Profil de fonction CADRE DE BASE Fonction 2 (B2) - Caporal

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Profil de fonction CADRE DE BASE Fonction 2 (B2) - Caporal"

Transcription

1 Profil de fonction CADRE DE BASE Fonction 2 (B2) - Caporal A. Finalités principales Chaque fonction 2 du cadre de base doit remplir toutes ces tâches. 1. Collaborateur opérationnel - fonction de base Participer aux interventions afin de réaliser les missions opérationnelles de la zone - Lutter, au sens le plus large du terme, contre les incendies et les explosions - Sauver des personnes dans des circonstances dangereuses, protéger leurs biens et assurer le soutien logistique des actions de sauvetage spécialisées - Limiter la dispersion des substances qui menacent l'environnement ainsi qu'assurer le soutien logistique des équipes spécialisées lorsqu'elles interviennent en cas d'incidents impliquant des substances dangereuses - Effectuer divers travaux de secours techniques en utilisant du matériel de secours spécialisé dans les conditions les plus variées 2. Collaborateur opérationnel Veiller à être en permanence en mesure d'effectuer les tâches opérationnelles afin d assurer la disponibilité permanente du service de secours suivant les bonnes pratiques les plus récentes - Participer aux exercices physiques organisés par la zone - Participer à des exercices, des mises en situation, des visites topographiques et des stages de recyclage entre autres afin de connaître le territoire de la zone - Suivre les recyclages et les formations complémentaires nécessaires 3. Collaborateur administratif Effectuer des tâches administratives liées aux activités opérationnelles afin de soutenir le bon fonctionnement de la zone - Rédiger les rapports d'intervention - Effectuer des tâches d exécution dans l'établissement des plans des rues dans les plans d'intervention - Effectuer des tâches d exécution pour l administration générale - Suivre des formations spécifiques liées aux missions 4. Collaborateur technique Assurer certaines tâches techniques liées aux activités opérationnelles afin de garantir la disponibilité permanente du matériel et assurer l'entretien des casernes - Vérifier les bouches d'incendie 1

2 - Entretenir et nettoyer le matériel roulant, p.e. contrôle du niveau d'huile et de liquide, état de la batterie, pression des pneus, réservoirs, - Veiller à ce que le matériel roulant et non roulant soit disponible en permanence - Nettoyer le petit matériel d'intervention et veiller à ce qu'il soit disponible en permanence pour les interventions et la formation, y compris les petites réparations 5. Dirigeant opérationnel Intervenir sur le terrain en tant que responsable d'un petit groupe de collaborateurs afin de garantir un secours de haute qualité, efficace et efficient Tâches possibles (non limitatives) - Décider de la méthode de travail optimale et de l'ordre adéquat des travaux à accomplir - Choisir les appareils et méthodes à utiliser dans le cadre de la mission qui lui est confiée et des procédures opérationnelles convenues - Diriger et guider les collaborateurs directs lors d'une intervention et "traduire" les instructions des supérieurs aux hommes - Prendre les mesures de sécurité adéquates pour les collaborateurs et leur donner les instructions de sécurité adéquates - Participer à des débriefings opérationnels B. Finalités complémentaires La zone prévoit ces spécialisations en fonction de son analyse des risques et répartit les spécialisations entre les membres de son personnel. Il est conseillé que chaque fonction 2 du cadre de base remplisse au moins une de ces tâches. (pas exhaustif) 1. Plongeur Effectuer des interventions de plongée afin de sauver des personnes de l'eau ou limiter les dégâts matériels en cas d'incidents dans l'eau - Effectuer des missions de secours techniques dans ou sur l'eau - Chercher, sauver ou ramener des personnes à la surface, y compris utiliser du matériel spécialisé - Entretenir (nettoyage, contrôle et petites réparations) le matériel de plongée - Chercher et ramener des objets à la surface comme des voitures, pour assister la police et/ou la justice ou pour garantir le trafic fluvial ou maritime, dans les cas urgents - Suivre des formations, entraînements et recyclages spécialisés 2. Opérateur des véhicules d intervention de première ligne Conduire et actionner les véhicules de première ligne afin de garantir la mise en œuvre efficace des véhicules de première ligne - Amener sur place de manière sûre et rapide les véhicules de première ligne et les installer de manière adéquate - Actionner les éléments fixes des véhicules de première ligne (pompe, échelle, élévateur, générateur, ) 2

3 - Effectuer un contrôle spécialisé et les petits travaux de réparation, faire rapport des défauts et des problèmes, effectuer le contrôle après réparation - Suivre les formations, entraînements et recyclages relatifs à la conduite et à l utilisation de ces véhicules 3. Opérateur des véhicules d intervention spécialisés Conduire et actionner les véhicules spécialisés afin de garantir la mise en œuvre efficace des véhicules spécialisés - Amener sur place de manière sûre et rapide les véhicules spécialisés et les installer de manière adéquate - Actionner les éléments fixes des véhicules spécialisés et du matériel technique (benne amovible, grue, pompe, pompe résistante aux acides ou antidéflagrante, appareils de mesure, compresseurs ou groupes électriques spéciaux,...) - Prêter assistance aux autres intervenants travaillant avec le matériel en question - Effectuer un contrôle spécialisé et les petits travaux de réparation, faire rapport des défauts et des problèmes, effectuer le contrôle après réparation - Suivre les formations, entraînements et recyclages relatifs à la conduite et à l utilisation de ces véhicules et du matériel 4. Travail en hauteur et dans des espaces confinés Effectuer des interventions en hauteur et dans des espaces confinés afin de sauver des gens coincés à grande hauteur ou dans des espaces difficiles d'accès (puits profonds, réservoirs, ) ou limiter les dégâts en cas d'incident - Rechercher et sauver des personnes coincées à des altitudes trop élevées pour pouvoir utiliser des moyens d'intervention normaux ou dans des espaces difficilement accessibles - Effectuer des interventions techniques limitant les dégâts en hauteur ou dans des espaces difficilement accessibles - Entretenir, contrôler et réparer le matériel dans les compétences du membre du personnel 5. Intervention avec des matières dangereuses Effectuer des interventions dans des vêtements de protection spéciaux et avec des moyens d'intervention spécifiques afin d effectuer des opérations de sauvetage et des actions limitant les dégâts en cas de danger de mort imminent en raison de la libération d'une substance dangereuse - Colmater les fuites et recouvrir les flaques des produits qui peuvent être mortels par inhalation, par absorption via le système digestif ou par contact de la peau 3

4 - Travailler avec du matériel spécialisé (matériel déflagrant, pompes résistantes aux acides, appareils de mesure, ) - Nettoyer et vérifier les moyens de protection spécialisés 6. Ambulancier Effectuer divers actes dans le cadre de l'aide médicale urgente afin d amener les personnes de manière stable et en toute sécurité à l hôpital - Analyser les circonstances et les risques et réagir de manière adéquate - Analyser l'état de santé général - Stabiliser les fonctions vitales (respiration, circulation sanguine) - Prodiguer les soins, préparer le transport, assister le cas échéant le SMUR et transport vers l'hôpital 7. Dispatcher Traiter les appels et les communications afin d initier et soutenir les tâches opérationnelles - Répondre aux appels d'urgence et rassembler les informations du premier appel - Etablir une proposition d'intervention, envoyer les premiers moyens nécessaires - Soutenir l'intervention par la recherche d'informations et de moyens supplémentaires, de manière proactive - Tenir à jour le registre et initier le rapport 8. Collaborateur d une équipe de mesure Mesurer des valeurs dans le territoire de source et dans le territoire d'effet en cas d'incidents impliquant la libération de substances dangereuses afin d évaluer les risques pour la population et de soutenir les décisions opérationnelles et politiques - Effectuer les mesures avec différents types d'appareils de mesure, souvent dans situations à risques - Rapporter les valeurs de manière standardisée 4

5 9. Assistant technique Effectuer des interventions techniques spécialisées afin d effectuer des sauvetages dans des situations où l'on est en présence de problèmes ou de dangers particuliers et prévenir des dégâts matériels ou humains supplémentaires - Rechercher, sauver et effectuer des actes de prévention ou limitant les dégâts suite à des effondrements, y compris l'utilisation de matériel d'étançonnement - Libérer des personnes (désincarcération) et effectuer des actes de prévention ou limitant les dégâts suite à des accidents impliquant des véhicules particuliers (train, tram, bus, camion, avion, bateau, ) 10. Maître-chien Effectuer des interventions spécialisées avec un chien afin d effectuer des sauvetages ou des recherches - Eduquer le chien pour son intégration avec les agents et les citoyens - Pouvoir réagir aux signaux lorsque le chien est malade ou blessé - Surveiller l'alimentation du chien et veiller à sa bonne condition physique - Garder l'habitat du chien dans un état de propreté et sanitaire adapté - Assurer l'hygiène du chien et son suivi médical notamment veiller à ce que les vaccins soient à jour - Assurer la formation technique du chien - Participer aux entraînements et aux formations. 11. Assistant en prévention Effectuer des visites afin de contrôler les mesures prises dans le cadre de la prévention d incendie - Visiter un établissement soumis à la réglementation sur la prévention contre les risques d'incendie et d'explosion et vérifier la présence des éléments de sécurité repris dans le rapport d'inspection rédigé - Vérifier le fonctionnement des éléments contribuant à la sécurité du bâtiment en cas d'incendie (éclairage de sécurité, porte coupe-feu, alerte-alarme, exutoire de fumée,...) - Vérifier l'accessibilité des chemins d'évacuation - Dans les limites des compétences attribuées, rédiger un rapport de prévention suite à la visite d'un établissement - Conseiller les exploitants sur les mesures de sécurité à respecter et les moyens à mettre en oeuvre - Participer à des séances d'information et de formation à destination d'un public cible - Participer au contrôle des installations mobiles soumises à la réglementation de la prévention incendie 5

6 12. Conseiller en prévention incendie Donner des avis aux citoyens relatifs à la prévention incendie dans les habitations afin de sensibiliser les citoyens aux risques d incendie - Donner des avis relatifs à la prévention incendie et aux risques dans les habitations - Donner des avis relatifs aux risques électriques et à la sécurisation des installations électriques - Donner des avis relatifs aux risques liés aux gaz et à la sécurisation des installations de gaz - Donner des avis relatifs à la prévention des brûlures et que faire en cas d incendie - Elaborer un diagnostic de sécurité - Donner une présentation à différents groupes cibles 13. Expert administratif - technique Se charger d'une spécialisation administrative ou technique afin d effectuer des tâches administratives ou techniques plus complexes Tâches possibles (non limitatives) - S'occuper de la livraison des produits qui sortent du magasin et tenir à jour le livre des stocks, ainsi que signaler le besoin de nouveaux achats - Tenir à jour l'historique d'entretien d'un véhicule et organiser et suivre les réparations - Collaborer aux analyses de risques - Collaborer aux plans d'intervention C. Positionnement La fonction est dirigée par - Cette fonction est sous la direction hiérarchique d'un membre du cadre moyen. - En ce qui concerne son paquet de tâches administratives/techniques, il peut être sous la direction fonctionnelle d'un autre membre du cadre moyen ou du cadre supérieur. La fonction assure la direction d'un groupe de maximum 2 personnes. D. Autonomie La fonction peut décider en autonomie au sujet de : - le choix d'une solution alternative si, en raison d'un changement imprévisible de la situation ou d'une évolution rapide de la situation, la méthode proposée ou prévue dans la procédure n'est pas réalisable en raison d'un trop grand danger pour sa propre sécurité - l'abandon d'une mission opérationnelle pour autant qu'il semble y avoir un grave danger pour sa propre sécurité et qu'aucune autre solution n'est possible pour exécuter quand-même la mission - le choix d'une meilleure solution si, en raison d'un changement imprévisible de la situation ou d'une évolution rapide de la situation, la méthode proposée ou prévue dans la procédure est moins adaptée ou si une meilleure solution se présente et si le supérieur hiérarchique n'est pas ou ne peut pas être joignable à temps. - le timing concret et la façon d'exécuter une mission, dans les limites fixées par le supérieur et les procédures de travail - l exécution de missions individuelles comme expert La fonction doit demander une autorisation pour 6

7 - le choix de la procédure d'intervention et les éventuelles dérogations à cette procédure dans l'exécution des tâches opérationnelles - toute initiative qui ne lui a pas été confiée par son supérieur ou par le règlement de fonctionnement général du service ou qui ne relève pas de son droit d initiative dans le cadre de sa mission individuelle - toute activité qui a une influence sur l'opérationnalité du service sans que des règles spécifiques aient été convenues concernant la garantie de l'opérationnalité pendant cette activité E. Expertise technique Diplôme: brevet nécessaire pour la fonction Connaissances: connaissances pratiques de base en électricité, en hydraulique, en chimie et en physique, en technique de construction et avoir l aptitude spatiale et le sens de l'orientation formation complémentaire en fonction de sa spécialisation (matériel, permis C, badge 100) connaissance approfondie des procédures opérationnelles connaissance des règlements, de la législation spécifique et des notes de service connaissance de base des ordinateurs et des applications ICT. Expérience: 3 ans dans une fonction B1 nommé à titre définitif, en plus du stage Durée d'acclimatation au contexte: 1 an F. Cadre de référence - Organisation hiérarchique forte au niveau opérationnel - Cadre des valeurs: serviabilité, responsabilité, inventivité, esprit d'équipe, sens de la sécurité de l équipe intéressante - Cadre réglementaire complexe: organisation fédérale, dirigée au niveau zonal, étroitement liée aux compétences régionalisées (prévention de l'incendie, environnement) 7

Appel aux candidats. 65 sapeurs-pompiers volontaires (h/f).

Appel aux candidats. 65 sapeurs-pompiers volontaires (h/f). ANNEXE 1 : Appel à candidats Extrait des délibérations des Conseils de zone des 26 octobre et 14 décembre 2015 ayant pour objet : PROCEDURE DE RECRUTEMENT DU PERSONNEL DU CADRE DE BASE. ZONE DE SECOURS

Plus en détail

Inventaire des dangers : Gants de pompiers

Inventaire des dangers : Gants de pompiers Inventaire des dangers : Gants de pompiers 1. Réflexions - caractéristiques: Norme de référence : EN 659 Gants de protection pour sapeurs-pompiers Possibilités d avoir des gants avec longues ou courtes

Plus en détail

INSTRUCTION GENERALE TYPE SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE

INSTRUCTION GENERALE TYPE SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE LA RECHERCHE ET DE LA TECHNOLOGIE INSTRUCTION GENERALE TYPE SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Plus en détail

Vidyas - Parc scientifique Fleming, Fond des Més, 4 1348 Louvain-la-Neuve Tel. : 010 456 561 - info@vidyas.be www.vidyas.be

Vidyas - Parc scientifique Fleming, Fond des Més, 4 1348 Louvain-la-Neuve Tel. : 010 456 561 - info@vidyas.be www.vidyas.be Vidyas - Parc scientifique Fleming, Fond des Més, 4 1348 Louvain-la-Neuve Tel. : 010 456 561 - info@vidyas.be www.vidyas.be Démarches à suivre en vue de L'habilitation des personnes en électricité Table

Plus en détail

SAUVETAGE EN ESPACES CLOS. Présenté par Denis Lauzon, TPI Lac-Mégantic, 10 novembre 2008

SAUVETAGE EN ESPACES CLOS. Présenté par Denis Lauzon, TPI Lac-Mégantic, 10 novembre 2008 SAUVETAGE EN ESPACES CLOS Présenté par Denis Lauzon, TPI Lac-Mégantic, 10 novembre 2008 Définition Le Projet de règlement sur la qualité du milieu de travail définit l'espace clos comme un espace totalement

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 91/155/CEE

Fiche de données de sécurité selon 91/155/CEE iche de données de sécurité Page : 1/5 1 IDENTIICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ ENTREPRISE IDENTIICATION DE LA SUBSTANCE OU DE LA PRÉPARATION Producteur/fournisseur: GRACE Produits

Plus en détail

9.1.3. ASSISTANT(E) OPERATEUR(RICE) DE PRODUCTION DES ENTREPRISES AGRO-ALIMENTAIRES

9.1.3. ASSISTANT(E) OPERATEUR(RICE) DE PRODUCTION DES ENTREPRISES AGRO-ALIMENTAIRES 9. SCIENCES APPLIQUEES 9.1 ENTREPRISES AGRO-ALIMENTAIRES 9.1.3. ASSISTANT(E) OPERATEUR(RICE) DE PRODUCTION DES ENTREPRISES AGRO-ALIMENTAIRES PROFIL DE FORMATION (Art. 45) Approbation du PQ par la CCPQ

Plus en détail

LES DIFFERENTS RISQUES ET LES MESURES DE BONNE GESTION

LES DIFFERENTS RISQUES ET LES MESURES DE BONNE GESTION LES DIFFERENTS RISQUES ET LES MESURES DE BONNE GESTION Une entreprise présente différents type de risque. Les conséquences peuvent être plus ou moins graves. De simples précautions peuvent éviter ou limiter

Plus en détail

Le calendrier des formations

Le calendrier des formations Le calendrier des formations 2016 Entraigues Marseille Nice Entraigues Marseille Nice Santé Sécurité et Qualité de Vie au Travail S O M M A I R E 2 Sensibilisation arrêt cardiaque et DAE CHSCT 3 PRAP -

Plus en détail

Plan de formation Installateur en sanitaire CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise

Plan de formation Installateur en sanitaire CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise Objectifs particuliers Administration Expliquer et respecter les procédures en vigueur dans l'entreprise Expliquer et décrire les procédures du métier Développement durable Utiliser avec discernement les

Plus en détail

FICHES DE DONNEES DE SECURITE Conformément au règlement(ce) n 1907/2006, article 31

FICHES DE DONNEES DE SECURITE Conformément au règlement(ce) n 1907/2006, article 31 Produit: MAGIKALU page 1/7 FICHES DE DONNEES DE SECURITE Conformément au règlement(ce) n 1907/2006, article 31 1 Identification du produit chimique et de la personne physique ou morale responsable de sa

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Page 1 de 5 SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise 1.1. Identificateur de produit 1.2. Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et

Plus en détail

Fiches Guides. Intervention des Entreprises Extérieures dans une Entreprise Utilisatrice. Direction des Risques Professionnels Service Prévention

Fiches Guides. Intervention des Entreprises Extérieures dans une Entreprise Utilisatrice. Direction des Risques Professionnels Service Prévention Direction des Risques Professionnels Service Prévention Fiches Guides Intervention des Entreprises Extérieures dans une Entreprise Utilisatrice Titre du document INTERVENTION DES ENTREPRISES EXTÉRIEURES

Plus en détail

Le chef de service est la clef de voûte de toute l architecture de la santésécurité au travail (SST) de son service.

Le chef de service est la clef de voûte de toute l architecture de la santésécurité au travail (SST) de son service. Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) LES ACTEURS INTERNES DE LA SST LE CHEF DE SERVICE... 1 LES AGENTS... 3 L'ASSISTANT ET/ OU CONSEILLER DE PREVENTION.4

Plus en détail

Garde de sécurité en espace confiné (IS-007) Version CT-Q 2011-11-15

Garde de sécurité en espace confiné (IS-007) Version CT-Q 2011-11-15 Groupe cible Les collaborateurs qui assurent comme garde à l extérieur la surveillance de la sécurité des employés qui entrent dans un espace clos et qui en cas de besoin assurent l exécution de l intervention

Plus en détail

1. Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise. 2. Identification des dangers. Identificateur de produit Nom commercial

1. Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise. 2. Identification des dangers. Identificateur de produit Nom commercial 1. Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise Identificateur de produit Nom commercial Prod-Nr. 617078 Fabricant / fournisseur W. Neudorff GmbH KG (F) An der Mühle 3, D-31860

Plus en détail

ECOLE DU STATIONNEMENT

ECOLE DU STATIONNEMENT ECOLE DU STATIONNEMENT PRESENTATION DETAILLEE DES MODULES DU PARCOURS AGENT D'EXPLOITATION Module 1 2.5 jours ENVIRONNEMENT PROFESSIONNEL PARKINGS Découverte de l'entreprise et de l'environnement professionnel

Plus en détail

LE TRAVAIL EN ESPACE CLOS

LE TRAVAIL EN ESPACE CLOS LE TRAVAIL EN ESPACE CLOS INTRODUCTION Les dangers dans un espace clos : Occasionnent souvent des accidents graves ou mortels Travail à chaud Conditions de travail 60 % des victimes sont des travailleurs

Plus en détail

Règlement intérieur Hygiène sécurité de la COMMUNE D AMBES

Règlement intérieur Hygiène sécurité de la COMMUNE D AMBES Règlement intérieur Hygiène sécurité de la COMMUNE D AMBES Objet et champ d application Article 1 Le présent règlement rappelle et précise certaines règles applicables en matière d'hygiène et de sécurité

Plus en détail

Bioversal. Un système qui agit sur les éléments de la vie

Bioversal. Un système qui agit sur les éléments de la vie Bioversal I N A S S O C I A T I O N W I T H N A T U R E Un système qui agit sur les éléments de la vie Un tunnel est en feu! Un objet brûle! La forêt est en flamme! Un camion renversé perd du combustible

Plus en détail

GESTION DE LA CO-ACTIVITE

GESTION DE LA CO-ACTIVITE GESTION DE LA CO-ACTIVITE Plan de prévention Protocole Chargement/Déchargement Permis de Feu Plan de Prévention OPÉRATION D UNE DURÉE SUPÉRIEURE À 400 HEURES PAR AN OU COMPORTANT DES TRAVAUX DANGEREUX

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31 Page : 1/6 * 1 Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise Identificateur de produit Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et utilisations déconseillées

Plus en détail

RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS

RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS a RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS Synthèse de l'inventaire des accidents pour le secteur d'activité de la société TOUPRET Il ressort de l inventaire des accidents technologiques et industriels

Plus en détail

LA GESTION DU TRAVAIL ISOLE

LA GESTION DU TRAVAIL ISOLE I. Définition et problématique du travail isolé Dans certaines situations des personnes peuvent se trouver seules à leur poste de travail, sans autre personne dans le service, à l étage, voire dans le

Plus en détail

Plan de formation Constructeur d installations de ventilation EFZ Check-list des objectifs de formation en entreprise

Plan de formation Constructeur d installations de ventilation EFZ Check-list des objectifs de formation en entreprise Objectifs particuliers Administration Objectifs évaluateurs Expliquer et respecter les procédures en Remplir correctement les rapports de travail et les listes vigueur dans l'entreprise de matériel Citer

Plus en détail

4 service interne: le service interne pour la prévention et la protection au travail;

4 service interne: le service interne pour la prévention et la protection au travail; Arrêté royal du 15 décembre 2010 relatif aux premiers secours dispensés aux travailleurs victimes d un accident ou d un malaise (M.B. 28.12.2010; erratum: M.B. 8.2.2011) Modifié par: (1) arrêté royal du

Plus en détail

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL MÉCANICIEN D'ENTRETIEN POIDS LOURDS Date d édition: février 2011 ASBL EDUCAM VZW Avenue J. Bordetlaan 164, Bruxelles 1140 Brussel T 02 778 63 30 F 02 779 11 32 Mécanicien d'entretien

Plus en détail

1 Description. 2 Risques. 3 Réglementation. 3.1 AR Premiers secours

1 Description. 2 Risques. 3 Réglementation. 3.1 AR Premiers secours 1 Description L organisation des premiers secours dans l entreprise de construction est non seulement obligatoire mais également primordiale car les risques sont nombreux dans ce secteur et la fréquence

Plus en détail

Prise de position des représentants médicaux SSMUS et. SSAR à l OdA Sauvetage: professions d ambulancier diplômé ES et. de technicien ambulancier

Prise de position des représentants médicaux SSMUS et. SSAR à l OdA Sauvetage: professions d ambulancier diplômé ES et. de technicien ambulancier Prise de position des représentants médicaux SSMUS et SSAR à l OdA Sauvetage: professions d ambulancier diplômé ES et de technicien ambulancier La Société suisse de médecine d urgence et de sauvetage (SSMUS)

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 2004/73/CE (29ème ATP)

Fiche de données de sécurité selon 2004/73/CE (29ème ATP) N DS: LT 16551 iche de données de sécurité Page : 1/7 1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation Nom du produit: Nettoyant

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 91/155/CEE, 93/112/CE, 2001/58/CE

Fiche de données de sécurité selon 91/155/CEE, 93/112/CE, 2001/58/CE Page : 1/5 1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Application du produit: Produit professionnel de nettoyage / de maintenance pour l'entretien des bâtiments. Producteur/fournisseur:

Plus en détail

Faire Face au Feu. Sur 4 entreprises qui brûlent, plus de 3 ne REPRENNENT PAS leur activité

Faire Face au Feu. Sur 4 entreprises qui brûlent, plus de 3 ne REPRENNENT PAS leur activité Faire Face au Feu Sur 4 entreprises qui brûlent, plus de 3 ne REPRENNENT PAS leur activité Ce qu il faut savoir? Comment prévenir le risque? Comment procéder? Pour être prêt, Une priorité absolue : favoriser

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Page: 1 Date de compilation: 01.03.2012 N révision: 1 Section 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise 1.1. Identificateur de produit Nom du produit: Code stock: 111 1.2.

Plus en détail

Protection de la tête

Protection de la tête Analyse de risques : Casques de sécurité Protection de la tête Le casque de sécurité est porté en dehors des interventions qui nécessitent le port du casque d incendie. Lors de la présence de chaleur et

Plus en détail

Programme. Formations

Programme. Formations Programme Formations 1 SOMMAIRE - Formation manipulation extincteur : 03 - Formation évacuation sur mesure : 04 - Exercice d évacuation sur mesure : 05 - Formation sécurité incendie (évacuation + extincteurs)

Plus en détail

La matrice de diréction 1

La matrice de diréction 1 DIRECTIVES DE SÉCURITÉ POUR DES ENTREPRISES ÉTRANGÈRES Numéro du document: VA ACG SE 001 Statut: En vigueur Classification: Non classifiée Procédé: Manager la sécurité Pages: 13 Répartition: Version orignale:

Plus en détail

Juillet 2012. Bulletin de prévention n 5 - Les troubles musculo squelettiques 00

Juillet 2012. Bulletin de prévention n 5 - Les troubles musculo squelettiques 00 Guide Conventions de mise à disposition des Adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE) (anciennement TOS, exerçant dans les lycée et collèges) Juillet 2012 Bulletin de prévention

Plus en détail

Conseil Économique et Social

Conseil Économique et Social NATIONS UNIES E Conseil Économique et Social Distr. GENERALE Document informel No. 5 30 avril 2002 FRANÇAIS SEULEMENT COMMISSION ÉCONOMIC POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Réunion spéciale

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ SECTION 1 Identification de la substance/du mélange et de la société/ l entreprise 1.1 Identificateur de produit Nom du produit N d'article (Kit) 5190-3386 N d'article Nuclease-Free

Plus en détail

GESTION DE LA CO-ACTIVITÉ

GESTION DE LA CO-ACTIVITÉ GESTION DE LA CO-ACTIVITÉ PLAN DE PRÉVENTION B 7 PROTOCOLE CHARGEMENT / DÉCHARGEMENT B 8 PERMIS DE FEU B 9 B 7 Plan de Prévention OPÉRATION D UNE DURÉE SUPÉRIEURE À 400 HEURES PAR AN OU COMPORTANT DES

Plus en détail

FORMATION LA SECURITE

FORMATION LA SECURITE FORMATION LA SECURITE LA SECURITE 1 Le rôle de l employeur 2 L accueil des salariés 3 Le PPSPS 4 Protéger, alerter : le rôle du SST Sommaire général 1 LE ROLE DE L EMPLOYEUR OBLIGATION L obligation générale

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 91/155/CEE

Fiche de données de sécurité selon 91/155/CEE iche de données de sécurité Page : 1/5 1 IDENTIICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ ENTREPRISE IDENTIICATION DE LA SUBSTANCE OU DE LA PRÉPARATION Producteur/fournisseur: GRACE Produits

Plus en détail

MUNICIPALITE DE PORRENTRUY. Description de poste

MUNICIPALITE DE PORRENTRUY. Description de poste Page 1 / 5 Description de poste 1. Indentification Intitulé de la fonction : Classification de la fonction : employé technique de l espace loisirs Fonction de référence : 02- Employé-e CFC Classes : 2

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Page 1 de 6 SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise 1.1. Identificateur de produit 1.2. Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et

Plus en détail

ÉTABLISSEMENT D UN SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE POUR LA VILLE D ASBESTOS

ÉTABLISSEMENT D UN SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE POUR LA VILLE D ASBESTOS RÈGLEMENT NUMÉRO 2012-192 ÉTABLISSEMENT D UN SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE POUR LA VILLE D ASBESTOS ATTENDU que le Conseil municipal peut réglementer en matière de sécurité relativement au service de sécurité

Plus en détail

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL DÉMONTEUR AUTOS ET VÉHICULES UTILITAIRES LÉGERS Date d'édition : 2015 ASBL EDUCAM VZW Avenue J. Bordetlaan 164, Bruxelles 1140 Brussel T 02 778 63 30 F 02 779 11 32 info@educam.be

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Règlement REACH (CE) n 1907/2006. Désignation commerciale : Eau de chaux «la droguerie écopratique» CODE : DO016

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Règlement REACH (CE) n 1907/2006. Désignation commerciale : Eau de chaux «la droguerie écopratique» CODE : DO016 Code ArticleDO016 1/5 FICHE DE DONNEES DE SECURITE Règlement REACH (CE) n 1907/2006 1- Identification de la substance / préparation et de la Société Désignation commerciale : Eau de chaux «la droguerie

Plus en détail

Programme des cours 2015

Programme des cours 2015 Formation continue Programme des cours 2015 Votre formation, notre préoccupation! L évolution technologique est permanente dans notre domaine et notre métier comporte des risques quotidiens, invisibles

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Nom du produit : ANTI-MOISISSURES ECOGENE 1 L (réf. 000562) Utilisation du produit Société : Téléphone en cas d'urgence : : Anti-moisissures

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31 Page : 1/5 * 1 Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise Identification de la substance ou de la préparation Emploi de la substance / de la préparation: Produits pour l'entretien

Plus en détail

SéConForm FORMATION ELECTRICITE FORMATION LEVAGE. FORMATION ATEX (risque explosion) Sécurité, Conseil, Formation. Savoir avancer

SéConForm FORMATION ELECTRICITE FORMATION LEVAGE. FORMATION ATEX (risque explosion) Sécurité, Conseil, Formation. Savoir avancer FORMATION ELECTRICITE FORMATION LEVAGE FORMATION ATEX (risque explosion) SéConForm Sécurité, Conseil, Formation GOARDOU Vincent 06.82.08.07.52 vincent.goardou@sfr.fr Savoir avancer Formations «Sécurité

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Page 1 SECTION 1. Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise 1.1. Identificateur de produit Nom commercial Norme Engrais Plantes vertes 500 g ENGRAIS NPK 14-12-14 (37 SO3)

Plus en détail

Tableau comparatif des décrets relatifs aux comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail

Tableau comparatif des décrets relatifs aux comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Tableau comparatif des décrets relatifs aux comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Décret n 85-603 du 10 juin 1985 relatif à l hygiène et à la sécurité du travail ainsi qu à la médecine

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATION

CATALOGUE DES FORMATION CATALOGUE DES FORMATION Secourisme, Prévention des risques et Incendies Conduire l évaluation des risques professionnels de son entreprise: établir son document unique - RP001 Connaître la législation

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 91/155/CEE

Fiche de données de sécurité selon 91/155/CEE iche de données de sécurité Page : 1/6 1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation Nom du produit: Emploi de la substance

Plus en détail

Notre Projet Associatif

Notre Projet Associatif Notre Projet Associatif Mobil'Emploi 73 a choisi de réviser son projet associatif : le projet de l association, détenu par la mémoire collective des administrateurs historiques, devait être traduit par

Plus en détail

Circulaire 2015 02 PRÉVENTION DE L INCENDIE

Circulaire 2015 02 PRÉVENTION DE L INCENDIE Prévention de l incendie sur les lieux de travail PRINCIPE La nouvelle réglementation relative à la prévention de l incendie sur les lieux de travail (AR du 28 mars 2014) définit précisément les mesures

Plus en détail

Règles de bonne conduite. >> Pour une intervention des experts en toute sécurité

Règles de bonne conduite. >> Pour une intervention des experts en toute sécurité >> des experts en toute SOMMAIRE Les précautions de base p. 4 Les précautions spécifiques p. 5 - les risques de particuliers, artisans, commerçants, prestataires de services et professions libérales p.

Plus en détail

1 Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise

1 Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise Page : 1/5 1 Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise Identificateur de produit Code du produit: 9411 No CAS: 486-62-4 Utilisations identifiées pertinentes de la substance

Plus en détail

Procédure: L acces aux espaces confines

Procédure: L acces aux espaces confines Table des matières 1 Objectif...1 2 Champ d application...1 3 Définitions...1 4 Flowchart...1 5 Procére...1 5.1 Méthode...1 5.2 Mesures de gaz...2 5.3 Surveillance au trou d homme...3 5.4 Le soudage, le

Plus en détail

JE RESPECTE CHAQUE HOMME DE BIEN. ET VOILA POURQUOI JE LE SOUTIENS! REDIRIGER LE 2 % D' IMPÔT DU REVENU!

JE RESPECTE CHAQUE HOMME DE BIEN. ET VOILA POURQUOI JE LE SOUTIENS! REDIRIGER LE 2 % D' IMPÔT DU REVENU! 1 Service Mobile d`urgence pour Reanimation et Désincarcération (S.M.U.R.D.) Selon la loi n. 95 du 14 Avril 2006 sur la réforme de la santé, SMURD est un service publique intégré, opérant dans l'organisation

Plus en détail

Journée d études Nationales 2011

Journée d études Nationales 2011 Journée d études Nationales 2011 Appliquer la nouvelle règlementation ERP pour les équipements sportifs : quelle méthode pour le service des sports? Alexandre CHEVAILLER, Ville de Montbéliard (25) Capitaine

Plus en détail

GUIDE SUR LA FIN DE VIE DES BATEAUX DE PLAISANCE À DESTINATION DES ASSOCIATIONS DE PLAISANCIERS ET DES ASSOCIATIONS / FÉDÉRATIONS SPORTIVES.

GUIDE SUR LA FIN DE VIE DES BATEAUX DE PLAISANCE À DESTINATION DES ASSOCIATIONS DE PLAISANCIERS ET DES ASSOCIATIONS / FÉDÉRATIONS SPORTIVES. GUIDE SUR LA FIN DE VIE DES BATEAUX DE PLAISANCE À DESTINATION DES ASSOCIATIONS DE PLAISANCIERS ET DES ASSOCIATIONS / FÉDÉRATIONS SPORTIVES. Tous droits réservés Ce document ne peut pas être copié, reproduit

Plus en détail

Association canadienne de radioprotection PROFIL DES COMPÉTENCES FONDAMENTALES

Association canadienne de radioprotection PROFIL DES COMPÉTENCES FONDAMENTALES Association canadienne de radioprotection Reconnaissance et agrément professionnels PROFIL DES COMPÉTENCES FONDAMENTALES Préparé par : Révisé par : Gary Wilson B.Sc., RTNM, MEd. Comité des professionnels

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES Le titulaire du CAP Agent de prévention et de sécurité exerce ses fonctions soit dans une entreprise pourvue de son propre service de sécurité, soit auprès d'une

Plus en détail

SSIAP - 3 Chef de Service de Sécurité Incendie

SSIAP - 3 Chef de Service de Sécurité Incendie SSIAP - 3 Chef de Service de Sécurité Incendie OBJECTIFS DE LA FORMATION - Former le personnel à la réglementation de sécurité en ERP et IGH - Donner la compétence de : Gérer un poste de sécurité Diriger

Plus en détail

Flash Info Hygiène & Sécurité. Les Acteurs de la Prévention

Flash Info Hygiène & Sécurité. Les Acteurs de la Prévention Page1 Flash Info Hygiène & Sécurité N 1 - Mars 2014 Service Hygiène et Sécurité Les Acteurs de la Prévention La qualité, la continuité du service public et la préservation de la santé et de la sécurité

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 91/155/CEE

Fiche de données de sécurité selon 91/155/CEE iche de données de sécurité Page : 1/5 1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation Code du produit: 8133 Emploi de la substance

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Date d'impression: 09.12.2014 Page 1 de 5 SECTION 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise 1.1. Identificateur de produit 1.2. Utilisations identifiées pertinentes de

Plus en détail

REFERENTIEL INTERMINISTERIEL

REFERENTIEL INTERMINISTERIEL Annexe 2 : Référentiel de formation assistant/conseiller de prévention REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DE L ASSISTANT DE PREVENTION ET DU CONSEILLER DE PREVENTION (DOCUMENT DE BASE : FICHE RIME 2006 : CHARGE

Plus en détail

Cadenasser pour la vie SENSIBILISATION AU CADENASSAGE

Cadenasser pour la vie SENSIBILISATION AU CADENASSAGE Cadenasser pour la vie SENSIBILISATION AU CADENASSAGE Dans cet ouvrage, les génériques masculins sont utilisés sans discrimination et uniquement pour alléger le texte. Toute reproduction doit être autorisée

Plus en détail

Section 1 re. - Dispositions introductives

Section 1 re. - Dispositions introductives Arrêté royal du 27 mars 1998 relatif au Service interne pour la Prévention et la Protection au Travail (M.B. 31.3.1998; Errata: M.B. 11.6.1998 et 28.8.2002) Modifié par: (1) arrêté royal du 3 mai 1999

Plus en détail

QUI SOMMES-NOUS WWW.ITSASPLANET.COM

QUI SOMMES-NOUS WWW.ITSASPLANET.COM QUI SOMMES-NOUS Itsasplanet a été créé en 2009 comme une société de travaux sous-marins, bien que la trajectoire de ses fondateurs dans le monde de la plongée et la société est de plus de 15 ans, Metauten,

Plus en détail

Phrases R et S. Phrases R : Nature des risques particuliers attribués aux substances et préparations dangereuses

Phrases R et S. Phrases R : Nature des risques particuliers attribués aux substances et préparations dangereuses Phrases R et S Phrases R : Nature des risques particuliers attribués aux substances et préparations dangereuses R1 Explosif à l'état sec R2 Risque d'explosion par le choc, la friction, le feu ou d'autres

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Page 1 of 6 Fiche de données de sécurité selon 91/155/CEE Date d'impression : 22.01.2004 revue le : 06.03.2003 1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de

Plus en détail

Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS LA DISTRIBUTION

Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS LA DISTRIBUTION Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS LA DISTRIBUTION Où peut-on se procurer le formulaire à remplir? Il n existe pas de formulaire standard à

Plus en détail

LA FORMATION. Moteur d une démarche de prévention. a DEKRA company

LA FORMATION. Moteur d une démarche de prévention. a DEKRA company LA FORMATION Moteur d une démarche de prévention a DEKRA company LE CONTEXTE De nos jours, les actions de formation sont nombreuses et diverses. Les thématiques peuvent varier de sujets réglementaires

Plus en détail

Mémo employeur Acteurs internes à l entreprise, concourant à la préservation de la santé et la sécurité des travailleurs

Mémo employeur Acteurs internes à l entreprise, concourant à la préservation de la santé et la sécurité des travailleurs Dossier Thématique Mémo employeur Acteurs internes à l entreprise, concourant à la préservation de la santé et la sécurité des leurs Chacun a un rôle à jouer pour préserver la santé et la sécurité des

Plus en détail

Les rendez-vous des métiers de l environnement

Les rendez-vous des métiers de l environnement Technicien d exploitation secteur Énergie Responsabilités, travail en équipe, diversité des missions, autonomie. Le technicien d exploitation Énergie intègre une équipe qui assure la maintenance préventive

Plus en détail

Fiche de sécurité 591268 : Liquide pour machine à fumée 1L 595918 : Liquide à fumée dense 5L 595900 : Liquide pour machine à fumée 5L

Fiche de sécurité 591268 : Liquide pour machine à fumée 1L 595918 : Liquide à fumée dense 5L 595900 : Liquide pour machine à fumée 5L Page 1/5 Fiche de sécurité 591268 : Liquide pour machine à fumée 1L 595918 : Liquide à fumée dense 5L 595900 : Liquide pour machine à fumée 5L 1 Identification de la substance/du mélange et de la société

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31 Page : 1/6 1 Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise Identificateur de produit Code du produit: A2114 No CAS: 9012-36-6 Numéro CE: 232-731-8 Utilisations identifiées pertinentes

Plus en détail

1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. 2. Composition/informations sur les composants.

1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. 2. Composition/informations sur les composants. Date d impression : 9/07/2007 Valable à partir du : 05/06/2007 Page: 1/5 1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. Données relatives au produit : Mortier Colle pour collage en

Plus en détail

Activités essentielles :

Activités essentielles : Localisation du poste : Université du Littoral Côte d Opale L opérateur logistique exécute un ensemble de tâches qui concourent au bon fonctionnement d un site dans les domaines suivants : entretien, prévention,

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Page: 1 Date de compilation: 20/07/2015 N révision: 1 Section 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise 1.1. Identificateur de produit Nom du produit: Numéro CAS: 722-27-0

Plus en détail

FORMATION & CONSEIL SPÉCIALISÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL INCENDIE

FORMATION & CONSEIL SPÉCIALISÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL INCENDIE FORMATION & CONSEIL SPÉCIALISÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL FORVALYS - RCS TOULOUSE 510 274 137 - APE 7490 B - N organisme de formation : 73 31 05415 31-20 impasse Camille Langlade - 31100 TOULOUSE

Plus en détail

La prévention dans le bâtiment et le génie civil

La prévention dans le bâtiment et le génie civil GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Luxembourg, le 7 octobre 1996 ITM-CL 97.2 La prévention dans le bâtiment et le génie civil Conception, Construction, Exploitation Le présent document comporte 7 pages Sommaire

Plus en détail

K1705 - Sécurité civile et secours

K1705 - Sécurité civile et secours Appellations Artificier démineur / Artificière démineuse Chef d'agrées Chef d'équipe de secours Chef de garde Conducteur / Conductrice d'engin spécial d'incendie Conducteur / Conductrice d'engins d'extinction

Plus en détail

Ordonnance sur les travaux de construction 2006 Les nouveautés.

Ordonnance sur les travaux de construction 2006 Les nouveautés. Ordonnance sur les travaux de construction 2006 Les nouveautés. L'Ordonnance sur les travaux de construction révisée est en vigueur à partir du 1 er janvier 2006. Elle regroupe en un même endroit les principales

Plus en détail

Formation Sauveteur. Informations sur la formation de Sauveteur Secouriste du travail (SST) : Formation SST

Formation Sauveteur. Informations sur la formation de Sauveteur Secouriste du travail (SST) : Formation SST Formation Sauveteur Secouriste du Travail (SST) Informations sur la formation de Sauveteur Secouriste du travail (SST) : La formation des Sauveteurs Secouristes du Travail (SST) est rendue obligatoire

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Nom du produit : SHAMPOOING APR CHAT 200 ML VETOPAT (réf. 112433) Utilisation du produit : Shampooing insectifuge pour chat Société

Plus en détail

INFIRMIÈRE AUXILIAIRE

INFIRMIÈRE AUXILIAIRE Direction des services d hébergement Description de fonction INFIRMIÈRE AUXILIAIRE SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : STATUT : QUART DE TRAVAIL : CHEF D UNITÉ, CHEFS D ACTIVITÉS, INFIRMIÈRE EN SERVICE POSTE SYNDIQUÉ

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Page: 1 Date de compilation: 08/02/2012 N révision: 1 Section 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise 1.1. Identificateur de produit Nom du produit: Code stock: 5814

Plus en détail

PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE

PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE 1 Pièce V Notice d hygiène et de sécurité Page 1 SOMMAIRE I.ORGANISATION GÉNÉRALE...4 A-Effectif et rythme de travail...4 B-C.H.S.C.T...4 C-Formation et information

Plus en détail

Aujourd hui, maîtriser la disponibilité des biens, des matériels et des équipements industriels, permettrait à l industrie d agir sur la régularité

Aujourd hui, maîtriser la disponibilité des biens, des matériels et des équipements industriels, permettrait à l industrie d agir sur la régularité 2 2 Avant-propos La maintenance est l une des contraintes que rencontre tout exploitant d une installation industrielle. Construire une usine ne sert à rien en l absence de production significative, ou

Plus en détail

Hainaut Sécurité. Centre multidisciplinaire d exercices pratiques

Hainaut Sécurité. Centre multidisciplinaire d exercices pratiques PLAN DU SITE HAINAUT SÉCURITÉ Entrée du site épi 3 Ath épi 1 23 22 18 17 16 12 10 21 20 19 09 05 03 02 Chaussée de Mons Mons épi 2 épi 4 épi 5 épi 6 épi 7 épi 9 épi 11 01 15 14 13 épi 12 04 11 épi 8 08

Plus en détail

PROCEDURE PLAN DE PREVENTION

PROCEDURE PLAN DE PREVENTION Page 1 1 Objet Cette procédure définit l organisation, la rédaction et le suivi d un plan de prévention (PdP) dans le cadre d une opération commanditée par un tiers (unité ou service) au sein de l UFR

Plus en détail

Fiche de Données de Sécurité

Fiche de Données de Sécurité 1. Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise 1.1 Identificateur de produit Nom du produit : 25-Hydroxyvitamin D3 monohydrate Référence de produit : GV7349 Numéro CAS : 63283-36-3

Plus en détail

PROFIL DE L EMPLOI. Direction adjointe des études au Service de soutien à l'enseignement et aux activités internationales

PROFIL DE L EMPLOI. Direction adjointe des études au Service de soutien à l'enseignement et aux activités internationales PROFIL DE L EMPLOI Titre de l emploi : Catégorie de l'emploi : Numéro du plan d'effectif : Titre de la direction : Titre du service : Titre du supérieur immédiat: Titre du responsable fonctionnel: Subordonné(s):

Plus en détail