Maître de stage - Marc Défendente / Stagiaire - Thomas Maisons

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Maître de stage - Marc Défendente / Stagiaire - Thomas Maisons"

Transcription

1 Maître de stage - Marc Défendente / Stagiaire - Thomas Maisons

2 Remerciements Je remercie l ensemble de l équipe TV Mistral pour l accueil et la confi ance qu ils m ont accordé et tout particulièrement Marc Défendente, Directeur, pour m avoir accepté au sein de son entreprise et Marion Manent, Directrice des programmes, pour m avoir proposé ce stage. Je tiens à remercier l ensemble des professeurs du DESU SML pour toutes les connaissances qu ils m ont apportés durant l année.

3 Sommaire Remerciements Introduction 1/. Origines et présentation de TV Mistral 1.1 / Histoire d une création / La télévision locale - TV Mistral / Pourquoi une télévision locale? / Aspects économiques / Les Emissions / Listes des Tâches /. Réalisations Annexes 2.1 / Conception / Cahier des Charges d une émission / Scénarisation d un jeux télévisé / Réalisations / Emissions en direct / Le Journal Télévisé / Le Jeux Téléphonique / La Diffusion / Voix-Off / Webmaster...3a 00

4 Sommaire (... suite) 3/. Réalisations Principales 3.1 / Reportages cadrés et montés / Reportages cadrés / Reportages montés Conclusion Annexes 01

5 Introduction J ai choisi de reprendre mes études en 2002 et je me suis orienté vers le DESU Services Multimédias en Lignes. Au fi l des mois, j ai ressenti un intérêt grandissant pour le secteur de l audiovisuel sans pour autant délaisser le reste du contenu de la formation. La réalisation du court-métrage en partenariat avec le Cadase a très certainement été un élément déclencheur pour moi. Le fait de pouvoir mettre en scène ses propres idées, de se retrouver derrière la caméra et d avoir la main mise sur la direction d es événements a été ma première révélation. La seconde s est déroulée lors de la phase de post-production car c est par le montage que tout ce fait. C est une étape clé. C est à ce moment là que l on va donner au fi lm ou au reportage toute sa valeur et sa cohérence. C est dans cet esprit que j ai choisi d orienter ma recherche de stage, car Il était clair que je souhaitais effectuer celui-ci dans le secteur audiovisuel. L opportunité s est alors présentée à moi de participer au lancement d une chaîne de télévision locale sur le Golfe de Saint-Tropez. L occasion de me former sur le terrain aux rudiments du cadrage et du montage, tout en participant à une expérience humaine des plus riche, était trop attirante pour la laisser passer. C est ainsi que j ai intégré l équipe TV Mistral pendant 2 mois et demi. 02

6 A terme, je souhaite acquérir suffi samment de compétences pour être capable de réaliser et superviser des projets audiovisuels que ce soit dans le domaine de l information, de la communication, du documentaire ou du cinéma. Sachant que tous ces domaines m intéressent réellement. Cadreur-Monteur était le rôle qui m était confi é et mon apprentissage s est déroulé au fi l des reportages et des montages que j ai pu effectuer. J en profi te pour souligner que les conseils des membres de l équipe TV Mistral m ont été d une aide précieuse tout au long de mon stage. 03

7 1/. Origines et présentation de TV Mistral 1.1 / Histoire d une création En 1994, Marc Défendente, originaire de la région et professionnel de l audiovisuel créé MD Vision. Depuis sa création MD Vision réalise des centaines de fi lms événementiels, publicitaires, de formation, dont les clients sont aussi bien des particuliers, que des entreprises et municipalités. Parallèlement à cette activité Marc Défendente créé en 1995 un réseau de télédiffusion en interne qui fonctionne principalement dans les cabinets médicaux, Canal MDV. L implantation commence par Cavalaire et La Croix -Valmer puis s établit rapidement dans l ensemble du Golfe de Saint -Tropez avec une trentaine de cabinets médicaux équipés du système. En plus de 10 ans une cinquantaine d annonceurs accorderont leur confi ance à Canal MDV. En 1998, MD Vision ouvre un département formation agréée en Préfecture de Région, ce qui permet d intervenir dans les entreprises pour la formation du personnel. En 2000 un agrément de la région vient renforcer le statut de formateur, des formations de 4 mois sont alors dispensées dans le cadre du PRF (Plan Régional de Formation). Dès 1998, Marc Défendente imagine une télévision locale du Golfe de Saint-Tropez, mais la technologie et les coûts de réalisation restent problématiques. 04

8 1/. Origines et présentation de TV Mistral Entre 1998 et 2003 le dossier prend forme. Etude de toutes les possibilités pour l implantation des émetteurs et du matériel. Recherche d un local qui servira de studio d enregistrement et de diffusion. Envoi du dossier au CSA pour l autorisation de 3 fréquences sur 3 émetteurs, couvrant 90 % du Golfe de Saint -Tropez. Les fréquences sont accordées début 2003 et TV Mistral voit le jour. 1.2 / La télévision locale - TV Mistral - La télévision locale du Golfe de Saint -Tropez, TV Mistral est une chaîne généraliste de proximité diffusant en hertzien et que tout possesseur d antenne classique peut recevoir. Au travers de plusieurs émissions TV Mistral permet aux habitants du Golfe et aux vacanciers de découvrir la région, le patrimoine culturel, le savoir-faire, et une multitude d autres facettes. En bref donner une image positive du bassin de vie. Le Golfe de Saint -Tropez c est pendant la saison, les paillettes, les fêtes, les stars, et tout ce qui fait rêver, cela aussi fait partie intégrante du rythme de vie. Puis la saison terminée, le rideau tombe mais la vie ne s arrête pas pour autant, des événements vont s enchaîner les uns derrière les autres jusqu à Noël et bien sur, TV Mistral restera présente en poursuivant ses émissions. 05

9 1/. Origines et présentation de TV Mistral L équipe TV Mistral Voici le noyau dur de l équipe TV Mistral auquel je suis venu me greffer tout au long de mon stage. C est une équipe jeune, dynamique et ultra-motivée pour permettre à cette chaîne de fonctionner et de perdurer. Marc Defendente Directeur général Marion Manant Responsable de la programmation et de la diffusion Jérôme Senet Collaborateur exécutif de M. Defendente / monteur / cameraman Laurence papa Journaliste Magali Bonomi Cameraman Manu Marques: Reporter / monteur / cameraman Laure Sevin: Ingénieur du son Yann Graphiste Thomas Maisons Reporter / monteur / cameraman 06

10 1/. Origines et présentation de TV Mistral / Pourquoi une télévision locale? Une chaîne locale est très importante pour l information de proximité ; aujourd hui découvrir une contrée lointaine est devenu très facile pour chacun, mais ceci au dépend de notre propre région. TV Mistral permet de promouvoir une commune ou une région, de faire découvrir des talents locaux dans le domaine des arts, musique, littérature ; mais aussi de faire découvrir ou redécouvrir des lieux chargés d histoire, des sites remarquables, d informer la population des événements culturels, sociaux, économiques et sportifs, faire découvrir le tissu associatif. TV Mistral souhaite aussi créer une base de données en archivant la vie du Golfe, cela afi n de ne pas oublier les événements passés et de permettre à tout un chacun de redécouvrir ces moments de vie. Zone d émission Grâce à ces trois émetteurs TV Mistral touche environ foyers en hiver et dix fois plus en saison, sur 10 communes. 07

11 1/. Origines et présentation de TV Mistral TV Mistral diffuse grâce à 3 émetteurs en 24h/24h : Emetteur de St-Maxime Situation Géographique : Lieu dit Basse Suane Canal 34L Polarité H Zone de couverture : St-Maxime, Saint -Tropez Est/Sud-Est, Cap Camarat et Gassin Emetteur de la Môle Situation Géographique : Lieu dit Les Pradels Canal 29L Polarité V Zone de couverture : La Môle, Cogolin, Grimaud et La Foux Emetteur de Cavalaire Situation Géographique : Lieu dit La Vigie Canal 51L Polarité H Zone de couverture : Cavalaire et La Croix -Valmer Le Plateau d enregistrement 08

12 1/. Origines et présentation de TV Mistral Golfe de St-Tropez Emétteurs Carte de la zone d émission. 09

13 1/. Origines et présentation de TV Mistral Situé à Grimaud zone d activité du Grand Pond, au sein des Etablissements Bergon. Plateau de 70 m², 3 Caméras DVcam, 1 régie Panasonic. La diffusion est assurée par un système de diffusion MAC G4, automation et gestion des Play List, TV Scheduler. Emetteur principal et faisceau positionnés sur le toit avec diffusion en rebond. 10

14 1/. Origines et présentation de TV Mistral La Rédaction Située à Cavalaire, c est à cet endroit que sont préparés les sujets de tournage et que sont réalisés la plupart des montages et enregistrements de voix-off. 11

15 1/. Origines et présentation de TV Mistral / Aspects économiques : Comme toute entreprise, TV Mistral a besoin de fonds pour continuer d exister. Ainsi des espaces publicitaires ont été mis en place pour les annonceurs. Ces derniers disposent de deux types d espaces d annonces. - Le spot publicitaire : Chaque spot est diffusé 6 fois par 24 heures. A titre d exemple, en évitant de communiquer des chiffres internes à la société, le coût de diffusion d un spot est inférieur à ceux pratiqués par les stations de radio. - Le parrainage d émission : Toute entreprise peut décider de parrainer l une des émissions pour le même tarif qu un spot promotionnel. Bien entendu, l entreprise choisie une émission dont le thème est en corrélation avec son image de marque. Ainsi, une agence immobilière s est associée à l émission «Carré VIP» où l on peut retrouver des interviews de nombreuses personnalités en villégiature dans le Golfe. L intérêt, ici, pour l entreprise est de se donner un côté «grand standing» et de montrer quelque part que c est l agence phare du moment afi n bien entendu d attirer la clientèle. La fréquence de diffusion est la même que pour les spots publicitaires. Concernant la recherche d annonceurs potentiels, le phoning et le mailing ont été les techniques adoptées, comme le plus couramment dans ce type de recherche. La recherche d annonceurs s est révélée bien plus compliqué que prévu pour plusieurs raisons. 12

16 1/. Origines et présentation de TV Mistral La première, et non des moindres, est que nos recherches ont commencé au moment où TV Mistral venait de commencer à émettre. Donc à ce moment là peut de personnes avaient entendu parlé de cette chaîne. La seconde est liée au fait qu en période estivale les entreprises tournent souvent au ralenti pour cause de départ en vacances nombreux, et les personnes responsables ne sont pas forcément là au bon moment. La troisième étant que certains groupes, pour leur image de marque, refusent tout simplement de devenir annonceur pour des médias dont la renommée n est pas suffi sante. Il faut savoir que le taux de retour positif sur un phoning ou un mailing excède rarement les 0.3% / Les Emissions : L ensemble des émissions présentées ci-dessous sont des émissions potentielles, non fi gées, dont le titre et le contenu peuvent être modifi és. D autres émissions viendront se rajouter par la suite. Actualité Le JT Journal télévisé journalier avec reportages et présentation sur plateau. Le JT de la semaine Résumé de l actualité de la semaine. 13

17 1/. Origines et présentation de TV Mistral Retour sur l actu Retour sur un fait d actualité du mois passé de manière plus approfondie. Idée Commune Lien entre les communes et leurs administrés sur les domaines de la sécurité, des actions sociales, de la santé, de l éducation, du sport L actu sport Chaque semaine l actualité sportive du Golfe. L agenda Présentation de la grille des événements du Golfe et reportage sur l organisation et les événements passés. Economie Métier de l été Rencontre et portrait de métiers liés à la saison. Le journal de l emploi Reportage et annonces d emplois. 14

18 1/. Origines et présentation de TV Mistral Culture et Patrimoine Forme et Bien être Emission sur les thèmes de la mode, de la beauté, de la forme et du sport, avec des interventions au sein de secteur d activité liées à ces thèmes et d autres sur plateau. Découverte Documentaire sur les sites naturels et historiques de la région. Mémoire vive Rencontre avec des personnages pittoresques ou emblématiques, qui de par leur métier, leur art, leur passé, racontent. Apprendre la langue de notre région Sur plateau un bref cours de Provençal. L assiette du chef Recette de notre région présentée par les grands chefs du Golfe. 15

19 1/. Origines et présentation de TV Mistral Poésie de l art Mettre en accord l art et la littérature. Passions Communes Reportage sur une commune, un quartier, une rue. Terroir Les us et coutumes de la région. Culture Découverte d artistes au travers de concerts, pièces de théâtre, spectacles Divers Informatique L apprentissage simple de logiciels. Les Plus Les fi lms en salles Présentation des sorties de la semaine. Le coin des enfants Clowns et marionnettes pour les tout-petits. 16

20 1/. Origines et présentation de TV Mistral Evénements Diffusion d événements qui ont marqué la vie du Golfe. Jeux Le Mistr allo Jeux : jeux téléphonique en direct Quizz à sauce : des associations du Golfe de St-Tropez s affrontent en plateau. Météo 17

21 1/. Origines et présentation de TV Mistral Surfons sur la toile Découverte des sites web du Golfe. Carré VIP Rencontre des personnalités en visite dans notre bassin de vie Horoscope Petites annonces 18

22 1/. Origines et présentation de TV Mistral 1.3 / Listes des Tâches : - Préparation des sujets o Synopsis o Scénario si nécessaire selon le reportage o Préparation de questions pour les interviews o Recherches ( journaux / internet ) o Prise de contact et de rendez-vous o Voix-off - Reportages o Préparation du matériel nécessaire Batteries Cassette Câble XLR Micro Perche Pied Semelle o Prises de vues DSR 500 DSR 200 (x2) PD 150 Mini-DV (x2) o Prise de son o Interview 19

23 1/. Origines et présentation de TV Mistral - Post-production o Dérushage Magnétoscope DSR 30 Mini-DV o Numérisation / Acquisition Magnétoscope DSR 30 Mini-DV o Montage Final Cut Pro 3 ( Mac OS X ) Fast 800 ( PC 2000 pro ) Vidéo Machine ( PC 2000 pro ) o Enregistrement de Voix-off o Titrages o Générique o Sortie sur bande pour diffusion Magnétoscope DSR 30 Mini-DV o Diffusion - Webmaster o Ajout de pages web Dreamweaver MX ( PC XP pro ) o Mise à jour de contenus Dreamweaver MX ( PC XP pro 20

24 2/. Réalisations Annexes 2.1 / Conception Les reportages que nous tournions le plus souvent s inscrivaient dans le cadre de l Agenda ( Présentation de la grille des événements du Golfe et reportage sur l organisation et les événements passés ). Ceux-ci ne nécessitaient pas une très grande préparation, il suffi sait de prendre contact avec les personnes intéressées afi n d obtenir les autorisations de tournages puis nous nous rendions sur les lieux afi n de réaliser notre sujet. Concernant les émissions dédiées au Journal Télévisé, il s agit de partir tourner des sujets brefs si possible en effectuant du «Tourner - Monter» pour n avoir qu un montage minimum à effectuer et que le sujet soit prêt à être diffusé le soir même. Par contre, des émissions telles que «Métier de l été», «Forme et Bien-être», «L assiette du chef», «Poésie de l art»ou encore «Culture» nécessitent une plus longue préparation car il est nécessaire de trouver et de convenir d un lieu et d une heure de tournage adapté au cadre de l émission. De plus il faut préparer un synopsis et un scénario car l émission doit avoir un cadre précis. 21

25 2/. Réalisations Annexes / Cahier des Charges d une émission Voici ci-dessous, un exemple de préparation d une de nos émissions «Forme et Bien-être» dont je me suis occupé durant mon stage : EMISSION : Forme et Bien-être TITRE : L épilation masculine PRODUCTION : MD Vision DURÉE : 7 minutes - FINALITÉ : a) Objectifs : b) Message : Lever certains tabou concernant cette pratique qui tend à se développer de plus en plus. Souci d hygiène, nécessité professionnelle (danseurs, sportifs), confort personnel, l épilation masculine a ses adeptes, mais reste encore un sujet tabou pour de nombreuses personnes. Chaque homme a ses préférences et il n est pas rare d en rencontrer qui souhaiteraient avoir un corps moins velu. Disons donc, qu il est tout à fait légitime de souhaiter un corps sans poils ou du moins, avec le moins possible de poils aux régions jugées plus gênantes. 22

26 2/. Réalisations Annexes On voit de plus en plus souvent, notamment dans la pub, des hommes soigneusement épilés. Ainsi l épilation, comme les pantalons ou les cheveux courts pourrait-il devenir un choix unisexe? c) Diffusion externe : d) Catégorie : Information - PUBLIC VISÉ : a) Tranche d âge : de 15 à 77 ans b) Catégorie socio- professionnelle ou socio-culturelles : toutes - CONTENU : a) Sujet traité : l épilation masculine b) Comment faire passer le message? : Essayer d avoir une approche quelque peu humoristique afi n de placer le téléspectateur dans une situation favorable. A savoir que c est lui qui doit se forger sa propre opinion. Notre approche doit être neutre. c) Sources d informations : Revues de beauté et internet d) Interviews : 23

27 2/. Réalisations Annexes micro trottoir d une ou plusieurs personnes : Pratiquez-vous l épilation? Si oui, quelles sont vos motivations? Si non, qu en pensez-vous? Interview d une esthéticienne : L avis d une esthéticienne sur l épilation masculine, ses bienfaits, ce que ça apporte au quotidiens, et Quelles sont les techniques employées? (cire ou laser) Donner des conseils pour mieux s épiler. Interview du Cobaye «oui je pratique l épilation régulière» : Vos impressions? Vos motivations? 24

28 2/. Réalisations Annexes - DIFFUSION : a) Télévision b) Contexte : lieux publics (Ramatuelle) et lieux de travail (Salon de beauté) - CONDITIONS TECHNIQUES : a) Format de production : DV-CAM b) Standard de diffusion : DV-CAM - CONTRAINTES : a) Géographiques : se rendre à Ramatuelle b) Climatiques : temps clément nécessaire afi n de réaliser les micros-trottoirs c) Techniques : Caméras DSR 200 Batteries Cassette DV Cam - Micro main Câble XLR d) Images à tourner : Une personne en train de se faire épiler à Une caméra, un cobaye, une esthéticienne sur son lieu de travail.. Plan global des locaux. Plan rapproché de la table à torture + instruments. Plans variés pendant l épilation - application de la cire - application des bandes 25

29 2/. Réalisations Annexes - visage du cobaye - retrait des bandes Interview de l esthéticienne à Une caméra, une prise son, une esthéticienne au travail. Micro trottoir à une caméra, une prise son, un trottoir, des gens a interviewer e) Lieu de tournage : Cannelle Esthétique : 3, rue Gacharel GRIMAUD Tél : CONTACT : M. Chauvais Jean-Luc f) Autorisations : lieux de tournage et droit à l image - ACCEPTATION DU PRODUIT PAR : MD Vision TV Mistral 26

30 2/. Réalisations Annexes / Scénarisation d un jeux télévisé Voici donc le travail de préparation que j ai réalisé concernant le jeux intitulé «Le Quizz à sauce» (des associations du Golfe de St-Tropez s affrontent en plateau). Pour des contraintes de temps, nous n avons pas encore pu réaliser le pilote de ce jeux. - Type d émission : Divertissement - Nature : Enregistrement plateau - Format : émission pilote Durée : 16 minutes PILOTE Quizz à Sauce. Générique è 15 secondes. Intro 1 è 35 secondes. Sujet asso 1 è 1 minute. Sujet asso 2 è 1 minute. Intro 2 è 40 secondes. Questions 5 secondes x 35 è 3 minutes. Réponses : 15 secondes x 35 è 9 minutes. Conclusion : è 30 secondes. Vidéo promo Luna Park è 30 secondes. Générique è 10 secondes TOTAL è 16 minutes 27

31 2/. Réalisations Annexes Besoins matériels, logistiques : Règles :. Fabrication des pupitres x2. Buzzers x2. Affi chage et gestion du score. Micros cravate x2. Micro main pour le présentateur. Musique d ambiance (cigales et compagnie). Plantes vertes. 2 Caméras. Panneau avec affi chage des sauces associées a leur rubrique respective 2 équipes ( A et B ) de 2 ou 3 personnes s affrontent. L équipe A commence. Elle a le choix entre 7 sauces. Chaque sauce correspondant à un thème récurrent de façon à donner des repères aux participants et aux téléspectateurs. Chaque sauce choisie contient 5 questions. 35 points sont donc distribués. Ainsi il ne peut y avoir de score de parité. L équipe A choisi sa sauce mais la question s adresse aux 2 équipes. La première à appuyer sur le buzzer pourra y répondre. 28

32 2/. Réalisations Annexes «A» buzz en premier et répond correctement à la question1 et marque 1 point. Le présentateur apporte éventuellement des précisions ou complète la réponse. L équipe A garde la main et la seconde question est posée. A ne trouve pas la réponse et «B» répond correctement et égalise et ainsi de suite jusqu à ce que les 5 questions aient été posées. Le vainqueur de la manche prend la main et peut choisir la sauce de son choix. De même, 5 questions sont posées et ainsi de suite Le vainqueur repart avec une tringle à rideaux et nos congratulations les plus sincères. SCENARIO GENERIQUE Bonjour Mesdames et Messieurs. Bienvenue à notre jeu «Quizz à Sauce» dont je vous rappelle rapidement les règles. Deux équipes de trois personnes s affrontent. L équipe qui a la main choisie parmi les 7 sauces de son choix. A chaque sauce correspond une rubrique précise. 5 questions par sauce. L équipe qui aura marqué le plus grand nombre de points remporte la partie. ( Plan rapproché sur le présentateur ) Je vous rappel que chaque équipe représente une association du Golfe de St-tropez. Aujourd hui, nous accueillons donc l association des poulpes enragés (A) représenté par : Dédé, Ugolin et Papé ( Plan des 2 ou des trois participants ) + ( Gros plan sur chacun ) ; et l association des méduses abandonnées (B) représenté par : Yvonne, Josiane et Monique ( Plan des 2 ou des trois participants ) + ( Gros plan sur chacun ). ( Plan d ensemble sur les 2 pupitres ) 29

33 2/. Réalisations Annexes Pour nous présenter ces deux associations, je vous propose de regarder ces deux sujets réalisés par notre équipe ( Plan rapproché sur le présentateur ) Voila, maintenant que les présentations sont faites nous allons démarrer. L équipe «A» ayant remporté le tirage au sort, c est elle qui a la main. ( Plan rapproché sur le présentateur ) Faites votre choix parmi les 7 sauces suivantes :. Sauce braisier = Nature. Sauce béarnaise = Littérature-Art-Théâtre. Sauce pistou = Sport. Sauce moutarde = Histoire. Sauce mayonnaise = Géographie. Sauce provençale = Culture de la région. Sauce ailloli = Gastronomie. Sauce barbecue = Evénementiels ( Plan sur panneau des sauces) Je vous écoute.. ( Plan rapproché sur le présentateur ) Equipe A : nous choisissons la sauce PISTOU! ( Plan des 2 ou des trois participants ) L équipe A à donc choisi la sauce pistou. Préparez vous. ( Plan rapproché sur le présentateur ) + ( Plan sur panneau des sauces) Attention, première question : 30

34 2/. Réalisations Annexes «Quel est le nom de l équipe de foot de Cogolin?» ( Plan rapproché sur le présentateur ) puis ( Plan général avec les 2 pupitres ) BUZZ!!!!!!!!!!!!!!!!! Oui, l équipe A, je vous écoute. Quelle est votre réponse? ( Plan des 2 ou des trois participants ) ou ( Pano sur les participants ) Equipe A : «le SCCO»!! Félicitation, l équipe A marque le premier point. Question suivante : ( Plan rapproché sur le présentateur ) Nous arrivons au terme de cette première manche et l équipe B mène par 3 points à 2. Vous avez donc la main, je vous écoute. Quelle sauce choisissez vous? ( Plan rapproché sur le présentateur ) Equipe B : nous choisissons la sauce MAYONNAISE!! ( Plan des 2 ou des trois participants ) ou ( Pano sur les participants ) Très bien. Tenez vous prêt, première question : ( Plan rapproché sur le présentateur ) «Citez-moi les 2 communes situées au nord des territoires de la commune de Grimaud?» ( Plan rapproché sur le présentateur ) 31

35 2/. Réalisations Annexes BUZZ!!!!!!!!!!!!! Equipe B : La Garde-Freinet et le Plan-de-la-Tour. ( Plan des 2 ou des trois participants ) ou ( Pano sur les participants ) Bravo!! ( Plan rapproché sur le présentateur ) Questions suivantes. Nous arrivons donc au terme de notre jeu et c est l équipe B qui l emporte par 20 points à 15. Félicitations! Vous repartez donc avec des places pour Luna Park ( petite vidéo promotionnelle). Merci à l association des poulpes enragés (A) et à l association des méduses abandonnées (B) pour leurs participations. ( Plan rapproché sur le présentateur ) puis ( focale arrière avec Plan général ) La semaine prochaine nous accueillerons l association «bouillabaisse forever» et l association des huissiers de justesse. ( Plan rapproché sur le présentateur ) Merci de nous avoir suivis et je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour une nouvelle émission. En attendant, je vous rappelle que cette émission est rediffusée tout au long de la semaine. ( Plan rapproché sur le présentateur ) Bonne journée à tous. ( Plan rapproché sur le présentateur ) GENERIQUE DE FIN 32

36 2/. Réalisations Annexes 2.2 / Réalisations / Emissions en direct Nous avons démarré l émission de programmes en direct à la fi n du mois de juillet. Avec un journal télévisé, diffusé tous les soirs de la semaine ainsi qu un jeux téléphonique. Ces deux programmes se déroulent dans les studios de la société / Le Journal Télévisé Tout au long de la semaine, des sujets ont été préparés, tournés et montés afi n d être diffusés au cours du journal. Deux présentateurs sont assis l un à côté de l autre autour d une table avec en décor de fond le logo de la chaîne. Côté préparation, il s agit pour chaque JT d effectuer les réglages de bases. A savoir, vérifi er le bon positionnement des caméras, faire la mise au point, la balance des blancs afi n que les deux caméras aient les mêmes valeurs de chromie. Les éclairages doivent être correctement positionnés. Il faut éviter les ombres sur les visages. Le contrôle des volumes au niveau de la table de mixage est essentiel pour éviter tout problème de saturation ou de sous-volume. Côté réalisation, nous sommes trois personnes. Deux s occupent du cadrage et la troisième est à la régie pour gérer la permutation entre les deux caméras. Nous communiquons avec des intercoms durant le direct et régulièrement nous avons effectuer une rotations des postes afi n que chacun puisse toucher à tout. 33

37 2/. Réalisations Annexes La caméra 1 démarre en plan d ensemble durant les salutations des présentateurs puis chaque caméra se fi xe sur l un d entre eux. Les deux caméras sont en plan rapprochés. Le réalisateur permute en fonction de celui qui a la parole. Les sujets s enchaînent les uns après les autres. Avant le dernier plan du JT, c est la caméra 2 qui est active pendant que l autre se replace en plan d ensemble pour la conclusion du JT. Le journal terminé, nous n avions que quelques minutes pour modifi er les réglages pour le jeux. 34

38 2/. Réalisations Annexes / Le Jeux Téléphonique Le jeux téléphonique débute donc quelques minutes après le journal. Une seule caméra suffi t. Elle est déplacée de façon à être orienté vers le décor dédié au jeux. A savoir une façade de maison provençale reconstituée. Le présentateur se met en place et il faut procéder aux même type de réglages que pour le journal. Il est cadré en plan rapproché. Le jeux démarre, les téléspectateurs appels pour gagner des lots en répondant à une questions concernant la chaîne. Grâce au système d insert téléphonique, le présentateur dialogue en direct avec ses correspondant. Le son est amplifi é pour être audible en plateau et à l antenne. La valeur du cadrage reste la même tout au long du jeux / La Diffusion Le système de diffusion se trouve au cœur des studios à Grimaud. Il fonctionne sous Mac OS X. J ai eu l occasion de m en occuper occasionnellement, après avoir pu en observer son fonctionnement. Pour diffuser un programme, il est tout d abord nécessaire d exporter les montages, réalisés à la Rédaction à Cavalaire, sur Masters afi n de pouvoir les transporter à Grimaud. Ensuite, il est nécessaire de les re numériser sur le disque dur du système de diffusion, puis de les convertir en «.dv» ce qui offre une qualité d image supérieure sur écran télé. La seconde étape consiste à créer un alias, ou un raccourci de la vidéo à diffuser pour l intégrer au sein de la «Playlist». C est une sorte de tableur où sont listées toutes les vidéos à diffuser. Il y a une colonne pour chaque jour de la semaine avec les tranches horaires qui apparaissent sur les côtés. Il faut donc agencer les programmes en fonctions des jours et heures de diffusion prévus pour chacun et le tour est joué. Une fois la programmation validée, la diffusion est opérationnelle et automatisée. 35

39 2/. Réalisations Annexes / Voix-Off Les trois quarts du temps, un montage est associé à une voix-off. Car elle contribue à faire vivre l image. Il faut lier l image à la voix. Que l une soit le support de l autre et vice versa. N ayant aucune expérience dans ce domaine, je me suis lancé. Je me suis donc occupé de préparer les voix-off qui accompagnaient les sujets que je devais monter. Il s agit dans un premier temps de rédiger son texte, puis de l enregistrer en insistant sur l articulation et l intonation. En effet, une voix-off monotone rendra le reportage inintéressant ou incompréhensible si l articulation est mauvaise. Lors du montage, il faut penser à surveiller le niveau sonore de la voix de façon à ce qu elle se situe entre -6 et 0 décibel sans les atteindre non plus, car sinon c est la saturation garantie / Webmaster Afi n de ne pas perdre la main avec Dreamweaver MX durant ce stage, je me suis occupé de l entretien du site de TV Mistral : Je me suis chargé de mettre à jour le site. Concernant la grille des programmes, je devais en fonction des émissions en cours de diffusion sur la chaîne informer les internautes du thème et du contenu de ceux-ci et cela en fonction du type d émission. Chaque type d émission disposant d une page web, où l on retrouve le thème général de celle-ci et les reportages qui la composent. De même, pour le jeux télévisé, il fallait chaque matin modifi er la question qui serait posée le soir au cours du direct. 36

40 2/. Réalisations Annexes Page des jeux Page d accueil 37

41 3/. Réalisations Principales Voici donc tous les reportages que j ai pu réaliser durant mon stage. En précisant que chaque tournage se déroulait par équipe de deux personnes qui à tour de rôle était cadreur ou preneur de son. Chaque réalisation est associée à une émission faisant partie de la grille des programmes de la chaîne. Tous les reportages présentés ci-dessous sont archivés sur Mini-DV et DVD. 3.1 / Reportages cadrés et montés Partir en reportage, choisir ses plans puis en assurer le montage est pour moi l idéal. Car le problème est récurrent, un cadreur va tourner en ayant une conception de son reportage en tête. Le monteur qui en recevra les rushs, lui ne l aura pas et ne fera sans doute pas passer le même message que le cadreur avait imaginé. De plus, un cadreur qui ne pratique pas la post-production, va tourner ses images et risque souvent de trop fi lmer sans penser qu ensuite, le monteur va passer beaucoup plus de temps à travailler. Alors qu à contrario, en jouant le rôle du cadreur-monteur, j ai eu tendance à essayer de faire du «tourner-monter» afi n de gagner du temps au montage. Je limitais mes prises de vue en ne tournant que celles réellement nécessaires car dans ma tête j essayais de visualiser mon montage, comment j allais enchaîner mes plans, quel(s) message(s) je voulais faire passer. 38

42 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Festival de la Bande Dessinée de Cavalaire Esplanade du Port de Cavalaire 1 min 30 sec Agenda Des chapiteaux sont installés sur l Esplanade du port de Cavalaire. Les visiteurs se promènent de stands en stands. Les dédicaces vont bon train, professionnels et jeunes dessinateurs y vont de leurs coups de crayons.. De nombreuses bandes dessinées sont étalées auprès desquelles jeunes et moins jeunes fl ânent. Curieux ou passionnés, la bande dessinée est indémodable. Caméra : DSR 200 Post-production : Vidéo Machine 39

43 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Tatouages au henné Luna Park à La Foux 1 min 40 sec Journal Télévisé Au milieu d une fête foraine se trouve un stand de tatouages. Le choix du motif se fait sur catalogue et l application ne prend que quelques minutes. Les vacanciers sont nombreux à apprécier ce type de tatouage qui à l avantage d être éphémère et permet ainsi d être changé régulièrement. Caméra : Mini-DV Post-production : Fast

44 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Celtic Legend en concert Sainte-Maxime 3 min 20 sec Agenda Danses et chants folkloriques irlandais sont à l honneur ce jour là. Répétitions dans un premier temps afi n de peaufi ner les derniers réglages, puis place au spectacle devant environ 1 millier de spectateurs. Caméra : DSR 200 Post-production : Fast

45 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Le Spinning Centre sportif «Artémis» à St-Tropez 7 min 40 sec Forme et Bien-être Deux membres de notre équipe se retrouvent en compagnie du moniteur de Spinning qui leur présente les particularités de la discipline. Réglages de la machine, puis échauffement et la séance peut commencer avec en toile de fond l interview du moniteur évoquant les origines de cette activité et ses bienfaits. Caméras : DSR 200 et Mini-DV Post-production : Fast

46 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Entretien avec le groupe ToTo Île de Bendor 5 min 50 sec Agenda La rencontre du célèbre groupe «TOTO» se déroule à leur Hôtel. Au programme de l interview, des questions concernant leurs activités musicales présentes et futures. Traduction : voir annexes Caméra : DSR 500 Post-production : Vidéo Machine 43

47 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Cours de cuisine Musée de Cogolin 1 min 30 sec Agenda Un petit groupe d habitués se réunissent régulièrement sous l œil attentif de l intendante afi n d apprendre à réaliser des recettes types de la région et de les déguster ensemble autour d une bonne bouteille de vin du pays. Caméra : DSR 200 Post-production : Vidéo Machine 44

48 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Joseph en concert Place du Casino à Cavalaire 5 min Agenda Jeune artiste, joseph dévoile son premier album à la presse au travers d une courte prestation à capella avant de se produire en public en fi n de soirée pour le plaisir des grands et des petits. Caméra : DSR 200 Post-production : Vidéo Machine 45

49 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Les Voix du Gaou Ïle du Gaou à Six-Fours 18 mn Culture 18 min Rencontres variées avec des artistes reconnus. Interviews, à la découvertes de leurs styles musicaux respectifs, et concerts pour ponctuer le tout. Les spectateurs se réunissent en nombre pour assister aux représentations données par un plateau d artistes aussi riche qu éclectique. Caméras : DSR 200 DSR 500 et Mini-DV Post-production : Fast

50 3/. Réalisations Principales 3.2 / Reportages cadrés Concernant le cadrage, j ai du revoir les différentes valeurs des plans (plans d ensemble, plans américains, gros plan, etc ) avant de me lancer et m adapter à un matériel que je n avais jamais manipulé auparavant mise à part la Mini-DV. Nous utilisions deux modèles de caméras professionnelles, la DSR 500 et la DSR 200. La DSR 500 est la plus compliquée à manipuler. C est une caméra épaule relativement lourde et techniquement très complète ce qui nécessitent une bonne connaissance de ses fonctions. De plus ce modèle est dépourvu de stabilisateur d images (steady shot). Arriver à tourner des images stables avec cette caméra est le meilleur des entraînements car c est loin d être évident. La DSR 200 est une caméra épaule plus légère avec des caractéristiques techniques simplifi ées. Celle-ci est dotée d un stabilisateur d image ce qui confère une plus grande aisance dans les prises de vues. Au fi l des jours, j ai donc appris à cadrer dans différentes situations : Interviews, événements sportifs, expositions artistiques, défi lés, concerts, aussi bien dans des lieux publics que privés, sur terre comme sur mer. J ai appris à travailler l aspect esthétique de mes plans, en essayant de composer avec l image, de varier autant que possible mes prises de vues, leurs valeurs tout en respectant les lois du cadrage telle que la loi des 180 degrés. 47

51 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : L épilation masculine Ramatuelle 7 min Forme et Bien-être Interviews de passants dans la rue puis d un boucher sur son lieu de travail. Ils donnent leurs points de vues respectifs sur le sujet. Puis le cobaye se rend chez son esthéticien afi n de procéder à une épilation du torse. L esthéticien, entre deux applications de cire répond aux questions posées par la journaliste. A la fi n de l épilation, le cobaye fait part des ses impressions. Caméra : DSR 200 Post-production : Fast

52 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Fête de la Saint-Jean Sainte-Maxime 5 min 30 sec Agenda A la rencontre des traditions, la fête se déroule dans les rues pittoresques de Ste-Maxime avec au programme, descente au lampion précédée de la fanfare en tenue. Le circuit s achève sur la plage pour allumer le fameux feu de la Saint-Jean. S en suit feu d artifi ce et concert pour clôturer la soirée. Caméra : DSR 500 Post-production : Fast

53 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Fête du 14 juillet Golfe de Saint-Tropez 5 min 30 sec Evénement Pot pourri des nombreuses animations se déroulant durant cette soirée festive dans les différentes communes du Golfe. Caméras : DSR 500 DSR 200 Post-production : Fast

54 3/. Réalisations Principales Titre : Making-of du sitcom de TMC «à l ombre» Lieu de tournage : une Villa à Ramatuelle Durée : 5 min 50 sec Type d émission : Divers Synopsis : Une équipe de tournage se prépare à tourner le premier épisode d un sitcom. Les acteurs répètent une dernière fois avant de démarrer les prises de vue de la première scène avec en toile de fond l interview de Patrice Laffont.. Réglages des caméras, des éclairages, le metteur en scène donne ses dernières consignes Action! Caméra : DSR 200 Post-production : Fast

55 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Beach Soccer Sainte-Maxime 20 min Actu sport Cinquième édition de ce tournoi rassemblant un grand nombre de célébrités du ballon rond. Au programme, tournoi féminin, exhibitions et tournoi masculin ponctués par des rencontres avec des joueurs talentueux. Caméras : DSR 500 Mini-DV Post-production : Fast

56 3/. Réalisations Principales 3.3 / Reportages montés Mon approche des logiciels de montage est toute récente. En effet, j ai commencé mes premiers montages au cours de mon projet tutorés durant cette année de formation. Puis au cours de nos travaux réalisés au Cadase, avec tout d abord le montage d une news que nous avions réalisé avec l aide de M. Zinédine Boudaoud, et enfi n notre court-métrage tourné en fi n d année. J avais donc commencé à me former sur le logiciel Final Cut Pro 3 sur Macintosh OS X. Quand mon stage à débuté, nous disposions de trois stations de montages : - Final Cut Pro 3 (Mac OS X) 53

57 3/. Réalisations Principales - Fast 800 (PC 2000 Pro) - Vidéo Machine (PC 2000 Pro) 54

58 3/. Réalisations Principales La station Final Cut a été réservé pour l assemblage fi nal des masters afi n de les convertir en «.dv» pour le système de diffusion. J ai effectué mes premiers montages sur Vidéo Machine qui est un logiciel de montage assez ancien mais néanmoins très effi cace. Je me suis formé assez rapidement sur ce logiciel afi n d être opérationnel et indépendant au plus vite. En fonction de la disponibilité des stations et des montages de chacun, je me suis former sur Fast 800 qui est un logiciel plus récent et très complet. Son interface est très intuitive. Il gère les titrages, les effets spéciaux, l enregistrement audio et l autoring DVD et bien d autres fonctions encore. Je ne voulais pas me cantonner à monter sur un seul logiciel mais au contraire à en découvrir d autres. 55

59 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Parachute ascensionnel Cavalaire 2 min 40 sec Journal Télévisé Sortie en mer à bord du bateau dédiée à cette activité. Une femme et ses enfants sont harnachés comme il se doit puis le parachute commence à prendre de la hauteur. Puis le treuil les ramène progressivement sur la plate-forme. Place aux deux personnes suivantes et ainsi de suite. Interview du responsable et des participantes en voix-off. Caméra : Mini-DV Post-production : Fast

60 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Salon des artistes Salle Jean Despas à St -Tropez 2 min Agenda Exposition de sculptures et de peintures. Inspirations diverses et variées des artistes font l originalité de cette exposition avec en bande sonore de la musique classique. Les œuvres réalisées défi lent sous forme de diaporama. Caméra : Mini-DV Post-production : Fast

61 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Les Grimaldines Grimaud village 1 min 20 sec Journal Télévisé Animations dans les rues de Grimaud puis représentations le soir au château dans le cadre des Grimaldines qui se déroulent pendant les mois de juillet et août. Défi lés musical dans les ruelles, puis chants corses le soir. Le brésil est à l honneur le lendemain avec un mini carnaval dans les rues et danses et musiques africaines le soir. Caméra : DSR 500 Post-production : Fast

62 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Le Trophée du Bailli de Suffren Saint -Tropez 3 min Actu sport Hommage est rendu au Bailli devant sa statue, sur le port de Saint-Tropez, avant que le départ ne soit donné dans la baie du Golfe. Ce sont de vieux bateaux en bois qui quittent le port pour se préparer au départ imminent de la course qui est censée les amener à La Valette à Malte. Caméra : PD 150 Post-production : Fast

63 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Nautisme à Saint-Tropez Saint -Tropez 3 min 35 sec Actu sport La baie de Saint-Topez, propice aux compétitions nautiques, accueil cette fois-ci deux épreuves. Le Trophée des 6 mètres jauges internationales qui se déroule dans la baie suivant un parcours matérialisé par des bouées. La Giraglia Rolex Cup qui est une course hauturière qui démarre donc de Saint-Tropez et qui aboutit à Gênes en Italie. Caméra : PD 150 Post-production : Fast

64 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Les Voiles Latines Saint-Tropez 1 min 20 sec Actu Sport Interview essentiellement en voix-off de l organisatrice de la manifestation, les embarcations quittent le port pour se rendre dans la baie. La régate se déroule autour d un parcours délimité par des bouées, autour desquelles les virements de bord s effectuent aux coudes à coudes. Caméras : PD 150 Post-production : Video Machine 61

France 3 Midi-Pyrénées

France 3 Midi-Pyrénées Collège Montesquieu. Cugnaux. A Monsieur MARANT. RAPPORT DE STAGE EN ENTREPRISE Q M 3 4 France 3 Midi-Pyrénées Je remercie tout d abord Monsieur VALETTE, journaliste, sans qui je n aurais pas pu faire

Plus en détail

Corrèze Télévision www.correzetelevision.fr ZA Nord Les Maisonnettes 19190 Aubazine Tel : 05 55 17 86 95. La Télévision qui vous Corrèze Pond!

Corrèze Télévision www.correzetelevision.fr ZA Nord Les Maisonnettes 19190 Aubazine Tel : 05 55 17 86 95. La Télévision qui vous Corrèze Pond! La Télévision qui vous Corrèze Pond! 1 SOMMAIRE L association... p. 3 Emissions & reportages... p.4 Les locaux... p. 8 Les sources de revenus de Corrèze Télévision... p.11 Les outils de diffusion... p.

Plus en détail

HERVIEU Valentin ODDON Agathe LU Jigang. SI28 - Projet intéractif. Initiation à la langue chinoise

HERVIEU Valentin ODDON Agathe LU Jigang. SI28 - Projet intéractif. Initiation à la langue chinoise HERVIEU Valentin ODDON Agathe LU Jigang SI28 - Projet intéractif Initiation à la langue chinoise 1 Introduction En tant que groupe franco-chinois et étudiants en génie informatique, nous avons décidé d

Plus en détail

LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne

LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne Difficile de trouver un outil qui répertorie à la fois les bars, clubs et autres établissements de nuit à Paris.

Plus en détail

FICHE METIER. «Chef de chaîne» Chef de chaîne APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Chef de chaîne» Chef de chaîne APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Chef d antenne «Chef de chaîne» APPELLATION(S) DU METIER Chef de chaîne DEFINITION DU METIER Chef de chaîne est en charge de la diffusion technique des programmes. Il est garant de la continuité de la

Plus en détail

ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son

ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son CIEL! LES NOCTAMBULES Depuis sa création en 1997, Ciel! Les Noctambules milite en faveur du court-métrage et de la création

Plus en détail

Rapport de Stage. Statut juridique de l entreprise : Entreprise Conforme Légal Indépendante

Rapport de Stage. Statut juridique de l entreprise : Entreprise Conforme Légal Indépendante Koell-Keith Johan- Charles Rapport de Stage I-Description de l organisation Nom de l entreprise : Noticias SIN Statut juridique de l entreprise : Entreprise Conforme Légal Indépendante Situation géographique

Plus en détail

Consulting Communication des organisations

Consulting Communication des organisations Nicolas Roux Master 2 Ingénierie des Médias Année 2006 / 2007 Consulting Communication des organisations Stage réalisé du 29 janvier au 30 juin 2007 Tuteur de stage : M. Christophe Queval Enseignante tutrice

Plus en détail

Présentation de TV RENNES 35

Présentation de TV RENNES 35 Présentation de TV RENNES 35 TV Rennes 35, née en 1987, il y a 20 ans, est l une des premières télévisions locales à avoir défriché le paysage audiovisuel et démontré l intérêt et l attente du public mais

Plus en détail

RÉALISATION D ÉMISSION DE TÉLÉVISION. Activités

RÉALISATION D ÉMISSION DE TÉLÉVISION. Activités RÉALISATION D ÉMISSION DE TÉLÉVISION Activités 147 148 Étudier le projet de l émission 1.1.S informer et discuter du projet de l émission S informer auprès du producteur de ses intentions Faire préciser

Plus en détail

FICHE METIER. «Chef opérateur du son» Ingénieur du son (en prise de son) APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Chef opérateur du son» Ingénieur du son (en prise de son) APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Chef opérateur du son Version 1 «Chef opérateur du son» APPELLATION(S) DU METIER Ingénieur du son (en prise de son) DEFINITION DU METIER Le chef opérateur du son assure les prises de son sur les lieux

Plus en détail

FICHE METIER. «Ingénieur du son /preneur de son» Ingénieur du son / Preneur de son. Chef opérateur du son APPELLATION(S) DU METIER

FICHE METIER. «Ingénieur du son /preneur de son» Ingénieur du son / Preneur de son. Chef opérateur du son APPELLATION(S) DU METIER Ingénieur du son / Preneur de son Version 1 «Ingénieur du son /preneur de son» APPELLATION(S) DU METIER Ingénieur du son Preneur de son Chef opérateur du son DEFINITION DU METIER Collaborateur du réalisateur,

Plus en détail

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE PAR MADAME CHRISTINE LEROY COMMUNITY MANAGER, AGENCE NETPUB Tout d abord, je voudrais remercier le Professeur Drouot de m avoir invitée à cette passionnante table ronde.

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

FICHE METIER. «Technicien d exploitation vidéo» Technicien Supérieur d exploitation vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Technicien d exploitation vidéo» Technicien Supérieur d exploitation vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Technicien d exploitation vidéo Version 1 APPELLATION(S) DU METIER Technicien Supérieur d exploitation vidéo DEFINITION DU METIER Le technicien d exploitation vidéo est en charge des équipements vidéo

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

FICHE METIER. «Scripte TV» Scripte TV. Scripte du JT Scripte plateau TV APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Scripte TV» Scripte TV. Scripte du JT Scripte plateau TV APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Scripte TV Version annotée avril 11 «Scripte TV» APPELLATION(S) DU METIER Scripte TV Scripte du JT Scripte plateau TV DEFINITION DU METIER Le/La scripte en télévision assiste un/une réalisateur (-trice)

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Paris à travers le temps

Paris à travers le temps Paris à travers le temps Paris à travers le temps Page 1 sur 1 Sommaire Introduction I. Synopsis II. Cahier des charges III. Scénario IV. Story board Conclusion Paris à travers le temps Page 2 sur 2 Introduction

Plus en détail

Plus De Cartouches 2013/2014

Plus De Cartouches 2013/2014 Plus De Cartouches 2013/2014 Page 1 SOMMAIRE INTRODUCTION ET PRESENTATION...3 MISSIONS...4 LE CONTEXTE DES MISSIONS...4 LES OBJECTIFS...4 LES CONTRAINTES...5 REALISATIONS...6 CHOIX EFFECTUÉS...6 RÉSULTATS...10

Plus en détail

Executive Summary. Résultats clés: Performance globale au 19/05/2015 :

Executive Summary. Résultats clés: Performance globale au 19/05/2015 : Executive Summary Vue d'ensemble de la campagne : Margouillaprod est une société de production de films institutionnels et publicitaires, elle propose des prestations de film pour des évènements tels que

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves Projet Musique Le thème est la musique avec une rencontre basée sur plusieurs ateliers à ce sujet. Les élèves des classes partenaires se retrouveront la matinée pour participer à des ateliers autour de

Plus en détail

Vous avez besoin d argent?

Vous avez besoin d argent? Vous avez besoin d argent? Voici un système qui vous permet d acquérir un revenu récurrent d environ 1500 euros sans trop d effort! Laissez- moi compléter votre lignée pour vous! Du bureau de Joseph Edward

Plus en détail

L atelier (stage) de réalisation cinématographique

L atelier (stage) de réalisation cinématographique L Œil du Baobab Production présente L atelier (stage) de réalisation cinématographique Contact Marc Pueyo 0033 (0)6 60 28 49 48 MOTIVATIONS ET ENJEUX A vec l arrivée du numérique, l image est devenue accessible

Plus en détail

Accueillir un spectacle à la bibliothèque

Accueillir un spectacle à la bibliothèque Accueillir un spectacle à la bibliothèque Objectifs : Faire découvrir le spectacle vivant. Valoriser un fonds de la bibliothèque en lien avec le spectacle (conte, théâtre, etc ). Valoriser les artistes.

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS. 1 er semestre

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS. 1 er semestre PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS 1 er semestre Culture du documentaire, connaissance du milieu, initiation aux techniques et aux savoir-faire professionnels UE.1 Histoire des courants et des formes

Plus en détail

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture 100 suggestions d activités pour la Fête de la culture Voici quelques suggestions pour vous aider à planifier vos activités de la Fête de la culture. Ces exemples ont été tirés des quelque 7 000 activités

Plus en détail

Petite enfance et éveil musical

Petite enfance et éveil musical Petite enfance et éveil musical Objectifs : Donner aux professionnels de la petite enfance les moyens de mettre en place un éveil sonore et musical pour le tout petit dans leurs structures d accueil. MOYENS

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Culturelab 2012. Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon. par Eline Wittevrongel

Culturelab 2012. Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon. par Eline Wittevrongel Culturelab 2012 Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon par Eline Wittevrongel 18/08/2012-28/08/2012 Grâce au concours «Olyfran», j ai eu la chance de visiter la belle ville d Avignon dans le

Plus en détail

Précisions sur la catégorie Multimédia

Précisions sur la catégorie Multimédia Précisions sur la catégorie Multimédia Explorez votre environnement et restituer nous une production grâce aux TIC (Technologies de l Information et de Communication). Si vous avez choisi la catégorie

Plus en détail

FICHE METIER. «Technicien de maintenance vidéo» Technicien de maintenance audiovisuel APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Technicien de maintenance vidéo» Technicien de maintenance audiovisuel APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Technicien de maintenance vidéo Version 1 «Technicien de maintenance vidéo» APPELLATION(S) DU METIER Technicien de maintenance audiovisuel DEFINITION DU METIER Le technicien de maintenance est en charge

Plus en détail

LES BARGES DU FAUBOURG Zone à Forte Turbulence Culturelle

LES BARGES DU FAUBOURG Zone à Forte Turbulence Culturelle MEDIA KIT 2012 PRÉSENTATION : LES BARGES DU FAUBOURG Les barges du Faubourg est une association Loi 1901 d événementiel culturel, qui gère et produit un webzine Dédié à l actualité artistique sous toutes

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

RÉALISATION DE FILM INSTITUTIONNEL activités

RÉALISATION DE FILM INSTITUTIONNEL activités RÉALISATION DE FILM INSTITUTIONNEL activités 161 Étudier la commande de film institutionnel 1.1. Analyser le contexte de la commande s informer sur les attentes du commanditaire ou du client analyser les

Plus en détail

taboo Ciel avec Réussir sa compta Nathalie Crouzet Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12263-3

taboo Ciel avec Réussir sa compta Nathalie Crouzet Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12263-3 Nathalie Crouzet sans taboo Réussir sa compta avec Ciel Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12263-3 Avant-propos La comptabilité est pour certains une véritable bête noire, qu il est soit disant difficile,

Plus en détail

Modèles de lettres réseau

Modèles de lettres réseau Lettre de demande d entretien suite à une recommandation Mentionnez la personne qui vous recommande J ai travaillé avec votre collègue Cécile Dubois, lorsqu elle était en poste chez Renault. Elle connaît

Plus en détail

Lettre d info n 11 page 2

Lettre d info n 11 page 2 FEDERATION DEPARTEMENTALE FAMILLES RURALES CHARENTE MARITIME LETTRE D INFOS De Septembre à Décembre 2011 Editorial: Edition N 11 Chers amis 2011 s est éteinte dans la nuit du 31 décembre, 2012 lui succède

Plus en détail

Privateimmo.com. Nouveau site. Nouvelles offres... Privateimmo.com s étend sur l Hexagone! le dossier de presse

Privateimmo.com. Nouveau site. Nouvelles offres... Privateimmo.com s étend sur l Hexagone! le dossier de presse le dossier de presse 1 er site de vente privée immobilière sur internet Nouveau site Nouvelles offres... s étend sur l Hexagone! Contact presse : Jean-Marc FERNANDEZ Tel : 04 72 40 09 09 E-Mail : jean-marc@privateimmo.com

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco UNIVERSITE PIERRE MENDES FRANCE Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco Du 2 mai au 8 juillet. 2 P a g e a) Vie pratique : Logement : A San Francisco, je logeais dans une résidence

Plus en détail

Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop

Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop Témoignage de Joëlle Gerber, coordinatrice au Conseil municipal des enfants de Schiltigheim. La commission «Respect de l autre» 2007-2010 du Conseil

Plus en détail

TARIFS FORFAITAIRES 2015 VIDÉO - PHOTO - ÉVÉNEMENT

TARIFS FORFAITAIRES 2015 VIDÉO - PHOTO - ÉVÉNEMENT TARIFS FORFAITAIRES 2015 VIDÉO - PHOTO - ÉVÉNEMENT QUI SOMMES-NOUS? Nous sommes une équipe : CRÉATIVE, PROFESSIONNELLE ET FORT SYMPATHIQUE :) QUE FESONS-NOUS? De la vidéo et de la photo. Nous produisons,

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT YOOOP TIGERS VOLLEYBALL CLUB

DOSSIER DE PARTENARIAT YOOOP TIGERS VOLLEYBALL CLUB DOSSIER DE PARTENARIAT YOOOP TIGERS VOLLEYBALL CLUB SAISON 2011-2012 «Pour que nos victoires deviennent les vôtres» Pourquoi devenir notre partenaire? Les YOOOP TIGERS regroupent : Deux équipes de volleyball,

Plus en détail

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l opposé vers celle, coulissante, de la penderie, dans

Plus en détail

Présentation de nos formules Mariages

Présentation de nos formules Mariages - Interventions partout en France - 06.58.30.49.49 animenfoliz@gmail.com www.animenfoliz.fr Présentation de nos formules Mariages Une prise en charge complète des enfants et une animation adaptée pour

Plus en détail

PROJET D ANIMATION ATELIER D INITIATION A LA CREATION CINEMATOGRAPHIQUE

PROJET D ANIMATION ATELIER D INITIATION A LA CREATION CINEMATOGRAPHIQUE PROJET D ANIMATION ATELIER D INITIATION A LA CREATION CINEMATOGRAPHIQUE ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- - 1 - SOMMAIRE

Plus en détail

Le stage en entreprise

Le stage en entreprise Collège Geneviève de Gaulle-Anthonioz 45460 LES BORDES Le stage en entreprise Semaine du lundi 14 au vendredi 18 décembre 2015 Le rapport de stage se fera sous la forme d un diaporama avec présentation

Plus en détail

INDUSTRIES TECHNIQUES

INDUSTRIES TECHNIQUES Mixeur Version 1 «Mixeur» APPELLATION(S) DU METIER Ingénieur du son mixeur Ingénieur du son postproduction DEFINITION DU METIER Le mixeur (souvent ingénieur du son mixeur) effectue un travail de mixage

Plus en détail

Un francophone aux JO

Un francophone aux JO Un francophone aux JO Contexte d utilisation Public : adolescents et adultes. Niveau : A2. Durée prévue : une séance d une heure et demie/deux heures. Description de la tâche : parler d un sport, parler

Plus en détail

Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014. Stage de formation au recrutement et au placement de personnel

Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014. Stage de formation au recrutement et au placement de personnel IPAG Business School Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014 LALLEMAND Thibault Groupe : 2S81 Stage de formation au recrutement et au placement de personnel Adecco

Plus en détail

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.»

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Apprentissage de commerce. Pour bien démarrer dans la vie professionnelle. Quels que soient vos projets, nous sommes à vos

Plus en détail

ENTRETIEN AVEC JUSTINE ET DAMIEN

ENTRETIEN AVEC JUSTINE ET DAMIEN ENTRETIEN AVEC JUSTINE ET DAMIEN Damien et Justine, étudiants en Master IIA (promotion 2011) nous livrent ci-dessous leurs points de vue respectifs sur la formation et plus particulièrement sur le TP-Projet,

Plus en détail

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE VPT1

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE VPT1 QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE VPT1 Je suis vraiment contente d avoir réalisé mon premier stage en agence car cela m a permis de découvrir un métier vraiment très diversifié au

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment FAIRE. des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment FAIRE. des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment FAIRE des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi faire des candidatures spontanées? Tous les emplois créés, tous les

Plus en détail

STAGE D OBSERVATION EN ENTREPRISE. CLASSES DE 3èmes DOSSIER ELEVE

STAGE D OBSERVATION EN ENTREPRISE. CLASSES DE 3èmes DOSSIER ELEVE STAGE D OBSERVATION EN ENTREPRISE CLASSES DE 3èmes DOSSIER ELEVE 2014-2015 1 Le stage en entreprise en classe de 3 ème est un stage d observation, de découverte du monde du travail et du fonctionnement

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

VIALAR Yoann. Année scolaire 2012-2013. Rapport d activités

VIALAR Yoann. Année scolaire 2012-2013. Rapport d activités VIALAR Yoann Année scolaire 2012-2013 Rapport d activités 1 Sommaire 1. Présentation de l entreprise a. Description b. Les activités 2. Les activités dans l entreprise a. Présentation de l activité c.

Plus en détail

LA MAGIE DE NOËL! COMÉDIE MUSICALE EN TROIS TABLEAUX

LA MAGIE DE NOËL! COMÉDIE MUSICALE EN TROIS TABLEAUX LA MAGIE DE NOËL! COMÉDIE MUSICALE EN TROIS TABLEAUX Enseignantes du PAVILLON NOTRE-DAME AVANT-PROPOS L organisation d un spectacle de Noël au sein d une école exige, il va sans dire, beaucoup de temps

Plus en détail

Tranche d'age Durée Lieux Partie

Tranche d'age Durée Lieux Partie Voici le déroulement du Lip Dub dans son intégralité. On reprends ici les paroles, la durée et les différents lieux. La chanson choisie est Je veux de ZAZ car le clip finira par la chanson du Mas Eloi

Plus en détail

DÉFINIR UN CONCEPT D ÉVÉNEMENTIEL

DÉFINIR UN CONCEPT D ÉVÉNEMENTIEL DÉFINIR UN CONCEPT D ÉVÉNEMENTIEL Objectifs, environnement, choix Préciser vos objectifs vous permet de présenter votre projet bien défini et ainsi, de le faire partager de façon homogène à tous ceux qui

Plus en détail

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL Répondez aux questions suivantes : 1. Où habitez-vous? 2. Quand êtes-vous arrivé à Paris? 3. Quelle est votre profession? Complétez les phrases : 1. Je ne (être) pas français. 2. Je (parler) un peu le

Plus en détail

Thèmes et situations : Agenda et Emploi du temps. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Agenda et Emploi du temps. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : CFP Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Agenda et Emploi du temps Fiche pédagogique

Plus en détail

PLAN. Connexion Mac vers PC. mercredi 15 juillet 2009

PLAN. Connexion Mac vers PC. mercredi 15 juillet 2009 Communautés Numériques L informatique à la portée du Grand Public Initiation et perfectionnement à l utilisation de la micro-informatique Connectivité Mac/PC Mac OS X Léopard /Windows 7 Quelques mots sur

Plus en détail

Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10)

Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10) Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10) Interview complète d Aurore Deschamps Aurore DESCHAMPS, ancienne stagiaire

Plus en détail

Descripteur global Interaction orale générale

Descripteur global Interaction orale générale Descripteur global Peut produire des expressions simples isolées sur les gens et les choses. Peut se décrire, décrire ce qu il fait, ainsi que son lieu d habitation. Interaction orale générale Peut interagir

Plus en détail

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Opérateur de prises de vue vidéo. Cadreur. Pointeur vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Opérateur de prises de vue vidéo. Cadreur. Pointeur vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Opérateur de prises de vue Version 1 «Opérateur de prises de vue» APPELLATION(S) DU METIER Opérateur de prises de vue vidéo Cadreur Pointeur vidéo DEFINITION DU METIER L'opérateur de prises de vue assure

Plus en détail

KIT PEDAGOGIQUE La visite professionnelle : Comment l organiser, comment l exploiter?

KIT PEDAGOGIQUE La visite professionnelle : Comment l organiser, comment l exploiter? KIT PEDAGOGIQUE La visite professionnelle : Comment l organiser, comment l exploiter? Associa(on Banyan Siège : 86, rue de Miromesnil 75008 Paris Adr. Ges(on : 10, Bd Bap(s(n Ardisson 06160 Juan les Pins

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

TO Théâtre de l Orangerie 66 c, quai Gustave-Ador 1207 Genève. Genève, 31.03.2014. «Derrière une feuille» Francesca Reyes-Cortorreal.

TO Théâtre de l Orangerie 66 c, quai Gustave-Ador 1207 Genève. Genève, 31.03.2014. «Derrière une feuille» Francesca Reyes-Cortorreal. FICHE COMM MODèLE 2014 - Saison#3 TITRE DE événement-exposition : «Derrière une feuille» AUTEURE : Francesca Reyes-Cortorreal artiste peintre GENRE : Installation de tableaux (techniques mixtes) DURéE

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1 QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1 J ai fait mon stage dans une résidence de tourisme à la Rosière, en tant que réceptionniste. Mon rôle était d accueillir les clients et de

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

UN PROJET MULTIMÉDIA avec les classes 702A et 712B et le logiciel MISTRALMOVIE, au Cycle d Orientation des Grandes-Communes

UN PROJET MULTIMÉDIA avec les classes 702A et 712B et le logiciel MISTRALMOVIE, au Cycle d Orientation des Grandes-Communes UN PROJET MULTIMÉDIA avec les classes 702A et 712B et le logiciel MISTRALMOVIE, au Cycle d Orientation des Grandes-Communes Buts Mise en place d une période de révision d allemand en fin de 7e année sous

Plus en détail

A la rencontre des entreprises en LR Vidéothèque - métiers

A la rencontre des entreprises en LR Vidéothèque - métiers ER2C MONTPELLIER PORT MARIANNE A la rencontre des entreprises en LR Vidéothèque - métiers Projet financé par l'acse et mis en œuvre par les stagiaires de l'er2c de Montpellier Port Marianne ENTREPRISES

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION CHARTE D ENGAGEMENT Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION Le SYCOPARC s engage à mettre en œuvre la programmation via son service de médiation culturelle. Il veille à la cohérence et à la pertinence des

Plus en détail

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire BTS CI 2 ème année CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger Sommaire 1 Introduction I/ Plan de marchéage A. Services B. Prix C. Distribution D. Communication

Plus en détail

Gestionnaire de Sauvegarde

Gestionnaire de Sauvegarde d Utilisation Version 1.5 du 26/12/2011 d utilisation de l application de sauvegarde Actu-pc Sommaire Introduction... 3 Installation et mise en place du logiciel... 3 Pré-requis... 3 Démarrage de l installation...

Plus en détail

BRIMBELLES agenda. Dossier de présentation réservé à la presse. BRIMBELLES agenda universel

BRIMBELLES agenda. Dossier de présentation réservé à la presse. BRIMBELLES agenda universel agenda. Dossier de présentation réservé à la presse. 10 septembre 2009 PRÉSENTATION Brimbelles est un agenda en ligne à la présentation extrêmement soignée. Brimbelles est destiné à tous les utilisateurs,

Plus en détail

Rapport du stage d observation dans le cadre du cour de Multimédia

Rapport du stage d observation dans le cadre du cour de Multimédia BISSLER Nicolas Licence 6 20301207 Rapport du stage d observation dans le cadre du cour de Multimédia J ai réalisé mon stage d observation à l agence et conseils en publicité Reymann à Illkirch-Graffenstaden

Plus en détail

J ai aidé à préparer et à servir et les gens ont été très sympathiques avec moi. C est fatigant, mais avec des horaires normaux.

J ai aidé à préparer et à servir et les gens ont été très sympathiques avec moi. C est fatigant, mais avec des horaires normaux. Témoignage 1 Voici le témoignage de Kevin : J ai passé une semaine d observation au restaurant d entreprise d une grosse société qui travaille pour l espace et fabrique des satellites. Tous les midis,

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE RAPPORT DE MISSION au TOGO Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE Du 1 er au 31 Juillet 2o12 I) INTRODUCTION Etudiante en Ecole d Ingénieur en Biologie industrielle, il

Plus en détail

PROGRAMME DU CIO DE SUIVI DE CARRIÈRE DES ATHLÈTES Veuillez remplir le questionnaire ci-après et le renvoyer à ioc.acp@olympic.org

PROGRAMME DU CIO DE SUIVI DE CARRIÈRE DES ATHLÈTES Veuillez remplir le questionnaire ci-après et le renvoyer à ioc.acp@olympic.org Veuillez remplir le questionnaire ci-après et le renvoyer à ioc.acp@olympic.org Veuillez répondre aux questions de manière spontanée. Vos réponses nous permettront d établir les meilleures pratiques pour

Plus en détail

Bureau des étudiants VERSION IFP

Bureau des étudiants VERSION IFP Bureau des étudiants VI VERSION IFP l Institut Français de Presse & Version IFP L Institut Français de Presse est une institution pionnière dans la formation au monde des médias. Depuis près de 80 ans,

Plus en détail

N 1 1 er trimestre 2011

N 1 1 er trimestre 2011 SUPPORT DU DÉBAT L article du débat «En 2013, ton emploi du temps risque de changer!» En 2013, ta semaine d école passera peut-être de quatre jours à quatre jours et demi, et tes vacances d été seront

Plus en détail

DOSSIER STAGE EN ENTREPRISE CLASSE DE TROISIEME Année scolaire 2012 / 2013

DOSSIER STAGE EN ENTREPRISE CLASSE DE TROISIEME Année scolaire 2012 / 2013 DOSSIER STAGE EN ENTREPRISE CLASSE DE TROISIEME Année scolaire 2012 / 2013 1. Consignes relatives au bon déroulement de votre stage en entreprise : Vous devez adhérer au fonctionnement de l'entreprise

Plus en détail

Tous les services de la post-production

Tous les services de la post-production Tous les services de la post-production Un partenaire pour valoriser vos projets Des plateaux de télévision aux évènements sportifs ; du montage de longs métrages ou de vidéo corporate jusqu aux studios

Plus en détail

LEARNING BY EAR EPISODE

LEARNING BY EAR EPISODE LEARNING BY EAR Filles 10ème épisode Beauté Texte : Zainab Aziz Rédaction : Andrea Schmidt/Christine Harjes/Guy Degen Adaptation : Aude Gensbittel Personnages : Présentateur pour Intro/Outro Bibiy : personnage

Plus en détail

NOM DE LA CAMPAGNE: Groupe Castel, film institutionnel

NOM DE LA CAMPAGNE: Groupe Castel, film institutionnel Nom de l entité déposante : 18-55 (société de production audiovisuelle et studio de création) Nom de l agence conseil ou de l annonceur : Café Crème NOM DE LA CAMPAGNE: Groupe Castel, film institutionnel

Plus en détail

Module 2 Automatiser des calculs simples dans Excel

Module 2 Automatiser des calculs simples dans Excel Module 2 Automatiser des calculs simples dans Excel Livret d autoformation Loic Hénon ciol@luciol.net Automatiser des calculs simples dans Excel BIENVENUE Bienvenue, explorateur d Excel, dans ce livret

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

Compte rendu : Entretiens Utilisateurs

Compte rendu : Entretiens Utilisateurs Compte rendu : Entretiens Utilisateurs Entretien 1 : Yvan Quelle est votre tranche d âge Celle de vos parents et grands-parents Yvan : < 60 ans, Mère : environ 50 ans, Grand-mère : environ 80 ans Combien

Plus en détail

outil pédagogie Produire une émission Pourquoi produire une émission en cours de langue? Quel matériel utiliser?

outil pédagogie Produire une émission Pourquoi produire une émission en cours de langue? Quel matériel utiliser? outil pédagogie 5 Produire une émission Grâce à la démocratisation des outils numériques, il devient aujourd hui facile de faire produire aux apprenants des vidéos ou des sons. Pourquoi produire une émission

Plus en détail

Parler positif pour gagner en énergie

Parler positif pour gagner en énergie Parler positif pour gagner en énergie Fais pas ci, fais pas ça Fais pas ci, fais pas ça Viens ici, mets toi là Attention prends pas froid Ou sinon gare à toi Cette chanson de Dutronc est représentative

Plus en détail

Cette leçon dure environ 60 minutes

Cette leçon dure environ 60 minutes 1 Durée Objectifs Cette leçon dure environ 60 minutes Comprendre le flux de production de Final Cut Pro X Ouvrir Final Cut Pro Explorer l interface de Final Cut Pro Afficher et sélectionner des événements

Plus en détail

I / Le bilan technique. II / Le bilan personnel

I / Le bilan technique. II / Le bilan personnel I / Le bilan technique L animation des écrans qui était prévu d être programmé sous flash ou d être réalisé avec photoshop a finalement était faite sous after effect. Après avoir commencé à colorier le

Plus en détail

Vidéos sur le Bien-être, le développement personnel et la Psychologie & Coaching en ligne

Vidéos sur le Bien-être, le développement personnel et la Psychologie & Coaching en ligne Vidéos sur le Bien-être, le développement personnel et la Psychologie & Coaching en ligne ossier de presse www.weelearn.fr. L aventure Weelearn : L aventure Weelearn Nous sommes le 10 Février 2010. Je

Plus en détail

1 Concevoir et réaliser un projet de formation

1 Concevoir et réaliser un projet de formation 1 Concevoir et réaliser un projet de formation Nous présentons, dans ce chapitre, la méthodologie générale de conception et de réalisation d un projet de formation. La caisse à outils du formateur 2 1.1

Plus en détail