A. PROJECT IDENTIFICATION 1. TITRE DEVELOPPEMENT DES RADIOS COMMUNAUTAIRES DES REGIONS DE DOSSO, NIAMEY ET TILLABERY 2. NUMÉRO IPDC/56 NER/02

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A. PROJECT IDENTIFICATION 1. TITRE DEVELOPPEMENT DES RADIOS COMMUNAUTAIRES DES REGIONS DE DOSSO, NIAMEY ET TILLABERY 2. NUMÉRO IPDC/56 NER/02"

Transcription

1 NIGER A. PROJECT IDENTIFICATION 1. TITRE DEVELOPPEMENT DES RADIOS COMMUNAUTAIRES DES REGIONS DE DOSSO, NIAMEY ET TILLABERY 2. NUMÉRO IPDC/56 NER/02 3. CATÉGORIE D INDICATEUR DE DEVELOPPEMENT DES MEDIAS Catégorie 2 : Pluralisme et diversité des médias, cadre économique dans lequel tous les acteurs sont en situation d équité concurrentielle, et transparence de la propriété 4. DOMAINE DE PRIORITÉ DU PIDC Développement des médias communautaires 5. PORTEE National 6. TYPE D AIDE DEMANDÉE Aide à la formation et à l équipement 7. COÛT TOTAL DU PROJET US$ MONTANT DEMANDÉ AU PIDC US$ BÉNÉFICIAIRE DU PROJET Alternative Espaces Citoyens Contact : Mme Chatou Mahamadou Directrice Radio Alternative BP : Niamey Niger Tél. : (227) MAÎTRE D ŒUVRE Bureau UNESCO à Bamako BP E1763 Bamako Tél. (223) Rokia Bâ : 11. LOCALISATION 72 RUE CI 47 Cité Poudrière Niamey - Niger 12. PROJET PRÉPARÉ PAR - Ms Chatou Mahamadou, Directrice Radio Alternative - Ms. Rokia Bâ, Chargée de programme CI DÉCISION DU BUREAU: 64

2 B. PRESENTATION 1. JUSTIFICATION DU PROJET: Jusqu au début des années 1990, le Niger ne comptait pour tout média que les organes publics composés de la radio nationale (La Voix du Sahel), la télévision nationale (Télé Sahel), un quotidien gouvernemental (le Sahel) et un hebdomadaire (Sahel-Dimanche). Les changements intervenus dans le pays à la faveur du «vent d est» et du lancement du processus de démocratisation ont changé la donne. L instauration de la démocratie dans le pays à partir de 1990 va s accompagner de la naissance d une presse plurielle. De Haské, le premier journal privé né en 1990 à cette année 2011, le Niger a vu la création de plusieurs journaux et radios. Le pays compte aujourd hui 35 stations de radio privées, une radio publique, 127 radios communautaires, 3 chaines de radios étrangères émettant en FM, 6 chaines de télévision privées et deux publiques. A cela, il faut ajouter une cinquantaine d hebdomadaires dont certains paraissent plus ou moins régulièrement. Pour réguler un secteur aussi dynamique, l Etat a créé une institution indépendante de régulation dénommée Conseil supérieur de la communication (CSC). Plusieurs textes consacrant la liberté de la presse ont vu le jour dont, entre autres, l Ordonnance n du 30 mars 1993 portant régime de la liberté de la presse. Mais dans la pratique, l exercice de la liberté de la presse a été mis à rude épreuve. Plusieurs journalistes ont été incarcérés sous les 4 e et 5 e républiques. Le manque de professionnalisme de certains animateurs de médias ont donné lieu à de nombreuses violations de la liberté de la presse. C est une des raisons pour lesquelles Alternative travaille au renforcement des capacités des médias afin de contribuer à les rendre plus professionnels. Le projet cible les animateurs de médias communautaires qui souffrent plus que tout autre du manque de professionnalisme car ils n ont pour l essentiel jamais fréquenté une école de journalisme. Il s agit pour l essentiel de personnes de bonne volonté, qui se sont mises au service de ces radios afin d apporter leur soutien aux communautés rurales. Or, avec le processus de décentralisation dans lequel le Niger s est engagé depuis 2004, les nombreux conflits occasionnés par l accès aux ressources naturelles dans les régions cibles (Niamey, Dosso, Tillabery) précipitent une demande qui devient précise et forte. Les communautés attendent des médias qu ils les accompagnent dans l accomplissement de leurs actions de développement. Pourtant, l offre est faible. Les médias communautaires ne peuvent jouer ce rôle de façon satisfaisante car ils ne détiennent pas les compétences requises. En mutualisant la formation théorique (genres rédactionnels, éthiques déontologie..), les stages de terrain auprès des professionnels et des coproductions d émissions avec des radios plus expérimentées, il est possible d obtenir des résultats dans le sens d un renforcement des capacités des animateurs de médias communautaires cibles. 2. DESCRIPTION DU GROUPE CIBLE : Vingt (20) animateurs dont 50% de femmes, issus de 10 radios communautaires des régions de : Dosso, des radios suivantes : Tanda, Falwal, Boumba Tillabery, des radios suivantes : Dantchandou, Say, Karma, Téra, Simiri, Dolbel Niamey, de radio Goudel 3. OBJECTIF DE DEVELOPPEMENT : Contribuer au développement des médias communautaires par des actions visant à les rendre aptes à accompagner les actions de développement des communautés vivant dans le monde rural. 4. OBJECTIF IMMÉDIAT : Former vingt (20) animateurs, dont au moins 50% de femmes, issus de dix (10) radios communautaires des régions de Niamey, Dosso et Tillabéry sur les techniques et genres rédactionnels afin qu ils soient aptes à 65

3 produire des émissions d éducation et de sensibilisation des communautés rurales sur la protection de l environnement, en particulier, et des sujets relatifs au développement du monde rural, en général, d ici RÉSULTATS ATTENDUS : Les radios communautaires cibles diffusent régulièrement des émissions de sensibilisation sur la gestion pacifique des conflits intervenant dans le monde rural ; Au moins 70% des animateurs bénéficiaires des formations ont développé une capacité technique leur permettant de produire des émissions visant à sensibiliser leurs publics cibles sur la nécessité de la protection de l environnement ; Les radios communautaires cibles sont devenues un véritable outil de développement accompagnant toutes les actions de développement du monde rural ; Les communautés rurales vivant dans les trois régions sont mieux informées sur les enjeux de développement du monde rural en général et sur la stratégie de développement rural (SDR), en tant que cadre unique d intervention de tous les acteurs dans le monde rural. 6. ACTIVITÉS : un atelier de formation sur l éthique et la déontologie dans le journalisme à l intention des 20 animateurs, 2 jours ; deux ateliers de formation sur le format radiophonique et les genres rédactionnels, 3 jours chacun ; un atelier de formation des animateurs de ces radios cibles sur la stratégie de développement rural (SDR) en tant que cadre unique de toutes les interventions de l Etat et de ses partenaires sur le monde rural, 2 jours ; un atelier sur le montage numérique avec des logiciels simples comme Sound forge et Vegas, 3 ou 4 jours ; un stage de formation au siège de la radio Alternative sis à Niamey, 6 jours. Les 20 animateurs seront divisés en 2 groupes, chaque groupe restant 3 jours. 7. INVESTISSEMENTS : Deux journalistes expérimentés, maîtrisant les genres rédactionnels et les questions d éthique et de déontologie Un formateur en Tic, maitrisant le montage audio Des ressources financières pour les formations Deux ordinateurs de bureau Vingt radios de reportage. 8. PLAN DE TRAVAIL : ACTIVITÉS/MOIS Formation en éthique et déontologie Formation sur le format radiophonique Formation sur les genres rédactionnels Formation sur la SDR Formation en TIC Stage de formation Achat d équipements 66

4 Rapports 9. CADRE INSTITUTIONNEL : Alternative Espaces Citoyens (AEC) est une organisation à but non lucratif, dont la mission est d «œuvrer à l avènement d une société fondée sur l égalité des droits humains et des sexes, soucieuse de la préservation de l environnement et de la promotion de la jeunesse, et valorisant la solidarité entre les peuples». AEC a été créée en septembre 2001, à l'initiative du Groupe Alternative, coopérative médiatique et culturelle travaillant à l'enracinement de la culture démocratique au Niger depuis A sa création, cette coopérative travaillait essentiellement dans le domaine de la communication et de l'éducation à la citoyenneté. Aujourd hui elle a diversifié ses moyens d action, en utilisant notamment les documentaires vidéo, les technologies de l'information et de la communication. Dans le cadre de ce projet, AEC entend impliquer pleinement les bénéficiaires avec lesquels des réunions régulières seront organisées. Ils auront ainsi leur mot à dire dans la mise en œuvre. Elle impliquera davantage son partenaire, la fédération de paysans Mooriben. Mooriben, «fini la misère» en langue Djerma, a été la première organisation paysanne autonome des structures de l'etat avant d'être reconnue en La Fédération des unions des groupements paysans du Niger regroupe 17 unions d'organisations paysannes, 550 groupements paysans, soit membres environ, dont 55 % de femmes. Cette fédération collabore déjà avec les radios cibles. Si AEC dispose de l expertise technique, Mooriben maitrise mieux le terrain et a aussi une longue tradition de collaboration avec les radios cibles et les autorités locales. 10. VIABILITÉ A LONG TERME : A la fin de ce projet les médias bénéficiaires seront mis en réseau et collaboreront avec Alternative. Cette collaboration peut se faire, par exemple, par la poursuite des échanges de stagiaires. Cela permettra de renforcer l acquis. Par ailleurs, le fait que la formation réponde à un besoin exprimé par les bénéficiaires laisse présager de leur mise en pratique par les bénéficiaires. Ainsi, si d autres formations sont sollicitées à l avenir, elles viseront plutôt à renforcer des aspects précis des modules enseignés lors des formations organisées par ce projet. 11. SUIVI DU PROJET : Le Bureau de l UNESCO à Bamako assurera le suivi du projet. 12. ÉVALUATIONS EFFECTUÉES : Dans le cadre du présent projet, Alternative espaces citoyens a effectué trois (3) missions d évaluation et a visité cinq (5) radios concernées par ce projet. Les discussions avec les animateurs des médias concernés, les comités de gestion de ces radios et les clubs d écoute nous ont permis de conclure que le besoin en matière de formation concerne d abord la capacité des animateurs de ces radios à produire des émissions de qualité sur les sujets de préoccupation de leurs auditeurs et auditrices. Les techniques de collecte et de traitement de l information sont mal connues. Certains membres des clubs de ces radios ont émis les vœux de participer à des débats ou tables rondes sur des questions essentielles pour les communautés. Cependant, selon certains animateurs, sur les sujets dit «sensibles», les radios ne souhaitent pas organiser de débats car elles ne sauraient pas les gérer. Quant à l éthique et la déontologie, elles sont pratiquement ignorées par beaucoup d animateurs avec lesquels nous avons parlé. 13. RAPPORTS D ACTIVITÉ DE L ORGANISME BÉNÉFICIAIRE : Radio Alternative produira tous les quatre mois un rapport sur l exécution du projet à l attention du Bureau multipays de l UNESCO à Bamako. 67

5 D. BUDGET BUDGET CONCERNANT LES APPORTS DU PIDC (en dollars des Etats-Unis) Un (1) atelier de formation de 20 personnes pendant 2 jours sur l éthique et la déontologie Transport des participants : 20 pers x 10 $ 200 Hébergement des participants : 20 pers x 3 x 25 $ Restauration des participants : 20 pers x 2 j x 10$ 400 Matériel pédagogique : 20 pers x 5$ 100 Honoraires des formateurs (1jours de préparation et rapport + 2jours de formation) : pers x 3j x 100 $ Location de la salle de formation : 2 j x 45$ 90 Deux (2) ateliers de trois (3) jours chacun sur le format radiophonique et les genres journalistiques Transport des participants : 20 pers x 10 $ 200 Hébergement des participants : 20 pers x 7 x 25 $ Restauration des participants : 20 pers x 6 j x 10$ Matériel pédagogique : 20 pers x 5$ 100 Honoraires des formateurs (1 jour de préparation et rapport +2 fois 3 jours de formation) : 2 pers x 7j x 100 $ Location salle de formation : 6 j x 45$ 270 Un (1) atelier de formation de 20 personnes pendant 2 jours sur la Stratégie de développement rural Transport participants : 20 pers x 10 $ 200 Hébergement participants : 20 pers x 3 25 $ Restauration des participants : 20 pers x 2 x 10$ 400 Matériel pédagogique : 20 pers x 5$ 100 Honoraires du formateur (1jour de préparation et rapport +2jours de formation) : 1 pers 300 x 3j x 100 $ Location salle de formation : 2 j x 45$ 90 Un (1) atelier de formation de 20 personnes pendant 4 jours sur le montage numérique Transport des participants : 20 pers x 10 $ 200 Hébergement des participants : 20 pers x 5 x 25 $ Restauration des participants : 20 pers x 4 j x 10$ 800 Matériel pédagogique : 20 pers x 5$ Ordinateurs + logiciels : 2 x 650$ Honoraires du formateur (1jours de préparation et rapport +4jours de formation) : 1 pers x 5j x 100 $ Location de la salle de formation : 4 j x 45$ 180 Deux (2) stages de 10 personnes pendant 3 jours 68

6 Transport des participants : 20 pers x 10 $ 200 Hébergement des participants : 20 pers x 4 nuitées x 25 $ Restauration des participants : 20 pers x 3 j x 10$ 600 Matériel pédagogique : radio de reportage : 20 radios x 80$ Total US$ BUDGET CONCERNANT LES APPORTS DE L ORGANISME BÉNÉFICIAIRE (en dollars des Etats-Unis) Frais administratifs 500 Salaires Fonctionnement 370 Total US$

A. PROJECT IDENTIFICATION 1. TITRE FORMATION DES FORMATEURS A INSTITUT DE FORMATION AUX TECHNIQUES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (IFTIC)

A. PROJECT IDENTIFICATION 1. TITRE FORMATION DES FORMATEURS A INSTITUT DE FORMATION AUX TECHNIQUES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (IFTIC) NIGER A. PROJECT IDENTIFICATION 1. TITRE FORMATION DES FORMATEURS A INSTITUT DE FORMATION AUX TECHNIQUES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (IFTIC) 2. NUMÉRO 3. CATÉGORIE D INDICATEUR DE DEVELOPPEMENT

Plus en détail

A. PROJECT IDENTIFICATION 1. TITRE APPUI A LA CREATION DE L INSTITUT DE FORMATION AU JOURNALISME ET A LA COMMUNICATION 2. NUMÉRO IPDC/56 PRC/01

A. PROJECT IDENTIFICATION 1. TITRE APPUI A LA CREATION DE L INSTITUT DE FORMATION AU JOURNALISME ET A LA COMMUNICATION 2. NUMÉRO IPDC/56 PRC/01 RÉPUBLIQUE DU CONGO A. PROJECT IDENTIFICATION 1. TITRE APPUI A LA CREATION DE L INSTITUT DE FORMATION AU JOURNALISME ET A LA COMMUNICATION 2. NUMÉRO IPDC/56 PRC/01 3. CATÉGORIE D INDICATEUR DE DEVELOPPEMENT

Plus en détail

A. PROJECT IDENTIFICATION 1. TITRE REVISION ET SENSIBILISATION AU RESPECT DES CODES D ETHIQUE ET DE DEONTOLOGIE 2. NUMÉRO IPDC/56 GAB/01

A. PROJECT IDENTIFICATION 1. TITRE REVISION ET SENSIBILISATION AU RESPECT DES CODES D ETHIQUE ET DE DEONTOLOGIE 2. NUMÉRO IPDC/56 GAB/01 GABON A. PROJECT IDENTIFICATION 1. TITRE REVISION ET SENSIBILISATION AU RESPECT DES CODES D ETHIQUE ET DE DEONTOLOGIE 2. NUMÉRO IPDC/56 GAB/01 3. CATÉGORIE D INDICATEUR DE DEVELOPPEMENT DES MEDIAS Catégorie

Plus en détail

A. PROJECT IDENTIFICATION 1. TITRE RENFORCEMENT DES CAPACITES PEDAGOGIQUES DE L INSTITUT DE PRESSE ET DES SCIENCES DE L INFORMATION DE TUNIS (IPSI)

A. PROJECT IDENTIFICATION 1. TITRE RENFORCEMENT DES CAPACITES PEDAGOGIQUES DE L INSTITUT DE PRESSE ET DES SCIENCES DE L INFORMATION DE TUNIS (IPSI) TUNISIE A. PROJECT IDENTIFICATION 1. TITRE RENFORCEMENT DES CAPACITES PEDAGOGIQUES DE L INSTITUT DE PRESSE ET DES SCIENCES DE L INFORMATION DE TUNIS (IPSI) 2. NUMÉRO IPDC/56 TUN/01 3. CATÉGORIE D INDICATEUR

Plus en détail

Dossier de recherche. «Fiche de lecture d un site Web dédié à la Communication au service du Développement :

Dossier de recherche. «Fiche de lecture d un site Web dédié à la Communication au service du Développement : 1 0) Page de couverture Dossier de recherche «Fiche de lecture d un site Web dédié à la Communication au service du Développement : Le Programme International pour le Développement de la Communication

Plus en détail

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

Séminaire sur le partage des bonnes expériences et des défis en matière de e-gouvernance/e-administration

Séminaire sur le partage des bonnes expériences et des défis en matière de e-gouvernance/e-administration Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement (CAFRAD) Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Original: Anglais Séminaire sur le partage des

Plus en détail

Plan de formation des OSC de niveaux 2 et 3

Plan de formation des OSC de niveaux 2 et 3 FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Programme de l Union Européenne pour la Société Civile et la Culture/PESCC 10 ème FED Plan de formation des OSC de niveaux 2 et 3 DP1

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Mise à jour en juillet 2010 POLITIQUE DE COMMUNICATION 1. MISE EN CONTEXTE... 2 2. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE DE COMMUNICATION... 2 3. MISSION DU MINISTÈRE... 2 4. VALEURS...

Plus en détail

Termes de référence Activité 1

Termes de référence Activité 1 1 Termes de référence Activité 1 Atelier de formation thématique au journalisme d investigation Projet Médias d Afrique centrale contre le VIH PROJET MA-VIH VOLET 1 N D ACTION / ACTIVITE CODE 1 /1 MAUEA4111F30

Plus en détail

Certificat de compétences Projet CAPE

Certificat de compétences Projet CAPE Certificat de compétences Projet CAPE Introduction L objectif principal du projet CAPE est de «contribuer à la mise en place de critères et de compétences de référence dans le cadre de la Certification

Plus en détail

RAPPORT DE L ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN COMMUNICATION SOCIALE ET POLITIQUE DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE MALIENNE

RAPPORT DE L ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN COMMUNICATION SOCIALE ET POLITIQUE DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE MALIENNE RAPPORT DE L ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN COMMUNICATION SOCIALE ET POLITIQUE DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE MALIENNE RAPPORT DE L ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN COMMUNICATION

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable *******************

REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable ******************* REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable ******************* STRATEGIE NATIONALE EN MATIERE D EDUCATION POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE **************************

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N Page 1 sur 8 PROJET SELECTIONNE PAR LE CCAH EMPLOI ET FORMATION APF INITY, le réseau favorisant l insertion professionnelle (Gard Languedoc Roussillon) La Délégation départementale APF du Gard crée et

Plus en détail

Stratégie de la filière légumes régionale

Stratégie de la filière légumes régionale Introduction et contexte Stratégie de la filière légumes régionale Une filière régionale diversifiée La région Centre compte 1745 exploitations légumières (dont 1436 exploitations professionnelles), ce

Plus en détail

4. DOMAINE DE PRIORITÉ DU PIDC Développement des ressources humaines

4. DOMAINE DE PRIORITÉ DU PIDC Développement des ressources humaines DJIBOUTI 1. TITRE A. PROJECT IDENTIFICATION APPUI A LA CREATION DE L ECOLE SUPERIEURE DE JOURNALISME A L UNIVERSITE DE DJIBOUTI 2. NUMÉRO IPDC/56 DJI/01 3. CATÉGORIE D INDICATEUR DE DEVELOPPEMENT DES MEDIAS

Plus en détail

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada Affaires autochtones et Développement du Nord Canada Stratégie d'emploi pour les jeunes des Premières Nations et les jeunes Inuits - Programme connexion compétences Lignes directrices nationales 2012-2013

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/14/4 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 3 OCTOBRE 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Quatorzième session Genève, 10 14 novembre 2014 RÉSUMÉ DU RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET

Plus en détail

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Pour vous procurer le programme des formations l Accueil-Information

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

L Ecolabel Européen pour les hébergements touristiques : De quoi parle t-on?

L Ecolabel Européen pour les hébergements touristiques : De quoi parle t-on? L Ecolabel Européen pour les hébergements touristiques : De quoi parle t-on? Présentation d une démarche innovante : le club des hébergements éco-labellisés d Aquitaine Alban Martinez U.M.I.H.R.A Unat

Plus en détail

CONTEXTE DE LA FORMATION

CONTEXTE DE LA FORMATION CONTEXTE DE LA FORMATION Afin de répondre à l un des Objectifs primordiaux du Millénaire pour le Développement à savoir offrir une éducation de qualité à la jeunesse, le ministère de l éducation de base,

Plus en détail

8 th World Telecommunication/ICT Indicators Meeting (WTIM-10) Geneva, Switzerland, 24-26 November 2010

8 th World Telecommunication/ICT Indicators Meeting (WTIM-10) Geneva, Switzerland, 24-26 November 2010 8 th World Telecommunication/ICT Indicators Meeting (WTIM-10) Geneva, Switzerland, 24-26 November 2010 Information document Document INF/5-F 15 November 2010 French SOURCE: TITLE: Ministère de la Communication

Plus en détail

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant La présence artistique en Ile-de-France est constituée par la présence régulière et perceptible au sein des lieux du spectacle vivant,

Plus en détail

Direction de l Environnement Service Ecocitoyenneté. Note d information sur un appel à projets en cours de préparation

Direction de l Environnement Service Ecocitoyenneté. Note d information sur un appel à projets en cours de préparation Direction de l Environnement Service Ecocitoyenneté Note d information sur un appel à projets en cours de préparation «(r)évolutions des pratiques des associations environnementales pour accompagner l

Plus en détail

FORMATION POUR LES MEDIATEURS SOCIAUX

FORMATION POUR LES MEDIATEURS SOCIAUX LES FORMATIONS 2013 FORMATION POUR LES MEDIATEURS SOCIAUX La médiation sociale est définie comme «un processus de création et de réparation du lien social et de règlements des conflits de la vie quotidienne,

Plus en détail

Réalisation d une étude sur la mobilisation des compétences des jeunes générations de MRE

Réalisation d une étude sur la mobilisation des compétences des jeunes générations de MRE 4 décembre 2015 Termes de Références : Réalisation d une étude sur la mobilisation des compétences des jeunes générations de MRE I. RESUME : Avec le vieillissement des premières générations de MRE, le

Plus en détail

LES BRUYERES: Une Association jeune crée en 1994, en constante mutation

LES BRUYERES: Une Association jeune crée en 1994, en constante mutation LES BRUYERES: Une Association jeune crée en 1994, en constante mutation Agissant en harmonie avec les principaux acteurs du secteur de l accompagnement des personnes âgées En phase avec les évolutions

Plus en détail

Regroupement des arts interdisciplinaires du Québec (RAIQ)

Regroupement des arts interdisciplinaires du Québec (RAIQ) Consultation du milieu des arts interdisciplinaires sur les besoins en création, diffusion, résidences, documentation et formation ainsi que sur la vision d un lieu identitaire destiné aux pratiques interdisciplinaires

Plus en détail

Fonds Social Européen

Fonds Social Européen Un projet Equal financé par le Fonds social européen, la Ministre Membre du Collège de la Commission communautaire française en charge de la Formation professionnelle, la Ministre-Présidente et Ministre

Plus en détail

SESSION DE FORMATION DES COLLABORATEURS DES MEDIATEURS DE L AMP-UEMOA

SESSION DE FORMATION DES COLLABORATEURS DES MEDIATEURS DE L AMP-UEMOA LE MEDIATEUR DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE Union Discipline Travail SESSION DE FORMATION DES COLLABORATEURS DES MEDIATEURS DE L AMP-UEMOA Du 22 au 24 octobre 2014 Thème 2 : Communication

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR L AMÉLIORATION DES MILIEUX DE VIE

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR L AMÉLIORATION DES MILIEUX DE VIE POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS ADOPTÉE LE 18 AOÛT 2015 PAR LE CONSEIL D AGGLOMÉRATION DE LA TUQUE RÉSOLUTION AGG-2015-08-099 RÉVISÉE AU 15 SEPTEMBRE 2015 RÉSOLUTION AGG-2015-09-113 1. PRÉAMBULE

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS. AfCA NIGER à l honneur de vous présenter son catalogue dans les domaines suivants :

CATALOGUE DE FORMATIONS. AfCA NIGER à l honneur de vous présenter son catalogue dans les domaines suivants : CATALOGUE DE FORMATIONS AfCA NIGER à l honneur de vous présenter son catalogue dans les domaines suivants : DOMAINE 1 : Management de la qualité DOMAINE 2: Management des ressources humaines DOMAINE 3:

Plus en détail

Forum régional sur «Les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest» DECLARATION D ABIDJAN

Forum régional sur «Les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest» DECLARATION D ABIDJAN Forum régional sur «Les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest» DECLARATION D ABIDJAN Les participants au Forum régional sur «les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest», réunis

Plus en détail

Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada (avril 2010)

Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada (avril 2010) L accueil et l accompagnement du parent dans les communautés francophones en contexte minoritaire : Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada

Plus en détail

JOURNALISME SPORTIF. Connaître les particularités de l information sportive et maîtriser les modes de traitement journalistique les plus adaptés.

JOURNALISME SPORTIF. Connaître les particularités de l information sportive et maîtriser les modes de traitement journalistique les plus adaptés. D U 4 AU 29 MAI 2015 PARIS JOURNALISME SPORTIF ASA-picture/LM Connaître les particularités de l information sportive et maîtriser les modes de traitement journalistique les plus adaptés. Les acteurs du

Plus en détail

Le Management territorial dans l Union Européenne Par M. Michel QUEVIT, Managing Director de RIDER II

Le Management territorial dans l Union Européenne Par M. Michel QUEVIT, Managing Director de RIDER II Le Management territorial dans l Union Européenne Par M. Michel QUEVIT, Managing Director de RIDER II 1. Les apports méthodologiques de la démarche des Fonds structurels pour la mise en œuvre des politiques

Plus en détail

Matinée rencontre entre opérateurs de formation/insertion et des employeurs du secteur de la santé et de l action sociale. 18 septembre 2008.

Matinée rencontre entre opérateurs de formation/insertion et des employeurs du secteur de la santé et de l action sociale. 18 septembre 2008. Matinée rencontre entre opérateurs de formation/insertion et des employeurs du secteur de la santé et de l action sociale. 18 septembre 2008. Dans le cadre des travaux de la Commission Consultative Sous-Régionale

Plus en détail

SESSIONS NATIONALES Calendrier 2015

SESSIONS NATIONALES Calendrier 2015 SESSIONS NATIONALES Calendrier 2015 ENDA ECOPOP Complexe Sicap POINT E - Immeuble B, 2ème Etage Avenue Cheikh Anta DIOP Téléphone : +221 33 859 64 11 - Fax : +221 33 860 51 33 Email : ecopop@endatiersmonde.org

Plus en détail

FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL

FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL 1.1. POUR LE MINISTERE FRANÇAIS DE L EDUCATION NATIONALE Le MEN, utilisant son expertise technique et pédagogique, sélectionne et met à disposition du Centre

Plus en détail

Programme Cours Avancé sur la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) Ecole de maintien de la paix (EMP) de Bamako 1-5 juin 2015

Programme Cours Avancé sur la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) Ecole de maintien de la paix (EMP) de Bamako 1-5 juin 2015 Programme Cours Avancé sur la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) Ecole de maintien de la paix (EMP) de Bamako 1-5 juin 2015 Description: La communauté internationale a progressivement mis l'accent

Plus en détail

Le réseau des Alliances françaises à Madagascar

Le réseau des Alliances françaises à Madagascar AllianceFrançaise Le réseau des Alliances françaises à Madagascar La référence pour les formations en français professionnel La force d une implantation nationale : - Un réseau unique de 29 Alliances réparties

Plus en détail

Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016

Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016 Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016 Projet de service AGBF 1 Préambule L élaboration du présent projet de service est le fruit d un travail collaboratif et de concertation

Plus en détail

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales Groupe de travail 2 : Naissance, petite enfance et aide sociale Dijon, le vendredi 5 avril 2013 Personnes présentes Cf. annexe.

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Référence : 2015009- accompagnement collectif CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Accompagnement collectif IAE : Appui à la mise en place d une stratégie de communication

Plus en détail

Stations de radios locales (communautaires, associatives, confessionnelles, éducatives)

Stations de radios locales (communautaires, associatives, confessionnelles, éducatives) APPEL A CANDIDATURES POUR UNE FORMATION A LA CONCEPTION ET LA MISE EN ŒUVRE DE «PROGRAMMES INTEGRES DE COMMUNICATION POUR LE CHANGEMENT SOCIAL» (PICCS). Durée de formation: 12 semaines sur 8 mois Date

Plus en détail

PRESENTATION DE LA FORMATION

PRESENTATION DE LA FORMATION PRESENTATION DE LA FORMATION De mars à décembre 2009 Présentation de la formation A - LES OBJECTIFS FONDAMENTAUX DE LA FORMATION L éducation à l environnement se traduit par les objectifs suivants : 1.

Plus en détail

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux inet La formation des élèves administrateurs territoriaux Institut National des Études Territoriales Devenir administrateur territorial c est : être lauréat d un concours de haut niveau, intégrer la grande

Plus en détail

Dossier de presse Espace Volontariats Sénégal

Dossier de presse Espace Volontariats Sénégal Dossier de presse Espace Volontariats Sénégal 1 Sommaire France Volontaires France Volontaires Les Volontaires de France Volontaires dans le monde France Volontaires au Sénégal 3 4 5 Les volontariats français

Plus en détail

Titre 1 : Les partenaires. Titre 2 : Exposé des motifs

Titre 1 : Les partenaires. Titre 2 : Exposé des motifs Convention entre le Réseau National des Écoles Supérieures du Professorat et de l Éducation (R-ESPÉ) et le collectif des Associations partenaires de l École de la République (CAPE) Convention de partenariat

Plus en détail

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles.

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles. ÉTUDE SUR LES BESOINS EN FORMATION CLINIQUE ET EN FORMATION CONTINUE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ DES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE Sommaire Le Consortium national de formation en

Plus en détail

APPEL D'OFFRES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT POUR UNE FORMATION SUR L ARCHIVAGE MODERNE (PHYSIQUE & NUMERIQUE) DESTINEE AUX CADRES DU PARLEMENT

APPEL D'OFFRES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT POUR UNE FORMATION SUR L ARCHIVAGE MODERNE (PHYSIQUE & NUMERIQUE) DESTINEE AUX CADRES DU PARLEMENT Coopération Burundi Pays Bas Programme de Développement du Secteur de la Sécurité Direction du Programme 28, av. Ngendandumwe Ultimate Tower, 4ème Etage, Bujumbura APPEL D'OFFRES POUR LE RECRUTEMENT D

Plus en détail

المملكة المغربية رئيس الحكومة الوزارة المنتدبة لدى رئيس الحكومة المكلفة بالشؤون العامة والحكامة

المملكة المغربية رئيس الحكومة الوزارة المنتدبة لدى رئيس الحكومة المكلفة بالشؤون العامة والحكامة Royaume du Maroc --- Chef du Gouvernement --- Ministère Délégué auprès du Chef du Gouvernement Chargé des Affaires Générales et de la Gouvernance المملكة المغربية رئيس الحكومة الوزارة المنتدبة لدى رئيس

Plus en détail

Formation. «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» Saint-Gaudens Novembre 2014 janvier 2015

Formation. «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» Saint-Gaudens Novembre 2014 janvier 2015 Formation «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» Saint-Gaudens Novembre 2014 janvier 2015 Vous souhaitez sécuriser votre activité? Évaluer rapidement la rentabilité de vos produits et services

Plus en détail

LES FICHES OUTILS RESSOURCES HUMAINES. L impact de la loi BORLOO sur l instauration de la GPEC au sein des entreprises.

LES FICHES OUTILS RESSOURCES HUMAINES. L impact de la loi BORLOO sur l instauration de la GPEC au sein des entreprises. L impact de la loi BORLOO sur l instauration de la GPEC au sein des entreprises. Depuis janvier 2008, les entreprises de plus de 300 salariés sont obligées de négocier la mise en place d un dispositif

Plus en détail

MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWI- AFRIQUE DE L OUEST :

MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWI- AFRIQUE DE L OUEST : MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWIAFRIQUE DE L OUEST : Projet GWIAfrique de l Ouest: BurkinaFaso, Ghana, Mali, Niger et Sénégal Expérience réussie de Gestion Intégrée des Ressources en

Plus en détail

TdR Evaluation Finale. Projet d Appui à la valorisation des ressources agricoles locales filières anacarde et sésame. Contrat DCI-NSAPVD/2008/149-561

TdR Evaluation Finale. Projet d Appui à la valorisation des ressources agricoles locales filières anacarde et sésame. Contrat DCI-NSAPVD/2008/149-561 TdR Evaluation Finale Projet d Appui à la valorisation des ressources agricoles locales filières anacarde et sésame Contrat DCI-NSAPVD/2008/149-561 A- Introduction Nom du Projet : «Projet d appui à la

Plus en détail

Les employeurs et la gestion de la diversité ethno culturelle. Le rôle des organismes communautaires

Les employeurs et la gestion de la diversité ethno culturelle. Le rôle des organismes communautaires Les employeurs et la gestion de la diversité ethno culturelle Le rôle des organismes communautaires PLAN Partie 1 : Présentation et rôles des organismes communautaires oeuvrant en immigration dans le soutien

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant local

Termes de référence pour le recrutement d un consultant local Termes de référence pour le recrutement d un consultant local Réalisation d un recensement fiscal et élaboration d une stratégie de recouvrement pour la Communauté rurale de Nguéniène Mars 2014 Ircod Alsace

Plus en détail

Les différents types d émission radio

Les différents types d émission radio Les différents types d émission radio Jaime Almenara Consultant en communication pour le développement d Service de la recherche et de la vulgarisation FAO - Rome Dans le cadre de l atelier FAO-DIMITRA

Plus en détail

Projet d Appui pour une Formation Technique. et Professionnelle Qualifiante, en Afrique de l Ouest

Projet d Appui pour une Formation Technique. et Professionnelle Qualifiante, en Afrique de l Ouest O.N.G.. accréditée auprès d Institutions de l Organisation des Nations Unies Projet d Appui pour une Formation Technique et Professionnelle Qualifiante, en Afrique de l Ouest Plan du Projet (Résumé) Introduction

Plus en détail

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques MÉMOIRE Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec présenté à la Commission des finances publiques Novembre 2009 Table des matières 1. Présentation de l AICQ... 3 2. Commentaires généraux... 4

Plus en détail

Termes de références de l évaluation finale du projet «Intamenwa-Les indivisibles»

Termes de références de l évaluation finale du projet «Intamenwa-Les indivisibles» Termes de références de l évaluation finale du projet «Intamenwa-Les indivisibles» 1. Contexte de l étude 1.1. A propos de Search For Common Ground Search for Common Ground (SFCG) est une organisation

Plus en détail

Fonds pour l'environnement mondial

Fonds pour l'environnement mondial Fonds pour l'environnement mondial Résumé du document GEF/C.32/8 Stratégie de communication et d information Décision recommandée au Conseil Ayant examiné le document GEF/C.32/8 intitulé Stratégie de communication

Plus en détail

Termes de référence Appel à candidature

Termes de référence Appel à candidature Termes de référence Appel à candidature Expert pour analyser & valoriser des données quantitatives 1- Fiche signalétique de la mission Titre étude/recherche : Etude d évaluation de l efficacité de la kinésithérapie

Plus en détail

Assistant Ressources Humaines du Talent Development Program H/F

Assistant Ressources Humaines du Talent Development Program H/F Assistant Ressources Humaines du Talent Development Program H/F Au sein de BNP Paribas, Ressources Humaines Groupe, vous contribuez à la réalisation des ambitions du Groupe dans la politique de gestion

Plus en détail

Module 2 : Communication interne et externe des Comités Paysans Forêt

Module 2 : Communication interne et externe des Comités Paysans Forêt Module 2 : Communication interne et externe des Comités Paysans Forêt 1. Précision du sujet Ce module fait parti d une série des modules pour la mobilisation de la population locale et particulièrement

Plus en détail

Modèle ou Exemple. Facilité Alimentaire de l Union Européenne au Benin (2010 2011) Plan de Visibilité et Stratégie de Communication

Modèle ou Exemple. Facilité Alimentaire de l Union Européenne au Benin (2010 2011) Plan de Visibilité et Stratégie de Communication MISSION AU MALI ANNEXE 8 Modèle ou Exemple Facilité Alimentaire de l Union Européenne au Benin (2010 2011) Plan de Visibilité et Stratégie de Communication A. Contexte La volatilité des prix couplée à

Plus en détail

Projet «La lumière à Konna»

Projet «La lumière à Konna» Janvier 2011 Projet «La lumière à Konna» Contexte : Les pays en développement sont aujourd hui conscients du défi que leur impose la mise en place d une énergie propre et économe dans leur processus de

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant-maison pour la production et la diffusion radio & TV d une table ronde thématique

Termes de référence pour le recrutement d un consultant-maison pour la production et la diffusion radio & TV d une table ronde thématique Termes de référence pour le recrutement d un consultant-maison pour la production et la diffusion radio & TV d une table ronde thématique mars 2014 Plan de Communication Ligne budgétaire : DP3 Plan de

Plus en détail

De plus, la politique se veut concordante avec les règlements et les politiques du Collège Shawinigan énumérés ci-dessous :

De plus, la politique se veut concordante avec les règlements et les politiques du Collège Shawinigan énumérés ci-dessous : POLITIQUE NUMÉRO 32 de soutien à l intégration scolaire et d éducation à la citoyenneté Responsable : Direction des études Dernière mise à jour : CA/2004-361.08.4, le 26 mai 2004 Prochaine date de révision

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit social de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des

Plus en détail

Agir en faveur de ceux qui souffrent de la pauvreté et de la faim dans le monde Une voie à suivre

Agir en faveur de ceux qui souffrent de la pauvreté et de la faim dans le monde Une voie à suivre Agir en faveur de ceux qui souffrent de la pauvreté et de la faim dans le monde Institut international de recherche sur les politiques alimentaires www.ifpri.org Actualisé le 27 octobre 2007 Préoccupé

Plus en détail

Coordonnées postale, téléphonique et courriel

Coordonnées postale, téléphonique et courriel Coordonnées postale, téléphonique et courriel Allée des tabacs 47200 MARMANDE Téléphone : 05.53.79.12.87 - Télécopie : 05.53.79.00.17. Courriel : contact@adesformations.fr Site : www.adesformations.fr

Plus en détail

Les droits au Québec, ça se défend!

Les droits au Québec, ça se défend! Les droits au Québec, ça se défend! Plus de 300 organismes oeuvrent en défense collective des droits. Ils sont sous-financés. Il est temps que ça change! Octobre 2011 Présentation du RO-DCD Le Regroupement

Plus en détail

L animateur doit être capable de captiver son auditoire par sa technique d animation et sa présence.

L animateur doit être capable de captiver son auditoire par sa technique d animation et sa présence. Animateur(trice) radio Version du 25/10 «Animateur(trice) radio» APPELLATION(S) DU METIER Animateur(trice) radio, Personnel d Antenne des Radios Locales PARL DEFINITION DU METIER L animateur radio est

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 3909 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 166 110 28 22 août mai 2009 2015 S o m m a i r e INSTITUT DE

Plus en détail

TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LA RÉALISATION D UN DOCUMENTAIRE AUTOUR DE LA PROBLEMATIQUE DES MIGRANTS SUBSAHARIENS AU MAROC

TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LA RÉALISATION D UN DOCUMENTAIRE AUTOUR DE LA PROBLEMATIQUE DES MIGRANTS SUBSAHARIENS AU MAROC TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LA RÉALISATION D UN DOCUMENTAIRE AUTOUR DE LA PROBLEMATIQUE DES MIGRANTS SUBSAHARIENS AU MAROC Programme : «Développement économique, social et humain de groupes vulnérables, femmes,

Plus en détail

Formation Préparatoire aux Fonctions de Directeur territorial adjoint

Formation Préparatoire aux Fonctions de Directeur territorial adjoint Mission de Formation des Cadres Tout au Long de la Vie Formation Préparatoire aux Fonctions de Directeur territorial adjoint Présentation du dispositif 1 Formation préparatoire aux fonctions de directeur

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES GIP Massif central 13-15 avenue Fontmaure Boîte postale 60 63402 - CHAMALIÈRES CEDEX Tél: 04.73.31.85.46 Accompagner collectivement et favoriser la mise en

Plus en détail

Grille de présentation d une action éducative innovante Distance zéro (GIP EFTLV)

Grille de présentation d une action éducative innovante Distance zéro (GIP EFTLV) CMA séminaire international - 21 juin 20011 Grille de présentation d une action éducative innovante Distance zéro (GIP EFTLV) 1- Contexte Contenu exposé Politique (intégrant les aspects organisationnels)

Plus en détail

La formation des demandeurs d emploi en Limousin

La formation des demandeurs d emploi en Limousin La formation des demandeurs d emploi en Limousin EXPERIENCE La Région Limousin avait depuis 2005 engagé un partenariat avec les ASSEDIC pour coordonner l offre de formation aux demandeurs d emploi et leur

Plus en détail

SENSIBILISATION ET FORMATION

SENSIBILISATION ET FORMATION 025 1025 2 61 5 SENSIBILISATION ET FORMATION L effort de sensibilisation et de formation au développement durable a porté à la fois sur les pratiques internes de l établissement et sur les relations avec

Plus en détail

LE SOUTIEN ESSENTIEL À UN DÉVELOPPEMENT ÉQUITABLE ET DURABLE

LE SOUTIEN ESSENTIEL À UN DÉVELOPPEMENT ÉQUITABLE ET DURABLE LES CHOIX BUDGÉTAIRES 2005-2006 LE SOUTIEN ESSENTIEL À UN DÉVELOPPEMENT ÉQUITABLE ET DURABLE Mémoire présenté par le CHANTIER DE L ÉCONOMIE SOCIALE au ministre des Finances, monsieur Michel Audet Dans

Plus en détail

Inades-Formation Togo Servir le bien commun

Inades-Formation Togo Servir le bien commun Inades-Formation Togo Servir le bien commun Termes de référence. Consultant International pour l appui à la capitalisation d une expérience sur le crédit agricole au Togo. Le contexte L économie du Togo

Plus en détail

Appui à la mise en place (ou à l amélioration) d un dispositif interne de suivi évaluation

Appui à la mise en place (ou à l amélioration) d un dispositif interne de suivi évaluation Appui à la mise en place (ou à l amélioration) d un dispositif interne de suivi évaluation Finalité : Place dans le cycle du projet : Favoriser le pilotage de projets au cours de leur mise en œuvre. 1

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 28 OCTOBRE 2015 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

Comité aviseur femmes en développement de la main-d œuvre

Comité aviseur femmes en développement de la main-d œuvre Comité aviseur femmes en développement de la main-d œuvre Avis sur le Projet de politique de l éducation des adultes dans une perspective de formation continue présenté au ministre d État à l Éducation

Plus en détail

Pierrette OYANE NZUE Observatoire des Droits de la Femme et de la Parité Gabon pioyvean@yahoo.fr

Pierrette OYANE NZUE Observatoire des Droits de la Femme et de la Parité Gabon pioyvean@yahoo.fr Pierrette OYANE NZUE Observatoire des Droits de la Femme et de la Parité Gabon pioyvean@yahoo.fr Le Gabon est un pays d Afrique Centrale, peuplé d environ deux millions d habitants. A cause de ses nombreuses

Plus en détail

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes Mai 2007 Fiche entreprise Société Générale Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes Présentation de l entreprise - Secteur d activité : Banque-Finance - Statut : Société Anonyme - Effectif

Plus en détail

ELABORATION DU CURSUS DE FORMATION POUR UN MASTER PROFESSIONNEL EN PASTORALISME AU CENTRE REGIONAL AGRHYMET

ELABORATION DU CURSUS DE FORMATION POUR UN MASTER PROFESSIONNEL EN PASTORALISME AU CENTRE REGIONAL AGRHYMET Projet Régional d Appui au Pastoralisme au Sahel (PRAPS) Coordination Régionale TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT POUR ELABORATION DU CURSUS DE FORMATION POUR UN MASTER PROFESSIONNEL

Plus en détail

Etats Généraux des Médias d information

Etats Généraux des Médias d information 1 Etats Généraux des Médias d information RTBF Présentation Stephan VAN LIERDE, Directeur général des Ressources humaines Jean-Pierre JACQMIN, Directeur de l Information et des Sports Jeudi 15 décembre

Plus en détail

Personnes relevant de la compétence du HCR

Personnes relevant de la compétence du HCR Le HCR a continué de plaider en faveur du respect des en mettant l accent sur les droits et les moyens d existence à l appui de l intégration desdéplacésinternes. Au cours de l année, le Gouvernement géorgien

Plus en détail

"édition N 2" Préambule

édition N 2 Préambule Proposition de TDR pour le renforcement des capacités des associations de la province de Youssoufia/CYS "édition N 2" Préambule La, Association de Droit Marocain à but non lucratif, crée en 1994, et reconnue

Plus en détail

Chaque année dans le secteur du Bâtiment, environ 5000 entreprises sont à reprendre. La Fédération

Chaque année dans le secteur du Bâtiment, environ 5000 entreprises sont à reprendre. La Fédération DOSSIER DE PRESSE Le Cursus «ENTREPRENEUR», Une formation action pour passer de l intention au réel. Chaque année dans le secteur du Bâtiment, environ 5000 entreprises sont à reprendre. La Fédération Française

Plus en détail

TITRE DU PROJET : Sensibilisation et renforcement des capacités communautaires à la bonne gouvernance et aux élections en province du sud kivu

TITRE DU PROJET : Sensibilisation et renforcement des capacités communautaires à la bonne gouvernance et aux élections en province du sud kivu TITRE DU PROJET : Sensibilisation et renforcement des capacités communautaires à la bonne gouvernance et aux élections en province du sud kivu PROVINCE D INTERVENTION : Province du sud kivu spécialement

Plus en détail

REGLEMENT DU CONCOURS. «Europe1Solidarité 2014»

REGLEMENT DU CONCOURS. «Europe1Solidarité 2014» REGLEMENT DU CONCOURS «Europe1Solidarité 2014» ARTICLE 1 - SOCIETE ORGANISATRICE Le présent concours («le Concours») est organisé par la société EUROPE 1 TELECOMPAGNIE, immatriculée au RCS de Paris sous

Plus en détail

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux Cahier des charges relatif à la création de structures expérimentales spécialisées dans

Plus en détail

PROJET DE MANAGEMENT DE CONNAISSANCES

PROJET DE MANAGEMENT DE CONNAISSANCES Centre de Recherche-action pour l Environnement et le Développement Intégré CREDI PROJET DE MANAGEMENT DE CONNAISSANCES BP : 80450 Lomé TOGO Tél. /Fax (228) 22.25.37.60 Email : credi@laposte.tg Site web:

Plus en détail