Maître de stage - Marc Défendente / Stagiaire - Thomas Maisons

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Maître de stage - Marc Défendente / Stagiaire - Thomas Maisons"

Transcription

1 Maître de stage - Marc Défendente / Stagiaire - Thomas Maisons

2 Remerciements Je remercie l ensemble de l équipe TV Mistral pour l accueil et la confi ance qu ils m ont accordé et tout particulièrement Marc Défendente, Directeur, pour m avoir accepté au sein de son entreprise et Marion Manent, Directrice des programmes, pour m avoir proposé ce stage. Je tiens à remercier l ensemble des professeurs du DESU SML pour toutes les connaissances qu ils m ont apportés durant l année.

3 Sommaire Remerciements Introduction 1/. Origines et présentation de TV Mistral 1.1 / Histoire d une création / La télévision locale - TV Mistral / Pourquoi une télévision locale? / Aspects économiques / Les Emissions / Listes des Tâches /. Réalisations Annexes 2.1 / Conception / Cahier des Charges d une émission / Scénarisation d un jeux télévisé / Réalisations / Emissions en direct / Le Journal Télévisé / Le Jeux Téléphonique / La Diffusion / Voix-Off / Webmaster...3a 00

4 Sommaire (... suite) 3/. Réalisations Principales 3.1 / Reportages cadrés et montés / Reportages cadrés / Reportages montés Conclusion Annexes 01

5 Introduction J ai choisi de reprendre mes études en 2002 et je me suis orienté vers le DESU Services Multimédias en Lignes. Au fi l des mois, j ai ressenti un intérêt grandissant pour le secteur de l audiovisuel sans pour autant délaisser le reste du contenu de la formation. La réalisation du court-métrage en partenariat avec le Cadase a très certainement été un élément déclencheur pour moi. Le fait de pouvoir mettre en scène ses propres idées, de se retrouver derrière la caméra et d avoir la main mise sur la direction d es événements a été ma première révélation. La seconde s est déroulée lors de la phase de post-production car c est par le montage que tout ce fait. C est une étape clé. C est à ce moment là que l on va donner au fi lm ou au reportage toute sa valeur et sa cohérence. C est dans cet esprit que j ai choisi d orienter ma recherche de stage, car Il était clair que je souhaitais effectuer celui-ci dans le secteur audiovisuel. L opportunité s est alors présentée à moi de participer au lancement d une chaîne de télévision locale sur le Golfe de Saint-Tropez. L occasion de me former sur le terrain aux rudiments du cadrage et du montage, tout en participant à une expérience humaine des plus riche, était trop attirante pour la laisser passer. C est ainsi que j ai intégré l équipe TV Mistral pendant 2 mois et demi. 02

6 A terme, je souhaite acquérir suffi samment de compétences pour être capable de réaliser et superviser des projets audiovisuels que ce soit dans le domaine de l information, de la communication, du documentaire ou du cinéma. Sachant que tous ces domaines m intéressent réellement. Cadreur-Monteur était le rôle qui m était confi é et mon apprentissage s est déroulé au fi l des reportages et des montages que j ai pu effectuer. J en profi te pour souligner que les conseils des membres de l équipe TV Mistral m ont été d une aide précieuse tout au long de mon stage. 03

7 1/. Origines et présentation de TV Mistral 1.1 / Histoire d une création En 1994, Marc Défendente, originaire de la région et professionnel de l audiovisuel créé MD Vision. Depuis sa création MD Vision réalise des centaines de fi lms événementiels, publicitaires, de formation, dont les clients sont aussi bien des particuliers, que des entreprises et municipalités. Parallèlement à cette activité Marc Défendente créé en 1995 un réseau de télédiffusion en interne qui fonctionne principalement dans les cabinets médicaux, Canal MDV. L implantation commence par Cavalaire et La Croix -Valmer puis s établit rapidement dans l ensemble du Golfe de Saint -Tropez avec une trentaine de cabinets médicaux équipés du système. En plus de 10 ans une cinquantaine d annonceurs accorderont leur confi ance à Canal MDV. En 1998, MD Vision ouvre un département formation agréée en Préfecture de Région, ce qui permet d intervenir dans les entreprises pour la formation du personnel. En 2000 un agrément de la région vient renforcer le statut de formateur, des formations de 4 mois sont alors dispensées dans le cadre du PRF (Plan Régional de Formation). Dès 1998, Marc Défendente imagine une télévision locale du Golfe de Saint-Tropez, mais la technologie et les coûts de réalisation restent problématiques. 04

8 1/. Origines et présentation de TV Mistral Entre 1998 et 2003 le dossier prend forme. Etude de toutes les possibilités pour l implantation des émetteurs et du matériel. Recherche d un local qui servira de studio d enregistrement et de diffusion. Envoi du dossier au CSA pour l autorisation de 3 fréquences sur 3 émetteurs, couvrant 90 % du Golfe de Saint -Tropez. Les fréquences sont accordées début 2003 et TV Mistral voit le jour. 1.2 / La télévision locale - TV Mistral - La télévision locale du Golfe de Saint -Tropez, TV Mistral est une chaîne généraliste de proximité diffusant en hertzien et que tout possesseur d antenne classique peut recevoir. Au travers de plusieurs émissions TV Mistral permet aux habitants du Golfe et aux vacanciers de découvrir la région, le patrimoine culturel, le savoir-faire, et une multitude d autres facettes. En bref donner une image positive du bassin de vie. Le Golfe de Saint -Tropez c est pendant la saison, les paillettes, les fêtes, les stars, et tout ce qui fait rêver, cela aussi fait partie intégrante du rythme de vie. Puis la saison terminée, le rideau tombe mais la vie ne s arrête pas pour autant, des événements vont s enchaîner les uns derrière les autres jusqu à Noël et bien sur, TV Mistral restera présente en poursuivant ses émissions. 05

9 1/. Origines et présentation de TV Mistral L équipe TV Mistral Voici le noyau dur de l équipe TV Mistral auquel je suis venu me greffer tout au long de mon stage. C est une équipe jeune, dynamique et ultra-motivée pour permettre à cette chaîne de fonctionner et de perdurer. Marc Defendente Directeur général Marion Manant Responsable de la programmation et de la diffusion Jérôme Senet Collaborateur exécutif de M. Defendente / monteur / cameraman Laurence papa Journaliste Magali Bonomi Cameraman Manu Marques: Reporter / monteur / cameraman Laure Sevin: Ingénieur du son Yann Graphiste Thomas Maisons Reporter / monteur / cameraman 06

10 1/. Origines et présentation de TV Mistral / Pourquoi une télévision locale? Une chaîne locale est très importante pour l information de proximité ; aujourd hui découvrir une contrée lointaine est devenu très facile pour chacun, mais ceci au dépend de notre propre région. TV Mistral permet de promouvoir une commune ou une région, de faire découvrir des talents locaux dans le domaine des arts, musique, littérature ; mais aussi de faire découvrir ou redécouvrir des lieux chargés d histoire, des sites remarquables, d informer la population des événements culturels, sociaux, économiques et sportifs, faire découvrir le tissu associatif. TV Mistral souhaite aussi créer une base de données en archivant la vie du Golfe, cela afi n de ne pas oublier les événements passés et de permettre à tout un chacun de redécouvrir ces moments de vie. Zone d émission Grâce à ces trois émetteurs TV Mistral touche environ foyers en hiver et dix fois plus en saison, sur 10 communes. 07

11 1/. Origines et présentation de TV Mistral TV Mistral diffuse grâce à 3 émetteurs en 24h/24h : Emetteur de St-Maxime Situation Géographique : Lieu dit Basse Suane Canal 34L Polarité H Zone de couverture : St-Maxime, Saint -Tropez Est/Sud-Est, Cap Camarat et Gassin Emetteur de la Môle Situation Géographique : Lieu dit Les Pradels Canal 29L Polarité V Zone de couverture : La Môle, Cogolin, Grimaud et La Foux Emetteur de Cavalaire Situation Géographique : Lieu dit La Vigie Canal 51L Polarité H Zone de couverture : Cavalaire et La Croix -Valmer Le Plateau d enregistrement 08

12 1/. Origines et présentation de TV Mistral Golfe de St-Tropez Emétteurs Carte de la zone d émission. 09

13 1/. Origines et présentation de TV Mistral Situé à Grimaud zone d activité du Grand Pond, au sein des Etablissements Bergon. Plateau de 70 m², 3 Caméras DVcam, 1 régie Panasonic. La diffusion est assurée par un système de diffusion MAC G4, automation et gestion des Play List, TV Scheduler. Emetteur principal et faisceau positionnés sur le toit avec diffusion en rebond. 10

14 1/. Origines et présentation de TV Mistral La Rédaction Située à Cavalaire, c est à cet endroit que sont préparés les sujets de tournage et que sont réalisés la plupart des montages et enregistrements de voix-off. 11

15 1/. Origines et présentation de TV Mistral / Aspects économiques : Comme toute entreprise, TV Mistral a besoin de fonds pour continuer d exister. Ainsi des espaces publicitaires ont été mis en place pour les annonceurs. Ces derniers disposent de deux types d espaces d annonces. - Le spot publicitaire : Chaque spot est diffusé 6 fois par 24 heures. A titre d exemple, en évitant de communiquer des chiffres internes à la société, le coût de diffusion d un spot est inférieur à ceux pratiqués par les stations de radio. - Le parrainage d émission : Toute entreprise peut décider de parrainer l une des émissions pour le même tarif qu un spot promotionnel. Bien entendu, l entreprise choisie une émission dont le thème est en corrélation avec son image de marque. Ainsi, une agence immobilière s est associée à l émission «Carré VIP» où l on peut retrouver des interviews de nombreuses personnalités en villégiature dans le Golfe. L intérêt, ici, pour l entreprise est de se donner un côté «grand standing» et de montrer quelque part que c est l agence phare du moment afi n bien entendu d attirer la clientèle. La fréquence de diffusion est la même que pour les spots publicitaires. Concernant la recherche d annonceurs potentiels, le phoning et le mailing ont été les techniques adoptées, comme le plus couramment dans ce type de recherche. La recherche d annonceurs s est révélée bien plus compliqué que prévu pour plusieurs raisons. 12

16 1/. Origines et présentation de TV Mistral La première, et non des moindres, est que nos recherches ont commencé au moment où TV Mistral venait de commencer à émettre. Donc à ce moment là peut de personnes avaient entendu parlé de cette chaîne. La seconde est liée au fait qu en période estivale les entreprises tournent souvent au ralenti pour cause de départ en vacances nombreux, et les personnes responsables ne sont pas forcément là au bon moment. La troisième étant que certains groupes, pour leur image de marque, refusent tout simplement de devenir annonceur pour des médias dont la renommée n est pas suffi sante. Il faut savoir que le taux de retour positif sur un phoning ou un mailing excède rarement les 0.3% / Les Emissions : L ensemble des émissions présentées ci-dessous sont des émissions potentielles, non fi gées, dont le titre et le contenu peuvent être modifi és. D autres émissions viendront se rajouter par la suite. Actualité Le JT Journal télévisé journalier avec reportages et présentation sur plateau. Le JT de la semaine Résumé de l actualité de la semaine. 13

17 1/. Origines et présentation de TV Mistral Retour sur l actu Retour sur un fait d actualité du mois passé de manière plus approfondie. Idée Commune Lien entre les communes et leurs administrés sur les domaines de la sécurité, des actions sociales, de la santé, de l éducation, du sport L actu sport Chaque semaine l actualité sportive du Golfe. L agenda Présentation de la grille des événements du Golfe et reportage sur l organisation et les événements passés. Economie Métier de l été Rencontre et portrait de métiers liés à la saison. Le journal de l emploi Reportage et annonces d emplois. 14

18 1/. Origines et présentation de TV Mistral Culture et Patrimoine Forme et Bien être Emission sur les thèmes de la mode, de la beauté, de la forme et du sport, avec des interventions au sein de secteur d activité liées à ces thèmes et d autres sur plateau. Découverte Documentaire sur les sites naturels et historiques de la région. Mémoire vive Rencontre avec des personnages pittoresques ou emblématiques, qui de par leur métier, leur art, leur passé, racontent. Apprendre la langue de notre région Sur plateau un bref cours de Provençal. L assiette du chef Recette de notre région présentée par les grands chefs du Golfe. 15

19 1/. Origines et présentation de TV Mistral Poésie de l art Mettre en accord l art et la littérature. Passions Communes Reportage sur une commune, un quartier, une rue. Terroir Les us et coutumes de la région. Culture Découverte d artistes au travers de concerts, pièces de théâtre, spectacles Divers Informatique L apprentissage simple de logiciels. Les Plus Les fi lms en salles Présentation des sorties de la semaine. Le coin des enfants Clowns et marionnettes pour les tout-petits. 16

20 1/. Origines et présentation de TV Mistral Evénements Diffusion d événements qui ont marqué la vie du Golfe. Jeux Le Mistr allo Jeux : jeux téléphonique en direct Quizz à sauce : des associations du Golfe de St-Tropez s affrontent en plateau. Météo 17

21 1/. Origines et présentation de TV Mistral Surfons sur la toile Découverte des sites web du Golfe. Carré VIP Rencontre des personnalités en visite dans notre bassin de vie Horoscope Petites annonces 18

22 1/. Origines et présentation de TV Mistral 1.3 / Listes des Tâches : - Préparation des sujets o Synopsis o Scénario si nécessaire selon le reportage o Préparation de questions pour les interviews o Recherches ( journaux / internet ) o Prise de contact et de rendez-vous o Voix-off - Reportages o Préparation du matériel nécessaire Batteries Cassette Câble XLR Micro Perche Pied Semelle o Prises de vues DSR 500 DSR 200 (x2) PD 150 Mini-DV (x2) o Prise de son o Interview 19

23 1/. Origines et présentation de TV Mistral - Post-production o Dérushage Magnétoscope DSR 30 Mini-DV o Numérisation / Acquisition Magnétoscope DSR 30 Mini-DV o Montage Final Cut Pro 3 ( Mac OS X ) Fast 800 ( PC 2000 pro ) Vidéo Machine ( PC 2000 pro ) o Enregistrement de Voix-off o Titrages o Générique o Sortie sur bande pour diffusion Magnétoscope DSR 30 Mini-DV o Diffusion - Webmaster o Ajout de pages web Dreamweaver MX ( PC XP pro ) o Mise à jour de contenus Dreamweaver MX ( PC XP pro 20

24 2/. Réalisations Annexes 2.1 / Conception Les reportages que nous tournions le plus souvent s inscrivaient dans le cadre de l Agenda ( Présentation de la grille des événements du Golfe et reportage sur l organisation et les événements passés ). Ceux-ci ne nécessitaient pas une très grande préparation, il suffi sait de prendre contact avec les personnes intéressées afi n d obtenir les autorisations de tournages puis nous nous rendions sur les lieux afi n de réaliser notre sujet. Concernant les émissions dédiées au Journal Télévisé, il s agit de partir tourner des sujets brefs si possible en effectuant du «Tourner - Monter» pour n avoir qu un montage minimum à effectuer et que le sujet soit prêt à être diffusé le soir même. Par contre, des émissions telles que «Métier de l été», «Forme et Bien-être», «L assiette du chef», «Poésie de l art»ou encore «Culture» nécessitent une plus longue préparation car il est nécessaire de trouver et de convenir d un lieu et d une heure de tournage adapté au cadre de l émission. De plus il faut préparer un synopsis et un scénario car l émission doit avoir un cadre précis. 21

25 2/. Réalisations Annexes / Cahier des Charges d une émission Voici ci-dessous, un exemple de préparation d une de nos émissions «Forme et Bien-être» dont je me suis occupé durant mon stage : EMISSION : Forme et Bien-être TITRE : L épilation masculine PRODUCTION : MD Vision DURÉE : 7 minutes - FINALITÉ : a) Objectifs : b) Message : Lever certains tabou concernant cette pratique qui tend à se développer de plus en plus. Souci d hygiène, nécessité professionnelle (danseurs, sportifs), confort personnel, l épilation masculine a ses adeptes, mais reste encore un sujet tabou pour de nombreuses personnes. Chaque homme a ses préférences et il n est pas rare d en rencontrer qui souhaiteraient avoir un corps moins velu. Disons donc, qu il est tout à fait légitime de souhaiter un corps sans poils ou du moins, avec le moins possible de poils aux régions jugées plus gênantes. 22

26 2/. Réalisations Annexes On voit de plus en plus souvent, notamment dans la pub, des hommes soigneusement épilés. Ainsi l épilation, comme les pantalons ou les cheveux courts pourrait-il devenir un choix unisexe? c) Diffusion externe : d) Catégorie : Information - PUBLIC VISÉ : a) Tranche d âge : de 15 à 77 ans b) Catégorie socio- professionnelle ou socio-culturelles : toutes - CONTENU : a) Sujet traité : l épilation masculine b) Comment faire passer le message? : Essayer d avoir une approche quelque peu humoristique afi n de placer le téléspectateur dans une situation favorable. A savoir que c est lui qui doit se forger sa propre opinion. Notre approche doit être neutre. c) Sources d informations : Revues de beauté et internet d) Interviews : 23

27 2/. Réalisations Annexes micro trottoir d une ou plusieurs personnes : Pratiquez-vous l épilation? Si oui, quelles sont vos motivations? Si non, qu en pensez-vous? Interview d une esthéticienne : L avis d une esthéticienne sur l épilation masculine, ses bienfaits, ce que ça apporte au quotidiens, et Quelles sont les techniques employées? (cire ou laser) Donner des conseils pour mieux s épiler. Interview du Cobaye «oui je pratique l épilation régulière» : Vos impressions? Vos motivations? 24

28 2/. Réalisations Annexes - DIFFUSION : a) Télévision b) Contexte : lieux publics (Ramatuelle) et lieux de travail (Salon de beauté) - CONDITIONS TECHNIQUES : a) Format de production : DV-CAM b) Standard de diffusion : DV-CAM - CONTRAINTES : a) Géographiques : se rendre à Ramatuelle b) Climatiques : temps clément nécessaire afi n de réaliser les micros-trottoirs c) Techniques : Caméras DSR 200 Batteries Cassette DV Cam - Micro main Câble XLR d) Images à tourner : Une personne en train de se faire épiler à Une caméra, un cobaye, une esthéticienne sur son lieu de travail.. Plan global des locaux. Plan rapproché de la table à torture + instruments. Plans variés pendant l épilation - application de la cire - application des bandes 25

29 2/. Réalisations Annexes - visage du cobaye - retrait des bandes Interview de l esthéticienne à Une caméra, une prise son, une esthéticienne au travail. Micro trottoir à une caméra, une prise son, un trottoir, des gens a interviewer e) Lieu de tournage : Cannelle Esthétique : 3, rue Gacharel GRIMAUD Tél : CONTACT : M. Chauvais Jean-Luc f) Autorisations : lieux de tournage et droit à l image - ACCEPTATION DU PRODUIT PAR : MD Vision TV Mistral 26

30 2/. Réalisations Annexes / Scénarisation d un jeux télévisé Voici donc le travail de préparation que j ai réalisé concernant le jeux intitulé «Le Quizz à sauce» (des associations du Golfe de St-Tropez s affrontent en plateau). Pour des contraintes de temps, nous n avons pas encore pu réaliser le pilote de ce jeux. - Type d émission : Divertissement - Nature : Enregistrement plateau - Format : émission pilote Durée : 16 minutes PILOTE Quizz à Sauce. Générique è 15 secondes. Intro 1 è 35 secondes. Sujet asso 1 è 1 minute. Sujet asso 2 è 1 minute. Intro 2 è 40 secondes. Questions 5 secondes x 35 è 3 minutes. Réponses : 15 secondes x 35 è 9 minutes. Conclusion : è 30 secondes. Vidéo promo Luna Park è 30 secondes. Générique è 10 secondes TOTAL è 16 minutes 27

31 2/. Réalisations Annexes Besoins matériels, logistiques : Règles :. Fabrication des pupitres x2. Buzzers x2. Affi chage et gestion du score. Micros cravate x2. Micro main pour le présentateur. Musique d ambiance (cigales et compagnie). Plantes vertes. 2 Caméras. Panneau avec affi chage des sauces associées a leur rubrique respective 2 équipes ( A et B ) de 2 ou 3 personnes s affrontent. L équipe A commence. Elle a le choix entre 7 sauces. Chaque sauce correspondant à un thème récurrent de façon à donner des repères aux participants et aux téléspectateurs. Chaque sauce choisie contient 5 questions. 35 points sont donc distribués. Ainsi il ne peut y avoir de score de parité. L équipe A choisi sa sauce mais la question s adresse aux 2 équipes. La première à appuyer sur le buzzer pourra y répondre. 28

32 2/. Réalisations Annexes «A» buzz en premier et répond correctement à la question1 et marque 1 point. Le présentateur apporte éventuellement des précisions ou complète la réponse. L équipe A garde la main et la seconde question est posée. A ne trouve pas la réponse et «B» répond correctement et égalise et ainsi de suite jusqu à ce que les 5 questions aient été posées. Le vainqueur de la manche prend la main et peut choisir la sauce de son choix. De même, 5 questions sont posées et ainsi de suite Le vainqueur repart avec une tringle à rideaux et nos congratulations les plus sincères. SCENARIO GENERIQUE Bonjour Mesdames et Messieurs. Bienvenue à notre jeu «Quizz à Sauce» dont je vous rappelle rapidement les règles. Deux équipes de trois personnes s affrontent. L équipe qui a la main choisie parmi les 7 sauces de son choix. A chaque sauce correspond une rubrique précise. 5 questions par sauce. L équipe qui aura marqué le plus grand nombre de points remporte la partie. ( Plan rapproché sur le présentateur ) Je vous rappel que chaque équipe représente une association du Golfe de St-tropez. Aujourd hui, nous accueillons donc l association des poulpes enragés (A) représenté par : Dédé, Ugolin et Papé ( Plan des 2 ou des trois participants ) + ( Gros plan sur chacun ) ; et l association des méduses abandonnées (B) représenté par : Yvonne, Josiane et Monique ( Plan des 2 ou des trois participants ) + ( Gros plan sur chacun ). ( Plan d ensemble sur les 2 pupitres ) 29

33 2/. Réalisations Annexes Pour nous présenter ces deux associations, je vous propose de regarder ces deux sujets réalisés par notre équipe ( Plan rapproché sur le présentateur ) Voila, maintenant que les présentations sont faites nous allons démarrer. L équipe «A» ayant remporté le tirage au sort, c est elle qui a la main. ( Plan rapproché sur le présentateur ) Faites votre choix parmi les 7 sauces suivantes :. Sauce braisier = Nature. Sauce béarnaise = Littérature-Art-Théâtre. Sauce pistou = Sport. Sauce moutarde = Histoire. Sauce mayonnaise = Géographie. Sauce provençale = Culture de la région. Sauce ailloli = Gastronomie. Sauce barbecue = Evénementiels ( Plan sur panneau des sauces) Je vous écoute.. ( Plan rapproché sur le présentateur ) Equipe A : nous choisissons la sauce PISTOU! ( Plan des 2 ou des trois participants ) L équipe A à donc choisi la sauce pistou. Préparez vous. ( Plan rapproché sur le présentateur ) + ( Plan sur panneau des sauces) Attention, première question : 30

34 2/. Réalisations Annexes «Quel est le nom de l équipe de foot de Cogolin?» ( Plan rapproché sur le présentateur ) puis ( Plan général avec les 2 pupitres ) BUZZ!!!!!!!!!!!!!!!!! Oui, l équipe A, je vous écoute. Quelle est votre réponse? ( Plan des 2 ou des trois participants ) ou ( Pano sur les participants ) Equipe A : «le SCCO»!! Félicitation, l équipe A marque le premier point. Question suivante : ( Plan rapproché sur le présentateur ) Nous arrivons au terme de cette première manche et l équipe B mène par 3 points à 2. Vous avez donc la main, je vous écoute. Quelle sauce choisissez vous? ( Plan rapproché sur le présentateur ) Equipe B : nous choisissons la sauce MAYONNAISE!! ( Plan des 2 ou des trois participants ) ou ( Pano sur les participants ) Très bien. Tenez vous prêt, première question : ( Plan rapproché sur le présentateur ) «Citez-moi les 2 communes situées au nord des territoires de la commune de Grimaud?» ( Plan rapproché sur le présentateur ) 31

35 2/. Réalisations Annexes BUZZ!!!!!!!!!!!!! Equipe B : La Garde-Freinet et le Plan-de-la-Tour. ( Plan des 2 ou des trois participants ) ou ( Pano sur les participants ) Bravo!! ( Plan rapproché sur le présentateur ) Questions suivantes. Nous arrivons donc au terme de notre jeu et c est l équipe B qui l emporte par 20 points à 15. Félicitations! Vous repartez donc avec des places pour Luna Park ( petite vidéo promotionnelle). Merci à l association des poulpes enragés (A) et à l association des méduses abandonnées (B) pour leurs participations. ( Plan rapproché sur le présentateur ) puis ( focale arrière avec Plan général ) La semaine prochaine nous accueillerons l association «bouillabaisse forever» et l association des huissiers de justesse. ( Plan rapproché sur le présentateur ) Merci de nous avoir suivis et je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour une nouvelle émission. En attendant, je vous rappelle que cette émission est rediffusée tout au long de la semaine. ( Plan rapproché sur le présentateur ) Bonne journée à tous. ( Plan rapproché sur le présentateur ) GENERIQUE DE FIN 32

36 2/. Réalisations Annexes 2.2 / Réalisations / Emissions en direct Nous avons démarré l émission de programmes en direct à la fi n du mois de juillet. Avec un journal télévisé, diffusé tous les soirs de la semaine ainsi qu un jeux téléphonique. Ces deux programmes se déroulent dans les studios de la société / Le Journal Télévisé Tout au long de la semaine, des sujets ont été préparés, tournés et montés afi n d être diffusés au cours du journal. Deux présentateurs sont assis l un à côté de l autre autour d une table avec en décor de fond le logo de la chaîne. Côté préparation, il s agit pour chaque JT d effectuer les réglages de bases. A savoir, vérifi er le bon positionnement des caméras, faire la mise au point, la balance des blancs afi n que les deux caméras aient les mêmes valeurs de chromie. Les éclairages doivent être correctement positionnés. Il faut éviter les ombres sur les visages. Le contrôle des volumes au niveau de la table de mixage est essentiel pour éviter tout problème de saturation ou de sous-volume. Côté réalisation, nous sommes trois personnes. Deux s occupent du cadrage et la troisième est à la régie pour gérer la permutation entre les deux caméras. Nous communiquons avec des intercoms durant le direct et régulièrement nous avons effectuer une rotations des postes afi n que chacun puisse toucher à tout. 33

37 2/. Réalisations Annexes La caméra 1 démarre en plan d ensemble durant les salutations des présentateurs puis chaque caméra se fi xe sur l un d entre eux. Les deux caméras sont en plan rapprochés. Le réalisateur permute en fonction de celui qui a la parole. Les sujets s enchaînent les uns après les autres. Avant le dernier plan du JT, c est la caméra 2 qui est active pendant que l autre se replace en plan d ensemble pour la conclusion du JT. Le journal terminé, nous n avions que quelques minutes pour modifi er les réglages pour le jeux. 34

38 2/. Réalisations Annexes / Le Jeux Téléphonique Le jeux téléphonique débute donc quelques minutes après le journal. Une seule caméra suffi t. Elle est déplacée de façon à être orienté vers le décor dédié au jeux. A savoir une façade de maison provençale reconstituée. Le présentateur se met en place et il faut procéder aux même type de réglages que pour le journal. Il est cadré en plan rapproché. Le jeux démarre, les téléspectateurs appels pour gagner des lots en répondant à une questions concernant la chaîne. Grâce au système d insert téléphonique, le présentateur dialogue en direct avec ses correspondant. Le son est amplifi é pour être audible en plateau et à l antenne. La valeur du cadrage reste la même tout au long du jeux / La Diffusion Le système de diffusion se trouve au cœur des studios à Grimaud. Il fonctionne sous Mac OS X. J ai eu l occasion de m en occuper occasionnellement, après avoir pu en observer son fonctionnement. Pour diffuser un programme, il est tout d abord nécessaire d exporter les montages, réalisés à la Rédaction à Cavalaire, sur Masters afi n de pouvoir les transporter à Grimaud. Ensuite, il est nécessaire de les re numériser sur le disque dur du système de diffusion, puis de les convertir en «.dv» ce qui offre une qualité d image supérieure sur écran télé. La seconde étape consiste à créer un alias, ou un raccourci de la vidéo à diffuser pour l intégrer au sein de la «Playlist». C est une sorte de tableur où sont listées toutes les vidéos à diffuser. Il y a une colonne pour chaque jour de la semaine avec les tranches horaires qui apparaissent sur les côtés. Il faut donc agencer les programmes en fonctions des jours et heures de diffusion prévus pour chacun et le tour est joué. Une fois la programmation validée, la diffusion est opérationnelle et automatisée. 35

39 2/. Réalisations Annexes / Voix-Off Les trois quarts du temps, un montage est associé à une voix-off. Car elle contribue à faire vivre l image. Il faut lier l image à la voix. Que l une soit le support de l autre et vice versa. N ayant aucune expérience dans ce domaine, je me suis lancé. Je me suis donc occupé de préparer les voix-off qui accompagnaient les sujets que je devais monter. Il s agit dans un premier temps de rédiger son texte, puis de l enregistrer en insistant sur l articulation et l intonation. En effet, une voix-off monotone rendra le reportage inintéressant ou incompréhensible si l articulation est mauvaise. Lors du montage, il faut penser à surveiller le niveau sonore de la voix de façon à ce qu elle se situe entre -6 et 0 décibel sans les atteindre non plus, car sinon c est la saturation garantie / Webmaster Afi n de ne pas perdre la main avec Dreamweaver MX durant ce stage, je me suis occupé de l entretien du site de TV Mistral : Je me suis chargé de mettre à jour le site. Concernant la grille des programmes, je devais en fonction des émissions en cours de diffusion sur la chaîne informer les internautes du thème et du contenu de ceux-ci et cela en fonction du type d émission. Chaque type d émission disposant d une page web, où l on retrouve le thème général de celle-ci et les reportages qui la composent. De même, pour le jeux télévisé, il fallait chaque matin modifi er la question qui serait posée le soir au cours du direct. 36

40 2/. Réalisations Annexes Page des jeux Page d accueil 37

41 3/. Réalisations Principales Voici donc tous les reportages que j ai pu réaliser durant mon stage. En précisant que chaque tournage se déroulait par équipe de deux personnes qui à tour de rôle était cadreur ou preneur de son. Chaque réalisation est associée à une émission faisant partie de la grille des programmes de la chaîne. Tous les reportages présentés ci-dessous sont archivés sur Mini-DV et DVD. 3.1 / Reportages cadrés et montés Partir en reportage, choisir ses plans puis en assurer le montage est pour moi l idéal. Car le problème est récurrent, un cadreur va tourner en ayant une conception de son reportage en tête. Le monteur qui en recevra les rushs, lui ne l aura pas et ne fera sans doute pas passer le même message que le cadreur avait imaginé. De plus, un cadreur qui ne pratique pas la post-production, va tourner ses images et risque souvent de trop fi lmer sans penser qu ensuite, le monteur va passer beaucoup plus de temps à travailler. Alors qu à contrario, en jouant le rôle du cadreur-monteur, j ai eu tendance à essayer de faire du «tourner-monter» afi n de gagner du temps au montage. Je limitais mes prises de vue en ne tournant que celles réellement nécessaires car dans ma tête j essayais de visualiser mon montage, comment j allais enchaîner mes plans, quel(s) message(s) je voulais faire passer. 38

42 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Festival de la Bande Dessinée de Cavalaire Esplanade du Port de Cavalaire 1 min 30 sec Agenda Des chapiteaux sont installés sur l Esplanade du port de Cavalaire. Les visiteurs se promènent de stands en stands. Les dédicaces vont bon train, professionnels et jeunes dessinateurs y vont de leurs coups de crayons.. De nombreuses bandes dessinées sont étalées auprès desquelles jeunes et moins jeunes fl ânent. Curieux ou passionnés, la bande dessinée est indémodable. Caméra : DSR 200 Post-production : Vidéo Machine 39

43 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Tatouages au henné Luna Park à La Foux 1 min 40 sec Journal Télévisé Au milieu d une fête foraine se trouve un stand de tatouages. Le choix du motif se fait sur catalogue et l application ne prend que quelques minutes. Les vacanciers sont nombreux à apprécier ce type de tatouage qui à l avantage d être éphémère et permet ainsi d être changé régulièrement. Caméra : Mini-DV Post-production : Fast

44 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Celtic Legend en concert Sainte-Maxime 3 min 20 sec Agenda Danses et chants folkloriques irlandais sont à l honneur ce jour là. Répétitions dans un premier temps afi n de peaufi ner les derniers réglages, puis place au spectacle devant environ 1 millier de spectateurs. Caméra : DSR 200 Post-production : Fast

45 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Le Spinning Centre sportif «Artémis» à St-Tropez 7 min 40 sec Forme et Bien-être Deux membres de notre équipe se retrouvent en compagnie du moniteur de Spinning qui leur présente les particularités de la discipline. Réglages de la machine, puis échauffement et la séance peut commencer avec en toile de fond l interview du moniteur évoquant les origines de cette activité et ses bienfaits. Caméras : DSR 200 et Mini-DV Post-production : Fast

46 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Entretien avec le groupe ToTo Île de Bendor 5 min 50 sec Agenda La rencontre du célèbre groupe «TOTO» se déroule à leur Hôtel. Au programme de l interview, des questions concernant leurs activités musicales présentes et futures. Traduction : voir annexes Caméra : DSR 500 Post-production : Vidéo Machine 43

47 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Cours de cuisine Musée de Cogolin 1 min 30 sec Agenda Un petit groupe d habitués se réunissent régulièrement sous l œil attentif de l intendante afi n d apprendre à réaliser des recettes types de la région et de les déguster ensemble autour d une bonne bouteille de vin du pays. Caméra : DSR 200 Post-production : Vidéo Machine 44

48 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Joseph en concert Place du Casino à Cavalaire 5 min Agenda Jeune artiste, joseph dévoile son premier album à la presse au travers d une courte prestation à capella avant de se produire en public en fi n de soirée pour le plaisir des grands et des petits. Caméra : DSR 200 Post-production : Vidéo Machine 45

49 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Les Voix du Gaou Ïle du Gaou à Six-Fours 18 mn Culture 18 min Rencontres variées avec des artistes reconnus. Interviews, à la découvertes de leurs styles musicaux respectifs, et concerts pour ponctuer le tout. Les spectateurs se réunissent en nombre pour assister aux représentations données par un plateau d artistes aussi riche qu éclectique. Caméras : DSR 200 DSR 500 et Mini-DV Post-production : Fast

50 3/. Réalisations Principales 3.2 / Reportages cadrés Concernant le cadrage, j ai du revoir les différentes valeurs des plans (plans d ensemble, plans américains, gros plan, etc ) avant de me lancer et m adapter à un matériel que je n avais jamais manipulé auparavant mise à part la Mini-DV. Nous utilisions deux modèles de caméras professionnelles, la DSR 500 et la DSR 200. La DSR 500 est la plus compliquée à manipuler. C est une caméra épaule relativement lourde et techniquement très complète ce qui nécessitent une bonne connaissance de ses fonctions. De plus ce modèle est dépourvu de stabilisateur d images (steady shot). Arriver à tourner des images stables avec cette caméra est le meilleur des entraînements car c est loin d être évident. La DSR 200 est une caméra épaule plus légère avec des caractéristiques techniques simplifi ées. Celle-ci est dotée d un stabilisateur d image ce qui confère une plus grande aisance dans les prises de vues. Au fi l des jours, j ai donc appris à cadrer dans différentes situations : Interviews, événements sportifs, expositions artistiques, défi lés, concerts, aussi bien dans des lieux publics que privés, sur terre comme sur mer. J ai appris à travailler l aspect esthétique de mes plans, en essayant de composer avec l image, de varier autant que possible mes prises de vues, leurs valeurs tout en respectant les lois du cadrage telle que la loi des 180 degrés. 47

51 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : L épilation masculine Ramatuelle 7 min Forme et Bien-être Interviews de passants dans la rue puis d un boucher sur son lieu de travail. Ils donnent leurs points de vues respectifs sur le sujet. Puis le cobaye se rend chez son esthéticien afi n de procéder à une épilation du torse. L esthéticien, entre deux applications de cire répond aux questions posées par la journaliste. A la fi n de l épilation, le cobaye fait part des ses impressions. Caméra : DSR 200 Post-production : Fast

52 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Fête de la Saint-Jean Sainte-Maxime 5 min 30 sec Agenda A la rencontre des traditions, la fête se déroule dans les rues pittoresques de Ste-Maxime avec au programme, descente au lampion précédée de la fanfare en tenue. Le circuit s achève sur la plage pour allumer le fameux feu de la Saint-Jean. S en suit feu d artifi ce et concert pour clôturer la soirée. Caméra : DSR 500 Post-production : Fast

53 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Fête du 14 juillet Golfe de Saint-Tropez 5 min 30 sec Evénement Pot pourri des nombreuses animations se déroulant durant cette soirée festive dans les différentes communes du Golfe. Caméras : DSR 500 DSR 200 Post-production : Fast

54 3/. Réalisations Principales Titre : Making-of du sitcom de TMC «à l ombre» Lieu de tournage : une Villa à Ramatuelle Durée : 5 min 50 sec Type d émission : Divers Synopsis : Une équipe de tournage se prépare à tourner le premier épisode d un sitcom. Les acteurs répètent une dernière fois avant de démarrer les prises de vue de la première scène avec en toile de fond l interview de Patrice Laffont.. Réglages des caméras, des éclairages, le metteur en scène donne ses dernières consignes Action! Caméra : DSR 200 Post-production : Fast

55 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Beach Soccer Sainte-Maxime 20 min Actu sport Cinquième édition de ce tournoi rassemblant un grand nombre de célébrités du ballon rond. Au programme, tournoi féminin, exhibitions et tournoi masculin ponctués par des rencontres avec des joueurs talentueux. Caméras : DSR 500 Mini-DV Post-production : Fast

56 3/. Réalisations Principales 3.3 / Reportages montés Mon approche des logiciels de montage est toute récente. En effet, j ai commencé mes premiers montages au cours de mon projet tutorés durant cette année de formation. Puis au cours de nos travaux réalisés au Cadase, avec tout d abord le montage d une news que nous avions réalisé avec l aide de M. Zinédine Boudaoud, et enfi n notre court-métrage tourné en fi n d année. J avais donc commencé à me former sur le logiciel Final Cut Pro 3 sur Macintosh OS X. Quand mon stage à débuté, nous disposions de trois stations de montages : - Final Cut Pro 3 (Mac OS X) 53

57 3/. Réalisations Principales - Fast 800 (PC 2000 Pro) - Vidéo Machine (PC 2000 Pro) 54

58 3/. Réalisations Principales La station Final Cut a été réservé pour l assemblage fi nal des masters afi n de les convertir en «.dv» pour le système de diffusion. J ai effectué mes premiers montages sur Vidéo Machine qui est un logiciel de montage assez ancien mais néanmoins très effi cace. Je me suis formé assez rapidement sur ce logiciel afi n d être opérationnel et indépendant au plus vite. En fonction de la disponibilité des stations et des montages de chacun, je me suis former sur Fast 800 qui est un logiciel plus récent et très complet. Son interface est très intuitive. Il gère les titrages, les effets spéciaux, l enregistrement audio et l autoring DVD et bien d autres fonctions encore. Je ne voulais pas me cantonner à monter sur un seul logiciel mais au contraire à en découvrir d autres. 55

59 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Parachute ascensionnel Cavalaire 2 min 40 sec Journal Télévisé Sortie en mer à bord du bateau dédiée à cette activité. Une femme et ses enfants sont harnachés comme il se doit puis le parachute commence à prendre de la hauteur. Puis le treuil les ramène progressivement sur la plate-forme. Place aux deux personnes suivantes et ainsi de suite. Interview du responsable et des participantes en voix-off. Caméra : Mini-DV Post-production : Fast

60 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Salon des artistes Salle Jean Despas à St -Tropez 2 min Agenda Exposition de sculptures et de peintures. Inspirations diverses et variées des artistes font l originalité de cette exposition avec en bande sonore de la musique classique. Les œuvres réalisées défi lent sous forme de diaporama. Caméra : Mini-DV Post-production : Fast

61 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Les Grimaldines Grimaud village 1 min 20 sec Journal Télévisé Animations dans les rues de Grimaud puis représentations le soir au château dans le cadre des Grimaldines qui se déroulent pendant les mois de juillet et août. Défi lés musical dans les ruelles, puis chants corses le soir. Le brésil est à l honneur le lendemain avec un mini carnaval dans les rues et danses et musiques africaines le soir. Caméra : DSR 500 Post-production : Fast

62 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Le Trophée du Bailli de Suffren Saint -Tropez 3 min Actu sport Hommage est rendu au Bailli devant sa statue, sur le port de Saint-Tropez, avant que le départ ne soit donné dans la baie du Golfe. Ce sont de vieux bateaux en bois qui quittent le port pour se préparer au départ imminent de la course qui est censée les amener à La Valette à Malte. Caméra : PD 150 Post-production : Fast

63 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Nautisme à Saint-Tropez Saint -Tropez 3 min 35 sec Actu sport La baie de Saint-Topez, propice aux compétitions nautiques, accueil cette fois-ci deux épreuves. Le Trophée des 6 mètres jauges internationales qui se déroule dans la baie suivant un parcours matérialisé par des bouées. La Giraglia Rolex Cup qui est une course hauturière qui démarre donc de Saint-Tropez et qui aboutit à Gênes en Italie. Caméra : PD 150 Post-production : Fast

64 3/. Réalisations Principales Titre : Lieu de tournage : Durée : Type d émission : Synopsis : Les Voiles Latines Saint-Tropez 1 min 20 sec Actu Sport Interview essentiellement en voix-off de l organisatrice de la manifestation, les embarcations quittent le port pour se rendre dans la baie. La régate se déroule autour d un parcours délimité par des bouées, autour desquelles les virements de bord s effectuent aux coudes à coudes. Caméras : PD 150 Post-production : Video Machine 61

Corrèze Télévision www.correzetelevision.fr ZA Nord Les Maisonnettes 19190 Aubazine Tel : 05 55 17 86 95. La Télévision qui vous Corrèze Pond!

Corrèze Télévision www.correzetelevision.fr ZA Nord Les Maisonnettes 19190 Aubazine Tel : 05 55 17 86 95. La Télévision qui vous Corrèze Pond! La Télévision qui vous Corrèze Pond! 1 SOMMAIRE L association... p. 3 Emissions & reportages... p.4 Les locaux... p. 8 Les sources de revenus de Corrèze Télévision... p.11 Les outils de diffusion... p.

Plus en détail

RÉALISATION D ÉMISSION DE TÉLÉVISION. Activités

RÉALISATION D ÉMISSION DE TÉLÉVISION. Activités RÉALISATION D ÉMISSION DE TÉLÉVISION Activités 147 148 Étudier le projet de l émission 1.1.S informer et discuter du projet de l émission S informer auprès du producteur de ses intentions Faire préciser

Plus en détail

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture 100 suggestions d activités pour la Fête de la culture Voici quelques suggestions pour vous aider à planifier vos activités de la Fête de la culture. Ces exemples ont été tirés des quelque 7 000 activités

Plus en détail

Cours Multicaméra. présenté par BeKura

Cours Multicaméra. présenté par BeKura présenté par BeKura Photographe Reinraum (2008) Dépôt légal - Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2011 Dépôt légal - Bibliothèque et Archives Canada, 2011 Numéro ISBN 978-2-9812731-1-6 Table

Plus en détail

le partenaire audiovisuel & multimedia du foot amateur

le partenaire audiovisuel & multimedia du foot amateur f o r m a t i o n le partenaire audiovisuel & multimedia du foot amateur VISIOFOOt qui sommes nous? Depuis 2004 les équipes de VISIOFOOT s adressent toutes les semaines aux millions de licenciés à travers

Plus en détail

Finitions dans la salle de montage et mixage, page 8

Finitions dans la salle de montage et mixage, page 8 SOMMAIRE Préambule, page 3 En montage, page 5 Finitions dans la salle de montage et mixage, page 8 Toute la mémoire du film, page 11 Transmission et apprentissage, page 11 1 2 De la nécessité du monteur

Plus en détail

FICHE METIER. «Chef de chaîne» Chef de chaîne APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Chef de chaîne» Chef de chaîne APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Chef d antenne «Chef de chaîne» APPELLATION(S) DU METIER Chef de chaîne DEFINITION DU METIER Chef de chaîne est en charge de la diffusion technique des programmes. Il est garant de la continuité de la

Plus en détail

FICHE METIER. «Technicien d exploitation vidéo» Technicien Supérieur d exploitation vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Technicien d exploitation vidéo» Technicien Supérieur d exploitation vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Technicien d exploitation vidéo Version 1 APPELLATION(S) DU METIER Technicien Supérieur d exploitation vidéo DEFINITION DU METIER Le technicien d exploitation vidéo est en charge des équipements vidéo

Plus en détail

INTERVIEW : RENCONTRE AVEC NATALYA

INTERVIEW : RENCONTRE AVEC NATALYA INTERVIEW : RENCONTRE AVEC NATALYA Eskimon, Natalya 29 octobre 2015 Table des matières 1 Introduction 5 3 1 Introduction Figure 1.1 Natalya Bonjour Natalya et bienvenue à mon micro! C est pour moi un

Plus en détail

FICHE METIER. «Ingénieur du son /preneur de son» Ingénieur du son / Preneur de son. Chef opérateur du son APPELLATION(S) DU METIER

FICHE METIER. «Ingénieur du son /preneur de son» Ingénieur du son / Preneur de son. Chef opérateur du son APPELLATION(S) DU METIER Ingénieur du son / Preneur de son Version 1 «Ingénieur du son /preneur de son» APPELLATION(S) DU METIER Ingénieur du son Preneur de son Chef opérateur du son DEFINITION DU METIER Collaborateur du réalisateur,

Plus en détail

FICHE METIER. «Chef opérateur du son» Ingénieur du son (en prise de son) APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Chef opérateur du son» Ingénieur du son (en prise de son) APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Chef opérateur du son Version 1 «Chef opérateur du son» APPELLATION(S) DU METIER Ingénieur du son (en prise de son) DEFINITION DU METIER Le chef opérateur du son assure les prises de son sur les lieux

Plus en détail

CROZON / MORGAT. Du 16 au 25 Octobre 2015. 2 Week-End d animations. Venez partager l événement Mondial de cette fin d année

CROZON / MORGAT. Du 16 au 25 Octobre 2015. 2 Week-End d animations. Venez partager l événement Mondial de cette fin d année CROZON / MORGAT Du 16 au 25 Octobre 2015 Crédit Photo : Py'cs photographie/ Pierre-Yves Baraër Conception Graphique : JT / Aloha Attitude Coupe du Monde de Windsurf Discipline VAGUE Presqu île Paddle Race

Plus en détail

L atelier (stage) de réalisation cinématographique

L atelier (stage) de réalisation cinématographique L Œil du Baobab Production présente L atelier (stage) de réalisation cinématographique Contact Marc Pueyo 0033 (0)6 60 28 49 48 MOTIVATIONS ET ENJEUX A vec l arrivée du numérique, l image est devenue accessible

Plus en détail

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand LBE Ordinateurs et Internet Programme 8 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand Personnages: Beatrice (fille adolescente), John (garçon adolescent), Ordinateur (voix électronique off) Clips

Plus en détail

RÉALISATION DE FILM INSTITUTIONNEL activités

RÉALISATION DE FILM INSTITUTIONNEL activités RÉALISATION DE FILM INSTITUTIONNEL activités 161 Étudier la commande de film institutionnel 1.1. Analyser le contexte de la commande s informer sur les attentes du commanditaire ou du client analyser les

Plus en détail

INDUSTRIES TECHNIQUES

INDUSTRIES TECHNIQUES Mixeur Version 1 «Mixeur» APPELLATION(S) DU METIER Ingénieur du son mixeur Ingénieur du son postproduction DEFINITION DU METIER Le mixeur (souvent ingénieur du son mixeur) effectue un travail de mixage

Plus en détail

CREATION D AMBIANCES LUDIQUES ARTISTIQUES ET SPORTIVES

CREATION D AMBIANCES LUDIQUES ARTISTIQUES ET SPORTIVES CREATION D AMBIANCES LUDIQUES ARTISTIQUES ET SPORTIVES CALAS est un Titre Professionnel reconnu par l Etat de niveau IV (Bac), délivré par l Ecole THE VILLAGE, école rattachée à la Chambre de Commerce

Plus en détail

COACH ANIMATION. Le «Coach anim» (Responsable d Animation en structure d accueil touristique et de loisirs) est avant tout un MANAGER.

COACH ANIMATION. Le «Coach anim» (Responsable d Animation en structure d accueil touristique et de loisirs) est avant tout un MANAGER. COACH ANIMATION Le métier, les missions d un COACH ANIM? Le «Coach anim» (Responsable d Animation en structure d accueil touristique et de loisirs) est avant tout un MANAGER. Il intervient en conformité

Plus en détail

ECRITURE FORMATIONS PRODUCTION REALISATION. PAOMULTIMÉDIAWEB3DCINÉMAAUDIOVISUELSON La formation idéale existe, nous l avons inventée!

ECRITURE FORMATIONS PRODUCTION REALISATION. PAOMULTIMÉDIAWEB3DCINÉMAAUDIOVISUELSON La formation idéale existe, nous l avons inventée! FORMATIONS ECRITURE REALISATION PRODUCTION PAOMULTIMÉDIAWEB3DCINÉMAAUDIOVISUELSON La formation idéale existe, nous l avons inventée! Karine > 01 43 80 23 51 06 82 25 59 49 karine@ellipseformation.com www.ellipseformation.com

Plus en détail

FICHE METIER. «Scripte TV» Scripte TV. Scripte du JT Scripte plateau TV APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Scripte TV» Scripte TV. Scripte du JT Scripte plateau TV APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Scripte TV Version annotée avril 11 «Scripte TV» APPELLATION(S) DU METIER Scripte TV Scripte du JT Scripte plateau TV DEFINITION DU METIER Le/La scripte en télévision assiste un/une réalisateur (-trice)

Plus en détail

outil pédagogie Produire une émission Pourquoi produire une émission en cours de langue? Quel matériel utiliser?

outil pédagogie Produire une émission Pourquoi produire une émission en cours de langue? Quel matériel utiliser? outil pédagogie 5 Produire une émission Grâce à la démocratisation des outils numériques, il devient aujourd hui facile de faire produire aux apprenants des vidéos ou des sons. Pourquoi produire une émission

Plus en détail

Compréhension orale - 40 minutes

Compréhension orale - 40 minutes Compréhension orale - 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions. SECTION A 8 questions Associer des illustrations à des messages oraux. SECTION B 26 questions

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATION

CATALOGUE DE PRESTATION UN AUTRE REGARD SUR LA NATURE CATALOGUE DE PRESTATION Présentation Nos prestations Conditions tarifaires Contacts ASSOCIATION GRANDEUR NATURE - PRATS HAUTS - 05350 CHATEAU VILLE VILLE 06 99 52 55 05 -

Plus en détail

appel à projets webcréation loterie romande Cahier des charges

appel à projets webcréation loterie romande Cahier des charges loterie romande Cahier des charges Un appel à projet est lancé en collaboration entre le Swiss Web Program Festival et la Loterie Romande. L objectif est de permettre à de jeunes créateurs, scénaristes,

Plus en détail

Grand Angle Les coulisses de l émission Géopolitis

Grand Angle Les coulisses de l émission Géopolitis Grand Angle Les coulisses de l émission Géopolitis Thème Éducation aux médias, journalisme Public Étudiants en journalisme, diplomatie, histoire, sciences politiques ou en relations internationales, écoles

Plus en détail

Retour à l appart. Lycée de lʼimage et du Son dʼangoulême. Mixage. Culture Audio. Prise de son. Salle post-prod. Choix matériel.

Retour à l appart. Lycée de lʼimage et du Son dʼangoulême. Mixage. Culture Audio. Prise de son. Salle post-prod. Choix matériel. Lycée de lʼimage et du Son dʼangoulême Retour à l appart Sieste sonore Mixage Culture Audio Salle 210 Prise de son Projet perso Salle post-prod Lundi - 10H Choix matériel Culture Gé Pour l option Métiers

Plus en détail

DISPOSITIF SPONSORS OFFICIELS CROSS MÉDIA 2014

DISPOSITIF SPONSORS OFFICIELS CROSS MÉDIA 2014 DISPOSITIF SPONSORS OFFICIELS CROSS MÉDIA 2014 RUN STAR 2014 PHASE 1. «LE SALON DE LA MAISON» PHASE 2. «LES CASTINGS» PHASE 3. «LE PROGRAMME» 4 ÈME ÉDITION À PARTIR DU 26 SEPTEMBRE 2014 LE PLUS GRAND

Plus en détail

L Œil du Baobab Production. présente L AUTO STUDIO TOURNAGE DANS UN TAXI ANGLAIS LE CINEMA DANS VOTRE ENTREPRISE

L Œil du Baobab Production. présente L AUTO STUDIO TOURNAGE DANS UN TAXI ANGLAIS LE CINEMA DANS VOTRE ENTREPRISE L Œil du Baobab Production présente L AUTO STUDIO TOURNAGE DANS UN TAXI ANGLAIS LE CINEMA DANS VOTRE ENTREPRISE Contact Chef de projet / Marc Pueyo 0033 (0)6 60 28 49 48 L ŒIL DU BAOBAB PRODUCTION «Notre

Plus en détail

PALAIS DES SPORTS DE BEAUBLANC

PALAIS DES SPORTS DE BEAUBLANC PALAIS DES SPORTS DE BEAUBLANC Partenariat saison 2011-2012 Crédit photos : Olivier Sarre - Philippe Pécher - Jacky Suidureau - Valéria Peix Imp. Rivet Presse Edition La saison dernière devait être le

Plus en détail

LBE Ordinateurs et Internet - épisode 1

LBE Ordinateurs et Internet - épisode 1 LBE Ordinateurs et Internet - épisode 1 Auteur: Rédaction: Thomas Mösch / Katrin Ogunsade Traduction: Sandrine Blanchard Personnages: Beatrice (adolescente), John (adolescent), ordinateur (voix d ordinateur)

Plus en détail

DÉFINIR UN CONCEPT D ÉVÉNEMENTIEL

DÉFINIR UN CONCEPT D ÉVÉNEMENTIEL DÉFINIR UN CONCEPT D ÉVÉNEMENTIEL Objectifs, environnement, choix Préciser vos objectifs vous permet de présenter votre projet bien défini et ainsi, de le faire partager de façon homogène à tous ceux qui

Plus en détail

Tous les services de la post-production

Tous les services de la post-production Tous les services de la post-production Un partenaire pour valoriser vos projets Des plateaux de télévision aux évènements sportifs ; du montage de longs métrages ou de vidéo corporate jusqu aux studios

Plus en détail

L Œil du Baobab Production. présente L AUTO STUDIO TOURNAGE DANS UN TAXI ANGLAIS LE CINEMA DANS VOTRE ENTREPRISE

L Œil du Baobab Production. présente L AUTO STUDIO TOURNAGE DANS UN TAXI ANGLAIS LE CINEMA DANS VOTRE ENTREPRISE L Œil du Baobab Production présente L AUTO STUDIO TOURNAGE DANS UN TAXI ANGLAIS LE CINEMA DANS VOTRE ENTREPRISE Contact Chef de projet / Marc Pueyo 0033 (0)6 60 28 49 48 L ŒIL DU BAOBAB PRODUCTION MOTIVATIONS

Plus en détail

«ATELIER RACONTÉ» : LE VJING

«ATELIER RACONTÉ» : LE VJING LES ARTS NUMÉRIQUES L'Atelier Auteur «ATELIER RACONTÉ» : LE VJING Romuald Beugnon Date 2010 Descriptif Témoignage d'un réalisateur intervenant sur le Vjing : présentation d'une démarche menée dans le cadre

Plus en détail

ISTRES PROVENCE HANDBALL OFFRES PARTENAIRES SAISON 2015-2016

ISTRES PROVENCE HANDBALL OFFRES PARTENAIRES SAISON 2015-2016 OFFRES PARTENAIRES SAISON 2015-2016 OFFRES PARTENAIRES SAISON 2015-2016 Un projet ambitieux et réaliste L élite du handball français connaît une croissance exponentielle dans un sport largement reconnu

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.clubcapitales.com www.facebook.com/clubcapitales

DOSSIER DE PRESSE. www.clubcapitales.com www.facebook.com/clubcapitales DOSSIER DE PRESSE Du réseau social au local, c est capital! Contact Presse Julien Boissier contact@clubcapitales.com 06 09 69 51 98 Octobre 2013 www.clubcapitales.com www.facebook.com/clubcapitales QUI?

Plus en détail

HERVIEU Valentin ODDON Agathe LU Jigang. SI28 - Projet intéractif. Initiation à la langue chinoise

HERVIEU Valentin ODDON Agathe LU Jigang. SI28 - Projet intéractif. Initiation à la langue chinoise HERVIEU Valentin ODDON Agathe LU Jigang SI28 - Projet intéractif Initiation à la langue chinoise 1 Introduction En tant que groupe franco-chinois et étudiants en génie informatique, nous avons décidé d

Plus en détail

2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : MALE : FEMALE : MALE : Heureusement que nous sommes très en avance.

Plus en détail

CHARLES GROSDIDIER PORSCHE CARRERA CUP FRANCE 2015. Accompagnez le skieur devenu pilote vers les sommets de la discipline.

CHARLES GROSDIDIER PORSCHE CARRERA CUP FRANCE 2015. Accompagnez le skieur devenu pilote vers les sommets de la discipline. Dossier de partenariat CHARLES GROSDIDIER PORSCHE CARRERA CUP FRANCE 2015 Accompagnez le skieur devenu pilote vers les sommets de la discipline Powered by CHARLES GROSDIDIER UNE HISTOIRE DE TRAJECTOIRE

Plus en détail

SEPTEMBRE 2011 LA RATP. ViVEz AU RYThmE de LA CoUPE du monde

SEPTEMBRE 2011 LA RATP. ViVEz AU RYThmE de LA CoUPE du monde SEPTEMBRE 2011 LA RATP ViVEz AU RYThmE de LA CoUPE du monde & de RUGBY LE AVEC LA RUGBY RATP dossier de PRESSE LE RESEAU RATP A L heure de LA CoUPE du monde de RUGBY Fournisseur officiel du XV de France,

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE. Audiovisuel Extérieur de la France : France 24. Licence Professionnelle TAIS/CIAN Université Rennes 2.

RAPPORT DE STAGE. Audiovisuel Extérieur de la France : France 24. Licence Professionnelle TAIS/CIAN Université Rennes 2. RAPPORT DE STAGE Audiovisuel Extérieur de la France : France 24. Licence Professionnelle TAIS/CIAN Université Rennes 2 Session 2012 Période de stage : 1 Septembre 2011 au 31 Août 2012 Calvas Julien 18/05/12

Plus en détail

PROJET TUTEURÉ CAHIER DES CHARGES

PROJET TUTEURÉ CAHIER DES CHARGES PROJET TUTEURÉ CAHIER DES CHARGES COURT-MÉTRAGE Johan Faye Alexandre Lamblaut Consultants : Adriano Bonfiglio Alfredo Goncalves Stéphane Pérès Tuteur enseignant : M. VERDIER Promotion 2009 Licence Professionnelle

Plus en détail

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript 2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FEMALE: Allô, Monsieur Ledoux? Madame Chavignol à l appareil, la maman de Maxime. Je voudrais

Plus en détail

TARIFS FORFAITAIRES 2015 VIDÉO - PHOTO - ÉVÉNEMENT

TARIFS FORFAITAIRES 2015 VIDÉO - PHOTO - ÉVÉNEMENT TARIFS FORFAITAIRES 2015 VIDÉO - PHOTO - ÉVÉNEMENT QUI SOMMES-NOUS? Nous sommes une équipe : CRÉATIVE, PROFESSIONNELLE ET FORT SYMPATHIQUE :) QUE FESONS-NOUS? De la vidéo et de la photo. Nous produisons,

Plus en détail

VISUEL AFFICHE FESTEJADES 2015 DOSSIER INSCRIPTION & REGLEMENT

VISUEL AFFICHE FESTEJADES 2015 DOSSIER INSCRIPTION & REGLEMENT CONCOURS VISUEL AFFICHE FESTEJADES 2015 DOSSIER INSCRIPTION & REGLEMENT Les Festéjades, cela vous inspire? Que vous soyez artiste amateur, professionnel, plasticien, laissez parler votre imagination et

Plus en détail

Profession. administrateur. de production de films. Christophe MAHÉ-MENANT. Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13283-0

Profession. administrateur. de production de films. Christophe MAHÉ-MENANT. Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13283-0 Profession administrateur de production de films Christophe MAHÉ-MENANT Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13283-0 Profession administrateur de production de films À cela peuvent venir s ajouter d

Plus en détail

# Transat Jacques VABRE Projet de dispositif 2015

# Transat Jacques VABRE Projet de dispositif 2015 # Transat Jacques VABRE Projet de dispositif 2015 Partez à la conquête de l Atlantique en vous associant à ce défi humain et sportif Départ le 25 octobre 2015 PARRAINAGE / SPORTS / Direction Marketing

Plus en détail

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2015-2016 Quatrième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE SÉQUENCE CULTURE, SOCIÉTÉ ET TECHNIQUE

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section J Division 59

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section J Division 59 Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section J Division 59 59 PRODUCTION DE FILMS CINÉMATOGRAPHIQUES, DE VIDÉO ET DE PROGRAMMES DE TÉLÉVISION ; ENREGISTREMENT SONORE ET ÉDITION MUSICALE Cette division

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS. 1 er semestre

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS. 1 er semestre PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS 1 er semestre Culture du documentaire, connaissance du milieu, initiation aux techniques et aux savoir-faire professionnels UE.1 Histoire des courants et des formes

Plus en détail

RESULTATS ENQUETE «MUSIQUES ACTUELLES» AUPRES DES 16/25 ANS DU VAL-DE-MARNE

RESULTATS ENQUETE «MUSIQUES ACTUELLES» AUPRES DES 16/25 ANS DU VAL-DE-MARNE RESULTATS ENQUETE «MUSIQUES ACTUELLES» AUPRES DES 16/25 ANS DU VAL-DE-MARNE INTRODUCTION Fin juin 2012, plus de 2 000 jeunes ont répondu à un questionnaire en ligne sur leurs loisirs. Quelques questions

Plus en détail

EMISSION TÉLÉVISÉE. ICEBERG Production Télévisuelle

EMISSION TÉLÉVISÉE. ICEBERG Production Télévisuelle EMISSION TÉLÉVISÉE Production télévisuelle Régie Publicitaire Chaine de télévision ICEBERG Production Télévisuelle EN COLLABORATION AVEC : Le portail d affaires N 1 en Tunisie Sites web, Guides et Salons

Plus en détail

Journal de bord NEOMA Business School. Team Unspirémois

Journal de bord NEOMA Business School. Team Unspirémois Journal de bord NEOMA Business School Team Unspirémois Jour 1 «Un peu handicapées par notre manque de force physique.» Comment s est passé cette première régate? «Du fait d une marée trop basse, nous sommes

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français MISE EN SCÈNE. Acoustic en pointillé

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français MISE EN SCÈNE. Acoustic en pointillé Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français MISE EN SCÈNE Acoustic en pointillé Réalisation Michel Boiron et Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction Hélène

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS

CATALOGUE DES FORMATIONS INSTALLATION Une équipe d experts informatiques dédiée à votre bien-être numérique. FORMATION MAINTENANCE CATALOGUE DES FORMATIONS Retrouvez tous les avis clients sur bdom.fr B dom est une entreprise de

Plus en détail

Conseils pratiques pour la réalisation d'un tournage multicaméras

Conseils pratiques pour la réalisation d'un tournage multicaméras Conseils pratiques pour la réalisation d'un tournage multicaméras 1. Introduction 2. La préparation 2.1 Savoir ce que l'on filme L'espace scénique L'espace de travail La configuration du tournage Les objectifs

Plus en détail

Poste 4 le montage. Le montage

Poste 4 le montage. Le montage 1/11 Le montage Conseils et astuces pour le montage de clips vidéo Situations de montage modèles Exercice pratique Information aux enseignants: logiciel de traitement vidéo 2/11 Un montage parfait! Description

Plus en détail

JOURNALISME SPORTIF. Connaître les particularités de l information sportive et maîtriser les modes de traitement journalistique les plus adaptés.

JOURNALISME SPORTIF. Connaître les particularités de l information sportive et maîtriser les modes de traitement journalistique les plus adaptés. D U 4 AU 29 MAI 2015 PARIS JOURNALISME SPORTIF ASA-picture/LM Connaître les particularités de l information sportive et maîtriser les modes de traitement journalistique les plus adaptés. Les acteurs du

Plus en détail

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS Editorial 2 LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS En permettant un libre accès aux livres et autres sources documentaires, ce service public contribue aux loisirs, à l information,

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE D ACTIVITES

RAPPORT TECHNIQUE D ACTIVITES Pays : Togo Siège: Atakpamé Adresse : B.P. 2281 Lomé Récépissé N : 0209 /MATDCL SG DLPAP- DOCA du 16 /03/2011 Compte N : 420 942 568 020 000 - UTB Téléphone : (00 228) 26 70 70 33 / (00 228) 90 12-42-59

Plus en détail

FICHE 1 BILAN DU PROJET D ÉCOLE 2007-2010. Objectifs

FICHE 1 BILAN DU PROJET D ÉCOLE 2007-2010. Objectifs FICHE 1 BILAN DU PROJET D ÉCOLE 2007-2010 AES PÉDAGOGIQUES TRAVAIL EN ÉQUIPE Constats de départ en 2007 Nécessité de développer les compétences de : *mise en pratique des règles de vie commune (élaboration

Plus en détail

2.8 > 12.8.2012. Pré-Fêtes dès le 19.7.2012. Dossier sponsoring

2.8 > 12.8.2012. Pré-Fêtes dès le 19.7.2012. Dossier sponsoring 2.8 > 12.8.2012 Pré-Fêtes dès le 19.7.2012 Dossier sponsoring F4_FDG_2011.indd 1 Différentes possibilités vous sont proposées pour devenir partenaire des Fêtes de Genève 2012. Une hiérarchie des sponsors,

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS 1er semestre Culture du documentaire, connaissance du milieu, initiation aux techniques et aux savoir-faire professionnels UE.1 Histoire des courants et des formes

Plus en détail

Dans l attente de vous rencontrer bientôt Meilleures salutations

Dans l attente de vous rencontrer bientôt Meilleures salutations Nous sommes heureux de vous présenter nos programmes linguistiques et expliquer, ici, ce qui fait notre renommée dans le royaume des opportunités internationales pour les jeunes et les adultes. Les programmes

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet ROLAND Quentin 3èmeD Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet Année scolaire 2006-2007 Collège André CHENE SOMMAIRE

Plus en détail

Un tremplin d insertion solidaire et professionnelle

Un tremplin d insertion solidaire et professionnelle 1 Titre L art et le sport solidaires et citoyens 8 ème édition Être différent comme tout le monde [JARIS 2012] Un tremplin d insertion solidaire et professionnelle Accompagner dans une insertion sociale

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

Ecoles primaires en quartier défavorisé: que faire pour surmonter les difficultés?

Ecoles primaires en quartier défavorisé: que faire pour surmonter les difficultés? DOSSIER Echec scolaire Ecoles primaires en quartier défavorisé: que faire pour surmonter les difficultés? Nous avons posé la question à Véronique Grosjean, conseillère pédagogique pour les écoles du réseau

Plus en détail

Marc BESNARD Sept. 2012

Marc BESNARD Sept. 2012 Marc BESNARD Sept. 2012 Table des matières INTRODUCTION... 1 1. Le marché de la VOD... 2 1.1. De la consommation illégale à la consommation légale... 2 1.2. Eviter le phénomène de VOD à prix bradé... 2

Plus en détail

spécialiste de la biographie multimédia collaborative

spécialiste de la biographie multimédia collaborative spécialiste de la biographie multimédia collaborative DOSSIER DE PRESSE - Novembre 2014 memovie, spécialiste de la biographie multimédia collaborative. A travers différents supports, les experts de memovie

Plus en détail

Rapport de Stage. Statut juridique de l entreprise : Entreprise Conforme Légal Indépendante

Rapport de Stage. Statut juridique de l entreprise : Entreprise Conforme Légal Indépendante Koell-Keith Johan- Charles Rapport de Stage I-Description de l organisation Nom de l entreprise : Noticias SIN Statut juridique de l entreprise : Entreprise Conforme Légal Indépendante Situation géographique

Plus en détail

NOS FORMATIONS. communication PAOMULTIMÉDIAWEB3DCINÉMAAUDIOVISUELSON La formation idéale existe, nous l avons inventée!

NOS FORMATIONS. communication PAOMULTIMÉDIAWEB3DCINÉMAAUDIOVISUELSON La formation idéale existe, nous l avons inventée! NOS FORMATIONS communication PAOMULTIMÉDIAWEB3DCINÉMAAUDIOVISUELSON La formation idéale existe, nous l avons inventée! Karine > 01 43 80 23 51 06 82 25 59 49 karine@ellipseformation.com www.ellipseformation.com

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII 1. La fête de la musique Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction Murielle Bidault, CAVILAM

Plus en détail

LANCIA & STADE FRANCAIS PARIS LE COUP DE FOUDRE. 10 Edition des Trophées SPORSORA du Marketing Sportif Paris, octobre 2013 - janvier 2014

LANCIA & STADE FRANCAIS PARIS LE COUP DE FOUDRE. 10 Edition des Trophées SPORSORA du Marketing Sportif Paris, octobre 2013 - janvier 2014 LANCIA & STADE FRANCAIS PARIS LE COUP DE FOUDRE 10 Edition des Trophées SPORSORA du Marketing Sportif Paris, octobre 2013 - janvier 2014 Une jolie promise, Lancia, à la dote prometteuse Constructeur automobile

Plus en détail

Tarifs publicitaires 2015

Tarifs publicitaires 2015 LA QUOTIDIENNE Un produit exclusif LM tv - une présence forte dans une forme originale, entre parrainage et campagne produit Tarifs publicitaires 2015 TARIF DE BASE Tarif brut passage 30 secondes, hors

Plus en détail

La boîte à outils. L accès à la culture

La boîte à outils. L accès à la culture La boîte à outils L accès à la culture Introduction L approche des différentes facettes de la culture abordée lors des rencontres à thèmes a mis en évidence sa richesse et sa complexité: musique, spectacles,

Plus en détail

La Ruche documentaire du FIDADOC Une initiative au service du développement du cinéma documentaire au Maroc

La Ruche documentaire du FIDADOC Une initiative au service du développement du cinéma documentaire au Maroc La Ruche documentaire du FIDADOC Une initiative au service du développement du cinéma documentaire au Maroc A l occasion du 7 ème Festival International de film Documentaire à Agadir qui se déroulera du

Plus en détail

Ça bouge en France : le Languedoc- Roussillon

Ça bouge en France : le Languedoc- Roussillon Ça bouge en France : le Languedoc- Roussillon Reportage de 3 minutes - Thèmes France, francophonie, langue française Concept TV5MONDE vous propose de découvrir des régions en France. Richesses culturelles,

Plus en détail

sites.csdraveurs.qc.ca/musique/

sites.csdraveurs.qc.ca/musique/ Guide du chef de choeur THÈME : La bonne chanson «au cœur de notre culture» Le thème des Choralies 2014 vous invite à mettre en valeur un répertoire riche et varié. Plusieurs chants qui nous semblent si

Plus en détail

Fenêtre ouverte sur la classe : présenter la vie scolaire des élèves à leurs parents

Fenêtre ouverte sur la classe : présenter la vie scolaire des élèves à leurs parents Fenêtre ouverte sur la classe : présenter la vie scolaire des élèves à leurs parents Type d outil : Cet outil offre la possibilité aux écoles d ouvrir leurs portes aux familles. En levant le voile sur

Plus en détail

Education à l ' image par l' analyse, et la réalisation.

Education à l ' image par l' analyse, et la réalisation. Jean Luc Laupeze Prestataire,intervenant spécialisé cinéma colonies, classes découvertes, mjc,croisières. Education à l ' image par l' analyse, et la réalisation. Présentation Je travaille depuis 10 ans

Plus en détail

Montage Vidéo Atelier N 1

Montage Vidéo Atelier N 1 A) Quelques logiciels de montage grand public Adobe Premiere Element 8 Une fonctionnalité permet de corriger automatiquement les problèmes de couleur et d'éclairage, de couper les passages non souhaités,

Plus en détail

Responsable d antenne (de diffusion) DIFFUSION TELE FICHE METIER. «Responsable d antenne» APPELLATION(S) DU METIER. Responsable d antenne

Responsable d antenne (de diffusion) DIFFUSION TELE FICHE METIER. «Responsable d antenne» APPELLATION(S) DU METIER. Responsable d antenne Responsable d antenne (de diffusion) Version APPELLATION(S) DU METIER Responsable d antenne DEFINITION DU METIER Sous l autorité de la Direction d une chaîne de télévision, le responsable d antenne de

Plus en détail

Série dʼentraînement n 1

Série dʼentraînement n 1 Série dʼentraînement n 1 Les items de ce test ont été sélectionnés pour vous permettre de vous familiariser avec les questions proposées dans les sessions du TCF. Ces items ont été conçus et validés linguistiquement

Plus en détail

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Opérateur de prises de vue vidéo. Cadreur. Pointeur vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Opérateur de prises de vue vidéo. Cadreur. Pointeur vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Opérateur de prises de vue Version 1 «Opérateur de prises de vue» APPELLATION(S) DU METIER Opérateur de prises de vue vidéo Cadreur Pointeur vidéo DEFINITION DU METIER L'opérateur de prises de vue assure

Plus en détail

Présentation de l agence

Présentation de l agence Présentation de l agence Agence d art contemporain Lucia Drago, fondatrice en 2008 de l agence d art contemporain Drago for Art, souhaite créer un véritable pont entre l Italie, son pays natal, et la France

Plus en détail

relations publiques CLUB PRESTIGE

relations publiques CLUB PRESTIGE CLUB PRESTIGE relations publiques Le "Club Prestige" vous offre une attention et des prestations haut de gamme pour apprécier en privilégié les soirées basket du SLUC NANCY. Véritable référence, le "Club

Plus en détail

ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son

ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son CIEL! LES NOCTAMBULES Depuis sa création en 1997, Ciel! Les Noctambules milite en faveur du court-métrage et de la création

Plus en détail

Référentiels métiers du son

Référentiels métiers du son Référentiels métiers du son S M A Avec le soutien du Fond Social Européen 1. Définition du métier Chargé d assurer la qualité artistique et technique de la sonorisation d un spectacle, c est un professionnel

Plus en détail

Coupe du Monde de Cascade de Glace. Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat

Coupe du Monde de Cascade de Glace. Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat Coupe du Monde de Cascade de Glace Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat Bonjour et bienvenue! Un accueil chaleureux qui brise la glace Suite à

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

MJAM Prod 12, rue Jacques Kablé 94130 Nogent sur Marne I Tél : 01 48 72 66 37 I Email :contact@mjamprod.fr I www.mjamprod.fr

MJAM Prod 12, rue Jacques Kablé 94130 Nogent sur Marne I Tél : 01 48 72 66 37 I Email :contact@mjamprod.fr I www.mjamprod.fr Agence de Communication & Production Ausiovisuelle >> Présentation de la société Communication Audiovisuel Multimédia Pédagogique >> Qui sommes-nous? MJAM Prod est une société de production audiovisuelle

Plus en détail

COMMUNIQUEZ VIDEO. Un moyen puissant pour communiquer

COMMUNIQUEZ VIDEO. Un moyen puissant pour communiquer Un moyen puissant pour communiquer Une solution de production vidéo sur mesure pour les professionnels ou institutionnels Professionnels (PME, agences de communication,de relation presse) et institutionnels

Plus en détail

Orientation et Insertion Professionnelle

Orientation et Insertion Professionnelle Orientation et Insertion Professionnelle A L ISSUE DE LA LICENCE PROFESSIONNELLE Enquête réalisée en 2011-2012 par Stéphane BOULAY pour le SUIO-IP - Avril 2012 Des métiers exercés - Adjoint(e) à l administrateur

Plus en détail

LE CAHIER DE VIE À L ÉCOLE MATERNELLE

LE CAHIER DE VIE À L ÉCOLE MATERNELLE LE CAHIER DE VIE À L ÉCOLE MATERNELLE Le cahier de vie est un cahier individuel et personnalisé. - Sur la 1ère de couverture du cahier, il est important que figurent son intitulé, le prénom et le nom de

Plus en détail

Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop

Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop Témoignage de Joëlle Gerber, coordinatrice au Conseil municipal des enfants de Schiltigheim. La commission «Respect de l autre» 2007-2010 du Conseil

Plus en détail