Parcours de soins, solu/ons de partage Évolu/ons des poli/ques na/onales & Mises en œuvre régionales Séminaire IFERISS 17 Avril 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Parcours de soins, solu/ons de partage Évolu/ons des poli/ques na/onales & Mises en œuvre régionales Séminaire IFERISS 17 Avril 2014"

Transcription

1 Parcours de soins, solu/ons de partage Évolu/ons des poli/ques na/onales & Mises en œuvre régionales Séminaire IFERISS 17 Avril 2014

2 Sommaire 1) Présenta/on du GCS Télésanté Midi- Pyrénées 2) Dossier Médical Personnel (DMP) 3) Dossier Communicant de Cancérologie (DCC) 4) Messagerie Sécurisée de Santé

3 GCS Télésanté Midi- Pyrénées Présenta/on Une structure de coopéra/on, fédérant les différents acteurs des secteurs sanitaires et médico- sociaux : Relais opéra,onnel référent pour la mise en œuvre du Programme Régional de Santé défini par l ARS Midi- Pyrénées, en ma,ère de programme de développement de la Télémédecine, de la e- santé et des systèmes d informa,on partagés de santé, Maîtrise d ouvrage de l ENRS (Espace Numérique Régional de Santé), répondant aux objec,fs définis par la poli,que de santé aux niveaux régional et na,onal, dans le respect du cadre d interopérabilité et des référen,els promus na,onalement par l ASIP santé Exemples de projets : Dossier Médical Personnel (DMP), Dossier Communicant en Cancérologie (DCC), PACS, SI Télémédecine, Messagerie Sécurisée

4 GCS Télésanté Midi- Pyrénées Présenta/on Un GCS (Groupement de Coopéra/on Sanitaire) de moyens Personne morale de droit privé cons/tuée pour une durée indéterminée 151 membres avec voix délibéra/ve sont regroupés en six collèges : 45 Établissements de Santé publics 69 Établissements de Santé privés 22 Établissements et Structures Médico- Sociales (Personnes morales ges,onnaires d ins,tu,ons accueillant des personnes âgées ou handicapées représentant au moins 60 places) 19 Réseaux de Santé de la Fédéra,on des Réseaux de Santé RESOMIP 9 URPS (Médecins, Chirurgiens- den,stes, Pharmaciens, Infirmiers, Masseurs- Kinésithérapeutes, Orthophonistes, Pédicures- Podologues, Sages- Femmes, Orthop,stes) 5 Organismes contributeurs divers (centre esanté, ORUMIP, Conseil Professionnel de la Radiologie Française, Centre Européen de Forma,on et d Informa,on des PS, GIP Centre Ressources Au,sme)

5 Solu/ons de Partage Dossier Médical Personnel (DMP)

6 Contexte Projet DMP en région - phase 1 Contexte et Objec/fs Le développement des systèmes d informa,on partagés de santé fait par,e des priorités de l ARS Midi- Pyrénées, notamment pour contribuer à l améliora,on de la qualité et la coordina,on des soins. Enjeux et Objec/fs du premier dossier projet Accompagner le déploiement du DMP dans la région avec un focus sur certains bassins de santé et des sites vitrines pour meare au point et valider les méthodes du déploiement généralisé en région Ac,ons de sensibilisa,on en vue de la généralisa,on Périmètre et cible ini/aux (Phase 1) Le périmètre présenté dans le dossier projet a porté sur le territoire du Tarn (bassins d Albi, de Lavaur et de Castres- Mazamet) et le bassin de Toulouse Les établissements engagés dans l étape 1 sont le CH d Albi, la Clinique Claude Bernard, le Centre SSR La Clauze, le CHIC Castres- Mazamet, le CH de Lavaur, le CHU de Toulouse et la Clinique Pasteur

7 Projet DMP en région - phase 1 Synthèse de la situa/on du projet Avancement du projet : en phase avec le dossier projet, les 7 établissements de santé ont démarré en 2012 et les professionnels de santé des 4 bassins ciblés ont été rencontrés. Principaux freins : Insuffisance de ressources internes pour l accompagnement de la communauté médicale dans les ES retard dans la mise en place des logiciels DMP compa,bles pour les professionnels de santé libéraux, instabilité des solu,ons et faible engagement des éditeurs absence d'intégra,on du DMP dans la stratégie des établissements et objec,fs des Professionnels de santé - > l inscrip,on du DMP dans la Conven,on des Médecins et dans les CPOM des ES aurait un effet s,mulant important. Priorité : l'alimenta,on des DMP et l inscrip,on dans les usages sont les enjeux majeurs des ac,ons

8 Projet DMP en région - phase 1 Synthèse du contexte na/onal DMP de 2 ème généra,on Marisol Touraine a annoncé le DMP de 2 ème généra,on fin mars 2013 avec l intégra,on de nouveaux services comme le partage d une synthèse médicale ou l u,lisa,on en mobilité / instrument privilégié de la prise en charge des pathologies chroniques, avec ouverture sur le domaine médico- social. Un groupe de travail na,onal a été cons,tué début avril pour décliner ceae annonce en feuille de route, qui n est toujours pas publiée à ce jour 2013 Janv Fév Mars Avril Mai Juin Juillet Aout Sept Oct. Nov Déc Rapport de la cour des comptes Vœux «DMP 2 ème généra,on» Synergie avec Messagerie Sécurisée Stratégie Na,onale de Santé «Chef Projet DMP va être nommé» Départ JY. Robin Abandon projet «DMP sur clé USB» Conséquences Dans l aaente des orienta,ons défini,ves, l ASIP Santé demande aux GCS engagés dans le programme DMP en région de renforcer l usage du DMP dans les établissements et bassins démarrés sans élargir le périmètre de déploiement

9 Ac,ons à mener a[ente feuille de route Ministère Con,nuer avec les ES et bassins actuels avec un accompagnement renforcé du CHIC Castres- Mazamet Accompagnement renforcé pour le CHU de Toulouse pour généraliser l'usage du DMP sur la base du retour d'expérience des services pilotes de Larrey Accompagnement renforcé pour tout autre ES pour un déploiement global du DMP dans tous les services Renforcement du développement des usages par les PS libéraux des bassins de santé correspondants Préparer la généralisa,on Projet DMP en région - phase 1 Objec/fs et Ac/ons Dresser le bilan de l étape 1 du projet DMP en région (S2 2013) (rapport remis début 2014) Selon le résultat du bilan étape 1, date de publica,on appel à projet de généralisa,on par l ASIP Santé et feuille de route DMP 2eme généra,on, rédac,on du dossier projet pour l étape 2 Si accepta,on du dossier projet étape 2 : Généraliser en appui sur les ES qui ont déjà manifesté leur intérêt Privilégier l accompagnement par bassins de santé selon demande locale Orienter la stratégie selon le DMP de 2 ème généra,on Déployer en synergie avec les projets messagerie sécurisée et Dossier Communiquant de Cancérologie

10 Projet DMP en région - phase 1 Suivi des indicateurs Sta,s,ques de déploiement (données cumulées au 06/04/2014) Etablissements de santé Nom de la structure Type de structure Nombre de DMP créés Nombre de DMP alimentés CHIC Castres ES MCO CSSR La Clauze ES SSR CH Albi ES MCO CH Lavaur ES MCO Claude Bernard ES MCO Clinique Pasteur ES MCO CHU Toulouse ES MCO CHAC ES MCO St Exupéry Néphrologie Autres ES Total Professionnels de santé libéraux Nombre de DMP créés Nombre de Nombre de PSL Nombre de PSL DMP alimentés créateurs alimentant Midi- Pyrénées Nombre de DMP créés ES & PSL Evolu/on 2012/2013 Nombre de DMP alimentés ES & PSL Evolu/on 2012/ % % 19 ES sont actuellement opéra,onnels en région dont les 7 du dossier projet ASIP Santé 171 PSL u,lisent le DMP dans les premiers bassins (créateurs/alimenta,on et alimenta,on seule) L usage du DMP a démarré dans les 8 départements de la région L objec,f de 7300 DMP créés du dossier projet est dépassé dès L objec,f des 6550 DMP alimentés, proposé dans le dossier de projet ASIP Santé, est dépassé en 2013, malgré la persistance du problème des logiciels DMP compa,bles, la lourdeur de l'alimenta,on pour les PS et un contexte na,onal complexe.

11 Projet DMP en région - phase 1 Ac/ons et perspec/ves 2014 Ac,ons à poursuivre Accompagnement renforcé du CHU de Toulouse pour poursuivre la généralisa,on du DMP aux différents sites : CH Larrey, CH Rangueil, Casselardit et Paule de Viguier sur le premier semestre 2014, Pierre- Paul Riquet au second semestre Le GCS reste mobilisé pour accompagner les ES Pilotes qui s engageraient dans une démarche de généralisa,on et d inscrip,on des usages Perspec,ves : Dresser le bilan final de l étape 1 du projet DMP en région Conven,on arrivant à échéance au 31/12/2014 Orienter le déploiement selon la feuille de route du DMP 2 ème généra,on et selon les condi,ons de sa mise en œuvre Maladies chroniques, mobilité, contenu minimal tel que le Volet Médical de Synthèse Rédac,on d un dossier projet pour la mise en œuvre du DMP 2 ème généra,on

12 Solu/ons de Partage Dossier Communicant de Cancérologie DCC

13 Projet DCC Contexte et Objec/fs Le Dossier Communiquant de Cancérologie, étroitement ar,culé avec le DMP, doit permeare d améliorer la circula,on de l informa,on entre professionnels de santé et de favoriser ainsi la coordina,on pluridisciplinaire de la prise en charge du pa,ent aaeint de cancer. Il s agit d un projet porté en coopéra,on avec le réseau ONCOMIP dans lequel le GCS Télésanté Midi- Pyrénées intervient en phase pilote pour la mise en œuvre du service DCC/DMP. L année 2013 a été consacrée à la co- construc,on du service cible DCC/DMP na,onal en collabora,on avec l ASIP Santé et les autres régions pilotes, ainsi qu à la déclinaison de ceae cible dans le projet de déploiement de Midi- Pyrénées.

14 Médecin traitant Patient Projet DCC Le service DCC/DMP cible Le système RCP alimente et est alimenté par le DMP Niveau National DMP Annuaire des PS Annuaire RCP Collecteur de données d activité Collecteur de données d épidémiologie SIH CR CHIRURGIE ANAPATH Etc. M- RCP MOCancer hébergé : gestion des RCP Appel contextuel Module de planification et de gestion des RCP Module de spécialité communicant Collecteur de données d activité Collecteur de données d épidémiologie

15 Projet DCC Ac/ons 2013 Les ac,ons engagées par le GCS Télésanté Midi- Pyrénées dans le cadre de ce projet en 2013 ont été les suivantes : Cadrage et pilotage du projet Par,cipa,on à la construc,on du service DCC/DMP na,onal cible Déclinaison de la cible na,onale dans le contexte régional et défini,on de la trajectoire Rédac,on du dossier projet et budget Rédac,on du bilan intermédiaire Rédac,on du bilan final Accompagnement de l établissement pilote à la mise en œuvre du service Défini,on des nouveaux modes opératoires Déclinaison de la cible na,onale dans le contexte régional et défini,on de la trajectoire Communica,on et ac,ons d informa,on Organisa,on de la soirée Ville- Hôpital dont l objec,f est de promouvoir l usage de ce nouveau service Réunions de sensibilisa,on des établissements pilotes DMP à la mise en œuvre de ce nouveau service

16 Projet DCC Perspec/ves Le service DCC/DMP est tributaire du déploiement du DMP en ce sens qu il ne peut être mis en œuvre que dans les établissements en capacité de créer et d alimenter les DMP A la suite d une instruc,on ministérielle, la mise en œuvre du projet DCC/DMP a été déléguée et placée sous la responsabilité des ARS. La conven,on ASIP Santé/GCS a pris fin au 31 décembre 2013.

17 Messagerie sécurisée de santé en région Midi- Pyrénées

18 Messagerie Sécurisée de Santé régionale Contexte et Objec/fs Perme[re à l'ensemble des structures et professionnels, membres du GCS, de disposer d'un service de messagerie sécurisée régionale aux fins de soutenir notamment le développement des échanges d informa/on de santé sécurisés «ville- hôpital», entre acteurs des bassins de santé et au sens large entre la médecine libérale et l ensemble des acteurs des secteurs sanitaire et médico- social La Messagerie sécurisée de santé régionale retenue s appuie sur la solu/on Medimail développée et mise en œuvre ini/alement en Région à l ini/a/ve de l URPS Médecins. NB : Le projet régional devra s ar/culer avec le projet na/onal porté par l ASIP Santé

19 Messagerie Sécurisée de Santé régionale Stratégie de déploiement Les ES fournisseurs de contenu / ini/er la dynamique H- V! cible V- H- V : Levier confirmé par la stratégie na,onale (cf. RIR ASIP Santé du 13 juin) Informa,ons per,nentes envoyées automa,quement aux correspondants libéraux Envois dématérialisés / récep,on plus rapide (gain de temps pour les libéraux) 60 ES sont suivis par le GCS à fin 2013, les autres seront régulièrement relancés en 2014 Des Bassins de santé moteurs / dynamique «V- H- V» Un accompagnement ciblé sur les expérimenta,ons en bassin de santé Incita,on au démarrage et suivi priorisé des ES des bassins expérimentateurs (27 suivis sur 31 ayant répondu, 15 à posi,onner en S1 2014) Faciliter le développement des usages dans les bassins expérimentateurs Par,cipa,on du GCS Télésanté Midi- Pyrénées aux réunion dans les bassins Suivi des professionnels de santé libéraux par,cipants / support téléphonique Mise à disposi,on de documents de forma,on / plaqueaes de type «prise en main» Projet PAERPA (Personnes Âgées en Risque de Perte d Autonomie) Les Hautes- Pyrénées ont été sélec,onnées pour la mise en œuvre de nouvelles pra,ques professionnelles pour op,miser le parcours de santé des personnes âgées de plus de 75 ans dont l état de santé est suscep,ble de s altérer pour des raisons d ordre médical et / ou social Depuis ceae annonce le GCS sollicite et assiste les ES du département pour la mise en œuvre de la messagerie sécurisée de santé (6 ES suivis sur les 7 ayant répondu, 4 à posi,onner en S1 2014)

20 Messagerie Sécurisée de Santé régionale Autres axes de déploiement Réseaux de Santé - RESOMIP : Suivi projet régulier avec ONCOMIP à par,r de janvier 2014 pour une mise en œuvre homogène pour l ensemble des 19 réseaux sur l année ONCOMIP et MATERMIP sont plus par,culièrement suivis par le GCS pour la mise en œuvre de la messagerie dans le cadre de l ac,vité des réseaux. Réseaux Plaies et cicatrisa/on : Le Réseau plaies et cicatrisa,on de Rodez se montre par,culièrement moteur. Ce projet mobilise le CH de Rodez, la HAD de Rodez (nouvel adhérent du GCS), ainsi que les professionnels de santé libéraux du réseau. La méthode de mise en œuvre pourra être dupliquée dans les autres territoires. GIP Doc31 : Ce GIP, qui a adhéré au GCS pour bénéficier de la messagerie, envoie entre 150 et 300 courriers par jour à l ensemble des médecins traitants de la région. La solu,on qui sera mise au point (intégra,on éditeur + recrutement des des,nataires) en Haute- Garonne pourra être déployée sur l ensemble des territoires Maisons et Pôles de Santé : La messagerie est en cours de mise en œuvre au sein de la MSP de Vic- Fezensac. Le modèle de mise en œuvre et d accompagnement pourra ensuite être proposé et dupliqué aux autres MSP de la région

21 Messagerie Sécurisée de Santé régionale Le déploiement en région Professionnels de santé libéraux : Mi mars 2014, près de comptes sont référencés pour les professionnels de santé libéraux, dont 88% de médecins, 5% d IDE et 7% autres (majoritairement pharmaciens). Établissements de santé : Mi Mars 2014, 51 structures sont opéra,onnelles, dont 23 CH et 15 cliniques comptes sont référencés dans l annuaire régional, dont les adresses «organisa,onnelles» (secrétariats, services, ) Bassins de santé : Les 33 bassins de santé de la région ont des échanges de messagerie sécurisée Données comparées entre 2012 et 2013, sur la période août- décembre (ne disposant pas de données avant août 2012) aout-déc 2012 aout-déc 2013 Évolution Échanges % nb. expéditeurs % Structures opérationnelles 5 (dont 4 pilotes) 45 x9

22 Messagerie Sécurisée de Santé régionale Indicateurs de janvier 2013 à janvier messages envoyés messages reçus PSL : (23%) - PSL : (86%) ES : (77%) - ES : (14%) comptes validés 49 structures opéra/onnelles PSL : CH : 23 ES : Cliniques : 15 Tarn 49% Tarn et Garonne 6% Répar,,on mensuelle Ariège 3% Hautes- Pyrénées 1% Aveyron 19% Lot 8% Haute- Garonne 12% Gers 2% Territoire Janvier 2014 nb mails 09 Ariège 232 2% 12 Aveyron % 31 Haute- Garonne % 32 Gers 187 2% 46 Lot 766 8% 65 Hautes- Pyrénées 119 1% 81 Tarn % 82 Tarn et Garonne 518 6% Midi- Pyrénées 9343

23 Messagerie Sécurisée de Santé régionale Indicateurs de janvier 2013 à févier 2014

24 Messagerie Sécurisée de Santé régionale Accompagnement Projet en ES Ou/ls et supports Ou,ls et supports pour la mise en œuvre du projet de messagerie sécurisée en structure de santé : Projet Plan Projet pour organiser la mise en place et le suivi (cons,tu,on d équipe, communica,on, étude SI, accompagnement, ) Fiche de suivi du processus de mise en œuvre technique (déroulement des ac,ons et la liste des livrables échangés entre l établissement, le GCS et le Mipih) Présenta,on Messagerie Sécurisée Matrice décisionnelle pour guider le choix technique Op,ons mise en œuvre Juridique Charte d u,lisa,on de l annuaire Informa,on au pa,ent Déclara,on CNIL Communica,on Éléments de langage pour promo,on interne de l usage de la messagerie sécurisée Plaqueae d informa,on/inscrip,on à l aaen,on des PSL Leare type d annonce du lancement du service de messagerie sécurisée aux PSL Formulaire pour enrichissement de l annuaire et recueil du consentement du PSL pour envoi dématérialisé

25 Messagerie Sécurisée de Santé régionale Ac/on de recrutement de médecins libéraux Opéra/on de qualifica/on et de peuplement de l annuaire régional sur la base de 3700 médecins libéraux de Midi- Pyrénées Ø le CHU devrait démarrer l envoi en masse des CRH durant T (dépendant des dernières livraisons de l éditeur du DPI) Ø CHU : Opéra,on de mailing par courrier (communica,on pour la diffusion des CRH via la messagerie sécurisée de santé) Ø GCS : prépara,on du fichier de phoning (complément téléphone, RPPS, dédoublonnage) Ø GCS/Mipih : élabora,on d un ou,l dédié pour le phoning pour une inscrip,on en direct des médecins Ø GCS : opéra,on de phoning (pilotage d un prestataire spécialisé) sur environ 3700 prescripteurs à par,r d un argumentaire fourni par le GCS Informa,on du PSL Si accord, créa,on du compte et valida,on de son compte en direct Toujours en direct, demande de l accord pour ne plus recevoir de courrier papier Engagement du prestataire à effectuer jusqu à 5 appels par fiche contact pour op,miser le taux de contacts qualifiés PAERPA : environ 350 médecins des Hautes- Pyrénées seront contactés dans le cadre de ceae opéra,on

26 Messagerie Sécurisée de Santé régionale Trajectoire vers la Messagerie Na/onale Les atouts de la messagerie régionale: Messagerie en produc,on en région depuis 5 ans. Solu,on simple à u,liser et à déployer auprès des PSL Enjeu Principal : développement des usages d une messagerie sécurisée, industrialisa,on de la solu,on pour une meilleure intégra,on aux SIH Ar/cula/on avec la messagerie na/onale : Échéances : 1ères intégra,ons éditeurs S > Stabilisa,on, généralisa,on et déploiement na,onal à l horizon 2016 Pour les professionnels de santé libéraux : De nombreux usages seront en place grâce à Medimail L interface sera similaire (Webmail) en aaendant l intégra,on dans les logiciels (plus value de la messagerie na,onale) Principal effort pour la transi,on : communica,on et accompagnement Pour les établissements de santé : Pérennisa,on des usages et de l inves,ssement dans le projet régional (analyse des processus, dématérialisa,on circuits papiers, communica,on interne, ) Principal effort pour la transi,on : mise à niveau technique (pour les solu,ons avec passerelles / Intégra,on DPI) et communica,on Effort bien moindre pour les ES u,lisant le Webmail (2/3 des ES)

27 Messagerie Sécurisée de Santé régionale Perspec/ves Déploiement Medimail : développement des usages Le déploiement s est intensifié fin 2013 pour aaeindre une soixantaine de structures, près de messages ont été échangés et environ comptes validés dans l annuaire régional. D autres professionnels de santé libéraux et en établissements vont s engager suite à l aaeinte d une certaine «masse cri,que» d échanges en région. Les travaux au niveau de PAERPA, des Réseaux de Santé, des bassins expérimentateurs et des Maisons et Pôles de Santé permearont de développer et de renforcer les usages entre les structures et l ensemble des PS Libéraux de proximité Messagerie na/onale : Le projet MSS à débuté en S Les spécifica,ons fonc,onnelles et techniques ont été publiées par l ASIP Santé fin 2013 pour les industriels, avec en mars 2014 pour les éditeurs de LGC. Compte tenu des rythmes observés sur des projets similaires (SESAM- Vitale, DMP), il est peu probable qu un nombre suffisant de solu,ons intégrées soient homologuées et surtout déployées en masse par les éditeurs avant 2016

28 Merci pour votre attention Laurent DUGUÉ Chef de Projet Systèmes d Information Partagés de Santé GCS TELESANTE Midi-Pyrénées 10 Chemin du Raisin TOULOUSE T M

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité Le BTS Assurance vous prépare à exercer des responsabilités dans le domaine de la souscrip2on des assurances ou du règlement des sinistres Lieux d exercice

Plus en détail

La dématérialisation des échanges grâce aux messageries sécurisées de santé

La dématérialisation des échanges grâce aux messageries sécurisées de santé La dématérialisation des échanges grâce aux messageries sécurisées de santé HOPITECH - Angers 10 Octobre 2014 Vladimir Vilter ASIP Santé Comment échanger par mail les données de santé des patients facilement

Plus en détail

Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé

Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé Assemblée Générale GCS Télésanté Basse Normandie 26 mars 2014 Anne Bertaud Pole Territoire Dossier Médical Personnel 2 DMP : quelques chiffres (février

Plus en détail

Atelier n 2. Déploiement MSSanté et solutions logicielles pour les professionnels de santé libéraux. 19/06/2015 14h à 15h30 Web-conférence

Atelier n 2. Déploiement MSSanté et solutions logicielles pour les professionnels de santé libéraux. 19/06/2015 14h à 15h30 Web-conférence Atelier n 2 Déploiement MSSanté et solutions logicielles pour les professionnels de santé libéraux 19/06/2015 14h à 15h30 Web-conférence Ordre du jour o Point d actualité de la FEIMA o Retours expériences

Plus en détail

Les Systèmes d informations de santé

Les Systèmes d informations de santé Les Systèmes d informations de santé Programme ETAT DES LIEUX EVOLUTION ET CONTEXTE 1 Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées FOCUS SUR LES SYSTEMES D INFORMATION DE SANTE MESTARI Nordine RSI ONCOMIP DESC

Plus en détail

Stratégie de déploiement

Stratégie de déploiement Messageries Sécurisées de Santé (MSSanté) Mars 2014 Page 1 La présente note vise à éclairer la démarche de mise en place d un système de messageries sécurisées de santé en concertation avec l ensemble

Plus en détail

BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité

BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité BTS SP3S Le BTS SP3S forme les étudiants à des fonc8ons de rela0on et de communica0on, de ges0on de la

Plus en détail

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB RECRUTEMENT D UN CONSULTANT INDIVIDUEL POUR LA REALISATION DE L ETUDE SUR LA PORTABILITE SUR LE MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS EN REPUBLIQUE DU CONGO

Plus en détail

Le secteur de la Mutualité. Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers

Le secteur de la Mutualité. Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers Le secteur de la Mutualité Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers 1 La protec*on sociale Ensemble des moyens mis en œuvre par un pays pour protéger ses

Plus en détail

22ème Conven*on na*onale de l Intercommunalité 14 octobre 2011. Mutualisa*on : déployer les nouveaux ou*ls de la réforme

22ème Conven*on na*onale de l Intercommunalité 14 octobre 2011. Mutualisa*on : déployer les nouveaux ou*ls de la réforme 22ème Conven*on na*onale de l Intercommunalité 14 octobre 2011 Mutualisa*on : déployer les nouveaux ou*ls de la réforme Grand Dole (Pdt : Claude Chalon) Créé en 2008, issu d une fusion, 41 communes, 53

Plus en détail

Soirée d information URPS ML

Soirée d information URPS ML Modifiez le style du titre Soirée d information URPS ML «Accompagnement à l Informatisation des Pôles et Maisons de Santé» 09/10/2014 GCS e-santé Pays de la Loire - document de travail 1 Modifiez le style

Plus en détail

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION 1 Pourquoi nous choisir? Le chef d entreprise, surtout s il est propriétaire, déteste l aventure. Notre Objec>f est de vous accompagner

Plus en détail

Dossier Médical Personnel une réalité partagée en Alsace!

Dossier Médical Personnel une réalité partagée en Alsace! Dossier Médical Personnel une réalité partagée en Alsace! Mardi 14 Février 2012 L accompagnement des professionnels de santé sur le terrain M. Gaston STEINER directeur d Alsace e-santé(gcs) Le DMP, socle

Plus en détail

Évolu>on et maintenance

Évolu>on et maintenance IFT3912 Développement et maintenance de logiciels Évolu>on et maintenance Bruno Dufour Université de Montréal dufour@iro.umontreal.ca Modifica>on des logiciels Les modifica>ons sont inévitables Des nouveaux

Plus en détail

Les méthodes Agiles. Introduc)on aux méthodes Agiles Exemple : Scrum

Les méthodes Agiles. Introduc)on aux méthodes Agiles Exemple : Scrum Les méthodes Agiles Introduc)on aux méthodes Agiles Exemple : Scrum Défini)on de base Les méthodes Agiles sont des procédures de concep)on de logiciel qui se veulent plus pragma)ques que les méthodes tradi)onnelles

Plus en détail

Journées de formation DMP

Journées de formation DMP Journées de formation DMP Le DMP dans l écosystème Chantal Coru, Bureau Etudes, ASIP Santé Mardi 26 juin 2012 Processus de coordination au centre des prises en charge Quelques exemples Maisons de santé

Plus en détail

Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité

Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité 15 mai 2014 Intervenantes: Emmanuelle Paradis, Chef de projet Préven#on et santé au travail CHORUM - CIDES Carole Hazé, Responsable

Plus en détail

une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de

une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de 2 Edito La ques(on des talents va s imposer rapidement dans l agenda

Plus en détail

CATALOGUE 2015 Forma!ons courtes PARCOURS TRADUCTION

CATALOGUE 2015 Forma!ons courtes PARCOURS TRADUCTION CATALOGUE 2015 Forma!ons courtes PARCOURS TRADUCTION - 21, rue d Assas 75270 Paris Cedex 06 Tél. : +33(1) 42 22 33 16 Fax : +33 (1) 45 44 17 67 forma!on.con!nue@isit-paris.fr - www.isit-paris.fr Etablissement

Plus en détail

Séminaire Aristote - 11 avril 2012 Jedeclare.com d'un Portail Déclara:f à une Plate- forme globale de dématérialisa:on au service d'une profession

Séminaire Aristote - 11 avril 2012 Jedeclare.com d'un Portail Déclara:f à une Plate- forme globale de dématérialisa:on au service d'une profession Séminaire Aristote - 11 avril 2012 Jedeclare.com d'un Portail Déclara:f à une Plate- forme globale de dématérialisa:on au service d'une profession Stéphane Gasch Directeur des études informa:ques du CSOEC

Plus en détail

Phase pilote de mise en œuvre du service «Dossier Communicant de Cancérologie» du Dossier Médical Personnel

Phase pilote de mise en œuvre du service «Dossier Communicant de Cancérologie» du Dossier Médical Personnel Phase pilote de mise en œuvre du service «Dossier Communicant de Cancérologie» du Dossier Médical Personnel Cahier des charges Janvier 2011 Mesure 18 : Personnaliser la prise en charge des malades et renforcer

Plus en détail

Workshop HPC - AMIES / CEMRACS h4p://www.ini:a:ve- hpc- pme.org/ Stéphane Requena - GENCI

Workshop HPC - AMIES / CEMRACS h4p://www.ini:a:ve- hpc- pme.org/ Stéphane Requena - GENCI Workshop HPC - AMIES / CEMRACS h4p://www.ini:a:ve- hpc- pme.org/ Stéphane Requena - GENCI Le calcul intensif Un ou&l stratégique pour la compé&&vité q Aux Etats- Unis (1er top500 juin 2012), au Japon (1er

Plus en détail

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie»

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» DOSSIER PAERPA «Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» 1 _ SOMMAIRE Quelques données chiffrées 3 Les initiatives déjà engagées pour améliorer les parcours de

Plus en détail

Point d avancement sur le Déploiement Vladimir Vilter ASIP Santé

Point d avancement sur le Déploiement Vladimir Vilter ASIP Santé Point d avancement sur le Déploiement Vladimir Vilter ASIP Santé RIR Mai 2013 26/06/2014 L espace de confiance MSSanté est ouvert et interopérable RIR 26/06/2014 2 L espace de confiance est ouvert Des

Plus en détail

FICHE ACTION PROJETS SYSTEME D INFORMATION DELEGUES AU RESEAU ESPACE PAR SISRA

FICHE ACTION PROJETS SYSTEME D INFORMATION DELEGUES AU RESEAU ESPACE PAR SISRA FICHE ACTION PROJETS SYSTEME D INFORMATION DELEGUES AU RESEAU ESPACE PAR SISRA Le réseau est membre fondateur du GCS Plate-forme SISRA avec les trois CHU de la région, le CRLCC Léon Bérard et une association

Plus en détail

La e-santé pour communiquer

La e-santé pour communiquer GCS e-santé BRETAGNE Professionnels de la santé, du médico-social, en structure ou en libéral... La e-santé pour communiquer Présentation des services e-santé en Bretagne BIPS², réseau très haut débit

Plus en détail

Speed up your business

Speed up your business Speed up your business 1 Sommaire 1. Un concept innovant de communica3on cross media 2. Les Ou3ls UpMyCom a. Plateforme de Blog b. Plateforme de Quiz - Communica3on externe - Communica3on interne c. Jeux

Plus en détail

Offre Azimut CONTENT MARKETING. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0

Offre Azimut CONTENT MARKETING. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 Offre Azimut CONTENT MARKETING A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 01 Marke3ng de Contenu Ecosytème Editorial Offre & Ou3ls Azimut Content Marke3ng Méthodologie Content management Qui sommes-

Plus en détail

Franck Jolivaldt. Programme Hôpital Numérique Axe 3 «stimuler et structurer l offre de solutions» RELIMS. Novembre 2012

Franck Jolivaldt. Programme Hôpital Numérique Axe 3 «stimuler et structurer l offre de solutions» RELIMS. Novembre 2012 Programme Hôpital Numérique Axe 3 «stimuler et structurer l offre de solutions» RELIMS Novembre 2012 Franck Jolivaldt DGOS / MSIOS Présentation du programme Hôpital numérique La Direction Générale de l

Plus en détail

ASSOCIATION ABBAYE AUX DAMES

ASSOCIATION ABBAYE AUX DAMES Positionnement / Stratégie de communication ASSOCIATION ABBAYE AUX DAMES SYNTHÈSE 9 MARS 2013 LE DIAGNOSTIC Les grandes observations La qualité et le travail, des exigences absolues La qualité de la programma;on

Plus en détail

Service de Messagerie Enseignement et Recherche

Service de Messagerie Enseignement et Recherche Service de Messagerie Enseignement et Recherche ESUP Days Juillet 2013 Didier Benza RENATER Jean-François Guezou RENATER Agenda Présenta)on du service Point d étape et consulta)on Modèle économique Sécurité

Plus en détail

Le contrôle fiscal anno 2013

Le contrôle fiscal anno 2013 Le contrôle fiscal anno 2013 Carlos SIX! Administrateur général de la Fiscalité SPF Finances Ges$on des risques Contrôle fiscal CRM & Tolérance zéro ONDEMENT OBJECTIFS STRATEGIQUES Etude externe 2010 constata$ons

Plus en détail

L impact du programme de relance sur le projet régional 19/05/2009 COPIL AMOA 1

L impact du programme de relance sur le projet régional 19/05/2009 COPIL AMOA 1 L impact du programme de relance sur le projet régional 19/05/2009 COPIL AMOA 1 L Identifiant National Santé (INS) Delphin HENAFF-DARRAUD Point du programme sur l INS Le constat L absence d identifiant

Plus en détail

Bilan d activité du GCS SISCA. 18/12/2008 Ce qui a été fait depuis Décembre 2007.

Bilan d activité du GCS SISCA. 18/12/2008 Ce qui a été fait depuis Décembre 2007. Bilan d activité du GCS SISCA 18/12/2008 Ce qui a été fait depuis Décembre 2007. Mise en place opérationnelle du GCS SISCA - Equipement en mobilier, matériels informatique, téléphonie et réseau informatique.

Plus en détail

La position et la stratégie française Yannick Le Guen, sousdirecteur, Le 03 avril 2014. Direction générale de l offre de soins - DGOS

La position et la stratégie française Yannick Le Guen, sousdirecteur, Le 03 avril 2014. Direction générale de l offre de soins - DGOS La position et la stratégie française Yannick Le Guen, sousdirecteur, DGOS. Le 03 avril 2014 Session Santé Numérique : quelle est la place de la France en Europe? Etat des lieux et comparatifs La position

Plus en détail

Mise à disposition d un outil CRM aux MOAR pour soutenir le déploiement des SIS. Vendredi 13 janvier 2012

Mise à disposition d un outil CRM aux MOAR pour soutenir le déploiement des SIS. Vendredi 13 janvier 2012 Mise à disposition d un outil CRM aux MOAR pour soutenir le déploiement des SIS Vendredi 13 janvier 2012 Objectifs du projet Une aide au déploiement des SIS Une réponse à une nécessité d action immédiate

Plus en détail

Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains»

Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains» Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains» Le volume des données manipulées par les acteurs du tourisme est de plus en plus important. Au delà des données mé6ers qui se complexifient, les données

Plus en détail

Les formations. calipia. novembre 2014 à mai 2015

Les formations. calipia. novembre 2014 à mai 2015 calipia Les formations novembre 2014 à mai 2015 nov. déc. janv. fév. mars avril mai Briefing Calipia (p. 3) FC1501 : Smartphones et Tablettes (p. 5) 15 17 10 FC1502 : Licences Microsoft (p. 7) 29 19 21

Plus en détail

Knowledge Management D. Chauvel, 13 Novembre 2014. Journée Mondiale de la Qualité Université Aix Marseille

Knowledge Management D. Chauvel, 13 Novembre 2014. Journée Mondiale de la Qualité Université Aix Marseille Knowledge Management D. Chauvel, 13 Novembre 2014 Journée Mondiale de la Qualité Université Aix Marseille ISO 9001 2015 7.1.6 GesGon des connaissances L'organisme doit déterminer les connaissances nécessaires

Plus en détail

«UN REIN C EST PAS RIEN»

«UN REIN C EST PAS RIEN» Nom de l en?té déposante : ICOM agence Agence conseil : ICOM Annonceur : La Fédéra7on Na7onale d Aide aux Insuffisants Rénaux Midi- Pyrénées en partenariat avec la Clinique néphrologique Saint- Exupéry

Plus en détail

Messagerie Securisee de Sante. Jeudi 23 Avril 2015

Messagerie Securisee de Sante. Jeudi 23 Avril 2015 Messagerie Securisee de Sante Jeudi 23 Avril 2015 Déploiement de la Messagerie sécurisée de santé en Haute-Normandie Actions régionales Actions ville-hôpital Actions d animation 1 Actions Régionales Déploiement

Plus en détail

La consumérisa2on du marché de l informa2que et Le BYOD

La consumérisa2on du marché de l informa2que et Le BYOD La consumérisa2on du marché de l informa2que et Le BYOD Séminaire ARISTOTE 7 Février 2013 ALTETIA 183 avenue Georges Clémenceau 92024 Nanterre 0155692121 www.alteca.com dominique.mouchet@ alteca.com Plan

Plus en détail

Vision, Stratégie Changement Leadership

Vision, Stratégie Changement Leadership Cabinet de Conseil et de Développement des Hommes et des Organisations Vision, Stratégie Changement Leadership Accompagnement humain des réorganisations Optimisation managériale et relationnelle Cohésion

Plus en détail

e santé santé connectée - cabinet médical innovant Sébas2en Robineaux JMGIF Bichat 30 mai 2015

e santé santé connectée - cabinet médical innovant Sébas2en Robineaux JMGIF Bichat 30 mai 2015 e santé santé connectée - cabinet médical innovant Sébas2en Robineaux JMGIF Bichat 30 mai 2015 les probléma2ques 2 les jeunes médecins: proposi2on la plus vraie? l intervalle moyen entre thèse et installa2on

Plus en détail

H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services.

H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services. Notre Société H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services. Nos Engagements: Nous uliserons nos connaissances, expériences

Plus en détail

Ä Une nouvelle dynamique commerciale sur le Pays Nevers Sud Nivernais

Ä Une nouvelle dynamique commerciale sur le Pays Nevers Sud Nivernais Ä Une nouvelle dynamique commerciale sur le Pays Nevers Sud Nivernais Le Pays Nevers Sud Nivernais Ø Espace de projets Ø Rôle d orienta3on, de coordina3on et de mobilisa3on de moyens financiers Ø Ac3on

Plus en détail

GCS e-santé ARCHIPEL. Présentation du SI régional de télésurveillance. 26/06/2015 Système d'information régional de télésurveillance 1

GCS e-santé ARCHIPEL. Présentation du SI régional de télésurveillance. 26/06/2015 Système d'information régional de télésurveillance 1 GCS e-santé ARCHIPEL Présentation du SI régional de télésurveillance 26/06/2015 Système d'information régional de télésurveillance 1 UNE SOLUTION GLOBALE la santé connectée aux services des patients 26/06/2015

Plus en détail

Coordination Ville Hôpital

Coordination Ville Hôpital Coordination Ville Hôpital Lien entre pharmaciens et utilisation d une banque de données Bassin sanitaire alésien 2 juin 2015 Jean-Pierre CORNUT, Pharmacien d officine, URPS Pharmaciens LR Vincent BOUIX,

Plus en détail

SOLIDARITE ESPRIT D EQUIPE ESPRIT D ENTREPRISE AMBITION L AVENTURE CONTINUE!

SOLIDARITE ESPRIT D EQUIPE ESPRIT D ENTREPRISE AMBITION L AVENTURE CONTINUE! SOLIDARITE L AVENTURE CONTINUE! ESPRIT D EQUIPE La Fédéraon Terre de Talents (F.T.D.T.) a été créée dans l intenon de permere à chacun de révéler ses talents et de s épanouir dans un projet professionnel

Plus en détail

Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13

Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13 Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13 México Angélica Ivonne Cisneros- Luján Lisbonne, 11 septembre 2012 CONTEXTE et DÉSCRIPTION du

Plus en détail

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.fr

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.fr MÉDECIN SAGE-FEMME S CARTE Votre carte professionnellee pour de nouveaux services es en toute confiance. FESSIONNEL ANTÉ MASSEUR- KINÉSITHÉRAPEUTE PÉDICURE-PODOLOGUE SAN S DE SANTÉ PHARMACIEN INFIRMIER(E)

Plus en détail

Plateforme Lorraine de services mutualisés pour l échange et le partage de données médicales 16/02/2009

Plateforme Lorraine de services mutualisés pour l échange et le partage de données médicales 16/02/2009 Plateforme Lorraine de services mutualisés pour l échange et le partage de données médicales 16/02/2009 1 Le GCS Télésanté Lorraine La télésanté en lorraine Groupement de Coopération Sanitaire créé en

Plus en détail

Design & conception de site web optimisé SEO. augmentez la conversion sur vos sites

Design & conception de site web optimisé SEO. augmentez la conversion sur vos sites Design & conception de site web optimisé SEO augmentez la conversion sur vos sites Consultant web indépendant, mon approche en conception de site internet est centrée utilisateurs, prend en compte vos

Plus en détail

Améliorez et industrialisez vos feedback produit

Améliorez et industrialisez vos feedback produit Améliorez et industrialisez vos feedback produit Jean- Philippe Gillibert, architecte logiciel et coach agile chez Introduc)on Retour d expérience sur un projet à la SNCF Méthode originale de traitement

Plus en détail

Déploiement du DMP. Journée nationale des Industriels 23 novembre 2010

Déploiement du DMP. Journée nationale des Industriels 23 novembre 2010 Déploiement du DMP Journée nationale des Industriels 23 novembre 2010 Le DMP Un grand projet de société Un dossier structurant pour l ensemble du système de santé qui a vocation à remplacer les dossiers

Plus en détail

L Europe s engage en Mar/nique auprès des Entreprises

L Europe s engage en Mar/nique auprès des Entreprises L Europe s engage en Mar/nique auprès des Entreprises Les Programmes européens 2014-2020 Le contenu des programmes Les axes d interven-on Les chiffres Les nouveautés La méthode de sélec-on Les mesures Une

Plus en détail

Services complémentaires en Outaouais

Services complémentaires en Outaouais Services complémentaires en Outaouais La réalisa4on et le succès d un main4en à domicile d une personne âgée en perte d autonomie est un travail d équipe. Les acteurs de ce=e équipe sont d abord la personne

Plus en détail

Le DMP en Bretagne. Assemblée générale ANIORH. Vendredi 7 Décembre 2012

Le DMP en Bretagne. Assemblée générale ANIORH. Vendredi 7 Décembre 2012 Le DMP en Bretagne Assemblée générale ANIORH Vendredi Ordre du Jour 1- Présentation du DMP 2- Déploiement du DMP en Bretagne 3- Présentation de la démarche en établissement 4- Présentation de la démarche

Plus en détail

Armel Cusin- Gogat 06 46 53 49 17 acg@terreetciel- conseil.fr

Armel Cusin- Gogat 06 46 53 49 17 acg@terreetciel- conseil.fr Armel Cusin- Gogat 06 46 53 49 17 acg@terreetciel- conseil.fr Terre & Ciel 2012 Terre & Ciel - SARL au capital social de 5000 - RCS Nantes 478 048 838 p. 1 3 impasse des Tourmalines 44300 Nantes Siège

Plus en détail

La mise en place du PACS 1 Midi-Pyrénées s inscrit

La mise en place du PACS 1 Midi-Pyrénées s inscrit Pr Louis Lareng ADMINISTRATEUR Dr Monique Savoldelli DIRECTEUR SIH Karine Seymour CHEF DE PROJET 35 GROUPEMENT DE COOPÉRATION SANITAIRE TÉLÉSANTÉ MIDI-PYRÉNÉES, TOULOUSE Mise en place d un PACS mutualisé

Plus en détail

DMP. Le dispositif d accompagnement

DMP. Le dispositif d accompagnement DMP Le dispositif d accompagnement Enjeux de l information et de la formation Informer le plus grand nombre sur le projet DMP Soutenir le déploiement du DMP Permettre l appropriation de l outil DMP par

Plus en détail

Connectathon 2010 Développer la télésanté gràce à IHE Pourquoi faire converger les projets Karima Bourquard Directeur Interoperabilité IHE-Europe IN-SYSTEM Bordeaux 12-16 April 2010 Connectathon 2010 Développer

Plus en détail

Les Dossiers Médicaux Partagés en Franche-Comté :

Les Dossiers Médicaux Partagés en Franche-Comté : Les Dossiers Médicaux Partagés en Franche-Comté : Retour d'expérience du GCS EMOSIT-FC GCS EMOSIST-fc 10, avenue Clemenceau 25000 Besançon PLAN DE LA PRESENTATION 1 La Franche-Comté & EMOSIST-FC 2 Organiser

Plus en détail

Les technologies de l information, support de la réorganisation territoriale

Les technologies de l information, support de la réorganisation territoriale Les technologies de l information, support de la réorganisation territoriale Pierre Simon Président de l Association Nationale de Télémédecine (ANTEL) De quoi parlons-nous? Le cadre de la santénumérique

Plus en détail

Le don d organes après arrêt des thérapeu2ques Maastricht 3 Une réalité?...

Le don d organes après arrêt des thérapeu2ques Maastricht 3 Une réalité?... Le don d organes après arrêt des thérapeu2ques Maastricht 3 Une réalité?... François MOUREY Corinne ANTOINE et le COPIL Maastricht 3 Agence de la biomédecine Les jeudis de l urgence: Marseille 9 janvier

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et Solidaire DES VALEURS CHARGÉES D HISTOIRE Les premières organisa.ons de l économie sociale sont en effet nées au XIX ème siècle, en réponse à la brutalité de la révolu.on industrielle.

Plus en détail

Journées Grandes Marques 2014

Journées Grandes Marques 2014 Journées Grandes Marques 2014 I - STRATÉGIE & OBJECTIFS THINK BIG, START SMALL, MOVE FAST : COMMENT OPTIMISER L'AGILITÉ ET LA PERFORMANCE DE VOS CAMPAGNES GRÂCE AU TAG MANAGEMENT? > Quels sont les retours

Plus en détail

Qui sommes nous? Partie 1

Qui sommes nous? Partie 1 Qui sommes nous? Partie 1 A propos 10 collaborateurs Une exper)se à 360 Agence cer)fiée Google Partners Mul)lingues Présenta)on: Global Riviera est une agence webmarke/ng basée en région PACA. Fondée par

Plus en détail

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale :

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Projet de santé Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Adresse du siège social : Téléphone : Mail : Version : Etablie en date

Plus en détail

Journées Grandes Marques 2014

Journées Grandes Marques 2014 Journées Grandes Marques 2014 IV - CIBLAGE & OMNICANAL TOUCHER SON COEUR DE CIBLE PLUS EFFICACEMENT AVEC L EMAILING COMPORTEMENTAL Hier, le cœur de cible d un annonceur était défini par des critères socio-démographiques.

Plus en détail

SI des établissements Impact des référentiels d interopérabilité et de sécurité de l ASIP Santé

SI des établissements Impact des référentiels d interopérabilité et de sécurité de l ASIP Santé SI des établissements Impact des référentiels d interopérabilité et de sécurité de l ASIP Santé Jean-François Parguet Directeur pôle Référentiels Architecture & Sécurité de l ASIP Santé Sommaire Dématérialisation

Plus en détail

Projet ROC Réunion de lancement des groupes de travail Présentation du projet aux établissements de santé

Projet ROC Réunion de lancement des groupes de travail Présentation du projet aux établissements de santé Programme SIMPHONIE Projet ROC Réunion de lancement des groupes de travail Présentation du projet aux établissements de santé Lundi 2 Février 2015 Version 0 Sommaire A. Contexte, objectif, enjeux B. Déclinaison

Plus en détail

14 Octobre 2008 TICPME2010 Sage et TICPME2010

14 Octobre 2008 TICPME2010 Sage et TICPME2010 Sage et TICPME2010 Une forte implica:on dans certains projets TICPME de par un posi:onnement dédié aux PME Base installée en France de 500 000 entreprises), 5 000 d'appels clients traités par jour Des

Plus en détail

FORMATION GOOGLE ANALYTICS

FORMATION GOOGLE ANALYTICS FORMATION GOOGLE ANALYTICS L OBJECTIF DE LA FORMATION : Paramétrer par rapport à ses objec0fs, lire les performances de son site, gérer et op0miser ses sources de trafic Comprendre les fondamentaux de

Plus en détail

Modalités de coopérations sur le bassin de Valence

Modalités de coopérations sur le bassin de Valence Modalités de coopérations sur le bassin de Valence Séminaire FHF-RA - 24 septembre 2015 - Jean-Pierre BERNARD, Directeur du Centre Hospitalier de Valence - Denis GOSSE, Directeur du Centre Hospitalier

Plus en détail

Dossier communicant de cancérologie (DCC) et dossier médical personnel (DMP)

Dossier communicant de cancérologie (DCC) et dossier médical personnel (DMP) Dossier communicant de cancérologie (DCC) et dossier médical personnel (DMP) Cadre national Octobre 2010 Mesure 18 : Personnaliser la prise en charge des malades et renforcer le rôle du médecin traitant

Plus en détail

FORMATION SUPPORT MOAR. Mardi 26 juin 2012

FORMATION SUPPORT MOAR. Mardi 26 juin 2012 FORMATION SUPPORT MOAR Mardi 26 juin 2012 1. Présentation du Pôle Relation avec les Usagers 2. Présentation du support DMP 3. Présentation du support CPS 4. Présentation du module CRM 2 Présentation du

Plus en détail

Découvrir Drupal. Les meilleurs thèmes et modules Drupal (présenta5on démo)

Découvrir Drupal. Les meilleurs thèmes et modules Drupal (présenta5on démo) Découvrir Drupal Les meilleurs thèmes et modules Drupal (présenta5on démo) Tour d horizon des principales fonc5onnalités de Drupal au travers de la présenta5on de quelques- uns de ses principaux modules

Plus en détail

DOCUMENTATION KAPTravel Module de gestion des appels de disponibilité

DOCUMENTATION KAPTravel Module de gestion des appels de disponibilité DOCUMENTATION KAPTravel Module de gestion des appels de disponibilité 01/06/15 KAPT Tous Droits Réservés 2 PRÉSENTATION Ce+e présenta3on va vous perme+re de prendre en main la plateforme de ges3on KAPTravel

Plus en détail

Sites Internet : les. tendances. Jeudi 30 janvier 2014 Bordeaux L AGENCE CONNECTÉE À L ENTREPRISE

Sites Internet : les. tendances. Jeudi 30 janvier 2014 Bordeaux L AGENCE CONNECTÉE À L ENTREPRISE Sites Internet : les tendances pour 2014 Jeudi 30 janvier 2014 Bordeaux L AGENCE CONNECTÉE À L ENTREPRISE Inaa$v, une agence de communica$on avec des spécificités CONSEiL EN COMMUNICATION FoRmatiOns WEBMARKETING

Plus en détail

Madame Laureen WELSCHBILLIG Chef de projet Système d Information de Santé ARS IDF

Madame Laureen WELSCHBILLIG Chef de projet Système d Information de Santé ARS IDF Madame Laureen WELSCHBILLIG Chef de projet Système d Information de Santé ARS IDF Système d information MAIA et stratégie régionale Journée MAIA Paris 11 mai 2015 Hôtel de Ville de Paris Systèmes d Information

Plus en détail

La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique

La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique + La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique 15 ème Conférence des Fédérations Hospitalières des Antilles et de la Guyane Y. MARIE-SAINTE Directeur 28/04/2011 V1.0 + #

Plus en détail

Atelier de Prospective n 7. Jusqu où le dossier informatisé peut il favoriser la coordination des acteurs de santé?

Atelier de Prospective n 7. Jusqu où le dossier informatisé peut il favoriser la coordination des acteurs de santé? Atelier de Prospective n 7 Jusqu où le dossier informatisé peut il favoriser la coordination des acteurs de santé? Aujourd hui et demain Aujourd hui : Déploiement : Les DPI sont en cours de généralisation

Plus en détail

Catalogue de FORMATIONS 2015

Catalogue de FORMATIONS 2015 Catalogue de FORMATIONS 2015 Qui sommes nous? î SmartView est un cabinet de conseil et de forma1on, basé à Montpellier et Paris, qui accompagne ses clients professionnels, grands comptes ou PME innovantes,

Plus en détail

L ou%l téléphone dans votre stratégie de marke%ng direct

L ou%l téléphone dans votre stratégie de marke%ng direct L ou%l téléphone dans votre stratégie de marke%ng direct «Allo, vous n avez pas de stratégie téléphone?» Alain Pierre La Chaîne de l Espoir Pascal Fréneaux ADM VALUE Présenta%on de La Chaîne de l Espoir

Plus en détail

INTRASTAT 2015. No ce explica ve Merkbla

INTRASTAT 2015. No ce explica ve Merkbla INTRASTAT 2015 Noce explicave Merkbla Rédacon en chef Alain Hoffmann Rédacon, coordinaon et concepon graphique Luc Kohnen STATEC Instut naonal de la stasque et des études économiques Centre Administraf

Plus en détail

L un des objectifs du GCS SIS Martinique est de répondre

L un des objectifs du GCS SIS Martinique est de répondre La Newsletter de la e-santé en Martinique ÉDITION N 5 Nov. 2013 La e-santé, hier, aujourd hui et demain. Edito L un des objectifs du GCS SIS Martinique est de répondre aux besoins d échanges et de partage

Plus en détail

L exper>se sur financements européens et autres : quelles opportunités pour les consultants et les universitaires?

L exper>se sur financements européens et autres : quelles opportunités pour les consultants et les universitaires? L exper>se sur financements européens et autres : quelles opportunités pour les consultants et les universitaires? Cyril Bouyeure, www.idefie.org Château Kiener, 24 rue de Verdun, Colmar le 8 juillet 2015

Plus en détail

Rapport d activité 2014. Harmoniser Accompagner Coordonner

Rapport d activité 2014. Harmoniser Accompagner Coordonner Rapport d activité 2014 Harmoniser Accompagner Coordonner SOMMAIRE La Fédération en un regard 2 Les éléments marquants de 2014 3 Le projet fédératif 4 Structuration de Résomip 5 Les orientations 6 Accompagnement

Plus en détail

MIXITE & EGALITE : Sources de performance

MIXITE & EGALITE : Sources de performance MIXITE & EGALITE : Sources de performance La MIXITE ET EGALITE : source de performance.au cœur du territoire d excellence VENDREDI 19 JUIN 2015 NORDEV La Réunion, territoire d excellence de l égalité professionnelle

Plus en détail

Regarder autrement pour mobiliser son potentiel managérial

Regarder autrement pour mobiliser son potentiel managérial Regarder autrement pour mobiliser son potentiel managérial Sommaire >>>> Notre vocation >> p.3 >>>> Notre projet pédagogique >> p.6 >>>> Notre offre produits >> p.11 >>>> L équipe et ses références >>

Plus en détail

Poli%que ins%tu%onnelle: le numérique au service de la forma%on à l Université Laval CFQCU Paris, 26 mai 2015

Poli%que ins%tu%onnelle: le numérique au service de la forma%on à l Université Laval CFQCU Paris, 26 mai 2015 Poli%que ins%tu%onnelle: le numérique au service de la forma%on à l Université Laval CFQCU Paris, 26 mai 2015 Nicole.Lacasse@vre.ulaval.ca Vice- rectrice associée aux études et aux ac%vités interna%onales

Plus en détail

GROUPE REGIONAL D IDENTITOVIGILANCE

GROUPE REGIONAL D IDENTITOVIGILANCE GROUPE REGIONAL D IDENTITOVIGILANCE Présentation du groupe de travail et des travaux envisagés Organisation du groupe Pilotage global : GCS e-santé PACA Pour chaque thème de travail 1 niveau : le groupe

Plus en détail

Les 10 étapes clés pour trouver des clients par internet

Les 10 étapes clés pour trouver des clients par internet Les 10 étapes clés pour trouver des clients par internet Guide pour les entreprises de Home Staging 1 L auteur : Adrian Measures Adrian Measures est responsable du marke@ng sur internet et fondateur de

Plus en détail

DONNEES DE LA RECHERCHE. F.André DIRBUIST 2014

DONNEES DE LA RECHERCHE. F.André DIRBUIST 2014 1 0 DONNEES DE LA RECHERCHE Evolu9ons des pra9ques de recherche Science numérique La science n échappe pas aux transforma9ons de la société : technologies, instantanéité de la communica9on, automa9sa9on,

Plus en détail

La télémédecine en action : 25 projets passés à la loupe. Un éclairage pour un déploiement national

La télémédecine en action : 25 projets passés à la loupe. Un éclairage pour un déploiement national La télémédecine en action : 25 projets passés à la loupe Un éclairage pour un déploiement national Journée Télémédecine ASIP Santé 3 mai 2012 Pascale MARTIN - ANAP Agence Nationale d Appui à la Performance

Plus en détail

Jérémie Grodziski. Architecte Logiciel. Présenta2on Domaines et Compétences Contact Références Modes d interven2ons Exper2se Technologique

Jérémie Grodziski. Architecte Logiciel. Présenta2on Domaines et Compétences Contact Références Modes d interven2ons Exper2se Technologique Jérémie Grodziski Architecte Logiciel Présenta2on Domaines et Compétences Contact Références Modes d interven2ons Exper2se Technologique Janvier 2015, page 1 sur 16 Présentation Jérémie Grodziski possède

Plus en détail

PETIT DEJEUNER MLA Planifica4on industrielle et commerciale : Réalité centrale // Objec4fs terrain

PETIT DEJEUNER MLA Planifica4on industrielle et commerciale : Réalité centrale // Objec4fs terrain Jean- Claude CARDONNEL, Directeur Administra4f et Financier UNITED BISCUITS Northern Europe Bruno PELOIN Directeur Supply Chain NUTRICIA France groupe DANONE François- Régis de LANDES Directeur Organisa4on

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE 1- Objet 1.1 Les présentes condi

Plus en détail