Une société burundaise où les paysans parviennent à couvrir leurs besoins socioéconomiques par moyens financiers et matériels générés par eux-mêmes.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une société burundaise où les paysans parviennent à couvrir leurs besoins socioéconomiques par moyens financiers et matériels générés par eux-mêmes."

Transcription

1 Réf. N :../CAPAD/SE/2014 TERMES DE REFERENCE POUR UN AUDIT FINANCIER EXTERNE 1. Présentation de CAPAD Institution La Confédération des Associations des Producteurs Agricoles pour le Développement, CAPAD en sigle, est une association sans but lucratif agréé par l Ordonnance Ministérielle n 530/1593 du 31 décembre Organes Comme toute association légalement fondée, CAPAD dispose des organes composés comme suit : - L Assemblée Générale qui est l organe suprême; - Le Comité Exécutif ; - Le Comité de Surveillance ; - La Secrétariat Exécutive. Membres et zone d action Les membres de CAPAD sont des Coopératives de producteurs réparties dans 14 provinces dont Kirundo, Ngozi, Kayanza, Bubanza, Bujumbura Rural, Cibitoke, Muramvya, Gitega, Rutana et Makamba, Bujumbura, Ruyigi,Cankuzo et Karusi. Les filières agricoles développées sont choisies par les producteurs eux-mêmes à savoir : Pomme de terre, Manioc, Cultures Maraîchères, Maïs, Haricot jaune, Sorgho, Riz, Arachide. Actuellement, CAPAD compte ménages dont plus de 70% sont des femmes. Vision Une société burundaise où les paysans parviennent à couvrir leurs besoins socioéconomiques par moyens financiers et matériels générés par eux-mêmes. Mission Favoriser la transformation de l agriculture et de l élevage au Burundi par le développement des filières agricoles porteuses et innovatrices. Objectifs institutionnel 1. Contribuer à la réduction de la pauvreté par la professionnalisation de l agriculture et de l élevage ; 2. Encadrer les producteurs agricoles autour des filières les plus rentables dans leurs régions ; 3. Eduquer les producteurs agricoles à promouvoir la culture de l épargne ; 4. Défendre les droits économiques, sociaux et culturels des producteurs ; 5. Favoriser l émergence du leadership paysan ; 6. Contribuer à la promotion de l égalité des genres ; Termes de Référence pour un Audit Financier Externe 1/6

2 7. Inculquer aux producteurs agricoles les valeurs de tolérance, de réconciliation et de solidarité. Programmes Intensification agricole; Epargne et crédit ; Plaidoyer et mobilisation communautaire ; Paix et mouvement paysan fort ; VIH/SIDA et justice genre ; Projet CATALIST ; Priorités Le producteur agricole est au cœur de toutes les activités de la CAPAD : Les actions mises en place cherchent systématiquement à atteindre l amélioration des conditions de vie et l augmentation des revenus des producteurs. Les activités d accompagnement de la CAPAD sont principalement constituées par les formations, l appui conseil, l élaboration et le suivi de la mise en œuvre des plans d action des coopératives, la recherche de financement, la représentation et la facilitation des négociations. Dans l idéal, la CAPAD doit avoir une dimension nationale. Entretenir de bonnes relations avec les autres acteurs : Plus elles sont étroites, faites d échanges d informations, de conseils, plus elles sont professionnelles et mettent en confiance les différents partenaires. Des coopératives à vocation prioritairement économique : Respect des 4 principes de base de la commercialisation de tout produit, qui sont : la qualité, les délais, les quantités, le prix. Compter d abord sur ses propres moyens en partant des mutuelles de solidarité jusqu à la coopérative. L intégration du genre : Pour répondre aux problèmes de l inégalité genre et de l impact du VIH/ SIDA. Stratégies d intervention Les activités du CAPAD cherchent à s intégrer parfaitement dans la stratégie nationale de développement rural, par son ambition de contribuer à la transformation du monde rural en favorisant : le développement économique à travers la valorisation des filières agricoles rentables ; la maîtrise des pratiques culturales et de la mise en marché collective ; l augmentation des revenus des agriculteurs et éleveurs à travers la commercialisation de leurs produits ; l émergence d une catégorie d entrepreneurs agricoles ; la synergie entre les différents acteurs du développement agro économique ; la mise en place des mécanismes de financement de proximité dans le secteur agricole. 2. Principes fondamentaux Termes de Référence pour un Audit Financier Externe 2/6

3 L audit est réalisé par un auditeur indépendant (qui n a pas de liens privilégiés avec les responsables de l ORGANISATION), possédant la compétence requise. La mission d audit sera réalisée conformément aux normes internationales d'audit définies par la Fédération Internationale des Auditeurs (IFAC) ou leur équivalent local reconnu légalement et se passera à toutes les vérifications et contrôles que l'auditeur pourra juger nécessaires en la circonstance. Il s agit d un audit financier qui devrait concerner tous les fonds et projets gérés par l ORGANISATION. 3. Objectifs généraux de l audit financier L audit financier devra, sur la base d une étude (pour la description détaillée, voir le point 5); a. S exprimer sur la qualité de la gestion financière, la cohérence entre les procédures de prise de décision et la pratique quotidienne, la fidélité des rapports financiers propre à la CAPAD et les rapports d audit fournis par la CAPAD aux partenaires financiers. b. S exprimer sur les dépenses encourues au titre du contrat de subvention financé par le bailleur des fonds. Ce contrôle doit permettre de vérifier que les dépenses portées en compte par l organisation dans les rapports financiers pour l action financée par le contrat de subvention ont été réellement supportées, sont précises et éligibles. L éligibilité implique que les fonds mis à la disposition par la subvention ont été utilisés conformément aux termes et conditions du contrat de subvention. c. Fournir un rapport contenant les conclusions majeures sur lesquelles l opinion de l audit est basée. d. Elaborer des recommandations concrètes et pratiques destinées à renforcer les capacités de l'organisation en matière de gestion comptable et financière. e. De proposer, en concertation avec l'organisation, un plan d action d une durée minimum de six (6) mois pour la mise en application des mesures prioritaires à l amélioration du système opérationnel de gestion comptable et financière. f. Vérifier si les comptes généraux ont été préparés sur la base des principes et normes GAAP et/ou IFRS et des réglementations nationales. g. Vérifier si les documents comptables sont établis avec un logiciel de comptabilité ou s il sont faits à la main. h. Contrôler si les états financiers aient été approuvés par l Assemblée générale. i. contrôler que les réglementations internes liées aux approvisionnements aient été suivies j. Vérifier que les marchandises, les activités et les services financés aient été octroyés conformément aux accords de financement. k. Vérifier si le bilan et les postes de charges et produits sont conformes aux informations enregistrées dans le logiciel de comptabilité. l. Contrôler que les dépenses n entrent pas en conflit avec les procédures et les réglementations et qu elles soient attestées par les pièces justificatives exigées par la loi. m. Revoir toutes les procédures de contrôles internes et leur qualité. Faire des commentaires sur la documentation des contrôles interne. 4. Objectifs spécifiques de l audit financier (tâches de l auditeur) a. Etablir une appréciation sur le système de comptabilité en place, la politique et la pratique de gestion financière (en y incluant le respect des procédures, la tenue des livres, le dépôt et retrait des fonds, la gestion des comptes bancaires, procédure d appel d offre, etc.), les outils employés et leur pertinence dans le cadre d une gestion transparente. b. Etablir une appréciation sur l éligibilité des dépenses à savoir : - nécessaires à l exécution de l action. En d autres termes, l auditeur vérifie que les dépenses engagées pour une action ou une transaction ont été encourues en Termes de Référence pour un Audit Financier Externe 3/6

4 poursuivant la finalité prévue par l action et s assure qu elles étaient nécessaires à la réalisation des activités et des objectifs de l action. L auditeur vérifie, en outre, que les coûts sont prévus dans le budget du contrat de subvention et sont conformes aux principes de saine gestion financière, en particulier ceux de l optimisation des ressources et du rapport coût/efficacité et sont enregistrés dans les comptes de l organisation et sont identifiables, vérifiables et étayés par des justificatifs originaux. c. Exécuter un contrôle analytique des postes de dépense du rapport financier et vérifier que le budget mentionné dans le rapport financier correspond à celui du contrat de financement (authenticité et autorisation du budget initial) et que les dépenses encourues étaient prévues dans le budget du contrat de financement. d. Etablir une comparaison des recettes et dépenses réelles pour la période du rapport. Celles-ci doivent comprendre les anciens et nouveaux soldes du projet ainsi que des notes explicatives justifiant tout écart. Les états financiers audités doivent non seulement refléter la position financière consolidée de l'organisation auditée, mais doivent aussi inclure une ventilation des produits et des charges pour les donateurs ou programmes correspondants. Si l'organisation n'est pas en mesure de fournir une ventilation pour l'ensemble des donateurs, la part du bailleur des Fonds dans l'aide financière devrait, au minimum, être indiquée séparément. e. Le compte de résultats doit inclure une comparaison entre les charges prévues dans le budget et les charges réelles. Une telle comparaison donnera une indication quant au respect, par l'organisation, de ses obligations contractuelles à l'égard de tous les donateurs. f. Si le compte de résultats devait présenter un solde, il conviendrait de fournir des informations quant aux raisons de ce solde. En ce qui concerne les informations sur les fonds propres, les montants attribués aux différents programmes ou donateurs (réserves désignées) doivent être indiqués séparément. g. Si le compte de résultats de la contribution du bailleur des Fonds n'est pas clairement spécifié, des notes explicatives seront jointes pour éclaircir la relation entre les Comptes annuels et la partie financière du rapport sur les progrès présenté ultérieurement. h. Valider un état des recettes (source de financement et montant) i. Valider un état des flux de trésorerie j. Valider un bilan comptable k. Etablir une appréciation sur l existence d un mécanisme de contrôle interne, son application et ses limites. l. Etablir une appréciation sur le système et la pratique de rapportage financier et la cohérence avec le rapport d activités, m. Etablir une appréciation sur la cohérence entre les rapports financiers et les rapports d audit annuellement produit par la CAPAD. o. Elaborer une ébauche de Plan d Action pour la mise en application des mesures prioritaires de renforcement des capacités en gestion comptable et financière. Ce Plan d Action devra distinguer entre les différents niveaux de prise de décision et de mise en œuvre. p. D ajouter (avec commentaire) toute information trouvée pertinente dans le cadre de l audit et non couvert par les points 5.a à 5.f). 5. Le rapport d audit traitera l information suivante; a. remarque sur la nature et l étendu de l audit, b. remarque sur l accessibilité de l information requise pour mener l audit, c. remarque sur les dépenses réalisées, la régularité des pièces comptables à l appui et la relation avec le budget approuvé, d. remarque sur le paiement des salaires, la politique salariale et l effectif du personnel, Termes de Référence pour un Audit Financier Externe 4/6

5 e. remarque sur la gestion des fonds destinés au financement d activités dans le cadre de contrats de financement avec des partenaires financiers, f. remarque sur l effectivité des procédures et la pratique de contrôle interne, g. remarque sur la cohérence entre les rapports financiers, les audits annuels et la documentation à l appui, h. des recommandations sur les aspects trouvés comme étant faibles ou nonconformes aux principes comptables généralement admis, i. la conclusion et la déclaration finale de l auditeur. 6. La conclusion et déclaration de l auditeur La conclusion et la déclaration finales de l auditeur devront être clairement formulées, de manière compréhensible afin d aboutir à une interprétation unique pour toutes les parties prenantes. Dans la préparation de la conclusion et de la déclaration, l auditeur prendra en compte toute information vérifiable trouvée et/ou exprimée lors de l étude par le personnel, la direction, les membres du bureau, etc. La déclaration englobera l opinion de l auditeur sur les modalités de gestion au sein de la CAPAD et sera mise à la disposition de l'organisation. 7. La période couvert par l audit L audit externe prendra en compte la période du 01 Janvier 2013 au 31 Décembre 2013 donc 12 mois. 8. La durée de l audit L audit externe sera conduit du 09/6/2014 au 20/6/2014 soit au total 10 jours ouvrables. Le rapport final de l audit devra se présenter dans un délai d une semaine après le travail d audit. 9. Paiement Sur la base d un contrat + budget, stipulant la durée, la méthodologie, le contenu et les frais du travail demandé, l auditeur sera payé par la CAPAD. Les termes de paiement seront à établir avec l auditeur. 10. Composition de l équipe L auditeur, le cabinet d audit et le personnel d audit doivent être libres de tout lien d intérêt avec le bénéficiaire, les dirigeants ou les membres du personnel de celui-ci. L auditeur ou le cabinet d audit affecte à la mission des experts disposant obligatoirement des qualifications professionnelles requises en matière de normes internationales d audit et d expérience au moins trois ans. Les CV et diplômes seront mis à la disposition de la CAPAD. 11. Présentation des Rapports Le rapport final de l audit devra se présenter dans un délai de 3 semaines après signature du contrat. Termes de Référence pour un Audit Financier Externe 5/6

6 C'est-à-dire 2 semaines de travail d audit et une (1) semaine pour la production de rapport. Le bénéficiaire du contrat de financement disposera de quatre exemplaires originaux ainsi qu'une lettre de recommandation. 12. Présentation des offres techniques et financières Sur la base de ces Termes de Référence, CAPAD invite des Cabinets d Audit régionaux et internationaux à soumettre leur offre technique et financière, accompagnée des CV et des diplômes des Auditeurs proposés, avec une lettre adressée à Madame la Secrétaire Exécutive de la CAPAD, au plus tard le 27/05/2014 à 17h 00 et l ouverture des enveloppes aura lieu le 28 mai 2014 à 16h00 dans la salle des réunions de la CAPAD en présence des soumissionnaires qui désirent être présents. Pour des informations supplémentaires, les cabinets intéressés peuvent s adresser au siège de la coordination de CAPAD aux coordonnées suivantes : Bujumbura, Rohero II, Avenue KUNKIKO N 27 ; Tél : (+257) , BP : 24 Bujumbura Fait à Bujumbura, le././ 2014 Annick SEZIBERA Secrétaire Exécutive Termes de Référence pour un Audit Financier Externe 6/6

PLAN DE MOBILISATION DES FONDS 2014-2017 ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE

PLAN DE MOBILISATION DES FONDS 2014-2017 ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE PLAN DE MOBILISATION DES FONDS ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE Bujumbura, JUIN 2014 0. Introduction

Plus en détail

Accès au financement pour la mise en valeur de cultures de diversification dans les régions de caféiculture CFC/ICO/30 (AEP : FGCCC/OCIBU)

Accès au financement pour la mise en valeur de cultures de diversification dans les régions de caféiculture CFC/ICO/30 (AEP : FGCCC/OCIBU) PJ 39/12 Add. 1 (F) 21 septembre 2012 Original: anglais F Comité des projets Conseil international du Café 24 28 septembre 2012 Londres, Royaume Uni Résumé du rapport de situation soumis par les Agences

Plus en détail

Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds. Termes de référence

Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds. Termes de référence Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds Termes de référence 1 1. Contexte et justification La formation en recherche de financement s inscrit dans le cadre du programme «Promouvoir l

Plus en détail

Budget (AR 2006) Les dépenses éligibles pour les projets et les programmes

Budget (AR 2006) Les dépenses éligibles pour les projets et les programmes Budget (AR 2006) Budget (AR 2006) Les dépenses éligibles pour les projets et les programmes Fiche technique réglementaire #2.2 I. Contenu de la fiche Décembre 2010 2ème version I. Contenu de la fiche...

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE ANNEXE VI AU CONTRAT DE SUBVENTION : MODELE DE RAPPORT FINANCIER

NOTE TECHNIQUE ANNEXE VI AU CONTRAT DE SUBVENTION : MODELE DE RAPPORT FINANCIER NOTE TECHNIQUE ANNEXE VI AU CONTRAT DE SUBVENTION : MODELE DE RAPPORT FINANCIER Avertissement: les éléments ci-dessous ne préjugent pas de l'appréciation finale lors de l'examen des rapports financiers

Plus en détail

SOCIÉTÉ SANTÉ EN FRANÇAIS INC. ÉTATS FINANCIERS 31 MARS 2015

SOCIÉTÉ SANTÉ EN FRANÇAIS INC. ÉTATS FINANCIERS 31 MARS 2015 ÉTATS FINANCIERS 31 MARS 2015 TABLE DES MATIÈRES PAGE Rapport de l'auditeur indépendant 1 États financiers État des résultats et de l'évolution de l'actif net 3 État de la situation financière 4 État des

Plus en détail

Guide du porteur de projet

Guide du porteur de projet infos : 0810 18 18 18 Union européenne Fonds Social Européen Guide du porteur de projet Mesure «appui aux microprojets associatifs» FSE 4.2.3 en Ile-de-France Cette action est soutenue par le Fonds social

Plus en détail

TERMES DE RÉFÉRENCE POUR UN AUDIT ORGANISATIONNEL ET DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI

TERMES DE RÉFÉRENCE POUR UN AUDIT ORGANISATIONNEL ET DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI ~ BANQUE DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI LA DIRECTION TERMES DE RÉFÉRENCE POUR UN AUDIT ORGANISATIONNEL ET DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI 1. CONTEXTE GENERAL L'environnement

Plus en détail

Guide pour l élaboration des rapports sur le projet (rapport descriptif et rapport financier)

Guide pour l élaboration des rapports sur le projet (rapport descriptif et rapport financier) Guide pour l élaboration des rapports sur le projet (rapport descriptif et rapport financier) Ce sont les projets qui doivent être les premiers bénéficiaires de l élaboration des rapports. Ils permettent

Plus en détail

BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BOAD)

BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BOAD) BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BOAD) RAPPORT DE SYNTHESE DE L ATELIER REGIONAL DE VALIDATION DES RESULTATS DE LA PREMIERE PHASE DE L ETUDE DE FAISABILITE POUR LA MISE EN PLACE D UN MECANISME

Plus en détail

RAPPORT DE L ENQUETE SUR LA PERCEPTION DE LA QUALITE DES SOINS DE SANTE PAR LA COMMUNAUTE DANS LES FORMATIONS SANITAIRES, Avril-Juin 2014.

RAPPORT DE L ENQUETE SUR LA PERCEPTION DE LA QUALITE DES SOINS DE SANTE PAR LA COMMUNAUTE DANS LES FORMATIONS SANITAIRES, Avril-Juin 2014. FEDERATION DES MUTUELLES DE SANTE DES CAFEICULTEURS DU BURUNDI «FEMUSCABU» «HARANIRUBUZIMA» NGAGARA Q.9. Avenue GIHAMAGARA N 8 B.P. : 4814 BUJUMBURA BURUNDI Tél. : 22 23 97 81 E-mail : femuscabu@yahoo.fr

Plus en détail

Axe Stratégique 1 : Le Renforcement de l Etat de droit, Consolidation de la Bonne Gouvernance et Promotion de l Egalité de genre

Axe Stratégique 1 : Le Renforcement de l Etat de droit, Consolidation de la Bonne Gouvernance et Promotion de l Egalité de genre 1 Plan d action annuel, consolidé, pour le Ministère de la Fonction Publique, du Travail et de la Sécurité Sociale Axe Stratégique 1 : Le Renforcement de l Etat de droit, Consolidation de la Bonne Gouvernance

Plus en détail

Evaluation Finale du Projet / Atlas Award ID: 00051803

Evaluation Finale du Projet / Atlas Award ID: 00051803 REPUBLIQUE DE LA GUINEE EQUATORIALE MINISTERE DE LA PÊCHE ET DE L ENVIRONNEMENT Direction Générale de l Environnement Evaluation Finale du Projet / Atlas Award ID: 00051803 Titre du projet: Renforcement

Plus en détail

MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PLANIFICATION DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PLANIFICATION DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE REPUBLIQUE DU BURUNDI MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PLANIFICATION DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE STRATEGIE NATIONALE D INCLUSION FINANCIERE (SNIF) 2015-2020 Octobre 2014 Table des matières 1. INTRODUCTION...

Plus en détail

Normes Communes de Gestion (NCG)

Normes Communes de Gestion (NCG) Normes Communes de Gestion (NCG) Introduction Caritas est une expression de la Mission de l Église catholique, opérant dans le cadre établi par le droit canon et la législation nationale des pays où sont

Plus en détail

Ouverture de l appel : 04 Septembre 2015 Clôture de l appel : 18 Septembre 2015 ---------- AMI N 33.2015

Ouverture de l appel : 04 Septembre 2015 Clôture de l appel : 18 Septembre 2015 ---------- AMI N 33.2015 Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

LA COMPTABILITÉ DU SECTEUR PRIVÉ EN PLEINE TRANSITION

LA COMPTABILITÉ DU SECTEUR PRIVÉ EN PLEINE TRANSITION Incidences du passage aux IFRS sur la comptabilité du secteur public PAR JIM KEATES, DIRECTEUR DE PROJETS, CONSEIL SUR LA COMPTABILITÉ DANS LE SECTEUR PUBLIC, L INSTITUT CANADIEN DES COMPTABLES AGRÉÉS

Plus en détail

États financiers de La Fondation canadienne du rein. 31 décembre 2013

États financiers de La Fondation canadienne du rein. 31 décembre 2013 États financiers de La Fondation canadienne du rein Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des résultats... 3 État de l évolution des soldes de fonds... 4 État de la situation financière... 5 État

Plus en détail

AO-016/2013 P. 1 WWF MWIOPO. Près lot II M 85 Ter Antsakaviro (101) Antananarivo

AO-016/2013 P. 1 WWF MWIOPO. Près lot II M 85 Ter Antsakaviro (101) Antananarivo WWF MWIOPO Près lot II M 85 Ter Antsakaviro (101) Antananarivo Tél: +261 34 49 888 04 Tél: +261 34 49 888 05 Tél: +261 34 49 888 06 Fax: +261 20 22 348 88 P.O.Box 738 wwfrep@moov.mg www.wwf.mg www.panda.org

Plus en détail

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes El Dahr H. in Abis S. (coord.), Blanc P. (coord.), Lerin F. (coord.), Mezouaghi M. (coord.). Perspectives des politiques agricoles en Afrique du

Plus en détail

1. Description et objectifs du Fonds. A propos du Projet Pôles Intégrés de Croissance (PIC)

1. Description et objectifs du Fonds. A propos du Projet Pôles Intégrés de Croissance (PIC) TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN CABINET POUR LA GESTION ET L ADMINISTRATION D UN PROGRAMME DE SUBVENTIONS A L ENTREPRENEURIAT ET A L INVESTISSEMENT 1. Description et objectifs du Fonds A propos du

Plus en détail

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE :

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT Date de mise en application : 20/02/2014 QUALIFELEC RE/0010 indice A 1 SOMMAIRE 1. DOMAINE D APPLICATION... 4 1.1 Objet...

Plus en détail

Les Fiches de projet et leur canevas

Les Fiches de projet et leur canevas Les Fiches de projet et leur canevas République du Burundi Ministère de la Sécurité Publique Agence nationale d exécution : Fiche de Projet1 Titre du Projet : Renforcement des capacités de planification

Plus en détail

RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI)

RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) REPUBLIQUE DE MADAGASCAR GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LE RECRUTEMENT DU RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE

Plus en détail

APPEL D OFFRES N 07/12 OBJET : REALISATION DE FORMATIONS AU PROFIT DU PERSONNEL DE L EACCE REGLEMENT DE CONSULTATION

APPEL D OFFRES N 07/12 OBJET : REALISATION DE FORMATIONS AU PROFIT DU PERSONNEL DE L EACCE REGLEMENT DE CONSULTATION E A C C E APPEL D OFFRES N 07/12 OBJET : REALISATION DE FORMATIONS AU PROFIT DU PERSONNEL DE L EACCE REGLEMENT DE CONSULTATION Etabli en vertu des dispositions du règlement du 8 Juillet 2008 fixant les

Plus en détail

Présentation sur le Financement agricole au BURUNDI: cas de la BNDE

Présentation sur le Financement agricole au BURUNDI: cas de la BNDE Présentation sur le Financement agricole au BURUNDI: cas de la BNDE I. Aperçu général Financement de la culture du bananier à MUYINGA Financement de l élevage bovin à GITEGA Au BURUNDI, il existe un nombre

Plus en détail

6. Organiser l audit externe

6. Organiser l audit externe 6. Organiser l audit externe Pourquoi? Un audit externe est un examen indépendant, c est-à-dire mené par des personnes extérieures à l IMF. Il est l une des étapes primordiales dans la chaîne de la transparence

Plus en détail

RAPPORT DE L'AUDITEUR INDÉPENDANT. Aux membres de Héritage Canada La Fiducie nationale

RAPPORT DE L'AUDITEUR INDÉPENDANT. Aux membres de Héritage Canada La Fiducie nationale RAPPORT DE L'AUDITEUR INDÉPENDANT Aux membres de Héritage Canada La Fiducie nationale Nous avons effectué l'audit des états financiers ci-joints de l'organisme Héritage Canada La Fiducie nationale, qui

Plus en détail

Profession : Expert-Comptable

Profession : Expert-Comptable Profession : Expert-Comptable La profession d expert comptable : La passion du conseil Le monde de l entreprise évolue, la profession d expert comptable aussi. L expert comptable, le conseiller financier

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI136 (volet 2)

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI136 (volet 2) TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI136 (volet 2) I. Informations générales Intitulé de la mission Mission de Renforcement des capacités en gestion financière et comptable de subvention Composante Thématique(s)

Plus en détail

LE NOUVEAU REFERENTIEL NORMATIF ET DEONTOLOGIQUE DU PROFESSIONNEL DE L EXPERTISE COMPTABLE

LE NOUVEAU REFERENTIEL NORMATIF ET DEONTOLOGIQUE DU PROFESSIONNEL DE L EXPERTISE COMPTABLE LE NOUVEAU REFERENTIEL NORMATIF ET DEONTOLOGIQUE DU PROFESSIONNEL DE L EXPERTISE COMPTABLE Septembre 2011 Page 1 Au sommaire Préambule Le nouveau référentiel sur la forme Le nouveau référentiel sur le

Plus en détail

ORDRE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS DE L ONTARIO

ORDRE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS DE L ONTARIO ORDRE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS DE L ONTARIO ÉTATS FINANCIERS RÉSUMÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 Rapport de l auditeur indépendant sur les états financiers résumés Au Conseil de l'ordre des infirmières et

Plus en détail

DOSSIER MODÈLE D'AUDIT NAGR OSBL DU SECTEUR PRIVÉ TABLE DES MATIÈRES GÉNÉRALE PARTIE 1 NOTIONS THÉORIQUES PARTICULARITÉS POUR LES OSBL.

DOSSIER MODÈLE D'AUDIT NAGR OSBL DU SECTEUR PRIVÉ TABLE DES MATIÈRES GÉNÉRALE PARTIE 1 NOTIONS THÉORIQUES PARTICULARITÉS POUR LES OSBL. DOSSIER MODÈLE D'AUDIT NAGR OSBL DU SECTEUR PRIVÉ GÉNÉRALE PARTIE 1 NOTIONS THÉORIQUES PARTICULARITÉS POUR LES OSBL Introduction Module 1 Contrôle de la qualité et documentation Module 2 Acceptation de

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE DE L AUDIT DU PROGRAMME DE VENTES ANTICIPEES A LA MOYENNE

TERMES DE REFERENCE DE L AUDIT DU PROGRAMME DE VENTES ANTICIPEES A LA MOYENNE TERMES DE REFERENCE DE L AUDIT DU PROGRAMME DE VENTES ANTICIPEES A LA MOYENNE 1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION Depuis la campagne 2012-2013, l Etat de Côte d Ivoire a engagé une réforme de la filière café-cacao

Plus en détail

ASSOCIATION CULTURELLE FRANCO-MANITOBAINE INC. ÉTATS FINANCIERS Pour l'exercice terminé le 31 mars 2012

ASSOCIATION CULTURELLE FRANCO-MANITOBAINE INC. ÉTATS FINANCIERS Pour l'exercice terminé le 31 mars 2012 ASSOCIATION CULTURELLE FRANCO-MANITOBAINE INC. ÉTATS FINANCIERS Pour l'exercice terminé le 31 mars 2012 INDEX COMPLÉMENTAIRE AUX ÉTATS FINANCIERS Pour l'exercice terminé le 31 mars 2012 Page RAPPORT DES

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Appel à projets 2010 Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Un programme conjoint entre la Fondation de France et le Comité français pour la solidarité internationale (CFSI) Date limite

Plus en détail

Méthode d intervention du PPAB en appui aux OP béninoises

Méthode d intervention du PPAB en appui aux OP béninoises Méthode d intervention du en appui aux OP béninoises Illustration par quelques expériences en cours Déroulement de la séance 1 Présentation succincte du et de son mode d intervention; 2 Illustration des

Plus en détail

TABLE DE CONCERTATION JEUNESSE BORDEAUX-CARTIERVILLE. Etats Financiers. Le 31 mars 2014. Amstutz Inc.

TABLE DE CONCERTATION JEUNESSE BORDEAUX-CARTIERVILLE. Etats Financiers. Le 31 mars 2014. Amstutz Inc. BORDEAUXCARTIERVILLE Etats Financiers Le 31 mars 2014 BORDEAUXCARTIERVILLE TABLE DES MATIERES RAPPORT DES AUDITEURS INDEPENDANTS 3 ETATS FINANCIERS Bilan 4 Evolution des actifs nets 5 Resultats 6 Flux

Plus en détail

Nikolaos Karavasilis 23 février 2015

Nikolaos Karavasilis 23 février 2015 Nikolaos Karavasilis 23 février 2015 Résumé du projet de Guide de l OCDE pour des chaînes d'approvisionnement agricoles responsables, qui était soumis a consultation en janvier-février 2015 Dans les années

Plus en détail

PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS

PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS PARTIE 1 : ANALYSE DES NORMES COMPTABLES SELON LA STRUCTURE DES ÉTATS FINANCIERS PARTIE 2 : ÉTATS FINANCIERS MODÈLES MODÈLE A ÉTATS FINANCIERS NON CONSOLIDÉS

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN SPECIALISTE EN GESTION FINANCIERE

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN SPECIALISTE EN GESTION FINANCIERE BURKINA FASO ----------------------------- MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE L EMPLOI PROJET EMPLOIS DES JEUNES ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES AU BURKINA FASO (PEJEDEC/BF)

Plus en détail

Guide du créateur d entreprise sociale et solidaire. Chapitre 2: la Comptabilité en droit suisse

Guide du créateur d entreprise sociale et solidaire. Chapitre 2: la Comptabilité en droit suisse Chapitre 2: la Comptabilité en droit suisse Quelle que soit sa taille, son activité et sa forme juridique, l'entreprise d'économie sociale et sociale est tenue de maintenir une comptabilité conforme à

Plus en détail

RECUEIL DES POLITIQUES ADE08-DA ADMINISTRATION DES ÉCOLES Collectes de fonds

RECUEIL DES POLITIQUES ADE08-DA ADMINISTRATION DES ÉCOLES Collectes de fonds RÉSOLUTION 87-07 C.E. Date d adoption : 20 mars 2007 16 avril 2014 En vigueur : 21 mars 2007 16 avril 2014 À réviser avant : OBJECTIF 1. Préciser les modalités rattachées à la sollicitation et à la collecte

Plus en détail

AUDIT ET SUIVI DE LA GOUVERNANCE DES INSTITUTIONS, ORGANES ET INSTITUTIONS SPECIALISEES DE LA CEMAC

AUDIT ET SUIVI DE LA GOUVERNANCE DES INSTITUTIONS, ORGANES ET INSTITUTIONS SPECIALISEES DE LA CEMAC COMUNAUTE ECONOMIQUE ET MONETAIRE DE L AFRIQUE CENTRALE ----------------- CONFERENCE DES CHEFS D ETAT ------------- PROGRAMME DES REFORMES INSTITUTIONNELLES -------------- COMMISSION --------- AUDIT ET

Plus en détail

Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière

Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière IFRS 1 Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière Objectif 1 L objectif de la présente Norme est d assurer que les premiers

Plus en détail

Programme Opérationnel Interrégional FEDER du Massif des Alpes (POIA)

Programme Opérationnel Interrégional FEDER du Massif des Alpes (POIA) APPEL A PROPOSITIONS Programme Opérationnel Interrégional FEDER du Massif des Alpes (POIA) Région Provence Alpes Côte d Azur Région Rhône-Alpes Axe 3 «Développer la résilience des territoires et des populations

Plus en détail

PLAN R E V A RETOUR VERS L AGRICULTURE

PLAN R E V A RETOUR VERS L AGRICULTURE REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------ MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L HYDRAULIQUE RURALE ET DE LA SECURITE ALIMENTAIRE ------------ NOUVELLE ORIENTATION DE LA POLITIQUE AGRICOLE

Plus en détail

MISSION D APPUI AU COMITE DE PILOTAGE DU PROJET D ENQUÊTE SUR L INCLUSION FINANCIERE AU BURUNDI

MISSION D APPUI AU COMITE DE PILOTAGE DU PROJET D ENQUÊTE SUR L INCLUSION FINANCIERE AU BURUNDI BANQUE DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI MISSION D APPUI AU COMITE DE PILOTAGE DU PROJET D ENQUÊTE SUR L INCLUSION FINANCIERE AU BURUNDI TERMES DE REFERENCE DE LA MISSION I. CONTEXTE DE LA MISSION Le Burundi,

Plus en détail

THEME 5: CONDITIONS DE VIABILITE FINANCIERE DE LA MICROFINANCE AGRICOLE

THEME 5: CONDITIONS DE VIABILITE FINANCIERE DE LA MICROFINANCE AGRICOLE RESEAU DES CAISSES POPULAIRES DU BURKINA ********************************* Fédération des Caisses Populaires du Burkina (F.C.P.B.) Tél.: 50.30.48.41, Fax : 50.30.49.10 ; E-mail : fcpb@fasonet.bf ; Adresse

Plus en détail

ATELIER DE FORMATION: «ÉLABORATION DES DOCUMENTS DE PROJETS ET PROGRAMMES» CENTRE JEUNE AYITI 75, angle rues Faubert et Pinchinat, Pétion-Ville, Haïti

ATELIER DE FORMATION: «ÉLABORATION DES DOCUMENTS DE PROJETS ET PROGRAMMES» CENTRE JEUNE AYITI 75, angle rues Faubert et Pinchinat, Pétion-Ville, Haïti ATELIER DE FORMATION: «ÉLABORATION DES DOCUMENTS DE PROJETS ET PROGRAMMES» CENTRE JEUNE AYITI 75, angle rues Faubert et Pinchinat, Pétion-Ville, Haïti 23 &24 octobre 2003 Prepared for: USAID/Haiti Contract

Plus en détail

CONTRAT CADRE BENEFICIAIRE EUROPEAID/119860/C/SV/multi Lot N 1 : Développement rural et sécurité alimentaire. TERMES DE REFERENCE Version finale

CONTRAT CADRE BENEFICIAIRE EUROPEAID/119860/C/SV/multi Lot N 1 : Développement rural et sécurité alimentaire. TERMES DE REFERENCE Version finale CONTRAT CADRE BENEFICIAIRE EUROPEAID/119860/C/SV/multi Lot N 1 : Développement rural et sécurité alimentaire TERMES DE REFERENCE Version finale Etude de faisabilité Projet d'appui à la Confédération Nationale

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT BOAD - Guide pratique GUIDE PRATIQUE DESTINE AUX OPERATEURS ECONOMIQUES PRIVES 1. PRESENTATION La Banque Ouest

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7 DIRECTIVE RÉGISSANT LES ACTIVITÉS FINANCIÈRES DÉCOULANT DE LA PERCEPTION DES REVENUS DANS LES ÉTABLISSEMENTS 1.0 FONDEMENTS 1.1 Devoir d'établissement

Plus en détail

La FONGS : 30 ans d expériences paysannes

La FONGS : 30 ans d expériences paysannes Fédération des ONG du Sénégal FONGS Action Paysanne Quel rôle des organisations professionnelles agricoles dans la finance rurale : Expérience de la FONGS Paris, 05 décembre 2007 Nadjirou SALL (Secrétaire

Plus en détail

Pré qualification d entreprises de Génie Civil

Pré qualification d entreprises de Génie Civil Appel à manifestation d intérêt Pré qualification d entreprises de Génie Civil pour la réalisation de 6 centres de Traitement Epidémiologiques a Fria ; Dalaba ; Tougue ; Dinguiraye ; Mandiana et Yomou

Plus en détail

FONDATION QUÉBÉCOISE POUR LE PROGRÈS DE LA MÉDECINE INTERNE

FONDATION QUÉBÉCOISE POUR LE PROGRÈS DE LA MÉDECINE INTERNE FONDATION QUÉBÉCOISE POUR LE PROGRÈS DE LA MÉDECINE INTERNE ÉTATS FINANCIERS 2 RAPPORT DE L'AUDITEUR INDÉPENDANT À l'attention des membres de Fondation Québécoise pour le progrès de la médecine interne

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à manifestation d intérêt Recrutement d

Plus en détail

PROJET D APPUI A LA SOCIETE CIVILE ET A LA RECONCILIATION NATIONALE

PROJET D APPUI A LA SOCIETE CIVILE ET A LA RECONCILIATION NATIONALE RÉPUBLIQUE TOGOLAISE MINISTÈRE AUPRES DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, CHARGE DE LA PLANIFICATION DU DEVELOPPEMENT ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE UNION EUROPÉENNE FONDS EUROPÉEN DE DÉVELOPPEMENT PROJET

Plus en détail

Principales dispositions du projet de règlement

Principales dispositions du projet de règlement Principales dispositions du projet de règlement (TEXTE VOTÉ PAR LA COMMISSION JURI LE 21 JANVIER 2014) Février 2014 1 Honoraires d audit (article 9) (1/3) Limitation des services non audit Si un contrôleur

Plus en détail

TOURISME CHAUDIÈRE- APPALACHES

TOURISME CHAUDIÈRE- APPALACHES États financiers TOURISME CHAUDIÈRE- APPALACHES États financiers Rapport de l'auditeur indépendant 1 États financiers Bilan 3 État des résultats 4 État de l'évolution de l actif net 6 État des flux de

Plus en détail

ASSOCIATION DES AUTEURES ET AUTEURS DE L'ONTARIO FRANÇAIS ÉTATS FINANCIERS 31 MARS 2015

ASSOCIATION DES AUTEURES ET AUTEURS DE L'ONTARIO FRANÇAIS ÉTATS FINANCIERS 31 MARS 2015 ASSOCIATION DES AUTEURES ET AUTEURS DE L'ONTARIO FRANÇAIS ÉTATS FINANCIERS 31 MARS 2015 ASSOCIATION DES AUTEURES ET AUTEURS DE L'ONTARIO FRANÇAIS TABLE DES MATIÈRES Rapport de l auditeur indépendant 1

Plus en détail

SELECTION D UN CONSULTANT CHARGE DE LA MISE EN PLACE DES REFERENTIELS DE CONTROLE INTERNE ET DE LA MISE A JOUR DES MANUELS DE PROCEDURES DU GIM-UEMOA

SELECTION D UN CONSULTANT CHARGE DE LA MISE EN PLACE DES REFERENTIELS DE CONTROLE INTERNE ET DE LA MISE A JOUR DES MANUELS DE PROCEDURES DU GIM-UEMOA TERMES DE REFERENCE SELECTION D UN CONSULTANT CHARGE DE LA MISE EN PLACE DES REFERENTIELS DE CONTROLE INTERNE ET DE LA MISE A JOUR DES MANUELS DE PROCEDURES DU GIM-UEMOA TDR : REFERENTIELS ET PROCEDURES

Plus en détail

FINANCEMENT DE MSM INITIATIVE COMMUNITY AWARDS DIRECTIVES ET INSTRUCTIONS DE CANDIDATURE

FINANCEMENT DE MSM INITIATIVE COMMUNITY AWARDS DIRECTIVES ET INSTRUCTIONS DE CANDIDATURE FINANCEMENT DE MSM INITIATIVE COMMUNITY AWARDS DIRECTIVES ET INSTRUCTIONS DE CANDIDATURE amfar, la Fondation pour la recherche contre le SIDA, a le plaisir d'annoncer la disponibilité de financements sous

Plus en détail

PJ 28/12. 7 février 2012 Original : anglais. Comité des projets/ Conseil international du Café 5 8 mars 2012 Londres, Royaume Uni

PJ 28/12. 7 février 2012 Original : anglais. Comité des projets/ Conseil international du Café 5 8 mars 2012 Londres, Royaume Uni PJ 28/12 7 février 2012 Original : anglais F Comité des projets/ Conseil international du Café 5 8 mars 2012 Londres, Royaume Uni Encourager l intensification de la production caféière et vivrière au moyen

Plus en détail

LE PROGRAMME D AUTO ASSISTANCE DE L AMBASSADE DOSSIER DE DEMANDE

LE PROGRAMME D AUTO ASSISTANCE DE L AMBASSADE DOSSIER DE DEMANDE AMBASSADE DES ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE LE PROGRAMME D AUTO ASSISTANCE DE L AMBASSADE DOSSIER DE DEMANDE UN INSTRUMENT POUR APPUYER LES INITIATIVES LOCALES PAR LES COMMUNAUTES POUR

Plus en détail

Fondation Québec Philanthrope (antérieurement Fondation communautaire du grand Québec)

Fondation Québec Philanthrope (antérieurement Fondation communautaire du grand Québec) Fondation Québec Philanthrope (antérieurement Fondation communautaire du grand Québec) États financiers Au 31 décembre 2014 Accompagnés du rapport de l'auditeur indépendant Certification Fiscalité Services-conseils

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET CAHIER DES CHARGES DE SELECTION DU GESTIONNAIRE

APPEL A MANIFESTATION D INTERET CAHIER DES CHARGES DE SELECTION DU GESTIONNAIRE APPEL A MANIFESTATION D INTERET CAHIER DES CHARGES DE SELECTION DU GESTIONNAIRE Prêt PRCTA Prêt à 0% du Programme Régional à la Création et à la Transmission en Agriculture Date de remise des manifestations

Plus en détail

Septembre 2011. TDR Formation gestion comptable et contrôle interne Bénéficiaires : GPH-A Financement : USADF

Septembre 2011. TDR Formation gestion comptable et contrôle interne Bénéficiaires : GPH-A Financement : USADF REPUBLIQUE DU BENIN DEPARTEMENT DU ZOU ET DES COLLINES COMMUNE DE COVE GROUPEMENT DES PERSONNES HANDICAPEES AÏDOTE (GPH-A) DE COVE TEL : 97 87 50 87 / 96 19 16 30 U N I T E D S T A T E S A F R I C A N

Plus en détail

LE NOUVEAU REFERENTIEL NORMATIF ET DEONTOLOGIQUE DU PROFESSIONNEL DE L EXPERTISE COMPTABLE. Septembre 2011. Page 1

LE NOUVEAU REFERENTIEL NORMATIF ET DEONTOLOGIQUE DU PROFESSIONNEL DE L EXPERTISE COMPTABLE. Septembre 2011. Page 1 LE NOUVEAU REFERENTIEL NORMATIF ET DEONTOLOGIQUE DU PROFESSIONNEL DE L EXPERTISE COMPTABLE Septembre 2011 Page 1 Au sommaire Préambule Le nouveau référentiel sur la forme Le nouveau référentiel sur le

Plus en détail

1 Chef de Cellule Centrale de Gestion Fiduciaire et de Suivi Programmatique

1 Chef de Cellule Centrale de Gestion Fiduciaire et de Suivi Programmatique MINISTERE DE LA SANTE ET DE LA LUTTE CONTRE LE SIDA Projet de Renforcement des Capacités du Ministère de la Santé et de la Lutte contre le VIH/Sida Accord de financement CDC No. 5U2GPS002717 AVIS DE VACANCE

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT N 0001/15/AI

AVIS DE RECRUTEMENT N 0001/15/AI ACECA INTERNATIONAL SARL SOCIETE D EXPERTISE COMPTABLE 1310 Avenue du Dr. KWAME N KRUMAH Sis Immeuble MABUCIG 01 BP 4318 Ouagadougou 01 Tél. : (226) 50-31-37-44 Fax : (226) 50-31-25-98 E-mail : aceca@fasonet.bf

Plus en détail

Coopération au développement

Coopération au développement Coopération au développement Appel à projets 2015 Objectifs Les valeurs d humanisme et d entraide et le développement durable et solidaire répondent à une préoccupation forte du conseil régional de Lorraine,

Plus en détail

EXPERIENCE DE WARRANTAGE DU PODV ET DE LA CPC TOGO

EXPERIENCE DE WARRANTAGE DU PODV ET DE LA CPC TOGO INADES-Formation Togo B.P. 12 472 Lomé TEL. (228) 225-92-16 FAX : (228) 225-92-17 inadesformation@if-togo.net EXPERIENCE DE WARRANTAGE DU PODV ET DE LA CPC TOGO Présentée par N Key Kwami AMONA Directeur

Plus en détail

Bulletin ATAOP-RAGL. Bulletin bimensuel adressé aux membres du C.O.S. et autres intéressés du Programme ATAOP-RAGL N 21, le 30 mai 2011

Bulletin ATAOP-RAGL. Bulletin bimensuel adressé aux membres du C.O.S. et autres intéressés du Programme ATAOP-RAGL N 21, le 30 mai 2011 Bulletin ATAOP-RAGL Bulletin bimensuel adressé aux membres du C.O.S. et autres intéressés du Programme ATAOP-RAGL N 21, le 30 mai 2011 Nouvelle édition du «Bulletin ATAOP-RAGL» Voilà une nouvelle édition

Plus en détail

Mode d emploi et rappels essentiels avant d utiliser l outil pour tenir sa comptabilité sous Excel

Mode d emploi et rappels essentiels avant d utiliser l outil pour tenir sa comptabilité sous Excel Mode d emploi et rappels essentiels avant d utiliser l outil pour tenir sa comptabilité sous Excel 1. Présentation générale Excel pour tenir sa comptabilité Pour pouvoir utiliser convenablement cet outil,

Plus en détail

Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) États financiers au 30 juin 2015

Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) États financiers au 30 juin 2015 Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) États financiers Rapport de l'auditeur indépendant 2-3 États financiers Résultats 4 Évolution de l'actif net 5 Flux de trésorerie 6 Situation financière 7 Notes

Plus en détail

1. Administration et exécution des opérations financières du programme

1. Administration et exécution des opérations financières du programme UNITED NATIONS ENTITY FOR GENDER EQUALITY AND THE EMPOWERMENT OF WOMEN DESCRIPTION DE POSTE I. Information sur le poste Titre du poste: Assistant(e) aux Opérations Type de Contrat : Contrat de Service

Plus en détail

Méthodologie d Ouverture, de Dépouillement et d Evaluation des Offres Relatives à la Consultation 09 S V.E.De.R

Méthodologie d Ouverture, de Dépouillement et d Evaluation des Offres Relatives à la Consultation 09 S V.E.De.R Programme Projet Instrument Européen de Voisinage et de Partenariat - Coopération Transfrontalière Italie- "Valorisation Energétique des Résidus V.E.De.R PS2.3/02" Composante.2 Communication et Diffusion

Plus en détail

APPEL À PROPOSITIONS DE LA CE COMMENT ECRIRE UN BON PROJET?

APPEL À PROPOSITIONS DE LA CE COMMENT ECRIRE UN BON PROJET? APPEL À PROPOSITIONS DE LA CE ACP-LG-053_13.12.11 COMMENT ECRIRE UN BON PROJET? INTRODUCTION De nombreuses collectivités locales ACP sont intéressées à répondre aux appels à propositions de la Commission

Plus en détail

Système financier et secteur de la microfinance au Burundi

Système financier et secteur de la microfinance au Burundi UNIVERSITE DU DROIT ET DE LA SANTE LILLE II THESE de Doctorat en Sciences de Gestion Système financier et secteur de la microfinance au Burundi --------------------------------------- Présentée et soutenue

Plus en détail

Rôle de Banques de céréales dans le dispositif de stockage de céréales au Mali. Par : Dr. Niama N. DEMBELE et Salifou B. DIARRA

Rôle de Banques de céréales dans le dispositif de stockage de céréales au Mali. Par : Dr. Niama N. DEMBELE et Salifou B. DIARRA Rôle de Banques de céréales dans le dispositif de stockage de céréales au Mali Par : Dr. Niama N. DEMBELE et Salifou B. DIARRA Novembre 2007 1 Introduction Depuis la libéralisation du marché céréalier

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI127

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI127 TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI127 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Subventions FM concernées NA (mission régionale) Appui à l élaboration d

Plus en détail

ÉTAT MATRIMONIAL ET NUPTIALITÉ

ÉTAT MATRIMONIAL ET NUPTIALITÉ RÉPUBLIQUE DU BURUNDI MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Bureau Central du Recensement RECENSEMENT GÉNÉRAL DE LA POPULATION ET DE L HABITAT DU BURUNDI 2008 VOLUME 3 : ANALYSE TOME 4 ÉTAT MATRIMONIAL ET NUPTIALITÉ

Plus en détail

AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome

AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome Pour la mise en œuvre des projets : «Renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle

Plus en détail

Guide de dépôt de projets Fonds québécois d initiatives sociales (FQIS)

Guide de dépôt de projets Fonds québécois d initiatives sociales (FQIS) La Mauricie en action! Ensemble contre la pauvreté! Guide de dépôt de projets Fonds québécois d initiatives sociales (FQIS) Date limite : dépôt des dossiers complets à la CRÉ 23 août 2013 25 octobre 2013

Plus en détail

Telle est, Monsieur le Président de la République, l économie du présent projet de décret que j ai l honneur de soumettre à votre signature.

Telle est, Monsieur le Président de la République, l économie du présent projet de décret que j ai l honneur de soumettre à votre signature. REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - Un but - Une Foi ----------------- DECRET N 83-423 du 21 AVRIL 1983 RELATIF AUX ACTIVITES DE TRANSACTION ET DE GESTION IMMOBILIERES RAPPORT DE PRESENTATION La loi n 82-07

Plus en détail

Guide méthodologique pour le montage d un projet et pour la préparation d une demande de financement

Guide méthodologique pour le montage d un projet et pour la préparation d une demande de financement PROGRAMME FRANCO-COMORIEN DE CODEVELOPPEMENT Cellule de Coordination Guide méthodologique pour le montage d un projet et pour la préparation d une demande de financement Composante 2 : MOBILISATION DE

Plus en détail

FIBROSE KYSTIQUE CANADA

FIBROSE KYSTIQUE CANADA États financiers de FIBROSE KYSTIQUE CANADA KPMG s.r.l./s.e.n.c.r.l. Téléphone (416) 228-7000 Yonge Corporate Centre Télécopieur (416) 228-7123 4100, rue Yonge, Bureau 200 Internet www.kpmg.ca Toronto

Plus en détail

Plan de travail d Inter-Cluster Coordination groupe 2015 - République Centrafricaine

Plan de travail d Inter-Cluster Coordination groupe 2015 - République Centrafricaine 1. Soutenir l pour définir les directions stratégiques de la réponse humanitaire et sa planification 1.1 Analyse et planification stratégique Actions Sous-Actions Qui Quand (en continu si pas précisé)

Plus en détail

MAISON D'INTERVENTION VIVRE RAPPORT FINANCIER ANNUEL AU 31 MARS 2015

MAISON D'INTERVENTION VIVRE RAPPORT FINANCIER ANNUEL AU 31 MARS 2015 RAPPORT FINANCIER ANNUEL SOMMAIRE RAPPORT DE L'AUDITEUR INDÉPENDANT 1 ÉTATS FINANCIERS État des résultats 2 État de l'évolution des actifs nets 3 Bilan 4 Flux de trésorerie 5 Notes aux états financiers

Plus en détail

FINANCEMENT DU FONDS DE ROULEMENT DES ENTREPRISES AGRICOLES :

FINANCEMENT DU FONDS DE ROULEMENT DES ENTREPRISES AGRICOLES : FINANCEMENT DU FONDS DE ROULEMENT DES ENTREPRISES AGRICOLES : EXPERIENCE DU RCPB Du 27 au 30 mars 2012 0 KAMPALA/OUGANDA PLAN 1- Contexte 2- Entreprises agricoles au Burkina 3- Besoins de financement des

Plus en détail

UNITE DE GESTION DU PROJET FILETS SOCIAUX PRODUCTIFS TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT DU PERSONNEL FIDUCIAIRE DE L'UGP

UNITE DE GESTION DU PROJET FILETS SOCIAUX PRODUCTIFS TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT DU PERSONNEL FIDUCIAIRE DE L'UGP MINISTERE D ETAT, MINISTERE DE L EMPLOI, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE FORMATION PROFESSIONNELLE ------------------------------- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail ---------------------------

Plus en détail

Campagne internationale Action Climat. États financiers. au 31 décembre 2011

Campagne internationale Action Climat. États financiers. au 31 décembre 2011 États financiers Rapport de l'auditeur indépendant 2-3 États financiers Résultats et actifs nets 4 Flux de trésorerie 5 Bilan 6 Notes complémentaires 7-11 Renseignements supplémentaires 12 Rapport de l'auditeur

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REGION LANGUEDOC - ROUSSILLON DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Réunion du 21 décembre 2006 N 01.29 DISPOSITIF D'INTERVENTION MANIFESTATIONS A CARACTERE EVENEMENTIEL Vu le Code Général des Collectivités

Plus en détail

PREFACE LA MINISTRE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA LUTTE CONTRE LE SIDA. Hon. Dr Sabine NTAKARUTIMANA. ième

PREFACE LA MINISTRE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA LUTTE CONTRE LE SIDA. Hon. Dr Sabine NTAKARUTIMANA. ième PREFACE ième Le Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida présente la 7 édition de la Liste Nationale des Médicaments Essentiels en exécution de la Politique Nationale de Santé. Il s'agit

Plus en détail

PRÉPARATION DE DIRECTIVES JURIDIQUES INTERNATIONALES POUR L AGRICULTURE SOUS CONTRAT. Note de projet

PRÉPARATION DE DIRECTIVES JURIDIQUES INTERNATIONALES POUR L AGRICULTURE SOUS CONTRAT. Note de projet www.unidroit.org PRÉPARATION DE DIRECTIVES JURIDIQUES INTERNATIONALES POUR L AGRICULTURE SOUS CONTRAT Le Guide UNIDROIT/FAO sur l agriculture sous contrat Note de projet SOMMAIRE Qu est-ce que l agriculture

Plus en détail

Section 7. Les fonds scolaires dans les écoles sont des entités obligatoirement contrôlées par le CSF et le vérificateur des états financiers du CSF.

Section 7. Les fonds scolaires dans les écoles sont des entités obligatoirement contrôlées par le CSF et le vérificateur des états financiers du CSF. SECTION 7 : AFFAIRES FINANCIÈRES Titre de la procédure: Campagnes de financement dans les écoles Politique : 1.6 Buts du système scolaire But 1. Le Conseil des écoles fransaskoises bénéficie d une gestion

Plus en détail

Rapport d audit interne n 06/02 à l institution. Audit de l indemnité d assistance parlementaire. PR\704603FR.doc

Rapport d audit interne n 06/02 à l institution. Audit de l indemnité d assistance parlementaire. PR\704603FR.doc Rapport d audit interne n 06/02 à l institution Audit de l indemnité d assistance parlementaire Le présent document est un rapport d audit confidentiel au sens de l article 4, paragraphe 2, du règlement

Plus en détail