Les Françaises et la création d entreprises

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Françaises et la création d entreprises"

Transcription

1 Les Françaises et la création d entreprises Cette note a été élaborée à partir des résultats d un sondage intitulé «Les femmes et la création d entreprise», produit en janvier 2012 par OpinionWay pour l APCE, CERFrance et le Salon des entrepreneurs. Cette enquête quantitative a été réalisée auprès d un échantillon de femmes et 481 hommes âgés de 18 ans et plus.

2 - 2 - Les principaux enseignements du sondage Les Françaises ont une vision positive de l entrepreneuriat. C est une voie professionnelle que la majorité des femmes estime épanouissante. Certaines vont même jusqu à envisager la création ou la reprise d entreprise (18 %, dont 3 % dans les deux prochaines années). Le parfait équilibre entre vie familiale/personnelle et vie professionnelle est un élément important pour les Françaises : 60 % des femmes estiment que l activité professionnelle idéale doit avant tout leur permettre cet équilibre. En matière de création d entreprise, deux sentiments bien distincts, voire opposés, se dégagent en ce qui concerne la gestion du travail et de la famille : D une part, pour beaucoup de femmes (54 %), le métier de chef d entreprise ne permet pas de concilier simultanément vie professionnelle et vie personnelle. D autre part, d autres femmes déclarent qu une des motivations à leur désir de créer ou reprendre une entreprise est de pouvoir s occuper de ses enfants tout en travaillant (18 %). Cet état d esprit est celui de «Mampreneurs». Derrière cette motivation, se cache certainement une volonté de pouvoir gérer son temps de travail en fonction des impératifs familiaux : pouvoir s occuper de ses enfants entre 16 h et 18 h et compenser en travaillant plus tardivement le soir, ce que les activités salariées ne permettent pas ou permettent rarement aujourd hui. Un des principaux freins à la création d entreprise cités par les femmes est le manque de compétences nécessaires à la fonction de chef d entreprise (35 %) ; frein bien moins souvent cité par les hommes (23 %). Ce sentiment est probablement le résultat de l image que la société leur renvoie de la création d entreprise, du métier de chef d entreprise, mais également de l image de la femme elle-même.

3 - 3 - L activité professionnelle idéale vue par les femmes L activité professionnelle doit avant tout permettre aux femmes de s épanouir pleinement dans leur travail (61 %) et d équilibrer parfaitement vie familiale/personnelle et vie professionnelle (60 %). Le gain d argent, la réussite de challenges, la reconnaissance sociale et le développement du réseau social arrivent loin derrière, en dernière position (17 à 6 %). Graphique 1 : Selon vous, l activité professionnelle idéale doit avant tout vous permettre de Vous épanouir pleinement dans votre travail Equilibrer parfaitement vie familiale/personnelle et vie professionnelle 61% 60% Apprendre des choses constamment 19% Gagner beaucoup d'argent 17% Vous dépaser, réussir des challenges 11% Accéder à une reconnaissance sociale 9% Développer votre réseau social, rencontrer des gens 6% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% L équilibre vie familiale/personnelle et vie professionnelle est une des aspirations les plus fréquemment mises en avant quel que soit le profil des femmes. Pour autant, cet idéal est moins souvent cité par les femmes les moins exposées aux «contraintes» familiales : les jeunes femmes âgées de moins de 18 ans (49 %), les étudiantes ou lycéennes (50 %), les célibataires (51 %) ou encore les femmes ayant un seul enfant (52 %). Par ailleurs, les femmes disposant de faibles revenus aspirent plus souvent au gain d argent : les employées (24 % contre 17 % pour l ensemble des femmes), les ouvrières (32 %), les demandeuses d emploi (23 %) et les Françaises ayant un revenu annuel inférieur à (29 %). L accès à une reconnaissance sociale est cité par 18 % des femmes agricultrices, artisans, commerçantes ou chef d entreprise (contre 10 à 12 % pour les autres actives). Finalement, les aspirations professionnelles sont fonction de la vie professionnelle et familiale des femmes, chacune tenant compte de ses priorités et impératifs du moment. Quelles que soient les aspirations mises en avant, les femmes estiment majoritairement qu elles peuvent les atteindre par la fonction de chef d entreprise (82 à 97 %). Seul l équilibre vie familiale/personnelle et vie professionnelle leur parait moins compatible avec cette fonction (46 % dont 7 % tout à fait).

4 - 4 - Graphique 2 : Pensez-vous que la fonction de chef d entreprise peut également permettre de 100% 80% 60% 43% 41% 49% 59% 48% 56% 40% 20% 0% 54% 53% Vous dépasser, réussir des challenges Apprende constamment des choses 44% Accéder à une reconnaissance sociale Tout à fait possible 32% Développer votre réseau social, rencontrer des gens Plutôt possible 41% Gagner beaucoup d'argent 26% Vous épanouir pleinemnet dans votre travail 39% 7% Equilibrer parfaitement vie privée et vie professionnelle Les aspirations considérées comme le plus en adéquation avec le métier de chef d entreprise sont les moins plébiscitées par les Françaises dans leur idéal professionnel (se dépasser, apprendre constamment des choses, accéder à une reconnaissance sociale ), et inversement pour les aspirations les moins compatibles. La représentation du métier de chef d entreprise Les qualités techniques sont les plus importantes pour un chef d'entreprise Graphique 3 : Selon vous, quelles sont les qualités indispensables que doit avoir un chef d entreprise? Savoir diriger une équipe 53% Avoir le sens des responsabilités Capacité de gérer et maîtriser les aspects financiers 40% 40% Expértise/expérience de son métier Réactivité, savoir rebondir 28% 27% Sens de l'organisation Créativité/Innovation Dynamisme 19% 17% 22% Capacité à travailler intensément Ténacité Audace Goût de l'aventure/du risque Autonomie 10% 8% 6% 5% 4% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60%

5 - 5 - Concernant les qualités indispensables à un chef d entreprise, les Françaises mettent essentiellement en avant des qualités techniques : savoir diriger une équipe (53 %), avoir le sens des responsabilités (40 %), avoir la capacité de gérer et maîtriser les aspects financiers (40 %) et avoir l expertise ou l expérience dans son métier (28 %). Les qualités attachées au caractère, à la personnalité du dirigeant sont bien moins souvent citées : la ténacité (8 %), l audace (6 %), le goût de l aventure, du risque (5 %) et l autonomie (4 %). L entrepreneuriat plus épanouissant que le salariat Pour la majorité des femmes, la création d une entreprise est une voie professionnelle plus épanouissante que le salariat (69 % dont 12 % sont tout à fait d accord avec cela). Graphique 4 : Selon vous, la création d entreprise constitue-t-elle une voie professionnelle plus épanouissante que le salariat? Plutôt pas 25% Plutôt 57% Pas du tout 3% Ne sait pas 3% Tout à fait 12% La vision plus épanouissante de l entrepreneuriat est davantage mise en avant par les femmes qui travaillent à leur compte (76 %, dont 29 % tout à fait d accord) ou les retraitées (80 % dont 17 % sont tout à fait d accord). Chez les hommes également, la création d entreprise est majoritairement considérée comme plus épanouissante (76 %). Toutefois, ce sentiment y est plus répandu que chez les femmes ; les Français déclarant être tout à fait d accord sont plus nombreux (20 %) que les femmes (12 %). Création d entreprise et liberté de gérer son temps : des avis partagés Concilier plus facilement vie personnelle et vie professionnelle par la création d entreprise suscite des avis partagés. Toutefois, une grande part des femmes estiment que le métier de chef d entreprise ne permet pas de concilier simultanément ces deux sphères de la vie (54 %).

6 - 6 - Graphique 5 : Etes-vous d accord avec l affirmation suivante : être chef d entreprise offre une plus grande liberté de gestion du temps de travail, permettant ainsi de concilier simultanément projet professionnel et vie personnelle? Plutôt pas 46% Pas du tout 8% Ne sait pas 4% Plutôt 34% Tout à fait 8% Cette perception d une adéquation difficile est accentuée pour les catégories socioprofessionnelles les plus élevées (chefs d entreprises, cadres, professions intellectuelles supérieures et professions intermédiaires) : 60 % contre 52 % pour les autres catégories (employées et ouvrières). Les femmes ayant des enfants sont plus nombreuses à estimer que la création d entreprise leur offrira une plus grande liberté dans la gestion de leur temps de travail (47 % contre 41 % pour celles qui n en ont pas) et plus particulièrement celles ayant 3 enfants ou plus. Cette considération sur l adéquation des temps agit certainement sur la perception de l épanouissement professionnel. En effet, 79 % des Françaises jugeant l entrepreneuriat comme moins épanouissant que le salariat estiment que le statut de chef d entreprise ne permet pas de concilier vie familiale et vie professionnelle contre 48 % de celles qui déclarent l entrepreneuriat plus épanouissant que le salariat. Etre une femme est sans incidence ou un avantage en matière de création d entreprise Etre une femme est-il un avantage ou un inconvénient quand on crée une entreprise? Les avis sur cette question sont très partagés. Finalement, seul un tiers des femmes estiment que c est inconvénient. La majorité des Françaises pense donc que c est sans incidence (38 %) ou un avantage (26 %).

7 Graphique 6 : Dans le cadre d une création d entreprise, pensez-vous qu être une femme est plutôt? Un avantage important 7% Plutôt un avantage 19% Plutôt un inconvénient 30% Ne sait pas 3% Ni l'un, ni l'autre 38% Un inconvénient important 3% Cet avantage d être une femme est plus fréquemment mis en avant par les générations les plus jeunes (28 à 33 % pour les moins de 50 ans contre 20 à 22 % pour les 50 ans et plus). Les sondées déclarant qu être une femme est un inconvénient dans le cadre d une création d entreprise mettent principalement en avant le manque de crédibilité dans les milieux professionnels (56 %), les difficultés pour convaincre les banquiers ou les investisseurs (42 %) et le manque de temps, les difficultés pour concilier projets professionnels et vie personnelle (36 %). Il convient de préciser que les deux premières raisons mentionnées sont fortement liées. Graphique 7 : Pour quelles principales raisons cela représente un inconvénient à vos yeux? Manque de crédibilité dans les milieux professionnels 56% Difficultés pour convaincre les banquiers ou investisseurs 42% Manque de temps, difficultés pour concilier projet professionnel et vie personnelle 36% Difficultés à gérer des équipes masculines 25% Manque de soutien de l'entourage 17% Plus prudentes, moins de goût pour le risque 10% Autres raisons 2% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60%

8 - 8 - Existe-t-il un moment privilégié pour créer une entreprise? Pour beaucoup de femmes, tous les moments d une carrière professionnelle se prêtent à la création d entreprise (29 %). Toutefois, une expérience professionnelle moyenne (de 3 à 10 ans) est le moment de la vie professionnel le plus couramment cité (40 % des femmes). Graphique 8 : Parmi les moments suivants de la vie professionnelle, lequel vous semble le plus favorable pour créer son entreprise? 2% 8% 40% 13% 1% 3% 29% 4% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Dès la sortie des études Après une expérience de 3 à 10 ans en entreprise A la fin de sa carrière professionnelle Peu importe, tous ces moments s'y prêtent Après une expérience en entreprise de moins de 3 ans Après une expérience de plus de 10 ans en entreprise Suite à un licenciement Non réponse Une part conséquente de femmes pense que tous les moments de la vie d une mère peuvent être propices à la création d une entreprise (31 %). Toutefois, la période la plus fréquemment citée correspond au moment où les enfants sont autonomes (38 %). Graphique 9 : Parmi les moments suivants de la vie familiale, lequel vous semble le plus favorable pour créer son entreprise? 8% 2% 18% 38% 31% 3% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Avant la naissance des enfants Après la naissance des enfants Peu importe, tous les moments peuvent s'y prêter Pendant un congé maternité Quand les enfants sont autonomes Non réponse

9 - 9 - L intention entrepreneuriale des Françaises 18 % des Françaises âgées de 18 ans et plus pensent à créer ou reprendre une entreprise (dont 1 % est en phase de montage du projet et 2 % pensent le faire dans les deux années à venir) et 4 % sont déjà chefs d entreprise. Il est important de préciser que toutes les femmes qui déclarent avoir l intention de créer ne passent pas forcément à l acte. La probabilité pour que les porteuses d intention n aillent pas jusqu au bout de leur dessein est d autant plus élevée que leur projet est imprécis en terme de délais ou que les délais prévus sont importants. Rien d étonnant en cela, puisque l intention entrepreneuriale évolue au cours d une vie professionnelle, notamment par le contexte socioéconomique et le contexte personnel (professionnel et familial) dans lesquels évoluent les individus. Cependant, il est intéressant de voir que la moitié des femmes n est pas complètement réfractaire à cette idée puisque seulement 47 % déclarent qu il n est pas question qu elles créent. Graphique 10 : Vous personnellement, pensez-vous à créer une entreprise, en reprendre une ou à vous mettre à votre compte? 4% 15% 27% 47% 4% 1% 2% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Déjà chef d'entreprise Intention de créer dans les deux années à venir N'y a encore jamais pensé Ne sait pas Porteuse de projet Inention de créer sans échéance précise N'a Aucune envie Le refus catégorique de créer une entreprise est plus important pour les femmes les plus âgées : 55 % des femmes âgées de 50 à 59 ans sont dans cette situation et 75 % des femmes âgées de 60 ans et plus (contre 19 à 40 % pour les autres femmes). La retraite (effective ou proche) joue probablement un rôle important dans cette intention. D ailleurs, 77 % des retraités sont dans cet état d esprit. Ainsi, et logiquement, les Françaises actives (27 %) ou étudiantes et lycéennes (29 %) sont nettement plus porteuses d intentions que les autres femmes. Notons que parmi les actives, l intention entrepreneuriale est plus présente chez les salariées du privé (32 %) que chez les salariées du public (17 %). De plus, les demandeuses d emploi sont également fortement intentionnistes (31 %). L image de l entrepreneuriat n est pas toujours positive chez un certain nombre de femmes (cf. chapitre précédant) : moins épanouissant que le salariat, moins de liberté dans la gestion du temps entre vie familiale et vie professionnelle ou encore le fait d être une femme, lui-même étant un inconvénient. Si ces impressions peuvent, pour certaines Françaises, expliquer le manque d intérêt pour l entrepreneuriat, pour autant, elles ne sont pas rédhibitoires, loin de là :

10 % des femmes percevant l entrepreneuriat comme plus épanouissant que le salariat pensent créer leur entreprise contre 15 % pour les autres femmes % des femmes percevant l entrepreneuriat comme offrant plus de liberté dans la gestion de leur temps déclarent vouloir se mettre à leur compte contre 17 % pour les autres % des femmes jugeant que leur genre est avantage pour créer une entreprise veulent passer à l acte contre 17 % pour celles y voyant un inconvénient. L intention entrepreneuriale trouve donc son origine bien au-delà de ces considérations, dans des motivations plus personnelles, plus profondes. Ainsi, les principales motivations des porteuses d intention et des créatrices d entreprise sont le désir de s épanouir professionnellement, de s accomplir (51 %), le désir d être indépendante (47 %) et le goût d entreprendre, de se lancer des défis (37 %). Graphique 11 : Pour quelles raisons pensez-vous créer ou reprendre une entreprise? (motivations) S'épanouir professionnellement, s'accomplir Le désir d'être indépendante 47% 51% Le goût d'entreprendre 37% Gagner plus d'argent Changer d'horizon, quitter le salariat 27% 25% Réaliser un rêve Pouvoir s'occuper de ses enfants tout en travaillant 20% 18% C'est la seule manière de pratiquer son métier Sans emploi, elle en ont profité pour se lancer 12% 10% Sans emploi, elles se sentent contraintes de créer 6% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% Par ailleurs, les principaux freins avancés par les femmes pour expliquer leur manque d intérêt pour la création sont : l investissement financier trop important (42 %), le manque de compétences requises (35 %), l important risque d échec (31 %).

11 Graphique 12 : Pour quelles raisons pensez-vous ne pas créer ou reprendre une entreprise? (freins) Important investissement financier 42% Ne pense pas avoir les compétences requises 35% Risque d'échec trop important 31% Important investissement en temps de travail Emploi salarié pleinement satifaisant 22% 24% Démarches administratives trop complexes Trops grandes responsabilités, d'autonomie 15% 17% Exemples peu motivants de l'entourage 9% Ne permet pas de gagner suffisament d'argent 5% 0% 5% 10% 15% 20% 25% 30% 35% 40% 45% Ces statistiques sont très marquées par l activité professionnelle des répondantes. Pour les actives, les freins principaux à l intention entrepreneuriale sont sensiblement différents. Ainsi, parmi les plus cités on retrouve l investissement financier trop important (45 %), le risque d échec trop élevé (39 %), mais aussi la satisfaction de l emploi salarié occupé (37 %). Ce dernier point est la première motivation citée par les salariées du public (53 %), nettement plus nombreuses que les salariés du privé à avancer ce frein (35 %). Pour ces actives, le manque de compétence arrive en 4 ème position des freins cités (31 %). Les hommes montrent une intention entrepreneuriale plus importante que les femmes : 23 % d entre eux pensent à créer une entreprise (dont 6 % veulent créer dans les deux ans ou sont déjà en phase de montage de projet) et 7 % sont déjà chef d entreprise. L intention entrepreneuriale des actifs s élève à 31 % ; elle est également supérieure à celle des actives. Les principales motivations avancées par les Français pour expliquer leur intérêt pour l entrepreneuriat sont le désir d être indépendant (47 %), le besoin de s épanouir, de s accomplir professionnellement (45 %), le gain d argent (37 %) et le goût d entreprendre, de se lancer des défis (36 %). Si le gain d argent est une motivation plus fréquente chez les hommes que chez les femmes (37 % contre 27 %), en revanche, la possibilité de s occuper de ses enfants tout en travaillant est une motivation plus féminine (18 % contre 9 % pour les hommes). Par ailleurs, 70 % des hommes déclarent ne pas vouloir créer, dont 45 % n en avoir aucune envie. Cette dernière catégorie concerne autant les hommes que les femmes (47 %). Les principaux freins avancés par les hommes sont l important investissement financier (38 %), le risque d échec trop élevé (32 %), la satisfaction de l emploi salarié actuel (28 %) et les démarches administratives trop complexes (27 %). Si les hommes mettent plus fréquemment en avant que les femmes ces deux derniers freins (respectivement 22 et 17 %), en revanche, ils sont plus confiants dans leurs compétences : 23 % citent ce frein (contre 35 % pour les femmes). Ainsi, chez les hommes, cette raison arrive seulement en 5 ème position. Si l on observe les seuls actifs, la satisfaction de l emploi salarié est aussi souvent citée chez les hommes que chez les femmes (respectivement 36 et 37 %).

Les femmes et la création d entreprise

Les femmes et la création d entreprise Les femmes et la création d entreprise Un sondage exclusif mené par OpinionWay pour 30/01/12 - Sondage «Les femmes & la création d entreprise» mené par pour l APCE, CERFRANCE et le Salon des Entrepreneurs

Plus en détail

BAROMETRE DES FEMMES ENTREPRENEURES

BAROMETRE DES FEMMES ENTREPRENEURES BAROMETRE DES FEMMES ENTREPRENEURES Avec le soutien de : 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu SA au capital de 1 571 600 Siren

Plus en détail

Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise

Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise Un sondage exclusif mené par l Ins6tut Think pour 29/01/13 - Sondage «Les Français & l esprit d entreprise» mené par l Institut Think pour l APCE

Plus en détail

La création d entreprise par les jeunes de moins de 30 ans

La création d entreprise par les jeunes de moins de 30 ans - 1 - Les statistiques en bref La création d entreprise par les jeunes de moins de 30 ans Données de cadrage socio-démographique sur les jeunes en France 24 % des Français de 18 ans et plus sont âgés de

Plus en détail

Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise

Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise Un sondage exclusif mené par l Institut Think pour Sondage «Les Français & l esprit d entreprise» mené par l Institut Think pour CER FRANCE et NOVANCIA

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE. Une enquête CECOP/CSA pour Le Cercle des épargnants

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE. Une enquête CECOP/CSA pour Le Cercle des épargnants Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE Une enquête /CSA pour Le Cercle des épargnants Note d analyse Février 2009 S.A. au capital de 38.112,25 euros Siège

Plus en détail

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE Quel est leur profil (âge, localisation, situation familiale )? Quel est leur plan d action pour reprendre?... Quelles sont leurs motivations?

Plus en détail

[Etude de marché] Crowdfunding, Financement participatif d entreprise: Qui sont les investisseurs?

[Etude de marché] Crowdfunding, Financement participatif d entreprise: Qui sont les investisseurs? [Etude de marché] Crowdfunding, Financement participatif d entreprise: Qui sont les investisseurs? Contexte : Cette étude de marché avait pour objet d analyser les réactions des individus vis-à-vis du

Plus en détail

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Septembre 2013 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Sondage OpinionWay pour l Union des Auto-Entrepreneurs

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jean-Bernard LAINÉ Co-Directeur du Pôle Banque Assurances Services Industrie / jean-bernard.laine@csa.eu / 01 44 94 59 43 Yves-Marie CANN Directeur d études au Pôle

Plus en détail

Intervention n 2 : et si on créait une entreprise? Guide d intervention. Niveau Collège

Intervention n 2 : et si on créait une entreprise? Guide d intervention. Niveau Collège Intervention n 2 : et si on créait une entreprise? Guide d intervention Niveau Collège 1 Lancement du jeu : Et si on créait une entreprise? Il s agit de mettre les élèves en situation d entreprendre, afin

Plus en détail

L auto-entrepreneur : quel apport à la création d entreprises après 2 ans d existence du régime?

L auto-entrepreneur : quel apport à la création d entreprises après 2 ans d existence du régime? L auto-entrepreneur : quel apport à la création d entreprises après 2 ans d existence du régime? Mars 2011-1 - APCE Depuis sa mise en place en janvier 2009, le régime de l autoentrepreneur a suscité bien

Plus en détail

Comment les jeunes perçoivent ils le marché du travail et le rôle du travail intérimaire?

Comment les jeunes perçoivent ils le marché du travail et le rôle du travail intérimaire? Note Synthétique Juin 2010 Comment les jeunes perçoivent ils le marché du travail et le rôle du travail intérimaire? Dossier rédigé sur la base du rapport homonyme d IDEA Consult Le bureau d études IDEA

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague 4 Septembre 2010

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague 4 Septembre 2010 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague 4 Septembre 2010 Baromètre annuel vague 4-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel vague

Plus en détail

Réalisé par la Fondation de l entrepreneurship Avril 2013. En collaboration avec. font-ils preuve d audace?

Réalisé par la Fondation de l entrepreneurship Avril 2013. En collaboration avec. font-ils preuve d audace? Réalisé par la Fondation de l entrepreneurship Avril 2013 En collaboration avec Les entrepreneurs p québécois font-ils preuve d audace? TABLE DES MATIÈRES Table des graphiques... 3 Table des tableaux...

Plus en détail

Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs

Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs - Novembre 2012 - OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris Tél : 01 78 94 90 00 Méthodologie Méthodologie CIBLE : INVESTISSEURS DECIDEURS

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague Septembre 2011 Baromètre annuel vague - 1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel vague

Plus en détail

Complémentaire Santé. Assurance Santé, Prévoyance, Retraite : risques perçus, risques assurés

Complémentaire Santé. Assurance Santé, Prévoyance, Retraite : risques perçus, risques assurés Complémentaire Santé 9 Français sur 10 estiment être bien couverts alors même qu ils ne connaissent pas exactement les frais de santé restant réellement à leur charge 9 Français sur 10 déclarent être couverts

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 4 e vague Novembre 2010

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 4 e vague Novembre 2010 Observatoire de l Auto-Entrepreneur 4 e vague Novembre 2010 Contexte Presque 2 ans après le lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus de 500 000 personnes s'y sont inscrites. Ce succès quantitatif

Plus en détail

Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding

Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding Sondage exclusif Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding Un sondage exclusif mené par l Institut Think pour Sondage «Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding» mené par l Institut

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur

Observatoire de l Auto-Entrepreneur Observatoire de l Auto-Entrepreneur La vision des Français sur l Auto-Entreprise 5 ème édition - Mai 2011 Nouveau Dispositif 2011/ 2012 Comprendre les auto-entrepreneurs comme un groupe social à part entière

Plus en détail

Baromètre BCG "Femmes et Conseil" BCG Women. 26 Février 2015

Baromètre BCG Femmes et Conseil BCG Women. 26 Février 2015 Baromètre BCG "Femmes et Conseil" BCG Women 26 Février 2015 Contexte et méthodologie Tous les ans, le BCG invite les femmes souhaitant postuler dans le conseil à venir découvrir le métier et partager la

Plus en détail

1 er Baromètre PERIAL sur l épargne immobilière

1 er Baromètre PERIAL sur l épargne immobilière 1 er Baromètre PERIAL sur l épargne immobilière Novembre 2015 Rapport 15 place de la République 75003 Paris À : De : PERIAL Isabelle Bellin Opinionway - Philippe Le Magueresse, Pascal Novais Contexte et

Plus en détail

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-* Note détaillée Baromètre européen du rapport aux paiements Des pratiques uniformisées en Europe? Sondage Harris Interactive pour Crédit Agricole Cards & Payments Enquête réalisée en ligne du 19 au 29 septembre

Plus en détail

Profil des créations d entreprises hors auto-entrepreneurs et de leur dirigeant

Profil des créations d entreprises hors auto-entrepreneurs et de leur dirigeant Profil des créations d entreprises hors auto-entrepreneurs et de leur dirigeant L année 2009 a été marquée par un grand changement en matière de création d entreprises avec la mise en place du régime de

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Les Français et la banque en ligne

Les Français et la banque en ligne Les Français et la banque en ligne Rapport d étude réalisé pour monabanq. Décembre 2010 CREDOC / 17 mai 2011 1 Synthèse 1 Internet a modifié la relation des Français avec leurs banques en s imposant comme

Plus en détail

Internet modifie la relation des Français. ais à leurs banques. Présentation du 12 janvier 2010

Internet modifie la relation des Français. ais à leurs banques. Présentation du 12 janvier 2010 Internet modifie la relation des Français ais à leurs banques Présentation du 12 janvier 2010 1 Objectif et méthodologie Objectif Mesurer le type de services bancaires possédé par les Français Analyser

Plus en détail

BVA / Orange / Forum d Avignon. Les Français et la culture numérique

BVA / Orange / Forum d Avignon. Les Français et la culture numérique Octobre 2010 BVA / Orange / Forum d Avignon Les Français et la culture numérique Ce sondage est réalisé par pour et le et sera présenté lors du du 4 au 6 novembre Contact BVA : Céline Bracq Directrice

Plus en détail

Agence pour la création d entreprise

Agence pour la création d entreprise Agence pour la création d entreprise d SYNTHÈSE SE DU PLAN STRATÉGIQUE 2010 2012 Les éléments majeurs du contexte ayant un impact sur l APCE Ces éléments de contexte conditionnent le positionnement et

Plus en détail

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire -

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire - Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire - Juin 2009 1 Objectifs Réalisée par CROP pour le compte de l Association québécoise d établissements

Plus en détail

Les Français, l épargne et la retraite

Les Français, l épargne et la retraite Les Français, l épargne et la retraite 2015 Rapport d étude de l institut CSA Vos contacts chez CSA : Estelle Thomas -Directrice du département Banque Assurance Finance -01 57 00 58 83 Matthieu Guimbert

Plus en détail

l argent et le crédit Étude sur les femmes,

l argent et le crédit Étude sur les femmes, Étude sur les femmes, l argent Ally McBeal,, Alice Nevers, Carrie Bradshaw, Clara Sheller qu ont donc en commun toutes ces femmes? Ces nouvelles héroïnes sont célibataires! Les femmes célibataires représentent

Plus en détail

La création d entreprises individuelles (hors auto-entreprises)

La création d entreprises individuelles (hors auto-entreprises) - 1 - Les statistiques en bref La création d entreprises (hors auto-entreprises) Données de cadrage sur les entreprises hors autoentrepreneurs La majorité des entreprises se créent sous le régime de l

Plus en détail

Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs

Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs L investissement boursier - Octobre 2011 - A: INFOPRO Communications De: OpinionWay Charles-Henri d Auvigny / Philippe Le Magueresse / Pascal Novais

Plus en détail

Salon des Entrepreneurs 2015

Salon des Entrepreneurs 2015 Salon des Entrepreneurs 2015 Audace créatrice Les propositions et engagements du MEDEF MEDEF Actu-Eco semaine du 16 au 20 juin 2014 1 Audace créatrice 2 En février 2014, à l occasion de sa première participation

Plus en détail

L entrepreneuriat au sein du Groupe Gaz de France

L entrepreneuriat au sein du Groupe Gaz de France L entrepreneuriat au sein du Groupe Gaz de France Auteur : Valérie Blanchot-Courtois, déléguée générale de Gaz de France Pôle de Sophia Antipolis, chef du programme Gaz de France Entreprendre Date : 09/04/04

Plus en détail

«Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014

«Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014 «Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014 Sommaire Introduction P. 2 Profil des personnes interrogées

Plus en détail

FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville

FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Ma 28/5 Me 29/5 J 30/5 V 31/5 S 1/6 Lyon Place de la République Marseille Place Léon Blum (Devant la Mairie du 1 er et 7 éme arrondissement) Montpellier Place Paul Bec (Antigone) Toulouse Place Olivier

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 6 ème vague Novembre 2011

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 6 ème vague Novembre 2011 Observatoire de l Auto-Entrepreneur 6 ème vague Novembre 2011 Contexte Plus de 2 ans et demi après le lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus de 900 000 personnes s'y sont inscrites. Ce succès

Plus en détail

EcoScope. Vague 9 Juillet 2015

EcoScope. Vague 9 Juillet 2015 EcoScope Vague 9 Juillet 2015 Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com http://www.opinion-way.com 1 La méthodologie

Plus en détail

Les Français et leurs entrepreneurs Nouveaux remparts de l'économie française??

Les Français et leurs entrepreneurs Nouveaux remparts de l'économie française?? Sondage exclusif Les Français et leurs entrepreneurs Nouveaux remparts de l'économie française?? Un sondage exclusif mené par l Institut Think pour Sondage «Les Français & leurs entrepreneurs» mené par

Plus en détail

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse Observatoire des métiers des Professions Libérales 52-56 rue Kléber - 92309 LEVALLOIS-PERRET

Plus en détail

Le Crédit Foncier a interrogé 2 180 de ses clients propriétaires sur leurs motivations d achat à l origine et leurs intentions de mobilité.

Le Crédit Foncier a interrogé 2 180 de ses clients propriétaires sur leurs motivations d achat à l origine et leurs intentions de mobilité. COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 29 avril 2013 Une enquête clients du Crédit Foncier souligne un fort attachement à la résidence principale et une faible aspiration des propriétaires à la mobilité Le Crédit

Plus en détail

Les Français et la banque en ligne

Les Français et la banque en ligne Les Français et la banque en ligne 11 Objectifs et Méthodologie Objectifs : Analyse du profil sociodémographique des clients des banques en ligne Historique et détention de produits financiers dans des

Plus en détail

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner 2 cours Monseigneur Roméro - CS 50135 91004 EVRY Cedex Tel: 01.60.79.91.29- Fax : 01.64.97.94.98 Mel : crea-911 Page @essonne.cci.fr 0 www.essonne.cci.fr

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 41 ème édition Novembre 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE MARDI 22 OCTOBRE 2013

CONFERENCE DE PRESSE MARDI 22 OCTOBRE 2013 22 et 23 novembre 2013 CONFERENCE DE PRESSE MARDI 22 OCTOBRE 2013 «Le comportement d épargne des français et des investisseurs actifs & leur perception des dispositifs visant à promouvoir le financement

Plus en détail

BAROMETRE DES FEMMES ENTREPRENEURES

BAROMETRE DES FEMMES ENTREPRENEURES BAROMETRE DES FEMMES ENTREPRENEURES Rapport d étude 1200783 version n 1 Septembre 2012 n 0901523 20 novembre 2009 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33)

Plus en détail

Manager en tenant compte des spécificités des seniors

Manager en tenant compte des spécificités des seniors Manager en tenant compte des spécificités des seniors Fiche 9 Enjeux Dans un contexte de départs en préretraite, les seniors ont longtemps été les oubliés de la gestion des ressources humaines. À partir

Plus en détail

Sondage de l institut CSA

Sondage de l institut CSA Observatoire Orange Terrafemina édition hors-série Journée de la femme digitale Sondage de l institut CSA En partenariat avec l SOUS EMBARGO JUSQU AU VENDREDI 8 MARS 2013 1 Fiche technique du sondage L

Plus en détail

Enquête 2013. Immobilier - santé - famille Les besoins en France des expatriés français. http://www.myexpat.fr/

Enquête 2013. Immobilier - santé - famille Les besoins en France des expatriés français. http://www.myexpat.fr/ Immobilier - santé - famille Les besoins en France des expatriés français http://www.myexpat.fr/ Sommaire My Expat... Résumé de l étude... Qui sont les Français de l étranger?... Où les Français partent-ils

Plus en détail

SYNTHESE COURS D ENTREPRENEURIAT ESSEC BBA 2013

SYNTHESE COURS D ENTREPRENEURIAT ESSEC BBA 2013 SYNTHESE COURS D ENTREPRENEURIAT ESSEC BBA 2013 220 étudiants 80 heures de cours 68 heures de simulation de création d entreprise Développer les compétences entrepreneuriales par l expérimentation Présentation

Plus en détail

LA RECONNAISSANCE DES CLIENTS

LA RECONNAISSANCE DES CLIENTS LA RECONNAISSANCE DES CLIENTS DANS LE MILIEU BANCAIRE ETAT DES LIEUX ET RECOMMANDATIONS Page 1/7 Stanwell Consulting SAS 2015, ne pas diffuser sans autorisation écrite Contexte de l étude Les comportements

Plus en détail

TEST DE CONCEPT D EPARGNE DE PROXIMITE

TEST DE CONCEPT D EPARGNE DE PROXIMITE TEST DE CONCEPT D EPARGNE DE PROXIMITE Juin 2011 15, Place de la République, 75003 Paris Tél. : 01 78 94 90 00 http://www.opinion-way.com Méthodologie Méthodologie : Étude quantitative réalisée, auprès

Plus en détail

Les entreprises familiales vues par les dirigeants.

Les entreprises familiales vues par les dirigeants. Les entreprises familiales vues par les dirigeants. Janvier 2014 Chaire Entrepreneuriat Familial et Société, entre pérennité et changement Contact : Noémie Lagueste Chargée d études Chaire Entrepreneuriat

Plus en détail

Image de l entrepreneuriat auprès des lycéens professionnels et des étudiants

Image de l entrepreneuriat auprès des lycéens professionnels et des étudiants Image de l entrepreneuriat auprès des lycéens professionnels et des étudiants Février 2013 Contact : Bruno Jeanbart Directeur Général adjoint Tel : 01 78 94 90 14 Email : bjeanbart@opinion-way.com Méthodologie

Plus en détail

Impact de la vie professionnelle sur la vie de couple

Impact de la vie professionnelle sur la vie de couple Impact de la vie professionnelle sur la vie de couple Merci de prendre le temps de remplir ce questionnaire. Il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses, il s'agit seulement de s'exprimer au plus près

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Les jeunes actifs et la retraite

CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Les jeunes actifs et la retraite CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Les jeunes actifs et la retraite 1er juillet 2008 Présentation F. Chassagne Résultats Enquête TNS Sofres FICHE TECHNIQUE Étude réalisée pour CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT

Plus en détail

RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE AUPRÈS DES CRÉATEURS D'ENTREPRISE

RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE AUPRÈS DES CRÉATEURS D'ENTREPRISE Les notes de l Juin 2007 OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE AUPRÈS DES CRÉATEURS D'ENTREPRISE L entrepreneuriat est une priorité pour le développement économique de l

Plus en détail

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Table des matières Contexte et objectifs... 6 Méthodologie... 8 Résultats détaillés 1. Perception

Plus en détail

Les Français et le transport partagé

Les Français et le transport partagé Les Français et le transport partagé Institut CSA pour Uber Novembre 2014 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 1000 personnes âgées de 18 ans et plus Constitution de l échantillon

Plus en détail

12.1. Le cumul emploi-retraite

12.1. Le cumul emploi-retraite 12.1. Le cumul emploi-retraite Le cumul emploi-retraite est un dispositif qui permet de cumuler le bénéfice d une pension avec la perception de revenus d activité. Dans un premier temps soumis à certaines

Plus en détail

Observatoire de la banque privée SwissLife Banque Privée Rapport d étude

Observatoire de la banque privée SwissLife Banque Privée Rapport d étude Observatoire de la SwissLife Banque Privée Rapport d étude Le 27 mars 2014 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 OpinionWay imprime sur papier recyclé Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

L observatoire LCL en ville

L observatoire LCL en ville L observatoire LCL en ville «LA RETRAITE» Résultats de l étude quantitative réalisée par OpinionWay Le 10 janvier 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris Tél : 01 78 94 90 00 Méthodologie

Plus en détail

Les Français et les outils financiers responsables : notoriété, perception et intérêt

Les Français et les outils financiers responsables : notoriété, perception et intérêt Les Français et les outils financiers responsables : notoriété, perception et intérêt Pour : Arnaud de Bresson / Vanessa Mendez De : Jennifer Fuks / Charles-Henri d Auvigny chdauvigny@opinion-way.com Tél

Plus en détail

: aujourd hui, un véritable succès et demain, quel avenir?

: aujourd hui, un véritable succès et demain, quel avenir? Paris, le 07 octobre 2009 er Baromètre Ciel Auto uto-entrepreneur : aujourd hui, un véritable succès et demain, quel avenir? 1 er Contexte du 1 er Baromètre Ciel Auto-Entrepreneur En mars dernier, Ciel,

Plus en détail

La Banque Postale / CNP Assurances

La Banque Postale / CNP Assurances La Banque Postale / CNP Assurances Baromètre Prévoyance Vague 1 Santé Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Fabienne CADENAT / Michaël PERGAMENT 01.40.92. 45.37 / 31.17 / 46.72 42IG98

Plus en détail

Bonnes pratiques de réalisation des enquêtes de satisfaction au sein des Maisons de Retraites et des EHPAD

Bonnes pratiques de réalisation des enquêtes de satisfaction au sein des Maisons de Retraites et des EHPAD Bonnes pratiques de réalisation des enquêtes de satisfaction au sein des Maisons de Retraites et des EHPAD Résultats de la 2 partie Modes d enquêtes existants et modes idéal INIT 2 rue Antoine Etex, 94020

Plus en détail

Les Français et les soins palliatifs. Janvier 2011

Les Français et les soins palliatifs. Janvier 2011 Les Français et les soins palliatifs Janvier 2011 A Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1015 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 et plus.

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Centre de Recherche pour l Etude et l Observation des Conditions de Vie LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Anne LOONES Marie-Odile SIMON Août 2004 Département «Evaluation des Politiques Sociales»

Plus en détail

Les Annonceurs et l affiliation en France

Les Annonceurs et l affiliation en France Les Annonceurs et l affiliation en France Publication Mars 2011 Copyright 2011 Collectif des Plateformes d Affiliation Tous droits réservés Reproduction soumise à autorisation Table des matières i. A propos

Plus en détail

NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise

NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise Frédéric ALBERT f.albert@institut-think www.institut-think.com

Plus en détail

La profession médicale : vers un nouveau contrat social? 13468-009 Avril 2015

La profession médicale : vers un nouveau contrat social? 13468-009 Avril 2015 La profession médicale : vers un nouveau contrat social? 13468-009 Avril 2015 Contexte et objectifs Contexte et objectifs La profession médicale connaît de profondes mutations. Il semble que la manière

Plus en détail

L auto-entrepreneur : trois ans déjà!

L auto-entrepreneur : trois ans déjà! PROFIL DE L'AUTO-ENTREPRENEUR N 108 août 2012 L auto-entrepreneur : trois ans déjà! L introduction du régime de l auto-entrepreneur au 1 er janvier 2009 a bouleversé le rythme des créations en France comme

Plus en détail

Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi. juin 2013. Regards croisés sur l intérim

Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi. juin 2013. Regards croisés sur l intérim Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi juin 2013 Regards croisés sur l intérim regards croisés sur l intérim L Observatoire des Métiers et de l Emploi s est vu confier, depuis 2008,

Plus en détail

Questionnaire : évaluation de la maturité d un projet de création d entreprise

Questionnaire : évaluation de la maturité d un projet de création d entreprise Questionnaire : évaluation de la maturité d un projet de création d entreprise Réalisé (A) Bien avancé (B) En cours (C) Non fait (D) Le projet. La règle à suivre : avoir défini notre projet de manière

Plus en détail

Les Français et l économie L enseignement de l économie devrait tenir une place plus importante dans le système éducatif

Les Français et l économie L enseignement de l économie devrait tenir une place plus importante dans le système éducatif Les Français et l économie L enseignement de l économie devrait tenir une place plus importante dans le système éducatif Patrick HAAS Direction de la Communication Présenté par la Banque de France dans

Plus en détail

Avez-vous de la difficulté à garder un emploi et vivre sans inquiétude?

Avez-vous de la difficulté à garder un emploi et vivre sans inquiétude? Avez-vous de la difficulté à garder un emploi et vivre sans inquiétude? Sommaire Avant-propos Les opportunités de la vie se présentent de façon étrange et sans avertissement! Est-ce que l'éducation tue

Plus en détail

ÉTUDE SILVER ÉCONOMIE La préparation au vieillissement

ÉTUDE SILVER ÉCONOMIE La préparation au vieillissement ÉTUDE SILVER ÉCONOMIE La préparation au vieillissement Frédéric ALBERT f.albert@institut-think www.institut-think.com 01 77 15 67 48 #RÉSULTATS #DISPOSITIF MÉTHODOLOGIQUE LA VISION DES INVESTISSEURS (GRAND

Plus en détail

Panorama sur les femmes entrepreneures et l assurance

Panorama sur les femmes entrepreneures et l assurance Panorama sur les femmes entrepreneures et l assurance 2013 Objectifs et méthodologie L'objectif de ce panorama est de mettre en évidence les différences de postures, de comportements et d'image entre hommes

Plus en détail

Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com

Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com EcoScope Vague 8 Juin 2015 Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com http://www.opinion-way.com 1 La méthodologie

Plus en détail

Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs

Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs Octobre 2014 Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs Méthodologie de l étude Étude réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 6 Septembre 2010

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 6 Septembre 2010 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 6 Septembre 2010 Baromètre annuel vague 6-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 4 Décembre 2008

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 4 Décembre 2008 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 4 Décembre 2008 Baromètre annuel vague 4-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel vague

Plus en détail

LES BÉNÉFICIAIRES DE L ARCE EN 2011

LES BÉNÉFICIAIRES DE L ARCE EN 2011 éclairages Études et analyses N 8 JANVIER 2014 LES BÉNÉFICIAIRES DE L ARCE EN 2011 En 2011, 76 500 demandeurs d emploi ont obtenu l Aide à la reprise ou à la création d entreprise (ARCE). Par rapport aux

Plus en détail

Guide de lecture. Vous trouverez tout au long de cet ouvrage des éléments récurrents de lecture. Voici à quoi ils correspondent.

Guide de lecture. Vous trouverez tout au long de cet ouvrage des éléments récurrents de lecture. Voici à quoi ils correspondent. Guide de lecture Vous trouverez tout au long de cet ouvrage des éléments récurrents de lecture. Voici à quoi ils correspondent. Avis d expert Un conseil à valeur ajoutée d un expert en création d entreprise.

Plus en détail

La culture financière des Français

La culture financière des Français C entr e de Recher c h e po u r l E t u d e et l Obser va t i o n des Co n d it io n s de V ie Département Conditions de vie et aspirations La culture financière des Français Etude réalisée à la demande

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L opinion des demandeurs d emploi sur les contrats aidés

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L opinion des demandeurs d emploi sur les contrats aidés Dares Analyses mars 2013 N 018 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L opinion des demandeurs d emploi sur les contrats aidés Fin 2008 et fin 2009,

Plus en détail

Concilier vie privée et vie professionnelle, un enjeu pour tous les acteurs de l entreprise

Concilier vie privée et vie professionnelle, un enjeu pour tous les acteurs de l entreprise Concilier vie privée et vie professionnelle, un enjeu pour tous les acteurs de l entreprise Stabilité de la confiance des dirigeants de PME-ETI Paris, 17 octobre 2013 La Banque Palatine, banque des moyennes

Plus en détail

Les lieux de travail d hier, d aujourd hui et de demain, vus par les salariés

Les lieux de travail d hier, d aujourd hui et de demain, vus par les salariés COMMUNIQUE DE PRESSE Les lieux de travail d hier, d aujourd hui et de demain, vus par les salariés Sondage Harris Interactive pour Gecina Enquête réalisée en ligne du 5 au 11 mai 2011. Echantillon représentatif

Plus en détail

Baromètre 2014 Club de l Epargne Salariale - Harris Interactive

Baromètre 2014 Club de l Epargne Salariale - Harris Interactive Baromètre 2014 Club de l Epargne Salariale - Harris Interactive La perception des salariés sur l épargne salariale Toute diffusion de résultats tirés de cette étude doit être accompagnée de la mention

Plus en détail

Le rendez-vous des nouveaux entrepreneurs

Le rendez-vous des nouveaux entrepreneurs Contact presse RP Carrées Benoît Renart Laëtitia Munoz Tél. : 03 28 52 00 57 Communiqué de presse Le xx juillet 2012 6 ème édition du Salon Créer Les 10, 11 et 12 septembre 2012 Le rendez-vous des nouveaux

Plus en détail