Zoom. Temps forts Missions. Perspectives Chiffres Clés. Processus Direction Gérer la performance, l offre de services

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Zoom. Temps forts 2012. Missions. Perspectives 2013. Chiffres Clés. Processus Direction Gérer la performance, l offre de services"

Transcription

1 Qualité Audit de renouvellement 2 ISO9001v2008 sans remarque. Maîtrise des risques Campagnes d évaluation des risques du RUN-MR et déploiement des processus Identification & Action Sociale. Relation clients Déploiement du logiciel de gestion des réclamations ASUR. Nomination d un médiateur régional. Contrôle de gestion Participation à l observatoire des fragilités. Intégration du CRFPCO dans le suivi budgétaire. Développement local Elaboration de l application locale de gestion des réclamations. Fraude : Réalisation de 386 contrôles anti-fraude. Détection de 39 fautes et de 36 infractions. Sanctions : 4 mises en garde, 29 notifications d indu, 27 pénalités financières, 1 dépôt de plainte suivi d effet. Audit : Audit référent sur les contestations liées à un défaut d information. Audit référent sur la gestion des indus. Élaborer et analyser les résultats de comptabilité analytique. Consolider, mettre en forme et suivre les budgets. Réaliser des audits. Réaliser le suivi des CPG et indicateurs de performance. Réaliser la revue analytique des prestations. Répondre aux demandes de statistiques internes et externes. Coordonner les actions de contrôle interne et de maîtrise des risques. Piloter l écoute clients et la démarche d amélioration continue. Piloter les dispositifs de prévention, de détection et de répression des fraudes. Créer des outils facilitateurs pour le fonctionnement des processus. Veiller au respect des exigences des clients afin d améliorer leur satisfaction. Assurer un suivi et une gestion coordonnée de la relation clients. Rapport d activité et Relations avec les usagers 2012 Processus Direction Gérer la performance, l offre de services 1 et la relation clients 98,1% du plan de contrôle interne réalisé. 88,8 % des risques RUN-MR maîtrisés. 64 % du plan d audit réalisé. 95,8 % des retraités satisfaits. 97,4 % des assurés sociaux satisfaits. 91,7% des employeurs satisfaits. 99,38 % des réclamations traitées en moins de 15 jours. 73 % des objectifs réalisés euros de préjudice constaté euros de préjudice évité. Zoom Intégrer la comptabilité analytique dans LCBCana+ en vue du déploiement de Sinergi. Développer notre expertise sur le Système d Information Décisionnel. Mettre en place l observatoire des fragilités. Réaliser la campagne de risques RUN-MR et anticiper le déploiement des processus LCB, RH et SI prévus en Stabiliser le système documentaire qualité. Structurer la gestion de la relation clients. Concevoir les outils pour les missions d audit «RUN-MR». Clore le plan d audit triennal Rédiger un protocole de recouvrement des créances frauduleuses. Co-piloter le projet national visant à harmoniser les pratiques du réseau en matière de lutte contre les fraudes. Création du processus «gestion de la relation clients» Un taux d efficacité de nos actions mesuré à 94,86 % 100% des recommandations d audit terminées jugées efficaces

2 Processus Direction Informer 21 Transfert des abonnements sous Sharepoint 2010 avec accès aux derniers sommaires. Déménagement du service. Participation aux travaux concernant le futur marché de presse dématérialisée. Enquête de satisfaction sur les panoramas de presse. Suivi de veille pour les rédacteurs des fiches Adonis. Actualisation et suivi d évolution de la base documentaire Adonis ; formation au backoffice. Participation aux travaux de refonte des tableaux de gestion des archives avec l Agent comptable. Participation au groupe national Cnav sur l archivage. Mettre à disposition et diffuser, à jour J, les informations législatives, réglementaires, générales liées aux missions de l organisme. Alimenter quotidiennement la rubrique documentaire du portail en réalisant des produits d information. Répondre aux demandes de recherches de textes formulées par les agents de l organisme et les partenaires de l institution. Assurer et valider le suivi des abonnements payants et des commandes d ouvrages de l organisme. Mémoriser, actualiser et tenir à disposition un fonds documentaire. Animer et gérer le suivi d élimination des archives. Participer au suivi et à la gestion de l actualisation de la base nationale documentaire service social Adonis. Faire évoluer les produits d information réglementaires et presse sous Sharepoint et participer à l alimentation des espaces métiers. Prendre en charge le back-office d Adonis pour les fiches Grand ouest et Centre : poursuivre le travail de veille et d actualisation. Participer au nouveau marché de presse dématérialisé inter-carsat Intégrer et gérer la montée en charge de PMB en remplacement de la bibliothèque actuelle informations mises en ligne sur le portail et documents diffusés à l ensemble des services de l organisme. 69 % de l activité consacrée à la réalisation des publications documentaires et à l alimentation du portail. 447 documents fournis dans le cadre de demandes de recherches. 81 abonnements payants gérés et suivi de 29 achats d ouvrages.. Zoom Changement des outils de publication documentaire du service Information - Documentation : Officiel, «Vu sur» et Bibliothèque

3 Processus Direction Communiquer 3 Création d extranets pour le Conseil d Administration, les Comités Techniques Régionaux, les Journées de la Branche Retraite. Réalisation d un portail à destination des entreprises «EVE». Finalisation et ouverture du portail interne Tempo2. Organisation des Journées Nationales d Études de la Branche Retraite et des Journées de la Branche Retraite à La Rochelle. Organisation du séminaire annuel des CTR. Organisation du colloque «La reconnaissance aux aidants face au cancer d un proche». Organisation de trois «Matinales employeurs». Etude sur la visibilité des Agences Retraite. Participation au groupe de travail national «Refonte des sites internet régionaux». Informer le personnel et mobiliser les équipes autour des objectifs régionaux et nationaux. Impulser une image d entreprise conforme aux objectifs de la Direction et faire connaître l offre de services. Concevoir et mettre à jour les sites internet, extranet et les pages de la Carsat sur les réseaux sociaux. Communication interne Déployer les espaces métiers sur Tempo2. Favoriser la communication inter services. Fédérer autour des nouveaux projets. Valoriser les réussites. Communication externe Favoriser le recours aux différents canaux de contacts. Dynamiser les réseaux sociaux. Elaborer le nouveau site internet. Réaliser de nouveaux extranets. Informer par segment de clientèle. Contribuer à asseoir notre rôle d acteur incontournable. Faire connaître nos offres multi-partenariales. 100 % du plan de communication interne réalisé. 18 actions hors plan de communication réalisées. 273 articles de presse mentionnant la Carsat Centre Ouest parus. 3 conférences de presse organisées. 43 communiqués de presse envoyés visites sur notre site internet. 11 événementiels nationaux et locaux organisés. Zoom Une année sur les réseaux sociaux c est personnes qui nous suivent sur 127 abonnés à notre page et un nouveau vecteur de la relation client et de la promotion de l offre de services.

4 Carrières et Declarations Identifier 41 les assurés Retraite : Accompagnement des entreprises à la mise en place des nouvelles règles de gestion de transmission des DADS. Participation active aux Comités régionaux Net-Entreprises du Limousin et du Poitou Charentes. Mise en place du RUN-MR pour le processus identifier les salariés. RUN-MR : analyse des risques et identification des non conformités. Mise en place de la stratégie carrière. Contrôle : Attestations Retraite Anticipée Carrière Longue : RACL Mise en place d un contrôle systématique. RUN-MR : Poursuite de la montée en charge sur les processus carrières & déclarations, et ajout du processus identification : 14 fiches de tests réalisées par l encadrement Retraite : Effectuer les reports des éléments déclarés pour les salariés et transmettre ces informations aux partenaires. Assurer la bonne identification et immatriculation des salariés. Contrôle : Assurer la maîtrise du risque financier : contrôler la correcte application de la réglementation et l exactitude du paiement des droits. Retraite : Mettre en œuvre de façon progressive la DSN. Assurer l évolution du Processus Identification des Assurés : création du Numéro Identification d Attente : NIA, mise en œuvre du fichier des reports non identifiés. Contrôle : Poursuivre la déclinaison de la stratégie carrière. Renforcer la coordination ordonnateur/contrôle pour mieux gérer les flux. Décliner le projet SID : 1er jalon du lot 1 en juin Carrières et déclarations lignes salaires traitées issues des Déclarations Annuelles des Données Sociales. 98,88 % des lignes salaires traitées dans le délai COG. 99,81 % des lignes salaires réalisées au 31/12 en dématérialisé. 98,77 % des établissements transmis en dématérialisé au 31/12. 99,35 % des taux de reports : dont 99,5 % pour les assurés nés en France et 97,5 % pour les assurés nés hors de France. 0,65% d anomalies résiduelles. Contrôle instructions RDC contrôlées attestations RACL contrôlées : manuelles et intégrées OR.

5 Retraite 51 Retraite : Consolidation de l offre de conseil retraite aux entreprises et aux assurés. Consolidation des relations partenariales : poursuite de la convention MSA/RSI Limousin, mise en œuvre de la convention Poitou Charente ainsi que des partenariats MSA/RSI. Création des web entretiens au domicile de l assuré. Nouvelle organisation de la gestion des réclamations et des interventions. Réorganisation des structures retraite du siège. RUN-MR : analyse des risques et identification des non conformités. Contrôle : Amélioration de la qualité : les actions réalisées ont permis la poursuite de l amélioration de l indicateur qualité : 95,48% pour un objectif national de 94,21%. Intégration des premières fiches de moyens de maîtrise des risques qui se substituent aux instructions nationales de contrôle : INC. RUN-MR : poursuite de la montée en charge du RUN-MR sur le processus Retraite : 16 fiches de tests et 9 fiches de risques réalisées par l encadrement. Supervision : mise en œuvre de la supervision ciblée des pratiques atypiques des contrôleurs. Nouveau paramétrage de l outil de maîtrise du risque financier à compter du 12 décembre Acquisition et application des nouveautés législatives et réglementaires : réformes Liquidation par anticipation : mise en place pour les dossiers dates d effet 1 er janvier et 1 er février Mise en œuvre d un nouveau contrôle portant sur les données saisies par les régimes d affiliation dans l EIRR : Echanges Inter Régimes Retraite, 294 cas. Gérer les comptes & préparer les paiements Validation des comptes Le rapport de l Agent Comptable national conforte les actions mises en œuvre et les résultats obtenus au niveau de la maîtrise des activités gestion des comptes prestataires et paiement des prestations : aucune observation émise par les auditeurs. RUN-MR Campagne d évaluation des risques. Résultats probants, les moyens de maîtrise identifiés par le national sont mis en œuvre. Oppositions Confirmation de la forte progression du flux des oppositions, hausse encore plus importante en 2012 sur tous les types d oppositions : en 2012 contre en Gérer & recouvrer les créances Amélioration significative du taux de résorption des indus hors fraudes, en progression de 11,6% : 96,41% fin L audit référent diligenté par la Cnav a conforté les actions mises en œuvre et les résultats obtenus. La mise en place d un outil local en cours d année a permis de faciliter et d optimiser le suivi et la gestion des indus dans les deux secteurs : comptabilité et contentieux. Retraite régularisations de carrière des assurés attributions de retraites personnelles et de réversion révisions de retraite communications téléphoniques traitées dont appels sortants. 79 rendez-vous Conseil Retraite avec les entreprises rendez-vous Conseil Retraite avec les assurés. Contrôle 95,48% de dossiers contrôlés sans incidence financière instructions retraite contrôlées. Source : rapport d activité OR.

6 Retraite 5 Retraite : Conseiller et accompagner les assurés pour l anticipation et la préparation de leur retraite et leur offrir les services les mieux adaptés à leur situation. Calculer et payer les retraites sans rupture de ressources. Contrôle : Assurer la maîtrise du risque financier : contrôler la correcte application de la réglementation et l exactitude du paiement des droits. Assurer la maîtrise du risque financier. Contrôler l exacte application de la réglementation et l exactitude du paiement des prestations. Gérer les comptes & préparer les paiements Traiter les opérations financières dans le respect des règles et délais : Assurer la gestion des comptes retraite et la régularité des paiements, Préparer et assurer les paiements, Contrôler les opérations de mise à jour des comptes, Garantir un niveau de maîtrise des risques en conformité avec le RUN-MR et la validation des comptes, Traiter les déclarations fiscales. Gérer & recouvrer les créances Assurer le recouvrement des créances sur prestations vieillesse et veuvage.

7 Retraite 5bis Retraite : Organiser la fonction Conseil en Entreprise : Déploiement de l organisation de réunions d information retraite au sein des départements. Déployer des offres de service globales : Développement de l offre globale aux proches assurés décédés et aux personnes qui demandent leur retraite : bien vieillir. Mise en place de l offre aux personnes en difficulté sociale et économique. Engager la procédure nationale des EIR : Mise en place des EIR à partir de 45 ans. Développer les web entretiens et moderniser les modes de contact : Promotion des web entretiens. Confirmation des rendez-vous par SMS. Intensifier le partenariat : Contractualisation avec des associations caritatives pour faciliter le passage à la retraite des assurés fragilisés ciblés. Consolider les organisations : Adaptation et simplification des procédures de travail. Adapter les modalités de traitements aux nouveaux applicatifs et outils : SID, RNCPS, PUB, CAPTURE, COPRODUCTION. Optimiser le suivi des réclamations : Analyse des résultats. Actions d amélioration. Améliorer la qualité de la liquidation Contrôle Renforcer la qualité du contrôle. Poursuivre la démarche d harmonisation des pratiques. Mesurer les incidences du nouveau taux de sélection paramétré dans l outil de maîtrise du risque financier : OMRF. Renforcer la coordination ordonnateur/contrôle pour mieux gérer les flux. Contribuer à l amélioration de la qualité de la production. Décliner le projet SID : 1er jalon du lot 1 en juin Intégrer les nouvelles bases réglementaires : Campus et Base documentaire régionale sous Sharepoint. Gérer les comptes & préparer les paiements Intégrer le poste de contrôle CESAR pour les CA/CB. Optimiser l organisation et les procédures de travail d opposition au regard de l évolution constante des flux. Représentations : Anticiper et planifier les demandes de renouvellement des tutelles. Marché national paiements étrangers : Adapter les procédures aux conditions du marché conclu avec le nouveau partenaire financier. Gérer & recouvrer les créances Atteindre l objectif national du CPG / taux de résorption des indus hors fraude. Rédiger un protocole local de gestion des indus frauduleux. Intégrer les évolutions des procédures nationales de recouvrement des indus décès. Mettre en production le tableau de bord de suivi des indus. Gérer les comptes & préparer les paiements 3,437 milliards d euros soit + 4% consacrés aux dépenses de prestations retraite et veuvage retraités au 31/12/2012 soit + 1,18 % dont étrangers. +35% hausse du nombre d oppositions reçues en opérations de mise à jour des comptes prestataires effectuées. Gérer & recouvrer les créances 107,6% d indus non frauduleux résorbés au 31/12/2012, hors indus sur succession euros recouvrés hors indus sur succession dont au titre des indus frauduleux d indus constatés, hors indus sur succession, dont 11 frauduleux. 877 créances en cours au 31/12/ en phase amiable et 208 en phase contentieuse. 336 indus sur succession constatés pour euros soit +23 %..

8 Gérer les systèmes d information retraite 6 Mise en œuvre la reforme des retraites intervenue en 2012 : report âge, retraite anticipée. Formations liées aux reformes pour les Assistants techniques du processus retraite. Mise en place les nouveaux outils : SAV. Refonte de la Base Documentaire Retraite dans le cadre de Sharepoint. Participation à la mise en place opérationnelle des conventions tripartites RSI / MSA / Carsat. Accompagnement au changement lors de la mise en œuvre des projets nationaux. Assurer la veille réglementaire et technique : garantir la base documentaire retraite régionale. Former et informer sur les nouveautés législatives et techniques l ensemble des secteurs du processus retraite. Accompagner, tant sur le plan réglementaire qu organisationnel, les changements liés aux évolutions du Système d information retraite. Être le correspondant Cnav dans les domaines suivants : système d information retraite, législation retraite droit interne, règlements communautaires et conventions internationales, GRC, DAI. Signaler et suivre les dysfonctionnements applicatifs. Assurer la veille législative et technique. Développer la base documentaire retraite sous Sharepoint ainsi que les liens avec la nouvelle base documentaire retraite nationale Campus. Accompagner le changement lors de la mise en œuvre des projets et réalisations nationales : Capture, Bureau Métier, SID, etc. 22 réunions techniques 11 à destination des cadres du processus retraite et 11 à destination des Assistants Techniques du processus retraite. Documentation retraite : 44 notes réalisées ou mises à jour, 20 trames réalisées ou mises à jour. Pour ce faire 11 réunions groupe harmonisation des notes et 11 réunions Branche Retraite& Agence Comptable ont été nécessaires. Courriers go2 post : 21 créations. 13 mises à jour. Questions/Réponses : 496 relatives à la législation retraite. 679 concernant les outils retraite..

9 Apporter des aides et un soutien social 7 aux assures fragilisés Montée en charge de la prévention de la désinsertion professionnelle, avec une coordination au sein du réseau Assurance Maladie qui a permis d aider assurés sociaux à se maintenir dans leur emploi contre en Développement des actions de prévention et d accès aux soins pour les publics précaires en articulation avec les dispositifs de l Assurance Maladie tels que la CMU-C et l ACS, aide à la complémentaire santé. Investissement de l équipe ASSPA pour le développement des nouvelles orientations de l action sociale en matière de prévention. Renforcement des critères d accès aux aides individuelles d action sociale. Mise en place d ASIR aide aux retraités en situation de rupture aide temporaire pour les personnes âgées confrontées à une difficulté particulière telle que le décès d un proche ou le placement du conjoint en établissement. Renforcement du rôle de conseil des évaluateurs en matière d habitat. Poursuite du partenariat avec les Centres Sociaux du Poitou-Charentes et mise en place d actions de lutte contre l isolement des personnes âgées : maintien du lien social, vacances, etc. Intégration des aides à l amélioration de l habitat dans ANTARES. S inscrire dans la COG et dans l axe de «gestion du risque», s intégrer aux stratégies de prévention dans la dimension «prévention sociale». Piloter les activités à travers 5 programmes nationaux qui couvrent les problématiques sociales essentielles auxquelles sont actuellement confrontés les réseaux de l assurance maladie et retraite. Favoriser le partenariat local pour répondre à des besoins territorialisés en sus des programmes nationaux, à travers notamment des actions collectives. Soutenir financièrement des projets innovants destinés aux personnes âgées, handicapées et aux grands malades, pour améliorer leur qualité de vie. Apporter des aides financières individuelles et collectives pour favoriser le maintien à domicile des retraités fragilisés. Mettre en place des structures inter-régimes de coordination des politiques en faveur du bien vieillir. Renforcer le partenariat avec les associations locales pour développer des actions de promotion du lien social et de la prévention santé. Contribuer à la lutte contre la précarité énergétique et dynamiser la politique d adaptation de l habitat au vieillissement. Améliorer le pilotage budgétaire de l action sanitaire et sociale pour une meilleure maîtrise de nos enveloppes financières. Mieux coordonner nos actions avec les Cpam en matière d aide à la complémentaire santé. Poursuivre la montée en charge des dispositifs financiers dans le cadre de la PDP personnes ont participé à une action collective organisée par le service social signalements nominatifs ont été traités personnes ont bénéficié d un suivi individuel par un travailleur social euros ont été consacré aux aides au maintien à domicile des retraités : aides individuelles et subventions aux associations retraités bénéficiaires d une aide financière pour leur maintien à domicile. 742 aides à l amélioration de l habitat attribuées. 5 millions d euros investis pour la construction et la rénovation de structures pour les personnes âgées..

10 Contribuer aux actions de gestions 81 du risque maladie Poursuite des contrôles de pharmacie d officine dans le cadre de la convention de mutualisation avec les Cpam 19 et 23 selon un plan d activité triennal. Tenue des 4 commissions paritaires régionales : opticiens, fournisseurs de matériel médical T1/T4, podo-orthésistes, ocularistes et enfin audio-prothésistes. Réalisation avec la DRSM et les Cpam des 2 régions d un état des lieux sur la problématique des TMS dans le cadre du programme 2012 de maîtrise médicalisée en entreprise. Participation à des actions de contrôle conjointes des fournisseurs d appareillage avec les Cpam du Limousin et la DRSM dans le cadre de la gestion du risque maladie. Transfert aux Cpam des missions BREX / appareillage au 1 er décembre 2012 : information des professionnels, formation des référents Cpam au cours du second semestre 2012 et redéploiement des personnels dans d autres secteurs de la Carsat. Au titre des missions d intérêt commun reconnues par la loi HPST, les Carsat sont chargées d assurer la saisie des données tarifaires transmises par les ARS dans la base BREX afin de permettre la facturation des établissements sanitaires et médico-sociaux par l Assurance Maladie.* Gèrer les conventionnements des fournisseurs d appareillage auprès des services de l Assurance Maladie et s assurer du respect de leurs obligations en menant des actions de contrôle et de gestion du risque sur pièces et sur place.* Représenter le réseau Assurance Maladie auprès des instances de gouvernance des ARS : commissions de coordination des politiques publiques et CRSA. Participer à la coordination régionale en matière de gestion du risque et piloter les actions en direction des entreprises. * Ces 2 missions sont, dans le cadre de la réorganisation du réseau Assurance Maladie, transférées à compter du 1er janvier 2013 aux Cpam. 4 commissions paritaires régionales organisées. 97 contrôles de fournisseurs réalisés. 606 fournisseurs d appareillage conventionnés avec l Assurance Maladie en Limousin et Poitou-Charentes. 83 nouvelles demandes de conventionnement traitées par le service appareillage. Suivre la réalisation des projets régionaux de santé dans les régions Limousin et Poitou-Charentes. Déployer une «GDR entreprises» avec le réseau Assurance Maladie. Organiser des actions de maîtrise médicalisée en entreprise sur la thématique des TMS et du syndrome du canal carpien.

11 Réaliser des actions de prévention 9 et tarifer les risques professionnels Organisation de réunions départementales d information sur des sujets d actualité avec pour thématique les accidents du travail des entreprises en action conjointe avec les Cpam, ayant rassemblé 737 participants. Opération de phoning à destination des entreprises de plus de 20 salariés afin de les accompagner dans l adhésion au compte AT / MP en ligne disponible sur Net Entreprises.fr. Rencontres départementales sur rendez-vous avec les employeurs adhérents du 4 au 22 juin pour analyser les éléments figurant sur leur compte AT / MP en ligne. Poursuite des rapprochements des fichiers employeurs Urssaf/Carsat. Suivi des conventions avec les Cpam et Urssaf dans le cadre de réunions partenariales. Rencontres entre les agents des services Réparation des 7 Cpam et du service Tarification de la Carsat. Finalisation du reclassement des établissements relevant de l Action Sociale. Organisation de 10 petits déjeuners de la prévention ayant rassemblé 754 participants, sur nos thèmes prioritaires. Poursuite des travaux des trois commissions temporaires spécialisées constituées des membres des CTR sur des thèmes techniques choisis par ces comités. Clôture de l action à destination de la profession des prothèsistes dentaires, bilan final et présentation à la profession. Identifier et classer les risques professionnels. Gérer le compte AT / MP de chaque établissement et conseiller les entreprises. Calculer et notifier les taux de cotisation AT. Fournir à la Cnamts des statistiques de la région. Contrôler, informer et conseiller les entreprises en matière de prévention des Accident du Travail et des Maladies Professionnelles (AT / MP). Former, documenter les salariés et les employeurs. Instruire et suivre les dossiers d incitation financière aux entreprises. Réaliser des mesures de nuisances physiques en entreprises. Organiser des réunions départementales d information sur de nouveaux thèmes. Enrichir l offre de service aux entreprises sous forme de rendez vous individualisé avec une approche conjointe Cpam / Carsat. Effectuer le reclassement des groupements d employeurs. Poursuivre les rapprochements des fichiers Urssaf / Carsat. Signer de nouvelles conventions de partenariat avec les Cpam, avec les Urssaf. Poursuivre les rencontres agents entre organismes Cpam / Carsat afin de faciliter les échanges. Mener des actions à destination des secteurs à forte sinistralité : BTP, Intérim, grande distribution. Mener des actions sur les risques prioritaires : Cancers professionnels, troubles musculo squelettiques, risque routier, risques psychosociaux. Réaliser l animation de 10 petits déjeuners de la prévention sur les thèmes prioritaires. Préparer le plan d action régional 2014 / 2017 dans le cadre de la nouvelle COG établissements actifs en 2012 pour la région Limousin et Poitou-Charentes accidents du travail, trajet et maladies professionnelles survenus en interventions réalisées dans les entreprises. 37 contrats de prévention signés avec les entreprises, représentant une aide financière de euros. 249 aides financières simplifiées pour un montant de euros. 437 participants aux 42 stages organisés par la Carsat demandes de documentation. Zoom 76 % des entreprises de plus de 20 salariés ont adhéré à la consultation en ligne de leur Compte AT / MP. Adoption à l unanimité par les 3 CTR d un référentiel de formation pour les conducteurs de transpalettes électriques à conducteur accompagnant.

12 Concevoir, développer 101 et supporter un logiciel Réalisation du premier service de coproduction de la branche permettant aux femmes de plus de 44 ans de déclarer leurs enfants grâce à un service spécifique. Ce service enregistre les droits familiaux pouvant être pris en compte dans la carrière et le calcul du droit à la retraite. Réalisation du questionnaire d autoévaluation de l action sociale pour promouvoir le bien vieillir. Mise en place de systèmes d échanges de contacts pour permettre des signalements croisés entre l Agirc Arrco et la branche retraite, lors du dépôt d une demande dans un des régimes et pour informer et être informé par les autres régimes d une demande d entretien individuel retraite. Réalisation d un service de consultation du RIS sur smartphone. Participer à la réalisation des développements du système d Information National en tant que service Informatique chargé des missions nationales. Concevoir, réaliser, assurer la maintenance et la qualification de toutes les applications du domaine offre de services et relation clients de la branche retraite en sa qualité de centre référent MOE du domaine offre de services. Stabiliser et optimiser l application de gestion de la relation client utilisée sur les plateformes téléphoniques. Renforcer l offre de services sur Internet avec l ouverture de nouvelles applications : Rendez vous en ligne Web entretien Nouvel espace personnel plus convivial Renforcer la qualité du système d information de la branche en réalisant le nouveau référentiel client. 30 personnes travaillent sur les applications de l offre de services : 19 à la Carsat Centre-Ouest, 2 à la Carsat Midi-Pyrénées, 2 à la Carsat Rhône-Alpes et 7 à la Cnav. 6 nouvelles applications mises en production en 2012 dans le domaine «offre de services et relation clients» estimations retraite réalisées par les internautes sur le nouveau portail de la branche consultations de la carrière sur le portail unique de branche consultations du suivi de dossier sur le portail unique de branche.

13 Logistique Rapatriement des équipes ARP au siège. Création d un espace sécurisé pour l archivage de l ARP. Sécurité Mise en œuvre de la Gestion des clés. Installation de portes palières coupe feu au siège. Remplacement complet de la gestion des accès : matériel et logiciel. Report des alarmes vers le Service Desk. Informatique Câblage Catégorie 6. Passage en Téléphonie sous IP. Economie d énergie : Mise en œuvre exhaustive outil JOULEX. Mise en œuvre architecture DIT. Déploiement MOCS : téléconférence individuelle. Fournir et maintenir un environnement de travail complet - immobilier, mobilier et informatique - sécurisé pour l ensemble du personnel de la Carsat. Assurer la gestion immobilière. Gérer les locaux. Assurer les interventions de maintenance dans les immeubles de l organisme. Assurer la gestion informatique, la production régionale, les contacts avec les CNPI, l installation et la maintenance des matériels informatiques. Prendre en charge les besoins d impression. Gérer la flotte automobile. Garantir les sécurités physiques et logiques. Rapport d activité et Relations avec les usagers 2012 Processus Supports Gérer les ressources informatiques 111 et logistiques appels au Service Desk. Taux de résolution : 77,8 % en moins de 24 heures, 19,3 % par le Service Desk. 200 Kms de câble posés interventions de réparations et dépannages dont 96,1 % en moins de 3 jours Kms parcourus par les voitures de la Carsat. 35,61% d économie sur la consommation électrique. Informatique Réaménager la salle informatique. Mettre en application la disparition des systèmes UNIX. Logistique Faire la réfection du sol de la cuisine. Réaménager l agence de Limoges. Remplacer le système d éclairage. Sécurité Faire un audit d accès handicapés pour tous nos sites. Veiller à l équipement règlementaire en extincteurs de nos sites. Mettre en œuvre des exercices d évacuation sites extérieurs. Zoom Câblage catégorie 6 Le siège et 6 sites extérieurs, ainsi que la DRSM ont été câblés en Les opérations ont été menées selon le planning pré établi : début le 02 janvier, fin le 15 décembre Câbles : 150 kms posés au siège et 50 kms pour les sites extérieurs.

14 Processus Supports Gérer les activités comptables et financières 121 Validation des comptes Les rapports des Agents Comptables nationaux confortent les actions mises en œuvre et les résultats obtenus au niveau de la maîtrise des activités. Pour les deux branches, Maladie et Retraite, les comptes ont été validés sans restriction. Action sociale Prise en compte des évolutions dans les procédures de contrôle. Intégration du processus dans le dispositif national de maîtrise des risques RUN-MR. Gestion administrative Transfert de la gestion du CRF à la Carsat en juin 2012 : Comptabilité, paie, frais de déplacements et clôture des comptes. SINERGI Contribution au dispositif national de formateur relais, détachement d un agent. Traiter les opérations financières et comptables dans le respect des règles et des délais Contrôler et comptabiliser toutes les opérations. Assurer le paiement aux fournisseurs, prestataires, personnel, entreprises, etc. Gérer la trésorerie. Elaborer les documents de synthèse. Produire le dossier de clôture en vue de la certification des comptes. Assurer le recouvrement amiable des créances en gestion budgétaire. Conserver Les fonds et valeurs. Les pièces justificatives et documents comptables. 3,5 milliards d euros consacrés aux dépenses de la Carsat dont 47,7 millions au titre des dépenses administratives soit 1,35 %. 93 % Score de validation des comptes en progression de 6 % par rapport à l exercice précédent. Score le plus élevé dans le classement national branche retraite opérations validées en action sociale, en paie, frais déplacements, factures contrôles des opérations de paiement des retraites. 900 factures traitées pour le CRF 420 factures fournisseurs et 480 factures clients. Mettre en place la solution SINERGI Effectuer les travaux préparatoires à la bascule. Former les personnels. Valider les résultats de la bascule. Intégrer le traitement des factures, de la réception au paiement. Instaurer une supervision du contrôle des dossiers ASS. Rédiger un protocole ordonnateur/comptable sur les prestations ASS. Centre Régional de Formation Mettre en place les interfaces et la comptabilité analytique.

15 Processus Supports Gérer les achats 131 Developpement Durable Participation aux travaux du groupe projet DD, Recueil et alimentation des données PERL S pour l axe environnemental. Projet national SINERGI Participation aux réunions nationales, Poursuite du plan d actions défini en 2011, et notamment transfert du traitement des factures de formation de la GRH vers les achats, Poursuite de la professionnalisation des acheteurs. Optimisation de la fonction Achats Participation aux travaux menés dans le cadre du centre d expertise déplacements professionnels, inscrit dans le CPG. Organisation Prise en charge du suivi des dépenses d intervention ARP et organisation de la polyvalence dans ce domaine, au sein du secteur. Prise en charge des dépenses et recettes du CRFPCO depuis juillet demandes d achat traitées, dont 968 par LCB factures ordonnancées, dont par LCB. 210 contrats en cours. 54 marchés renouvelés, dont 2 en procédure d appel d offre, présentés en Commission des marchés. Réaliser l ensemble des achats et marchés nécessaires au fonctionnement de la Carsat dans le cadre de la réglementation applicable aux organismes de Sécurité Sociale, en partenariat avec les services clients. S assurer de la conformité des services rendus, des fournitures livrées et des travaux exécutés. Assurer le suivi des budgets de fonctionnement et d investissement des gestions administratives, ainsi que du budget d intervention ARP. Optimiser le rapport qualité/coût des achats dans le cadre du budget. L année 2013 va être marquée par le déploiement d un nouveau progiciel de gestion intégrée, porté par le projet SINERGI. Les équipes vont être fortement mobilisées dans les opérations préparatoires à mener, et notamment la collecte de données à injecter dans l outil.

16 Dématérialiser et archiver 141 Extension du périmètre de dématérialisation des courriers entrants aux services Retraite Siège pour la région Poitou-Charentes. Intégration et formation de 4 techniciens : 1 au pôle contrôle et conservation des pièces justificatives, 2 au pôle dématérialisation des documents et 1 au pôle orientation et gestion des flux. Site pilote pour le démarrage du Centre Mutualisé de filmage à la Carsat de Lille. Mise en place et suivi de sous-traitance avec une société extérieure pour l archivage numérique des documents de l ARP. Traiter les flux de courriers internes et externes, à l arrivée et au départ, avec enregistrement des plis recommandés. Identifier le courrier pour les services de la retraite. Rechercher et extraire les dossiers papier des archives retraite à la demande. Dématérialiser les courriers entrants du processus retraite. Assurer la mise en Ged Retraite des dossiers et documents issus des secteurs. Réaliser les contrôles découlant de l instruction nationale de contrôle des pièces justificatives. Préparer l arrivée du programme national Capture pour la dématérialisation des courriers. Anticiper et adapter l organisation du service pour prendre en compte les impacts sur les activités. Etendre le périmètre de dématérialisation des flux entrants. Poursuivre et adapter les contrôles de conservation des pièces justificatives courriers arrivés courriers identifiés courriers et colis affranchis pour envoi plis dématérialisés en flux entrant pour le processus Retraite dossiers et documents mis en Ged pour les secteurs Agence Comptable et Retraite. 503 films d archivage de pièces justificatives réalisés images contrôlées. Zoom Réalisation d une enquète de satisfaction auprès des clients. Mise en place d un groupe de travail pour définir des actions d optimisation du fonctionnement et de la communication du S3D.

17 Processus Supports Gérer le contentieux 151 Mise en œuvre de la base de gestion des Indus Agence Comptable-Contentieux-Cellule Fraude. Montée en charge du RUN-MR. Contentieux Général Gérer l ensemble des dossiers de recours devant les juridictions civiles et administratives, dossiers relevant de tous les secteurs de la Caisse, Vieillesse, APR, ASS, à l exception de ceux relevant du Service du Personnel. Contentieux Technique Gérer les dossiers d inaptitude. Secrétariat de la Commission de Recours Amiable Traiter les recours en droit et demandes de remises de dettes. Recouvrer les créances nées de l application de la législation vieillesse Trop perçus, Recouvrement Allocation Supplémentaire sur succession, recours contre tiers, Recouvrement autres créances de la Caisse. Représenter et défendre la Caisse devant les juridictions 8 Tribunaux des Affaires de Sécurité Sociale et 2 Cours d Appel. Secrétariat de la Commission Pluridisciplinaire pour la Pénibilité 71 jours de délai moyen de traitement d un dossier devant la CRA : objectif ,77 % des décisions judiciaires sont favorables à la Caisse : objectif 95. 7,54 % seulement des assurés maintiennent leur réclamation devant la CRA après un courrier pré-contentieux. 100 % des dossiers remises de dettes traités en moins de 100 jours : objectif 70 %. + 11,44 % de recouvrement sur succession traités. Maintenir les délais de traitement d une contestation devant la Commission de Recours Amiable : 90 jours. Entretenir la capacité à remporter les Contentieux : 96 %. Conserver les délais de traitement des remises de dettes : 70 % en moins de 100 jours. Développer la partie statistique. Zoom 40 dossiers examinés par la Commission Pluridisciplinaire pour la Pénibilité

18 Processus Supports Gérer les ressources humaines 161 Des temps importants consacrés aux relations sociales et professionnelles avec : 3 chantiers de négociation menés avec les instances de représentation du personnel, la poursuite de la démarche de gestion prévisionnelle des emplois et compétences : 12 rencontres avec les services. L appropriation de nouveaux outils tels que : La GTA, Gestion des temps et activités, qui remplace l ancien dispositif de badgeages, L outil de simulation budgétaire qui facilite la gestion des projections budgétaires de la masse salariale, Les produits nationaux de numérisation des bulletins de salaire. La prise en charge de la gestion administrative du Centre Régional de Formation et de Perfectionnement du Centre Ouest. Gestion administrative Traiter les situations de paie, absence et présence. Assurer le suivi financier et budgétaire de la masse salariale. Réaliser les organigrammes, les états et les déclarations statistiques. Gestion des emplois, compétences et recrutements Élaborer et actualiser les référentiels d emplois. Accompagner la réalisation des entretiens annuels. Organiser et conduire les opérations de recrutements. Gestion de la formation professionnelle Élaborer le plan de formation. Organiser et suivre la réalisation des actions de formation. Animer les formations aux fonctions de la retraite. Santé au travail Préparer les visites médicales et suivre les dossiers médicaux. Dispenser des soins infirmiers. Gestion des habilitations Administrer les droits d accès aux applicatifs informatiques. Fonctions régionales Conseil de discipline. Système d information STARH. 66 actions mises en œuvre en 2012 dont 50 terminées 8 embauches en CDD ou intérim de travailleurs handicapés ou seniors, participation à 2 forums emplois 73 mises en situation professionnelle dans le cadre du recrutement Accompagnement des personnels de 45 ans et plus : 29 personnes ont bénéficié de l offre de conseil en entreprise et 11 d un entretien de carrière 5 aménagements ou changements d emploi ont été réalisés 4 salariés ont bénéficié d un stage de préparation à la retraite 18 fiches incivilités traitées 128 référentiels emplois mis à jour dans le cadre de l évolution des métiers et de l intégration d une compétence de gestion de projet 187 participations à des formations sur la sécurité Rencontrer les services dans le cadre d un accompagnement à la mise en place du nouvel outil de gestion des temps. Concevoir une méthode de pesée des emplois des personnels d encadrement. Préparer les prochains contrats pluriannuels de gestion. Lancer la négociation sur les contrats de génération. Co-piloter un groupe projet national SIRH. Poursuivre les actions démarrées sur les années antérieures.

Le service public de Sécurité sociale

Le service public de Sécurité sociale Direction de la Sécurité sociale Le service public de Sécurité sociale Zoom sur les conventions d objectifs et de gestion 1 à l heure où la Sécurité sociale, comme l ensemble des acteurs publics, doit

Plus en détail

CNAMTS. Instance nationale de concertation DDO/DOCQ/DCMOA 1. Couverture

CNAMTS. Instance nationale de concertation DDO/DOCQ/DCMOA 1. Couverture Projet de transfert aux CPAM des activités de mise à jour du référentiel établissement BREX et de gestion des relations conventionnelles avec les fournisseurs d appareillage CNAMTS Couverture Instance

Plus en détail

DECISION N 401 DU 5 JUIN 2012 PORTANT ORGANISATION DE L ENIM Version consolidée au 1 er juillet 2014

DECISION N 401 DU 5 JUIN 2012 PORTANT ORGANISATION DE L ENIM Version consolidée au 1 er juillet 2014 SOUS-DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES Département des Etudes Juridiques DECISION N 401 DU 5 JUIN 2012 PORTANT ORGANISATION DE L ENIM Version consolidée au 1 er juillet 2014 LE DIRECTEUR DE L ETABLISSEMENT

Plus en détail

FINANCEMENT DES RISQUES PROFESSIONNELS. CHU de la TIMONE UE «ORGANISATION DE LA SECURITE SOCIALE»

FINANCEMENT DES RISQUES PROFESSIONNELS. CHU de la TIMONE UE «ORGANISATION DE LA SECURITE SOCIALE» FINANCEMENT DES RISQUES PROFESSIONNELS CHU de la TIMONE UE «ORGANISATION DE LA SECURITE SOCIALE» Intervenant : Jean-Jacques LANTONNET Expert Tarification AT-MP Direction des Risques Professionnels Caisse

Plus en détail

LE référentiel des métiers

LE référentiel des métiers LE référentiel des métiers 2 Le référentiel des métiers de Pôle emploi FILIÈRE RELATION DE SERVICES Métiers MISSIONS ACTIVITÉS COMPÉTENCES Le référentiel des métiers de Pôle emploi 3 4 Le référentiel des

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

Édito. Bonne lecture! Catherine DI FOLCO, Présidente du Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Rhône et de la Métropole de Lyon

Édito. Bonne lecture! Catherine DI FOLCO, Présidente du Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Rhône et de la Métropole de Lyon Édito L année 2014 a constitué pour le Centre de gestion du Rhône et de la Métropole de Lyon une année forte d évolutions et de renouvellement avec en parallèle la poursuite des nombreuses activités qui

Plus en détail

Rappels sur les missions, l évolution des populations couvertes et les engagements stratégiques

Rappels sur les missions, l évolution des populations couvertes et les engagements stratégiques DOSSIER DE PRESSE Point presse du 2 juillet 2013 ANNEXES Rappels sur les missions, l évolution des populations couvertes et les engagements stratégiques www.rsi.fr Une mission : assurer la protection sociale

Plus en détail

Mandat de gestion relatif à la délégation des activités assurantielles maladie et AT/MP de la CANSSM à la CNAMTS

Mandat de gestion relatif à la délégation des activités assurantielles maladie et AT/MP de la CANSSM à la CNAMTS Version 15 en date du 23 février 2015 Mandat de gestion relatif à la délégation des activités assurantielles maladie et AT/MP de la CANSSM à la CNAMTS Conclu entre La Caisse Nationale d Assurance Maladie

Plus en détail

Risque et assurance vieillesse

Risque et assurance vieillesse Risque et assurance vieillesse Plan d Intervention > La protection sociale La protection sociale entre assurance et solidarité La protection sociale en chiffres Le projet de Loi de Financement de la Sécurité

Plus en détail

Responsable d agence

Responsable d agence Responsable d agence La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

Systèmes d information Schéma directeur 2014-2017

Systèmes d information Schéma directeur 2014-2017 Systèmes d information Schéma directeur 2014-2017 Sommaire Introduction 4 1. Les orientations pour l évolution fonctionnelle des systèmes d information de la branche retraite 20 2. Les orientations pour

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

...... en quelques mots 1

...... en quelques mots 1 ... en quelques mots 1 Un nouveau Projet d'entreprise pourquoi faire? Le Projet d'entreprise 2006-2009 a porté l ambition de faire de l Assurance Maladie un assureur solidaire en santé reconnu en tant

Plus en détail

La Sécurité sociale en Gironde. collaborateurs. accompagnent les Girondins tout au long de leur vie

La Sécurité sociale en Gironde. collaborateurs. accompagnent les Girondins tout au long de leur vie La Sécurité sociale 4 049 collaborateurs accompagnent les Girondins tout au long de leur vie Connaître la Sécurité sociale La Sécurité sociale est le service public qui protège chacun contre les risques

Plus en détail

LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES

LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES Il décline les activités/compétences qui peuvent être partagées par d autres métiers et d autres familles

Plus en détail

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 RESPONSABLE DE RESSOURCES HUMAINES Code : GRH01 Responsable de ressources humaines FPEGRH01 Il définit et met en œuvre la politique de ressources

Plus en détail

INC Assurance Maladie. 15 avril 2015 PRESENTATION DU SDRH 2015-2018

INC Assurance Maladie. 15 avril 2015 PRESENTATION DU SDRH 2015-2018 INC Assurance Maladie 15 avril 2015 PRESENTATION DU SDRH 2015-2018 INC Assurance Maladie Présentation du SDRH 2015-2018 1. Travaux préparatoires 2. Bilan du SDRH 2011-2014 3. Structuration du SDRH 2015-2018

Plus en détail

Déclaration Sociale Nominative (DSN) 11/05/2015. Allianz Courtage

Déclaration Sociale Nominative (DSN) 11/05/2015. Allianz Courtage Déclaration Sociale Nominative (DSN) 11/05/2015 Allianz Courtage Sommaire 1. La Déclaration Sociale Nominative (DSN) : présentation 2. Les pré requis à mettre en place par l entreprise pour télétransmettre

Plus en détail

Activités. Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Direction. Animation d équipe et organisation du travail. Conduite de projets

Activités. Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Direction. Animation d équipe et organisation du travail. Conduite de projets Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Activités 1. 1. Pilotage, management Direction Informer et aider les élus à la décision Définir (ou participer à la définition de) la stratégie de la direction

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION DU REVENU DE SOLIDARITE ACTIVE (rsa)

CONVENTION DE GESTION DU REVENU DE SOLIDARITE ACTIVE (rsa) CONVENTION DE GESTION DU REVENU DE SOLIDARITE ACTIVE (rsa) Accusé de réception Ministère de l intérieur Entre : Le Conseil général des Vosges, 8 rue de la Préfecture, 88000 EPINAL, représenté par le Président

Plus en détail

Sage 100. pour les PME. Faites de votre gestion un levier de performance

Sage 100. pour les PME. Faites de votre gestion un levier de performance Sage 100 pour les PME Faites de votre gestion un levier de performance À propos de Sage Leader des éditeurs de logiciels de gestion sur le marché des PME dans le monde* Plus de 6 millions d entreprises

Plus en détail

Bourse de l Emploi Rapport d activité 2013

Bourse de l Emploi Rapport d activité 2013 Bourse de l Emploi Rapport d activité 2013 Commission Paritaire Emploi et Formation 8 Avril 2014 Sommaire : 1. Activité 2013 p.2 2. Les actions de dynamisation de la Bourse de l Emploi p.11 Participation

Plus en détail

Les Grands Risques Sociaux. Historique et organisation générale de la Sécurité Sociale et de l Assurance Maladie

Les Grands Risques Sociaux. Historique et organisation générale de la Sécurité Sociale et de l Assurance Maladie Les Grands Risques Sociaux Historique et organisation générale de la Sécurité Sociale et de l Assurance Maladie Santé publique 1ere année du 2eme cycle de la Faculté d Odontologie Janvier 2016 Direction

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

RÉSEAU INSTITUTIONNEL DE FORMATION. INC - 27 janvier 2014

RÉSEAU INSTITUTIONNEL DE FORMATION. INC - 27 janvier 2014 RÉSEAU INSTITUTIONNEL DE FORMATION INC - 27 janvier 2014 DIAGNOSTIC DU RÉSEAU INSTITUTIONNEL DE FORMATION SOMMAIRE La formation et le RIF : constats Les engagements de la COG Ucanss 2013-2016 La création

Plus en détail

DDO/D2OM/DPMI Séminaire ACORS SMI Septembre 2014. Quitter sommaire préc. suiv.

DDO/D2OM/DPMI Séminaire ACORS SMI Septembre 2014. Quitter sommaire préc. suiv. 1 Séquence 1 : La continuité dans nos démarches centrées sur nos clients L engagement du directeur général Historique des démarches Présentation du référentiel SMI Séquence 2 : Les outils du SMI Le référentiel

Plus en détail

Domaine 1. «Conduite de la définition et de la mise en œuvre du projet d établissement ou de service»

Domaine 1. «Conduite de la définition et de la mise en œuvre du projet d établissement ou de service» Domaine 1. «Conduite de la définition et de la mise en œuvre du projet d établissement ou de service» DANS LE RESPECT DU PROJET ET DU FONCTIONNEMENT DE LA PERSONNE MORALE, EN CONFORMITE AVEC LA LEGISLATION

Plus en détail

CIRCULAIRE COMMUNE. Objet : Plan domicile 2010-2013

CIRCULAIRE COMMUNE. Objet : Plan domicile 2010-2013 CIRCULAIRE COMMUNE Objet : Plan domicile 2010-2013 Madame, Monsieur le directeur, Les conseils d administration de l Agirc et de l Arrco ont souhaité, dans le cadre des orientations prioritaires pour la

Plus en détail

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Version provisoire - Mars 2010 La Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle Placée sous l autorité

Plus en détail

ACCORD DU 27 NOVEMBRE 2013

ACCORD DU 27 NOVEMBRE 2013 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3364 Convention collective nationale RÉGIME SOCIAL DES INDÉPENDANTS IDCC : 2796. Personnel de direction Brochure

Plus en détail

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ Manuel Qualité 5 place du Rosoir 21000 DIJON Tél. : 03.80.59.65.20 Fax : 03.80.53.09.50 Mèl : contact@bfc.experts-comptables.fr www.bfc.experts-comptables.fr SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE

Plus en détail

Aux côtés des salariés et des entreprises, tout au long de l activité professionnelle et à l heure de la retraite

Aux côtés des salariés et des entreprises, tout au long de l activité professionnelle et à l heure de la retraite accompagnement social compte individuel - données sociales prévention des accidents du travail Accompagnement de la retraite dématérialisation - efficacité prévention de la dépendance des seniors accessibilité

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Le partage de solutions RH Partageons nos solutions RH... Dans chaque collectivité, la collaboration active entre élus et personnels est la clé de

Plus en détail

Yourcegid Secteur Public Ressources Humaines : une réponse globale aux nouveaux enjeux de la fonction publique. RH - C@rrus

Yourcegid Secteur Public Ressources Humaines : une réponse globale aux nouveaux enjeux de la fonction publique. RH - C@rrus Yourcegid Secteur Public Ressources Humaines : une réponse globale aux nouveaux enjeux de la fonction publique RH - C@rrus Parce que votre organisation est unique, parce que vos besoins sont propres à

Plus en détail

Deuxième partie : Objectifs résultats et moyens du dernier exercice clos

Deuxième partie : Objectifs résultats et moyens du dernier exercice clos Deuxième partie : résultats et moyens du dernier exercice clos La présentation des résultats du dernier exercice clos et des objectifs pour les années à venir est structurée autour de deux grands objectifs

Plus en détail

LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1

LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1 LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1 La rénovation de la voie professionnelle, filière du tertiaire administratif a conduit à la création du baccalauréat professionnel

Plus en détail

ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES

ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES TITRE PROFESSIONNEL DE NIVEAU III ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES www.cyform.fr Objectifs Cette formation permet d acquérir les techniques et compétences nécessaires à l exercice des fonctions de gestion

Plus en détail

faits marquants et chiffres clés >> 2010

faits marquants et chiffres clés >> 2010 faits marquants et chiffres clés >> 2010 >> 1 Les comptes de l Assurance Maladie - Risques Professionnels Les recettes et les dépenses en 2010 L évolution des comptes Les cotisations des entreprises La

Plus en détail

Gestion budgétaire et financière

Gestion budgétaire et financière Élaboration et suivi de la programmation budgétaire Exécution budgétaire et comptable Aide au pilotage et contrôle financier externe Expertise financière et juridique Ministère de la Culture et de la Communication

Plus en détail

Fiche de Fonction. Assistant(e) Ressources Humaines. Finalité de la fonction

Fiche de Fonction. Assistant(e) Ressources Humaines. Finalité de la fonction Fiche de Fonction Assistant(e) Ressources Humaines Version : 1 Service : R.H. Date : 2014 Pages : 4 Service Ressources Humaines Fonction du responsable Responsable Ressources Humaines hiérarchique Lieu

Plus en détail

Les autres obligations :

Les autres obligations : COMITE D ENTREPRISE OBLIGATIONS liées à la CONSULTATION du COMITE D ENTREPRISE 2012 Les autres obligations : E g a l i t é p r o f e s s i o n n e l l e H a n d i c a p S é n i o r P é n i b i l i t é

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contacts :

DOSSIER DE PRESSE Contacts : DOSSIER DE PRESSE Contacts : Marie-Thérèse Serin, responsable Communication marie-therese.serin@carsat-mp.fr 05 62 14 29 20 Armelle Chatel, responsable adjointe Communication 05 62 14 27 43 armelle.chatel@carsat-mp.fr

Plus en détail

Copyright Agirc-Arrco Mars 2012. 2 QUESTIONS pour comprendre le Système d Information Retraite Complémentaire (SI-RC)

Copyright Agirc-Arrco Mars 2012. 2 QUESTIONS pour comprendre le Système d Information Retraite Complémentaire (SI-RC) 2 QUESTIONS pour comprendre le Système d Information Retraite Complémentaire (SI-RC) SOMMAIRE (1/3) ENJEUX DE L INFORMATIQUE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE 1. Depuis quand un programme de convergence informatique

Plus en détail

I. PRINCIPALES MISSIONS DES SERVICES DU TRÉSOR TRÉSORERIE GÉNÉRALE DE LA RÉGION BOURGOGNE. Trésorier-Payeur Général : Mme Jacqueline ESCARD

I. PRINCIPALES MISSIONS DES SERVICES DU TRÉSOR TRÉSORERIE GÉNÉRALE DE LA RÉGION BOURGOGNE. Trésorier-Payeur Général : Mme Jacqueline ESCARD TRÉSORERIE GÉNÉRALE DE LA RÉGION BOURGOGNE Trésorier-Payeur Général : Mme Jacqueline ESCARD Adresse : 1 bis place de la Banque 21042 DIJON CEDEX Tél : 03 80 59 26 00 Fax : 03 80 50 14 75 Mail : tg21.contact@cp.finances.gouv.fr

Plus en détail

«La réforme des retraites en France» Présentation de Gérard Rivière Rencontres de l AFERP1, 18 février 2014, GIE AGIRC-ARRCO

«La réforme des retraites en France» Présentation de Gérard Rivière Rencontres de l AFERP1, 18 février 2014, GIE AGIRC-ARRCO «La réforme des retraites en France» Présentation de Gérard Rivière Rencontres de l AFERP, 8 février 204, GIE AGIRC-ARRCO Ref : 204-7 Le 8 février 204, Gérard Rivière, Directeur de la Caisse Nationale

Plus en détail

Assurer la retraite & protéger la santé

Assurer la retraite & protéger la santé Assurer la retraite & protéger la santé La Carsat aux côtés : des salariés, des entreprises et des retraités La Caisse d assurance retraite et de la santé au travail 4 valeurs : service solidarité avenir

Plus en détail

Les risques professionnels : quels enjeux pour l entreprise de Services à la Personne?

Les risques professionnels : quels enjeux pour l entreprise de Services à la Personne? Les risques professionnels : quels enjeux pour l entreprise de Services à la Personne? Page 1 Risques professionnels et SAP? Préambule: les rôles et missions de la Carsat Sud-Est concernant les risques

Plus en détail

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES Sous-Direction de l Action Sociale Le 30 janvier 2014 Département PREVENTION, PREPARATION A LA RETRAITE, ETUDES ET PROSPECTIVE MPP/NC G:\DAR\SDAS_DBVRP\3_Etudes_Prospectives\Etudes\Charge_Etude\TABLE RONDE

Plus en détail

PRESENTATION STRATEGIQUE

PRESENTATION STRATEGIQUE Programme «Accidents du travail Maladies professionnelles» 7 PRESENTATION STRATEGIQUE DU PROGRAMME DE QUALITE ET D EFFICIENCE «ACCIDENTS DU TRAVAIL MALADIES PROFESSIONNELLES» La branche «accidents du travail

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3257 Convention collective nationale IDCC : 1601. BOURSE (3 e édition. Juin 2004) ACCORD DU 8 JUILLET 2005

Plus en détail

Ministère de l éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative

Ministère de l éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative Ministère de l éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative Secrétariat général Direction générale des ressources humaines Sous-direction du recrutement CONCOURS INTERNE COMMUN POUR LE

Plus en détail

France Telecom Orange

France Telecom Orange France Telecom Orange fiches métiers assistant commercial et marketing conseiller commercial chef de produit technicien intervention supports réseaux assistant/gestionnaire RH domaine client conseiller

Plus en détail

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Sommaire 1. Périmètre du débat et méthodologie des contributions

Plus en détail

à l ICR Janvier 2009

à l ICR Janvier 2009 Politique sociale à l ICR Janvier 2009 Une politique s inscrivant dans la continuité Un PDE depuis 2005 Un projet social depuis 2006 Une tradition de négociation collective 3 accords d entreprise signés

Plus en détail

Mots clés : ACTION SOCIALE / AIDES INDIVIDUELLES/AIDE AUX RETRAITES EN SITUATION DE RUPTURE

Mots clés : ACTION SOCIALE / AIDES INDIVIDUELLES/AIDE AUX RETRAITES EN SITUATION DE RUPTURE CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE 75951 PARIS cedex 19 Tél. 08 21 10 75 00 (0,09 euro/mn) Direction nationale de l action sociale Dossier suivi par : Julie Feroldi Document consultable dans la base

Plus en détail

Sage Paie & RH. Une offre parfaitement adaptée à votre entreprise

Sage Paie & RH. Une offre parfaitement adaptée à votre entreprise & RH Une offre parfaitement adaptée à votre entreprise Pour les Petites et Moyennes Entreprises 1 & RH : le bulletin de confiance La volonté des PME françaises d optimiser leur application de gestion de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. La Cram-se devient la Carsat Sud-Est

DOSSIER DE PRESSE. La Cram-se devient la Carsat Sud-Est DOSSIER DE PRESSE 1 Sommaire Contexte p 3 Préparer et verser les retraites p 4 Assurer et prévenir les risques professionnels p 5 Accompagner les assurés en difficulté p 6 Contacts p 7 2 Le contexte Le

Plus en détail

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015 La modernisation de la gestion publique au sein des Colloque des Agents Comptables 05 juin 2015 EPSCP Frédéric Dehan Directeur Général des Services Université de Strasbourg 1) Des éléments de contexte

Plus en détail

Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication

Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication Alors que les concertations sur la réforme des retraites sont actuellement en cours, l Assurance retraite, premier

Plus en détail

10.B. Les obligations légales et réglementaires. 1. Gestion des documents de l entreprise. A. Les affichages obligatoires

10.B. Les obligations légales et réglementaires. 1. Gestion des documents de l entreprise. A. Les affichages obligatoires Les obligations légales et réglementaires 1. Gestion des documents de l entreprise A. Les affichages obligatoires L affichage est un élément essentiel de la communication dans l entreprise et cela peut

Plus en détail

Le créateur d entreprise

Le créateur d entreprise Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points n o 1 Guide entreprises avril 2014 Le créateur d entreprise Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés... 4 Points de repères...

Plus en détail

La Mutualité en chiffres Édition 2011

La Mutualité en chiffres Édition 2011 La Mutualité en chiffres Édition 2011 La Mutualité en chiffres Édition 2011 La Mutualité, acteur principal de la complémentaire santé page 6 Sommaire Message du directeur général de la Mutualité Française

Plus en détail

Réunica vous accompagne

Réunica vous accompagne GUIDE DES SERVICES Réunica vous accompagne REUNICA.COM Nos services CLIENTS SANTÉ Particuliers et affiliés à un contrat collectif Professionnels (auto-entrepreneurs, TNS) Assistance Réunica Assistance

Plus en détail

Mutualisation des compétences

Mutualisation des compétences Premières Rencontres richesses humaines associatives 2 & 3 décembre 2014 ATELIER PROSPECTIF Mutualisation des compétences DEFINITIONS Mutualisation La mutualisation se définit comme la synergie entre deux

Plus en détail

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE SOMMAIRE 04 Introduction OBJET FINANCEMENT FONCTIONNEMENT 10 Les entreprises et le Congé de Fin d Activité ADHeSION à L AGECFA-Voyageurs PERSONNEL AFFILIe

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

THEME 1 : Le contrôle des ressources financières allouées au secteur de la santé publique

THEME 1 : Le contrôle des ressources financières allouées au secteur de la santé publique OBJECTIFS THEME 1 : Le contrôle des ressources financières allouées au secteur de la santé publique Présenté par l Inspection Générale d Etat de la Guinée Conakry Dans le cadre du programme de contrôle

Plus en détail

Sage 100. pour le BTP. Faites de votre gestion un levier de croissance

Sage 100. pour le BTP. Faites de votre gestion un levier de croissance Sage 100 pour le BTP Faites de votre gestion un levier de croissance Sage 100 pour le BTP Faites de votre gestion un levier de croissance Gagner des parts de marché, optimiser ses investissements, sécuriser

Plus en détail

1- Organisation des services de la Comptabilité

1- Organisation des services de la Comptabilité 1 04 Février 2013 2 3 1- Organisation des services de la Comptabilité Les services de la comptabilité comportent : La DGC composée de 05 Directions et d une inspection; L Agence Centrale Comptable du Trésor;

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME ENTREPRISES, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA FORMATION PROFESSIONNELLE. FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

Titre Cesu La Banque Postale

Titre Cesu La Banque Postale Titre Cesu La Banque Postale Les deux déclinaisons du Cesu Titre de Travail Simplifié (TTS) permet de rémunérer et de déclarer un salarié employé à domicile, s adresse aux entreprises, ainsi qu aux particuliers

Plus en détail

Sage Suite RH Optez pour une gestion optimisée de votre paie et de vos RH

Sage Suite RH Optez pour une gestion optimisée de votre paie et de vos RH Fiche produit Sage Suite RH Optez pour une gestion optimisée de votre paie et de vos RH Les données conjoncturelles ont modifié la donne sur le marché «Paie et RH». Les besoins des Directions des Ressources

Plus en détail

Manuel de management de la performance durable

Manuel de management de la performance durable Manuel de management de la performance durable Assurances et services des collectivités locales Groupe Sofaxis Manuel de management de la performance durable Groupe Sofaxis Sommaire Management de la performance

Plus en détail

Qui dirige la Sécurité sociale?

Qui dirige la Sécurité sociale? Qui dirige la Sécurité sociale? 1. Pourquoi se poser la question? «La tradition française en matière de Sécurité sociale n est pas une tradition d étatisme bureaucratique [ ] C est pourquoi la législation

Plus en détail

Mise au point du RSI au moment de manifestations annoncées de travailleurs indépendants

Mise au point du RSI au moment de manifestations annoncées de travailleurs indépendants Note aux rédactions La Plaine Saint-Denis, le 29 janvier 2015 Mise au point du RSI au moment de manifestations annoncées de travailleurs indépendants Des manifestations de travailleurs indépendants sont

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

REUNION D INFORMATION AFFILIES

REUNION D INFORMATION AFFILIES BENEFICIAIRES NON SALARIES NON SALARIES TYPES DE REGIMES Obligatoires et légaux REGIME DE BASE REGIME DE BASE Régimes complémentaires Salariés + Régime Général de de Régimes la la Sécurité Sociale complémentaires

Plus en détail

4 500 entreprises. 3 ème. 280 000 salariés gérés. collaborateurs. clientes. de bulletins produits par mois. partenaires. en france.

4 500 entreprises. 3 ème. 280 000 salariés gérés. collaborateurs. clientes. de bulletins produits par mois. partenaires. en france. Yourcegid RH Y2 1 Yourcegid Ressources Humaines Spécialiste des logiciels de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, Cegid répond aux exigences de l entreprise d aujourd hui, quel que soit le secteur

Plus en détail

1.1 Généralités DUCTION. www.vademecum-urssaf.com. Maladie accident du travail Caisse nationale. Vieillesse Famille Recouvrement

1.1 Généralités DUCTION. www.vademecum-urssaf.com. Maladie accident du travail Caisse nationale. Vieillesse Famille Recouvrement 1. I n t r o d u c t i o n 1. INTRO- 1.1 Généralités 1.1.1 L organisation générale de la Sécurité sociale Le régime général de Sécurité sociale 1 est le plus important des régimes de Sécurité sociale :

Plus en détail

Sage Suite RH Le logiciel de paie moderne qui valorise votre meilleur atout : le capital humain.

Sage Suite RH Le logiciel de paie moderne qui valorise votre meilleur atout : le capital humain. Fiche produit Sage Suite RH Le logiciel de paie moderne qui valorise votre meilleur atout : le capital humain. Optez pour une gestion optimisée de la Paie et des Ressources Humaines Les données conjoncturelles

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi UNION EUROPEENNE L Europe s engage en Limousin Avec le Fonds social européen PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN objectif compétitivité régionale et emploi 2007 2013 Axe 3 «cohésion

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits

Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits Des questions sur la retraite? Notre newsletter «Tremplin Retraite», la lettre des actifs vous informe régulièrement sur l actualité, vos droits,

Plus en détail

Plan de maîtrise des risques de la branche Retraite Présentation générale

Plan de maîtrise des risques de la branche Retraite Présentation générale DIRECTION DELEGUEE DIRECTION FINANCIERE ET COMPTABLE YC/PR/MS Le 18 novembre 2011 Plan de maîtrise des risques de la branche Retraite Présentation générale Le plan de maîtrise des risques de la Branche

Plus en détail

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective Un appui au recrutement de vos futurs salariés intérimaires La Préparation L essentiel de la POEC A la différence de la POE Individuelle, la POE n est pas conditionnée au dépôt préalable d une offre d

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

un Plan d Action Séniors un accord ou d entreprise Construire TRANSPORT & LOGISTIQUE Avec la participation de

un Plan d Action Séniors un accord ou d entreprise Construire TRANSPORT & LOGISTIQUE Avec la participation de Construire un accord ou d entreprise un Plan d Action Séniors TRANSPORT & LOGISTIQUE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Avec la participation de La loi, les

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Janvier 2010

DOSSIER DE PRESSE Janvier 2010 DOSSIER DE PRESSE Janvier 2010 PREVENTION DES ACCIDENTS DU TRAVAIL ET DES MALADIES PROFESSIONNELLES : Réforme de la tarification des risques professionnels Contacts Presse : Assurance Maladie - Risques

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR DIRECTION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR «Services et prestations des secteurs sanitaire et social» Septembre 2007 Arrêté portant définition et fixant les conditions

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

Quelles évolutions pour les ACI?

Quelles évolutions pour les ACI? Réforme de l IAE Quelles évolutions pour les ACI? Document élaboré le 23 juin 2014 GARIE 28, avenue Gustave Eiffel 33600 PESSAC Tel : 05 57 89 01 10 Fax : 05 56 36 96 84 www.iae-aquitaine.org 23 Juin 2014

Plus en détail

CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES

CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES Mise en place de démarches d appui conseil «gestion des âges» dans le cadre du contrat de génération CADRAGE Cet appel à propositions a pour objet l identification

Plus en détail

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter Formation Gestion des Ressources Humaines M2S formation Découvrir les techniques de base pour recruter Décrire les fonctions et les emplois Définir un dispositif de formation Formation de tuteur La Gestion

Plus en détail

Matinale du 5 Février 2015. Vous présente LA DSN

Matinale du 5 Février 2015. Vous présente LA DSN Matinale du 5 Février 2015 Vous présente LA DSN Benoit.coutouly@groupeadinfo.com Le Partenaire du Développement Informatique des Entreprises du Grand Ouest Le Groupe ADINFO, prestataire de services informatiques,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Ordonnance n o 2015-682 du 18 juin 2015 relative à la simplification des déclarations

Plus en détail

1. Consolider l emploi dans les entreprises d insertion

1. Consolider l emploi dans les entreprises d insertion ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SOUTIEN AUX EMPLOIS DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ECONOMIE 17.12 DESCRIPTIF DE L'INTERVENTION OBJECTIFS Consolider l emploi des entreprises de l économie sociale et solidaire

Plus en détail

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE Service de presse Paris, le 11 décembre 2014 CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP Relevé des conclusions A l occasion de la Conférence nationale du handicap du 11 décembre 2014,

Plus en détail