Parcours de soins, solu/ons de partage Évolu/ons des poli/ques na/onales & Mises en œuvre régionales Séminaire IFERISS 17 Avril 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Parcours de soins, solu/ons de partage Évolu/ons des poli/ques na/onales & Mises en œuvre régionales Séminaire IFERISS 17 Avril 2014"

Transcription

1 Parcours de soins, solu/ons de partage Évolu/ons des poli/ques na/onales & Mises en œuvre régionales Séminaire IFERISS 17 Avril 2014

2 Sommaire 1) Présenta/on du GCS Télésanté Midi- Pyrénées 2) Dossier Médical Personnel (DMP) 3) Dossier Communicant de Cancérologie (DCC) 4) Messagerie Sécurisée de Santé

3 GCS Télésanté Midi- Pyrénées Présenta/on Une structure de coopéra/on, fédérant les différents acteurs des secteurs sanitaires et médico- sociaux : Relais opéra,onnel référent pour la mise en œuvre du Programme Régional de Santé défini par l ARS Midi- Pyrénées, en ma,ère de programme de développement de la Télémédecine, de la e- santé et des systèmes d informa,on partagés de santé, Maîtrise d ouvrage de l ENRS (Espace Numérique Régional de Santé), répondant aux objec,fs définis par la poli,que de santé aux niveaux régional et na,onal, dans le respect du cadre d interopérabilité et des référen,els promus na,onalement par l ASIP santé Exemples de projets : Dossier Médical Personnel (DMP), Dossier Communicant en Cancérologie (DCC), PACS, SI Télémédecine, Messagerie Sécurisée

4 GCS Télésanté Midi- Pyrénées Présenta/on Un GCS (Groupement de Coopéra/on Sanitaire) de moyens Personne morale de droit privé cons/tuée pour une durée indéterminée 151 membres avec voix délibéra/ve sont regroupés en six collèges : 45 Établissements de Santé publics 69 Établissements de Santé privés 22 Établissements et Structures Médico- Sociales (Personnes morales ges,onnaires d ins,tu,ons accueillant des personnes âgées ou handicapées représentant au moins 60 places) 19 Réseaux de Santé de la Fédéra,on des Réseaux de Santé RESOMIP 9 URPS (Médecins, Chirurgiens- den,stes, Pharmaciens, Infirmiers, Masseurs- Kinésithérapeutes, Orthophonistes, Pédicures- Podologues, Sages- Femmes, Orthop,stes) 5 Organismes contributeurs divers (centre esanté, ORUMIP, Conseil Professionnel de la Radiologie Française, Centre Européen de Forma,on et d Informa,on des PS, GIP Centre Ressources Au,sme)

5 Solu/ons de Partage Dossier Médical Personnel (DMP)

6 Contexte Projet DMP en région - phase 1 Contexte et Objec/fs Le développement des systèmes d informa,on partagés de santé fait par,e des priorités de l ARS Midi- Pyrénées, notamment pour contribuer à l améliora,on de la qualité et la coordina,on des soins. Enjeux et Objec/fs du premier dossier projet Accompagner le déploiement du DMP dans la région avec un focus sur certains bassins de santé et des sites vitrines pour meare au point et valider les méthodes du déploiement généralisé en région Ac,ons de sensibilisa,on en vue de la généralisa,on Périmètre et cible ini/aux (Phase 1) Le périmètre présenté dans le dossier projet a porté sur le territoire du Tarn (bassins d Albi, de Lavaur et de Castres- Mazamet) et le bassin de Toulouse Les établissements engagés dans l étape 1 sont le CH d Albi, la Clinique Claude Bernard, le Centre SSR La Clauze, le CHIC Castres- Mazamet, le CH de Lavaur, le CHU de Toulouse et la Clinique Pasteur

7 Projet DMP en région - phase 1 Synthèse de la situa/on du projet Avancement du projet : en phase avec le dossier projet, les 7 établissements de santé ont démarré en 2012 et les professionnels de santé des 4 bassins ciblés ont été rencontrés. Principaux freins : Insuffisance de ressources internes pour l accompagnement de la communauté médicale dans les ES retard dans la mise en place des logiciels DMP compa,bles pour les professionnels de santé libéraux, instabilité des solu,ons et faible engagement des éditeurs absence d'intégra,on du DMP dans la stratégie des établissements et objec,fs des Professionnels de santé - > l inscrip,on du DMP dans la Conven,on des Médecins et dans les CPOM des ES aurait un effet s,mulant important. Priorité : l'alimenta,on des DMP et l inscrip,on dans les usages sont les enjeux majeurs des ac,ons

8 Projet DMP en région - phase 1 Synthèse du contexte na/onal DMP de 2 ème généra,on Marisol Touraine a annoncé le DMP de 2 ème généra,on fin mars 2013 avec l intégra,on de nouveaux services comme le partage d une synthèse médicale ou l u,lisa,on en mobilité / instrument privilégié de la prise en charge des pathologies chroniques, avec ouverture sur le domaine médico- social. Un groupe de travail na,onal a été cons,tué début avril pour décliner ceae annonce en feuille de route, qui n est toujours pas publiée à ce jour 2013 Janv Fév Mars Avril Mai Juin Juillet Aout Sept Oct. Nov Déc Rapport de la cour des comptes Vœux «DMP 2 ème généra,on» Synergie avec Messagerie Sécurisée Stratégie Na,onale de Santé «Chef Projet DMP va être nommé» Départ JY. Robin Abandon projet «DMP sur clé USB» Conséquences Dans l aaente des orienta,ons défini,ves, l ASIP Santé demande aux GCS engagés dans le programme DMP en région de renforcer l usage du DMP dans les établissements et bassins démarrés sans élargir le périmètre de déploiement

9 Ac,ons à mener a[ente feuille de route Ministère Con,nuer avec les ES et bassins actuels avec un accompagnement renforcé du CHIC Castres- Mazamet Accompagnement renforcé pour le CHU de Toulouse pour généraliser l'usage du DMP sur la base du retour d'expérience des services pilotes de Larrey Accompagnement renforcé pour tout autre ES pour un déploiement global du DMP dans tous les services Renforcement du développement des usages par les PS libéraux des bassins de santé correspondants Préparer la généralisa,on Projet DMP en région - phase 1 Objec/fs et Ac/ons Dresser le bilan de l étape 1 du projet DMP en région (S2 2013) (rapport remis début 2014) Selon le résultat du bilan étape 1, date de publica,on appel à projet de généralisa,on par l ASIP Santé et feuille de route DMP 2eme généra,on, rédac,on du dossier projet pour l étape 2 Si accepta,on du dossier projet étape 2 : Généraliser en appui sur les ES qui ont déjà manifesté leur intérêt Privilégier l accompagnement par bassins de santé selon demande locale Orienter la stratégie selon le DMP de 2 ème généra,on Déployer en synergie avec les projets messagerie sécurisée et Dossier Communiquant de Cancérologie

10 Projet DMP en région - phase 1 Suivi des indicateurs Sta,s,ques de déploiement (données cumulées au 06/04/2014) Etablissements de santé Nom de la structure Type de structure Nombre de DMP créés Nombre de DMP alimentés CHIC Castres ES MCO CSSR La Clauze ES SSR CH Albi ES MCO CH Lavaur ES MCO Claude Bernard ES MCO Clinique Pasteur ES MCO CHU Toulouse ES MCO CHAC ES MCO St Exupéry Néphrologie Autres ES Total Professionnels de santé libéraux Nombre de DMP créés Nombre de Nombre de PSL Nombre de PSL DMP alimentés créateurs alimentant Midi- Pyrénées Nombre de DMP créés ES & PSL Evolu/on 2012/2013 Nombre de DMP alimentés ES & PSL Evolu/on 2012/ % % 19 ES sont actuellement opéra,onnels en région dont les 7 du dossier projet ASIP Santé 171 PSL u,lisent le DMP dans les premiers bassins (créateurs/alimenta,on et alimenta,on seule) L usage du DMP a démarré dans les 8 départements de la région L objec,f de 7300 DMP créés du dossier projet est dépassé dès L objec,f des 6550 DMP alimentés, proposé dans le dossier de projet ASIP Santé, est dépassé en 2013, malgré la persistance du problème des logiciels DMP compa,bles, la lourdeur de l'alimenta,on pour les PS et un contexte na,onal complexe.

11 Projet DMP en région - phase 1 Ac/ons et perspec/ves 2014 Ac,ons à poursuivre Accompagnement renforcé du CHU de Toulouse pour poursuivre la généralisa,on du DMP aux différents sites : CH Larrey, CH Rangueil, Casselardit et Paule de Viguier sur le premier semestre 2014, Pierre- Paul Riquet au second semestre Le GCS reste mobilisé pour accompagner les ES Pilotes qui s engageraient dans une démarche de généralisa,on et d inscrip,on des usages Perspec,ves : Dresser le bilan final de l étape 1 du projet DMP en région Conven,on arrivant à échéance au 31/12/2014 Orienter le déploiement selon la feuille de route du DMP 2 ème généra,on et selon les condi,ons de sa mise en œuvre Maladies chroniques, mobilité, contenu minimal tel que le Volet Médical de Synthèse Rédac,on d un dossier projet pour la mise en œuvre du DMP 2 ème généra,on

12 Solu/ons de Partage Dossier Communicant de Cancérologie DCC

13 Projet DCC Contexte et Objec/fs Le Dossier Communiquant de Cancérologie, étroitement ar,culé avec le DMP, doit permeare d améliorer la circula,on de l informa,on entre professionnels de santé et de favoriser ainsi la coordina,on pluridisciplinaire de la prise en charge du pa,ent aaeint de cancer. Il s agit d un projet porté en coopéra,on avec le réseau ONCOMIP dans lequel le GCS Télésanté Midi- Pyrénées intervient en phase pilote pour la mise en œuvre du service DCC/DMP. L année 2013 a été consacrée à la co- construc,on du service cible DCC/DMP na,onal en collabora,on avec l ASIP Santé et les autres régions pilotes, ainsi qu à la déclinaison de ceae cible dans le projet de déploiement de Midi- Pyrénées.

14 Médecin traitant Patient Projet DCC Le service DCC/DMP cible Le système RCP alimente et est alimenté par le DMP Niveau National DMP Annuaire des PS Annuaire RCP Collecteur de données d activité Collecteur de données d épidémiologie SIH CR CHIRURGIE ANAPATH Etc. M- RCP MOCancer hébergé : gestion des RCP Appel contextuel Module de planification et de gestion des RCP Module de spécialité communicant Collecteur de données d activité Collecteur de données d épidémiologie

15 Projet DCC Ac/ons 2013 Les ac,ons engagées par le GCS Télésanté Midi- Pyrénées dans le cadre de ce projet en 2013 ont été les suivantes : Cadrage et pilotage du projet Par,cipa,on à la construc,on du service DCC/DMP na,onal cible Déclinaison de la cible na,onale dans le contexte régional et défini,on de la trajectoire Rédac,on du dossier projet et budget Rédac,on du bilan intermédiaire Rédac,on du bilan final Accompagnement de l établissement pilote à la mise en œuvre du service Défini,on des nouveaux modes opératoires Déclinaison de la cible na,onale dans le contexte régional et défini,on de la trajectoire Communica,on et ac,ons d informa,on Organisa,on de la soirée Ville- Hôpital dont l objec,f est de promouvoir l usage de ce nouveau service Réunions de sensibilisa,on des établissements pilotes DMP à la mise en œuvre de ce nouveau service

16 Projet DCC Perspec/ves Le service DCC/DMP est tributaire du déploiement du DMP en ce sens qu il ne peut être mis en œuvre que dans les établissements en capacité de créer et d alimenter les DMP A la suite d une instruc,on ministérielle, la mise en œuvre du projet DCC/DMP a été déléguée et placée sous la responsabilité des ARS. La conven,on ASIP Santé/GCS a pris fin au 31 décembre 2013.

17 Messagerie sécurisée de santé en région Midi- Pyrénées

18 Messagerie Sécurisée de Santé régionale Contexte et Objec/fs Perme[re à l'ensemble des structures et professionnels, membres du GCS, de disposer d'un service de messagerie sécurisée régionale aux fins de soutenir notamment le développement des échanges d informa/on de santé sécurisés «ville- hôpital», entre acteurs des bassins de santé et au sens large entre la médecine libérale et l ensemble des acteurs des secteurs sanitaire et médico- social La Messagerie sécurisée de santé régionale retenue s appuie sur la solu/on Medimail développée et mise en œuvre ini/alement en Région à l ini/a/ve de l URPS Médecins. NB : Le projet régional devra s ar/culer avec le projet na/onal porté par l ASIP Santé

19 Messagerie Sécurisée de Santé régionale Stratégie de déploiement Les ES fournisseurs de contenu / ini/er la dynamique H- V! cible V- H- V : Levier confirmé par la stratégie na,onale (cf. RIR ASIP Santé du 13 juin) Informa,ons per,nentes envoyées automa,quement aux correspondants libéraux Envois dématérialisés / récep,on plus rapide (gain de temps pour les libéraux) 60 ES sont suivis par le GCS à fin 2013, les autres seront régulièrement relancés en 2014 Des Bassins de santé moteurs / dynamique «V- H- V» Un accompagnement ciblé sur les expérimenta,ons en bassin de santé Incita,on au démarrage et suivi priorisé des ES des bassins expérimentateurs (27 suivis sur 31 ayant répondu, 15 à posi,onner en S1 2014) Faciliter le développement des usages dans les bassins expérimentateurs Par,cipa,on du GCS Télésanté Midi- Pyrénées aux réunion dans les bassins Suivi des professionnels de santé libéraux par,cipants / support téléphonique Mise à disposi,on de documents de forma,on / plaqueaes de type «prise en main» Projet PAERPA (Personnes Âgées en Risque de Perte d Autonomie) Les Hautes- Pyrénées ont été sélec,onnées pour la mise en œuvre de nouvelles pra,ques professionnelles pour op,miser le parcours de santé des personnes âgées de plus de 75 ans dont l état de santé est suscep,ble de s altérer pour des raisons d ordre médical et / ou social Depuis ceae annonce le GCS sollicite et assiste les ES du département pour la mise en œuvre de la messagerie sécurisée de santé (6 ES suivis sur les 7 ayant répondu, 4 à posi,onner en S1 2014)

20 Messagerie Sécurisée de Santé régionale Autres axes de déploiement Réseaux de Santé - RESOMIP : Suivi projet régulier avec ONCOMIP à par,r de janvier 2014 pour une mise en œuvre homogène pour l ensemble des 19 réseaux sur l année ONCOMIP et MATERMIP sont plus par,culièrement suivis par le GCS pour la mise en œuvre de la messagerie dans le cadre de l ac,vité des réseaux. Réseaux Plaies et cicatrisa/on : Le Réseau plaies et cicatrisa,on de Rodez se montre par,culièrement moteur. Ce projet mobilise le CH de Rodez, la HAD de Rodez (nouvel adhérent du GCS), ainsi que les professionnels de santé libéraux du réseau. La méthode de mise en œuvre pourra être dupliquée dans les autres territoires. GIP Doc31 : Ce GIP, qui a adhéré au GCS pour bénéficier de la messagerie, envoie entre 150 et 300 courriers par jour à l ensemble des médecins traitants de la région. La solu,on qui sera mise au point (intégra,on éditeur + recrutement des des,nataires) en Haute- Garonne pourra être déployée sur l ensemble des territoires Maisons et Pôles de Santé : La messagerie est en cours de mise en œuvre au sein de la MSP de Vic- Fezensac. Le modèle de mise en œuvre et d accompagnement pourra ensuite être proposé et dupliqué aux autres MSP de la région

21 Messagerie Sécurisée de Santé régionale Le déploiement en région Professionnels de santé libéraux : Mi mars 2014, près de comptes sont référencés pour les professionnels de santé libéraux, dont 88% de médecins, 5% d IDE et 7% autres (majoritairement pharmaciens). Établissements de santé : Mi Mars 2014, 51 structures sont opéra,onnelles, dont 23 CH et 15 cliniques comptes sont référencés dans l annuaire régional, dont les adresses «organisa,onnelles» (secrétariats, services, ) Bassins de santé : Les 33 bassins de santé de la région ont des échanges de messagerie sécurisée Données comparées entre 2012 et 2013, sur la période août- décembre (ne disposant pas de données avant août 2012) aout-déc 2012 aout-déc 2013 Évolution Échanges % nb. expéditeurs % Structures opérationnelles 5 (dont 4 pilotes) 45 x9

22 Messagerie Sécurisée de Santé régionale Indicateurs de janvier 2013 à janvier messages envoyés messages reçus PSL : (23%) - PSL : (86%) ES : (77%) - ES : (14%) comptes validés 49 structures opéra/onnelles PSL : CH : 23 ES : Cliniques : 15 Tarn 49% Tarn et Garonne 6% Répar,,on mensuelle Ariège 3% Hautes- Pyrénées 1% Aveyron 19% Lot 8% Haute- Garonne 12% Gers 2% Territoire Janvier 2014 nb mails 09 Ariège 232 2% 12 Aveyron % 31 Haute- Garonne % 32 Gers 187 2% 46 Lot 766 8% 65 Hautes- Pyrénées 119 1% 81 Tarn % 82 Tarn et Garonne 518 6% Midi- Pyrénées 9343

23 Messagerie Sécurisée de Santé régionale Indicateurs de janvier 2013 à févier 2014

24 Messagerie Sécurisée de Santé régionale Accompagnement Projet en ES Ou/ls et supports Ou,ls et supports pour la mise en œuvre du projet de messagerie sécurisée en structure de santé : Projet Plan Projet pour organiser la mise en place et le suivi (cons,tu,on d équipe, communica,on, étude SI, accompagnement, ) Fiche de suivi du processus de mise en œuvre technique (déroulement des ac,ons et la liste des livrables échangés entre l établissement, le GCS et le Mipih) Présenta,on Messagerie Sécurisée Matrice décisionnelle pour guider le choix technique Op,ons mise en œuvre Juridique Charte d u,lisa,on de l annuaire Informa,on au pa,ent Déclara,on CNIL Communica,on Éléments de langage pour promo,on interne de l usage de la messagerie sécurisée Plaqueae d informa,on/inscrip,on à l aaen,on des PSL Leare type d annonce du lancement du service de messagerie sécurisée aux PSL Formulaire pour enrichissement de l annuaire et recueil du consentement du PSL pour envoi dématérialisé

25 Messagerie Sécurisée de Santé régionale Ac/on de recrutement de médecins libéraux Opéra/on de qualifica/on et de peuplement de l annuaire régional sur la base de 3700 médecins libéraux de Midi- Pyrénées Ø le CHU devrait démarrer l envoi en masse des CRH durant T (dépendant des dernières livraisons de l éditeur du DPI) Ø CHU : Opéra,on de mailing par courrier (communica,on pour la diffusion des CRH via la messagerie sécurisée de santé) Ø GCS : prépara,on du fichier de phoning (complément téléphone, RPPS, dédoublonnage) Ø GCS/Mipih : élabora,on d un ou,l dédié pour le phoning pour une inscrip,on en direct des médecins Ø GCS : opéra,on de phoning (pilotage d un prestataire spécialisé) sur environ 3700 prescripteurs à par,r d un argumentaire fourni par le GCS Informa,on du PSL Si accord, créa,on du compte et valida,on de son compte en direct Toujours en direct, demande de l accord pour ne plus recevoir de courrier papier Engagement du prestataire à effectuer jusqu à 5 appels par fiche contact pour op,miser le taux de contacts qualifiés PAERPA : environ 350 médecins des Hautes- Pyrénées seront contactés dans le cadre de ceae opéra,on

26 Messagerie Sécurisée de Santé régionale Trajectoire vers la Messagerie Na/onale Les atouts de la messagerie régionale: Messagerie en produc,on en région depuis 5 ans. Solu,on simple à u,liser et à déployer auprès des PSL Enjeu Principal : développement des usages d une messagerie sécurisée, industrialisa,on de la solu,on pour une meilleure intégra,on aux SIH Ar/cula/on avec la messagerie na/onale : Échéances : 1ères intégra,ons éditeurs S > Stabilisa,on, généralisa,on et déploiement na,onal à l horizon 2016 Pour les professionnels de santé libéraux : De nombreux usages seront en place grâce à Medimail L interface sera similaire (Webmail) en aaendant l intégra,on dans les logiciels (plus value de la messagerie na,onale) Principal effort pour la transi,on : communica,on et accompagnement Pour les établissements de santé : Pérennisa,on des usages et de l inves,ssement dans le projet régional (analyse des processus, dématérialisa,on circuits papiers, communica,on interne, ) Principal effort pour la transi,on : mise à niveau technique (pour les solu,ons avec passerelles / Intégra,on DPI) et communica,on Effort bien moindre pour les ES u,lisant le Webmail (2/3 des ES)

27 Messagerie Sécurisée de Santé régionale Perspec/ves Déploiement Medimail : développement des usages Le déploiement s est intensifié fin 2013 pour aaeindre une soixantaine de structures, près de messages ont été échangés et environ comptes validés dans l annuaire régional. D autres professionnels de santé libéraux et en établissements vont s engager suite à l aaeinte d une certaine «masse cri,que» d échanges en région. Les travaux au niveau de PAERPA, des Réseaux de Santé, des bassins expérimentateurs et des Maisons et Pôles de Santé permearont de développer et de renforcer les usages entre les structures et l ensemble des PS Libéraux de proximité Messagerie na/onale : Le projet MSS à débuté en S Les spécifica,ons fonc,onnelles et techniques ont été publiées par l ASIP Santé fin 2013 pour les industriels, avec en mars 2014 pour les éditeurs de LGC. Compte tenu des rythmes observés sur des projets similaires (SESAM- Vitale, DMP), il est peu probable qu un nombre suffisant de solu,ons intégrées soient homologuées et surtout déployées en masse par les éditeurs avant 2016

28 Merci pour votre attention Laurent DUGUÉ Chef de Projet Systèmes d Information Partagés de Santé GCS TELESANTE Midi-Pyrénées 10 Chemin du Raisin TOULOUSE T M

Séminaire d orientation stratégique de l URPS médecins libéraux de Poitou-Charentes 8 décembre 2012

Séminaire d orientation stratégique de l URPS médecins libéraux de Poitou-Charentes 8 décembre 2012 Séminaire d orientation stratégique de l URPS médecins libéraux de Poitou-Charentes 8 décembre 2012 I. Enjeux de la E-santé II. Bilan 2008-2012 de la E-santé et des SIS en Poitou-Charentes III. Perspectives

Plus en détail

La stratégie na,onale e- santé : les SI au service de la qualité des soins et de l efficience du système de santé

La stratégie na,onale e- santé : les SI au service de la qualité des soins et de l efficience du système de santé La stratégie na,onale e- santé : les SI au service de la qualité des soins et de l efficience du système de santé Dr Brigi?e Séroussi Déléga&on à la Stratégie des Systèmes d Informa&on de Santé (DSSIS)

Plus en détail

BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité

BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité BTS Négocia,on et Rela,on Cleint Le BTS NRC forme des vendeurs et des managers commerciaux capables de gérer la rela1on client dans

Plus en détail

Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé

Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé Assemblée Générale GCS Télésanté Basse Normandie 26 mars 2014 Anne Bertaud Pole Territoire Dossier Médical Personnel 2 DMP : quelques chiffres (février

Plus en détail

La dématérialisation des échanges grâce aux messageries sécurisées de santé

La dématérialisation des échanges grâce aux messageries sécurisées de santé La dématérialisation des échanges grâce aux messageries sécurisées de santé HOPITECH - Angers 10 Octobre 2014 Vladimir Vilter ASIP Santé Comment échanger par mail les données de santé des patients facilement

Plus en détail

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité Le BTS Assurance vous prépare à exercer des responsabilités dans le domaine de la souscrip2on des assurances ou du règlement des sinistres Lieux d exercice

Plus en détail

Pharmacien HPST. Territoire de santé Soins de premiers recours. Circuit du médicament Maintien a domicile Coopération professionnelle.

Pharmacien HPST. Territoire de santé Soins de premiers recours. Circuit du médicament Maintien a domicile Coopération professionnelle. Pharmacien HPST Territoire de santé Soins de premiers recours Circuit du médicament Maintien a domicile Coopération professionnelle Pharma-MaDi Un dispositif territorial innovant pour la contribution du

Plus en détail

Atelier n 2. Déploiement MSSanté et solutions logicielles pour les professionnels de santé libéraux. 19/06/2015 14h à 15h30 Web-conférence

Atelier n 2. Déploiement MSSanté et solutions logicielles pour les professionnels de santé libéraux. 19/06/2015 14h à 15h30 Web-conférence Atelier n 2 Déploiement MSSanté et solutions logicielles pour les professionnels de santé libéraux 19/06/2015 14h à 15h30 Web-conférence Ordre du jour o Point d actualité de la FEIMA o Retours expériences

Plus en détail

Édition spéciale. Messagerie sécurisée gratuite

Édition spéciale. Messagerie sécurisée gratuite infomidi-pyrénées UNION RÉGIONALE DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ I JANVIER 2014 SECTION MÉDECINS Édition spéciale Médim@il Messagerie sécurisée gratuite Ouverte à tous les professionnels de santé Accessible

Plus en détail

Introduction. Haute-Normandie 7 octobre 2014

Introduction. Haute-Normandie 7 octobre 2014 Introduction Haute-Normandie 7 octobre 2014 2 Contexte Un nombre limité d utilisateurs de messagerie sécurisée Des conditions de confidentialités des échanges pas toujours satisfaisantes Mais des échanges

Plus en détail

Fédération des Agences Urbaines du Maroc MAJAL. Les projets et Démarches de dématérialisa3on. Séminaire de restitution. 29 Mars 2014.

Fédération des Agences Urbaines du Maroc MAJAL. Les projets et Démarches de dématérialisa3on. Séminaire de restitution. 29 Mars 2014. Fédération des Agences Urbaines du Maroc MAJAL Les projets et Démarches de dématérialisa3on Séminaire de restitution 29 Mars 2014! M2M Group Dématérialisa+on: Défini+on et Impacts Directs Dématérialisa+on

Plus en détail

Séminaire URPS Poitou-Charentes Samedi 8 décembre

Séminaire URPS Poitou-Charentes Samedi 8 décembre Séminaire URPS Poitou-Charentes Samedi 8 décembre Du partage de l information aux outils de médecine à distance : quelles pratiques recouvre le terme d e santé? Synthèse de l intervention de l ASIP Santé

Plus en détail

Stratégie de déploiement

Stratégie de déploiement Messageries Sécurisées de Santé (MSSanté) Mars 2014 Page 1 La présente note vise à éclairer la démarche de mise en place d un système de messageries sécurisées de santé en concertation avec l ensemble

Plus en détail

Région Centre SI PAERPA. Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014

Région Centre SI PAERPA. Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014 Région Centre SI PAERPA Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014 10/04/2014 2 Expérimentation centrée sur le Lochois composée de 8 cantons (97 communes) Population totale: 103 741 hbts Population

Plus en détail

Les Systèmes d informations de santé

Les Systèmes d informations de santé Les Systèmes d informations de santé Programme ETAT DES LIEUX EVOLUTION ET CONTEXTE 1 Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées FOCUS SUR LES SYSTEMES D INFORMATION DE SANTE MESTARI Nordine RSI ONCOMIP DESC

Plus en détail

Transformation Digitale des Ressources Humaines

Transformation Digitale des Ressources Humaines Transformation Digitale des Ressources Humaines Management des Equipes & Projets Coaching Individuel & Groupes Créa>vité Approches collabora>ves Intelligence collec>ve Stratégie et cohérence Management

Plus en détail

D.U. TÉLÉMÉDECINE TIC SANTÉ MEETING 11 SEPTEMBRE 2014

D.U. TÉLÉMÉDECINE TIC SANTÉ MEETING 11 SEPTEMBRE 2014 D.U. TÉLÉMÉDECINE TIC SANTÉ MEETING 11 SEPTEMBRE 2014 Nathalie Salles, Professeur CHU de Bordeaux pôle gérontologie, Vice-présidente Association Agir Pour La Télémédecine Mickaël Chaleuil, Président Association

Plus en détail

GCS e-sante LR ARS LR 2013 Un logiciel communiquant RCP en région Languedoc-Roussillon

GCS e-sante LR ARS LR 2013 Un logiciel communiquant RCP en région Languedoc-Roussillon GCS e-sante LR ARS LR 2013 Un logiciel communiquant RCP en région Languedoc-Roussillon Rappel: Priorités du schéma directeur des Si en région LR: a) Faciliter l orientation du patient dans le système de

Plus en détail

Se former aux méthodes et outils

Se former aux méthodes et outils Se former aux méthodes et outils du développement commercial Les ouls concrets du développement commercial La forma!on débute par 4 demi-journées où nous abordons les fondamentaux du développement commercial

Plus en détail

Quelle évolu)on du e- learning à l Université Marocaine?

Quelle évolu)on du e- learning à l Université Marocaine? La Conférence Maghrébine de l'appren)ssage Numérique et l'innova)on dans l'educa)on 08-10 Décembre 2014 Quelle évolu)on du e- learning à l Université Marocaine? Pr. Rachida AJHOUN r.ajhoun@um5s.net.ma

Plus en détail

Messagerie Sécurisée de Santé

Messagerie Sécurisée de Santé Messagerie Sécurisée de Santé Principes et déploiement du service Réunion Inter Régionale du 4 décembre 2012 Ordre du jour 1 Vue d ensemble du service 2 En pratique : premier accès et Webmail 3 Les grandes

Plus en détail

Prochaines étapes du déploiement du DMP. Rencontres Inter-Régionales 7 juillet 2011

Prochaines étapes du déploiement du DMP. Rencontres Inter-Régionales 7 juillet 2011 Prochaines étapes du déploiement du DMP Rencontres Inter-Régionales 7 juillet 2011 La dynamique en marche dans toutes les régions 4 événements d inauguration du DMP suivis de réunions de bassins : Franche-Comté,

Plus en détail

Dossier Communicant en Cancérologie Plan d action national et déclinaison régionale JL Renaud-Salis, Réseau de Cancérologie d Aquitaine

Dossier Communicant en Cancérologie Plan d action national et déclinaison régionale JL Renaud-Salis, Réseau de Cancérologie d Aquitaine Premières rencontres - Aquitaine. TIC & Santé, Bordeaux 20 Juin 2008 Dossier Communicant en Cancérologie Plan d action national et déclinaison régionale JL Renaud-Salis, Réseau de Cancérologie d Aquitaine

Plus en détail

GCS esante LR Projets Urgence/ROR COLLEGE REGIONAL DES URGENTISTES 19 mars 2015. www.esante-lr.fr

GCS esante LR Projets Urgence/ROR COLLEGE REGIONAL DES URGENTISTES 19 mars 2015. www.esante-lr.fr GCS esante LR Projets Urgence/ROR COLLEGE REGIONAL DES URGENTISTES 19 mars 2015 www.esante-lr.fr 1 Pourquoi un GCS? Missions générales : Réponse technique aux adhérents du GCS e-santé Apporte sa compétence

Plus en détail

BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité

BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité BTS SP3S Le BTS SP3S forme les étudiants à des fonc8ons de rela0on et de communica0on, de ges0on de la

Plus en détail

Financer sa propriété intellectuelle : ou1ls d aujourd hui et de demain

Financer sa propriété intellectuelle : ou1ls d aujourd hui et de demain Financer sa propriété intellectuelle : ou1ls d aujourd hui et de demain Présenta1on des ou1ls régionaux de financement de la PI Présenta1on des ou1ls de financement na1onaux de la PI Q&A Réflexion collabora1ve

Plus en détail

Dossier Médical Personnel une réalité partagée en Alsace!

Dossier Médical Personnel une réalité partagée en Alsace! Dossier Médical Personnel une réalité partagée en Alsace! Mardi 14 Février 2012 L accompagnement des professionnels de santé sur le terrain M. Gaston STEINER directeur d Alsace e-santé(gcs) Le DMP, socle

Plus en détail

Déploiement du DMP 18 octobre 2011. Journée Nationale des Industriels

Déploiement du DMP 18 octobre 2011. Journée Nationale des Industriels Déploiement du DMP 18 octobre 2011 Journée Nationale des Industriels Analyse des freins et leviers au déploiement du DMP Retour d expérience des régions Amorçage (Alsace, Aquitaine, Franche Comté, Picardie)

Plus en détail

Journées de formation DMP

Journées de formation DMP Journées de formation DMP Le DMP dans l écosystème Chantal Coru, Bureau Etudes, ASIP Santé Mardi 26 juin 2012 Processus de coordination au centre des prises en charge Quelques exemples Maisons de santé

Plus en détail

Espace Numérique Régional de Santé. Son contenu & ses enjeux

Espace Numérique Régional de Santé. Son contenu & ses enjeux Espace Numérique Régional de Santé Son contenu & ses enjeux Eléments de contexte Institut Paoli Calmettes - 10 Juin 2010 Présentation de Jean-Yves Robin, directeur général de l'asip Santé du 19/01/2010

Plus en détail

ANI SEREZ- VOUS PRETS?

ANI SEREZ- VOUS PRETS? ANI SEREZ- VOUS PRETS?! Un risque commercial et financier Plus de 4 millions d assurés individuels vont basculer dans des contrats collec8fs, avec des mouvements importants entre les différents acteurs

Plus en détail

Ergonomie SNCE Syndicat Na2onal des cabinets Conseil en Ergonomie Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France

Ergonomie SNCE Syndicat Na2onal des cabinets Conseil en Ergonomie Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France Ergonomie SNCE Syndicat Na2onal des cabinets Conseil en Ergonomie Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France Document élaboré pour Ce document est des7né aux entreprises ayant pour objec7f la préven-on

Plus en détail

Object de la présenta0on

Object de la présenta0on Object de la présenta0on A par&r de la présenta&on de l ini&a&ve de la ville de Colomiers pour me4re en place une démarche de préven0on des Troubles musculosquele9ques (TMS), nous vous proposons : à la

Plus en détail

La e-santé en Picardie. Christian HUART Sous-Directeur SI ARS de Picardie

La e-santé en Picardie. Christian HUART Sous-Directeur SI ARS de Picardie La e-santé en Picardie Christian HUART Sous-Directeur SI ARS de Picardie 04 octobre 2012 Definitions de la télésanté OMS : La télé santé c est le management et le support à la santé au niveau National

Plus en détail

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB RECRUTEMENT D UN CONSULTANT INDIVIDUEL POUR LA REALISATION DE L ETUDE SUR LA PORTABILITE SUR LE MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS EN REPUBLIQUE DU CONGO

Plus en détail

Présentation de ViaTrajectoire Lieu Date

Présentation de ViaTrajectoire Lieu Date Présentation de ViaTrajectoire Lieu Date ViaTrajectoire permet : Une orientation personnalisée pour faciliter le parcours des patients à leur sortie d hospitalisation, Aujourd hui : ViaTrajectoire vise

Plus en détail

Au service du parcours des patients

Au service du parcours des patients Au service du parcours des patients GCS TSA - ENRS Aquitaine Rencontres Inter-régionales ASIP Santé 10 avril 2014 Paris AQUITAINE Le projet Les outils PAERPA Qui fonctionne en AQUITAINE 2eme tranche, démarrage

Plus en détail

Soirée d information URPS ML

Soirée d information URPS ML Modifiez le style du titre Soirée d information URPS ML «Accompagnement à l Informatisation des Pôles et Maisons de Santé» 09/10/2014 GCS e-santé Pays de la Loire - document de travail 1 Modifiez le style

Plus en détail

FRANCAIS LANGUE ETRANGERE COMME OUTIL D INTEGRATION

FRANCAIS LANGUE ETRANGERE COMME OUTIL D INTEGRATION FRANCAIS LANGUE ETRANGERE COMME OUTIL D INTEGRATION Perspec'ves d ac'ons au sein des asbl montoises d aide à l intégra'on des personnes d origine étrangère Désiré NKIZAMACUMU desire.nkizamacumu@condorcet.be

Plus en détail

22ème Conven*on na*onale de l Intercommunalité 14 octobre 2011. Mutualisa*on : déployer les nouveaux ou*ls de la réforme

22ème Conven*on na*onale de l Intercommunalité 14 octobre 2011. Mutualisa*on : déployer les nouveaux ou*ls de la réforme 22ème Conven*on na*onale de l Intercommunalité 14 octobre 2011 Mutualisa*on : déployer les nouveaux ou*ls de la réforme Grand Dole (Pdt : Claude Chalon) Créé en 2008, issu d une fusion, 41 communes, 53

Plus en détail

Le secteur de la Mutualité. Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers

Le secteur de la Mutualité. Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers Le secteur de la Mutualité Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers 1 La protec*on sociale Ensemble des moyens mis en œuvre par un pays pour protéger ses

Plus en détail

Évolu>on et maintenance

Évolu>on et maintenance IFT3912 Développement et maintenance de logiciels Évolu>on et maintenance Bruno Dufour Université de Montréal dufour@iro.umontreal.ca Modifica>on des logiciels Les modifica>ons sont inévitables Des nouveaux

Plus en détail

Déploiement des Messageries Sécurisées de Santé

Déploiement des Messageries Sécurisées de Santé Déploiement des Messageries Sécurisées de Santé Rencontre des SI de Santé en Haute Normandie Rouen, le 6 Novembre 2013 Vladimir VILTER Anne Bertaud Pôle Territoires de l ASIP Santé Ordre du jour Missions

Plus en détail

Montage Couv def_mise en page 1 15/02/12 11:01 Page1

Montage Couv def_mise en page 1 15/02/12 11:01 Page1 Montage Couv def_mise en page 1 15/02/12 11:01 Page1 Le «Projet Personnel et Professionnel» est apparu dans toutes les spécialités de Diplôme Universitaire de Technologie en 2005. Cee introducon généralisée,

Plus en détail

L Ecole dans le Tarn. rentrée 2015

L Ecole dans le Tarn. rentrée 2015 L Ecole dans le Tarn rentrée 2015 Edito Etape déterminante pour poursuivre les objecfs fixés par la Loi de Refonda- on de l Ecole de la République, la rentrée 2015 sera marquée par ces nouveaux chaners

Plus en détail

PLATEFORME DE GESTION DE CONGRÈS SCIENTIFIQUES. h"p://www.sciencesconf.org

PLATEFORME DE GESTION DE CONGRÈS SCIENTIFIQUES. hp://www.sciencesconf.org PLATEFORME DE GESTION DE CONGRÈS SCIENTIFIQUES h"p://www.sciencesconf.org ! Sommaire Introduc9on Le portail Sciencesconf.org L espace conférence Site web Inscrip9on Ges9on scien9fique Soumission Sélec9on

Plus en détail

Messagerie sécurisée de santé. Rencontres Inter-Régionales de l ASIP Santé 14 Février 2013

Messagerie sécurisée de santé. Rencontres Inter-Régionales de l ASIP Santé 14 Février 2013 Messagerie sécurisée de santé Rencontres Inter-Régionales de l ASIP Santé 14 Février 2013 14 février 2013 Table ronde Les enjeux d une messagerie universelle au service de la coordination des acteurs Dr

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dossier Médical Personnel (DMP)

DOSSIER DE PRESSE. Dossier Médical Personnel (DMP) DOSSIER DE PRESSE Dossier Médical Personnel (DMP) 2 Sommaire Le Dossier Médical Personnel en Auvergne..5 Le DMP au service de la coordination des soins.6 Le DMP socle de la continuité des soins 7 Le DMP

Plus en détail

Sécurité civile : Faites travailler la technologie pour vous!

Sécurité civile : Faites travailler la technologie pour vous! Sécurité civile : Faites travailler la technologie pour vous! Présentateur Joël Villeneuve Vice- président, Vente et Marke:ng Josée Boudreault Directrice stratégique L internet n a pas changé que les TIC,

Plus en détail

«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET»

«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET» «COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET» Chefs de projet ou toute personne ayant à communiquer en publique Comprendre et u,liser la communica,on non verbale Comprendre et u,liser le communica,on verbale

Plus en détail

Mise en œuvre du Dossier Communiquant en Cancérologie (DCC) 7 Octobre 2014

Mise en œuvre du Dossier Communiquant en Cancérologie (DCC) 7 Octobre 2014 Mise en œuvre du Dossier Communiquant en Cancérologie (DCC) 7 Octobre 2014 1.Caractéristiques de la cible dcc 2.Le DCC, un service de l Espace Numérique Régional de Santé 7 Octobre 2014 3 ORDRE DU JOUR

Plus en détail

Accompagnement. Devenir & Etre Entrepreneur

Accompagnement. Devenir & Etre Entrepreneur Accompagnement Management des Equipes & Projets Coaching Individuel & Groupes Créa;vité Approches collabora;ves Intelligence collec;ve Devenir & Etre Entrepreneur Marie-Christine Cornou Consultante - Coach

Plus en détail

nitiatives santé Programme Mercredi 20 mars 2013 14H-17H Salle de Réunion de l Assemblée Midi-Pyrénées

nitiatives santé Programme Mercredi 20 mars 2013 14H-17H Salle de Réunion de l Assemblée Midi-Pyrénées Lot Aveyron Tarn Gers Tarn et Garonne Haute-Garonne nitiatives santé Hautes-Pyrénées Ariège Valoriser les initiatives et l innovation des territoires au service de la santé en Programme Mercredi 20 mars

Plus en détail

Fiche pra*que 3. Renforcement du rôle d informa*on et de consulta*on des IRP

Fiche pra*que 3. Renforcement du rôle d informa*on et de consulta*on des IRP Fiche pra*que 3 Renforcement du rôle d informa*on et de consulta*on des IRP La loi vise à favoriser la négocia2on collec2ve et l informa2on des instances représenta2ves du personnel (IRP) sur la forma2on

Plus en détail

Workshop HPC - AMIES / CEMRACS h4p://www.ini:a:ve- hpc- pme.org/ Stéphane Requena - GENCI

Workshop HPC - AMIES / CEMRACS h4p://www.ini:a:ve- hpc- pme.org/ Stéphane Requena - GENCI Workshop HPC - AMIES / CEMRACS h4p://www.ini:a:ve- hpc- pme.org/ Stéphane Requena - GENCI Le calcul intensif Un ou&l stratégique pour la compé&&vité q Aux Etats- Unis (1er top500 juin 2012), au Japon (1er

Plus en détail

Système d Information des réseaux de santé Eléments de compréhension. Auteur : Isabelle LE ROUX Bruno XOUAL Laureen WELSCHBILLIG

Système d Information des réseaux de santé Eléments de compréhension. Auteur : Isabelle LE ROUX Bruno XOUAL Laureen WELSCHBILLIG Système d Information des réseaux de santé Eléments de compréhension Auteur : Isabelle LE ROUX Bruno XOUAL Laureen WELSCHBILLIG Positionnement des acteurs ARS pilotage stratégique Stratégie de santé régionale

Plus en détail

1ères Rencontres richesses humaines associa1ves

1ères Rencontres richesses humaines associa1ves 1ères Rencontres richesses humaines associa1ves Pour les ACTEURS DU DLA et leurs bénéficiaires, les ASSOCIATIONS d ENVIRONNEMENT et d autres secteurs Paris, 2 et 3 décembre 2014 En partenariat avec : Prix

Plus en détail

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION 1 Pourquoi nous choisir? Le chef d entreprise, surtout s il est propriétaire, déteste l aventure. Notre Objec>f est de vous accompagner

Plus en détail

PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé

PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé GCS TSA - ENRS Aquitaine Journée E-santé - 27 septembre 2013 SOMMAIRE C est quoi? Le projet L outil Les usages Ses atouts PAACO Plateforme

Plus en détail

Coordination des soins, DCC: des projets structurants pour la e-santé. Quels impacts pour les éditeurs?

Coordination des soins, DCC: des projets structurants pour la e-santé. Quels impacts pour les éditeurs? Coordination des soins, : des projets structurants pour la e-santé. Quels impacts pour les éditeurs? Journée Nationale des Industriels 15 novembre 2012 Favoriser l échange et le partage d information médicale

Plus en détail

Déploiement du Dossier Médical Personnel en Haute Normandie. En partenariat avec

Déploiement du Dossier Médical Personnel en Haute Normandie. En partenariat avec Déploiement du Dossier Médical Personnel en Haute Normandie En partenariat avec 1 Phasage Bilan Etape 1 Etape 2 T0 - Communication/Sensibilisation - Information/Formation - Accompagnement - Conduite du

Plus en détail

Oser. Une Idée... l Entreprise. Semaine CREDIGE Module d ouverture. 26 au 30 Janvier 2015 Ecoles des Mines d Albi. Objec'fs du module

Oser. Une Idée... l Entreprise. Semaine CREDIGE Module d ouverture. 26 au 30 Janvier 2015 Ecoles des Mines d Albi. Objec'fs du module Semaine CREDIGE Module d ouverture Objec'fs du module Les projets d équipes Oser Une Idée... l Entreprise L encadrement Programme Jour 1 26 au 30 Janvier 2015 Ecoles des Mines d Albi Jour 2 Jour 3 Jour

Plus en détail

MSSanté. Mieux comprendre. MSSanté : retour d expérience des établissements de santé pilotes. MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance

MSSanté. Mieux comprendre. MSSanté : retour d expérience des établissements de santé pilotes. MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance Mieux comprendre MSSanté MSSanté : retour d expérience des établissements de santé pilotes Février 2015 / V1 Retour d expérience des établissements de

Plus en détail

Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité

Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité 15 mai 2014 Intervenantes: Emmanuelle Paradis, Chef de projet Préven#on et santé au travail CHORUM - CIDES Carole Hazé, Responsable

Plus en détail

Les méthodes Agiles. Introduc)on aux méthodes Agiles Exemple : Scrum

Les méthodes Agiles. Introduc)on aux méthodes Agiles Exemple : Scrum Les méthodes Agiles Introduc)on aux méthodes Agiles Exemple : Scrum Défini)on de base Les méthodes Agiles sont des procédures de concep)on de logiciel qui se veulent plus pragma)ques que les méthodes tradi)onnelles

Plus en détail

La e-santé pour communiquer

La e-santé pour communiquer GCS e-santé BRETAGNE Professionnels de la santé, du médico-social, en structure ou en libéral... La e-santé pour communiquer Présentation des services e-santé en Bretagne BIPS², réseau très haut débit

Plus en détail

La collaboraeon public- privé lors de la créaeon d une nouvelle clinique psychiatrique : l exemple du Nord- Pas- de- Calais

La collaboraeon public- privé lors de la créaeon d une nouvelle clinique psychiatrique : l exemple du Nord- Pas- de- Calais La collaboraeon public- privé lors de la créaeon d une nouvelle clinique psychiatrique : l exemple du Nord- Pas- de- Calais Dr Laurent MORASZ Dr Frédéric LEFEBVRE Clinique du Virval Calais (62) Réseau

Plus en détail

! RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION?

! RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION? ! RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION? JEAN- MARIE REILHAC RESPONSABLE DEVELOPPEMENT QUALITÉ & PERFORMANCE GROUPE AFNOR Qualité : valeur durable! ISO 9001 un socle pour répondre aux besoins des clients de manière

Plus en détail

Séminaire Aristote - 11 avril 2012 Jedeclare.com d'un Portail Déclara:f à une Plate- forme globale de dématérialisa:on au service d'une profession

Séminaire Aristote - 11 avril 2012 Jedeclare.com d'un Portail Déclara:f à une Plate- forme globale de dématérialisa:on au service d'une profession Séminaire Aristote - 11 avril 2012 Jedeclare.com d'un Portail Déclara:f à une Plate- forme globale de dématérialisa:on au service d'une profession Stéphane Gasch Directeur des études informa:ques du CSOEC

Plus en détail

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie»

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» DOSSIER PAERPA «Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» 1 _ SOMMAIRE Quelques données chiffrées 3 Les initiatives déjà engagées pour améliorer les parcours de

Plus en détail

FICHE ACTION PROJETS SYSTEME D INFORMATION DELEGUES AU RESEAU ESPACE PAR SISRA

FICHE ACTION PROJETS SYSTEME D INFORMATION DELEGUES AU RESEAU ESPACE PAR SISRA FICHE ACTION PROJETS SYSTEME D INFORMATION DELEGUES AU RESEAU ESPACE PAR SISRA Le réseau est membre fondateur du GCS Plate-forme SISRA avec les trois CHU de la région, le CRLCC Léon Bérard et une association

Plus en détail

Phase pilote de mise en œuvre du service «Dossier Communicant de Cancérologie» du Dossier Médical Personnel

Phase pilote de mise en œuvre du service «Dossier Communicant de Cancérologie» du Dossier Médical Personnel Phase pilote de mise en œuvre du service «Dossier Communicant de Cancérologie» du Dossier Médical Personnel Cahier des charges Janvier 2011 Mesure 18 : Personnaliser la prise en charge des malades et renforcer

Plus en détail

Présenta)on de la forma)on ECR «KIT Efficacité des promo)ons»

Présenta)on de la forma)on ECR «KIT Efficacité des promo)ons» Présenta)on de la forma)on ECR «KIT Efficacité des promo)ons» 2014 Objec)fs de la forma)on S approprier les fiches du kit promo ECR : défini;ons, les bonnes pra;ques promo;onnelles, KPI Connaitre les types

Plus en détail

CX Print SA - Plane- Ville 24-1955 Chamoson - Tél +41 27 306 46 33 - Fax +41 27 306 46 77 info@cxprint.ch - www.cxprint.ch

CX Print SA - Plane- Ville 24-1955 Chamoson - Tél +41 27 306 46 33 - Fax +41 27 306 46 77 info@cxprint.ch - www.cxprint.ch Ges%on documentaire Concept : La ges%on documentaire Numériser et indexer vos documents papiers Indéxer vos documents numériques (Word, excel, powerpoint...) Archivage de vos documents papiers Serveur

Plus en détail

Comité de pilotage DCC 16/10/2014 COPIL_DCCDMP_141016

Comité de pilotage DCC 16/10/2014 COPIL_DCCDMP_141016 Comité de pilotage DCC 16/10/2014 COPIL_DCCDMP_141016 1 Ordre du jour Paramétrage et recette : méthodologie Déploiement : méthodologie Présentation de l'outil Travaux d'interfaçage Discussion COPIL_DCCDMP_141016

Plus en détail

Un cadre juridique nouveau (HPST).

Un cadre juridique nouveau (HPST). Télémédecine Journée régionale des systèmes d information de santé 12 janvier 2012 Dominique PIERRE, chargé de mission SI et référent Télémédecine ARS du Centre 12 Janvier 2012 2 Un cadre juridique nouveau

Plus en détail

Offre Azimut CONTENT MARKETING. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0

Offre Azimut CONTENT MARKETING. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 Offre Azimut CONTENT MARKETING A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 01 Marke3ng de Contenu Ecosytème Editorial Offre & Ou3ls Azimut Content Marke3ng Méthodologie Content management Qui sommes-

Plus en détail

Point d avancement sur le Déploiement Vladimir Vilter ASIP Santé

Point d avancement sur le Déploiement Vladimir Vilter ASIP Santé Point d avancement sur le Déploiement Vladimir Vilter ASIP Santé RIR Mai 2013 26/06/2014 L espace de confiance MSSanté est ouvert et interopérable RIR 26/06/2014 2 L espace de confiance est ouvert Des

Plus en détail

une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de

une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de 2 Edito La ques(on des talents va s imposer rapidement dans l agenda

Plus en détail

Bilan d activité du GCS SISCA. 18/12/2008 Ce qui a été fait depuis Décembre 2007.

Bilan d activité du GCS SISCA. 18/12/2008 Ce qui a été fait depuis Décembre 2007. Bilan d activité du GCS SISCA 18/12/2008 Ce qui a été fait depuis Décembre 2007. Mise en place opérationnelle du GCS SISCA - Equipement en mobilier, matériels informatique, téléphonie et réseau informatique.

Plus en détail

Brevet fédéral de spécialiste en ges2on de PME par Valida2on des acquis de l expérience

Brevet fédéral de spécialiste en ges2on de PME par Valida2on des acquis de l expérience Brevet fédéral de spécialiste en ges2on de PME par Valida2on des acquis de l expérience Diane Reinhard, Femmes PME Suisse, 5 décembre 2014, AGC Suisse, Bienne La VAE et Femmes PME Suisse Objec2f général

Plus en détail

Dossier Médical Personnel en Alsace. Une réalité partagée

Dossier Médical Personnel en Alsace. Une réalité partagée Dossier Médical Personnel en Alsace Une réalité partagée A. de Blauwe 30 juin 2011 Les points d ancrage Un cadre juridique Une évolution sociétale, des besoins identifiés Volontarisme et implication en

Plus en détail

Rencontres des mé?ers du gros œuvre ANNECY 2014

Rencontres des mé?ers du gros œuvre ANNECY 2014 Rencontres des mé?ers du gros œuvre ANNECY 2014 LES 7 CLES POUR UN SITE INTERNET EFFICACE www.internetbusinessbooster.com Table des ma?ères LE PRINCIPE DE BASE POUR UN SITE QUI PARTICIPE AUX VENTES p.

Plus en détail

Règlement arbitral applicable aux structures de santé pluri-professionnelles de proximité

Règlement arbitral applicable aux structures de santé pluri-professionnelles de proximité Règlement arbitral applicable aux structures de santé pluri-professionnelles de proximité 1 PARTIE 1 PRESENTATION DU REGLEMENT ARBITRAL 2 1 - LE CONTEXTE 3 Contexte : l aboutissement d une expérimentation

Plus en détail

Sommaire. Guide d aide à la mise en œuvre du service DCC 03/08/2015 2 / 62

Sommaire. Guide d aide à la mise en œuvre du service DCC 03/08/2015 2 / 62 Sommaire 1 Introduction... 4 1.1 Objet du document... 4 1.2 Guide de lecture... 4 2 Rappel du cadre DCC/DMP... 5 3 Principes et enjeux des logiciels de professionnels de santé communicants... 7 3.1 Une

Plus en détail

CATALOGUE 2015 Forma!ons courtes PARCOURS TRADUCTION

CATALOGUE 2015 Forma!ons courtes PARCOURS TRADUCTION CATALOGUE 2015 Forma!ons courtes PARCOURS TRADUCTION - 21, rue d Assas 75270 Paris Cedex 06 Tél. : +33(1) 42 22 33 16 Fax : +33 (1) 45 44 17 67 forma!on.con!nue@isit-paris.fr - www.isit-paris.fr Etablissement

Plus en détail

GCS D-SISIF 10 rue du Faubourg Montmartre 75009 PARIS

GCS D-SISIF 10 rue du Faubourg Montmartre 75009 PARIS GCS D-SISIF 10 rue du Faubourg Montmartre 75009 PARIS Marché d assistance à maîtrise d ouvrage Etude prospective sur les modalités de mise en place d une généralisation d un Dossier Médico-Social Personnel,

Plus en détail

Speed up your business

Speed up your business Speed up your business 1 Sommaire 1. Un concept innovant de communica3on cross media 2. Les Ou3ls UpMyCom a. Plateforme de Blog b. Plateforme de Quiz - Communica3on externe - Communica3on interne c. Jeux

Plus en détail

Le numerique S investir? Pourquoi et comment? Atelier Professionnels de Santé 17 septembre 2015 de 16h00 à 16h45

Le numerique S investir? Pourquoi et comment? Atelier Professionnels de Santé 17 septembre 2015 de 16h00 à 16h45 Le numerique S investir? Pourquoi et comment? Atelier Professionnels de Santé 17 septembre 2015 de 16h00 à 16h45 Prise en charge pluri-professionnelle Besoins forts de coordination Radiologue, biologiste

Plus en détail

Exposé du 22/9/2015 Gérard Chevalier

Exposé du 22/9/2015 Gérard Chevalier Exposé du 22/9/2015 Gérard Chevalier Révélateur de nouvelles mobilités modifiant le travail Quelques «idées» sur l évolu=on du travail vers plus ou moins de mobilité au service de la créa=on d avantages

Plus en détail

Des régions au cœur d'une organisa-on décentralisée. 3 principes. Simplicité : On ne repart pas de zéro, on garde ce qui a

Des régions au cœur d'une organisa-on décentralisée. 3 principes. Simplicité : On ne repart pas de zéro, on garde ce qui a Annexe 3 Présenta4on de l organisa4on du mouvement Des régions au cœur d'une organisa-on décentralisée 3 principes Simplicité : On ne repart pas de zéro, on garde ce qui a fonctionné, et on corrige ce

Plus en détail

Franck Jolivaldt. Programme Hôpital Numérique Axe 3 «stimuler et structurer l offre de solutions» RELIMS. Novembre 2012

Franck Jolivaldt. Programme Hôpital Numérique Axe 3 «stimuler et structurer l offre de solutions» RELIMS. Novembre 2012 Programme Hôpital Numérique Axe 3 «stimuler et structurer l offre de solutions» RELIMS Novembre 2012 Franck Jolivaldt DGOS / MSIOS Présentation du programme Hôpital numérique La Direction Générale de l

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE DU SERVICE

MISE EN ŒUVRE DU SERVICE MISE EN ŒUVRE DU SERVICE Dossier Communicant de Cancérologie (DCC) et Dossier Médical Personnel (DMP) DÉFINITION DE LA CIBLE 2013-2015 - PRÉSENTATION DÉTAILLÉE Septembre 2013 plan cancer Mesure 18 : Personnaliser

Plus en détail

Coordination Ville Hôpital

Coordination Ville Hôpital Coordination Ville Hôpital Lien entre pharmaciens et utilisation d une banque de données Bassin sanitaire alésien 2 juin 2015 Jean-Pierre CORNUT, Pharmacien d officine, URPS Pharmaciens LR Vincent BOUIX,

Plus en détail

la newsletter de la e-santé en Martinique - La e-santé en marche - M. Yvon Marie-Sainte Directeur du GCS SIS Martinique

la newsletter de la e-santé en Martinique - La e-santé en marche - M. Yvon Marie-Sainte Directeur du GCS SIS Martinique la newsletter de la e-santé en Martinique ÉDITION #6 Juin - La e-santé en marche - édito a marqué une étape importante de la e-santé en Martinique. Un nouveau projet, innovant par sa technologie, par son

Plus en détail

GCSTélésantéLorraine. La Télémédecine et la Télésanté en Lorraine

GCSTélésantéLorraine. La Télémédecine et la Télésanté en Lorraine GCSTélésantéLorraine La Télémédecine et la Télésanté en Lorraine Quels actes de télémédecine Décret du 19 octobre 2010 Quelques définitions La téléconsultation : un médecin donne une consultation àdistance

Plus en détail

PAERPA 9-10-19. Atelier 5 «SI, coordination et amélioration des conditions de travail des professionnels» mardi 29 avril 2014

PAERPA 9-10-19. Atelier 5 «SI, coordination et amélioration des conditions de travail des professionnels» mardi 29 avril 2014 PAERPA 9-10-19 Atelier 5 «SI, coordination et amélioration des conditions de travail des professionnels» mardi 29 avril 2014 1 Sommaire Présentation PAERPA Site projet PAERPA Besoins SI qui ont émergé

Plus en détail

Guide juridique : La réforme en pra3que

Guide juridique : La réforme en pra3que Guide juridique : La réforme en pra3que Fiche pra3que 1 Le compte personnel de forma3on Le compte personnel de forma0on Principes fondamentaux C est un compte universel a7aché à la personne pendant les

Plus en détail

www.laroutedesterritoires.fr Outils numériques d échanges entre professionnels de santé

www.laroutedesterritoires.fr Outils numériques d échanges entre professionnels de santé www.laroutedesterritoires.fr Outils numériques d échanges entre professionnels de santé Des outils d échanges entre PS o Objectifs: o Permettre des échanges sécurisés entre les professionnels de santé

Plus en détail