Master MPS LE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ DANS LES SERVICES N 2 MURIEL JOUGLEUX 2014/2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Master MPS LE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ DANS LES SERVICES N 2 MURIEL JOUGLEUX 2014/2015"

Transcription

1 Master MPS 1 LE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ DANS LES SERVICES N 2 MURIEL JOUGLEUX 2014/2015

2 Construire une politique qualité dans les services Les différentes définitions de la qualité Une approche globale de la qualité des services Le modèle de Berry, Parasuraman et Zeithaml L approche CYQ ou Cycle de la Qualité Les principes généraux des démarches qualité Les spécificités de la qualité dans les activités de service 2

3 Une approche globale de la qualité dans les services : le modèle de Berry, Parasuraman, Zeithaml 3 Delivering quality service : balancing customer perceptions and expectations, New-York, The Free Press, 1990 The service quality gap attendu perçu Qualité perçue du service

4 Qualité perçue / satisfaction Les deux concepts sont très proches et souvent utilisés indifféremment dans la pratique Le jugement de qualité est cognitif / la satisfaction est cognitive et affective Le jugement de qualité ne nécessite pas nécessairement une expérience de consommation du service / la satisfaction oui La satisfaction décrit l état psychologique d un individu /la qualité perçue concerne le produit 4

5 Une approche globale : le modèle de Berry, Parasuraman, Zeithaml 5 Bouche à oreille Besoins Personnels Expériences antérieures Communication externe attendu perçu Qualité perçue du service

6 UNE APPROCHE GLOBALE DE LA QUALITÉ : LE MODÈLE DE BERRY, PARASURAMAN ET ZEITHAML 6 Bouche à oreille Besoins Personnels Expériences antérieures Communication externe Dimensions de la qualité du service Domaines de la qualité du service attendu perçu Qualité perçue du service

7 Les dimensions génériques utilisées par les clients pour évaluer la qualité du service 7

8 Les domaines d évaluation de la qualité du service 8 Gröonroos C. management and marketing, a customer relationship management approach, Wiley, Chichester, 2000 Qualité technique : résultat fourni au client Qualité fonctionnelle : processus de production du service Exemples? R.T. Rust and R.L. Oliver Quality : new directions in theory and practice,ed Thousand Oaks, Sage Publications, 1994 Qualité du résultat Qualité du processus de production Qualité de l environnement du service, interne et externe Exemples?

9 Les domaines d évaluation de la qualité du service 9 Brady M., Cronin J. (2001), «Some new thoughts on conceptualizing perceived service quality : a hierarchical approach»,journal of marketing, 65, 3, la qualité de l interaction : attitude, comportements et expertise du personnel en contact la qualité de l environnement : ambiance, caractéristiques pratiques et esthétiques des éléments matériels de cet environnement, comportements et caractéristiques des personnes présentes dans cet environnement.

10 Au delà, l expérience client Ce que l on offre au client 10 Economie de service Economie de l expérience Evénement Approche Adaptation Personnalisation Le vendeur Distributeur Metteur en scène L acheteur Client Invité Motivation du client Répondre à un besoin Bâtir son histoire personnelle Défi du prestataire Valeur ajoutée pour le client Réagir aux besoins des clients Être en résonance par rapport à la vie du client Prestation d un service Prestation d un service + valeur ajoutée dans la vie du client Source : Adapté de «The Experience Economy : Work is Theatre & Every Business a Stage» B. J. Pine II and J. H. Gilmore, Harvard Business School Press, 1999

11 Au delà, l expérience client 11 Expérience de service : (ou expérience de consommation de service) elle recouvre tout ce que vit le client dans le cadre de la consommation d un service, toutes ses actions et interactions avec l entreprise ou d autres clients. Elle recouvre des dimensions cognitives, comportementales, affectives ou émotionnelles, perceptuelles et sensorielles, relationnelles et sociales. C est ce que le client, ressent (feel), sent (sense), pense (think), fait (act) et ce qu il met en relation avec luimême (relate, expérience relationnelle). L expérience client dans une activité de service est plus large car elle inclut éventuellement de multiples expériences de service, ainsi que tout ce que le client vit avec la marque en amont ou en aval de ses consommations de service.

12 Le modèles des écarts de Berry, Parasuraman et Zeithaml C L I E N T attendu perçu Qualité perçue Ecart n 1 The knowledge gap P R E S T A T A I R E Ecart n 5 The perception gap Ecart n 3 The delivery gap Ecart n 2 Policy gap offert Spécifications du service Perception des des attentes attentes des clients 12 Ecart N 4 Communication externe

13 Le modèle CYQ : cycle de la qualité, B. Averous UNIVERS DU CLIENT 13 UNIVERS DE L ENTREPRISE Attendu Ecart 2 voulu Ecart 1 Ecart 3 Perçu Ecart 4 offert

14 Conception des services, innovation Engagements, standards de service UNIVERS DU CLIENT UNIVERS DE L ENTREPRISE Ecoute-clients -client bénéficiaire -client payeur.. Attendu Évaluation de la qualité voulu Management, culture service Analyse et maîtrise Ecart 3 des processus Perçu Communication Ecart 4 de l offre de services Relation de service 14 offert

15 Enquêtes de satisfaction UNIVERS DU CLIENT Attendu UNIVERS DE L ENTREPRISE Référentiels de service, Cahier des voulu charges Tableau de bord qualité interne Perçu offert Client mystère 15

1. DÉFINITION DU MARKETING

1. DÉFINITION DU MARKETING 1. DÉFINITION DU MARKETING 1.1 DÉFINITIONS 1.2 PRÉDOMINANCE DU CLIENT 1.3 ÉLARGISSEMENT DU CHAMP D APPLICATION 1.4 SATISFACTION DU CLIENT ET CRM 1 1.1 DÉFINITIONS 1. Marketing 2. Acteurs du marketing 3.

Plus en détail

Mercator 8 e édition, 2006, Cinquième partie - Chapitre 19 : Je me teste sur Le marketing des services

Mercator 8 e édition, 2006, Cinquième partie - Chapitre 19 : Je me teste sur Le marketing des services Mercator 8 e édition, 2006, Cinquième partie - Chapitre 19 : Je me teste sur Le marketing des services Ce chapitre comporte un quiz de 35 questions de difficulté variable, disponible sur le CD-ROM des

Plus en détail

La qualité des services et leurs processus de production

La qualité des services et leurs processus de production La qualité des services et leurs processus de production Savaş BALIN 1, Vincent GIARD 2 1 Lamsade, Université Paris-Dauphine, savas.balin@dauphine.fr 2 Lamsade, Université Paris-Dauphine, vincent.giard@dauphine.fr

Plus en détail

Mis à jour : Décembre 2007. Catherine VOYNNET FOURBOUL. La confiance

Mis à jour : Décembre 2007. Catherine VOYNNET FOURBOUL. La confiance Mis à jour : Catherine VOYNNET FOURBOUL Décembre 2007 La confiance Bibliographie Ouvrages : A. Duluc(2000),Leadership et confiance, édition DUNOD Revue : Lewicki R. J. et Bunker B. B. (1995), Trust in

Plus en détail

La fidélité des clients dans le milieu bancaire. par Carine DUMINIL

La fidélité des clients dans le milieu bancaire. par Carine DUMINIL La fidélité des clients dans le milieu bancaire par Carine DUMINIL Résumé... La banque a longtemps été un organisme financier qui se contentait de créer des produits de plus en plus performants ; elle

Plus en détail

Le Plan national Qualité Tourisme 2003-2010

Le Plan national Qualité Tourisme 2003-2010 UNIVERSITE DE PARIS 1 - PANTHEON SORBONNE INSTITUT DE RECHERCHE ET D'ETUDES SUPERIEURES DU TOURISME Le Plan national Qualité Tourisme 2003-2010 Bilan et proposition d'évolution Mémoire professionnel présenté

Plus en détail

Management Stratégique. Saïd YAMI Maître de Conférences en Sciences de Gestion ERFI/ISEM Université Montpellier 1 Cours de Master 1.

Management Stratégique. Saïd YAMI Maître de Conférences en Sciences de Gestion ERFI/ISEM Université Montpellier 1 Cours de Master 1. Management Stratégique Saïd YAMI Maître de Conférences en Sciences de Gestion ERFI/ISEM Université Montpellier 1 Cours de Master 1 Plan du Module 3 Chap.3- Les modèles fondés sur la structure des marchés

Plus en détail

Customer Relationship Management ou Gestion de la Relation Client = Placer le client au coeur de l entreprise

Customer Relationship Management ou Gestion de la Relation Client = Placer le client au coeur de l entreprise EL MAWASSIR : Une Culture d Orientation Client Customer Relationship Management ou Gestion de la Relation Client = Placer le client au coeur de l entreprise «Augmenter les performances en plaçant les clients

Plus en détail

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle I. Communiquer avec efficacité A. Intégrer les processus d influence sociale 1. La personnalité Les métaprogrammes sont les traits de personnalité qui, gravés

Plus en détail

LES NOUVEAUX PARADIGMES DU MARKETING

LES NOUVEAUX PARADIGMES DU MARKETING Table des matières Master Recherche Management, Logistique et Stratégie Jean-Louis Moulins I. LA DEMARCHE MARKETING : CONTENU ET EVOLUTION 1. Le Protomarketing 2. Le Marketing Vente ou Marketing Commercial

Plus en détail

Achats et parties prenantes

Achats et parties prenantes La perspective de l acheteur L échange transactionnel L émergence de l approche relationnelle Sylvie Mantel-Lacoste 1 Sylvie Mantel-Lacoste 2 La notion d échange, elle a évolué au début des années 80-90

Plus en détail

TOTAL CUSTOMER MANAGEMENT appliqué à la gestion de la relation client. INTERET DE L OUVRAGE CONCEPTS ET IDEES CLES

TOTAL CUSTOMER MANAGEMENT appliqué à la gestion de la relation client. INTERET DE L OUVRAGE CONCEPTS ET IDEES CLES TOTAL CUSTOMER MANAGEMENT appliqué à la gestion de la relation. Auteur : Paul OHANA De formation pluridisciplinaire, diplômé de l International Marketing Institute à la Harvard Business School, ingénieur

Plus en détail

MODÈLE DE TRANSFORMATION ORGANISATIONNELLE CONDUISANT À L AUGMENTATION DES VENTES PAR UNE MEILLEURE PRODUCTIVITÉ

MODÈLE DE TRANSFORMATION ORGANISATIONNELLE CONDUISANT À L AUGMENTATION DES VENTES PAR UNE MEILLEURE PRODUCTIVITÉ MODÈLE DE TRANSFORMATION ORGANISATIONNELLE CONDUISANT À L AUGMENTATION DES VENTES PAR UNE MEILLEURE PRODUCTIVITÉ TRANSACTIONNELLE ET EXPÉRIENTIELLE DU PERSONNEL DE PREMIÈRE LIGNE EN RESTAURATION : RÉSULTATS

Plus en détail

Béatrice Grimonpont. Diplômée Skema 1986 & 2014: MDCE

Béatrice Grimonpont. Diplômée Skema 1986 & 2014: MDCE Béatrice Grimonpont Diplômée Skema 1986 & 2014: MDCE Auteur d une thèse sur «l impact des nouveaux comportements Clients sur les Organisations dans le contexte multicanal» (mars 2014) Réalisée avec Isabelle

Plus en détail

LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT

LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT DEFINITION DE LA LOGISTIQUE La logistique est une fonction «dont la finalité est la satisfaction des besoins exprimés ou latents, aux meilleures conditions économiques pour l'entreprise

Plus en détail

Luxe et Internet: Danger ou opportunité. Gérer la cohérence des marques de luxe sur Internet PAROLES D EXPERT. devrait peser 4,7 % du

Luxe et Internet: Danger ou opportunité. Gérer la cohérence des marques de luxe sur Internet PAROLES D EXPERT. devrait peser 4,7 % du PAROLES D EXPERT Luxe et Internet: N 2 0 1 2-1 3 PHOTO Danger ou opportunité Depuis des années, devrait peser 4,7 % du Les évolutions liées à Inter- Nathalie Veg-Sala les marques de luxe sont présentes

Plus en détail

CONTEXTE CONSTATS/D MISE EN ÉFIS. 1. Marketing et établissements Mise en

CONTEXTE CONSTATS/D MISE EN ÉFIS. 1. Marketing et établissements Mise en Marketing et formation continue UN MARKETING RELATIONNEL SUZANNE PELLETIER, JOURNÉES D ÉTUDE DE L ACDEAULF, RIMOUSKI (5 JUIN 2014) MISE EN CONTEXTE CONSTATS/D ÉFIS 1. Marketing et établissements Mise en

Plus en détail

Cairnalys est une société spécialisée dans le développement de la connaissance client et l analyse des campagnes d Emailing.

Cairnalys est une société spécialisée dans le développement de la connaissance client et l analyse des campagnes d Emailing. Mille lecteurs, Mille besoins différents 1- Société Qui sommes-nous? Cairnalys est une société spécialisée dans le développement de la connaissance client et l analyse des campagnes d Emailing. Notre méthode

Plus en détail

MARKETING BANCAIRE: COMMENT MAXIMISER LE SHARE-OF-WALLET? ANALYSE DYADIQUE DES DÉTERMINANTS ET DES FREINS

MARKETING BANCAIRE: COMMENT MAXIMISER LE SHARE-OF-WALLET? ANALYSE DYADIQUE DES DÉTERMINANTS ET DES FREINS MARKETING BANCAIRE: COMMENT MAXIMISER LE SHARE-OF-WALLET? ANALYSE DYADIQUE DES DÉTERMINANTS ET DES FREINS Soumaya Ben Letaifa et Jean Perrien Février 2006 Le relationnel est vu dans le secteur bancaire

Plus en détail

LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL. Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel

LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL. Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel Sommaire PRESENTATION GENERALE DU MARKETING: Qu est-ce que le Marketing? Introduction et définition

Plus en détail

Impact de la marque de service et des associations à la marque sur le processus de tangibilisation des services : proposition de recherche

Impact de la marque de service et des associations à la marque sur le processus de tangibilisation des services : proposition de recherche Impact de la marque de service et des associations à la marque sur le processus de tangibilisation des services : proposition de recherche Christophe Sempels Université catholique de Louvain Institut d

Plus en détail

L expérience-employé et l expérience-client : Un tandem indissociable au service de la performance organisationnelle

L expérience-employé et l expérience-client : Un tandem indissociable au service de la performance organisationnelle L expérience-employé et l expérience-client : Un tandem indissociable au service de la performance organisationnelle présenté par Louise Bourget, CRHA et Sylvie Bédard, MBA Notre parcours Des clients et

Plus en détail

Paris Jan 16-17th 2009-8th International Marketing Trends Congress 2009 1

Paris Jan 16-17th 2009-8th International Marketing Trends Congress 2009 1 Qualité de service et satisfaction du client dans un contexte de distribution de services multi canal : une étude exploratoire dans le secteur bancaire SECK Anne Marianne ATER, Laboratoire GREFI- CERGAM

Plus en détail

4th International Congress Marketing Trends. Annabel SALERNO

4th International Congress Marketing Trends. Annabel SALERNO 4th International Congress Marketing Trends Annabel SALERNO Maître de Conférences. IAE, Université de Lille I 104, avenue du Peuple Belge, 59043 Lille Cedex France E-mail : ansalerno@aol.com Le rôle de

Plus en détail

EEAI 2015 INTRODUCTION 1

EEAI 2015 INTRODUCTION 1 EEAI 2015 INTRODUCTION 1 EEAI 2015 INTRODUCTION 2 EEAI 2015 INTRODUCTION 3 EEAI 2015 INTRODUCTION 4 EEAI 2015 INTRODUCTION 5 Chaque bâtiment sert sa fonction de façon unique. EEAI 2015 INTRODUCTION 6 Les

Plus en détail

01 La mercatique au cœur

01 La mercatique au cœur 4380_ Page 7 Mardi, 10. juillet 2007 9:42 09 01 La mercatique au cœur de l entreprise CONCORDANCE AVEC LE RÉFÉRENTIEL S 41 - La mercatique, une démarche centrée sur le client Connaissances Limites de connaissances

Plus en détail

EXPERIENCED BY SQLI GROUP 2011

EXPERIENCED BY SQLI GROUP 2011 EXPERIENCED BY SOMMAIRE COMMENT GÉRER UN PROJET DE MISE EN PLACE D UN SITE E-COMMERCE BÂTIR UNE STRATÉGIE E-COMMERCE Méthodologie de gestion de projet E-commerce objectifs E-commerce : benchmark, stratégies

Plus en détail

+ DISCOVER " BENCHMARK DU SECTEUR, DE LA CONCURRENCE, + PLAN MÉTHODOLOGIE " STRATÉGIE COMMERCIALE, STRATÉGIE DE MARQUE, MARKETING,

+ DISCOVER  BENCHMARK DU SECTEUR, DE LA CONCURRENCE, + PLAN MÉTHODOLOGIE  STRATÉGIE COMMERCIALE, STRATÉGIE DE MARQUE, MARKETING, + " BENCHMARK DU SECTEUR, DE LA CONCURRENCE, " STRATÉGIE COMMERCIALE, STRATÉGIE DE MARQUE, MARKETING, " STRATÉGIE MULTI-CANAL, " BUSINESS PLAN, + PLAN " EXPRESSION DE BESOIN / CAHIER DES CHARGES " PLAN

Plus en détail

location et services : vente directe via des agences en propre ; produits de collectivités : vente directe, revendeurs, télévente et vente en ligne.

location et services : vente directe via des agences en propre ; produits de collectivités : vente directe, revendeurs, télévente et vente en ligne. Chapitre 6 LA FONCTION COMMERCIALE 6.1 Organisation commerciale et distribution Une adaptation constante des modes de distribution et de l organisation commerciale aux produits, aux services et aux clients

Plus en détail

La relation DSI Utilisateur dans un contexte d infogérance

La relation DSI Utilisateur dans un contexte d infogérance La relation DSI Utilisateur dans un contexte d infogérance Michel Ducroizet 2004 Hewlett-Packard Development Company, L.P. The information contained herein is subject to change without notice La relation

Plus en détail

Nombre de subordonné: None Level : 2 Reporte à : Customer Support Manager

Nombre de subordonné: None Level : 2 Reporte à : Customer Support Manager JOB PROFILE - Titre du poste: ISP/DATA Support Engineer Lieu de travail: Conakry Position Code: Nombre de subordonné: None Level : 2 Reporte à : Customer Support Manager Mission: Contexte: Traiter toutes

Plus en détail

Segments de produits dans le marché des eaux embouteillées. Plan de la séance «La segmentation, le ciblage, le positionnement»

Segments de produits dans le marché des eaux embouteillées. Plan de la séance «La segmentation, le ciblage, le positionnement» Plan de la séance «La segmentation, le ciblage, le positionnement» La segmentation, le ciblage, le positionnement 1. La segmentation 2. Le ciblage 3. Le positionnement Un processus séquentiel Plan de la

Plus en détail

is built today Mot du Président

is built today Mot du Président Mot du Président En quelques années, CIEMS a relevé de nombreux défis, il est devenu aujourd'hui un acteur de référence en Intelligence Economique et Management Stratégique. f t re f t re is built today

Plus en détail

nouveaux défis de la fonction études

nouveaux défis de la fonction études Les nouveaux défis de la fonction études Merci aux 165 répondants Étranger, implanté en France Nombre de salariés (en ) 26 15 8 13 39 51 19 Nationalité entreprise / groupe (en ) 30 < 500 500 < > 999 Secteurs

Plus en détail

Appel à projets Qualité de vie qualité des soins 2016

Appel à projets Qualité de vie qualité des soins 2016 Appel à projets Qualité de vie qualité des soins 2016 Date unique de clôture : 14 septembre 2015 Procédure de demande de financement Cet appel à projets est ouvert aux centres hospitaliers du secteur public,

Plus en détail

Le Spam sonne-t-il le glas du marketing relationnel?

Le Spam sonne-t-il le glas du marketing relationnel? Le Spam sonne-t-il le glas du marketing relationnel? «Emailing,done right can be a solution to direct marketing. Done wrong, it can be ruinous!» Rick Bruner,IMT Strategy 1 From B2C Email Marketing In Europe:

Plus en détail

Le SAV 2.0. Atelier Adetem. 19 mars 2014. Emmanuel MIGNOT. www.teletech-int.com

Le SAV 2.0. Atelier Adetem. 19 mars 2014. Emmanuel MIGNOT. www.teletech-int.com Le SAV 2.0 Atelier Adetem 19 mars 2014 Emmanuel MIGNOT 1. Adopter un point de vue global sur la rentabilité du support client et non plus focalisé sur la réduction des coûts de ce service. 2. Quelques

Plus en détail

L expérience du client dans un contexte de distribution multi canal de services : sur quoi se fonde la satisfaction globale du client?

L expérience du client dans un contexte de distribution multi canal de services : sur quoi se fonde la satisfaction globale du client? Session 5-67 L expérience du client dans un contexte de distribution multi canal de services : sur quoi se fonde la satisfaction globale du client? Anne Marianne SECK ATER Laboratoire GREFI CERGAM Université

Plus en détail

Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE

Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE I. La démarche mercatique globale A. Définition Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE La mercatique est l ensemble des techniques et actions ayant pour objet de prévoir, constater, stimuler, susciter ou renouveler

Plus en détail

Cartographie et référentiel des métiers

Cartographie et référentiel des métiers Cartographie et référentiel des métiers Branche professionnelle du commerce Familles Les 21 fiches métiers par professionnelle... p.03... p.11... p.21... p.37... p.41... p.49... p.59... p.67... p.71 -

Plus en détail

Famille de métiers. achats. // Acheteur international. // Agent acheteur (market representative)

Famille de métiers. achats. // Acheteur international. // Agent acheteur (market representative) achats Famille de métiers achats // Acheteur international L acheteur a pour mission de sélectionner la meilleure offre de produits sur un marché donné selon la stratégie marketing et commerciale de l

Plus en détail

Concepteur WEB Option - Web Marketing 1200 Heures

Concepteur WEB Option - Web Marketing 1200 Heures Cette formation propose aux étudiants la connaissance et la maîtrise du marketing du web et des outils et techniques sur Internet. Elle sensibilise aux règles à respecter pour fidéliser et promouvoir les

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

Institut Informatique de gestion. Communication en situation de crise

Institut Informatique de gestion. Communication en situation de crise Institut Informatique de gestion Communication en situation de crise 1 Contexte Je ne suis pas un professionnel de la communication Méthode empirique, basée sur l(es) expérience(s) Je suis actif dans un

Plus en détail

La relation client constitue un axe progrès stratégique pour toutes les entreprises.

La relation client constitue un axe progrès stratégique pour toutes les entreprises. Relation client PME PMI attention danger! Résumé La relation client constitue un axe progrès stratégique pour toutes les entreprises. Nous essaierons de montrer, dans cet article, que la relation client

Plus en détail

On doit répondre en deux mois pour un financement d un espace virtuel de travail collaboratif. Les personnes intéressées par cet appel d offre sont

On doit répondre en deux mois pour un financement d un espace virtuel de travail collaboratif. Les personnes intéressées par cet appel d offre sont On doit répondre en deux mois pour un financement d un espace virtuel de travail collaboratif. Les personnes intéressées par cet appel d offre sont nombreuses : service production, R&D, service approvisionnement,

Plus en détail

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant :

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant : Chap 3 : La connaissance du client I. Les fondements de la connaissance du client A. D une société de consommation à une société de consommateurs Depuis les années 1980, les mutations sociales ont eu d

Plus en détail

Proposition d un modèle explicatif de la fidélisation des seniors vis-à-vis des services hôteliers : intégration des variables relationnelles

Proposition d un modèle explicatif de la fidélisation des seniors vis-à-vis des services hôteliers : intégration des variables relationnelles Proposition d un modèle explicatif de la fidélisation des seniors vis-à-vis des services hôteliers : intégration des variables relationnelles Najeh DHIAB FEKIH Doctorante à la Faculté des Sciences Economiques

Plus en détail

L efficacité des programmes de fidélisation dans le secteur hôtelier : proposition d un cadre conceptuel

L efficacité des programmes de fidélisation dans le secteur hôtelier : proposition d un cadre conceptuel Business School W O R K I N G P A P E R S E R I E S Working Paper 2014-259 L efficacité des programmes de fidélisation dans le secteur hôtelier : proposition d un cadre conceptuel Lubica Hikkerova Jean-Michel

Plus en détail

Location of the job: Conakry. Number of subordinates: NA Job Level: 1 Reporte à : Customer Support Supervisor

Location of the job: Conakry. Number of subordinates: NA Job Level: 1 Reporte à : Customer Support Supervisor JOB PROFILE - Title of job: CRM/System Support Representative Location of the job: Conakry Job Code: Number of subordinates: NA Job Level: 1 Reporte à : Customer Support Supervisor Mission/ Core purpose

Plus en détail

L ACCUEIL PHYSIQUE ET TELEPHONIQUE

L ACCUEIL PHYSIQUE ET TELEPHONIQUE L ACCUEIL PHYSIQUE ET TELEPHONIQUE 800 HT/jour Prendre conscience de l'importance et des enjeux d'un accueil physique et téléphonique de qualité Maîtriser les techniques de communication pour optimiser

Plus en détail

L ouvrage que vous avez entre les mains n est pas un manuel de vente. Ce que nous vous proposons plutôt est une aventure au pays de l excellence

L ouvrage que vous avez entre les mains n est pas un manuel de vente. Ce que nous vous proposons plutôt est une aventure au pays de l excellence «Vivre c est vendre. Parce que vendre c est vivre intensément. Nous sommes tous des vendeurs, car nous passons notre temps à vendre quelque chose : à nous-mêmes d abord, à nos proches, à nos clients. Vendre

Plus en détail

Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr. Attention

Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr. Attention Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr Attention Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos

Plus en détail

LA SATISFACTION DU CLIENT DANS LA RESTAURATION TRADITIONNELLE DE LUXE : UNE PERSPECTIVE CONSOMMATEUR

LA SATISFACTION DU CLIENT DANS LA RESTAURATION TRADITIONNELLE DE LUXE : UNE PERSPECTIVE CONSOMMATEUR LA SATISFACTION DU CLIENT DANS LA RESTAURATION TRADITIONNELLE DE LUXE : UNE PERSPECTIVE CONSOMMATEUR Moutte Julie Doctorante, allocataire de recherche au GREFI (faculté d Economie Appliquée) et au CEROG

Plus en détail

Les nouveaux métiers de l information-documentation. Quelques repères. Sylvie LAFON 12/12/2013

Les nouveaux métiers de l information-documentation. Quelques repères. Sylvie LAFON 12/12/2013 Soirée ADBS Midi-Pyrénées Les nouveaux métiers de l information-documentation Quelques repères Sylvie LAFON 12/12/2013 Une nouvelle cartographie des métiers 7 composantes pour la fonction «Information»

Plus en détail

Séminaires inter-entreprises

Séminaires inter-entreprises Catalogue Janvier à décembre 2015 2015 AchieveGlobal, prestataire mondial de la formation à la vente, au leadership et au service client. Developing the 21st century workforce TM Séminaires inter-entreprises

Plus en détail

Motiver les équipes commerciales

Motiver les équipes commerciales Motiver les équipes commerciales Nouvelle recherche sur les facteurs de motivation des commerciaux les plus performants. par Colleen O Sullivan & Greg McDonald Developing the 21st century workforce TM

Plus en détail

Le besoin client au cœur du développement de produits. Présenté par Anny St Pierre et T. Hieu Nguyen Novembre 2009

Le besoin client au cœur du développement de produits. Présenté par Anny St Pierre et T. Hieu Nguyen Novembre 2009 Le besoin client au cœur du développement de produits Présenté par Anny St Pierre et T. Hieu Nguyen Novembre 2009 Ce que veulent les clients? Outcome Driven Innovation MD Approche originale développée

Plus en détail

FORMATION 2015 : Qualification aux fonctions de maître de conférences en Sciences de gestion.

FORMATION 2015 : Qualification aux fonctions de maître de conférences en Sciences de gestion. Julien Grobert IAE de Toulouse 2 rue du Doyen Gabriel Marty 31042 Toulouse, cedex 9 Julien.grobert@iae-toulouse.fr Poste actuel Enseignant-Associé IAE de Toulouse CHAMPS DE RECHERCHES - Marketing sensoriel

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DE LA PERFORMANCE COMMERCIALE

DEVELOPPEMENT DE LA PERFORMANCE COMMERCIALE Sept-13 DEVELOPPEMENT DE LA PERFORMANCE COMMERCIALE Audit commercial Développement de réseau SERVICES Développement commercial Formation vente/négociation Formation management opérationnel Formation communication

Plus en détail

PERCEPTION ET PERCEPTION SOCIALE

PERCEPTION ET PERCEPTION SOCIALE GOBERT 1 PERCEPTION ET PERCEPTION SOCIALE 1. Perception et perception sociale Perception = processus par lequel l individu organise et interprète ses impressions sensorielles de façon à donner un sens

Plus en détail

Conseil National des Assurances. Architecture & Urbanisme des Systèmes d Informations.

Conseil National des Assurances. Architecture & Urbanisme des Systèmes d Informations. Conseil National des Assurances Atelier du 21 février 2005 Architecture & Urbanisme des Systèmes d Informations. Guy ALRIC Expert MEDA Organisation et Systèmes d Informations Assurance guy.alric@wanadoo.fr

Plus en détail

Guide du Lecteur 2012-2013. Partager les savoirs pour les enrichir. Share. www.em-lyon.com

Guide du Lecteur 2012-2013. Partager les savoirs pour les enrichir. Share. www.em-lyon.com Bibliothèque EMLYON Business School Guide du Lecteur 2012-2013 Partager les savoirs pour les enrichir Share www.em-lyon.com SITE DE LA BIBLIOTHÈQUE SHARE Identifiez-vous et accédez à l ensemble de sa documentation

Plus en détail

Le FAQ de Syntec Conseil en Relations Publics 2014

Le FAQ de Syntec Conseil en Relations Publics 2014 Le FAQ de Syntec Conseil en Relations Publics 2014 Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les relations avec les publics Ce FAQ a été réalisé à la suite de rencontres entre des professionnels

Plus en détail

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE Le monde de la formation est en plein bouleversement,

Plus en détail

«Changer» De la contemplation des objets à l offre d expériences

«Changer» De la contemplation des objets à l offre d expériences «Changer» De la contemplation des objets à l offre d expériences Entretiens du Centre Jacques Cartier Musée des beaux-arts de Montréal. 7 octobre 2004 Raymond Montpetit Université du Québec à Montréal

Plus en détail

Management de la qualité Audit qualité interne Norme iso 9000 9001 Construction d une démarche qualité par l analyse de processus

Management de la qualité Audit qualité interne Norme iso 9000 9001 Construction d une démarche qualité par l analyse de processus C A T A L O G U E F O R M A T I O N S 2014 Management de la qualité Audit qualité interne Norme iso 9000 9001 Construction d une démarche qualité par l analyse de processus Méthodes prévention AMDEC (Analyse

Plus en détail

DONNANT DONNANT? UNE APPROCHE EXPORATOIRE

DONNANT DONNANT? UNE APPROCHE EXPORATOIRE LA RELATION PERSONNEL EN CONTACT-CLIENT : UNE RELATION DONNANT DONNANT? UNE APPROCHE EXPORATOIRE Comité de lecture visé : Académique Moutte Julie Doctorante Allocataire de recherche au GREFI Université

Plus en détail

PARTIE 1 LA CONNAISSANCE DU MARCHÉ ET DU CYBER CONSOMMATEUR

PARTIE 1 LA CONNAISSANCE DU MARCHÉ ET DU CYBER CONSOMMATEUR AVANT-PROPOS Introduction au e-marketing Section 1 La maturité du commerce en ligne Section 2 Le phénomène web2.0 Section 3 Le plan de l ouvrage PARTIE 1 LA CONNAISSANCE DU MARCHÉ ET DU CYBER CONSOMMATEUR

Plus en détail

FORMATIONS CERTIFIANTES EN PROGRAMMATION NEURO LINGUISTIQUE

FORMATIONS CERTIFIANTES EN PROGRAMMATION NEURO LINGUISTIQUE FORMATIONS CERTIFIANTES EN PROGRAMMATION NEURO LINGUISTIQUE La P.N.L, Programmation Neuro Linguistique est apparue dans les années 70 aux USA. Ses fondateurs John GRINDER et Richard BANDLER ont élaboré

Plus en détail

QoS et QoE : quelles méthodes et quelle corrélation pour évaluer la satisfaction des clients?

QoS et QoE : quelles méthodes et quelle corrélation pour évaluer la satisfaction des clients? QoS et QoE : quelles méthodes et quelle corrélation pour évaluer la satisfaction des clients? Forum FRATEL Conakry 19 et 20 mars 2013 Page 1 Plan de la présentation Définitions de la QoS et de la QoE Les

Plus en détail

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication De nos jours, la force de vente et la communication apparaissent comme des fers de lance de toute entreprise. En effet leur prise en compte engendre des chiffres d affaires notoires. La force de vente

Plus en détail

Maitriser la fonction approvisionnement

Maitriser la fonction approvisionnement Maitriser la fonction approvisionnement Comprendre les techniques de base : éviter les ruptures tout en minimisant le niveau de stocks. Maîtriser la relation quotidienne avec le fournisseur et être efficace

Plus en détail

systèmes d information Objectifs de la séance

systèmes d information Objectifs de la séance Le lien entre stratégie et systèmes d information Wal-mart Marie-Hélène Delmond delmond@hec.fr Objectifs de la séance Comprendre le lien entre stratégie et systèmes d information La structure d un secteur

Plus en détail

Thu Huong NGUYEN Cahier n 316 Mai 2003

Thu Huong NGUYEN Cahier n 316 Mai 2003 Perception du rôle de la technologie de l information : conceptualisation, antécédents et conséquences : - Application au cas de la technologie - de l automatisation de la force de vente ou sfa - Thu Huong

Plus en détail

Ressources humaines. Joëlle Imbert. Les tableaux de bord RH. Construire, mettre en œuvre et évaluer le système de pilotage

Ressources humaines. Joëlle Imbert. Les tableaux de bord RH. Construire, mettre en œuvre et évaluer le système de pilotage Ressources humaines Joëlle Imbert Les tableaux de bord RH Construire, mettre en œuvre et évaluer le système de pilotage Sommaire Introduction... 1 I Les défis humains de l entreprise : génération de profit,

Plus en détail

S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA "SUPPLY CHAIN"

S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA SUPPLY CHAIN S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA "SUPPLY CHAIN" Comprendre le rôle de la chaîne logistique. Acquérir des outils et méthodes indispensables à la maîtrise de la SCM Maîtriser la mise en place de solutions

Plus en détail

PERCEPTION DE LA QUALITE ET FIDELITE RELATIONNELLE: UNE APPLICATION AUX SITES WEB COMMERCIAUX

PERCEPTION DE LA QUALITE ET FIDELITE RELATIONNELLE: UNE APPLICATION AUX SITES WEB COMMERCIAUX PERCEPTION DE LA QUALITE ET FIDELITE RELATIONNELLE: UNE APPLICATION AUX SITES WEB COMMERCIAUX André BOYER Professeur en Sciences de Gestion Marketing et Stratégie CRIFP, EA 1195 IAE, Avenue Émile Henriot,

Plus en détail

«La satisfaction du consommateur, ses déterminants et ses conséquences»

«La satisfaction du consommateur, ses déterminants et ses conséquences» Article «La satisfaction du consommateur, ses déterminants et ses conséquences» Riadh Ladhari Revue de l'université de Moncton, vol. 36, n 2, 2005, p. 171-201. Pour citer cet article, utiliser l'information

Plus en détail

Web-to-Store 12 septembre 2013

Web-to-Store 12 septembre 2013 Contacts BVA Marie Laurence GUENA marie-laurence.guena@bva.fr +33 1 71 16 89 70 CONTEXTE ET METHODOLOGIE Objectifs Le concept s inscrit comme une tendance forte des 10 prochaines années, mais reste à définir.

Plus en détail

SATISFACTION ET FIDÉLISATION CLIENT PLAN DU COURS

SATISFACTION ET FIDÉLISATION CLIENT PLAN DU COURS SATISFACTION ET FIDÉLISATION CLIENT PLAN DU COURS 1. Le concept de satisfaction 1.1 Enjeux et évolution de la définition du concept de satisfaction A. Enjeux de la satisfaction B. Définition du concept

Plus en détail

Marketing des services & merchandising

Marketing des services & merchandising Marketing des services & merchandising Aujourd hui les services représentent plus de 70% de l emploi et du PNB. Le marketing des services tire l essentiel de sa spécificité du caractère intangible des

Plus en détail

PRESENTATION DE L ASSOCIATION

PRESENTATION DE L ASSOCIATION PRESENTATION DE L ASSOCIATION «Pour que l Esprit de Service soit la signature de l Excellence de Service à la française» Association Esprit de Service France L association Esprit de Service France L association

Plus en détail

préventif des bâtiments

préventif des bâtiments Les défisd de l entretienl préventif des bâtiments Michel Jullien Directeur Les Consultants Ammco Inc. 5989 David-Lewis, Côte-St-Luc, Qc. H3X 4A1 Tél: (514) 739-1959, Télécopie: (514) 739-2897 www.ammco.ca

Plus en détail

PROGRAMME DÉTAILLÉ DU BTS MUC

PROGRAMME DÉTAILLÉ DU BTS MUC PROGRAMME DÉTAILLÉ DU BTS MUC I - Gestion de la relation commerciale MODULE 1 : LA RELATION COMMERCIALE ET SON CONTEXTE La relation commerciale et les unités commerciales L unité commerciale physique La

Plus en détail

Master Data Management Données, ROI et Méthodologie

Master Data Management Données, ROI et Méthodologie Master Data Management Données, ROI et Méthodologie Paris, 27 octobre 2005 Laurent Cornu - Partner CRM/BI Leader 2005 IBM Corporation Agenda : Les questions à se poser dans le cadre d un projet Master

Plus en détail

La démarche qualité dans sa dimension humaine

La démarche qualité dans sa dimension humaine La démarche qualité dans sa dimension humaine Fédérer, responsabiliser votre personnel autour d un projet commun. Un outil intelligent de management. Séminaire démarche qualité en hôtellerie, 23/01/07

Plus en détail

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Table des matières Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9 1. Chiffres-clés et tendances

Plus en détail

Gestion de Projet 11 - PMI. Contact: Yossi Gal, yossi.gal@galyotis.fr, Téléphone: 06 8288-9494. Gestion de Projet Cours PMI

Gestion de Projet 11 - PMI. Contact: Yossi Gal, yossi.gal@galyotis.fr, Téléphone: 06 8288-9494. Gestion de Projet Cours PMI 11 - PMI Gestion de Projet Contact: Yossi Gal, yossi.gal@galyotis.fr, Téléphone: 06 8288-9494 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 1 - How the customer explained it 2 - How the project leader understood it 3 - How the

Plus en détail

Quand le bâtiment va, tout va

Quand le bâtiment va, tout va Quand le bâtiment va, tout va Citation de Martin Nadeau en 1849 à l Assemblée législative de la France Martin Nadeau Ancien ouvrier maçon Député à l Assemblée législative Les sots font bâtir les maisons

Plus en détail

Ecole de Coachs de Vie Gestaltistes en Développement des Ressources Personnelles. L a plus belle aventure de l homme, c est sa propre aventure

Ecole de Coachs de Vie Gestaltistes en Développement des Ressources Personnelles. L a plus belle aventure de l homme, c est sa propre aventure Ecole de Coachs de Vie Gestaltistes en Développement des Ressources Personnelles L a plus belle aventure de l homme, c est sa propre aventure Les intervenants Mathé Kaufmann Gestalt-Thérapeute, Superviseure

Plus en détail

DP: N 18980 Contact IFOP : Damien Philippot. pour

DP: N 18980 Contact IFOP : Damien Philippot. pour DP: N 18980 Contact IFOP : Damien Philippot pour Perceptions et attentes des recruteurs sur les formations en management Vague 4 Résultats détaillés Novembre 2010 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

MRK-22339 MARKETING RELATIONNEL Hiver 2009 3 crédits

MRK-22339 MARKETING RELATIONNEL Hiver 2009 3 crédits MRK-22339 MARKETING RELATIONNEL Hiver 2009 3 crédits Site Web du cours : http://www.webct.ulaval.ca Professeur : Coordonnées : Courriel : Téléphone : Fax : Soutien technique : Site de soutien technique

Plus en détail

Production et orchestration de services digitaux, un nouvel enjeu pour les DSI

Production et orchestration de services digitaux, un nouvel enjeu pour les DSI Production et orchestration de services digitaux, un nouvel enjeu pour les DSI Jean-François Teissier jfteissier@prosodie.com 06.32.34.56.02 Espace Grande Arche Paris La Défense Agenda de notre atelier

Plus en détail

satisfaction client Relation client : satisfaction? fidélisation?

satisfaction client Relation client : satisfaction? fidélisation? Relation client : satisfaction? fidélisation? Un pilier fondamental de la GRC : la satisfaction client La gestion de la relation client Les missions de l entreprise Créer de la valeur pour les clients

Plus en détail

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23 Introduction......................................................................... 1 1. Définition........................................................................ 2 1.1 Le CRM comme processus

Plus en détail

Comment la proposer et la réaliser?

Comment la proposer et la réaliser? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment la proposer et la réaliser? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les professionnels de santé dans la mise en œuvre d un programme

Plus en détail

La qualité comme déterminant de la satisfaction des clients en business-tobusiness. Une application dans le domaine de la téléphonie

La qualité comme déterminant de la satisfaction des clients en business-tobusiness. Une application dans le domaine de la téléphonie La qualité comme déterminant de la satisfaction des clients en business-tobusiness. Une application dans le domaine de la téléphonie Ruben Chumpitaz C. 1 Professeur Associé, Institut d Economie Scientifique

Plus en détail

ACCUEIL ET CONVIVIALITE DANS LA RESTAURATION Réf : R 01

ACCUEIL ET CONVIVIALITE DANS LA RESTAURATION Réf : R 01 ACCUEIL ET CONVIVIALITE DANS LA RESTAURATION Réf : R 01 Durée : 14 heures 990 HT / jour Dates : à définir en 2012 Savoir gérer les conflits dans un service de restauration Savoir organiser et animer une

Plus en détail

LE CONTRÔLE DE GESTION DES ENTREPRISES DE SERVICES. UNE ENQUÊTE SUR L ÉTAT DES PRATIQUES

LE CONTRÔLE DE GESTION DES ENTREPRISES DE SERVICES. UNE ENQUÊTE SUR L ÉTAT DES PRATIQUES LE CONTRÔLE DE GESTION DES ENTREPRISES DE SERVICES. UNE ENQUÊTE SUR L ÉTAT DES PRATIQUES Charles Ducrocq, Michel Gervais, Christophe Herriau To cite this version: Charles Ducrocq, Michel Gervais, Christophe

Plus en détail