PRESENTE UN SPECTACLE INTERMEDIA DE PAULO DUARTE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRESENTE UN SPECTACLE INTERMEDIA DE PAULO DUARTE"

Transcription

1 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! PRESENTE UN SPECTACLE INTERMEDIA DE PAULO DUARTE #

2 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! N O V O INDEX PROPOS ET DISTRIBUTION. 3 DEMARCHE ET PROCESSUS DE TRAVAIL LA VILLE AUJOURD'HUI, POINT DE DEPART LA QUESTION DE LA REPRESENTATION : PRINCIPES SCENOGRAPHIQUES DRAMATURGIE : QUELLE «HISTOIRE», A QUEL MOMENT? UN TROISIEME NIVEAU DE LECTURE : AUTOMATES ET ROBOTS LA FABRICATION DE NOVO : LA TECHNOLOGIE COMME ARTISANAT CONTEMPORAIN SOUTIENS 7 MECANIkA. 8 CALENDRIER/CONTACTS/LIENS BIOS (EQUIPE ARTISTIQUE) $

3 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! PROPOS Le temps d'une nuit dans une ville indéterminée, des individus vont partager le passage de l'obscurité au lever du jour. Bien éveillés ou profondément endormis, ils se croiseront tous dans l'espace de la nuit urbaine, lorsque les perceptions se modifient et que la réalité se rêve autant qu'elle se vit. La ville ne change pas de forme et pourtant chaque détail, chaque présence habituellement anonyme semble évoluer au cœur même d'une expérience singulière et unique. NOVO porte un regard amusé, tragique et contemplatif sur la ville et les êtres qui l'habitent. Le projet examine le rapport entre la banale mais vertigineusement complexe réalité matérielle de la ville et l'absolue singularité des situations humaines les plus simples. Le spectacle posera la question mille fois abordée de la représentation de la ville en opérant un grand écart dans les registres employés : La ville dans son ensemble ne sera que suggérée alors que les situations concrètes, à l'échelle des individus, auront lieu dans des espaces précisément détaillés. D'un point de vue plastique, la pièce tentera de restituer les puissantes sensations provoquées par la ville que de rendre compte des infinies superpositions de techniques et de matériaux qui la constituent. De la même manière, l'approche marionnettique sera double. La manipulation directe et la présence du marionnettiste côtoieront les dispositifs robotisés, contrôlés à distance ou autonomes. A l'instar des espaces, les registres de présence pourront eux aussi se lire à différentes échelles, provoquer de nouveaux rapports. NOVO s'inscrit dans la logique des démarches entamées par Paulo Duarte dans l'expérimentation des modes d'expression contemporains et des possibilités qu'ils offrent pour témoigner du monde d'aujourd'hui. «Les villes contemporaines sont-elles, comme les aéroports contemporains toutes les mêmes? Peut-on théoriser cette convergence? ( ) La convergence n est possible que si l on se débarrasse de l identité.» Rem KOOLHAAS in Junkspace, Manuels Payot 1995, 2001 DISTRIBUTION CONCEPTION ET INTERPRETATION Paulo DUARTE COLLABORATION ARTISTIQUE Igor GANDRA COLLABORATION ARTISTIQUE ET VIDEO Nicolas LELIÈVRE SCENOGRAPHIE E MARIONNETTES Paulo DUARTE / Michel OZERAY PROGRAMMATION ET UNIVERS SONORE Morgan DAGUENET CREATION LUMIERE ET REGIE GENERALE Fabien BOSSARD DRAMATURGIE Alexandre KOUTCHEVSKY PRODUCTION / PARTENAIRES MECANIKA, TJP CDN DE STRASBOURG, MA SCENE NATIONALE PAYS DE MONTBELIARD ARS NUMERICA, TEATRO DE FERRO (PORTO), VILLE DE RENNES (RESIDENCE SALLE GUY ROPARTZ), AU BOUT DU PLONGEOIR (THORIGNE-FOUILLARD) - VILLE DE NANTES (EN COURS) TNB THEATRE NATIONAL DE BRETAGNE, PARTENAIRES EN REGION LANGUEDOC-ROUSSILLON %

4 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! DEMARCHE ET PROCESSUS DE TRAVAIL LA VILLE AUJOURD'HUI, POINT DE DEPART La ville est avant tout une juxtaposition, un énorme empilement d'objets. Elle est faite d'une grande variété d'évènements et d'ambiances. Elle est donc très riche mais aussi très complexe. Le mouvement moderne a en son temps tenté de considérer la ville comme une grosse machine qu'il suffirait de bien construire et de bien régler pour la faire fonctionner correctement. La fin du XXè siècle a sonné le glas de cette utopie et on voit bien aujourd'hui les limites de la métaphore machiniste. En termes d'urbanisme, l'heure est d'avantage à la quête de mixité sociale qu'à la séparation des fonctions. On peut comparer la ville à un organisme vivant, avec sa croissance, ses traits de caractère qui se construisent au fur à mesure. Si la substance construite est bien issue de la technique humaine, son échelle et la complexité de son agencement dépassent ce qu'un individu peut vraiment percevoir. Même planifiée, la ville échappe toujours, au moins en partie, au contrôle. Elle développe une sorte d'existence propre. On pourrait dire que la ville est une sorte de nature faite par l'homme. Après PLUG (création de 2011) et le travail sur la réalité virtuelle, NOVO tentera de saisir des fragments de la relation de l'homme à cette machine-organisme qu'est la ville. LA QUESTION DE LA REPRESENTATION : PRINCIPES SCENOGRAPHIQUES On ne compte plus les registres de représentation de la ville. La littérature et le cinéma en ont donné et en donnent encore de nombreuses versions. Visions parfois idylliques, souvent cauchemardesques, elles ont au fil du temps construit un répertoire d'images très puissantes. NOVO n'essaiera pas de construire une image globale de la ville. L'enjeu plastique du spectacle sera au contraire d'articuler les sensations issues des lieux communs avec une approche très prosaïque de la réalité construite des espaces. La scénographie du spectacle a pour objectif d'évoquer la ville contemporaine, générique et globalisée, en même temps que d'accueillir des situations concrètes vécues par des personnages dans des lieux précis. Le dispositif agira pour ce faire à deux échelles : - la représentation globale de la ville sera de l'ordre de l'ambiance à l'échelle du plateau tout entier. Il ne s'agira pas de montrer explicitement une ville ou une idée de ville en particulier mais de traduire des sensations urbaines en utilisant les outils traditionnels du théâtre. L'action du spectacle se déroulant sur une nuit, les ambiances en question seront essentiellement prises en charge par des effets de lumière (source ponctuelles constantes ou intermittentes, projecteurs, réflecteurs, écrans, filtres, etc.) et de son (bruits d'ambiance, objets sur le plateau) de manière à créer un environnement aussi évocateur qu'ouvert. Cette ville ne sera pas une ville en particulier, elle ne sera ni un fantasme utopique ni un cauchemar dystopique. Elle sera un simple ensemble de signes qui «poseront le décor» dans lequel on pourra entrer immédiatement. &

5 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! - les actions des marionnettes, elles, seront au contraire hyper-concrètes et situées dans des espaces détaillés le plus précisément possible. Quatre castelets correspondant aux quatre lieux d'action (chambre à coucher, supérette/cafétéria, parc public, bureau open-space) seront construits dans un esprit à mi-chemin entre le décor naturaliste et la maquette d'architecte. Extrêmement détaillés, ils montreront aussi bien les signes de la vie quotidienne (mobilier, objets divers, plantes, vêtements, etc ) que la réalité matérielle des bâtiments (principes constructifs, matériaux, structure). La conception de ces castelets se basera sur le principe des vues éclatées utilisées en architecture avec l'idée d'utiliser des codes de représentation techniques comme support de fiction. Chacun de ces éléments à ces deux échelles sera mobile et manipulable. Les objets sonores et lumineux, les écrans et les filtres concourant à figurer globalement la ville pourront être déplacés, mis en avant ou oubliés. Les castelets seront également mobiles, ils pourront être tour à tour assemblés ou séparés. Au gré de la dramaturgie, le focus pourra ainsi se déplacer du général au particulier, de la sensation d'ensemble au détail concret. DRAMATURGIE : QUELLE «HISTOIRE», A QUEL MOMENT? Ces enjeux formels de NOVO s'appuieront notamment sur le roman «Le Passage de la Nuit» pour se déplier dans le temps. Sans intrigue véritable, le livre d'haruki Murakami fait se croiser quelques personnages sur le temps d'une nuit. Pour NOVO, il est particulièrement intéressant de puiser dans le répertoire de lieux décrits par Murakami. De la chambre à coucher à la cafétéria, du parc public à l'immeuble de bureaux ou encore la supérette 24/24, les personnages évoluent dans des lieux parfaitement quelconques qui permettent d'évoquer la ville de manière neutre et extrêmement détaillée à la fois. Par ailleurs, Murakami instaure entre ses personnages des liens qui peuvent trouver des traductions intéressantes dans un spectacle visuel. D'avantage que les situations ellesmêmes, ce sont ces liens tour à tour triviaux ou à la frontière du rêve, presque magiques, qui serviront de fil au déroulement du récit. La narration dans NOVO sera surtout un procédé technique, un moyen d'opérer les allers-retours entre les différentes ambiances, les différents espaces, les différentes échelles de perception. Du roman, NOVO ne conservera que cette idée de «passage de la nuit» comme la structure d'un voyage visuel et sonore dans la ville et autour des présences qui la traversent. UN TROISIEME NIVEAU DE LECTURE : AUTOMATES ET ROBOTS Pour achever l'idée d'établir des liens intimes et mystérieux entre les personnages et les espaces, des robots donneront un troisième niveau de lecture à la pièce. A l'échelle des castelets, un automate androïde figurera un personnage endormi tout au long de l'action. Contrairement aux autres marionnettes, il sera manipulé à distance, comme si le '

6 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! marionnettiste contrôlait le personnage depuis une autre réalité dans lequel il est plongé. Les mouvements varieront en fonction des différentes phases du sommeil : variations du rythme respiratoire, changements plus ou moins brusques de position, mouvements de la tête. Par ailleurs, au moins un autre robot agira à l'échelle de la ville globale. Sorte de bras mécanique et lumineux, il constituera une sorte de présence technologique qui veille sur la ville endormie et les humains qui l'habitent. LA FABRICATION DE NOVO : LA TECHNOLOGIE COMME ARTISANAT CONTEMPORAIN Dans l'ensemble, NOVO revisitera les registres traditionnels de la machinerie du théâtre et de la marionnette mais il développera dans le même temps les nouvelles formes d'artisanat rendues possibles par les techniques d'aujourd'hui. Là où les maquettes et les effets de plateau inviteront à deviner le décor urbain, les outils de programmation et de traitement de signal en temps réel élargiront les possibilités de manipulation des objets et marionnettes : Nous utiliserons notamment l'environnement de programmation graphique Max/MSP/Jitter (1) ainsi que les interfaces de contrôle Arduino (2). Ils serviront à élaborer et exécuter les mouvements d'objets sur le plateau, contrôler les sources ponctuelles de lumière et de son ainsi qu'à la conception et la conduite de la partition sonore du spectacle. Un micro-pc Raspberry tournant sous Linux sera également mis à contribution pour certains comportements autonomes des robots. Les possibilités qu'offrent ces systèmes nous permettent d'imaginer des processus numériques-mécaniques, autonomes ou selon nos besoins scénographiques et dramaturgiques directement en interaction avec le jeu. Nous pouvons grâce à ces microcontrôleurs et leur utilisation dans une cohérence artistique, enrichir notre langage théâtral, augmenter la traditionnelle machinerie. Ces outils permettent d'envisager la manipulation sous un jour nouveau. Ils permettent le contrôle à distance mais aussi la captation de mouvement, sa répétition ou sa variation. Ils permettent surtout de choisir les paramètres et variables sur lesquels il nous semble le plus juste de jouer au gré de la dramaturgie. Dans le cas de NOVO, ils serviront à passer d'un côté à l'autre de la frontière qui s'établit la nuit entre les différents niveaux de réalité, entre l'animé et l'inerte, entre le figuré et le ressenti. 1) Max/Msp, plateforme logicielle dédiée à la création d'outils à usage interactif et à l'échange de données entre interfaces d'entrées et de sorties. (cycling74.com) (2) Le système Arduino est une plateforme open-source d'électronique programmée qui est basée sur une simple carte à microcontrôleur (de la famille AVR), et un logiciel, véritable environnement de développement intégré, pour écrire, compiler et transférer le programme vers la carte à microcontrôleur. Arduino peut être utilisé pour développer des objets interactifs, pouvant recevoir des entrées d'une grande variété d'interrupteurs ou de capteurs, et pouvant contrôler une grande variété de lumières, moteurs ou toutes autres sorties matérielles. Les projets Arduino peuvent être autonomes, ou bien ils peuvent communiquer avec des logiciels tournant sur votre ordinateur (tels que Flash, Processing ou MaxMSP). (

7 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! SOUTIENS Production / Accueil en résidence: MECANIkA ARS Numerica MA scène Nationale de Montbéliard et Agglomération TJP Centre Dramatique National de Strasbourg Salle Guy Ropartz Ville de Rennes Teatro de Ferro / Porto (PT) Au Bout du Plongeoir plateforme artistique de rencontres et création / Thorigné-Fouillard * La Fabrique Chantenay Ville de Nantes* *Dans le cadre d un large programme d accueil d artistes en résidence crée avec les Fabriques / Laboratoire(s) Artistique(s) de la Ville de Nantes qui permet d accueillir successivement au Domaine de Tizé et aux Fabriques 6 équipes de différentes disciplines artistiques: les compagnies à l'envers / Julie Seiller, Biche Production / Guillaume Bariou, La Réciproque, MECANIkA / Paulo Duarte, l'ensemble musical The Floating Roots Orchestra autour de Mathias Delplanque, et le plasticien Erick Deroost. en perspective : TNB Théâtre National de Bretagne Festival Mettre en Scène (Impromptu) Espace Périphérique La Villette à Paris La Vignette Théâtre Universitaire Université Paul Valery Montpellier 3 )

8 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! MECANIkA «J'appelle image d'abord les ombres ensuite les reflets qu'on voit dans les eaux, ou à la surface des corps opaques, polis et brillants et toutes les représentations de ce genre» Platon MECANIkA : pour un théâtre d image MECANIkA a pour objectif le développement et l exploration de la marionnette actuelle, en interaction avec d autres champs artistiques contemporains sous une forme qu on nomme théâtre d image.!! MECANIkA est un regard sur la réalité actuelle, sur les référents de ce que nous sommes. Les différentes réalisations de Paulo Duarte au cours de sa carrière artistique, que ce soit dans le milieu des arts visuels ou du spectacle vivant, constituent un regard spécifique et singulier, dans une réalité métaphorique et contemporaine. Ses propositions se situent continuellement dans la recherche de l image traductrice de sens, du premier élan, qui constitue le moteur d un projet, à l image, qui constitue la représentation visuelle voire mentale. Celle-ci peut être naturelle ou artificielle, visuelle ou non, tangible ou conceptuelle; elle peut entretenir un rapport de ressemblance directe avec son modèle ou au contraire y être liée par un rapport plus symbolique. L'image est conçue comme produite par un langage spécifique. Les traductions, ou mieux, les interprétations constantes par des images, créent une vérité complexe, nouée de paradoxes, même si celles-ci peuvent paraître sans ambigüité. L image ouvre l espace, complexifie le réel. «Jamais, semble-t-il, l image et l archive qu elle forme, dès lors qu elle se multiplie un tant soit peu et que l on désire recueillir, comprendre cette multiplicité -, jamais l image ne s est imposée avec tant de force dans notre univers esthétique, technique, quotidien, politique, historique. Jamais elle n a montré autant de vérités si crues ; jamais, pourtant, elle ne nous a autant menti en sollicitant notre crédulité ; jamais elle n a autant proliféré, et jamais elle n a autant subi de censures et de destructions.» Georges Didi-Huberman (1) Dans la multiplicité des possibles, l image est traitée comme un langage ouvert, multidirectionnel. L intérêt des nouvelles technologies, au niveau conceptuel ou comme source première, réside dans leur capacité à démultiplier l espace réel et symbolique. Notamment en ce qui concerne internet, comme le dit Boris Beaude (2) «il augmente les virtualités spatiales et articule pleinement les échelles, autorisant des interactions inédites». Un théâtre d image pour sa traduction métaphorique du réel, par sa représentation des idées et des lieux. Concernant plus spécifiquement la marionnette contemporaine, la relation entre le corps manipulé et le corps manipulateur part d un constat de disparition de d apparition continuelle, d aller et de retour entre la présence et l absence, entre une place de premier spectateur pour le manipulateur, et celle d être tour à tour «agi» par l autre et agissant sur l autre, entre l image «réel» et «irréel», matière et spectre. L architecture dramaturgique particulière qui sort de ces croisements est liée par les thèmes choisis, relativité des sens, virtualité du réel, et aussi par les divers médiums/genres d image. Le côtoiement entre l univers des arts plastiques et les particularités du spectacle vivant prend une place prépondérante dans la recherche d une compréhension de l environnement contemporain. La recherche dramaturgique qui découle de ces univers est intrinsèque à la thématique de chaque projet, avec plusieurs lectures possibles. Le réel devient virtuel et vice-versa, la scénographie, les objets et *

9 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! marionnettes agissent en tant que métaphores du monde contemporain, dans un langage à la fois poétique et onirique. Le parcours de Paulo Duarte, que ce soit dans ses activités personnelles ou dans la coopération avec d autres artistes, réside dans le mode de fonctionnement, d organisation, dans une interrogation sur la puissance et la responsabilité au sein des différentes structures et projets. Chaque projet tente de trouver un équilibre approprié entre les éléments qui le constituent; chaque mode de collaboration tente de trouver sa définition, en articulant le désir et les compétences, multipliant ainsi la capacité d élaboration artistique... Les frontières poreuses des différents langages servent la liberté d expérimentation qui va de l art contemporain à la danse, au théâtre, au cirque, au son, aux nouvelles technologies... (1) «Penser Par les Images» autour des travaux de Georges Didi-Huberman textes réunis par Laurent Zimmerman Georges Didi-Huberman, Arnaud Rykner, Karin Winkelvoss, Estelle Jacoby, Martine Créac h, Muriel Pic Éditions Cecile Defaut (2) «Internet changer l espace / changer la société», Boris Beaude Éditions fyp

10 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! CALENDRIER (RESIDENCES) Novembre au 10 - ARS Numerica Scène Nationale de Montbéliard Agglomération Juin / juillet au 12 - Salle Guy Ropartz Ville de Rennes Septembre au 29 Domaine de Tizé Au Bout du Plongeoir, Plateforme artistique de rencontres et créations Thorigné- Fouillard. Novembre / Décembre au 4 La Fabrique Chantenay Ville de Nantes Janvier ou février 2015 (en cours) Espace Périphérique La Villette, Paris Mai au 15 TJP CDN Strasbourg et Alsace Octobre 2015 (dates à définir) ARS Numerica MA Scène National de Montbéliard Agglomération Novembre 2015 (en cours) Festival Mettre en Scène TNB, Théâtre national de Bretagne Les premières pourront avoir lieux au Festival Numérique à ARS Numerica et/ou Festival Mettre en Scène LIENS MECANIKA Igor Gandra TEATRO de FERRO Michel Ozeray COMPAGNIE OMPRODUCK - Morgan Daguenet BERTUF - Nicolas Lelièvre #,

11 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! CONTACTS Paulo DUARTE (direction artistique) Laure DESMET (responsable communication et diffusion) Sophie LAURENT (administration) adresse de correspondance : 5, rue Bayard Montpellier (FR) siège social : 13, Rue Auguste Comte Montpellier (FR) ##

12 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! BIOGRAPHIES PAULO DUARTE (PT) est diplômé en peinture aux Beaux-Arts de Porto (Portugal) 1989/94. Il participe à plusieurs expositions collectives et individuelles et de divers langages. Son intérêt pour le spectacle vivant l amène en France pour suivre des études à l École Supérieure des Arts de la Marionnette (mention spéciale du jury pour la conception et réalisation plastique) 1996/99. Après sa sortie, il fonde avec David Girondin Moab la compagnie PSEUDONYMO qu il a codirigé jusqu à Entre 2007 et 2011 il co-dirige avec Renaud Herbin et Julika Mayer la compagnie Là Où marionnette contemporaine. Il a créé et mis en scène : L Heure du Diable (2002, coproduction PSEUDONYMO, Institut International de la Marionnette, soutien DRAC (Champagne-Ardenne), Ferme du Buisson, Théâtre de la Marionnette à Paris. Première au Théâtre de la Cité Universitaire, Paris) Deep News, (2003, production PSEUDONYMO, petite forme créée à l occasion du IV Great Small Works Toy Theater Festival, New York / EU) Subbruli - co-mise en scène avec Don Verboven et Uta Gebert (2004, coproduction PSEUDONYMO, De Ingebeelden, Vlaamse Gemeenschap, Driemast Festival, Nieuwpoorttheater, C.C.Berchem, Institut del Teatre de Barcelona. Première au Festival Driemast / Anvers, Nieuwpoorttheater / Gand). Écumes Co conception avec Nuria Legarda (2006, spectacle de danse / marionnettes / installation librement inspiré de l univers de Boris Vian. Coproduction PSEUDONYMO, N-Naranja (Barcelone, Espagne), O Espaço do Tempo (Montemor-O-Novo, Portugal), FIMFA Festival Internacional de Marionetas e Formas Animadas (Lisbonne, Portugal), Generalitat de Catalunya (Espagne), Festival NEO (Barcelone, Espagne), ORCCA (France). Première en novembre 2006 Festival NEO). Entre 2007 et 2011, il intègre la direction artistique de Là Où marionnette contemporaine avec Julika Mayer et Renaud Herbin et actuellement est installé à Rennes. Il a collaboré aux créations et l activité de la compagnie. Il est concepteur de : Petites âmes (coproduction LÀ OÙ et Bonlieu Scène Nationale d Annecy Première mars 2008 à Bonlieu). #$

13 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! PLUG Création au Festival Mettre en Scène 2011 TNB (Théâtre National de Bretagne) Production Là Où marionnette contemporaine/rennes, FR, TNB Théâtre National de Bretagne, Festival Mettre en Scène/Rennes, FR, MA Scène Nationale de Montbéliard [ars]numerica, FR, Le Manège/Mons / CECN2 Centre Écritures Contemporaines Numériques, FR et BE, L Aire Libre, scène conventionnée pour le théâtre/saint Jacques de la Lande, FR, DICRéAM Dispositif pour la Création Artistique Multimédia / CNC, FR Soutiens DRAC Bretagne, Conseil Régional de Bretagne, Conseil Générale d Ile et Vilaine, Ville de Rennes, FIMFA, Festival Internacional de Marionetas e Formas Animadas/Lisbonne, PT, Teatro de Ferro/Porto, PT EN 2012, PAULO DUARTE FONDE MECANIKA. Re-création de Deep News#2 (production MECANIkA, soutien de Au Bout du Plongeoir plateforme artistique de rencontres et créations Domaine de Tizé, Thorigné-Fouillard. La Queue de Monsieur Kat (spectacle jeune public / 2013, production MECANIkA, co-production TJP CDN Strasbourg et Alsace) Il a collaboré artistiquement avec Roman Paska, Joan Baixas, Zaven Paré, Baro d Evel, collectif CRWTH / François Sarhan, Théâtre de l Entresort, Sylvain Maurice, Envers/Benoit Gasnier entre autres. Il a dirigé plusieurs ateliers de formation notamment à l Institut del Teatre (Barcelone, Espagne), AMK (Turku, Finlande), Université Paul Valery à Montpellier 3. Son travail personnel se trouve au croisement des différents langages et expressions, en passant par la mise en scène, scénographie, peinture, sculpture, gravure, performance, vidéo installation et marionnette au sens large. IGOR GANDRA (PT) a fréquenté l'école professionnelle Balleteatro, 1990/93, (cours de danse professionnelle et théâtre). Entre 1993 et 1999, il fait partie de l'équipe permanente de la compagnie Teatro de Marionetas do Porto sous la direction de João Paulo Seara Cardoso. De sa formation il met en évidence le stage à l'institut International de la Marionnette de Charleville-Mézières sous la direction de Philippe Genty. En 1996, avec le Teatro Fluor, il met en scène la pièce Voyage à Khonostrov *. En 1999, il fonde le Teatro de Ferro, duquel il est le directeur artistique et metteur en scène résident. Dans cette structure a dirigé et codirigé avec Carla Veloso environ 20 spectacles. Il a des textes publiés dans plusieurs éditions. Parallèlement Igor Gandra a développé l'activité d'enseignement et de formateur dans diverses institutions: l'université d'évora - Master en Théâtre - Art de l'acteur et comédien / marionnettiste, Institut des sciences de l'éducation et Balleteatro école professionnelle, entre autres. Il a succédé à Isabel Alves Costa comme directeur artistique depuis 2009 du Festival International de la Marionnette à Porto (FIMP). [Prix] * Décerné par les Clube Português de Artes e Ideias modalité théâtre de la Décennie en #%

14 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Prix Ribeiro da Fonte - Théâtre 2004 décerné par le Ministère de la Culture / Arts Institute. Médaille du Mérite Culturel et Scientifique de la municipalité de Vila Nova de Gaia Prix Aquilino Ribeiro 2005 dans la catégorie révélation Journal do Centro, Viseu. MICHEL OZERAY (FR) Créateur de marionnettes et automates et accessoires pour le spectacle vivant, scénographe. Au coeur de son travail théâtral il axe sa recherche sur la relation de l homme avec l espace, sur la place et l utilisation de l objet dans cette relation acteur/espace. Il a travaillé pendant plusieurs auprès de J.B Manessier comme assistant et a exercé son talent de créateur en collaborant avec Renaud Herbin, Cecile Fraysse, Philippe Aufort, Jeanne Vitez, Grégoire Caillès, Eloi Recoing, Alain Mollot, Thomas Lebrun, Sigrid Gassler, Jean Pierre Laroche, Alice Laloy, Etienne Saglio, Philippe Ménard... Il a enseigné dans différentes institutions, notamment au théâtre aux Mains Nues, au CFPTS et à l'école Nationale des Arts de la Marionnette En 2006, il crée avec Anne Buguet la compagnie Omproduck et a co-signé, a ce jour, 6 spectacles qu'ils présentent en France et à l'étranger. MORGAN DAGUENET (FR) depuis dix ans intègre la création de logiciels à sa pratique de musicien électronique. Cherchant sans cesse de nouveaux processus compositionnels, il développe avec Max/msp un certain nombre d'outils de création sonore auxquels il laisse une part potentielle d'indéterminisme impliquant alors l'ordinateur au geste d'improvisation. Depuis quelques années il collabore avec des artistes qui souhaitent introduire dans leur travail des processus programmés ou tout simplement des phénomènes aléatoires. C'est le cas notamment pour l'artiste Bruno Elisabeth, aussi chercheur en arts plastiques à l'université de Rennes 2, dont le travail et la recherche se concentrent autour de la notion de hasard. Pour lui il développera le logiciel contenu dans son installation Rich & Famous, créée au Studio National des Arts Contemporains, Le Fresnoy en Cette installation sera exposée aux Nuits Electroniques de l'ososphère, Strasbourg, à Territoire de l'image, Lab-Labanque, Béthune, au MIR festival d'athènes, au festival Bains Numériques, Enghien Les Bains. En 2008, sollicité par le groupe New-Yorkais Beastie Boys il construit pour eux un logiciel musical permettant à leur publique de remixer dans une esthétique 8 bits un choix de leurs anciens morceaux. En 2009, au cours de résidences à Berlin, Johannesburg et Stuttgart il développe pour la compagnie de théâtre visuel de Florian Feisel un programme-instrument. Destiné à se substituer à une bande-son traditionnelle, cet élément scénographique joué par les comédiens leur donnera donc la possibilité d'agir sonorement mais aussi sur d'autres constituant de la pièce, comme la vidéo, la lumière. En 2010 il travaille avec les artistes multimédia Laure Miléna et Raphael Elig sur leur installation-spectacle Memory, produite et diffusée par le CCAS. Cette forme questionne le fonctionnement de la mémoire collective et intime en convoquant l'intervention du spectateur dans sa construction narrative. Collaborateur privilégie de Là Où marionnette contemporaine, Morgan Daguenet participe comme compositeur des univers sonores pour les pièces Mitoyen (2006) et Lopin (2008) de Renaud Herbin, Des nouvelles des vieilles (2007) et Ritournelle (2010) de Julika Mayer, compositeur de l univers sonore et concepteur de l interface vidéo dans Petites âmes (2008) ainsi que de PLUG (2011) de Paulo Duarte. Participe conjointement avec Nicolas Lelièvre et Paulo Duarte dans l installation En plis (galerie du Triangle, scène conventionnée danse à Rennes, 2010). Fabien Bossard (Fr) Après une licence d'arts du spectacle cinéma et un CAP projectionniste, il se consacre à l'éclairage pour le spectacle vivant de façon principalement autodidacte. Il reprend la régie du spectacle «Mitoyen» de Renaud Herbin mis en lumière par Laurent Queyrut et travaille par la suite pour la Cie Là Où. Il créé la lumière de «Petites âmes». de Paulo Duarte, de «Ritournelle» de Julika Mayer, «Pygmalion miniature» et «Actéon Miniature» de Renaud Herbin. Pour la compagnie MECANIkA il est le créateur lumière de «Plug», «Deep News#2» et «La queue de Monsieur Kat». Parallèlement il travaille comme éclairagiste pour la Cie de théâtre Felmur à Rennes, et créé la lumière de «Preparadise Sorry Now» de Rainer Werner Fassbinder, «III» de Philippe Malone et «Chto interdit au moins de 15 ans» de Sonia Chiambretto mis en scène par Gweltaz Chauviré. Dernièrement il met en lumière «Manto», spectacle de marionnette d'uta Gebert. Il reprend également les régies de «Le soir des Monstres» d'etienne Saglio, spectacle de magie nouvelle mis en lumière par Elsa Revol, et de «Blowin'», «Ô Senseï», «Solides» et «Penthésilées» de Catherine Diverrès, spectacles de danse contemporaine mis en lumière par Marie-Christine Soma. Il travaille actuellement sur les créations «Profils» de Renaud Herbin, «Novo» de Paulo Duarte et «20 à jours» de Fanny Bouffort. #&

PLUG MARIONNETTES, IMAGES, LIVE ÉLECTRONIQUE. 10 RUE PIERRE LEBELLÉ 35000 RENNES FR +33 (0)6 89 49 69 64 info@mecanika.net www.mecanika.

PLUG MARIONNETTES, IMAGES, LIVE ÉLECTRONIQUE. 10 RUE PIERRE LEBELLÉ 35000 RENNES FR +33 (0)6 89 49 69 64 info@mecanika.net www.mecanika. PLUG MARIONNETTES, IMAGES, LIVE ÉLECTRONIQUE 10 RUE PIERRE LEBELLÉ 35000 RENNES FR +33 (0)6 89 49 69 64 info@mecanika.net www.mecanika.net PLUG MARIONNETTES, IMAGES, LIVE ÉLECTRONIQUE ÉQUIPE ARTISTIQUE

Plus en détail

Métier : comédien. I - Contexte actuel du métier. Annexe de l'arrêté du 1er février 2008

Métier : comédien. I - Contexte actuel du métier. Annexe de l'arrêté du 1er février 2008 Annexe de l'arrêté du 1er février 2008 Relatif au diplôme national supérieur professionnel de comédien et fixant les conditions d'habilitation des établissements d'enseignement supérieur à délivrer ce

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

Théâtre - Production théâtrale Description de cours

Théâtre - Production théâtrale Description de cours Théâtre - Production théâtrale Description de cours SESSION 1 (TRONC COMMUN) Histoire de l'architecture L objectif du cours est de cerner les principaux styles de l histoire de l architecture. Le contenu

Plus en détail

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail

La Queue de Monsieur Kat

La Queue de Monsieur Kat La Queue de Monsieur Kat (Titre original) De staart van meneer Kat librement inspiré de l œuvre graphique de Tjalling Houkema Un spectacle de marionnettes, images et live sonore avec Paulo DUARTE, Morgan

Plus en détail

admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer

admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer Devenir artiste / Devenir Designer Engager une aventure de création dans l art ou le design contemporains. Bénéficier d une solide formation théorique

Plus en détail

Regards croisés dans le cadre de l Histoire des Arts :

Regards croisés dans le cadre de l Histoire des Arts : Autour de l exposition «ROCK n ROLL Un album photo» Stage DAAC du 20 novembre 2014 animé par Fred BOUCHER (Co- directeur artistique des Photaumnales) et Régis DARGNIER (Professeur d arts plastiques) Regards

Plus en détail

Techniques Artistiques

Techniques Artistiques Enseignement technique Section de qualification 2 ème degré Techniques Artistiques Institut Saint-Joseph (Ecole Technique) Deuxième degré de qualification Techniques artistiques Grille Horaire A. FORMATION

Plus en détail

ANNEXE - INNOVATIONS. processus, nom masculin

ANNEXE - INNOVATIONS. processus, nom masculin ANNEXE - INNOVATIONS» processus, nom masculin sens 1 - Suite d'opérations ou d'événements. Synonyme : évolution sens 2 - Ensemble d'actions ayant un but précis. NOS ACCESSOIRES INTELLIGENTS DONNER VIE

Plus en détail

Après une pratique du théâtre amateur avec Karim Daci et Karine Warlop, il se professionnalise en 2002 et joue dans Le Rose et le Noir (Serge Bagdassarian et Cyril Vialon). En 2005, avec la Cie La Cuillère,

Plus en détail

DES ILLUSIONS? QUELLES ILLUSIONS?

DES ILLUSIONS? QUELLES ILLUSIONS? DES ILLUSIONS? QUELLES ILLUSIONS? Parcours artistique et scientifique au pays des illusions Cie Kat chaça - Des illusions? Quelles illusions? p. 1 sur 10 Un parcours Arts & Sciences La compagnie Kat chaça,

Plus en détail

2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public. Mine. Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations...

2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public. Mine. Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations... Mine 2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations... C est l histoire d un enfant qui s endort la veille de Noël (ou de son

Plus en détail

Les P tits Enchantements du Dix Festival Jeune Public

Les P tits Enchantements du Dix Festival Jeune Public Les P tits Enchantements du Dix Festival Jeune Public Théâtre, danse, conte et jonglage seront aux rendez vous de cette semaine. Tous les ans, le Dix (Maison de quartier de la Butte Sainte Anne) accueille

Plus en détail

UFR ARTS LETTRES COMMUNICATION Mention Arts du spectacle

UFR ARTS LETTRES COMMUNICATION Mention Arts du spectacle UR ARTS LETTRES COMMUNICATION Mention Arts du Etude réalisée par l Observatoire des Parcours Etudiants et de l Insertion Professionnelle (OPEIP) en janvier 2007 sur les étudiants de licence inscrits en

Plus en détail

< Vertige ] Une création théâtre & science

< Vertige ] Une création théâtre & science < Vertige ] Une création théâtre & science de fanny bouffort et agathe mercat Vertige est un carnet de bord, un récit d aventures à la recherche du monde quantique, une bizarrerie théâtrale sur fond de

Plus en détail

Licences d entrepreneur de spectacles n 1-1029401 n 2-136722 n 3-1007776 N SIRET 453 709 768 000 15

Licences d entrepreneur de spectacles n 1-1029401 n 2-136722 n 3-1007776 N SIRET 453 709 768 000 15 Les Minuits Théâtre des Minuits 153, la Grande rue 45390 La Neuville-sur-Essonne +33(0)2 38 39 18 11 lesminuits@theatredesminuits.com Licences d entrepreneur de spectacles n 1-1029401 n 2-136722 n 3-1007776

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

L AFFICHE : DES ENTRÉES MULTIPLES POUR L APPROCHE D UN SPECTACLE

L AFFICHE : DES ENTRÉES MULTIPLES POUR L APPROCHE D UN SPECTACLE Saison 2015-2016 2011-1012 L AFFICHE : DES ENTRÉES MULTIPLES POUR L APPROCHE D UN SPECTACLE Par Catherine Le Moullec, coordonnatrice académique théâtre OBJECTIFS ET ENJEUX Au théâtre, l affiche est un

Plus en détail

Ateliers - stages d éveil artistique Ateliers adaptés art-thérapie Conférences rencontres sensibilisation Pratiques artistiques & liens culturels

Ateliers - stages d éveil artistique Ateliers adaptés art-thérapie Conférences rencontres sensibilisation Pratiques artistiques & liens culturels Ateliers - stages d éveil artistique Ateliers adaptés art-thérapie Conférences rencontres sensibilisation Pratiques artistiques & liens culturels www.terredesarts.asso.fr Démarche L'association Terre des

Plus en détail

CYCLE DES APPRENTISSAGES FONDAMENTAUX : CP, CE1 Compétences attendues à la fin du CE1

CYCLE DES APPRENTISSAGES FONDAMENTAUX : CP, CE1 Compétences attendues à la fin du CE1 CYCLE DES APPRENTISSAGES FONDAMENTAUX : CP, CE1 Compétences attendues à la fin du CE1 FRANÇAIS 1- Langage oral 2- Lecture, écriture 3- Vocabulaire 4- Grammaire 5- Orthographe Compétence 1 : La maîtrise

Plus en détail

[ De ce qui sera à ce qui arrive] RABELAIS VERSUS NOSTRADAMUS

[ De ce qui sera à ce qui arrive] RABELAIS VERSUS NOSTRADAMUS LES HAUT PARLEURS DIDIER GALAS & JEAN-FRANÇOIS GUILLON _ [ De ce qui sera à ce qui arrive] RABELAIS VERSUS NOSTRADAMUS _ Conférence performée - 2014 Note d intention RABELAIS VS NOSTRADAMUS Projet pour

Plus en détail

Arts plastiques LICENCE

Arts plastiques LICENCE Arts plastiques LICENCE Objectifs de la formation Présentant un équilibre entre enseignements pratiques et cours théoriques, la formation en Arts plastiques a pour visée principale la maîtrise par l étudiant

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL À PROJET. CONCEPTION DE LA CHARTE GRAPHIQUE DU COLLECTIF CONTES A REBOURS ET DU FESTIVAL LAREPLIQUE Novembre 2015

CAHIER DES CHARGES APPEL À PROJET. CONCEPTION DE LA CHARTE GRAPHIQUE DU COLLECTIF CONTES A REBOURS ET DU FESTIVAL LAREPLIQUE Novembre 2015 CAHIER DES CHARGES APPEL À PROJET CONCEPTION DE LA CHARTE GRAPHIQUE DU COLLECTIF CONTES A REBOURS ET DU FESTIVAL LAREPLIQUE Novembre 2015 1 I- PARTICIPATION AU PROJET Le collectif Contes à Rebours lance

Plus en détail

Legoman (Yannick Jacquet) Graphiste, VJ, motion designer. Shirü (Jérémie Peeters) Graphiste, sérigraphe, VJ

Legoman (Yannick Jacquet) Graphiste, VJ, motion designer. Shirü (Jérémie Peeters) Graphiste, sérigraphe, VJ Collectif audiovisuel : Installations / VJing / lives audio-vidéo Artistes : Legoman (Yannick Jacquet) Graphiste, VJ, motion designer Shirü (Jérémie Peeters) Graphiste, sérigraphe, VJ Thomas Vaquié Musicien,

Plus en détail

La Ministre de la Culture et de la Communication Le Secrétaire d Etat au Patrimoine et à la Décentralisation culturelle Le Ministre Délégué à la Ville

La Ministre de la Culture et de la Communication Le Secrétaire d Etat au Patrimoine et à la Décentralisation culturelle Le Ministre Délégué à la Ville La Ministre de la Culture et de la Communication Le Secrétaire d Etat au Patrimoine et à la Décentralisation culturelle Le Ministre Délégué à la Ville 19 Juin 2000 à Madame et Messieurs les Préfets de

Plus en détail

Spectacle avec structure, marionnette et objets Pour les enfants à partir de 2 ans

Spectacle avec structure, marionnette et objets Pour les enfants à partir de 2 ans Spectacle avec structure, marionnette et objets Pour les enfants à partir de 2 ans UN BRIN DE THÉ brindethe@yahoo.fr 06 15 07 94 66 Un spectacle ponctué de chansons originales qui transportera les enfants

Plus en détail

Historique de la compagnie

Historique de la compagnie Historique de la compagnie Benjamin Lissardy, Maryka Hassi et Maureen Brown se sont réunis en 2008 autour d un projet commun l Ubicoptilux apportant chacun leurs savoir-faire spécifiques en mise en scène,

Plus en détail

L alternative innovante de formation artistique à Bordeaux

L alternative innovante de formation artistique à Bordeaux L alternative innovante de formation artistique à Bordeaux Global Créative School L ATELIER DES BEAUX ARTS SUP Au cœur de la métropole de Bordeaux L Atelier des Beaux Arts Sup, est un pôle pluridisciplinaire

Plus en détail

ÉCOLE DES BEAUX-ARTS SAINT-BRIEUC ÉMILE-DAUBÉ

ÉCOLE DES BEAUX-ARTS SAINT-BRIEUC ÉMILE-DAUBÉ ÉCOLE DES BEAUX-ARTS SAINT-BRIEUC ÉMILE-DAUBÉ Une école ouverte sur son temps L école a déménagé dans des locaux rénovés et spécifiquement dévolus à ses missions. Avec de nombreux ateliers spacieux et

Plus en détail

L Opéra Théâtre remercie l ensemble de ses partenaires pour leur confiance et leur fidélité

L Opéra Théâtre remercie l ensemble de ses partenaires pour leur confiance et leur fidélité C ie Arcosm danse établissement de la Ville de Saint-étienne, l Opéra Théâtre bénéficie du soutien du Ministère de la Culture et de la Communication ( Direction Régionale des Affaires Culturelles ), du

Plus en détail

Portfolio - Pierre Hœzelle

Portfolio - Pierre Hœzelle ahah avril 2009 dernier coup de filet décembre 2008 remplir la rivière juillet-septembre 2009 Portfolio - Pierre Hœzelle Dans mon activité de plasticien, je m attache à créer du sens par le biais d installations

Plus en détail

Installation video arts plastiques création radiophonique interactivité

Installation video arts plastiques création radiophonique interactivité Installation video arts plastiques création radiophonique interactivité Portrait Artiste Plasticienne, née en 1986, elle vit et travaille à Toulouse. Elle est artiste membre de l association patch_work,

Plus en détail

une production de L eau du bain

une production de L eau du bain Par la fenêtre, la forêt une production de L eau du bain e a u d u b a i n @ g m a i l. c o m 5 1 4-5 2 3-6 7 0 9 La pièce On a mis la forêt à sécher. La vie après la vie, c est la vie vague. Pour l apercevoir,

Plus en détail

Michel STOCKHEM, Directeur ARTS² BACHELIER 1 Représentant du Pouvoir organisateur

Michel STOCKHEM, Directeur ARTS² BACHELIER 1 Représentant du Pouvoir organisateur Option : ARCHITECTURE D'INTÉRIEUR ARCHITECTURE D'INTÉRIEUR ATELIER 180 13 4 180 15 5 ARCHITECTURE D'INTÉRIEUR CROQUIS 60 4 2 60 4 2 COULEUR PRATIQUE DE LA COULEUR 30 2 1 DESIGN DE L'OBJET ATELIER 60 4

Plus en détail

INSTITUT. d'archi DESIGN. et de. à CAEN! www.imad-caen.com

INSTITUT. d'archi DESIGN. et de. à CAEN! www.imad-caen.com INSTITUT et de d'archi www.imad-caen.com à CAEN! ARCHI L IMAD est un Institut de formation spécialisé dans les métiers de l Architecture, de l Aménagement de l Espace et du Design. Il a été créé par l

Plus en détail

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes Les 3 objectifs sont poursuivis aussi bien à l'école maternelle, qu'à l école primaire MATERNELLE * Favoriser la construction des actions motrices

Plus en détail

- DOSSIER RESSOURCE -

- DOSSIER RESSOURCE - COREPS - Groupe de travail n 1 CRÉATION / PRODUCTION / DIFFUSION Réunion n 1-16 décembre 2011 - DRAC de Basse-Normandie - DOSSIER RESSOURCE - Documents en lien avec la réflexion sur la thématique Charte

Plus en détail

EXPOSITION ITINÉRANTE

EXPOSITION ITINÉRANTE jeune public DÉTOURS D OBJETS DÉTOURS D OBJETS UNE EXPOSITION ITINÉRANTE DESTINÉE AUX ENFANTS DE 5 À 12 ANS AUTOUR DES ŒUVRES DE CLAUDE COURTECUISSE Direction de l action éducative et des publics Service

Plus en détail

CONTRAT LOCAL D'ÉDUCATION ARTISTIQUE D'AGGLOMÉRATION DUNKERQUE GRAND LITTORAL CLEA / 2013-2014 1

CONTRAT LOCAL D'ÉDUCATION ARTISTIQUE D'AGGLOMÉRATION DUNKERQUE GRAND LITTORAL CLEA / 2013-2014 1 2013 2014 CONTRAT LOCAL D'ÉDUCATION ARTISTIQUE D'AGGLOMÉRATION DUNKERQUE GRAND LITTORAL CLEA / 2013-2014 1 Que va-t-il se passer au cours de la première année du C.L.E.A.? Animés par la volonté de réduire

Plus en détail

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture 100 suggestions d activités pour la Fête de la culture Voici quelques suggestions pour vous aider à planifier vos activités de la Fête de la culture. Ces exemples ont été tirés des quelque 7 000 activités

Plus en détail

Acting corporel et animation directe sous caméra

Acting corporel et animation directe sous caméra Acting corporel et animation directe sous caméra du 17 au 21 novembre 2014 un contenu pédagogique élaboré par Films en Bretagne STAGE CONVENTIONNE AFDAS, SOUTENU PAR LA REGION BRETAGNE OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

Plus en détail

École. de l acteur. marionnettiste. théâtre aux mains nues. saison 15-16

École. de l acteur. marionnettiste. théâtre aux mains nues. saison 15-16 École théâtre aux mains nues de l acteur saison 15-16 marionnettiste Formations professionnelles Ateliers de marionnettes Le théâtre de marionnettes est un théâtre instrumental. La manipulation de marionnettes

Plus en détail

Un spectacle de marionnette tout public à partir de 8 ans

Un spectacle de marionnette tout public à partir de 8 ans présentent Nous, les besogneux, les pionniers insomniaques, sommes sur le point d accomplir une œuvre monumentale, comme c est excitant!... (Victor Frankenstein) Un spectacle de marionnette tout public

Plus en détail

PROJET TRI POSTAL envoyé le 05.02.2015 par Marc Maire COMPTE-RENDU REUNION DE PROGRAMMATION AUTOUR DE L'ESPACE ATELIER DU RDC

PROJET TRI POSTAL envoyé le 05.02.2015 par Marc Maire COMPTE-RENDU REUNION DE PROGRAMMATION AUTOUR DE L'ESPACE ATELIER DU RDC PROJET TRI POSTAL envoyé le 05.02.2015 par Marc Maire COMPTE-RENDU REUNION DE PROGRAMMATION AUTOUR DE L'ESPACE ATELIER DU RDC 27.01.2015 Ce compte-rendu reprend les échanges qui ont eu lieu lors de la

Plus en détail

FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS

FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS L ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE L ACADÉMIE DE LYON FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS ESPACE DE STRUCTURATION DES PRATIQUES ARTISTIQUES

Plus en détail

ELLE PAS PRINCESSE, LUI PAS HÉROS

ELLE PAS PRINCESSE, LUI PAS HÉROS ELLE PAS PRINCESSE, LUI PAS HÉROS création janvier 2016 SAISON 2015 2016 texte Magali Mougel / mise en scène Johanny Bert Vee Speers THÉÂTRE POUR FILLES, GARÇONS, FEMMES ET HOMMES DÈS 7 ANS DURÉE 1 HEURE

Plus en détail

20 à 30 000 jours Fanny Bouffort / Lillico, Rennes

20 à 30 000 jours Fanny Bouffort / Lillico, Rennes 20 à 30 000 jours Fanny Bouffort / Lillico, Rennes Création en octobre 2015 - Festival Marmaille [ Rennes ] [ texte et objets ] [Tout public à partir de 9 ans] 20 à 30 000 jours Création solo [ Fanny Bouffort

Plus en détail

Michel STOCKHEM, Directeur ARTS² BACHELIER 1 Représentant du Pouvoir organisateur

Michel STOCKHEM, Directeur ARTS² BACHELIER 1 Représentant du Pouvoir organisateur Option : ARCHITECTURE D'INTÉRIEUR ARCHITECTURE D'INTÉRIEUR ATELIER 180 13 4 180 15 5 ARCHITECTURE D'INTÉRIEUR CROQUIS 60 4 2 60 4 2 COULEUR PRATIQUE DE LA COULEUR 30 2 1 DESIGN DE L'OBJET ATELIER 60 4

Plus en détail

Cadre d intervention de la Région Centre-Val de Loire pour le soutien à la création et à la production cinématographique et audiovisuelle

Cadre d intervention de la Région Centre-Val de Loire pour le soutien à la création et à la production cinématographique et audiovisuelle 1 Cadre d intervention de la Région Centre-Val de Loire pour le soutien à la création et à la production cinématographique et audiovisuelle Délibération CPR n 15.07.24.88 du 3 juillet 2015 Abroge et remplace

Plus en détail

Données chiffrées Afdas / Pôle emploi 2011-2012

Données chiffrées Afdas / Pôle emploi 2011-2012 COMMISSION REGIONALE DES PROFESSIONS DU SPECTACLE VIVANT ET ENREGISTRE Données chiffrées Afdas / Pôle emploi 2011-2012 STATISTIQUES POLE EMPLOI SPECTACLE POUR LA BASSE-NORMANDIE Actualisation mai 2012

Plus en détail

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture histoire des arts au lycée option de détermination option facultative sitographie _1 SITOGRAPHIE 1. DES SITES EN LIEN AVEC LE PROGRAMME DE TERMINALE [OPTION DE DÉTERMINATION] 1. ARTS, VILLES, POLITIQUES

Plus en détail

CONTRE-COURANTS # 2 NE PARLE PAS AUX INCONNUS

CONTRE-COURANTS # 2 NE PARLE PAS AUX INCONNUS CONTRE-COURANTS # 2 NE PARLE PAS AUX INCONNUS LE SAMEDI 25 AVRIL à 19H LE DIMANCHE 26 AVRIL à 15H +12H00 / Brunch conçu et animé par Pascal Didier avec les journalistes Caroline Gillet et Amélie Fontaine

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATION

CATALOGUE DE PRESTATION UN AUTRE REGARD SUR LA NATURE CATALOGUE DE PRESTATION Présentation Nos prestations Conditions tarifaires Contacts ASSOCIATION GRANDEUR NATURE - PRATS HAUTS - 05350 CHATEAU VILLE VILLE 06 99 52 55 05 -

Plus en détail

dans des espaces publics

dans des espaces publics expositions numériques dans des espaces publics info@wallmuse.com www.wallmuse.com T: +33 170707991 +44 2070994801 +32 24019255 34 rue Truffaut, 75017 Paris, France SARL au capital de 100 000 Euros 5348326210

Plus en détail

GUIDE D ÉLABORATION ET D ÉVALUATION DU PARTENARIAT ARTISTIQUE ET CULTUREL

GUIDE D ÉLABORATION ET D ÉVALUATION DU PARTENARIAT ARTISTIQUE ET CULTUREL GUIDE D ÉLABORATION ET D ÉVALUATION DU PARTENARIAT ARTISTIQUE ET CULTUREL L éducation artistique et culturelle doit être développée dans un objectif de généralisation à tous les élèves et à l ensemble

Plus en détail

aides à la création spectacle vivant CIRQUE CHORÉGRAPHIE MUSIQUE DE SCÈNE

aides à la création spectacle vivant CIRQUE CHORÉGRAPHIE MUSIQUE DE SCÈNE aides à la création spectacle vivant MIMES MARIONNETTES LYRIQUE ARTS DE LA RUE THÉÂTRE CIRQUE CHORÉGRAPHIE MUSIQUE DE SCÈNE 2009 1 Votre contact : Elisa fourniret Tél : 01 40 23 46 22 elisa.fourniret@sacd.fr

Plus en détail

PRESENTE «AMANITA MUSCARIA»

PRESENTE «AMANITA MUSCARIA» LA COMPAGNIE DES FEMMES A BARBE Avec le soutien de l Atelier 231, scène conventionnée Arts de la rue Avec le soutien du Fourneau en Bretagne, scène conventionnée Arts de la rue Avec le soutien de la Vache

Plus en détail

Le jour le plus Court

Le jour le plus Court Le jour le plus Court La fête du court métrage pilotée par le Centre national du cinéma et de l image animée est parrainée par Jeanne Moreau, Jacques Perrin, Mélanie Laurent et Michel Gondry. Le 21 décembre

Plus en détail

À propos de Projections libérantes

À propos de Projections libérantes À propos de Projections libérantes Fondé en 2011, Projections libérantes est un organisme de production de concerts de musique d art. N étant attaché à aucun groupe d interprètes ni soumis à aucune programmation

Plus en détail

P'tit Spectateur & Cie

P'tit Spectateur & Cie P'tit Spectateur & Cie Association de médiation culturelle Parcours de découverte pluriculturelle en maisons de quartier et autres propositions en direction des habitants P'tit Spectateur & Cie et sa démarche

Plus en détail

ETAPE 3 : APPEL D AIR De la halle Spada aux Abattoirs Rencontres / débats / spectacles

ETAPE 3 : APPEL D AIR De la halle Spada aux Abattoirs Rencontres / débats / spectacles ETAPE 3 : APPEL D AIR De la halle Spada aux Abattoirs Rencontres / débats / spectacles L'Entre-Pont aux Abattoirs : greffer les arts vivants... L'Entre-Pont, association de gestion d'un lieu de création

Plus en détail

école de théâtre Formation de l'acteur, pour la scène et la caméra www.ecole-artefact.com

école de théâtre Formation de l'acteur, pour la scène et la caméra www.ecole-artefact.com école de théâtre Formation de l'acteur, pour la scène et la caméra www.ecole-artefact.com ARTEFACT, POUR UNE ENTRÉE GAGNANTE DANS LES MÉTIERS DU SPECTACLE Déclinée sur trois années, la formation ARTEFACT

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation de la compagnie...p 3. Un lieu d'accueil et de création...p 5. Les créations et la diffusion de spectacles...

SOMMAIRE. Présentation de la compagnie...p 3. Un lieu d'accueil et de création...p 5. Les créations et la diffusion de spectacles... 1 SOMMAIRE Présentation de la compagnie...p 3 Un lieu d'accueil et de création...p 5 Les créations et la diffusion de spectacles...p 6 Les ateliers et les stages pour amateurs...p 10 Les projets d'action

Plus en détail

Réseau des RAM Groupe de travail thématique «Développer un projet d éveil artistique et culturel» - 2012

Réseau des RAM Groupe de travail thématique «Développer un projet d éveil artistique et culturel» - 2012 Réseau des RAM Groupe de travail thématique «Développer un projet d éveil artistique et culturel» - 2012 Contexte : Dans le cadre de l animation du réseau des Relais Assistants Maternels des Deux-Sèvres

Plus en détail

Compagnie de théâtre mobile. La petite marionnette qui se nourrit de la poésie de vos écrits pour vous révéler la sienne

Compagnie de théâtre mobile. La petite marionnette qui se nourrit de la poésie de vos écrits pour vous révéler la sienne Compagnie de théâtre mobile La petite marionnette qui se nourrit de la poésie de vos écrits pour vous révéler la sienne Dans une cage de verre se cache Zaza, l automate de papier. Elle n est pas diseuse

Plus en détail

Enseignement supérieur Recherche

Enseignement supérieur Recherche Enseignement supérieur Recherche Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 61 CADRE DE DIRECTION EN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE Code : RCH01 Cadre de direction

Plus en détail

STAGE. La place du dessin dans le cours d'arts plastiques SALLE 306

STAGE. La place du dessin dans le cours d'arts plastiques SALLE 306 STAGE La place du dessin dans le cours d'arts plastiques SALLE 306 Les évolutions en arts plastiques - Académie de Nice année 2012/2013 La place du dessin dans le cours d'arts plastiques Les évolutions

Plus en détail

Mon cirque. Théâtre des Tarabates DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Marionnettes, musique et boniments

Mon cirque. Théâtre des Tarabates DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Marionnettes, musique et boniments Mon cirque Théâtre des Tarabates Marionnettes, musique et boniments DOSSIER PÉDAGOGIQUE ÉDITO Pourquoi un dossier pédagogique? C'est un outil que nous mettons à votre disposition pour vous donner les éléments

Plus en détail

MASTER DE PRODUCTION ET GESTION DE PROJETS EUROPÉENS EN ARTS DE L ECRAN

MASTER DE PRODUCTION ET GESTION DE PROJETS EUROPÉENS EN ARTS DE L ECRAN MASTER DE PRODUCTION ET GESTION DE PROJETS EUROPÉENS EN ARTS DE L ECRAN Porteur de Projet : Francis GAST, Directeur de la Faculté des Arts Université de Strasbourg OBJECTIFS Le MASTER DE PRODUCTION ET

Plus en détail

O ëme. Exposition Photo-Chorégraphique Jeune public LE PIED EN DEDANS CIE

O ëme. Exposition Photo-Chorégraphique Jeune public LE PIED EN DEDANS CIE P O ëme Exposition Photo-Chorégraphique Jeune public LE PIED EN DEDANS CIE P O ëme Intention «Ma volonté première pour la création de «Poème» est de dépasser les contours du spectacle vivant, de mêler

Plus en détail

Donner au corps sa place Donner sa place à l acteur

Donner au corps sa place Donner sa place à l acteur Formation professionnelle pour acteurs / Paris Cursus Une pédagogie exigeante L école du Jeu propose plusieurs cursus en fonction du désir, du niveau et de l ampleur du projet de chacun. Les jeunes acteurs

Plus en détail

Danse avec technologie

Danse avec technologie Danse avec technologie Jean-Marc Matos Compagnie K. Danse 28 rue de la Cocagne 31280 Dremil-Lafage 06 11 77 54 56 et kdmatos@wanadoo.fr www.kdmatos.free.fr (site de la compagnie K. Danse) Expériences passées

Plus en détail

L'ECOLE NATIONALE D'ARCHITECTURE DE NANCY ARCHITECTURE LIVIO VACCHINI

L'ECOLE NATIONALE D'ARCHITECTURE DE NANCY ARCHITECTURE LIVIO VACCHINI L'ECOLE NATIONALE D'ARCHITECTURE DE NANCY ARCHITECTURE LIVIO VACCHINI Simon P Laurent - Artiste - www.lotus-mineral.com - 2012 - REMERCIEMENTS Le présent travail est une commande de l'école Nationale Supérieure

Plus en détail

SPECTACLES PETITE ENFANCE :

SPECTACLES PETITE ENFANCE : SPECTACLES PETITE ENFANCE : PHENOMENE DE MODE OU PROJET DE SOCIETE? Mémoire présenté pour l obtention du : DESS Management du Spectacle Vivant Promotion 2003-2004 Directeur de mémoire : René LAFITE Dominique

Plus en détail

1 re secondaire BIENVENUE A L ECOLE GUIDE DE CHOIX DE COURS 2013-2014 SECONDAIRE DES PATRIOTES ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014

1 re secondaire BIENVENUE A L ECOLE GUIDE DE CHOIX DE COURS 2013-2014 SECONDAIRE DES PATRIOTES ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014 BIENVENUE A L ECOLE SECONDAIRE DES PATRIOTES GUIDE DE CHOIX DE COURS 2013-2014 1 re année du 1 er cycle du secondaire ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014 1 re secondaire Informations École secondaire des Patriotes

Plus en détail

Féminin/Masculin vice versa Ateliers de création chorégraphique

Féminin/Masculin vice versa Ateliers de création chorégraphique Diffusion : Printemps des Femmes - MPT Panier/Joliette Mars 2008 - Marseille. Fête du Panier - Juin 2008 - Marseille. Rencontres de danse contemporaine en amateur Juillet 2008 - St Martin en Hères (38).

Plus en détail

Option Arts du Cirque Bac L. Lycée Le Garros Auch

Option Arts du Cirque Bac L. Lycée Le Garros Auch Option Arts du Cirque Bac L Lycée Le Garros Auch «Le cirque n est pas un spectacle, c est une expérience de vie, c est une façon de voyager dans notre propre vie.» Federico Fellini 2011, Lycée Le Garros

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

P Y R É N É E S. des Pyrénées - Pau Tarbes. Établissement public d enseignement supérieur artistique. Art Art-céramique Design graphique multimedia

P Y R É N É E S. des Pyrénées - Pau Tarbes. Établissement public d enseignement supérieur artistique. Art Art-céramique Design graphique multimedia É S École supérieure d art des Pyrénées Pau Tarbes École supérieure d art des Pyrénées - Pau Tarbes Établissement public d enseignement supérieur artistique P Y R É N É E S Des formations d excellence,

Plus en détail

IMAGE ET SON NUMERIQUES INFO3D

IMAGE ET SON NUMERIQUES INFO3D IMAGE ET SON NUMERIQUES INFO3D Licence Professionnelle TAIS ISN Image et Son Numériques Infographie 3D Saint-Dié-des-Vosges LICENCE PROFESSIONNELLE T echniques et A ctivités de l'i mage et du S on IUT

Plus en détail

COMPTE RENDU COLLOQUE «LA CRÉATION, ACTEURS, OBJETS, CONTEXTES»

COMPTE RENDU COLLOQUE «LA CRÉATION, ACTEURS, OBJETS, CONTEXTES» COMPTE RENDU COLLOQUE «LA CRÉATION, ACTEURS, OBJETS, CONTEXTES» Organisé par l Agence Nationale de la Recherche en partenariat avec l Institut National de l Art et le ministère de la Culture et de la Communication,

Plus en détail

SACRe Appel à candidatures 2015. Appel à candidature. Admission au programme doctoral SACRe 2015

SACRe Appel à candidatures 2015. Appel à candidature. Admission au programme doctoral SACRe 2015 Appel à candidature Admission au programme doctoral SACRe 2015 Le programme doctoral Sciences, Arts, Création, Recherche (SACRe) conduisant au doctorat d art et de création Sacre est ouvert à tous les

Plus en détail

RÉALISATION D ÉMISSION DE TÉLÉVISION. Activités

RÉALISATION D ÉMISSION DE TÉLÉVISION. Activités RÉALISATION D ÉMISSION DE TÉLÉVISION Activités 147 148 Étudier le projet de l émission 1.1.S informer et discuter du projet de l émission S informer auprès du producteur de ses intentions Faire préciser

Plus en détail

Fiche métiers. Régisseur lumière

Fiche métiers. Régisseur lumière Fiche métiers Régisseur lumière Si vous consultez ce document sur support papier, certains liens n'apparaîtront pas. Pour accéder aux sites resources, nous vous conseillons d'utiliser la version interactive

Plus en détail

INSTITUT. d'archi DESIGN. et de. à CAEN! www.imad-caen.com

INSTITUT. d'archi DESIGN. et de. à CAEN! www.imad-caen.com et de INSTITUT d'archi DESIGN à CAEN! www.imad-caen.com L IMAD est un Institut de formation spécialisé dans les métiers de l Architecture, de l Aménagement de l Espace et du Design. Il a été créé par l

Plus en détail

Compagnie CREA PACOTILLE. Création : Aude Maréchal

Compagnie CREA PACOTILLE. Création : Aude Maréchal Compagnie CREA PACOTILLE Création : Aude Maréchal PACOTILLE Avec : Aude Maréchal Georges Jouanne Spectacle jeune et tout public (dès 5 ans) Durée : 45 minutes Ce spectacle a été présenté dans plusieurs

Plus en détail

Petite enfance et éveil musical

Petite enfance et éveil musical Petite enfance et éveil musical Objectifs : Donner aux professionnels de la petite enfance les moyens de mettre en place un éveil sonore et musical pour le tout petit dans leurs structures d accueil. MOYENS

Plus en détail

Parfois la nuit... Tout public à partir de 18 mois. Durée 30 min. Jauge : 80 pers. Max.

Parfois la nuit... Tout public à partir de 18 mois. Durée 30 min. Jauge : 80 pers. Max. Parfois la nuit... Tout public à partir de 18 mois. Durée 30 min. Jauge : 80 pers. Max. Compagnie Monna de Trieste association «le Phare d'escabel» rue de Jailly les moulins 21350 Villeberny Sarah Voisin

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

Centre national. des arts du. cirque

Centre national. des arts du. cirque Le Centre national des arts du cirque Le Centre national des arts du cirque SOMMAIRE 1 Le Cnac Un centre dédié à la pédagogie, l innovation et la recherche 2 Le Cnac Un lieu en perpétuelle évolution 3

Plus en détail

RÉSIDENCE ARTISTIQUE

RÉSIDENCE ARTISTIQUE RÉSIDENCE ARTISTIQUE DOSSIER DE CANDIDATURE Période sept 2016-juin 2017 1- PRÉSENTATION DE LA MINOTERIE > Création et éducation artistique C'est au sein d'un ancien établissement de l habillement de l

Plus en détail

Le Carré d Art - Pôle Sud. Un lieu pour la photographie Une action qui s inscrit dans la durée

Le Carré d Art - Pôle Sud. Un lieu pour la photographie Une action qui s inscrit dans la durée Le Carré d Art - Pôle Sud Un lieu pour la photographie Une action qui s inscrit dans la durée Document projet pour la période 2009-2011 Galerie Le Carré d Art - Centre Culturel Pôle Sud B.P. 37604-35131

Plus en détail

L Homme de fer. d après un conte des frères Grimm

L Homme de fer. d après un conte des frères Grimm L Homme de fer d après un conte des frères Grimm une création d Olivier Letellier avec le regard complice d Abbi Patrix et la collaboration artistique de Praline Gay-Para, Isabelle Magnin, Pépito Matéo

Plus en détail

INSTITUT. d'archi DESIGN. et de. à CAEN! www.imad-caen.com

INSTITUT. d'archi DESIGN. et de. à CAEN! www.imad-caen.com INSTITUT et de d'archi DESIGN à CAEN! L IMAD est un Institut de formation spécialisé dans les métiers de l Architecture, de l Aménagement de l Espace et du Design. Il a été créé par l AIFCC, organisme

Plus en détail

«L Homme est un animal mobile»

«L Homme est un animal mobile» présente : «L Homme est un animal mobile» - création 2015 - www.lamenagerie.com Durant trois jours et trois nuits, sur une place et dans les rues adjacentes, des hommes en noirs, peintres, affichistes,

Plus en détail