Projets de stages et de travaux de fin d études en Energie et Bâtiments à Cenaero ( )

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projets de stages et de travaux de fin d études en Energie et Bâtiments à Cenaero (2012-2013)"

Transcription

1 Projets de stages et de travaux de fin d études en Energie et Bâtiments à Cenaero ( ) Cenaero (http ://www.cenaero.be) est un centre de recherche appliqué dédicacé à la modélisation et la simulation avancée. Situé sur l Aéropôle de Gosselies (Belgique), le centre emploie 50 chercheurs dans le domaine des turbomachines, de l optimisation, des structures et procédés métalliques et composites, du biomédical, de l énergie et des bâtiments ainsi que du calcul haute performance. Cenaero propose aux étudiants ingénieurs ou en master en sciences, possédant des bases solides en analyse numérique et mathématique, de participer aux projets de recherche des différentes équipes de Cenaero, sous forme d un stage ou d un travail de fin d études. Les offres suivantes sont disponibles pour les étudiants des universités belges et européennes. Les étudiants intéressés sont invités à envoyer leur CV et leur lettre de motivation par à l adresse en prenant soin de mentionner la référence du projet. TR-ENB FR : Evaluation holistique et couplage de méthodes CFD et multi-zone en physique du bâtiment TR-ENB FR : Comparaison de différentes approches CFD pour la caractérisation des effets du vent sur un bâtiment isolé et en milieu urbain. TR-ENB FR : Modélisation CFD-OpenFOAM du sillage d une éolienne et de son interaction avec d autres éoliennes. TR-ENB FR : Développement et optimisation de méthodologies CFD pour le dimensionnement mécanique d ouvrages d art exposés au vent TR-ENB FR : Simulation de type CFD d incendie dans des espaces semi-ouverts

2 Titre : Evaluation holistique et couplage de méthodes CFD et multi-zone en physique du bâtiment Dans le cadre de ses activités en Energie et Bâtiments, Cenaero souhaite confronter deux approches de modélisation fondamentale utilisées en physique du bâtiment. Cette confrontation sera effectuée sur une maison pilote pour laquelle nous disposons de données expérimentales. A partir de modèles CFD et multi-zone existants de la maison, l étudiant devra d une part améliorer ces modèles et réaliser d autre part une analyse de sensibilité sur des paramètres liés à la simulation (maillage, conditions limites) et aux conditions physiques. l analyse portera sur des critères tels que la consommation énergétique et les grandeurs d écoulement. Le logiciel multi-zone TRNSYS sera utilisé pour identifier les aspects critiques et il s agira pour ce faire de développer un plan d expériences basé sur l utilisation d outil de construction de modèles approchés, développés par Cenaero. Les paramètres clés seront évalués et analysés de manière plus détaillée dans le modèle CFD. Les deux approches pourront ainsi être confrontées sur des critères liés au coût, au temps de calcul et à la précision, se basant notamment sur le monitoring réalisé dans la maison pilote. Enfin, l objectif sera de mettre en évidence l intérêt de coupler les deux approches dans une optique d utilisation rationnelle des outils. Le candidat devra justifier une bonne connaissance de la mécanique des fluides numérique, des transferts thermiques et être capable d utiliser des outils de génération de CAD et de maillage. Référence : TR-ENB FR Mise à jour : 6 septembre 2012

3 Titre : Comparaison de différentes approches CFD pour la caractérisation des effets du vent sur un bâtiment isolé et en milieu urbain. Dans le cadre de ses activités en Energie et Bâtiments, Cenaero souhaite confronter différentes approches CFD pour évaluer les effets du vent sur les enveloppes des bâtiments ainsi que les niveaux de vitesse au voisinage de ceux-ci. L étudiant devra d abord identifier des cas de validation potentiels (numériques, expérimentaux, sur base des Eurocodes), suffisamment documentés. Il s agira ensuite de développer et comparer différentes approches CFD en termes de modélisation de la turbulence (LES/RANS/URANS, modèles de fermeture des équations RANS) et d hypothèses physiques (rugosité du sol, intensité de turbulence) dans deux cas distincts : le bâtiment isolé et la zone urbaine. Les simulations seront réalisées avec OpenFOAM et ses outils de maillage. Il s agira de mettre en évidence le niveau de précision de la CFD vis-à-vis d un cas test expérimlental identifié. Enfin, l étudiant concluera en positionnant ses travaux dans la perspective de leur utilisation par des bureaux d études. Le candidat devra justifier une bonne connaissance de la mécanique des fluides numérique et être capable d utiliser des outils de génération de CAD et de maillage. Référence : TR-ENB FR Mise à jour : 6 septembre 2012

4 Titre : Modélisation CFD-OpenFOAM du sillage d une éolienne et de son interaction avec d autres éoliennes. Détenir une modélisation précise des niveaux de vents dans les parcs éoliens est crucial pour l optimisation de l agencement des sites (position et type d éoliennes) ainsi que pour la prédiction de la production d énergie. Les modèles utilisés actuellement, dits «mesoscale», ne permettent pas d obtenir de façon précise les vitesses de vents à proximité des éoliennes. La validité des ces modèles est également critiquée lors de leur utilisation en milieux complexes. Capable de fournir une modélisation plus exacte des écoulements, la CFD est donc considérée comme l outil inévitable pour les futures études de vent. Néanmoins, avant de pouvoir utiliser la CFD à grande échelle, le coût calcul doit être réduit et le gain en précision doit être prouvé. Une solution pour réduire le coût d utilisation de la CFD est d utiliser des codes open source. Dans le cadre de ses activités en Energie et Bâtiments, Cenaero souhaite développer et optimiser des méthodologies CFD pour permettre la modélisation précise des écoulements dans les parcs éoliens. OpenFOAM, déjà utilisé dans de nombreuses applications CFD, est très prometteur et a donc été choisi pour la représentation du sillage éolien. Le but du projet de recherche est de modéliser le sillage d une éolienne et son interaction avec d autres éoliennes. Après une recherche bibliographique poussée, établissant l état de l art de la simulation du sillage éolien, l étudiant choisira deux benchmarks : le premier représentant le sillage d une éolienne seule, le second une interaction entre multiples éoliennes (minimum deux). L étudiant utilisera ensuite OpenFOAM pour modéliser ces deux cas-tests. Se basant sur ses résultats CFD ainsi que sur sa recherche bibliographique, l étudiant conclura sur la manière optimale de représenter un parc éolien : choix des simplifications (disque poreux, lois expérimentales), coût calcul, niveaux de précision des résultats... Le candidat devra justifier une bonne connaissance de la mécanique des fluides numérique et être capable d utiliser des outils de génération de CAD et de maillage. Référence : TR-ENB FR Mise à jour : 6 septembre 2012

5 Titre : Développement et optimisation de méthodologies CFD pour le dimensionnement mécanique d ouvrages d art exposés au vent Dans le cadre de ses activités en Energie et Bâtiments, Cenaero souhaite développer et optimiser des méthodologies CFD pour permettre le dimensionnement mécanique d ouvrages d art de génie civil exposés au vent et de rendre ses outils exploitables par des bureaux d études. Basé sur des résultats de soufflerie, fournissant les coefficients de pression sur un tablier de pont, le projet consistera à développer et confronter différentes méthodologies CFD en termes de modélisation de la turbulence (RANS/URANS, modèles de fermeture des équations RANS). Sur base d une confrontation simulation/expérience, il s agira de faire le meilleur choix de modèle et de maillage de manière à optimiser le temps et la précision du calcul. Les simulations seront réalisées avec le logiciel libre OpenFOAM et ses outils de maillage associés. L étudiant portera un regard critique sur la validation de ces développements ainsi que sur la pertinence d utiliser les méthodologies développées dans le cadre d un bureau d études. Le candidat devra justifier une bonne connaissance de la mécanique des fluides numérique et être capable d utiliser des outils de génération de CAD et de maillage. Référence : TR-ENB FR Mise à jour : 6 septembre 2012

6 Titre : Simulation de type CFD d incendie dans des espaces semi-ouverts Dans le cadre de ses activités en Energie et Bâtiments, Cenaero souhaite approfondir les méthodologies développées pour la caractérisation de la propagation des incendies dans des bâtiments par l utilisation de la mécanique des fluides numérique. Le projet démarrera par une étude bibliographique des techniques communément utilisées pour la modélisation tri-dimensionnelle des incendies. Il s agira d identifier des cas tests (numériques ou expérimentaux) suffisamment documentés de manière à pouvoir être considérés comme des cas de référence et exploités dans le projet. La partie principale du travail consistera à développer et comparer différentes approches CFD (Fluent,OpenFOAM, FDS) et différents modèles de turbulence (RANS/URANS, modèles de fermeture des équations RANS). D autres phénomènes liés à la définition de la source de feu, la production de fumée (modèles de combustion) ainsi que le transfert de chaleur par rayonnement seront étudiés.l influence du vent dans des configurations semi-ouvertes sera également mis en évidence. Enfin, l étudiant concluera en positionnant ses travaux dans la perspective de leur utilisation par des bureaux d études. Le candidat devra justifier une bonne connaissance de la mécanique des fluides numérique, des transferts thermiques et être capable d utiliser des outils de génération de CAD et de maillage. Référence : TR-ENB FR Mise à jour : 6 septembre 2012

Master Recherche Dynamique des Fluides, Energétique et transferts

Master Recherche Dynamique des Fluides, Energétique et transferts Master Recherche Dynamique des Fluides, Energétique et transferts Le Master Recherche, Spécialité Dynamique des fluides, Energétique et Transferts (DET) est délivré en habilitation partagée par - l'université

Plus en détail

INSA de Strasbourg Résumé Génie Mécanique (EI) Master Automotive Product Engineering

INSA de Strasbourg Résumé Génie Mécanique (EI) Master Automotive Product Engineering INSA de Strasbourg Résumé Génie Mécanique (EI) Master Automotive Product Engineering Hoffmann Sébastien Septembre 2012 1. Introduction De nombreuses contraintes sont apparues ces dernières années. Les

Plus en détail

09 13 septembre 2013. Programme préliminaire. Lundi 9 septembre 2013

09 13 septembre 2013. Programme préliminaire. Lundi 9 septembre 2013 1 ère Université d Eté Internationale sur les Energies Renouvelables et l Efficacité Energétique pour Etudiants et Jeunes Chercheurs Ecole d Eté sur l Efficacité Energétique dans le Bâtiment et l Industrie

Plus en détail

La Simulation Thermique Dynamique

La Simulation Thermique Dynamique Techniques & Logiciels La Simulation Thermique Dynamique Présentation de l étude Version 0 Création du document Date 26/02/14 Rédigé par Marion DUPRE et Thomas DELMAS Vérifié par Laurent PAYET Principe

Plus en détail

Modélisation et gestion de la thermique globale d un véhicule en vue de réduire sa consommation

Modélisation et gestion de la thermique globale d un véhicule en vue de réduire sa consommation Modélisation et gestion de la thermique globale d un véhicule en vue de réduire sa consommation Jacques MARACHLIAN 2, Riad BENELMIR 1, Cédric ROUAUD 2 1. LEMTA-CNRS UMR 7563 UHP Nancy I 2 Rue Jean Lamour,

Plus en détail

Etude des systèmes et de l inertie dans la RT 2012 pour le résidentiel

Etude des systèmes et de l inertie dans la RT 2012 pour le résidentiel GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE Etude des systèmes et de l inertie dans la RT 2012 pour le résidentiel Réalisé dans la société CARDONNEL Ingénierie par Julie DUCHATELLE TUTEUR INSTITUTIONNEL

Plus en détail

M2P MECANIQUE- ENERGETIQUE, SPÉCIALITÉ MODELISATION ET SIMULATION EN MECANIQUE ET ENERGETIQUE

M2P MECANIQUE- ENERGETIQUE, SPÉCIALITÉ MODELISATION ET SIMULATION EN MECANIQUE ET ENERGETIQUE M2P MECANIQUE- ENERGETIQUE, SPÉCIALITÉ MODELISATION ET SIMULATION EN MECANIQUE ET ENERGETIQUE Résumé de la formation Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE ET SYSTEMES - FINALITE : TECHNOLOGIE DE L INFORMATIQUE

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE ET SYSTEMES - FINALITE : TECHNOLOGIE DE L INFORMATIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

Master : Écologie Végétale et Environnement

Master : Écologie Végétale et Environnement Master : Écologie Végétale et Environnement Option : Biodiversité, et écologie évolutive Option : Écologie des zones arides Option : Gestion de l environnement Option : Conservation de la Biodiversité

Plus en détail

PVbat. Performances Énergétiques de Parois Complexes Actives intégrant des Systèmes Photovoltaïques en Climat Tropical Humide

PVbat. Performances Énergétiques de Parois Complexes Actives intégrant des Systèmes Photovoltaïques en Climat Tropical Humide PVbat Performances Énergétiques de Parois Complexes Actives intégrant des Systèmes Photovoltaïques en Climat Tropical Humide Laboratoire PIMENT & Groupe Dijoux Présenté par Dimitri Bigot 15/05/2012 Conférence

Plus en détail

Pour un socle de la licence de MATHEMATIQUES

Pour un socle de la licence de MATHEMATIQUES Pour un socle de la licence de MATHEMATIQUES Société Mathématique de France Société de Mathématiques Appliquées et Industrielles Société Française de Statistique Contexte général Afin d éviter de trop

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Ingénierie mathématique de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Retour d expérience sur le MOOC Pratique du Dimensionnement en Mécanique

Retour d expérience sur le MOOC Pratique du Dimensionnement en Mécanique Retour d expérience sur le MOOC Pratique du Dimensionnement en Mécanique P.A. BOUCARD, L. CHAMOIN, P.A. GUIDAULT, F. LOUF, P. MELLA, V. REY Département de Génie Mécanique Ecole Normale Supérieure de Cachan,

Plus en détail

GÉNIE MÉCANIQUE ET PRODUCTIQUE

GÉNIE MÉCANIQUE ET PRODUCTIQUE 1 6 8 LeB.O. SOMMAIRE PRÉAMBULE I - Finalités de la formation II - Conditions d admission III - Diplôme IV - Organisation des études V - Concepts pédagogiques de la formation VI - Conditions d application

Plus en détail

[ Programme de formation ]

[ Programme de formation ] > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > E N S T A B r e t a g n e [ Programme de formation ] 1 er année 2 e

Plus en détail

Eau, Energie et Environnement

Eau, Energie et Environnement 0 LE CONTEXTE Très peu de formations associent actuellement les problématiques de l eau et de l énergie. Il s agit pourtant de deux domaines se situant aux interfaces entre activités humaines et leurs

Plus en détail

COMPENTENCES par unité d enseignement

COMPENTENCES par unité d enseignement COMPENTENCES par unité d enseignement 1ère Année Tronc Commun Mathématiques Informatique EC1MI Maîtriser les concepts mathématiques et numériques nécessaires au métier de l ingénieur Maîtriser certains

Plus en détail

: Mathématiques, physique et sciences de l'ingénieur (MPSI) Mathématiques et physique (MP)

: Mathématiques, physique et sciences de l'ingénieur (MPSI) Mathématiques et physique (MP) : scientifique : Mathématiques, physique et sciences de l'ingénieur (MPSI) Mathématiques et physique (MP) : Sciences industrielles de l ingénieur Première et seconde s PROGRAMME DE SCIENCES INDUSTRIELLES

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE LA JEUNESSE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Arrêté du 8 février 2011 fixant le programme pour le cycle terminal de la série

Plus en détail

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS INTERNE ET DE TROISIEME VOIE DE TECHNICIEN TERRITORIAL SESSION 2012 EPREUVE Elaboration d un rapport technique rédigé à l aide

Plus en détail

Présentation d AMOES

Présentation d AMOES "La STD, un outil au service de la performance énergétique des bâtiments" Le bon usage de la STD Vincent COSTE, Ingénieur AMOES Présentation d AMOES 1 Plan de la présentation I. Qu est-ce qu une STD? III.

Plus en détail

CEA/SACLAY DEPARTEMENT DES TECHNOLOGIES DES SYSTEMES INTELLIGENTS SERVICE ARCHITECTURES ET CONCEPTION

CEA/SACLAY DEPARTEMENT DES TECHNOLOGIES DES SYSTEMES INTELLIGENTS SERVICE ARCHITECTURES ET CONCEPTION Laboratoire Systèmes de Vision Embarqués CEA/SACLAY DEPARTEMENT DES TECHNOLOGIES DES SYSTEMES INTELLIGENTS SERVICE ARCHITECTURES ET CONCEPTION RT LIST DTSI - LSVE CEA/SACLAY 91191 GIF-SUR-YVETTE CEDEX

Plus en détail

Stages et projets dans les cursus d informatique

Stages et projets dans les cursus d informatique Stages et projets dans les cursus d informatique Les cursus du département d informatique (formation initiale) bac+5 Master d informatique (2) 2 ans bac+3 3 s : Ingénierie des Logiciels et des Connaissances

Plus en détail

CLIMATISATION ) 01 46 83 60 80. CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat

CLIMATISATION ) 01 46 83 60 80. CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat CLIMATISATION 88 CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat CLIMATISATION CLIMATISATION ET VENTILATION Guide de choix de vos formations

Plus en détail

CONSTRUCTION DES SYSTEMES TECHNIQUES Centres d intérêt : Analyse fonctionnelle, représentation d un produit technique BTS CPI Support d activité :

CONSTRUCTION DES SYSTEMES TECHNIQUES Centres d intérêt : Analyse fonctionnelle, représentation d un produit technique BTS CPI Support d activité : Centres d intérêt : Analyse fonctionnelle, représentation d un produit technique TP n 1 C3 Pluriel, Actionneur Valéo C04 Analyser, comparer, argumenter des solutions techniques. C10 (Proposer) sous forme

Plus en détail

EE6.1 - Etude énergétique d'un habitat existant à Colomiers

EE6.1 - Etude énergétique d'un habitat existant à Colomiers EE6.1 - Etude énergétique d'un habitat existant à Colomiers Concepteurs Académie de Toulouse: Objectifs à atteindre Nadia Estang Christine Domergue Etude d un habitat existant Simulation de l enveloppe

Plus en détail

DGAFP / SDRH. Présentation de la nouvelle Bourse Interministérielle de l emploi public (BIEP)

DGAFP / SDRH. Présentation de la nouvelle Bourse Interministérielle de l emploi public (BIEP) DGAFP / SDRH Présentation de la nouvelle Bourse Interministérielle de l emploi public (BIEP) Pourquoi une nouvelle BIEP? Des raisons stratégiques : favoriser la mobilité interministérielle et inter-fonction

Plus en détail

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE Les savoirs de l Informatique Commerciale doivent être abordés en relation avec les autres savoirs (S4 à S7). Les objectifs généraux sont : o de sensibiliser les étudiants

Plus en détail

Quelles compétences viser dans le programme d étude des Ingénieurs Mécaniciens EPFL?

Quelles compétences viser dans le programme d étude des Ingénieurs Mécaniciens EPFL? Quelles compétences viser dans le programme d étude des Ingénieurs Mécaniciens EPFL? Dr J.M. Fürbringer, R. Glardon Section de Génie Mécanique, STI, EPFL Dr N. Deschryver, B. Charlier Université de Fribourg

Plus en détail

Habitat et confort Isolation

Habitat et confort Isolation Isolation Français p 1 Maquette isolation phonique et thermique Version : 9009 Habitat et confort 1 Présentation du concept 1.1 Introduction La maquette isolation phonique et thermique a été conçue par

Plus en détail

Projet BIM inter-lycées. Une démarche innovante pour les établissements de l'académie de Besançon et de la grande région.

Projet BIM inter-lycées. Une démarche innovante pour les établissements de l'académie de Besançon et de la grande région. Projet BIM inter-lycées Une démarche innovante pour les établissements de l'académie de Besançon et de la grande région. Présentation Projet BIM inter-lycées Une démarche innovante pour les établissements

Plus en détail

Solutions Laboratoires

Solutions Laboratoires Solutions Laboratoires Créons le Bien-Être Solutions Laboratoires Des espaces de travail sûrs et fonctionnels pour les professionnels des laboratoires. 2 Les solutions Halton Vita offrent une gestion intelligente

Plus en détail

Phase avant-projet : Sélection de la stratégie d'ingénierie incendie appropriée pour les bâtiments à un seul niveau

Phase avant-projet : Sélection de la stratégie d'ingénierie incendie appropriée pour les bâtiments à un seul niveau Phase avant-projet : Sélection de la stratégie d'ingénierie incendie appropriée pour les Les présentes informations traitent des approches d'ingénierie incendie les plus appropriées dans des cas spécifiques

Plus en détail

ETUDE DE COMPATIBILITE DE LA ZONE DE RECOUVREMENT DES MODELES NUMERIQUES APPLICATION AUX ETUDES D IMPACT DES PROJETS D ENERGIES MARINES

ETUDE DE COMPATIBILITE DE LA ZONE DE RECOUVREMENT DES MODELES NUMERIQUES APPLICATION AUX ETUDES D IMPACT DES PROJETS D ENERGIES MARINES ETUDE DE COMPATIBILITE DE LA ZONE DE RECOUVREMENT DES MODELES NUMERIQUES APPLICATION AUX ETUDES D IMPACT DES PROJETS D ENERGIES MARINES Julien Schaguene, Olivier Bertrand, Eric David Sogreah Consultants

Plus en détail

La gestion du travail pour optimiser la radioprotection professionnelle

La gestion du travail pour optimiser la radioprotection professionnelle La gestion du travail pour optimiser la radioprotection professionnelle par B. Ahier* La radioexposition professionnelle dans le parc mondial de centrales nucléaires n a cessé de diminuer depuis le début

Plus en détail

SIMULATION NUMERIQUE DU FLUX D AIR EN BLOC OPÉRATOIRE

SIMULATION NUMERIQUE DU FLUX D AIR EN BLOC OPÉRATOIRE Maîtrise d ambiance et Qualité de l air SIMULATION NUMERIQUE DU FLUX D AIR EN BLOC OPÉRATOIRE PERTURBATION À L ÉTAT STATIQUE OU DYNAMIQUE Alina SANTA CRUZ École d Ingénieurs de Cherbourg LUSAC «Équipe

Plus en détail

UE 11 Contrôle de gestion Le programme

UE 11 Contrôle de gestion Le programme UE 11 Contrôle de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1. Positionnement du

Plus en détail

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS :

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS : Appel à projets Bâtiments Aquitains Basse Consommation REGLEMENT 1. CONTEXTE : Réduire la consommation d énergie est une nécessité pour répondre aux défis du changement climatique et à l épuisement des

Plus en détail

Programme de Coopération entre le Maroc et la Communauté Française de Belgique (2015-2016-2017) : Appel à projets

Programme de Coopération entre le Maroc et la Communauté Française de Belgique (2015-2016-2017) : Appel à projets ⵜⴰⴳⵍⴷⵉⵜ ⵏⵍⵎⴰⵖⵔⵉⴱ ⵜⴰⵎⴰⵡⴰⵙⵜ ⵏ ⵓⵙⵙⵍⵎⴷ ⴰⵏⴰⴼⵍⵍⴰ ⴷ ⵓⵔⵣⵣⵓ ⴰⵎⴰⵙⵙⴰⵏ ⴷ ⵓⵙⵎⵓⵜⵜⴳ ⵏ ⵉⵙⵓⵜⴰⵢ Royaume du Maroc Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres Direction

Plus en détail

Proposition de thèse

Proposition de thèse Proposition de thèse P. Aniorté, Professeur en Informatique E. Gouardères, Maître de Conférences en Informatique Y. Dourisboure, Maître de Conférences en Informatique Laboratoire LIUPPA - UPPA 08/06/10

Plus en détail

OBJECTIFS ETAPES DU PROJET : A. PREMIERE ETAPE : LE DIAGNOSTIC ENERGETIQUE DE LA ZONE PILOTE

OBJECTIFS ETAPES DU PROJET : A. PREMIERE ETAPE : LE DIAGNOSTIC ENERGETIQUE DE LA ZONE PILOTE OBJECTIFS Réaliser un diagnostic de déperdition énergétique des bâtiments de la zone pilote permettant d extrapoler un diagnostic pour l ensemble de Schaerbeek Informer et sensibiliser les habitants et

Plus en détail

UE 11 - CONTRÔLE DE GESTION

UE 11 - CONTRÔLE DE GESTION UE 11 - CONTRÔLE DE GESTION Niveau L : 210 heures 18 ECTS Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Positionnement du contrôle de gestion et identification du métier (10 heures) Le contrôle

Plus en détail

ALUMINIUM SOLUTIONS POUR LES ENVELOPPES DE BÂTIMENT DE DEMAIN

ALUMINIUM SOLUTIONS POUR LES ENVELOPPES DE BÂTIMENT DE DEMAIN ALUMINIUM SOLUTIONS POUR LES ENVELOPPES DE BÂTIMENT DE DEMAIN La réglementation thermique actuelle dirige l ensemble du secteur de la construction vers des solutions pour habitations à consommation énergétique

Plus en détail

DÉPÔT DE VOTRE CANDIDATURE EN LIGNE CLIQUEZ ICI

DÉPÔT DE VOTRE CANDIDATURE EN LIGNE CLIQUEZ ICI APPEL À PROJETS MATURATION TECHNIQUE & TRANSFERT DE TECHNOLOGIES Développement et optimisation de démonstrateurs et prototypes pour les laboratoires du Labex CIMI (IRIT - IMT) Domaine : Applications Numériques

Plus en détail

Service de Mécanique Appliquée Prof. B. Leduc. MOTEURS ET TRANSPORT ORGANES DES MACHINES Assistants : A. CUVELIER, E. LENCLUD, A.

Service de Mécanique Appliquée Prof. B. Leduc. MOTEURS ET TRANSPORT ORGANES DES MACHINES Assistants : A. CUVELIER, E. LENCLUD, A. Service de Mécanique Appliquée Prof. B. Leduc Sujets de travaux de fin d études proposés pour l année 2001 2002 MOTEURS ET TRANSPORT ORGANES DES MACHINES Assistants : A. CUVELIER, E. LENCLUD, A. LOOTVOET

Plus en détail

Fontenay-aux-Roses, le 14 mars 2014. Monsieur le Président de l Autorité de sûreté nucléaire

Fontenay-aux-Roses, le 14 mars 2014. Monsieur le Président de l Autorité de sûreté nucléaire Fontenay-aux-Roses, le 14 mars 2014 Monsieur le Président de l Autorité de sûreté nucléaire Avis/IRSN N 2014-00105 Objet : Réacteurs électronucléaires EDF Projet EPR Flamanville 3 Dilution hétérogène inhérente

Plus en détail

Vendée Globe 60 : Prévision de Performances et Optimisation

Vendée Globe 60 : Prévision de Performances et Optimisation CRAIN, bulletin d informations CRAIN, bulletin - 1 - d infos CRAIN, bulletin d infos Vendée Globe 60 : Prévision de Performances et Optimisation Avril 2000 Dans le cadre des projets Whirlpool de Catherine

Plus en détail

L option «Mécanique des Fluides Numérique» un exemple de formation au calcul scientifique

L option «Mécanique des Fluides Numérique» un exemple de formation au calcul scientifique O. THUAL, Professeur à l INP/ENSEEIHT Département Exemples d options «calcul scientifique» MATMECA : «Modélisation mathématique et mécanique» ENSTA : Option «Modélisation des systèmes» Ecole Polytechnique

Plus en détail

Recommandations relatives à la formation des enseignantes. interculturelles. COHEP, novembre 2007

Recommandations relatives à la formation des enseignantes. interculturelles. COHEP, novembre 2007 Recommandations relatives à la formation des enseignantes et enseignants aux approches interculturelles COHEP, novembre 2007 Etat : Adopté par l Assemblée plénière de la COHEP le 14/15 novembre 2007 Table

Plus en détail

Mise en fonction didactique d une borne de recharge Schneider pour véhicules électriques

Mise en fonction didactique d une borne de recharge Schneider pour véhicules électriques Mise en fonction didactique d une borne de recharge Schneider pour véhicules électriques "Les nouveautés apparues avec LabVIEW 2012, notamment les sous-vis du menu «Electrical Power», facilitent énormément

Plus en détail

Appel à Propositions

Appel à Propositions Appel à Propositions CORAC Feuille de route Propulsion Thème : «Optimisation bleed» Référence de l Appel Titre de l appel Personne à contacter responsable de l appel à proposition (AàP) Date de début du

Plus en détail

énergétiques 5. Exemple de programmes 6. Conclusions et recommandations

énergétiques 5. Exemple de programmes 6. Conclusions et recommandations Demande du Distributeur relative à l'établissement des tarifs d'électricité pour l'année tarifaire 2008-2009 (R-3644-2007) L optimisation des bâtiments, le concept de la compartimentation et du reconditionnement

Plus en détail

Un changement de paradigme dans la fourniture d énergie : Pourquoi?

Un changement de paradigme dans la fourniture d énergie : Pourquoi? Un changement de paradigme dans la fourniture d énergie : Pourquoi? La Commission européenne jette les bases du déploiement des futurs réseaux intelligents Conformément aux directives européennes 1 2009/72/CE

Plus en détail

EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION

EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION PROGRAMME DE LA FORMATION La formation porte sur quatre (04) Unités d enseignement répartis en modules. Chaque module est affecté d un coefficient

Plus en détail

NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE

NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE SE3B EXERCE POUR TOUTE MAÎTRISE D OUVRAGE DES MISSIONS D INGÉNIERIE DANS LES DOMAINES DU BTP, DE LA CONSTRUCTION ET DES ÉNERGIES CES MISSIONS VONT DE L ESQUISSE À L EXPLOITATION

Plus en détail

PROGRAMME ANNEE SCOLAIRE 2012/2013

PROGRAMME ANNEE SCOLAIRE 2012/2013 Classe : 4 ème PROGRAMME ANNEE SCOLAIRE 2012/2013 Section linguistique : toutes Matière : Sciences Physiques Nom de l'enseignant : Mme GOULARD Langue d enseignement : français Nombre d heures hebdomadaires

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE A partir du mois d Avril, la formation s achève par un stage professionnel obligatoire d une durée minimale

Plus en détail

Di rec ti on de la Rec herche Technol ogique Départem ent A rchitec ture, Conc eption et Logi ci els Em barqués Laboratoi re Calc ul Em barqué

Di rec ti on de la Rec herche Technol ogique Départem ent A rchitec ture, Conc eption et Logi ci els Em barqués Laboratoi re Calc ul Em barqué Départem ent A rchitec ture, Conc eption et Logi ci els Em barqués Laboratoi re Calc ul Em barqué Stage n 2 du LCE Sujet : réalisation matérielle optimisée de recherche de similarité pour l embarqué Le

Plus en détail

Les technologies de supervision des réseaux informatiques

Les technologies de supervision des réseaux informatiques BTS SIO 2 - PPE Les technologies de supervision des réseaux informatiques Guilhem CALAS Mission 3 SOMMAIRE I. Présentation de la supervision... 2 II. Fonctionnement de la supervision... 3 1. Fonctionnement...

Plus en détail

Compétitivité énergétique des entreprises Usine du futur

Compétitivité énergétique des entreprises Usine du futur Appel à projets Compétitivité énergétique des entreprises 2016 Usine du futur 1 I. Contexte S inscrivant dans le cadre des 34 plans industriels et le développement de l Usine du Futur, le Conseil régional

Plus en détail

DEMANDE DE PROPOSITION

DEMANDE DE PROPOSITION DEMANDE DE PROPOSITION POUR LA REALISATION D UNE ETUDE SUR «L APPROCHE PAR MICROPROJET» «La place et le rôle des microprojets de développement en Afrique de l Ouest selon les acteurs du Sud. Etude de cas

Plus en détail

PROGRAMME DES STAGES «DEUXIEME GENERATION» I - ENSEIGNEMENT TRONC COMMUN : LES FACTEURS GENERAUX DE L'INSECURITE ROUTIERE

PROGRAMME DES STAGES «DEUXIEME GENERATION» I - ENSEIGNEMENT TRONC COMMUN : LES FACTEURS GENERAUX DE L'INSECURITE ROUTIERE PROGRAMME DES STAGES «DEUXIEME GENERATION» I - ENSEIGNEMENT TRONC COMMUN : LES FACTEURS GENERAUX DE L'INSECURITE ROUTIERE SEQUENCES et OBJECTIFS Tour de table (2 heures) Données de sécurité routière (30

Plus en détail

Demande de réhabilitation d un mastère

Demande de réhabilitation d un mastère ةرادلا ا ةماعلا ديدجتلل يعمالجا Demande de réhabilitation d un mastère Pour la période 015-01 / 018-019 Université de Gabès Institut Supérieur des Systèmes Industriels de Gabès (1) Professionnel x de Recherche

Plus en détail

Dossier de candidature en Master MIAGE Méthodes Informatiques Appliquées à la Gestion des Entreprises Année 2015/2016

Dossier de candidature en Master MIAGE Méthodes Informatiques Appliquées à la Gestion des Entreprises Année 2015/2016 Dossier de candidature en Master MIAGE Méthodes Informatiques Appliquées à la Gestion des Entreprises Année 2015/2016 Candidature en Master MIAGE 1 ère année 2 ème année, spécialité ACSI 2 ème année, spécialité

Plus en détail

LICENCE 3 INFORMATION-COMMUNICATION

LICENCE 3 INFORMATION-COMMUNICATION LICENCE 3 INFORMATION-COMMUNICATION OBJECTIFS Créée en 2001, la licence générale Information - Communication forme les étudiants aux sciences humaines et sociales, aux théories et méthodes des sciences

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les isolants pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier 75724 Paris Cedex 15 Tél.

Plus en détail

Avantages du soudage Laser

Avantages du soudage Laser Avantages du soudage Laser Par rapport au rivetage - gain en masse 8 à 1% - gain en maintenance (fatigue, corrosion ) - coût réduit de 15% Avantages du Laser YAG - transport d énergie par fibre optique

Plus en détail

LOGICIEL DE SIMULATION NUMERIQUE DES SYSTEMES PHYSIQUES

LOGICIEL DE SIMULATION NUMERIQUE DES SYSTEMES PHYSIQUES LOGICIEL DE SIMULATION NUMERIQUE DES SYSTEMES PHYSIQUES PRESENTATION SIMULATION NUMÉRIQUE DES SYSTÈMES PHYSIQUES Développé par la société Atemi, SiNuSPhy est un logiciel de simulation numérique destiné

Plus en détail

ETUDE & CONSEIL ENERGETIQUE

ETUDE & CONSEIL ENERGETIQUE ETUDE & CONSEIL ENERGETIQUE ETUDE RECOMMANDATIONS BUDGET ASSISTANCE V2.0β Mars 2014 La rénovation énergétique Sur les 31 millions de logements, 60 % sont des passoires thermiques (construits avant 1974,

Plus en détail

Direction de l Environnement Service Ecocitoyenneté. Note d information sur un appel à projets en cours de préparation

Direction de l Environnement Service Ecocitoyenneté. Note d information sur un appel à projets en cours de préparation Direction de l Environnement Service Ecocitoyenneté Note d information sur un appel à projets en cours de préparation «(r)évolutions des pratiques des associations environnementales pour accompagner l

Plus en détail

Ventilation à flux naturel. Technique de climatisation

Ventilation à flux naturel. Technique de climatisation Ventilation à flux naturel Technique de climatisation La ventilation naturelle: l'une des spécialités de Colt Charge calorifique et ventilation De la chaleur se dégage dans tout bâtiment, qu'il soit utilisé

Plus en détail

MASTERE MODELISATION EN HYDRAULIQUE

MASTERE MODELISATION EN HYDRAULIQUE MASTERE MODELISATION EN HYDRAULIQUE ET ENVIRONNEMENT Coordinateur du Mastère : JAMEL CHAHED ENIT, Département Génie Civil, Laboratoire LMHE BP 37, Le Belvédère, 1002-Tunis jamel.chahed@enit.rnu.tn 1. Le

Plus en détail

MARCHE PUBLIC MISSION D ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE PROGRAMMATION - CONCEPTION - CONSTRUCTION D UN BATIMENT A ENERGIE POSITIVE (BEPOS)

MARCHE PUBLIC MISSION D ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE PROGRAMMATION - CONCEPTION - CONSTRUCTION D UN BATIMENT A ENERGIE POSITIVE (BEPOS) Maître d ouvrage : Commune de Licques 54 parvis de l'abbaye 62 850 Licques MARCHE PUBLIC MISSION D ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE PROGRAMMATION - CONCEPTION - CONSTRUCTION D UN BATIMENT A ENERGIE POSITIVE

Plus en détail

Parties Problématique Questionnaire Compétences Capacités Connaissances Documents T1 T2 T3 T4 T5 Partie n 0 (lecture du sujet : 30 min)

Parties Problématique Questionnaire Compétences Capacités Connaissances Documents T1 T2 T3 T4 T5 Partie n 0 (lecture du sujet : 30 min) Baccalauréat S profil SI épreuve de sciences de l ingénieur Sujet BEZOUT -Track T1 analyser un technique et vérifier ses performances attendues ; T2 proposer et valider des modèles ; T3 analyser des résultats

Plus en détail

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DE MANAGEMENT FINANCE Finance d Entreprise et des Marchés

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DE MANAGEMENT FINANCE Finance d Entreprise et des Marchés sous réserve de validation des modifications Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : Parcours DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DE MANAGEMENT FINANCE Finance d Entreprise et des Marchés M2

Plus en détail

Catalogue de PFE 2015-2016

Catalogue de PFE 2015-2016 Catalogue de PFE 2015-2016 Table of Contents Présentation... 3 Sujet 1 : Intégration d un Framework multimédia dans une application de robotique mobile... 4 Sujet 2 : Développement et intégration d un

Plus en détail

PROGRAMMATION DYNAMIQUE DES SYSTÈMES ET ÉNERGIE NUCLÉAIRE. Anne Baschwitz

PROGRAMMATION DYNAMIQUE DES SYSTÈMES ET ÉNERGIE NUCLÉAIRE. Anne Baschwitz PROGRAMMATION DYNAMIQUE DES SYSTÈMES ET ÉNERGIE NUCLÉAIRE Anne Baschwitz Journée I-tésé 17 juin 2014 Sommaire La Dynamique des Systèmes Complexes Présentation du logiciel STELLA Principes Un exemple: la

Plus en détail

PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI

PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI La solution aux enjeux de formation des PME et ETI, conçue par des dirigeants, pour le développement de leurs entreprises et de leurs salariés. OSSIER E

Plus en détail

L avenir des industries mécaniques, innovation et contribution des scientifiques

L avenir des industries mécaniques, innovation et contribution des scientifiques 11 ième rencontre nationale du réseau des mécaniciens 2010 L avenir des industries mécaniques, innovation et contribution des scientifiques Pierre Devalan Vice-Président AFM Héron d'alexandrie, mécanicien

Plus en détail

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie Mesure 1, Action 1.2 Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie APPEL A CANDIDATURES 2013 Cet appel à projet est organisé par l ITMO Cancer de l alliance nationale pour les

Plus en détail

Système de gestion des risques

Système de gestion des risques Méthodes scientifiques pour les applications prometteuses des systèmes de gestion des risques Environnement (contexte) Domaines de risque Critères de risque Analyse des risques Identification des risques

Plus en détail

Jury CS Award for Best Teaching. Mise au concours pour le

Jury CS Award for Best Teaching. Mise au concours pour le Jury CS Award for Best Teaching Mise au concours pour le Credit Suisse Award for Best Teaching 2010 1 Credit Suisse Award for Best Teaching La Fondation du Jubilé du Groupe Crédit Suisse décerne chaque

Plus en détail

P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S

P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S MP deuxième années PREAMBULE Sommaire I. Contexte de la réforme de l informatique en C.P.G.E II. Objectifs de la formation III. Moyens

Plus en détail

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE PHYSIQUE CHIMIE EN PREMIÈRE ANNÉE DE CPGE 1 CONTEXTE La réforme des voies générale et technologique. La notion de compétence : en amont dans le lycée et en aval dans les écoles.

Plus en détail

ANNEXE 2 ÉPREUVE EP1 ÉTUDE ET CONSTRUCTION D UN MODÈLE (COEFFICIENT 4)

ANNEXE 2 ÉPREUVE EP1 ÉTUDE ET CONSTRUCTION D UN MODÈLE (COEFFICIENT 4) ANNEXE 2 ÉPREUVE EP1 ÉTUDE ET CONSTRUCTION D UN MODÈLE (COEFFICIENT 4) FINALITÉS ET OBJECTIFS DE L ÉPREUVE : Cette épreuve doit permettre de vérifier les compétences du candidat concernant l analyse du

Plus en détail

Note sur le traitement des cas particuliers dans la réglementation thermique 2012 des bâtiments neufs

Note sur le traitement des cas particuliers dans la réglementation thermique 2012 des bâtiments neufs MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Direction générale de l aménagement, du logement et de la nature Direction de l habitat, de l urbanisme et des paysages

Plus en détail

2015-2016. Master 2 Droit canonique et droit européen comparé des religions. Spécialité : Droit européen comparé des religions

2015-2016. Master 2 Droit canonique et droit européen comparé des religions. Spécialité : Droit européen comparé des religions 2015-2016 Master 2 Droit canonique et droit européen comparé des religions Spécialité : Droit européen comparé des religions Présentation générale de la formation La spécialité Droit européen comparé des

Plus en détail

Master Contrôle de Gestion Syllabus de l année 1

Master Contrôle de Gestion Syllabus de l année 1 Ce descriptif de cours est donné à titre indicatif et est susceptible d être modifié selon les besoins de formation des étudiants. Il prend appui sur le référentiel de compétences en Master. Objectifs

Plus en détail

STAGES. VISION PAR ORDINATEUR Perception 3D Réalité Augmentée

STAGES. VISION PAR ORDINATEUR Perception 3D Réalité Augmentée STAGES VISION PAR ORDINATEUR Perception 3D Réalité Augmentée Le CEA-LIST Les activités de recherche du CEA LIST sont centrées sur les systèmes à logiciel prépondérant. Ces activités s articulent autour

Plus en détail

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie APPEL A CANDIDATURES 2014 Cet appel à projet est organisé par l ITMO Cancer de l alliance nationale pour les sciences de la vie

Plus en détail

Mastérisation de la formation initiale des enseignants

Mastérisation de la formation initiale des enseignants 17 mars 2012 Mastérisation de la formation initiale des enseignants J.M. Jolion Président du Comité de suivi Master Université de Lyon Quartier Sergent Blandan 37 rue du repos 69365 Lyon cedex 07 http://www.universite-lyon.fr

Plus en détail

SOSUCAM Offre d emploi Responsable RSE

SOSUCAM Offre d emploi Responsable RSE SOSUCAM Offre d emploi Responsable RSE La Société Sucrière du Cameroun (SOSUCAM), basée sur les sites de Mbandjock et Nkoteng, au Cameroun, est une entreprise sucrière de droit Camerounais qui alimente

Plus en détail

TERMES DE RÉFÉRENCE POUR ASSURER UNE FORMATION EN METHODES ACTIVES

TERMES DE RÉFÉRENCE POUR ASSURER UNE FORMATION EN METHODES ACTIVES TERMES DE RÉFÉRENCE POUR ASSURER UNE FORMATION EN METHODES ACTIVES 1- CADRE ET CONTEXTE GENERAUX DE LA FORMATION : L action que le Centre de Documentation Numérique de Formation Pédagogique et Professionnelle

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Médiations des sciences Médiation des risques en santé

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Médiations des sciences Médiation des risques en santé www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Médiations des sciences Médiation des risques en santé Former des spécialistes en médiations des sciences et de la santé Ce master professionnel s adresse à des

Plus en détail

INTRODUCTION DU CFD. La perte de pression (dp) par unité-longueur (dl) est déterminée par la formule :

INTRODUCTION DU CFD. La perte de pression (dp) par unité-longueur (dl) est déterminée par la formule : INTRODUCTION DU CFD Introduction A l inverse des calculs de force de construction, au moyen du software de Ansys ou Pro/E par exemple, les calculs de courant ne sont pas très connus. Ceci est une introduction

Plus en détail

APPEL D'OFFRES. 1. Contexte de l appel d offres... 1 2. Objet de la prestation... 2 3. Modalités d exécution de la prestation... 6

APPEL D'OFFRES. 1. Contexte de l appel d offres... 1 2. Objet de la prestation... 2 3. Modalités d exécution de la prestation... 6 APPEL D'OFFRES Vérification, actualisation et recherche de coordonnées téléphoniques ; prise de rendez-vous et envoi de courriers d invitation pour le projet «Rendez-vous des droits élargi» 1. Contexte

Plus en détail

Optimisation du choix des éléments vitrés dans la construction

Optimisation du choix des éléments vitrés dans la construction Optimisation du choix des éléments vitrés dans la construction Flavio Foradini windays 2015 Bienne certifications Strategic && bilans bilans écologiques thinking et in et énergétiques sustainable de de

Plus en détail

Optimiser notre potentiel, ouvrir des perspectives

Optimiser notre potentiel, ouvrir des perspectives PLR.Les Libéraux-Radicaux Neuengasse 20 Case postale 6136 CH-3001 Berne T +41 (0)31 320 35 35 F +41 (0)31 320 35 00 info@plr.ch www.plr.ch Adopté par l Assemblée des délégués du 28 juin 2014 Notre but

Plus en détail

ACCORD-CADRE CONTRAT D EXPLOITATION DES INSTALLATIONS COLLECTIVES DE CHAUFFAGE, D ECS, DE VMC ET ANNEXES

ACCORD-CADRE CONTRAT D EXPLOITATION DES INSTALLATIONS COLLECTIVES DE CHAUFFAGE, D ECS, DE VMC ET ANNEXES ACCORD-CADRE CONTRAT D EXPLOITATION DES INSTALLATIONS COLLECTIVES DE CHAUFFAGE, D ECS, DE VMC ET ANNEXES SOMMAIRE ARTICLE 1 - OBJET DE L ACCORD-CADRE...- 2 - ARTICLE 2 - DUREE DE L ACCORD-CADRE CONTRAT

Plus en détail

Présentation générale de la première année :

Présentation générale de la première année : Ces dernières années, les métiers liés au droit des affaires ont connu une véritable mutation notamment de par l'internationalisation des échanges. Une forte demande de profils polyvalents oblige aujourd'hui

Plus en détail