son Chiffre d affaire de %. Le marché de Caen détient trois principaux leader : > Libre cours : CA entre 0.6 et 0.7 millions d (+10.02%) et une Mb de (+9.79%). > Cap Skirring : CA entre 0.9 et 1 million d (+14.25%) et une MB de (+15.05%). > Drakkar conseil : CA entre1 et 1.1 millions d (+2%) et une marge brute de (+3.54%). On peut donc constater que dans l ensemble les entreprises ont des chiffres d affaires supérieurs à 0.2 millions d mais les MB réalisées ont connu une progression assez faible. Le marché de Caen est un marché stagnant qui apporte des opportunités aux entreprises. Mission Etude de marché ESC Le Havre 21

22 > Le marché de la communication dans le reste du département Depuis 1999, on assiste a un important nombre de créations d agence de communication > 1999 : Acrobate organisation, Strategicom > 2000 : Inov plus, Saphir consultants, Heka conseil, Petit à petit, Laboratoire des émotions. > 2001 : Avive, Trade Winds, Toscane > 2002 : AGS Web. La plupart des entreprises sont située à proximité du Havre et font donc une forte concurrence aux agences havraises. (Fécamp, Montivilliers ) Ces entreprises sont en plein développement. Les agences qui affirment leur dominance sont : > JPB com : CA entre 0.3 à 0.4 (+64.38%) et MB de (+64.35%) > CPM communication : CA entre 0.3 et 0.4 (malgré une baisse du CA de 11.29% et de sa marge brute de 8.84%.) > Arts publicité avec un CA entre 0.3 et 0.4 millions (+11.94%). Cette agence a connu une très forte progression de sa marge brute de %. > Petit à petit avec un CA entre 0.3 et 0.4 millions. La plus forte progression est réalisée par Acrobate Organisation qui progresse de % pour son CA et de % pour sa MB. Les nouvelles entreprises ont su acquérir des parts de marché importantes sur le marché de la communication au détriment de certaines agences telles que LCO. Dans l ensemble les entreprises ont de nombreuses opportunités qui leur permet une forte progression sur le marché. Mission Etude de marché ESC Le Havre 22

23 1.2 Iceberg Communication, agence conseil en com Identité Iceberg Communication Dirigeant M Jérôme VUYLSTEKE Date de création 1998 Statut juridique SARL Adresse 65 rue Victor Hugo Le Havre Tel Fax Iceberg existe depuis 7 ans. Elle compte deux salariés. M Jerôme VUYLSTEKE est spécialisé dans de nombreux secteurs de la communication. Il est extrêmement flexible. > Classification d Iceberg Communication Iceberg est une agence spécialisée dans le conseil communication vis-à-vis des entreprises. Elle a choisi d accompagner ses clients sur 2 axes privilégiés qui sont d une part le conseil en communication et d autre part la conception et la réalisation de supports de communication pour les entreprises. 90% de son chiffre d affaire est généré par des activités annexes très diverses, qui laissent une large place à la créativité et aux techniques d infographie. Parmi ces activités, on peut recenser : > La création d identité visuelles > La réalisation de plaquettes, dépliants > La réalisation d affiches Ces 2 axes, combinés ou non, permettent à Iceberg d offrir des services de qualité en mettant en œuvre les outils les plus performants et les plus adaptés pour atteindre les objectifs des missions qui lui sont confiés. Mission Etude de marché ESC Le Havre 23

24 Mission Etude de marché ESC Le Havre 24

25 > Annonceurs d Iceberg Communication Les clients de l agence sont extrêmement divers : Il s agit principalement de PME/ PMI mais également d institutions et d associations. Voici une liste non exhaustive des annonceurs de l agence Iceberg : > Annonceurs ICEBERG Communication Accro sport Dresser-Rand Caisse d Allocations Familiales Cap Emploi Cellule de Suivi du littoral haut Normand Chambre de Commerce et d Industrie du Havre Conseil Général 76 DRIRE Bretagne ECT-ECC-ECL Eramet Ligue Havraise Meple SA Sciences Action Haute Normandie Port Autonome du Havre Scoqi Université du Havre Ville du Havre Ville d Harfleur > Iceberg en chiffres > Intitulé / Chiffres Nombre de dossiers/ an 50 Chiffre d affaire Chiffre d affaire Progression du chiffre d affaire ( ) + 112% Marge brute Marge brute Progression de la marge brute ( ) + 8,07% Mission Etude de marché ESC Le Havre 25

26 >> Analyse des forces et des faiblesses d Iceberg Analyse SWOT ( Strength. Weaknesses, Opportunities, Threats) > Forces > Savoir faire et expérience : Iceberg existe depuis 7 ans. > Son chiffre d affaires a progressé de 112 % entre 1995 et > Ses partenaires (imprimeurs ) > Faiblesses > Paradoxe dans l objet de son activité : Iceberg a pour objet le conseil en communication. Cependant cette activité ne représente que 10% du chiffre d affaire global de l agence alors même que la conception et la réalisation de plaquettes en représente 90 %. > Structure de l entreprise : Iceberg est une petite agence qui ne compte qu un seul employé. Contraintes liées au budget. Contraintes liées au temps. > Manque de connaissances par rapport aux attentes du marché. > Menaces > Forte concurrence sur le marché de la communication en Normandie, au Havre, à Rouen et à Caen. > Forte évolution des moyens de communication liée aux NTIC ( Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication). > Opportunités > Société d information : Besoin d information. Mission Etude de marché ESC Le Havre 26

27 Les entreprises ont des besoins en matière de communication afin de faire connaître, faire aimer, faire acheter leurs produits/ prestations de services. > Les agences de communication ont de plus en plus tendance à se spécialiser. (Ex : communication événementielle, communication interne, satisfaction de clientèle ) Mission Etude de marché ESC Le Havre 27

28 >> 2 Problème de gestion > Comment I agence Iceberg peut-elle développer son activité de communication malgré sa petite structure? Mission Etude de marché ESC Le Havre 28

29 >> 3 Problèmes d étude > Problème d étude n 1 Etude du positionnement d Iceberg par rapport à la demande > Problème d étude n 2 Etude du positionnement d Iceberg par rapport à l offre > Problème d étude n 3 Etude de notoriété d Iceberg Communication > Problème d étude n 4 Etude de l image d Iceberg Mission Etude de marché ESC Le Havre 29

30 > 3.1 Problème d étude n 1 Etude du positionnement d Iceberg par rapport à l offre > Les concurrents d Iceberg Communication > Qui sont les concurrents? > Dans quelle zone géographique sont-ils implantés? > Quand se sont-ils implantés sur le marché? > Quelles sont les spécificités de leur activité? > Comment se définit leur offre de prestation? > Comment se différencient-ils de leurs concurrents? > Quel est leur chiffre d affaire, leur marge brute? > Quelle est leur évolution depuis 2 ans? > Quel est leur effectif? > Comparaison avec Iceberg Communication Mission Etude de marché ESC Le Havre 30

31 > 3.2 Problème d étude n 2 Etude du positionnement d Iceberg par rapport à la demande > Les clients d Iceberg Communication > Qui sont ses clients actuels?* > Sont-ils des entreprises, des associations?* > A quoi fait référence la communication selon eux?* > Pensent-ils que la communication joue un rôle important sur l image de leur structure?* > Qui réalise la communication de leur structure?* > Quels supports utilisent-ils en communication interne / en communication externe?* > Quels sont leurs besoins en matière de communication?* > Quel budget consacrent-ils à la communication?* > Est-il dépendant du résultat de l entreprise?* > Ont-ils des projets nécessitant une communication?* * cf Annexe Questionnaire clients p Mission Etude de marché ESC Le Havre 31

32 > 3.3 Problème d étude n 3 Etude de notoriété d Iceberg Communication > Les clients existants et potentiels > Les entreprises/les associations connaissent-elles Iceberg? > Comment ont-ils connu Iceberg? > Iceberg doit-il développer sa propre communication? Mission Etude de marché ESC Le Havre 32

33 > 3.4 Problème d étude n 4 Etude de l image d Iceberg > Les clients > Quelle est l image d Iceberg vis-à-vis des entreprises et des associations? > Pourquoi ont-ils choisi de travailler avec Iceberg? > Comment qualifient-ils son travail? Mission Etude de marché ESC Le Havre 33

34 >> 4 Stratégie de moyens 4.1 Objectifs L agence Iceberg est-elle connue? reconnue? Quelle est l image d Iceberg vis-à-vis de ses clients? sont autant de questions qui nécessitent l instauration d un questionnaire ainsi que des opérations de phoning (appels et relances). Les objectifs d étude en 3 axes > Objectif d image > Objectif de notoriété > Objectif commercial 1 Objectif de notoriété > Comment ont-ils connu Iceberg Communication? > Pour quelle(s) raison(s) ont-ils choisi de travailler avec Iceberg? 2 Objectif d image > Quelle est l image d Iceberg Communication vis-à-vis de ses clients? > Que pensent-ils des réalisations d Iceberg? 3 Objectif commercial > Ont-ils des besoins en matière de communication? > Ont-ils des projets futurs nécessitant une communication? > Quel(s) type(s) de projet? 4.2 Cibles d étude Les cibles de l étude correspondent aux clients existants et potentiels d Iceberg : > Les entreprises > Les associations > Les institutions Objectifs Objectif de notoriété Objectif d image Cibles Clients potentiels Clients existants Mission Etude de marché ESC Le Havre 34

Enquête nationale sur le développement commercial des PME. Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés

Enquête nationale sur le développement commercial des PME. Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés Enquête nationale sur le développement commercial des PME Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés 1 Sommaire INTRODUCTION... 4 1. SYNTHESE DE L ENQUÊTE...

Plus en détail

Sommaire... 1. Introduction... 2. Méthodologie...3. L opération de prospection...3. Cible :... 3. Objectifs :... 4. Fichier client :...

Sommaire... 1. Introduction... 2. Méthodologie...3. L opération de prospection...3. Cible :... 3. Objectifs :... 4. Fichier client :... Sommaire Sommaire... 1 Introduction... 2 Méthodologie...3 L opération de prospection...3 Cible :... 3 Objectifs :... 4 Fichier client :... 5 Information nécessaire pour mieux vendre :...6 Les techniques

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR Date Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcomconseil.com SOMMAIRE SOMMAIRE...2 LE PORTEUR...4 L IDEE DE DEPART...5 L ETUDE DE MARCHE...6 Le marché et son environnement...6

Plus en détail

Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40

Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40 Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40 Préambule Méthodologie Structures observées Les recherches ont porté sur toutes les entreprises entrant dans la composition de l indice CAC 40 au 1 er juillet

Plus en détail

La diversification des marques de presse professionnelle. Etude quantitative en ligne (2009)

La diversification des marques de presse professionnelle. Etude quantitative en ligne (2009) La diversification des marques de presse professionnelle Etude quantitative en ligne (2009) Presse Pro initie la première étude sur les diversifications des marques médias professionnelles La presse professionnelle

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 2 - Juin 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

ANNEXE I Référentiels du diplôme

ANNEXE I Référentiels du diplôme ANNEXE I Référentiels du diplôme Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Savoirs associés Unités constitutives du référentiel de certification Management des unités commerciales

Plus en détail

ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002. Les Distributeurs du Secteur Dentaire

ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002. Les Distributeurs du Secteur Dentaire ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002 Les Distributeurs du Secteur Dentaire [EDITO]. Le marché du matériel dentaire reste un domaine relativement parcellarisé sur le territoire français. Il est couvert par plus de

Plus en détail

Résultats de l'enquête de satisfaction menée auprès des entreprises

Résultats de l'enquête de satisfaction menée auprès des entreprises Résultats de l'enquête de satisfaction menée auprès des entreprises Année 2013-2014 2014 Page 2 Résultats enquêtes de satisfaction entreprises 2013-2014 L enquête présentée sous la forme d un formulaire

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 5 - Contacts : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Avril 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

Résultats de l enquête de satisfaction de la revue de presse

Résultats de l enquête de satisfaction de la revue de presse Résultats de l enquête de satisfaction de la revue de presse Réalisée quotidiennement par la CCI de Quimper Cornouaille, la revue de presse a pour objectif de présenter l essentiel de l actualité économique

Plus en détail

Les Annonceurs et l affiliation en France

Les Annonceurs et l affiliation en France Les Annonceurs et l affiliation en France Publication Mars 2011 Copyright 2011 Collectif des Plateformes d Affiliation Tous droits réservés Reproduction soumise à autorisation Table des matières i. A propos

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 Baromètre annuel vague 7-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail

Du marketing dans ma PME!

Du marketing dans ma PME! Du marketing dans ma PME! Manque d expérience marketing des managers de sociétés technologiques, difficulté de recruter des profils marketing formés ou expérimentés : pourquoi la mission marketing est-elle

Plus en détail

Département CRM ÉTUDE DE MARCHÉ

Département CRM ÉTUDE DE MARCHÉ Département CRM ÉTUDE DE MARCHÉ QUI SOMMES-NOUS? CUSTOMER RELATIONSHIP MANAGEMENT (CRM) Ensemble de mesures prises pour optimiser la relation et la fidélisation client dans le but d augmenter son chiffre

Plus en détail

Résultats de l enquête EPCI

Résultats de l enquête EPCI Sondage Résultats de l enquête EPCI Intitulé du sondage : Les EPCI françaises et Internet Intranet, Extranet Référence : 02SD421 Destinataire(s) : Répondants à l enquête Version : 1.0 Date : Octobre 2002

Plus en détail

Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête

Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête Afin de mieux comprendre les enjeux liés à la conquête, il est souhaitable de connaître l importance des dépenses réalisées en la

Plus en détail

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise Cette enquête du réseau FormaClub95 est destinée à engager notre action sur les besoins en recrutement et formation

Plus en détail

Besoin d en savoir plus?

Besoin d en savoir plus? Guide d utilisation site www.kompass.com Novembre 2002 Besoin d en savoir plus? 1 1) Introduction SOMMAIRE 1.1 Page d accueil page 3 1.2 Présentation de la barre de navigation supérieure page 4 1.3 Présentation

Plus en détail

BTS NRC Session 2009 MGAC Corrigé ALTICLIC

BTS NRC Session 2009 MGAC Corrigé ALTICLIC BTS NRC Session 2009 MGAC Corrigé ALTICLIC Partie 1 : Évaluer le marché (21 points) 1. Établir un diagnostic de ces deux segments de marché. Conclure. (11 points) Diagnostic : 8 points. Marché du bâtiment

Plus en détail

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe Dossier de presse Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe ALTER PERFORMANCE est une nouvelle société de conseil qui a fait le choix d'accompagner les TPE-PME

Plus en détail

Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats

Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats Description de l étude Depuis 10 ans, la CCI de Troyes et de l Aube s est résolument engagée dans une démarche de progrès, concrétisée par une

Plus en détail

Plan d action commercial

Plan d action commercial 3 Plan d action commercial Le plan d action commercial regroupe l ensemble des actions commerciales et marketing à entreprendre sur une période donnée pour atteindre les objectifs commerciaux de l entreprise.

Plus en détail

La fonction communication en collectivité locale

La fonction communication en collectivité locale Enquête Métiers Cap Com - Occurrence 2011 en partenariat avec le 2 ème partie La fonction communication en collectivité locale Organisation, missions, moyens et outils Introduction. Les quelques 4000 communes

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

PME, Internet et e-learning

PME, Internet et e-learning PME, Internet et e-learning OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris De : Alexandre Mutter, Thierry Chalumeau, Matthieu Cassan OpinionWay CGPME Novembre 2011 Sommaire Contexte et objectifs p3

Plus en détail

L OMI, l Observatoire du management immobilier, créé

L OMI, l Observatoire du management immobilier, créé 48 4 MANAGEMENT IMMOBILIER : COMMENT LES ENTREPRISES GÈRENT LEUR SIÈGE SOCIAl Par Ingrid Nappi-Choulet, professeur à l ESSEC, fondatrice et responsable de l Observatoire du management immobilier. 4.1 /

Plus en détail

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions.

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. Paris, le 4 Février 2013 La Caisse d Epargne dispose depuis plus de vingt

Plus en détail

PARCE QU UNE POINTE D AUDACE. sur la Colline SUFFIT À FAIRE NAÎTRE DE GRANDES IDÉES...

PARCE QU UNE POINTE D AUDACE. sur la Colline SUFFIT À FAIRE NAÎTRE DE GRANDES IDÉES... PARCE QU UNE POINTE D AUDACE SUFFIT À FAIRE NAÎTRE DE GRANDES IDÉES... Un Baobab sur la Colline Conseil en communication, Stratégie & développement, Communication externalisée Brunelle Barillaro bbarillaro@baobabsurlacolline.fr

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

EN QUELQUES MOTS. L AGENCE Cinetic communication IMPRESSION STRATÉGIE MARKETING DESIGN PUBLICITAIRE DÉVELOPPEMENT WEB

EN QUELQUES MOTS. L AGENCE Cinetic communication IMPRESSION STRATÉGIE MARKETING DESIGN PUBLICITAIRE DÉVELOPPEMENT WEB www.cinetic.ca L AGENCE Cinetic communication EN QUELQUES MOTS STRATÉGIE MARKETING DESIGN PUBLICITAIRE DÉVELOPPEMENT WEB IMPRESSION Par la diversité grandissante des plateformes publicitaires, CINETIC

Plus en détail

La prospection. La prospection. La prospection

La prospection. La prospection. La prospection Le repérage des prospects Le fichier, base de la prospection La sélection des prospects Les outils d aide à la prospection A. Le repérage des prospects 1. La notion de prospect Au sens strict : Client

Plus en détail

Conseils pour votre recherche d entreprise

Conseils pour votre recherche d entreprise Conseils pour votre recherche d entreprise BPC-ESC Freyming BPC-ESC Metz 2 rue de Savoie 57800 FREYMING-MERLEBACH 03 87 94 54 98 06 19 73 07 63 www.bpc-esc.com contact@bpc-esc.fr Suivez notre page :Bpc-esc

Plus en détail

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants :

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : Le commerce en France : 750 000 entrepreneurs 2 millions de personnes 343 milliards d euros de chiffre d affaires Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : 167 000 adhérents La plus grande organisation

Plus en détail

Club Etablissements Financiers & Assurances

Club Etablissements Financiers & Assurances Club Etablissements Financiers & Assurances Enquête sur le thème «PME banque : vers une recomposition de l équilibre relationnel liée aux évolutions réglementaires Bâle III» Présentation des résultats,

Plus en détail

Cahier des charges pour la réalisation d une enquête de satisfaction des utilisateurs de l informatique institutionnelle de l Inra

Cahier des charges pour la réalisation d une enquête de satisfaction des utilisateurs de l informatique institutionnelle de l Inra Direction de l Innovation et des Systèmes d Information Systèmes informatiques Cahier des charges pour la réalisation d une enquête de satisfaction des utilisateurs de l informatique institutionnelle de

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

Résultats de l enquête Atlant-Kis. l innovation»

Résultats de l enquête Atlant-Kis. l innovation» Résultats de l enquête Atlant-Kis «Innovation et services à l innovation» Le diagnostic du projet Atlant Kis Méthodologie proposée par la Navarre, coordinateur du projet Adaptable aux contextes régionaux

Plus en détail

PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net?

PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net? PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net? Petit Déjeuner Syntec_Costalis, le 17 novembre 2009 L optimisation des coûts dans vos PME : Quelles

Plus en détail

Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014

Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014 Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014 1 FIDELISER, POURQUOI? Les actions de promotion/communication peuvent être classées en deux grandes catégories. LA CONQUETE S adresse à un large

Plus en détail

Quelles clés pour choisir un cabinet de reclassement?

Quelles clés pour choisir un cabinet de reclassement? Quelles clés pour choisir un cabinet de reclassement? L organisation Livre blanc Objectif du document : Ce document a pour objectif de présenter les principaux éléments de choix d un cabinet de reclassement

Plus en détail

CREDIT MANAGEMENT SURVEY 2015

CREDIT MANAGEMENT SURVEY 2015 2 CREDIT MANAGEMENT SURVEY 2015 L étude de la gestion du risque clients par secteur d activité MÉTHODOLOGIE DE L ÉTUDE OBJECTIFS DE L ÉTUDE Bon nombre de professionnels de la relation financière clients

Plus en détail

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES Enquêtes : AGEFOS-PME, CGPME, CCI des Ardennes Analyse : Observatoire économique - CCI des Ardennes Direction de la formation, des études économiques,

Plus en détail

4, Cours Sablon BP 351 63009 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 Tél. 04 73 42 40 00 Fax. 04 73 42 40 01 cee@expansion63.com www.expansion63.

4, Cours Sablon BP 351 63009 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 Tél. 04 73 42 40 00 Fax. 04 73 42 40 01 cee@expansion63.com www.expansion63. 4, Cours Sablon BP 351 63009 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 Tél. 04 73 42 40 00 Fax. 04 73 42 40 01 cee@expansion63.com www.expansion63.com Dossier de presse 5 juillet 2011 Signature de la Charte d utilisation

Plus en détail

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE SOMMAIRE 1) L étude en quelques mots....p 3 Qui? Quoi? Quand? Comment? Pourquoi? 2) Quid des applications mobiles & des musées..p

Plus en détail

BTS COMMUNICATION. Diplôme d Etat niveau III (BAC+2)

BTS COMMUNICATION. Diplôme d Etat niveau III (BAC+2) BTS COMMUNICATION Diplôme d Etat niveau III (BAC+2) Fonction Le titulaire du BTS Communication conçoit et met en œuvre des opérations de communication, qui peuvent revêtir une forme publicitaire, événementielle,

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

ballester~consulting Etude MD Expo 2007 L'utilisation du marketing direct multicanal État des lieux et tendances

ballester~consulting Etude MD Expo 2007 L'utilisation du marketing direct multicanal État des lieux et tendances ballester~consulting Etude MD Expo 2007 L'utilisation du marketing direct multicanal État des lieux et tendances Sommaire I. Méthodologie/ échantillon II. La place du marketing direct dans l entreprise

Plus en détail

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication.

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication. Axe 1.1 : Création d une destination «Gironde» Action 1.1.1 : Lancement d une étude sur l image et le positionnement marketing de la Gironde La Gironde a des images, des sites touristiques Cependant, il

Plus en détail

Observatoire des métiers de la communication dans l enseignement supérieur Enquête auprès des membres de l ARCES

Observatoire des métiers de la communication dans l enseignement supérieur Enquête auprès des membres de l ARCES Observatoire des métiers de la communication dans l enseignement supérieur Enquête auprès des membres de l ARCES Vague 4 Mai 2011 Synthèse Occurrence est certifiée ISO 9001:2000 depuis 2004 Sommaire Page

Plus en détail

Diplômés de Dauphine : 95% en poste et une rémunération en forte hausse

Diplômés de Dauphine : 95% en poste et une rémunération en forte hausse Communiqué de presse Enquête 2011 Apec / Université Paris-Dauphine sur l insertion professionnelle Diplômés de Dauphine : 95% en poste et une rémunération en forte hausse Paris, le 12 mai 2011 Pour la

Plus en détail

Site Web : www.adiaconseil.fr

Site Web : www.adiaconseil.fr NOS PRESTATIONS ECOLES FACILITER LE MOUVEMENT DES COMPETENCES 11 rue de la République 69001 LYON Tél : 04.72.98.04.20 Site Web : www.adiaconseil.fr DE L EXPERIENCE A L EXPERTISE Plus de 50 Grandes Ecoles,

Plus en détail

ENQUETE CLIENTS RIVALIS

ENQUETE CLIENTS RIVALIS ENQUETE CLIENTS RIVALIS (octobre-décembre 2013) Introduction Rivalis effectue fréquemment des enquêtes auprès de ses clients utilisateurs de la méthode (la précédente a été réalisée en 2008). Cette année,

Plus en détail

BAROMÈTRE : L ENTREPRISE RESPONSABLE, CE SONT LES SALARIÉS QUI EN PARLENT LE MIEUX!

BAROMÈTRE : L ENTREPRISE RESPONSABLE, CE SONT LES SALARIÉS QUI EN PARLENT LE MIEUX! BAROMÈTRE : L ENTREPRISE RESPONSABLE, CE SONT LES SALARIÉS QUI EN PARLENT LE MIEUX! RÉSULTATS 2015 GREENWASHING CONTRAINTES PERFORMANCE SENS MODALITÉS DE RÉALISATION DU BAROMÈTRE Des Enjeux et des Hommes

Plus en détail

Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012

Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012 Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012 Laure BERTHELEMY Mars 2013 L enquête : Le développement de l usage des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) au sein

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE (A.C.R.C.)

LIVRET DE SUIVI ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE (A.C.R.C.) BTS Management des Unités Commerciales (M.U.C.) - Lycée Marie Curie Versailles - LIVRET DE SUIVI STAGE : ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE (A.C.R.C.) Secteur de la Banque Et des Assurances

Plus en détail

Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui?

Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui? pour Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui? Eric Giordano, Directeur Général Pôle Paiement Hi-media Yves-Marie Cann, Directeur d Etudes Ifop 22 octobre 2009 Section 1 : La méthodologie

Plus en détail

Les agences de publicité et de communication et agences média leaders en Suisse font preuve d optimisme dans un avenir exigeant.

Les agences de publicité et de communication et agences média leaders en Suisse font preuve d optimisme dans un avenir exigeant. Communiqué de presse 9 octobre 2012 bsw leading swiss agencies Les agences de publicité et de communication et agences média leaders en Suisse font preuve d optimisme dans un avenir exigeant. Les agences

Plus en détail

«Les Français et les professionnels de l immobilier : perception, usages et attentes»

«Les Français et les professionnels de l immobilier : perception, usages et attentes» «Les Français et les professionnels de l immobilier : perception, usages et attentes» Sondage Ifop pour OPTIMHOME CONFERENCE DE PRESSE 19 MAI 2015 Le réseau immobilier OptimHome Un acteur français incontournable

Plus en détail

L ORGANISATION COMMERCIALE

L ORGANISATION COMMERCIALE L ORGANISATION COMMERCIALE I. Les structures commerciales L équipe commerciale est définie, au sens large du terme, comme l ensemble des acteurs intervenant dans le processus de vente. Organiser l équipe

Plus en détail

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité?

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? 1 Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? Février 2013 2 INTRODUCTION: Perception et tendances du travail collaboratif

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

À votre service...? Let s drive business

À votre service...? Let s drive business À votre service...? Analyse du marché : L entreprise satisfaitelle les attentes des consommateurs européens en ce qui concerne la prise de rendez-vous et les délais de livraison? Étude de marché : Prestation

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Immobilier : Internet est indispensable pour 2 Français sur 3

Immobilier : Internet est indispensable pour 2 Français sur 3 Immobilier : Internet est indispensable pour 2 Français sur 3 Sondage Opinion Way pour MeilleursAgents Paris, le 2 décembre 2014 MeilleursAgents s intéresse à un sujet de société qui anime les débats depuis

Plus en détail

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 Première partie : Analyse du contexte : 1. Justifiez, en mobilisant les références théoriques pertinentes, pourquoi la démarche suivie par Octave

Plus en détail

ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI. Contribuer à la performance de l entreprise. Novembre 1999. GT015-rev octobre 2002

ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI. Contribuer à la performance de l entreprise. Novembre 1999. GT015-rev octobre 2002 GT015-rev octobre 2002 ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI Enquête IPSOS Novembre 1999 Contribuer à la performance de l entreprise 153 rue de Courcelles 75817 Paris cedex 17 Tél. 01 44 15 60

Plus en détail

Formation Chargé de développement de l alternance

Formation Chargé de développement de l alternance Formation Chargé de développement de l alternance En Ile de France GROUPE OMENDO Conseil et Formation 129 rue de Turenne - 75003 Paris 01 44 61 37 37 8 chemin du Pré Carré - Inovallée - 38240 Meylan 04

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR

La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR Etude statistique des données fournies par MEDIAFOR Avant-propos Cette étude a été réalisée par l

Plus en détail

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM 2 À PROPOS De nos jours, il est essentiel pour les entreprises de définir une stratégie marketing précise et efficace.

Plus en détail

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde Direction Communication 63 rue de Villiers, 92200 Neuilly-sur-Seine Tél. 01 56 57 58 59 Communiqué de presse Contact : PwC, Hélène Coulbault, 01 56 57 88 26, helene.coulbault@fr.pwc.com Neuilly-sur-Seine,

Plus en détail

LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING EN FRANCE ET A L INTERNATIONAL

LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING EN FRANCE ET A L INTERNATIONAL LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING AGENCE LA SEYNE SUR MER 159 chemin de Bremond 83500 La Seyne Sur Mer 06 25 601 602 09 54 39 03 07 www.ringoutsourcing.fr contact@ringoutsourcing.com

Plus en détail

Avenir des métiers Métiers d avenir

Avenir des métiers Métiers d avenir Résultats de l enquête croisée «Entreprises / Jeunes» de l Association Jeunesse et Entreprises Avenir des métiers Métiers d avenir Enquête réalisée avec OpinionWay, de juin à septembre 2014 auprès de 304

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LES USAGES DE L INFORMATIQUE A L ECOLE. Résultats (Juin 2001)

QUESTIONNAIRE SUR LES USAGES DE L INFORMATIQUE A L ECOLE. Résultats (Juin 2001) QUESTIONNAIRE SUR LES USAGES DE L INFORMATIQUE A L ECOLE Résultats (Juin 2001) Notre questionnaire a été renseigné par 58 enseignants du département de l Ariège participant à des stages de Formation Continue

Plus en détail

Logiciel de veille stratégique et e-réputation www.digimind.fr 1 1

Logiciel de veille stratégique et e-réputation www.digimind.fr 1 1 1 1 Sommaire A PROPOS p. 3 INTRODUCTION p. 4 PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS p. 5-6 MÉTHODOLOGIE DE L ÉTUDE p. 7 RÉSULTATS ET ANALYSES p. 8-20 2 A propos Nom de l étude : Baromètre des pratiques de veille 2012

Plus en détail

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques - Juillet 2010 Méthodologie Méthodologie : Cette étude a été menée dans le cadre de l'omcapi, l'enquête périodique multi-clients de l'ifop, réalisée

Plus en détail

Grille d évaluation des forces et faiblesses de la PME

Grille d évaluation des forces et faiblesses de la PME Grille d évaluation des forces et faiblesses de la PME Attention! Seules les côtes + et ++ désignent des domaines satisfaisants de la gestion et les véritables points forts de l entreprise. La côte +/-

Plus en détail

Evènements en entreprise : pratiques & perspectives

Evènements en entreprise : pratiques & perspectives Contacts CSA - Pôle Opinion-Corporate Yves-Marie CANN Directeur d études / yves-marie.cann@csa.eu Christophe PIAR Chargé d études / christophe.piar@csa.eu Contact Presse - Agence Hopscotch Mathilde Danquechin

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION DES PROJETS AU COMITE DE SELECTION

DOSSIER DE PRESENTATION DES PROJETS AU COMITE DE SELECTION DOSSIER DE PRESENTATION DES PROJETS AU COMITE DE SELECTION I. PRESENTATION DU OU DES PORTEURS DE PROJET ETAT CIVIL Nom : Prénom...:. Adresse :. Code postal :. Date de naissance : Nationalité : Commune

Plus en détail

Entreprises de La filière numérique

Entreprises de La filière numérique Observatoire économique Entreprises de La filière numérique Bilan 2013 et anticipations 2014 L Espace Économie Emploi du Bergeracois a pour mission de développer des actions en faveur de l économie et

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

Département Enseignement FORMATION CONTINUE CAMPAGNE TELEPHONIQUE DE DETECTION DE PROJETS

Département Enseignement FORMATION CONTINUE CAMPAGNE TELEPHONIQUE DE DETECTION DE PROJETS Département Enseignement FORMATION CONTINUE CAMPAGNE TELEPHONIQUE DE DETECTION DE PROJETS QUI SOMMES-NOUS? MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME.

Plus en détail

AdWords Faites la promotion de votre entreprise sur Google avec MidiMédia

AdWords Faites la promotion de votre entreprise sur Google avec MidiMédia Faites la promotion de votre entreprise sur Google avec MidiMédia Nous créons vos annonces Nos experts, créent vos annonces et choisissent des mots clés qui sont des mots ou des expressions en rapport

Plus en détail

ETUDE FUSACQ / LA REPRISE - TRANSMISSION UN AN APRES LE DEBUT DE LA CRISE. Y-a-t-il moins de sociétés à céder?

ETUDE FUSACQ / LA REPRISE - TRANSMISSION UN AN APRES LE DEBUT DE LA CRISE. Y-a-t-il moins de sociétés à céder? ETUDE FUSACQ / LA REPRISE - TRANSMISSION UN AN APRES LE DEBUT DE LA CRISE Y-a-t-il moins de sociétés à céder? La mise en place du financement est-elle toujours stricte? Les repreneurs sont-ils plus motivés?

Plus en détail

Les objectifs du bilan de compétences.

Les objectifs du bilan de compétences. Les objectifs du bilan de compétences. Qu est ce qu un bilan de compétences? Pourquoi faire un bilan de compétences? Comment se déroule un bilan de compétences? Quelle est la méthodologie utilisée? Le

Plus en détail

Veille Opérationnelle Chapitre 5 Mesure de l efficacité des moyens de communication

Veille Opérationnelle Chapitre 5 Mesure de l efficacité des moyens de communication Annonce presse, spot télé, affichage Évalue ensemble de la campagne I) Définitions Pré-tests : ce sont des études qualitatives portant sur des projets et soumises à un public limité représentatif de la

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Phase 3 : Les solutions adéquates à votre démarche entrepreneuriale

Phase 3 : Les solutions adéquates à votre démarche entrepreneuriale Phase 3 : Les solutions adéquates à votre démarche entrepreneuriale Une fois que vous avez défini les besoins de votre clientèle, il faut que vous sachiez répondre aux solutions convaincantes en adéquation

Plus en détail

Acheter des actions de formation

Acheter des actions de formation L achat, quel enjeu? Acheter une action, c est acheter une prestation de services intellectuels qui nécessite un certain formalisme pour optimiser l achat au regard des enjeux. C est pourquoi, en complément

Plus en détail

L influence des contextes éditoriaux et des marques médias sur la perception et la prescription de la publicité B to B

L influence des contextes éditoriaux et des marques médias sur la perception et la prescription de la publicité B to B L influence des contextes éditoriaux et des marques médias sur la perception et la prescription de la publicité B to B OBJECTIFS ET MÉTHODOLOGIE 2 Objectifs et méthodologie : les objectifs Objectifs :

Plus en détail

Programme d optimisation. L image de votre entreprise

Programme d optimisation. L image de votre entreprise Programme d optimisation L image de votre entreprise SOMMAIRE L image joue un rôle pondérable dans les pratiques commerciales et est dédiée exclusivement à assurer une représentativité corporative de l

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

Comment réaliser une enquête par questionnaire?

Comment réaliser une enquête par questionnaire? Comment réaliser une enquête par questionnaire? 1. L objectif d une enquête : L enquête de satisfaction est un baromètre qui permet de prendre le pouls de la clientèle. Simple et peu coûteuse, elle révèle

Plus en détail

Une présence nationale pour un impact local & VOUS. www.groupon.fr

Une présence nationale pour un impact local & VOUS. www.groupon.fr Une présence nationale pour un impact local 2015 & VOUS Avez-vous déjà entendu parler d une campagne publicitaire qui ne nécéssite aucune dépense ou investissement préalable? Avez-vous déjà entendu parler

Plus en détail

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Déchets : outils et exemples pour agir Fiche méthode n 1 www.optigede.ademe.fr ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Origine et objectif de la fiche : Les retours d expérience des collectivités

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce spécialité Acheteur

Licence professionnelle Commerce spécialité Acheteur Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commerce spécialité Acheteur Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Les fonctions du marketing R A LLER PL US L OI

Les fonctions du marketing R A LLER PL US L OI 2 du marketing Comment intégrer les missions marketing dans les profils de poste transport logistique? Le marketing d études Le marketing stratégique Le marketing produit Le marketing opérationnel et la

Plus en détail

Modèle de cahier des charges CRM

Modèle de cahier des charges CRM Modèle de cahier des charges CRM Vous trouverez dans ce modèle de cahier des charges les éléments généralement nécessaires au bon fonctionnement d un projet CRM. Chaque entreprise étant unique, il vous

Plus en détail