Rapport financier 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport financier 2011"

Transcription

1 Rapport financier 2011

2 7 Rapport de gestion 7 Répartition Sanastera Répartition France Répartition Allemagne Répartition Belgique Sophese 17 Soins à la personne Oxypharm Fadam HADO Horizon Médical Prieur Médical Services aux pharmaciens Isipharm...26 Eurolease...28 La Centrale des Pharmaciens...29 Le réseau Les Pharmaciens Associés Services à l industrie Eurodep et Eurodep Exploitant ère Ligne Rapport d activité Exercice Modification de présentation et de méthode d évaluation...42 Événements post-clôture...42 Gestion des risques...42 Activités en matière de recherche et de développement...43 Information sur les délais de paiement...44 Mandats exercés...44 Gouvernance d entreprise...47 Informations portant sur les titres de la société...48 Prises de participations significatives et prises de contrôle...49 Charges non fiscalement déductibles...49 Informations sociales...50 Rétrospective 2011 et perspectives

3 sommaire Assemblée générale du 15 juin 2012i Ordre du jour Projet de résolutions Comptes consolidés 51 Bilan consolidé au Compte de résultat consolidé au Annexe aux comptes consolidés Rapport des commissaires aux comptes Comptes sociaux 59 Bilan au Compte de résultat au Annexe aux comptes annuels Rapport des commissaires aux comptes Rapport spécial des commissaires aux comptes

4

5 Rapport de gestion

6 Répartition

7 Répartition Maîtriser son approvisionnement Rapport de gestion

8 Sanastera 4 ème répartiteur en Europe Sanastera S.p.A est la plus grande entreprise de répartition pharmaceutique appartenant à des pharmaciens en Europe. Elle est détenue à parts égales par Astera et Sanacorp. Engagée auprès du pharmacien, elle fonde sa stratégie sur les valeurs propres aux deux coopératives : le partage, l indépendance et l éthique. Le groupe Sanastera S.p.A., composé des activités française, allemande et belge de répartition pharmaceutique, réalise au 31 décembre 2011 un chiffre d affaires de M en hausse de 0,2 % et un résultat net de 13,3 M contre 62,1 M en 2010 (Le résultat 2010 avait été exceptionnellement bon du fait de la cession par notre partenaire Allemand Sanacorp de sa participation de 25 % dans le capital de la société Andreae-Noris Zahn AG qui avait impacté favorablement le résultat financier du Groupe à hauteur de 39,7 M ). En Allemagne, la guerre commerciale engagée entre les répartiteurs allemands du fait de la réforme du marché du médicament a entraîné une régression du chiffre d affaires de notre partenaire Sanacorp Pharmahandel GmbH de 2,2 % ainsi qu une baisse de sa rentabilité d exploitation (+2,7 M en 2011 vs +14,4 M en 2010). En France et en Belgique, l activité a progressé respectivement de 2,8 et 2,7 % permettant aux sociétés CERP Rouen SAS et CERP SA de gagner des parts de marché et d améliorer la rentabilité d exploitation de 2,6 M entre 2010 et La contribution de chaque pays au compte de résultat consolidé est la suivante : En M France Allemagne Belgique Italie Total Total Variation en % Chiffre d affaires net Résultat d exploitation Résultat financier 3 374, ,0 291, , ,3 +0,2 28,7 2,7 (1,2) (1,3) 28,9 38,7 (25,3) 3,2 (6,7) (0,9) 0,3 (4,1) 35,9 NC Impôts (11,6) 0,3 - (0,2) (11,5) (12,5) +8,0 Résultat net 20,3 (3,7) (2,1) (1,2) 13,3 62,1 NC Les comptes consolidés du groupe Sanastera sont établis en normes IFRS (International Financial Reporting Standards). La variation des capitaux propres du Groupe (en M ) est la suivante : Capitaux propres au ,1 Résultat de l exercice ,3 Distribution de dividendes (19,3) Autres variations (2,7) Capitaux propres au ,4 Chiffre Clé M (chiffre d affaires net) 8 Répartition

9 Répartition France Expertise et proximité CERP Rouen se définit comme un grossiste-répartiteur de proximité. 33 agences sont le garant d une liberté de prescription et de délivrance. Un choix qui permet au pharmacien d officine de conserver un rôle incontournable dans la distribution du médicament. Le marché Le marché français de la répartition est en légère hausse sur Le chiffre d affaires des Spécialités Médicales Remboursables (SMR) en Prix Grossiste Hors Taxe (PGHT) s élève à 17,6 Milliards d soit une hausse par rapport à 2010 de 0,33 %. Chiffre d'affaires en milliards d euros (PGHT) Évolution du chiffre d'affaires en % ,09 % 17,3 17,3 17,4 0,04 % 0,73 % 0,67 % La répartition du chiffre d affaires entre les répartiteurs et la vente directe est récapitulée dans le tableau ci-dessous. La part des ventes directes représente 16,45 % du chiffre d affaires de SMR en PGHT en 2011 contre 16,56 % en 2010 soit une baisse de 0,44 %. Les génériques, qui représentent 13,81 % des ventes de SMR, sont vendus en direct à 41,35 % et par les grossistes répartiteurs à hauteur de 58,65 %. Cette ventilation de la distribution du générique, qui était de 44,9 % en ventes directes et 55,1 % par la répartition en 2010, confirme cette année encore Répartition du chiffre d'affaires en milliards d euros (PGHT) 0,33 % Marge brute SMR Chiffre d'affaires répartition SMR 17,5 17,6 Evolution en % Structure du chiffre d affaires Comparé à 2010, le chiffre d affaires des ventes de médicaments en France est quasi stable à 21 Milliards d (PGHT) soit une légère hausse de 0,21 % ,5 0 3,1 17,3 3,2 17,3 3,5 17, Grossistes répartiteurs 3,5 17,5 Direct 3,5 17,6 le transfert progressif des flux de génériques du direct vers la répartition. En effet, l augmentation du chiffre d affaires de génériques réalisé par les grossistes répartiteurs sur l année 2011 est de 9,71 %. Évolution de la marge des SMR La marge moyenne des grossistes répartiteurs sur les SMR s est élevée à 7,10 % en 2011 soit une baisse de 0.08 point comparé à Il s agit d une marge brute qui ne prend pas en compte la taxe ACOSS (1,55 % en moyenne sur 2011) ni les remises commerciales et financières accordées aux clients ,87 7,49 7,29 7,18 7, Rapport de gestion 9

10 CERP Rouen SAS (chiffres présentés en normes françaises) Le chiffre d affaires brut répartition enregistre sur l exercice 2011 une hausse de 2,84 % pour atteindre K. Compte tenu de l activité export et du chiffre d affaires divers, le chiffre d affaires total de la société enregistre une hausse de 2,82 % entre 2010 et 2011 et s élève à K. Le taux de marge brute répartition, après prise en compte de l effet positif de l activité générique, est en baisse de 0.08 point par rapport à Les remises commerciales sont en hausse de 3,3 M en corrélation avec l évolution des ventes de produits génériques. La contribution sociale versée à l ACOSS est en baisse de 1,6 M sur l année En raison de ces 3 éléments cumulés le taux de marge nette répartition accuse une baisse de 0.03 point pour atteindre 4,93 %. La marge nette société incluant les autres produits annexes s élève à 5,77 % sur 2011 contre 5,73 % en Les autres charges externes sont en hausse de 2,7 M et représentent 1,48 % du chiffre d affaires contre 1,45 % en Les charges de personnel sont en hausse de 3,8 M et représentent 2,80 % du chiffre d affaires (2,77 % en 2010). L intéressement et la participation à verser aux salariés au titre de l exercice s élèvent globalement à 3,6 M. Compte tenu des éléments ci-dessus, le résultat d exploitation s établit à 34,9 M en baisse de 2,3 M par rapport à l exercice précédent. Le résultat financier de l exercice est négatif de 4,9 M, incluant une provision pour dépréciation des titres de nos filiales Belges pour 3,1 M, ce qui porte le résultat Utilisation de la marge brute : 353,5 M en 2011 Réserves 2,2 % Frais généraux 16,6 % 101,7 7,7 58,8 115,8 Reversements clients 32,8 % 69,6 Impôts et taxes 19,7 % Frais de personnel 28,8 % courant à 30 M. Le résultat exceptionnel est positif de 0,3 M et comprend une reprise de provision pour risque fiscal de 1,4 M. Le résultat net de l exercice s élève à 16 M après prise en compte de l impôt sur les sociétés d un montant de 11,6 M. Contribution sociale en millions d euros Chiffre Clé ,2 40,8 39,7 41,2 43,3 42,4 42,7 47,4 50,3 48, ,6 M (chiffre d affaires brut Répartition) Répartition

11 Répartition Allemagne Sanacorp est la plus grande et la plus ancienne coopérative de pharmaciens d Allemagne. La loi dite de "restructuration pharmaceutique" (AMNOG), publiée en novembre 2010 a modifié fondamentalement la rémunération des grossistes répartiteurs allemands en remplaçant une marge réglementée en pourcentage du prix de vente, en moyenne de 6 %, par une rémunération formée de deux composantes, la première correspondant à 3,15 % du prix de vente, et la seconde fixe de 0,70 cents par boîte vendue. Le marché La loi ayant été publiée tardivement sur 2010 et donc difficilement applicable au 1 er janvier 2011, des mesures transitoires ont été mises en œuvre sur l exercice La principale disposition étant un prélèvement de 0,85 % sur les ventes de médicaments prescrits ayant un impact négatif direct Chiffre d'affaires en milliards d euros Évolution du chiffre d'affaires en % (prix net pharmacie) chiffre d'affaires répartition SMR 25 23,9 4,43 % 23,1 4,32 % 3,70 % 3,16 % 22, ,1 0,40 % 2011 Evolution en % sur la rentabilité des répartiteurs allemands. Compte tenu de ce nouvel élément, l augmentation du chiffre d affaires des répartiteurs pharmaceutiques allemands entamée depuis 2007 s est stoppée en L évolution sur le dernier exercice, en prix de vente pharmacie, représente un montant de 0,1 Milliard d soit une hausse de 0,40 %, comparé à une évolution de 4,43 % en 2010, pour atteindre un total de 25,1 Milliards d en La stagnation des ventes est essentiellement liée à celle du segment des médicaments de prescription qui représente plus de 80 % du marché et plafonne à 20,2 Milliards d en 2011 soit une faible évolution de l ordre de 0,1 Milliard d. Les autres segments que sont les produits OTC et les autres produits évoluent également peu par rapport à l an dernier. Compte tenu des mesures transitoires entraînant une perte de rentabilité, la marge réglementée moyenne des grossistes répartiteurs sur les ventes de médicaments prescrits s est élevée à 4,59 % en 2011 contre 5,12 % en Structure des ventes en milliards d' (prix net pharmacie) ,1 20,2 Prescriptions 2,52, ,4 2,5 Hors prescriptions Autres Marge moyenne en % 6,50 6,00 5,50 5,00 4,50 6,09 6,07 5,86 5, , Rapport de gestion 11

12 Sanacorp Pharmahandel GmbH : activité 2011 (chiffres présentés en normes allemandes) Sur l exercice 2011, Sanacorp Pharmahandel GmbH a subi les mesures transitoires de la loi dite de "restructuration pharmaceutique" (AMNOG) entrainant une baisse du chiffre d affaires net de K pour atteindre K au 31 décembre. La concurrence accrue sur le marché allemand et les mesures successives d économies prises par le gouvernement ont pour incidence directe de réduire le revenu opérationnel de la société qui est passé de K en 2010 à K. En conséquence la marge brute s est élevée à 5,39 % sur 2011 contre 5,47 % en Les mesures prises en interne afin de réduire les coûts n ont pas permis de compenser cette importante perte de rentabilité. Compte tenu des éléments développés ci-dessus, le résultat d exploitation s élève à fin 2011 à 4 M contre 16,1 M en Dans ce contexte, un ample programme de réduction des coûts, notamment en matière de frais de personnel, a été initié et pris en compte en résultat exceptionnel pour un montant de -12,1 M portant ainsi le résultat net de l exercice après impôts à -9,7 M. Perspectives 2012 Les changements fondamentaux dans les modalités de rémunération des grossistes répartiteurs allemands applicables au 1 er janvier 2012, imposent, à chaque acteur du marché, de repenser et adapter son modèle tarifaire. La loi AMNOG a fixé une limite légale aux répartiteurs en rendant "non remisable" la part fixe de sa rémunération ( 0,70/boîte vendue). Dans ces conditions, les négociations avec l'industrie pharmaceutique, les évolutions technologiques améliorant la rentabilité en maintenant la qualité de services, associées au programme de réduction des coûts enclenché fin 2011, doivent conduire à l'amélioration de la rentabilité dès Répartition

13 Répartition Belgique Alors que le marché Belge de la répartition enregistre une hausse sur 2011 de l ordre de 1,14 %, CERP SA affiche une progression de l ordre de 3 %. Notre filiale Belge réalise donc une bonne performance comparée à celle du marché, en seconde position des plus fortes progressions du secteur. En effet, dans un contexte commercial et concurrentiel toujours aussi difficile, CERP SA a réussi à conquérir de nouveaux clients et à accroître sa part de marché pour la porter de 8,14 % à 8,23 %. Résistance des activités répartition et Ordres Labos Le chiffre d affaires total de la filiale s élève désormais à K marquant de nouveau la confiance des pharmaciens d officines dans l offre globale de services du groupe CERP en Belgique. Ainsi, le chiffre d affaires répartition des agences s élève à K en progression de +2,04 % par rapport à l exercice précédent. Par ailleurs, l activité Ordres Labo enregistre encore cette année une forte progression de 18,3 % avec un chiffre d affaires de K. La qualité du modèle de préparation de ces commandes spécifiques mis en place sur l agence de Courcelles est toujours largement reconnue par nos clients ainsi que par les laboratoires partenaires et permet à cette activité de soutenir à hauteur de 5,5 % le chiffre d affaires total de la filiale. Un plan de gestion rigoureux visant à maîtriser l érosion de la marge La société a poursuivi son plan de maîtrise des coûts déjà initié depuis plusieurs années sans pour autant stopper l évolution technologique permettant d améliorer la productivité, mais aussi de maintenir la qualité du service. A titre d exemple, la mise en place du SME (Système Mobile Embarqué) sur l agence de Courcelles a permis de réduire sensiblement le nombre d erreurs de préparation. La marge brute toutes activités confondues est en hausse sur 2011 de 0.27 point par rapport à l exercice Les nombreux contrôles des éléments constitutifs de la variation de stock opérés en 2010 afin de neutraliser, par une gestion rigoureuse, l érosion naturelle et inexorable de la marge théorique, se sont poursuivis en Compte tenu des remises commerciales accordées, la marge nette est en hausse sur l exercice 2011 et représente 5,08 % du chiffre d affaires de la société contre 5 % l exercice précédent. Un résultat net fortement impacté par le risque clients Compte tenu de frais de personnel et indépendants contenus qui s élèvent à K et de frais généraux d un montant de K, le résultat d exploitation s élève à -183 K sur l exercice après dotation de 750 K de provisions liées aux réductions de valeur et pertes sur créances commerciales, dépréciation des stocks ainsi que la nécessaire prise en compte des risques sociaux. Le résultat financier s élève à K sur l exercice et contribue à la dégradation du résultat net qui accuse une perte de K au 31 décembre Perspectives 2012 Face à la concurrence des acteurs majeurs du marché toujours accrue, il sera difficile de gagner des parts de marché. L accent sera donc mis en interne sur la maîtrise des coûts et la recherche de rentabilité. Un travail de fonds sera donc mené par le service achats pour "mieux acheter" et conjointement le service commercial va s attacher à préserver la marge en agissant sur les remises accordées. Parallèlement la recherche d une synergie renforcée entre la Belgique et la France a été initiée dans de nombreux domaines. Les premiers résultats sont attendus dès Rapport de gestion 13

14 Les Pharmaciens Associés SA (Belgique) Au , la société compte 14 adhérents. Des prospects sont à l étude. La bonne progression de l activité de la plateforme d achat permet à la société d atteindre un chiffre d affaires net de contre en Les autres produits d exploitation s élèvent à et sont principalement composés de cotisations mensuelles relatives aux adhérents. Compte tenu du coût des ventes et des autres charges d exploitation qui s élèvent à , la perte d exploitation est de au Après prise en compte d un résultat financier d un montant de et d un résultat exceptionnel de , l exercice se solde par une perte de Perspectives 2012 Un objectif de 24 adhérents est fixé pour le 31 décembre L accent sera mis sur le développement du nombre de laboratoires sur la plateforme et son ouverture aux groupements. Enfin, le développement d une vraie synergie et partage d expérience entre Les Pharmaciens Associés en Belgique et le réseau en France est un axe prioritaire de l année Répartition

15 Sophese La holding, filiale d Astera, qui contrôle Oxypharm, Fadam, Hado, Horizon Médical et Prieur Médical ainsi qu' Isipharm, a clos l exercice 2011 avec un résultat net social de Ce bon résultat provient principalement de l augmentation des dividendes perçus d Oxypharm au cours de l exercice et de la mise en œuvre de l option prise pour l intégration fiscale de l ensemble des sociétés du sous-groupe Sophese dont la société intégrante, Sophese, a pu bénéficier pour la première fois en Les sociétés Hado, Horizon Médical, Prieur Médical et Fadam fusionnent le 31 mai 2012 et continuent leur activité sous la dénomination VITALEA Médical. En ce qui concerne les comptes consolidés, les sociétés que contrôle Sophese ont participé à son résultat d exploitation consolidé de la manière suivante : Soins à la personne (Oxypharm, Fadam, Hado, Horizon Médical, Prieur Médical) K K Services aux pharmaciens (Isipharm) (117 K ) (1 568 K ) Holding (85 K ) (122 K ) TOTAL K K Les capitaux propres consolidés s élèvent à (avant affectation). Chiffre Clé (résultat net social) Rapport de gestion 15

16 6 Astera Rapport de gestion

17 Soins à la personne Développer l activité de maintien à domicile Rapport de gestion

18 Oxypharm Le maintien à domicile pour renforcer son rôle de professionnel de santé. Grâce à ses 26 sites de proximité, Oxypharm propose une solution complète pour permettre au pharmacien de développer le maintien à domicile dans son officine. Pour 2011, le chiffre d affaires de la filiale enregistre une progression de +9,90 % par rapport à l année En 2011, les ventes de sièges coquille se sont développées avec notamment l offre d un modèle exclusif Oxypharm. Les gammes matelas anti-escarres, d incontinence adulte et d orthopédie ont également été favorablement accueillies grâce à une offre qualitative. Oxypharm a consolidé son parc de lits au travers d une offre de renouvellement et une action spécifique portant sur la maintenance annuelle. L offre expertise de parc sur le petit matériel a contribué au développement de celui-ci. L oxygène et les matelas à air se sont développés de manière significative au cours de l exercice. Concernant ses achats, Oxypharm a mis en place systématiquement des contrats avec les fournisseurs et négocié à la hausse les RFA. La société a réparti les stocks de produits volumineux dans toutes les agences afin d améliorer le service client, au détriment du montant global du stock. Un nouveau film et un nouvel écran ont été commercialisés au cours de l exercice. Des catalogues grand public spécifiques aux groupements ont été publiés (Les Pharmaciens Associés, Hospipharm et Leader Santé). En début d année, la société a changé son logo pour marquer fortement son appartenance à la coopérative Astera. Les secteurs des responsables des ventes ont été revus afin de les harmoniser. Un responsable médico-technique a été nommé afin de coordonner l action des conseillers médico-techniques. Les dossiers de facturation au public ont été épurés. Une nouvelle agence a été ouverte à Conflans. La certification ISO 9001 a été renouvelée sans aucune non-conformité. 18 Soins à la personne

19 Le logiciel MOVEX a intégré au cours de l exercice de nouvelles fonctionnalités : nouvel étiquetage des appareils Le serveur MOVEX a migré vers Montpellier ce qui a permis une nette amélioration des performances. En 2011, un accord sur les salaires mettant l accent sur la valorisation des coefficients intermédiaires a été conclu et l accord sur l intéressement renouvelé. Une analyse systématique des accidents du travail par les responsables d agence a été mise en place. Fin 2011, Oxypharm comptait 287 salariés. Pour 2011, Oxypharm a réalisé un chiffre d affaires hors taxes de pour un résultat net de Perspectives 2012 En 2012, Oxypharm permettra aux pharmaciens de professionnaliser leur communication MAD dans l officine à travers l offre "Club MAD". La gamme actuelle des produits de Fadam sera intégrée dans une offre "Technique et soins" élargie. Par ailleurs, Oxypharm va multiplier les actions locales permettant de positionner les pharmaciens d officines dans un rôle de coordinateur de la prise en charge à domicile des patients sortant de l Hôpital. Elle fera également évoluer les compétences internes pour accompagner l entreprise vers les prestations Médicotechniques. Enfin, Oxypharm poursuivra la mise en place des structures régionales, et recherchera une organisation optimisée, plus réactive. Chiffres Clés (chiffre d affaires hors taxes) (résultat net) Rapport de gestion 19

20 Fadam Une centrale d achat dédiée au matériel médical A côté de son activité de vente et de réparation de matériels médico-chirurgical, Fadam exerce le rôle de centrale d achat pour le compte des autres structures MAD du groupe Astera. Chiffres Clés (chiffre d affaires hors taxes) (résultat net) Pour 2011, le chiffre d affaires de la filiale affiche une progression de +4,09 % par rapport à l année Cette évolution s explique notamment par une importante commande export, pour équiper une plateforme de forage au Cameroun. L accord de distribution en officines des solutions hydro-alcooliques de marque Anios a été renouvelé. Le partenariat avec ce laboratoire avait été conclu en fin d exercice Fadam élargit sa clientèle avec la Médecine du Travail. Elle intervient pour des prestations de services aprèsvente de leurs matériels. Un nouveau collaborateur a été embauché, ce qui porte à 5 personnes l effectif. Pour 2011, Fadam a réalisé un chiffre d affaires hors taxes de pour un résultat net de Perspectives 2012 En 2012, les sociétés Hado, Prieur Médical, Horizon médical et Fadam fusionnent. La priorité est de réussir cette fusion, en particulier pour Fadam, l'intégration de son offre dans celle d'oxypharm pour les clients pharmaciens. 20 Soins à la personne

21 HADO Le spécialiste du matériel médical en collectivités Au-delà de la vente et de la location de matériel médical aux collectivités, Hado développe des prestations techniques de maintenance. Pour 2011, le chiffre d affaires de la filiale enregistre une légère progression de + 2,10 % par rapport à l année L évolution de l activité est contrastée. Les ventes de consommables de soins bucco-dentaires, Gamme Sage, se sont fortement développées auprès des CHU et CHG (+ 200 K en 2011, soit un doublement du chiffre d affaires par rapport à l an passé). La croissance a essentiellement été soutenue par le très bon développement des ventes sur Internet : prise de commande des EHPAD et de particuliers. Les ventes sur Internet ont triplé. Le chiffre d affaires du magasin de Redon a évolué de manière positive, mais l activité magasin de Brest et Angers reste faible. L activité Handicap s est dégradée. Elle est en recul de 250 K par rapport au budget, en raison de perturbations dans l équipe commerciale. Le chiffre d affaires collectivités n a pas progressé en Il représente 60 % du chiffre d affaires total de Hado. Il a été décidé de déménager le magasin de Brest, dont l environnement ne permettait plus d accueillir correctement la clientèle. L activité Collectivités a été recentrée sur 4 secteurs à potentiel équivalent. Afin de répondre au développement de l activité Maintenance préventive en EHPAD, un poste de technicien service aprèsvente a été créé. Les prestations Services après-vente et Oxygène ont continué à se développer. Fin novembre 2011, l effectif de Hado était de 36 salariés. Pour 2011, Hado a réalisé un chiffre d affaires hors taxes de pour un résultat net de Perspectives 2012 En 2012, les sociétés Hado, Prieur Médical, Horizon médical et Fadam fusionnent. Une informatique commune sera mise en place et les procédures de fonctionnement et de gestion commerciale harmonisées. Une équipe commerciale sédentaire sera créée. Son rôle sera de soutenir les actions de l équipe terrain. Elle aura pour missions : rédaction des devis, relances et prise de commandes en EHPAD, prospection téléphonique et prise de rendez-vous ciblée pour les commerciaux, opérations de phoning sur les ventes promotionnelles. Hado poursuivra le développement de l activité de ses magasins, notamment à Brest. Un déménagement est prévu en avril 2012 pour s installer à proximité d une clinique importante. Chiffres Clés (chiffre d affaires hors taxes) (résultat net) Rapport de gestion 21

22 Horizon Médical Société de négoce et de prestations médico - techniques. Présente dans la région Centre, Horizon Médical travaille à la fois avec les professionnels de santé et les particuliers. Pour 2011, le chiffre d affaires de la filiale affiche une progression de +11,55 % par rapport à l année Plusieurs facteurs concourent à cette évolution. Les locations ont évolué à la baisse avec -3,87 % par rapport à l an passé. De même, les ventes d incontinence en EHPAD ont également fortement diminué, du fait de la politique tarifaire du principal fournisseur. A l'inverse, l activité handicap quant à elle a enregistré une évolution sur un marché en pleine restructuration et le transfert du magasin en zone commerciale a permis une augmentation nette de l activité magasin de +30 %. La modification de l organisation, avec la création d un poste technicien service après-vente, a notamment permis de soutenir l activité handicap. L équipe commerciale est constituée fin 2011 de 2 postes spécialisés, Collectivités et Handicap, et d un Responsable de site. Horizon Médical compte 6 salariés fin Pour 2011, Horizon Médical a réalisé un chiffre d affaires hors taxes de pour une perte nette de Perspectives 2012 En 2012, les sociétés Hado, Prieur Médical, Horizon médical et Fadam fusionnent. L objectif est de mener à bien ce projet. Le développement du nouveau magasin va se poursuivre avec l embauche d un orthopédiste à temps plein et la fin des aménagements. Le développement de l activité handicap fait également partie des objectifs, en particulier en mettant en avant le savoir-faire du service après-vente. Chiffres Clés (chiffre d affaires hors taxes) (résultat net) 22 Soins à la personne

23 Prieur Médical Spécialiste du négoce et des prestations de services en matériel médical. Prieur Médical intervient dans la région Poitou-Charentes et le Limousin. Sa clientèle est essentiellement composée de collectivités, de professionnels de santé et de particuliers. Fin 2011, l effectif de Prieur Médical était de 25 salariés. Pour 2011, Prieur Médical a réalisé un chiffre d affaires hors taxes de pour un résultat net de Perspectives 2012 Pour 2011, le chiffre d affaires de la filiale enregistre une progression de +5,52 % par rapport à l année En 2011, les locations ont enregistré une forte croissance proche de 20 %, les ventes ont progressé plus faiblement (+2,8 %). L activité est pénalisée par le recul du chiffre d affaires export (-50K par rapport à 2010), dû à des difficultés économiques du principal client en milieu d année. De plus, Prieur Médical a perdu des clients EHPAD, suite à l intégration de ceux-ci dans des groupements nationaux. L activité des magasins a stagné, même si elle représente 47 % du chiffre d affaires total. La croissance a été portée par l orthopédie et les collectivités, principalement les hôpitaux locaux. La société a subi une forte tension sur les prix de l'activité incontinence et perte des marchés dûe a la politique tarifaire d'un fournisseur. En 2011, les achats ont été centralisés pour l'ensemble des sociétés du Pôle Soins à la personne. Cette démarche a permis de rationaliser les gammes de produits et les fournisseurs, ainsi que de massifier les volumes afin de bénéficier de meilleures conditions d achat. Afin de poursuivre la mise en place effective de Responsables de sites, Prieur Médical a embauché 2 personnes à ce poste, pour Angoulême en mai et Périgueux en fin d année. Le commercial de Niort est parti, ainsi que la diététicienne d Angoulême. Sur ce site, un poste de technicien service après-vente a été créé. En 2012, les sociétés Hado, Prieur Médical, Horizon médical et Fadam fusionnent. Une politique commerciale magasins commune sera mise en place pour l ensemble des sociétés : choix des gammes de produits, tarifs, développement des compétences, cadencement des opérations promotionnelles. Une démarche d'optimisation de la logistique, dans la perspective de créer une plateforme commune à toutes les sociétés du Pôle Soins à la personne, sera initiée. Deux commerciaux seront embauchés pour le secteur de Niort et de Périgueux. La force de vente sera renforcée pour l activité Handicap et collectivités. Des prestations de maintenance préventive en EHPAD et service après-vente pour les fauteuils roulants seront développées sur le secteur de Prieur Médical. Chiffres Clés (chiffre d affaires hors taxes) (résultat net ) Rapport de gestion 23

Rapport financier 2013

Rapport financier 2013 Rapport financier 2013 Répartition Soins à la personne Services aux pharmaciens Services à l industrie 7 7 14 17 Rapport de gestion Répartition Sanastera... 08 Répartition France... 09 Répartition Allemagne...

Plus en détail

PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique

PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique Communiqué de presse du lundi 12 mars 2012 PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique Créteil, lundi 12 mars 2012 - A l heure des profonds

Plus en détail

RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE

RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 24 mars 2008 RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE En 2008, La Banque Postale a confirmé sa place unique et singulière sur le marché de la banque de détail

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

Rapport sur la gestion du Groupe. Comptes consolidés pro forma aux 31 décembre 2004 et 2003

Rapport sur la gestion du Groupe. Comptes consolidés pro forma aux 31 décembre 2004 et 2003 Rapport sur la gestion du Groupe Comptes consolidés pro forma aux 31 décembre 2004 et 2003 Conseil d administration du 2 février 2005 PagesJaunes Groupe, Société anonyme à Conseil d administration au capital

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 25 février 215 COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES RÉSULTATS ANNUELS RÉSULTATS EN LIGNE AVEC LES ATTENTES BONNES PERFORMANCES COMMERCIALES RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT : 888 MILLIONS D EUROS RÉSULTAT

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009 Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009 Louvain-la-Neuve, le 18 mars 2010, 18h00 Information réglementée 1. CROISSANCE ET INVESTISSEMENTS Nous clôturons 2009 de manière contrastée. Tout d abord, les

Plus en détail

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Communiqué de Presse 20 février 2013 Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Résultats solides en 2012 Progression

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 13 mars 2012 RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE Bonne résistance du PNB et du RBE en 2011, solidité financière confirmée, poursuite de la dynamique de développement

Plus en détail

BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES

BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES Septembre 2014 CARTOGRAPHIE DES MÉTIERS DES PRESTATAIRES BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES DANS LES DOMAINES MÉDICO-TECHNIQUES www.metiers-medico-techniques.fr CPNEFP de la branche Négoce et

Plus en détail

PARTENARIAT DU DÉPARTEMENT DES VOSGES AVEC LES ENTREPRISES

PARTENARIAT DU DÉPARTEMENT DES VOSGES AVEC LES ENTREPRISES PARTENARIAT DU DÉPARTEMENT DES VOSGES AVEC LES ENTREPRISES Avec les entreprises, le Conseil Général fait bouger les Vosges! Création Développement Reprise d entreprise CONSEIL GENERAL DES VOSGES 1 8 rue

Plus en détail

Bruxelles le 31 août 2010 -

Bruxelles le 31 août 2010 - RENTABILIWEB Progression record du chiffre d affaires et des résultats au 1 er semestre 2010 Croissance organique très dynamique : CA +39% Excellente progression des performances opérationnelles : EBITDA

Plus en détail

ADTHINK MEDIA Société Anonyme au capital de 1.839.150 euros Siège social : 79, rue François Mermet 69160 TASSIN LA DEMI-LUNE 437 733 769 RCS LYON

ADTHINK MEDIA Société Anonyme au capital de 1.839.150 euros Siège social : 79, rue François Mermet 69160 TASSIN LA DEMI-LUNE 437 733 769 RCS LYON ADTHINK MEDIA Société Anonyme au capital de 1.839.150 euros Siège social : 79, rue François Mermet 69160 TASSIN LA DEMI-LUNE 437 733 769 RCS LYON RAPPORT DE GESTION SUR LES OPERATIONS DE L'EXERCICE CLOS

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail

Résultats semestriels page 2

Résultats semestriels page 2 Paris, le 31 juillet 2008 Les activités de GO Sport Belgique étant en cours de réorganisation, les données 2008 et 2007 ci-après ont été retraitées en application de la norme IFRS 5 : les activités belges

Plus en détail

2. La définition du chiffre d affaires prévisionnel, traduisant par secteur, l estimation du volume d activité raisonnablement réalisable;

2. La définition du chiffre d affaires prévisionnel, traduisant par secteur, l estimation du volume d activité raisonnablement réalisable; Le plan financier (Pacioli N 87) 1. Le Tableau de financement Le tableau de financement est un outil conçu spécialement pour assurer l équilibre "besoins-ressources" de l entreprise pour une politique

Plus en détail

Résultats annuels 2006-2007

Résultats annuels 2006-2007 L esprit de service Résultats annuels 2006-2007 20 décembre 2007 Présentation du Groupe 1. LVL Médical en quelques chiffres 2. France 3. Allemagne LVL Médical Groupe en quelques chiffres 1 300 collaborateurs

Plus en détail

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées COMMUNIQUE DE PRESSE 1 er septembre 2015 Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées Chiffre d affaires

Plus en détail

Communiqué de presse FY 2014-2015

Communiqué de presse FY 2014-2015 Communiqué de presse du 29 mai 2015 Huizingen, Belgique Confidentiel jusqu au 29 mai 2015 Communiqué de presse FY 2014-2015 (Résultats pour l exercice clôturé le 31 mars 2015) 1,8 de croissance du chiffre

Plus en détail

Cession de la clientèle des cabinets libéraux : les facteurs clés d une transmission réussie

Cession de la clientèle des cabinets libéraux : les facteurs clés d une transmission réussie Cession de la clientèle des cabinets libéraux : les facteurs clés d une transmission réussie Les pouvoirs publics ont attiré notre attention sur les enjeux de la transmission des entreprises, plus de 100

Plus en détail

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont résultats et autres renseignements caractéristiques de la société au cours des cinq derniers exercices) La société mère : Comptes

Plus en détail

Communiqué de presse S1 2014-2015

Communiqué de presse S1 2014-2015 Communiqué de presse 27 novembre 2014 Huizingen, Belgique Communiqué de presse S1 2014-2015 (Résultats pour le premier semestre clôturé le 30 septembre 2014) Le chiffre d affaires semestriel a connu une

Plus en détail

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Paris, le 31 juillet 2015 Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Un chiffre d affaires en hausse de +0,9% à 9,3 milliards d euros Développement ciblé en France Croissance à l international

Plus en détail

Fiche descriptive d activités

Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités (FDA) La fiche descriptive d activités (FDA) dresse la liste de l ensemble des activités, recensées lors d enquêtes, exercées par des titulaires

Plus en détail

Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité

Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 9 septembre 2010 Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité Au 30 juin 2010 : PNB consolidé : 2 640 millions

Plus en détail

CUSTOM SOLUTIONS SA RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LA GESTION DU GROUPE. Sociétés Forme Pays d immatriculation

CUSTOM SOLUTIONS SA RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LA GESTION DU GROUPE. Sociétés Forme Pays d immatriculation CUSTOM SOLUTIONS SA Société anonyme au capital de 4.863.050 Siège Social : 135, avenue Victoire Z.I. de Rousset-Peynier 13790 ROUSSET RCS AIX EN PROVENCE B 500 517 776 RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

Plus en détail

«L année 2013 a été marquée par le lancement du FALCON 5X, qui enrichit la gamme FALCON, et par la consolidation du socle France du RAFALE.

«L année 2013 a été marquée par le lancement du FALCON 5X, qui enrichit la gamme FALCON, et par la consolidation du socle France du RAFALE. Prises de commandes 64 FALCON contre 58 en 2012 Livraisons 77 FALCON et 11 RAFALE contre 66 FALCON et 11 RAFALE en 2012 Chiffre d'affaires 4 593 millions d'euros, en hausse de 17% Résultat Net ajusté(*)

Plus en détail

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Chiffres clés 2012 Croissance des ventes du Groupe : +0,9% à 76,8

Plus en détail

Indicateur n 13 : Evolution des effectifs et des dépenses de personnel des établissements de santé

Indicateur n 13 : Evolution des effectifs et des dépenses de personnel des établissements de santé Programme «Maladie» 47 Indicateur n 13 : Evolution des effectifs et des dépenses de personnel des établissements de santé Sous-indicateur n 13-1 : Évolution des effectifs (en équivalent temps plein) de

Plus en détail

Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013. Résultats du groupe Caisse des Dépôts. Résultat du fonds d épargne

Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013. Résultats du groupe Caisse des Dépôts. Résultat du fonds d épargne Paris, le 3 avril 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013 Résultats du groupe Caisse des Dépôts Résultat net part du Groupe... 2,137 Md Résultat récurrent... 1,35 Md Résultat

Plus en détail

NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE

NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 12 : IMPÔTS SUR LE RÉSULTAT...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU ODC (Projet) V0.1

CHARTE DU RESEAU ODC (Projet) V0.1 Paris, le 22 Mai 2013 CHARTE DU RESEAU ODC (Projet) V0.1 Présentation du réseau ODC : OPTIMAL DATA CENTER est une marque commerciale déposée qui fédère un réseau national de prestataires et fournisseurs

Plus en détail

La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif

La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif Ivry, le 27 février 2014 La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif Progression du résultat opérationnel courant à 72 m (+13,3%) Résultat net positif

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE HOTEL D ENTREPRISE

DOSSIER DE CANDIDATURE HOTEL D ENTREPRISE DOSSIER DE CANDIDATURE HOTEL D ENTREPRISE 1 Le dossier de candidature proposé par l Ecopôle Périgord Aquitaine ne constitue pas un cadre rigide et doit bien entendu être adapté au projet de votre entreprise.

Plus en détail

L INVESTISSEMENT. 1-Les différents types d investissements. On distingue 4 types d investissements :

L INVESTISSEMENT. 1-Les différents types d investissements. On distingue 4 types d investissements : L INVESTISSEMENT L investissement est le placement de sommes importantes par rapport à l activité courante d exploitation, dans un but d en retirer des bénéfices ou des économies. L investissement se distingue

Plus en détail

Présentation des résultats annuels 2007. 4 avril 2008 Page 1

Présentation des résultats annuels 2007. 4 avril 2008 Page 1 Présentation des résultats annuels 2007 4 avril 2008 Page 1 Sommaire I. Un intervenant sur le marché du marketing de fidélisation II. III. IV. Un exercice 2007 de qualité Une nette amélioration de la profitabilité

Plus en détail

Au second semestre 2010 : Sur l année 2010 : Perspectives 2011 :

Au second semestre 2010 : Sur l année 2010 : Perspectives 2011 : 11.05 Valeo : résultat net de 365 millions d euros en 2010, soit 3,8 % du chiffre d affaires ; performance opérationnelle en avance sur le plan stratégique présenté en mars 2010 Au second semestre 2010

Plus en détail

Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21%

Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21% Communiqué de presse Saint-Denis, le 12 mai 2015 Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21% Leader sur le marché de

Plus en détail

Plaisir, le 19 Décembre 2011 Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise.

Plaisir, le 19 Décembre 2011 Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise. Plaisir, le 19 Décembre 2011 Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise. LES DISPOSITIFS DE GESTION DES RISQUES ET DE CONTRÔLE INTERNE L objet de ce rapport est de rendre compte aux

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 27 août COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES 1 er SEMESTRE BONS RÉSULTATS COMMERCIAUX ET AMÉLIORATION DES RÉSULTATS FINANCIERS DE BOUYGUES TELECOM DYNAMISME DES ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION À L INTERNATIONAL

Plus en détail

Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité

Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité Communiqué de presse La Fouillouse, le lundi 9 décembre 2013 Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité

Plus en détail

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion btsag.com 1/15 26/09/2011 Pérennisation de l entreprise Auteur : C. Terrier; mailto:webmaster@btsag.com ; http://www.btsag.com Utilisation: Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre pédagogique

Plus en détail

Gestion de l activité commerciale

Gestion de l activité commerciale 12 13 Gestion de l activité commerciale Gérez efficacement votre activité de négoce, services ou industrie L activité commerciale, c est le nerf de la guerre : prospection, réalisation de devis, facturation,

Plus en détail

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Eco-Fiche Janvier 2013 BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Retour sur l année 2012 : l atonie En 2012, le Produit Intérieur Brut (PIB) s est élevé à 1 802,1 milliards d euros, soit

Plus en détail

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales.

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales. Chapitre 11 LA FONCTION CONTRÔLE DE GESTION REPORTING AUDIT INTERNE Un système de reporting homogène dans toutes les filiales permet un contrôle de gestion efficace et la production d un tableau de bord

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 214 Accelerating success. PERSPECTIVES Une année 215 dans la continuité > Après le creux de 213, l activité sur le marché des bureaux francilien

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT CHIFFRE D AFFAIRES PREMIER TRIMESTRE 2015 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT Forte croissance du chiffre d affaires Communication

Plus en détail

Projet de création / reprise d entreprises

Projet de création / reprise d entreprises Projet de création / reprise d entreprises Repère méthodologique pour élaborer votre plan d affaires Cet outil est destiné à vous aider dans l élaboration de votre plan d affaires. Il est scindé en 2 parties

Plus en détail

NORMES IFRS LES AMORTISSEMENTS Page 1 sur 6

NORMES IFRS LES AMORTISSEMENTS Page 1 sur 6 LES AMORTISSEMENTS 1. DEFINITION Règlement n 2002-10 du CRC Article 322.1 3. Le montant amortissable d un actif est sa valeur brute sous déduction de sa valeur résiduelle. L amortissement d un actif est

Plus en détail

Sommaire. Weborama Rapport financier du premier semestre 2007 2

Sommaire. Weborama Rapport financier du premier semestre 2007 2 Rapport financier du premier semestre 2007 Sommaire 1. Commentaires sur l activité de la période... p. 3 2. Rapport des Commissaires aux comptes... p. 5 3. Comptes consolidés au 30 juin 2007... p. 9 Weborama

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PERIODE DU 1 ER AVRIL AU 31 DECEMBRE 2004-1 - COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ Période du 1 er avril au 31 décembre 2004 2003 2003 Exercice clos le Notes Pro forma 31 mars 2004

Plus en détail

Création d une agence de communication interne _Au cours de ces dernières années, l équipe Marketing-Communication de Galexis a dû faire face à d

Création d une agence de communication interne _Au cours de ces dernières années, l équipe Marketing-Communication de Galexis a dû faire face à d Création d une agence de communication interne _Au cours de ces dernières années, l équipe Marketing-Communication de Galexis a dû faire face à d importants changements. Dans le cadre de la gestion du

Plus en détail

PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE RAPPORT CONTROLE INTERNE. Enjeux du Contrôle interne au sein du Groupe Cegedim

PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE RAPPORT CONTROLE INTERNE. Enjeux du Contrôle interne au sein du Groupe Cegedim RAPPORT DU PRÉSIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES CONDITIONS DE PRÉPARATION ET D ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL AINSI QUE SUR LES PROCÉDURES DE CONTRÔLE INTERNE MISES EN PLACE PAR LA SOCIÉTÉ

Plus en détail

Accor : une nouvelle dynamique

Accor : une nouvelle dynamique Communiqué de presse Paris, le 19 mai 2010 Accor : une nouvelle dynamique Accor devient un «pure player» hôtelier concentré sur : Son portefeuille de marques et ses clients Son métier d opérateur et de

Plus en détail

Les résultats du premier semestre 2007 sont encore totalement affectés par la situation stratégique antérieure et les charges du passé.

Les résultats du premier semestre 2007 sont encore totalement affectés par la situation stratégique antérieure et les charges du passé. De Rouck Geomatics poursuit la mise en œuvre de son plan de réorientation stratégique. Les résultats du premier semestre sont encore affectés par la situation stratégique antérieure. Au cours du premier

Plus en détail

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013 GROUPE Comptes consolidés Au 31décembre 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE

Plus en détail

Rapport Annuel d'activités 2005

Rapport Annuel d'activités 2005 Rapport Annuel d'activités 2005 SOMMAIRE Conseil d'administration et Membres de la Direction 2 Assemblée Générale de Bâloise Assurances Luxembourg S.A. 3-5 Rapport de gestion du Conseil d'administration

Plus en détail

A la pointe du mouvement ehealth

A la pointe du mouvement ehealth Autres: HealthCare Information 44_ Autres: HealthCare Information Galenica rapport annuel 2009 Lionel Decrey _«Voilà longtemps déjà que nos bases de données et solutions logicielles sur mesure contribuent

Plus en détail

ENTREPRISE DE NETTOYAGE

ENTREPRISE DE NETTOYAGE ENTREPRISE DE NETTOYAGE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'ENTREPRISE DE NETTOYAGE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'ENTREPRISE DE NETTOYAGE... 5 L'ACTIVITÉ DE L'ENTREPRISE DE NETTOYAGE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Contact presse : Nathalie Philippe 04 70 07 67 66 06 22 69 23 89 n.philippe@cepisoft.net C EP I 1 b i s ru e G a s p a rd M o n g e - 3 7 2 7 0 M o n t l o u i s s u r L o i re -

Plus en détail

Résultats 2014 du groupe ERAMET en amélioration

Résultats 2014 du groupe ERAMET en amélioration Paris, le 20 février 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats 2014 du groupe ERAMET en amélioration Un renforcement substantiel des gains de productivité et une nette progression des résultats en 2014 par rapport

Plus en détail

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2013

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2013 RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2013 Paris le 31 Octobre 2013 - LeadMedia Group (FR0011053636, ALLMG) - groupe de marketing digital spécialisé dans le data marketing - annonce aujourd hui ses résultats consolidés

Plus en détail

C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications

C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications Paris, le 14 février 2014 8h Information réglementée C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications Indicateurs clés : Loyers IFRS à 43,3 M (+12,1%)

Plus en détail

Initiation à la Comptabilité

Initiation à la Comptabilité Bertrand LEMAIRE http://www.bertrandlemaire.com Initiation à la Comptabilité Document sous licence Creative Commons L auteur autorise l impression et l utilisation gratuites de ce document dans un cadre

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG DROIT FISCAL session 2013 CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur Dossier 1 : IMPOSITION DES BÉNÉFICES 7,5 points 1) Calculer pour l exercice 2012 le résultat

Plus en détail

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Construisons ensemble le nouveau modèle français La crise économique mondiale, d une ampleur sans précédent depuis 80 ans, ralentit la consommation,

Plus en détail

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LE FONCTIONNEMENT DU CONSEIL ET LE CONTROLE INTERNE EXERCICE CLOS AU 30 juin 2009

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LE FONCTIONNEMENT DU CONSEIL ET LE CONTROLE INTERNE EXERCICE CLOS AU 30 juin 2009 BASTIDE LE CONFORT MEDICAL Société Anonyme au capital de 3.303.261 EUROS Siège Social : 12, avenue de la Dame - Centre Euro 2000 30132 CAISSARGUES R.C.S. NIMES B 305 635 039 RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTÉ n 749 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012 17 octobre 2011 PROJET DE LOI de finances rectificative pour 2011,

Plus en détail

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1)

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) 16 mars 2011 Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) Résultat net total 3 026 M (+61 %) Résultat

Plus en détail

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE pour l année 2014 Janvier 2014 1/12 Situation financière de l Assurance chômage pour l année 2014 14 janvier 2014 Cette note présente la prévision de la situation

Plus en détail

Résultats du 1 er semestre 2011 Reprise de cotation

Résultats du 1 er semestre 2011 Reprise de cotation COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats du 1 er semestre 2011 Reprise de cotation La Seyne-sur-Mer, le 25 novembre 2011 : Groupe VIAL (FR0010340406 VIA), premier groupe français indépendant de menuiserie industrielle

Plus en détail

FAITS MARQUANTS DU 1 er TRIMESTRE 2008

FAITS MARQUANTS DU 1 er TRIMESTRE 2008 SOMMAIRE Faits marquants du 1 er trimestre 2008 2 Analyse de la production Locindus au 31 mars 2008 3 Analyse des activités 4 Analyse des comptes de résultats 5 Finance et trésorerie 7 Comptes consolidés

Plus en détail

DOSSIER DE GESTION. Sommaire

DOSSIER DE GESTION. Sommaire 102 Allée de Barcelone 31000 TOULOUSE Forme juridique : ENTREPRISE INDIVIDUELLE Régime fiscal : R. Simplifié Date exercice : 01/07/2012 au 30/06/2013-12 DOSSIER DE GESTION Sommaire Présentation de l'exploitation

Plus en détail

Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises

Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises 27 mars 2008 Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises Résultat net part du groupe : 2 730 M Produit net bancaire : 10 568 M Coefficient

Plus en détail

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 GROUPE NSE INDUSTRIES Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 BILAN (en milliers d euros) ACTIF Note 30/06/14 30/06/13 Ecarts d'acquisition 1 3 872 3 972 Immobilisations

Plus en détail

ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI. Contribuer à la performance de l entreprise. Novembre 1999. GT015-rev octobre 2002

ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI. Contribuer à la performance de l entreprise. Novembre 1999. GT015-rev octobre 2002 GT015-rev octobre 2002 ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI Enquête IPSOS Novembre 1999 Contribuer à la performance de l entreprise 153 rue de Courcelles 75817 Paris cedex 17 Tél. 01 44 15 60

Plus en détail

Communiqué de Presse Bruxelles, le 31 mars 2008

Communiqué de Presse Bruxelles, le 31 mars 2008 Communiqué de Presse Bruxelles, le 31 mars 2008 Rentabiliweb triple son Résultat net qui atteint 5.1M en pro forma Objectifs 2007 de rentabilité largement dépassés EBITDA 2007 pro forma : + 238.4% à 8.4M

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE DE LA BANQUE POSTALE 1 ER SEMESTRE 2015

RESULTATS ET ACTIVITE DE LA BANQUE POSTALE 1 ER SEMESTRE 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 30 juillet 2015 RESULTATS ET ACTIVITE DE LA BANQUE POSTALE 1 ER SEMESTRE 2015 Croissance des résultats opérationnels Produit Net Bancaire : 2 929 millions d euros (+ 2.9

Plus en détail

The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2012

The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2012 The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2012 Société anonyme au capital de 538 668euros. Siege social: 35, rue des Jeûneurs, 75002 Paris. RCS Bobigny 440 014 678 Activité : Services de

Plus en détail

Bonne tenue de l activité au premier semestre 2009

Bonne tenue de l activité au premier semestre 2009 Paris, le 27 août 2009 Bonne tenue de l activité au premier semestre 2009 Croissance organique hors essence et effet calendaire de +1,3% Quasi-stabilité de la marge d EBITDA en organique Résistance des

Plus en détail

06 juin 2012. Réunion SFAF. Présentation des résultats annuels 2011/12. clos le 31 mars 2012

06 juin 2012. Réunion SFAF. Présentation des résultats annuels 2011/12. clos le 31 mars 2012 Réunion SFAF Présentation des résultats annuels 2011/12 clos le 31 mars 2012 Agenda 1. Fiche d'identité de Solucom 2. Marché et activité de l'exercice 2011/12 3. Résultats financiers 2011/12 4. Alturia

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Optimisez la gestion financière de votre association (Dossier réalisé par Laurent Simo, In Extenso Rhône Alpes) Les associations vivent et se développent dans un contexte

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2014 DE SNCF

RÉSULTATS ANNUELS 2014 DE SNCF COMMUNIQUÉ PARIS, LE 12 FEVRIER 2015 RÉSULTATS ANNUELS 2014 DE SNCF Préambule : le présent communiqué s inscrit dans le contexte de la mise en œuvre de la Loi du 4 août 2014 portant réforme ferroviaire

Plus en détail

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes?

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Yves MARTIN-CHAVE Conseil financier ymc@innovatech.fr 06 27 28 53 34 innovatech-conseil.com Innovatech Conseil Les documents

Plus en détail

Retour à la croissance

Retour à la croissance Après une forte amélioration de ses résultats au T4 2010 et la finalisation de ses programmes d investissement et de réorganisation, Eurofins réaffirme ses objectifs à moyen terme 28 janvier 2011 A l occasion

Plus en détail

WILOG ERP Terroir. Gestion commerciale. Solution Cloud Solution Réseau Solution Monoposte. 136 boulevard de Finlande - 54340 Pompey - France

WILOG ERP Terroir. Gestion commerciale. Solution Cloud Solution Réseau Solution Monoposte. 136 boulevard de Finlande - 54340 Pompey - France Wilog ERP Terroir v1.2 25 Février 2014 WILOG ERP Terroir Gestion commerciale Solution Cloud Solution Réseau Solution Monoposte 136 boulevard de Finlande - 54340 Pompey - France Téléphone : +33 (0)3 83

Plus en détail

Norme comptable internationale 33 Résultat par action

Norme comptable internationale 33 Résultat par action Norme comptable internationale 33 Résultat par action Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire les principes de détermination et de présentation du résultat par action de manière à améliorer

Plus en détail

La Solution Pour Le Secteur Des Boissons

La Solution Pour Le Secteur Des Boissons La Solution Pour Le Secteur Des Boissons Avec Tectura, Bénéficiez D une Solution Spécialement Adaptée A Votre Métier Les contraintes liées au secteur de la fabrication de boissons sont toujours plus complexes

Plus en détail

Votre implantation à l étranger

Votre implantation à l étranger Votre implantation à l étranger Afin de déterminer la forme de présence la plus adaptée à la commercialisation de vos produits et de vos services, un choix est nécessaire entre quelques grandes options

Plus en détail

L activité financière des sociétes d assurances

L activité financière des sociétes d assurances L activité financière des sociétes d assurances Les marchés boursiers ont repris au cours de l année 2003. Par conséquent, les plus-values latentes sur actifs des sociétés d assurances augmentent. Les

Plus en détail

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange RESULTATS ANNUELS 2010 Paris, le 9 mars 2011 Chiffre d affaires à plus de 2 milliards d euros Marge d EBITDA Groupe à plus de 39% Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros Signature d

Plus en détail

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES LOGISTIQUE &TRANSPORT 2014 FABRICANT D ECONOMIES Notre Cabinet Notre Cabinet A propos Notre activité Notre Méthodologie DoubleV Conseil accompagne ses clients de façon opérationnelle dans la réduction

Plus en détail

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 COMMUNIQUE D INFORMATION Sète, le 17 avril 2013-17h45 RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 GILBERT GANIVENQ, PRESIDENT, ET OLIVIER GANIVENQ, DIRECTEUR GENERAL «Groupe Promeo a engagé depuis plusieurs mois

Plus en détail

- Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA )

- Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA ) Le Groupe Ecobank présente de très bons résultats en 2014 : - Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA ) - Résultat avant impôt : +134% à 519,5 millions $EU ( 258 milliards

Plus en détail

DISPOSITIONS RELATIVES AUX ETABLISSEMENTS PHARMACEUTIQUES DE FABRICATION ET DE DISTRIBUTION DE GAZ MEDICINAL

DISPOSITIONS RELATIVES AUX ETABLISSEMENTS PHARMACEUTIQUES DE FABRICATION ET DE DISTRIBUTION DE GAZ MEDICINAL DISPOSITIONS RELATIVES AUX ETABLISSEMENTS PHARMACEUTIQUES DE FABRICATION ET DE DISTRIBUTION DE GAZ MEDICINAL Ces dispositions s appliquent spécifiquement aux établissements fabriquant ou distribuant des

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2014 1 SOMMAIRE ÉTATS DE SYNTHESE 1. Etat résumé de la situation financière consolidée 2. Etats résumés du résultat net et des gains et pertes

Plus en détail

Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse

Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse Nanterre, le 24 juillet 2015 Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse Chiffre d affaires total en hausse de 12,6% à 10,51 milliards d euros

Plus en détail