LA POLITIQUE DU LOGEMENT ET DE L HABITAT. DE LA CAF-Réunion. 1- NOV N. de Bollivier

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA POLITIQUE DU LOGEMENT ET DE L HABITAT. DE LA CAF-Réunion. 1- NOV 2012 - N. de Bollivier"

Transcription

1 LA POLITIQUE DU LOGEMENT ET DE L HABITAT DE LA CAF-Réunion 1- NOV N. de Bollivier

2 Le logement et l habitat : une mission dans laquelle la CAF-R investit légitimement les conditions de logement et d habitat ont un rôle déterminant pour la vie familiale et la construction de l enfant ; la famille cœur de métier de la CAF le logement est déterminant pour la cellule familiale et la construction de l enfant la politique mise en œuvre par la CAF : une offre globale de service avec : Une mission principale : verser la prestation légale (Allocation de Logement) Un soutien supplémentaire pour certaines familles dites «vulnérables» qui se traduit par des interventions préventives en action sociale. la responsabilité de la CAF est engagée dans la dépense publique ; En 2011 : allocataires ont bénéficié de l AL soit une augmentation de 3.1% sur un an. la CAF est légalement et réglementairement un acteur de la politique du logement ; associée à titre consultatif ou opérationnel, dans des instances ou dispositifs en relation directe avec leur mission légale (PDALPD, FSL, CDH, DALO, CCAPEX, DALO..) 2- NOV N. de Bollivier

3 La Caf : Acteur de la lutte contre l Habitat Indigne Une mission règlementaire : Verser aux ménages une aide au logement S assurer que cette prestation est versée pour un logement répondant aux critères de décence. Différents textes règlementaires précisent cette mission : Le code de la Sécurité Sociale (art L et 831-3) subordonne le droit à l allocation de logement au respect des critères de décence et précise les modalités du maintien de l allocation de logement si la non décence est avérée. La loi SRU du définit le contenu de la décence du logement et prévoit que la CAF est habilitée à faire vérifier sur place si le logement satisfait aux exigences des normes de décence. Le décret du fixe les caractéristiques du logement non décent (voir guide d évaluation de la non décence) 3- NOV N. de Bollivier

4 La Caf : Acteur de la lutte contre l Habitat Indigne La décence du logement Définition des caractéristiques minimales de décence A) Conditions relatives à la sécurité et à la santé - Bon état du gros œuvre, la couverture, des escaliers, balcons ; - Etat et nature des canalisations, revêtements ne présentant aucun risque manifeste pour la santé et la sécurité physique des personnes ; - Conformité aux normes de sécurité et bon état d usage des branchements de gaz, électricité, chauffage, eau chaude ; - Ventilation et éclairement naturel suffisant. 4- NOV N. de Bollivier

5 La Caf : Acteur de la lutte contre l Habitat Indigne B) Éléments d équipement et de confort - Installation complète permettant un chauffage normal (sauf si les conditions climatiques ne l exigent pas dans les D.OM.) ; - Installation d eau potable et évacuation des eaux usées correctes ; - Cuisine ou coin cuisine avec évier, avec eau froide et chaude ; - Installation sanitaire intérieure au logement comprenant un wc et un équipement toilette comprenant douche ou baignoire avec eau froide et chaude ; - Réseau électrique suffisant pour l éclairage et le fonctionnement des appareils ménagers courants. NB : pour les logements comportant une seule pièce, le wc extérieur est admis à condition d être facilement accessible et situé dans le même bâtiment. 5- NOV N. de Bollivier

6 C) Condition de volume La Caf : Acteur de la lutte contre l Habitat Indigne Le logement doit comporter au moins une pièce ayant : - soit une surface habitable d au moins 9 m2 et 2,20 m de hauteur sous plafond - soit une surface habitable d au moins 20 m3 par exemple : 8 m2 pour une hauteur de 2,50 m D) Le logement ne doit avoir fait l objet d un arrêté de péril ou d insalubrité Mode d intervention en cas de non décence : La détection - Contrôle sur place, auto diagnostic conjoint bailleur/allocataire, signalement de l occupant. - A l ouverture du droit ou en cours de droit La dérogation aux normes : Constitue un délai accordé pour la mise aux normes du logement ou pour un relogement. Le bailleur : orientation vers les organismes compétents (ADIL, ANAH) pour procéder à l amélioration du logement L allocataire : Accord d une dérogation à la condition de décence avec maintien de l AL pendant 6 mois (délai pour engager les démarches auprès du bailleur ou pour un relogement. 6- NOV N. de Bollivier NB: Fin de versement de l Allocation Logement entre les mains du bailleur saut s il s agit de bailleurs sociaux engagés, par convention avec l Etat, à mettre en conformité les logements / normes de décence.

7 La Caf : Acteur de la lutte contre l Habitat Indigne E) La sanction - poursuite du droit et du versement en cas de démarche effectuée par l allocataire (amiable ou judiciaire) - fin du maintien de l Allocation Logement en cas d absence de démarches pour obtenir l amélioration du logement en cas de refus de se reloger. F) Moyens mis en œuvre : Ressources financières : - Les aides de l action sociale (cf. 2ème partie) Ressources humaines : - contrôleurs : constater sur le terrain les éléments caractérisant la décence du logement, conseiller, orienter l allocataire et/ou bailleur - travailleurs sociaux : accompagner les familles dans leurs démarches pour demander l amélioration de leur logement ou pour l obtention des aides financières - médiateur interne : informer l allocataire et/ou le bailleur sur leurs droits et obligations réciproques. 7- NOV N. de Bollivier

8 La Caf : Acteur de la lutte contre l Habitat Indigne Les arrêtés d insalubrité - Transmission automatique des arrêtés de péril et d insalubrité aux organismes débiteurs d Allocation Logement Conséquences : - pour les allocataires : l allocation est suspendue jusqu à réception de l arrêté de main levée d insalubrité ou de péril - pour les accédants : pas de suspension, possibilité d accorder une dérogation 8- NOV N. de Bollivier

9 Les intervention sociales de la CAF contribuent à l accompagnement des familles dans leurs relations avec l environnement et le cadre de vie Une Action Sociale : La lutte contre le logement non décent et la prévention de l insalubrité constituent pour la CAF-R un axe prioritaire d intervention confirmé dans les orientations de la Convention d Objectifs et de Gestion l objectif : permettre aux familles allocataires les plus démunies d accéder à leur résidence principale, de se maintenir dans leur logement et de mettre aux normes leur logement. Les moyens : - accorder des aides financières sous forme de subventions ou de prêts à titre exceptionnel pour compléter le financement des opérations. - accompagner les familles allocataires les plus en difficultés 9- NOV N. de Bollivier

10 Les intervention sociales de la CAF contribuent à l accompagnement des familles dans leurs relations avec l environnement et le cadre de vie La CAF Réunion développe des actions sociales en faveur des familles allocataires pour permettre : Dans le cadre des projets individuels : 1. L accession à la propriété d un logement neuf ou ancien ; 2. L amélioration des logements non décents ; 3. Le développement des énergies renouvelables ; 4. La sortie de l indivision ; A titre collectif : 5. Le financement des Logements Locatifs Très Sociaux. 10- NOV N. de Bollivier

11 Les intervention sociales de la CAF contribuent à l accompagnement des familles dans leurs relations avec l environnement et le cadre de vie La subvention à l accession d un logement neuf : le l LES Groupé, Diffus l objectif : L aide est destinée à compléter le financement du projet pour favoriser l accession à la propriété des familles allocataires Les conditions : - Aide limitée à euros et concerne l apport personnel des familles, - La DEAL pré-instruit et valide les demandes des opérateurs, - La CAF procède à l étude des dossiers et notifie l aide à la famille et à l opérateur. - L opérateur social œuvrant dans le domaine du logement, assure avec la famille, le montage du dossier. 11- NOV N. de Bollivier

12 Les intervention sociales de la CAF contribuent à l accompagnement des familles dans leurs relations avec l environnement et le cadre de vie La subvention à l accession d un logement intermédiaire L objectif : L aide est destinée à compléter le financement du projet pour favoriser l accession à la propriété des familles allocataires. Les conditions : - Être bénéficiaire d un PTZ ; - Être titulaire d un prêt à l accession à la propriété ; - Aide limitée à euros ; - Aide versée en une seule fois au constructeur ; - Peut se cumuler avec l aide pour l installation d un Chauffe Eau Solaire ; 12- NOV N. de Bollivier

13 Les intervention sociales de la CAF contribuent à l accompagnement des familles dans leurs relations avec l environnement et le cadre de vie La subvention à l accession d un logement ancien L objectif : Permettre aux familles allocataires disposant de revenus modestes d accéder à la propriété d un logement individuel destiné à devenir leur résidence principale Les conditions : - Être locataire depuis plus de 5 ans d un logement de plus de 20 ans, - Être titulaire d un prêt à l accession à la propriété, - L aide est limitée à euros, - Le logement doit répondre aux normes de décence. 13- NOV N. de Bollivier

14 Les intervention sociales de la CAF contribuent à l accompagnement des familles dans leurs relations avec l environnement et le cadre de vie La subvention à l amélioration de l habitat L objectif : la mise aux normes de décence des logements pour permettre aux familles allocataires propriétaires et disposant de revenus modestes d améliorer leur résidence principale. Les conditions : - Être propriétaire de son logement ; - L auto- construction est possible et dans ce cas une évaluation des besoins de la famille et de ses capacités à mettre en œuvre le projet est effectuée par un technicien habitat lors d une visite sur site ; - Le montant de l aide varie entre en auto-construction et pour un projet porté par un professionnel ; - Une participation minimale de 10 % des travaux subventionnables est laissée à la charge de la famille. 14- NOV N. de Bollivier Particularité : l aide est octroyée pour l amélioration des logements mis en location par des bailleurs privés, sous certaines conditions : autorisation du propriétaire et engagement (convention)

15 Les intervention sociales de la CAF contribuent à l accompagnement des familles dans leurs relations avec l environnement et le cadre de vie La subvention à l économie d énergie L objectif : - Sensibiliser les ménages aux économies d énergie en les inscrivant dans une démarche de participation au développement durable - Accompagner les familles à revenus modestes dans l acquisition d un chauffe-eau solaire sur toute opération de logement Les Conditions : - Le montant est limité à euros - L aide de la CAF se cumule avec celles d autres partenaires 15- NOV N. de Bollivier

16 Les intervention sociales de la CAF contribuent à l accompagnement des familles dans leurs relations avec l environnement et le cadre de vie Aide à la sortie de l indivision L objectif : La subvention de la CAF doit permettre aux bénéficiaires d acquérir la pleine propriété d un terrain indivis ou d un immeuble indivis en vue de réaliser son projet logement à titre d habitation principale (construction ou amélioration) Les conditions : - L aide recouvre, partiellement ou totalement, l ensemble des frais directs inhérents à la procédure de sortie amiable ou judiciaire de l indivision à la charge de l allocataire. - L aide est égale à 80% des frais de sortie de l indivision à la charge de l allocataire dans une limite plafond de euros ou euros dans le cas de recherche co indivisaires. - l ADIL assure l accompagnement juridique des familles. 16- NOV N. de Bollivier

17 Les intervention sociales de la CAF contribuent à l accompagnement des familles dans leurs relations avec l environnement et le cadre de vie La a CAF co-finance la construction de Logements Locatifs Très Sociaux (L.L.T.S.) L objectif : Offrir aux familles démunies un logement à faible coût de loyer, Les conditions : -- La subvention moyenne de la CAF est de euros par logement, - Par convention, la CAF dispose d un quota de 20 % de logements destiné au relogement des familles accompagnées par les travailleurs sociaux de la CAF. - L attribution de ces logements peut dans certains cas être envisagée sur l ensemble du parc du bailleur concerné (RHI, ANRU) Nombre de LLTS financés depuis 2009= NOV N. de Bollivier Nombre de familles accompagnées par la CAF relogées : 467

18 ACTION SOCIALE Intervention dans le domaine du logement Les priorité de la politique d action sociales dans le domaine du logement sont définies, dans le respect des orientations nationales et sont définies par le Conseil d Administration de la CAF-R Un règlement intérieur précise les conditions d octroi de ces aides dont les modalités sont fixées par le le Conseil d Administration; Les principales conditions d octroi des aides à l habitat : - Allocataire à la CAF de la Réunion - Enfant à charge bénéficiaire d une quelconque prestations familiales - Être propriétaire ou accédant à la propriété - QF inférieur ou égal à 900 euros 18- NOV N. de Bollivier

19 ACTION SOCIALE Intervention dans le domaine du logement La Caisse d Allocations Familiales résolument inscrite dans la lutte contre l habitat indigne. En sa qualité d institution de Sécurité Sociale et de Solidarité Nationale, la loi la désigne en tant qu organisme payeur de l allocation de logement et comme un acteur de la lutte contre le logement non décent (loi SRU du 13/12/2000) A ce titre, elle a pour obligation de tout mettre en œuvre pour garantir aux ménages les plus démunis une couverture de leurs frais de dépense de loyer ou de remboursement de prêt et de s assurer que le logement pour lequel est versé l allocation de logement répond aux normes de décence requises. Elle dispose pour cela de moyens de contrôle et d analyse des données (PF) et d équipes de travailleurs sociaux qui lui permettent d apporter des réponses à l amélioration du cadre de vie des familles. Ses interventions sur ses fonds propres facilitent la mise en œuvre de ses actions. Une des modalités d actions : la Convention Territoriale Globale (CTG) qui dans sa construction prend en compte les axes prioritaires énoncés par la COG, dont le volet logement et habitat 19- NOV N. de Bollivier

Aide à la production de logements sociaux 3 Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés _ 5

Aide à la production de logements sociaux 3 Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés _ 5 Sommaire Production de logements Aide à la production de logements sociaux 3 Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés _ 5 Amélioration des conditions de logement Aide à la réhabilitation

Plus en détail

«HABITER MIEUX» en VALLEE DE CHAMONIX- MONT-BLANC

«HABITER MIEUX» en VALLEE DE CHAMONIX- MONT-BLANC «HABITER MIEUX» en VALLEE DE CHAMONIX- MONT-BLANC Présentation du territoire 4 communes Vallée vulnérable: au changement climatique aux épisodes de dégradation de la qualité de l air «Habiter Mieux» Champs

Plus en détail

«Ma première pierre» DE PRESENTATION DOSSIER 8 JANVIER 2013

«Ma première pierre» DE PRESENTATION DOSSIER 8 JANVIER 2013 DOSSIER DE PRESENTATION 8 JANVIER 2013 «Ma première pierre» Reconduction et actualisation en 2013 du dispositif d aide aux primo-accédants modestes, acquéreurs d un logement neuf ou ancien avec travaux,

Plus en détail

Le guide opiki. «Trouver le bon locataire» Guide immobilier - Location. Le logement décent. Le dossier de présentation.

Le guide opiki. «Trouver le bon locataire» Guide immobilier - Location. Le logement décent. Le dossier de présentation. Guide immobilier - ocation e guide opiki «Trouver le bon locataire» e logement décent P2 e dossier de présentation P4 es diagnostics P4 Guide immobilier - ocation 1 Guide immobilier - ocation e logement

Plus en détail

Aide à la production de logements sociaux en vue de favoriser la mixité sociale

Aide à la production de logements sociaux en vue de favoriser la mixité sociale Sommaire Aide à la production de logements sociaux en vue de favoriser la mixité sociale _ 3 Aide en faveur de la réhabilitation énergétique des logements sociaux 5 Aide pour l adaptabilité des logements

Plus en détail

PRINCIPALES MISSIONS OPÉRATIONNELLES HABITAT

PRINCIPALES MISSIONS OPÉRATIONNELLES HABITAT Les missions de la Direction de l Habitat La Direction de l Habitat (2 services ; 9 personnes) est chargée d organiser et de mettre en œuvre la politique locale de l habitat sur le territoire de Brest

Plus en détail

HABITAT. Direction de l Habitat, de l urbanisme et de l aménagement urbain Direction de l Information

HABITAT. Direction de l Habitat, de l urbanisme et de l aménagement urbain Direction de l Information HABITAT Direction de l Habitat, de l urbanisme et de l aménagement urbain Direction de l Information regionpaca.fr Fiche 1 Soutien régional aux dispositifs programmés de réhabilitation du parc privé Depuis

Plus en détail

Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère

Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère LES AIDES LOCALES A L ACCESSION A LA PROPRIETE DANS LE FINISTERE Les collectivités locales ont la possibilité de mettre en place une politique locale d aide

Plus en détail

L éco prêt à taux zéro :

L éco prêt à taux zéro : L éco prêt à taux zéro : - Description et objectif : Destiné à financer les rénovations thermiques représentant des montants importants, c est l une des principales mesures financières du Grenelle Environnement

Plus en détail

Rénover, Améliorer et Adapter votre logement

Rénover, Améliorer et Adapter votre logement Propriétaires occupants? Propriétaires bailleurs? Rénover, Améliorer et Adapter votre logement avec le PIG de la Communauté d Agglomération Réunion publique Lundi 17 Novembre 2014 Sommaire 1. Présentation

Plus en détail

Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat

Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat Tous droits réservés : Klubgraphik Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat Propriétaire occupant, Locataire du parc privé, Propriétaire bailleur, Copropriétaire, Propriétaire d un logement

Plus en détail

NOUVEAU REGLEMENT D INTERVENTION DE NIMES METROPOLE EN MATIERE D ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE

NOUVEAU REGLEMENT D INTERVENTION DE NIMES METROPOLE EN MATIERE D ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE NOUVEAU REGLEMENT D INTERVENTION DE NIMES METROPOLE EN MATIERE D ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE Approuvé par délibération du 15 juillet 2013 Préambule Le soutien aux opérations d accession sociale à

Plus en détail

DIRECTIVE. 5 février 2015 9 mars 2015 oui

DIRECTIVE. 5 février 2015 9 mars 2015 oui DIRECTIVE PERSONNES MORALES REHABILITATION DE LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX Réhabilitation de logements locatifs sociaux (hors logements pour étudiants) et structures collectives Personnes morales Réhabilitation

Plus en détail

2 - L ADIL : un outil au service du public et des acteurs locaux de l habitat p. 9

2 - L ADIL : un outil au service du public et des acteurs locaux de l habitat p. 9 PREAMBULE SOMMAIRE 1 LE RESEAU ANIL/ADIL ET SES OUTILS DE FONCTIONNEMENT p. 5 1-1 La présence du réseau p. 5 1-2 Les principaux outils du conseil p. 6 2 - L ADIL : un outil au service du public et des

Plus en détail

Visite de la Maison Départementale du. Logement. Dossier de presse. par Bernard BONNE, président du conseil général. l u n d i 7 f é v r i e r 2 0 1 1

Visite de la Maison Départementale du. Logement. Dossier de presse. par Bernard BONNE, président du conseil général. l u n d i 7 f é v r i e r 2 0 1 1 l u n d i 7 f é v r i e r 2 0 1 1 Dossier de presse Visite de la Maison Départementale du Logement par Bernard BONNE, président du conseil général Ouverture d une Maison du Logement dans la Loire : 2 Présentation

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT. Département du Var

REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT. Département du Var REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT Département du Var DELEGATION GENERALE A LA SOLIDARITE ET A LA VIE SOCIALE Juin 2012 SOMMAIRE PREAMBULE...3 I. ADMINISTRATION DU FONDS DE SOLIDARITE

Plus en détail

Une OPAH pour réhabiliter les logements privés anciens de l agglomération de Reims

Une OPAH pour réhabiliter les logements privés anciens de l agglomération de Reims Communiqué Lundi 7 décembre 2015 Une OPAH pour réhabiliter les logements privés anciens de l agglomération de Reims Communiqué COMMUNIQUE Pour la 1 re fois, une OPAH pour l ensemble des 16 communes de

Plus en détail

Réunion publique - 14 novembre 2012 - Volvic

Réunion publique - 14 novembre 2012 - Volvic Programme communautaire en faveur de l habitat 2012-20152015 Réunion publique - 14 novembre 2012 - Volvic Contexte Un programme dans la lignée des opérations précédentes : - Opération Programmée d Amélioration

Plus en détail

PLAN DEPARTEMENTAL D ACTION POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DEFAVORISEES -PDALPD 2007-2009- PROCES VERBAL

PLAN DEPARTEMENTAL D ACTION POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DEFAVORISEES -PDALPD 2007-2009- PROCES VERBAL PLAN DEPARTEMENTAL D ACTION POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DEFAVORISEES -PDALPD 2007-2009- PROCES VERBAL TABLEAU SYNTHETIQUE BILAN 2003-2006 PERSPECTIVES 2007-2009 du Comité de pilotage LA DEMANDE LOCATIVE

Plus en détail

Politique d attribution des logements d Immobilière Podeliha

Politique d attribution des logements d Immobilière Podeliha Politique d attribution des logements d Immobilière Podeliha Préambule Conformément à l article R 441-9 du Code de Construction et de l Habitation, le Conseil d administration d IMMOBILIERE PODELIHA définit

Plus en détail

Mai 2008 Tableau de bord des 100 mesures et des 13 axes d engagements pour le Chantier National Prioritaire 2008-2012

Mai 2008 Tableau de bord des 100 mesures et des 13 axes d engagements pour le Chantier National Prioritaire 2008-2012 Mai Tableau de bord des 100 mesures et des 13 axes d pour le Chantier National Prioritaire -2012 Note méthodologique : Le tableau comparatif constitue l outil de suivi du collectif des 30 associations

Plus en détail

Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France

Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France Février 2013 Dossier de presse Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France Sommaire : Communiqué de presse Favoriser l accession à

Plus en détail

HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 - juin 2014

HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 - juin 2014 Programme d Intérêt Général HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 - juin 2014 Salle des fêtes - 7, rue de Parme - Vandoeuvre-lès-Nancy Mercredi 29 février 2012-20h Sommaire Qu est-ce que le Programme

Plus en détail

Conseil de Surveillance du 23 février 2012

Conseil de Surveillance du 23 février 2012 PRETS ACCESSION ARTICLES R. 313-19-1 II ET R. 313-20-1 II DU CCH ----------------------- En application de l article R. 313-12 du code de la construction et de l habitation, l UESL peut déterminer par

Plus en détail

Le pôle travail social. Livret d information destiné aux partenaires

Le pôle travail social. Livret d information destiné aux partenaires Le pôle travail social Un service chargé de développer un travail social spécialisé préventif auprès de familles confrontées à un événement risquant de fragiliser l équilibre familial. Livret d information

Plus en détail

Pôle Départemental de Lutte contre l Habitat Indigne de l Ardèche (PDLHI 07) Fiche de renseignement «HABITAT DEGRADE»

Pôle Départemental de Lutte contre l Habitat Indigne de l Ardèche (PDLHI 07) Fiche de renseignement «HABITAT DEGRADE» Pôle Départemental de Lutte contre l Habitat Indigne de l Ardèche (PDLHI 07) Fiche de renseignement «HABITAT DEGRADE» Cette fiche a pour vocation à être complétée que vous soyez l occupant du logement

Plus en détail

Accord partenarial. Le présent accord est passé entre :

Accord partenarial. Le présent accord est passé entre : Accord partenarial entre la Communauté Urbaine d ARRAS et l APAGL pour la mise en œuvre du dispositif de Garantie des Risques Locatifs (GRL) et la mobilisation du parc locatif privé Le présent accord est

Plus en détail

Eco ptz : nouveau dispositif gouvernemental

Eco ptz : nouveau dispositif gouvernemental Page 1 of 6 Eco ptz : nouveau dispositif gouvernemental Une mesure du Grenelle de l'environnement en faveur des travaux d'économie d'énergie : jusqu'à 30 000 de travaux. Le 26 février 2009, Jean-Louis

Plus en détail

Réhabilitation énergétique des copropriétés Financements : aides à l investissement Rencontre technique du 12 Décembre - ARPE

Réhabilitation énergétique des copropriétés Financements : aides à l investissement Rencontre technique du 12 Décembre - ARPE Réhabilitation énergétique des copropriétés Financements : aides à l investissement Rencontre technique du 12 Décembre - ARPE SOMMAIRE Présentation EIE et missions Chronologie générale Dispositifs collectifs

Plus en détail

Missions Sociales de la SACICAP de FRANCHE-COMTE. (Société Anonyme Coopérative d Intérêt Collectif pour l Accession à la Propriété)

Missions Sociales de la SACICAP de FRANCHE-COMTE. (Société Anonyme Coopérative d Intérêt Collectif pour l Accession à la Propriété) Missions Sociales de la SACICAP de FRANCHE-COMTE (Société Anonyme Coopérative d Intérêt Collectif pour l Accession à la Propriété) SOMMAIRE I - Rappel Historique : Un siècle d aide à l accession à la propriété

Plus en détail

Actions contre le Mal Logement. Automnales de l Habitat décembre 2014

Actions contre le Mal Logement. Automnales de l Habitat décembre 2014 Actions contre le Mal Logement Automnales de l Habitat décembre 2014 Le PACT Habitat & Développement de la Gironde Le PACT Habitat et Développement de la Gironde - association Loi 1901 intervient dans

Plus en détail

GARD. développe les solidarités. Fonds Solidarité Logement. Plan Départemental d Action pour le Logement des Personnes Défavorisées.

GARD. développe les solidarités. Fonds Solidarité Logement. Plan Départemental d Action pour le Logement des Personnes Défavorisées. GARD développe les solidarités Le www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante «Ma volonté : tout mettre en oeuvre afin que chaque famille dispose d un logement convenable.» Damien ALARY Plan Départemental

Plus en détail

Prêt Social Location-Accession PSLA, L accession sociale sécurisée

Prêt Social Location-Accession PSLA, L accession sociale sécurisée Prêt Social Location-Accession PSLA, L accession sociale sécurisée Développer une accession sociale à la propriété sécurisée, Prêt conventionné destiné à financer des opérations agréées de construction

Plus en détail

Règlement Intérieur des Aides Financières Individuelles 2014

Règlement Intérieur des Aides Financières Individuelles 2014 Règlement Intérieur des Aides Financières Individuelles 2014 A chaque situation familiale une réponse adaptée Parentalité Insertion sociale 2014 Logement Contacter votre Caf 2014 Document de communication

Plus en détail

Foncier, logements abordables et stratégie de développement économique dans le Grand Genève Français

Foncier, logements abordables et stratégie de développement économique dans le Grand Genève Français Foncier, logements abordables et stratégie de développement économique dans le Grand Genève Français 3. ANNEXE : fiches outils Juillet 2015 Réalisé avec le support de : Modaal DPC AHA CMN Partners du document

Plus en détail

ANNEXE 3 CONVENTION 2012 Au titre du Programme Local de l Habitat Entre : La Communauté Urbaine de Bordeaux et L ADIL 33 de la Gironde ENTRE LES SOUSSIGNES : Monsieur le Président de la Communauté Urbaine

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR RELATIF AU LOGEMENT AIDE VOLET LOGEMENT PARC PRIVÉ

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR RELATIF AU LOGEMENT AIDE VOLET LOGEMENT PARC PRIVÉ 15 avenue Foch _ CS 88507 64185 BAYONNE CEDEX 05 59 44 72 72 REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR RELATIF AU LOGEMENT AIDE VOLET LOGEMENT PARC PRIVÉ MARS 2011 Objectif 1 Le soutien

Plus en détail

La loi Scellier peut s'appliquer au logement pour lequelle contribuable applique une réhabilitation

La loi Scellier peut s'appliquer au logement pour lequelle contribuable applique une réhabilitation La loi Scellier peut s'appliquer au logement pour lequelle contribuable applique une réhabilitation. En effet, il peut s'avérer judicieux d'envisager la réhabilitation d'un logement ancien plutôt que d'acheter

Plus en détail

LA RENOVATION THERMIQUE DU PARC DE LOGEMENTS PUBLICS ET PRIVES DU DEPARTEMENT DE L ALLIER. SDE Réunion du 29 octobre 2013 Avermes

LA RENOVATION THERMIQUE DU PARC DE LOGEMENTS PUBLICS ET PRIVES DU DEPARTEMENT DE L ALLIER. SDE Réunion du 29 octobre 2013 Avermes LA RENOVATION THERMIQUE DU PARC DE LOGEMENTS PUBLICS ET PRIVES DU DEPARTEMENT DE L ALLIER SDE Réunion du 29 octobre 2013 Avermes 1 Ordre du jour: Les enjeux de la rénovation thermique Le parc privé Les

Plus en détail

HABITAT INTERVENTION DE FRANÇOIS-XAVIER FABRE CHEF DU SERVICE AMÉNAGEMENT

HABITAT INTERVENTION DE FRANÇOIS-XAVIER FABRE CHEF DU SERVICE AMÉNAGEMENT HABITAT INTERVENTION DE FRANÇOIS-XAVIER FABRE CHEF DU SERVICE AMÉNAGEMENT Direction Départementale des Territoires de la Lozère, 04 avenue de la gare BP132, 48005 Mende cedex Tel : 04.66.49.41.00 Télécopie

Plus en détail

Réunion publique Charente-Arnoult Cœur de Saintonge Fédération Française du Bâtiment RGE Dupré ambassadeurs

Réunion publique Charente-Arnoult Cœur de Saintonge Fédération Française du Bâtiment RGE Dupré ambassadeurs Réunion publique Organisée par la Communauté de Communes Charente-Arnoult Cœur de Saintonge avec les participations de la Fédération Française du Bâtiment, de l entreprise RGE Dupré et des ambassadeurs

Plus en détail

Nouvelles aides fiscales 2016, ce qu il faut retenir... CEE TVA ÉCO - RÉNOVATION CRÉDIT D IMPÔT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE RGE

Nouvelles aides fiscales 2016, ce qu il faut retenir... CEE TVA ÉCO - RÉNOVATION CRÉDIT D IMPÔT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE RGE Nouvelles aides fiscales 2016, ce qu il faut retenir... CEE TVA éco-ptz CRÉDIT D IMPÔT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE ÉCO - RÉNOVATION RGE 2 Schüco Nouvelles aides fiscales 2016, ce qu il faut retenir...

Plus en détail

LE DROIT des OCCUPANTS. En habitats indignes, frappés d une mesure de police administrative relative à la sécurité ou à la salubrité publiques

LE DROIT des OCCUPANTS. En habitats indignes, frappés d une mesure de police administrative relative à la sécurité ou à la salubrité publiques LE DROIT des OCCUPANTS En habitats indignes, frappés d une mesure de police administrative relative à la sécurité ou à la salubrité publiques Situations visées Sont spécifiquement protégés les occupants

Plus en détail

Règlement intérieur du Fonds de Solidarité pour le Logement des Hauts-de-Seine

Règlement intérieur du Fonds de Solidarité pour le Logement des Hauts-de-Seine Règlement intérieur du Fonds de Solidarité pour le Logement des Hauts-de-Seine www.hauts-de-seine.fr . Approuvé par délibération de la Commission permanente du 14 décembre 2015 et applicable à compter

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE COMMUNAUTAIRE A L ACCESSION AIDEE EN LOGEMENT ANCIEN

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE COMMUNAUTAIRE A L ACCESSION AIDEE EN LOGEMENT ANCIEN DOSSIER DE DEMANDE D AIDE COMMUNAUTAIRE A L ACCESSION AIDEE EN LOGEMENT ANCIEN CADRE A COMPLETER PAR VOS SOINS Accédants :...... Adresse actuelle :...... Téléphone :... Mail :... CADRE RESERVE A L ADMINISTRATION

Plus en détail

Le plan logement outre-mer

Le plan logement outre-mer HCCP du 21 novembre 2014 Le plan logement outre-mer Philosophie générale du plan : Lors des congrès de l USH (23/09/2014) et de la Fédération des EPL outre-mer (6/10/2014), annonce par la ministre des

Plus en détail

PRESENTATION ET SIGNATURE DU PLAN d ACTIONS 2015 / 2019 DOSSIER DE PRESSE

PRESENTATION ET SIGNATURE DU PLAN d ACTIONS 2015 / 2019 DOSSIER DE PRESSE PRESENTATION ET SIGNATURE DU PLAN d ACTIONS 2015 / 2019 DOSSIER DE PRESSE I) Le Plan Local D actions pour le Logement et l Hébergement des Personnes Défavorisées 1.1 PLALHPD 2015-2019 Le PLALHPD 2015-2019

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Avril 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DE SAINT-AMARIN PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DE SAINT-AMARIN PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DE SAINT-AMARIN PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT Syndicat mixte du Pays Thur Doller Schéma régional climat air énergie 4 décembre 2013 1 CALENDRIER 2003 : lancement d un

Plus en détail

Réunion Actualisation des connaissances en matière de logement des élus locaux

Réunion Actualisation des connaissances en matière de logement des élus locaux Réunion Actualisation des connaissances en matière de logement des élus locaux 4 novembre 2014 1 Actualisation des connaissances en matière de logement - Plan Les conditions d accès au logement social

Plus en détail

Nouvelles dispositions applicables à la PEEC AGRICOLE

Nouvelles dispositions applicables à la PEEC AGRICOLE Nouvelles dispositions applicables à la PEEC AGRICOLE Fiches produits émises par le ministère de l Agriculture Le ministère de l Agriculture a actualisé les modalités de mise en œuvre des produits de la

Plus en détail

EDITO. Sommaire EVÈNEMENT

EDITO. Sommaire EVÈNEMENT N O 11 LA LETTRE D INFORMATION DE PROCIVIS RHÔNE Vénissieux EDITO Ce numéro de Résonances fait le point sur les opérations de réhabilitation de copropriétés dégradées sur lesquelles Procivis Rhône intervient

Plus en détail

> Des conseils, diagnostics techniques à la réalisation des travaux. > Une assistance pour le montage de votre demande de subvention

> Des conseils, diagnostics techniques à la réalisation des travaux. > Une assistance pour le montage de votre demande de subvention 8 Programme Local de l Habitat 2012 2017 FICHE 3 Reconquérir le parc de logements anciens avec Rénov action : vous êtes propriétaire du logement que vous occupez? Des aides avec ou sans condition de ressources

Plus en détail

Architecte : FREDERIC MARTIN AIDES FINANCIÈRES POUR LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE 2016. The world looks better

Architecte : FREDERIC MARTIN AIDES FINANCIÈRES POUR LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE 2016. The world looks better Architecte : FREDERIC MARTIN AIDES FINANCIÈRES POUR LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE 2016 The world looks better 04 LE CRÉDIT D IMPÔT 06 L ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO 08 LA TVA À 5,5% 10 LES AUTRES AIDES FINANCIÈRES

Plus en détail

«Vous êtes propriétaire comment louer votre logement en toute sérénité ou le rénover durablement?»

«Vous êtes propriétaire comment louer votre logement en toute sérénité ou le rénover durablement?» «Vous êtes propriétaire comment louer votre logement en toute sérénité ou le rénover durablement?» Introduction de la conférence : «Améliorer ou rénover durablement son logement» Madame Hélène QVISTGAARD

Plus en détail

INSERTION. à l usage du public GUIDE. Le rôle. du Conseil général

INSERTION. à l usage du public GUIDE. Le rôle. du Conseil général INSERTION à l usage du public GUIDE PRATIQUE social sanitaire Pôle Le rôle du Conseil général SOMMAIRE Le rôle du Conseil général de l Orne p.3 Le Revenu de Solidarité Active p.4-5 Le Programme départemental

Plus en détail

Demande de l Aide au Logement et à la Maîtrise de l Énergie (ALME) Imprimé à retourner à la Caf du Nord 59863 LILLE CEDEX 9

Demande de l Aide au Logement et à la Maîtrise de l Énergie (ALME) Imprimé à retourner à la Caf du Nord 59863 LILLE CEDEX 9 Demande de l Aide au Logement et à la Maîtrise de l Énergie (ALME) Imprimé à retourner à la Caf du Nord 59863 LILLE CEDEX 9 L aide, à caractère exceptionnel, vise à faciliter l accès et le maintien dans

Plus en détail

Dérouler les implications du droit au logement opposable.

Dérouler les implications du droit au logement opposable. Haut comité pour le logement des personnes défavorisées Note de synthèse du 13 e rapport (mars 2008) Dérouler les implications du droit au logement opposable. Adoptée dans l urgence en début d année 2007,

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE COMMUNAUTAIRE A L ACCESSION AIDEE EN LOGEMENT NEUF

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE COMMUNAUTAIRE A L ACCESSION AIDEE EN LOGEMENT NEUF DOSSIER DE DEMANDE D AIDE COMMUNAUTAIRE A L ACCESSION AIDEE EN LOGEMENT NEUF CADRE A COMPLETER PAR VOS SOINS Accédants :...... Adresse actuelle :...... Téléphone :... Mail :... CADRE RESERVE A L ADMINISTRATION

Plus en détail

OPERATION DE RESTAURATION IMMOBILIERE COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ

OPERATION DE RESTAURATION IMMOBILIERE COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ OPERATION DE RESTAURATION IMMOBILIERE COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ Table des matières Préambule... 3 L Opération Programmée d Amélioration de l Habitat et de Renouvellement Urbain du centre

Plus en détail

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Entre L Union Sociale pour l Habitat, représentée par son Président, Michel Delebarre et la Caisse des Dépôts, représentée par son

Plus en détail

Le programme d aides publiques pour l amélioration de l habitat. La Communauté d Agglomération Périgourdine et ses partenaires présentent :

Le programme d aides publiques pour l amélioration de l habitat. La Communauté d Agglomération Périgourdine et ses partenaires présentent : La Communauté d Agglomération Périgourdine et ses partenaires présentent : Le programme d aides publiques pour l amélioration de l habitat Contact presse : Martine Chauvineau - Tél. 05 53 35 86 37 m.chauvineau@agglo-perigueux.fr

Plus en détail

Loyer, prêt, travaux, déménagement 2012. J ai un logement

Loyer, prêt, travaux, déménagement 2012. J ai un logement Loyer, prêt, travaux, déménagement 2012 J ai un logement 1 2 Je paie un loyer L aide personnalisée au logement 3 Je rembourse un prêt pour ma résidence principale L allocation de logement familiale 3 Je

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE 15 décembre 2013 AMENDEMENT

ASSEMBLÉE NATIONALE 15 décembre 2013 AMENDEMENT ASSEMBLÉE NATIONALE 15 décembre 2013 Adopté ACCÈS AU LOGEMENT ET URBANISME RÉNOVÉ - (N 1499) AMENDEMENT présenté par le Gouvernement ---------- ARTICLE 8 N o CE624 Rédiger ainsi cet article : «I. Il est

Plus en détail

IE COMMUNE A RENSEIGNER TOUTE DEMANDE D'AIDE FINANCIERE)

IE COMMUNE A RENSEIGNER TOUTE DEMANDE D'AIDE FINANCIERE) FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT - DEMANDE D AIDE FSL IMPAYES D ENERGIE, D EAU, DE TELEPHONE - VOLET LOCATAIRE, BAILLEUR SOCIAL ou SERVICE SOCIAL 20507 DFSE N allocataire CAF 0 Cocher SVP la (les)

Plus en détail

Convention de subvention de travaux d isolation de toitures d habitat individuel dans un but d économies d énergie

Convention de subvention de travaux d isolation de toitures d habitat individuel dans un but d économies d énergie Convention de subvention de travaux d isolation de toitures d habitat individuel dans un but d économies d énergie Entre la Ville d Olivet (Loiret) représentée par Monsieur le Maire ou son adjoint délégué,

Plus en détail

Prêt social de locationaccession

Prêt social de locationaccession CIFP 21 juin 2012 Prêt social de locationaccession (PSLA) Les avantages fiscaux : TVA et TFPB Isabelle.leyrat-mignard@developpement-durable.gouv.fr Chargée de mission fiscalité du logement Direction de

Plus en détail

Dossier de Candidature

Dossier de Candidature Dossier de Candidature BORDEAUX QUARTIER ST MICHEL 49 rue Carpenteyre PRESENTATION DU PROJET Préambule L opération du 49 rue Carpenteyre constitue un des éléments du programme développé sur cet ilot «Carpenteyre»,

Plus en détail

LES AIDES LOCALES. Collectivité Nature Bénéficiaires Montant Conditions AIDES A L ACCESSION A LA PROPRIETE

LES AIDES LOCALES. Collectivité Nature Bénéficiaires Montant Conditions AIDES A L ACCESSION A LA PROPRIETE LES AIDES LOCALES Collectivité Nature Bénéficiaires Montant Conditions AIDES A L ACCESSION A LA PROPRIETE Région Poitou- Charentes Aide directe pour la construction ou l achat d un logement neuf à énergie

Plus en détail

LUTTE CONTRE L HABITAT INDIGNE en Côte d Or

LUTTE CONTRE L HABITAT INDIGNE en Côte d Or LUTTE CONTRE L HABITAT INDIGNE en Côte d Or LE COMITE LOGEMENT INDIGNE de COTE D OR OBJECTIF Assurer en un lieu unique, la centralisation des informations et la coordination avec les différents acteurs

Plus en détail

Assistance à maîtrise d ouvrage renforcée dans le cadre de la perte d autonomie et du maintien à domicile. www.pact-habitat.org

Assistance à maîtrise d ouvrage renforcée dans le cadre de la perte d autonomie et du maintien à domicile. www.pact-habitat.org Assistance à maîtrise d ouvrage renforcée dans le cadre de la perte d autonomie et du maintien à domicile 1 LES CHAMPS D INTERVENTION DU PACT DE L YONNE L appui à la réhabilitation et à l adaptation du

Plus en détail

brochure de synthèse

brochure de synthèse brochure de synthèse Les politiques sociales du logement, de l hébergement et de l accès aux droits : les mesures de la loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové février 2015 www.dihal.gouv.fr

Plus en détail

Règlement intérieur du Fonds de Solidarité pour le Logement en Isère

Règlement intérieur du Fonds de Solidarité pour le Logement en Isère Règlement intérieur du Fonds de Solidarité pour le Logement en Isère adopté par la commission permanente du Conseil général de l Isère du 21 décembre 2012 SOMMAIRE INTRODUCTION (page 4) CADRE GÉNÉRAL D

Plus en détail

Le rôle de l opérateur

Le rôle de l opérateur Le rôle de l opérateur L opérateur URBANIS accompagne les collectivités depuis 35 ans pour leurs opérations d amélioration de l habitat et de requalification de quartiers anciens Programmes territorialisés

Plus en détail

Nous avons le plaisir de vous transmettre la pièce suivante pour répondre à la sollicitation susvisée.

Nous avons le plaisir de vous transmettre la pièce suivante pour répondre à la sollicitation susvisée. SERVICE ACCESSIBILITE UNIVERSELLE Responsable : Nicolas MERILLE Conseillère technique : Stéphanie BAUNEZ Secrétaire : Martine GABRILLARGUES Fax : 01.40.78.69.56 Destinataire : Madame Mélanie HERLAUT SAVS

Plus en détail

Quelles aides pour mes travaux de rénovation énergétique

Quelles aides pour mes travaux de rénovation énergétique Ségolène Royal soutient la rénovation énergétique des logements et la création d emplois pour la croissance verte en permettant le cumul de l éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) et du crédit d impôt transition

Plus en détail

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville CONVENTION D OBJECTIF ET DE PARTENARIAT CENTRE DE LOISIRS ASSOCIATIF ELEMENTAIRE ENTRE LES SOUSSIGNES Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville ET Madame Sous le n l organisateur)

Plus en détail

Guide de repérage des situations d habitat dégradé

Guide de repérage des situations d habitat dégradé Guide de repérage des situations d habitat dégradé L habitat indigne est un concept politique regroupant notamment les situations d insalubrité, de péril, d accessibilité au plomb et de manquements aux

Plus en détail

ANNEXES. Dispositif de subventions des collectivités locales

ANNEXES. Dispositif de subventions des collectivités locales 1 N interne : 7984 Conseil du lundi 26 février 2001 à 18 h 00 N définitif : 2001-6306 ANNEXES Dispositif de subventions des collectivités locales I - OBJECTIF DES SUBVENTIONS 1 - AIDES VISANT LE MAINTIEN

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Architecte : Marjolijn et Pierre Boudry

DOSSIER DE PRESSE. Architecte : Marjolijn et Pierre Boudry DOSSIER DE PRESSE Architecte : Marjolijn et Pierre Boudry INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE «ALLONVILLE» À AMIENS Vendredi 6 décembre 2013 à 15h30 Adoma - Résidence sociale «Allonville» 21 rue d Allonville,

Plus en détail

présentent LA PREVENTION DES EXPULSIONS EN 2014-2015

présentent LA PREVENTION DES EXPULSIONS EN 2014-2015 présentent LA PREVENTION DES EXPULSIONS EN 2014-2015 LA PREVENTION DES EXPULSIONS EN 2014 - juin 2014 : réunion de lancement de la Commission de Coordination des Actions de Prévention des Expulsions CCAPEX

Plus en détail

n tio a ic n u m m o c e ic rv e : s n tio p e c n o - c 5 0 0 r 2 rie v fé

n tio a ic n u m m o c e ic rv e : s n tio p e c n o - c 5 0 0 r 2 rie v fé GIRONDE HABITAT CHARTE DES OPÉRATIONS DE CONSTRUCTION DÉMOLITION février 2005 - conception : service communication - LA CHARTE de GIRONDE HABITAT Pour les OPERATIONS DE CONSTRUCTION/DEMOLITION Les opérations

Plus en détail

Note sur la Formation Professionnelle tout au Long de la Vie (couramment nommée FPTLV) Mise à jour Juin 2009

Note sur la Formation Professionnelle tout au Long de la Vie (couramment nommée FPTLV) Mise à jour Juin 2009 Ministère du travail des relations sociales, de la famille et de la solidarité Ministère de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative Note sur la Formation Professionnelle tout au Long

Plus en détail

N 38 FÉVRIER 2016 LES MINI-GUIDES BANCAIRES FINANCEMENT. Le prêt à taux zéro. www.lesclesdelabanque.com. Le site pédagogique sur la banque et l argent

N 38 FÉVRIER 2016 LES MINI-GUIDES BANCAIRES FINANCEMENT. Le prêt à taux zéro. www.lesclesdelabanque.com. Le site pédagogique sur la banque et l argent FÉVRIER 2016 N 38 FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Le prêt à taux zéro Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Qu est-ce

Plus en détail

Amélioration de l'habitat et construction neuve

Amélioration de l'habitat et construction neuve Environnement et habitat Habitat : outils opérationnels Avance remboursable Amélioration de l'habitat et construction neuve Délibération du 22 avril 2015 Particuliers Autres Objectif de l'intervention

Plus en détail

HABITAT ET CADRE DE VIE

HABITAT ET CADRE DE VIE HABITAT ET CADRE DE VIE Dans le cadre de sa politique d'action sociale résolument axée vers la prévention et en faveur de la préservation de l'autonomie des retraités, l'assurance retraite apporte son

Plus en détail

Les contreparties. Un élément concret de mixité s intégrant dans la cohérence du projet urbain et social local.

Les contreparties. Un élément concret de mixité s intégrant dans la cohérence du projet urbain et social local. Avril 2005 Les contreparties Un élément concret de mixité s intégrant dans la cohérence du projet urbain et social local. L implication du 1% Logement dans le renouvellement urbain ne se limite pas au

Plus en détail

Habiter mieux. un programme de lutte contre la précarité énergétique DOSSIER DE PRESSE. 31 janvier 2014. Sommaire

Habiter mieux. un programme de lutte contre la précarité énergétique DOSSIER DE PRESSE. 31 janvier 2014. Sommaire Habiter mieux un programme de lutte contre la précarité énergétique DOSSIER DE PRESSE Conception-réalisation : DDT 71 janvier 2014 31 janvier 2014 Sommaire Communiqué de presse Lutter contre la précarité

Plus en détail

Le Prêt à l Accession Sociale (PAS) Document strictement réservé aux professionnels

Le Prêt à l Accession Sociale (PAS) Document strictement réservé aux professionnels Le Prêt à l Accession Sociale (PAS) Direction Marketing Dans un contexte difficile de resserrement du marché immobilier et de disparition du PTZ + dans l ancien, le Prêt à l Accession Social (PAS) peut

Plus en détail

DISPOSITIF D AIDE EN FAVEUR DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE DE LA PORTE DU HAINAUT

DISPOSITIF D AIDE EN FAVEUR DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE DE LA PORTE DU HAINAUT DISPOSITIF D AIDE EN FAVEUR DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE DE LA PORTE DU HAINAUT Rencontres de l habitat Communauté Urbaine de Dunkerque Le 3 octobre 2008 LE CONTEXTE Les fortes hausses des prix

Plus en détail

J ai un logement. N oubliez pas. Loyer, prêt, travaux, déménagement. Plus d informations sur vos prestations. Connaissez-vous la Caf?

J ai un logement. N oubliez pas. Loyer, prêt, travaux, déménagement. Plus d informations sur vos prestations. Connaissez-vous la Caf? Loyer, prêt, travaux, déménagement N oubliez pas L aide que vous recevez de votre Caf correspond à votre situation. Vous devez penser à lui signaler tout changement. Votre Caf est là pour vous aider à

Plus en détail

JORF n 0081 du 4 avril 2012. Texte n 58

JORF n 0081 du 4 avril 2012. Texte n 58 Le 18 juin 2013 JORF n 0081 du 4 avril 2012 Texte n 58 DECRET Décret n 2012-447 du 2 avril 2012 relatif au règlement des aides du fonds d aide à la rénovation thermique des logements privés (FART) NOR:

Plus en détail

PRIMES COMMUNALES EN FAVEUR DES ENERGIES RENOUVELABLES ET DE L ISOLATION DES TOITURES TITRE I REGLEMENT GENERAL

PRIMES COMMUNALES EN FAVEUR DES ENERGIES RENOUVELABLES ET DE L ISOLATION DES TOITURES TITRE I REGLEMENT GENERAL PRIMES COMMUNALES EN FAVEUR DES ENERGIES RENOUVELABLES ET DE L ISOLATION DES TOITURES TITRE I REGLEMENT GENERAL Article 1 : Pour l application du présent règlement, il faut entendre par demandeur, toute

Plus en détail

FÉVRIER 2016 N 38 LES MINI-GUIDES BANCAIRES FINANCEMENT. Le prêt à taux zéro

FÉVRIER 2016 N 38 LES MINI-GUIDES BANCAIRES FINANCEMENT. Le prêt à taux zéro FÉVRIER 2016 N 38 FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES Le prêt à taux zéro 2 Ce mini-guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire, nous contacter : info@lesclesdelabanque.com Le présent

Plus en détail

Le Crédit Agricole s engage en faveur d un développement durable

Le Crédit Agricole s engage en faveur d un développement durable Le Crédit Agricole s engage en faveur d un développement durable www.ca-atlantique-vendee.fr L Engagement en faveur des Économies d Énergie Du fait de son histoire et de ses valeurs mutualistes, le Crédit

Plus en détail

DEMANDE D AIDE AUX TRAVAUX

DEMANDE D AIDE AUX TRAVAUX DEMANDE D AIDE AUX TRAVAUX dans la limite de 5 000 euros (ou 4 000 euros si droit au prêt légal) Soumis à des conditions de ressources : quotient familial CNAF 850 euros pour un devis de travaux 1000 euros

Plus en détail

Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux. Julie CHEVRIER DREAL Limousin

Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux. Julie CHEVRIER DREAL Limousin Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux Julie CHEVRIER DREAL Limousin 1 Présentation L Anah est une agence d État créée en 1971, placée sous la double tutelle des ministres des finances

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Décret n o 2013-1296 du 27 décembre 2013 portant extension et adaptation à Mayotte du code de la construction

Plus en détail

Le Plan d'action et les fiches d objectifs. Plan d'action du PDALPD

Le Plan d'action et les fiches d objectifs. Plan d'action du PDALPD PDALPD de la Sarthe 2008 2012 Les fiches d objectifs du Plan d action Le Plan d'action et les fiches d objectifs Plan d'action du PDALPD Responsable Orientation n 1 : La prévention de la perte du logement

Plus en détail

REGLEMENT D ATTRIBUTION DE SUBVENTIONS PAR LA CCVL AFIN D AIDER A LA PRIMO-ACCESSION SOUS CONDITIONS DE RESSOURCES

REGLEMENT D ATTRIBUTION DE SUBVENTIONS PAR LA CCVL AFIN D AIDER A LA PRIMO-ACCESSION SOUS CONDITIONS DE RESSOURCES REGLEMENT D ATTRIBUTION DE SUBVENTIONS PAR LA CCVL AFIN D AIDER A LA PRIMO-ACCESSION SOUS CONDITIONS DE RESSOURCES Article 1 : Objet Le présent règlement a pour objet de préciser les modalités d attribution

Plus en détail