Orange, acteur engagé dans la protection de l environnement en France

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Orange, acteur engagé dans la protection de l environnement en France"

Transcription

1 Dossier de presse Mars 2011 Orange, acteur engagé dans la protection de l environnement en France Contacts Presse : Sébastien Audra : Karine Rolland :

2 SOMMAIRE «Orange, acteur engagé dans le développement durable»...3 Des actions de sensibilisation pour inciter le grand public à une consommation plus responsable...4 Réflexe 1 : Consulter l affichage environnemental des terminaux pour faire le bon choix...4 Réflexe 2 : Passer à la facture électronique...5 Réflexe 3 : Soutenir le WWF France avec le programme «Davantage»...6 Réflexe 4 : Conserver son mobile plus longtemps...6 Réflexe 5 : Choisir un mobile d occasion...6 Réflexe 6 : Recycler ses équipements...7 Recyclage des déchets de mobiles en Afrique...8 La réduction de l empreinte écologique de ses activités, un projet d entreprise à long terme...9 SME et certification ISO Maîtriser les consommations d énergie et réduire les émissions de CO Recycler les déchets Préserver les paysages Orange et le WWF France renouvellent leur partenariat pour une durée de 3 ans...15 Un partenariat depuis Reconduction du partenariat pour la période Objectifs du mécénat Projets soutenus par Orange : avec le fonds Biome, biodiversifions nos dons!

3 «Orange, acteur engagé dans le développement durable» Depuis 1996, Orange s engage à respecter un ensemble de règles qui permettent de maîtriser les conséquences que nos activités peuvent avoir sur l économie, la société, les personnes, l environnement. Tous ces grands principes de comportements collectifs et individuels sont inscrits dans la Charte de déontologie du Groupe. L engagement d Orange en faveur de l environnement se décline autour de trois axes : Développer des produits et services innovants qui sont une alternative aux déplacements, Sensibiliser nos collaborateurs et nos clients aux enjeux propres à nos activités, produits et services, Agir en entreprise exemplaire en réduisant nos propres impacts environnementaux. En mars 2008 Orange s est associé au WWF France pour un partenariat d envergure qui repose sur des actions concrètes, telles que l évaluation de la performance environnementale des produits commercialisés par Orange, l éco-conception de ses boutiques et de ses produits, le recyclage des équipements, la pédagogie autour des «gestes verts» menée auprès des consommateurs et des collaborateurs et l usage responsable du papier (moins et mieux consommer). Le partenariat entre Orange et le WWF est né de la volonté forte du Groupe d agir en leader responsable en réduisant l empreinte écologique de ses activités. Le téléphone mobile fait plus que jamais partie du quotidien des Français : fin 2010, 82% des Français âgés de 12 ans et plus étaient équipés (100% chez les ans!). Si le secteur des télécoms a moins d impact sur l environnement que les industries cimentière, chimique ou automobile, sa croissance engendre une forte production de déchets électroniques dont il faut tenir compte. La collaboration fructueuse entre Orange et le WWF n est donc pas le fruit du hasard ou un effet de mode lié à l engouement croissant des Français pour les thématiques environnementales. L approche «verte» fait partie intégrante de la politique commerciale d Orange et de sa relation clientèle. Depuis 2009, le partenariat avec Emmaüs International a permis à Orange de travailler sur le recyclage des mobiles. Comme le précise Alain Liberge, directeur de l Environnement et de la Responsabilité Sociale d Orange France : «Cela fait près de 10 ans que nous sommes engagés dans une démarche globale de Responsabilité Sociale d Entreprise et de contribution au Développement Durable. Après avoir mis en place des actions sur les impacts écologiques des activités de l entreprise elle-même, nous encourageons désormais nos clients à limiter l impact écologique de leur usage des équipements télécoms. En tant qu acteur majeur du secteur, et alors que le téléphone portable est au cœur de la vie quotidienne des Français, cela nous parait essentiel». Ainsi, en se réengageant aux côtés du WWF France, Orange confirme son ancrage dans le développement durable et fait de la protection de l environnement l une de ses préoccupations majeures. 3

4 Des actions de sensibilisation pour inciter le grand public à une consommation plus responsable Avec plus de 209 millions de clients dans le monde (hors MVNO) à fin décembre 2010, dont 27 millions de clients mobiles (hors MVNO) et plus de 9 millions de clients Internet Haut Débit en France, Orange se doit d informer et de sensibiliser les différents publics aux gestes et usages respectueux de l environnement. Inciter les équipés mobiles à conserver leur téléphone plus longtemps, sensibiliser au recyclage, informer sur les impacts environnementaux des appareils commercialisés Ces bonnes pratiques s inscrivent dans le programme «les réflexes verts», mis en place par Orange. Créé spécialement pour informer et sensibiliser les clients au respect de l environnement, le site dédié a enregistré visites et plus de pages vues en Réflexe 1 : Consulter l affichage environnemental des terminaux pour faire le bon choix En 2008, Orange et le WWF France innovaient avec la mise en place de l affichage écologique pour les téléphones fixes et mobiles. Objectif : évaluer l impact environnemental des appareils sur l ensemble de leur cycle de vie et l afficher en toute transparence afin d aider le consommateur dans le choix de terminaux plus respectueux de l environnement. L éco-étiquette affiche, pour chaque terminal, une note globale de «performance environnementale» calculée à partir de cinq indicateurs clés : - La limitation du CO2 mesure la quantité de gaz à effet de serre émise lors des principales étapes de la vie du produit : fabrication, distribution, utilisation, recyclage. - L efficacité énergétique mesure la consommation d'énergie lors de l'utilisation du produit. - La préservation des ressources naturelles mesure la quantité de matières non renouvelables (or, argent et étain) dans la composition du produit. - La recyclabilité mesure la possibilité de recycler le produit et son emballage en fonction de leur composition et des techniques de recyclage actuelles. - La conception éco-responsable valorise les autres initiatives d amélioration de la performance environnementale du produit comme l utilisation limitée de substances dangereuses*, la traçabilité des ressources sensibles (or, argent, étain, tantale), les possibilités de réparation du 4

5 produit, l emploi de matériaux recyclés. *composés chimiques qui, dans de mauvaises conditions d'utilisation ou de recyclage, pourraient présenter un risque pour l'homme ou son environnement Ces indicateurs sont calculés à partir de données collectées auprès des fournisseurs et font l objet d audits indépendants sur les sites de production. La performance environnementale des appareils commercialisés par France Télécom-Orange est consultable sur le portail Orange (www.orange.fr) et affichée dans les boutiques de la marque depuis fin Aujourd hui dans l hexagone, 95% des mobiles et 100% des téléphones fixes distribués par France Télécom-Orange sont étiquetés. Dans les années à venir, Orange entend poursuivre le déploiement de l affichage environnemental à l international. Après l Espagne et la Roumanie, son extension est prévue dans plusieurs filiales européennes du Groupe. Enfin, la candidature d Orange a été retenue pour participer à l expérimentation nationale sur l affichage des caractéristiques environnementales des produits organisée par le ministère de l Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement en Réflexe 2 : Passer à la facture électronique Simple et gratuit, ce service permet de limiter la consommation de papier à destination des clients. Il est validé soit par un appel au service clients, soit directement sur le site orange.fr ou en boutique. Les clients reçoivent un à chaque nouvelle facture et peuvent accéder à tout moment à celle-ci. Le Groupe poursuit ses efforts pour promouvoir la facture électronique au travers de campagnes sur différents supports : ing, SMS, MMS ou plus simplement via des encarts insérés avec la facture comme la lettre FT ou la newsletter Orange. A fin décembre 2010, ce sont près de 12 millions de clients Orange qui bénéficient de la facture dématérialisée, ce qui représente tonnes de papier économisées pour la seule année

6 Réflexe 3 : Soutenir le WWF France avec le programme «Davantage» Depuis juin 2009, les clients Orange peuvent reverser leurs points de fidélité «Davantage» au WWF pour contribuer à un projet pédagogique d éducation à l environnement pour les écoliers français. Programme de fidélité gratuit et sans engagement ouvert aux clients Internet, fixe ou mobile en France, «Davantage» permet de cumuler les points de fidélité acquis dans ces différents programmes de fidélité au sein d un compte points. Ceux-ci peuvent être échangés contre des avantages dans des entreprises partenaires (Oxybul éveil & jeux, Europcar par exemple), des cadeaux (informatique, photos, multimédias ) accessibles sur le site internet du programme ou peuvent servir à soutenir une association. Grâce au programme «Davantage» d Orange, WWF a pu recueillir euros de dons en Réflexe 4 : Conserver son mobile plus longtemps Destinée à limiter le gaspillage et la production de déchets, l offre «40 sans renouvellement de mobile» lancée en mars 2009 est une alternative à l attribution d un nouveau mobile lors du renouvellement des abonnements. Le principe : remettre un chèque de 40 aux clients qui renouvellent leur confiance (réengagement de 12 mois) et qui font le choix de conserver leur téléphone portable en état de marche plutôt que d en changer. Valable en France métropolitaine, liée au programme «changer de mobile» cette offre permet à Orange de remercier ses clients pour leur fidélité et de saluer leur geste en faveur de l environnement en reversant 5 au WWF France pour toute nouvelle souscription. En 2010, clients (vs en 2009) ont été séduits par cette offre. Ce qui permet à Orange de remettre en ce début d année un chèque de au WWF France. En 2 ans, ce sont ainsi qui auront été remis à l organisation environnementale. Depuis fin 2010, les offres Origami en version Sim permettent également aux clients de conserver plus longtemps leurs mobiles tout en profitant de la richesse des forfaits Origami à prix réduit. Les clients qui choisissent cette offre bénéficient ainsi d une réduction mensuelle de 5 à 10 euros. Ces offres représentent une alternative novatrice à l attribution d un nouveau mobile lors du renouvellement des abonnements. L allongement de la durée de vie des équipements électroniques est un levier majeur de la réduction de l empreinte écologique. En renouvelant moins souvent son mobile, on limite la consommation de matière première et d'énergie tout en réduisant les déchets. Réflexe 5 : Choisir un mobile d occasion Depuis juin 2009, Orange vend des téléphones mobiles d occasion ou reconditionnés dans ses boutiques en France Métropolitaine et sur orange.fr. Grâce à une gamme variée, il est possible d acquérir des terminaux simples ou plus technologiques à des prix attractifs. Les occasions et les reconditionnés d'orange ce sont : - des terminaux remis en parfait état de fonctionnement avec le chargeur, la batterie et le kit oreillette, - une gamme variée de mobiles à des prix attractifs, - des mobiles bénéficiant d'une garantie commerciale. 6

7 L opération est un réel succès en boutiques avec 52% des mobiles d occasion vendus dans la catégorie des terminaux à 25 euros et 39% dans celle à 45 euros. Réflexe 6 : Recycler ses équipements Le recyclage des déchets d'équipements électriques et électroniques est essentiel dans la mise en place d'une véritable consommation responsable. Si l enjeu est majeur, le recyclage reste cependant faible au regard du volume de nouveaux produits mis sur le marché chaque année. En 2010, parmi les Français qui ont changé de mobile,seuls 16% ont recyclé celui dont ils n avaient plus l usage et. 52% l ont conservé. Selon cette même source (étude de l AFOM Observatoire sociétal de la téléphonie mobile) 16% l ont donné à un proche, 2% l ont vendu, 1% l ont jeté aux ordures, 1% l ont rendu à un employeur (12% n ont pas répondu à la question). Pour inciter le grand public à passer à l acte, l opérateur a lancé en avril 2010, en partenariat avec le WWF et Emmaus International, les Journées du recyclage, campagne nationale de collecte de mobiles, chargeurs ou batteries usagés. L événement a été animé par des salariés volontaires d Orange. La seconde édition des Journées du Recyclage se tiendra les 31 mars, 1er et 2 avril En 2010, cette opération avait permis de récupérer mobiles en 3 jours. Enfin, depuis bientôt deux ans et dans le cadre du programme «Seconde Vie Mobile», Orange propose à tout possesseur d un mobile, client Orange ou non, d échanger son téléphone usagé contre un chèque cadeau dans une boutique Orange en métropole. Les candidats sont invités à se connecter sur le site afin de déterminer la valeur de leur mobile. Pour l estimer au plus juste, Orange travaille en concertation avec des experts de la remise en état et de la revente des terminaux. S il est repris, son propriétaire recevra un chèque cadeau (1) d une valeur de 30 à 150 euros à utiliser en boutique Orange. L opérateur verse, en complément, un montant de 5 euros à Emmaüs International pour mettre en place des systèmes de collecte et de recyclage des mobiles en fin de vie en Afrique. Si les mobiles ne sont pas éligibles à l offre «Seconde Vie Mobile», le client peut déposer son mobile dans les bornes de collecte à disposition dans les boutiques de la marque. Celui-ci sera alors traité par les Ateliers du Bocage** qui étudieront les différentes possibilités de recyclage. Si le mobile fonctionne, il peut être remis en état et revendu dans des pays émergents. Dans le cas contraire, la matière première est récupérée et certains composants réutilisés pour d autres téléphones. 7

8 En 2010, les actions d Orange en faveur du recyclage -collecte dans les boutiques et les bureaux d Orange, collecte dans les grandes entreprises clientes, offre «seconde vie mobile» - ont permis de collecter plus de téléphones mobiles en France. L entreprise reverse intégralement les bénéfices issus du recyclage des mobiles usagés à différentes ONG (WWF, UNICEF, Emmaüs International ) (1) Offre limitée à 4 terminaux par compte client et par an. Réservée aux propriétaires de mobiles préalablement évalués sur le site ; estimation valable 4 jours, donnée à titre indicatif. Bons cadeaux exclusivement utilisables en agence France Télécom sur les produits et prestations de certains espaces services. Recyclage des déchets de mobiles en Afrique Pour être sûr de maîtriser leur cycle de vie des mobiles de bout en bout, et éviter qu ils ne viennent enrichir les décharges africaines à ciel ouvert, Orange s est associé à Emmaüs International pour ouvrir des ateliers de collecte et de retraitement des déchets de mobiles. Objectif : collecter les mobiles en fin de vie pour recycler leurs composants en Europe, là où sont les usines de retraitement. Le premier de ces ateliers de collecte et démantèlement de mobiles, créé par Emmaüs International grâce au financement d Orange, a ainsi vu le jour, le 11 mars 2010, au Burkina Faso. Un second atelier vient d ouvrir ses portes au Bénin. Près de 12 tonnes, l équivalent de mobiles ont été collectées depuis le lancement. Une quantité qui atteint celle collectée dans les boutiques Orange en France et qui a permis la création de 10 emplois de collecteurs, trieurs et chefs d atelier au Burkina et au Bénin. Le prochain atelier ouvrira à Madagascar en juin Les Journées du recyclage 2011 Les Journées du Recyclage, du 31 mars au 2 avril, permettront de collecter le millionième mobile recyclé Dès le 31 mars 2011 et pour trois journées consécutives, Orange organise dans ses boutiques en France métropolitaine (boutiques Orange, Mobistores, PhotoServices et Photostations) la seconde édition des Journées du Recyclage. Client Orange ou non, chacun est invité à rapporter mobiles, batteries ou chargeurs usagés. Cette année, suite aux résultats encourageants de l édition précédente, l objectif est de collecter mobiles sur 3 jours et d atteindre le millionième mobile recyclé depuis A cette occasion, Orange rappelle son ambition de collecter un million de mobiles par an, à horizon Des salariés mobilisés dans les boutiques Orange pour sensibiliser les clients aux réflexes verts Des salariés volontaires d Orange ainsi que des membres du WWF seront présents dans les 600 principales boutiques pour sensibiliser les clients à l importance du recyclage des mobiles. Des urnes seront également mises à disposition des collaborateurs sur plus de 800 locaux d Orange Franc. Les Journées du Recyclage 2011 seront également l occasion pour les techniciens d intervention volontaires de proposer, aux clients qui le souhaitent, de collecter les mobiles à domicile. Des bénéfices reversés en totalité à Emmaüs International Dans la continuité de ce qui a été fait en 2010, l intégralité des bénéfices des Journées du Recyclage sera reversée au «Projet Afrique» porté par Emmaüs International à travers les Ateliers du Bocage (ADB). Depuis mars 2010, le «Projet Afrique» a permis d ouvrir au Burkina Faso d abord, et au Bénin ensuite, deux centres de collecte de déchets de mobiles et de créer 10 emplois dans ces deux pays. Cette année, deux nouveaux ateliers verront le jour, à Madagascar (juin 2011) et au Mali (fin d année 2011) mobiles collectés en France permettent d ouvrir un atelier et de créer 5 emplois. D ici 2015, Orange souhaite créer, chaque année, plusieurs ateliers dans des dizaines de pays. 8

9 Une démarche innovante soutenue par le Grand Lyon Orange expérimente avec les communes de l agglomération de Lyon et avec le soutien du Grand Lyon un dispositif pour étendre la collecte des mobiles à certains lieux publics. La mairie de Collonges-au-Mont-d Or est la première commune du Grand Lyon à expérimenter ce dispositif de collecte. Compétent en matière de traitement des déchets et innovant dans le domaine du développement durable, le Grand Lyon facilitera l information et la communication auprès des 58 communes qui composent la communauté urbaine. Par ailleurs, cet engagement vient compléter l action partenariale du Grand Lyon avec Ouagadougou, au Burkina Faso, qui abrite un centre de collecte des Ateliers du Bocage. Orange et le recyclage : chiffres clés En 2010, les actions menées en faveur du recyclage, la collecte de mobiles dans les boutiques et locaux d Orange, la collecte dans les grandes entreprises clientes et le retour de mobiles à travers l offre «seconde vie mobile» - ont permis de collecter près de téléphones mobiles, soit une hausse de 54% par rapport à 2009! 20% des mobiles collectés sont encore en état de marche et sont reconditionnés 80% des mobiles collectés sont inutilisables et sont recyclés pour en extraire les principaux métaux 1 mobile est collecté toutes les 2 minutes par Orange mobiles collectés en France = 1 emploi d insertion créé en France mobiles collectés en France = 1 atelier de collecte et 5 emplois créés en Afrique Pour les Journées du Recyclage 2011, le Groupe met à disposition de l opération près de 1500 journées de travail pour les Volontaires Verts Plus d informations sur La réduction de l empreinte écologique de ses activités, un projet d entreprise à long terme Avec ses bâtiments techniques et ses plus de collaborateurs en France, Orange tient à adopter une conduite exemplaire en maîtrisant l ensemble de ses impacts environnementaux et notamment en optimisant sa consommation d énergie et en favorisant le recyclage des déchets. Cette démarche ambitieuse se fait dans le cadre d un Système de Management Environnemental (SME). Déployé depuis 2003 dans l entreprise, il permet de gérer l ensemble des impacts environnementaux sur toutes les activités de l entreprise : le déploiement et l exploitation du réseau, la gestion de la relation client et les activités tertiaires. Le SME d Orange France a ainsi obtenu une première certification ISO fin Le Groupe s est fixé pour objectif de réduire ses émissions de CO2 de 20% et ses consommations d énergie de 15% d ici SME et certification ISO Orange France a obtenu fin 2010 la certification ISO Cette norme internationale définit la façon dont les entreprises doivent s organiser pour gérer l impact de leurs activités sur l environnement. Elle prescrit les exigences relatives à l élaboration, la mise en oeuvre, la maintenance et l évaluation d un système de management environnemental (SME). Ce certificat ISO 14001, délivré par l AFNOR, s applique à 4 processus majeurs couvrant les activités suivantes : - Gestion des approvisionnements bureautiques - Déploiement du réseau d accès mobile (antennes-relais) - Adaptation du réseau coeur et de l infrastructure de services - Intervention sous-traitée (périmètre : animation nationale et unité d intervention Ile de France Est) 9

10 Il s applique également aux activités d exploitation et de maintenance de quatre sites prioritaires (de par la nature de leurs impacts environnementaux) : - Arcueil (Orange Village, siège d Orange France), - Lille-Flers, - Rennes-Cesson Sevigné, - Bordeaux. En outre, Orange Business Services a également reçu un certificat ISO pour le site de Rennes. Orange a décidé d élargir cette certification à un périmètre plus global pour la France à l horizon D autres activités et sites du Groupe sont déjà certifiés ISO : - toutes les activités et sites en Slovaquie et de Mobinil en Égypte - les activités mobiles en Pologne - les activités mobiles et les principaux sites tertiaires en Espagne. Maîtriser les consommations d énergie et réduire les émissions de CO2 Sur le réseau Un groupe de travail «énergie réseaux» identifie les meilleures pratiques d économies d énergie mises en œuvre et expérimente de nouvelles pistes prometteuses comme, par exemple : La réduction des consommations d énergie pour la climatisation Sur plus de 900 salles techniques en France, grâce à une amélioration de la circulation de l air et à un élargissement des plages climatiques, Orange a gagné deux ou trois degrés de refroidissement superflus, ce qui a permis de réduire jusqu à 15% les consommations d énergie liées à la climatisation. Solution brevetée par le Groupe, la ventilation optimisée a permis de tirer partie de la fraîcheur nocturne et de l inertie thermique pour la climatisation du bâtiment. Elle évite ainsi l utilisation d un système de production de froid - et les émissions de gaz réfrigérants associées - et réduit la consommation énergétique d un facteur 6 à 7 par rapport à une climatisation classique. À la fin de l année 2010, près de sites en France bénéficiaient d une ventilation optimisée. L optimisation des consommations énergétiques des centres de données Soucieux de diminuer sa consommation énergétique, Orange met en œuvre la «virtualisation» des serveurs, qui permet de faire fonctionner plusieurs équipements nécessaires à un service donné sur une seule machine physique et donc d en réduire le nombre et la consommation énergétique. En novembre 2010, Orange a par ailleurs posé la 1ère pierre de son futur data center de nouvelle génération à Val de Reuil (27). La construction des bâtiments et des infrastructures de ce centre de données s inscrit dans la démarche Norme Française (NF) Haute Qualité Environnementale (HQE). Construit en matériaux d origine naturelle, ce data center, utilisera l air extérieur pour refroidir ses salles informatiques presque dix mois sur douze, réduisant ainsi le recours à une climatisation artificielle. Il permettra d économiser l équivalent de la consommation électrique de habitants par an soit 7,5 Mgw/an. 10

11 Le recours aux énergies renouvelables pour les sites techniques «isolés» Par exemple, un site mobile GSM totalement alimenté par des panneaux solaires a été mis en place dans le département de la Gironde. D autres projets expérimentent l énergie éolienne ou la pile à combustible. Dans les bureaux Un audit a été réalisé pour optimiser la consommation des chaudières et remplacer celles fonctionnant au fuel par des chaudières au gaz. Ceci permet de limiter le risque de pollution aux hydrocarbures des sols et sous-sols et de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Dans le cadre des travaux de rénovation de bâtiments, les luminaires sont remplacés par des équipements basse-consommation et des détecteurs de présence sont installés dans les parties communes. Par ailleurs, les nouveaux bâtiments du Groupe sont de type HQE (Haute Qualité Environnementale) chaque fois que cela est possible. Ainsi, À Orange Village (Arcueil), site regroupant collaborateurs, les aspects énergétiques ont été pris en compte dès la conception : o Des «certificats verts» ont été acquis pour sa consommation en électricité dans le but de financer des moyens de production «propres» et donc renouvelables ; o L ensemble du site est équipé de dispositifs favorisant les économies d énergie : luminaires basse consommation, détecteurs de présence, généralisation des écrans plats, signalétique spécifique «j éteins» au dessus des interrupteurs et le pilotage centralisé du chauffage et de l'éclairage avec extinction automatique des plateaux de 21h à 07h et les week-end ; o Des campagnes de sensibilisation auprès du personnel ont été menées pour inciter aux gestes verts, en particulier réduire les consommations d énergie. Enfin, concernant la bureautique, fin 2010, Orange a finalisé son programme de remplacement des écrans cathodiques par des écrans plats. Des expérimentations sont en cours pour administrer les PC à distance et gérer les modes veille. Le saviez- vous? Déjà distinguée pour sa politique concernant la consommation et le recyclage de papier (plus de 1000 tonnes économisés en 2010), Orange entend poursuivre ses efforts et se concentre tout particulièrement sur la qualité environnementale des papiers destinés à la bureautique. Orange privilégie ainsi l achat et l utilisation de papier certifié FSC ou recyclé pour ses usages internes/externes. 11

12 Dans les boutiques Dans le cadre de leur partenariat, une Charte de Progrès pour l intégration de la qualité environnementale dans la rénovation des boutiques a été élaborée par le WWF et signée par Orange en juin L entreprise s engage ainsi à réduire ses consommations énergétiques en agissant sur les principaux postes : éclairage, parc informatique, climatisation L utilisation privilégiée de matériaux respectueux de l environnement, la gestion de l eau et des déchets sont également intégrés à ce référentiel. Deux études, permettant de faire des choix en matière d éclairage, de climatisation ou encore de préconiser des consignes d exploitation ont été menées. Un référencement de matériaux/produits respectueux de l environnement a également été conduit (peintures, sols, faux-plafonds, ). Enfin, le mobilier des postes d activation installés dans les boutiques Orange initialement fabriqués en résine et en mélaminé sont dorénavant faits de métal et de verre. Dans les mois à venir, une évaluation des progrès accomplis depuis la mise en œuvre de la Charte sera réalisée. De nouveaux objectifs pourront être retenus en matière de consommation énergétique. Lors des déplacements Depuis 2006, la flotte de véhicules en France - est progressivement renouvelée au profit de modèles moins polluants. À terme, la totalité du parc de véhicules présentera un taux d émission inférieur ou égal à 130 g CO2/km. Un catalogue «green fleet» a été mis en place au niveau du Groupe dans lequel sont proposées notamment la Toyota Prius, la Ford Focus Flexifuel ou la Volvo Flexifuel. Des tests de véhicules GNV (gaz naturel pour véhicule) sont actuellement en cours dans plusieurs grandes villes en France (Bourges, Montpellier, Valbonne et Valenciennes). En parallèle, des études sont menées avec les constructeurs PSA et Renault pour intégrer au catalogue du Groupe leurs futurs véhicules hybrides (diesel/électriques). Enfin, des tests de véhicules électriques (Cleanova Heuliez-Dassault) sont en cours dans des unités techniques en Île-de-France. Abordant de manière globale les déplacements liés à l'activité de l'entreprise, un Plan de Déplacement Entreprises PDE) a également été déployé dans une dizaine de régions avec pour objectif l'amélioration des conditions de transport des salariés et la rationalisation des coûts liés aux véhicules (parkings, frais d'entretien et de fonctionnement des véhicules). Pour inciter les salariés d Orange Village à utiliser les transports en commun ou partager des véhicules individuels, sont disponibles sur l Intranet et des écrans positionnés près des lieux de passage : o un logiciel de covoiturage «Otomobile», o l info trafic, affichant les horaires des transports en commun à proximité du site, et l état du trafic routier. 12

13 Les technologies de l information et de la communication, des solutions efficaces pour économiser des déplacements Les technologies de la communication (TIC) permettent les échanges en évitant les déplacements, ou l utilisation et l envoi de papier. Elles limitent ainsi les impacts sur l environnement. Ce que propose Orange Des zones d activité équipées en très haut débit, facteur de développement local grâce à des infrastructures performantes dans des lieux de vie ruraux, e-administration : les points Visio public soutiennent le maintien des personnes dans des zones isolées, Accompagnement de la mobilité pour la fluidifier : systèmes GPS embarqués, mobiles «sans contact» avec informations sur les transports (NFC Near Field Communication), e-learning : permet aux salariés de s instruire et se former à distance, sans utiliser les transports Le Groupe s'est engagé en 2010 dans une démarche de Bilan Carbone pour évaluer sa dépendance à la raréfaction des ressources énergétiques, ses impacts en matière de changement climatique et les opportunités en matière de nouveaux services. Ainsi en 2010, grâce au soutien de Carbone 4, le Bilan Carbone des activités en France a été réalisé avec pour objectif de dresser un état des lieux : où se cache le carbone dans l'activité au sens large, c'est à dire dans les opérations du Groupe mais aussi en amont chez ses fournisseurs et en aval chez ses clients. Cette action permet d'établir une situation de référence pour mesurer l'impact d'actions futures. Le bilan carbone a montré un fort impact du scope trois du bilan carbone pour un opérateur c'est à dire tout ce qui est la fabrication des matériels pour les immobilisations et des équipements chez les clients. En 2011, différents plans d actions seront définis afin de réduire notre empreinte carbone. Recycler les déchets La volonté du Groupe est de poursuivre et d'améliorer les filières de traitement de ses déchets avec pour objectif de les valoriser au maximum. La collecte et le recyclage des déchets liés aux activités tertiaires sont généralisés dans la totalité des sites du Groupe en France : Les piles et les batteries avec 1600 collecteurs déployés dans les sites et boutiques. Les cartouches d imprimantes via des cartons de collecte présents dans 400 sites en France. Le papier et le carton grâce à la mise en place du tri sélectif dans près de 350 sites en France. Et depuis avril 2009, la mise en place de près de 440 collecteurs de mobiles usagés. Au total, Orange a identifié une quarantaine de types de déchets, représentant plus de tonnes en 2010 pour la France. Parmi ces déchets, 12 filières de traitement sont considérées comme prioritaires en raison de l importance des flux et de leur composition : déchets d'équipements électriques et 13

14 électroniques (issus du réseau ou des clients), matériels informatiques et bureautiques, câbles, poteaux en bois et métalliques, piles et accumulateurs, batteries (de plus de 3 kg) emballages Enfin, certains déchets, dangereux pour l homme et l environnement, font l objet d un suivi particulier, de leur collecte au départ des sites Orange jusqu à leur traitement final (recyclage ou élimination) en veillant à une traçabilité sans faille dans un strict respect de la réglementation lors de chaque étape du processus. Sensibiliser davantage les collaborateurs, une volonté forte menée dans le cadre du partenariat avec le WWF Afin de faciliter l appropriation du partenariat avec le WWF France par les collaborateurs, plusieurs pistes sont actuellement étudiées : Intervention du WWF lors de séminaires Orange, Développement d un challenge idclic spécial «environnement», associé à un «marché aux idées» spécifique et un Trophée WWF. Depuis 3 ans déjà, Orange sensibilise ses collaborateurs lors de l opération Avril en vert. Il s agit d une opération de communication interne lancée chaque année au moment de la semaine du Développement Durable (le 1er avril au 7 avril) et qui est animée sur nos différents supports de communication interne et sur nos sites pendant un mois. Les objectifs sont de : faire connaître à tous les salariés les actions du Groupe et d Orange France en faveur de l environnement leur rappeler les «gestes verts» et les inciter à les adopter les «challenger» sur un sujet environnemental Au bilan 2010 plus de 93 animations sur sites une collaboration importante avec les correspondants environnement une présence forte sur les intranets locaux sur tout le mois Préserver les paysages Depuis une dizaine d années, Orange fait appel aux architectes paysagistes pour qu ils rendent les antennes-relais les plus discrètes possibles. Sur les immeubles, elles peuvent être déguisées en cheminées, en arbustes ou en clochetons. En zone urbaine, elles s intègrent au style du bâtiment et en pleine nature, elles prennent la forme et la couleur du paysage environnant. Lancé en 2005 et renouvelé chaque année auprès des Unités de Production Réseau, le challenge interne «Portrait d antennes», récompense la créativité dans leur réflexion sur les meilleures solutions d intégration paysagère en regard des engagements environnementaux d Orange. Sous l égide de l AFOM (Association Française des Opérateurs Mobiles, aujourd hui fusionnée avec la FFT, Fédération Française des Télécoms), les trois opérateurs de téléphonie mobile ont mis en place une politique commune d harmonisation de leurs pratiques d intégration paysagère. Un guide des bonnes pratiques est diffusé aux maires et aux collectivités. 14

15 Et contribuer au respect de la biodiversité Orange dispose en France d un parc de 15 millions de poteaux dont 12 millions en bois et 3 millions de poteaux métalliques. Les équipes réseaux installent depuis des années des obturateurs au sommet de ces derniers afin d éviter que certaines espèces d'oiseaux ne viennent se nicher dans ces creux et se retrouvent piégés. En 2010, poteaux ont ainsi été obturés. Orange et le WWF France renouvellent leur partenariat pour une durée de 3 ans Le partenariat stratégique Orange WWF, signé en mars 2008 (venant élargir une coopération née en 2005 pour développer l usage de la facture électronique), est arrivé à son terme le 31 décembre Orange et le WWF ont dressé un bilan positif du partenariat et décidé de se réengager pour 3 ans. Un partenariat depuis 2008 Orange et le WWF s accordent sur un bilan globalement très positif du partenariat. Les axes de travail qui avaient été sélectionnés en 2008 sont : - Favoriser l éco-conception des produits et encourager au recyclage des terminaux - Eco-rénover les boutiques Orange - Développer l usage responsable du papier - Sensibiliser le grand public aux précautions d usage des mobiles (exposition aux ondes électromagnétiques) Chacun de ces chantiers a été décliné en objectifs à atteindre, actions à entreprendre, et indicateurs de suivi des résultats. Ce qui permet aujourd hui d avoir une vision précise des progrès obtenus sur ces différents thèmes et des travaux qui restent à accomplir. Globalement, 12 actions sur 16 définies en 2008 ont été complètement mises en œuvre en Pour illustrer cette démarche voici quelques faits marquants pour lesquels la coopération entre Orange et le WWF a représenté une valeur ajoutée certaine : - Lancement de l affichage environnemental des terminaux - octobre % des mobiles, 100 % des téléphones fixes sont évalués en Les notes globales sont disponibles sur la fiche technique de chaque équipement en boutique et les étiquettes détaillées sont consultables sur le web. L affichage a également été déployé en Espagne et Roumanie. - Passage de l enveloppe de facturation client en papier certifié FSC janvier 2009 Cette action concrète symbolise les efforts qui ont permis à Orange de se positionner dans le «top 10» des entreprises les plus responsables concernant le papier d après l étude PAP50 publiée en septembre 2010 (www.protegelaforet.com/consolutions/papier). - Lancement du programme d allongement de la durée de vie des mobiles - mars souscriptions par mois en moyenne à ce programme qui représente une alternative novatrice à l attribution d un nouveau mobile lors du renouvellement des abonnements. L allongement de la durée de vie des équipements électroniques est un levier majeur de la réduction de l empreinte écologique. Cette opération a permis à Orange de remettre au WWF un chèque de début Sur l année 2010, nouveaux clients ont choisi l offre «40 euros sans renouvellement de mobiles». Orange remet donc, début 2011, au WWF. 15

16 Signature de la Charte de progrès pour l intégration de la qualité environnementale dans la rénovation des boutiques juin % des agences rénovées intègrent désormais les principes du référentiel proposé par le WWF. Ce qui implique notamment des efforts pour réduire la consommation énergétique sur l éclairage, le parc informatique, la climatisation mais également le choix de matériaux respectueux de l environnement - Lancement de l application i-phone «Orange nature» - Aout 2010 Cette application offre notamment la possibilité de relayer au WWF et aux autorités compétentes les atteintes à la nature constatées pendant des promenades pédestres. Reconduction du partenariat pour la période Dans la poursuite des actions engagées depuis 3 ans, les chantiers identifiés comme prioritaires par Orange et le WWF pour la période à venir sont : - Affichage environnemental des terminaux - Collecte des mobiles usagés - Qualité environnementale des boutiques de FRANCE TELECOM - Politique papier responsable Afin de suivre l avancement des différentes actions, un Comité de Pilotage se réunit une à deux fois par an. Le WWF est l une des toutes premières organisations indépendantes de protection de l environnement dans le monde. Avec un réseau actif dans plus de 100 pays et fort du soutien de 5 millions de membres, le WWF œuvre pour mettre un frein à la dégradation de l environnement naturel de la planète et construire un avenir où les humains vivent en harmonie avec la nature, en conservant la diversité biologique mondiale, en assurant une utilisation soutenable des ressources naturelles renouvelables et en faisant la promotion de la réduction de la pollution et du gaspillage. En 2011, le WWF fêtera ses 50 ans. Depuis 1973, le WWF France agit au quotidien afin d offrir aux générations futures une planète vivante. Avec ses bénévoles et le soutien de ses donateurs, le WWF France mène des actions concrètes pour sauvegarder les milieux naturels et leurs espèces, assurer la promotion de modes de vie durables, former les décideurs, accompagner les entreprises dans la réduction de leur empreinte écologique et éduquer les jeunes publics. Mais pour que le changement soit acceptable il ne peut passer que par le respect de chacune et chacun. C est la raison pour laquelle la philosophie du WWF est fondée sur le dialogue et l action. Depuis décembre 2009, la navigatrice Isabelle Autissier est présidente du WWF France. Objectifs du mécénat Orange a décidé de soutenir le WWF France en tant que mécène et notamment les actions menées dans le cadre de sa mission «Préservation de la biodiversité d Outre-mer». Pour le WWF France, Orange est ainsi un partenaire privilégié des programmes liés aux écorégions de Nouvelle Calédonie et de Guyane. Projets soutenus par Orange : avec le fonds Biome, biodiversifions nos dons! Qu est-ce que le fonds Biome? Le fonds biome est l unique outil d investissement de conservation de la biodiversité ultra-marine. Créé en juin 2010 au sein de la fondation d utilité publique WWF France par un mécène de l'ile de la Réunion, le Fonds Biome a pour vocation de financer des projets de préservation et valorisation du patrimoine naturel sur l ensemble des territoires d Outre - Mer. 16

17 A ce jour, le comité de pilotage est composé de trois membres : Sébastien Folin, Fabrice Schnöller et Jean-Stéphane Devisse. Profondément attaché au respect des hommes et de la nature, Sébastien Folin, animateur TV, souhaite contribuer à leur préservation en décryptant le monde. Sciences, Histoire, défis écologiques ou savoir-faire ancestraux s entremêlent au sein de ses livres et émissions télévisées pour susciter l émerveillement du grand public. Créateur de plusieurs sociétés commerciales environnementales et d une association spécialisée dans l étude acoustique sous-marine des cétacés, Fabrice Schnöller souhaite promouvoir la convergence de l'écologique et l'économique. Responsable d une équipe de 45 personnes, la mission principale de Jean-Stéphane Devisse consiste à détecter les tendances écologiques de demain afin d orienter le positionnement du WWF France. Impacts de la dégradation des ressources naturelles face aux besoins de l humanité, modèle de développement des décennies à venir eu égard aux contraires énergétiques, telles sont les questions qu il tente de résoudre au quotidien. Quels sont les projets financés? - Des projets ont déjà été financés par le fonds Biome depuis le mois de juin : o Celui par exemple du suivi scientifique des baleines de l'île de la Réunion. Des balises argos ont été achetées par une association nommée Abyss afin d en équiper quelques mammifères. Leur périple depuis leur lieu de naissance dans l'océan Indien jusqu'à leur probable lieu de nourrissage en Antarctique est donc désormais en passe d être enfin connu. Aucunes données fiables n existaient en effet auparavant, lacune d'autant plus grave que la prochaine Commission Baleinière Internationale de 2012 pourrait envisager d'autoriser des prélèvements de baleines pour raisons commerciales, alors que cela était interdit depuis Sans les informations collectées par l'association Abyss, il ne serait donc pas possible de prendre en compte l'impact réel d'une reprise de la chasse. o Celui de la mise en place par le WWF France d un programme de gestion durable des lagons de Rangiroa, archipel des Tuamotu en Polynésie française. Sont en effet présents sur ce territoire 23 structures d hébergement, 5 clubs de plongées, 11 sociétés qui proposent des activités nautiques, 181 pêcheurs lagonaires, 20 pêcheurs côtiers, 7 concessions maritimes de perliculture mais aussi des zones de fortes densités de requins marteaux et de raies mantas, de reproduction de requins citrons et de tortues vertes, de présence régulière de grands dauphins ambassadeurs ou de baleines à bosse. La mise au point d'une interaction intelligente est donc tout simplement essentielle. - Suite au comité de pilotage du fonds Biome du 1 er mars, d autres projets vont pouvoir être en partie financés dans les prochains mois grâce au soutien d Orange : o o Le suivi scientifique sur trois ans des sites de reproduction du pétrel noir de Bourbon par l association SEOR. Cette espèce, endémique de l île de la Réunion, est l une des plus rares au monde. Classée en danger critique d extinction sur la liste rouge de l UICN, elle ne peut être l objet d actions de conservations faute de connaissance de la localisation de ses lieux de reproduction et nidification. Achevée en 2013, ce projet permettra dans les années à venir la mise en place de plans de protection efficaces. L opération «Plantons des arbres en Nouvelle Calédonie» porté par le WWF France sur quatre ans. Ce projet vise à identifier, faire pousser en pépinière puis replanter des plants de flore endémique aux fins de restaurer la biodiversité forestière de la Nouvelle Calédonie et maintenir sur place la présence séculaire des populations locales. Ce projet sera l occasion de démontrer que l homme et la nature ont un avenir commun. Pour en savoir plus, rendez-vous sur : et Voir notamment le Rapport de Responsabilité d entreprise 2009 : 17

2 nd vie des produits technologiques. Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile

2 nd vie des produits technologiques. Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile 2 nd vie des produits technologiques Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile SOMMAIRE Electronique Grand Public : un marché de masse! Un cadre réglementaire : depuis 2006

Plus en détail

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir éco agent Guide pratique de l des gestes simples et quotidiens pour agir 1 Edito Sommaire L électricité...3 Les équipements bureautiques...4 Le confort thermique...5 Le papier...6 Les déchets...7 Les déplacements...8

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange

smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange dossier de presse septembre 2013 Sylvie Duho Mylène Blin 01 44 44 93 93 service.presse@orange.com 1 la flotte automobile d Orange en chiffres

Plus en détail

DROITS HUMAINS. Nos principales réalisations

DROITS HUMAINS. Nos principales réalisations DROITS HUMAINS 1 à promouvoir et respecter les droits humains reconnus dans leur sphère d influence ; et POLITIQUE D ACHATS RESPONSABLES : Accompagner et évaluer les fournisseurs sur leurs performances

Plus en détail

ESII. Une entreprise éco-citoyenne

ESII. Une entreprise éco-citoyenne ESII Une entreprise éco-citoyenne ESII s inscrit dans une politique de développement durable garantissant la mise en œuvre de pratiques sans danger pour l environnement ainsi que le respect des normes

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

Qu est-ce que le Green IT? 2 Pourquoi le Green IT? 2 Le Conseil Green IT, quelle démarche? 3

Qu est-ce que le Green IT? 2 Pourquoi le Green IT? 2 Le Conseil Green IT, quelle démarche? 3 www.e-greenit.com SOMMAIRE Le Green IT, notre approche. Qu est-ce que le Green IT? 2 Pourquoi le Green IT? 2 Le Conseil Green IT, quelle démarche? 3 fiche service Audit Green IT L audit énergétique du

Plus en détail

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux Préserver la biodiversité dans la commune La commune dispose-t-elle d'un inventaire du patrimoine écologique local? Quelle part de budget

Plus en détail

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous.

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous. Madame, Monsieur, Dans un courrier électronique en date du 10 février 2014, vous nous avez interrogés en matière de transition énergétique et de lutte contre le changement climatique. Nous vous prions

Plus en détail

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT NOVEMBRE 2013 2 Le mot de la direction Lorsque nous avons fondé NEXEO, nous avions déjà une expérience significative du métier de la prestation intellectuelle

Plus en détail

France Telecom SA. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012

France Telecom SA. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012 France Telecom SA Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : France Telecom SA Code NAF : 6110Z / Télécommunications filaires

Plus en détail

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE pour économiser les fournitures et les ressources En route vers une administration écoresponsable Aujourd hui notre planète est en danger : sa biodiversité est menacée.

Plus en détail

Charte Développement Durable. Les 15 engagements du réseau C10

Charte Développement Durable. Les 15 engagements du réseau C10 Charte Développement Durable Les 15 engagements du réseau C10 2014 Charte Développement Durable Les 15 engagements du réseau C10 Né en 1996 de la volonté d entrepreneurs indépendants, le réseau C10 est

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée Dalkia, le leader européen des services énergétiques Dalkia filiale de EDF et de Veolia Environnement, place les enjeux environnementaux au cœur

Plus en détail

L approche Casino en matière de développement durable?

L approche Casino en matière de développement durable? L approche Casino en matière de développement durable? 1 Les principaux enjeux pour Casino Optimiser la conception et la gestion des magasins (énergie, paysage, ) Environnement Maîtriser les impacts du

Plus en détail

Sommaire. Message du Président 3. Les 7 enjeux du développement durable 5. Notre Politique, nos actions. Partager une même éthique des affaires 6

Sommaire. Message du Président 3. Les 7 enjeux du développement durable 5. Notre Politique, nos actions. Partager une même éthique des affaires 6 Sommaire Message du Président 3 Les 7 enjeux du développement durable 5 Notre Politique, nos actions Partager une même éthique des affaires 6 Garantir et toujours renforcer la sécurité des collaborateurs,

Plus en détail

FICHE ACTION n 31. Fleur des Mauges. ACTIONS GLOBALES Pacte «nature et stratégie», Transparence et stratégie de la gouvernance, communication

FICHE ACTION n 31. Fleur des Mauges. ACTIONS GLOBALES Pacte «nature et stratégie», Transparence et stratégie de la gouvernance, communication FICHE ACTION n 31 Fleur des Mauges ACTIONS GLOBALES Pacte «nature et stratégie», Transparence et stratégie de la gouvernance, communication ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation et formation du

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture Plan d action de développement durable 2009-2015 Le développement durable, une question de culture Révisé en mars 2013 Note importante Le gouvernement du Québec a autorisé le 29 février 2013 par décret

Plus en détail

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES?

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DOSSIER N 5 MARS 2013 DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFERENCES? POURQUOI RÉALISER UN DPE? Qui réalise un DPE? Le Diagnostic de Performance Energétique

Plus en détail

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas.

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Édito Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Depuis janvier 2011, le Syndicat Emeraude s est engagé résolument dans un programme local de prévention. Ne nous limitons pas à l objectif

Plus en détail

Un geste pour un monde meilleur. Recycler4Green. www.recycler4green.com

Un geste pour un monde meilleur. Recycler4Green. www.recycler4green.com Un geste pour un monde meilleur Recycler4Green www.recycler4green.com La tranquillité du recyclage informatique dans un environnement de plus en plus complexe. Notre activité Recycler4Green propose aux

Plus en détail

Investir durablement en Gironde La preuve par 10. Agenda 21, pour construire ensemble la Gironde du 21 e siècle

Investir durablement en Gironde La preuve par 10. Agenda 21, pour construire ensemble la Gironde du 21 e siècle Investir durablement en Gironde La preuve par 10 Agenda 21, pour construire ensemble la Gironde du 21 e siècle Changer les choses ici, et dès à présent 2AGENDA 21 Édito A la suite du Sommet de la terre

Plus en détail

pile(s) dans la bonne boîte

pile(s) dans la bonne boîte Dossier de presse décembre 2003 pile(s) dans la bonne boîte Le Fonds Français pour la Nature et l Environnement lance une campagne d information pour mobiliser les grandes entreprises, les collectivités

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

CREDIT COOPERATIF. Le Crédit Coopératif BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management COOPERATIVE

CREDIT COOPERATIF. Le Crédit Coopératif BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management COOPERATIVE COOPERATIVE CREDIT COOPERATIF Crédit Coopératif NPdC 2 Bis, rue de Tenremonde BP 565 59023 LILLE Cedex Tél : 03 20 12 36 30 Fax : 03 20 30 77 66 Site : www.credit-cooperatif.fr Email : lille@coopanet.com

Plus en détail

Bien vivre, dans les limites de notre planète

Bien vivre, dans les limites de notre planète isstock Bien vivre, dans les limites de notre planète 7e PAE le programme d action général de l Union pour l environnement à l horizon 2020 Depuis le milieu des années 70, la politique environnementale

Plus en détail

Les questions posées permettent de faire un état de l art sur les pratiques logistiques durables des membres du Club.

Les questions posées permettent de faire un état de l art sur les pratiques logistiques durables des membres du Club. Le «baromètre CPV DEMETER» est une enquête annuelle réalisée par CPV Associés auprès des entreprises membres du Club Déméter, Environnement et Logistique. Les questions posées permettent de faire un état

Plus en détail

GUIDE ECO-EVENEMENT Petzl

GUIDE ECO-EVENEMENT Petzl GUIDE ECO-EVENEMENT Petzl facteurs de reussite DES ENJEUX... DES ACTIONS ACTIONS DE COMMUNICATION AUTO EVALUATION DD-GUID-005 indice 1 GUIDES POUR UNE COMMUNICATION RESPONSABLE Charte Petzl pour une communication

Plus en détail

SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001

SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001 SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001 1 Saint-Raphaël 34 000 hab 100 000 ha en été Un environnement exceptionnel à préserver Engagement politique fort depuis 1995 Charte d objectifs environnement

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

Green business 18 novembre 2008 Marie-Claude POELMAN

Green business 18 novembre 2008 Marie-Claude POELMAN Green business 18 novembre 2008 Marie-Claude POELMAN SOMMAIRE 01. NATURE et découvertes en quelques chiffres 02. Construire un plan green 03. Mesurer l empreinte écologique 04. Conclusion - 2 01. NATURE

Plus en détail

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés L Ef f icacité Énergétique et Environnementale en action sommaire Pages 4-5 Vos enjeux Pages 6-7 Une offre globale Pages 8-9 Notre

Plus en détail

Feuille de route du Caire "Les TIC et la durabilité de l'environnement"

Feuille de route du Caire Les TIC et la durabilité de l'environnement Ministère d'etat pour les affaires environnementales Ministère des communications et des technologies de l'information Cinquième colloque de l'uit "Les TIC, l'environnement et les changements climatiques"

Plus en détail

Bilan d émissions de gaz à effet de serre réglementaire Otis France - 2011

Bilan d émissions de gaz à effet de serre réglementaire Otis France - 2011 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : OTIS S.A.S. Code NAF : 4329B Code SIREN : 521 07 800 Numéro de SIRET : 542107800 Nombre de salariés : 5 027 Adresse : 3 place de La Pyramide

Plus en détail

Projet de loi «Engagement national pour l environnement» Guide «simplifié» des principales mesures

Projet de loi «Engagement national pour l environnement» Guide «simplifié» des principales mesures Projet de loi «Engagement national pour l environnement» Guide «simplifié» des principales mesures Titre 1 : Bâtiments et urbanisme Chapitre 1 : amélioration de la performance énergétique des bâtiments

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

Votre Stratégie Énergétique, Performante et Écologique, avec cette petite flamme en plus qui change tout!

Votre Stratégie Énergétique, Performante et Écologique, avec cette petite flamme en plus qui change tout! Votre Stratégie Énergétique, Performante et Écologique, avec cette petite flamme en plus qui change tout! «Nous n héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l empruntons à nos enfants» Antoine de Saint-Exupéry

Plus en détail

GIMI Green-IT. PCI reçoit le Trophée de l Innovation SISEG 2010 pour son logiciel GIMI Green-IT Gestion de la consommation d énergie

GIMI Green-IT. PCI reçoit le Trophée de l Innovation SISEG 2010 pour son logiciel GIMI Green-IT Gestion de la consommation d énergie GIMI Green-IT PCI reçoit le Trophée de l Innovation SISEG 2010 pour son logiciel GIMI Green-IT Gestion de la consommation d énergie Entrez dans une démarche de gestion des coûts et de maîtrise de l environnement

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

FESTIK propose un service de réservation et de vente en ligne de billets pour des structures culturelles ou artistiques, quelle que soit leur taille.

FESTIK propose un service de réservation et de vente en ligne de billets pour des structures culturelles ou artistiques, quelle que soit leur taille. FESTIK propose un service de réservation et de vente en ligne de billets pour des structures culturelles ou artistiques, quelle que soit leur taille. Avec un objectif : mettre la culture à la portée de

Plus en détail

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion des déchets Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles

Plus en détail

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Politique de Développement Durable Plan d action 2011-2014 Édifice Le Delta III certifié LEED-CS «Or», ville de Québec Mot DE LA DIRECTION Dessau est née d une volonté

Plus en détail

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2 Initiative du CICM Proposition au Sommet de la GR "Green Deal en vue d une politique énergétique et climatique efficiente dans la GR en coopération avec les PME de l artisanat" L Artisanat de la Grande

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011 BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011 POUR LE GROUPE MONOPRIX Ce bilan d émission gaz à effet de serre a été réalisé en réponse à l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 portant

Plus en détail

Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité

Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité Préambule Venir chez SE2M, c est vous faire profiter de notre expertise de plus de 10 ans d expérience dans l exercice de notre

Plus en détail

éco-construction bâtiments d élevage

éco-construction bâtiments d élevage éco-construction bâtiments d élevage Jacques Capdeville, service Bâtiment-Environnement, Institut de l Elevage Michel Colache, Maison Régionale de l Elevage SIMA février 2011 un contexte Des préoccupations

Plus en détail

Le Bilan réglementaire des Emissions de GES Au titre de l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010

Le Bilan réglementaire des Emissions de GES Au titre de l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Le Bilan réglementaire des Emissions de GES Au titre de l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Schneider Electric Energy France Publication Décembre 2012 Emissions de l année fiscale 2011

Plus en détail

Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale

Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale Octobre 2012 Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale Convaincu de l impérieuse nécessité pour les entreprises de prendre en compte les

Plus en détail

Nos engagements Développement Durable

Nos engagements Développement Durable 1. Montpellier Events s'est engagé à PROTEGER L'ENVIRONNEMENT PRODUCTION D'ENERGIE VERTE La Park&Suites Arena vend sa production d'électricité "verte" au réseau EDF depuis le 2 Décembre 2010, grâce au

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Évènements sportifs et développement durable : Nathalie FRELIER Déléguée Régionale Adjointe

Évènements sportifs et développement durable : Nathalie FRELIER Déléguée Régionale Adjointe Évènements sportifs et développement durable : gadget ou impératif tif? Nathalie FRELIER Déléguée Régionale Adjointe ADEME Rhône Alpes L ADEME Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Énergie Établissement

Plus en détail

Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité

Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité Résumé : La cartographie des impacts économiques, sociaux et environnementaux

Plus en détail

Un plan de mobilité pour votre entreprise

Un plan de mobilité pour votre entreprise Un plan de mobilité pour votre entreprise Observatoire Universitaire de la Mobilité (OUM) - UNIGE tél. +41 22 379 83 35 fax. +41 22 379 89 58 U n e o c c a s i o n d e r e p e n s e r l a m o b i l i t

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE REGLEMENT D APPEL A PROJETS - 1 ère EDITION 2013 - «AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DU PATRIMOINE BATI» OUVERTURE DE L APPEL A PROJETS : 1 er juillet 2013

Plus en détail

Se raccorder à un réseau de chaleur

Se raccorder à un réseau de chaleur L habitat COMPRENDRE Se raccorder à un réseau de chaleur Le chauffage urbain peut-il être un moyen de diminuer la facture énergétique? Édition : décembre 2013 Pourquoi pas le raccordement À UN RÉSEAU DE

Plus en détail

d actions Le plan édition 2014 Agenda Économies d énergie et déplacements Management et mobilisation des salariés Liens avec le territoire

d actions Le plan édition 2014 Agenda Économies d énergie et déplacements Management et mobilisation des salariés Liens avec le territoire Agenda SIEDS SÉOLIS GÉRÉDIS 3D ÉNERGIES et déplacements Management et mobilisation des salariés édition 2014 Liens avec le territoire Le plan d actions Fédérateur d énergies Agenda SIEDS SÉOLIS GÉRÉDIS

Plus en détail

Dépenses d affranchissement

Dépenses d affranchissement Dépenses d affranchissement Bien les connaître, mieux les maîtriser Livre Blanc Machine à affranchir Livre blanc machine à affranchir : pourquoi et pour qui? Ce livre blanc a pour premier but d analyser,

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 20 juin 2014 De la part de Stéphane Le Foll

LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 20 juin 2014 De la part de Stéphane Le Foll LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 20 juin 2014 De la part de Stéphane Le Foll Le projet de loi de programmation pour la transition énergétique, dont les grands axes ont été présentés mercredi 18 juin

Plus en détail

D E V O T E A M S E N G A G E E N F A V E U R D U D E V E L O P P E M E N T D U R A B L E

D E V O T E A M S E N G A G E E N F A V E U R D U D E V E L O P P E M E N T D U R A B L E GreenGuide DEVOTEAM S ENGAGE EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DURABLE Le groupe Devoteam est un acteur économique et social qui se doit d être responsable. C est la raison pour laquelle nous avons décidé d engager

Plus en détail

Capture et stockage du CO2 (CCS)

Capture et stockage du CO2 (CCS) European Technology Platform for Zero Emission Fossil Fuel Power Plants (ZEP) Capture et stockage du CO2 (CCS) Une solution majeure pour combattre le changement climatique 50% de réduction des émissions

Plus en détail

étudié pour les étudiants!

étudié pour les étudiants! étudié pour les étudiants! Réussir, c est une question de volonté, c est aussi être accompagné. Un concept étudié pour les étudiants On ne réussit jamais par hasard. Qu il s agisse de ses études ou de

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011 Bilan des émissions de gaz à effet de serre 21-211 Méthode Bilan Carbone - Rapport final - février 212 II. DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE Page 6 Sommaire I. CONTEXTE III. ANNÉE DE REPORTING ET ANNÉE

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main Le développement durable au cœur de la stratégie d Assa Abloy 2 de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

MANCHESTER «De la ville industrielle à la ville la plus verte d'angleterre»

MANCHESTER «De la ville industrielle à la ville la plus verte d'angleterre» MANCHESTER «De la ville industrielle à la ville la plus verte d'angleterre» 458 100 habitants (2007) - Située au Nord-Ouest de l'angleterre. La stratégie de planification urbaine conduite à Manchester

Plus en détail

Dexia, le partenaire du développement

Dexia, le partenaire du développement Dexia, le partenaire du développement ensemble, à essentiel Dexia joue un rôle majeur dans le financement des équipements collectifs et des infrastructures, Dexia des secteurs de la santé et logement social,

Plus en détail

La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche

La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche volontaire de l entreprise, d intégration des enjeux du développement durable dans son modèle et dans son offre qui va au-delà du respect de la

Plus en détail

JECO journée des éco-entreprises. Présentation de l événement

JECO journée des éco-entreprises. Présentation de l événement JECO journée des éco-entreprises Présentation de l événement Atelier Valoriser sa démarche environnementale UN LEVIER DE CROISSANCE POUR L ENTREPRISE Objectifs Faire un panorama des différents référentiels

Plus en détail

consommateurs? Ethicity ypour le GIFAM Ethicity pour le GIFAM 16 septembre 2008

consommateurs? Ethicity ypour le GIFAM Ethicity pour le GIFAM 16 septembre 2008 Comment anticiper les attentes des consommateurs? Ethicity ypour le GIFAM Ethicity pour le GIFAM 16 septembre 2008 Conseil développement durable et marketing éthique Notre mission Initier et accompagner

Plus en détail

Guide de l agent éco-responsable : 30 gestes simples pour réduire notre impact sur l environnement au travail

Guide de l agent éco-responsable : 30 gestes simples pour réduire notre impact sur l environnement au travail Guide de l agent éco-responsable : 30 gestes simples pour réduire notre impact sur l environnement au travail Sommaire Édito - le papier, les fournitures.. - l énergie, l eau.. - les déchets.. - les transports

Plus en détail

METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE :

METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE : METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE : UNE RÉELLE OPPORTUNITÉ POUR VOTRE ENTREPRISE! Salon des Entrepreneurs Mercredi 4 février 2015 Intervenants Frédéric CURIER o Président de Bio Crèche Emilie DAMLOUP o

Plus en détail

MARDI 5 JUILLET 2011 REIMS

MARDI 5 JUILLET 2011 REIMS MARDI 5 JUILLET 2011 VOUS ROULEZ EN VOITURE ÉLECTRIQUE? REIMS PARTIE 1 : COMMUNIQUE DE PRESSE E.LECLERC inaugure sa première borne champenoise de recharge pour véhicules électriques à Saint-Brice-Courcelles

Plus en détail

L ÉLECTRONIQUE IDÉALE POUR L ENVIRONNEMENT

L ÉLECTRONIQUE IDÉALE POUR L ENVIRONNEMENT L ÉLECTRONIQUE IDÉALE POUR L ENVIRONNEMENT Des processus de bureau respectueux de l environnement grâce au recours à un système moderne de gestion des documents Utilisation de matériaux respectueux de

Plus en détail

Affinitaire. adressé et ciblé. LA POSTE GLOBAL MAIL MEDIAPOST COMMUNICATION VIAPOST DOCAPOST

Affinitaire. adressé et ciblé. LA POSTE GLOBAL MAIL MEDIAPOST COMMUNICATION VIAPOST DOCAPOST DOCAPOST MEDIAPOST COMMUNICATION VIAPOST LA POSTE GLOBAL MAIL DOCAPOST DPS (Document Process Solutions), répond aux problématiques d édition et de gestion de document (éditique on demand et industrielle,

Plus en détail

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile.

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. Les spécificités de la profession & de son environnement Les Distributeurs-Grossistes

Plus en détail

Quels enjeux? 4. Quels bénéfices pour qui? 5. Les économies réalisables 6. Les caractéristiques et fonctionnalités en bref 7

Quels enjeux? 4. Quels bénéfices pour qui? 5. Les économies réalisables 6. Les caractéristiques et fonctionnalités en bref 7 SOMMAIRE Quels enjeux? 4 Quels bénéfices pour qui? 5 Les économies réalisables 6 Les caractéristiques et fonctionnalités en bref 7 L exploitation de la solution 8 L accompagnement à la mise en place et

Plus en détail

Les nouvelles orientations de la politique de coopération internationale de la Ville sont :

Les nouvelles orientations de la politique de coopération internationale de la Ville sont : La Ville de la Possession est engagée depuis plus de 30 ans dans des actions de coopération décentralisée. Elle est la ville pionnière de La Réunion à développer des actions de coopération avec des villes

Plus en détail

agissez, un Clima cteur engagé! devenez vous aussi Vous souhaitez contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre?

agissez, un Clima cteur engagé! devenez vous aussi Vous souhaitez contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre? agissez, devenez vous aussi un Clima cteur engagé! Vous souhaitez contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre? Mulhouse Alsace Agglomération s est associée au site «Le climat entre

Plus en détail

Batterie Li-ion Evolion. La solution éprouvée ultracompacte de Saft pour les applications télécoms

Batterie Li-ion Evolion. La solution éprouvée ultracompacte de Saft pour les applications télécoms Batterie Li-ion Evolion La solution éprouvée ultracompacte de Saft pour les applications télécoms Saft : fournisseur d énergie de secours des installations télécoms d aujourd hui Saft propose une gamme

Plus en détail

Bilan d'émissions de GES

Bilan d'émissions de GES 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : Code NAF : Code SIREN : Adresse : Nespresso France 1, Boulevard Pasteur 75015 PARIS Bilan d'émissions de GES Nespresso France SA Nombre de

Plus en détail

Monaco s engage contre la déforestation

Monaco s engage contre la déforestation Compte rendu des deux réunions sur l élaboration de la Charte sur le Bois en Principauté Contexte des réunions Deux réunions de travail ont été organisées le jeudi 1 er juin et le mercredi 6 juin 2011

Plus en détail

Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache

Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache COGEMA Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache Roger FANTON Chef des services QSSE Directeur Adjoint Journées SFRP, les 17 et 18 novembre 2005 COGEMA L'énergie, cœur

Plus en détail

Nos actions citoyennes. En tant qu acteur majeur de la filière électrique nous nous devons d agir pour la protection de la planète.

Nos actions citoyennes. En tant qu acteur majeur de la filière électrique nous nous devons d agir pour la protection de la planète. Nos actions citoyennes En tant qu acteur majeur de la filière électrique nous nous devons d agir pour la protection de la planète. Le développement durable, plus que des paroles, une stratégie Les 2 grands

Plus en détail

cartographie des parties prenantes Orange France Alain Liberge Directeur Environnement et Responsabilité sociale jeudi 24 novembre 2011

cartographie des parties prenantes Orange France Alain Liberge Directeur Environnement et Responsabilité sociale jeudi 24 novembre 2011 cartographie des parties prenantes Orange France Alain Liberge Directeur Environnement et Responsabilité sociale jeudi 24 novembre 2011 ordre du jour 1 - vision locale vs. vision globale 2 - historique

Plus en détail

PRIMAGAZ SOUTIENT LES CHOMEURS CREATEURS D ENTREPRISES AUX COTES DE L ADIE

PRIMAGAZ SOUTIENT LES CHOMEURS CREATEURS D ENTREPRISES AUX COTES DE L ADIE COMMUNIQUE DE PRESSE PRIMAGAZ SOUTIENT LES CHOMEURS CREATEURS D ENTREPRISES AUX COTES DE L ADIE A l occasion de l année internationale du microcrédit, Primagaz déploie une nouvelle action dans le contexte

Plus en détail

L IT au cœur de la Responsabilité Sociale d Entreprise

L IT au cœur de la Responsabilité Sociale d Entreprise L IT au cœur de la Responsabilité Sociale d Entreprise Retour d expérience du Groupe RHODIA Xavier RAMBAUD Directeur des Systèmes d information Rôle, positionnement et gouvernance des infrastructures IT

Plus en détail

Aménagement numérique des territoires

Aménagement numérique des territoires Aménagement numérique des territoires TIC et développement durable Nantes TIC et territoires ruraux : un enjeu de Développement Durable Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et

Plus en détail

La politique environnementale de Computershare

La politique environnementale de Computershare La politique environnementale de Computershare Computershare est un chef de file mondial en matière de transfert de titres, de régimes d employés à base d actions, de sollicitation de procurations et d

Plus en détail

Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable

Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable Aujourd hui, il est presque impossible de se passer d un téléphone portable. En 2011, près de 100% de la population française est équipée d un téléphone

Plus en détail

ÉDITOS. Par Johanna Rolland, Présidente de Nantes Métropole

ÉDITOS. Par Johanna Rolland, Présidente de Nantes Métropole ÉDITOS En 2013, Nantes a été la première ville en France à obtenir le titre de Capitale verte de l Europe. Cette reconnaissance européenne vient reconnaître et récompenser le travail et les efforts menés

Plus en détail

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique CONGRÈS DES ECO-TECHNOLOGIES POUR LE FUTUR 2012 Atelier énergies Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique 14 juin 2012 Lille

Plus en détail

Vers une Gestion Ecologique du Parc Informatique. Pierre et Sophie CHOPLAIN, Société PCI CUME ET Groupe Logiciel, 24/03/2011

Vers une Gestion Ecologique du Parc Informatique. Pierre et Sophie CHOPLAIN, Société PCI CUME ET Groupe Logiciel, 24/03/2011 Vers une Gestion Ecologique du Parc Informatique Pierre et Sophie CHOPLAIN, Société PCI CUME ET Groupe Logiciel, 24/03/2011 Programme 1. PCI : la présentation 2. Green IT : la définition 3. GEPI : la boîte

Plus en détail

Proximité Ethique Responsabilité

Proximité Ethique Responsabilité Qu est-ce que le développement durable à l échelle de ma TPE-PME? Proximité Ethique Responsabilité cgpme-idf@wanadoo.fr-tel: 01 56 89 09 30 www.cgpme-idf.fr Salon Entreprise Durable 20 octobre 2009 Qu

Plus en détail

LE Guide. de l administration

LE Guide. de l administration LE Guide d eco-exemplarite de l administration les déchets organiques les déchets alimentaires le troc & le réemploi les ine J installe des robinets poussoirs, infrarouges ou «brise-jets». J équipe les

Plus en détail

LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE

LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE 1 LA POLITIQUE QUALITE-GESTION DES RISQUES Depuis 2003, la Direction s engage à poursuivre, la démarche qualité et à développer une gestion

Plus en détail

Bilan d émissions de gaz à effet de serre

Bilan d émissions de gaz à effet de serre Bilan d émissions de gaz à effet de serre Rapport de restitution et synthèse d action Décembre 2012 édito La réduction des GES est un levier essentiel de la croissance durable Acteur majeur de l économie

Plus en détail