Partie. Les jouets et les jeux électroniques : l environnement en danger? L habitant. Étude de cas. A. Le trajet des jouets

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Partie. Les jouets et les jeux électroniques : l environnement en danger? L habitant. Étude de cas. A. Le trajet des jouets"

Transcription

1 Étude de cas Les jouets et les jeux électroniques : l environnement en danger? Partie 3 L habitant Dans les pays riches, les enfants ont en général de nombreux jouets. Aujourd hui, de plus en plus de jeunes possèdent des consoles de jeux, des ordinateurs et des téléphones portables. Mais t es-tu déjà demandé d où viennent tous ces produits, comment ils sont fabriqués et s ils ont un impact sur l environnement de notre planète? Comment peux-tu agir dans tes pratiques, tes habitudes, tes activités en faveur de l environnement et devenir un écocitoyen? A. Le trajet des jouets 1 Où sont fabriqués les jouets? «Les consommateurs européens sont les premiers acheteurs de jouets au monde, avec un marché en hausse de 10 % par an et une dépense moyenne par enfant et par an qui atteint 173 euros sans les jeux vidéo et 235 euros avec les jeux vidéo. Le prix des jouets aux États-Unis a chuté de 33 % durant les dix dernières années, une tendance qui n est sans doute pas sans rapport avec la délocalisation de la production dans les pays du Sud où les réglementations sociales sont moins strictes et les salaires significativement moins élevés! [ ] Plus de six jouets sur dix achetés en France aujourd hui sont fabriqués en Asie du Sud-Est.» Site internet (guide pratique en ligne de la consommation responsable), Graines de changement, L usine de Mou Yip (atelier de production de jouets), dans la région de Guangdong en Chine Sinopix / REA 1

2 2 Comment sont transportés les jouets? Le transport par bateau de produit de consommation entre les régions où ils sont produits et les régions où ils sont consommés contribue à la pollution des mers et aux émissions de CO 2. «Cette année, le père Noël ne vient pas en traîneau, mais en bateau. Au grand soulagement des enfants, parents et des commerçants, des montagnes de crackers (papillotes contenant des pétards et des surprises), de jouets et de jeux, ainsi que des décorations, des calendriers, du papier cadeau, des denrées alimentaires et tous les cadeaux possibles et imaginables sont parvenus à Suffolk, le samedi 4 novembre, à bord de l énorme Emma Maersk 3, en provenance de Chine. Si un malheur était arrivé à ce géant des mers, aussi large qu une autoroute et propulsé par le plus gros moteur Diesel jamais construit, il aurait fallu tout bonnement annuler Noël. La liste des marchandises déchargées au Royaume-Uni avant que le navire ne poursuive sa route vers l Europe continentale révèle la plus importante cargaison de produits festifs jamais expédiée tout un univers flottant de désirs et de besoins britanniques.» D après John Vidal, The Guardian, cité dans Courrier international n 836, 9 au 15 nov Où finissent nos jouets? Site internet Des poubelles au lendemain de Noël à Paris La consommation de très nombreux jouets, suremballés, vite cassés et vite remplacés, contribue à la dégradation de l environnement de la planète, et ce d autant plus qu ils contiennent des éléments non recyclables (comme les plastiques de la plupart des jouets ou encore les produits chimiques dangereux contenus dans les consoles de jeux). B. L impact environnemental des jouets 4 Les déchets d équipements électriques et électroniques «Un équipement électrique ou électronique est mis au rebut et devient donc un déchet d équipement électrique et électronique (DEEE) pour les raisons suivantes : - il est hors d usage ; - il est réparable mais le coût de la réparation est prohibitif ; - il fait partie d un tout dont un élément est hors d usage ; - il fonctionne, mais est obsolète et remplacé par un équipement plus récent. Les déchets d équipements électriques et électroniques sont des déchets très variés et de composition complexe. Cependant, ils sont essentiellement composés de : - métaux ferreux et non ferreux ; - matériaux tels que le verre, le bois, le béton ; - plastiques ; - composants spécifiques : gaz à effet de serre, piles et accumulateurs, tubes cathodiques, condensateurs, cartes électroniques, écrans à cristaux liquides, relais ou commutateurs au mercure, câbles, cartouches et toners d imprimante. Certains déchets d équipements électriques et électroniques sont des déchets dangereux.» D après le site internet de l Agence de l environnement et de la maîtrise de l énergie (www.ademe.fr),

3 5 Quels produits peuvent devenir des déchets d équipements électriques et électroniques? Gros électroménager froid Gros électroménager hors froid Écrans Petits appareils Réfrigérateurs, congélateurs, climatiseurs Lavage, cuisson, chauffage Téléviseurs, moniteurs, ordinateurs portables Petit électroménager/informatique/ Audio, vidéo, téléphone/outillage/ Jouets, loisirs E. Sainte Fare Garnot 6 Le cas des consoles de jeux 7 Le cas des téléphones mobiles «Le marché des consoles de jeux a l une des croissances les plus rapides dans l électronique : plus de 60 millions de produits vendus en 2007, soit 14 % de plus qu en Non seulement elles contiennent des produits chimiques dangereux, mais engendrent des masses considérables de déchets électroniques. Comme d autres appareils électriques et électroniques, les consoles obsolètes se retrouvent le plus souvent sur des décharges publiques et/ou sont envoyées clandestinement vers des pays du Sud, l Inde et la Chine en particulier, où fleurit le recyclage sauvage. Là-bas, des travailleurs s intoxiquent et contaminent l environnement en désossant sans aucune protection ces appareils, pour revendre les métaux précieux et les matières rares et réutiliser d autres composants pour réparer du matériel d occasion.» Site internet de Greenpeace (www.greenpeace.org), G. Rolle / REA Regain Eco Plast, entreprise de recyclage des produits électriques, électroniques et informatiques, à Fourchambault (Bourgogne) En moyenne, les jeunes consommateurs changent de téléphone portable tous les dix mois, mais seulement 5 % des Français les apportent dans un centre de recyclage. Pourtant, les portables contiennent des composants polluants : cadmium, plomb, lithium, matières plastiques sans parler du transport entre les lieux de production (souvent en Asie) et les lieux de consommation 3

4 C. Jouer différemment 8 Le recyclage des DEEE «La quantité de déchets d équipements électriques et électroniques produite en France augmente de 2 à 3 % chaque année. Elle atteint aujourd hui 1,2 million de tonnes. Depuis le 15 novembre 2006, afin de favoriser le recyclage des déchets électroniques et d atteindre les objectifs de taux de collecte fixés par la directive européenne relative aux DEEE (4 kg de déchets électroniques collectés par an et par habitant), une filière spécifique est entrée en service.» D après le site internet ConsoGlobe, portail dédié au développement durable et à la consommation responsable (www.consoglobe.com), Qu est-ce qu un écoconsommateur? a. «Le consommateur est un maillon essentiel. Depuis sa décision d achat jusqu à la fin de vie du produit, il peut agir pour contribuer à la qualité de l environnement : être écoconsommateur, cela commence dans un magasin, se poursuit à la maison ou sur le lieu de travail, et continue devant une poubelle et des bacs de tri.» Guide pratique de l Agence de l environnement et de la maîtrise de l énergie (téléchargeable en ligne sur le site Devenir écoconsommateur, acheter et consommer mieux, juillet b. «En tant qu écocitoyen, si vous êtes amené à vous séparer d un objet électronique, vous aurez trois solutions : - ramener votre ancien appareil au magasin qui aura l obligation de le reprendre si vous achetez un produit neuf équivalent ; - le donner à une association caritative s il est en bon état (Emmaüs...) ; - suivre les consignes de tri fixées par votre collectivité (dans le cas le plus fréquent, apport en déchetterie). Afin de financer le développement de cette filière, en tant qu écoconsommateur vous devrez payer lors de l achat d un nouvel appareil une écoparticipation qui variera de 0,01 euro pour un téléphone portable à 13 euros pour un réfrigérateur.» D après le site internet ConsoGlobe, portail dédié au développement durable et à la consommation responsable (www.consoglobe.com), Comment limiter mon impact environnemental? Consommation à surveiller «Pour limiter l achat de piles, préférez les piles rechargeables pour les manettes et les télécommandes. Enfin, certaines consoles proposent l option de mise en veille automatique (comme les ordinateurs et les téléphones). Pensez à activer cette option dans les menus!» Jouer différemment «Voici un geste très simple que la moitié des joueurs ne font pas : éteindre sa console après le jeu! Beaucoup de joueurs pensent à la télévision, mais oublient la console. D autres gardent volontairement la console allumée, car certains jeux ne permettent pas d enregistrer la partie. Une étude américaine montre l impact de ce geste sur la facture d électricité : une console qui reste allumée coûte 100 euros par an, 9 euros si elle est éteinte après usage. À éviter aussi, l utilisation de la console pour visionner des films : sur certaines consoles, cela consomme près de 150 kwh, contre 13 kwh sur un lecteur DVD classique.» Recycler! «Une fois votre console obsolète ou inutilisée, qu en faire? Certains distributeurs et commerçants [ ] ont rejoint des circuits de collecte : ils reprennent votre matériel si vous achetez un appareil neuf équivalent. Vous pouvez aussi en faire don à la communauté Emmaüs, ce qui permet d offrir une deuxième vie à votre matériel tout en participant à l économie solidaire. Si le matériel est hors d usage, votre mairie vous guidera vers une déchetterie acceptant les DEEE (déchets d équipements électriques et électroniques).» D après une étude du Natural Resources Defense Council, Lowering the Cost of Play, nov. 2008, citée sur le site internet Vos Questions de parents (www.vosquestionsdeparents.fr). 4

5 Questions Documents 1 et 2 1. Pourquoi les enfants des pays riches ont-ils de plus en plus de jouets? 2. Où sont fabriqués la plupart de nos jouets? 3. Comment sont-ils transportés? 4. Quels problèmes posent ces transports sur de très longues distances? Document 3 5. Que t évoque cette photographie? Documents 4, 5, 6 et 7 6. Qu est-ce que les DEEE? 7. Les produits classés dans le tableau ci-dessous peuvent-ils devenir des DEEE? Pour répondre, recopie et complète le tableau. Un téléphone Une console de jeu Un jeu de société en bois Un ordinateur Un téléviseur Un lecteur MP3 Une poupée en tissu OUI NON Documents 8 et 9 8. Qu est-ce qu un écoconsommateur? Comment peut-il agir? 9. Lorsque ta console ne marchera plus, que devras-tu en faire? 10. Pourquoi faut-il payer une taxe d écoparticipation lorsque l on achète un produit électronique neuf? Document Que dois-tu faire pour jouer tout en préservant davantage l environnement? Pour le savoir, complète le texte ci-dessous à l aide des groupes de mots suivants : déchets d équipements électriques et électroniques piles rechargeables éteindre 13 kwh déchetterie 100 euros mise en veille automatique 150 kwh en faire don Consommation à surveiller Pour limiter l achat de piles, préférez les pour les manettes et les télécommandes. Enfin, certaines consoles proposent l option de (comme les ordinateurs et les téléphones). Pensez à activer cette option dans les menus! Jouer différemment Voici un geste très simple que la moitié des joueurs ne font pas : sa console après le jeu! Beaucoup de joueurs pensent à la télévision, mais oublient la console. D autres gardent volontairement la console allumée, car certains jeux ne permettent pas d enregistrer la partie. Une étude américaine montre l impact de ce geste sur la facture d électricité : une console qui reste allumée coûte par an, 9 euros si elle est éteinte après usage. À éviter aussi, l utilisation de la console pour visionner des films : sur certaines consoles, cela consomme près de, contre sur un lecteur DVD classique. Recycler! Une fois votre console obsolète ou inutilisée, qu en faire? Certains distributeurs et commerçants ont rejoint des circuits de collecte : ils reprennent votre matériel si vous achetez un appareil neuf équivalent. Vous pouvez aussi à la communauté Emmaüs, ce qui permet d offrir une deuxième vie à votre matériel tout en participant à l économie solidaire. Si le matériel est hors d usage, votre mairie vous guidera vers une acceptant les DEEE ( ). CONCLUSION Quelles sont les différentes pollutions dont nos jouets ou nos appareils électriques sont responsables? Pour répondre, recopie et complète le tableau ci-dessous. Nos jouets polluent les fabrique les transporte les utilise lorsqu ils sont cassés ou trop vieux Pourquoi? Peux-tu contribuer à régler le problème? Si oui, comment? 5

2 nd vie des produits technologiques. Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile

2 nd vie des produits technologiques. Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile 2 nd vie des produits technologiques Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile SOMMAIRE Electronique Grand Public : un marché de masse! Un cadre réglementaire : depuis 2006

Plus en détail

Présenter/rappeler l «itinéraire d un appareil usagé» à l aide de l aff iche (annexe 1).

Présenter/rappeler l «itinéraire d un appareil usagé» à l aide de l aff iche (annexe 1). Points de Points de Que faire de ma vieille télé? De mon sèche-cheveux cassé? De mon MP3 sans intérêt? Démodés ou hors d usage, électriques et électroniques peuvent être réutilisés ou recyclés à condition

Plus en détail

LIVRET GESTES VERTS. GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG. JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013

LIVRET GESTES VERTS. GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG. JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013 LIVRET GESTES VERTS GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013 Adresse Postale CS 60013-38702 - La Tronche Cedex Siège Social / Rue de

Plus en détail

Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable

Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable Aujourd hui, il est presque impossible de se passer d un téléphone portable. En 2011, près de 100% de la population française est équipée d un téléphone

Plus en détail

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE pour économiser les fournitures et les ressources En route vers une administration écoresponsable Aujourd hui notre planète est en danger : sa biodiversité est menacée.

Plus en détail

Société BIS RECYCLAGE Saint-Jory (31) Audit de conformité réglementaire de la gestion des DEEE

Société BIS RECYCLAGE Saint-Jory (31) Audit de conformité réglementaire de la gestion des DEEE Saint-Jory (31) Audit de conformité réglementaire de la gestion des DEEE 1 INFORMATIONS GENERALES SUR LE SITE...1 2 ELEMENTS TECHNIQUES...2 2.1 PRINCIPALES CARACTERISTIQUES TECHNIQUES... 2 2.2 ELEMENTS

Plus en détail

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons S ( implifiezletri vous GUIDE DU TRI Ville de Bondy Quelle poubelle choisir? Les autres déchets Vos équipements Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons Journaux, magazines

Plus en détail

ATELIER PÉDAGOGIQUE 2 LUTTER CONTRE LES IDÉES REÇUES SUR LES PILES AVEC L ÉLECTRO-QUIZ

ATELIER PÉDAGOGIQUE 2 LUTTER CONTRE LES IDÉES REÇUES SUR LES PILES AVEC L ÉLECTRO-QUIZ RECYCLER SES PILES, C EST FACILE ET C EST UTILE! ATELIER PÉDAGOGIQUE 2 LUTTER CONTRE LES IDÉES REÇUES SUR LES PILES AVEC L ÉLECTRO-QUIZ 1. OBJECTIF Lutter contre quelques idées reçues sur les piles et

Plus en détail

Maîtriser la consommation d eau

Maîtriser la consommation d eau Maîtriser la consommation d eau S assurer après utilisation que le robinet d eau est bien fermé. Signaler aux agents les éventuelles fuite d eau dans les sanitaires. Un robinet doté d un «mousseur» permet

Plus en détail

ESII. Une entreprise éco-citoyenne

ESII. Une entreprise éco-citoyenne ESII Une entreprise éco-citoyenne ESII s inscrit dans une politique de développement durable garantissant la mise en œuvre de pratiques sans danger pour l environnement ainsi que le respect des normes

Plus en détail

Mode d emploi. Moins de déchets, 10 gestes pour transformer nos habitudes

Mode d emploi. Moins de déchets, 10 gestes pour transformer nos habitudes Mode d emploi Moins de déchets, 10 gestes pour transformer nos habitudes 10 «petits» gestes pour réduire nos déchets Réduire ses déchets c est avant tout mieux consommer Le meilleur déchet est celui qui

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

En tête du 6 ème classement

En tête du 6 ème classement En tête du 6 ème classement 1 er : Sony Ericsson (+1 place) Sony Ericsson passe de 2 nde à 1 ère en améliorant son score sur la déclaration des performances de recyclage de téléphones mobiles obsolètes.

Plus en détail

D E V O T E A M S E N G A G E E N F A V E U R D U D E V E L O P P E M E N T D U R A B L E

D E V O T E A M S E N G A G E E N F A V E U R D U D E V E L O P P E M E N T D U R A B L E GreenGuide DEVOTEAM S ENGAGE EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DURABLE Le groupe Devoteam est un acteur économique et social qui se doit d être responsable. C est la raison pour laquelle nous avons décidé d engager

Plus en détail

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent!

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Recycler mes lampes? Une idée lumineuse En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Prévu par deux règlements européens relatifs à l éco-conception des lampes, le retrait progressif

Plus en détail

A savoir. > Les déchets de l ensemble de la restauration française représentent 10 % de la production de déchets ménagers, soit 2,5 millions de tonnes

A savoir. > Les déchets de l ensemble de la restauration française représentent 10 % de la production de déchets ménagers, soit 2,5 millions de tonnes Déchets > 1 tonne de verre recyclé = 660 kg de sable + 100 kg de fioul économisé > 1 tonne de plastique recyclé = entre 600 et 800 kg de pétrole brut économisé > 670 canettes valorisées = 1 vélo > 19 000

Plus en détail

Objectif : Améliorer quotidiennement le comportement environnemental de Depac.

Objectif : Améliorer quotidiennement le comportement environnemental de Depac. Objectif : Améliorer quotidiennement le comportement environnemental de Depac. Mise en ligne sur : www.depac.fr Descriptif : La Politique responsable de la société DEPAC est organisée autour de 4 axes

Plus en détail

Manuel d utilisation MA TABLETTE MAGIQUE 3-6. ans. 2014 VTech Imprimé en Chine 91-009669-006 FR. Disney Visitez le site DisneyJunior.

Manuel d utilisation MA TABLETTE MAGIQUE 3-6. ans. 2014 VTech Imprimé en Chine 91-009669-006 FR. Disney Visitez le site DisneyJunior. Manuel d utilisation MA TABLETTE MAGIQUE 3-6 ans Disney Visitez le site DisneyJunior.com 2014 VTech Imprimé en Chine 91-009669-006 FR INTRODUCTION Vous venez d acquérir Ma tablette magique de VTech. Félicitations!

Plus en détail

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir éco agent Guide pratique de l des gestes simples et quotidiens pour agir 1 Edito Sommaire L électricité...3 Les équipements bureautiques...4 Le confort thermique...5 Le papier...6 Les déchets...7 Les déplacements...8

Plus en détail

Tri et réduction des déchets

Tri et réduction des déchets Tri et réduction des déchets dans les locaux sociaux de son établissement # 1 - Organiser le tri dans les locaux sociaux # 2 - Valoriser les déchets en organisant la collecte des poubelles # 3 - Communiquer

Plus en détail

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou Le Guide de l éco-agent Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou «L'écologie est aussi et surtout un problème culturel. Le respect de l'environnement passe par un grand nombre de changements comportementaux.»

Plus en détail

SMA Solar Technology AG Avenir Solaire pour les enfants. À la maison

SMA Solar Technology AG Avenir Solaire pour les enfants. À la maison À la maison Combien d énergie consommons-nous réellement à la maison? Comment la mesurer? Solarine et L Ourson Soleil vont te donner quelques astuces pour faire des économies d énergie chez toi, afi n

Plus en détail

Les héros du recyclage. Livret de contrôle. Recycling. Heroes

Les héros du recyclage. Livret de contrôle. Recycling. Heroes Les héros du recyclage Livret de contrôle Recycling Heroes Je suis un héros du recyclage Nom: Prénom: Classe: Mon héros du recyclage favori: Qu est-ce que c est qu un héros? Un héros est serviable et s

Plus en détail

Emis le : 5/08/2011 Mis à jour : 10/2014

Emis le : 5/08/2011 Mis à jour : 10/2014 Emetteur : CRMA Limousin Page 1 sur 6 1. Quelle réglementation s applique à mon entreprise? Emis le : 5/08/2011 Toute entreprise artisanale ou industrielle est soumise au règlement sanitaire départemental.

Plus en détail

agissez, un Clima cteur engagé! devenez vous aussi Vous souhaitez contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre?

agissez, un Clima cteur engagé! devenez vous aussi Vous souhaitez contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre? agissez, devenez vous aussi un Clima cteur engagé! Vous souhaitez contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre? Mulhouse Alsace Agglomération s est associée au site «Le climat entre

Plus en détail

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas.

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Édito Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Depuis janvier 2011, le Syndicat Emeraude s est engagé résolument dans un programme local de prévention. Ne nous limitons pas à l objectif

Plus en détail

SITA DEEE UNE SOLUTION RESPONSABLE POUR LA GESTION DE VOS DÉCHETS D ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES. www.sita.fr

SITA DEEE UNE SOLUTION RESPONSABLE POUR LA GESTION DE VOS DÉCHETS D ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES. www.sita.fr SITA DEEE UNE SOLUTION RESPONSABLE POUR LA GESTION DE VOS DÉCHETS D ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES www.sita.fr UN PARTENAIRE EXPERT POUR OPTIMISER LA GESTION DE VOS DEEE SITA DEEE a été créée

Plus en détail

LE CARNET DE L ELEVE. La Maison du Développement Durable présente

LE CARNET DE L ELEVE. La Maison du Développement Durable présente La Maison du Développement Durable présente LE CARNET DE L ELEVE La Maison du Développement Durable est une réalisation d Objectif D. 15, rue André Del Sarte - 75018 Paris Ils t accompagnent pendant toute

Plus en détail

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr DÉCHETS MÉNAGERS Mode d emploi Point info 01 46 12 75 20 www.ville-montrouge.fr C ollecte sélective en porte à porte, ramassage des encombrants, déchetterie, etc., la Ville de Montrouge propose une palette

Plus en détail

Le guide. de l'écocitoyen. au bureau

Le guide. de l'écocitoyen. au bureau Le guide de l'écocitoyen au bureau Le guide de l'écocitoyen au bureau SOMMAIRE : Le saviez-vous? Eco-quoi...? Achats responsables Le papier L'électricité La température Les déchets Les déplacements Mesurer

Plus en détail

S.O.S. petite fleur front

S.O.S. petite fleur front Manuel d utilisation S.O.S. petite fleur front Arrêt Histoire 1 2 mots Apprenti' image 3 Minnie Coucou 4 histoire 5 musicale Récré 2013 Disney Enterprises, Inc. Visitez le site Internet www.disney.fr 2013

Plus en détail

Manuel d utilisation. Mon super bus magique. 2015 VTech Imprimé en Chine 91-002973-006 FR

Manuel d utilisation. Mon super bus magique. 2015 VTech Imprimé en Chine 91-002973-006 FR Manuel d utilisation Mon super bus magique 2015 VTech Imprimé en Chine 91-002973-006 FR INTRODUCTION Vous venez d acquérir Mon super bus magique de VTech. Félicitations! Pars faire un tour à bord du super

Plus en détail

Junior. Le r ecyc lage. des D3E. Actualités. Zoom sur Le réemploi des objets. Jeux. travaux appliqués

Junior. Le r ecyc lage. des D3E. Actualités. Zoom sur Le réemploi des objets. Jeux. travaux appliqués n 8 avril 2014 ValDem Junior Le r ecyc lage des Actualités Zoom sur Le réemploi des objets Dossier : Déchets d Équipements Électriques et Électroniques Jeux BD Les aventures travaux appliqués de Bobo la

Plus en détail

INFOS PRATIQUES. www.metropole-rouen-normandie.fr. duclair PROGRAMME DE REDUCTION DES DECHETS

INFOS PRATIQUES. www.metropole-rouen-normandie.fr. duclair PROGRAMME DE REDUCTION DES DECHETS INFOS PRATIQUES déchets PROGRAMME DE REDUCTION DES DECHETS 205 duclair www.metropole-rouen-normandie.fr édito Chère Madame, cher Monsieur, En matière de gestion des déchets, la Métropole Rouen Normandie

Plus en détail

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons?

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? LYCEE FENELON : démarche Qualycée en cours Quels sont les efforts réalisés à Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? 16/03/2015 tri sélectif à Fénelon

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

DEEE. Votre contribution Développement Durable SICTOM DES MONTS DU FOREZ (43)

DEEE. Votre contribution Développement Durable SICTOM DES MONTS DU FOREZ (43) DEEE Votre contribution Développement Durable Edition Collectivités Territoriales 2014 ÉDITO Nature et collectivités, une histoire durable C est grâce à vos efforts qu Eco-systèmes a collecté plus de

Plus en détail

Objectifs: Réduire les apports en déchèterie Sous-objectif: Favoriser le broyage/paillage à domicile

Objectifs: Réduire les apports en déchèterie Sous-objectif: Favoriser le broyage/paillage à domicile déchets 2015 Appui au déploiement de broyeur "groupés" ACTION N 57 : Sous-objectif: Favoriser le broyage/paillage à domicile Favoriser le paillage Stabiliser le flux de déchets verts 115 3 Les habitants

Plus en détail

Plan individuel de prévention et de gestion des déchets pour les déchets d équipements électriques et électroniques

Plan individuel de prévention et de gestion des déchets pour les déchets d équipements électriques et électroniques Plan individuel de prévention et de gestion des déchets pour les déchets d équipements électriques et électroniques Le plan doit être introduit en langue française ou néerlandaise. Les données sont reprises

Plus en détail

Guide ÉCO-GESTEs. Des engagements aux actes. Comment agir ici et maintenant pour contribuer au développement durable

Guide ÉCO-GESTEs. Des engagements aux actes. Comment agir ici et maintenant pour contribuer au développement durable McCann G Agency - GDF SUEZ : SA au capital de 2 193 643 820 - RCS PARIS 542 107 651 FSC, PEFC, Imprim vert et usine Iso 14001. Papier fabriqué à partir de bois issu de forêts gérées durablement, blanchi

Plus en détail

Question ELECTRICITE. Question ELECTRICITE

Question ELECTRICITE. Question ELECTRICITE Un réfrigérateur plein de givre consomme-t-il plus? Vous mettez votre portable à charger. Une fois la batterie pleine, continue-til à utiliser du courant si vous le laissez branché? Si vous laissez le

Plus en détail

SOMMAIRE SOMMAIRE. Politique Education de la Région Développement Durable Collecte des déchets dans les lycées DEEE

SOMMAIRE SOMMAIRE. Politique Education de la Région Développement Durable Collecte des déchets dans les lycées DEEE 52 000 lycéens 65 lycées publics (1,2 millions de m² de locaux) 39 lycées privés 1 Les priorités comtoises en matière d éducation par de nouvelles politiques L accès pour tous à l éducation Gratuité des

Plus en détail

Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est)

Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est) GUIDE DES DÉCHETS Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est) Référence : 10QSE1103 mise à jour Novembre 2010 PRÉAMBULE L aspect gestion des déchets, (Papier, Cartons, Cartouches d encres, Piles,

Plus en détail

Le respect de l environnement

Le respect de l environnement Le respect de l environnement 1 L entreprise familiale Galliker en harmonie avec son temps Depuis 1918 à travers quatre générations l entreprise Galliker a appris à endosser ses responsabilités. La rapidité

Plus en détail

la climatisation automobile

la climatisation automobile Un équipement en question : la climatisation automobile LES TRANSPORTS la climatisation en question La climatisation automobile, grand luxe il y a encore peu de temps, devient presque banale pour tous

Plus en détail

Manuel d utilisation. Lav auto interactif. 2013 VTech. Imprimé en Chine 91-002894-007 FR

Manuel d utilisation. Lav auto interactif. 2013 VTech. Imprimé en Chine 91-002894-007 FR Manuel d utilisation Lav auto interactif 2013 VTech Imprimé en Chine 91-002894-007 FR INTRODUCTION Vous venez d acquérir Lav auto interactif de VTech. Félicitations! Grâce au Lav auto interactif, votre

Plus en détail

GUIDE DES BONNES PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES

GUIDE DES BONNES PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES GUIDE DES BONNES PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES Ville de Saint-Laurent d Aigouze [ [ Le mot du Maire Le développement durable est un enjeu de société majeur, et bien plus qu un effet de mode. Les changements

Plus en détail

Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable

Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable Objectifs pédagogiques : - Prendre conscience des impacts sur l Homme et l environnement de chaque étape de cycle de vie d un produit - Savoir comment

Plus en détail

Règles du Jeu Money Drop ok 25/04/12 17:58 Page 2

Règles du Jeu Money Drop ok 25/04/12 17:58 Page 2 Règles du Jeu Money Drop ok 25/04/12 17:58 Page 2 Règles du Jeu Money Drop ok 25/04/12 17:58 Page 3 Contenu du jeu : 110 cartes questions (220 questions au total) : - 95 cartes questions 4 réponses - 15

Plus en détail

2. Garantie En cas de problème ou de question technique, vous pouvez contacter notre hotline au numéro indigo ci-contre :

2. Garantie En cas de problème ou de question technique, vous pouvez contacter notre hotline au numéro indigo ci-contre : 1. Important Prenez le temps de lire ce manuel utilisateur avant d utiliser votre antenne terrestre d intérieur. Ce manuel contient des informations importantes concernant le fonctionnement de votre antenne.

Plus en détail

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 I- ETUDE D UNE PHOTOGRAPHIE DE YANN ARTHUS-BERTRAND : Stockage d ordures dans la périphérie de Saint-Domingue en République dominicaine au cœur des Caraïbes Légende

Plus en détail

MODULE 4 : Le choix des outils numériques

MODULE 4 : Le choix des outils numériques MODULE 4 : Le choix des outils numériques Introduction Définition Actions à mettre en œuvre Bonnes pratiques Introduction Introduction Bienvenue dans le «Digital age» Newer is better Introduction PC =

Plus en détail

Gardons. notre ville. propre. C est l affaire de tous au quotidien. www.ville-maubeuge.fr

Gardons. notre ville. propre. C est l affaire de tous au quotidien. www.ville-maubeuge.fr Gardons C est l affaire de tous au quotidien www.ville-maubeuge.fr intro La té d une ville, c est l affaire de tous au quotidien. Dès 2001, la municipalité a engagé une série d actions pour permettre à

Plus en détail

L énergie dans notre quotidien

L énergie dans notre quotidien 4 5 6 7 8 L énergie dans notre quotidien QUE SAIS-TU SUR L ÉNERGIE? Sur ton cahier de sciences, essaie de répondre par VRAI ou FAUX aux phrases ou expressions qui suivent. A. 1. Nous utilisons de plus

Plus en détail

Notre mission, notre plan d action!

Notre mission, notre plan d action! Changer le monde, un GESte à la fois Notre mission, notre plan d action! Un vent de changement avec Rafale! Notre mission, notre plan d action! Depuis la révolution industrielle, on s est mis à brûler

Plus en détail

Économisons l énergie! 11

Économisons l énergie! 11 Économisons l énergie! 11 Objectifs Prendre conscience de sa consommation d énergie. Maîtriser sa consommation d énergie afin de réduire l émission de gaz à effet de serre (mettre en place gestes et actions).

Plus en détail

GUIDE. des ÉCO-GESTES au BUREAU. Ou comment se préoccuper de l environnement au bureau?

GUIDE. des ÉCO-GESTES au BUREAU. Ou comment se préoccuper de l environnement au bureau? GUIDE des ÉCO-GESTES au BUREAU Ou comment se préoccuper de l environnement au bureau? Les éco-gestes au travail Des agents éco-responsables pas comme les autres 220 jours par an et sept heures par jour,

Plus en détail

Les déchets Séance 1. Objectifs : Définition d un déchet Définition d une déchèterie

Les déchets Séance 1. Objectifs : Définition d un déchet Définition d une déchèterie Lancement : Distribution de photos. Les déchets Séance 1 Objectifs : Définition d un déchet Définition d une déchèterie 2 photos Photographie d'une décharge sauvage Photographie d'une déchèterie Les élèves

Plus en détail

Consommation en mode attente : même éteints, vos appareils veillent encore

Consommation en mode attente : même éteints, vos appareils veillent encore Consommation en mode attente : même éteints, vos appareils veillent encore VOUS VENEZ D ÉTEINDRE VOTRE SYSTÈME DE DIVERTISSEMENT. MAIS CELUI-CI EST-IL VRAIMENT ÉTEINT? La plupart des appareils électriques

Plus en détail

pile(s) dans la bonne boîte

pile(s) dans la bonne boîte Dossier de presse décembre 2003 pile(s) dans la bonne boîte Le Fonds Français pour la Nature et l Environnement lance une campagne d information pour mobiliser les grandes entreprises, les collectivités

Plus en détail

QUIZZ! C est toi l expert en énergie! Ta mission: Répondre aux questions du cahier en explorant cette maison sur le site energie-environnement.

QUIZZ! C est toi l expert en énergie! Ta mission: Répondre aux questions du cahier en explorant cette maison sur le site energie-environnement. QI! C est toi l expert en énergie! a mission: Répondre aux questions du cahier en explorant cette maison sur le site energie-environnement.ch i tu réponds correctement, tu obtiendras un code secret qui

Plus en détail

Le papier recyclé la matière première respectueuse de l environnement

Le papier recyclé la matière première respectueuse de l environnement Le papier recyclé la matière première respectueuse de l environnement LE VIEUX PAPIER RESTE ICI Innovateurs par tradition www.perlen.ch Aussi écologique que possible La société Perlen Papier a été fondée

Plus en détail

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET 3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET L ENVIRONNEMENT 3.1 Contexte et tendances L atteinte de l indépendance énergétique est une priorité gouvernementale. Cet objectif sera appuyé par plusieurs politiques,

Plus en détail

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Carbone de la Communauté d agglomération Loire Forez Patrimoine et Services 2009 Contexte de l étude Afin de lutter contre

Plus en détail

Rapport Bilan Carbone Groupe GMBA Baker Tilly (exercice 2012)

Rapport Bilan Carbone Groupe GMBA Baker Tilly (exercice 2012) Rapport Bilan Carbone Groupe GMBA Baker Tilly (exercice 2012) Introduction : GMBA est un cabinet d audit, d expertise comptable et de conseil situé sur 3 sites géographiques différents : deux à Paris et

Plus en détail

Nouvelles technologies, nouveaux usages : les TIC*, quels impacts? * : technologies de l information et de la communication

Nouvelles technologies, nouveaux usages : les TIC*, quels impacts? * : technologies de l information et de la communication Nouvelles technologies, nouveaux usages : les TIC*, quels impacts? * : technologies de l information et de la communication LES BONS USAGES Nouvelles technologies, nouveaux usages : les TIC, quels impacts?

Plus en détail

Soyez. Pour un logement

Soyez. Pour un logement Soyez Pour un logement Sommaire LE CHAUFFAGE 2 LA VENTILATION 2 LES EQUIPEMENTS MENAGES 3 L ECLAIRAGE ET L ELECTRICITE 4 L EAU 4 TRIE DES DECHETS 5 LA CONSOMMATION DURABLE 6 LE TRANSPORT 7 Ce guide va

Plus en détail

«Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod. ECO GESTES AU QUOTIDIEN - Mercredi du Développement Durable

«Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod. ECO GESTES AU QUOTIDIEN - Mercredi du Développement Durable «Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod «La terre n appartient pas à l homme, c est l homme qui appartient à la terre» Sitting Bull L habitat est le premier

Plus en détail

Les enjeux de la deuxième vie des objets

Les enjeux de la deuxième vie des objets Les enjeux de la deuxième vie des objets En 2011, un Côte-d Orien a produit 46 kg de déchets non recyclables, apportés en déchèteries. Ce sont principalement des meubles, du mobilier de jardin, des jouets

Plus en détail

Circuit comportant plusieurs boucles

Circuit comportant plusieurs boucles Sommaire de la séquence 3 Séance 1 Qu est-ce qu un circuit comportant des dérivations? A Les acquis du primaire B Activités expérimentales C Exercices d application Séance 2 Court-circuit dans un circuit

Plus en détail

EN TOUTES CIRCONSTANCES. Code. de la Rue. Petit manuel de savoir-vivre à l usage des habitants, piétons et automobilistes

EN TOUTES CIRCONSTANCES. Code. de la Rue. Petit manuel de savoir-vivre à l usage des habitants, piétons et automobilistes 10 conseils POUR GARDER SA commune PROPRE, EN TOUTES CIRCONSTANCES Le Code de la Rue Petit manuel de savoir-vivre à l usage des habitants, piétons et automobilistes Règle n 1 Je ne jette pas mon mégot

Plus en détail

Manuel d utilisation. Mini Market éducatif. 2011 VTech Imprimé en Chine 91-002606-001

Manuel d utilisation. Mini Market éducatif. 2011 VTech Imprimé en Chine 91-002606-001 Manuel d utilisation Mini Market éducatif 2011 VTech Imprimé en Chine 91-002606-001 Chers parents, Chez VTech, nous sommes conscients que les enfants sont notre avenir. C est pourquoi tous nos jeux sont

Plus en détail

Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier

Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier Samedi 19 janvier 2008 Communiqué de presse Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier La Ville de Bordeaux a adopté, fin janvier 2007, une charte d écologie urbaine et de développement durable. Elle

Plus en détail

Le circuit électrique

Le circuit électrique BULLETIN SPÉCIAL N 2 Le circuit électrique Théorie un peu de réflexion Intro L électricité est une source d énergie. Une énergie que l on peut facilement transformer en mouvement, lumière ou chaleur. L

Plus en détail

CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques

CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques Le catamaran est un voilier. Il utilise donc une voile, qui capte le vent, pour se déplacer. Ainsi, l énergie nécessaire au

Plus en détail

Cdiscount. Restitution pour la publication du bilan d émissions de GES. Page 1 sur 9. destinataires

Cdiscount. Restitution pour la publication du bilan d émissions de GES. Page 1 sur 9. destinataires Cdiscount Restitution pour la publication du bilan d émissions de GES destinataires Préfecture de la région Aquitaine 2 Esplanade Charles de Gaulle CS 41397 33077 Bordeaux Cedex La DREAL Aquitaine Direction

Plus en détail

Internet, courriels : réduire les impacts

Internet, courriels : réduire les impacts Au bureau AGIR! Internet, courriels : réduire les impacts Limiter nos consommations d énergie et de matières premières Édition : février 2014 sommaire glossaire introduction En savoir plus sur les TIC....3

Plus en détail

Pourquoi un bilan Green IT? Zoom sur la méthodologie. Les chiffres clés Et moi?

Pourquoi un bilan Green IT? Zoom sur la méthodologie. Les chiffres clés Et moi? Pourquoi un bilan Green IT? Zoom sur la méthodologie Les chiffres clés Et moi? Bilan Green IT mars 2011 Bilan Green IT mars 2011 Pourquoi un bilan Green IT? > CONTEXTE En France, la loi sur la Responsabilité

Plus en détail

Achat de matériel informatique (PC, Portables, Serveurs) Aspects développement durable. Matinfo3 CNRS - 2013

Achat de matériel informatique (PC, Portables, Serveurs) Aspects développement durable. Matinfo3 CNRS - 2013 Achat de matériel informatique (PC, Portables, Serveurs) Aspects développement durable Matinfo3 CNRS - 2013 Questionnaire pour les postes fixes et portables : Questionnaire DD Dans le présent document,

Plus en détail

3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC

3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC 3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC Principe des 3RV Privilégier dans l ordre : La réduction à la source Le réemploi Le recyclage La valorisation (biologique

Plus en détail

GUIDE DES ECO-GESTES BNP PARIBAS ENERGIE PAPIER DECHETS

GUIDE DES ECO-GESTES BNP PARIBAS ENERGIE PAPIER DECHETS BNP PARIBAS GUIDE DES ECO-GESTES Triez avec soin dans la bonne poubelle Ne surchauffez ni ne surclimatisez votre bureau Zippez les pièces jointes avant envoi par email Prenez l escalier pour 1 étage en

Plus en détail

Guide de l agent éco-responsable : 30 gestes simples pour réduire notre impact sur l environnement au travail

Guide de l agent éco-responsable : 30 gestes simples pour réduire notre impact sur l environnement au travail Guide de l agent éco-responsable : 30 gestes simples pour réduire notre impact sur l environnement au travail Sommaire Édito - le papier, les fournitures.. - l énergie, l eau.. - les déchets.. - les transports

Plus en détail

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes Les déchets actuellement considérés comme inertes en France et stockés comme tels sont des déchets suivants : (1) Stockage en classe III, recyclage, 17 01 01 Béton (armé ou non) 17 01 02 Briques (1) Stockage

Plus en détail

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER AU BUREAU

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER AU BUREAU POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER AU BUREAU 1. CONSOMMATION DE PAPIER La consommation mondiale de papier augmente de 20% chaque année! En Région de Bruxelles- Capitale (RBC), quelques 60 000

Plus en détail

Association locale Que Choisir de RENNES 8 place du Colombier 35000 RENNES 18 mai 2010

Association locale Que Choisir de RENNES 8 place du Colombier 35000 RENNES 18 mai 2010 Electrisons le Bonus-malus Conférence de presse Association locale Que Choisir de RENNES 8 place du Colombier 35000 RENNES 18 mai 2010 1 La consommation des équipements électriques explose Budget annuel

Plus en détail

La mise en place de la redevance incitative

La mise en place de la redevance incitative SICTOM DE LA ZONE SOUS VOSGIENNE novembre 2010-n 4 La mise en place de la redevance incitative Dans ce numéro : La redevance incitative: qu est-ce que c est? La redevance incitative Astuces pour réduire

Plus en détail

Programme européen de sensibilisation à l économie d électricité. Résidences pour personnes âgées, économiser l énergie c est possible.

Programme européen de sensibilisation à l économie d électricité. Résidences pour personnes âgées, économiser l énergie c est possible. lavage clim Programme européen de sensibilisation à l économie d électricité économie confort Résidences pour personnes âgées, économiser l énergie c est possible. froid veille éclairage +3 10 En 10 ans

Plus en détail

ECONOMIE D ENERGIE DES APPAREILS ELECTROMENAGERS : POURQUOI PAYER PLUS POUR CONSOMMER MOINS? ENQUETE ET PROPOSITIONS DE L UFC-QUE CHOISIR

ECONOMIE D ENERGIE DES APPAREILS ELECTROMENAGERS : POURQUOI PAYER PLUS POUR CONSOMMER MOINS? ENQUETE ET PROPOSITIONS DE L UFC-QUE CHOISIR ECONOMIE D ENERGIE DES APPAREILS ELECTROMENAGERS : POURQUOI PAYER PLUS POUR CONSOMMER MOINS? ENQUETE ET PROPOSITIONS DE L UFC-QUE CHOISIR L enquête L UFC-Que Choisir vient de réaliser une enquête sur les

Plus en détail

CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES

CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES L ensemble des règles définies ci-après constitue le Règlement Intérieur du Centre nécessaire à sa bonne marche et à la satisfaction

Plus en détail

DOSSIER REVENDEUR SPECIAL D.E.E.E.

DOSSIER REVENDEUR SPECIAL D.E.E.E. DOSSIER REVENDEUR SPECIAL D.E.E.E. INTRODUCTION Depuis le 15/11/06 tous les distributeurs qui vendent des produits électroniques et électriques (calculatrice, PC, frigo, radiateurs...) doivent : assurer

Plus en détail

Des appareils ménagers efficaces

Des appareils ménagers efficaces Des appareils ménagers efficaces Fiche d information du WWF La consommation d électricité en Suisse La Suisse consomme chaque année environ 60 milliards de kwh d électricité. Grâce à l amélioration de

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main Le développement durable au cœur de la stratégie d Assa Abloy 2 de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES?

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES? POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES? 1. CONSOMMATION DE PAPIER Les écoles primaires et secondaires bruxelloises consomment chaque année 250 millions de feuilles A4, soit environ

Plus en détail

Défi 7/7 Mission Ecogestes

Défi 7/7 Mission Ecogestes Défi 7/7 Mission Ecogestes - 202 851 habitants (au 1er janvier 2011) Les hommes commencent à se regrouper dans des villes. Les déchets sont jetés dans les rues entraînant de nombreuses épidémies meurtrières

Plus en détail

Mon hochet Tut-Tut. 2014 VTech Imprimé en Chine 91-002887-00x

Mon hochet Tut-Tut. 2014 VTech Imprimé en Chine 91-002887-00x Mon hochet Tut-Tut 2014 VTech Imprimé en Chine 91-002887-00x Chers parents, Chez VTech, nous sommes conscients que les enfants sont notre avenir. C est pourquoi tous nos jeux sont conçus de manière à inciter

Plus en détail

Eco. Plus chères à l'achat, les ampoules faible consommation se révèlent très économiques au bout de quelques mois...

Eco. Plus chères à l'achat, les ampoules faible consommation se révèlent très économiques au bout de quelques mois... Eco consommation La mairie ou la société de remontée mécanique veillent à limiter et à réduire leur consommation d énergie pour l éclairage des locaux et de la station. Grâce à des gestes simples et les

Plus en détail

SÉCHAGE L ÉLECTROMÉNAGER CE QU IL FAUT SAVOIR

SÉCHAGE L ÉLECTROMÉNAGER CE QU IL FAUT SAVOIR Suivez le guide! CE QU IL FAUT SAVOIR Votre facture d éléctricité n est pas votre facture de chauffage! Voici comment se répartit votre facture d éléctricité Attention plus vous consommez plus votre facture

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011 BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011 POUR LE GROUPE MONOPRIX Ce bilan d émission gaz à effet de serre a été réalisé en réponse à l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 portant

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DECODEUR TV THD DECODEUR ENREGISTREUR TV THD PRENDRE EN MAIN LE DECODEUR TV CONFIGURER LE DECODEUR TV

GUIDE D UTILISATION DECODEUR TV THD DECODEUR ENREGISTREUR TV THD PRENDRE EN MAIN LE DECODEUR TV CONFIGURER LE DECODEUR TV DECODEUR TV THD DECODEUR ENREGISTREUR TV THD GUIDE D UTILISATION PRENDRE EN MAIN LE DECODEUR TV CONFIGURER LE DECODEUR TV UTILISER LE DECODEUR TV AU QUOTIDIEN ASSISTANCE SOMMAIRE I PRENDRE EN MAIN LE DECODEUR

Plus en détail