«Extrait du cahier de l OPEQ n 148»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Extrait du cahier de l OPEQ n 148»"

Transcription

1 «Extrait du cahier de l OPEQ n 148» LE CONTEXTE ECONOMIQUE DU PRF PREQUALIFICATION, QUALIFICATION, ACCES A L EMPLOI En 2007, l emploi salarié privé en région tend à la hausse sur l ensemble des quatre trimestres. L année 2007 révèle une progression des effectifs salariés de 1 % 14. En 2007, les Déclarations Uniques d Embauche (DUE) augmentent à un rythme plus soutenu que les années précédentes (+9 % après +2,1 % en 2006, +3,4 % en 2005 et +6,5 % en 2004) 15. Le volume annuel d offres déposées à l ANPE est de nouveau en hausse : offres d emploi ont été enregistrées en 2007, soit 9,5 % de plus par rapport au volume précédent 16. Les opportunités d emplois durables se sont toutefois moins présentées que l an dernier. Ainsi les offres de type A 17 correspondent à 34,6 % de l ensemble des offres (contre 36,2 % en 2006). Cette tendance s accompagne néanmoins d un recul de l emploi intérimaire au cours du dernier trimestre La diminution du nombre de demandeurs d emploi, amorcée depuis déjà quelques années, se poursuit en Au total, demandeurs de catégorie 1 18 sont dénombrés en fin d année, soit 8,5 % de moins. Parmi cette population, les demandeurs de moins de 25 ans ( inscrits) ont connu une baisse plus importante de leurs effectifs (-9,7 %). En région, le chômage des jeunes (23,3 % des effectifs) reste à un niveau plus élevé que la moyenne nationale (19,6 %). Les demandeurs inscrits depuis plus d un an (11 681) connaissent eux aussi une forte diminution par rapport à décembre 2006 (-25,3 %). De fait, le chômage de longue durée concerne 25,9 % des demandeurs d emploi soit autant qu au niveau national. Le PRF s est donc déroulé dans un marché du travail caractérisé par des intentions d embauches à la hausse, avec pourtant des emplois proposés légèrement moins durables. Ce contexte, également marqué par un recul du chômage, semble plus propice à l insertion professionnelle des stagiaires du PRF. 14 Evolution sur des données Corrigées des Variations Saisonnières. Source : Assédic Champagne-Ardenne 15 Source : Urssaf (la DUE recense les intentions d embauche de tout salarié relevant du droit privé) 16 Source : Direction Régionale du Travail, de l Emploi et de la Formation Professionnelle (DRTEFP) 17 Relatives à des contrats d une durée supérieure à 6 mois 18 Immédiatement disponibles, à la recherche d un contrat à durée indéterminée à temps plein et ayant travaillé moins de 78 heures au cours du mois

2 - 15 -

3 L INSERTION PROFESSIONNELLE A 6 MOIS DES STAGIAIRES DU PRF PREQUALIFICATION, QUALIFICATION, ACCES A L EMPLOI

4 - 27 -

5 L INSERTION PROFESSIONNELLE A 6 MOIS DES STAGIAIRES DU PRF (préqualification, qualification, accès à l emploi) APPROCHE METHODOLOGIQUE ET PRESENTATION DE L ENQUETE Pour la cinquième année consécutive, la Région Champagne-Ardenne a confié à l Observatoire Permanent de l Evolution des Qualifications (OPEQ), le suivi à 6 mois des stagiaires du PRF stagiaires interrogés 6 mois après leur formation Au total, personnes (soit 91 % des stagiaires accueillis dans le cadre du PRF ) ont été interrogées au moyen d une enquête postale puis téléphonique. Les modalités ont été les suivantes : > l envoi d un questionnaire début janvier ; > un second envoi, de relance, 15 jours plus tard ; > des relances téléphoniques effectuées début février par trois enquêteurs durant trois semaines. La phase d enquête par téléphone a par ailleurs nécessité une recherche préalable des coordonnées téléphoniques des personnes concernées. Elles ont été renseignées par les Missions Locales et PAIO grâce au logiciel «Parcours 3» qu elles utilisent pour le suivi des jeunes de moins de 26 ans inscrits dans leur structure. Pour les stagiaires de 26 ans et plus, leurs numéros de téléphone ont pu être recensés avec la participation des centres de formation, mais aussi grâce à une recherche nominative dans les annuaires téléphoniques

6 3 676 stagiaires ont renseigné leur situation en janvier-février 2008, soit 70,8 % des stagiaires interrogés Au final, réponses exploitables ont été retournées, correspondant à un taux de réponse de l enquête à 6 mois de 70,8 %. Ce taux de réponse est légèrement supérieur à celui de l enquête précédente, avec pourtant un nombre bien plus important de stagiaires interrogés (plus de personnes supplémentaires). Cela garantit une représentativité certaine et autorise également la comparaison entre les résultats des deux enquêtes. PRF Taux de réponse à 6 mois 68,0 % 74,7 % 76,5 % 69,8 % 70,8% Nombre de stagiaires répondants Nombre de stagiaires interrogés La recherche d un taux de réponse élevé permet également une exploitation fine des résultats. Compte tenu des volumes et des taux de retour obtenus, une analyse spécifique de l insertion par filière pourra donc être réalisée. Taux de réponse par niveau et filière Filière de formation Niveau I et II Niveau III Niveau IV Niveau V Niveau IX Ensemble (effectifs) Accès à l'emploi 71,5% 71,5% (799) Agri/Agro 55,6% 80,0% 82,5% 71,3% 70,0% 74,3% (251) B.T.P. 90,5% ns 77,8% 65,0% 69,4% (211) Commerce 66,7% 64,7% 65,8% 65,7% (367) Hôtell.Restaur.Tour. 78,6% 73,0% 73,5% (100) Industrie 65,0% 66,7% 70,2% 69,5% (171) Inform.Gest.Bur. 30,0% 70,3% 74,0% 100,0% 66,7% 72,9% (391) Métiers du phoning 62,2% 58,3% 62,0% (124) Santé 81,7% 81,7% (214) Services 63,6% 75,0% 77,0% 76,6% (315) Sport 51,7% 51,7% (60) Transport-Logistique 69,2% 69,2% (533) Tranversale hors accès à l emploi 65,2% 75,2% 71,8% (140) Ensemble 62,8% 70,4% 68,8% 71,6% 71,8% 70,8% (effectifs) (91) (164) (674) (1 832) (915) (3 676) ns : non signifiant (effectifs inférieurs à 5)

7 L INSERTION PROFESSIONNELLE A 6 MOIS DES STAGIAIRES DU PRF (préqualification, qualification, accès à l emploi) LA SITUATION DES STAGIAIRES AYANT REPONDU A L ENQUETE Ce qu il faut retenir : > 6 mois après leur formation, 53,7 % des stagiaires sont en emploi, 35,5 % sont demandeurs d emploi et 7,9 % ont repris une formation La part des stagiaires en emploi est restée stable par rapport à la situation observée 3 mois plus tôt (53,8 %) Les situations d emploi sont toutefois moins fréquentes comparées à la promotion précédente (58,1 %) > 74,3 % des stagiaires ont accédé à un emploi au cours des 6 mois qui ont suivi leur formation > Concernant les stagiaires en emploi (53,7 % de l ensemble) : 54,6 % occupent un emploi durable, dont 39 % un CDI Les taux de placement les plus élevés sont observés dans la santé (87,4 %) et les métiers du phoning (67,7 %) 71,7 % des stagiaires en emploi à 3 mois occupent toujours un emploi à 6 mois (contre 73,6 % il y a un an) Les stagiaires de niveaux I et II connaissent les situations d emploi les plus fréquentes (69,2 %), de même que les stagiaires âgés de 26 à 34 ans (61,1 %) et que ceux formés dans la Marne (61 %) L écart entre le taux de placement des hommes (55,1 %) et celui des femmes (52,5 %) se réduit Le secteur «éducation, santé, action sociale» emploie près d un stagiaire sur cinq 72,5 % des stagiaires disent occuper un emploi en relation avec leur formation 62,4 % des stagiaires n ont exercé qu un seul emploi depuis leur sortie de formation 90,1 % des stagiaires travaillent en Champagne-Ardenne, dont 45,2 % dans la Marne 85 % occupent un emploi dans leur département d origine > Concernant les demandeurs d emploi (35,5 % de l ensemble) : 56 % des demandeurs d emploi à 3 mois le sont encore trois mois plus tard (contre 52 % l an dernier). 34,7 % ont en revanche trouvé un emploi (contre 37 % l an dernier) 58,2 % ont déjà travaillé depuis la fin de leur formation (soit 8,1 points de plus en un an)

8 Le devenir à 6 mois des stagiaires : analyse globale et comparative des résultats Près de 54 % des stagiaires ont un emploi 6 mois après leur sortie de formation Six mois après leur formation, stagiaires, soit 53,7 % des répondants, occupent un emploi, tandis que en recherchent un (35,5 % des répondants). Par ailleurs, près de 8 % des effectifs poursuivent une formation. Notons que parmi les 2,9 % de stagiaires dans une autre situation (congé maternité ou parental, arrêt maladie ), seuls 0,9 % ont abandonné toute recherche d emploi. Situation à 6 mois des stagiaires En emploi 53,7% (1 973) Autre situation 2,9% (108) En formation 7,9% (290) Demandeurs d'emploi 35,5% (1 305) Les situations d emploi sont aussi fréquentes qu à 3 mois En janvier 2008, les stagiaires actifs sont proportionnellement plus nombreux que 3 mois auparavant (89,2 % contre 81,5 %). En effet, si la part des stagiaires en emploi est restée la même entre les deux enquêtes, celle des demandeurs d emploi a connu une hausse de 7,8 points. La proportion de stagiaires en formation s est quant à elle réduite de 4,2 points. Comparaison des situations à 6 mois et à 3 mois En emploi Demandeurs d'emploi En formation Autre situation Enquête à 6 mois (taux de rép. 70,8 %) 53,7% 35,5% 7,9% 2,9% Enquête à 3 mois (taux de rép. 92,1%) 53,8% 27,7% 12,1% 6,3% Sources : enquête sur l insertion des stagiaires du PRF, OPEQ, 2008 et Conseil Régional Champagne-Ardenne

9 mais à un niveau toutefois moins marqué qu au précédent PRF En un an, le taux de placement en emploi à 6 mois a diminué de 4,4 points. Cette tendance s accompagne d une augmentation de la part des demandeurs d emploi (+3,8 points). La part des stagiaires actifs (89,2 %) est donc proche de celle d il y a un an (89,8 %). Quant à l écart emploi-chômage observé lors du PRF précédent, il se réduit de nouveau. Comparaison des situations à 6 mois des différents PRF 60,0% 52,0% En emploi 51,1% 50,4% 58,1% 53,7% 30,0% 37,0% 38,1% 36,0% 31,7% 35,5% 5,0% 7,0% Demandeurs d'emploi 8,0% 10,0% En f ormation 6,8% 7,9% PRF (taux de rép. 59,4%) PRF (taux de rép. 68,0%) PRF (taux de rép. 74,7%) PRF (taux de rép. 76,5%) PRF (taux de rép. 69,8%) PRF (taux de rép. 70,8 %) Sources : enquête sur l insertion des stagiaires du PRF, OPEQ, 2008 et Conseil Régional Champagne-Ardenne Une insertion professionnelle entre les deux suivis en apparence plus lente qu il y a un an 56 % des demandeurs d emploi à 3 mois le sont toujours le trimestre suivant contre près de 52 % en Par ailleurs, 34,7 % des chômeurs à 3 mois occupent un emploi lors de la seconde enquête, alors que cette proportion atteignait 37 % pour les stagiaires formés l année dernière. Les stagiaires du PRF paraissent donc s insérer moins rapidement que ceux de la promotion précédente. Comparaison de la situation à 6 mois des stagiaires demandeurs d emploi à 3 mois ,7% 56,0% 5,9% 3,5% ,0% 51,9% 6,0% 5,1% En emploi Demandeurs d'emploi En f ormation Autre situation Sources : enquête sur l insertion des stagiaires du PRF, OPEQ, 2008 et Conseil Régional Champagne-Ardenne

10 Ils semblent également moins nombreux que leurs prédécesseurs à connaître une situation professionnelle stable entre les deux enquêtes. Ainsi, 71,7 % des stagiaires en emploi à 3 mois le sont encore en janvier 2008, contre 73,6 % en janvier Ces proportions ne sont pas significativement différentes de celles observées l an dernier. La pérennisation des emplois est en revanche moins marquée cette année, puisque 17,9 % des CDD de moins de 6 mois ont débouché sur des CDI trois mois plus tard, contre 24,2 % l an dernier. Un stagiaire en emploi à 3 mois sur quatre se retrouve au chômage trois mois plus tard. Seuls 22,2 % des effectifs étaient dans cette situation l an passé. Ce risque «chômage» est plus présent pour les titulaires d un CDD de courte durée (35,8 %). Comparaison de la situation à 6 mois des stagiaires en emploi à 3 mois ,7% 24,9% 2,3% 1,1% ,6% 22,2% 2,6% 1,5% En emploi Demandeurs d'emploi En formation Autre situation Sources : enquête sur l insertion des stagiaires du PRF, OPEQ, 2008 et Conseil Régional Champagne-Ardenne Le retour à l emploi : près des trois quarts des stagiaires ont travaillé depuis la fin de leur formation Depuis leur sortie de formation, stagiaires ont accédé à un emploi. Parmi eux, occupent un emploi lors de l enquête à 6 mois et 760 sont demandeurs d emploi mais ont exercé au moins un emploi depuis la fin de leur formation. Le taux de retour à l emploi s élève à 74,3 %. Il est inférieur de près de 5 points à celui du PRF précédent. La proportion de stagiaires travaillant ou ayant déjà travaillé est surtout en baisse dans la filière transversale (-10,6 points) et l industrie (-10,4 points) mais également dans le commerce (-9 points). On notera toutefois que les métiers du phoning et la santé affichent, cette année encore, les taux de retour à l emploi les plus élevés (respectivement 92,7 % et 91,6 %)

11 Part des stagiaires en emploi ou ayant déjà travaillé depuis la fin de leur formation (taux de retour à l emploi) par filière Métiers du phoning Santé Transport Logistique Services Agri/Agro Ensemble B.T.P. Informatique Gestion Bureautique Accès à l'emploi Industrie Hôtellerie Restauration Tourisme Commerce Sport Transversale hors accès à l'emploi 92,7% 91,6% 83,5% 75,9% 75,3% 74,3% 73,0% 71,6% 70,1% 69,6% 69,0% 66,8% 66,7% 58,6% Les stagiaires en emploi (53,7 % de l ensemble) A 6 mois, près de 55 % des stagiaires occupent un emploi pérenne 32 Les emplois exercés 6 mois après la fin de la formation sont pour 39 % d entre eux des CDI 33. Cette part, comparable à celle de l an dernier (40,8 %), a progressé de près de 15 points en un trimestre. Si l on y ajoute les CDD d une durée supérieure à 6 mois, 54,6 % des stagiaires se sont insérés en emploi de façon durable 34 en janvier Type de contrat de travail des stagiaires en emploi CDI 39,0% dont CNE CDD > 6 mois CDD< 6 mois Intérim Contrat en alternance Contrat aidé Autres types de contrats Gérant, chef d'entreprise 1,1% 15,6% 14,5% 13,1% 7,0% 6,3% 1,6% 1,5% 32 CDI et CDD de plus de 6 mois 33 Dont 1,1 % de CNE

12 Le type de contrat de travail diffère selon la nature de l employeur. Ainsi, si 49 % des contrats signés dans les établissements publics sont des CDD (contre 30,1 % tous secteurs confondus), 44,1 % des emplois occupés dans les entreprises privées, le sont pour une durée indéterminée. La santé et les métiers du phoning affichent les taux de placement à 6 mois les plus élevés Trois mois après le premier suivi, la santé et le phoning affichent toujours les meilleurs taux de placement en emploi (respectivement 87,4 % et 67,7 %) malgré un recul important de ce taux dans les métiers du phoning (-23,3 points). A l opposé, les parts de stagiaires en emploi les plus faibles concernent l accès à l emploi (42,8 %) et l industrie (42,1 %). Dans cette dernière filière, les demandeurs d emploi, déjà surreprésentés à 3 mois (36,2 %), représentent désormais la moitié de l effectif. Entre les enquêtes réalisées à 3 mois puis à 6 mois, les taux de placement ont augmenté dans la majorité des filières, et en particulier dans la filière transversale (+22 points) et le sport (+19 points). Les écarts importants relevés dans ces deux formations s expliquent par le fait qu à 3 mois, la poursuite de formation concerne une part importante de leurs stagiaires. Ainsi, si l on ne prend en compte que les actifs et que l on se réfère seulement au taux d emploi, on ne peut alors réellement parler d une amélioration de l insertion professionnelle des stagiaires entre les deux suivis que pour la filière transversale. Cela est également le cas pour l informatique-gestion-bureautique et la santé. L accès à l emploi connaît en revanche une baisse importante de son taux d emploi à 3 mois, tout comme, et cela rejoint ce qui a été dit précédemment, les métiers du phoning. Enfin, par rapport au PRF précédent, les parts de stagiaires en emploi diminuent dans la plupart des filières et notamment dans l industrie (-16,5 points) et le commerce (-9,8 points). Comparaison de la part des stagiaires en emploi à 6 mois et à 3 mois par filière 34 CDI et CDD de plus de 6 mois Santé Métiers du phoning Agri/Agro Transport Logistique Services Informatique Gestion Bureautique B.T.P. Total Sport Hôtellerie Restauration Tourisme Transversale hors accès à l'emploi Commerce Accès à l'emploi Industrie 87,4% 67,7% 58,2% 57,8% 57,8% 56,8% 55,0% 53,7% 53,3% 49,0% 48,6% 45,0% 42,8% 42,1% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100 Enquête à 6 mois Enquête à 3 mois %

13 Sources : enquête sur l insertion des stagiaires du PRF, OPEQ, 2008 et Conseil Régional Champagne-Ardenne L ensemble des informations apportées précédemment sur l accès à l emploi et sur l insertion professionnelle des stagiaires, peut être synthétisé suivant deux indicateurs croisés : le taux de retour à l emploi et le taux d emploi des stagiaires actifs (en emploi ou demandeurs d emploi). Ce croisement permet de regrouper les filières du PRF entre elles et de les situer par rapport à l ensemble des filières. Cadran I : Les stagiaires de la santé, des métiers du phoning, de l agricultureagroalimentaire et des services sont plus souvent retournés en emploi dans les 6 mois qui ont suivi leur formation et ont bénéficié d une bonne insertion professionnelle au terme de cette période. Si le taux d emploi y est plus proche de la moyenne, l accès à l emploi est également plus fréquent dans le transport-logistique. Cadran III : A l opposé, les stagiaires issus de formations telles que l industrie, l accès à l emploi, le commerce et l hôtellerie-restauration-tourisme, affichent des taux de retour et des taux d emploi inférieurs à la moyenne. Cadran IV : Enfin, les stagiaires du sport, de l informatique-gestion-bureautique et du BTP, pour lesquels le retour à l emploi est relativement faible, connaissent malgré tout un taux d emploi plus élevé que toutes les filières confondues. Ecart à la moyenne des taux de retour à l emploi* et des taux d emploi ** par filière (toutes filières confondues, taux de retour à l emploi = 74,3 % et taux d emploi = 60,2 %) Cadran IV Taux d'emploi des actifs Santé Cadran I Métiers Phoning Sport 8 Agri/Agro Inf.Gest.Bur. 4 B.T.P. Services Taux de retour à l'emploi à 6 mois Hôtell.Rest.Tour Transp-Logist Commerce -8 Accès à l'emploi Cadran III Industrie Cadran II * Nombre de stagiaires en emploi ou ayant déjà travaillé depuis la fin de leur formation/nombre total de stagiaires ** Nombre de stagiaires en emploi/nombre de stagiaires actifs (en emploi ou demandeurs d emploi)

14 - 37 -

15 Six mois après leur sortie de formation, 85,7 % des stagiaires formés dans les métiers du phoning sont en CDI. Les formations préparant aux métiers de la santé et des services ainsi que les formations transversales ont également débouché pour plus de 60 % de leurs effectifs sur un emploi durable. Les emplois temporaires 35 sont quant à eux surreprésentés dans le transport-logistique (42,5 % des stagiaires), le commerce (32,1 %) et le BTP (29,4 %). Dans le transport-logistique et le BTP, les trois quarts des emplois temporaires occupés correspondent à de l intérim. Ce type de contrat concerne également près d un stagiaire formé dans l industrie sur cinq. Par ailleurs, près du quart des stagiaires formés dans le BTP travaillent en alternance. Répartition des stagiaires en emploi par filière et type de contrat Filière de formation CDI dont CNE Intérim CDD < 6 mois CDD > 6 mois Contrat en alternance Contrat aidé Gérant, chef d'entreprise Autres types de contrats Accès à l'emploi 27,5% ns 13,5% 13,7% 15,8% 7,3% 17,3% 3,8% B.T.P. 27,6% ns 21,6% 7,8% 12,9% 24,1% ns ns Commerce 35,8% ns 11,5% 20,6% 15,8% 13,3% ns ns Inform.Gest.Bur. 36,5% ns 9,9% 16,2% 17,6% 5,4% 9,5% ns ns Agri/Agro 37,7% 8,2% 15,8% 14,4% 7,5% 5,5% 5,5% ns Hôtell.Restaur.Tour. 38,8% ns 18,4% 16,3% 10,2% ns Transport Logistique 39,0% 2,6% 32,1% 10,4% 12,7% ns 2,3% ns ns Industrie 40,3% ns 19,4% ns 18,1% 12,5% ns ns Sport 40,6% ns ns ns ns ns ns Santé 41,2% ns 2,7% 24,6% 27,3% ns ns ns Tranversale hors accès à l emploi 42,6% ns 16,2% 19,1% 7,4% ns ns ns Services 48,9% ns 4,4% 14,8% 12,6% 6,6% 8,8% ns ns Métiers du phoning 85,7% ns ns 6,0% ns ns ns Ensemble 39,0% 1,1% 13,1% 14,5% 15,6% 7,0% 6,3% 1,5% 1,6% ns : non signifiant (effectifs inférieurs à 5) 35 CDD de moins de 6 mois et contrat d intérim

16 Ecart à la moyenne des proportions d emplois durables * et des proportions d emplois temporaires ** par filière (toutes filières confondues, proportions d emplois durables = 54,6 % et proportions d emplois temporaires = 27,7 % ) Cadran III Transp-Logist 12 8 B.T.P. 4 Inf.Gest.Bur. Commerce Santé Emploi durable Accès à l'emploi -4 Industrie Agri/ Hôtell.Rest.Tour. Agro -8 Services -12 Cadran II Sport Cadran I -16 Emploi temporaire -20 Métiers Phoning * CDI et CDD de plus de 6 mois ** CDD de moins de 6 mois et contrat d intérim Sens de lecture : Cadran I : Les stagiaires des métiers du phoning, des services et de l industrie sont proportionnellement plus nombreux que l ensemble des stagiaires à occuper un emploi durable et moins nombreux qu en moyenne à occuper un emploi temporaire. Les stagiaires de la santé sont proportionnellement plus nombreux que l ensemble des stagiaires à occuper un emploi durable mais quasiment aussi nombreux qu en moyenne à occuper un emploi temporaire. Les stagiaires de l hôtellerie-restauration-tourisme sont quasiment aussi nombreux que l ensemble des stagiaires à occuper un emploi durable et moins nombreux qu en moyenne à occuper un emploi temporaire. Cadran II : Les stagiaires du sport, de l agriculture-agroalimentaire et du commerce sont proportionnellement moins nombreux que l ensemble des stagiaires à occuper un emploi durable et également moins nombreux qu en moyenne à occuper un emploi temporaire. Dans les actions d accès à l emploi, les stagiaires sont proportionnellement moins nombreux que l ensemble des stagiaires à occuper un emploi durable mais quasiment aussi nombreux qu en moyenne à occuper un emploi temporaire. Les stagiaires formés dans l informatique-gestion-bureautique sont quasiment aussi nombreux que l ensemble des stagiaires à occuper un emploi durable et moins nombreux qu en moyenne à occuper un emploi temporaire. Cadran III : Les stagiaires du transport-logistique et du BTP sont proportionnellement moins nombreux que l ensemble des stagiaires à occuper un emploi durable et plus nombreux qu en moyenne à occuper un emploi temporaire

17 Une situation professionnelle stable pour 94 % des stagiaires de la santé en emploi à 3 mois Pour rappel, 71,7 % des stagiaires en emploi à 3 mois 36 travaillent toujours en janvier La santé présente le taux de maintien en emploi le plus élevé (94,3 %), suivie de l informatique-gestion-bureautique et de l agriculture-agroalimentaire (79,5 % chacune). Les taux de maintien les moins élevés sont observés pour les actions d accès à l emploi (60,8 %) et le commerce (63,4 %). Pour comparaison, la stabilité professionnelle des stagiaires est moins marquée qu à l issue du précédent PRF, où 73,6 % de l effectif étaient restés en emploi entre les deux enquêtes. Cette tendance se vérifie tout particulièrement dans le sport. Part des stagiaires en emploi à 3 mois occupant encore un emploi à 6 mois par filière Santé Informatique Gestion Bureautique Agri/Agro Transversale hors accès à l'emploi B.T.P. Services Métiers du phoning Ensemble Transport Logistique Sport Hôtellerie Restauration Tourisme Industrie Commerce Accès à l'emploi 94,3% 79,5% 79,5% 78,6% 77,8% 76,6% 72,1% 71,7% 68,5% 68,2% 67,3% 65,4% 63,4% 60,8% Sources : enquête sur l insertion des stagiaires du PRF, OPEQ, 2008 et Conseil Régional Champagne-Ardenne Une situation professionnelle à 6 mois plus favorable pour les niveaux supérieurs de formation Près de 70 % des stagiaires de niveaux I et II sont en emploi en janvier Les situations d emploi de ces niveaux de formation ont connu une large amélioration cette année (+12,1 points comparées au précédent PRF). Par rapport au trimestre précédent, ces situations apparaissent également plus fréquentes (+12,9 points). Cela se vérifie pour l ensemble des niveaux de formation à l exception du niveau IX : au moment de la seconde enquête, les stagiaires de niveau IX révèlent un taux de placement en emploi de 42,5 %, en diminution de 7,7 points par rapport au trimestre précédent stagiaires qui étaient en emploi à 3 mois ont été interrogés et ont renseigné leur situation 6 mois après leur formation. Ils représentent 74 % des stagiaires en emploi à 3 mois

18 Comparaison de la part des stagiaires en emploi à 6 mois et à 3 mois par niveau de formation 70% 60% 69,2% 60,4% 59,2% 55,8% 3 mois 6 mois 53,7% 50% 40% 42,5% 30% 20% 10% 0% Niveaux I et II Niveau III Niveau IV Niveau V Ensemble Niveau IX Sources : enquête sur l insertion des stagiaires du PRF, OPEQ, 2008 et Conseil Régional Champagne-Ardenne L écart entre l insertion des hommes et celle des femmes se réduit En janvier 2008, 55,1 % des hommes occupent un emploi contre 52,5 % des femmes. En un an, la diminution de la proportion d hommes en emploi (-6,9 points), conjuguée à la stabilité de celle des femmes, a permis de réduire l écart précédemment relevé entre les deux sexes. Ainsi, la différence entre les taux de placement masculin et féminin n est plus que de 2,6 points, contre 3,6 points il y a trois mois et 8 points il y a un an. Cette différence n est d ailleurs statistiquement significative pour aucun des cinq niveaux de formation. Par rapport au type d emploi trouvé, les CDI apparaissent plus fréquents parmi les hommes (41,7 %) que parmi les femmes (36,5%). Les hommes sont également plus souvent intérimaires (près de 20 % d entre eux contre 7 % des femmes). Les CDD, quelle que soit leur durée, ainsi que les contrats aidés, concernent davantage les femmes. Part des stagiaires en emploi par sexe et niveau de formation Niveaux I et II 70,6% 67,5% Hommes Femmes Niveau III 54,7% 66,7% Niveau IV Niveau V 60,7% 58,1% 55,8% 55,9% Niveau IX 42,0% 42,8% Total 55,1% 52,5%

19 Une meilleure insertion professionnelle à 6 mois pour les ans En janvier 2008, les tranches d âges intermédiaires (26-44 ans) affichent les taux de placement en emploi les plus élevés. A titre d exemple, parmi les ans, plus de trois stagiaires sur cinq sont en emploi à 6 mois. L insertion professionnelle paraît plus délicate pour les jeunes de 18 ans et moins (37 %). Comparés au précédent PRF, les CDI sont moins fréquents chez les ans (37,2 % contre 42,4 % l an dernier). Part des stagiaires en emploi et proportion de CDI par tranche d âges 52,7% 61,1% 57,9% 44,6% 37,0% 32,8% 37,2% 43,0% 40,5% 38,6% 18 ans et moins De 19 à 25 ans De 26 à 34 ans De 35 à 44 ans 45 ans et plus Part des stagiaires en emploi Dont CDI Un placement en emploi plus élevé pour les stagiaires formés dans la Marne En janvier 2008, 61 % des stagiaires formés dans la Marne sont en emploi, contre 41,2 % de ceux formés dans les Ardennes. A l exception des centres de formation marnais, dont l insertion professionnelle des stagiaires est restée stable, en une année, les parts de stagiaires en emploi ont diminué dans tous les départements de formation champardennais, et en particulier dans les Ardennes (près de 10 points de moins). Comparaison de la part des stagiaires en emploi à 6 mois et à 3 mois par département de formation Marne 61,0% 3 mois 6 mois Champagne-Ardenne 53,7% Haute-Marne 51,3% Aube 51,2% Ardennes 41,2% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% Sources : enquête sur l insertion des stagiaires du PRF, OPEQ, 2008 et Conseil Régional Champagne-Ardenne

20 Sept stagiaires sur dix occupent un emploi en relation avec la formation suivie Six mois après la fin de leur formation, 19,2 % de stagiaires travaillent dans le domaine de l éducation, de la santé et de l action sociale, soit 6,8 points de plus que l an passé. Ce secteur, avec ceux de l industrie (13,8 %), du commerce et de la réparation automobile (13,5 %) et du BTP (8,7 %) regroupent plus de la moitié des stagiaires. Les services aux entreprises concernent 8 % des stagiaires contre 20,5 % en Le tableau suivant recense les principaux secteurs employeurs des stagiaires en fonction de leur spécialité de formation et donne une première idée de l adéquation emploi-formation à l issue du PRF On peut ainsi constater que l activité de l entreprise dans laquelle les stagiaires travaillent correspond globalement à la filière de formation dont ils sont issus. Détail par filière de formation des principaux secteurs d activité dans l emploi des stagiaires Filière de formation (effectifs en emploi) % Activité de l'entreprise 25,1% Commerce et réparation automobile Accès à l'emploi (342 stagiaires) 18,1% Education, santé, action sociale 11,7% Industrie Agri/Agro (146 stagiaires) 63,0% Agriculture B.T.P. (116 stagiaires) 69,0% Bâtiment, Travaux Publics Commerce (165 stagiaires) 58,8% Commerce et réparation automobile Hôtellerie-Restauration-Tourisme (49 stagiaires) 49,0% Hôtel et/ou restaurant Industrie (72 stagiaires) 59,7% Industrie 21,6% Education, santé, action sociale Informatique-Gestion-Bureautique (222 stagiaires) 15,8% Industrie 14,9% Commerce et réparation automobile Métiers du phoning (84 stagiaires) 59,5% Services aux entreprises Santé (187 stagiaires) 88,2% Education, santé, action sociale Services (182 stagiaires) 40,1% Autres services aux particuliers 21,4% Services aux entreprises Sport (32 stagiaires) 62,5% Education, santé, action sociale Transport-Logistique (308 stagiaires) 41,2% Transport 26,0% Industrie 25,0% Education, santé, action sociale Tranversale hors accès à l emploi (68 stagiaires) 20,6% Industrie 13,2% Administration publique ou collectivité locale 88,2 % des stagiaires de la santé ont trouvé un emploi dans ce secteur. Dans le BTP, près de sept stagiaires sur dix occupent un emploi en relation avec la formation suivie. Par rapport à janvier 2007, le lien entre l emploi et la formation est plus prononcé dans les services (+10,8 points) 37. La relation emploi-formation est au contraire moins systématique dans les métiers du phoning : 59,5 % des stagiaires formés aux métiers du phoning travaillent dans le secteur des services aux entreprises, alors qu en 2007, 83,5 % des emplois semblaient correspondre à la formation suivie. 37 Si l on ne considère pas seulement les services aux particuliers mais également les services aux entreprises

«Extrait du cahier de l OPEQ n 168» (préqualification, qualification, dynamique insertion)

«Extrait du cahier de l OPEQ n 168» (préqualification, qualification, dynamique insertion) «Extrait du cahier de l OPEQ n 168» L INSERTION PROFESSIONNELLE A 6 MOIS DES STAGIAIRES DU PRF 2008-2009 (préqualification, qualification, dynamique insertion) LA FILIÈRE INFORMATIQUE-GESTION-BUREAUTIQUE

Plus en détail

L INSERTION PROFESSIONNELLE

L INSERTION PROFESSIONNELLE «Extrait du cahier de l OPEQ n 214» Filière Industrie L INSERTION PROFESSIONNELLE A 6 MOIS DES STAGIAIRES 2010-2011 (confirmation de projet, pré-qualification, qualification) LA FILIERE INFORMATIQUE-GESTION

Plus en détail

«Extrait du cahier de l OPEQ n 230»

«Extrait du cahier de l OPEQ n 230» «Extrait du cahier de l OPEQ n 230» Filière Industrie L INSERTION PROFESSIONNELLE A 6 MOIS DES STAGIAIRES 2011-2012 (confirmation de projet, pré-qualification, qualification) LA FILIERE INFORMATIQUE-GESTION

Plus en détail

> Les 79 stagiaires en emploi : > Les 78 stagiaires demandeurs d emploi : > Les facteurs qualitatifs de l insertion des stagiaires :

> Les 79 stagiaires en emploi : > Les 78 stagiaires demandeurs d emploi : > Les facteurs qualitatifs de l insertion des stagiaires : «Extrait du cahier de l OPEQ n 192» L INSERTION PROFESSIONNELLE A 6 MOIS DES STAGIAIRES DU PRF 2009-2010 (préqualification, qualification, dynamique iertion) LA FILIERE INDUSTRIE Ce qu il faut retenir

Plus en détail

«Extrait du cahier de l OPEQ n 240»

«Extrait du cahier de l OPEQ n 240» «Extrait du cahier de l OPEQ n 240» L INSERTION PROFESSIONNELLE A 6 MOIS DES STAGIAIRES 2012-2013 (confirmation de projet, pré-qualification, qualification) LA FILIERE INFORMATIQUE-GESTION Ce qu il faut

Plus en détail

L INSERTION PROFESSIONNELLE

L INSERTION PROFESSIONNELLE «Extrait du cahier de l OPEQ n 214» L INSERTION PROFESSIONNELLE A 6 MOIS DES STAGIAIRES 2010-2011 (confirmation de projet, pré-qualification, qualification) LA FILIERE INDUSTRIE Ce qu il faut retenir :

Plus en détail

P.3 L expérience professionnelle est déterminante pour le reclassement

P.3 L expérience professionnelle est déterminante pour le reclassement ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES SOMMAIRE JUILLET 2015 N 13 P.1 Un reclassement sur deux à l issue d une formation financée par Pôle emploi P.3 L expérience professionnelle est déterminante pour le reclassement

Plus en détail

APRÈS LA LICENCE PRO, 9 DIPLÔMÉS SUR 10 ONT OCCUPÉ AU MOINS UN EMPLOI 3

APRÈS LA LICENCE PRO, 9 DIPLÔMÉS SUR 10 ONT OCCUPÉ AU MOINS UN EMPLOI 3 SOFIP Observatoire Service Offre de Formation et Insertion Professionnelle L insertion professionnelle des diplômés 2010 de Licence Professionnelle En 2009-2010, 529 étudiants ont été diplômés d une Licence

Plus en détail

P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP

P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES SEPTEMBRE 2015 N 17 SOMMAIRE P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP P.3 6 PERSONNES

Plus en détail

LA SECONDE PARTIE DE CARRIÈRE : COMPARAISON HOMMES/FEMMES

LA SECONDE PARTIE DE CARRIÈRE : COMPARAISON HOMMES/FEMMES LA SECONDE PARTIE DE CARRIÈRE : COMPARAISON HOMMES/FEMMES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2014-11 MARS 2014 Situation professionnelle des femmes et des hommes cadres selon la génération Opinion des femmes

Plus en détail

Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2009 des diplômés de Master professionnel promotion 2007

Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2009 des diplômés de Master professionnel promotion 2007 Observatoire Régional des Parcours Etudiants Aquitains (ORPEA) Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2009 des diplômés de Master professionnel promotion 2007 En Bref : Le taux de réponse global atteint

Plus en détail

GREF. Bretagne IROISE CHÈQUE FORCE. Insertion à 6 mois des bénéficiaires du Chèque Force. Contrat de projets. Etat-Région

GREF. Bretagne IROISE CHÈQUE FORCE. Insertion à 6 mois des bénéficiaires du Chèque Force. Contrat de projets. Etat-Région GREF Bretagne CHÈQUE FORCE Insertion à 6 mois des bénéficiaires du Chèque Force Contrat de projets Etat-Région Septembre 2012 PÉRIMÈTRE DE L ÉTUDE Le Chèque Force est une aide individuelle du Conseil Régional

Plus en détail

Formation et insertion

Formation et insertion Formation et insertion Plus d un élève sur trois formé dans l industrie A la rentrée 2011, près de 600 élèves suivent une formation professionnelle initiale sur le territoire vitryat. Plus d un tiers se

Plus en détail

En un an, l insertion professionnelle des lycéens agricoles francs-comtois s est améliorée

En un an, l insertion professionnelle des lycéens agricoles francs-comtois s est améliorée n 62 juin 2011 ISSN 1967-6158 En un an, l insertion professionnelle des lycéens agricoles francs-comtois s est améliorée Enquête sur le devenir des jeunes sortants, en dernière année de cursus, des lycées

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012)

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Février 2014 DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES MOUVEMENTS D EMPLOI D DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Délégation au DéveloppementD Économique, à l Emploi, à la Formation

Plus en détail

Enquête I-QUAL, Sortants 2011-2012 Chiffres clés n 22

Enquête I-QUAL, Sortants 2011-2012 Chiffres clés n 22 Unité Développement Direction de la stratégie et des territoires Service Prospective et évaluation FORMATION CERTIFIANTE OU professionnalisante : INSERTION des SORTANTS Enquête I-QUAL, Sortants 2011-2012

Plus en détail

L'insertion professionnelle des lycéens agricoles moins favorable du fait de la crise économique

L'insertion professionnelle des lycéens agricoles moins favorable du fait de la crise économique n 55 septembre 2010 ISSN 1967-6158 L'insertion professionnelle des lycéens agricoles moins favorable du fait de la crise économique Enquête Insertion dans la vie active des élèves des lycées publics et

Plus en détail

L insertion professionnelle des apprentis formés en ÎLe-de-france

L insertion professionnelle des apprentis formés en ÎLe-de-france Unité Développement Direction de la stratégie et des territoires Service Prospective et évaluation L insertion professionnelle des apprentis formés en ÎLe-de-france Enquête IPA 2013 Chiffres clés n 24

Plus en détail

N 2016-01. Janvier 2016 Situation d ensemble des diplômés de la promotion 2013 Les conditions d emploi La recherche d emploi

N 2016-01. Janvier 2016 Situation d ensemble des diplômés de la promotion 2013 Les conditions d emploi La recherche d emploi LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2016-01 Janvier 2016 Situation d ensemble des diplômés de la promotion 2013 Les conditions d emploi La recherche d emploi Enquête en ligne réalisée en mai 2015. L INSERTION

Plus en détail

L emploi dans l animation socio-culturelle, sportive et sociale en Champagne-Ardenne

L emploi dans l animation socio-culturelle, sportive et sociale en Champagne-Ardenne L emploi dans l animation socio-culturelle, sportive et sociale en Champagne-Ardenne Cahier de l OPEQ n 204 Décembre 2011 OPEQ Chambre de Commerce et d'industrie de région Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon

Plus en détail

Dares. Analyses. LES MOUVEMENTS DE MAIN-D ŒUVRE au premier semestre 2009

Dares. Analyses. LES MOUVEMENTS DE MAIN-D ŒUVRE au premier semestre 2009 Dares Analyses Mai 2010 N 026 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques LES MOUVEMENTS DE MAIN-D ŒUVRE au premier semestre Après un net infléchissement

Plus en détail

Cahier de l OPEQ n 191 Mai 2011

Cahier de l OPEQ n 191 Mai 2011 LA PROFESSION D AIDE-SOIGNANT EN CHAMPAGNE-ARDENNE Cahier de l OPEQ n 191 Mai 2011 OPEQ Chambre de Commerce et d'industrie de région Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537 51011 Châlons en Champagne

Plus en détail

L'insertion professionnelle des apprentis altérée par la crise économique

L'insertion professionnelle des apprentis altérée par la crise économique n 56 septembre 2010 ISSN 1967-6158 altérée par la crise économique Insertion dans la vie active des apprentis (Ipa) 2009 issus des centres de formation d'apprentis (Cfa) publics ou privés emploi formation

Plus en détail

Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi. juin 2013. Regards croisés sur l intérim

Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi. juin 2013. Regards croisés sur l intérim Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi juin 2013 Regards croisés sur l intérim regards croisés sur l intérim L Observatoire des Métiers et de l Emploi s est vu confier, depuis 2008,

Plus en détail

iroise Insertion professionnelle Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) des bénéficiaires d un Contrat unique d insertion - Bretagne

iroise Insertion professionnelle Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) des bénéficiaires d un Contrat unique d insertion - Bretagne G R E F Bretagne des bénéficiaires d un Contrat unique d insertion - Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) iroise PRÉFET DE LA RÉGION BRETAGNE Contrat de projets Etat-Région A l issue du CUI-CAE,

Plus en détail

Observatoire de la Vie Étudiante de l Université de Provence (Aix-Marseille I) www.up.univ-mrs.fr/ove Numéro 13 Mai 2007

Observatoire de la Vie Étudiante de l Université de Provence (Aix-Marseille I) www.up.univ-mrs.fr/ove Numéro 13 Mai 2007 OVE résultats Observatoire de la Vie Étudiante de l Université de Provence (Aix-Marseille I) www.up.univ-mrs.fr/ove Numéro 13 Mai 27 Devenir des diplômés de DUT 24, 24 mois après l obtention du diplôme

Plus en détail

Cahier de l OPEQ n 136 Avril 2007. OPEQ Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537

Cahier de l OPEQ n 136 Avril 2007. OPEQ Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537 LA PROFESSION D AMBULANCIER EN CHAMPAGNE-ARDENNE Cahier de l OPEQ n 136 Avril 2007 OPEQ Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537 51011 Châlons en Champagne

Plus en détail

Après un Master 2. Après un Master 2. Observatoire des Étudiants Cellule d aide au pilotage. Devenir des diplômés Promotion 2010

Après un Master 2. Après un Master 2. Observatoire des Étudiants Cellule d aide au pilotage. Devenir des diplômés Promotion 2010 Observatoire des Étudiants Cellule d aide au pilotage Esplanade des Antilles - 33 607 PESSAC Cedex ode@u-bordeaux3.fr - www.u-bordeaux3.fr/fr/ode.html Après un Master 2 Après un Master 2 Devenir des diplômés

Plus en détail

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Synthèse Contrat d Objectifs Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Rédaction Christiane LAGRIFFOUL () Nadine COUZY (DR ANFA

Plus en détail

Des facteurs persistants d inégalité salariale femmes-hommes

Des facteurs persistants d inégalité salariale femmes-hommes Numéro 153 : novembre 2013 Des facteurs persistants d inégalité salariale femmes-hommes En Midi-Pyrénées, le revenu annuel net des femmes salariées est inférieur de 28 % à celui des hommes en 2010. Elles

Plus en détail

«Formations et Emploi» Sommaire du dossier de presse

«Formations et Emploi» Sommaire du dossier de presse DOSSIER DE PRESSE Paris, le 3 décembre 2013 «Formations et Emploi» Sommaire du dossier de presse Fiche «Vue d ensemble» Face à la crise, le diplôme protège du chômage et favorise l accès à la formation

Plus en détail

IROISE INSERTION PROFESSIONNELLE CONTRAT UNIQUE D INSERTION - CONTRAT INITIATIVE EMPLOI (CUI-CIE) des bénéficiaires d un. Bretagne. Contrat de projets

IROISE INSERTION PROFESSIONNELLE CONTRAT UNIQUE D INSERTION - CONTRAT INITIATIVE EMPLOI (CUI-CIE) des bénéficiaires d un. Bretagne. Contrat de projets G R E F Bretagne INSERTION PROFESSIONNELLE des bénéficiaires d un CONTRAT UNIQUE D INSERTION - CONTRAT INITIATIVE EMPLOI (CUI-CIE) IROISE PRÉFET DE LA RÉGION BRETAGNE Contrat de projets Etat-Région 8 bénéficiaires

Plus en détail

insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011

insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011 n o 19 2015 insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011 TAUX D INSERTION 77,4 % PART DES EMPLOIS STABLES 67,8% PART DE POURSUITES D ÉTUDES 88,7% SALAIRE NET MENSUEL MOYEN 1 472 O B S E R VATO

Plus en détail

Jusqu à la fin des années 90, la majorité

Jusqu à la fin des années 90, la majorité ISSN 1286-9392 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE LA RECHERCHE ET DE LA TECHNOLOGIE 00.10 MARS En quinze ans, le nombre de chercheurs en entreprise (en personnes physiques) a fortement augmenté : 78

Plus en détail

L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire

L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire Synthèse Observatoire National de l ESS CNCRES Elisa Braley, responsable de l Observatoire Arnaud Matarin, chargé d études observatoire@cncres.org

Plus en détail

SITUATION PROFESSIONNELLE DES CADRES INGéNIEURS

SITUATION PROFESSIONNELLE DES CADRES INGéNIEURS LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2013-40 mai 2013 - Profil de formation, caractéristiques du poste et de l entreprise - Comparaison entre diplômés de l Université et diplômés d une école d ingénieurs - Les

Plus en détail

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels EMPLOI 39 L emploi salarié franc-comtois recule de 0,2% en 2006. La hausse des effectifs dans les services et la construction ne suffit pas à compenser la baisse dans l industrie. Le nombre de salariés

Plus en détail

Après une Licence Professionnelle. Après une Licence Professionnelle

Après une Licence Professionnelle. Après une Licence Professionnelle Observatoire des Étudiants Cellule d aide au pilotage http://www.u-bordeaux3.fr/fr/ode.html Esplanade des Antilles - 33 607 PESSAC Cedex ode@u-bordeaux3.fr - www.u-bordeaux3.fr/fr/ode.html Après une Licence

Plus en détail

à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011

à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011 observatoire régional #41 Synthèse régionale août 2014 à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011 2 899 diplômés de M2 professionnel

Plus en détail

n 33 Les notes de l'ove Enquête d insertion professionnelle auprès des ingénieurs 2012 de Polytech Marseille Résultats de synthèse

n 33 Les notes de l'ove Enquête d insertion professionnelle auprès des ingénieurs 2012 de Polytech Marseille Résultats de synthèse n 33 Les notes de l'ove Enquête d insertion professionnelle auprès des ingénieurs 2012 de Polytech Marseille Résultats de synthèse Juillet 2015 Présentation et méthodologie Le contexte de l étude Cette

Plus en détail

Ecole régionale. de la 2 e chance Midi-Pyrénées. Le devenir des élèves. sortis en 2007 UNION EUROPÉENNE PREFECTURE DE LA REGION MIDI-PYRENEES

Ecole régionale. de la 2 e chance Midi-Pyrénées. Le devenir des élèves. sortis en 2007 UNION EUROPÉENNE PREFECTURE DE LA REGION MIDI-PYRENEES PREFECTURE DE LA REGION MIDI-PYRENEES Profils & Parcours Ecole régionale de la e chance Midi-Pyrénées Le devenir des élèves sortis en 007 Décembre 008 UNION EUROPÉENNE Ecole régionale de la e chance Midi-Pyrénées

Plus en détail

Territoire de Châlons-en-Champagne

Territoire de Châlons-en-Champagne Territoire de POPULATION, EMPLOI, RECRUTEMENT ELEMENTS PROSPECTIFS Ce travail a été initié par le Conseil Régional afin de préparer le PRDF (Plan Régional de Développement des Formations). Ce document,

Plus en détail

DONNEES PRINCIPALES DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS ET OFFRES COLLECTÉES PAR PÔLE EMPLOI DANS LE DÉPARTEMENT DE LA SOMME EN OCTOBRE 2015

DONNEES PRINCIPALES DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS ET OFFRES COLLECTÉES PAR PÔLE EMPLOI DANS LE DÉPARTEMENT DE LA SOMME EN OCTOBRE 2015 DONNEES PRINCIPALES DIRECCTE de DR Pôle emploi de DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS ET OFFRES COLLECTÉES PAR PÔLE EMPLOI DANS LE DÉPARTEMENT DE LA SOMME EN OCTOBRE 2015 Demandeurs d'emploi inscrits en fin de

Plus en détail

Transports urbains. Bilan Social 2013. (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) www.utp.fr.

Transports urbains. Bilan Social 2013. (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) www.utp.fr. Transports urbains Bilan Social (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) Édition 2014 www.utp.fr Avant-propos Ce rapport de branche présente les données sociales

Plus en détail

CONSULTATION EN DIRECTION DES JEUNES COSTARMORICAINS AGES DE 18 A 25 ANS ET DES ACTEURS DE LA JEUNESSE] Portrait social des Jeunes costarmoricains

CONSULTATION EN DIRECTION DES JEUNES COSTARMORICAINS AGES DE 18 A 25 ANS ET DES ACTEURS DE LA JEUNESSE] Portrait social des Jeunes costarmoricains 2011 [ORGANISATION D UNE CONSULTATION EN DIRECTION DES JEUNES COSTARMORICAINS AGES DE 18 A 25 ANS ET DES ACTEURS DE LA JEUNESSE] Portrait social des Jeunes costarmoricains Eneis Conseil accompagne les

Plus en détail

CAHIER DEPARTEMENTAL : ESSONNE DECEMBRE 2003

CAHIER DEPARTEMENTAL : ESSONNE DECEMBRE 2003 CAHIER DEPARTEMENTAL : ESSONNE DECEMBRE 2003 Données de contexte... 2 1. La population handicapée... 3 1.1 Les de la loi de 1987... 3 Les titulaires d une reconnaissance Cotorep... 3 Les titulaires d une

Plus en détail

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 15% en un an

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 15% en un an FEVRIER 2013 HÔTELLERIE-RESTAURATION Situation au 31 décembre 2012 Les chiffres clés 3 491 demandeurs d emploi inscrits en catégorie ABC Soit 4% de la demande d emploi Dont 2 578, soit 74%, en catégorie

Plus en détail

Les défis des demandeurs d emploi face à la formation professionnelle : accéder aux formations et s insérer

Les défis des demandeurs d emploi face à la formation professionnelle : accéder aux formations et s insérer Dossier Les défis des demandeurs d emploi face à la formation professionnelle : accéder aux formations et s insérer Johanne Aude, Patrick Pommier* Selon une enquête réalisée en 2012, les personnes qui

Plus en détail

Synthèse. Le travail à temps partiel. Mathilde Pak. Numéro 04 Juin 2013. (avec la participation de Sandra Zilloniz)

Synthèse. Le travail à temps partiel. Mathilde Pak. Numéro 04 Juin 2013. (avec la participation de Sandra Zilloniz) Synthèse Direction de l animation de la recherche, des études et des statistiques Numéro 04 Juin 2013 Le travail à temps partiel Mathilde Pak (avec la participation de Sandra Zilloniz) Sommaire SYNTHèSE...

Plus en détail

LES SALAIRES DES FEMMES CADRES

LES SALAIRES DES FEMMES CADRES DOCUMENT SOUS EMBARGO JUSQU AU 8/3/2013 00 h 01 LES SALAIRES DES FEMMES CADRES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2013-08 MARS 2013 Ecarts de salaires entre hommes et femmes cadres Influence des caractéristiques

Plus en détail

Secteurs Audiovisuel et Production cinéma

Secteurs Audiovisuel et Production cinéma En 3COMC064-V05 Enquête annuelle AFDAS 2009 CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION CIBLE ET METHODOLOGIE Secteurs Audiovisuel et Production cinéma L enquête concerne le déroulement du contrat de professionnalisation

Plus en détail

I. Accès à l emploi...28

I. Accès à l emploi...28 REMERCIEMENTS Nous remercions les correspondants des quatre universités de la région Bretagne (Université de Bretagne Occidentale, Université de Bretagne Sud, Université de Rennes 1, Université Rennes

Plus en détail

Effectifs et taux de réponse par discipline

Effectifs et taux de réponse par discipline observatoire régional #36 Synthèse régionale août 2013 à Master mixte Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2012 des diplômés de Master mixte promotion 2010 349 diplômés de M2 mixte en 2010 sur 399 interrogés

Plus en détail

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle dans le spectacle vivant Deuxième partie La formation professionnelle continue - Données statistiques 2010 Troisième édition L'Observatoire

Plus en détail

DONNEES PRINCIPALES DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS ET OFFRES COLLECTÉES PAR PÔLE EMPLOI DANS LE DÉPARTEMENT DE L'AISNE EN OCTOBRE 2015

DONNEES PRINCIPALES DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS ET OFFRES COLLECTÉES PAR PÔLE EMPLOI DANS LE DÉPARTEMENT DE L'AISNE EN OCTOBRE 2015 DONNEES PRINCIPALES DIRECCTE de DR Pôle emploi de DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS ET OFFRES COLLECTÉES PAR PÔLE EMPLOI DANS LE DÉPARTEMENT DE L'AISNE EN OCTOBRE 2015 Demandeurs d'emploi inscrits en fin de

Plus en détail

Enquête sur les binationaux et algériens souhaitant revenir sur le marché du travail de leur pays d origine

Enquête sur les binationaux et algériens souhaitant revenir sur le marché du travail de leur pays d origine Enquête sur les binationaux et algériens souhaitant revenir sur le marché du travail de leur pays d origine TABLE DES MATIERES PRESENTATION DE L ETUDE Avant-propos Pourquoi une telle enquête? Méthodologie

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

Un climat des affaires incertain

Un climat des affaires incertain AVRIL 2015 Un climat des affaires incertain Au premier trimestre, 39 % des TPE-PME rhônalpines ont observé une baisse de chiffre d affaires par rapport à la même période de 2014 et seulement 24 % une hausse.

Plus en détail

Le devenir des stagiaires de la formation professionnelle continue

Le devenir des stagiaires de la formation professionnelle continue Le devenir des stagiaires de la formation professionnelle continue - Sortants 2013 - Constats par dispositif Constats territoriaux Repères et définitions OREF Alsace Le point sur le devenir des stagiaires

Plus en détail

autofocus L insertion professionnelle des jeunes formés aux métiers de l automobile La lettre de l Observatoire de l ANFA

autofocus L insertion professionnelle des jeunes formés aux métiers de l automobile La lettre de l Observatoire de l ANFA autofocus La lettre de l Observatoire de l ANFA N 55 OCTOBRE 2013 L'EMPLOI DES APPRENTIS REPART DOUCEMENT MALGRÉ UNE TENDANCE à la BAISSe En février 2012, 60% des apprentis sortis de formation automobile

Plus en détail

LES CAHIERS DU CEPS/INSTEAD Population & Emploi. Spécificités et performances des canaux de recrutement. Anne-Sophie GENEVOIS

LES CAHIERS DU CEPS/INSTEAD Population & Emploi. Spécificités et performances des canaux de recrutement. Anne-Sophie GENEVOIS LES CAHIERS DU CEPS/INSTEAD Population & Emploi Spécificités et performances des canaux de recrutement Anne-Sophie GENEVOIS Cahier n 2011-01 Janvier 2011 Spécificités et performances des canaux de recrutement

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale et solidaire

Les salariés de l économie sociale et solidaire L'Économie sociale et solidaire Les salariés de l économie sociale et solidaire L'EMPLOI SALARIÉ L ESS, un employeur déterminant de l économie régionale 20 Relative précarité de l emploi dans l ESS 22

Plus en détail

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 16% en un an

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 16% en un an FEVRIER 2013 SANTE, ACTION SOCIALE, SOCIO- EDUCATIVE ET SOCIOCULTURELLE Situation au 31 décembre 2012 Les chiffres clés 3 638 demandeurs d emploi inscrits en catégorie ABC Soit 4% de la demande d emploi

Plus en détail

devenir élèves Sortis des nous nous ils Janvier 2010 font elles sont vous ils vous font elles elles UNION EUROPÉENNE

devenir élèves Sortis des nous nous ils Janvier 2010 font elles sont vous ils vous font elles elles UNION EUROPÉENNE font ils elles elles nous vous tu font tu elles nous je vous ils sont Le devenir des élèves Sortis en 2008 Janvier 2010 PREFECTURE DE LA REGION MIDI-PYRENEES UNION EUROPÉENNE Direction régionale du travail,

Plus en détail

Population. Eléments de diagnostic

Population. Eléments de diagnostic 2006 : 24,1 % de la population 10,2 % du territoire BASSIN D EMPLOI DE REIMS Eléments de diagnostic Population Evolutions démographiques (en nombre d habitants) Champagne- Ardenne 2006 323 079 1 338 844

Plus en détail

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Service études et prospectives 2 rue Capella Rond point Vega 44483 Carquefou Cedex 02.28.01.08.01 observatoire@anfa-auto.fr

Plus en détail

Diplômes et insertion professionnelle

Diplômes et insertion professionnelle Diplômes et insertion professionnelle Béatrice Le Rhun, Pascale Pollet* Les conditions d accès à l emploi des jeunes qui entrent sur le marché du travail varient beaucoup selon le niveau de diplôme. Les

Plus en détail

Emploi. FRANCE ENTIÈRE (2003) (2001) Bénéficiaires en emploi (DOETH) 38 621 224 000 Poids région/national (2000) 12 16 % ILE-DE-FRANCE

Emploi. FRANCE ENTIÈRE (2003) (2001) Bénéficiaires en emploi (DOETH) 38 621 224 000 Poids région/national (2000) 12 16 % ILE-DE-FRANCE Emploi Rappel des dernières données disponibles Données clefs ILE-DE-FRANCE FRANCE ENTIÈRE (2003) (2001) Bénéficiaires en emploi (DOETH) 38 621 224 000 Poids région/national (2000) 12 16 % Evolution annuelle

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS DE LICENCE PROFESSIONNELLE 2010 DE L ub Situation au 1 er décembre 2012

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS DE LICENCE PROFESSIONNELLE 2010 DE L ub Situation au 1 er décembre 2012 LE DEVENIR DES DIPLOMÉS DE LICENCE PROFESSIONNELLE 2010 DE L ub Situation au 1 er décembre 2012 Les résultats présentés dans ce document concernent le devenir professionnel des diplômés 2010 de licence

Plus en détail

DIPLOMÉS DE MASTER 2006-2007. 18 mois après. Synthèses (Rapport n 1)

DIPLOMÉS DE MASTER 2006-2007. 18 mois après. Synthèses (Rapport n 1) DIPLOMÉS DE MASTER 2006-2007 18 mois après Synthèses (Rapport n 1) OFE/UJF Mai 2009 Sommaire Indicateurs de l Insertion professionnelle (diplômés français sortis UJF) Page I Ensemble Diplômés français

Plus en détail

LES JEUNES DIPLÔMÉS DE 2010

LES JEUNES DIPLÔMÉS DE 2010 LES JEUNES DIPLÔMÉS DE 2010 les études de l emploi cadre - septembre 2011 SITUATION PROFESSIONNELLE EN 2011 Enquête Apec auprès de 4 000 sortants Diplômés en 2010 : situation professionnelle en 2011 Cet

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses novembre 2012 N 084 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Le contrat d autonomie : 4 jeunes sur 10 entrés en 2009 ont accédé à un emploi

Plus en détail

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra CEP CONSTRUCTION Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction Septembre 2006 Jean-Louis Reboul Sandrine Aboubadra Siège social 89, rue du Faubourg Saint Antoine 75011 PARIS Tel : 33

Plus en détail

Emploi et territoires

Emploi et territoires Emploi et territoires Emploi et territoires Sondage de l Institut CSA pour le Conseil d orientation pour l emploi Octobre 2015 page 1 Sondage de l Institut CSA pour le Conseil d orientation pour l emploi

Plus en détail

Comment. construire ses indicateurs sociaux? Mode d emploi. Quel est cet outil? Quand utiliser l outil? Pourquoi cet outil? Qui l utilise?

Comment. construire ses indicateurs sociaux? Mode d emploi. Quel est cet outil? Quand utiliser l outil? Pourquoi cet outil? Qui l utilise? Comment construire ses indicateurs sociaux? Mode d emploi Quel est cet outil? Cet outil propose d établir des indicateurs concernant des problématiques sociales que vous rencontrez couramment et certaines

Plus en détail

La mobilité professionnelle revêt

La mobilité professionnelle revêt Mobilité professionnelle 17 Du changement de poste au changement d entreprise, en passant par la promotion : la mobilité des Franciliens Les salariés franciliens, notamment les cadres, ont une propension

Plus en détail

Changer de logement dans le même environnement

Changer de logement dans le même environnement 6 Changer de logement dans le même environnement Christelle Minodier* Les parcours résidentiels sont en grande partie rythmés par les événements familiaux et dans une moindre mesure par les changements

Plus en détail

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles aria DIRECCTE A Q U I T A I N E Collection «Études» N 09 Juin 2011 DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI SERVICE ÉTUDES, STATISTIQUES, ÉVALUATION

Plus en détail

UNIVERSITE RENNES 2 HAUTE BRETAGNE DEVENIR DES DIPLOMES. Observatoire des Parcours Etudiants et de l'insertion Professionnelle

UNIVERSITE RENNES 2 HAUTE BRETAGNE DEVENIR DES DIPLOMES. Observatoire des Parcours Etudiants et de l'insertion Professionnelle UNIVERSITE RENNES 2 HAUTE BRETAGNE DEVENIR DES DIPLOMES 2004 DE LICENCE PROFESSIONNELLE 2004 Observatoire des Parcours Etudiants et de l'insertion Professionnelle 2007 PRESENTATION GENERALE 1 I CARACTERISTIQUES

Plus en détail

Le devenir des diplômés de Licence Professionnelle 2011

Le devenir des diplômés de Licence Professionnelle 2011 L OVE Enquête Observatoire de la Vie Étudiante Le devenir des diplômés de Licence Professionnelle 2011 Avril 2015 En 2010-2011, l offre de formation de l Université d Artois s enrichit de 3 nouvelles Licences

Plus en détail

Un climat des affaires incertain

Un climat des affaires incertain Avril 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 362 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques DREES SERIE STATISTIQUES DOCUMENT DE TRAVAIL

Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques DREES SERIE STATISTIQUES DOCUMENT DE TRAVAIL Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques DREES SERIE STATISTIQUES DOCUMENT DE TRAVAIL Les trimestres acquis pour la retraite au titre des périodes assimilées et de l assurance

Plus en détail

LA MOBILITÉ INTERNE DES CADRES

LA MOBILITÉ INTERNE DES CADRES LA MOBILITÉ INTERNE DES CADRES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2015-04 JANVIER 2015 Les circonstances du changement de poste dans l entreprise Les changements observés entre les deux postes Perception de

Plus en détail

Les salariés du transport et de la logistique

Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du secteur Transport-Logistique sont essentiellement des hommes (82%), exerçant un métier d ouvrier (68%), qualifié pour la plupart. Globalement,

Plus en détail

90 % insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2010. n o 10 2013 OBSERVATOIRE TAUX D INSERTION PART DES EMPLOIS STABLES 83,2%

90 % insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2010. n o 10 2013 OBSERVATOIRE TAUX D INSERTION PART DES EMPLOIS STABLES 83,2% n o 10 2013 insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2010 TAUX D INSERTION 90 % PART DES EMPLOIS STABLES 83,2% SALAIRE NET MENSUEL MOYEN 1 437 OBSERVATOIRE Etude réalisée avec le soutien financier

Plus en détail

Évolution des effectifs et caractéristiques du domaine en 1999

Évolution des effectifs et caractéristiques du domaine en 1999 TOURISME ET TRANSPORTS A vec 62 emplois et 8,3 % des actifs, les métiers du tourisme et du transport constituent le 4 e domaine professionnel dans la région. Les effectifs ont progressé de 34 % entre 1982

Plus en détail

QUITTER L ÉCOLE SANS LE BAC EN LANGUEDOC-ROUSSILLON

QUITTER L ÉCOLE SANS LE BAC EN LANGUEDOC-ROUSSILLON N 4 - Avril 23 QUITTER L ÉCOLE SANS LE BAC EN LANGUEDOC-ROUSSILLON Magalie DINAUCOURT En 1999,132 jeunes Languedociens de 15 à 29 ans étaient sortis du système scolaire sans le baccalauréat. Parmi eux,

Plus en détail

Licence professionnelle Systèmes informatiques et logiciels spécialité développement d'applications Internet/Intranet

Licence professionnelle Systèmes informatiques et logiciels spécialité développement d'applications Internet/Intranet IUT - Institut Universitaire de Technologie Licence professionnelle Systèmes informatiques et logiciels spécialité développement d'applications Internet/Intranet / Objectifs de cette licence professionnelle

Plus en détail

Effectifs par discipline

Effectifs par discipline #18 Synthèse régionale Juillet 2011 Master mixte Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2010 des diplômés de Master mixte 282 diplômés de M2 mixte en 2008 sur 344 interrogés ont répondu à l enquête. Le

Plus en détail

Auto entrepreneurs : qui sont ils?

Auto entrepreneurs : qui sont ils? Décryptage Par André Letowski Auto entrepreneurs : qui sont ils? La création d entreprises en France se maintient à des niveaux toujours élevés. Selon les derniers chiffres publiés par l INSEE, le nombre

Plus en détail

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage éclairages ÉTUDES ET ANALYSES N 5 AVRIL 213 QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? L Unédic a réalisé une étude pour approfondir la compréhension de la population des allocataires

Plus en détail

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES Enquêtes : AGEFOS-PME, CGPME, CCI des Ardennes Analyse : Observatoire économique - CCI des Ardennes Direction de la formation, des études économiques,

Plus en détail

I. R. E. F BANQUE ET ASSURANCES

I. R. E. F BANQUE ET ASSURANCES Observatoire Régional de la Formation et de l'emploi (ORFE) I. R. E. F BANQUE ET ASSURANCES Date de mise en ligne : Janvier 29 INDICATEURS DE LA RELATION EMPLOI FORMATION Conception, méthodologie : Marie-Béatrice

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Centre de Recherche pour l Etude et l Observation des Conditions de Vie LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Anne LOONES Marie-Odile SIMON Août 2004 Département «Evaluation des Politiques Sociales»

Plus en détail

Enquête de satisfaction et de suivi des bénéficiaires du Projet Emploi Jeune et Développement des compétences (PEJEDEC)

Enquête de satisfaction et de suivi des bénéficiaires du Projet Emploi Jeune et Développement des compétences (PEJEDEC) CONTEXTE & OBJECTIFS Enquête de satisfaction et de suivi des bénéficiaires du Projet Emploi Jeune et Développement des compétences (PEJEDEC) Rapport de synthèse Janvier 2015 Au sortir de deux décennies

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL LA SYNTHESE L Observatoire de la branche des acteurs du lien social et familial - centres

Plus en détail

Synthèse globale. Anciens étudiants contactés 299 Réponses 182 Taux de réponse 61% Situation au moment de l'enquête : 2008 à 2014

Synthèse globale. Anciens étudiants contactés 299 Réponses 182 Taux de réponse 61% Situation au moment de l'enquête : 2008 à 2014 CELSA insertion Enquête insertion professionnelle 2014 Master 2 Formation initiale 2012 : enquête à 15 mois Synthèse globale Pour la sixième année consécutive, les étudiants de Master 2 Formation initiale

Plus en détail

Les principaux secteurs d activité haut-marnais

Les principaux secteurs d activité haut-marnais Principaux secteurs d activité haut-marnais Bilan Les principaux secteurs d activité haut-marnais BILAN édition 2011 Document réalisé en partenariat avec Observatoire Economique de la Haute-Marne Principaux

Plus en détail